L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH"

Transcription

1 L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH - Par les étudiants du Master Management des Ressources Humaines (IAE Toulouse): Caroline Conesa, Johann Cristol, Emmanuelle Failla, Eva Fischmeister, Coralie Geoffroy, Céline Laurent-Dray, Bruno Meniker et Nelly Vanbesien, - Chercheurs du laboratoire LIRHE (CNRS) : Catherine Fabre et Michel Dalmas, - Supervision : Patrice Roussel (Professeur des Universités, Responsable du Master MRH et du département Gestion du LIRHE CNRS). -Pour la 8ème Université de l ANDCP. 1

2 L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH Présentation de l enquête 2

3 1 Les objectifs de l enquête Finalité : Mieux connaître les pratiques de gestion de l intégration des jeunes salariés en CDI, mises en œuvre actuellement dans les entreprises françaises. «Jeunes salariés» = personnes recrutées en CDI et ayant moins de quatre ans d expérience professionnelle après l obtention de leur diplôme. Angle d étude de l enquête : Les Facteurs d intégration des jeunes salariés en CDI Les facteurs d intégration personnels Les pratiques organisationnelles d intégration, en terme de : Techniques d intégration Recrutement Formation Style de management Développement personnel et carrière L évaluation de l intégration des jeunes salariés en CDI 3

4 2 Les échantillons et les répondants Échantillon : Enquête envoyée à environ 1400 cadres RH. Taux de retour : 10%, soit 139 répondants Fonction des répondants : Autres 25% DRH 23% Consultant 1% Responsable Recutement 18% RRH 33% 4

5 3 Les effectifs par établissement Effectifs des établissements répondants : 40% 35,20% 35% 30% 25% 20,80% 20,80% 20% 15% 12,80% 10% 7,20% 5% 3,20% 0% < >

6 4 La typologie par secteur 30,00% 27,81% 29,32% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 9,77% 10,53% 7,52% 9,77% 5,26% 5,00% 0,00% Activités financières Administration et Education, Santé, Action sociale Commerce Energie, Construction et Transport Industrie Services aux entreprises Services aux particuliers 6

7 L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH Les facteurs d intégration personnels 7

8 1 L impact de la nature de l expérience professionnelle sur l intégration L expérience professionnelle des jeunes est un facteur important de la réussite de leur intégration. Cependant l avis contrasté des représentants des PME/PMI modère cette constatation. Degré d'influence de la nature de l'expérience professionnelle antérieure sur la réussite de l'intégration 50% 48% 40% 30% 20% 18% 12% 16% 10% 4% 2% 0% Très faible Assez faible Indécis Assez forte Très forte NC Importance de la nature de l'expérience < 50 salariés 74% Tous types d'entreprises (moyenne) 81% + de 50 salariés 85% => Hypothèse : petites structures = recherche de profils différents 8

9 2 L impact de l attitude du jeune embauché sur son intégration Une écrasante majorité des personnes interrogées pensent que l attitude globale des jeunes salariés influe de manière forte à très forte sur leur intégration en entreprise. Degré d'influence des efforts relationnels et de la recherche d'informations professionnelles entrepris par le nouvel embauché sur la réussite de son intégration 60% 51% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 0% Très faible 6% Assez faible 10% Indécis Assez forte 32% Très forte NC 2% Cependant, seules les PME/PMI semblent accorder une forte importance à l entretien d une relation de qualité avec le supérieur hiérarchique. Importance d une relation de qualité avec le supérieur hiérarchique PME/PMI (<500 salariés) 80% Grandes entreprises 65% => Hypothèse : la taille de l entreprise influe sur le mode de management et la nature des relations entre les individus. 9

10 L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH Les pratiques organisationnelles d intégration 10

11 1 Les techniques d intégration Les pratiques d intégration mises en place? Les pratiques utilisées : Pratiques d'intégration % de répondants Ranking > Parrainage 59% 2 > Séminaire d'intégration 58% 3 > Entretien d'évaluation 78% 1 > Formation des managers 35% 4 Les pratiques qui réussissent : Pratiques d'intégration Echec Echec > à 10 % à 10 % Ranking > Parrainage 72% 28% 4 > Séminaire d'intégration 75% 25% 2 > Entretien d'évaluation 74% 26% 3 > Formation des managers 77% 23% 1 => Hypothèse : Les pratiques les plus utilisées ne sont pas les plus efficaces en terme d intégration des jeunes salariés. 11

12 1 Les techniques d intégration Les pratiques d'intégration différenciées? Les critères de différenciation des pratiques utilisés : Pratiques d'intégration différenciées en fonction : > du niveau de qualification > du nombre d'année d'expérience > de la fonction occupée % de répondants Ranking 53% 2 41% 3 58% 1 Les critères de différenciation des pratiques qui réussissent : Pratiques d'intégration différenciées Echec à Echec > à Ranking en fonction : 10 % 10 % > du niveau de qualification 70% 30% 2 > du nombre d'année d'expérience 77% 23% 1 > de la fonction occupée 69% 31% 3 => Hypothèse : Les critères de différenciation des pratiques d intégration les plus utilisés ne sont pas les plus efficaces en terme d intégration des jeunes salariés. 12

13 2 Le recrutement Présentation aux collaborateurs des attentes et de ce que peuvent offrir les entreprises? Attentes et apports des entreprises clairement définis : 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% Pas du tout d'accord Plutôt pas d'accord Indécis Plutôt d'accord Tout à fait d'accord Pas de réponse 13

14 2 Le recrutement Implication du supérieur direct dans le processus de recrutement de son collaborateur? Le supérieur direct très fortement impliqué! Implication du supérieur direct Non Parfois Oui > Consultation 2% 4% 93% > Participation à la décision 4% 6% 89% > Principal décideur 14% 13% 70% Toutefois, la décision de recrutement n appartient pas au seul supérieur direct pour 27% des répondants : Secteurs d'activité % des entreprises où le SD est le principal décisionnaire > Administration, Education, Santé et Action sociale 50% ( ) > Global (Moyenne) 70% > Energie, Construction et Transport 90% ( ) => Hypothèse : Spécificité des secteurs d activité 14

15 3 La formation Les pratiques de formation mises en place? Les pratiques utilisées / Les pratiques qui réussissent : Pratiques de formation % de répondants Ranking Taux d'échec > à 10% Ranking > Formations générales et spécifiques les 6 premiers mois 75,7% 1 19,81% 3 > Mise en situation d'entraide 32,1% 8 20,45% 4 > Formations similaires pour tous 40,0% 6 21,43% 5 > Formations individualisées 45,7% 5 19,05% 2 > Formations à la culture d'entreprise (même bateau) 50,7% 3 18,57% 1 > Formations spécifiques liées à l'emploi 56,4% 2 26,92% 10 > Formations aux postes sans immersion 10,7% 10 26,67% 8 > Aucune responsabilité avant formation 24,3% 9 23,53% 6 > Formation sur le tas 34,3% 7 25,00% 7 > Prise de conscience sur le besoin d'apprendre les ficelles du metiers 50,7% 3 26,76% 9 Les 3 pratiques les plus utilisées ou les plus efficaces Les 3 pratiques les moins utilisées ou les moins efficaces => Hypothèse : les pratiques les plus utilisées sont inégalement efficaces (2 dans les + efficaces, 2 dans les - efficaces) 15

16 3 La formation Les pratiques de formation mises en place? Les pratiques par type d entreprises/établissements : Type d'entreprise Formation individualisée Formation spécifique Aucune responsabilité Formation sur le tas Formation générale Formation culture d'e > Petites entreprises > Moyennes entreprises > Grandes entreprises 50% la 30% la 80% la 45% la 45% la 21% la 75 % la 30% la 62% la 83% la 25% la 55% la => Hypothèse : - Les petites structures privilégient les formations permettant aux nouvelles recrues de maîtriser leur emploi => Formations spécifiques - Les grandes structures privilégient les formations conférant aux nouvelles recrues leurs cultures et valeurs => Formations générales 16

17 4 Le style de management Les pratiques de management utilisées/efficaces en terme d intégration? Pratiques de management % de répondants Ranking Taux d'échec > à 10% Ranking > Reconnaissance par l'organisation de l'importance des compétences des jeunes recrues 66,2% 6 29,3% 10 > Soutien offert par les anciens aux jeunes recrues 76,3% 3 23,6% 4 > Accepter les jeunes recrues sans pour autant attendre qu'ils changent de valeurs / attitudes 64,7% 7 22,2% 3 > Temps pris pour aider les jeunes recrues à s'adapter 81,3% 1 23,9% 5 > Proximité des membres de l'organiation avec les jeunes recrues sans attendre qu'ils se conforment à leurs attentes 71,9% 5 22,0% 2 > Responsabilité des anciens que de former/conseiller les jeunes recrues 62,6% 8 20,9% 1 > Apprentissage par observation 76,3% 3 26,4% 8 > Conseil sur la manière de bien faire le travail 80,6% 2 24,1% 6 > Rencontre des personnes que les jeunes remplacent 27,3% 10 26,3% 7 > Auto-découverte par les jeunes de leur rôle 28,8% 9 27,5% 9 Les 3 pratiques les plus utilisées ou les plus efficaces Les 3 pratiques les moins utilisées ou les moins efficaces => Hypothèse : Style de management orienté sur l efficacité au travail plus que sur l intégration : une approche qui n est pas optimale pour réussir l intégration! 17

18 5 Le développement personnel et la carrière Les parcours de carrière sont-ils bien balisés? Les parcours ne sont pas clairement définis : Parcours de carrière 40,00% 35,00% 30,00% 25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00% Série1 NSP Pas du tout d'accord Plutôt pas d'accord Indécis Plutôt d'accord Tout à fait d'accord Les entreprises qui identifient des parcours de carrières : Parcours de carrière Taille de l'établissement/entreprise Balisé Non balisé > Petite entreprise 13,08% 23,89% > Moyenne entreprise 56,03% 47,74% > Grande entreprise 22,29% 19,08% => Hypothèse : Parcours de carrière moins bien balisé dans les petites structures car potentiel et structuration du marché interne du travail moins important. 18

19 L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH L évaluation de l intégration 19

20 1 Le bilan de la période d intégration Le bilan, une pratique largement répandue! Fréquence des bilans 40% 30% 21,58% 27,34% 36,69% 20% 10% 1,44% 5,76% 7,19% 0% NC jamais rarement parfois souvent toujours La fréquence des bilans semble liée à un taux d échec plus faible. Jamais Rarement Parfois Souvent Toujours > Moins de 10% d échec 37,50% 50% 76,70% 68,40% 72,60% > Plus de 10% d échec 50% 40% 16,70% 29% 21,60% => Hypothèse : réaliser un bilan peut permettre de corriger les éventuels problèmes et favoriserait ainsi l intégration. 20

21 2 La fin de la période d intégration La période d intégration prend fin au bout de : 50% 40% 30% 20% 10% 0% Fin de la période d'intégration 2,16% 7,91% NC de 1 à 3 mois 24,46% de 3 à 6 mois 49,64% de 6 mois à 1 an 14,39% de 1 à 2 ans 1,44% > 2 ans Afin d être intégré, les jeunes salariés doivent maîtriser : NC < 3 mois < 6 mois < 1 an < 2 ans > 2 ans > Relations avec collègues 2,16 32,38 74,11 95, > Travail 2,88 7,92 33,82 73,39 95, > Règles informelles et coutumes 2,16 10,79 24,46 64,75 91, > Relations de pouvoir 4,32 10,79 23,74 58,99 87, ¼ des entreprises estiment avoir un taux d échec supérieur à 10%. 21

22 L intégration des jeunes en entreprise : > Enquête sur les pratiques de GRH Récapitulatif 22

23 L intégration des jeunes en entreprise : > Récapitulatif Ce qui fonctionne : Former les managers, Différencier les pratiques d'intégration selon le degré d'expérience de la nouvelle recrue, Impliquer les collègues dans les pratiques d'intégration, Réaliser un(des) bilan(s) d'intégration. 23

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Introduction. Enjeux de l intégration

Introduction. Enjeux de l intégration Introduction «L intégration est cruciale pour L Oréal. C est elle qui permet d assurer la relève et de faire face aux défis de la mondialisation en accueillant la diversité des talents dont nous avons

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

Licence Professionnelle Management de la petite ou moyenne entreprise-petite ou moyenne industrie (PME-PMI)

Licence Professionnelle Management de la petite ou moyenne entreprise-petite ou moyenne industrie (PME-PMI) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Professionnelle Management de la petite ou moyenne entreprise-petite ou moyenne industrie (PME-PMI) Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES À FINALITÉ PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES À FINALITÉ PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ GESTION STRATÉGIQUE DES RESSOURCES HUMAINES À FINALITÉ PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

M a s t e r Mention «Information et communication dans les organisations»

M a s t e r Mention «Information et communication dans les organisations» Diplôme Bac + 5 Autres spécialités Communication des entreprises : Recherche : Professionnel Contacts UFR des sciences de la communication tél. : 01 49 40 32 72 master.comrhfi@sic.univ-paris13.fr master.comrhap@sic.univ-paris13.fr

Plus en détail

Executive Bachelor : Business, Management du Marketing Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS

Executive Bachelor : Business, Management du Marketing Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS Executive Bachelor : Business, Management du Marketing Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS Présentation Le Cycle Executive Bachelor en Business & Management est un cycle préparant à des responsabilités managériales.

Plus en détail

Formation de chargés de missions d'évaluation, intervenants dans les organisations (Fonction publique, entreprises, Santé)

Formation de chargés de missions d'évaluation, intervenants dans les organisations (Fonction publique, entreprises, Santé) MASTER PROFESSIONNEL Sciences de l éducation master (bac+5). (ex DESS) Consultant chargé de missions d évaluation Pour devenir intervenant chargé de missions d évaluation : Expert, consultant ou coach

Plus en détail

Palmarès 2009 des formations RH

Palmarès 2009 des formations RH Palmarès 2009 des formations RH Etude Andrh Inergie sur les formations RH Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH initiale et continue Septembre 2009 Contacts

Plus en détail

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN Vous êtes un professionnel consultant, coach, formateur et vous accompagnez les individus ou les entreprises dans leurs enjeux de performance sociale, managériale

Plus en détail

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes!

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! Luc Mélotte Administrateur Plan de la présentation Stratégie d entreprise et Performance Stratégie RH et Performance

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance,

Plus en détail

Les évolutions du lien salarial dans les organisations contemporaines. François PICHAULT HEC-Ecole de gestion de l ULg/ ESCP-EAP, Paris

Les évolutions du lien salarial dans les organisations contemporaines. François PICHAULT HEC-Ecole de gestion de l ULg/ ESCP-EAP, Paris Les évolutions du lien salarial dans les organisations contemporaines François PICHAULT HEC-Ecole de gestion de l ULg/ ESCP-EAP, Paris Plan 0. La fin d'un modèle de référence 1. Développement des nouvelles

Plus en détail

HND Business en Ressources Humaines et Management de Qualité

HND Business en Ressources Humaines et Management de Qualité Présentation HND Business en Ressources Humaines et Management de Qualité Higher National Diploma (BTEC 5, level 5, Bac+2, 120 crédits ECTS) Le HND est un diplôme préparant à des fonctions d'assistant

Plus en détail

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes.

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes. Directives de mise en candidature Association des universités de l Atlantique Prix d enseignement distingué et de leadership en éducation, 2015 Objectif Le but de ce programme de prix est d encourager

Plus en détail

Master Gestion des Ressources Humaines

Master Gestion des Ressources Humaines Master Gestion des Ressources Humaines BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de formation : ClermontFerrand Niveau d'entrée

Plus en détail

Les Apports du Terrain qui profitent à la Formation

Les Apports du Terrain qui profitent à la Formation INTERVENTIONS en National 1, rue des Pénitents blancs - BP 7108 31010 - Toulouse Cédex 6 N Déclaration d'activité : 73310691131 N Siret : 75214631600027 Les Apports du Terrain qui profitent à la Formation

Plus en détail

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3

Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec. Présentation de l étude 3 Sommaire Ouverture 2 Bertrand HEBERT, Directeur général adjoint de l'apec Présentation de l étude 3 Jean-Marie Blanc, Directeur des Relations institutionnelles et partenariats de l'apec Pierre Lamblin,

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Executive Bachelor : Business, Management de l'innovation Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS

Executive Bachelor : Business, Management de l'innovation Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS Executive Bachelor : Business, Management de l'innovation Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS Présentation Le Cycle Executive Bachelor en Business & Management est un cycle préparant à des responsabilités

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages www.qualityinternships.eu Préambule Etant donné que:! la passage des jeunes des études au marché de l'emploi devient de plus en plus compliqué

Plus en détail

Licence professionnelle Lean manufacturing

Licence professionnelle Lean manufacturing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Lean manufacturing Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

LES PARTENARIATS ISTIC - ENTREPRISES

LES PARTENARIATS ISTIC - ENTREPRISES LES PARTENARIATS ISTIC - ENTREPRISES Partenariats ISTIC Entreprises V2011-09 Pour aller plus loin, Didier Certain 02 23 23 39 18 e-mail : un contact : Professeur associé 06 08 63 63 28 didier.certain@univ-rennes1.fr

Plus en détail

Master en Gestion des Ressources Humaines. à finalité spécialisée

Master en Gestion des Ressources Humaines. à finalité spécialisée Master en Gestion des Ressources Humaines à finalité spécialisée Introduction Ce nouveau Master à finalité spécialisée est organisé conjointement par l'institut des Sciences Humaines et Sociales (ISHS)

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail

Les raisons d entreprendre une Vae

Les raisons d entreprendre une Vae Comité de Coordination Régional de l Emploi et de la Formation Professionnelle Les raisons Résultats d une enquête réalisée en mai 2012 Les certificateurs publics (Direccte, Draaf, Drjscs, Rectorat) présents

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21

IODAA. de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage / 21 IODAA de l 1nf0rmation à la Décision par l Analyse et l Apprentissage IODAA Informations générales 2 Un monde nouveau Des données numériques partout en croissance prodigieuse Comment en extraire des connaissances

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

Poste : Gestionnaire de systèmes informatiques. Conditions d accès à la profession : Tâches : DE SYSTÈMES INFORMATIQUES

Poste : Gestionnaire de systèmes informatiques. Conditions d accès à la profession : Tâches : DE SYSTÈMES INFORMATIQUES Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon les intervenants

Plus en détail

Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4

Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4 STRATEGIE DE FORMATION PROGRAMME JUNIOR 2015-2019 Juin 2015 Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4 2 LES ACTIVITÉS DE FORMATION DU PROGRAMME JUNIOR

Plus en détail

Gestion Administration Management Droit

Gestion Administration Management Droit Gestion - Administration - Management - Droit Management et Droit Quelque soit la taille ou le développement d une entreprise, les métiers liés à la Gestion et au Management occupent une place centrale

Plus en détail

UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126

UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126 UNIVERSITE GRENOBLE 2 (MENDES-FRANCE) Référence GALAXIE : 4126 Numéro dans le SI local : 0432 Référence GESUP : Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 06-Sciences de gestion

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Les métiers du secrétariat et de la bureautique

Les métiers du secrétariat et de la bureautique Les métiers du secrétariat et de la bureautique Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles bénéficient aujourd'hui

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART

GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART Objectifs de l entretien de départ Les informations recueillies lors d un entretien de départ permettent : - d identifier les véritables raisons du départ ; - de connaitre le

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Communication sur l engagement Global Compact_ IAE Nice - juillet 2015. Communication sur l engagement Global Compact IAE Nice_2015

Communication sur l engagement Global Compact_ IAE Nice - juillet 2015. Communication sur l engagement Global Compact IAE Nice_2015 Communication sur l engagement Global Compact IAE Nice_2015 1 Sommaire I. Renouvellement de l engagement du plus haut dirigeant.3 II. Description des actions mises en place afin de promouvoir le Global

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20%

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20% Baromètre mené en juin 2014 auprès de 1 000 salariés d entreprises et 300 dirigeants/managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital pour leurs entreprises de plus de 50 salariés.

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Présentation de l étude et résultats principaux

Présentation de l étude et résultats principaux Première étude conduite par Telecom Ecole de Management Présentation de l étude et résultats principaux Telecom Ecole de Management a conduit une première étude sur l évolution des compétences des salariés

Plus en détail

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES Analyse et synthèse des résultats Etude organisée par le service Etudes du CIFODECOM 1. INTRODUCTION 2. OBJETIF DE L ETUDE

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE GEN DRH 01 2015 ANNEXE 3 AU CCTP Plouzané, le 27 avril 2015 PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Référence du marché Pouvoir adjudicateur GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR

Plus en détail

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL ÉCONOMIE ET GESTION LYCÉES TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL Au niveau du second degré, l'économie et gestion recouvre un ensemble de champs disciplinaires relevant de l'économie, du droit, des sciences de

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

La gestion du personnel

La gestion du personnel Auto-diagnostic de votre fonction Ressources Humaines Le questionnaire ci-après vous permet de préparer vos réponses avant de les saisir en ligne sur www.fact.aract.fr Evaluez la gestion des compétences

Plus en détail

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com L étude exclusive Echantillon représentatif de1300salariés de GRANDES ENTREPRISES (+

Plus en détail

Liste des propositions :

Liste des propositions : Liste des propositions : Enseignants Propositions Hamid SKOURI Thèmes pour mémoires de licence : - Thème 1- Les entreprises familiales à Fès : management, gouvernance et challenges. (Etude de cas). - Thème

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015

Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015 Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015 COMPTE RENDU DE LA COMMISSION NATIONALE EMPLOI HYPERMARCHES Présents pour la Direction : Mesdames Agnès Bekourian et Joanne Jeannoutot Délégation Force Ouvrière

Plus en détail

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête

Fiche qualité relative à l enquête Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Carte d identité de l enquête Fiche qualité relative à Santé et Itinéraire Professionnel 2010 (SIP) Nom Années de Périodicité Panel (suivi d échantillon) Services concepteurs Service réalisant Sujets principaux traités dans Carte d

Plus en détail

Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée

Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 2 étudiants ont obtenu un master «Droit pénal, sciences

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master 2 Gestion des Ressources Humaines

Insertion des diplômés du Master 2 Gestion des Ressources Humaines Insertion des diplômés du Master 2 Gestion des Ressources Humaines ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre M2 Gestion des Ressources Humaines Date de génération du rapport 31/05/2012

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

OPTION PETITES ET MOYENNES ORGANISATIONS

OPTION PETITES ET MOYENNES ORGANISATIONS OPTION PETITES ET MOYENNES ORGANISATIONS Insertion professionnelle directe Chargée de communication interne Définition : L objectif principal de ce métier est de faire connaître l entreprise en tant qu

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Objectifs de la formation

Objectifs de la formation English version Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs de la formation La spécialité Ingénierie des médias (master 2 IM) vise une culture transversale et pluridisciplinaire liée

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL

REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL REGLEMENT DE FORMATION DU PERSONNEL COMMUNAL La formation professionnelle a pour objet de permettre aux agents d exercer de façon efficace les fonctions qui leur sont confiées en vue de la satisfaction

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ASSISTANT DE GESTION DE PME / PMI

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ASSISTANT DE GESTION DE PME / PMI RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ASSISTANT DE GESTION DE PME / PMI CONTEXTE PROFESSIONNEL L'évolution actuelle des emplois montre que le rôle des petites et moyennes entreprises s'est considérablement

Plus en détail

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Programme détaillé Objectifs de la formation Le diplôme spécialisé en Marketing des Produits Industriels est une formation de niveau BAC +5. Il valide votre qualification professionnelle et votre aptitude

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Les dossiers de l Obser vatoire du Travail Temporaire Juillet 2009 Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Sommaire 1 Introduction 3 1.1

Plus en détail

1. Les augmentations du salaire de qualification

1. Les augmentations du salaire de qualification LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Les augmentations du salairre de INTRODUCTION Les augmentations du salaire de base facilitent la maîtrise de la masse salariale et stimulent la motivation et la rétention

Plus en détail

La pratique du coaching en France. Baromètre 2010

La pratique du coaching en France. Baromètre 2010 SFCoach : crée du lien entre le monde du travail et les professionnels de l accompagnement La pratique du coaching en France Baromètre 2010 Fondée en 1996 22, Bd Sébastopol 75004 Paris Association 1901

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPECIALITE COMMERCE,VENTE DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES PAR APPRENTISSAGE

MASTER MARKETING VENTE, SPECIALITE COMMERCE,VENTE DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES PAR APPRENTISSAGE MASTER MARKETING VENTE, SPECIALITE COMMERCE,VENTE DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES PAR APPRENTISSAGE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Communiqué de presse Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Paris, le 27 mai 2013 L Institut Randstad et l Observatoire du Fait Religieux en Entreprise

Plus en détail

Mention très bien pour le cru 2009

Mention très bien pour le cru 2009 Par Anne-Cécile Geoffroy, Sarah Delattre et Stéphanie Cachinero 68 formations initiales Et aussi les plus sélectives, les plus attachées à l insertion, les plus internationales 72 formations continues

Plus en détail

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH)

Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) Master Mention Management Domaine : Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion Spécialité Professionnelle Ingénierie des Ressources Humaines (IRH) RESPONSABLES : mention Management : Martine BRASSEUR,

Plus en détail

Institut du Selfcoaching Tél. : 09 75 61 33 17 Mob. 06 10 18 63 93 info@selfcoaching.fr www.selfcoaching.fr. Coaching de carrière.

Institut du Selfcoaching Tél. : 09 75 61 33 17 Mob. 06 10 18 63 93 info@selfcoaching.fr www.selfcoaching.fr. Coaching de carrière. Institut du Selfcoaching Tél. : 09 75 61 33 17 Mob. 06 10 18 63 93 info@selfcoaching.fr www.selfcoaching.fr Coaching de carrière 1 Notre approche Une double finalité Pour l entreprise : un acte responsable

Plus en détail

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation

Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Annexe E Modèles de profils de poste et de termes de référence pour les principales tâches de suivi-évaluation Pour une gestion orientée vers l'impact Guide pratique de S&E des projets Table des matières

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS!

U&me. sciences-u-lyon.fr SCIENCES C EST TOUT POUR VOUS! V O T R E C A T A L O G U E F O R M A T I O N S B A C + 2 À B A C + 5 U&me SCIENCES 6 FILIÈRES I INITIAL I ALTERNANCE I APPRENTISSAGE I DIPLÔMES & TITRES CERTIFIÉS RECONNUS PAR L ÉTAT * C EST TOUT POUR

Plus en détail

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009 Résultats de l enquête Sport & Entreprise mars 2009 I. LE CONTEXTE DE L ENQUETE : LES RELATIONS SPORT / ENTREPRISE Une brève histoire des liens sport / entreprise La domination du modèle industriel paternaliste

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur

Plus en détail

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011

2 ème édition par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 2 édition ème par Résultats de l enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011 SOMMAIRE Méthodologie et profil des répondants 3 Les moyens pour recruter et trouver un emploi 5 Les profils recherchés sur

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie?

Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie? 18 2 e semestre 2012/HesaMag #06 Dossier spécial 7/34 Bien-être des salariés et performance des magasins entrent-ils dans le même caddie? La protection du bien-être au travail est un droit des salariés.

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1 OCTOBRE 1996 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN BASE DE DONNÉES CONSULTATION INF-5060-1 OCTOBRE

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES

BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES BIENVENUE DANS LE MONDE DES POSSIBLES LES 10 RAISONS DE CHOISIR UNE ÉCOLE DU GROUPE IGS 1. Des formations professionnalisantes : à l Université Professionnelle Internationale, la pédagogie est orientée

Plus en détail

Licence professionnelle Intégration des systèmes voix / données

Licence professionnelle Intégration des systèmes voix / données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Intégration des systèmes voix / données Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail