Un Agenda Offensif pour le commerce des services en Afrique: mode 4 et outsourcing. Phil English World Bank

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un Agenda Offensif pour le commerce des services en Afrique: mode 4 et outsourcing. Phil English World Bank"

Transcription

1 Un Agenda Offensif pour le commerce des services en Afrique: mode 4 et outsourcing Phil English World Bank

2 Mode 4 Mouvement temporaire des personnes en plein croissance Populations vieillisantes (et dimunantes) dans l OCDE = demande pour la main-d oeuvre Niveau d education = demande pour la main-d oeuvre à faible qualité Nécessaire pour soutenir l outsourcing Mais inquiétudes au Nord et au Sud concernant l émigration (impacte socials, fuite des cerveaux)

3 Mode 4: barrières au commerce Formalités de visa Prohibitions et quotas Exigences pour la parité en salaires Traitement discriminatoires Non-reconnaissance des qualifications

4 Mode 4 dans l AGCS Absence de clarité vis-à-vis la définition de temporaire et le genre de contrat couvert Peu d engagements; limités aux hommes d affaires et transferts à l intérieur des entreprises Engagements AGCS < politiques actuelles Pourquoi? - pays favorisent accords bilatéraux - pays veulent garder la flexibilité

5 Mode 4 dans l AGCS: un modèle Transferts au sein d une entreprise étendre la couverture; inclure ouvriers moins qualifiés Elargir l offre de l UE: Visa pour un an Pas de testes de besoin économique, conditions de parité de salaires, ou quotas Couverture de tous les secteurs Engagements additionels de transparence et réglementation domestique

6 Mode 4 AGCS: un modèle Mais: Ne vas pas toucher la main-d oeuvre nonqualifiée Donc peu d intérêt pour l Afrique? Alors, quels options au niveau régional/bilatéral?

7 Mode 4 dans les APEs Offres par l UE plus probable ici que dans l AGCS Peut être plus important que le libre commerce des biens (surtout les PMAs qui ont déjà le TSA) Transferts financiers très important (Ouganda: $318M. Par an, 5% de PIB) Gains d emploi et la transfert de la technologie Mais il ne faut pas limiter à la main-d œuvre non-qualifié Gouvernements africains peuvent aider à t l l b é ifi ti d ité

8 Mode 4 dans les APEs: apprendre de l expérience Des pays européens ont déjà des accords bilatéraux Allemagne: 4 programmes différents pour les ouvriers temporaires (guest workers) Angleterre: programme de permis de travail Italie: quotas pour la Tunisie, Maroc France: accords pour les jeunes professionnels (Senegal, Maroc)

9 Mode 4 APEs: fuite des cerveaux? Oui, c est un problème (ex. infirmières, médecins) Ca va continuer en tout cas Accord mode 4 peut réduire les coûts Compensation pour les coûts de l éducation Changer financement de l éducation: Prêts remboursable si le diplomé quitte le pays Philippines formation des infirmiéres pour leur exportation car ils estiment que les transferts financiers > coûts de formation

10 Mode 4 APEs: comment les transferts financiers Coût pour transférer l argent = 13% en moyenne Voies informelles: moins chères mais plus risqués et prennent plus de temps L UE peut simplifier et harmoniser ces règles pour les services de transferts pour réduire les coûts et augmenter la compétition Pays africains pourraient encourager plus de compétition avec harmonisation des politiques et création d une agence régionale de reglementation

11 Outsourcing: qu est-ce que c est? Services Information Technology Software development, data processing, IT support, business intelligence and data warehousing, content management, enterprise security, systems integration, package implementation, web services

12 Outsourcing:? Business Processes 1) Customer Interaction services Sales support, claims, hotel/airline reservations, credit/billing problems, telemarketing 2) Back-office operations Medical transcription, payment services, financial processing, payroll, inventory, mortgage processing 3) Independent business services Auditing, taxation, marketing, product design

13 Outsourcing: Quelle grandeur? 100 entreprises des services financiers les plus grandes prévoient transférer $350 milliards de leur coûts outre-mer avant 2008 Outsourcing de transcription médicale des Etats-unis = $4 milliard

14 Outsourcing: protectionisme potentiel Tennesse et Illinois ont passé des lois pour limiter outsourcing des contrats publics en 2004; 16 états envisagent des lois pour terminer l assistance publique et les avantages fiscales pour les sociétés qui font du outsourcing En Europe, normes légales pour protéger les ouvriers au PVD impliqués dans le outsourcing peuvent discourager outsourcing

15 Outsourcing: approche actuelle Focus sur l exemption de taxes sur le e-commerce: mais probablement les taxes ne sont même pas faisables pour les services Risques plus importantes: 1) prohibitions de outsourcing outre-mer, 2) reglementations discriminatoires Peu d engagements sur modes 1 ou 2, ou plein de limitations: nationalité, résidence, presence commerciale et exigences pour les permis/licences Plusieurs services de outsourcing même pas couverts par la liste de classification d AGCS: centres d appel, transcriptions médicales, réclamations de l assurance Pas de progrès avec les offres actuels

16 Mode 1 commitments in various services (as a percentage of total WTO Membership) Audio Visual 6% 3% 90% R&D 14 % 3% 83% Medical & dental 13 % 9% 78% Distribution services 10 % 17 % 73% Financial data processing softw are 24% 3% 73% Advertising 21% 11% 67% Data Base 26% 9% 65% Full Legal Accounting 9% 16 % 26% 19 % 65% 64% Partial Architectural Computer hardw are consultancy 25% 29% 11% 8% 64% 63% None Management consulting 28% 10 % 62% Data processing 28% 12 % 60% Softw are Implementation 30% 12 % 59% Online info & data base retrieval 16 % 26% 57% Tourism 38% 13 % 49%

17 Afin d éviter le protectionisme Un formule ou modèle: 1. Peut compenser pour le poids faible des PVD dans les négociations 2. Réduire les coûts de négociations 3. Éviter le problème free-rider 4. Implique des crédits pour la libéralisation unilatérale

18 Option 1: Engagements focalisés Modèle concentré sur 7 catégories de services Aucunes limitations des modes 1 & 2 Cohérent avec l approche graduelle de AGCS Mais: Probablement ceci ne couvre pas quelques types d outsourcing actuel Certainement ceci ne couvre pas des développements futurs

19 Option 2: Engagements horizontals à travers tous les secteurs a) Aucunes limitations pour les modes 1 ou 2, sauf pour les services financiers et transport (à cause des implications pour la mobilité du capital ou le mouvement du frêt ou des personnes) b) Préciser le droit des membres de reglementer tous secteurs (bien que c est guaranti dans l AGCS) c) Pourrait être limiter aux services fournis aux entreprises et non aux consommateurs (pas idéelle mais peut-être réalliste)

20 References S. Chaudhuri, A. Mattoo, and R. Self, Moving People to Deliver Services: How Can the WTO Help, WB Working paper A. Mattoo and S. Wunsch, Pre-empting Protectionism in Services: The WTO and Outsourcing ; WB Working paper

21 Sector or sub-sector Limitations on Limitations on market access national treatment A. A. PROFESSIONAL SERVICES b. Accounting, auditing and bookkeeping services 86 c. c. Taxation Services 863 B. C B. COMPUTER and RELATED Services 84 C. T C. TELECOMMUNICATION Services n. on n. on-line information and/or data processing (in (incl. transaction processing) Part of CPC 843 F. F. All OTHER BUSINESS Services as defined as Business Services N.E.C 87 plus b. Market research / public opinion polling services 864 c c. Management consulting service 865 d d. Services related to man. consulting 866 e e. Technical testing and analysis serv.8676 m m. Related scientific / technical consulting services 8675 r. Printing, publishing EDUCATIONAL SERVICES Adult education services n.e.c. 924 Other education services FINANCIAL SERVICES A. All insurance and insurance-related services d. d. Services auxiliary to insurance 8140 B. B. Banking and other financial services l. 1. Provision and transfer of financial information and financial dat data processing and related software by providers of other other financial services 8131 a a nd "Other services auxiliary to financial intermediation" RECREATIONAL,CULTURAL, SPORTING Services C. C. Libraries, archives, museums and other cultural services Librar Library and archive services 9631

Digitalisation de l Industrie Bancaire

Digitalisation de l Industrie Bancaire Digitalisation de l Industrie Bancaire James Nauffray Jeudi 4 Juin 2015 GET STARTED. BUSINESS IS BACK! AGENDA 1. Digitalisation de l Industrie Bancaire 2. Présentation Crossing-Tech 3. Cas d usage 2 Digitalisation

Plus en détail

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France Sebastian Selhorst Consultant TEI Forrester Consulting 29 Mars 2011 1 2011 Forrester Research, Inc. Reproduction 2009 Prohibited Forrester

Plus en détail

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009 La relève dans le secteur des TIC 6 novembre 2009 TECHNOCompétences Mission : Soutenir et promouvoir le développement de la maind'œuvre et de l'emploi dans le secteur des technologies de l'information

Plus en détail

ITIL : Premiers Contacts

ITIL : Premiers Contacts IT Infrastructure Library ITIL : Premiers Contacts ou Comment Optimiser la Fourniture des Services Informatiques Vincent DOUHAIRIE Directeur Associé vincent.douhairie douhairie@synopse. @synopse.fr ITIL

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France Intervenants : Régis BIZIEN, EC et CAC Cabinet MBV, Paris Christophe BERNARD, Consultant NSG Phase 2 Brice BLAZY, Directeur

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision.

United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. SOURCES SOURCE Data Sources Population : Labour Force: Production: Social Indicators: United Nations, World Population Prospects, CD ROM; The 2008 Revision. International Labour Organisation (ILO). LaborStat

Plus en détail

Cocktails & Conversation A Recruiting Event

Cocktails & Conversation A Recruiting Event Cocktails & Conversation A Recruiting Event ALBERT, KATHRYN B.Sc. Anatomy and Cell Biology; Minor in Psychology Language: Fluent English, French Experience: Research direction, account management in advertising,

Plus en détail

Négociations APE sur les services entre l AC et l UE Revue des engagements de l UE dans l APE CARIFOROM 25-29 Avril 2011, Douala, Cameroun

Négociations APE sur les services entre l AC et l UE Revue des engagements de l UE dans l APE CARIFOROM 25-29 Avril 2011, Douala, Cameroun Négociations APE sur les services entre l AC et l UE Revue des engagements de l UE dans l APE CARIFOROM 25-29 Avril 2011, Douala, Cameroun Sékou F. Doumbouya Programme Officer, JEICP s.doumbouya@ileap-jeicp.org

Plus en détail

Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.

Copyright 2013, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved. 1 Moderniser votre back office Finance Oracle Finance Cloud Guy Aguera, Deloitte Partner Valérie Vinges, Oracle Sales Consultant 2 Safe Harbor Statement The following is intended to outline our general

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Groupe d'experts No.5 sur les questions relatives aux services financiers LE TRAITEMENT DES MESURES PRUDENTIELLES DANS L AMI

Groupe d'experts No.5 sur les questions relatives aux services financiers LE TRAITEMENT DES MESURES PRUDENTIELLES DANS L AMI Non classifié DAFFE/MAI/EG5(96)1 Organisation for Economic Co-operation and Development 15 octobre 1996 Organisation de Coopération et de Développement Economiques Groupe de négociation de l Accord multilatéral

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

Cloud Computing Stratégie IBM France

Cloud Computing Stratégie IBM France Cloud Computing Stratégie IBM France Daphné Alécian, Cloud Market Manager 1 2 2 Le Cloud Computing induit des changements majeurs en terme d usage et de comportement Définition : Caractéristiques : Un

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE En 2010, le Pôle Universitaire Léonard de Vinci fêtera ses 15 ans! Avant même cette date anniversaire s impose aujourd hui le constat d un pari gagné, celui de la proximité avec les entreprises : plus

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Spécialité Réseaux (RES) UE: Management des systèmes d'information [mnsi, NI303] M2IRT 2012 1 ère année Management des Systèmes d Information Unité 2 - Les principaux types de SI dans l entreprise Gilles

Plus en détail

INSEEC Business School Bordeaux

INSEEC Business School Bordeaux 1 Fall Semester Master 1 (Inseec 2 nd Year) Page : 2 Fall Semester Master 2 (Inseec 3rd Year) Page : 3-4-5 Spring Semester Master 1 (Inseec 2 nd Year) Page : 6-7 INSEEC Business School Bordeaux COURSES

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

SHAREPOINT PORTAL SERVER 2013

SHAREPOINT PORTAL SERVER 2013 Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) SHAREPOINT PORTAL SERVER 2013 Sharepoint portal server 2013 DEVELOPING MICROSOFT SHAREPOINT SERVER 2013 CORE SOLUTIONS Réf: MS20488 Durée : 5 jours (7 heures) OBJECTIFS

Plus en détail

Document 1.2: Définition de l indicateur d ouverture (OPENNESS) de Sachs et Warner,1995

Document 1.2: Définition de l indicateur d ouverture (OPENNESS) de Sachs et Warner,1995 PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE SESSION 6 : RENNES, 1314 MARS 2008 Atelier : Ouverture et croissance Animé par Akiko SuwaEisenmann (EEP) L objectif de cet atelier est d examiner les données de plusieurs

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

UPU-Services Financiers Postaux Systèmes de paiement IFS

UPU-Services Financiers Postaux Systèmes de paiement IFS UPU-Services Financiers Postaux Systèmes de paiement IFS Projets UPU-IFAD Sénégal Dakar - 03/2014 PTC Le projet UPU-IFAD 2008-2010 Projet (2008-2010) d extension du réseau mondial de paiements électroniques

Plus en détail

EMC Enterprise Hybrid Cloud. Emmanuel Bernard Advisory vspecialist EMC Emmanuel.bernard@emc.com @veemanuel

EMC Enterprise Hybrid Cloud. Emmanuel Bernard Advisory vspecialist EMC Emmanuel.bernard@emc.com @veemanuel EMC Enterprise Hybrid Cloud Emmanuel Bernard Advisory vspecialist EMC Emmanuel.bernard@emc.com @veemanuel Copyright 2014 EMC Corporation. All rights reserved. # Nouveau programme IT Défis métiers actuels

Plus en détail

Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect

Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect IBM Cognos: L' Expertise de la Gestion de la Performance Acquis par IBM en Janvier 08 Rattaché au Brand Information Management Couverture Globale 23,000 clients

Plus en détail

Stratégie d externalisation des services pour les établissements

Stratégie d externalisation des services pour les établissements Stratégie d externalisation des services pour les établissements Journées CUME Mardi 19 Janvier 2010 Microsoft France Bernard Ourghanlian Gwenaël Fourre Olivier Le Hir 1 Agenda Vision Software + Services

Plus en détail

Le financement de l apprentissage informel

Le financement de l apprentissage informel Études de cas Financial arrangements in informal apprenticeships: Determinants and effects. Findings from urban Ghana, Working Paper n o 49, ILO, 2007. Financement de l apprentissage informel : zoom sur

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail

Les tendances, la sécurité, le BYOD et le ROI de la mobilité. July 12

Les tendances, la sécurité, le BYOD et le ROI de la mobilité. July 12 Les tendances, la sécurité, le BYOD et le ROI de la mobilité July 12 1 Agenda Une stratégie mobile? Pourquoi, quand et comment. 1 La sécurité et la mobilité. 2 La gestion des mobiles, Bring Your Own Device

Plus en détail

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL

E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL E-COMMERCE VERS UNE DÉFINITION INTERNATIONALE ET DES INDICATEURS STATISTIQUES COMPARABLES AU NIVEAU INTERNATIONAL Bill Pattinson Division de la politique de l information, de l informatique et de la communication

Plus en détail

3 options. MBA1 MANAGER DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL Où PARTIR EN 2015/2016?

3 options. MBA1 MANAGER DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL Où PARTIR EN 2015/2016? Où PARTIR EN 2015/2016? Une année complète à l étranger organisée par semestre conformément au système LMD, qui donne lieu à l attribution de 60 crédits ECTS (European Credits Transfer System). 3 options

Plus en détail

«Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux»

«Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux» «Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux» Le partage des contenus sur Internet : mythes et réalités L Association des services internet communautaires

Plus en détail

Le risque humain en entreprise Le cadre du renseignement

Le risque humain en entreprise Le cadre du renseignement Governance Risk & Compliance Day 2011 Genève Le risque humain en entreprise Le cadre du renseignement Claudio Foglini Senior Consultant Economic Crime Intelligence claudio.foglini@scalaris.com 1 2 Agenda

Plus en détail

Séminaire Lean Enterprise Mardi 20 Juin 2006

Séminaire Lean Enterprise Mardi 20 Juin 2006 Bénéfices de solutions logicielles dans une démarche d amélioration continue Séminaire Lean Enterprise Mardi 20 Juin 2006 Bertrand Le Bourgeois Marc Charmetant, cpim 1 Oracle Corporation Création : 1977

Plus en détail

Groupe de travail sur les indicateurs pour la société de l'information

Groupe de travail sur les indicateurs pour la société de l'information Non classifié DSTI/ICCP/IIS(2006)11/FINAL DSTI/ICCP/IIS(2006)11/FINAL Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 01-Mar-2007

Plus en détail

Mobile Banking. laurent.kiba@orange-sonatel.com. laurent.kiba@orange-sonatel.com

Mobile Banking. laurent.kiba@orange-sonatel.com. laurent.kiba@orange-sonatel.com Mobile Banking De la voix aux données Des données aux services transactionnels Services voix Services données Services transactionnels Mobile banking Pourquoi un opéra Marché fortement marqué par le phénomène

Plus en détail

Distinctions et classements

Distinctions et classements Distinctions et classements Satisfaire ses clients est la priorité de CGI. Grâce à une approche cohérente, disciplinée et responsable en matière de prestation de services, CGI réalise ses projets dans

Plus en détail

L expérience de développement de la billettique interopérable de Lisbonne

L expérience de développement de la billettique interopérable de Lisbonne Séminaire METRO-Bruxelles 1er Avril 2009 L expérience de développement de la billettique interopérable de Lisbonne Maria Regina L. Ferreira Président du Conseil d Administration de OTLIS,ACE Conseiller

Plus en détail

Présentation d une offre harmonisée de Numéros Courts Mobiles pour SVA au niveau de la sous-région Afrique Centrale

Présentation d une offre harmonisée de Numéros Courts Mobiles pour SVA au niveau de la sous-région Afrique Centrale Présentation d une offre harmonisée de Numéros Courts Mobiles pour SVA au niveau de la sous-région Afrique Centrale par : Dr. Ing. Pierre-F. KAMANOU Directeur Général GTS AFRICA Douala, le 31 Octobre 2008

Plus en détail

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project

Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Le projet WIKIWATER The WIKIWATER project Eau et assainissement pour tous Water and sanitation for all Faire connaitre facilement les moyens techniques, financiers, éducatifs ou de gouvernance pour faciliter

Plus en détail

Fiche d informations pour le domaine d expertise Microsoft Business Solutions (Solutions d entreprise)

Fiche d informations pour le domaine d expertise Microsoft Business Solutions (Solutions d entreprise) Fiche d informations pour le domaine d expertise Microsoft Business Solutions (Solutions d entreprise) Inscrivez-vous dès aujourd hui Tous les partenaires actifs Microsoft Certified et Gold Certified peuvent

Plus en détail

Accélérez votre projet ERP avec les Best Practices

Accélérez votre projet ERP avec les Best Practices Accélérez votre projet ERP avec les Best Practices Kurt Specht (CROSS), Patrick Schaller (CROSS), Alexandra Schorderet (Valtronic Technologies (Suisse) SA) Le 29 mai, 2013 Agenda Première partie Présentation

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

Dialogue Régional. L Agriculture Ouest Africaine à l épreuve de la Libéralisation des Echanges. Situation, Défis et Opportunités

Dialogue Régional. L Agriculture Ouest Africaine à l épreuve de la Libéralisation des Echanges. Situation, Défis et Opportunités Dialogue Régional L Agriculture Ouest Africaine à l épreuve de la Libéralisation des Echanges Situation, Défis et Opportunités Mercredi 9 et Jeudi 10 Mars 2005 Ouagadougou Burkina Faso Produits spéciaux

Plus en détail

ABACUS ENTERPRISE LOGICIEL DE GESTION

ABACUS ENTERPRISE LOGICIEL DE GESTION ABACUS ENTERPRISE LOGICIEL DE GESTION ABACUS ENTERPRISE LOGICIEL SUISSE POUR PME Travailler mieux avec un logiciel de gestion suisse qui a fait ses preuves > A fait ses preuves dans plus de 30 000 entreprises

Plus en détail

IBM Global Technology Services CONSEIL EN STRATÉGIE ET ARCHITECTURE INFORMATIQUE. La voie vers une plus grande effi cacité

IBM Global Technology Services CONSEIL EN STRATÉGIE ET ARCHITECTURE INFORMATIQUE. La voie vers une plus grande effi cacité IBM Global Technology CONSEIL EN STRATÉGIE ET ARCHECTURE INFORMATIQUE La voie vers une plus grande effi cacité Vos objectifs sont nos objectifs Les entreprises vivent sous la pression permanente de la

Plus en détail

Développez votre e-commerce avec WebSphere Commerce

Développez votre e-commerce avec WebSphere Commerce WEB04 Développez votre e-commerce avec WebSphere Commerce Nédélec Patrick WebSphere Commerce IT Specialist nedelec@fr.ibm.com Sommaire 1 Positionnement et stratégie 2 Le client au coeur du dispositif 3

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

VOTRE POLITIQUE D'ARCHIVAGE EST-ELLE ADAPTÉE? Démarche projet. Alain Le Corre, Responsable de Marché, Gestion de l information

VOTRE POLITIQUE D'ARCHIVAGE EST-ELLE ADAPTÉE? Démarche projet. Alain Le Corre, Responsable de Marché, Gestion de l information VOTRE POLITIQUE D'ARCHIVAGE EST-ELLE ADAPTÉE? Démarche projet Alain Le Corre, Responsable de Marché, Gestion de l information 13 La démarche projet La DSI doit être force de proposition en terme d offres

Plus en détail

Michael Benayoun Worldwide ECM Go To Market, IBM

Michael Benayoun Worldwide ECM Go To Market, IBM Essor du numérique, explosion du volume d informations L information d entreprise est-elle encore gérable? Michael Benayoun Worldwide ECM Go To Market, IBM Problématiques clés pour extraire la valeur métier

Plus en détail

Guide du. Jeune Diplômé. We are creating Customer Value. Management Consulting Business Solutions Technology Services

Guide du. Jeune Diplômé. We are creating Customer Value. Management Consulting Business Solutions Technology Services Guide du Jeune Diplômé We are creating Customer Value. Management Consulting Business Solutions Technology Services Cette année encore, de nombreux stagiaires et jeunes diplômés intègreront nos équipes

Plus en détail

Business Process Management

Business Process Management Alain Darmon Responsable Avant-Vente BPM, IBM 1 er mars 2011 Business Process Management Améliorez l agilité de l entreprise avec la gestion des processus métier Les processus sont partout! Ouverture de

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

Le Cloud, un paradoxe bien français!

Le Cloud, un paradoxe bien français! Le Cloud, un paradoxe bien français! Philippe CONCHONNET (Orange Business Services) philippe.conchonnet@orange.com Le Cloud fait peur.. Priorités IT 2012: La Sécurité, sujet n 1 des Entreprises Françaises

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

émetteurs comment tirer parti de la proposition de réglementation de la Commission Européenne sur les frais d interchange des paiements par carte

émetteurs comment tirer parti de la proposition de réglementation de la Commission Européenne sur les frais d interchange des paiements par carte Position Paper émetteurs comment tirer parti de la proposition de réglementation de la Commission Européenne sur les frais d interchange des paiements par carte Le paysage de l émission a considérablement

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques IT Governance Symposium du 16 Juin 2009 Henri Guiheux Responsable Governance & Securité des SI CISA, CISM, CGEIT Sommaire Enjeux ERM

Plus en détail

COPYRIGHT 2014 ALCATEL-LUCENT. ALL RIGHTS RESERVED.

COPYRIGHT 2014 ALCATEL-LUCENT. ALL RIGHTS RESERVED. FONDATION ALCATEL-LUCENT: APPORT DES ENTREPRISES DES TIC DANS LES COMMUNAUTÉS TIC & RSE un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique Mars 2015 UN MONDE ULTRA CONNECTÉ Carte des réseaux

Plus en détail

Scénarios économiques en assurance

Scénarios économiques en assurance Motivation et plan du cours Galea & Associés ISFA - Université Lyon 1 ptherond@galea-associes.eu pierre@therond.fr 18 octobre 2013 Motivation Les nouveaux référentiels prudentiel et d'information nancière

Plus en détail

L impact des délais de paiement et des solutions appropriées. Dominique Geenens Intrum Justitia

L impact des délais de paiement et des solutions appropriées. Dominique Geenens Intrum Justitia L impact des délais de paiement et des solutions appropriées Dominique Geenens Intrum Justitia Groupe Intrum Justitia Leader du marché en gestion de crédit Entreprise européenne dynamique avec siège principal

Plus en détail

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES François Ossama Prix RFI NET AFRIQUE 2006 du Meilleur site Internet Africain Chef de la Cellule Informatique du MINDUH Président du Réseau

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1

Ameth Saloum NDIAYE. Colloque régional UEMOA-CRDI 2009 1 Ameth Saloum NDIAYE CEPOD, Ministère de l Economie et des Finances, Sénégal Colloque régional UEMOA-CRDI, Ouagadougou, Burkina Faso, 8-10 décembre 2009 1 Problématique et justification Objectifs du papier

Plus en détail

Solutions Exploitation de contenus

Solutions Exploitation de contenus Solutions Exploitation de contenus Company profile Start in 2006 : 5 engineers + experimented business angels 5 years of profitable double digit growth Listed on Euronext in Nov 2009 (MLMGL FR0010827741)

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011

RESULTATS ANNUELS 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 22 Mars 2012 Une vision claire et constante depuis 2003 : les contenus digitaux ne peuvent pas être 100% gratuits I LE POSITIONNEMENT Aider les media et les services en ligne à bâtir

Plus en détail

Morocco Road Show Casablanca Feb 23. Meziane GHAOUI. North Africa Regional Manager

Morocco Road Show Casablanca Feb 23. Meziane GHAOUI. North Africa Regional Manager Morocco Road Show Casablanca Feb 23 Meziane GHAOUI North Africa Regional Manager HPS Roadshow au Maroc Le Groupe Honeywell ACS & HPS en Afrique du Nord Notre approche en Afrique du Nord Automation aujourd

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique

Plus en détail

Objectif : Appréhender le fonctionnement d'une solution bancaire libre. Auteur : Yann Geffrotin Dernière révision : 15 octobre 2008

Objectif : Appréhender le fonctionnement d'une solution bancaire libre. Auteur : Yann Geffrotin Dernière révision : 15 octobre 2008 Objectif : Appréhender le fonctionnement d'une solution bancaire libre Auteur : Yann Geffrotin Dernière révision : 15 octobre 2008 Le besoin Le commerce électronique se développe exponentiellement depuis

Plus en détail

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com , des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com Thales, leader mondial des hautes technologies Systèmes de transport, Espace, Avionique, Opérations aériennes, Défense terrestre,

Plus en détail

La méthodologie ITIL : que faut-il retenir? réunion du 14 septembre 2004

La méthodologie ITIL : que faut-il retenir? réunion du 14 septembre 2004 1 La méthodologie ITIL : que faut-il retenir? réunion du 14 septembre 2004 Maurice Benisty - benisty@trigone.fr Groupe Trigone Informatique 2 3 Petit questionnaire Pensez-vous que vos équipes collaborent

Plus en détail

Un projet PRA en prise avec les enjeux métiers. Jean-Francois PASQUIER

Un projet PRA en prise avec les enjeux métiers. Jean-Francois PASQUIER Un projet PRA en prise avec les enjeux métiers Jean-Francois PASQUIER Objectif et agenda Partager notre retour d expérience avant même l achèvement de notre PRA Contexte Plan Premiers enseignements Contexte:

Plus en détail

MOROCCAN AMERICAN BRIDGES 2007

MOROCCAN AMERICAN BRIDGES 2007 MOROCCAN AMERICAN BRIDGES 2007 MAY 2007 - CASABLANCA Les Technologies de l Information au Maroc Potentialités de développement au sein du secteur des TIC dans le cadre du partenariat public privé Gouvernement

Plus en détail

Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012. Rachel Hunt

Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012. Rachel Hunt Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012 Rachel Hunt Un retour a la croissance pour l investissement informatique Croissance de 3 a 5% en 2011/12 La croissance est tirée par les

Plus en détail

Where Business Goes to Grow

Where Business Goes to Grow Where Business Goes to Grow Hong Kong Charles Ng Directeur Général adjoint Laurent Sansoucy Représentant en France Juin 2014 InvestHK Hong Kong 2 Agence officielle dépendant du Gouvernement de la Région

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Hightech Payment Systems en bref

Hightech Payment Systems en bref Hightech Payment Systems en bref Mission Fourniture de solutions de paiement électronique multi-canal Quelques Chiffres +100 collaborateurs dont 85 Ingénieurs et Consultants +50 sites installés et 150

Plus en détail

GPC Computer Science

GPC Computer Science CYCLE ISMIN P2015 GPC Computer Science P LALEVÉE lalevee@emse.fr @p_lalevee A3.01 0442616715 C YUGMA yugma@emse.fr A3.01 0442616715 01/09/2014 Présentation GPC CS - Ph. Lalevée - C Yugma 1 Scolarité Site

Plus en détail

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013 Rapport d activité du 1 er semestre 2013 Octobre 2013 Astellia PROFIL 2 Depuis plus de 13 ans Un pure player du monitoring et de l optimisation des réseaux 2G, 3G, 4G Un pionnier dans la gestion de l expérience

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

ILM ou Archivage Une démarche Métier

ILM ou Archivage Une démarche Métier Information Management ILM ou Archivage Une démarche Métier Dr. Christian ARNOUX Consultant Information Management IBM Suisse, Software Group 2007 IBM Corporation A quelle vitesse croît l information?

Plus en détail

Completed Projects / Projets terminés

Completed Projects / Projets terminés Completed Projects / Projets terminés Nouvelles normes Nouvelles éditions Publications spéciales publiées en français CAN/CSA-ISO/CEI 10164-9-97 (C2001), 1 re édition Technologies de l information Interconnexion

Plus en détail

ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE

ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE NOTE INTERNE DIRECTION DE L INTERNATIONAL ET DE L UNIVERSITE POLE AFRIQUE ET MEDITERRANEE DECEMBRE 2014 ETUDE AFRIQUE AUPRES DU RESEAU BPIFRANCE EXCELLENCE Bpifrance accompagne le développement des entreprises

Plus en détail

Gouvernance documentaire sécurisée Sécurisez vos informations confidentielles

Gouvernance documentaire sécurisée Sécurisez vos informations confidentielles Gouvernance documentaire sécurisée Sécurisez vos informations confidentielles Troisième partie de la série de livres blancs sur l Indice de Gouvernance Documentaire Ricoh Février 2010 Ce livre blanc est

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up

Pourquoi externaliser? Petits déjeuners des PME & Start-up www.pwc.com Petits déjeuners des PME & Start-up Robert Hinterberger Senior Manager Agenda 1. Suisse 2. et les PME 3. Les principales fonctions externalisées 4. Les avantages de l externalisation 5. Les

Plus en détail

Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001

Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001 Opportunités s de mutualisation ITIL et ISO 27001 Club ISO 27001 Paris,19 avril 2007 Alexandre Fernandez-Toro Rappels sur l ISO l 27001 Norme précisant les exigences pour La

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

RECRUTEMENT INTERNATIONAL : Appui du Bureau des visas, Paris INTERNATIONAL RECRUITMENT : Support from the Visa Office, Paris 09/10

RECRUTEMENT INTERNATIONAL : Appui du Bureau des visas, Paris INTERNATIONAL RECRUITMENT : Support from the Visa Office, Paris 09/10 RECRUTEMENT INTERNATIONAL : Appui du Bureau des visas, Paris INTERNATIONAL RECRUITMENT : Support from the Visa Office, Paris 09/10 Bureau des visas / Visa Office Paris - France Responsable des demandes

Plus en détail

Intraday Pricing Service. Votre traitement instantané quand vous le souhaitez.

Intraday Pricing Service. Votre traitement instantané quand vous le souhaitez. Intraday Pricing Service Votre traitement instantané quand vous le souhaitez. Intraday Pricing Service associe une base de données sur les instruments financiers d envergure internationale à un système

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive Service management Transforming the IT organization and driving it across the enterprise Carlo Purassanta Integrated Technology Services Executive IBM Global CEO Study L entreprise du futur The study Core

Plus en détail