Séminaire des Codep d Alsace Choix d un ordinateur. Jean-Pierre Goehner IR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séminaire des Codep d Alsace 2014. Choix d un ordinateur. Jean-Pierre Goehner IR"

Transcription

1 ) Séminaire des Codep d Alsace 2014 Choix d un ordinateur Jean-Pierre Goehner IR

2 Plan Historique Les ordinateurs actuels -Les tables de plongée -Les principes de fonctionnement d un ordinateur -Différence entre les tables et les ordinateurs Les ancêtres des ordinateurs -Le décompressimètre SOS -Le décobrain L évolution des ordinateurs -Le Suunto SME-ML -Les différents modèles de décompression -Les différentes gammes d ordinateurs -Les critères de choix pour l achat -L utilisation de l ordinateur Conclusion

3 Historique

4 Les problèmes de décompression se révèlent cruciaux avec l essor de l industrie vers le 19ème siècle. Construction des ponts (Fondations pour piliers) Des mines de charbons en terrain humide Des chantiers navals Des recherches sous-marine Ces travaux nécessitaient que les hommes travaillent sous des pressions supérieures à la pression atmosphérique, apportant ainsi leurs lots d accidents de décompression.

5 Paul Bert Physiologiste Français En 1878, Paul Bert publie un ouvrage majeur La Pression Barométrique, où il énonce ses travaux sur l hyperbarie Il met en évidence le rôle du CO2 et de l azote dans les accidents de décompression. Il met également en évidence le rôle favorable de l oxygène dans les traitements de l ADD. Il met en place une première procédure de décompression.

6 John Scott Haldane Physiologiste Irlandais En 1908, John Scott Haldane publie ses tables de décompression, demandées par la Royale Navy qui souhaitait diminuer les accidents de ses plongeurs. Le principe de ses tables avec son modèle mathématique reste utilisé de nos jours dans la plupart des tables et ordinateurs.

7 Les tables de plongée

8 En 1908, John Scott Haldane publie ses tables pour les plongeurs de la Marine Nationale Anglaise permettant de plonger jusqu à 68 m. En 1948, La Marine Nationale Française traduit les tables de l US Navy dans le système métrique, en utilisant les paliers par tranches de 3 m.

9 Les tables du Gers 1959 En 1959, le groupement d Etudes et de Recherches Sous-Marin crée des tables permettant d aller : - 2 heures à 15 m - et 50mn à 40m. Elles prennent en compte 3 compartiments, et une vitesse de remontée de 15m/mn.

10 Les tables du Gers 1965 En 1965, les Gers 59 sont modifiées pour des profondeurs allant jusqu à 85m. Elle prennent en compte 4 compartiments, et une vitesse de remontée de 17m/mn.

11 Les tables Marine Nationale 1990 En 1990, la Marine nationale met en place les tables MN90, basées sur le même modèle théorique que les Gers 65. -Elle prennent en compte 12 compartiments -La vitesse de remontée est de 17m/mn -La profondeur maximale est de 60m, avec un dépassement exceptionnel de 5m.

12 Les tables nitrox En 1879, Henry Fleuss plongea pour la première fois avec un mélange nitrox 40/60 La plongée aux mélanges est utilisée par les militaires et les professionnels dès le début du 20ème siècle. En 1986, Dirck Rutkowski introduit le nitrox en plongée loisir (IANTD) En 2000, prise en compte des plongées aux mélanges par la FFESSM

13 Différence entre les tables et les ordinateurs

14 Intervalle régulier

15 Différence avec les tables Durée totale Tables = plongée carrée Marge de sécurité table Profondeur maximale

16 Découpe en tranches Calcul réel de la saturation en fonction de la profondeur et du temps. Marge de sécurité ordinateur

17 Les ancêtres des ordinateurs

18 Le décompressimètre SOS (1958)

19 Fonctionnement du décompressimètre

20 La voie du numérique électronique Dans le milieu des années 70, le domaine de l électronique subit une grande révolution avec l arrivée du microprocesseur. Il devient alors possible de construire un petit calculateur numérique spécialement conçu pour calculer la décompression. Néanmoins il existait encore un grand problème au niveau de la source d alimentation, les piles étant trop faibles.

21 Le décobrain Réalisé en 1983 par la firme Divetronic au Lichtenstein. Ce n est pas un calculateur en temps réel, mais un lecteur de tables. Il pouvait être utilisé pour les successives, il avait en mémoire 5 tables suisses. L autonomie de sa batterie était de 80 heures, et son poids de 850 grammes

22 L évolution des ordinateurs

23 Le Suunto SME-ML En 1987, la firme Finlandaise, connue pour ses compas, présente au salon nautique l ordinateur SME-ML. C est un ordinateur multiprofondeur, il utilise 9 compartiments, une vitesse de remontée 10m/mn. Son poids est de 120 gr. et son autonomie de 1500 heures. Il était doté de nombreuses limitations, prof. Max. 60m, durée max. des paliers 30mn. Il ne fait pas appel aux emblématiques paliers de 3 en 3m.

24 L Aladin Fabriqué par la firme suisse Uwatec, et distribué par Beuchat en Il utilise les tables suisses Bühlmann ZH-L avec 6 compartiments. Il est multiprofondeur. Les paliers vont de 3 en 3m, et il est utilisable jusqu à 100m. Sa vitesse de remontée est de 10m/mn. Deux choses font défaut : L afficheur du temps de paliers L indicateur du dépassement de la vitesse de remontée.

25 Le principe de fonctionnement d un ordinateur

26 Le capteur basse pression mesure la pression ambiante et la transmet au microprocesseur. Le capteur haute pression mesure la pression du bloc. Le convertisseur traduit la valeur analogique en numérique, seul langage connu par le microprocesseur. Le microprocesseur est une machine à calculer associée à une horloge. Grace à la mesure de la pression et du temps, il calcule avec sa mémoire vive, et à intervalles très courts, la tension d azote. Les résultats sont emmagasinés dans la mémoire morte, sorte de bibliothèque de stockage. Un système de mise en marche, l alarme sonore, un capteur de température, et l alimentation.

27 Les modèles de décompression

28 Le modèle de décompression (Albert Bühlmann) Reprenant les travaux sur le modèle Haldanien, il apporte des modifications concernant la composition de l air en prenant non pas la composition de l air atmosphérique, mais la composition de l air alvéolaire. C est elle qui va réellement participer aux «échanges gazeux. Il utilisera également les M Value (Valeur maximale) au sein de chaque compartiment. (Robert Workman) Les deux modèles les plus utilisés actuellement: Ø Ø La ZHL- 8 C ou ADT La ZHL- 16 C ou ADT

29 Le modèle VPM (Modèle à perméabilité variable) Découlant d un grand travail de David E. Yount, c est une rupture avec le modèle Haldanien. Ces critères limites de remontée ne s appuient plus sur des ratios de sursaturation entre la tension des compartiments et la pression ambiante, mais sur des volumes gazeux tolérables pour l organisme. On ne nie plus l existence des bulles, mais on les étudie, les quantifie, et on les qualifie pour prédire des profils de remontée plus proche de la physiologie humaine. Le modèle VPM est utilisé dans quelques ordinateurs ainsi que dans le logiciel Vplanner.

30 Le modèle RGBM (Modèle à réduction des bulles) En 1990, Bruce Wienke développe une adaptation du VPM qu il nommera RGBM (reduced gradient bubble model). On retrouve ces modèles dans les ordinateurs Suunto, Mares, Cressi, mais il semblerait qu ils ne soient pas tout à fait affranchis des méthodes de décompression Haldaniennes. Les critères de remontée semblent être basés sur les limites traditionnelles auxquelles on a rajouté un contrôle limitatif sur le modèle à bulles. Le RGBM n a jamais été publié scientifiquement, et il est difficile de l évaluer, car les bases de calculs sont brevetées.

31 Les différents besoins Air Nitrox Trimix Recycleurs CCR à PpO2 constante

32 Les différents gammes d ordinateurs

33 Les entrées de gammes Le Puck de mares Modèle RGBM 9 compartiments profondeur 150m nitrox jusqu à 50%

34 Les entrées de gammes Suunto Zoop Modèle RGBM 9 compartiments Profondeur 100m Nitrox jusqu à 50% PO2 entre 1,2 et 1,6 bars

35 Les entrées de gammes Le Léonardo de Cressi-Sub. modèle Cressi-RGBM 9 compartiments Profondeur 120m Nitrox jusqu à 50% PO2 entre 1,2 et 1,6 bars Paliers profonds

36 Les moyennes gammes Smart Tec de Uwatec Modèle ZH-L 8C Profondeur 120 m Nitrox de 21 à 100% Multigaz (3 gaz) Interface PC

37 Les moyennes gammes Voyager 2 G de Beuchat Model Bühlmann ZH-L 16 C Profondeur 60 m Paliers profonds Nitrox de 21 à 99%) Multi-gaz (2 gaz) Interface PC

38 Les moyennes gammes Galiléo Luna de Uwatec Modèle Bühlmann ZH-L 8 C profondeur 120 m Nitrox de 21 à 100% Paliers profonds Compas numérique Multiples alarmes Ecran personnalisé Vitesse de remontée variable 7 à 20 m/mn Interface PC

39 Les hauts de gammes Icon HD de Mares Modèle RGBM 10 compartiments Profondeur 150 m Multiples alarmes Nitrox de 21 à 100% Multi-gaz (3 gaz) Paliers profonds Réglage de la PO2 Gestion d air sans flexible Compas numérique Ecran LCD en couleur

40 Les hauts de gammes Galiléo sol d Uwatec Modèle Bühlmann ZH-L 8 ADT Profondeur 120m Multiples alarmes Nitrox de 21 à 100% Multi-gaz (3 gaz) Paliers profonds Réglage de la PO2 Gestion d air sans flexible Vitesse de remontée variable 7 à 20m/mn Compas numérique Cardio-fréquencemètre Ecran personnalisé

41 Les hauts de gammes VT4 1 With d Océanic Modèle Bühlmann ZH-L 16C Profondeur 100m Multiples alarmes Nitrox de 21 à 100% Multi-gaz (4 gaz) Paliers profonds Réglage de la PO2 Gestion d air sans flexible Compas numérique Affichage personnalisé

42 Les hauts de gammes Suunto D9 TX (Montre-Ordinateur) Ordinateur air-nitrox-trimix Profondeur 200 m Modèle RGBM 8 compartiments avec paliers profonds Multigaz (8 gaz) Gestion de l air sans flexible Boussole en 3D

43 Les ordinateurs techniques HelO2 de Suunto Ordinateur air-nitrox-trimix en circuit ouvert Profondeur 150m Modèle RGBM avec paliers profonds Multi-gaz (8 gaz) Gestion de l air sans flexible

44 Les ordinateurs techniques OSTC 3 de Heinrichs-Weinkamp Ordinateur air-nitrox-trimix Modèle Bühlmann ZH-L 16 C avec gradient factor modifiable par l utilisateur. Pour circuit ouvert et fermé Réglage de la PO2 constante Multi-gaz (6 gaz) Profondeur 120m Vitesse de remontée 10m/mn Ecran LCD en couleur Boussole en 3D Open source

45 Les ordinateurs techniques Petrel de Shearwater Ordinateur air-nitrox-trimix Modèle Bühlmann ZH-L 16 C Avec gradient factor modifiable par l utilisateur. Pour circuit ouvert et fermé Réglage de la PO2 Constante. Multi-gaz (5 gaz) Profondeur 140m Ecran LCD HD en couleur Vitesse de remontée 10m/m

46 Les futuristes Le Nerd de Shearwater Même caractéristiques que le Petrel. Il se fixe sur la boucle du recycleur, amenant ainsi une lecture juste devant vos yeux. L affichage est discret et disparait lorsque vous regardez droit devant

47 Les futuristes Le Data Mask Hud d Océanic Affichage à cristaux liquide dans le masque. Ordinateur air-nitrox Modèle Haldane modifié 12 compartiments profondeur 100m Gestion de l air sans flexible

48 Les critères de choix pour un ordinateur

49 q Pour quels types de plongées? q Pour quelle évolution à venir? q Le prix q La qualité de l affichage q La facilité des réglages q L utilisateur peut-il remplacer la batterie?

50 L utilisation de l ordinateur

51 Pourquoi dans la formation trouve t-on encore l enseignement des tables, alors que tous les plongeurs utilisent un ordinateur? Les tables sont des outils de formation pour: q q q q Comprendre les ordinateurs Le comportement du plongeur Le respect de certaines procédures La planification de la plongée Les tables peuvent être un secours si l ordinateur est déficient.

52

53

54 L utilisation de l ordinateur Combien de plongées par jour? q Planification de la plongée q La vitesse de remontée q Prévoir une pause si la période de plongée est longue q Quelle attitude à adopter lorsque plusieurs méthodes de décompression coexistent

55 Conclusion Pour résumer, l achat de l ordinateur sera en fonction du type de plongée que l on pratique. Ce n est en aucun cas le prix qui assure une meilleure sécurité, car même les ordinateurs d entrées de gammes permettent une bonne gestion des paramètres de plongée, ainsi qu une parfaite décompression. Au plongeur de l utiliser comme il se doit en se rappelant que:

56 Ce n est pas l ordinateur qui gère le plongeur, mais c est le plongeur qui gère l ordinateur

57 Merci pour votre attention

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé 1 Décompression II. REVOD Plongée à l ordinateur Septembre 2010 Plan de l exposé Introduction Typologie de la décompression: No déco Déco légère Déco Lourde La planification Les profils de plongée Le palier

Plus en détail

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs cours N2 2006-2007 Jérôme Farinas jerome.farinas@irit.fr Amis de la Mer FFESSM 08 31 0184 6 décembre 2006 Jérôme Farinas (ADLM) MN90 et ordinateur

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

Objectifs. Chapitre 1: Généralités

Objectifs. Chapitre 1: Généralités Chapitre 1: Généralités Objectifs Après cette formation vous serez capable de: Mettre en œuvre et utiliser des gaz de décompression Mettre en œuvre et utiliser des Nx à plus de 40% d O2 Gérer des plongées

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION

MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION GARANTIE LIMITÉE A DEUX ANS Pour plus d'informations, reportez-vous à la carte d'enregistrement de garantie du produit qui est fournie. NOTIFICATION DE COPYRIGHT Ce guide du propriétaire

Plus en détail

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP)

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) F I C H E DIRECTION DE PLONGÉE, ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION FICHE N RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) POUR PLUS DE DÉTAILS, voir la fiche n 116 sur l organisation des plongées. 46. Rôle et

Plus en détail

Pro Plus 2. Ordinateur de plongée MANUEL D'UTILISATION

Pro Plus 2. Ordinateur de plongée MANUEL D'UTILISATION Pro Plus 2 Ordinateur de plongée MANUEL D'UTILISATION 1 GARANTIE LIMITÉE À DEUX ANS Les détails des conditions de garantie figurent sur la carte de garantie produit livrée avec l'instrument. DROITS D'AUTEUR

Plus en détail

OCEANIC. VT3 MULTIORDINATEUR DE PLONGEE

OCEANIC. VT3 MULTIORDINATEUR DE PLONGEE OCEANIC. VT3 MULTIORDINATEUR DE PLONGEE à gestion d autonomie par transmetteur MANUEL D'UTILISATION 2 blank TABLE DES MATIERES GARANTIE, NOTES, MODÈLE DE DÉCOMPRESSION..7 CONFORMITE FCC.8 INTRODUCTION

Plus en détail

Deutsch. Mode d emploi. English. Français. SmartTRAK SWISS MADE BY UWATEC AG

Deutsch. Mode d emploi. English. Français. SmartTRAK SWISS MADE BY UWATEC AG Mode d emploi Deutsch English Français SmartTRAK SWISS MADE BY UWATEC AG La fenêtre Plongée Barre d informations La barre du profil de plongée Ecran de l ordinateur de plongée Graphique des compartiments

Plus en détail

fr Suunto D4i GUide de L UtiLisateUr

fr Suunto D4i GUide de L UtiLisateUr fr Suunto D4i GUIDE DE L UTILISATEUR 1. BIENVENUE DANS LE MONDE DES ORDINATEURS DE PLONGÉE SUUN- TO... 8 2. MISES EN GARDE, AVERTISSEMENTS ET REMARQUES... 9 3. INTERFACE UTILISATEUR DU SUUNTO... 21 3.1.

Plus en détail

1. Utilisation conforme à l usage prévu. 2. Propriétés. 3. Montage. Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101

1. Utilisation conforme à l usage prévu. 2. Propriétés. 3. Montage. Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101 310 164 01 Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101 1. Utilisation conforme à l usage prévu Le capteur sert à la détection de dioxyde de carbone (CO 2 ) et de la température dans l espace d habitation. La teneur

Plus en détail

MODE D EMPLOI Boitier de programmation SKY300046-01

MODE D EMPLOI Boitier de programmation SKY300046-01 MODE D EMPLOI Boitier de programmation SKY300046-01 INTRODUCTION Merci d avoir fait l acquisition du Boitier de programmation SkyRc (SKY300046-01). Veuillez lire complètement et attentivement ce manuel

Plus en détail

Ventilateur pulmonaire pour soins intensifs, réanimation et premier secours. 360 x 245 x 300 mm (sans moniteur) Cycle à temps et volume constant

Ventilateur pulmonaire pour soins intensifs, réanimation et premier secours. 360 x 245 x 300 mm (sans moniteur) Cycle à temps et volume constant SIARETRON 3000 ICU Ventilateur pour soin intensif code: 960136 Rev. 1-01/01/2009 CARACTERISTIQUES PRINCIPALES Destination d usage Ventilateur pulmonaire pour soins intensifs, réanimation et premier secours.

Plus en détail

Station météo sans fil avec température, Alerte Gel et horloge radio pilotée Modèle: BAR386

Station météo sans fil avec température, Alerte Gel et horloge radio pilotée Modèle: BAR386 Station météo sans fil avec température, Alerte Gel et horloge radio pilotée Modèle: BAR386 MANUEL DE L UTILISATEUR TABLE DES MATIÈRES Introduction... 2 Vue d Ensemble de l Horloge... 2 Face Avant... 2

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

Manuel d utilisation du détecteur Monitox plus

Manuel d utilisation du détecteur Monitox plus Manuel d utilisation du détecteur Monitox plus 1 Table des matières Page Présentation du Monitox plus 3 1. Description du produit 3 1.1 Application 3 1.2 Test fonctionnel 3 1.3 Ecouteur 4 1.4 Stockage

Plus en détail

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 6003-0 Télécopieur : +49 661 6003-607 E-Mail : mail@jumo.net

Plus en détail

GASMAN II MANUEL D UTILISATION

GASMAN II MANUEL D UTILISATION ANALYSE DETECTION SECURITE GASMAN II MANUEL D UTILISATION SOMMAIRE 1. INTRODUCTION ---------------------------------------------------------------------------------- P 2 2. CARACTERISTIQUES DE L APPAREIL----------------------------------------------------

Plus en détail

Hot Wire CFM / CMM Thermoanémomètre

Hot Wire CFM / CMM Thermoanémomètre MANUEL D UTILISATION Hot Wire CFM / CMM Thermoanémomètre Modèle AN500 ft/min o F Introduction Nous vous remercions d avoir choisi Hot Wire CFM / CMM Thermo-anémomètre d Extech. Cet appareil permet de mesurer

Plus en détail

CENTRALE DE SURVEILLANCE EMBARQUEE MULTIMEDIA

CENTRALE DE SURVEILLANCE EMBARQUEE MULTIMEDIA CENTRALE DE SURVEILLANCE EMBARQUEE MULTIMEDIA Fonctions principales : Ordinateur multimédia embarqué sous Linux 2.6 Enregistreur audio-vidéo 4 canaux 8 Mbps, Full HD 1920x1080p, 4 caméras simultanées,

Plus en détail

Humidimètre sans contact avec mémoire + Thermomètre IR

Humidimètre sans contact avec mémoire + Thermomètre IR Manuel d utilisation Humidimètre sans contact avec mémoire + Thermomètre IR Modèle MO295 mbar GPP RH% 01 MEM STORE MO295 Introduction Nous vous félicitons d avoir fait l acquisition de l humidimètre Extech

Plus en détail

Notice : THERMOMETRE SANS FIL

Notice : THERMOMETRE SANS FIL Notice : THERMOMETRE SANS FIL Nous vous remercions pour l achat de cette station météo. Merci de prendre le temps de lire et de comprendre ce manuel afin de mieux apprécier toutes les fonctions dont ce

Plus en détail

Surveillance de Température sans fil

Surveillance de Température sans fil commentaires: Surveillance de Température sans fil Données fiables & sécurisées Surveillance en continu & en directe Options d'alarme Accès aux données & rapport faciles normalisation Aides pour la conformité

Plus en détail

Centrale d Alarme Visiotech

Centrale d Alarme Visiotech Centrale d Alarme Visiotech ++ www.biolume.com 1 Table des matières GENERALITES... 4 Responsabilités de l installateur et de l utilisateur... 4 Alimentation électrique... 4 Mise en service... 5 PRESENTATION

Plus en détail

EBI 25- Système à radiofréquence POUR LA SURVEILLANCE SANS FIL DE LA TEMPÉRATURE, DE L HUMIDITÉ ET D AUTRES GRANDEURS PHYSIQUES

EBI 25- Système à radiofréquence POUR LA SURVEILLANCE SANS FIL DE LA TEMPÉRATURE, DE L HUMIDITÉ ET D AUTRES GRANDEURS PHYSIQUES EBI 25- Système à radiofréquence POUR LA SURVEILLANCE SANS FIL DE LA TEMPÉRATURE, DE L HUMIDITÉ ET D AUTRES GRANDEURS PHYSIQUES Surveillance en temps réel de la température, de l humidité et d autres grandeurs

Plus en détail

Ecran programmable. Testez la différence grâce. à sa puissance, sa rapidité. et ses possibilités réseaux

Ecran programmable. Testez la différence grâce. à sa puissance, sa rapidité. et ses possibilités réseaux Ecran programmable Testez la différence grâce à sa puissance, sa rapidité et ses possibilités réseaux Gamme de Produits Compact & hautement fonctionnel Pouces Couleurs Rétro éclairage 3 Ports série Maitre/

Plus en détail

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie L'air comprimé est un porteur d'énergie indispensable. A titre d exemple, environ 60.000 installations sont présentes en Allemagne.

Plus en détail

i7 0 Guide de référence rapide Français Document number: 86141-1 Date: 11-2010

i7 0 Guide de référence rapide Français Document number: 86141-1 Date: 11-2010 i7 0 Guide de référence rapide Français Document number: 86141-1 Date: 11-2010 FRANÇAIS Document number: 86141-1 Date: 02-2011 Commandes d instrument Disposition des commandes et fonctions. Mise en marche

Plus en détail

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE LA GAMME Détecteurs spécifiques Détecteurs de monoxyde Détecteurs de fumée DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Thermoptek ST-625-FRT DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Interconnectable sans fil

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTION

MANUEL D INSTRUCTION MANUEL D INSTRUCTION ---------- Régulateur de Charge Solaire pour deux batteries, Pour Caravanes, Camping-Cars & Bateaux Courant (12V or 12/24V automatique) NOTES: Utilisable seulement avec des panneaux

Plus en détail

Prévention des Risques

Prévention des Risques MX Prévention des Risques Centrale de mesure et d alarme pour système de détection gaz et flamme Redondance du traitement des mesures (SIL de EN 00) voies sécurisées Modularité, flexibilité Réduction des

Plus en détail

Solutions de sécurité et de surveillance à installer soi-même

Solutions de sécurité et de surveillance à installer soi-même Solutions de sécurité et de surveillance à installer soi-même Solutions pratiques pour améliorer la sécurité à domicile www.abus.com Judas numérique HD Interphone vidéo sans fil Judas électronique pour

Plus en détail

FOURCHE OPTIQUE NUMERIQUE Réf. BEESPI

FOURCHE OPTIQUE NUMERIQUE Réf. BEESPI : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : info@sordalab.com FOURCHE OPTIQUE NUMERIQUE Réf. BEESPI Fourche optique numérique Réf. BEESPI Page 1 sur 5 1. MESURES DE PRECAUTION Tenir

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

NIVEAU 4 www.aquadomia.com 1/111

NIVEAU 4 www.aquadomia.com 1/111 NIVEAU 4 www.aquadomia.com 1/111 LE ROLE DU GUIDE DE PLONGEE : PLAISIR ET SECURITE NIVEAU 4 www.aquadomia.com 2/111 ELEMENTS DE PHYSIQUE DE BASE Nous vivons dans un monde où la matière se présente sous

Plus en détail

des lignes de défenses fortes lors des arrêts de tranches nucléaires

des lignes de défenses fortes lors des arrêts de tranches nucléaires Thésame Le 6, 7 juin 2012 un petit Composant pour des lignes de défenses fortes lors des arrêts de tranches nucléaires piscine REX EDF Maurer / SPR / CNPE Tricastin 1 De l expression du besoin au Nanopral

Plus en détail

1. Les barotraumatismes

1. Les barotraumatismes Dans le cadre de votre formation niveau 3 de plongeur subaquatique, nous allons traiter les accidents de plongée. Pourquoi commencer par ce cours? Ce n est pas pour vous faire peur, mais plutôt pour vous

Plus en détail

Thermomètre portable Type CTH6500

Thermomètre portable Type CTH6500 Etalonnage Thermomètre portable Type CTH6500 Fiche technique WIKA CT 55.10 Applications Etalonnage de thermomètres Mesure de température pour les besoins d'assurance qualité Mesures dans des applications

Plus en détail

Examen de Guide de palanquée ANMP

Examen de Guide de palanquée ANMP Examen de Guide de palanquée ANMP (Brevet de plongeur niveau 4) Epreuves et Critères techniques L organisation générale du niveau 4 ANMP est définie dans la fiche info N A07 «Organisation d une formation

Plus en détail

Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493

Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493 Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493 pour montage encastré (dimensions de la face avant 48 x 96 mm / 1.89 x 3.78 ) Application Régulateur compact à microprocesseur avec logiciel

Plus en détail

Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs

Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs Consommation de diesel pour les véhicules à moteurs VD 4-601 f 09.2008 Ayez un meilleur contrôle sur votre consommation de diesel et économisez de l argent! Le DFM-System est un appareil de mesure de très

Plus en détail

Réglementation. Organisation de la plongée

Réglementation. Organisation de la plongée Réglementation Organisation de la plongée Préparation du Niveau 3 Dominique STEINMETZ Janvier 2014 Des prérogatives, des droits, des obligations En tant que niveau 3 vous aurez de nouvelles prérogatives

Plus en détail

UP 588/13 5WG1 588-2AB13

UP 588/13 5WG1 588-2AB13 Informations Technique Description du produit et de ses fonctionnalités Dans le menu «Réglage» vous avez le choix entre 4 styles d affichage. Les accessoires suivants sont nécessaires: è è è 5WG1 588 8AB14

Plus en détail

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée Première partie Objectifs de ce cours: 1. Introduction à la formation du 2* 2. Comprendre les lois fondamentales régissant : la flottabilité (Archimède)

Plus en détail

Exposition. VLR plongée e commission photo

Exposition. VLR plongée e commission photo Exposition VLR plongée e commission photo Agenda Définitions Exposition / analogie du verre d eau (de vin?) Ouverture Vitesse Sensibilité La notion d EV Pourquoi cela ne suffit pas? Dynamique des capteurs

Plus en détail

DETECTEUR DE FUITES PORTATIF Méthode H2

DETECTEUR DE FUITES PORTATIF Méthode H2 DETECTEUR DE FUITES PORTATIF Méthode H2 D F P - S 0 6 Plus de 30 ans à votre service Version 07/2007 Le DFP-S06 a été spécialement développé pour la détection et la localisation de fuites en utilisant

Plus en détail

F210. Automate de vision hautes fonctionnalités. Caractèristiques. Algorithmes vectoriels

F210. Automate de vision hautes fonctionnalités. Caractèristiques. Algorithmes vectoriels Automate de vision hautes fonctionnalités Caractèristiques Algorithmes vectoriels Les algorithmes permettent de sélectionner les éléments de traitement requis dans la bibliothèque, puis les combinent et

Plus en détail

DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules

DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules DYNTEST AML (Alarme/Moniteur/Logger) Surveillance du filtre à particules COMMANDE (Control Box) avec faisceau de câbles raccordé CONDUITE DE PRESSION y incl. Instructions d installation et matériel de

Plus en détail

AVERTISSEMENT AVERTISSEMENT ATTENTION

AVERTISSEMENT AVERTISSEMENT ATTENTION FRANÇAIS AVERTISSEMENT L Ordinateur de Plongée SEIKO Cal. DH33 est destiné à une utilisation pendant une forme de récréation, comportant des dangers inhérents. Aussi est-il absolument essentiel d observer

Plus en détail

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003 Notice technique 01_BASSA_NT001 rév A3 Bloc autonome d alarme sonore type Satellite avec ou sans flash BAAT3003 -F BAAT3017. 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33 (0)1 41 37 91 91 f. +33 (0)1 41 37

Plus en détail

THEORIE PLONGEE NIVEAU IV CAPACITAIRE

THEORIE PLONGEE NIVEAU IV CAPACITAIRE PLONGEE UNIVERSITE CLUB "Le Petit Marlin" NANCY NETILUS - MARSEILLE THEORIE PLONGEE NIVEAU IV CAPACITAIRE Mise à jour du 15 Mai 2008 Emmanuel GEORGES INTRODUCTION... 3 CHAPITRE 1 : CONTENU DE L'EXAMEN

Plus en détail

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM)

(Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) LES ASSURES RESPONSABILITE CIVILE (Avantages réservés aux Structures Commerciales Agréées par la FFESSM) On entend par ASSURES : le souscripteur, ses représentants légaux s'il est une personne morale et

Plus en détail

Comment faire passer un message

Comment faire passer un message Comment faire passer un message 1 Les Outils Pédagogiques Un cours en salle Le tableau Le rétroprojecteur Le matériel à présenter Un cours dans l eau La démonstration La découverte, les jeux L ardoise

Plus en détail

MODALITÉS D INSCRIPTION

MODALITÉS D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION AU CLUB DE PLONGEE DU Ve Saison 2015-2016 POT DE RENTREE informations et inscriptions Mercredi 9 septembre 2015 1 ère séance de piscine Mercredi 16 septembre 2015 1ère séance de fosse

Plus en détail

Enregistrement automatique. des données

Enregistrement automatique. des données Enregistrement automatique des données Chapitre: 6 Page No.: 1 Il n y a que quelques années que l enregistrement manuel de données géotechniques était de coutume. L introduction de l enregistrement automatique

Plus en détail

Système d enregistreurs de données WiFi

Système d enregistreurs de données WiFi Système d enregistreurs de Saveris 2 La surveillance de la température et de l humidité réinventée Transmission des données via WiFi Toutes les données de mesure disponibles à tout moment, partout, sur

Plus en détail

5 MODELES AU CHOIX. Thermo Bouton 22T. Thermo Bouton 22L. Lecteur de Thermo Boutons

5 MODELES AU CHOIX. Thermo Bouton 22T. Thermo Bouton 22L. Lecteur de Thermo Boutons 3.H.01.330-110114 page 1/ Bouton - Hygro Bouton Le plus petit enregistreur de température / d humidité au monde IDEAL POUR TOUS VOS CONTROLES DE TEMPERATURE, LE SUIVI DE VOS PRO- DUITS, DE VOS TRANSPORTS,

Plus en détail

Enregistreur de données d humidité et de température

Enregistreur de données d humidité et de température Manuel d utilisation Enregistreur de données d humidité et de température Modèle RHT Introduction Toutes nos félicitations pour votre acquisition de cet enregistreur de données d'humidité et de température.

Plus en détail

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II Formation Niveau 2 Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES 1 Plan Rappels

Plus en détail

FRANCAIS MANUEL D UTILISATION THERMOMETRE MEDICAL SANS CONTACT A INFRAROUGE MODELE LX-26

FRANCAIS MANUEL D UTILISATION THERMOMETRE MEDICAL SANS CONTACT A INFRAROUGE MODELE LX-26 MANUEL D UTILISATION FRANCAIS THERMOMETRE MEDICAL SANS CONTACT A INFRAROUGE MODELE LX-26 www.thermo-flash.com APPRENTISSAGE RAPIDE DU THERMOFLASH LX-26 Le ThermoFlash LX-26 est pré-paramétré en sortie

Plus en détail

Du Thermostat à l ordinateur climatique. Vincent Aubret Hortimax

Du Thermostat à l ordinateur climatique. Vincent Aubret Hortimax Du Thermostat à l ordinateur climatique Vincent Aubret Hortimax 1 Introduction 2 Régulateurs de type thermostat Applications : Idéal pour la régulation simplifiée de type Tunnels, Hall Alarme haute et

Plus en détail

Baladeur encodeur. multifonction. Mode d Emploi

Baladeur encodeur. multifonction. Mode d Emploi Baladeur encodeur cassette USB multifonction Mode d Emploi Baladeur encodeur cassette USB multifonction 09/2013 GS Sommaire Votre nouveau baladeur...6 Contenu... 6 Consignes préalables...7 Consignes

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Sonde de surveillance environnementale gamma

Sonde de surveillance environnementale gamma SafePoint RMS : pérennité innovation sureté Caractéristiques Sonde de surveillance environnementale gamma perfectionnée, dotée de deux détecteurs et conçue pour assurer une surveillance sans présence dans

Plus en détail

SOUDAN croisières itinéraire classique 10 jours (Paris/Paris) / 7 nuits (sur place)

SOUDAN croisières itinéraire classique 10 jours (Paris/Paris) / 7 nuits (sur place) Les fluctuations importantes du taux du USD et du prix du baril de pétrole font varier de façon régulière et importante nos tarifs, en conséquence nous avons décidé de faire un tableau avec des montants

Plus en détail

Rosemount 333 HART Tri-Loop

Rosemount 333 HART Tri-Loop Fiche de spécification Rosemount 333 Rosemount 333 HART Tri-Loop CONVERTISSEUR DE SIGNAUX HART EN SIGNAUX ANALOGIQUES Convertit un signal numérique HART en trois signaux analogiques supplémentaires Facilité

Plus en détail

Catalogue Cadeaux High tech - Gadgets espion

Catalogue Cadeaux High tech - Gadgets espion Catalogue Cadeaux High tech - Gadgets espion Grossiste Chinois Import Votre grossiste en ligne Edition 06/07/2015 Higoods Co. Ltd. Room 1001 Chuangxin Building,Chuangye Garden Minzhi Streets, Longhua District

Plus en détail

D-6416-2010. Le système de détection de gaz pour votre bâtiment : protection et sécurité DRÄGER VARIOGARD

D-6416-2010. Le système de détection de gaz pour votre bâtiment : protection et sécurité DRÄGER VARIOGARD D-6416-2010 Le système de détection de gaz pour votre bâtiment : protection et sécurité DRÄGER VARIOGARD 2 La technologie pour la vie Depuis plus de trente ans, Dräger développe, produit et commercialise

Plus en détail

Le choix professionnel pour les applications analytiques!

Le choix professionnel pour les applications analytiques! Ohaus Discovery Balances Semi-Micro et Analytique Discovery Semi-Micro and Analytical Balances Le choix professionnel pour les applications analytiques! La NOUVELLE gamme de balances semi-micro et analytiques

Plus en détail

Indicateur. IDé 500. Descriptif indicateur. Schéma/Encombrement

Indicateur. IDé 500. Descriptif indicateur. Schéma/Encombrement Indicateur ML IDé 500 Descriptif indicateur Terminal de pesage compatible avec tous les capteurs de pesage analogiques à jauge de contrainte, optimisé pour les capteurs numériques ARPEGE MASTER K. Cet

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

Compresseurs d air respirable. Intelligent Air Technology

Compresseurs d air respirable. Intelligent Air Technology Compresseurs d air respirable Intelligent Air Technology Compresseurs d air respirable Une fiabilité sans faille, offerte par le leader mondial Les compresseurs d'air respirable haute pression CompAir

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DE L'AEDPLUS

FICHE TECHNIQUE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DE L'AEDPLUS RENSEIGNEMENTS GENERAUX La réponse aux questions suivantes n'est pas valorisée Nom commercial du produit ZOLL AEDPlus Lieu(x) de fabrication pays U.S.A. Date de la 1ère commercialisation mois/année Juin

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION 08 BASSA NT001 Notice B.A.A.S. Sa REV A1 Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash Sous Tension Défaut batterie Sous Tension

Plus en détail

WHO. Fridge-tag 2 Surveillance du stockage avec port USB. qualifié. (World Health Organization)

WHO. Fridge-tag 2 Surveillance du stockage avec port USB. qualifié. (World Health Organization) WHO (World Health Organization) qualifié Fridge-tag 2 Surveillance du stockage avec port USB Surveillance précise de la température dans les réfrigérateurs, les chambres froides... hôpitaux et cliniques

Plus en détail

WWW.PROSENSOR.COM NOUVEAU SITE INTERNET S O N D E À C O M P O S T

WWW.PROSENSOR.COM NOUVEAU SITE INTERNET S O N D E À C O M P O S T Le ministère de l écologie a par arrêté du 22 avril 2008, fixé les règles techniques auxquelles doivent satisfaire les installations de compostage ( NOR : DEVP0810090A). Cet arrêté stipule que la température

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Manuel d utilisation. Thermomètre d'enregistrement de données à trois canaux Modèle SD200

Manuel d utilisation. Thermomètre d'enregistrement de données à trois canaux Modèle SD200 Manuel d utilisation Thermomètre d'enregistrement de données à trois canaux Modèle SD200 Introduction Toutes nos félicitations pour votre acquisition de l enregistreur de données de température à trois

Plus en détail

Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre

Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre Kourou Novembre 2010. MANGOTECHNO Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre Frédéric BOUCHAR (TENUM Toulouse) Version 1.0 Table des matières 1.Introduction...3 2.Qu'est-ce que la salinité?...3

Plus en détail

TYXAL. Annexe pour la télésurveillance et l'accès PC par modem pour les transmetteurs des gammes TYXAL et TYDOM

TYXAL. Annexe pour la télésurveillance et l'accès PC par modem pour les transmetteurs des gammes TYXAL et TYDOM TYXAL Annexe pour la télésurveillance et l'accès PC par modem pour les transmetteurs des gammes TYXAL et TYDOM DELTA DORE TALCO - Bonnemain - 3570 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.com TYXAL CTX 60

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Scanner laser HDS7000 Ultra rapide, à portée étendue

Scanner laser HDS7000 Ultra rapide, à portée étendue > 1 million de points / sec Scanner laser HDS7000 Ultra rapide, à portée étendue > 180 m de portée HDS7000 Scanner laser ultra rapide pour les professionnels exigeants Les scanners à mesure de phase sont

Plus en détail

Capteur optique à dioxygène

Capteur optique à dioxygène Capteur optique à dioxygène Référence PS- 2196 Connectique de la sonde mini DIN Tête de la sonde Embout de protection et stockage Port mini DIN du capteur Eléments inclus 1. Capteur à dioxygène optique

Plus en détail

FR GUIDE DE L UTILISATEUR [MODE] TIME [MODE] ALTIMETER [MODE] BAROMETER [MODE] COMPASS [MODE] HEART RATE MONITOR [SELECT] [SELECT] [SELECT] [SELECT] [SELECT] [SELECT] DAILY ALARMS [SELECT] DUAL TIME

Plus en détail

Réfrigérateurs et congélateurs de laboratoire

Réfrigérateurs et congélateurs de laboratoire Réfrigérateurs et congélateurs de laboratoire Réfrigérateurs de laboratoire (+1 / +8 C) Congélateurs de laboratoire ( 18 / 22 C) Congélateurs plasma ( 30 / 35 C) Réfrigérateurs pour banques de sang (+4

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI SLT-TR

NOTICE D EMPLOI SLT-TR Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr NOTICE D EMPLOI SLT-TR Symbole d avertissement Attention: Ne pas exposer le terminal d entrée à une tension de surcharge ou au courant.

Plus en détail

Assurer un haut niveau de soin grâce à la disponibilité de l énergie électrique

Assurer un haut niveau de soin grâce à la disponibilité de l énergie électrique Assurer un haut niveau de soin grâce à la disponibilité de l énergie électrique Solution de distribution électrique sécurisée et de surveillance pour blocs opératoires 99,99% De l énergie électrique disponible

Plus en détail

L art de surveiller la température

L art de surveiller la température L art de surveiller la température Suivez et analysez vos relevés de température directement sur votre smartphone Surveillez vos zones de stockage, vos équipements réfrigérés ou vos colis en transit dans

Plus en détail

Tirer le meilleur parti de votre système solaire

Tirer le meilleur parti de votre système solaire Monitoring Tirer le meilleur parti de votre système solaire Rendement et historique détaillés Sécurité & alarmes Pour PC, ordinateur portable ou iphone Solutions pour systèmes allant de 500 W à 200 kw

Plus en détail

Guide de démarrage rapide du TruVision NVR 10

Guide de démarrage rapide du TruVision NVR 10 Guide de démarrage rapide du TruVision NVR 10 P/N 1072767B-FR REV 1.0 ISS 09OCT14 Copyright 2014 United Technologies Corporation. Interlogix fait partie d UTC Building & Industrial Systems, une unité de

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

Théorie niveau 3. OCEANAV Cours Niveau 3

Théorie niveau 3. OCEANAV Cours Niveau 3 Théorie niveau 3 OCEANAV Cours Niveau 3 1 Sommaire Objectif général...3 Les accidents de plongée...4 Généralités...4 Les accidents biophysiques...4 Les accidents biochimiques...7 Les autres accidents...11

Plus en détail

12 applications pour maîtriser le PICBASIC PB-3B - Gérard GUIHÉNEUF. Elektor-Publitronic ISBN : 978 2 86661 166 8

12 applications pour maîtriser le PICBASIC PB-3B - Gérard GUIHÉNEUF. Elektor-Publitronic ISBN : 978 2 86661 166 8 Sommaire Avant-propos 1. Présentation du module PICBASIC PB-3B 1.1 La gamme PICBASIC fabriquée par Comfile Technology..................... 3 1.2 Principe commun de programmation......................................

Plus en détail

Système de mesure et d enregistrement ESS III pression et température

Système de mesure et d enregistrement ESS III pression et température Système de mesure et d enregistrement ESS III pression et température CONTROLE Caractéristiques: Système de mesure et d enregistrement pour pression et température des conduites d alimentation des réseaux

Plus en détail