II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre Plan de l exposé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé"

Transcription

1 1 Décompression II. REVOD Plongée à l ordinateur Septembre 2010 Plan de l exposé Introduction Typologie de la décompression: No déco Déco légère Déco Lourde La planification Les profils de plongée Le palier profond Le conservatisme Les protocoles particuliers Conclusion

2 2 Avant Propos La théorie exposée ci-après relative au mode de fonctionnement d un ordinateur dépend des éléments relevant de la propriété intellectuelle des différents constructeurs. Gardons à l esprit les secrets de fabrication et le fait que nous ne connaissons qu une infime partie du sujet qu ils ont consenti à dévoiler. A nous de confronter la théorie à notre pratique au quotidien. Les ordinateurs Etc

3 3 Qu est-ce qu un ordinateur? Un ordinateur de plongée permet d'optimiser son temps de plongée en calculant automatiquement la décompression à réaliser par le plongeur. Calcul de la décompression par tranche de temps Intégration de différents paramètres T, gaz utilisé(s), consommation, rythme cardiaque, altitude, conservatisme, etc Le risque zero n existe pas! L utilisation d un ordinateur n empêche pas de réfléchir!!! Les modèles de décompression Lequel choisir? Quel est le meilleur?

4 4 40m 30 min La philosophie du Revod Conservation des tables comme référence pédagogique en plongée et aux examens Libre choix du moyen de décompression pour toute plongée y compris en plongée exercice à l exception des stages MF et MN Recommandation : MAX 60m à l air

5 5 Typologie de la décompression No déco Décompression légère Décompression lourde Plongée no déco Définition: Plongée qui permet à tout instant et quel que soit le moyen de décompression utilisé un retour en surface sans arrêt imposé Moyen primaire: Tables Ordinateur Plaquettes reprenant les paramètres planifiés à sec (runtime) Moyen secondaire ou secours ou back up Tables, ordinateur ou plaquette NB dans ce cadre-ci uniquement le moyen de déco d une autre membre de la palanquée peut servir de back up Le choix du moyen de déco primaire et secondaire est laissé à l appréciation et sous l entière responsabilité du plongeur

6 6 Plongées répétitives Définitions Consiste à effectuer plus de deux plongées par 24h à conditions qu elles soient toutes: Effectuées dans la courbe sans palier Avec un intervalle de minimum 2h De faire un palier de 5 à 5m Dans un bon confort thermique Veiller à bien s hydrater avant et après

7 7 Déco légère Définition: TTS < temps fond TTS < 20 Moyen primaire: Tables Ordinateur Plaquettes reprennant les paramètres planifiés à sec ( runtime) Moyen secondaire ou secours ou back up Tables, ordinateur ou plaquette

8 8 Déco lourde Définition: TTS > temps fond TTS > 20 Plongées à réserver aux plongeurs expérimentés car Nécessite une maitrise de la décompression Formation particulière ( PPA, mélange suroxygéné, tertiaire) Technique de décompression spécifique ( O2, Nitrox) Matériels supplémentaires recommandés parachute bouteille de déco plaquette de communication

9 9 56,3m 19 min Déco lourde Moyen primaire: Tables Ordinateur Plaquettes reprennant les paramètres planifiés à sec ( runtime) Moyen secondaire ou secours ou back up Exclusivement personnel : Tables, ordinateur ou plaquette

10 10 Planification La planification La planification de départ ou statique Bien connue, je ne m étendrai pas elle reprend les paramètres suivants: profondeur maxi, temps maxi, temps de remontée total maxi, temps et profondeur de la décompression Volume d air nécessaire

11 11 La planification La planification dynamique On ne peut pas tout régler au départ, de plus certaines machines ne proposent plus cette possibilité La planification dynamique repose sur la fixation d une série de critères qui conditionneront en temps réel la suite de la plongée TTS max, palier à 6 ou 9m, etc Réserve d air Temps de plongée max Planification Tables Ordinateur Logiciel Choix But : Organiser une décompression homogène No déco Décompression Déco légère Déco lourde Backup de décompression Aspects Sécurité Facteurs externes Température de l eau Rythme cardiaque Consommation

12 12 En toute circonstance, Il faut toujours veiller et préférer une planification plutôt qu une gestion de crise Les profils de plongée

13 13 Profils de plongée Profil de référence: Le profil carré, où la profondeur maximale est atteinte au début de la plongée et maintenue tout le long Ex: épave C est en fait le seul profil testé et testable à ce jour en fonction des modèles connus!!! Profil Yoyo!!! Profil de plongée où la profondeur d évolution varie vers le haut et vers le bas plusieurs fois fortement dans un délai court. Le phénomène est d autant plus important que : le nombre de montées / descentes est important, la différence bas / haut du mouvement est grande, les vitesses de montée / descente sont importantes, le mouvement se fait à proximité de la surface, le mouvement se fait en fin de plongée

14 14 Illustration Patrick Demesmaker Cours AML 17/11/2008

15 15 Profils border line Profil de plongée qui maintient le temps sans palier affiché NDL: No Deco Limit : «trop proche» du zéro. Typique des profils type Zeeland

16 16 Profils inversés Plongée successive effectuée à une profondeur supérieure à la plongée précédente. Historiquement, pas d interdiction des plongées inversées Effectuées régulièrement en plongée scientifique, professionnelle ou militaire sans incident. Interdiction des plongées inversées par les agences de formation de la plongée loisir non fondée sur des données probantes

17 17 Conservatisme

18 18 Le conservatisme dans la déco Intérêt: Lorsqu il existe un ou plusieurs facteurs susceptibles d augmenter le risque d ADD Toutefois, l application d un facteur de conservatisme ne dispense pas d une bonne hygiène de vie, d une condition physique adéquate Le choix d un facteur de conservatisme est dicté par Profil de plongée Moyens matériels ( gaz ) Conditions météo Niveau des plongeurs Compatibilité avec les moyens de déco de la palanquée Comment introduire une marge accrue? En général : courbe de non-palier, ralentir dans les 5 derniers mètres (3 à 5 m/min), palier de surface de 3 à 5 minutes, nitrox et décompression 02, paliers avec mélange suroxygéné, palier de sécurité de 5 min à 5 m pour les profils no-déco, limiter le nombre de plongées répétitives, maximiser l intervalle de surface (minimum 2h),

19 19 Comment introduire une marge accrue? Aux tables : Considérer une profondeur supérieure à la réalité. Considérer un temps supérieur à la réalité. Prendre un indice supérieur à la réalité. Prendre la pénalité suivante Comment introduire une marge accrue? A l ordinateur : Adopter une grande marge pour le NDL. Adopter un facteur de conservatisme programmé (0: modèle «brut», 3: grande marge, 1-2 entre les deux). Attention aux conséquences, parfois imprévisible. Résultat non documenté et non garanti. On ne peut choisir un ordinateur sur seule base de son algorithme car tous ont été modifiés

20 20 Règles d exception Règles d exception Les évènements «non prévus» ne sont PAS gérés par les ordinateurs. Réaction courante: blocage de la machine. Réaction insidieuse: informations absentes ou fausses. Bien géré: les vitesses trop rapides, les interruptions de palier. Pas géré (ingérable): le yoyo, la remontée trop lente (border line)

21 21 Moyens différents dans la palanquée Contraintes à respecter (aussi facteurs de conservatisme): Palanquée groupée (remontée, paliers), Respect collectif du protocole le plus contraignant (vitesse, paliers), Résultat à prévoir: décompression augmentée: Ordinateurs: sera calculé correctement Autre moyen: conséquence à intégrer Prolongement d un palier de déco «tables» Aucune conséquence en plongée unitaire. Pour la plongée successive: en grande majorité: pas d effet notable, couverture garantie: prendre l indice alpha supérieur. Acceptable uniquement pour décompression légère. Décompression lourde: se règle lors de la planification

22 22 Vitesse de remontée trop lente suite à palier profond Ancienne règle: temps jusqu au premier palier Nouvelle règle: ajout du délai dû au palier profond au temps fond Passage d un moyen à l autre Principe du «passage à zéro» du compartiment le plus lent. Table USN vers ordinateur: 240 min * 6 périodes soit 24 h Ordinateur vers table ou autre ordinateur désaturé: En théorie, six périodes pour les compartiments lents variant de 120 à 650 minutes, donc de 12 à 65 heures. Autre indication: le temps total de désaturation indiqué par la machine

23 23 Passage d un moyen à l autre Uwatec : Galiléo, Smart, Aladin 24 heures Suunto : Vytec, Viper, D6, D9 48 heures (suggestion de 100 h!) Oceanic / Aeris : séries Atom et Data 24 heures Marès : Nemo, Nemo wide, Nemo sport 24 heures Cressi : Archimède et Quantum 24 heures Delta P Technologies: VR2 & VR3 24 heures Conclusion

GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR

GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR Revod II Version décembre 2011 Laurence Thewissen MN 274 Objectif de cette présentation Donner une vue d ensemble des règles et recommandations en matière de

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2 Les ordinateurs de plongée Niveaux 2 Introduction Très important d'en connaître les précautions d emplois et les limites. Différents algorithmes basés sur des modèles mathématiques de calcul. Les ordinateurs,

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. A.S. Paris 7 Denis Diderot

Les ordinateurs de plongée. A.S. Paris 7 Denis Diderot Les ordinateurs de plongée A.S. Paris 7 Denis Diderot Sommaire Principes de fonctionnement Avantages Inconvénients et risques Règles de sécurité Procédures en cas de panne Caractéristiques des ordinateurs

Plus en détail

Cours de Tables / Ordinateur - 1

Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 2 Cours de Tables / Ordinateur - 3 Ordinateurs de Plongée Introduction Principe de Fonctionnement Avantages et inconvénients Les différents

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE

LES ORDINATEURS DE PLONGEE LES ORDINATEURS DE PLONGEE Les ordinateurs de plongée sont des calculateurs qui utilisent un algorithme (basé sur un modèle mathématique de charge et décharge du corps en azote) afin de déterminer les

Plus en détail

NIVEAU 3. Les ordinateurs

NIVEAU 3. Les ordinateurs NIVEAU 3 Les Principe Principe 09h Les tables utilisent un profil «carré» : prise en compte de la profondeur maximale atteinte par le plongeur comme la profondeur de toute la plongée... Les utilisent un

Plus en détail

GESTION DE LA DECOMPRESSION L ORDINATEUR DE PLONGEE

GESTION DE LA DECOMPRESSION L ORDINATEUR DE PLONGEE USB Subaquatique 2013/2014 1/4 COURS THEORIQUES N II GESTION DE LA DECOMPRESSION L ORDINATEUR DE PLONGEE Après son binôme, le plongeur Autonome doit avoir 2 soucis majeurs : la Gestion de sa Consommation

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée NIVEAU 3 Les ordinateurs de plongée Tout le monde l utilise L arrivée des ordinateurs marque un progrès majeur dans la pratique de la plongée en scaphandre. Plus de calculs fastidieux d intervalles de

Plus en détail

Cours Tables - Niveau 2

Cours Tables - Niveau 2 Cours Tables - Niveau 2 Pourquoi ce cours? Historique des tables Rappels : Décompression Courbe de sécurité Utilisation des tables : Limites Profils Paramètres Sommaire Partie 1 Présentation des tables

Plus en détail

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90 Tables Type de Plongées Simple Remontée lente Successive Consécutive Procédures de rattrapages Remontée rapide Palier interrompu - E.B- Cours Niveau 2 Tables MN 90 BRASSART Eric (E2) Création : janvier

Plus en détail

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs cours N2 2006-2007 Jérôme Farinas jerome.farinas@irit.fr Amis de la Mer FFESSM 08 31 0184 6 décembre 2006 Jérôme Farinas (ADLM) MN90 et ordinateur

Plus en détail

Cours N3.4. Nathalie Moreau

Cours N3.4. Nathalie Moreau Cours théoriques N3 Nathalie Moreau Sommaire du cours n 4 Contenu du cours Gestion de la remontée la désaturation (partie 2) : Utilisation des ordinateurs Plongées profondes et autonomie Planification

Plus en détail

Cours Niveau 3 Ordinateurs

Cours Niveau 3 Ordinateurs Justification Apport de l ordinateur Règle d utilisation Plongée multi-niveaux Principe de fonctionnement - E.B - Cours Niveau 3 Ordinateurs BRASSART Eric (E2) Créé : Décembre 2005 Modifié : Janvier 2006

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE RECOMMANDATIONS

LES ORDINATEURS DE PLONGEE RECOMMANDATIONS Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques World Underwater Federation LES ORDINATEURS DE PLONGEE RECOMMANDATIONS TABLE DES MATIERES Préface... 3 1. Introduction... 3 2. Définitions - rappels...

Plus en détail

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Cours théorique PP1 BBTB Sophie Mieszkin Introduction aux tables de plongée Lors de la plongée l azote n est pas éliminé par l organisme Pour l éliminer

Plus en détail

TABLES SIMPLES NIVEAU 2

TABLES SIMPLES NIVEAU 2 TABLES SIMPLES NIVEAU 2 Objectif Etre capable d utiliser les tables pour le calcul d un palier en fonction du temps et de la profondeur de la plongée simple et consécutive et comprendre les abréviations..

Plus en détail

Séminaire des Codep d Alsace 2014. Choix d un ordinateur. Jean-Pierre Goehner IR

Séminaire des Codep d Alsace 2014. Choix d un ordinateur. Jean-Pierre Goehner IR ) Séminaire des Codep d Alsace 2014 Choix d un ordinateur Jean-Pierre Goehner IR Plan Historique Les ordinateurs actuels -Les tables de plongée -Les principes de fonctionnement d un ordinateur -Différence

Plus en détail

Tables MT92. SJacquet 1/42

Tables MT92. SJacquet 1/42 Tables MT92 SJacquet 1/42 Stage de plongée scientifique 2011 Plan de l exposé Un peu d histoire Législation / Réglementation Conditions d utilisation / Procédures Exercices Les tablettes immergeables 2/42

Plus en détail

Organisation de la plongée

Organisation de la plongée Organisation de la plongée Club du CSAR Plongée Sous Marine 1 / 21 Organisation de la plongée Sommaire Justification Cadre réglementaire Planification Préparation Sur le site La plongée profonde Rappel

Plus en détail

Physique : Calculs de consommation et de tampons

Physique : Calculs de consommation et de tampons Calculs de consommation Question 1 01PHY-CS-4-19(1) Physique : Calculs de consommation et Question à 4 points Vous devez traiter un plongeur victime d un accident de décompression. Votre bouteille d O2

Plus en détail

DÉCOMPRESSION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR

DÉCOMPRESSION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR DÉCOMPRESSION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR Le vrai danger, ce n'est pas quand les ordinateurs penseront comme les hommes, c'est quand les hommes penseront comme les ordinateurs. [Sydney Harris] MOTS Clefs :

Plus en détail

Mise à jour de la fonction cardio-fréquencemètre de. Français

Mise à jour de la fonction cardio-fréquencemètre de. Français Mise à jour de la fonction cardio-fréquencemètre de Français Remarque importante pour les personnes portant des stimulateurs cardiaques, des défibrillateurs ou autres appareils électroniques implantés.

Plus en détail

Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS.

Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS. Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 L ordinateur de plongée L ADD 58 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! o L ordinateur de plongée L'ordinateur de plongée Le plongeur N2

Plus en détail

Physique : Comportement des gaz dans les mélanges

Physique : Comportement des gaz dans les mélanges Question 1 00PHY-DT-4-02(1) 1) Si l'on considère que la PpO2 max. admissible pour ne pas avoir d'accident hyperoxique est de 1.6b, quelle est la profondeur limite d'utilisation d'un mélange 60% N2, 40%

Plus en détail

Connaissances théoriques élémentaires

Connaissances théoriques élémentaires NIVEAU 1 Théorie Connaissances théoriques élémentaires Principe des barotraumatismes et prévention. L'essoufflement. Le froid, les dangers du milieu naturel. Le principe de l'accident de décompression,

Plus en détail

Règlementation : Brevets et qualifications

Règlementation : Brevets et qualifications Question 1 09REG-EV-1-05(1) Question à 1 point Vous êtes niveau 4 Guide de Palanquée et souhaitez devenir directeur(s) de plongée. Que devez vous faire? (1 point) Passer La qualification de plongeur niveau

Plus en détail

Séminaire des CODEP d Alsace

Séminaire des CODEP d Alsace Séminaire des CODEP d Alsace Le N IV Guide de Palanquée Strasbourg le 04 janvier 2014 yves.gaertner@orange.fr Proposition Séminaire des CODEP d Alsace Le guide de palanquée avant la réforme Le nouveau

Plus en détail

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES 1 HISTORIQUE DES TABLES DE PLONGÉES... 2 2 LES TABLES MN90... 3 3 QUELQUES DÉFINITIONS... 4 4 PLONGÉE ISOLÉE (INTERVALLE > 12 H)... 6 5 REMONTÉE LENTE JUSQU AU PREMIER

Plus en détail

Avant d utiliser l Aladin 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. AVERTISSEMENT

Avant d utiliser l Aladin 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. AVERTISSEMENT Aladin 2G A PROPOS DE SÉCURITÉ Avant d utiliser l Aladin 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. Vous devez lire attentivement et complètement ce manuel avant d utiliser l Aladin 2G. La

Plus en détail

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP)

RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) F I C H E DIRECTION DE PLONGÉE, ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION FICHE N RÉGLEMENTATION LE DIRECTEUR DE PLONGÉE (DP) POUR PLUS DE DÉTAILS, voir la fiche n 116 sur l organisation des plongées. 46. Rôle et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ANNEXE 3

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ANNEXE 3 ANNEXE 3 A. PLONGÉES D INCURSION PROCÉDURES D INTERVENTION POUR DES PLONGÉES AUX MÉLANGES À BASE D HÉLIUM Tableau n o 1. Mélanges fond pour tables héliox/oxy/6 m Tableau n o 2. Mélanges fond pour tables

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée Utilisé par tous les plongeurs l'ordinateur méritait quelques précisions avant de vous immerger. Justification Définitions Conditions d'utilisation Limites d'utilisation Procédures hétérogènes Choisir

Plus en détail

Cours Prépa N III. La réglementation La préparation d une plongée en autonomie. Les organismes de la plongée en France

Cours Prépa N III. La réglementation La préparation d une plongée en autonomie. Les organismes de la plongée en France Cours Prépa N III La réglementation La préparation d une plongée en autonomie. Les organismes de la plongée en France Introduction N III: Un nouveau niveau de responsabilité! Sachez avec qui vous pouvez

Plus en détail

Examen de Guide de palanquée ANMP

Examen de Guide de palanquée ANMP Examen de Guide de palanquée ANMP (Brevet de plongeur niveau 4) Epreuves et Critères techniques L organisation générale du niveau 4 ANMP est définie dans la fiche info N A07 «Organisation d une formation

Plus en détail

Des Décompressimètres électroniques pour la plongée autonome avec scaphandre, Ou les ordinateurs de plongée. François Rébufat

Des Décompressimètres électroniques pour la plongée autonome avec scaphandre, Ou les ordinateurs de plongée. François Rébufat Des Décompressimètres électroniques pour la plongée autonome avec scaphandre, Ou les ordinateurs de plongée François Rébufat 1. Tout le monde l utilise. A n en pas douter, l arrivée dans les années 90

Plus en détail

FRANÇAIS. Manuel d instructions

FRANÇAIS. Manuel d instructions FRANÇAIS Manuel d instructions SOMMAIRE 1. - INTRODUCTION............................. pag. 41 1.1. - Caractéristiques principales.................. pag. 41 1.2. - Normes de sécurité.........................

Plus en détail

Recueil d épreuves. r s. Ligue Francophone de Recherches et d'activités Subaquatiques

Recueil d épreuves. r s. Ligue Francophone de Recherches et d'activités Subaquatiques Recueil d épreuves r s Recherches et d'activités Subaquatiques Photo couverture : Sylviane Godin Imprimé en 2012 Table des matières Abréviations 4 Conditions applicables à toutes les épreuves 5 Généralités

Plus en détail

PLONGEE TRIMIX NORMOXIQUE

PLONGEE TRIMIX NORMOXIQUE PLONGEE TRIMIX NORMOXIQUE STANDARDS (Version 2010/01) Aperçu La formation Trimix au sein de la Lifras est un cours de spécialisation avancé destiné aux plongeurs souhaitant utiliser un mélange constitué

Plus en détail

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES NIVEAUX 2, 3 et 4 1 HISTORIQUE DES TABLES DE PLONGÉES... 2 2 LES TABLES MN90... 3 3 QUELQUES DÉFINITIONS... 4 4 PLONGÉE ISOLÉE (INTERVALLE > 12 H)... 6 5 REMONTÉE LENTE

Plus en détail

Innovation. scubapro-uwatec.com. Personnalisation

Innovation. scubapro-uwatec.com. Personnalisation Innovation scubapro-uwatec.com Personnalisation Tableau technique Innovation Moniteur de fréquence cardiaque pour un calcul de décompression physiologique supplémentaire sur mesure Compas numérique avec

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2

Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR AUTONOME 20M Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION

Plus en détail

Cours N2 : Dissolution des gaz

Cours N2 : Dissolution des gaz Sommaire Cours N2 : Dissolution des gaz Justification ADD et tables de décompression Rappels Physique : la pression Composition de l air Mise en évidence Ennoncé de la loi de Henri Application à la plongée

Plus en détail

Cours théorique. Préparation Niveau 2. IV - Corrigés des exercices. sur les tables de plongée. UJSM Plongée

Cours théorique. Préparation Niveau 2. IV - Corrigés des exercices. sur les tables de plongée. UJSM Plongée Section Plongée UNION DES JOUTEURS SAUVETEURS DE LA MULATIERE Bureau & Piscine : 25 rue de Verdun 69350 LA MULATIERE Siège social : Mairie de La Mulatière 1 Place Jean Moulin - 69350 La Mulatière bureau

Plus en détail

ORDINATEUR DE PLONGÉE NEMO WIDE

ORDINATEUR DE PLONGÉE NEMO WIDE Nemo Wide Manuale d istruzioni User s Guide Bedienungsanleitung Manuel d utilisation Manual de instrucciones Manual de instruções Gebruikershandleiding Användarinstruktioner Οδηγίες χρήσης Käyttäjän Opas

Plus en détail

LE SYSTEM. Active Light. Français. Français PRO ULTRA SWISS MADE BY UWATEC AG

LE SYSTEM. Active Light. Français. Français PRO ULTRA SWISS MADE BY UWATEC AG LE SYSTEM M O D E D E M P L O I Active Light PRO ULTRA SWISS MADE BY UWATEC AG NO STOP Schéma d utilisation Schéma d utilisation des fonctions de surface B et E B et + B et 1 Repos Veille 6 5 2 4 Etape

Plus en détail

Plan. Flottabilité (1) Rappels. Révisions Physique 27/04/2015. Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles

Plan. Flottabilité (1) Rappels. Révisions Physique 27/04/2015. Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles Plan Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles Exercices! Cours N4 8-Avr-2015 Olivier Daumin CODEP01 ASEGF Plongée & Maïali Cours N4 Révisions 8-Avr-2015 Olivier

Plus en détail

Physiologie. Physiologie. Physiologie. Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions.

Physiologie. Physiologie. Physiologie. Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions. Contenu du cours Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions. Buts Etre conscient du phénomène de la saturation des tissus. Connaître les conséquences de la saturation sur la

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY. Le foramen ovale perméable

SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY. Le foramen ovale perméable SUHMS SWISS UNDERWATER AND HYPERBARIC MEDICAL SOCIETY FOP Le foramen ovale perméable RECOMMANDATIONS 2012-2015 DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE SUBAQUATIQUE ET HYPERBARE "SUHMS" Société suisse de médecine

Plus en détail

PLONGEUR 2* (P2) Plongeur CMAS 2* Plongeur Autonome NBN EN 14153-2 STANDARDS

PLONGEUR 2* (P2) Plongeur CMAS 2* Plongeur Autonome NBN EN 14153-2 STANDARDS PLONGEUR 2* (P2) Plongeur CMAS 2* Plongeur Autonome NBN EN 14153-2 STANDARDS (Version 2012/05_web) Table des matières 1 Généralités... 3 1.1 Compétences du plongeur 2*... 3 1.2 Prérogatives du plongeur

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

L ordinateur pratique Son enseignement

L ordinateur pratique Son enseignement L ordinateur pratique Son enseignement Mémoire d admission au collège des inbstructeurs régionaux Sébastien Gourdet SOMMAIRE 1. Introduction...4 2. Historique...5 3. Le fonctionnement des ordinateurs...6

Plus en détail

Ordinateur de plongée

Ordinateur de plongée Puck Air Ordinateur de plongée Guide de l utilisateur Puck Air Ordinateur de plongée TABLE DES MATIÈRES Mini guide ORDINATEUR DE PLONGÉE Puck Air AVERTISSEMENTS IMPORTANTS COMPORTEMENT RESPONSABLE EN PLONGÉE

Plus en détail

Ordinateur de plongée

Ordinateur de plongée Puck Ordinateur de plongée Manuel d utilisation Ordinateur de plongée Puck TABLE DES MATIÈRES MINIGUIDE 2 ORDINATEUR DE PLONGÉE PUCK 3 AVERTISSEMENTS IMPORTANTS 3 COMPORTEMENT RESPONSABLE EN PLONGÉE 3

Plus en détail

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée Première partie Objectifs de ce cours: 1. Introduction à la formation du 2* 2. Comprendre les lois fondamentales régissant : la flottabilité (Archimède)

Plus en détail

Réglementation. Organisation de la plongée

Réglementation. Organisation de la plongée Réglementation Organisation de la plongée Préparation du Niveau 3 Dominique STEINMETZ Janvier 2014 Des prérogatives, des droits, des obligations En tant que niveau 3 vous aurez de nouvelles prérogatives

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MF1 ÉPREUVE D ORGANISATION ET DE SÉCURITÉ JUILLET 2015

BASE DE DONNÉES MF1 ÉPREUVE D ORGANISATION ET DE SÉCURITÉ JUILLET 2015 BASE DE DONNÉES MF1 ÉPREUVE D ORGANISATION ET DE SÉCURITÉ JUILLET 2015 Table des matières 1. FORMATION DES PLONGEURS 2 Jeunes plongeurs / Pack découverte 2 Niveau 1 PE 20 - PA12 2 Niveau 2 - PA 20 PE40

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE

LES ORDINATEURS DE PLONGEE Commission Technique Départementale de l Hérault F.F.E.S.S.M. Formation Niveau 4 LES ORDINATEURS DE PLONGEE INTRODUCTION En tant que plongeur autonome, vous devez maîtriser parfaitement l'utilisation de

Plus en détail

ORDINATEUR DE PLONGÉE

ORDINATEUR DE PLONGÉE ORDINATEUR DE PLONGÉE MANUEL D UTILISATION ORDINATEUR DE PLONGÉE M1 70 S ET RÈGLES DE SÉCURITÉ 70 MINIGUIDE 73 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ET FONCTIONNELLES 74 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 74 CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Dissolution des gaz Loi Henry

Dissolution des gaz Loi Henry Dissolution des gaz Loi Henry William HENRY ( 1775 1836) En 1803, William Henry, physicien et chimiste Anglais, présente la loi qui porte désormais son nom. Selon cette loi, en l absence de réaction chimique

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL B. PLONGÉES EN SATURATION Les instructions qui suivent permettent de conduire des opérations de plongée à saturation à l héliox avec un niveau vie allant de 10 m à 180 m. Elles autorisent un travail :

Plus en détail

Manuel d utilisation. Aladin TEC 2G. Français

Manuel d utilisation. Aladin TEC 2G. Français Manuel d utilisation Aladin TEC 2G Français A propos de sécurité Avant d utiliser l Aladin TEC 2G il faut lire attentivement et complètement ce manuel. Vous devez lire attentivement et complètement ce

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION DE L ANMP

CURSUS DE FORMATION DE L ANMP CURSUS DE FORMATION CURSUS DE FORMATION DE L ANMP Les pages qui suivent vous présentent le nouveau programme de formation de l ANMP. Les dispositions réglementaires qui régissent le cadre de formation

Plus en détail

3 LES NORMES DE SECURITE

3 LES NORMES DE SECURITE 3 LES NORMES DE SECURITE La pratique de la plongée loisir au sein des clubs et associations sont réglementés par le Code du Sport émanant du Ministère chargé des Sports. Tout plongeur contrevenant à l

Plus en détail

Extraits du Code du Sport Partie Réglementaire Arrêtés Modifié par arrêté du 18 juin 2010

Extraits du Code du Sport Partie Réglementaire Arrêtés Modifié par arrêté du 18 juin 2010 Extraits du Code du Sport Partie Réglementaire Arrêtés Modifié par arrêté du 18 juin 2010 Livre III Pratique sportive Titre II Obligations liées aux activités sportives Section 3 Etablissements qui organisent

Plus en détail

Objectifs. Chapitre 1: Généralités

Objectifs. Chapitre 1: Généralités Chapitre 1: Généralités Objectifs Après cette formation vous serez capable de: Mettre en œuvre et utiliser des gaz de décompression Mettre en œuvre et utiliser des Nx à plus de 40% d O2 Gérer des plongées

Plus en détail

Comment faire passer un message

Comment faire passer un message Comment faire passer un message 1 Les Outils Pédagogiques Un cours en salle Le tableau Le rétroprojecteur Le matériel à présenter Un cours dans l eau La démonstration La découverte, les jeux L ardoise

Plus en détail

CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC

CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC DEFINITION CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC Formation aboutissant à une aptitude (ou qualification) fédérale à la plongée pour les plongeurs formés à l utilisation de tels équipements. OBJECTIF

Plus en détail

COURS N2 Saison 09/10. Sommaire. Profond mètre et Ordinateur Bouteille et Station de gonflage Détendeur Manomètre Boussole et Compas PROFONDIMETRE

COURS N2 Saison 09/10. Sommaire. Profond mètre et Ordinateur Bouteille et Station de gonflage Détendeur Manomètre Boussole et Compas PROFONDIMETRE Sommaire Profond mètre et Ordinateur Bouteille et Station de gonflage Détendeur Manomètre Boussole et Compas PROFONDIMETRE Le profondimètre s'utilise pour la plongée aux tables ou en second instrument

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ

LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ FICHE N LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ Les termes «remontée gilet», «assistance gilet», «sauvetage gilet» sont désormais remplacés par «remontée d un plongeur en difficulté». Description du geste

Plus en détail

Givrage des détendeurs

Givrage des détendeurs COMMISSION TECHNIQUE REGIONALE EST Givrage des détendeurs Recommandations issues d un groupe de travail des Instructeurs de la CTR EST Pourquoi aborder ce sujet? Accidents fréquents dans nos eaux intérieures

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

Plongée scaphandre autonome et seniors de 60 ans et plus. Dr Beauplet Bérengère Caen le 14 mars 2008

Plongée scaphandre autonome et seniors de 60 ans et plus. Dr Beauplet Bérengère Caen le 14 mars 2008 Plongée scaphandre autonome et seniors de 60 ans et plus Dr Beauplet Bérengère Caen le 14 mars 2008 PLAN Introduction et épidémiologie 1ère partie: Augmentation des risques en plongée liés au vieillissement

Plus en détail

Mode d emploi. Smart TEC. Français SWISS MADE BY UWATEC AG

Mode d emploi. Smart TEC. Français SWISS MADE BY UWATEC AG Mode d emploi Français Smart TEC SWISS MADE BY UWATEC AG A propos de sécurité Avant d utiliser le Smart TEC il faut lire attentivement et complètement ce manuel. Vous devez lire attentivement et complètement

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

TITRE Ier DÉFINITIONS TITRE II DISPOSITIONS COMMUNES AUX DIFFÉRENTES MÉTHODES D INTERVENTION EN MILIEU HYPERBARE

TITRE Ier DÉFINITIONS TITRE II DISPOSITIONS COMMUNES AUX DIFFÉRENTES MÉTHODES D INTERVENTION EN MILIEU HYPERBARE .. L employeur Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Arrêté du 30 octobre 2012 définissant les procédures

Plus en détail

STAGE FEDERAL DE PLONGEE St RAPHAEL Boulouris 2015

STAGE FEDERAL DE PLONGEE St RAPHAEL Boulouris 2015 STAGE FEDERAL DE PLONGEE St RAPHAEL Boulouris 2015 Ce stage est ouvert dans les conditions prévues dans le Manuel du moniteur à tous les plongeurs licenciés relevant d une catégorie suivante : - candidat

Plus en détail

GEKKO MANUEL D'UTILISATION

GEKKO MANUEL D'UTILISATION Model of Computer: E-mail GEKKO MANUEL D'UTILISATION Gekko Valimotie 7 FIN-01510 Vantaa, Finland Tel. +358 9 875 870 Fax +358 9 875 87301 www.suunto.com www.suunto.com DÉFINITIONS DES MISES EN GARDES Le

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

Livret de certification. «Plongeur Sidemount Fondamental»

Livret de certification. «Plongeur Sidemount Fondamental» Livret de certification «Plongeur Sidemount Fondamental» Nom du stagiaire : Nom de la structure : Tampon «PLONGEUR SIDEMOUNT FONDAMENTAL» 0 INTRODUCTION Ce cursus s adresse à des plongeurs déjà certifiés.

Plus en détail

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression Dissolution des Gaz & Accidents de décompression 1 Plan du cours Introduction Rappels Pression Composition de l air Pression partielle Courbe de sécurité Anatomie Dissolution des Gaz (Loi de Henry) Mise

Plus en détail

Ordinateur de plongée couleur. Manuel d'utilisation

Ordinateur de plongée couleur. Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation Ordinateur de plongée couleur Ordinateur de plongée Icon HD TABLE DES MATIÈRES GLOSSAIRE 3 ICON HD 4 CARACTÉRISTIQUES DE L'ICON HD 4 AVERTISSEMENTS IMPORTANTS 4 COMPORTEMENT RESPONSABLE

Plus en détail

Normes. Plongeur CMAS Trimix Moniteur CMAS Trimix

Normes. Plongeur CMAS Trimix Moniteur CMAS Trimix Normes Plongeur CMAS Trimix Moniteur CMAS Trimix 2011 Table des matières Le programme de formation Trimix CMAS... 5 Standards plongeur Trimix normoxique... 6 1. Classification du cours (type et niveau)...

Plus en détail

Ordinateur de plongée Nemo Wide. Manuel d'utilisation

Ordinateur de plongée Nemo Wide. Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation Ordinateur de plongée Nemo Wide Ordinateur de plongée Nemo Wide TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction 3 1.1 Glossaire 3 1.2 MODES DE FONCTIONNEMENT 4 1.3 Batterie REMPLAÇABLE PAR L'UTILISATEUR

Plus en détail

Réglementation. [Cours différencié PN3 et PN4] Les aquanautes normands

Réglementation. [Cours différencié PN3 et PN4] Les aquanautes normands Réglementation [Cours différencié PN3 et PN4] Les sources d information Le ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie [documents plaisance, ] http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=themes

Plus en détail

Nitrox «Élémentaire» Juin 2009 N O T E S

Nitrox «Élémentaire» Juin 2009 N O T E S Nitrox «Élémentaire» Juin 2009 Introduction La Commission Mélanges de la FSGT remercie Laurent Cruchaudet, à l'origine de ce support de cours qui, nous l'espérons, sera utile à nos moniteurs nitrox. Nous

Plus en détail

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P* CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES 1 BUT... 3 2 DÉFINITION... 3 Organisation et durée de la formation... 3 Admission au cours... 3 Clôture et certification... 3 3

Plus en détail

Utilisation d un scooter sous- marin dans la sécurité de l apnée profonde

Utilisation d un scooter sous- marin dans la sécurité de l apnée profonde Utilisation d un scooter sous- marin dans la sécurité de l apnée profonde Pourrions- nous aujourd hui imaginer une chaîne de secours médical d urgence sans ambulance ou hélicoptère? La même question pourrait

Plus en détail

MF1/BEES1. Présentation du MF1-FFESSM Texte de référence : Manuel du moniteur FFESSM (http://ctn.ffessm.fr).

MF1/BEES1. Présentation du MF1-FFESSM Texte de référence : Manuel du moniteur FFESSM (http://ctn.ffessm.fr). P L O N G E U R M F 1 / B E E S 1 / décliner photo p161 Le monitorat 1 er degré correspond au Moniteur fédéral 1 er degré ( FFESSM ou FSGT) et au Brevet d Etat d Educateur Sportif 1 er degré () délivré

Plus en détail

Bedienungsanleitung User manual Manuel d utilisation Manuale d uso Instrucciones para el uso Handleiding. Esp

Bedienungsanleitung User manual Manuel d utilisation Manuale d uso Instrucciones para el uso Handleiding. Esp Bedienungsanleitung User manual Manuel d utilisation Manuale d uso Instrucciones para el uso Handleiding D E I Esp NL D Logbuch Logbook Carnet de plongée Logbook Diario de inmersiones Logboek UWATEC Digital

Plus en détail

Les risques du milieu

Les risques du milieu Quels sont-ils? Le départ : embarcation, départ du bord, le matériel Les vagues La visibilité Le courant Le froid Les épaves Les grottes, tunnels Les zanimos La noyade L apnée Le départ : Assurer la sécurité

Plus en détail

GEO. Montre / Ordinateur de plongée. manuel d utilisation

GEO. Montre / Ordinateur de plongée. manuel d utilisation GEO Montre / Ordinateur de plongée manuel d utilisation ECRAN ACL COMPLET q a p e d o n m f l g h b i j c k Description : a. Bouton Mode (M) b. Bouton Sélection (S) c. Bouton Lumière (L) d. Bouton Avance

Plus en détail

Enquête Nationale Accidents de plongée sportive. -------- Année 2012

Enquête Nationale Accidents de plongée sportive. -------- Année 2012 Enquête Nationale Accidents de plongée sportive en scaphandre autonome -------- Année 2012 Rapporteur : Dr Bruno GRANDJEAN Centre Hospitalier d Ajaccio.Service de Médecine Hyperbare Avenue Impératrice

Plus en détail

Les accidents (30 points)

Les accidents (30 points) CORRIGES Les accidents (30 points) SUJET 1 (4 points) Au débarquement du bateau à 17h00, ton équipier avec qui tu as plongée en autonomie, le matin et l'après-midi, est très pale, se plaint d'avoir très

Plus en détail

1) Quelles sont les prérogatives d un niveau 4? (2points) 2) Quel est le matériel obligatoire en tant que guide de palanquée? Le matériel conseillé?

1) Quelles sont les prérogatives d un niveau 4? (2points) 2) Quel est le matériel obligatoire en tant que guide de palanquée? Le matériel conseillé? REG01 EPREUVE DE REGLEMENTATION QUESTION N 1 : 1) Quelles sont les prérogatives d un niveau 4? (2points) 2) Quel est le matériel obligatoire en tant que guide de palanquée? Le matériel conseillé? (2points)

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL EMPLOIS, ACTIVITÉS, COMPÉTENCES «Interventions, Secours et Sécurité en Milieu Aquatique et Hyperbare» Relatif à l arrêté interministériel NOR INTE1404626A du 31 Juillet 2014 DGSCGC - SDRCDE

Plus en détail

Ordinateur de plongée Puck Pro. Manuel d'utilisation

Ordinateur de plongée Puck Pro. Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation Ordinateur de plongée Puck Pro Ordinateur de plongée Puck Pro TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction 3 1.1 Glossaire 3 1.2 MODES DE FONCTIONNEMENT 4 1.3 Batterie REMPLAÇABLE PAR L'UTILISATEUR

Plus en détail

Annexes parues au BO n 7 de juillet et août 2011 et modifiées par l arrêté du 30 juillet 2012 ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL

Annexes parues au BO n 7 de juillet et août 2011 et modifiées par l arrêté du 30 juillet 2012 ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL BOJSVA N 7Annexes de l arrêté du 6 juillet 2011 modifié par l arrêté du 30 juillet 2012 portant création de la spécialité «plongée subaquatique» du brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire

Plus en détail

Manuel abrégé. Pour le manuel complet, veuillez consulter : http://liquivision.com/docs/xen_user_manual.pdf. Liquivision Products, Inc -1- XEN Manuel

Manuel abrégé. Pour le manuel complet, veuillez consulter : http://liquivision.com/docs/xen_user_manual.pdf. Liquivision Products, Inc -1- XEN Manuel Montre de Plongée Manuel abrégé Pour le manuel complet, veuillez consulter : http://liquivision.com/docs/xen_user_manual.pdf Liquivision Products, Inc -1- XEN Manuel Montre de Plongée SOMMAIRE REMARQUES

Plus en détail