Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007"

Transcription

1 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois prolong. Déc à Juin 2012 Montant total : Aide Allouée :

2 Objectifs et finalités Le projet GEOCARBONE Monitoring ( ) a mis en avant l importance d un suivi des gaz dans le temps et l espace en relation avec le traçage des sources multiples du CO 2. Le projet SENTINELLE a trois finalités essentielles : i) établir un état initial en terme de flux/teneurs de gaz d un site avant injection en y intégrant les variabilités propres au système naturel et celles d origine anthropique au niveau de: GEOSPHERE BIOSPHERE - ATMOSPHERE ii) iii) suivre ces évolutions durant les phases d'injection, proposer une méthodologie de surveillance géochimique en continu de surface et subsurface d un site en activité.

3 Axes d innovations/verrous METROLOGIE : Poursuivre le développement de capteurs géochimiques, propres à chaque compartiment, de surveillance en continu d'un site. Un axe de progrès majeur concernera les outils de type télédétection terrestre (laser LIDAR DIAL et imagerie infrarouge 3D). Les gaz pris en compte seront : le CO 2, les gaz organiques et soufrés, l hélium, le radon, l azote et l oxygène MONITORING : Combiner ces outils pour décrire l ensemble des différents compartiments en terme d origine des sources et de bilan des flux et teneurs de CO 2, avec un monitoring axé sur : Pilote CO2 de TOTAL : Le site de Rousse (Lacq, TOTAL) avant (état initial) et durant les premières phases d injection MODELISATION: Mettre en place un modèle permettant de décrire et de prévoir la dynamique de transfert du CO 2 intra et inter-compartiments au sein du système Géosphère (-80 à 0m) - Biosphère (0 à 5m) - Atmosphère (5 à 5000m)

4 Synoptique métrologique globale de SENTINELLE Proche Atmosphère (5 à 5000m) ATMOSPHERE 2 3 Couvert Végétal (0 à 5m) Sol (0 à - 3m) Roche couverture (Partie superficielle -150 à -5m) BIOSPHERE 1 Roche couverture (Partie profonde) GEOSPHERE réservoir Réservoir (Rousse: -4500m) Développements métrologiques spécifiques à chaque compartiment Campagnes de terrains Base de données «gaz» Compilation-Inter Comparaison Modélisation de la dynamique de transfert

5 Coupe du puits SENTINELLE et niveau piézométrique Métrologie GEOSPHERE superficielle «Puits SENTINELLE (0,-80m)» (2) Mesures continues et par campagnes Dispositif de monitoring Sonde Idronaut ~ 46,80 m niveau d eau Sonde piézo permanente

6 Métrologie GEOSPHERE superficielle «Mini Puits (0,-3m)» (3) Mesures déportées continues Infrarouge et Raman Mini puits : Mesures déportées in-situ et continues (-3,4 m) 7 paramètres en continu 1) Conc. CO 2 forage 2) Conc. CO 2 atm. 3) Temp. forage 4) Temp. atm. 5) P forage 6) P atm. 7) Débit de gaz Membrane semi perméable: étanche à l eau perméable aux gaz (Coll. )

7 Métrologie GEOSPHERE superficielle Analyse des gaz du sol de 1m à +1m Mesures par campagne multicapteurs Les flux de CO 2 varient de 0 à 10 cm 3 min -1 m -2 (hiver) et entre 2 et 21 cm 3 min -1 m -2 (été). Grille : 35 points sur 42 km 2 CO 2 CH 4 H 2 O O 2 N 2 H 2 H 2 S Rn Chambre à flux Injection Capteurs spécifiques Sonde barasol MicroGC GCMS...

8 Métrologie BIOSPHERE (0, 5m) Mesures continues NO Temp. Sonde SE Humidité Pression atm 10 m Sonde Sonde Sept 2009 à Juin 2010 Vit du Anémomètre vent 3D sonique CO 2 Capteur (flux, conc) spécifique Type Licor

9 Métrologie ATMOSPHERE Site de Rousse 1 - pilote CO2 (0, Total, 5000m) Lacq-Rousse Télédétection d émission infrarouge type OPAG Mesures continues par campagnes Vol total analysé: 2900m 3 Scanner IR en 3 dimensions Mesures simultanées des concentrations des constituants gazeux atmosphériques Résolution temporelle (<1min) et résolution spatiale très élevée (10m) Site de Rousse 1 pilote CO2 Total, Lacq-Rousse Reconstruction spatio-temporelle des panaches gazeux ( GOCAD)

10 Métrologie ATMOSPHERE (0, 5000m) Télédétection laser type Lidar COWI (CO 2 and Wind Lidar) Mesures continues par campagnes Émission laser pulsée à 2µm mesures résolues en distance sur ligne de visée Milieu sondé diffusant (particules et molécules) support et signature de la mesure Station in-situ CO2-Megaparis Instruments in-situ co2, h2o, T, u,v, w Signal optique: Somme des ondelettes diffusées par chacun des diffuseurs (particules et molécules de CO 2 ) Mesures en 3 dimensions Scanner Mesures simultanées de la vitesse de vent et du rapport de mélange du CO2 atmosphérique COWI Rénovation scanner Rénovation container + installation mât + montures scanner Résolution temporelle (1min) et résolution spatiale élevée (100m) Haute précision (4 ppm) Container

11 Trois Groupes de Travail GAZ DES SOLS (Resp.: BRGM & IFP) BIOSPHERE - ATMOSPHERE (Resp.:INRA &LMD) Mini Puits PUITS SENTINELLE (Resp.: INERIS) Puits SENTINELLE Troposph re libre 1. Couche Limite Atmosph ˇ rique (CLA) (max 2 km) CO 2 de fond CO 2 anthropique 2. Couche de surface (100 m) surface LMD-INRA-INPL CO 2 enfouis BRGM-INERIS-IFP-INPL INERIS-KAISER-BRGM-INPL-IFP

12 SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 PARTENAIRES

Projet SENTINELLE Appel àprojets «CO 2»Déc. 2007

Projet SENTINELLE Appel àprojets «CO 2»Déc. 2007 Projet SENTINELLE Appel àprojets «CO 2»Déc. 2007 Philippe de DONATO Université de Lorraine/CNRS Co-auteurs: C. PRINET, B. GARCIA, H. LUCAS, Z. POKRYSZKA, S. LAFORTUNE, P. FLAMANT, F. GIBERT, D. EDOUART,

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables La surveillance de sites de stockage géologique de CO 2 : une approche géochimique combinant

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Cartographie de l'humidité du sol en Afrique de l'ouest par télédétection spatiale

Cartographie de l'humidité du sol en Afrique de l'ouest par télédétection spatiale UMR 5564-INPG-UJF/CNRS/IRD Cartographie de l'humidité du sol en Afrique de l'ouest par télédétection spatiale Présenté par TRAN Xuan Truong Sous la direction de Thierry PELLARIN et Jean-Paul LAURENT 1

Plus en détail

Surveillance du site d injection et du réservoir de stockage Synthèse du programme et de l état de référence

Surveillance du site d injection et du réservoir de stockage Synthèse du programme et de l état de référence Pau, le 23 décembre 2009 DGEP/SCR/RD/ MGR 09-239 TEPF/DT/EXP/10-344 Site d injection de CO de Rousse 2 Surveillance du site d injection et du réservoir de stockage Synthèse du programme et de l état de

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage (OIMEC) du 22 avril 2011 Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu l art. 9, al. 2, de la

Plus en détail

Traçage des émissions en gaz à effet de serre dans les grandes zones urbaines

Traçage des émissions en gaz à effet de serre dans les grandes zones urbaines Carbones atmosphériques naturels et anthropiques Traçage des émissions en gaz à effet de serre dans les grandes zones urbaines Felix Vogel www.chasing-greenhouse-gases.org Aperçu de la presentation Introduction

Plus en détail

Appareils de traitement et de mesure de gaz SF 6

Appareils de traitement et de mesure de gaz SF 6 Appareils de traitement et de mesure de gaz SF 6 Concept DILO pour la réutilisation de gaz SF 6 Maniement du gaz SF 6 selon la technologie la plus moderne 1 2 5 3 1. Mesure de la qualité de gaz avec un

Plus en détail

MiniTools PRO. Détecteurs de fuite, manomètre, anémomètre, thermomètre, thermohygromètre

MiniTools PRO. Détecteurs de fuite, manomètre, anémomètre, thermomètre, thermohygromètre Détecteurs de fuite, manomètre, anémomètre, thermomètre, thermohygromètre infrarouge Pour le contrôle des installations de chauffage, de ventilation et de climatisation, les MiniTools PRO sont les instruments

Plus en détail

Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques

Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques à l'incinérateur Mars 2010 Travaux publics Gestion des matières résiduelles CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. L incinérateur 2. Obligations

Plus en détail

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014 Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti Boby Piard 01 October 2014 Plan de la présentation I. Présentation du CNIGS Processus de Création Mandat, Mission, Services disponibles II.

Plus en détail

Expertise de la demande d autorisation de travaux miniers sur le site de Rousse

Expertise de la demande d autorisation de travaux miniers sur le site de Rousse Expertise de la demande d autorisation de travaux miniers sur le site de Rousse Hubert FABRIOL, Olivier BOUC h.fabriol@brgm.fr, o.bouc@brgm.fr ARN/RSC Sommaire > Cadre de l expertise > Rappel du cahier

Plus en détail

Stockage du CO 2 dans les formations géologiques J. PIRONON

Stockage du CO 2 dans les formations géologiques J. PIRONON Stockage du CO 2 dans les formations géologiques J. PIRONON sommaire 1. Contexte Le stockage géologique et le cycle du CO 2 CO 2 et démographie : l impact anthropique 2. Le stockage géologique du CO 2

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE Date 30/07/2008 DRS-08-71082-09108B

RAPPORT D ÉTUDE Date 30/07/2008 DRS-08-71082-09108B RAPPORT D ÉTUDE Date 30/07/2008 DRS-08-71082-09108B Programme ANR 2005 Capture et Stockage du CO2 - Géocarbone Monitoring Convention ANR-05-CO2-008-05 Synthèse des travaux de l INERIS 2006-2008 sur le

Plus en détail

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE Sélection, qualification et monitoring du réservoir de stockage de Rousse demi-journée thématique sur le CO 2 dans le cadre de l année COP21 - Pau, 14/01/2015

Plus en détail

3 Etat des travaux sites suisses

3 Etat des travaux sites suisses Effet du sol forestier sur la qualité de l'eau aux exutoires Méthode Radon & 1 - Les gaz présents dans l'atmosphère ou produits dans le sol sont dissous dans l'eau de pluie et transportés par percolation

Plus en détail

www.areelis.com www.areelis.com Centre de prestations scientifiques et de conception d installations expérimentales

www.areelis.com www.areelis.com Centre de prestations scientifiques et de conception d installations expérimentales Simulation numérique Conception de bancs d études Mesure Impression Gabel 02 32 82 39 39 - Conception : Nord-Ouest création 02 32 82 39 37 Technopôle du Madrillet 76801 Saint-Etienne-du-Rouvray Tél. 33

Plus en détail

Le pilote de captage stockage de CO2 de Lacq

Le pilote de captage stockage de CO2 de Lacq Le pilote de captage stockage de CO2 de Lacq L action du CO2, gaz à effet de serre, dans l atmosphère Les 4 engagements de Total pour réduire les émissions de gaz à effet de serre Réduire le brulage des

Plus en détail

Réactivité de OH mesurée par FAGE : potentiel et applications. Exemple : étude de la qualité de l air sur le campus de Lille 1

Réactivité de OH mesurée par FAGE : potentiel et applications. Exemple : étude de la qualité de l air sur le campus de Lille 1 Réactivité de OH mesurée par FAGE : potentiel et applications. Exemple : étude de la qualité de l air sur le campus de Lille 1 M. BLOCQUET, C. FITTSCHEN, S. DUSANTER, R. F. HANSEN, T. LEONARDIS, B. HANOUNE,

Plus en détail

Nadine LOCOGE, Nathalie REDON

Nadine LOCOGE, Nathalie REDON Surveillance environnementale de la qualité de l air : quels besoins en nouveaux capteurs et stratégies d échantillonnage? Nadine LOCOGE, Nathalie REDON Mines de Douai Département Sciences de l Atmosphère

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol G E N E R A L I T E S Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

Mike Lane, The Baltimore Sun (2003)

Mike Lane, The Baltimore Sun (2003) Mike Lane, The Baltimore Sun (2003) 1 Les gaz rares peuvent-ils permettre de surveiller les sites de séquestration géologique de CO 2? Stéphane LAFORTUNE Institut de Physique du Globe de Paris Bilan radiatif

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

L observation spatiale pour l étude du climat

L observation spatiale pour l étude du climat L observation spatiale pour l étude du climat François-Marie Bréon Laboratoire des Sciences du Climat et de l'environnement CEA/DSM/LSCE Institut Pierre Simon Laplace Merci au CEA à la NASA et CNES, CNRS,

Plus en détail

Le projet «Planet Solar Deepwater»

Le projet «Planet Solar Deepwater» Le projet «Planet Solar Deepwater» Martin Beniston Institut des Sciences de l Environnement Université de Genève Martin.Beniston@unige.ch Caractéristiques du bateau Le bateau solaire suisse, Tûranor Planet

Plus en détail

Pollution automobile. Normes et dépollution

Pollution automobile. Normes et dépollution Pollution automobile Normes et dépollution Cycle ECE X 4 Cycle EUDC C a r a c t é r i s t i q u e s U n i t é E C E 1 5 E U D C D i s t a n c e k m 4 1. 0 1 3 = 4. 0 5 2 6. 9 5 5 D u r é e s 4 1 9 5 =

Plus en détail

Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites

Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites Journées Physique de l'atmosphère et télédétection - 8 et 9 Octobre 2009 Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites Laurent Menut (LMD) [menut@lmd.polytechnique.fr] IPSL/LMD/SIRTA:

Plus en détail

Le petit monde carboné de LMDZ & Co au LSCE

Le petit monde carboné de LMDZ & Co au LSCE Le petit monde carboné de LMDZ & Co au LSCE Equipe INVSAT + invités dont : C. Aulagnier, P. Bousquet, C. Carouge, F. Chevallier, P. Ciais, F. Delage, A. Fortems, T. Lauvaux, P. Peylin, I. Pison, Z. Poussi,

Plus en détail

Estimation conjointe des aérosols et du CO 2 dans un panache par imagerie hyperspectrale

Estimation conjointe des aérosols et du CO 2 dans un panache par imagerie hyperspectrale Estimation conjointe des aérosols et du CO 2 dans un panache par imagerie hyperspectrale A. Deschamps 1, X. Briottet 2, R. Marion 1, P.Y. Foucher 2 et C. Lavigne 2 1 CEA/DAM 2 ONERA/DOTA Cadre de l étude

Plus en détail

Ventilation pulmonaire (1) Air inspiré

Ventilation pulmonaire (1) Air inspiré UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 2 : Ventilation pulmonaire (1) Air inspiré Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

Projet Akasaba Ouest. Ateliers thématiques Mars-avril 2015

Projet Akasaba Ouest. Ateliers thématiques Mars-avril 2015 Projet Akasaba Ouest Ateliers thématiques Mars-avril 2015 Pascal Rhéaume, ing., M.Sc.A., directeur de projets 2 Directeur de la modélisation de la dispersion atmosphérique chez WSP Projets miniers modélisés:

Plus en détail

SchoolCO2web. En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique. 1. Introduction. 2. Les cycles de CO2 simplifiés

SchoolCO2web. En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique. 1. Introduction. 2. Les cycles de CO2 simplifiés En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique 1. Introduction SchoolCO2web est un projet qui vise à permettre aux élèves de mieux appréhender le cycle du carbone et les fluctuations

Plus en détail

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU

EXCAVATION PUIS TRAITEMENT PAR VENTING ET OXYDATION CHIMIQUE IN-SITU USINE DE FABRICATION D EMULSION A SAULGE (86) CONTEXTE Origine des travaux : Enjeux Le site a accueilli une société de fabrication d émulsion bitume. Une pollution des sols et des eaux souterraines au

Plus en détail

LIDAR pour la mesure du CO2 atmosphérique. et du vent (COWI) Fabien Gibert, Dimitri Edouart, Claire Cénac, C Mounier, Jihane Sayadi, Pierre Flamant

LIDAR pour la mesure du CO2 atmosphérique. et du vent (COWI) Fabien Gibert, Dimitri Edouart, Claire Cénac, C Mounier, Jihane Sayadi, Pierre Flamant LIDAR pour la mesure du CO2 atmosphérique et du vent (COWI) Fabien Gibert, Dimitri Edouart, Claire Cénac, C Florian Le Mounier, Jihane Sayadi, Pierre Flamant Laboratoire de Météorologie M Dynamique Institut

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Dimensionnement, mise en œuvre et retour d expérience 30/11/12 Présentation du site Industriel situé

Plus en détail

www.total.com CAPTAGE-STOCKAGE DE CO 2 PILOTE DE LACQ BILAN & PERSPECTIVES rendez-vous sur

www.total.com CAPTAGE-STOCKAGE DE CO 2 PILOTE DE LACQ BILAN & PERSPECTIVES rendez-vous sur rendez-vous sur wwwtotalcom CAPTAGE-STOCKAGE DE PILOTE DE LACQ BILAN & PERSPECTIVES Exploration - Production Paris 2, place Jean Millier La Défense 6 92078 Paris-La Défense Cedex France Tél : +33 (0)1

Plus en détail

Annexe de la recommandation 1 (CSB-XIV) PERSPECTIVE D'AVENIR DU SYSTÈME MONDIAL D OBSERVATION À L HORIZON 2025

Annexe de la recommandation 1 (CSB-XIV) PERSPECTIVE D'AVENIR DU SYSTÈME MONDIAL D OBSERVATION À L HORIZON 2025 Annexe de la recommandation 1 (CSB-XIV) PERSPECTIVE D'AVENIR DU SYSTÈME MONDIAL D OBSERVATION À L HORIZON 2025 PRÉAMBULE Ce document expose les buts généraux, ambitieux mais réalisables, qui guideront

Plus en détail

N 2. Missions : Mars 2013

N 2. Missions : Mars 2013 N 2 La problématique air-énergie énergie-climat liée au transport routier en Aquitaine Mars 2013 Les résultats présentés dans ce document sont le fruit d une collaboration entre le CETE Sud-Ouest, la DREAL

Plus en détail

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY

PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PROLONGATION DE LA CONCESSION DU STOCKAGE SOUTERRAIN DE CHÉMERY PIÈCE 4.2 : ÉTUDE D IMPACT SOUS-SOL RÉSUMÉ NON TECHNIQUE NOVEMBRE 2014 2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 I. LE CONTEXTE DE LA NOTICE D IMPACT SOUS-SOL...

Plus en détail

Le méthane (CH4) Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Le méthane (CH4) Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Le méthane (C4) Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. La molécule de Méthane C Le méthane est un hydrocarbure de la famille des alcanes de formule brute C4. C'est un gaz que l'on trouve

Plus en détail

Barrage de Serre-Ponçon. Conception, surveillance et comportement

Barrage de Serre-Ponçon. Conception, surveillance et comportement Barrage de Serre-Ponçon Conception, surveillance et comportement Sommaire 1- Rappels sur la conception du barrage et son auscultation 2- Comportement récent : 2001-2013 3.1. Comportement mécanique (réversible

Plus en détail

CANAUX DE COMPTAGE DÉBITMÉTRIE MESURE DE NIVEAU ANALYSEURS PORTABLES ANALYSES EN LIGNE CONTRÔLE MÉTROLOGIQUE

CANAUX DE COMPTAGE DÉBITMÉTRIE MESURE DE NIVEAU ANALYSEURS PORTABLES ANALYSES EN LIGNE CONTRÔLE MÉTROLOGIQUE ANALYSE EN CONTINU Mesure des paramètres physico-chimiques avec transmetteurs numériques intelligents pouvant fonctionner indépendamment ou en réseau Sondes autonomes Sondes intégrant le transmetteur 4-20

Plus en détail

GÉNÉRATEUR DE POUDRES RBG

GÉNÉRATEUR DE POUDRES RBG Le générateur de poudre standard ( 1000) disperse une quantité de poudre définie, de façon constante, continue et reproductible. Cette version est équipée d un couvercle de dispersion et d un réservoir

Plus en détail

Contrôle de l'intégrité des ultrafiltres par injection d'un aérosol en amont des ultrafiltres

Contrôle de l'intégrité des ultrafiltres par injection d'un aérosol en amont des ultrafiltres Contrôle de l'intégrité des ultrafiltres par injection d'un aérosol en amont des ultrafiltres Identification de ce document : Protocole_DOP_005 Date de ce document : 28.11.2008 Nombre de pages de ce document

Plus en détail

Services aériens pour l agriculture : Un marché d avenir 4 novembre 2014 Technopôle Pégase Aéroport d Avignon

Services aériens pour l agriculture : Un marché d avenir 4 novembre 2014 Technopôle Pégase Aéroport d Avignon Services aériens pour l agriculture : Un marché d avenir 4 novembre 2014 Technopôle Pégase Aéroport d Avignon Les projets au service de l agriculture de précision au sein de l IRSTEA Sylvain Labbé Montpellier

Plus en détail

Chimie gazeuse dans la troposphère

Chimie gazeuse dans la troposphère Analyse et modélisation de la composition atmosphérique régionale Chimie gazeuse dans la troposphère Laurent MENUT IPSL/Laboratoire de Météorologie Dynamique Plan général du cours La pollution et le système

Plus en détail

Le role des lidars dans 1'etude de 1'atmosphere 509. T a (0, r+dr) represente 1'epaisseur optique des elements absorbants, entre le sol et la zone

Le role des lidars dans 1'etude de 1'atmosphere 509. T a (0, r+dr) represente 1'epaisseur optique des elements absorbants, entre le sol et la zone 508 M.-L. Chanin depend Le role des lidars dans 1'etude de 1'atmosphere 509 T a (0, r+dr) represente 1'epaisseur optique des elements absorbants, entre le sol et la zone diffusante 510 M.-L. Chanin 2.2

Plus en détail

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM.

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM. Projet de recherche franco-marocain : Fonctionnement et ressources hydro-écologiques en région semi-aride (Tensift, Maroc) : Caractérisation, modélisation et prévision Application de la télédétection à

Plus en détail

Le puits du RD10. 1 - Le projet de l A86 à l ouest. 2 - Le puits du RD10, fonctions et caractéristiques

Le puits du RD10. 1 - Le projet de l A86 à l ouest. 2 - Le puits du RD10, fonctions et caractéristiques Le puits du RD10 1 - Le projet de l A86 à l ouest Le puits du RD10 2 - Le puits du RD10, fonctions et caractéristiques 3 - La géologie rencontrée, et la solution structurelle associée 4 - Les travaux et

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Solution dédiée aux canalisations de distribution

Solution dédiée aux canalisations de distribution Détection de fuites de gaz avec SELMA Méthane Méthane Solution dédiée aux canalisations de distribution À propos de Pergam-Suisse AG Spécialiste de la détection des fuites de gaz naturel et des solutions

Plus en détail

RAPPORT DE TEST DE CONFINEMENT SELON BS 7989-4

RAPPORT DE TEST DE CONFINEMENT SELON BS 7989-4 E R L A B D. F. S RAPPORT DE TEST DE CONFINEMENT SELON BS 7989-4 CAPTAIR FLEX M391 L A B O R A T O I R E R & D E R L A B D. F. S P A R C D A F F A I R E S D E S P O R T E S V O I E D U F U T U R 2 7 1

Plus en détail

Installation de La Glacière

Installation de La Glacière Installation de La Glacière Villeneuve-Loubet (06) Bilan d activité 2012 SUD-EST ASSAINISSEMENT 1 Suivi environnemental Suivi des effluents et de la stabilité SUD-EST ASSAINISSEMENT I Suivi environnemental

Plus en détail

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Table des matières Introduction 1 Les stocks d'eau de surface 1 Les stocks d'eau souterraine 2 L'eau du sol 2 L'eau du sous-sol ou souterraine 3 Les stocks

Plus en détail

Comité Local de Suivi des injections dans C 4000

Comité Local de Suivi des injections dans C 4000 Marc Roussel / Total Comité Local de Suivi des injections dans C 4000 12 Février 2014 ORDRE DU JOUR RAPPEL HISTORIQUE EVOLUTION CADRE REGLEMENTAIRE SUIVI DES EFFLUENTS INJECTES OPERATION SUR LES PUITS

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

Programme de la journée

Programme de la journée Programme de la journée Session 1 Discours d ouverture Présentations introductives Contexte du développement de l agriculture et de l élevage Session 2 Les flux de carbone : Comment se réalise le stockage

Plus en détail

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules

Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Cours I. Concepts pour la dispersion de polluants et particules Concepts de convection (ou advection) Concepts de diffusion moléculaire Concept de diffusion turbulente Equation du bilan de masse d un gaz

Plus en détail

Le Soleil Les étoiles

Le Soleil Les étoiles Le Soleil Les étoiles Le soleil est une étoile paramètres: Rayon: 695997 km ~ 109 rayons terrestres Masse: 1.989 10 30 kg ~ 333000 masses terrestres Luminosité: 3.826 10 26 W Température de surface: 5770

Plus en détail

La prévention des intoxications dans les silos à fourrage

La prévention des intoxications dans les silos à fourrage La prévention des intoxications dans les silos à fourrage Ali Bahloul, Brigitte Roberge et Nicole Goyer / IRSST Mauricio Chavez et Marcelo Reggio / École polytechnique de Montréal Avec la collaboration

Plus en détail

Thermomètre à infrarouges

Thermomètre à infrarouges Thermomètre à infrarouges testo 835 Thermomètre infrarouge rapide et précis pour les artisans et l industrie Mesures sûres et précises jusqu à des températures élevées Laser à 4 points pour un affichage

Plus en détail

QUALITE ET ANALYSE DU BIOGAZ

QUALITE ET ANALYSE DU BIOGAZ QUALITE ET ANALYSE DU BIOGAZ Bonnes pratiques et conséquences technico-économiques sur la valorisation Chambéry 04-11-2014 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 2 LA MATRICE BIOGAZ 3 POINTS SUR L ANALYSE DU BIOGAZ &

Plus en détail

FICHE 9 : ASSISTANCE AUX RESEAUX

FICHE 9 : ASSISTANCE AUX RESEAUX FICHE 9 : ASSISTANCE AUX RESEAUX 99 100 1. Assistance aux réseaux pour l obtention de l accréditation 1.1. Programme ACQEN Le programme ACQEN a pour but de fournir des outils d assistance à l accréditation

Plus en détail

Des analyses précises de laboratoire... n importe où ANALYSEUR DE GAZ PORTABLE PG-350 E

Des analyses précises de laboratoire... n importe où ANALYSEUR DE GAZ PORTABLE PG-350 E Analyseur de gaz Des analyses précises de laboratoire... n importe où ANALYSEUR DE GAZ PORTABLE NOX-SO2-CO-CO2-O2 Suivant : DIN EN 5267-3, DIN EN 48 Approuvé SRM (Standard Reference Method) pour CO (DIN

Plus en détail

Polluants mesurés. Emissions de NOx en Champagne-Ardenne ATMO Champagne-Ardenne A2005-M2010-Secten-v1. Réf : ES-BAZ- 11/01-ED/EC.

Polluants mesurés. Emissions de NOx en Champagne-Ardenne ATMO Champagne-Ardenne A2005-M2010-Secten-v1. Réf : ES-BAZ- 11/01-ED/EC. Evaluation du dioxyde d azote et du benzène en proximité trafic à Bazancourt Synthèse des résultats des campagnes de mesures 2011 Récapitulatif 2010-2011 Réf : ES-BAZ- 11/01-ED/EC Nbr pages : 12 ATMO Champagne-Ardenne

Plus en détail

Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique

Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique PLAN A propos de Kloe Solutions innovantes de détection et de mesures : o Technologie K-FBG : Capteurs tout-optique

Plus en détail

LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS

LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS ign.fr 01. DESCRIPTION DESCRIPTION MODULE GPS Module GPS mono-fréquence, faible coût TRÈS FAIBLE CONSOMMATION PORTÉE

Plus en détail

DÉTECTION D AGENT DE CONTRASTE PAR ÉCHOGRAPHIE ET MICROSCOPIE CONFOCALE À FLUORESCENCE

DÉTECTION D AGENT DE CONTRASTE PAR ÉCHOGRAPHIE ET MICROSCOPIE CONFOCALE À FLUORESCENCE DÉTECTION D AGENT DE CONTRASTE PAR ÉCHOGRAPHIE ET MICROSCOPIE CONFOCALE À FLUORESCENCE Ingrid Leguerney, Muriel Abbaci, Jessie Thalmensi Valérie Rouffiac, Corinne Laplace-Builhé, Nathalie Lassau IR4M UMR

Plus en détail

testo 310 : L analyseur de combustion dédié aux installateurs.

testo 310 : L analyseur de combustion dédié aux installateurs. Rapport qualité/prix exceptionnel. testo 310 : L analyseur de combustion dédié aux installateurs. testo 310 Rien de plus simple. Soyez conforme à la réglementation. Le testo 310 est l analyseur d entrée

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités

Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités Faouzi Hadj-Hassen Centre de Géosciences MINES ParisTech 27/11/2014 Institut Mines-Télécom Sommaire Contexte général du stockage de l'énergie

Plus en détail

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1 CHANTIER DE REFERENCE Traitement des sols par bioventing associé à une biostimulation et traitement des eaux de la nappe après pompage et écrémage avec réinjection sur site Site de : Balaruc-les-Bains

Plus en détail

RAPPORT D ESSAI. Contrôle des émissions atmosphériques Système Econokit. Pour UBIQUITY Ecoparc 361, avenue des Romarins 34130 ST AUNES

RAPPORT D ESSAI. Contrôle des émissions atmosphériques Système Econokit. Pour UBIQUITY Ecoparc 361, avenue des Romarins 34130 ST AUNES RAPPORT D ESSAI Contrôle des émissions atmosphériques Système Econokit Réalisé par BUREAU VERITAS 685 rue Georges Claude CS 60401 13591 AIX EN PROVENCE cedex 03 Pour UBIQUITY Ecoparc 361, avenue des Romarins

Plus en détail

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

Procédé thermochimique solide/gaz et stockage thermique : exemple du stockage intersaisonnier pour l'habitat

Procédé thermochimique solide/gaz et stockage thermique : exemple du stockage intersaisonnier pour l'habitat Procédé thermochimique solide/gaz et stockage thermique : exemple du stockage intersaisonnier pour l'habitat Nathalie MAZET Benoît MICHEL Gabriel BOULNOIS Pierre NEVEU Sylvain MAURAN Driss STITOU CNRS

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Méthodes d échantillonnage et d analyse des gaz pour le contrôle des procédés thermochimiques

Méthodes d échantillonnage et d analyse des gaz pour le contrôle des procédés thermochimiques SéminaireBIOENERGIESUD Capteurs gaz pour la mesure et le contrôle des procédés Méthodes d échantillonnage et d analyse des gaz pour le contrôle des procédés thermochimiques Ghislaine VOLLE CIRAD Unité

Plus en détail

La surveillance multi-technique des déformations de surface pour l Observatoire OMIV

La surveillance multi-technique des déformations de surface pour l Observatoire OMIV http://omiv.unistra.fr La surveillance multi-technique des déformations de surface pour l Observatoire OMIV J.-P. Malet, P. Ulrich, F. Masson, A. Déprez, A. Stumpf, A. Mathieu T. Lebourg, M. Vidal G. Bièvre,

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

«SQUALES» Surveillance de la Qualité de l Air de l Environnement Souterrain

«SQUALES» Surveillance de la Qualité de l Air de l Environnement Souterrain BILAN 212 «SQUALES» Surveillance de la Qualité de l Air de l Environnement Souterrain Mars 213 Unité Innovation et développement durable EVOLUTION DES PARAMETRES ENTRE 24 ET 212 1. Le dioxyde d azote (NO

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

Perspectives d applications de la télédétection en grandes culture à court et moyen terme dans le Sud-Ouest

Perspectives d applications de la télédétection en grandes culture à court et moyen terme dans le Sud-Ouest Perspectives d applications de la télédétection en grandes culture à court et moyen terme dans le Sud-Ouest Jean-François DEJOUX CESBIO & Luc CHAMPOLIVIER CETIOM Télédétection en agriculture : nouveau

Plus en détail

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 Laurent Jammes, Guillemette Picard Schlumberger Carbon Services Technique Académie des sciences Paris 19 Mai 2009 Plan de la présentation 2 La

Plus en détail

Programme CO2 «Captage et stockage du CO 2»

Programme CO2 «Captage et stockage du CO 2» Programme CO2 «Captage et stockage du CO 2» Bilan et perspectives scientifiques Christian Fouillac, Président du comité d évaluation Rappel du contexte et des enjeux en 2005 Le contexte mondial en 2005

Plus en détail

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations?

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? J.-B. Henry, V. Le Sant, R. Chasseigne, S. Pierrard, P. Ridoux 1 Qui sommes-nous? Laboratoire d'essais et expert technique Organisme

Plus en détail

Rarement méthode normalisée n a été

Rarement méthode normalisée n a été Le bulletin de la mesure et de la caractérisation des polluants dans les rejets atmosphériques Les Mesurages de vitesse et de débit des effluents gazeux rejetés à l atmosphère N 2 Mars 2014 Bulletin scientifique

Plus en détail

Réalisation et interprétation de mesures de polluants dans la haute troposphère par spectrométrie infrarouge à lasers embarquée en avion

Réalisation et interprétation de mesures de polluants dans la haute troposphère par spectrométrie infrarouge à lasers embarquée en avion Réalisation et interprétation de mesures de polluants dans la haute troposphère par spectrométrie infrarouge à lasers embarquée en avion Doctorante : BROCCHI Vanessa Directeur de thèse : CATOIRE Valéry

Plus en détail

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 Vue d ensemble DIAMOND a construit une nouvelle salle blanche ISO 7 (classe 10 000 selon FED STD 209E), de manière à pouvoir fournir des produits

Plus en détail

Traitement des micropolluants: aspects technique

Traitement des micropolluants: aspects technique Traitement des micropolluants: aspects technique Mise en œuvre des filières de traitement des micropolluants Didier Rubin Les filières de traitement Filières principales en eaux usées communales Ozonation

Plus en détail

Fotovoltaïschepanelen en brandveiligheid PanneauxPhotovoltaïqueset sécuritéincendie. Benno WEINBERGER INERIS

Fotovoltaïschepanelen en brandveiligheid PanneauxPhotovoltaïqueset sécuritéincendie. Benno WEINBERGER INERIS Fotovoltaïschepanelen en brandveiligheid PanneauxPhotovoltaïqueset sécuritéincendie Benno WEINBERGER INERIS Sécurité des énergies renouvelables risque d incendie et équipements photovoltaïques 2 Plan Contexte

Plus en détail

Journées ECOTECHNOLOGIES 2012. BIOPHY Surveillance d'une bio-dépollution d'hydrocarbures par méthodes géophysiques et analyses de gaz

Journées ECOTECHNOLOGIES 2012. BIOPHY Surveillance d'une bio-dépollution d'hydrocarbures par méthodes géophysiques et analyses de gaz Journées ECOTECHNOLOGIES 2012 BIOPHY Surveillance d'une bio-dépollution d'hydrocarbures par méthodes géophysiques et analyses de gaz Consortium BRGM (coordinateur) TOTAL SERPOL Géosciences Montpellier

Plus en détail

analyseurs eaux propres et eaux usées

analyseurs eaux propres et eaux usées analyseurs eaux propres et eaux usées La gamme des analyseurs fixes ATI sont proposés par la surveillance en continu des composés chimiques dans les eaux potables, les eaux de process et les eaux usées

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Remblais en zones humides et/ou inondables Conséquences de l inondation du remblai du CER Rouen

Remblais en zones humides et/ou inondables Conséquences de l inondation du remblai du CER Rouen Remblais en zones humides et/ou inondables Conséquences de l inondation du remblai du CER Rouen Valéry Ferber LCPC Sommaire Objectifs Tassements induits par l humidification des sols fins compactés Conception

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail