Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité"

Transcription

1 المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité PRÉSENTATRICE : Mme Mahdia IDDIR SADI ORGANISME : Sonatrach-Division PED

2 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions 2

3 Introduction : La micro-sismicité consiste à enregistrer et analyser l ensemble des ondes micro- sismiques induites dans le sol pour étudier et caractériser le comportement dynamique des roches Techniques et concepts exploités depuis les années 40 Monitoring micro sismique commercialisé depuis les années 2000

4 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

5 Domaines d'application : Surveillance d effondrements (ex surveillance OKN32.SH en collaboration avec Baker Hughes-Magnitude) Suivi de l intégrité du stockage souterrain de gaz (ex CO2) Détection des réajustements structuraux Détection et cartographie de fracturation induite

6 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

7 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : La frac est rapidement devenue une technique efficace de stimulation Perfectionnement continu de la technique: Equipement Design, fluide et proppant Large domaine d application Modèles de stimulation Mais

8 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Reste à contrôler et/ou caractériser la fracturation hydraulique Géométrie Hauteur Longueur Largeur Azimuth

9 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Contrôle de la Propagation/ Confinement de la fracturation Variabilité de la propagation Confinement (ex. Eagle Ford) (limités par des carbonates) Exemple: Eagle Ford Upward growth (ex. Marcellus) (Argile en continu) Failles Exemple: Marcellus DUG Conference, 2010, Rosetta 900 ft SPE ,Curry et al, 2010

10 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Micro-sismique Monitoring de la frac

11 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Principe Injection hydraulique Micro séisme

12 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Principe La micro sismicité générée pendant la fracturation hydraulique est causée par la modification de la pression et des contraintes in situ qui accompagnent la farc Technologie adaptée au monitoring des fractures NATURAL FRACTURES

13 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Objectifs Evaluer la performance du plan de frac La stimulation cible la zone d intérêt? Contrôle de la propagation de la frac Existence d interférence entre niveau de frac? Intercepter une faille? Modifier le design pour le prochain niveau de frac? 5

14 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Objectifs Amélioration de la performance du développement Forer un horizontal ou un vertical? Emplacement et azimuth des nouveaux forages? nombre de niveaux de frac? 5

15 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

16 Micro sismique / Mise en oeuvre Deux variantes principales: Un puits d émission et un puits d écoute un puits d émission et un dispositif d écoute en surface

17 Micro sismique / Mise en oeuvre Puits d émission Puits d écoute Disance d observation Enregistrement Généralement 12-3C 10M

18 Micro sismique / Mise en oeuvre Dispositif d écoute en surface

19 Micro sismique / Mise en oeuvre Dispositif d écoute enterré

20 Micro sismique / Mise en oeuvre Acquisition Downhole Monitoring optimale au voisinage du puits d écoute Bonne détection des larges et petits événements microsismiques Erreur proportionnelle à la distance au puits d écoute Acquisition en surface Distribution azimutale de la zone optimale de monitoring (Distribution azimutale du dispositif d écoute) Très bonne détection pour les larges événements microsismiques L erreur est faible pour les larges événement avec un bon rapport S/B Combinaison

21 Micro sismique / Mise en oeuvre Déc 2008-Headington Oil Company LLC and XTO Energy avec The Bakken Research Consortium, dans le nord du Dakota: Un puits d écoute Un dispositif de surface 2 dispositifs enterrées

22 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

23 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Dispositif de frac Dispositif de monitoring Suivi en temps réel

24 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Diversité des situations de frac

25 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre 2- Génération de fractures 1- Injection de fluide 3- Enregistrement d ondes micro-sismiques

26 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre -Distance de séparation dépend: de la magnitude (intensité de la frac, type de formation) de l atténuation (propriétés de formation) du bruit ambiant (état du puits d écoute, activités sur le champs ) Granites >>1500m Shales m Sandstones m Carbonates m Uncosolidates sands < 100m

27 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Récepteurs Emplacement des géophones MICROSEISMES Récepteurs RESERVOIR FRACTURE

28 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

29 Acquisition downhole/ traitement Trace stack L Q T Arrivée P Arrivée S

30 Acquisition downhole/ traitement Modèle de vitesses

31 Acquisition downhole/ traitement La perforation ou des string shots sont exploitée pour la calibration du modèle de vitesses

32 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

33 Traitement/ interprétation GR Velocity (m/sec) 0 30 GR oustic Velocity Acoustic Velocity Depth Vs Vp V-f TVD (m) 1500 TVD Depth 1500 TVD Depth Séparation P et S Calibration de la vitesses Caractérisation des fractures

34 Traitement/ interprétation Distance liée à la séparation PS Profondeur liée au moveout

35 Traitement/ interprétation Exemple- Modélisation

36 Traitement/ interprétation Exemple- Hodogram

37 Traitement/ interprétation Concepts déjà utilisés pour d autres applications Diversité des algorithmes Migration

38 Traitement/ interprétation Concepts déjà utilisés pour d autres applications Diversité des algorithmes Exemple: Différents types de migration proposées par Baker Hughes

39 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

40 Exploitation des résultats Résultats Pour chaque niveau de frac, Estimer: Le volume stimulé La géométrie des fractures L azimuth Tenter de caractériser Mécanisme au foyer Réseau de fracture Evénements Mécanisme au foyer

41 Exploitation des résultats SPE SPE Complexité géométrique des fractures

42 Exploitation des résultats Exploitation Exemple- Optimisation du FDP Sept 2001 Optimisation du well spacing

43 Exploitation des résultats South-North (ft) N42 E N42 E N42 E Depth (ft) West-East (ft) Distance Along Wellbore (ft) Opportunité re-frac

44 Exploitation des résultats Calibration du modèle de fracture

45 Exploitation des résultats Calibration du modèle de fracture

46 Exploitation des résultats SPE Calibration du modèle de fracture

47 Exploitation des résultats Confirmation, suivi et ajustement en temps réel du modèle de fracturation Possibilité de changement du plan de frac en fonction de la réponse du terrain Habilité à raffiner le nombre de stages de frac et de clusters pour la perforation

48 Exploitation des résultats Optimisation du cout et de la mise en œuvre de l'opération de frac Validation du succès de la frac multizones Optimisation du FDP en optimisant l'emplacement et l'espacement des puits

49 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

50 Limitations Difficulté de trouver un puits d écoute Distance limitée entre les deux puits Sensibilité au bruit ambiant Atténuation des ondes sismiques Limitations physiques des récepteurs (température, pression)

51 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

52 Microsismique en Algérie Mars 2011/ Sonatrach a réalisé avec le partenaire Schlumberger le monitoring sismique de la fracturation du puits OMKZ202 (Hassi Messaoud), effectuée en 3 stages. Mars 2012/ Sonatrach-FCP a réalisé avec le partenaire Baker Hughes le monitoring sismique de la fracturation du puits MZLS3 (Berkine), efféctuée en 2 stages

53 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

54 Exemple d étude. Puits OMKZ202: Sonatrach et Schlumberger OMKZ202 OMKZ212 Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1

55 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Shots multi azimuth Isolation du puits d écoute

56 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Géométrie des fractures en temps réel

57 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Distance (m) Intense activité Evénements enregistrés par la micro sismiques

58 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Description Niveau1 Niveau 2 Niveau3 Top TVDss (m) Base TVDss (m) Azimuth Longeur totale (m) Hauteur (m) Largeur (m) Longeur-NE projection (m) Longeur- SW projection (m) N57.8 E N55.6 E N58.7 E Géométrie des fractures

59 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Azimuth des fractures Niveau1 Niveau2 Niveau3

60 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

61 Conclusions La microsismique est un outil qui permet le contrôle de la fracturation hydraulique et optimise sa performance La microsismique permet de quantifier l étude de la géométrie et de la distribution de la fracturation hydraulique L Optimisation de la fracturation hydraulique en face de réservoirs argileux est le fruit de plusieurs disciplines intégrées :

62 Conclusions Sismique acquise en Wide Azimuth, Inversion sismique Prestack, Modèle Géomécanique, Microseismic Monitoring

Surveillance du site d injection et du réservoir de stockage Synthèse du programme et de l état de référence

Surveillance du site d injection et du réservoir de stockage Synthèse du programme et de l état de référence Pau, le 23 décembre 2009 DGEP/SCR/RD/ MGR 09-239 TEPF/DT/EXP/10-344 Site d injection de CO de Rousse 2 Surveillance du site d injection et du réservoir de stockage Synthèse du programme et de l état de

Plus en détail

Gaz de schistes Gaz de roche mère Gaz de Shale Gaz non conventionnels Bruno Goffé

Gaz de schistes Gaz de roche mère Gaz de Shale Gaz non conventionnels Bruno Goffé Gaz de schistes Gaz de roche mère Gaz de Shale Gaz non conventionnels Bruno Goffé Affleurement de couches contenant du gaz de schiste (Fontaine ardente de Gua dans le Dauphiné) Terminologie Schiste, shale,

Plus en détail

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 Laurent Jammes, Guillemette Picard Schlumberger Carbon Services Technique Académie des sciences Paris 19 Mai 2009 Plan de la présentation 2 La

Plus en détail

Expertise de la demande d autorisation de travaux miniers sur le site de Rousse

Expertise de la demande d autorisation de travaux miniers sur le site de Rousse Expertise de la demande d autorisation de travaux miniers sur le site de Rousse Hubert FABRIOL, Olivier BOUC h.fabriol@brgm.fr, o.bouc@brgm.fr ARN/RSC Sommaire > Cadre de l expertise > Rappel du cahier

Plus en détail

Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64)

Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64) Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64) Rapport final BRGM/RP-57741-FR Novembre 2009 Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64)

Plus en détail

Gestion de l eau et Fracturation Hydraulique 1/12

Gestion de l eau et Fracturation Hydraulique 1/12 Gestion de l eau et Fracturation Hydraulique 1/12 Fracturation Hydraulique et Gestion de l eau Agenda 1. Cycle de l eau 2. Préservation du sous-sol (Nappes Phréatiques) 3. Risque de pollution par les fluides

Plus en détail

Plan de la partie sismicité

Plan de la partie sismicité Plan de la partie sismicité 1/ Sismicité naturelle et sismicité induite 2/ Observation de la sismicité induite 3/ Sismicité induite lors des stimulations - hydrauliques - chimiques 4/ Sismicité en condition

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE Sélection, qualification et monitoring du réservoir de stockage de Rousse demi-journée thématique sur le CO 2 dans le cadre de l année COP21 - Pau, 14/01/2015

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

Aspects réservoir de la facturation hydraulique des schistes.

Aspects réservoir de la facturation hydraulique des schistes. Aspects réservoir de la facturation hydraulique des schistes. 1 Le gaz de schiste 2 Paramètres réservoir pour la fracturation hydraulique 3 Innovations et gestion de l eau Augmentation de la permeab bilite

Plus en détail

Faculté Polytechnique

Faculté Polytechnique Faculté Polytechnique Méthodes d'investigation et de détection utilisables et prévention des effondrements Colloque Effondrements et affaissements de sol Wépion, 3 avril 2014 Olivier Kaufmann, Nicolas

Plus en détail

Hydrocarbures de roches mères

Hydrocarbures de roches mères Hydrocarbures de roches mères Conseil Général de Haute Savoie 2 juillet 2012 DREAL Rhône Alpes Ressources Énergie Milieux et Prévention des Pollutions Unité Territoriale des deux Savoie Direction régionale

Plus en détail

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours COURS DISPONIBLE SUR INTERNET Serveur step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours PLAN 1 ) ) Energie et températures dans la Terre 2 ) Eléments de dynamique 3 ) ) Champ de pesanteur 4 ) ) Mesure de la déformationd

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

ETUDES DE TRAVAUX D ARMOR

ETUDES DE TRAVAUX D ARMOR PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le géoradar est un système utilisant la réflexion d ondes électromagnétiques dans le sol pour y détecter la présence d obstacles ponctuels ou linéaires. Chaussée Ondes Emises

Plus en détail

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques?

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Alain Rorive, Nicolas Dupont Université de Mons Faculté Polytechnique - Service de Géologie Fondamentale et Appliquée 1 Quels risques de pollution

Plus en détail

Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés )

Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés ) Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés ) Keith F. Evans et Benoît Valley Géologie de l ingénieur/institut de géologie, Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, ETH Hönggerberg,

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Minage pour la Production d enrochements Optimisation du taux de restitution par une conception adaptée du plan de tir

Minage pour la Production d enrochements Optimisation du taux de restitution par une conception adaptée du plan de tir FNTP Mercredi 12 juin prochain Journée Technique Commune GFEE - SYNDUEX. Minage pour la Production d enrochements Optimisation du taux de restitution par une conception adaptée du plan de tir Philippe

Plus en détail

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique Mines Paristech / Armines Centre de Géosciences / Géophysique Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique 2009-10-28.1 Fontainebleau, 28 Octobre

Plus en détail

Stimulation hydraulique d un puits géothermique en milieu fracturé S.Gentier, X. Rachez BRGM

Stimulation hydraulique d un puits géothermique en milieu fracturé S.Gentier, X. Rachez BRGM Stimulation hydraulique d un puits géothermique en milieu fracturé S.Gentier, X. Rachez BRGM Modélisation : quand faut-il passer au 3D? BRGM/Département Géothermie Stimulation hydraulique d un puits géothermique

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 :

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Alger le 30 Juin 2012. NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Une journée thématique intitulée Techniques Géophysiques dans l Exploration Pétrolière s est tenue le 15 Mai 2012 au Palais

Plus en détail

Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D.

Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D. Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D. Christian Mariotti, Françoise Le Piver Laboratoire de Détection et de Géophysique CEA/DAM/DASE BP12 91680 Bruyères le Châtel christian.mariotti@cea.fr

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal CETE de Lyon DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot Page 1/16 Introduction

Plus en détail

Traitement des rejets générés sur les puits shale gas

Traitement des rejets générés sur les puits shale gas المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS 17-18 Septembre 2013 Sheraton, Alger Traitement des rejets générés sur les puits shale gas PRÉSENTATRICE

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

LA PROSPECTION SISMIQUE

LA PROSPECTION SISMIQUE LA PROSPECTION SISMIQUE Ondes Élastiques Couches géologiques 1) Source active 2) Propagation dans le sol 3) Enregistrement à de nombreux capteurs Détection des interfaces entre deux milieux avec des propriétés

Plus en détail

Forage et fracturation hydraulique

Forage et fracturation hydraulique Forage et fracturation hydraulique Jean-Jacques Biteau d après la documentation utilisée en conférences par Total Plan La conception des puits pétroliers La construction des puits La fracturation hydraulique

Plus en détail

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations

Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Programme de recherche en eau souterraine dans le socle vendéen (2003-2013) : synthèse, bilan et optimisations Elisabeth Macé (1) (1) Vendée Eau elisabeth.mace@vendee-eau.fr En 2000, Vendée Eau a réalisé

Plus en détail

De la géothermie au laboratoire du Rift de Corinthe : L étude in situ du rôle des fluides en mécanique crustale

De la géothermie au laboratoire du Rift de Corinthe : L étude in situ du rôle des fluides en mécanique crustale De la géothermie au laboratoire du Rift de Corinthe : L étude in situ du rôle des fluides en mécanique crustale François Henri CORNET Institut de Physique du Globe de Paris 1 INTRODUCTION Un des problèmes

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables La surveillance de sites de stockage géologique de CO 2 : une approche géochimique combinant

Plus en détail

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez)

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez) Thème A : Géologie et nature des fondations: reconnaissances, interprétation et caractérisation. La méthode d investigation par la petite sismique (méthode SCARABÉE ): développements et applications récents.

Plus en détail

Défis et solutions numériques pour le stockage souterrain

Défis et solutions numériques pour le stockage souterrain Défis et solutions numériques pour le stockage souterrain Daniel BILLAUX, Itasca Consultants SAS Contributions de Marco Camusso, Fabian Dedecker, WenJie Shiu Travaux effectués pour l ANDRA, et la NAGRA

Plus en détail

Les hydrocarbures de roche-mère

Les hydrocarbures de roche-mère Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Les hydrocarbures de roche-mère Etat des lieux Roland VIALLY Plan Le contexte énergétique

Plus en détail

GÉOTHERMIE PROFONDE EN SUISSE: ÉTAT DE DÉVELOPPEMENT, PERSPECTIVES

GÉOTHERMIE PROFONDE EN SUISSE: ÉTAT DE DÉVELOPPEMENT, PERSPECTIVES CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR GÉOTHERMIE PROFONDE EN SUISSE: ÉTAT DE DÉVELOPPEMENT, PERSPECTIVES POWERTAGE, ZURICH, 5 JUIN 2014 D r PETER

Plus en détail

Guillaume Charon. Gaz de schiste: la nouvelle donne. energetique. Enjeux techniques, economiques, ecologiques et geostrategiques

Guillaume Charon. Gaz de schiste: la nouvelle donne. energetique. Enjeux techniques, economiques, ecologiques et geostrategiques Guillaume Charon Gaz de schiste: la nouvelle donne energetique Enjeux techniques, economiques, ecologiques et geostrategiques Editions TECHNIP 1 rue du Bac, 75007 Paris Table des matieres Avant-propos

Plus en détail

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES?

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? Classe : 4 ème durée : 50 minutes la situation-problème Tu viens de découvrir les manifestations et les conséquences d un séisme, mais tu ne sais pas

Plus en détail

PRODUIT DESCRIPTION RÉFÉRENCE. Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers.

PRODUIT DESCRIPTION RÉFÉRENCE. Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers. MATEX PRODUIT RÉFÉRENCE Contrôle de viscosité DD-1200 DD-2000 DD-955 Ultravis Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers. Améliorant d indice

Plus en détail

SIMULATION DES OPERATIONS DE CONTROLE DE VENUES ET NEUTRALISATION DES PUITS SOUS PRESSION

SIMULATION DES OPERATIONS DE CONTROLE DE VENUES ET NEUTRALISATION DES PUITS SOUS PRESSION SIMULATION DES OPERATIONS DE CONTROLE DE VENUES ET NEUTRALISATION DES PUITS SOUS PRESSION Auteur : KRIKEB Abdellah (1), BOUZAHER Farid (2) (1) Ingenieur forage (2) Ingenieur production SONATRACH / activite

Plus en détail

UCLBP: CIPS 2015 en Haiti

UCLBP: CIPS 2015 en Haiti UCLBP: CIPS 2015 en Haiti Présentation du Code National du Bâtiment d Haïti (CNBH). Par Ingénieur : Fritz AUPLAN du MTPTC Parasismique des Structures 1 CULP: CIPS 2015 en Haiti CONTENU DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Renaud Marcelpoix Fabrice Rognon www.csd.ch Février 2014 Sommaire Nouveaux standards de construction : l intérêt de la géothermie de moyenne

Plus en détail

Module de formation en Débitmétrie 3ème partie : ADCP Principe de fonctionnement et application

Module de formation en Débitmétrie 3ème partie : ADCP Principe de fonctionnement et application WMO / OMM Autorité du Bassin du Niger Projets Niger-HYCOS et Volta-HYCOS Module de formation en Débitmétrie 3ème partie : ADCP Principe de fonctionnement et application IRD - Unité OBHI (Observatoires

Plus en détail

Licence Professionnelle

Licence Professionnelle Licence Professionnelle Protection de l Environnement Spécialité Eau : Ressource et Infrastructures Page Unités d enseignement Page 2 UE1 Enseignement général 120 h (réparties entre 6 EC, dont 2 choix

Plus en détail

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation 22 mai 214, présentation du rapport final à la Ville de Gaspé Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé Mélanie Raynauld 1, Morgan Peel 1, René Lefebvre 1, Heather Crow 2, John Molson

Plus en détail

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Sommaire 1: géothermie et ENR 2: la sonde géothermique 3: dimensionnement d une sonde simple 4: dimensionnement d un champ de sondes 5: TRT Source: EED

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités

Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités Stockage d'énergie en souterrain Thermodynamique des cavités Faouzi Hadj-Hassen Centre de Géosciences MINES ParisTech 27/11/2014 Institut Mines-Télécom Sommaire Contexte général du stockage de l'énergie

Plus en détail

Séance technique du CFGI

Séance technique du CFGI Séance technique du CFGI La géothermie de minime importance du 21 mai 2015 Xavier du CHAYLA Directeur de GEOTHER 2/20 rue Salvador Allende 92 000 Nanterre Tel : 01 55 17 16 10 Document protégés par Copyright.

Plus en détail

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur SECTEURS DE CROISSANCE Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur Des ressources abondantes et largement répandues ENJEUX Gaz de charbon, gaz de schiste, tight gas : les gaz non conventionnels

Plus en détail

Calcul CFD de divers systèmes de refroidissement au CERN Du détecteur au centre de donnés

Calcul CFD de divers systèmes de refroidissement au CERN Du détecteur au centre de donnés Calcul CFD de divers systèmes de refroidissement au CERN Du détecteur au centre de donnés 12 eme FORUM CADFEM EPFL Lausanne 8 Septembre 2015 Aniko Rakai CERN EN-CV, équipe CFD 9/17/2015 A. Rakai Forum

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS

MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : GEOSCIENCES Spécialité : GEOLOGIE DES RESERVOIRS

Plus en détail

Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière. D. Geraets le 21 octobre 2002

Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière. D. Geraets le 21 octobre 2002 Modélisation stochastique de champs de vitesse géophysique en exploration pétrolière D. Geraets le 21 octobre 2002 Exploration pétrolière Exploration pétrolière Exploration pétrolière Exploration pétrolière

Plus en détail

«Audio et vidéo surveillance intelligente»

«Audio et vidéo surveillance intelligente» «Audio et vidéo surveillance intelligente» Jérôme Besnard Miriad Charles Lehalle - Miriad Sébastien Ambellouis INRETS Le plan La problématique La plateforme expérimentale mise en place Un exemple de détecteur

Plus en détail

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie D. Bonijoly, C. Rigollet, O. Serrano Établissement public de recherche

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en

Contraintes d intégration liées à. consommation de carburant en Contraintes d intégration liées à la réduction d émissions et de consommation de carburant en traction autonome Samuel Hibon Mai 2009 TRANSPORT Sommaire 1st topic Les normes Page 3 2nd topic Evolutions

Plus en détail

Concession minière de Beaune les Mines (Haute- Vienne) Reconnaissance du sous-sol autour du puits "Dupont " et évaluation des risques d'affaissement

Concession minière de Beaune les Mines (Haute- Vienne) Reconnaissance du sous-sol autour du puits Dupont  et évaluation des risques d'affaissement LIMOUSIN Concession minière de Beaune les Mines (Haute- Vienne) Reconnaissance du sous-sol autour du puits "Dupont " et évaluation des risques d'affaissement Appui aux Administrations Etude réalisée dans

Plus en détail

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE Présenté par: Marco Girouard, ing. CIDES 1 AVIS Les informations contenues dans ce document Les

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Les perspectives du shale gas dans le monde

Les perspectives du shale gas dans le monde Note de l Ifri Les perspectives du shale gas dans le monde Bruno Weymuller Janvier 2011. Gouvernance européenne et géopolitique de l énergie L Ifri est, en France, le principal centre indépendant de recherche,

Plus en détail

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES COMITE FRANCAIS http://www.geotechnique.org e-mail: cfmr@brgm.fr Orléans, le 27 février 2006 Le secrétaire général S. GENTIER BRGM/CDG/ENE Avenue Claude Guillemin B.P. 6009, 45060 Orléans Cedex 2, France

Plus en détail

Acquisition de Données Patrimoine Réseaux

Acquisition de Données Patrimoine Réseaux Acquisition de Données Patrimoine Réseaux Présentation ADPR Chiffres Clés Techniques & Matériels Mise en oeuvre Précisions des données Exemple de rendu Inspection - Détection - Recensement et Géoréférencement

Plus en détail

Les modèles numériques en hydrologie et en hydraulique

Les modèles numériques en hydrologie et en hydraulique Les modèles numériques en hydrologie et en hydraulique V. Guinot Université Montpellier 2 Maison des Sciences de l Eau 34095 Montpellier Cedex 5 guinot@msem.univ-montp2.fr 1. L hydrologie et l hydraulique

Plus en détail

Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique

Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique PLAN A propos de Kloe Solutions innovantes de détection et de mesures : o Technologie K-FBG : Capteurs tout-optique

Plus en détail

Maxime Claprood. Institut national de la recherche scientifique, Centre ETE

Maxime Claprood. Institut national de la recherche scientifique, Centre ETE Intégration de données de sismique-réflexion par des méthodes géostatistiques Application pour la séquestration géologique du CO 2 dans les Basses-Terres du Saint-Laurent Maxime Claprood Institut national

Plus en détail

ETUDE D UN GLISSEMENT DE TERRAIN PAR DES METHODES DE PROSPECTION GEOPHYSIQUE

ETUDE D UN GLISSEMENT DE TERRAIN PAR DES METHODES DE PROSPECTION GEOPHYSIQUE ETUDE D UN GLISSEMENT DE TERRAIN PAR DES METHODES DE PROSPECTION GEOPHYSIQUE INVESTIGATION OF A LANDSLIDE USING GEOPHYSICAL TECHNIQUES Mathieu FEREGOTTO 1, Grégory BIEVRE 2, Stéphane GARAMBOIS 3, Jérôme

Plus en détail

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Programme Rencontre Technique ASCOMADE Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Présentation du logiciel de modélisation EPANET 1 Présentation du Logiciel Rôle

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

42 Employés surtout des professionnels et des ouvriers de terrain

42 Employés surtout des professionnels et des ouvriers de terrain ÉNONCÉS PROSPECTIFS Certains énoncés figurant dans cette présentation peuvent être de nature prospective. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur les meilleures estimations dont dispose Junex à ce jour

Plus en détail

An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France)

An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France) An integrated analysis of surface velocities induced by rainfall in the Séchilienne landslide (Western Alps, France) S. Bernardie, M.-A. Chanut, A. Abellan-Fernandez, A. Vallet, C. Levy, N. Desramaut,

Plus en détail

SURVOL DES SYSTÈMES GÉOTHERMIQUES COMMERCIAUX

SURVOL DES SYSTÈMES GÉOTHERMIQUES COMMERCIAUX SURVOL DES SYSTÈMES GÉOTHERMIQUES COMMERCIAUX Philippe Pasquier, ing., Ph.D. Département des génies civil, géologique et des mines Polytechnique Montréal Plan de la conférence Généralités Géothermie de

Plus en détail

Stockage du CO 2 dans les formations géologiques J. PIRONON

Stockage du CO 2 dans les formations géologiques J. PIRONON Stockage du CO 2 dans les formations géologiques J. PIRONON sommaire 1. Contexte Le stockage géologique et le cycle du CO 2 CO 2 et démographie : l impact anthropique 2. Le stockage géologique du CO 2

Plus en détail

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX FICHE PRODUIT - Le a été spécialement développé pour la surveillance en continu des polluants organiques dans l air ambiant dans la gamme C4-C12. L instrument se caractérise par son design compact et sa

Plus en détail

Algerian Petroleum Institute

Algerian Petroleum Institute المعهد الجزاي ري العالي للبترول 1 Algerian Petroleum Institute De 1965 à ce jour Les Défis de l Algerian Petroleum Institute Par : Dr Salah KHEBRI, Président Directeur Général 5 ème Conférence formation

Plus en détail

Centrales solaires cylindroparaboliques

Centrales solaires cylindroparaboliques Centrales solaires cylindroparaboliques Master ER&S 2015 Université Mohammed V FLAMANT Gilles Directeur PROMES-CNRS Gilles.flamant@promes.cnrs.fr Sommaire Principe Exemples de centrales Construction Composants

Plus en détail

TEST DE DETECTION DE PUITS DE MARNIERE EN NORMANDIE

TEST DE DETECTION DE PUITS DE MARNIERE EN NORMANDIE TEST DE DETECTION DE PUITS DE MARNIERE EN NORMANDIE Raphaël BENOT Laboratoire des Ponts et Chaussées de Rouen Novembre 2005 PARTIE 1 : essai de la radiométrie infarouge-thermique 1 Utilisation de la radiométrie

Plus en détail

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion

Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Vérification de logiciels par analyse statique Contexte et motivations Les techniques envisagées Evolution des processus Conclusion Contexte et motivations Specification Design architecture Revues and

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE LA PROSPECTION SISMIQUE

MÉTHODOLOGIE DE LA PROSPECTION SISMIQUE 1 GEO3 Géologie, cartographie, prospection géophysique et services scientifico-techniques MÉTHODOLOGIE DE LA PROSPECTION SISMIQUE - ANNEXE DE DOCUMENTATION - Réalisation: Valentí TURU i MICHELS Av. Príncep

Plus en détail

Considérations sur les eaux souterraines en lien avec l industrie des gaz de shale

Considérations sur les eaux souterraines en lien avec l industrie des gaz de shale Considérations sur les eaux souterraines en lien avec l industrie des gaz de shale AUDIENCE PUBLIQUE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L'INDUSTRIE DES GAZ DE SCHISTE AU QUÉBEC BUREAU D AUDIENCE PUBLIQUE

Plus en détail

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire Revue des Energies Renouvelables SIENR 12 Ghardaïa (2012) 23 28 Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire H. Ammar 1*, M.T. Bouziane 2 et Y. Bakelli 1 1 Unité de Recherche

Plus en détail

N.T. C Formatio ns 1

N.T. C Formatio ns 1 1 LA RETRODIFFUSION: La rétrodiffusion consiste à mesurer le temps mis par une impulsion lumineuse pour aller et revenir dans la liaison. L atténuation est le rapport entre la lumière envoyée et la lumière

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Fernando LOPEZ-CABALLERO

Fernando LOPEZ-CABALLERO Laboratoire de Mécanique des Sols, Structures, Matériaux «Étude de phénomènes de liquéfaction» Modélisation numérique des inclusions rigides comme solution aux problèmes de liquéfaction Fernando LOPEZ-CABALLERO

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES

RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES La conception d un forage est une étape essentielle si l on souhaite optimiser son outil de production d eau souterraine.

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

Le PROJET MICROGEO. Marc Altazin Directeur R et I

Le PROJET MICROGEO. Marc Altazin Directeur R et I Le PROJET MICROGEO Marc Altazin Directeur R et I ELÉMENTS DE CONTEXTE LE MARCHE EUROPEEN Le Marché des PAC Géothermale Marchés europeens marché très mature Filière du forage, très organisée Pas d intégration

Plus en détail

Projet AGEPP à Lavey (VD) De la turbine à la pisciculture, une valorisation optimale de l'énergie géothermique

Projet AGEPP à Lavey (VD) De la turbine à la pisciculture, une valorisation optimale de l'énergie géothermique Projet AGEPP à Lavey (VD) De la turbine à la pisciculture, une valorisation optimale de l'énergie géothermique Gabriele Bianchetti Directeur ALPGEO Sàrl Sierre Responsable du module "Exploration géothermique"

Plus en détail