Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité"

Transcription

1 المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité PRÉSENTATRICE : Mme Mahdia IDDIR SADI ORGANISME : Sonatrach-Division PED

2 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions 2

3 Introduction : La micro-sismicité consiste à enregistrer et analyser l ensemble des ondes micro- sismiques induites dans le sol pour étudier et caractériser le comportement dynamique des roches Techniques et concepts exploités depuis les années 40 Monitoring micro sismique commercialisé depuis les années 2000

4 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

5 Domaines d'application : Surveillance d effondrements (ex surveillance OKN32.SH en collaboration avec Baker Hughes-Magnitude) Suivi de l intégrité du stockage souterrain de gaz (ex CO2) Détection des réajustements structuraux Détection et cartographie de fracturation induite

6 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

7 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : La frac est rapidement devenue une technique efficace de stimulation Perfectionnement continu de la technique: Equipement Design, fluide et proppant Large domaine d application Modèles de stimulation Mais

8 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Reste à contrôler et/ou caractériser la fracturation hydraulique Géométrie Hauteur Longueur Largeur Azimuth

9 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Contrôle de la Propagation/ Confinement de la fracturation Variabilité de la propagation Confinement (ex. Eagle Ford) (limités par des carbonates) Exemple: Eagle Ford Upward growth (ex. Marcellus) (Argile en continu) Failles Exemple: Marcellus DUG Conference, 2010, Rosetta 900 ft SPE ,Curry et al, 2010

10 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Micro-sismique Monitoring de la frac

11 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Principe Injection hydraulique Micro séisme

12 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Principe La micro sismicité générée pendant la fracturation hydraulique est causée par la modification de la pression et des contraintes in situ qui accompagnent la farc Technologie adaptée au monitoring des fractures NATURAL FRACTURES

13 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Objectifs Evaluer la performance du plan de frac La stimulation cible la zone d intérêt? Contrôle de la propagation de la frac Existence d interférence entre niveau de frac? Intercepter une faille? Modifier le design pour le prochain niveau de frac? 5

14 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Objectifs Amélioration de la performance du développement Forer un horizontal ou un vertical? Emplacement et azimuth des nouveaux forages? nombre de niveaux de frac? 5

15 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

16 Micro sismique / Mise en oeuvre Deux variantes principales: Un puits d émission et un puits d écoute un puits d émission et un dispositif d écoute en surface

17 Micro sismique / Mise en oeuvre Puits d émission Puits d écoute Disance d observation Enregistrement Généralement 12-3C 10M

18 Micro sismique / Mise en oeuvre Dispositif d écoute en surface

19 Micro sismique / Mise en oeuvre Dispositif d écoute enterré

20 Micro sismique / Mise en oeuvre Acquisition Downhole Monitoring optimale au voisinage du puits d écoute Bonne détection des larges et petits événements microsismiques Erreur proportionnelle à la distance au puits d écoute Acquisition en surface Distribution azimutale de la zone optimale de monitoring (Distribution azimutale du dispositif d écoute) Très bonne détection pour les larges événements microsismiques L erreur est faible pour les larges événement avec un bon rapport S/B Combinaison

21 Micro sismique / Mise en oeuvre Déc 2008-Headington Oil Company LLC and XTO Energy avec The Bakken Research Consortium, dans le nord du Dakota: Un puits d écoute Un dispositif de surface 2 dispositifs enterrées

22 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

23 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Dispositif de frac Dispositif de monitoring Suivi en temps réel

24 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Diversité des situations de frac

25 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre 2- Génération de fractures 1- Injection de fluide 3- Enregistrement d ondes micro-sismiques

26 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre -Distance de séparation dépend: de la magnitude (intensité de la frac, type de formation) de l atténuation (propriétés de formation) du bruit ambiant (état du puits d écoute, activités sur le champs ) Granites >>1500m Shales m Sandstones m Carbonates m Uncosolidates sands < 100m

27 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Récepteurs Emplacement des géophones MICROSEISMES Récepteurs RESERVOIR FRACTURE

28 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

29 Acquisition downhole/ traitement Trace stack L Q T Arrivée P Arrivée S

30 Acquisition downhole/ traitement Modèle de vitesses

31 Acquisition downhole/ traitement La perforation ou des string shots sont exploitée pour la calibration du modèle de vitesses

32 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

33 Traitement/ interprétation GR Velocity (m/sec) 0 30 GR oustic Velocity Acoustic Velocity Depth Vs Vp V-f TVD (m) 1500 TVD Depth 1500 TVD Depth Séparation P et S Calibration de la vitesses Caractérisation des fractures

34 Traitement/ interprétation Distance liée à la séparation PS Profondeur liée au moveout

35 Traitement/ interprétation Exemple- Modélisation

36 Traitement/ interprétation Exemple- Hodogram

37 Traitement/ interprétation Concepts déjà utilisés pour d autres applications Diversité des algorithmes Migration

38 Traitement/ interprétation Concepts déjà utilisés pour d autres applications Diversité des algorithmes Exemple: Différents types de migration proposées par Baker Hughes

39 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

40 Exploitation des résultats Résultats Pour chaque niveau de frac, Estimer: Le volume stimulé La géométrie des fractures L azimuth Tenter de caractériser Mécanisme au foyer Réseau de fracture Evénements Mécanisme au foyer

41 Exploitation des résultats SPE SPE Complexité géométrique des fractures

42 Exploitation des résultats Exploitation Exemple- Optimisation du FDP Sept 2001 Optimisation du well spacing

43 Exploitation des résultats South-North (ft) N42 E N42 E N42 E Depth (ft) West-East (ft) Distance Along Wellbore (ft) Opportunité re-frac

44 Exploitation des résultats Calibration du modèle de fracture

45 Exploitation des résultats Calibration du modèle de fracture

46 Exploitation des résultats SPE Calibration du modèle de fracture

47 Exploitation des résultats Confirmation, suivi et ajustement en temps réel du modèle de fracturation Possibilité de changement du plan de frac en fonction de la réponse du terrain Habilité à raffiner le nombre de stages de frac et de clusters pour la perforation

48 Exploitation des résultats Optimisation du cout et de la mise en œuvre de l'opération de frac Validation du succès de la frac multizones Optimisation du FDP en optimisant l'emplacement et l'espacement des puits

49 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

50 Limitations Difficulté de trouver un puits d écoute Distance limitée entre les deux puits Sensibilité au bruit ambiant Atténuation des ondes sismiques Limitations physiques des récepteurs (température, pression)

51 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

52 Microsismique en Algérie Mars 2011/ Sonatrach a réalisé avec le partenaire Schlumberger le monitoring sismique de la fracturation du puits OMKZ202 (Hassi Messaoud), effectuée en 3 stages. Mars 2012/ Sonatrach-FCP a réalisé avec le partenaire Baker Hughes le monitoring sismique de la fracturation du puits MZLS3 (Berkine), efféctuée en 2 stages

53 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

54 Exemple d étude. Puits OMKZ202: Sonatrach et Schlumberger OMKZ202 OMKZ212 Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1

55 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Shots multi azimuth Isolation du puits d écoute

56 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Géométrie des fractures en temps réel

57 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Distance (m) Intense activité Evénements enregistrés par la micro sismiques

58 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Description Niveau1 Niveau 2 Niveau3 Top TVDss (m) Base TVDss (m) Azimuth Longeur totale (m) Hauteur (m) Largeur (m) Longeur-NE projection (m) Longeur- SW projection (m) N57.8 E N55.6 E N58.7 E Géométrie des fractures

59 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Azimuth des fractures Niveau1 Niveau2 Niveau3

60 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

61 Conclusions La microsismique est un outil qui permet le contrôle de la fracturation hydraulique et optimise sa performance La microsismique permet de quantifier l étude de la géométrie et de la distribution de la fracturation hydraulique L Optimisation de la fracturation hydraulique en face de réservoirs argileux est le fruit de plusieurs disciplines intégrées :

62 Conclusions Sismique acquise en Wide Azimuth, Inversion sismique Prestack, Modèle Géomécanique, Microseismic Monitoring

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 Laurent Jammes, Guillemette Picard Schlumberger Carbon Services Technique Académie des sciences Paris 19 Mai 2009 Plan de la présentation 2 La

Plus en détail

Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64)

Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64) Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64) Rapport final BRGM/RP-57741-FR Novembre 2009 Avis sur les performances du réseau d écoute microsismique TOTAL à Rousse (64)

Plus en détail

Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés )

Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés ) Un aperçu des Enhanced Geothermal Systems ( systèmes géothermiques stimulés ) Keith F. Evans et Benoît Valley Géologie de l ingénieur/institut de géologie, Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, ETH Hönggerberg,

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE

LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE LE PILOTE DE DÉMONSTRATION DE LACQ-ROUSSE Sélection, qualification et monitoring du réservoir de stockage de Rousse demi-journée thématique sur le CO 2 dans le cadre de l année COP21 - Pau, 14/01/2015

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Guillaume Charon. Gaz de schiste: la nouvelle donne. energetique. Enjeux techniques, economiques, ecologiques et geostrategiques

Guillaume Charon. Gaz de schiste: la nouvelle donne. energetique. Enjeux techniques, economiques, ecologiques et geostrategiques Guillaume Charon Gaz de schiste: la nouvelle donne energetique Enjeux techniques, economiques, ecologiques et geostrategiques Editions TECHNIP 1 rue du Bac, 75007 Paris Table des matieres Avant-propos

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

Hydrocarbures de roches mères

Hydrocarbures de roches mères Hydrocarbures de roches mères Conseil Général de Haute Savoie 2 juillet 2012 DREAL Rhône Alpes Ressources Énergie Milieux et Prévention des Pollutions Unité Territoriale des deux Savoie Direction régionale

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 :

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Alger le 30 Juin 2012. NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Une journée thématique intitulée Techniques Géophysiques dans l Exploration Pétrolière s est tenue le 15 Mai 2012 au Palais

Plus en détail

Les hydrocarbures de roche-mère

Les hydrocarbures de roche-mère Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Les hydrocarbures de roche-mère Etat des lieux Roland VIALLY Plan Le contexte énergétique

Plus en détail

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours

COURS DISPONIBLE SUR INTERNET. step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours COURS DISPONIBLE SUR INTERNET Serveur step.ipgp.jussieu.fr TICE Serveur de Cours PLAN 1 ) ) Energie et températures dans la Terre 2 ) Eléments de dynamique 3 ) ) Champ de pesanteur 4 ) ) Mesure de la déformationd

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur SECTEURS DE CROISSANCE Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur Des ressources abondantes et largement répandues ENJEUX Gaz de charbon, gaz de schiste, tight gas : les gaz non conventionnels

Plus en détail

Faculté Polytechnique

Faculté Polytechnique Faculté Polytechnique Méthodes d'investigation et de détection utilisables et prévention des effondrements Colloque Effondrements et affaissements de sol Wépion, 3 avril 2014 Olivier Kaufmann, Nicolas

Plus en détail

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques?

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Alain Rorive, Nicolas Dupont Université de Mons Faculté Polytechnique - Service de Géologie Fondamentale et Appliquée 1 Quels risques de pollution

Plus en détail

Présentation par le collectif local Non au Gaz de Schiste - Le mercredi 25 avril 2012

Présentation par le collectif local Non au Gaz de Schiste - Le mercredi 25 avril 2012 Présentation par le collectif local Non au Gaz de Schiste - Le mercredi 25 avril 2012 1 I. Ordre du jour I. Point sur le gaz de schiste dans le monde II. Les hydrocarbures en France III. Les Hydrocarbures

Plus en détail

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Schlumberger recrute un(e) stagiaire ingénieur en modélisation 3D pour la plate-forme Petrel. Vous serez intégré(e) au sein d une équipe innovante, Petrel

Plus en détail

sol pour l él des intrusions salines dans les aquifères cotiers

sol pour l él des intrusions salines dans les aquifères cotiers Nouveaux instruments d exploration d et de suivi hydrogéophysique ophysique du sous-sol sol pour l él étude des intrusions salines dans les aquifères cotiers 2002-2005 «ALIANCE» en résumr sumé (2002-2005)

Plus en détail

Union Régionale Vie et Nature

Union Régionale Vie et Nature LES GAZ DE SCHISTES Note succincte d information MESSAGES CLES Les gaz de schistes représentent une source d énergie fossile non conventionnelle, diffuse, à de fortes profondeurs et difficile à extraire.

Plus en détail

Licence Professionnelle

Licence Professionnelle Licence Professionnelle Protection de l Environnement Spécialité Eau : Ressource et Infrastructures Page Unités d enseignement Page 2 UE1 Enseignement général 120 h (réparties entre 6 EC, dont 2 choix

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

L exploration des schistes gazéifères des Basses-Terres du Saint-Laurent

L exploration des schistes gazéifères des Basses-Terres du Saint-Laurent L exploration des schistes gazéifères des Basses-Terres du Saint-Laurent M. Jean-Yves Laliberté Coordonnateur de l exploration pétrolière et gazière Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Bienvenue

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

Les gaz non conventionnels et l eau

Les gaz non conventionnels et l eau Depuis quelques années, le développement rapide en Amérique du Nord des gaz non conventionnels a bouleversé le marché du gaz naturel. Sous ce terme général, on regroupe plusieurs types de production comme

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ

ÉTUDE DE FAISABILITÉ Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques ÉTUDE DE FAISABILITÉ d un rapport relatif aux «Techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l exploration et l

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS

MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS MASTER (LMD) PARCOURS GÉOLOGIE DES RÉSERVOIRS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : GEOSCIENCES Spécialité : GEOLOGIE DES RESERVOIRS

Plus en détail

RESERVOIR MONITORING A PARTIR D IMAGES SATELLITES APPLICATIONS POUR LES ACTIVITÉS AMONT DE SONATRACH EN ALGÉRIE

RESERVOIR MONITORING A PARTIR D IMAGES SATELLITES APPLICATIONS POUR LES ACTIVITÉS AMONT DE SONATRACH EN ALGÉRIE RESERVOIR MONITORING A PARTIR D IMAGES SATELLITES APPLICATIONS POUR LES ACTIVITÉS AMONT DE SONATRACH EN ALGÉRIE Johanna GRANDA (1), Alain ARNAUD (1) et Azzédine BOUDIAF (2) (1) ALTAMIRA INFORMATION S.L.,

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE LA PROSPECTION SISMIQUE

MÉTHODOLOGIE DE LA PROSPECTION SISMIQUE 1 GEO3 Géologie, cartographie, prospection géophysique et services scientifico-techniques MÉTHODOLOGIE DE LA PROSPECTION SISMIQUE - ANNEXE DE DOCUMENTATION - Réalisation: Valentí TURU i MICHELS Av. Príncep

Plus en détail

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES

COMITE FRANCAIS DE MECANIQUE DES ROCHES COMITE FRANCAIS http://www.geotechnique.org e-mail: cfmr@brgm.fr Orléans, le 27 février 2006 Le secrétaire général S. GENTIER BRGM/CDG/ENE Avenue Claude Guillemin B.P. 6009, 45060 Orléans Cedex 2, France

Plus en détail

Projet AGEPP à Lavey (VD) De la turbine à la pisciculture, une valorisation optimale de l'énergie géothermique

Projet AGEPP à Lavey (VD) De la turbine à la pisciculture, une valorisation optimale de l'énergie géothermique Projet AGEPP à Lavey (VD) De la turbine à la pisciculture, une valorisation optimale de l'énergie géothermique Gabriele Bianchetti Directeur ALPGEO Sàrl Sierre Responsable du module "Exploration géothermique"

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation

Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé. Plan de la présentation 22 mai 214, présentation du rapport final à la Ville de Gaspé Caractérisation hydrogéologique du secteur Haldimand, Gaspé Mélanie Raynauld 1, Morgan Peel 1, René Lefebvre 1, Heather Crow 2, John Molson

Plus en détail

PRODUIT DESCRIPTION RÉFÉRENCE. Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers.

PRODUIT DESCRIPTION RÉFÉRENCE. Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers. MATEX PRODUIT RÉFÉRENCE Contrôle de viscosité DD-1200 DD-2000 DD-955 Ultravis Améliorant d indice de viscosité, idéal pour les terrains de recouvrement, les sables et les graviers. Améliorant d indice

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D.

Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D. Approche sismique par une Lattice Method, code Mka3D. Christian Mariotti, Françoise Le Piver Laboratoire de Détection et de Géophysique CEA/DAM/DASE BP12 91680 Bruyères le Châtel christian.mariotti@cea.fr

Plus en détail

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 IEAGHG Social Research Network: Le 2 ème séminaire du SRN s est tenu à Yokohama, au Japon, 17 et 18 novembre 2010. -En bref- Par Gilles Mardon, CIRED Chaire

Plus en détail

Puits d eau foré. Détail du cuvelage de surface Ciment. Cuvelage. de surface. Cuvelage. intermédiaire. Détail du cuvelage intermédiaire Ciment

Puits d eau foré. Détail du cuvelage de surface Ciment. Cuvelage. de surface. Cuvelage. intermédiaire. Détail du cuvelage intermédiaire Ciment Comité d experts chargé de l évaluation Harnacher la science et la technologie pour comprendre les incidences environnementales liées à l extraction du gaz de schiste Mai 2014 Incidences environnementales

Plus en détail

Considérations sur les eaux souterraines en lien avec l industrie des gaz de shale

Considérations sur les eaux souterraines en lien avec l industrie des gaz de shale Considérations sur les eaux souterraines en lien avec l industrie des gaz de shale AUDIENCE PUBLIQUE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L'INDUSTRIE DES GAZ DE SCHISTE AU QUÉBEC BUREAU D AUDIENCE PUBLIQUE

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES?

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? Classe : 4 ème durée : 50 minutes la situation-problème Tu viens de découvrir les manifestations et les conséquences d un séisme, mais tu ne sais pas

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

Le gaz de schiste la nouvelle révolution énergétique mondiale" "- Le cas d Etats-Unis

Le gaz de schiste la nouvelle révolution énergétique mondiale - Le cas d Etats-Unis Les politiques d utilisation des ressources énergétiques: Entre les exigences du ALIOUA ALI Le gaz de schiste la nouvelle révolution énergétique mondiale" "- Le cas d Etats-Unis Université Ouargla Résumé

Plus en détail

Les valeurs de ce graphique sont tirées du rapport «Perspectives énergétiques de la République et Canton du Jura pour 2035» de Weinmann Energies SA,

Les valeurs de ce graphique sont tirées du rapport «Perspectives énergétiques de la République et Canton du Jura pour 2035» de Weinmann Energies SA, 1 Les valeurs de ce graphique sont tirées du rapport «Perspectives énergétiques de la République et Canton du Jura pour 2035» de Weinmann Energies SA, septembre 2012 Le scénario dit «dynamique» prévoit

Plus en détail

Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT

Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT La géothermie o Origine o Classification Potentiel géothermique dans la ZT o TBE o BE o ME/HE Avis de l IRSN Dialogue Technique HA et MAVL Séminaire

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

DEUST Géosciences Module de géophysique

DEUST Géosciences Module de géophysique DEUST Géosciences Module de géophysique Université de la Nouvelle Calédonie Séance 3 : L outil géophysique les différentes méthodes d imagerie géophysique J. Collot Service géologique de Nouvelle Calédonie

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables La surveillance de sites de stockage géologique de CO 2 : une approche géochimique combinant

Plus en détail

Visite du siège de Subsea 7

Visite du siège de Subsea 7 Visite du siège de Subsea 7 20 décembre 2012 Nous avons été accueillis au siège de Subsea 7 à Suresnes le vendredi 20 décembre dans la matinée. Plusieurs intervenants nous ont présenté le secteur de l

Plus en détail

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07 Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels 1 Au commencement, il y a 2 La roche-mère La roche-mère désigne la roche où se forment des hydrocarbures.

Plus en détail

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR Séance d information Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne Dr. Peter Meier, CEO Olivier Zingg,

Plus en détail

PROPRES DEMANDES DU COMMISSAIRE-ENQUÊTEUR ET REPONSE DU GROUPE ES (se reporter également au mémoire en réponse du Groupe ES)

PROPRES DEMANDES DU COMMISSAIRE-ENQUÊTEUR ET REPONSE DU GROUPE ES (se reporter également au mémoire en réponse du Groupe ES) PROPRES DEMANDES DU COMMISSAIRE-ENQUÊTEUR ET REPONSE DU GROUPE ES (se reporter également au mémoire en réponse du Groupe ES) Le projet de FONROCHE est constitué de deux doublets de forage injecteur-producteur,

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

APPROCHE MULTI-RISQUE EN MILIEU URBAIN

APPROCHE MULTI-RISQUE EN MILIEU URBAIN APPROCHE MULTI-RISQUE EN MILIEU URBAIN Application à l agglomération de Mulhouse (Haut-Rhin) par Élise Beck Maître de conférences Laboratoire Territoires - UMR PACTE 5194 CNRS Institut de géographie Alpine,

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal CETE de Lyon DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot Page 1/16 Introduction

Plus en détail

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles

Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Bio-lavage in-situ pour le traitement de 75 000 m 3 de sol contaminé par des huiles entières et solubles Dimensionnement, mise en œuvre et retour d expérience 30/11/12 Présentation du site Industriel situé

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRES (B.P.U.)

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRES (B.P.U.) VILLE DE NICE DIRECTION CENTRALE DES LIBERTES PUBLIQUES DE LA SECURITE POLICE MUNICIPALE ET DE LA REGLEMENTATION & DIRECTION DE LA PREVENTION DES RISQUES URBAINS & POLE PREVISION INTERVENTIONS - TRAVAUX

Plus en détail

ETUDE D UN GLISSEMENT DE TERRAIN PAR DES METHODES DE PROSPECTION GEOPHYSIQUE

ETUDE D UN GLISSEMENT DE TERRAIN PAR DES METHODES DE PROSPECTION GEOPHYSIQUE ETUDE D UN GLISSEMENT DE TERRAIN PAR DES METHODES DE PROSPECTION GEOPHYSIQUE INVESTIGATION OF A LANDSLIDE USING GEOPHYSICAL TECHNIQUES Mathieu FEREGOTTO 1, Grégory BIEVRE 2, Stéphane GARAMBOIS 3, Jérôme

Plus en détail

Radiographie Niveau 2 (accès direct)

Radiographie Niveau 2 (accès direct) Objectifs Connaître les bases du contrôle par radiographie. Mettre en œuvre des contrôles par radiographie suivant des instructions écrites. Rédiger un rapport d examen. Préparation à la certification

Plus en détail

Animée par : Jacques HUGUENIN

Animée par : Jacques HUGUENIN Animée par : Jacques HUGUENIN Didier BONIJOLY BRGM Cécile MAISONNEUVE IFRI Philippe CHARLEZ TOTAL Guy JANVROT Président de Nature Centre Gaz et pétroles de roche-mère Quelles ressources Quels enjeux environnementaux

Plus en détail

Le PROJET MICROGEO. Marc Altazin Directeur R et I

Le PROJET MICROGEO. Marc Altazin Directeur R et I Le PROJET MICROGEO Marc Altazin Directeur R et I ELÉMENTS DE CONTEXTE LE MARCHE EUROPEEN Le Marché des PAC Géothermale Marchés europeens marché très mature Filière du forage, très organisée Pas d intégration

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 SOMMAIRE La géothermie profonde, une énergie d avenir... 3 } Les différents types de géothermie, de la

Plus en détail

GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR)

GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR) GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR) 1 RENSEIGNEMENTS SUR LE COMMANDITAIRE DE L ETUDE - Raison sociale du demandeur et statut juridique,

Plus en détail

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS Qu'appelle t'on hydrocarbures non conventionnels? Que ce soit une production d'hydrocarbures conventionnels ou non conventionnels, il s'agit des mêmes types d'hydrocarbures.

Plus en détail

LES GAZ DE SHALE : EFFETS SUR LE TERRITOIRE AGRICOLE ET ENCADREMENT

LES GAZ DE SHALE : EFFETS SUR LE TERRITOIRE AGRICOLE ET ENCADREMENT Projet supervisé Michel Gariépy EFFETS SUR LE L exploration à Saint-Hyacinthe Depuis les années 1970, le Québec tente de protéger SES MEILLEURES TERRES AGRICOLES de l étalement urbain et du morcellement.

Plus en détail

Les expériences de stockage de CO 2 en cours : bilan. Alain Bonneville

Les expériences de stockage de CO 2 en cours : bilan. Alain Bonneville Les expériences de stockage de CO 2 en cours : bilan Alain Bonneville Conférence-débat «LA SÉQUESTRATION DU CO2» Académie des Sciences, Paris 19 mai 2009 Le contexte général Réduction des émissions de

Plus en détail

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez)

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez) Thème A : Géologie et nature des fondations: reconnaissances, interprétation et caractérisation. La méthode d investigation par la petite sismique (méthode SCARABÉE ): développements et applications récents.

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire du pétrole et du gaz (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX0906374K I. Termes

Plus en détail

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie

Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie Caractérisation des réservoirs carbonatés du bassin de Paris pour l exploitation des hydrocarbures, le stockage de CO2 et la géothermie D. Bonijoly, C. Rigollet, O. Serrano Établissement public de recherche

Plus en détail

MASTER PETROLEUM ENGINEERING - GÉNIE PÉTROLIER

MASTER PETROLEUM ENGINEERING - GÉNIE PÉTROLIER MASTER PETROLEUM ENGINEERING - GÉNIE PÉTROLIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Petroleum Engineering - Génie Pétrolier PRÉSENTATION

Plus en détail

Normes EN. DIN 6601, Edition:2007-04 Résistance des matériaux des réservoirs en acier contre les liquides (Liste positive des liquides)

Normes EN. DIN 6601, Edition:2007-04 Résistance des matériaux des réservoirs en acier contre les liquides (Liste positive des liquides) KVU CCE CCA Réservoirs d'entreposage Réservoirs en métal Normes EN Etat: mai 2008 SN EN 12285-1, Edition:2003-03 Réservoirs en aciers fabriqués en atelier - Partie 1: Réservoirs horizontaux cylindriques

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Discovering Hidden Value

Discovering Hidden Value Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de

Plus en détail

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS www.geothermie2020.ch LES ENJEUX POUR GENÈVE LES SOURCES D ÉNERGIE À GENÈVE Energies fossiles Energies renouvelables Phase 1 Prospection préliminaire Phase

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur Ecolane SE Pompes à chaleur géothermique www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur 0 modèles de pompes à chaleur géothermique Sol eau de 5, à 5,8 kw Avec ou sans production d eau

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Professeur. Jean-Luc Mari

Professeur. Jean-Luc Mari SISMIQUE DE PUITS Professeur Jean-Luc Mari Table des matières Sismique de puits 3 1 Introduction 3 2 Mise en œuvre 3 2.1 Les tirs en surface 4 2.2 Les tirs en puits 7 2.3 La sismique de puits à puits.

Plus en détail

Le développement de la Géothermie profonde EGS et le projet ECOGI

Le développement de la Géothermie profonde EGS et le projet ECOGI Le développement de la Géothermie profonde EGS et le projet ECOGI Bernard Kempf Directeur Développement et Relations Externes Groupe ES Président Société ES Géothermie 24 juillet 2013 Colmar La place de

Plus en détail

Le stockage géologique du CO 2

Le stockage géologique du CO 2 Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Le stockage géologique du CO 2 Les solutions IFP Energies nouvelles pour un déploiement

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

1- Introduction. 2- Description du Vector

1- Introduction. 2- Description du Vector 1- Introduction En zone côtière, l hydrodynamique est fortement influencée par des processus d interactions spécifiques liés essentiellement à la présence de zones d interface représentées par la surface

Plus en détail

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante)

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) EnSciTerre, Cycles de conférences de l OSUC Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) E. Bourdon Sommaire - Qu est-ce qu un réservoir géothermal

Plus en détail

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1

LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 LES TACHES D UN GEOLOGUE PROFESSIONNEL 1 Déclaration de National Association of State Boards Of Geology National Association of State Boards Of Geology (ASBOG) est une organisation à but non lucratif regroupant

Plus en détail

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) Modification du... 2009 Projet du 28.11.2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 décembre 1999 1 sur la protection

Plus en détail

La robustesse des installations nucléaires au regard de l aléa sismique Volet aléa sismique D. BAUMONT IRSN/DEI/SARG/BERSSIN

La robustesse des installations nucléaires au regard de l aléa sismique Volet aléa sismique D. BAUMONT IRSN/DEI/SARG/BERSSIN La robustesse des installations nucléaires au regard de l aléa sismique Volet aléa sismique D. BAUMONT IRSN/DEI/SARG/BERSSIN Sommaire Contexte tectonique et sismologique de la France Métropolitaine Règle

Plus en détail

Chapitre 1.1 : Prospections géophysiques

Chapitre 1.1 : Prospections géophysiques Chapitre 1.1 : Prospections géophysiques Roger Guérin et Hocine Bendjoudi 1. Introduction Les prospections géophysiques sont employées ici pour l étude du fonctionnement hydrodynamique d une zone humide,

Plus en détail

Fon +49 711 8 20 22 57 Fax +49 711 8 20 21 54 umwelttechnik@zueblin.de www.zueblin-umwelttechnik.com

Fon +49 711 8 20 22 57 Fax +49 711 8 20 21 54 umwelttechnik@zueblin.de www.zueblin-umwelttechnik.com Traitement Thermique In-Situ Intersol 2012, Paris Dipl.-Ing. Joachim Kühner ZÜBLIN Umwelttechnik GmbH Stuttgart Berlin Chemnitz Dortmund Hambourg Nurenberg France Italie Suisse Pologne Roumanie Fon +49

Plus en détail

Le pilote de Soultz : une expérience grandeur nature en roches fracturées

Le pilote de Soultz : une expérience grandeur nature en roches fracturées Le pilote de Soultz : une expérience grandeur nature en roches fracturées Albert Genter, Directeur Scientifique GEIE Exploitation Minière de la Chaleur genter@soultz.net Colloque 07 juin 2012, Pars La

Plus en détail

Géotechnique appliquée au BTP

Géotechnique appliquée au BTP Géotechnique appliquée au BTP Pierre Martin Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12271-8 TABLE DES MATIÈRES Préface... 1 Introduction... 3 Trente cinq ans après... 3 Des échantillons au site... 3 Les

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Justification des traitements anti-liquéfaction

Justification des traitements anti-liquéfaction GUIDE AFPS/CFMS «Procédés d amélioration et de renforcement de sols sous actions sismiques» Justification des traitements anti-liquéfaction Serge LAMBERT Keller Fondations Spéciales Journée Technique AFPS-CFMS

Plus en détail