Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité"

Transcription

1 المعهد الجزاي ري للبترول INSTITUT ALGERIEN DU PETROLE JOURNEES D ETUDES TIGHT & SHALE RESERVOIRS Septembre 2013 Sheraton, Alger Exploitation de la micro-sismique pour le monitoring de la fracturation Etude de faisabilité PRÉSENTATRICE : Mme Mahdia IDDIR SADI ORGANISME : Sonatrach-Division PED

2 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions 2

3 Introduction : La micro-sismicité consiste à enregistrer et analyser l ensemble des ondes micro- sismiques induites dans le sol pour étudier et caractériser le comportement dynamique des roches Techniques et concepts exploités depuis les années 40 Monitoring micro sismique commercialisé depuis les années 2000

4 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

5 Domaines d'application : Surveillance d effondrements (ex surveillance OKN32.SH en collaboration avec Baker Hughes-Magnitude) Suivi de l intégrité du stockage souterrain de gaz (ex CO2) Détection des réajustements structuraux Détection et cartographie de fracturation induite

6 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

7 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : La frac est rapidement devenue une technique efficace de stimulation Perfectionnement continu de la technique: Equipement Design, fluide et proppant Large domaine d application Modèles de stimulation Mais

8 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Reste à contrôler et/ou caractériser la fracturation hydraulique Géométrie Hauteur Longueur Largeur Azimuth

9 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Contrôle de la Propagation/ Confinement de la fracturation Variabilité de la propagation Confinement (ex. Eagle Ford) (limités par des carbonates) Exemple: Eagle Ford Upward growth (ex. Marcellus) (Argile en continu) Failles Exemple: Marcellus DUG Conference, 2010, Rosetta 900 ft SPE ,Curry et al, 2010

10 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Micro-sismique Monitoring de la frac

11 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Principe Injection hydraulique Micro séisme

12 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Principe La micro sismicité générée pendant la fracturation hydraulique est causée par la modification de la pression et des contraintes in situ qui accompagnent la farc Technologie adaptée au monitoring des fractures NATURAL FRACTURES

13 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Objectifs Evaluer la performance du plan de frac La stimulation cible la zone d intérêt? Contrôle de la propagation de la frac Existence d interférence entre niveau de frac? Intercepter une faille? Modifier le design pour le prochain niveau de frac? 5

14 Micro sismique dans la fracturation hydraulique : Objectifs Amélioration de la performance du développement Forer un horizontal ou un vertical? Emplacement et azimuth des nouveaux forages? nombre de niveaux de frac? 5

15 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

16 Micro sismique / Mise en oeuvre Deux variantes principales: Un puits d émission et un puits d écoute un puits d émission et un dispositif d écoute en surface

17 Micro sismique / Mise en oeuvre Puits d émission Puits d écoute Disance d observation Enregistrement Généralement 12-3C 10M

18 Micro sismique / Mise en oeuvre Dispositif d écoute en surface

19 Micro sismique / Mise en oeuvre Dispositif d écoute enterré

20 Micro sismique / Mise en oeuvre Acquisition Downhole Monitoring optimale au voisinage du puits d écoute Bonne détection des larges et petits événements microsismiques Erreur proportionnelle à la distance au puits d écoute Acquisition en surface Distribution azimutale de la zone optimale de monitoring (Distribution azimutale du dispositif d écoute) Très bonne détection pour les larges événements microsismiques L erreur est faible pour les larges événement avec un bon rapport S/B Combinaison

21 Micro sismique / Mise en oeuvre Déc 2008-Headington Oil Company LLC and XTO Energy avec The Bakken Research Consortium, dans le nord du Dakota: Un puits d écoute Un dispositif de surface 2 dispositifs enterrées

22 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

23 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Dispositif de frac Dispositif de monitoring Suivi en temps réel

24 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Diversité des situations de frac

25 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre 2- Génération de fractures 1- Injection de fluide 3- Enregistrement d ondes micro-sismiques

26 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre -Distance de séparation dépend: de la magnitude (intensité de la frac, type de formation) de l atténuation (propriétés de formation) du bruit ambiant (état du puits d écoute, activités sur le champs ) Granites >>1500m Shales m Sandstones m Carbonates m Uncosolidates sands < 100m

27 Acquisition downhole/ Mise en oeuvre Récepteurs Emplacement des géophones MICROSEISMES Récepteurs RESERVOIR FRACTURE

28 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

29 Acquisition downhole/ traitement Trace stack L Q T Arrivée P Arrivée S

30 Acquisition downhole/ traitement Modèle de vitesses

31 Acquisition downhole/ traitement La perforation ou des string shots sont exploitée pour la calibration du modèle de vitesses

32 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

33 Traitement/ interprétation GR Velocity (m/sec) 0 30 GR oustic Velocity Acoustic Velocity Depth Vs Vp V-f TVD (m) 1500 TVD Depth 1500 TVD Depth Séparation P et S Calibration de la vitesses Caractérisation des fractures

34 Traitement/ interprétation Distance liée à la séparation PS Profondeur liée au moveout

35 Traitement/ interprétation Exemple- Modélisation

36 Traitement/ interprétation Exemple- Hodogram

37 Traitement/ interprétation Concepts déjà utilisés pour d autres applications Diversité des algorithmes Migration

38 Traitement/ interprétation Concepts déjà utilisés pour d autres applications Diversité des algorithmes Exemple: Différents types de migration proposées par Baker Hughes

39 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

40 Exploitation des résultats Résultats Pour chaque niveau de frac, Estimer: Le volume stimulé La géométrie des fractures L azimuth Tenter de caractériser Mécanisme au foyer Réseau de fracture Evénements Mécanisme au foyer

41 Exploitation des résultats SPE SPE Complexité géométrique des fractures

42 Exploitation des résultats Exploitation Exemple- Optimisation du FDP Sept 2001 Optimisation du well spacing

43 Exploitation des résultats South-North (ft) N42 E N42 E N42 E Depth (ft) West-East (ft) Distance Along Wellbore (ft) Opportunité re-frac

44 Exploitation des résultats Calibration du modèle de fracture

45 Exploitation des résultats Calibration du modèle de fracture

46 Exploitation des résultats SPE Calibration du modèle de fracture

47 Exploitation des résultats Confirmation, suivi et ajustement en temps réel du modèle de fracturation Possibilité de changement du plan de frac en fonction de la réponse du terrain Habilité à raffiner le nombre de stages de frac et de clusters pour la perforation

48 Exploitation des résultats Optimisation du cout et de la mise en œuvre de l'opération de frac Validation du succès de la frac multizones Optimisation du FDP en optimisant l'emplacement et l'espacement des puits

49 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

50 Limitations Difficulté de trouver un puits d écoute Distance limitée entre les deux puits Sensibilité au bruit ambiant Atténuation des ondes sismiques Limitations physiques des récepteurs (température, pression)

51 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

52 Microsismique en Algérie Mars 2011/ Sonatrach a réalisé avec le partenaire Schlumberger le monitoring sismique de la fracturation du puits OMKZ202 (Hassi Messaoud), effectuée en 3 stages. Mars 2012/ Sonatrach-FCP a réalisé avec le partenaire Baker Hughes le monitoring sismique de la fracturation du puits MZLS3 (Berkine), efféctuée en 2 stages

53 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

54 Exemple d étude. Puits OMKZ202: Sonatrach et Schlumberger OMKZ202 OMKZ212 Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1

55 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Shots multi azimuth Isolation du puits d écoute

56 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Géométrie des fractures en temps réel

57 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Distance (m) Intense activité Evénements enregistrés par la micro sismiques

58 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Description Niveau1 Niveau 2 Niveau3 Top TVDss (m) Base TVDss (m) Azimuth Longeur totale (m) Hauteur (m) Largeur (m) Longeur-NE projection (m) Longeur- SW projection (m) N57.8 E N55.6 E N58.7 E Géométrie des fractures

59 Exemple d étude. Puits OMKZ212: Sonatrach et Schlumberger Azimuth des fractures Niveau1 Niveau2 Niveau3

60 SOMMAIRE : Introduction Domaines d'application Micro sismique dans la fracturation hydraulique Microsismique/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ Mise en œuvre Acquisition downhole/ traitement Traitement/ interprétation Exploitation des résultats Limitations Microsismique en Algérie Exemple d étude. Puits OMKZ202 Conclusions

61 Conclusions La microsismique est un outil qui permet le contrôle de la fracturation hydraulique et optimise sa performance La microsismique permet de quantifier l étude de la géométrie et de la distribution de la fracturation hydraulique L Optimisation de la fracturation hydraulique en face de réservoirs argileux est le fruit de plusieurs disciplines intégrées :

62 Conclusions Sismique acquise en Wide Azimuth, Inversion sismique Prestack, Modèle Géomécanique, Microseismic Monitoring

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 Laurent Jammes, Guillemette Picard Schlumberger Carbon Services Technique Académie des sciences Paris 19 Mai 2009 Plan de la présentation 2 La

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts

Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Le projet franco-allemand de géothermie profonde de Soultz-sous-Forêts Nicolas CUENOT & Albert GENTER GEIE Exploitation Minière de la Chaleur cuenot@soultz.net Sobriété et efficacité énergétiques 28 novembre

Plus en détail

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 :

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Alger le 30 Juin 2012. NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Une journée thématique intitulée Techniques Géophysiques dans l Exploration Pétrolière s est tenue le 15 Mai 2012 au Palais

Plus en détail

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur SECTEURS DE CROISSANCE Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur Des ressources abondantes et largement répandues ENJEUX Gaz de charbon, gaz de schiste, tight gas : les gaz non conventionnels

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

RESERVOIR MONITORING A PARTIR D IMAGES SATELLITES APPLICATIONS POUR LES ACTIVITÉS AMONT DE SONATRACH EN ALGÉRIE

RESERVOIR MONITORING A PARTIR D IMAGES SATELLITES APPLICATIONS POUR LES ACTIVITÉS AMONT DE SONATRACH EN ALGÉRIE RESERVOIR MONITORING A PARTIR D IMAGES SATELLITES APPLICATIONS POUR LES ACTIVITÉS AMONT DE SONATRACH EN ALGÉRIE Johanna GRANDA (1), Alain ARNAUD (1) et Azzédine BOUDIAF (2) (1) ALTAMIRA INFORMATION S.L.,

Plus en détail

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D

Stage Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Ingénieur en développement logiciel/modélisation 3D Schlumberger recrute un(e) stagiaire ingénieur en modélisation 3D pour la plate-forme Petrel. Vous serez intégré(e) au sein d une équipe innovante, Petrel

Plus en détail

Les gaz non conventionnels et l eau

Les gaz non conventionnels et l eau Depuis quelques années, le développement rapide en Amérique du Nord des gaz non conventionnels a bouleversé le marché du gaz naturel. Sous ce terme général, on regroupe plusieurs types de production comme

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS Qu'appelle t'on hydrocarbures non conventionnels? Que ce soit une production d'hydrocarbures conventionnels ou non conventionnels, il s'agit des mêmes types d'hydrocarbures.

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Le stockage géologique du CO 2

Le stockage géologique du CO 2 Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Le stockage géologique du CO 2 Les solutions IFP Energies nouvelles pour un déploiement

Plus en détail

Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT

Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT La géothermie o Origine o Classification Potentiel géothermique dans la ZT o TBE o BE o ME/HE Avis de l IRSN Dialogue Technique HA et MAVL Séminaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lancement de la 1 ère chaire industrielle en géothermie profonde le 4 avril 2014 SOMMAIRE La géothermie profonde, une énergie d avenir... 3 } Les différents types de géothermie, de la

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Cours de géologie de l environnement Prof. A. Parriaux La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Table des matières - Bases géologiques de la géothermie - Principaux

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante)

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) EnSciTerre, Cycles de conférences de l OSUC Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) E. Bourdon Sommaire - Qu est-ce qu un réservoir géothermal

Plus en détail

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) Modification du... 2009 Projet du 28.11.2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 décembre 1999 1 sur la protection

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

FORMATION. Mot de l équipe formation S O M M A I R E 4 5 6 7 8 9 10-13 14 15 16 17

FORMATION. Mot de l équipe formation S O M M A I R E 4 5 6 7 8 9 10-13 14 15 16 17 Mot de l équipe formation Faire le choix du matériel CATERPILLAR, c est investir dans des outils hauts de gamme et performants. Mais cet investissement doit être préservé et entretenu pour être rentabilisé

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Discovering Hidden Value

Discovering Hidden Value Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de

Plus en détail

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables.

La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. ÉNERGIES RENOUVELABLES La terre comme source de chaleur: des solutions fiables. Pompes À chaleur SAUMURE eau pompes à chaleur eau eau Source d énergie inépuisable et efficace Rendement élevé et constant

Plus en détail

Les hydrocarbures non conventionnels : évolution ou révolution?

Les hydrocarbures non conventionnels : évolution ou révolution? Depuis maintenant quelques années, les hydrocarbures non conventionnels prennent une place grandissante dans l'approvisionnement mondial en hydrocarbures. Est-ce une révolution ou une évolution normale?

Plus en détail

Une brève présentation du Projet Intégré

Une brève présentation du Projet Intégré ENGINEERING STUDIES and DEMONSTRATION of REPOSITORY DESIGNS VI ème PROGRAMME-CADRE de RECHERCHE et de FORMATION EURATOM de l UNION EUROPEENNE (2002-2006) Gestion des déchets radioactifs Une brève présentation

Plus en détail

Guide de l utilisateur CNB 2005, Commentaires sur le calcul des structures (Partie 4 de la division B)

Guide de l utilisateur CNB 2005, Commentaires sur le calcul des structures (Partie 4 de la division B) Guide de l utilisateur CNB 2005, Commentaires sur le calcul des structures (Partie 4 de la division B) Errata Publié par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies Le

Plus en détail

Sonatrach Une Compagnie

Sonatrach Une Compagnie Sonatrach, Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée 1 Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée Sonatrach, des Réalisations & des Engagements www.sonatrach.com Sommaire L'Amont P.4 Le Transport

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques

Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Dimensionnement de champs de sondes géothermiques Sommaire 1: géothermie et ENR 2: la sonde géothermique 3: dimensionnement d une sonde simple 4: dimensionnement d un champ de sondes 5: TRT Source: EED

Plus en détail

Compte-rendu du débat INERIS ONG

Compte-rendu du débat INERIS ONG Compte-rendu du débat INERIS ONG Retour d expérience des incidents et accidents sur des sites d exploitation ou de stockage en milieu souterrain Application au stockage géologique du CO2 Mardi 14 mai 2013

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires

Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Chapitre 2 : Systèmes radio mobiles et concepts cellulaires Systèmes cellulaires Réseaux cellulaires analogiques de 1ère génération : AMPS (USA), NMT(Scandinavie), TACS (RU)... Réseaux numériques de 2ème

Plus en détail

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 Particularités du sel Abondance géologique Faible porosité (étanche) = 1%, K=10-21 m 2 Grande solubilité (lessivage)

Plus en détail

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné l: CLER Propositions géothermie - SRCAE Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie La géothermie, un potentiel insoupçonné Association CLER 2-Bât-B rue Jules Ferry 93100 Montreuil Tél : 01 55

Plus en détail

Chaudière à condensation collective

Chaudière à condensation collective Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains Synthèse du projet GEOSOL: Intégration énergétique dans les bâtiments par l utilisation combinée de l énergie solaire et de la géothermie basse température

Plus en détail

Pétrole & Gaz Traitement des Eaux Constructions Industrielles

Pétrole & Gaz Traitement des Eaux Constructions Industrielles Pétrole & Gaz Traitement des Eaux Constructions Industrielles PROFIL Raison Sociale: E.P.P.M «Engineering Procurement & Project Management» Capital Social: 5 000 000 $ Date de Création: 1993 Forme Juridique:

Plus en détail

Géothermie. 1. La ressource

Géothermie. 1. La ressource Géothermie Le but est de prélever ou d extraire l énergie accumulée dans la terre, qu elle soit stockée dans l eau des aquifères ou directement dans les terrains pour l amener à la surface pour l'utiliser

Plus en détail

TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION?

TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION? TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION? Ugo Lapointe (B.Sc.), Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! Sylvain Archambault (M.Sc.),

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

Imagerie interférométrique avec des données bruitées

Imagerie interférométrique avec des données bruitées Imagerie interférométrique avec des données bruitées Josselin Garnier (Université Paris Diderot) But de l imagerie : sonder un milieu inconnu avec des ondes pour en extraire de l information. Une méthode

Plus en détail

Guide d utilisation. du logiciel. Gen5 TM. BioTek Instruments GmbH, Bureau de Liaison France, Colmar

Guide d utilisation. du logiciel. Gen5 TM. BioTek Instruments GmbH, Bureau de Liaison France, Colmar Guide d utilisation du logiciel Gen5 TM BioTek Instruments GmbH, Bureau de Liaison France, Colmar SOMMAIRE Introduction et présentation 3 Concepts clef 4 Wellcome to Gen5 5 Wizard 6 Stepwise 6 Procedure

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Environnement Région de l Ontario Direction générale Canada de la protection de l environnement BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Programme des sites contaminés - Sites Fédéraux Ce bulletin fait partie d'une

Plus en détail

SURVOL DES SYSTÈMES GÉOTHERMIQUES COMMERCIAUX

SURVOL DES SYSTÈMES GÉOTHERMIQUES COMMERCIAUX SURVOL DES SYSTÈMES GÉOTHERMIQUES COMMERCIAUX Philippe Pasquier, ing., Ph.D. Département des génies civil, géologique et des mines Polytechnique Montréal Plan de la conférence Généralités Géothermie de

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

INERIS DRS-12-126009-13886B Page 1 sur 57

INERIS DRS-12-126009-13886B Page 1 sur 57 RAPPORT D ÉTUDE 30/05/2013 DRS-12-126009-13886B Retour d expérience des incidents et accidents sur des sites d exploitation ou de stockage en milieu souterrain application au stockage géologique du CO2

Plus en détail

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite Appareils de soudage de contacts pour l industrie des circuits imprimés Modules de processus à

Plus en détail

Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec

Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec Étude S2-1b Identification et caractérisation de milieux récepteurs types pour l industrie du gaz de schiste au Québec Bureau de coordination sur les évaluations stratégiques Juin 2013 Auteurs Maryse Chapdelaine

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Courtesy of Ford Motor Company ECOSPORT

Courtesy of Ford Motor Company ECOSPORT Courtesy of Ford Motor Company 2 0 1 5 ECOSPORT Il occupe vos pensées depuis longtemps. Il vous obsède en secret. Il taraude votre subconscient. Vous voulez quelque chose de neuf. Quelque chose de différent.

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste - Avril 2011 -

Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste - Avril 2011 - NOTE DE POSITION Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste - Avril 2011 - SOMMAIRE 1. Principes d exploration et d exploitation et rappel du contexte national

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE Date 30/07/2008 DRS-08-71082-09108B

RAPPORT D ÉTUDE Date 30/07/2008 DRS-08-71082-09108B RAPPORT D ÉTUDE Date 30/07/2008 DRS-08-71082-09108B Programme ANR 2005 Capture et Stockage du CO2 - Géocarbone Monitoring Convention ANR-05-CO2-008-05 Synthèse des travaux de l INERIS 2006-2008 sur le

Plus en détail

Panorama de la recherche au BRGM sur le stockage géologique de CO2

Panorama de la recherche au BRGM sur le stockage géologique de CO2 Panorama de la recherche au BRGM sur le stockage géologique de CO2 81 eme congrès de l'acfas Le BRGM: service géologique français Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est l'établissement

Plus en détail

Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08

Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08 Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08 Obtention de la licence d exploitation pour le champ d Ocelote en Colombie Obtention d un nouveau permis d exploration en Colombie Dernières nouvelles sur le démarrage

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Risques potentiels de l exploration et de l exploitation des hydrocarbures non conventionnels en Ile de France

Risques potentiels de l exploration et de l exploitation des hydrocarbures non conventionnels en Ile de France Risques potentiels de l exploration et de l exploitation des hydrocarbures non conventionnels en Ile de France Rapport du Conseil scientifique régional d Ile de France Mars 2012 Rapport du CSR 1 Rédacteurs

Plus en détail

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne Dr. Peter Meier, directeur Olivier Zingg, chef de projet

Plus en détail

ANALYSE DE L'EXPLORATION ET DE L EXPLOITATION DE GAZ DE SHALES AU QUÉBEC DANS UNE PERSPECTIVE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Par.

ANALYSE DE L'EXPLORATION ET DE L EXPLOITATION DE GAZ DE SHALES AU QUÉBEC DANS UNE PERSPECTIVE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Par. ANALYSE DE L'EXPLORATION ET DE L EXPLOITATION DE GAZ DE SHALES AU QUÉBEC DANS UNE PERSPECTIVE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Par Abdoulaye Diallo Essai présenté au Centre Universitaire de Formation en Environnement

Plus en détail

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique SYMPOSIUM DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 14) : EF-EPF-MGE 2014, 8-10 JUILLET 2014, ENS CACHAN, FRANCE Influence de la géométrie du conducteur sur la dans un poste sous enveloppe métallique Nesrine REBZANI 1,2,3,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique

Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/fmillour cf le cours de Pierre Léna : «L

Plus en détail

EUROMASTER PRESSE PLIEUSE HYDRAULIQUE

EUROMASTER PRESSE PLIEUSE HYDRAULIQUE EUROMASTER PRESSE PLIEUSE HYDRAULIQUE Euromaster PRESSE PLIEUSE HYDRAULIQUE 02 Euromaster La machine de type Euromaster est une presse plieuse synchro moderne avec asservissement électronique du parallélisme

Plus en détail

Gaz de schiste : Avantages et Inconvénients -Analyse lexicographique avec ORA et Automap-

Gaz de schiste : Avantages et Inconvénients -Analyse lexicographique avec ORA et Automap- Gaz de schiste : Avantages et Inconvénients -Analyse lexicographique avec ORA et Automap- Adela GIURCAU, Clotilde HUBERT, Marie CAMUS, Ionut TAGLERI INTRODUCTION Afin de comparer le vocabulaire des pro

Plus en détail

Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie,

Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie, 1er octobre 2013 PA / 10 ENTRETIEN Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie, déclare au PA Saad Cheikh Saad Bouh, directeur général de la

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction

Au programme. Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie. Formation de l image. Introduction Au programme Vision par ordinateur: Formation d image et Photographie Sébastien Roy Jean-Philippe Tardif Marc-Antoine Drouin Département d Informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal

Plus en détail

Couplage de pompes à chaleur géothermales avec des capteurs solaires thermiques

Couplage de pompes à chaleur géothermales avec des capteurs solaires thermiques Projet GEOSOL Couplage de pompes à chaleur géothermales avec des capteurs solaires thermiques date de notification : juin 2003 Qualité énergétique, environnementale et sanitaire Préparer le bâtiment à

Plus en détail

Synthèse sur les gaz de houille : exploitation, risques et impacts environnementaux Octobre 2013

Synthèse sur les gaz de houille : exploitation, risques et impacts environnementaux Octobre 2013 : exploitation, risques et impacts environnementaux Octobre 2013 DRS-13-138538-10861A DRS-13-138538-10861A Résumé étendu Dans leur lettre commune datée du 8 mars 2013, Madame la Directrice Générale de

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l énergie et des Mines Direction des systèmes d information, des analyses économiques et de la documentation Résultat du Secteur de l Energie

Plus en détail

envoi par courrier électronique : ddpp-enquete@haute-savoie.gouv.fr

envoi par courrier électronique : ddpp-enquete@haute-savoie.gouv.fr Observations de la FRAPNA 74 formulées dans le cadre de l'enquête publique concernant une demande d autorisation de recherches de gîtes géothermiques à basse température dit permis de Salève sur partie

Plus en détail

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien :

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien : Comparaison avec quelques sources d'énergie : Toutes les énergies renouvelables ont pour origine l énergie solaire, mais elle est sous une forme de plus en plus dégradée et de moins en moins dense, par

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. ---ooo0ooo---

CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. ---ooo0ooo--- CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection ---ooo0ooo--- ATTENDU QUE, en vertu du paragraphe e du premier alinéa de l article 31 de la Loi sur la qualité de l environnement

Plus en détail

Auscultation, diagnostic et surveillance des sols, structures et réseaux

Auscultation, diagnostic et surveillance des sols, structures et réseaux Auscultation, diagnostic et surveillance des sols, structures et réseaux Des ingénieurs spécialisés enrichissant depuis plus de 15 ans une expérience unique du Géoradar et des techniques non destructives.

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

Activités en parcs éoliens on- et offshore. www.fabricom-gdfsuez.com

Activités en parcs éoliens on- et offshore. www.fabricom-gdfsuez.com Activités en parcs éoliens on- et offshore www.fabricom-gdfsuez.com Nos activités en énergies renouvelables et efficacité énergétique 1. Installations solaires photovoltaïques 2. Parcs éoliens : installation

Plus en détail

CONSEIL I INGÉNIERIE I MANAGEMENT DE LA CONSTRUCTION I EXPLOITATION I MAINTENANCE

CONSEIL I INGÉNIERIE I MANAGEMENT DE LA CONSTRUCTION I EXPLOITATION I MAINTENANCE L Excellence en Stockage Souterrain CONSEIL I INGÉNIERIE I MANAGEMENT DE LA CONSTRUCTION I EXPLOITATION I MAINTENANCE La maîtrise du stockage souterrain Un acteur majeur Geostock est une société internationale,

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D

Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D Quelques données relatives au stockage de déchets en milieu souterrain 2D 7 avril 2006 1 Physique du problème : caractéristiques et modèles d un milieu poreux Le cadre physique de notre problème est celui

Plus en détail

Surveillance acoustique des câbles de ponts

Surveillance acoustique des câbles de ponts Surveillance acoustique des câbles de ponts Application aux ponts en béton précontraint Pierre Brevet* Jean-Louis Robert* Christian Aubagnac** * Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail