République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère de l énergie et des Mines. Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année 2005"

Transcription

1 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l énergie et des Mines Direction des systèmes d information, des analyses économiques et de la documentation Résultat du Secteur de l Energie et des Mines pour l'année

2 PRODUCTION MINIERE Tx de croissance (%) T4 Sem. 2 Réalis. T4 Sem. 2 Réalis. T4-05/ S2-05/ Réal.05/ PRODUITS Unité annuelles annuelles T4-04 S2-04 Réal.04 Minerais d'or Kg ,6 Minerais de fer 10.3T ,3 10,7 1,6 - FERPHOS ,5-11,8-2,0 - ISPAT ,1 20,4 10,1 Phosphates 10.3T ,1-14,1-13,4 Pouzzolane 10.3T ,0-8,2-2,8 Concentré de Zinc Tonne Mercure POT ,6 Baryte Tonne ,3-6,4 15,3 Bentonite " ,5-3,4-3,3 Terre décolorante " ,0-100,0-63,6 Kieselguhr " ,7 19,7-31,9 Kaolin " ,4-12,8 40,6 Calcite " ,9-47,2-16,3 Dolomie " ,0 187,7 205,0 Sel domestique dont 10*3 T ,0 20,4 1,6 - Secteur public " ,5 23,8 15,8 - Secteur privé " ,5 12,9-23,6 Sel industriel " ,2 31,4 24,4 S/total Sel " ,6 26,0 12,1 Blocs de marbre dont: 10.3 m ,9-11,3 1,1 - Secteur public " ,1-18,6-10,2 - Secteur privé " ,0 0,8 21,6 Dalles fin. de marbre 10.3 m ,4-21,7-11,6 Dérivés de marbre Tonne ,6 69,0 27, Carbonate de calcium 10*3 T ,2 7,5-02 2

3 Agrégats : 10.3 m ,8 37,8 31,5 -E.N.G " ,6 9,5 6,1 -ENAMARBRE " ,8 37,6 13,5 -ENOF " ,8 5,5 9,3 -FERPHOS ,3 14,3 20,8 - Privé " ,0 52,6 46,3 Autres produits (secteur privé): Calcaire (10 3 M 3 ) ,9 40,5 32,5 Argile (10 3 T) ,7 70,8 50,2 Gybse (10 3 M 3 ) ,4 59,6 38,0 Sable (10 3 T) ,8 40,7 53,5 Tufs (10 3 M 3 ) ,1 23,9-4,5 (*): Y compris entreprises publiques locales et privées. Evolution de la production des principaux produits miniers (milliers de tonnes) Agrég (Unité:10000T) année 2004 année Min de fer Phos Pouzz Sel Or (Kilos) Agrég Min de fer Phos Pouzz Sel Or (Kilos) (Unité:10000 T) année 2004 année

4 PRODUCTION: HYDROCARBURES, ELECTRICITE ET PETROCHIMIE Taux de croissance (%) Unité T4 Sem. 2 Réalis. T4 Sem. 2 Réalis. T4-05/ S2-05/ Réal.05/ annuelles annuelles T4-04 S2-04 Réal.04 Px d'énergie primaire 10*3 tep ,1 3,3 5,8 Pétrole brut (***): 10* 3 T ,9 10,4 5,4 SONATRACH " ,3 19,8 0,1 Association " ,7 3,7 10,4 (Rythme de production) 10*3 bbl/j ,9 10,4 5,4 Condensat 10* 3 T ,3-2,8-2,8 SONATRACH " ,3-4,4-4,0 Association " ,2 4,6 2,7 (Rythme de production) bbl/j ,1-2,8-2,8 Prod. de gaz naturel 10*6 m ,5 0,3 5,2 SONATRACH " ,7-0,9 0,3 Association " ,5 5,8 35,2 Prod. gaz sec (H R'mel) " ,5 0,3 0,7 Prod. Com. de GN " ,2-0,1 8,8 GPL/Champs 10* 3 T ,4-5,7 0,4 SONATRACH " ,6-9,1-1,6 Association " ,3 5,0 7,1 GPL-commercial (*) 10* 3 T ,4-0,7 1,4 Gnl produit 10*3 m ,7-2,5-0,5 Electricité Gwh ,9 2,8 8,8 dont: Kahrama et SKS Pétrole traité 10* 3 T ,3-1,6 0,9 - Brut algérien " ,3-1,6 1,0 - Brut importé " ,2-0,6-1,7 Produits raffinés (1+2) " ,2-14,5 0,2 1 - Carburants " ,8-15,3 0,6 4

5 S/total essences " ,4 8,7 8,8 Essence normale " ,3-1,1 3,0 Essence super " ,2 0,1-5,5 Essence sans plomb " ,0 125,1 148,0 Carburéacteur " ,7 18,7 8,6 Naphta " ,6-31,6 4,8 Gas oil " ,7-26,7 3,6 S/total fuel oil " ,1-8,7-9,1 Fuel oil BTS " ,5-8,9-10,1 Fuel oil HTS " ,2 1,6 52,1 GPL issus du raffinage (**) " ,5-1,0-12,8 - Propane " ,2-11,5-8,7 - Butane " ,1 1,1-13,6 2 - Autres " ,1 0,6 0,1 Bitumes " ,1 2,9-3,4 Lubrifiants " ,3-4,3 2,2 Aromatiques " ,4 8,5 27,9 White spirite " ,2-23,1-21,1 Pétrochimie tonne ,5 41,4 46,9 Méthanol " ,8-14,8-12,3 Résines " ,6 8,1 16,6 Ethylène " ,3 192,1 461,0 PEBD " ,2 179,5 265,9 PVC " Soude " Hypochlorite " Hcl " ,0 2735,1 (*): Pris en compte dans le calcul de l'indice de production (**):Pris en compte dans le GPL commercial / (***): Pétrole stricto sensus (n.c condensat injecté dans le brut) 5

6 Evolution de la production d'energie primaire (M Tep) 120 M,Tep année 2004 année 2005 Gaz naturel 76,76 83,52 Pétrole brut et condensat 81,76 84,82 GPL 10,11 10,15 Total 168,63 178, Gaz naturel Pétrole brut et condensat GPL année 2004 année 2005 année 2004 année 2005 Gas oil 5,7 5,9 Fuel oil 5,6 5,1 Naph 3,1 3,2 Essen 1,9 2,1 Carburéact 1,0 1,1 GPL 0,6 0,5 Autres 0,5 0,5 Total 18,29 18,31 Evolution de la production de produits pétroliers (millions de tonnes) 5,7 5,9 5,6 5,1 3,1 3,2 1,9 2,1 1,0 1,1 0,6 0,5 0,5 0,5 Gas oil Fuel oil Naph Essen Carburéact GPL Autres année 2004 année

7 année 2004 année 2005 Méthanol Ethyl Soude EBD Hypoch Hcl PVC Résines Evolution de la production pétrochimique (tonne) Méthanol Ethyl Soude PEBD Hypoch Hcl PVC Résines année 2004 année 2005 Activité forage de développement Tx de croissance (%) T4 Sem. 2 Réalis. T4 Sem. 2 Réalis. T4-05/ S2-05/ Réal.05/ annuelles annuelles T4-04 S2-04 Réal.04 Sonatrach métres forés mois-appareils Association : métres forés mois-appareils Total : métres forés mois-appareils

8 CONSOMMATION ENERGETIQUE NATIONALE Tx de croissance (%) T4 Sem. 2 année T4 Sem. 2 année T4-05/ S2-05/ Réal.05/ PRODUITS Unité T4-05/ S2-04 Réal.04 CONSOMATION TOTALE D'ENERGIE 10* 3 TEP ,6 12,7 8,4 PRODUITS RAFFINES (1+2+3) 10* 3 T ,3 10,0 6,5 1- Carburants terre 10* 3 T ,0 0,2 6,3 Essence normale " ,6-7,1-5,7 Essence super " ,3 3,9 5,9 Essence sans plomb ,1 120,8 116,4 S/total essences " ,5-0,2 0,6 Essence avion " Carburéacteur " ,3 3,8 3,0 Pétrole lampant " ,4-28,4-4,1 Gas-oil-terre " ,6 0,3 6,1 Fuel-oil-terre " ,3-35,7-38,3 part privé ,6 2. Soutage 10* 3 T ,0 28,0 13,1 Gas-oil-marine " ,3-4,7 4,6 Fuel-oil-marine " ,1 37,1 15,2 3. Autres produits 10* 3 T ,2 21,5 6,1.Butane " ,3-5,9-4,2.Propane " ,7 6,4 5,9.Gpl/c " ,3 0,3 2,9.Enlèvement par Enip ,5 295,1.Enlèvement par Sociétés privées ,1 215,9 498,6 S/total Gpl ,6 1,6 5,6 Bitumes " ,8 120,7 8,4 8

9 Naftal ,8 120,7-3,7 privé ,4 Lubrifiants " ,2 30,8 5,3 Naftal ,2 30,8-10,1 privé ,8 ELECTRICITE Ventes dont: Gwh ,2 6,2 5,5 - Haute tension " ,0 5,8 7,3 - Moyenne tension " ,0 3,2 0,8 - Basse tension " ,1 8,3 7,6 Abonnés nouveaux électricité dont: (nombre) ,9 24,7 5,8 - abonnés HT " ,0 50,0 - abonnés MT " ,6 27,4 3,6 - abonnés BT " ,0 24,7 5,8 GAZ NATUREL ( ) 10*6 m ,4 14,3 9,5 1- Auto cons. des unités G N L " ,0 10,4 6,9 2- Unité de séparation GPL et raff ,4-2,5 6,3 3- ction. sect. Chimie et Pétrochimie " ,6 23,4 40,4 5- prélèvement SONELGAZ dont: " ,0 15,3 7,9 - Ctions. centrales éléctriques " ,5 0,3 3,8 -ventes dont: " ,4 2,2 9,4 - Haute pression " ,5 12,8 10,3 - Moyenne pression " ,5-8,3 0,6 - Basse pression " ,9-7,5 10,2 Abonnés nouveaux gaz (nombre) ,9 30,4 20,5 - abonnés HP " ,0 - abonnés MP " ,3-32,0 37,1 - abonnés BP " ,9 30,5 20,5 9

10 Evolution de la consommation nationale d'énergie (milliers de tep) 10 3 Tep année 2004 année 2005 Gaz naturel Produits raffinés Electricité année 2004 année 2005 Gaz naturel Produits raffinés Electricité Evolution de la consommation de gaz naturel (millions de m 3 ) Millions de m3 année 2004 année 2005 Centrales eléct Unités GNL et GPL Cons finale Pétrochimie Centrales eléct Unités GNL et GPL Cons finale Pétrochimie année 2004 année

11 EXPORTATION HORS HYDROCARBURES Tx de croisssance valeur (%) T4 Réalis. annuelles T4 Réalis. annuelles T4-05/ Année 05/ Valeur : milliers de DA Quant. Valeur Quant. Valeur Quant. Valeur Quant. Valeur T4-04 Année 04 Produits miniers Bentonite (") ,4-60,7 Kieselguhr (") Kaolin ,5-53,1 Phosphates (10*3 T) ,4 28,0 Sels (10*3 T) ,9 33,3 Marbre et dérivés (m3) ,8 47,3 Total ,0 26,9 Produits pétrochimiques Ethylène (T) Méthanol (") ,5-7,7 PEBD Résine (") ,4 293,4 Formurée ,6 S/total ,6 4,1 Services pétroliers ,8 47,1 Huiles usagées ( M 3 ) ,0-100,0 Produits AVM Produits aviation (tonne) ,5 77,1 Produits Marine (tonne) ,9 31,8 S/total ,6 60,6 Transport maritime (gnl) ,6 48,6 Total général ( millier de DA ) ,5 37,8 Total général ( millier équiv. $) ,5 35,5 11

12 milliers de $ Année 2004 Année 2005 Mines pétrochimie Services Produits AVM Transport GNL Total Evolution des exportations hors hydorcarbures en valeur(milliers $) Année 2004 Année 2005 Mines pétrochimie Services Produits AVM Transport GNL 12

13 EXPORTATIONS D'HYDROCARBURES Tx de croissance (%) T4 Sem. 2 Réal T4 Sem. 2 Réal T4-05/ S2-05/ Réal.05/ annuel annuel T4-04 S2-04 Réal.04 Pétrole brut (a+b) Valeur (10.6$) ,7 50,0 54,0 Volume (10.3t) ,3 8,6 9,0 Volume (10.3 bbl) ,3 8,6 9,0 Prix ($/t) 348,7 337,9 303,9 452,0 466,8 429,6 29,6 38,1 41,4 Prix ($/bbl) 44,1 43,1 38,8 57,2 59,5 54,9 29,6 38,1 41,3 dont: Part Sonatrach (a) Valeur (10.6$) ,6 176,0 52,6 Volume (10.3t) ,5 17,9 8,2 Volume (10.3 bbl) ,5 17,9 8,2 Prix ($/t) 348,1 199,1 304,7 452,0 466,1 429,9 29,8 134,1 41,1 Prix ($/bbl) 44,1 25,2 38,6 57,2 59,0 54,4 29,8 134,1 41,1 Part associés * (b) Valeur (10.6$) ,8 73,2 60,0 Volume (10.3t) ,0 25,6 12,0 Volume (10.3 bbl) ,0 25,6 12,0 Prix ($/t) 351,6 340,2 300,6 452,3 469,3 429,6 28,6 38,0 42,9 Prix ($/bbl) 44,5 43,1 38,0 57,2 59,4 54,4 28,6 38,0 42,9 Condensat (a+b) Valeur (10.6$) ,5 23,5 28,7 Volume (10.3t) ,5 0,9 1,7 Volume (10.3 bbl) ,5 0,9 1,7 Prix ($/t) 406,2 400,5 358,9 481,9 490,1 454,4 18,6 22,4 26,6 13

14 Prix ($/bbl) 46,2 32,6 40,8 54,8 55,7 51,6 18,6 70,7 26,6 dont: Part Sonatrach (a) Valeur (10.6$) ,3 23,0 29,0 Volume (10.3t) ,7 0,7 2,0 Volume (10.3 bbl) ,7 0,7 2,0 Prix ($/t) 406,2 400,7 359,2 481,3 489,7 454,2 18,5 22,2 26,4 Prix ($/bbl) 46,2 45,5 40,8 54,7 55,6 51,6 18,5 22,2 26,4 Part associés * (b) Valeur (10.6$) ,3 45,5 17,7 Volume (10.3t) ,1 11,3-11,2 Volume (10.3 bbl) ,1 11,3-11,2 Prix ($/t) 405,4 283,6 347,4 500,0 509,6 460,2 23,3 79,7 32,5 Prix ($/bbl) 46,1 32,2 39,5 56,8 57,9 52,3 23,3 79,7 32,5 Produits Raffinés Valeur (10.6$) ,4 47,4 30,2 Volume (10.3t) ,3 10,7-4,3 Volume (10.3 bbl) ,3 10,7-4,3 Prix ($/t) 340,2 339,1 303,8 430,8 451,6 413,2 26,6 33,2 36,0 Prix ($/bbl) 43,1 42,9 38,5 54,5 57,2 52,3 26,6 33,2 36,0 S/T (1)-Prod. liquides Valeur (10.6$) ,5 43,4 44,5 Volume (10.6t) ,4 7,3 5,4 Volume (10.6, bbl) ,2 7,2 5,3 Volume (10.6 tep) ,4 7,3 5,4 Prix ($/t) 359,2 350,9 315,4 454,7 469,1 432,3 26,6 33,7 37,1 Prix ($/bbl) 44,4 43,6 39,2 56,3 58,3 53,8 26,7 33,8 37,2 - dont SH seule 14

15 Valeur (10.6$) ,9 93,5 42,5 Volume (10.6 tep) 15,0 28,3 61,8 16,8 31,8 64,6 11,5 12,5 4,5 Gpl (a+b) Valeur (10.6$) ,2 63,1 28,4 Volume (10.3t) ,8 5,5 2,5 Prix ($/t) 433,6 318,1 355,0 532,7 491,8 444,7 22,9 54,6 25,3 dont: Gpl Sonatrach (a) Valeur (10.6$) ,5 52,6 25,0 Volume (10.3t) ,7-0,4-0,3 Prix ($/t) 433,4 321,3 355,4 531,6 492,6 445,5 22,7 53,3 25,4 Gpl associés * (b) Valeur (10.6$) , ,0 96,5 Volume (10.3t) ,1 311,9 57,2 Prix ($/t) 439,4 149,3 347,2 551,4 481,9 434,0 25,5 222,9 25,0 Gnl Valeur (10.6$) ,6 47,7 44,5 Volume (10.3 m3 Gnl) ,0 0,3 0,6 Volume (10.6 m3 Gn) ,0 0,3 0,6 Volume (10.6 Mbtu) ,0 0,3 0,6 Prix ($/ Mbtu) 4,7 4,4 4,0 7,3 6,5 5,7 55,6 47,3 43,6 Gaz Naturel Valeur (10.6$) ,6 50,9 54,6 Volume (10.6 m3 Gn) ,8 6,9 12,7 Volume (10.6 Mbtu) ,8 6,9 12,7 Prix ($/ Mbtu) 4,2 4,0 3,6 6,0 5,6 5,0 42,0 41,2 37,2 S/T (2)- Prod. gazeux 15

16 Valeur (10.6$) ,2 52,2 45,1 Volume (10.6 tep) ,8 4,4 7,0 - dont SH seule Valeur (10.6$) ,7 50,1 44,5 Volume (10.6 tep) ,6 3,6 6,6 Total Général (1)+(2) Valeur (10.6$) ,2 46,4 44,7 Valeur (10.9 DA) ,5 46,7 47,4 Volume (10.6 tep) ,5 5,9 6,2 Taux DA/$ 72,95 73,01 72,2 69,6 73,1 73,4-4,6 0,2 1,8 - dont SH seule Valeur (10.6$) ,5 74,1 43,3 Valeur (10.9 DA) ,9 74,3 45,8 Volume (10.6 tep) ,1 7,8 5,6 (*) Exportations ne donnant pas lieu à rapatriement (partage production) Année 2004 Année (%) 2005(%) Sonatrach ,2 90,4 Associés ,8 9,6 Total % 75% Evolution de la part des associés dans la balance d'exportation (millions de $) 8,80% 9,60% 50% 91,20% 90,40% 25% 0% Année 2004 Année 2005 Sonatrach Associés 16

17 Evolution des exportations en valeur (millions $) Produits (millions de $) Année 2004 Année 2005 Pétrole brut Condensat Produits raffinés GPL GNL Gaz naturel Total Année 2004 Année 2005 Pétrole brut Condensat Produits raffinés GPL GNL Gaz naturel Produits (milliers de tep) Année 2004 Année 2005 Pétrole brut Condensat Produits raffinés GPL GNL Gaz naturel Total Evolution des exportations en quantité (1000 TEP) Année 2004 Année 2005 Pétrole brut Condensat Produits raffinés GPL GNL Gaz naturel 17

18 ACTIVITE FORAGE D'EXPLORATION SISMIQUE TERRAIN SONATRACH SEULE Tx de croissance (%) T4 Sem. 2 Réalis. T4 Sem. 2 Réalis. T4-05/ S2-05/ Réal.05/ Activité Unité annuelles annuelles T4-04 S2-04 Réal.04 métres forés Forage mois-app nbre puits forés puits terminés mois-équipes Sismique terrain (2D) nbre km P.T mois-équipes Sismique terrain (3D) nbre km P.T EFFORT EN ASSOCIATION métres forés Forage mois-app nbre puits forés puits terminés mois-équipes Sismique terrain (2D) nbre km P.T mois-équipes Sismique terrain (3D) nbre km P.T

19 EFFORT GLOBAL métres forés mois-app Forage nbre puits forés puits terminés mois-équipes Sismique terrain (2D) nbre km P.T mois-équipes Sismique terrain (3D) nbre km P.T

Présentation de la Société NAFTAL

Présentation de la Société NAFTAL SOCIETE NATIONALE DE COMMERCIALISATION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS Filiale de SONATRACH, spa au capital social de 15 650 000 000 DA Présentation de la Société NAFTAL Mai 2014 Historique &

Plus en détail

Sonatrach Une Compagnie

Sonatrach Une Compagnie Sonatrach, Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée 1 Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée Sonatrach, des Réalisations & des Engagements www.sonatrach.com Sommaire L'Amont P.4 Le Transport

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 TITRE ABRÉGÉ 1. Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports

Plus en détail

Tableau de bord 2012 du Ministère des mines et de l énergie

Tableau de bord 2012 du Ministère des mines et de l énergie Ministère des mines et de l énergie Secrétariat général Direction générale des études et des statistiques sectorielles BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Tableau de bord 2012 du Ministère des mines

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Version du

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre Forum d EL MOUDJAHID Intervention du Ministère de l Energie et des Mines présentée par Mr Ali Hached Conseiller du Ministre 26 août 2012 Monsieur le Directeur Général, Je vous remercie pour l invitation

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 411 Avril 13 Conjoncture énergétique Février 13 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT La production d énergie primaire du mois de février recule de 3,2 %

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. - Autorisation délivrée par le Wali ou le président de l APC pour l implantation des capacités de stockage GPL/C de la station.

FICHE TECHNIQUE. - Autorisation délivrée par le Wali ou le président de l APC pour l implantation des capacités de stockage GPL/C de la station. FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Station de Service Codification NAA : GG 52 49 Codification ONS : 52 48 Codification CNRC : 604 611 Inscription de l activité : CNRC Type d autorisation

Plus en détail

Le Régime Fiscal des Véhicules

Le Régime Fiscal des Véhicules République Algérienne Populaire et Démocratique Ministère des Finances Direction Générale des Douanes Le Régime Fiscal des Véhicules Séminaire sur l efficacité énergétique dans le transport «promotion

Plus en détail

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal Plan Quelques faits stylisés caractéristiques de la France, de l

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

*"&# +',-./! -! " #$$%&'$## '( '$## ) *! " '%+,&,( '-. #/,(0 )0 ) 1 0 5%6'7'0 5%6'7-0 5%6'760 5%6'7+0 5%6'7%0 5%6'7(0

*&# +',-./! -!  #$$%&'$## '( '$## ) *!  '%+,&,( '-. #/,(0 )0 ) 1 0 5%6'7'0 5%6'7-0 5%6'760 5%6'7+0 5%6'7%0 5%6'7(0 !"#$##%$&&$%&"#$'(#)$ *"&# +',-./! - '$#$0''$#$"&#$&$*1##'#"'$"&#$"'")$# $$,$"'$2! " #$$%&'$## '( '$## ) *! " '%+,&,( '-. #/,(0 )0 ) 1 ) 2 ) 3 '%+ 4 3 0 5%6'7'0 5%6'7-0 5%6'760 5%6'7+0 5%6'7%0 5%6'7(0

Plus en détail

Total en chiffres et en images

Total en chiffres et en images Total en chiffres et en images L essentiel 2013 PROFIL Total en bref L énergie est indispensable au développement des pays et de leurs populations. Partout où elle est disponible, elle crée une dynamique

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

Réalisation. Diffusion

Réalisation. Diffusion Édition 2004 Édition 2004 Réalisation Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et des changements climatiques, ministère

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER. Présenté par : Thiam Zakaria Conseiller chargé des Affaires Juridiques - MPEM

LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER. Présenté par : Thiam Zakaria Conseiller chargé des Affaires Juridiques - MPEM LE CADRE LEGAL DES SECTEURS MINIER ET PETROLIER Présenté par : Thiam Zakaria Conseiller chargé des Affaires Juridiques - MPEM SOMMAIRE I- LE CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE MINIER EN MAURITANIE I-A. ÉLÉMENTS

Plus en détail

DISTRIBUTION de GPL et PRODUITS PÉTROLIERS 2005

DISTRIBUTION de GPL et PRODUITS PÉTROLIERS 2005 58 DISTRIBUTION de GPL et PRODUITS PÉTROLIERS 2005 DISTRIBUTION de GPL et PRODUITS PÉTROLIERS 2005 59 VITOGAZ vient de livrer le boulanger et moi je livre les croissants. Mais il est encore très tôt. Sais-tu

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

Accompagner, susciter et faciliter les échanges économiques et commerciaux entre la France et Bénin * Association pour la création de la CCI-FB

Accompagner, susciter et faciliter les échanges économiques et commerciaux entre la France et Bénin * Association pour la création de la CCI-FB Lancement de la CCI France-Bénin Programme -mots d accueil -présentation de la CCIFB -présentation du Bénin -opportunités d affaires au bénin -relations économiques France-Bénin -Cocktail Accompagner,

Plus en détail

COMMITTED TO BETTERENERGY. TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014)

COMMITTED TO BETTERENERGY. TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014) COMMITTED TO BETTERENERGY TransparenceFinancière2015 L exempledetotalaugabon (Données2014) Le cadre contractuel de l activité de Total au Gabon Total est présent en exploration production au Gabon à travers

Plus en détail

Sommaire. Allocutions. Naftal organise un séminaire international sur le GPL/c. Numéro spécial. Entretiens. Impressions.

Sommaire. Allocutions. Naftal organise un séminaire international sur le GPL/c. Numéro spécial. Entretiens. Impressions. Sommaire Allocutions Naftal organise un séminaire international sur le GPL/c Entretiens Impressions Numéro spécial Communications Reglementation. Marché des GPLc et perspectives. Enjeux écologiques du

Plus en détail

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2013

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2013 OBSERVATOIRE régional de l énergie et du climat Publication 2013 les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe bilan 2012 En Bref. Après une très forte progression entre 2000 et 2010 (plus de 40 %), les

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

Discovering Hidden Value

Discovering Hidden Value Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de

Plus en détail

Circulaire du 12 mars 2014

Circulaire du 12 mars 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère l Économie et s Finances BUDGET Circulaire du 12 mars 2014 Présentation s dispositions législatives adoptées dans le cadre s lois finances pour 2014 et finances rectificative

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES QUATRIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT CODE DES DIPLOMES JUILLET 1998 Introduction: Le présent document

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2011

RAPPORT FINANCIER 2011 RAPPORT FINANCIER 2011 SOMMAIRE L EXERCICE 2011 EN BREF PRINCIPES COMPTABLES A) Eléments monétaires B) Actifs financiers C) Chiffre d affaires D) Immobilisations incorporelles E) Immobilisations corporelles

Plus en détail

! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises. «Les entreprises dans la mondialisation» Total au Qatar

! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises. «Les entreprises dans la mondialisation» Total au Qatar ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises Jeudi 23 et vendredi 24 octobre 2003! Lycée Louis Le Grand! Paris «Les entreprises dans la mondialisation» Total

Plus en détail

Définition de l'activité réglementée

Définition de l'activité réglementée ANNEXE LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES n 97-40 du 18 /01/1997, modifié et complété relatif aux critères de détermination et d'encadrement des activités et professions réglementées soumises à inscription

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

Dossier d information: Les biocarburants

Dossier d information: Les biocarburants Dossier d information: Les biocarburants en France Contexte : une forte diésélisation liée à une taxation plus élevée de l essence millions de tonnes 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 Immatriculations

Plus en détail

Les hydrocarbures non conventionnels : évolution ou révolution?

Les hydrocarbures non conventionnels : évolution ou révolution? Depuis maintenant quelques années, les hydrocarbures non conventionnels prennent une place grandissante dans l'approvisionnement mondial en hydrocarbures. Est-ce une révolution ou une évolution normale?

Plus en détail

MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE LES CARBURANTS (AUTOMOBILES) EN CÔTE D IVOIRE

MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE LES CARBURANTS (AUTOMOBILES) EN CÔTE D IVOIRE MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE LES CARBURANTS (AUTOMOBILES) EN CÔTE D IVOIRE Présenté par GNAMBA A. Claude Sous-directeur de l Approvisionnement et du Raffinage Direction Générale des Hydrocarbures

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN)

Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) Pépinière A Ligne de base et données concernant les CPDN Intervention d un pays: Cas de la CPDN du Maroc Abdelkarim

Plus en détail

PAYS et Associations BIENS / SERVICES REGLEMENTS (CE) RESOLUTIONS DES NATIONS UNIES LEGISLATION BELGE

PAYS et Associations BIENS / SERVICES REGLEMENTS (CE) RESOLUTIONS DES NATIONS UNIES LEGISLATION BELGE LISTE DES PAYS ET ASSOCIATIONS SOUS EMBARGO 1 AFGHANISTAN (certaines personnes et entités) - Règlement (UE) n 753/2011 du Conseil du 1.08.2011 (JO L199 du 2.08.2011) AL-QAIDA (certaines personnes et entités)

Plus en détail

Le Groupe TOTAL (Bref)

Le Groupe TOTAL (Bref) Club 3D NOESIS Jeudi 16 Octobre 2008 Le Groupe TOTAL (Bref) Philippe Ricoux DG/DS 1 Club 3D Noesis Philippe RICOUX TOTAL Total en Bref 1/2 Un groupe multi-énergéticien de dimension mondiale Quatrième groupe

Plus en détail

des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE

des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE CENDRES DE CHARBON OU D INCINERATION D ORDURES MENAGERES OU DE DECHETS INDUSTRIELS APPALETTE Group WALTER MATERIALS HANDLING pour LAFARGE

Plus en détail

PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME

PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME PERSPECTIVES DU SECTEUR MINIER A MOYEN ET LONG TERME PLAN N DE LA PRESENTATION N I. APERCU SUR LE SECTEUR MINIER MALIEN II. III. IV. SITUATION DE LA RECHERCHE ET DE L EXPLOITATION MINIERE PERSPECTIVES

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS

HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS HYDROCARBURES NON CONVENTIONNELS Qu'appelle t'on hydrocarbures non conventionnels? Que ce soit une production d'hydrocarbures conventionnels ou non conventionnels, il s'agit des mêmes types d'hydrocarbures.

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

GUIDE DES FACTEURS D EMISSIONS

GUIDE DES FACTEURS D EMISSIONS Bilan Carbone Entreprises et Collectivités GUIDE DES FACTEURS D EMISSIONS Version 6.1 Calcul des facteurs d émissions et sources bibliographiques utilisées Chapitre 2 Facteurs associés à la consommation

Plus en détail

Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie,

Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie, 1er octobre 2013 PA / 10 ENTRETIEN Je suis optimiste quant aux futurs résultats de l exploration de l important potentiel de la Mauritanie, déclare au PA Saad Cheikh Saad Bouh, directeur général de la

Plus en détail

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain Bilan de l Etude EETP (European Emission Test Programme) Présenté en Conférence de presse le mardi 06 avril 2004 au Ministère de l Ecologie

Plus en détail

TABLEAU DES DROITS ET TAXES PERCUS PAR LA DOUANE SUR LES LUBRIFIANTS ET ADDITIFS APPLICABLES A PARTIR DU 1er JANVIER 2015 I - Droits de douane

TABLEAU DES DROITS ET TAXES PERCUS PAR LA DOUANE SUR LES LUBRIFIANTS ET ADDITIFS APPLICABLES A PARTIR DU 1er JANVIER 2015 I - Droits de douane ANNEXE 1 TABLEAU DES DROITS ET TAXES PERCUS PAR LA DOUANE SUR LES LUBRIFIANTS ET ADDITIFS APPLICABLES A PARTIR DU 1er JANVIER 2015 I - Droits de douane Nomenclatures douanières S.H. N.C. TARIC CANA Désignations

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

Portage de cadres. Quels profils sont concernés par le portage salarial? contact@portage-de-cadres.fr. http://www.portage-de-cadres.

Portage de cadres. Quels profils sont concernés par le portage salarial? contact@portage-de-cadres.fr. http://www.portage-de-cadres. Portage de cadres Devenons n 1 du portage salarial ensemble Quels profils sont concernés par le portage salarial? L indépendant souhaitant se libérer des contraintes administratives, comptables et fiscales

Plus en détail

belge RAPPORT ANNUEL 2008

belge RAPPORT ANNUEL 2008 Fédération pétrolière belge RAPPORT ANNUEL 2008 La Fédération Pétrolière Belge (FPB) est le porte-parole officiel des principales sociétés opérant dans le raffinage et la distribution de produits pétroliers

Plus en détail

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire

Panorama de la RDC. La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire Panorama de la RDC La situation économique générale en RDC Les principaux indicateurs conjoncturels L activité bancaire La situation économique générale en RDC ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL SUR LE PLAN ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie.

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. ² Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. La production mondiale d énergie exprimée en équivalent tonnes de pétrole (TEP) est de plus

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR Institut National de la Statistique et de la Démographie NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DU COMMERCE EXTÉRIEUR Deuxième trimestre 2014 Août 2014 INSD, Avenue Pascal ZAGRE, Ouaga 2000, 01 BP 374

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

A - OBJET DU DOCUMENT

A - OBJET DU DOCUMENT A OBJET DU DOSSIER Installations Classées pour la Protection de l Environnement DOSSIER D ENREGISTREMENT ET DE DECLARATION A - OBJET DU DOCUMENT Référence 065 06 13 00002 / SCI SAINT ROMAN MENTON Page

Plus en détail

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Investir en Algérie : Mode opératoire Ahmed BERRiCHI, Directeur d Etudes Agence Nationale de

Plus en détail

'INFORMATIONS STATISTIQUES

'INFORMATIONS STATISTIQUES COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE DU CHARBON ET DE L'ACIER HAUTE AUTORIT~ SOMMAIRE des articles publiés dans les 'INFORMATIONS STATISTIQUES jusqu'à la...date du mo1s décembre 1956 -. LIBRARY COP\' Luxembourg. Mai

Plus en détail

Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion

Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion Fiche-guide de TD sur le calcul des émissions de CO2 dans les cycles à combustion 1) Objectifs du TD L'objectif de cette fiche-guide est d'expliquer comment calculer les émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

ARRETE N 023/MINMEE du 28 sep 2001

ARRETE N 023/MINMEE du 28 sep 2001 ARRETE N 023/MINMEE du 28 sep 2001 fixant le niveau, les zones géographiques de stockage et les conditions de gestion et de contrôle des stocks réglementaires des produits pétroliers. LE MINISTRE DES MINES,

Plus en détail

Mise à jour du secteur congolais des hydrocarbures. Potentialités et opportunités d investissement

Mise à jour du secteur congolais des hydrocarbures. Potentialités et opportunités d investissement Mise à jour du secteur congolais des hydrocarbures Potentialités et opportunités d investissement Présenté par : Professeur Gustave BEYA SIKU Vice-Ministre des Hydrocarbures KINSHASA, 8 octobre 2009 Sommaire

Plus en détail

A. DEFINITION DU PETROLE ET LES CONDITIONS D ACCUMULATION

A. DEFINITION DU PETROLE ET LES CONDITIONS D ACCUMULATION ACTIVITES PETROLIERES EN COTE D IVOIRE A. DEFINITION DU PETROLE ET LES CONDITIONS D ACCUMULATION Le pétrole se définit comme un mélange naturel composé essentiellement d hydrocarbures(c H). Vous comprendrez

Plus en détail

- Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

- Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale Collections Statistiques N 182/2014 Série E : Statistiques Economiques N 75 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2001 A 2012 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08

Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08 Paris, le 22 décembre 2008 N 39-08 Obtention de la licence d exploitation pour le champ d Ocelote en Colombie Obtention d un nouveau permis d exploration en Colombie Dernières nouvelles sur le démarrage

Plus en détail

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2014

les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe Publication 2014 OBSERVATOIRE régional de l énergie et du climat Publication 2014 les chiffres clés de l énergie en Guadeloupe bilan 2013 En Bref La stabilisation des consommations d'énergie depuis 2010 se confirme en

Plus en détail

Le marché mondial de l énergie a connu ces dix dernières années

Le marché mondial de l énergie a connu ces dix dernières années Éditions La Découverte, collection Repères, Paris, 2013 VII / Énergie : la nouvelle donne américaine Michaël Bret* Le marché mondial de l énergie a connu ces dix dernières années des évolutions importantes.

Plus en détail

Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane.

Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane. Le bilan énergétique de la Guyane Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane. Ademe Guyane - Le bilan énergétique 1 Quelles énergies utilisons-nous et en quelles quantités? Quels secteurs

Plus en détail

Le gaz de schistes : son exploitation

Le gaz de schistes : son exploitation Le gaz de schistes : son exploitation Résumé de l exploitation du gaz de schiste Après la lecture de cet article, ce schéma synthétique vous apparaîtra très simple et clair. Déjà, il sera plus grand. Le

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 30 JUIN 2014

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 30 JUIN 2014 RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIÈRES APERÇU DE CENOVUS... 2 FAITS SAILLANTS FINANCIERS ET OPÉRATIONNELS DU TRIMESTRE... 4 RÉSULTAT D EXPLOITATION... 6 PRIX DES MARCHANDISES

Plus en détail

GPL CARBURANT PRIMAGAZ : UNE SOLUTION PROPRE ET ECONOMIQUE A REDECOUVRIR

GPL CARBURANT PRIMAGAZ : UNE SOLUTION PROPRE ET ECONOMIQUE A REDECOUVRIR Automobile Economie et écologie GPL CARBURANT PRIMAGAZ : UNE SOLUTION PROPRE ET ECONOMIQUE A REDECOUVRIR Objet : Pour répondre à la hausse ininterrompue des prix des carburants traditionnels (+ 26.5% de

Plus en détail

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU Conversions d'énergie thermique APERÇU Aux fins de constance et de comparaisons, toutes les mesures de rendement énergétique des rapports Portfolio Manager sont exprimées soit en milliers d unités thermiques

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Gaz de schiste : comment avancer

Gaz de schiste : comment avancer Gaz de schiste : comment avancer RAPPORT JUILLET 2014 L Institut Montaigne est un laboratoire d idées - think tank - créé fin 2000 par Claude Bébéar et dirigé par Laurent Bigorgne. Il est dépourvu de toute

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste - Avril 2011 -

Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste - Avril 2011 - NOTE DE POSITION Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste - Avril 2011 - SOMMAIRE 1. Principes d exploration et d exploitation et rappel du contexte national

Plus en détail

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12 Comité de Toulon Provence Toulon, 5 mars 2012 FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 3/12 Objet : Préambule -o- La dernière réunion de la Convention de Barcelone sur la protection de la Méditerranée, à Paris en février

Plus en détail

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Quelle voiture achetée? Carburation : les nouveaux diesel sont plus «propres» que les

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES SÉRIES ES et L Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1 à 8. L'usage de la calculatrice est autorisé. Le candidat

Plus en détail

Crude Petroleum and Natural Gas Production. Production de pétrole brut et gaz naturel. Statistical Data Documentation System Reference Number 2198

Crude Petroleum and Natural Gas Production. Production de pétrole brut et gaz naturel. Statistical Data Documentation System Reference Number 2198 Crude Petroleum and Natural Gas Production Production de pétrole brut et gaz naturel Statistical Data Documentation System Reference Number 2198 Système de documentation des données statistiques Numéro

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA 1. Description de la société Fromageries Bel SA : Code NAF : 1051C Code SIREN : 542.088.067, les numéros SIRET associés sont

Plus en détail

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ETUDE Il

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

La fin (annoncée) des énergies fossiles

La fin (annoncée) des énergies fossiles La fin (annoncée) des énergies fossiles Consommation annuelle et prévisions Pétrole, la production et la demande Avantages et utilisation du pétrole Réserves mondiales de pétrole et gaz naturel La fin

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 MARS 2015

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 MARS 2015 RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 MARS TABLE DES MATIÈRES : APERÇU DE CENOVUS... 2 FAITS SAILLANTS FINANCIERS ET OPÉRATIONNELS DU TRIMESTRE... 5 RÉSULTATS D EXPLOITATION... 8 PRIX DES MARCHANDISES

Plus en détail

Royaume du Maroc. Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation. Approche économique du secteur énergétique

Royaume du Maroc. Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation. Approche économique du secteur énergétique Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Approche économique du secteur énergétique Février 22 Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail