PAYS et Associations BIENS / SERVICES REGLEMENTS (CE) RESOLUTIONS DES NATIONS UNIES LEGISLATION BELGE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAYS et Associations BIENS / SERVICES REGLEMENTS (CE) RESOLUTIONS DES NATIONS UNIES LEGISLATION BELGE"

Transcription

1 LISTE DES PAYS ET ASSOCIATIONS SOUS EMBARGO 1 AFGHANISTAN (certaines personnes et entités) - Règlement (UE) n 753/2011 du Conseil du (JO L199 du ) AL-QAIDA (certaines personnes et entités) - Règlement (CE) n 881/2002 du Conseil du - Résolution 1390 des Nations Unies du (JO L139 du ) Règlement (UE) n 754/2011 du Conseil du (JO L199 du ) BELARUS - Règlement (CE) N 765/2006 du Conseil du (JO L134 du ) - Règlement (UE) N 588/2011 du Conseil du (JO L161 du ) REP. CENTRAFRICAINE - Règlement (UE) n 224/2014 du Conseil du (JO L70 du ) - Résolution 2127 des Nations Unies du REP. DEM. DU CONGO REP. POP. DEM. DE COREE NORD-COREEN CÔTE D'IVOIRE - Règlement (CE) n 889/2005 du Conseil du (JO L152 du ) - Règlement (CE) n 1377/2007 du Conseil du (JO L309 du ) - Règlement (CE) n 666/2008 du Conseil du (JO L188 du ) L exportation et le transit d articles de luxe - Règlement (CE) N 329/2007 du Conseil du (JO L88 du ) - Résolution 1493 des Nations Unies du Résolution 1596 des Nations Unies du Résolution 1695 des Nations Unies du Résolution 1718 des Nations Unies du AM du (MB du ) L'importation et l'exportation de l'or, des métaux précieux et des diamants - Règlement (UE) N 296/2013 du Conseil du - AM du (JO L90 du ) (MB du ) ou des services de courtage en rapport avec l'or, les métaux précieux et les diamants - Règlement (CE) N 117/2008 de la Commission du (JO L35 du ) - Règlement (UE) N 1283/2009 du Conseil du (JO L346 du ) - Règlement (CE) n 174/2005 du Conseil du (JO L29 du ) - Résolution 1572 des Nations Unies du Résolution 1584 des Nations Unies du

2 LISTE DES PAYS ET ASSOCIATIONS SOUS EMBARGO 2 la CRIMEE et SEBASTOPOL L'importation de tous les produits - Règlement (UE) N 692/2014 du Conseil du (JO L183 du ) L'exportation des biens et technologies pouvant être utilisés dans les - Règlement (UE) N 825/2014 du Conseil du secteurs clés suivants: (JO L226 du ) - transports - Règlement (UE) N 1351/2014 du Conseil du - télécommunications (JO L365 du ) - énergie - prospection, exploration et production pétrolières, gazières et minières ou des services de courtage en rapport avec les biens et les technologies utilisés dans les secteurs clés suivants: transports, télécommunications, énergie et prospection, exploration et production pétrolières, gazières et minières ; ou liés à la fourniture, à la fabrication, à l'entretien et à l'utilisation de ces articles ou des services de courtage, de construction ou d'ingénierie directement liés à des infrastructures utilisés dans les secteurs clés suivants: transports, télécommunications, énergie et prospection, exploration et production pétrolières, gazières et minières Des services liés à des activités touristiques ERYTHREE - Règlement (UE) N 667/2010 du Conseil du (JO L195 du ) IRAK L importation, l exportation et le transit de biens culturels - Règlement (CE) n 1210/2003 du Conseil du - Résolution 1483 des Nations Unies du (JO L169 du ) Loi du (MB du ) - AR du (MB du ) - AM du (MB du )

3 LISTE DES PAYS ET ASSOCIATIONS SOUS EMBARGO 3 IRAN L'importation : - du pétrole brut ou des produits pétroliers - des produits pétrochimiques (suspendu jusqu'au 14/01/2016) - du gaz naturel et autres hydrocarbures gazeux L'exportation : - d'équipements et de technologies essentiels destinés aux secteurs essentiels de l'industrie du pétrole et du gaz et à l'industrie pétrochimique - d'équipements ou des technologies essentiels dans le domaine naval - du graphite et des métaux bruts ou semi-finis - Règlement (UE) N 267/2012 du Conseil du (JO L88 du ) - Règlement (UE) N 1263/2012 du Conseil du (JO L356 du ) - Règlement (UE) N 24/2014 du Conseil du (JO L15 du ) - Décision 2015/1148/PESC du Conseil du (JO L186 du ) - AM du (MB ) - AM du (MB ) ou des services de courtage en rapport avec: - les équipements et les technologies essentiels destinés aux secteurs essentiels de l'industrie du pétrole et du gaz et à l'industrie pétrochimique - les équipements et technologies essentiels dans le domaine naval - le graphite et les métaux bruts ou semi-finis L'exportation : - d'équipements, de technologies et de logiciels susceptibles d'être utilisés pour la surveillance ou l'interception d'internet ou des communications téléphoniques - Règlement (UE) N 359/2011 du Conseil du (JO L100 du ) - Règlement (UE) N 264/2012 du Conseil du (JO L87 du ) ou des services de courtage en rapport avec: - les équipements de répression interne - les équipements, les technologies et les logiciels pour la surveillance ou l'interception d'internet ou des communications téléphoniques IRANIEN L'importation et l'exportation de l'or, des métaux précieux et des diamants (suspendu jusqu'au 14/01/2016 à l'exception des diamants) ou des services de courtage en rapport avec l'or, les métaux précieux et les diamants (suspendu jusqu'au 14/01/2016 à l'exception des diamants) - Règlement (UE) N 267/2012 du Conseil du (JO L88 du ) - Règlement (UE) N 24/2014 du Conseil du (JO L15 du ) - Décision 2015/1148/PESC du Conseil du (JO L186 du ) LIBAN - Résolution 1701 des Nations Unies du

4 LISTE DES PAYS ET ASSOCIATIONS SOUS EMBARGO 4 LIBERIA LIBYE - Règlement (CE) n 234/2004 du Conseil du (JO L40 du ) - Règlement (CE) n 866/2007 du Conseil du (JO L192 du ) - Règlement (CE) n 493/2010 du Conseil du (JO L140 du ) - Règlement (UE) N 204/2011 du Conseil du (JO L58 du ) - Règlement (UE) N 296/2011 du Conseil du (JO L80 du ) - Résolution 1521 des Nations Unies du Résolution 1579 des Nations Unies du Résolution 1970 des Nations Unies du MYANMAR (BIRMA). - Règlement (CE) n 194/2008 du Conseil du (JO L66 du ) - Règlement (UE) n 409/2012 du Conseil du (JO L126 du ) - Règlement (UE) n 401/2013 du Conseil du (JO L121 du ) RUSSIE L'exportation : - de certaines technologies adaptées à l'industrie pétrolière pour l'exploration et la production de pétrole en eaux profondes, l'exploration et la production de pétrole dans l'arctique ou les projets dans le domaine du schiste bitumineux - Règlement (UE) n 833/2014 du Conseil du (JO L229 du ) ou des services de courtage en rapport avec les technologies adaptées à l'industrie pétrolière pour l'exploration et la production de pétrole en eaux profondes, l'exploration et la production de pétrole dans l'arctique ou les projets dans le domaine du schiste bitumineux - AM du (MB ) SOMALIE SOUDAN SOUDAN DU SUD - Règlement (CE) n 147/2003 du Conseil du (JO L24 du ) Importation de charbon de bois - Règlement (UE) N 642/2012 du Conseil du (JO L187 du ) - Règlement (UE) n 747/2014 du Conseil du (JO L203 du ) - Règlement (UE) n 2015/735 du Conseil du (JO L117 du ) - Résolution 1356 des Nations Unies du Résolution 1425 des Nations Unies du Résolution 1556/2004 des Nations Unies du Résolution 1591/2005 des Nations Unies du

5 LISTE DES PAYS ET ASSOCIATIONS SOUS EMBARGO 5 SYRIE - construction de centrales pour la production d'électricité ou des services de courtage - les équipements, les technologies et les logiciels pour la surveillance ou l'interception d'internet ou des communications téléphoniques - les équipements et technologies clés destinés aux secteurs de l'industrie du pétrole et du gaz naturel - les biens culturels Des services de courtage - les carburéacteurs et les additifs pour carburants - Règlement (UE) N 36/2012 du Conseil du (JO L16 du ) - Règlement (UE) N 509/2012 du Conseil du (JO L156 du ) - Règlement (UE) N 1332/2013 du Conseil du (JO L335 du ) - Règlement (UE) N 1323/2014 du Conseil du (JO L358 du ) SYRIEN YEMEN (certaines personnes et entités) ZIMBABWE. L'importation : - du pétrole brut ou des produits pétroliers - des biens culturels L'exportation de : - les équipements, les technologies et les logiciels susceptibles d'être utilisés pour la surveillance ou l'interception d'internet ou des communications téléphoniques - les équipements et technologies clés destinés aux secteurs de l'industrie du pétrole et du gaz naturel - les équipements ou les technologies devant servir pour la construction ou l'installation de nouvelles centrales pour la production d'électricité - les articles de luxe - les biens culturels - les carburéacteurs et les additifs pour carburants - AM du (MB du ) - AM du (MB du ) - AM du (MB du ) - AM du (MB du ) L'importation et l'exportation de l'or, des métaux précieux et des diamants - Règlement (UE) N 168/2012 du Conseil du (JO L54 du ) ou des services de courtage en rapport avec l'or, les métaux précieux et les diamants - Règlement (UE) n 1352/2014 du Conseil du (JO L365 du ) - Règlement (UE) n 2015/878 du Conseil du (JO L143 du ) - Règlement (CE) n 314/2004 du Conseil du (JO L55 du ) - Résolution 2216 des Nations Unies du

Tableau des restrictions commerciales à l'importation et/ou à l'exportation à l'encontre de certains pays 31/08/2015

Tableau des restrictions commerciales à l'importation et/ou à l'exportation à l'encontre de certains pays 31/08/2015 de Afghanistan NON Décision 2011/486/PESC du 1 er août 2011 modifiée en dernier lieu par la décision 2014/701/PESC du 8 octobre 2014 Biélorussie NON Règlement (CE) n 765/2006 du Conseil du 18 mai 2006

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 2012R0036 FR 07.03.2015 022.002 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (UE) N o 36/2012 DU CONSEIL du 18 janvier 2012 concernant

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 31.7.2014 L 229/13 DÉCISION 2014/512/PESC DU CONSEIL du 31 juillet 2014 concernant des mesures restrictives eu égard aux actions de la Russie déstabilisant la situation en Ukraine LE CONSEIL DE L'UNION

Plus en détail

REGLEMENT PROLIFERATION IRAN CONSOLIDE

REGLEMENT PROLIFERATION IRAN CONSOLIDE REGLEMENT PROLIFERATION IRAN CONSOLIDE Nota Bene 1 : dans le cas particulier de l Iran, il existe une double réglementation, une liée à la prolifération nucléaire, l autre liée à la répression interne.

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 2012R0267 FR 08.11.2014 011.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (UE) N o 267/2012 DU CONSEIL du 23 mars 2012 concernant

Plus en détail

II) RESTRICTIONS A L EXPORTATION ET A L IMPORTATION

II) RESTRICTIONS A L EXPORTATION ET A L IMPORTATION Dernière actualisation MESURES RESTRICTIVES EUROPÉENNES IRAN Règlement (UE) n 267/2012 du Conseil de l UE du 23 mars 2012 Règlement (UE) n 359/2011 du 12 avril 2011 Mesures d embargo Mesures restrictives

Plus en détail

5 juin 2013 LES SANCTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES

5 juin 2013 LES SANCTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES 5 juin 2013 LES SANCTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES Qu est est-ce que la DG Trésor? La direction générale du Trésor est au service du ministre pour lui proposer et conduire sous son autorité la politique

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 24.3.2012 Journal officiel de l Union européenne L 88/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 267/2012 DU CONSEIL du 23 mars 2012 concernant l'adoption de mesures restrictives à l'encontre

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 4707 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 241 110 22 décembre 22 mai 2009 2014 S o m m a i r e Règlement

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 19.1.2012 Journal officiel de l Union européenne L 16/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 36/2012 DU CONSEIL du 18 janvier 2012 concernant des mesures restrictives en raison de la

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Les restrictions commerciales imposées aux exportateurs pour des raisons de non-prolifération: les fondements Pr. Quentin MICHEL qmichel@ulg.ac.be Contenu de la présentation - Pourquoi la non-prolifération

Plus en détail

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

(Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 27.10.2010 Journal officiel de l Union européenne L 281/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 961/2010 DU CONSEIL du 25 octobre 2010 concernant l'adoption de mesures restrictives à

Plus en détail

Les embargos sur les armes de l Union européenne Des mesures symboliques? Par Virginie Moreau 21 juin 2012

Les embargos sur les armes de l Union européenne Des mesures symboliques? Par Virginie Moreau 21 juin 2012 Note d Analyse Les embargos sur les armes de l Union européenne Des mesures symboliques? Par Virginie Moreau 21 juin 2012 Résumé L Union européenne a recours aux embargos sur les armes pour amener certains

Plus en détail

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières.

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières. Présentation Fabex Energy Sarl, ce veut être le creuset et l expression de compétences avérées au service du marché Algérien, en vue de lui offrir des solutions innovantes en matière de produits et services

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne. (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS

Journal officiel de l'union européenne. (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS 18.10.2015 L 274/1 II (Actes non législatifs) RÈGLEMENTS modifiant le règlement (UE) n o RÈGLEMENT (UE) 2015/1861 DU CONSEIL du 18 octobre 2015 267/2012 concernant l'adoption de mesures restrictives à

Plus en détail

#$ % &'( Extraction. Pétrole brut. Produits pétroliers. Extraction et production de pétrole brut. Raffinage. Raffinage. Résidus de pétrole.

#$ % &'( Extraction. Pétrole brut. Produits pétroliers. Extraction et production de pétrole brut. Raffinage. Raffinage. Résidus de pétrole. # $ % & ( * #$ % &( Extraction Extraction et production de pétrole brut Pétrole brut Raffinage Gazéific ation Raffinage pétroliers Résidus de pétrole Synthèses de pétroliers Transport et distribution de

Plus en détail

Statistiques concernant la protection internationale au Grand-Duché de Luxembourg Mois d août 2015

Statistiques concernant la protection internationale au Grand-Duché de Luxembourg Mois d août 2015 Statistiques concernant la protection internationale au Grand-Duché de Luxembourg Mois d août 2015 Date de publication par la Direction de l immigration 8 août 2015 Guichets et bureaux : Adresse postale

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT N 833/2014 DU 31 JUILLET 2014

MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT N 833/2014 DU 31 JUILLET 2014 MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT N 833/2014 DU 31 JUILLET 2014 Dans l attente d une notice d explication de l Union européenne sur les mesures mises en œuvre par le Règlement n 833/2014 du 31 juillet 2014, la

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ

FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ FORMULAIRE COMPTE SOCIÉTÉ CETTE DEMANDE DOIT ÊTRE DÛMENT COMPLÉTÉE ET SIGNÉE AFIN D OUVRIR UN COMPTE AVEC ACTIVTRADES. Pour toute demande veuillez nous contacter au +33 (0) 182 882 977 ou à frenchdesk@activtrades.com

Plus en détail

À jour au 23 juillet 2013 Pour information seulement

À jour au 23 juillet 2013 Pour information seulement À jour au 23 juillet 2013 Présentation générale des sanctions imposées par les États-Unis à l égard de l Iran concernant des activités et des transactions de personnes et d entités non américaines Le présent

Plus en détail

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1);

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); «ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE 1. Le tableau ci-après contient la désignation: a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); b) des

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72

Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 Collections Statistiques N 176/2012 Série E : Statistiques Economiques N 72 EVOLUTION DES ECHANGES EXTERIEURS DE MARCHANDISES DE 2001 A 2011 - Par - La Direction Technique Chargée de la Comptabilité Nationale

Plus en détail

Les investissements en exploration-production et raffinage - 2012

Les investissements en exploration-production et raffinage - 2012 Réserves prolongées Raffinage propre Véhicules économes Carburants diversifiés CO maîtrisé Les investissements en exploration-production et raffinage - G US$ Investissements en exploration-production 65

Plus en détail

Investment Newsletter LES POINTS CLÉS DE L ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN. 23 Juillet 2015

Investment Newsletter LES POINTS CLÉS DE L ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN. 23 Juillet 2015 LES POINTS CLÉS DE L ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN Les grandes puissances mondiales (les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l ONU plus l Allemagne) et l Iran ont conclu, le 14 juillet

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

ARRETE. Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie

ARRETE. Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie Direction de l Observation et de la Programmation ARRETE Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie La ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et

Plus en détail

Actualité juridique. Août 2011 Droit de l emploi et du travail Droit du commerce international. Sommaire

Actualité juridique. Août 2011 Droit de l emploi et du travail Droit du commerce international. Sommaire Actualité juridique Une nouvelle exemption : les États-Unis modifient les contrôles d exportation aux termes des ITAR pour les personnes ayant une double nationalité et les ressortissants de pays tiers

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 FÉVRIER 2014 5 mars 2014: Mise à jour de certaines données 2013 estimées. 1 SOMMAIRE 1 LE MARCHÉ PÉTROLIER EN 2013

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

LE CERTIFICAT D ORIGINE COMMUNAUTAIRE

LE CERTIFICAT D ORIGINE COMMUNAUTAIRE LE CERTIFICAT D ORIGINE COMMUNAUTAIRE MODE D EMPLOI 1. Qu est-ce qu un certificat d origine communautaire? 2. Qui délivre les certificats d origine communautaires? 3. Comment rédiger un certificat d origine

Plus en détail

Industrie du gaz et du pétrole en Ouzbékistan

Industrie du gaz et du pétrole en Ouzbékistan Ambassade de Suisse auprès de l'ouzbékistan et de la République Kirghize Tachkent, le 28 février 2011 Industrie du gaz et du pétrole en Ouzbékistan Production de combustibles fossiles et d uranium L Ouzbékistan

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

LES MICRO SIMULATIONS ONU

LES MICRO SIMULATIONS ONU LES MICRO SIMULATIONS ONU LES OBJECTIFS DE LA MICRO SIMULATION ONU - Se familiariser avec les règles de procédure qu il sera nécessaire de maîtriser lors de l exercice final : LA SIMULATION ONU DU 15 MAI

Plus en détail

La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015

La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015 La Zone Economique Exclusive ZEE Libanaise: une délimitation conflictuelle pour l exploitation d importants gisements Marrakech 17 Avril 2015 Ordre des Géomètres-Topographes du Liban Antoine Mansour Président

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des frais occasionnés par un voyage de congé annuel

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE. Point 12 de l'ordre du jour MISE À JOUR SUR L ACHAT DE PRODUITS ALIMENTAIRES PAR LE PAM

F Distribution: GÉNÉRALE. Point 12 de l'ordre du jour MISE À JOUR SUR L ACHAT DE PRODUITS ALIMENTAIRES PAR LE PAM Session annuelle du Conseil d administration Rome, 25 28 mai 2015 QUESTIONS D'ADMINISTRATION ET DE GESTION Point 12 de l'ordre du jour Pour information* MISE À JOUR SUR L ACHAT DE PRODUITS ALIMENTAIRES

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

COUP D OEIL SUR LES PRODUITS DE BASE Edition spéciale sur l énergie

COUP D OEIL SUR LES PRODUITS DE BASE Edition spéciale sur l énergie Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement COUP D OEIL SUR LES PRODUITS DE BASE Edition spéciale sur l énergie N 3 - Février 2012 INTRODUCTION Ce numéro du Coup d œil sur les produits

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DE L'ETAT ACTUEL DU DROIT CONVENTIONNEL EN MATIERE DE LEGALISATION

TABLEAU RECAPITULATIF DE L'ETAT ACTUEL DU DROIT CONVENTIONNEL EN MATIERE DE LEGALISATION Date de mise à jour : septembre 2014 TABLEAU RECAPITULATIF DE L'ETAT ACTUEL DU DROIT CONVENTIONNEL EN MATIERE DE LEGALISATION Ce tableau concerne les documents établis par une autorité française qui doivent

Plus en détail

UN SOUTIEN POUR L AVENIR. Programme de réadaptation physique

UN SOUTIEN POUR L AVENIR. Programme de réadaptation physique UN SOUTIEN POUR L AVENIR Programme de réadaptation physique Photo de couverture François Blaise/CICR Michael Kleiner/CICR Avec le soutien du CICR, les centres de réadaptation physique peuvent répondre

Plus en détail

www.energyfundsadvisors.com - E-mail : contact@energyfundsadvisors.com

www.energyfundsadvisors.com - E-mail : contact@energyfundsadvisors.com La hausse du prix du pétrole au cours de la dernière décennie reflète en premier lieu la hausse des coûts de production marginaux, c est-à-dire des filières de production les plus coûteuses, sables bitumineux

Plus en détail

Quel sera l impact économique d un rapprochement entre l Iran

Quel sera l impact économique d un rapprochement entre l Iran Quel sera l impact économique d un rapprochement entre l Iran et les Etats-Unis? Thierry Coville Enseignant-chercheur à Negocia et chercheur associé à l IRIS. L annonce par le nouveau président américain

Plus en détail

I L import : A Domiciliation du titre d importation : 1 Le titre d importation : Aux termes de l'article préliminaire de l'instruction 01 de l'o.c.

I L import : A Domiciliation du titre d importation : 1 Le titre d importation : Aux termes de l'article préliminaire de l'instruction 01 de l'o.c. I L import : A Domiciliation du titre d importation : 1 Le titre d importation : Aux termes de l'article préliminaire de l'instruction 01 de l'o.c. «Toute importation de marchandises est subordonnée à

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 1) LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE 1. PRESENTATION DU PROGRAMME 08/11/2011 La Fabrique des Cinémas du Monde est composée de jeunes talents

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

Marié : votre livret de famille ou acte de mariage ainsi que la carte de séjour ou pièce d'identité du conjoint.

Marié : votre livret de famille ou acte de mariage ainsi que la carte de séjour ou pièce d'identité du conjoint. F.24 Carte de Séjour Temporaire pour le titulaire du statut de «Résident de longue durée-ce» dans un autre Etat membre ------- (Si autorisation préalable de la DIRECCTE) -articles L.313-4-1 & R.313-34-1

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français.

Extrait d'acte de naissance récent (moins de trois mois) traduit en français. F.40 Carte de Séjour Temporaire «Compétence et Talents» Première demande (introduction) -articles L.315-1 à 3, L.315-7 & R.315-4 du CESEDA Concerne le ressortissant étranger, qui réside hors de France,

Plus en détail

Le Moyen-Orient et le pétrole. pp32-39

Le Moyen-Orient et le pétrole. pp32-39 Le Moyen-Orient et le pétrole. pp32-39 Sujet 2 : Introduction : Définir l espace géographique qui constitue le M-O est une difficulté car cette notion ne recoupe pas les mêmes espaces lorsque l on utilise

Plus en détail

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est Mai 2013 Note de synthèse Bénéfices environnementaux d une mise en œuvre solide de la Directive sur la Qualité des Carburants Résumé de l étude Impacts environnementaux et économiques de la mise en œuvre

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Préambule Dans le contexte d un développement rapide

Plus en détail

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE

POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE POLITIQUE SECTORIELLE DÉFENSE 1. INTRODUCTION... 2 2. ENGAGEMENT... 2 3. GESTION DU RISQUE... 2 4. STANDARDS ET CRITÈRES SPÉCIFIQUES AU SECTEUR... 3 5. CHAMP D'APPLICATION... 4 6. PROCÉDURES D'APPLICATION...

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015 Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord Octobre 215 1 Feuille de route Environnement mondial Thèmes régionaux Exportateurs et importateurs de pétrole de la région MOANAP 2 Perspectives

Plus en détail

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 49 e Réunion du Comité permanent Punta del Este, Uruguay, 1 er juin 2015 SC49 03 Surplus de fonds administratifs 2014, état du financement des délégués

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2621 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 122 110 22 30 mai juin 2009 2015 S o m m a i r e Règlement grand-ducal

Plus en détail

1) Appels vers les téléphones fixes et satellites

1) Appels vers les téléphones fixes et satellites Tarifs de téléphonie par ADSL Tous les appels sont facturés à la seconde dès la première seconde. Tarifs valables pour les abonnés aux offres Club Internet 2 et Club Internet 3. 1) Appels vers les téléphones

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARTICIPANTS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARTICIPANTS CBD CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE Distr. GÉNÉRALE 10 mars 1999 ORIGINAL : FRANÇAIS ORGANE SUBSIDIAIRE CHARGÉ DE FOURNIR DES AVIS SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET TECHNOLOGIQUES (SBSTTA) Quatrième

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4

E/ECE/324/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.100/Rev.2/Amend.4 25 janvier 2011 Accord Concernant l'adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d'être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2006

Présentation des résultats semestriels 2006 Présentation des résultats semestriels 2006 Paris le 26 Octobre 2006-1- Sommaire L activité Faits marquants du 1er semestre 2006 Données consolidées du 1er semestre 2006 La bourse Perspectives -2- Tchad

Plus en détail

LES EMBARGOS SUR LES ARMES : MISE EN ŒUVRE, DÉFIS ET PERSPECTIVES

LES EMBARGOS SUR LES ARMES : MISE EN ŒUVRE, DÉFIS ET PERSPECTIVES C O M P T E - R E N D U RAPPORT DE SYNTHÈSE DU SÉMINAIRE LES EMBARGOS SUR LES ARMES : MISE EN ŒUVRE, DÉFIS ET PERSPECTIVES JANVIER 2014 COMPTE-RENDU DU SÉMINAIRE ORGANISÉ PAR L IRIS AVEC LE SOUTIEN DE

Plus en détail

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005 3 CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Genève Prof ofil statistique tistique des Pays les Moins Avancés Etabli par le secrétariat de la CNUCED NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Point 6.4 de l ordre du jour provisoire FCTC/COP/6/INF.DOC./2

Plus en détail

6256/15 P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T.

6256/15 P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T. 6256/15 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 4 mars 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 mars 2015

Plus en détail

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 RESOLUTION 5.2 : SUR LES QUESTIONS FINANCIERES ET BUDGETAIRES

Plus en détail

I N T O S A I Annexe ISSAI 5410

I N T O S A I Annexe ISSAI 5410 Les Normes internationales des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISSAI) sont publiées par l Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances

Plus en détail

Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel -

Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel - INTRODUCTION DEFIS ET ENJEUX DES ENERGIES FOSSILES AU XXI EME SIECLE Isabelle Rousseau* Depuis la révolution industrielle, les énergies fossiles - charbon, pétrole et gaz naturel - ont été des composantes

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Des mots pour des maux

Des mots pour des maux Des mots pour des maux Le Plan Nord: Un plan pour qui? 1. Pourquoi s y intéresser? Qu est-ce que le Plan Nord? C est un projet économique qui a pour but d exploiter les mines, la forêt, l énergie et les

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011 Le service international de départ couvre les appels vers d'autres destinations que le Canada et les États-Unis. Les appels sont acheminés sous réserve des restrictions de service en vigueur à l'emplacement

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA GUERRE MONDIALE DE L ENERGIE

CHAPITRE 1 : LA GUERRE MONDIALE DE L ENERGIE CHAPITRE 1 : LA GUERRE MONDIALE DE L ENERGIE Intro : - Raréfaction des ressources en matières premières et particulièrement le pétrole - La dépendance énergétique de la Chine, le E-U et de l Inde et leurs

Plus en détail

Protocole final de la Convention postale universelle

Protocole final de la Convention postale universelle UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE 3.1 Actes de Doha 2012 Protocole final de la Convention postale universelle Union postale universelle 2 Protocole final de la Convention postale universelle Art. I. Appartenance

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié F.17 Carte de Résident Renouvellement - Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au

Plus en détail

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB)

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Sonia Drobysz, Juriste Atelier National de la Mise en Œuvre de la Convention sur l Interdiction des Armes

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Le deuxième semestre 2013 restera marqué par la stabilité des

Le deuxième semestre 2013 restera marqué par la stabilité des FICHE PAYS PÉTROLE : UNE STABILITÉ DURABLE Département analyse et prévision Le deuxième semestre 2013 restera marqué par la stabilité des prix autour de 110 dollars le baril de Brent. Ce maintien à des

Plus en détail

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 )

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) Crédit valable 60 jours Communications depuis la France métropolitaine vers le monde entier (hormis vers la France métropolitaine)

Plus en détail

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 par Aniket Bhushan Chercheur principal, Institut Nord-Sud Ce rapport présente un aperçu et une analyse des données

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE RABAT, 18 OCTOBRE 2012 Les relations entre le Maroc et la Russie sont anciennes. Toutefois, elles n ont connu

Plus en détail

5. Répercussions économiques de l accord avec la République islamique d Iran

5. Répercussions économiques de l accord avec la République islamique d Iran . Répercussions économiques de l accord avec la République islamique d Iran L accord passé récemment entre les P+1 et l Iran 1 permet la levée de la plupart des sanctions économiques et une nette amélioration

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint. F.23 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» ------- Rente d'accident du travail ou de maladie professionnelle -articles L.313-11 al.9 & R.313-20 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

13191/14 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014. le 25 septembre 2014 le 25 septembre 2014

13191/14 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014. le 25 septembre 2014 le 25 septembre 2014 13191/14 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 25 septembre 2014

Plus en détail

Des cartes pour comprendre le monde. Terminales S

Des cartes pour comprendre le monde. Terminales S Des cartes pour comprendre le monde Terminales S 1 Introduction HISTGEOGRAPHIE.COM 2 Doc 1 La sphéricité terrestre Le globe terrestre européocentré Le globe terrestre americanocentré Le globe terrestre

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail