Réglementation européenne prise en application du Protocole de Montréal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réglementation européenne prise en application du Protocole de Montréal"

Transcription

1 Réglementation européenne prise en application du Protocole de Montréal Clarisse DURAND Chargée de mission Substances appauvrissant la couche d'ozone - Gaz à effet de serre fluorés Bureau des Substances et Préparations Chimiques 12 mars Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

2 I - Généralités 2

3 Quelques rappels historiques Milieu des années 1970 : appauvrissement et destruction de la couche d ozone stratosphérique par certains produits chimiques : Premier plan d action mondial pour la couche d ozone 1985 : Signature de la Convention de Vienne pour la protection de la couche d ozone Découverte du trou au dessus de l Antarctique. 16 septembre 1987 : Signature du Protocole de Montréal par 25 Parties (dont l Union européenne et la France) 1er janvier 1989 : entrée en vigueur du Protocole de Montréal Son objectif = cessation progressive de la production et de la consommation de substances appauvrissant la couche d ozone. 3

4 Le Protocole de Montréal 197 Parties = seul traité des Nations Unies bénéficiant de la ratification universelle. Cas particulier de la plupart des pays en développement (Parties visées à l article 5 du Protocole) : Période de grâce de 10 à 15 ans pour appliquer le calendrier d élimination Possibilité d obtention de subventions via un Fonds Multilatéral pour aider au respect des obligations du Protocole. Fin 2009, 98% des produits chimiques contrôlés par le Protocole avaient été éliminés. 4

5 Évolution de la couche d ozone France métropolitaine km 2, Afrique: km 2, Fédération de Russie : km 2 D ici à , la couche d ozone devrait avoir retrouvé ses caractéristiques du début des années

6 Substances appauvrissant la couche d ozone Substances halogénées (contenant chlore, brome ou fluor). Les plus connues : Chlorofluorocarbures Halons Hydrochlorofluorocarbures Tétrachlorure de carbone (CCl 4 ) Bromure de méthyle CFC HCFC CTC 6

7 Usages fréquents Réfrigération Utilisations Agents d expansion pour la fabrication de mousses Solvants de nettoyage Propulseurs (aérosols) Extinction incendie Usages biocides et phytosanitaires Intermédiaires de synthèse, agents de fabrication Utilisations en laboratoire et à des fins d analyse Substances appauvrissant la couche d ozone CFC, HCFC CFC, HCFC CFC, CCl 4, HCFC, méthylchloroforme CFC Halons, HCFC Bromure de méthyle CCl 4, HCFC, CFC CCl 4, méthylchloroforme, CFC 7

8 Mise en garde préalable Certaines substances appauvrissant la couche d ozone peuvent également avoir la propriété de favoriser le réchauffement climatique. Exemples : Type de fluide Appauvrissement de la couche d ozone Réchauffement climatique CFC Oui Oui HCFC Oui Oui HFC Non Oui Attention : Ces substances ne peuvent être concernées à la fois par les deux réglementations (SAO et F-Gaz). 8

9 Monde Appauvrissement de la couche d ozone Convention de Vienne + Protocole de Montréal Réchauffement climatique Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques + Protocole de Kyoto Europe Substances visées Règlement (CE) n 1005/2009 relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone (Règlement n 2037/2000 abrogé) Substances réglementées : CFC, halons, CFC entièrement halogénés, CCl 4, 1,1,1-trichloroéthane, HCFC, HBFC, bromure de méthyle, bromochlorométhane Règlement (CE) n 842/2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés Gaz à effet de serre fluorés : HFC, PFC, SF 6 Objectifs Production, mise sur le marché et utilisation sont interdites sauf si dérogations et exemptions. Confinement, prévention et réduction des émissions de gaz à effet de serre fluorés. 9

10 II La réglementation européenne 10

11 La réglementation communautaire applicable Il s agit du règlement (CE) n 1005/2009 relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone, qui reprend les exigences du règlement (CE) n 2037/2000. Pris en application du Protocole de Montréal. Exigences plus contraignantes. Par exemple : HCFC Produits et équipements tributaires. Rapports annuels plus détaillés (articles 26 et 27) Bromure de méthyle S applique aux substances réglementées, nouvelles substances et aux produits et équipements qui contiennent ces substances ou qui en sont tributaires

12 Principes généraux Substances réglementées identiques à celles du Protocole de Montréal, mais groupes numérotés différemment : CFC Groupe I CFC ent. halogénés Groupe II Halons Groupe III CCl 4 Groupe IV 1,1,1 trichloroéthane (ou méthylchloroform) Groupe V CH 3 Br Groupe VI HBFC Groupe VII HCFC Groupe VIII Bromochlorométhane Groupe IX Interdictions : Chapitre II (et Chapitre IV) Production de substances réglementées = interdite article 4 Mise sur le marché et utilisation de substances réglementées = interdites article 5 Mise sur le marché de produits et d équipements contenant des substances réglementées ou qui en sont tributaires : interdite article 6 Importations et exportations de substances réglementées ou de produits et d équipements contenant des substances réglementées ou qui en sont tributaires : interdites article 15 et 17 12

13 Exemptions et dérogations Existence de dérogations et d exemptions : Chapitre III (et Chapitre IV) : Intermédiaires de synthèse : article 7 Intermédiaire de synthèse : toute substance réglementée ou nouvelle substance qui subit une transformation chimique par un procédé dans le cadre duquel elle est entièrement convertie à partir de sa composition originale et dont les émissions sont négligeables. Exemple : utilisation de halon 1301 dans la synthèse d une substance active de produit phytopharmaceutique Production, mise sur le marché et utilisation autorisées. Substance produite spécifiquement pour un usage en tant qu intermédiaire de synthèse ne peut être utilisée que pour cet usage. Étiquette obligatoire indiquant l usage. 13

14 Exemptions et dérogations Agents de fabrication : article 8 Agent de fabrication = toute substance réglementée utilisée comme agent chimique de fabrication dans les applications figurant sur la liste de l annexe III. Exemple : utilisation de CCl 4 pour l élimination du NCl 3 dans le cadre de la production de chlore et soude. Production, mise sur le marché et utilisation autorisées uniquement pour les entreprises autorisées pour un usage particulier. Allocations de quantités maximales par usage et par entreprise Pour l appoint (utilisation) = 1083 tonnes pour l UE Pour les émissions = 17 tonnes pour l UE Utilisation autorisée uniquement dans les installations existantes au 1er sept Substance produite spécifiquement pour un usage en tant qu agent de fabrication ne peut être utilisée que pour cet usage. Étiquette obligatoire indiquant l usage «agent de fabrication». 14

15 Exemptions et dérogations Destruction et régénération : article 9 Mise sur le marché de substances réglementées et de produits et d équipements contenant des substances réglementées ou qui en sont tributaires en vue de leur destruction dans la Communauté : autorisée Mise sur le marché de substances réglementées en vue de leur régénération dans la Communauté : autorisée. Annexe VII : liste des techniques de destruction autorisées. 15

16 Exemptions et dérogations Utilisations essentielles en laboratoire et à des fins d analyse article 10 Règlement (UE) n 291/2011 liste les utilisations en laboratoire et à des fins d analyse qui sont considérées comme essentielles. Exemple d utilisation : utilisation de bromure de méthyle en laboratoire pour comparer l efficacité des alternatives au bromure de méthyle. Production, mise sur le marché et utilisation autorisées, sous réserve : Pour les utilisateurs, de s enregistrer auprès de la Commission : substances utilisées, finalité, consommation annuelle et fournisseurs. Pour les producteurs et importateurs, d avoir une licence : utilisation précise, substances utilisées et quantité autorisée. Licences annuelles = déclarations à faire l année N-1. Pour 2013 : déclarations à faire avant le 30 juin Substance produite spécifiquement pour une utilisation en laboratoire et à des fins d analyse ne peut être utilisée que pour cet usage. Étiquette obligatoire indiquant l usage. 16

17 Exemptions et dérogations Cas des HCFC article 11 Production de HCFC autorisée si respect du calendrier de réduction suivant : 1er janv déc : 35% du niveau calculé de production de HCFC de er janv déc : 14% du niveau calculé de production de HCFC de er janv déc : 7% du niveau calculé de production de HCFC de A compter du 1er janvier 2020 : plus de production de HCFC (hors exemptions et dérogations prévues aux articles 6 à 10). Équipements de réfrigération, climatisation et pompes à chaleur existants : Depuis le 1er janvier 2010 : interdiction de mise sur le marché et d utilisation des HCFC vierges pour la maintenance et l entretien de tout équipement. A partir du 1er janvier 2015 : interdiction d utiliser des HCFC pour la maintenance et l entretien de tout équipement. Étiquette précisant type et quantité de substance contenue. Si HCFC régénéré : étiquette obligatoire le précisant, ainsi que N de lot et nom et adresse de l installation de régénération. 17

18 Exemptions et dérogations Cas des HCFC article 11 Utilisations en laboratoire et à des fins d analyse : production, mise sur le marché et utilisation autorisées, avec les mêmes conditions que pour le cas général (enregistrement et licences). Exemptions possibles pour la mise sur le marché et l utilisation de HCFC (ainsi que produits et d équipements en contenant ou qui en sont tributaires) : Sur démonstration technico-économique, Exemption ne pouvant aller au-delà du 31 décembre 2019, Soumis à une analyse par un bureau d étude mandaté par la Commission européenne, puis à un vote en comité. 18

19 Exemptions et dérogations Utilisations critiques de halons : article 13 Mise sur le marché et utilisation uniquement pour des utilisations critiques mise sur le marché uniquement par des entreprises autorisées à stocker des halons pour des utilisations critiques. Utilisations critiques listées à l annexe VI (=> issue du règlement (CE) n 744/2010). Sont précisés : La catégorie d équipement ou d installation (exemple : aéronefs), But (exemple : protection des cabines et des postes d équipage), Type d extincteur : extincteur portatif ou dispositif fixe, Type de halon : halon 1211, halon 1301 ou halon 2402 Date butoir (pas d utilisation dans nouveaux équipements et nouvelles installations) Date limite (pas d utilisation autorisée + mise hors service des extincteurs et systèmes de protection contre l incendie) Attention : Bien vérifier le type de halon autorisé par type d'application. 19

20 Exemptions et dérogations Utilisations critiques de halons : article 13 Dérogations aux dates limites et aux dates butoirs possible lorsqu il n existe pas de substituts techniquement et économiquement acceptables. 20

21 Importations et Exportations Importations et exportations de substances réglementées (ou de produits et équipements en contenant ou qui en sont tributaires) : interdites articles 15 et 17 Exemptions prévues pour les importations de : Substances réglementées destinées à des utilisations en laboratoire et à des fins d analyse, ainsi que les produits et équipements contenant ces substances ou qui en sont tributaires destinés à telles utilisations. Substances réglementées destinées à être utilisées en tant qu intermédiaires de synthèse ou agents de fabrication. Substances réglementées et produits et équipements contenant ces substances ou qui en sont tributaires destinés à être détruits 21

22 Importations et Exportations Exemptions prévues pour les importations de : Bromure de méthyle (uniquement cas d'urgence ou si reconditionnement suivi d une réexportation au plus tard le 31 déc. de l année d importation valable jusqu au 31/12/2014) Halons récupérés, recyclés ou régénérés seulement si importés pour utilisations critiques, ainsi que produits et équipements contenant des halons ou tributaires de halons pour satisfaire les besoins d utilisations critiques. HCFC destinés à être reconditionnés puis réexportés au plus tard le 31 déc. de l année suivant l importation - valable jusqu au 31/12/2019. (+équipements et produits les contenant ) 22

23 Importations et Exportations Exemptions prévues pour les exportations de : Substances réglementées destinées à des utilisations en laboratoire et à des fins d analyse ou destinées à être utilisées en tant qu intermédiaires de synthèse ou agents de fabrication. Produits et équipements contenant des substances réglementées produites pour des utilisations en laboratoire et à des fins d analyse HCFC vierges ou régénérés pour les usages autres que destruction. Bromure de méthyle pour des applications de quarantaine, jusqu au 31 décembre Halons récupérés, recyclés ou régénérés seulement pour des besoins d'utilisations critiques + produits et équipements en contenant ou qui en sont tributaires Inhalateurs-doseurs contenant des CFC si utilisation autorisée au titre du règlement (CE) n 2037/

24 Licences Licences d importation et d exportation délivrées par la Commission (sauf pour pour le cas de la réexportation faisant suite à un transit sur le territoire douanier, à un dépôt temporaire, à une procédure de zone franche, au sens du règlement (CE) n 450/2008, et si la réexportation a lieu dans les 45 jours). Allocation de quotas pour les substances réglementées importées : Utilisées en laboratoire et à des fins d analyse ou utilisations critiques (halons). Utilisées en tant qu intermédiaire de synthèse ou agents de fabrication. Déclarations à faire l année N-1. Pour 2013 : déclarations à faire avant le 30 juin

25 Commerce avec les non-parties Importations et exportations en provenance ou à destination de tout État non-partie au Protocole sont interdites. article 20 Si un amendement n est pas ratifié par un pays, il est considéré comme non-partie au titre de la substance visée par l amendement : CFC (groupe I) et halons Autres CFC, CCl 4 et méthylchloroforme Bromure de méthyle et HBFC HCFC et bromochlorométhane Protocole de Montréal Amend. de Londres Amend. de Copenhague Amend. De Pékin Dérogation concernant les HCFC pour les Parties visées à l article 5 du Protocole de Montréal (~ pays en développement): Jusqu au 1er janvier 2013, elles sont considérées comme Parties, même si elles n ont pas ratifié l amendement de Pékin. Parties A5 n ayant pas ratifié l amendement de Pékin : Azerbaïdjan, Bahreïn, Bolivie, Botswana, Côte d'ivoire, Tchad, Djibouti, Équateur, Haïti, Iran, Kenya, Libye, Mauritanie, Maroc, Népal, Nicaragua, Papouasie Nouvelle Guinée, Pérou, Arabie Saoudite, Sud Soudan, Syrie. (à la date du 7 mars 2012) 25

26 Commerce avec les non-parties A compter du 1er janvier 2013, il ne sera donc plus possible d exporter de HCFC vers ces pays (sauf si ratification d ici à cette date). Dérogation valable uniquement pour les Parties visées à l article 5 : Le Kazakhstan n est pas une Partie visée à l article 5 et n a pas ratifié l amendement de Pékin => commerce de HCFC interdit avec le Kazakhstan. 26

27 Fuites et émissions Article 23 Mesures préventives pour réduire les fuites et émissions de substances à mettre en place. Cas des équipements de réfrigération, de climatisation et de pompes à chaleur, les équipements contenant des solvants ou les systèmes de protection contre le feu : Charge 2kg : contrôle d étanchéité une fois tous les 12 mois (exigence nationale) Charge 30 kg : contrôle d étanchéité une fois tous les 6 mois Charge 300 kg : contrôle d étanchéité une fois tous les 3 mois Si détection de fuites => réparation dans les 14 jours. Si réparation => nouveau contrôle dans le mois qui suit. 27

28 Autres dispositions Rapports annuels : Soumis par les États membres Article 26 Soumis par les entreprises Article 27 Inspections : Article 28 28

29 III Nouvelles dispositions introduites par le règlement (CE) n 1005/

30 Règlement (CE) n 1005/2009 Règlement précédent = règlement (CE) n 2037/2000 Entrée en vigueur du règlement (CE) n 1005/2009 : 1er janvier 2010 Nouvelle organisation du règlement. Par exemple : Chapitre II : interdictions Règ. 2037/2000 : Chapitre II : calendrier d élimination Chapitre III : exemptions et dérogations 30

31 Produits et équipements Avant 2010 : seuls les produits et équipements contenant des substances réglementées étaient soumis au règlement. Depuis le 1er janvier 2010 (Règlement (CE) n 1005/2009) : Produits et équipements tributaires des substances réglementées également soumis au règlement. Mise sur le marché de produits et équipements contenant ou tributaires de substances réglementées = interdite (Art. 6) Sauf si les produits et équipements utilisent des substances réglementées bénéficiant d une exemption : utilisations essentielles en laboratoires et à des fins d analyse, utilisations critiques de halons, utilisation autorisée au titre du règlement (CE) n 2037/2000 (Art. 3 1). Cas des HCFC : possibilité d exemption pour les produits et équipements contenant ou tributaires de substances réglementées soumis à vote en comité et pas au delà du 31 décembre

32 HCFC Calendrier de réduction de la production de HCFC : 1er janv déc : 35% du niveau calculé de production de HCFC de er janv déc : 14% du niveau calculé de production de HCFC de er janv déc : 7% du niveau calculé de production de HCFC de Arrêt de la production : 1er janvier 2020 et non plus 1er janvier (sauf exemptions prévues par le règlement Jusqu au 31 décembre 2019 : dérogations possibles mais soumises à démonstration technico-économique et vote en comité. 32

33 Usages bénéficiant d une exemption Utilisation en tant qu intermédiaires de synthèse, agents de fabrication ou en laboratoire et à des fins d analyse : Substances réglementées produites pour un usage déterminé : pas de possibilité de changer cet usage a posteriori. Étiquetage de l usage obligatoire sur le récipient ou container. Cas particulier des agents de fabrication : Quotas d utilisation et d émissions alloués, par entreprise, via une décision de la Commission européenne. Utilisation en laboratoire et à des fins d analyse : Quotas pour les producteurs et importateurs, Enregistrement des utilisateurs, Déclarations annuelles. 33

34 Usages bénéficiant d une exemption Bromure de méthyle : Article 12 Interdiction générale pas d utilisations critiques. Jusqu au 18 mars 2010 : seule la mise sur le marché et l utilisation pour des applications en applications de quarantaine et traitement préalable à l expédition étaient acceptées. Utilisation en cas d urgence (prolifération inattendue) sur autorisation de la Commission européenne. Halons Article 13 Introduction de dates butoirs (nouvelles applications) et dates limites (applications existantes) Clause de révision de l annexe VI (liste des utilisations critiques) Dérogations prévues s il n existe pas de substituts «techniquement et économiquement acceptables» : soumises à vote. 34

35 Rapports annuels entreprises Substances? substances réglementées et substances nouvelles Quelles entreprises? Producteurs, importateurs, exportateurs, utilisateurs (agents de fabrication et intermédiaires de synthèse) et entreprises qui détruisent. 35

36 Merci de votre attention Question? 36

RÈGLEMENTS. Journal officiel de l Union européenne L 286/1. (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire)

RÈGLEMENTS. Journal officiel de l Union européenne L 286/1. (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) 31.10.2009 Journal officiel de l Union européenne L 286/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 1005/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN

Plus en détail

16 Joumada Ethania 1428 1er juillet 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43 11. «Utilisation essentielle» toute utilisation :

16 Joumada Ethania 1428 1er juillet 2007 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 43 11. «Utilisation essentielle» toute utilisation : Décret exécutif n 07-207 du 15 Joumada Ethania 1428 correspondant au 30 juin 2007 réglementant l usage des substances qui appauvrissent la couche d ozone, de leurs mélanges et des produits qui en contiennent.

Plus en détail

Substances appauvrissant la couche d ozone

Substances appauvrissant la couche d ozone Annexe 1.4 26 (art. 3) Substances appauvrissant la couche d ozone 1 Définitions 1 Sont considérés comme des substances appauvrissant la couche d ozone: a. tous les chlorofluorocarbures entièrement halogénés

Plus en détail

LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT

LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT LA REGLEMENTATION RELATIVE A CERTAINS FLUIDES FRIGORIGENES ET AUX EQUIPEMENTS DE REFRIGERATION OU DE CLIMATISATION LES CONTENANT I / LES REGLEMENTATIONS APPLICABLES 1 - DECRET 92-1271 DU 7 DECEMBRE 1992

Plus en détail

Fluides frigorigènes fluorés

Fluides frigorigènes fluorés COLLECTION REPÈRES) Fluides frigorigènes fluorés Rapport annuel RAPPORT ANNUEL DE L OBSERVATOIRE DES FLUIDES FRIGORIGENES ET GAZ FLUORES DONNEES 2013 Novembre 2014 Rapport réalisé pour le compte de l ADEME

Plus en détail

>> NOUVEAU REGLEMENT «F-GAZ»

>> NOUVEAU REGLEMENT «F-GAZ» N 2014-647 Information Environnement Pôle Développement et Environnement Industriels NOUVEAU REGLEMENT «F-GAZ» Selon le 4 ème rapport d évaluation du groupe d experts intergouvernemental sur l évolution

Plus en détail

LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX. Les fluides frigorigènes. et leur impact environnemental

LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX. Les fluides frigorigènes. et leur impact environnemental LA CLIMATISATION : LES ASPECTS ENVIRONNEMENTAUX Les fluides frigorigènes et leur impact environnemental 31 MARS 2005 Les différents aspects environnementaux la couche d ozone l effet de serre : les émissions

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 29.9.2000 FR Journal officiel des Communautés européennes L 244/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 2037/2000 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère;

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère; Projet de règlement grand-ducal relatif a)aux contrôles d équipements de réfrigération, de climatisation et de pompes à chaleur fonctionnant aux fluides réfrigérants du type HFC, HCFC ou CFC b) à l inspection

Plus en détail

FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL P O U R I N V E S T I R D A N S N O T R E P L A N È T E. progressive. des. la couche d ozone L expérience du FEM

FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL P O U R I N V E S T I R D A N S N O T R E P L A N È T E. progressive. des. la couche d ozone L expérience du FEM FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL P O U R I N V E S T I R D A N S N O T R E P L A N È T E progressive Investir dans l élimination des substances APPAUVRISSANT la couche d ozone L expérience du FEM Avant-propos

Plus en détail

Révision du règlement F-Gas La position de la France

Révision du règlement F-Gas La position de la France Révision du règlement F-Gas La position de la France Samuel JUST Chargé de mission Substances appauvrissant la couche d'ozone - Gaz à effet de serre fluorés Bureau des Substances et Préparations Chimiques

Plus en détail

Fiche d information : Règlement fédéral sur les halocarbures, 2003

Fiche d information : Règlement fédéral sur les halocarbures, 2003 Fiche d information : Règlement fédéral sur les halocarbures, 2003 Informations pour les entrepreneurs d entretien en ce qui concerne les systèmes de réfrigération ou de climatisation Cette fiche d information

Plus en détail

(Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1,

(Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1, 20.5.2014 Journal officiel de l Union européenne L 150/195 RÈGLEMENT (UE) N o 517/2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 avril 2014 relatif aux gaz à effet de serre fluorés et abrogeant le règlement

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2983 DU 18/01/2010

CIRCULAIRE N 2983 DU 18/01/2010 CIRCULAIRE N 2983 DU 18/01/2010 Objet : Utilisation des fluides frigorigènes dans les installations de réfrigération A l'attention de(s) : Pour information : Monsieur l'administrateur général de l'administration

Plus en détail

Ordonnance sur les substances dangereuses pour l environnement

Ordonnance sur les substances dangereuses pour l environnement Ordonnance sur les substances dangereuses pour l environnement (Ordonnance sur les substances, Osubst) Modification du 30 avril 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 9 juin 1986 sur

Plus en détail

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005)

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005) INSTITUT INTERNATIONAL DU FROID Organisation intergouvernementale pour le développement du froid INTERNATIONAL INSTITUTE OF REFRIGERATION Intergovernmental organization for the development of refrigeration

Plus en détail

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013)

REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES (d application au 31.01.2013) 1987 : Protocole de Montréal : suppression des fluides détruisant la couche d ozone. 1991 : Arrêté Royal du 7 mars 1991 : CFC ne peuvent

Plus en détail

Modification de l ORRChim Installations stationnaires contenant des fluides frigorigènes stables dans l air

Modification de l ORRChim Installations stationnaires contenant des fluides frigorigènes stables dans l air Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Protection de l air et produits chimiques Modification

Plus en détail

Règlement «F-GAS» 517/2014/UE. Abroge le règlement 842/2006

Règlement «F-GAS» 517/2014/UE. Abroge le règlement 842/2006 Règlement «F-GAS» 517/2014/UE Abroge le règlement 842/2006 F-GAZ 517/2014/UE Sommaire Le Cemafroid Préambule Mise sur le marché Confinement Traçabilité Interdictions et restrictions Certification Révisions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-1790 du 28 décembre 2015 relatif à certains fluides frigorigènes et aux gaz

Plus en détail

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES CU IS B U I NE AN S DE RI E S CL IM AT IS AT IO N IO N ÉR AT IG RÉ FR ETS TERRADE RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION FGAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES Vous êtes détenteur d un équipement frigorifique

Plus en détail

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid.

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid. Bien qu ayant un intérêt évident en matière de maîtrise de la chaîne du froid, certains fluides frigorigènes (CFC, HCFC, HFC) couramment utilisés dans les métiers de l alimentation ont par ailleurs un

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 1.8.2008 COM(2008) 505 final 2008/0165 (COD) C6-0297/08 Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du [ ] relatif à des substances

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT D EQUIPEMENT(S) FIGURANT DANS LA BASE DE DONNEES LEME PRÊTS OU LEASING JUSQU'A 3 000 000 DH

DEMANDE DE FINANCEMENT D EQUIPEMENT(S) FIGURANT DANS LA BASE DE DONNEES LEME PRÊTS OU LEASING JUSQU'A 3 000 000 DH DEMANDE DE FINANCEMENT D EQUIPEMENT(S) FIGURANT DANS LA BASE DE DONNEES LEME PRÊTS OU LEASING JUSQU'A 3 000 000 DH Pour faire une demande de crédit (prêt ou leasing) pour le financement de l achat d équipements

Plus en détail

La Cellule des Conseillers en Environnement. Les fluides frigorigènes et les équipements frigorifiques : réglementation. Bastogne mars 2013

La Cellule des Conseillers en Environnement. Les fluides frigorigènes et les équipements frigorifiques : réglementation. Bastogne mars 2013 Les fluides frigorigènes et les équipements frigorifiques : réglementation Bastogne mars 2013 Olivier CAPPELLIN Cellule des Conseillers en Environnement Chemin du Stocquoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/71/28 28 octobre 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE PROJETS D INVESTISSEMENTS ACCOMPAGNES (NON-LEME) PRÊT JUSQU'A 50 000 000 DH/ LEASING JUSQU'A 10 000 000 DH

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE PROJETS D INVESTISSEMENTS ACCOMPAGNES (NON-LEME) PRÊT JUSQU'A 50 000 000 DH/ LEASING JUSQU'A 10 000 000 DH FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE PROJETS D INVESTISSEMENTS ACCOMPAGNES (NON-LEME) PRÊT JUSQU'A 50 000 000 DH/ LEASING JUSQU'A 10 000 000 DH Pour faire une demande de crédit (prêt ou leasing) pour

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/72/41 14 avril 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone tel qu'ajusté et/ou amendé à Londres (1990) Copenhague (1992) Vienne (1995) Montréal (1997) Beijing (1999) PNUE Secrétariat

Plus en détail

LE NOUVEAU RÈGLEMENT F-Gaz. Promouvoir l efficacité énergétique et une gestion responsable des fluides frigorigènes

LE NOUVEAU RÈGLEMENT F-Gaz. Promouvoir l efficacité énergétique et une gestion responsable des fluides frigorigènes Promouvoir l efficacité énergétique et une gestion responsable des fluides frigorigènes Heating and cooling is your life and our mission LE NOUVEAU RÈGLEMENT F-Gaz Introduction L EPEE (European Partnership

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/72/46 15 mai 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

L 92/28 Journal officiel de l Union européenne 3.4.2008

L 92/28 Journal officiel de l Union européenne 3.4.2008 L 92/28 Journal officiel de l Union européenne 3.4.2008 RÈGLEMENT (CE) N o 308/2008 DE LA COMMISSION du 2 avril 2008 établissant, conformément au règlement (CE) n o 842/2006 du Parlement européen et du

Plus en détail

CFC (et HCFC et HFC) Chlorofluorocarbures

CFC (et HCFC et HFC) Chlorofluorocarbures CFC (et HCFC et HFC) Chlorofluorocarbures Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 1ère) I. Introduction Les chloro fluorocarbures ou CFCs font partie de la famille des halocarbures, c'est-à-dire

Plus en détail

PRÉSERVATION DE LA COUCHE D OZONE ET DU SYSTÈME CLIMATIQUE PLANÉTAIRE

PRÉSERVATION DE LA COUCHE D OZONE ET DU SYSTÈME CLIMATIQUE PLANÉTAIRE PRÉSERVATION DE LA COUCHE D OZONE ET DU SYSTÈME CLIMATIQUE PLANÉTAIRE Questions relatives aux hydrofluorocarbures et aux hydrocarbures perfluorés Résumé à l intention des décideurs et Résumé technique

Plus en détail

Document d interprétation de la réglementation applicable à la manipulation des fluides frigorigènes de type CFC, HCFC, HFC et PFC.

Document d interprétation de la réglementation applicable à la manipulation des fluides frigorigènes de type CFC, HCFC, HFC et PFC. MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Document d interprétation de la réglementation applicable à la manipulation des fluides frigorigènes de type CFC, HCFC, HFC et PFC. Les

Plus en détail

Le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone (1987) Préambule

Le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone (1987) Préambule 1 von 5 02/07/2010 11:36 Le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone (1987) Préambule Les Parties au présent Protocole, Etant Parties à la Convention de Vienne

Plus en détail

Les Gaz fluorés. Vers une réduction accrue du réchauffement climatique. Changement climatique HFC DIOX YDE DE CARBONE, N 2 O, MÉTHANE

Les Gaz fluorés. Vers une réduction accrue du réchauffement climatique. Changement climatique HFC DIOX YDE DE CARBONE, N 2 O, MÉTHANE Les Gaz fluorés Vers une réduction accrue du réchauffement climatique Changement climatique DIOX YDE DE CARBONE, N 2 O, MÉTHANE HFC Les gaz fluorés sont largement utilisés... La famille des gaz fluorés

Plus en détail

L ozone stratosphérique

L ozone stratosphérique Livret sur l environnement 2013 L ozone stratosphérique Marie-Lise Chanin I - Questions les plus fréquentes Qu est-ce que l ozone et où se situe-t-il dans l atmosphère? L ozone est un gaz qui est naturellement

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/58/29 9 juin 2009 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Tous les meilleurs moyens de protéger le climat et la couche d ozone.

Tous les meilleurs moyens de protéger le climat et la couche d ozone. Programme des Nations Unies pour l environnement (PNUE) DEC/Bureau d information pour les conventions Maison internationale de l environnement, Genève 11-13, chemin des Anémones - CH-1219, Châtelaine,

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/54/45 11 mars 2008 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

COMMUNICATION DES DONNÉES SUR LA PROGRESSION DE LA MISE EN OEUVRE DES PROGRAMMES DE PAYS AU SECRETARIAT DU FONDS MULTILATÉRAL

COMMUNICATION DES DONNÉES SUR LA PROGRESSION DE LA MISE EN OEUVRE DES PROGRAMMES DE PAYS AU SECRETARIAT DU FONDS MULTILATÉRAL COMMUNICATION DES DONNÉES SUR LA PROGRESSION DE LA MISE EN OEUVRE DES PROGRAMMES DE PAYS AU SECRETARIAT DU FONDS MULTILATÉRAL Guide pratique de communication INTRODUCTION Les pays visés à l article 5 sont

Plus en détail

Table des matières. Table des matières...ii. Présentation de Réseau Environnement... 1. 1. Introduction... 2

Table des matières. Table des matières...ii. Présentation de Réseau Environnement... 1. 1. Introduction... 2 Table des matières Table des matières...ii Présentation de Réseau Environnement... 1 1. Introduction... 2 2. Élimination de l obligation de validation des projets... 2 3. Valeur maximale des enchères...

Plus en détail

Bulletin d Information de l Académie Hassan II des Sciences et Techniques n 4

Bulletin d Information de l Académie Hassan II des Sciences et Techniques n 4 Impact du Protocole de Montréal sur la protection de la couche d Ozone et sur l élimination du Bromure de Méthyle Pr. Mohamed Besri * Membre Correspondant de l Académie Hassan II des Sciences et Techniques

Plus en détail

Parasitec 14/11/2012. Ministère de l'écologie, du Développement Durable et de l'energie

Parasitec 14/11/2012. Ministère de l'écologie, du Développement Durable et de l'energie Points clés du Règlement - biocides Parasitec 14/11/2012 Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la qualité de l environnement Département produits

Plus en détail

OZONE STRATOSPHERIQUE. 1881 : Hartley (UK) montre que O3 absorbe les ultraviolets dans la haute atmosphère

OZONE STRATOSPHERIQUE. 1881 : Hartley (UK) montre que O3 absorbe les ultraviolets dans la haute atmosphère OZONE STRATOSPHERIQUE LES PROLEGOMENES : une curiosité scientifique et une molécule sympathique 1881 : Hartley (UK) montre que O3 absorbe les ultraviolets dans la haute atmosphère 1920 : Etudes de la couche

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Décret n o 2007-737 du 7 mai 2007 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements

Plus en détail

Circulaire interministérielle DGPR/DGCCRF/DGT/DGS/DGDDI du 25 juin 2013 relative aux contrôles des substances et produits chimiques

Circulaire interministérielle DGPR/DGCCRF/DGT/DGS/DGDDI du 25 juin 2013 relative aux contrôles des substances et produits chimiques MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, ET DE L'ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE

Plus en détail

Remplacement des groupes de production d eau glacée (DEG)

Remplacement des groupes de production d eau glacée (DEG) Remplacement des groupes de production d eau glacée (DEG) François GODIN ASN Chef de division 1 Rappel du contexte CLI Sécurité des populations du 19 février 2014 Le règlement européen 2037/2000 du 29

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/63/41 11 mars 2011 EP FRANÇAIS ORIGINAL: ENGLISH COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

ÉMISSIONS DE SUBSTITUTS FLUORÉS DE SUBSTANCES APPAUVRISSANT L OZONE

ÉMISSIONS DE SUBSTITUTS FLUORÉS DE SUBSTANCES APPAUVRISSANT L OZONE Chapitre 7 : Émissions de substituts fluorés de substances appauvrissant l ozone CHAPITRE 7 ÉMISSIONS DE SUBSTITUTS FLUORÉS DE SUBSTANCES APPAUVRISSANT L OZONE Lignes directrices 2006 du GIEC pour les

Plus en détail

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone tel qu'ajusté et/ou amendé à Londres (1990) Copenhague (1992) Vienne (1995) Montréal (1997) Beijing (1999) PNUE Secrétariat

Plus en détail

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone

Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone tel qu'ajusté et/ou amendé à Londres (1990) Copenhague (1992) Vienne (1995) Montréal (1997) Beijing (1999) PNUE Secrétariat

Plus en détail

entourer les catégories E q u i p e m e n t c o n c e r n é Lieu d'implantation : Charge initiale : Kg

entourer les catégories E q u i p e m e n t c o n c e r n é Lieu d'implantation : Charge initiale : Kg FICHE D'INTERVENTION sur CIRCUIT de FROID, CLIMATISATION, POMPE A CHALEUR (fixe) CONTENANT des CFC HCFC ou HFC à conserver 5 ans par l'opérateur et le détenteur suivant le Code de l'environnement articles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Décret n o 2011-396 du 13 avril 2011 relatif à des substances appauvrissant

Plus en détail

EXPOSE SUCCINCT Installations de production de froid version mai 2008

EXPOSE SUCCINCT Installations de production de froid version mai 2008 Exposé succinct établi par le groupe de travail concernant la procédure d autorisation d installation de production de froid ADMINISTRATION DE L ENVIRONNEMENT DIVISION DES ÉTABLISSEMENTS CLASSES 1/25 Table

Plus en détail

3M Marchés pour l Électronique Novec 1230 : fluide de protection incendie. Unetechnologiedurable. contrelesrisques. spéciaux

3M Marchés pour l Électronique Novec 1230 : fluide de protection incendie. Unetechnologiedurable. contrelesrisques. spéciaux 3M Marchés pour l Électronique Novec 123 : fluide de protection incendie Unetechnologiedurable contrelesrisques spéciaux 3 Un service qui doit être sûr et conforme à 1 % contre l incendie. L incendie est

Plus en détail

E 5289 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 5 mai 2010 le 5 mai 2010

E 5289 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 5 mai 2010 le 5 mai 2010 E 5289 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 5 mai 2010 le 5 mai 2010 TEXTE

Plus en détail

Evolution du système d échange de quotas de CO2

Evolution du système d échange de quotas de CO2 Evolution du système d échange de quotas de CO2 DREAL PACA Service Prévention Risques Unité Risques Chroniques et Sanitaires Un système européen (EU ETS) Elément central de la politique européenne climatique

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) N o 842/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés

RÈGLEMENT (CE) N o 842/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés 14.6.2006 FR Journal officiel de l'union européenne L 161/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 842/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai

Plus en détail

L Environnement et la coopération environnementale en perspective internationale URS LUTERBACHER

L Environnement et la coopération environnementale en perspective internationale URS LUTERBACHER L Environnement et la coopération environnementale en perspective internationale URS LUTERBACHER Le problème de la coopération La coopération au sein d un système décentralisé tel que la communauté internationale

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda. Service de la qualité

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda. Service de la qualité République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction du Commerce Wilaya de Skikda Service de la qualité Produits Chimiques L'action entreprise par la Communauté européenne dans

Plus en détail

Guide destiné à l exportation des effets personnels

Guide destiné à l exportation des effets personnels Guide destiné à l exportation des effets personnels TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE A L EXPORTATION DES EFFETS PERSONNELS Nous vous informons que notre entreprise a obtenu la certification OEA (Opérateur

Plus en détail

LES PRODUITS CHIMIQUES. Le cadre de gestion des produits chimiques. Le cadre juridique de gestion des produits chimiques

LES PRODUITS CHIMIQUES. Le cadre de gestion des produits chimiques. Le cadre juridique de gestion des produits chimiques LES PRODUITS CHIMIQUES Le cadre de gestion des produits chimiques Le Togo dispose d un important arsenal juridique et institutionnel de gestion des produits chimiques. Outre le cadre juridique, le Togo

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

RÈGLEMENTS. L 218/2 Journal officiel de l Union européenne 19.8.2010

RÈGLEMENTS. L 218/2 Journal officiel de l Union européenne 19.8.2010 L 218/2 Journal officiel de l Union européenne 19.8.2010 RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (UE) N o 744/2010 DE LA COMMISSION du 18 août 2010 modifiant le règlement (CE) n o 1005/2009 du Parlement européen et du Conseil

Plus en détail

NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie,

NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Arrêté du relatif au contrôle d étanchéité des équipements frigorifiques, climatiques et thermodynamiques prévu à

Plus en détail

Agents d'extinction (Osubst, Annexe 4.16)

Agents d'extinction (Osubst, Annexe 4.16) L'environnement pratique INFORMATIONS CONCERNANT I'ORDONNANCE SUR LES SUBSTANCES (Osubst) No 26 Agents d'extinction (Osubst, ) Informations et directives Office fédéral de l'environnement, des forêts et

Plus en détail

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - septembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation asbl Rue des Deux Eglises, 45-1000

Plus en détail

Climatisation Frigoriste

Climatisation Frigoriste Vous voulez démarrer une activité de climaticien ou frigoriste. Cette fiche rassemble l essentiel de la réglementation en matière d'environnement et de sécurité et quelques conseils importants pour être

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES SA... 3 2.1. Informations relatives à la personne morale... 3 2.2. Personne

Plus en détail

814.81 Ordonnance sur la réduction des risques liés à l utilisation de substances, de préparations et d objets particulièrement dangereux

814.81 Ordonnance sur la réduction des risques liés à l utilisation de substances, de préparations et d objets particulièrement dangereux Ordonnance sur la réduction des risques liés à l utilisation de substances, de préparations et d objets particulièrement dangereux (Ordonnance sur la réduction des risques liés aux produits chimiques,

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

Ozone Effet de serre Quel rapport?

Ozone Effet de serre Quel rapport? Fiche Climat n 4 : Ozone Effet de serre Quel rapport? Dernière mise à jour : novembre 2003 Le trou de la couche d'ozone et le changement climatique sont généralement présentés par les spécialistes comme

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS Réf : DO/GIM/15-05466 10/12/2015 Page 1/13 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS... 3 2.1.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décret n o 2013-301 du 10 avril 2013 portant diverses dispositions relatives aux déchets

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES Septembre 2007 La présente publication a été élaborée avec l appui financier

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DES CODES DE BONNES PRATIQUES

GUIDE D APPLICATION DES CODES DE BONNES PRATIQUES GUIDE D APPLICATION DES CODES DE BONNES PRATIQUES Elimination des SAO dans les pays en développement SECTEUR DU FROID Fonds Multilatéral aux fins d application du Protocole de Montréal PNUE Programme des

Plus en détail

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures.

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. À compter du 1 er juin 2007, les frigoristes* et les mécaniciens en protection-

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. Générale UNEP/OzL.Pro/ExCom/40/7 15 juillet 2003 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone Texte original Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone 0.814.021.3 Conclu à Montréal le 17 septembre 1997 Approuvé par l Assemblée fédérale le 6

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Secteur des procédés industriels Version 2, avril 2012 Public cible et objectif des supports de formation Ces supports de formation

Plus en détail

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère ;

Vu la loi modifiée du 21 juin 1976 relative à la lutte contre la pollution de l atmosphère ; Projet de règlement grand-ducal complétant les annexes I, II et III du règlement grandducal modifié du 24 février 2003 concernant la mise en décharge des déchets Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc

Plus en détail

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION

CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION CONFINEMENT D UNE GROSSE INSTALLATION Olivier ROBERT Responsable Qualité, Sécurité, Environnement de la société ENERTHERM Vice Président de CLIMAFORT Plan de la présentation : Introduction : L utilisation

Plus en détail

EP UNEP/OzL.Pro.WG.1/30/3

EP UNEP/OzL.Pro.WG.1/30/3 NATIONS UNIES EP UNEP/OzL.Pro.WG.1/30/3 Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. : Générale 23 avril 2010 Français Original : Anglais Groupe de travail à composition non limitée des Parties

Plus en détail

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus

DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus DECLARATION ANNUELLE : définitions et éléments attendus Option zéro papier Version 2 1/6 Tous les opérateurs titulaires d une attestation de capacité au 31/12/09 doivent fournir leur déclaration annuelle

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DES AGENTS DES DOUANES

MANUEL DE FORMATION DES AGENTS DES DOUANES MANUEL DE FORMATION DES AGENTS DES DOUANES PROTECTION DE LA COUCHE D OZONE : Élimination progressive des SAO dans les pays en développement Programme des Nations Unies pour l environnement Division Technologie,

Plus en détail

FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL. Protection de la couche d ozone stratosphérique

FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL. Protection de la couche d ozone stratosphérique FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL Protection de la couche d ozone stratosphérique Le Fonds Français pour l Environnement Mondial Le FFEM a pour objectif de favoriser la protection de l environnement

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/70/34/Add.1 17 juin 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/53/28 30 octobre 2007 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e

C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e C l i m a t i s a t i o n a u t o m o b i l e Une attestation de capacité est désormais obligatoire Décret du 7 mai 2007 Relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

DIRECTIVE 2006/40/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

DIRECTIVE 2006/40/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL L 161/12 FR Journal officiel de l'union européenne 14.6.2006 DIRECTIVE 2006/40/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2006 concernant les émissions provenant des systèmes de climatisation des

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/63/15 11 mars 2011 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Rencontre thématique 2 Impacts appréhendés du projet de démonstration sur l environnement. 3 décembre 2012

Rencontre thématique 2 Impacts appréhendés du projet de démonstration sur l environnement. 3 décembre 2012 Rencontre thématique 2 Impacts appréhendés du projet de démonstration sur l environnement 3 décembre 2012 APPROBATION DU COMPTE RENDU 2 Objectifs de la rencontre Présenter les impacts du projet sur l environnement

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERAL UNEP/OzL.Pro/ExCom/73/25 17 octobre 2014 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Classification et étiquetage des produits chimiques 2013 PREAMBULE Le danger inhérent à un produit chimique doit être identifié et porté à la connaissance de toute personne susceptible d être en contact

Plus en détail

Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci.

Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci. FICHE PRATIQUE LES PRODUITS BIOCIDES Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci.fr/een La Chambre de commerce et

Plus en détail