Entraide Missionnaire Internationale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entraide Missionnaire Internationale"

Transcription

1 français GUIDE DES SERVICES t E n a r i d e M i s s i o n n a i r e Entraide Missionnaire Internationale l e a i o n t a r n t e 1 I n

2 La santé solidaire en Eglise

3 Sommaire L Association Organisation Options et pays Remboursements Cotisations 2013 Services Documentation Contacts

4 L Association NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE LA SANTÉ SOLIDAIRE L Entraide Missionnaire Internationale (E.M.I) est une association de droit Suisse, fondée le 30 juin Son fonctionnement est conçu sur des valeurs chrétiennes. Association d entraide, elle est destinée à aider les Supérieur(e)s et les Evêques à prendre soin des malades, religieux, religieuses et prêtres, lorsque ceuxci ne disposent pas d un système de santé. Toutefois l affiliation à l EMI n exonère pas les collectivités religieuses de leurs obligations canoniques* à l égard des bénéficiaires. NOTRE MISSION D ENTRAIDE L E.M.I. est un lieu de partage et de solidarité entre des Instituts et des Eglises locales dans le domaine de la santé et de sa prise en charge. Elle s engage à fournir en cas de maladie une assistance économique et sociale aux missionnaires, religieux, religieuses, membres du clergé de religion chrétienne. Elle étudie les solutions de prise en charge de la santé dans les contrées du monde où les moyens financiers sont limités et les propositions de soins insuffisamment développées. Elle étudie et recherche la meilleure protection des personnes. (Statuts EMI, article 4). 4 *(Can. 619) «de même, il faut veiller à ce qu ils bénéficient de l assistance sociale grâce à laquelle il est correctement pourvu à leurs besoins en cas de maladie...» (Can )

5 UNE ADHÉSION COLLECTIVE Les Instituts et les Diocèses inscrivent leurs membres de façon collective, quelle que soit leur situation géographique à travers le monde. Au 1er janvier 2013, l E.M.I. compte plus de membres dans le monde et 730 groupes répartis dans 141 pays. NOS SPÉCIFICITÉS DES VALEURS DE SOLIDARITÉ Des cotisations et des remboursements adaptés selon les besoins et les lieux. Pas de limite d âge fixée ni d examens médicaux éxigés. Des cotisations uniques pour les bénéficiaires quel que soit l âge. Des adhésions collectives. UN RAYONNEMENT INTERNATIONAL 4 options pour répondre aux besoins locaux et internationaux. 7 sections en Europe, en Afrique et en Amérique latine. Des réflexions sur la création de Sections, notamment en Asie. UN SERVICE D ÉGLISE Favoriser les conditions de la mission pour les ministres et serviteurs chrétiens à travers le monde dans le cadre des Eglises locales et des Instituts. 5

6 Organisation UNE VIE ASSOCIATIVE INTERNATIONALE ET PARTICIPATIVE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Pouvoir suprême de l Association. Elle se réunit tous les trois ans. Elle est composée des délégués des Sections et des Groupes adhérents de l Association. Elle : Délibère sur les comptes, Modifie les statuts, Nomme et révoque les membres du Comité Directeur, Elit les membres de la Commission de Contrôle. (Section 1 des statuts) LE COMITÉ DIRECTEUR Fonctionnement général de l Association. Il est composé de 14 membres issus des différentes zones où est présente l EMI, qui sont proposés par les Conférences des Supérieur(e)s Majeur(e)s et les Conférences épiscopales, adhérents de l E.M.I. Il se réunit au moins une fois par an. Il assure le fonctionnement général de l Association. Il la représente et l engage dans tous les actes judiciaires et extrajudiciaires. COMMENT ADHÉRER À L E.M.I.? L Autorité canonique (Supérieur(e) Général(e) pour son Institut, Evêque pour son Diocèse, Provincial(e) pour la Province) contacte l EMI pour proposer son groupe. 6

7 Elle définit un «Groupe» et désigne ses bénéficiaires (région, mission ). Elle inscrit ce Groupe à l E.M.I. comme membre de l Association et paye sa prime annuelle de membre effectif de 43 CHF. Elle désigne un Responsable habilité à correspondre avec une «Section» référente. LES GROUPES ET LES SECTIONS LES GROUPES L affiliation à l EMI se fait d abord par l adhésion de collectivité(s) (congrégations, provinces, diocèses, maisons autonomes, etc.), constituant ainsi un Groupe EMI. Le Responsable de Groupe est le lien entre les membres de ce Groupe et une Section référente de l EMI, sur toutes les questions concernant l assistance maladie. Les Groupes peuvent librement choisir leur Section de référence au regard des conditions offertes telles que la langue de correspondance, la devise de paiement, les facilités de transfert des feuilles de soins, etc. remboursements informations Section Bénéficiaires Groupe listes des adhérents cotisations feuilles de soins factures acquittées LE RESPONSABLE DE GROUPE : inscrit les membres du Groupe à la Section adéquate, recouvre les cotisations des membres du Groupe, renseigne les bénéficiaires du Groupe sur leurs droits et leurs obligations, rassemble les dossiers de demandes de remboursements dans un document standard EMI, puis les fait parvenir à la Section pour traitement, reçoit les remboursements des membres du Groupe sur un compte dédié. 7

8 LES RENCONTRES RÉGIONALES DE RESPONSABLES DE GROUPES Organisées chaque année à la Section Générale et dans d autres Sections, ces rencontres destinées aux Responsables de Groupes sont un lieu d expression, de témoignages, et un temps d échange privilégié, pour une proximité et un meilleur service aux adhérents. Chaque Groupe de la région y est convié afin de s informer des évolutions de l E.M.I. Ces rencontres sont aussi l occasion : de rappeler le rôle primordial du Responsable de Groupe, d y exposer d éventuelles difficultés rencontrées et trouver des solutions adaptées à chaque contexte. En 2012, la Section Générale a animé ces réunions à Angers, Lyon et Paris. Elle ira dans d autres directions en d y partager leurs diverses expériences en matière de gestion des assurés, Répartition des Groupes dépendants de la Section Générale 8 Rencontre à Paris animée par M. Sylvain SACHELI, (Responsable opérationnel et développement) et M. Michaël COLASSE (Responsable de la Section Générale). PRATIQUE Le Livret du Responsable de Groupe Le Bulletin d adhésion Groupe Les Fiches pratiques (voir page 17)

9 LES SECTIONS Les Sections locales sont réparties dans le monde. Elles ont un rôle primordial dans le fonctionnement de l Association. En effet, outre la gestion administrative des membres bénéficiaires des groupes, elles assurent un rôle de proximité essentiel. Elles rassemblent les cotisations, liquident et versent les prestations. Elles ont également pour mission de répondre aux nouvelles demandes d adhésions. Leur gestion est confiée par convention à une collectivité religieuse (Conférence épiscopale ou religieuse, Congrégation ). SECTION FRANCE SECTION BELGIQUE SECTION OUEST AFRIQUE SECTION EST AFRIQUE SECTION MADAGASCAR PRATIQUE Les Documents de Gestion Le Bordereau récapitulatif de dépenses Les Fiches pratiques (voir page 17) SECTION CENTRE AFRIQUE SECTION AMERIQUE CENTRALE LES SECTIONS DANS LE MONDE FRANCE Paris BELGIQUE Bruxelles GUATEMALA CÔTE D IVOIRE Abidjan CAMEROUN Yaounde KENYA Nairobi MADAGASCAR Antananarivo 9

10 Options et Pays LES OPTIONS International 1 UNE COUVERTURE INTERNATIONALE Remboursement des soins dans le monde entier, quel que soit le lieu où ils sont dispensés [sauf groupes étudiants en France]. Evacuation sanitaire : Prise en charge à 100 %* de la facturation de l évacuation sanitaire puis remboursement par le Groupe de sa quote part (part EMI : 80 % dans la limite de 5 places classe touriste). 3 UNE POSITION D ATTENTE Position d attente pour les membres ayant un régime de base dans leur pays de mission mais amenés à se déplacer dans un pays d option 1 (voyages, congés) pour qu ils y soient couverts. L adhérent est donc inscrit à l option 3A (position d attente) tant qu il se trouve dans son pays de mission (par conséquent, aucun soin remboursé par l E.M.I.). C est durant son séjour en pays de l option 1, qu il passe à l option 3B après régularisation de la cotisation sur la base tarifaire de l option 1, ce qui lui donne droit au remboursement des soins sur place (sur la base de l option 1 hormis l évacuation sanitaire). La régularisation de la cotisation doit être effectuée par le Responsable de Groupe pour tout le semestre. résidence 4 UNE COUVERTURE LOCALE Remboursement des soins dans les pays de résidence des adhérents. Cette option n est disponible que dans les pays définis par l EMI. Le transfert de l option 4 à l option 1 est soumis à conditions auprès des Responsables de Sections (missions d une durée minimum d un an). 10 hospitalisation 5 UNE COUVERTURE LOCALE Couverture des frais d hospitalisation médicale et chirurgicale ainsi que les frais de consultation et de pharmacie au cours des hospitalisations. Cette option n est disponible que dans les pays définis par l E.M.I. 2 niveaux de remboursement : 5A ou 5B. NB : Les options 1R et 1B ne sont plus ouvertes à inscription et n existeront plus du tout en 2014.

11 LES PAYS 1 3 Tous les pays du monde, obligatoire dans les pays cicontre : Afrique du Sud Arabie Saoudite Arménie Australie Azerbaidjan Bahrein Belize Bielorussie Bosnie Herzegovine Brunei Canada Chine Comores Corée Emirats Arabes Unis EtatsUnis Europe Géorgie Hong Kong Israel Japon Jordanie Kazakhstan Koweit Liban Macao Macédoine Maldives Maurice Mayotte Micronésie Mongolie Nouvelle Calédonie Nouvelle Zélande Oman Ouzbékistan Qatar Russie Singapour Swaziland Tadjikistan Taiwan Turkmenistan Turquie Ukraine Vatican Wallis et Futuna 4 5 Par zone : A B C D E A Anguilla Antigua et Barbuda Argentine Bolivie Brésil Chili Colombie Costa Rica Cuba Equateur Guatemala Honduras Jamaique Malte Maroc Mexique Nicaragua Panama Paraguay Pérou Porto Rico Rép. Dominicaine Salvador Suriname Syrie Thaïlande Trinité et Tobago Tunisie Uruguay Vénézuela B Afghanistan Albanie Algérie Bangladesh Benin Bhoutan Burkina Faso Cambodge Cap Vert Corée du Nord Côte d Ivoire Djibouti Dominique Egypte Ghana Guinée Bissao Indonésie Iran Iraq Laos Liberia Libye Malaisie Mali Mauritanie Myanmar Nepal Niger Nigeria Pakistan Palestine Papouasie Nouvelle Guinée Philippines Rép. de Guinée Sahara Occidental Sénegal Sierra Leone Sri Lanka Togo Viet Nam Yémen C Angola Botswana Erythrée Ethiopie Gambie Kenya Lesotho Malawi Mozambique Namibie Ouganda Somalie Soudan Tanzanie Zambie Zimbabwe D Burundi Cameroun Congo Gabon Guinée Equatoriale Rép. Centrafricaine Rép. démocratique du Congo Rwanda Tchad E Haiti Inde Madagascar 11

12 Remboursements Tarifs pour 2013 Le CHF est la devise de référence de l EMI A 5B Hospitalisation [forfait hospitalier non remboursé] * Séjour Chirurgie (forfait/jour) Séjour Médecine (forfait/jour) 2 282,90 CHF maximum 1 461,05 par jour d hospitalisation 1 151,03 CHF 736,66 640,63 CHF ,63 CHF ,69 CHF ,69 CHF ,25 CHF ,38 CHF 150 Hôpitaux conventionnés EMI 100 % Pharmacie Médicaments prescrits 63 % 63 % Consultations et visites Consultation médecine générale Consultation spécialiste Consultation psychiatrie Visite médicale Imagerie médicale Actes d imagerie médicale 60 % 60 % Biologie [plafond par acte] 20,02 CHF 12,81 25,02 CHF 16,01 37,52 CHF 24,01 25,02 CHF 16,01 3A : option d attente (pays de mission). Pas de remboursement. 3B : Régularisation de la cotisation dès l arrivée en Europe. Remboursement équivalent option 1 sauf évacuation sanitaire. 20,02 CHF 12,81 25,02 CHF 16,01 37,52 CHF 24,01 25,02 CHF 16,01 Actes de biologie 60 % 60 % Convalescence [uniquement en établissements agréés par l association] (en France : Mutuelle SaintMartin et Sécurité Sociale). Plafond par jour + prise en charge des soins pendant le séjour en établissements agréés, dans la limite de 30 jours/an. 34,38 CHF 22,00 34,38 CHF 22,00 Autres frais de santé Auxiliaires médicaux, Actes de technique médicale ou de spécialiste, Appareillage, Transport ambulance (chimiothérapie, dialyse, transfert d un hôpital à un autre pour examen). 70 % 70 % 12 Cure thermale [Limitée à 1 par an] Plafond 350,16 CHF 224,10 350,16 CHF 224,10

13 Fournir facture acquittée et prescriptions médicales 1 par l intermédiaire du Responsable de Groupe 3 4 5A 5B Dentaire et prothèses [plafond annuel] Soins dentaires 60 % 1 560,00 CHF % 781,25 CHF 500 Prothèse dentaire Optique 60 % 3 120,00 CHF % 1 562,50 CHF Verres (l unité) Monture Lentilles (Dioptrie > 8) 2/an Auditif Prothèses auditives (par prothèse) Entretien auditif [piles] Réparation auditive Orthopédie Acupuncture Limité à 2 verrres et 1 monture par an Plafond annuel 2/an 39,06 CHF 25 39,06 CHF 25 78,12 CHF ,00 CHF ,17 CHF 36,59 3A : option d attente (pays de mission). Pas de remboursement. 3B : Régularisation de la cotisation dès l arrivée en Europe. Remboursement équivalent option 1 sauf évacuation sanitaire. 39,06 CHF 25 39,06 CHF 25 78,12 CHF ,00 CHF ,17 CHF 36,59 70 % 70 % 70 % 70 % 50 % 50 % Evacuation sanitaire MUTAS En cas d affection grave. Le remboursement ne peut, en aucun cas, dépasser le prix de 5 places normales (un allerclasse touriste). Dispositions prévues dans le cadre du contrat avec MUTAS. 80 % Aucune entente préalable n est demandée, sauf pour la cure thermale. Pas de tiers payant, sauf pour les établissements conventionnés (ex : hôpitaux APHP). La prise en charge est établie par le Responsable de Section. Le délai de forclusion pour l envoi des dossiers de prestations est de 1 an à compter de la date des soins. Les dossiers de prestations sont traités impérativement par le Responsable du Groupe. * franchise appliquée pour les pays de soins différents de la France. 13

14 Cotisations Cotisations annuelles 2013 par options et par devises de gestion 1 CHF monnaie de référence MGA CFA KES TZS $ 1 594, , , ,44 267, ,88 4 A 568,02 377, ,30 B 324,92 215, ,36 C 267,40 177, ,52 D 204,78 135, ,74 E 89,70 59, ,06 5 A 69,50 46, ,48 B 78,12 52, ,98 Prime de membre effectif (annuelle, par groupe) 43 28, ,18 41,75 Devises de gestion et langues de référence par section Générale français anglais Est Afrique anglais / KES / TZS Belgique français néerlandais Madagascar français / MGA Ouest Afrique français / CFA Amérique Centrale espagnol / $ 14 Afrique Centrale français / CFA

15 CONDITIONS PARTICULIÈRES Limite d âge Il n y a pas de limite d âge. Toutefois à partir de 65 ans, la durée de prise en charge de l hospitalisation ne peut excéder six mois pour la même affection. Délai de carence Délai de carence de 6 mois : pour la réinscription d un adhérent parti préalablement sans motif particulier. pour l inscription d un membre d une communauté déjà adhérente à l Entraide Missionnaire Internationale, (si sa noninscription n est pas justifiée). Aucun délai de carence : pour l adhésion collective d un Institut, communauté ou Diocèse nouveaux. pour l adhésion d un nouveau membre. Régime complémentaire Pour une couverture santé complémentaire, la Mutuelle Saint Martin propose un contrat spécial réservé aux adhérents de la Section Générale de l EMI affiliés à l option 1, bénéficiant ainsi de garanties complémentaires pour faire face à leurs frais de santé. La santé partagée Pour y souscrire, il suffit de compléter un bulletin d adhésion à cet effet et d y joindre une attestation d affiliation à l EMI. (La grille des garanties et tarifs est disponible sur le site web de l EMI ou sur simple demande.) Adhésion des étrangers pour des études en France Conditions à remplir pour l adhésion : être en voie d engagement dans la vie religieuse ou diocésaine. fournir un certificat de scolarité ou équivalent. produire la lettre de mission de l autorité diocésaine ou religieuse autorisant l étudiant à séjourner en France pour études. La durée de cette inscription limitée à 3 ans + 2 ans selon cursus. option 1 obligatoire (soins uniquement en France). 15

16 Services Evacuation sanitaire en cas d affection grave nécessitant une hospitalisation immédiate (OPTION 1 UNIQUEMENT) En cas d évacuation sanitaire, MUTAS intervient via sa centrale d alarme. L EMI règle le montant total de l évacuation sanitaire, puis le groupe lui rembourse sa participation (prise en charge EMI : 80 % du total dans la limite de 5 places en classe touriste (procédure et conditions précisées dans la fiche pratique). MUTAS Tél : Fax : : PRATIQUE Fiche pratique «Evacuation sanitaire» (disponible sur le site web ou sur simple demande) LE FONDS D ENTRAIDE Le Fonds Social d Entraide est utilisé pour faire face à de très fortes dépenses de santé et ainsi aider des congrégations fragilisées à assurer leur obligation d assistance à leurs membres. Pour toute demande, s adresser à la Section. PRATIQUE Fiche pratique sur le Fonds Social d Entraide Formulaire de recours au Fonds Social d Entraide Autre solution Une solution pour les membres bénéficiaires EMI en déplacement en Europe (remplace avantageusement l option 2) 16 Les accords avec l association Previnter permettent de souscrire des contrats d une durée de 15 jours à 12 mois (ne concerne pas les options 1 et 3 B). Gestionnaire affiliations/cotisations Tél : : eurolcamshintl.com PRATIQUE Avenant au certificat d adhésion (disponible sur le site web, ou sur simple demande).

17 Documentation Retrouvez toute la documentation utile sur notre site internet, ou faitesen la demande auprès du Bureau Central et Administratif de Paris. Documents administratifs Les documents officiels de l EMI pour mieux comprendre le fonctionnement de l association. Statuts, Règlements, Documents de présentation de l EMI, Livret du Responsable de groupe. Documents de gestion Toute la documentation utile à la gestion des adhésions et des prestations. Bulletin d adhésion groupe, Bulletin d adhésion individuelle, Bulletin d adhésion individuelle étudiant, Bordereau récapitulatif de dépenses, Feuille de soins, Feuille de soins dentaires, etc. Fiches pratiques Un complément d informations pratiques sur : Le membre bénéficiaire, Evacuation sanitaire, AP/HP, Etudiants en France, Fonds d Entraide, etc. Lettres d info Trimestrielle, la lettre d info permet de faire régulièrement le point sur l actualité de l EMI, la vie des Sections, les changements majeurs, les rencontres régionales etc. 17

18 Contacts SIÈGE SOCIAL 2, rue Bellot CH1206 GENEVE SUISSE BUREAU CENTRAL ET ADMINISTRATIF 3, rue DuguayTrouin PARIS CEDEX 06 FRANCE (33) (33) (33) LES SECTIONS Section Générale Section Belgique Section Ouest Afrique Section Afrique Centrale 3, rue Duguay Trouin PARIS CEDEX 06 FRANCE M.R.B Chaussée de Haecht BRUXELLES BELGIQUE II Plateaux 28 BP 922 ABIDJAN 28 R.C.I. BP 168 YAOUNDE CAMEROUN Section Est Afrique P.O. Box NAIROBI KENYA Section Madagascar BP 667 ANTANANARIVO 101 MADAGASCAR REPUBLIQUE MALGACHE / /4/ Section Amérique Centrale Residencia Provincial Marista 20 Ave Zona 11 Apdo. 5H GUATEMALA CA

19 Guide des Services Responsable de Rédaction : Sylvain SACHELI. Conception, réalisation : Service Communication Union SaintMartin. Crédits photos : Entraide Missionnaire Internationale, istockphoto Microsoft. Tous droits réservés. Edition : Entraide Missionnaire Internationale décembre

20 i d e M i s s i o n n a r t E n a i r e 20 l e a i o n t a r n t e I n

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014 0.03 M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV Services M- Budget Fréquence Accès internet (M- Budget DSL) 54.80 par mois Accès internet avec téléphonie fixe (M- Budget DSL & VoIP) 59.80 par mois Accès

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Le Forfait Free Le Forfait 2 3-5 6-8 GRILLE TARIFAIRE Tarification des numéros spéciaux Appels à l international

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1 er juillet 2013 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait 2 4 Le Forfait

Plus en détail

TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr

TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr L ensemble des offres commercialisées sous la marque B&YOU sont valables en France métropolitaine. Vous

Plus en détail

SERVICE CLIENTÈLE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DARTYBOX 0,12 TTC/min depuis une ligne fixe. Prix d un appel local depuis une ligne fixe

SERVICE CLIENTÈLE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DARTYBOX 0,12 TTC/min depuis une ligne fixe. Prix d un appel local depuis une ligne fixe ANNEXE TARIFAIRE Au 26 juin 2011 Les Forfaits Haut-débit Forfait n 1 (Zone dégroupée) Internet avec téléphonie Darty en présélection à 21.90 TTC/mois. Matériel mis à disposition : DartyBox V1 Forfait n

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002)

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002) Texte original Protocole relatif au statut des réfugiés 0.142.301 Conclu à New York le 31 janvier 1967 Approuvé par l Assemblée fédérale le 4 mars 1968 1 Instrument d adhésion déposé par la Suisse le 20

Plus en détail

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques)

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ÉLECTION DE DÉPUTÉS PAR LES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Complément au Guide du candidat et du mandataire (Dispositions spécifiques) Ce mémento constitue un addendum au Guide du

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

PRÉFACE. 31 mai 2006. Le Directeur général : Kamil Idris

PRÉFACE. 31 mai 2006. Le Directeur général : Kamil Idris PRÉFACE 31 mai 2006 Les activités de l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) s'inscrivent à une époque où le rôle et la vision de la propriété intellectuelle évoluent à une vitesse

Plus en détail

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France.

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France. F.36 Carte de Séjour Temporaire «Scientifique - Chercheur» ---------- Première demande (Changement de statut) -articles L.313-8 & R.313-11 à R.313-13 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968

Plus en détail

Fiche de données 2,5 76% sur la population mondiale D ICI 2050, Population Reference Bureau. Informer Autonomiser Progresser www.prb.

Fiche de données 2,5 76% sur la population mondiale D ICI 2050, Population Reference Bureau. Informer Autonomiser Progresser www.prb. 2,5 Indice synthétique mondial de fertilité. Les ISF oscillent entre 1,7 dans les pays les plus développés et 4,5 dans les pays les moins développés. 60 Nombre d abonnés à un service de téléphonie mobile

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXPAT L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences

Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Focus: Les projets pour le renforcement des compétences Delphine Richard, Chargée de mission projets interna7onaux, Agrocampus Ouest Radhouane Gdoura, Coordinateur du projet Tempus Développement de partenariats

Plus en détail

DECLARATION DES REVENUS DE L'ANNEE 2011

DECLARATION DES REVENUS DE L'ANNEE 2011 Le Syndicat des Pilotes de l Aviation Civile de la Compagnie Brit Air DECLARATION DES REVENUS DE L'ANNEE 2011 Cette information vous est donnée à titre syndical et ne se substitue pas aux textes officiels.

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 01 Janvier 2015

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 01 Janvier 2015 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 01 Janvier 2015 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait 2 4 Le Forfait

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE FORFAITS MOBILES

BROCHURE TARIFAIRE FORFAITS MOBILES BROCHURE TARIFAIRE FORFAITS MOBILES Tarifs en vigueur à compter du 24 mars 2015 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait 2

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

ATTENTION. Pour que votre dossier de mariage puisse être accepté lors du dépôt :

ATTENTION. Pour que votre dossier de mariage puisse être accepté lors du dépôt : EUROMETROPOLE ATTENTION Pour que votre dossier de mariage puisse être accepté lors du dépôt : - présence des deux futurs-es époux-ses, - dossier complet, (conformément au relevé de pièces à produire ci-joint),

Plus en détail

JUIN / AOUT 2010. Les Tarifs. Offres mobile Offres mobile + box Offres box Offres clé 3G+

JUIN / AOUT 2010. Les Tarifs. Offres mobile Offres mobile + box Offres box Offres clé 3G+ JUIN / AOUT 2010 Les Tarifs Offres mobile Offres mobile box Offres box Offres clé 3G SOMMAIRE Tout ce qu il faut savoir Quelles sont vos conditions de souscription?. 3 Quelles sont les avances sur consommation

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE

ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE REUNION EXTRA ORDINAIRE DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (Lusaka, Zambie, du 10 au 11 juillet 2014) BULLETIN D INFORMATION 1.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Assistance Rapatriement de Corps ECA-Mektoubia. ECA ASSURANCES Convention d assistance n 1656 SOMMAIRE

CONDITIONS GENERALES Assistance Rapatriement de Corps ECA-Mektoubia. ECA ASSURANCES Convention d assistance n 1656 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE NDITIONS GENERALES ET CONVENTIONS SPECIALES 1 ère PARTIE DISPOSITIONS D ORDRE GÉNÉRAL Objet... 3 Bénéficiaires....3 Définitions....3 - Accident....3 - Adhérent....3 - Conjoint....3 - Domicile....3

Plus en détail

Protocole final de la Convention postale universelle

Protocole final de la Convention postale universelle UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE 3.1 Actes de Doha 2012 Protocole final de la Convention postale universelle Union postale universelle 2 Protocole final de la Convention postale universelle Art. I. Appartenance

Plus en détail

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles*

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* La liste qui suit indique, pour chaque pays, le grade qui est habituellement accepté par la Faculté des études supérieures et

Plus en détail

Catalogue tarifaire des offres

Catalogue tarifaire des offres Catalogue tarifaire des offres Segments Particuliers & Professionnels Edition Février 2015 Mobile OFFRES PREPAYÉES OFFRE JAWAL Carte Jawal Pochette Jawal Tarif Validité en Validité en Crédit (DH TTC) Crédit

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Vous trouverez dans cette brochure un aperçu des tarifs concernant: 1. Paiements internationaux 2 2. Opérations

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL MM11(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL (Règle 30 du règlement d exécution commun) IMPORTANT 1.

Plus en détail

La sécurité informatique dans les installations nucléaires

La sécurité informatique dans les installations nucléaires Collection Sécurité nucléaire de l AIEA N 17 Orientations techniques Manuel de référence La sécurité informatique dans les installations nucléaires LA COLLECTION SÉCURITÉ NUCLÉAIRE DE L AIEA Les publications

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 RELAIS EXP A T L ASSURANCE SANTÉ EN COMPLÉMENT DE LA POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat Relais Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir?

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires Tarif en vigueur au er septembre 202 Paiements internationaux 2 2 Opérations de change à terme 7 3 Tarifs pour paiements

Plus en détail

AOÛT-NOVEMBRE 2009. Certaines applications ne sont pas disponibles dans toutes les zones géographiques.

AOÛT-NOVEMBRE 2009. Certaines applications ne sont pas disponibles dans toutes les zones géographiques. AOÛT-NOVEMBRE 2009 TARIFS Forfaits Bouygues Telecom et Universal Mobile Certaines applications ne sont pas disponibles dans toutes les zones géographiques. La disponibilité et le tarif des applications

Plus en détail

Statut de la Cour internationale de Justice du 26 juin 1945

Statut de la Cour internationale de Justice du 26 juin 1945 Texte original Statut de la Cour internationale de Justice du 26 juin 1945 0.193.501 Approuvé par l'assemblée fédérale le 12 mars 1948 1 Instrument d adhésion déposé par la Suisse le 28 juillet 1948 Entré

Plus en détail

Prix et prestations Communication mobile

Prix et prestations Communication mobile Enterprise Customers Prix et prestations Communication mobile Valables à partir du 1 er septembre 2015 Table des matières NATEL Tarif forfaitaires NATEL 3 NATEL business infinity 3 Téléphonie NATEL 4 Téléphonie

Plus en détail

Application du Règlement sanitaire international (2005)

Application du Règlement sanitaire international (2005) CONSEIL EXÉCUTIF EB130/16 Cent trentième session 24 novembre 2011 Point 6.7 de l ordre du jour provisoire Application du Règlement sanitaire international (2005) Rapport du Directeur général 1. Dans la

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 FIRST EXPAT L ASSURANCE SANTÉ AU 1ER EURO POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat First Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir? L ASSURANCE

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

AVRIL / JUIN 2013. Les Tarifs PRO. multi-équipement. Internet mobile

AVRIL / JUIN 2013. Les Tarifs PRO. multi-équipement. Internet mobile GDT PRO AVRIL 2013 EX7718 10/04/13 18:53 Page1 AVRIL / JUIN 2013 Les Tarifs PRO Offres Offres Offres Offres mobile multi-équipement box Internet mobile GDT PRO AVRIL 2013 EX7718 10/04/13 18:53 Page2 Vous

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Édition 2012 Rôle des FIPOL Le Fonds de 1992 et, le cas échéant, le Fonds complémentaire, fournissent un

Plus en détail

le service téléphonique 10 14 service clients 30 00 service vocal 24h/24 pour choisir vos offres

le service téléphonique 10 14 service clients 30 00 service vocal 24h/24 pour choisir vos offres a a 8 avril 2010 pour choisir vos offres le service téléphonique 10 14 service clients appel gratuit depuis une ligne fixe France Télécom. Si l appel est passé depuis une ligne d un autre opérateur, consultez

Plus en détail

INDICE DE LA FAIM DANS LE MONDE GLOBAL HUNGER INDEX THE CHALLENGE OF HUNGER: BUILDING RESILIENCE TO ACHIEVE FOOD AND NUTRITION SECURITY

INDICE DE LA FAIM DANS LE MONDE GLOBAL HUNGER INDEX THE CHALLENGE OF HUNGER: BUILDING RESILIENCE TO ACHIEVE FOOD AND NUTRITION SECURITY GLOBAL HUNGER INDEX THE CHALLENGE OF HUNGER: BUILDING RESILIENCE TO ACHIEVE FOOD AND NUTRITION SECURITY 2013 INDICE DE LA FAIM DANS LE MONDE LE DÉFI DE LA FAIM : CONSTRUIRE LA RÉSILIENCE POUR UNE SÉCURITÉ

Plus en détail

1. Retenues sur les salaires

1. Retenues sur les salaires CHAPITRE IV RETENUES SUR LE SALAIRE ET SAISIE ET CESSION DU SALAIRE 212. L article 8 de la convention établit le principe selon lequel des retenues sur les salaires ne sont autorisées que dans des conditions

Plus en détail

Pourcentage de la population du Zimbabwe vivant avec le VIH-sida en 2009. Ce pourcentage a baissé depuis 2001 (23,7 %).

Pourcentage de la population du Zimbabwe vivant avec le VIH-sida en 2009. Ce pourcentage a baissé depuis 2001 (23,7 %). 48 % 81 2,5 14,3 % Pourcentage de la population mondiale vivant avec moins de 2 dollars par jour. Espérance de vie moyenne à la naissance des hommes et des femmes au Canada, en Martinique et à Singapour.

Plus en détail

Gold Expat CFE. Nos points forts:

Gold Expat CFE. Nos points forts: Vous vivez ou partez vivre à l étranger? Une assurance expatriation est primordiale pour vous protéger vous et votre famille. Partez vivre à l étranger en toute confiance! Mondassur vous propose une assurance

Plus en détail

11 848 milliards de $EU. Statistiques du commerce international 2014 TOTAL MARCHANDISES. milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS

11 848 milliards de $EU. Statistiques du commerce international 2014 TOTAL MARCHANDISES. milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS Statistiques du commerce international 2014 Voyages 1 185 milliards de $EU Exportations mondiales 2013 TOTAL SERVICES COMMERCIAUX 4 645 milliards de $EU Transport 905 milliards de $EU Autres services commerciaux

Plus en détail

JANVIER/MARS 2011. Les Tarifs. Offres mobile Offres mobile + box Offres box Offres clé 3G+/iPad Wi-Fi + 3G

JANVIER/MARS 2011. Les Tarifs. Offres mobile Offres mobile + box Offres box Offres clé 3G+/iPad Wi-Fi + 3G JANVIER/MARS 2011 Les Tarifs Offres mobile Offres mobile box Offres box Offres clé 3G/iPad Wi-Fi 3G SOMMAIRE Tout ce qu il faut savoir Quelles sont vos conditions de souscription?. 3 Quelles sont les avances

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE U N I V E R S I T É T O U L O U S E 2 L E M I R A I L en partenariat avec y Diplôme Universitaire Responsable de site e-commerce et e-tourisme appliqués au développement des territoires

Plus en détail

FIRST EXPAT L ASSURANCE SANTÉ AU 1ER EURO POUR EXPATRIÉS. MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES

FIRST EXPAT L ASSURANCE SANTÉ AU 1ER EURO POUR EXPATRIÉS. MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES 2015 FIRST EXPAT L ASSURANCE SANTÉ AU 1ER EURO POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES www.asfe-expat.com Le contrat First Expat de l ASFE : pourquoi

Plus en détail

Les Femmes, l Entreprise. et le Droit. et le Droit, 2014. Lever les obstacles au renforcement de l égalité hommes-femmes. Principales conclusions

Les Femmes, l Entreprise. et le Droit. et le Droit, 2014. Lever les obstacles au renforcement de l égalité hommes-femmes. Principales conclusions Les Femmes, l Entreprise et le Droit Les Femmes, l Entreprise et le Droit, 2014 Lever les obstacles au renforcement de l égalité hommes-femmes Principales conclusions Les Femmes, l Enterprise et le Droit

Plus en détail

Union internationale des télécommunications MESURER SOCIÉTÉ DE L INFORMATION RÉSUMÉ ANALYTIQUE. 13h CET

Union internationale des télécommunications MESURER SOCIÉTÉ DE L INFORMATION RÉSUMÉ ANALYTIQUE. 13h CET Union internationale des télécommunications MESURER LA SOCIÉTÉ DE L INFORMATION 2013 Sous embargo jusqu au 7 octobre 2013 13h CET RÉSUMÉ ANALYTIQUE Union internationale des télécommunications Mesurer

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Caractéristiques de l'offre AlertFind

Caractéristiques de l'offre AlertFind Caractéristiques de l'offre AlertFind Présentation du service Proposé par Dell, AlertFind est un service logiciel de notification d'entreprise faisant l'objet d'un abonnement. Il permet d'automatiser et

Plus en détail

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Services Care Pack HP Données techniques Le Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/09. Pouvoir adjudicateur: Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture»

APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/09. Pouvoir adjudicateur: Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» APPEL D OFFRES OUVERT Référence n EACEA/2014/09 Assurance pour les participants au service volontaire européen dans le cadre du programme Erasmus+ Pouvoir

Plus en détail

B-Bruxelles: Service de mise à disposition de cartes de crédit professionnelles 2011/S 50-081108 AVIS DE MARCHÉ. Services

B-Bruxelles: Service de mise à disposition de cartes de crédit professionnelles 2011/S 50-081108 AVIS DE MARCHÉ. Services 1/10 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:81108-2011:text:fr:html B-Bruxelles: Service de mise à disposition de cartes de crédit professionnelles 2011/S 50-081108 AVIS DE MARCHÉ

Plus en détail

Des réglementations intelligentes pour les petites et moyennes entreprises

Des réglementations intelligentes pour les petites et moyennes entreprises DOING BUSINESS 2013 Des réglementations intelligentes pour les petites et moyennes entreprises COMPARAISON DES RÉGLEMENTATIONS S APPLIQUANT AUX ENTREPRISES LOCALES DANS 185 ÉCONOMIES 10 e ÉDITION 2013

Plus en détail

L OFFRE MOBILITÉ EXPAT

L OFFRE MOBILITÉ EXPAT L OFFRE MOBILITÉ EXPAT Malakoff Médéric propose aux entreprises employant des salariés expatriés ou détachés, une solution d assurance collective spécialement conçue pour leurs besoins de protection sociale.

Plus en détail

1. Le paiement du salaire directement au travailleur intéressé

1. Le paiement du salaire directement au travailleur intéressé CHAPITRE III LIBERTÉ DU TRAVAILLEUR DE DISPOSER DE SON SALAIRE À SON GRÉ 164. La protection de la liberté du travailleur de disposer de son salaire à son gré est l un des aspects fondamentaux de la convention.

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2010-2011 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 10 novembre 2010 au 10 janvier 2011 1. DOCUMENT DE PRESENTATION

Plus en détail

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE

MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE 2014 FIRST EXP A T L ASSURANCE SANTÉ AU 1ER EURO POUR EXPATRIÉS MSH INTERNATIONAL pour le compte de l ASFE L ASSURANCE SANTÉ SANS FRONTIÈRES Le contrat First Expat de l ASFE : pourquoi vous couvrir? L

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2011-2012 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 28 juin (1 er août en ligne) au 28 octobre 2011 (minuit,

Plus en détail

BOURSES ET LECTORATS MAEC AECID 2015-2016. Pour en savoir plus www.aecid.es/es/becas-y-lectorados

BOURSES ET LECTORATS MAEC AECID 2015-2016. Pour en savoir plus www.aecid.es/es/becas-y-lectorados BOURSES ET LECTORATS MAEC AECID 2015-2016 Pour en savoir plus www.aecid.es/es/becas-y-lectorados Bourses ET Lectorats AECID 2015-2016 (Journal officiel espagnol B.O.E. du 4 février 2015) Pour en savoir

Plus en détail

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux

Admissions en formation initiale sous statut étudiant. Guide de candidature des candidats internationaux Admissions en formation initiale sous statut étudiant Guide de candidature des candidats internationaux Session 2013 Table des matières I. Baccalauréat Scientifique (ou équivalent)...3 II. Classe Préparatoire

Plus en détail

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme Quatrième reconstitution des ressources (2014-2016) Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Avril 2013 Introduction 1. Fin

Plus en détail

Introduction. I. Évolution du commerce mondial. II. Commerce des marchandises

Introduction. I. Évolution du commerce mondial. II. Commerce des marchandises Introduction 1. Remerciements 2 2. Message du Directeur général 3 3. Comprendre les statistiques du commerce international 4 4. Membres et observateurs de l OMC 6 Composition des régions géographiques

Plus en détail

Commission des finances

Commission des finances Autorité internationale des fonds marins ISBA/21/FC/5 Commission des finances Distr. limitée 4 juin 2015 Français Original : anglais Vingt et unième session Kingston (Jamaïque) 13-24 juillet 2015 État

Plus en détail

Recueil de statistiques 2011 sur les migrations et les envois de fonds

Recueil de statistiques 2011 sur les migrations et les envois de fonds Recueil de statistiques 2011 sur les migrations et les envois de fonds 2 e édition Avantpropos On dénombre plus de 215 millions de migrants internationaux dans le monde entier. Le montant des envois de

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

Fiche d information standardisée Forfait Free 3. Fiche d information standardisée Forfait 2 4. Les Options et autres services 7-8

Fiche d information standardisée Forfait Free 3. Fiche d information standardisée Forfait 2 4. Les Options et autres services 7-8 BROCHURE TARIFAIRE FORFAITS MOBILES Tarifs en vigueur à compter du 1 er novembre 2015 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait

Plus en détail

Gestion des déchets radioactifs avant stockage définitif

Gestion des déchets radioactifs avant stockage définitif Normes de sûreté de l AIEA pour la protection des personnes et de l environnement Gestion des déchets radioactifs avant stockage définitif Prescriptions générales de sûreté Partie 5 Nº GSR Part 5 PUBLICATIONS

Plus en détail

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés Résolution n o 428 (V) de l Assemblée générale du 14 décembre 1950 s t a t u t d u h a u t c o m m i s s a r i a t d e s n a

Plus en détail

Fermeture d entreprise

Fermeture d entreprise Création d entreprise Obtention des permis de construire Transfert de propriété Obtention de prêts Protection des investisseurs Paiement des taxes et impôts Commerce transfrontalier Exécution des contrats

Plus en détail