Entraide Missionnaire Internationale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entraide Missionnaire Internationale"

Transcription

1 français GUIDE DES SERVICES t E n a r i d e M i s s i o n n a i r e Entraide Missionnaire Internationale l e a i o n t a r n t e 1 I n

2 La santé solidaire en Eglise

3 Sommaire L Association Organisation Options et pays Remboursements Cotisations 2013 Services Documentation Contacts

4 L Association NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE LA SANTÉ SOLIDAIRE L Entraide Missionnaire Internationale (E.M.I) est une association de droit Suisse, fondée le 30 juin Son fonctionnement est conçu sur des valeurs chrétiennes. Association d entraide, elle est destinée à aider les Supérieur(e)s et les Evêques à prendre soin des malades, religieux, religieuses et prêtres, lorsque ceuxci ne disposent pas d un système de santé. Toutefois l affiliation à l EMI n exonère pas les collectivités religieuses de leurs obligations canoniques* à l égard des bénéficiaires. NOTRE MISSION D ENTRAIDE L E.M.I. est un lieu de partage et de solidarité entre des Instituts et des Eglises locales dans le domaine de la santé et de sa prise en charge. Elle s engage à fournir en cas de maladie une assistance économique et sociale aux missionnaires, religieux, religieuses, membres du clergé de religion chrétienne. Elle étudie les solutions de prise en charge de la santé dans les contrées du monde où les moyens financiers sont limités et les propositions de soins insuffisamment développées. Elle étudie et recherche la meilleure protection des personnes. (Statuts EMI, article 4). 4 *(Can. 619) «de même, il faut veiller à ce qu ils bénéficient de l assistance sociale grâce à laquelle il est correctement pourvu à leurs besoins en cas de maladie...» (Can )

5 UNE ADHÉSION COLLECTIVE Les Instituts et les Diocèses inscrivent leurs membres de façon collective, quelle que soit leur situation géographique à travers le monde. Au 1er janvier 2013, l E.M.I. compte plus de membres dans le monde et 730 groupes répartis dans 141 pays. NOS SPÉCIFICITÉS DES VALEURS DE SOLIDARITÉ Des cotisations et des remboursements adaptés selon les besoins et les lieux. Pas de limite d âge fixée ni d examens médicaux éxigés. Des cotisations uniques pour les bénéficiaires quel que soit l âge. Des adhésions collectives. UN RAYONNEMENT INTERNATIONAL 4 options pour répondre aux besoins locaux et internationaux. 7 sections en Europe, en Afrique et en Amérique latine. Des réflexions sur la création de Sections, notamment en Asie. UN SERVICE D ÉGLISE Favoriser les conditions de la mission pour les ministres et serviteurs chrétiens à travers le monde dans le cadre des Eglises locales et des Instituts. 5

6 Organisation UNE VIE ASSOCIATIVE INTERNATIONALE ET PARTICIPATIVE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Pouvoir suprême de l Association. Elle se réunit tous les trois ans. Elle est composée des délégués des Sections et des Groupes adhérents de l Association. Elle : Délibère sur les comptes, Modifie les statuts, Nomme et révoque les membres du Comité Directeur, Elit les membres de la Commission de Contrôle. (Section 1 des statuts) LE COMITÉ DIRECTEUR Fonctionnement général de l Association. Il est composé de 14 membres issus des différentes zones où est présente l EMI, qui sont proposés par les Conférences des Supérieur(e)s Majeur(e)s et les Conférences épiscopales, adhérents de l E.M.I. Il se réunit au moins une fois par an. Il assure le fonctionnement général de l Association. Il la représente et l engage dans tous les actes judiciaires et extrajudiciaires. COMMENT ADHÉRER À L E.M.I.? L Autorité canonique (Supérieur(e) Général(e) pour son Institut, Evêque pour son Diocèse, Provincial(e) pour la Province) contacte l EMI pour proposer son groupe. 6

7 Elle définit un «Groupe» et désigne ses bénéficiaires (région, mission ). Elle inscrit ce Groupe à l E.M.I. comme membre de l Association et paye sa prime annuelle de membre effectif de 43 CHF. Elle désigne un Responsable habilité à correspondre avec une «Section» référente. LES GROUPES ET LES SECTIONS LES GROUPES L affiliation à l EMI se fait d abord par l adhésion de collectivité(s) (congrégations, provinces, diocèses, maisons autonomes, etc.), constituant ainsi un Groupe EMI. Le Responsable de Groupe est le lien entre les membres de ce Groupe et une Section référente de l EMI, sur toutes les questions concernant l assistance maladie. Les Groupes peuvent librement choisir leur Section de référence au regard des conditions offertes telles que la langue de correspondance, la devise de paiement, les facilités de transfert des feuilles de soins, etc. remboursements informations Section Bénéficiaires Groupe listes des adhérents cotisations feuilles de soins factures acquittées LE RESPONSABLE DE GROUPE : inscrit les membres du Groupe à la Section adéquate, recouvre les cotisations des membres du Groupe, renseigne les bénéficiaires du Groupe sur leurs droits et leurs obligations, rassemble les dossiers de demandes de remboursements dans un document standard EMI, puis les fait parvenir à la Section pour traitement, reçoit les remboursements des membres du Groupe sur un compte dédié. 7

8 LES RENCONTRES RÉGIONALES DE RESPONSABLES DE GROUPES Organisées chaque année à la Section Générale et dans d autres Sections, ces rencontres destinées aux Responsables de Groupes sont un lieu d expression, de témoignages, et un temps d échange privilégié, pour une proximité et un meilleur service aux adhérents. Chaque Groupe de la région y est convié afin de s informer des évolutions de l E.M.I. Ces rencontres sont aussi l occasion : de rappeler le rôle primordial du Responsable de Groupe, d y exposer d éventuelles difficultés rencontrées et trouver des solutions adaptées à chaque contexte. En 2012, la Section Générale a animé ces réunions à Angers, Lyon et Paris. Elle ira dans d autres directions en d y partager leurs diverses expériences en matière de gestion des assurés, Répartition des Groupes dépendants de la Section Générale 8 Rencontre à Paris animée par M. Sylvain SACHELI, (Responsable opérationnel et développement) et M. Michaël COLASSE (Responsable de la Section Générale). PRATIQUE Le Livret du Responsable de Groupe Le Bulletin d adhésion Groupe Les Fiches pratiques (voir page 17)

9 LES SECTIONS Les Sections locales sont réparties dans le monde. Elles ont un rôle primordial dans le fonctionnement de l Association. En effet, outre la gestion administrative des membres bénéficiaires des groupes, elles assurent un rôle de proximité essentiel. Elles rassemblent les cotisations, liquident et versent les prestations. Elles ont également pour mission de répondre aux nouvelles demandes d adhésions. Leur gestion est confiée par convention à une collectivité religieuse (Conférence épiscopale ou religieuse, Congrégation ). SECTION FRANCE SECTION BELGIQUE SECTION OUEST AFRIQUE SECTION EST AFRIQUE SECTION MADAGASCAR PRATIQUE Les Documents de Gestion Le Bordereau récapitulatif de dépenses Les Fiches pratiques (voir page 17) SECTION CENTRE AFRIQUE SECTION AMERIQUE CENTRALE LES SECTIONS DANS LE MONDE FRANCE Paris BELGIQUE Bruxelles GUATEMALA CÔTE D IVOIRE Abidjan CAMEROUN Yaounde KENYA Nairobi MADAGASCAR Antananarivo 9

10 Options et Pays LES OPTIONS International 1 UNE COUVERTURE INTERNATIONALE Remboursement des soins dans le monde entier, quel que soit le lieu où ils sont dispensés [sauf groupes étudiants en France]. Evacuation sanitaire : Prise en charge à 100 %* de la facturation de l évacuation sanitaire puis remboursement par le Groupe de sa quote part (part EMI : 80 % dans la limite de 5 places classe touriste). 3 UNE POSITION D ATTENTE Position d attente pour les membres ayant un régime de base dans leur pays de mission mais amenés à se déplacer dans un pays d option 1 (voyages, congés) pour qu ils y soient couverts. L adhérent est donc inscrit à l option 3A (position d attente) tant qu il se trouve dans son pays de mission (par conséquent, aucun soin remboursé par l E.M.I.). C est durant son séjour en pays de l option 1, qu il passe à l option 3B après régularisation de la cotisation sur la base tarifaire de l option 1, ce qui lui donne droit au remboursement des soins sur place (sur la base de l option 1 hormis l évacuation sanitaire). La régularisation de la cotisation doit être effectuée par le Responsable de Groupe pour tout le semestre. résidence 4 UNE COUVERTURE LOCALE Remboursement des soins dans les pays de résidence des adhérents. Cette option n est disponible que dans les pays définis par l EMI. Le transfert de l option 4 à l option 1 est soumis à conditions auprès des Responsables de Sections (missions d une durée minimum d un an). 10 hospitalisation 5 UNE COUVERTURE LOCALE Couverture des frais d hospitalisation médicale et chirurgicale ainsi que les frais de consultation et de pharmacie au cours des hospitalisations. Cette option n est disponible que dans les pays définis par l E.M.I. 2 niveaux de remboursement : 5A ou 5B. NB : Les options 1R et 1B ne sont plus ouvertes à inscription et n existeront plus du tout en 2014.

11 LES PAYS 1 3 Tous les pays du monde, obligatoire dans les pays cicontre : Afrique du Sud Arabie Saoudite Arménie Australie Azerbaidjan Bahrein Belize Bielorussie Bosnie Herzegovine Brunei Canada Chine Comores Corée Emirats Arabes Unis EtatsUnis Europe Géorgie Hong Kong Israel Japon Jordanie Kazakhstan Koweit Liban Macao Macédoine Maldives Maurice Mayotte Micronésie Mongolie Nouvelle Calédonie Nouvelle Zélande Oman Ouzbékistan Qatar Russie Singapour Swaziland Tadjikistan Taiwan Turkmenistan Turquie Ukraine Vatican Wallis et Futuna 4 5 Par zone : A B C D E A Anguilla Antigua et Barbuda Argentine Bolivie Brésil Chili Colombie Costa Rica Cuba Equateur Guatemala Honduras Jamaique Malte Maroc Mexique Nicaragua Panama Paraguay Pérou Porto Rico Rép. Dominicaine Salvador Suriname Syrie Thaïlande Trinité et Tobago Tunisie Uruguay Vénézuela B Afghanistan Albanie Algérie Bangladesh Benin Bhoutan Burkina Faso Cambodge Cap Vert Corée du Nord Côte d Ivoire Djibouti Dominique Egypte Ghana Guinée Bissao Indonésie Iran Iraq Laos Liberia Libye Malaisie Mali Mauritanie Myanmar Nepal Niger Nigeria Pakistan Palestine Papouasie Nouvelle Guinée Philippines Rép. de Guinée Sahara Occidental Sénegal Sierra Leone Sri Lanka Togo Viet Nam Yémen C Angola Botswana Erythrée Ethiopie Gambie Kenya Lesotho Malawi Mozambique Namibie Ouganda Somalie Soudan Tanzanie Zambie Zimbabwe D Burundi Cameroun Congo Gabon Guinée Equatoriale Rép. Centrafricaine Rép. démocratique du Congo Rwanda Tchad E Haiti Inde Madagascar 11

12 Remboursements Tarifs pour 2013 Le CHF est la devise de référence de l EMI A 5B Hospitalisation [forfait hospitalier non remboursé] * Séjour Chirurgie (forfait/jour) Séjour Médecine (forfait/jour) 2 282,90 CHF maximum 1 461,05 par jour d hospitalisation 1 151,03 CHF 736,66 640,63 CHF ,63 CHF ,69 CHF ,69 CHF ,25 CHF ,38 CHF 150 Hôpitaux conventionnés EMI 100 % Pharmacie Médicaments prescrits 63 % 63 % Consultations et visites Consultation médecine générale Consultation spécialiste Consultation psychiatrie Visite médicale Imagerie médicale Actes d imagerie médicale 60 % 60 % Biologie [plafond par acte] 20,02 CHF 12,81 25,02 CHF 16,01 37,52 CHF 24,01 25,02 CHF 16,01 3A : option d attente (pays de mission). Pas de remboursement. 3B : Régularisation de la cotisation dès l arrivée en Europe. Remboursement équivalent option 1 sauf évacuation sanitaire. 20,02 CHF 12,81 25,02 CHF 16,01 37,52 CHF 24,01 25,02 CHF 16,01 Actes de biologie 60 % 60 % Convalescence [uniquement en établissements agréés par l association] (en France : Mutuelle SaintMartin et Sécurité Sociale). Plafond par jour + prise en charge des soins pendant le séjour en établissements agréés, dans la limite de 30 jours/an. 34,38 CHF 22,00 34,38 CHF 22,00 Autres frais de santé Auxiliaires médicaux, Actes de technique médicale ou de spécialiste, Appareillage, Transport ambulance (chimiothérapie, dialyse, transfert d un hôpital à un autre pour examen). 70 % 70 % 12 Cure thermale [Limitée à 1 par an] Plafond 350,16 CHF 224,10 350,16 CHF 224,10

13 Fournir facture acquittée et prescriptions médicales 1 par l intermédiaire du Responsable de Groupe 3 4 5A 5B Dentaire et prothèses [plafond annuel] Soins dentaires 60 % 1 560,00 CHF % 781,25 CHF 500 Prothèse dentaire Optique 60 % 3 120,00 CHF % 1 562,50 CHF Verres (l unité) Monture Lentilles (Dioptrie > 8) 2/an Auditif Prothèses auditives (par prothèse) Entretien auditif [piles] Réparation auditive Orthopédie Acupuncture Limité à 2 verrres et 1 monture par an Plafond annuel 2/an 39,06 CHF 25 39,06 CHF 25 78,12 CHF ,00 CHF ,17 CHF 36,59 3A : option d attente (pays de mission). Pas de remboursement. 3B : Régularisation de la cotisation dès l arrivée en Europe. Remboursement équivalent option 1 sauf évacuation sanitaire. 39,06 CHF 25 39,06 CHF 25 78,12 CHF ,00 CHF ,17 CHF 36,59 70 % 70 % 70 % 70 % 50 % 50 % Evacuation sanitaire MUTAS En cas d affection grave. Le remboursement ne peut, en aucun cas, dépasser le prix de 5 places normales (un allerclasse touriste). Dispositions prévues dans le cadre du contrat avec MUTAS. 80 % Aucune entente préalable n est demandée, sauf pour la cure thermale. Pas de tiers payant, sauf pour les établissements conventionnés (ex : hôpitaux APHP). La prise en charge est établie par le Responsable de Section. Le délai de forclusion pour l envoi des dossiers de prestations est de 1 an à compter de la date des soins. Les dossiers de prestations sont traités impérativement par le Responsable du Groupe. * franchise appliquée pour les pays de soins différents de la France. 13

14 Cotisations Cotisations annuelles 2013 par options et par devises de gestion 1 CHF monnaie de référence MGA CFA KES TZS $ 1 594, , , ,44 267, ,88 4 A 568,02 377, ,30 B 324,92 215, ,36 C 267,40 177, ,52 D 204,78 135, ,74 E 89,70 59, ,06 5 A 69,50 46, ,48 B 78,12 52, ,98 Prime de membre effectif (annuelle, par groupe) 43 28, ,18 41,75 Devises de gestion et langues de référence par section Générale français anglais Est Afrique anglais / KES / TZS Belgique français néerlandais Madagascar français / MGA Ouest Afrique français / CFA Amérique Centrale espagnol / $ 14 Afrique Centrale français / CFA

15 CONDITIONS PARTICULIÈRES Limite d âge Il n y a pas de limite d âge. Toutefois à partir de 65 ans, la durée de prise en charge de l hospitalisation ne peut excéder six mois pour la même affection. Délai de carence Délai de carence de 6 mois : pour la réinscription d un adhérent parti préalablement sans motif particulier. pour l inscription d un membre d une communauté déjà adhérente à l Entraide Missionnaire Internationale, (si sa noninscription n est pas justifiée). Aucun délai de carence : pour l adhésion collective d un Institut, communauté ou Diocèse nouveaux. pour l adhésion d un nouveau membre. Régime complémentaire Pour une couverture santé complémentaire, la Mutuelle Saint Martin propose un contrat spécial réservé aux adhérents de la Section Générale de l EMI affiliés à l option 1, bénéficiant ainsi de garanties complémentaires pour faire face à leurs frais de santé. La santé partagée Pour y souscrire, il suffit de compléter un bulletin d adhésion à cet effet et d y joindre une attestation d affiliation à l EMI. (La grille des garanties et tarifs est disponible sur le site web de l EMI ou sur simple demande.) Adhésion des étrangers pour des études en France Conditions à remplir pour l adhésion : être en voie d engagement dans la vie religieuse ou diocésaine. fournir un certificat de scolarité ou équivalent. produire la lettre de mission de l autorité diocésaine ou religieuse autorisant l étudiant à séjourner en France pour études. La durée de cette inscription limitée à 3 ans + 2 ans selon cursus. option 1 obligatoire (soins uniquement en France). 15

16 Services Evacuation sanitaire en cas d affection grave nécessitant une hospitalisation immédiate (OPTION 1 UNIQUEMENT) En cas d évacuation sanitaire, MUTAS intervient via sa centrale d alarme. L EMI règle le montant total de l évacuation sanitaire, puis le groupe lui rembourse sa participation (prise en charge EMI : 80 % du total dans la limite de 5 places en classe touriste (procédure et conditions précisées dans la fiche pratique). MUTAS Tél : Fax : : PRATIQUE Fiche pratique «Evacuation sanitaire» (disponible sur le site web ou sur simple demande) LE FONDS D ENTRAIDE Le Fonds Social d Entraide est utilisé pour faire face à de très fortes dépenses de santé et ainsi aider des congrégations fragilisées à assurer leur obligation d assistance à leurs membres. Pour toute demande, s adresser à la Section. PRATIQUE Fiche pratique sur le Fonds Social d Entraide Formulaire de recours au Fonds Social d Entraide Autre solution Une solution pour les membres bénéficiaires EMI en déplacement en Europe (remplace avantageusement l option 2) 16 Les accords avec l association Previnter permettent de souscrire des contrats d une durée de 15 jours à 12 mois (ne concerne pas les options 1 et 3 B). Gestionnaire affiliations/cotisations Tél : : eurolcamshintl.com PRATIQUE Avenant au certificat d adhésion (disponible sur le site web, ou sur simple demande).

17 Documentation Retrouvez toute la documentation utile sur notre site internet, ou faitesen la demande auprès du Bureau Central et Administratif de Paris. Documents administratifs Les documents officiels de l EMI pour mieux comprendre le fonctionnement de l association. Statuts, Règlements, Documents de présentation de l EMI, Livret du Responsable de groupe. Documents de gestion Toute la documentation utile à la gestion des adhésions et des prestations. Bulletin d adhésion groupe, Bulletin d adhésion individuelle, Bulletin d adhésion individuelle étudiant, Bordereau récapitulatif de dépenses, Feuille de soins, Feuille de soins dentaires, etc. Fiches pratiques Un complément d informations pratiques sur : Le membre bénéficiaire, Evacuation sanitaire, AP/HP, Etudiants en France, Fonds d Entraide, etc. Lettres d info Trimestrielle, la lettre d info permet de faire régulièrement le point sur l actualité de l EMI, la vie des Sections, les changements majeurs, les rencontres régionales etc. 17

18 Contacts SIÈGE SOCIAL 2, rue Bellot CH1206 GENEVE SUISSE BUREAU CENTRAL ET ADMINISTRATIF 3, rue DuguayTrouin PARIS CEDEX 06 FRANCE (33) (33) (33) LES SECTIONS Section Générale Section Belgique Section Ouest Afrique Section Afrique Centrale 3, rue Duguay Trouin PARIS CEDEX 06 FRANCE M.R.B Chaussée de Haecht BRUXELLES BELGIQUE II Plateaux 28 BP 922 ABIDJAN 28 R.C.I. BP 168 YAOUNDE CAMEROUN Section Est Afrique P.O. Box NAIROBI KENYA Section Madagascar BP 667 ANTANANARIVO 101 MADAGASCAR REPUBLIQUE MALGACHE / /4/ Section Amérique Centrale Residencia Provincial Marista 20 Ave Zona 11 Apdo. 5H GUATEMALA CA

19 Guide des Services Responsable de Rédaction : Sylvain SACHELI. Conception, réalisation : Service Communication Union SaintMartin. Crédits photos : Entraide Missionnaire Internationale, istockphoto Microsoft. Tous droits réservés. Edition : Entraide Missionnaire Internationale décembre

20 i d e M i s s i o n n a r t E n a i r e 20 l e a i o n t a r n t e I n

GUIDE DES SERVICES 2015Entraide

GUIDE DES SERVICES 2015Entraide r a GUIDE DES SERVICES 2015Entraide Missionnaire Internationale 1965 2015 DEPUIS 50 ANS AU SERVICE DES MISSIONNAIRES i d e M i s s i o n n a t E n i r e I n t e l e i o n a t r n a 1 LE MOT DU PRÉSIDENT

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre)

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre) Tableau de synthèse Comparatif Roaming Réunion 214 pays pour les forfaits non bloqués et 158 pays (voix et SMS) pour les forfaits bloqués. Offres soumises à conditions au 15/10/2012. Nécessite un mobile

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne États Afghanistan Afrique du Sud Albanie (5) Algérie Andorre (4) Angola Antigua-et-Barbuda Arabie saoudite

Plus en détail

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB)

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB) Dépenses de l'administration centrale Part du PIB (%) Entreprises d'état Part de intérieur brut (%) Produits des privatisations ( de 1995) Dépenses militaires Commerce (% du PIB à la PPA) Flux nets de

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 (voir significations des couleurs et des dates en fin de tableau) CIEDR Afghanistan 6 juillet 1983

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars FÊTES NATIONALES Janvier 1 er Andorre Fête de l'indépendance 1 er Cuba Fête de la libération 1 er Haïti Fête de l'indépendance (1804) 1 er Soudan Fête nationale 4 Myanmar Fête de l'indépendance (1948)

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

TARIFS VOIP A LA MINUTES

TARIFS VOIP A LA MINUTES TARIFS VOIP A LA MINUTES Tarif vers mobiles France : 0,14 HT/min vers tous les Gsm en France 24h/24 & 7j/7. Afghanistan Afrique du Sud Albanie Algérie Allemagne Andorre Angola Anguilla Antarctique Antigua

Plus en détail

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale Nations Unies A/63/473 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2008 Français Original : anglais Soixante-troisième session Point 62 a) de l ordre du jour Élimination du racisme et de la discrimination

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des frais occasionnés par un voyage de congé annuel

Plus en détail

LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR

LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DES AFFAIRES JURIDIQUES SOUS-DIRECTION DES ETRANGERS ET DE LA CIRCULATION TRANSFRONTIERE Bureau de la circulation transfrontière et des visas DLPAJ/ECT/2 B/AB/N Paris;

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 26 mars 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme Depuis la fin de l été 2008, le Gouvernement a pris de nombreuses mesures pour soutenir les grands

Plus en détail

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Les Etats doivent absolument avoir accès à des données sur les ressources à la disposition des systèmes de santé pour déterminer

Plus en détail

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 L alphabet L alphabet Quelques sons Les chiffres en lettres +, -, x, : Tableau vierge

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011)

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 avril 1947. Situation

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques - 9-3. de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques ) Situation le 27 novembre 2015 Date à laquelle l Acte 1 de la le plus récent Afrique du Sud... 3 octobre 1928 Bruxelles: 1 er août

Plus en détail

Groupements géographiques 1

Groupements géographiques 1 ANNEXE 2 Groupements de pays utilisés dans cette évaluation Groupements géographiques 1 Continent Région Sous-région Pays et territoires inclus dans cette évaluation Afrique Afrique du Sud, Algérie, Angola,

Plus en détail

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 49 e Réunion du Comité permanent Punta del Este, Uruguay, 1 er juin 2015 SC49 03 Surplus de fonds administratifs 2014, état du financement des délégués

Plus en détail

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf incl. 8% TVA Frais uniques Frais de location Internet-Box Frais de location TV-Box Frais d envoi par commande 49.- 29.- 9.- Tarifs Fix (par minute) En Suisse À l international Groupe 1 Groupe 2 Groupe

Plus en détail

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002 C.N.A.V. LISTE DES AYANT PASSE DES CONVENTIONS FISCALES DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET VISANT LES PENSIONS VERSEES PAR LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE ALBANIE Décret n 2005-93 du 13 octobre

Plus en détail

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011 Le service international de départ couvre les appels vers d'autres destinations que le Canada et les États-Unis. Les appels sont acheminés sous réserve des restrictions de service en vigueur à l'emplacement

Plus en détail

Prix mobiles Proximus (cartes prépayées)

Prix mobiles Proximus (cartes prépayées) Prix mobiles Proximus (cartes prépayées) 01/07/2015 Les prix repris dans les tableaux ci-dessous sont exprimés TVA incl. en EUR/min, EUR/SMS, EUR/MB et EUR/MMS. A Appel émis SMS émis MMS Pays de l'union

Plus en détail

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone Texte original Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone 0.814.021.3 Conclu à Montréal le 17 septembre 1997 Approuvé par l Assemblée fédérale le 6

Plus en détail

MultiPass - N français + N suisse

MultiPass - N français + N suisse Fiche tarifaire MultiPass - N français + N suisse +33 +41 + Votre carte SIM avec 2 numéros de téléphone : N français + N suisse Tous vos appels toujours reçus sur vos 2 lignes, avec un changement de ligne

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

PRESENTATION. La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes - 8ème édition

PRESENTATION. La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes - 8ème édition PRESENTATION La Fabrique des Cinémas du Monde au Festival de Cannes - 8ème édition La Fabrique des Cinémas du Monde est un programme développé par l Institut français pour favoriser l émergence de la jeune

Plus en détail

TARIFS PROFESSIONNELS Détail des zones tarifaires

TARIFS PROFESSIONNELS Détail des zones tarifaires TARIFS PROFESSIONNELS Détail des zones tarifaires Au 01 janvier 2012 TARIFS PROFESSIONNELS iliad TELECOM Généralités Tous les prix iliad TELECOM s'entendent en Euros Hors Taxe (HT) et par minute depuis

Plus en détail

Tarif Tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion

Tarif Tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion Tarif Tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion Date : 1er octobre 2015 Les prix sont indiqués en euro hors taxes. La souscription à un contrat professionnel (Contrat Professionnel,

Plus en détail

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS Préambule L AEENAP a pour mission de soutenir ses membres dans la réalisation de leur projet d études. La bourse pour stage non-rémunéré a été instituée

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 28 septembre 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail

Appel vers un numéro de GSM

Appel vers un numéro de GSM Afghanistan 2,20 2,20 0,40 Afrique du Sud 2,20 2,20 0,40 Albanie 2,20 2,20 0,40 Algérie 2,20 2,20 0,40 Allemagne 1,05 0,75 0,40 Andorre 1,05 0,75 0,40 Angola 2,20 2,20 0,40 Anguilla 2,20 2,20 0,40 Antigua-et-Barbuda

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant la liste des groupes d indemnité de résidence et modifiant les montants de l indemnité de résidence en application du décret

Plus en détail

Règlement 2015. Festival International de Films de Fribourg. Sélection officielle Compétition internationale : Courts métrages

Règlement 2015. Festival International de Films de Fribourg. Sélection officielle Compétition internationale : Courts métrages Règlement 2015 Festival International de Films de Fribourg Sélection officielle Compétition internationale : Courts métrages Délai inscription : vendredi 19 décembre 2014 Délai envoi screener : vendredi

Plus en détail

ÉTATS MEMBRES DES NATIONS UNIES PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE

ÉTATS MEMBRES DES NATIONS UNIES PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE ÉTATS MEMBRES DES NATIONS UNIES PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE BAHREÏN AFGHANISTAN BANGLADESH membre depuis 1974 AFRIQUE DU SUD BARBADE ALBANIE BELARUS ALGÉRIE BELGIQUE ALLEMAGNE membre depuis 1973 BELIZE membre

Plus en détail

Profils tarifaires dans le monde

Profils tarifaires dans le monde Profils tarifaires dans le monde Droits NPF Appliqués 0

Plus en détail

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010 Aider les étudiants qui sont obligés de partir à l étranger pendant 4 mois au minimum Cette fiche technique est destinée à tous les étudiants sauf ceux inscrits à l université de Rennes 1 ou Rennes 2 (cf

Plus en détail

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 )

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) Crédit valable 60 jours Communications depuis la France métropolitaine vers le monde entier (hormis vers la France métropolitaine)

Plus en détail

ACCORDS MULTILATÉRAUX

ACCORDS MULTILATÉRAUX ACCORDS MULTILATÉRAUX Accord relatif à l échange d informations sur la surveillance radiologique en Europe du Nord (2001) Cet Accord a été conclu par l Allemagne, le Danemark, l Estonie, la Finlande, l

Plus en détail

MARTINIQUE, GUADELOUPE, ST-MARTIN, ST-BARTHÉLÉMY, GUYANE

MARTINIQUE, GUADELOUPE, ST-MARTIN, ST-BARTHÉLÉMY, GUYANE GUIDE DE L'OFFRE MARTINIQUE, GUADELOUPE, ST-MARTIN, ST-BARTHÉLÉMY, GUYANE Octobre 2014 DIGICEL.FR La BOX by Digicel est une offre de MEDIASERV S.A.S. au capital de 2 185 000. R.C.S. de Pointe-à-Pitre 351

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

1 Indicateur du développement humain

1 Indicateur du développement humain 1 Indicateur du développement humain MESURER LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN : ACCROÎTRE LES CHOIX... Taux Taux brut de Différence de d alpha- scolarisation Valeur de classement Espérance bétisation combiné (du

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Fonds pour l environnement mondial Conseil du FEM 8-10 novembre 2005 GEF/C.27/8 30 septembre 2005 Point 12 a) de l ordre du jour COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Décision recommandée

Plus en détail

Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT

Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT M-Budget * Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT Appels vers les mobiles en Suisse Fr. 0.03/min. Fr. 0.30/min. La facturation des communications

Plus en détail

tarif tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion

tarif tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion tarif tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion date : 1er juillet 2013 les prix sont indiqués en euro hors taxes La souscription à un contrat professionnel (Contrat Professionnel,

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016 Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du janvier 0 Qu il s agisse d un envoi lourd ou léger, urgent ou moins urgent, FedEx vous apporte la solution. Bénéficiez de prix compétitifs pour un service d

Plus en détail

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général Distr. GENERALE E/CN.4/1994/83 30 novembre 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMMISSION DES DROITS DE L HOMME Cinquantième session Point 22 a) de l ordre du jour provisoire DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT

Plus en détail

CONSEIL. Cent cinquante et unième session. Rome, 23-27 mars 2015. État des contributions courantes et des arriérés au 16 mars 2015

CONSEIL. Cent cinquante et unième session. Rome, 23-27 mars 2015. État des contributions courantes et des arriérés au 16 mars 2015 Mars 2015 CL 151/LIM/2 Rev.1 F CONSEIL Cent cinquante et unième session Rome, 23-27 mars 2015 État des contributions courantes et des arriérés au 16 mars 2015 Résumé Le présent document fait le point de

Plus en détail

Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures), salle Heinrich von Stephan. Prendre note du présent document.

Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures), salle Heinrich von Stephan. Prendre note du présent document. UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 3 2010.1 Doc 23 CONSEIL D'ADMINISTRATION Commission 3 (Finances et administration) Comptabilité Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures),

Plus en détail

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005)

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005) INSTITUT INTERNATIONAL DU FROID Organisation intergouvernementale pour le développement du froid INTERNATIONAL INSTITUTE OF REFRIGERATION Intergovernmental organization for the development of refrigeration

Plus en détail

Tarifs des offres Box Mediaserv PRIX MENSUEL (4)

Tarifs des offres Box Mediaserv PRIX MENSUEL (4) Tarifs des offres Box Mediaserv TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à tir du 1/0/201-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition ANTILLES - / GUYANE Sous réserve de compatibilité

Plus en détail

Prix des appels à l international (après mise en relation de 0,10 par appel)

Prix des appels à l international (après mise en relation de 0,10 par appel) Prix des appels en France métropolitaine : Vers des portables 0,19 0,19 / min Vers la messagerie (1 2 3) Vers les numéros d'urgence (15, 112, 119, 115, 17 & 18) Prix des appels à l international (après

Plus en détail

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99.

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99. M-Budget Internet / TV / téléphonie fixe Offres combinées M-Budget Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet Vitesse max. en download 2 Mbit/s 10 Mbit/s 20 Mbit/s Vitesse max. en upload 0.2 Mbit/s 1 Mbit/s 2 Mbit/s

Plus en détail

Statistiques. Statistiques économiques et sociales mondiales en rapport avec le bien-être des enfants.

Statistiques. Statistiques économiques et sociales mondiales en rapport avec le bien-être des enfants. Statistiques Statistiques économiques et sociales mondiales en rapport avec le bien-être des enfants. NOTE GÉNÉRALE SUR LES DONNÉES PAGE 76 EXPLICATION DES SIGNES PAGE 76 CLASSEMENT DES PAYS SELON LEUR

Plus en détail

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1);

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); «ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE 1. Le tableau ci-après contient la désignation: a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); b) des

Plus en détail

Procédures administratives. Commission européenne

Procédures administratives. Commission européenne 1/7 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:356133-2014:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Sollicitation des établissements proposant des hébergements à mettre leurs chambres à

Plus en détail

M-Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP) LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 19.11.2012

M-Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP) LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 19.11.2012 Services M-Budget CHF Fréquence Accès internet (M-Budget DSL) 54.80 par mois Accès internet avec téléphonie fixe (M-Budget DSL & VoIP) 59.80 par mois Équipement / router DSL WinBox (router WiFi) pour un

Plus en détail

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014 0.03 M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV Services M- Budget Fréquence Accès internet (M- Budget DSL) 54.80 par mois Accès internet avec téléphonie fixe (M- Budget DSL & VoIP) 59.80 par mois Accès

Plus en détail

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016 Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du janvier 0 Qu il s agisse d un envoi lourd ou léger, urgent ou moins urgent, FedEx vous apporte la solution. Bénéficiez de prix compétitifs pour un service d

Plus en détail

Les nombres-clés des Etats

Les nombres-clés des Etats Les nombres-clés des Etats Etat au 1 er octobre 2014 La liste alphabétique des Etats permet de déterminer le nombre-clé lorsque des directives demandent qu un Etat ou une nationalité soient codifiés par

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 29 décembre 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 1) LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE 1. PRESENTATION DU PROGRAMME 08/11/2011 La Fabrique des Cinémas du Monde est composée de jeunes talents

Plus en détail

4. RELATIONS DE LA SUISSE AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT ET EN TRANSITION

4. RELATIONS DE LA SUISSE AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT ET EN TRANSITION 4. RELATIONS DE LA SUISSE AVEC LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT ET EN TRANSITION 4.1. Synthèse des relations de la Suisse avec les pays en développement et les pays en transition en 2001 En milliers de francs

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES ÉDITION ANTILLES-GUYANE En vigueur à tir du 9/0/0 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité xdsl de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze () mois. Pour tester votre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

CARTES À COMPLÉTER ET À ÉTUDIER

CARTES À COMPLÉTER ET À ÉTUDIER CARTES À COMPLÉTER ET À ÉTUDIER CANADA 1- Donne un titre à ta carte. 2- Colorie toutes les étendues d eau en bleu. 3- Situe et colorie de couleurs différentes les 10 provinces canadiennes sur la carte.

Plus en détail

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125 PARTIE 5 LE LE FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 125 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LE AVANT PROPOS 127 à 131 SYNTHÈSE 132 à 133 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 134 à 136 > Le détachement

Plus en détail

Les Jeunes du Monde. Informer Autonomiser Progresser www.prb.org

Les Jeunes du Monde. Informer Autonomiser Progresser www.prb.org Population Reference Bureau Les Jeunes du Monde FICHE DE DONNÉES 20 Informer Autonomiser Progresser www.prb.org Les Jeunes du Monde 20 La grossesse et l accouchement chez les adolescentes Proportion d

Plus en détail

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 RESOLUTION 5.2 : SUR LES QUESTIONS FINANCIERES ET BUDGETAIRES

Plus en détail

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Comment une ASN peut-elle développer et promouvoir le sport automobile? 25 juin, Conférence Annuelle de la FIA,

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

CONVENTION POUR LA RÉPRESSION D ACTES ILLICITES DIRIGÉS CONTRE LA SÉCURITÉ DE L AVIATION CIVILE SIGNÉE À MONTRÉAL LE 23 SEPTEMBRE 1971

CONVENTION POUR LA RÉPRESSION D ACTES ILLICITES DIRIGÉS CONTRE LA SÉCURITÉ DE L AVIATION CIVILE SIGNÉE À MONTRÉAL LE 23 SEPTEMBRE 1971 État CONVENTION POUR LA RÉPRESSION D ACTES ILLICITES DIRIGÉS CONTRE LA SÉCURITÉ DE L AVIATION CIVILE SIGNÉE À MONTRÉAL LE 23 SEPTEMBRE 1971 Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 26

Plus en détail

Informations et tarifs de Téléphonie IP pour les particuliers abonnés à Internet par le câble

Informations et tarifs de Téléphonie IP pour les particuliers abonnés à Internet par le câble Informations et tarifs de Téléphonie IP pour les particuliers abonnés à Internet par le câble Offre de Téléphonie soumise à condition, sous réserve de faisabilité technique et du paiement éventuel d un

Plus en détail

Conditions sanitaires requises: Exigences relatives aux visas par pays:

Conditions sanitaires requises: Exigences relatives aux visas par pays: Conditions sanitaires requises: Un certificat de vaccination internationale contre la fièvre jaune est également requis si vous avez visité un pays infecté avant de venir sur l'île Maurice. Les récentes

Plus en détail

ÉTATS PARTIES À L'ACCORD RELATIF À L ITSO ET RÉGIONS DÉFINIES PAR LA CONFÉRENCE DE PLÉNIPOTENTIAIRES DE L'UIT

ÉTATS PARTIES À L'ACCORD RELATIF À L ITSO ET RÉGIONS DÉFINIES PAR LA CONFÉRENCE DE PLÉNIPOTENTIAIRES DE L'UIT Contribution du Directeur général Original : anglais 28 mai 2004 ÉTATS PARTIES À L'ACCORD RELATIF À L ITSO ET RÉGIONS DÉFINIES PAR LA CONFÉRENCE DE PLÉNIPOTENTIAIRES DE L'UIT 1. La pièce jointe n 1 énumère

Plus en détail

Conditions de Visas pour les étrangers entrant en Ukraine. Pays Visa requis/non requis Note * 3. Albanie Visa requis * excepté pour les DP, SP

Conditions de Visas pour les étrangers entrant en Ukraine. Pays Visa requis/non requis Note * 3. Albanie Visa requis * excepté pour les DP, SP Conditions de Visas pour les étrangers entrant en Ukraine Pays /non requis Note * 1. Autriche Visa non requis pour un séjour allant jusqu à 90 jours 2. Afghanistan DP détenteurs de passeports diplomatiques

Plus en détail

Situation du paludisme et indication de la chimioprophylaxie selon les pays et territoires.

Situation du paludisme et indication de la chimioprophylaxie selon les pays et territoires. 280 3 juin 2014 BEH 16-17 Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2014 Tableau 5 Situation du paludisme et indication de la chimioprophylaxie selon les pays et territoires. Afghanistan P. vivax

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARTICIPANTS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARTICIPANTS CBD CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE Distr. GÉNÉRALE 10 mars 1999 ORIGINAL : FRANÇAIS ORGANE SUBSIDIAIRE CHARGÉ DE FOURNIR DES AVIS SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET TECHNOLOGIQUES (SBSTTA) Quatrième

Plus en détail

Les tarifs de Belgacom

Les tarifs de Belgacom Les tarifs de Belgacom Février 2013 Les prix repris dans le tableau ci-dessous sont TVA comprise en euro/min et en euro/appel. Classic National Heures de pointe/heures creuses euro/min Coût de connexion

Plus en détail

Getty Images : Guide d application des restrictions

Getty Images : Guide d application des restrictions Getty Images : Guide d application des restrictions Si vous soumettez des images comportant des restrictions, vous devez les détailler dans les métadonnées fournies avec les fichiers images à haute résolution,

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à partir du 25/04/2014

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à partir du 25/04/2014 ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à tir du 25/04/2014 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité à l ADSL de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze (12) mois. Pour

Plus en détail