APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/09. Pouvoir adjudicateur: Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/09. Pouvoir adjudicateur: Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture»"

Transcription

1 Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» APPEL D OFFRES OUVERT Référence n EACEA/2014/09 Assurance pour les participants au service volontaire européen dans le cadre du programme Erasmus+ Pouvoir adjudicateur: Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» CAHIER DES CHARGES

2 1. INTRODUCTION Généralités Gestion de l appel d offres Durée du contrat CONDITIONS GÉNÉRALES APPLICABLES AUX APPELS D OFFRES Accès au marché Offres Conditions contractuelles Pénalités Période de validité des offres Prix Offres conjointes/consortiums Sous-traitants Variantes Protection des données Point de contact SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES Contexte du marché Bénéficiaires de l assurance Zone géographique couverte par les services d assurance Pays membres du programme Pays partenaires Autres pays partenaires Durée d assurance Objectifs du marché et résultats escomptés Objectifs du marché Résultats à atteindre par le contractant Calendrier indicatif et éléments à fournir

3 3.6. Services requis Niveau de couverture Langues Éléments à fournir (rapports à mi-parcours et listes mensuelles) Ressources à fournir par le contractant Lieu Modalités de paiement Rapports Modalités d établissement et de soumission du rapport final annuel sur l état d avancement Rapport final annuel sur l état d avancement Valeur du contrat ÉVALUATION ET ATTRIBUTION DU MARCHÉ Exclusion de soumissionnaires Sélection des soumissionnaires Capacité professionnelle Capacité économique et financière Capacité technique Évaluation des offres Évaluation technique Attribution du marché CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L ATTRIBUTION DU MARCHÉ Contrat Absence d obligation d attribuer le marché PUBLICATION DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE PLAGIAT ANNEXES Annexe 1: Contrat type (pour information) Annexe 2: Informations concernant le soumissionnaire/sous-traitant (à remplir et à signer par le soumissionnaire ou le chef de file du consortium en cas d offres conjointes)

4 Annexe 3: Ventilation des prix et du budget (à remplir et à signer par le soumissionnaire ou le chef de file du consortium en cas d offres conjointes) Annexe 4: Déclaration sur l honneur relative aux critères d exclusion et à l absence de conflit d intérêts (à remplir et à signer par le soumissionnaire)

5 1. INTRODUCTION 1.1. Généralités La Commission européenne a institué l Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» (EACEA, ci-après «l Agence») pour la gestion de l action de l Union dans les domaines de l éducation, de l audiovisuel et de la culture en application du règlement (CE) n 58/2003 du Conseil (Journal officiel L 11 du ). Celle-ci a pour mission de gérer certains volets des programmes d investissement et actions financés par l Union européenne dans les domaines de l éducation, de la culture, de l audiovisuel, du sport, de la citoyenneté et du bénévolat. L Agence est chargée des principaux aspects de la gestion des programmes, notamment l établissement des appels à propositions, la sélection des projets et la signature des conventions de subvention, la gestion financière, le suivi des projets, les contacts avec les bénéficiaires et les contrôles sur place. L Agence commande également la prestation de services, via des appels d offres publics, dans des domaines liés aux programmes Erasmus+, Europe créative et «l Europe pour les citoyens», ou à l initiative du Corps volontaire européen d aide humanitaire. L Agence possède sa propre identité juridique et se situe à Bruxelles. Elle souhaite conclure un contrat de services pour la fourniture d une assurance complète couvrant les participants au service volontaire européen dans le cadre du programme Erasmus+. Les services requis sont détaillés au chapitre 3 du présent cahier des charges Gestion de l appel d offres Le présent appel d offres est géré par l Agence, en collaboration avec la Commission européenne. L Agence sera chargée de l analyse des progrès avec le contractant, de la formulation des recommandations et de l acceptation des services et produits. Un membre de l Agence sera le principal point de contact pour toute la correspondance officielle. La propriété des produits et des éléments à fournir reviendra à la Commission européenne Durée du contrat Le marché à attribuer fera l objet d un accord établi conformément au modèle joint à l annexe 1. Le contrat sera attribué pour une durée de 12 mois et prendra effet à compter de la date de signature de la dernière partie contractante. La durée d exécution indicative du contrat s étend du 1 er janvier 2015 au 31 décembre En fonction de la disponibilité budgétaire, le contrat sera reconduit comme suit: jusqu à 5 fois pour une période supplémentaire de 12 mois à chaque fois, - 5 -

6 puis une dernière fois (6 e reconduction) pour une période de 36 mois. En conséquence, la durée maximale d exécution des tâches atteindra 108 mois (ci-après «la durée totale maximale»). L Agence se réserve le droit de recourir à une procédure négociée, sans publication préalable d un avis de marché, pour des contrats supplémentaires impliquant des services semblables à ceux visés par le contrat initial attribué à la partie concernée par l Agence. Cette procédure ne peut être utilisée qu au cours des trois années suivant la conclusion du marché initial. 2. CONDITIONS GÉNÉRALES APPLICABLES AUX APPELS D OFFRES 2.1. Accès au marché La participation à cet appel d offres est ouverte à égalité de conditions à toutes les personnes physiques et morales relevant du domaine d application des traités et à toutes les personnes physiques et morales d un pays tiers qui aurait conclu avec l Union un accord spécial dans le domaine des marchés publics, conformément aux conditions prévues par cet accord Offres Les offres doivent inclure l ensemble des informations et documents requis pour permettre à l Agence de les évaluer conformément aux critères définis au chapitre 4. Tous les documents remis par les soumissionnaires deviendront la propriété de l Agence et doivent être considérés comme confidentiels. Les dépenses encourues pour la préparation et la soumission des offres ne seront pas remboursées par l Agence. La soumission d une offre en réponse à un appel d offres lancé par l Agence implique: a) l acceptation des clauses et conditions définies dans l appel d offres, dans le présent cahier des charges et dans le contrat type (cf. annexe 1); b) le cas échéant, la renonciation par le soumissionnaire à ses propres clauses et conditions générales ou spécifiques; l offre soumise engage le soumissionnaire auquel le contrat est attribué pour la durée du contrat. 1 Veuillez noter que l accord multilatéral relatif aux marchés publics conclu dans le cadre de l Organisation mondiale du commerce (OMC) ne s applique pas aux marchés attribués par l Agence, de sorte que le présent appel d offres n est pas ouvert aux ressortissants des pays ayant ratifié cet accord

7 Veuillez noter que les offres peuvent être rejetées si les soumissionnaires n acceptent pas les termes du contrat, ou d autres conditions énoncées dans les documents relatifs à l offre, et cherchent à imposer leurs propres conditions. Les offres doivent être: a. rédigées dans l une des langues officielles de l Union et soumises en trois exemplaires: un exemplaire portant clairement la mention «Original», et les deux autres les mentions «Copie 1» et «Copie 2» respectivement. La «Copie 2» ne sera pas reliée; b. accompagnées des formulaires prévus aux annexes 2 à 4, complétés et signés par le soumissionnaire; c. accompagnées d une lettre de couverture signée de la main du soumissionnaire ou de son représentant dûment autorisé; d. parfaitement lisibles de manière à exclure tout doute concernant les termes ou chiffres; e. soumises en tenant compte des dispositions du projet de contrat (voir l annexe 1); f. placées dans deux enveloppes scellées, conformément aux dispositions de l appel d offres Conditions contractuelles Le soumissionnaire doit garder à l esprit les dispositions du projet de contrat qui précise les droits et obligations du contractant, notamment en ce qui concerne les paiements, l exécution du contrat, la confidentialité et les vérifications et les audits Pénalités Si le contractant n exécute pas ses obligations contractuelles dans le délai fixé par le contrat (voir le contrat type à l annexe 1), l Agence peut décider de lui imposer, indépendamment de la responsabilité contractuelle réelle ou potentielle du contractant et du droit de l Agence de résilier le contrat, le paiement de dommages-intérêts par jour civil de retard calculés selon la formule suivante: 0,3 x (V/d) V est le montant mentionné à l article I.3.1 du contrat, d est la durée, exprimée en jours, mentionnée à l article I.2.3 du contrat Période de validité des offres La durée de validité de l offre est de neuf mois à compter de la date limite de soumission des offres Prix L Agence passe ses marchés et effectue ses paiements en euros. Les offres doivent donc être libellées en euros. Les offres exprimées dans d autres devises que l euro seront éliminées

8 Pour les soumissionnaires situés dans des pays ne faisant pas partie de la zone euro, le prix proposé ne peut être révisé en fonction des variations du taux de change. Le soumissionnaire est tenu d arrêter un taux de change et d assumer les risques ou profits découlant de toute variation. Les prix sont fermes et couvrent la durée totale maximale. Les soumissionnaires doivent proposer une prime forfaitaire par tête applicable à tous les jeunes volontaires participant au programme, pendant la durée totale maximale. Afin de permettre aux soumissionnaires de fixer le montant de la prime forfaitaire par tête pour la période comprise entre le 1 er janvier 2015 et le 31 décembre 2023, l Agence fournit les prévisions suivantes à titre indicatif: Le nombre total de jeunes volontaires pour la période devrait atteindre environ personnes, qui devraient être réparties comme suit: Total La période couvre les volontaires participant aux projets qui auront été sélectionnés en 2020, et dont le départ et le retour auront lieu durant cette période. Ils sont donc inclus dans le nombre total de jeunes volontaires indiqué dans le tableau ci-dessus. La somme totale à régler par l Agence dans le cadre du contrat sera calculée à partir de la prime forfaitaire par tête proposée par le soumissionnaire et du nombre réel de volontaires assurés. Les prix doivent couvrir toutes les tâches, ainsi que tous les frais de déplacement et de séjour prévus par le soumissionnaire pour l exécution des tâches. Ces frais de déplacement et de séjour ne seront pas remboursés séparément, même s ils diffèrent de l estimation initiale du contractant. Les prix doivent être fermes et inclure tous les coûts (gestion de projets, contrôle de la qualité, formation des employés du contractant, ressources de réserve, etc.) et les frais (gestion de l entreprise, secrétariat, sécurité sociale, salaires, frais de déplacement et de bureau, etc.) directement ou indirectement liés à la prestation des services. Les soumissionnaires sont invités à remplir le formulaire relatif au prix (annexe 3), en indiquant la prime forfaitaire par tête. En cas d attribution du marché au soumissionnaire, le prix indiqué est contraignant. Le soumissionnaire doit signer l annexe 3 complétée. La signature du soumissionnaire engage celui-ci vis-à-vis de l Agence. Tous les prix indiqués doivent être nets de tout impôt, taxe ou droit, y compris la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Aux termes des articles 3 et 4 du protocole sur les privilèges et immunités de l Union européenne, cette dernière est exonérée de tous impôts, taxes et droits, y compris la TVA; ces droits ne peuvent donc entrer dans le calcul du prix de l offre. Si le soumissionnaire - 8 -

9 estime être dans l obligation de facturer la TVA, le montant de la TVA doit être indiqué séparément. La TVA ne sera pas prise en compte lors de l examen des prix des différentes offres. En signant une offre et en la soumettant, le soumissionnaire ou, en cas de consortium constitué par deux ou plusieurs sociétés, chaque membre du consortium certifie au nom de sa société que: les prix indiqués dans l offre ont été fixés en toute indépendance, sans qu il y ait eu consultation ou communication sur l un des points relatifs au prix avec un autre soumissionnaire ou concurrent, sauf si la loi en dispose autrement, les prix indiqués dans l offre n ont pas été et ne seront pas volontairement communiqués par le soumissionnaire à un autre soumissionnaire ou concurrent, directement ou indirectement, avant l ouverture des enveloppes contenant les offres, le soumissionnaire n a pas tenté et ne tentera pas d inciter une autre personne à présenter une offre ou de l en empêcher en vue de restreindre la concurrence Offres conjointes/consortiums Les consortiums de deux ou plusieurs opérateurs économiques peuvent soumissionner («offre conjointe»). Les offres de cette nature ne seront pas traitées différemment de tout autre type d offre, chacune étant évaluée sur la base de ses qualités intrinsèques, compte tenu des critères d évaluation et d attribution contenus dans le présent cahier des charges. Toutes les entités juridiques seront conjointement et solidairement responsables vis-à-vis du pouvoir adjudicateur du respect des conditions contractuelles. Toute modification de la composition du consortium durant la procédure de passation du marché peut entraîner le rejet de l offre concernée. Le consortium nommera une entité juridique («le chef de file») qui sera investie de tous les pouvoirs lui permettant d engager le consortium et chacun de ses membres et qui sera responsable de la gestion administrative du contrat (établissement des factures, réception des paiements, etc.) au nom de toutes les autres entités. L offre sera signée par l un des membres («le chef de file») dûment mandaté par les autres membres et au nom de ceux-ci (une procuration doit être annexée à l offre). Chaque membre du consortium complétera et signera l annexe 4 «Déclaration sur l honneur relative aux critères d exclusion et à l absence de conflit d intérêts». Des informations relatives aux membres du consortium seront fournies à l annexe 2 «Informations relatives au soumissionnaire». L annexe 2 sera accompagnée de toutes les pièces justificatives décrites dans le formulaire et signée par l un des membres («le chef de file») au nom des autres

10 2.8. Sous-traitants La sous-traitance est autorisée, mais le contractant conserve l entière responsabilité de l exécution du marché vis-à-vis du pouvoir adjudicateur. Un opérateur économique peut, le cas échéant et pour un marché déterminé, faire valoir les capacités d autres entités, quelle que soit la nature juridique des liens existant entre lui-même et ces entités. Il doit dans ce cas prouver au pouvoir adjudicateur qu il disposera des moyens nécessaires pour l exécution du marché, par exemple par la production de l engagement de ces entités de les mettre à sa disposition. Toute intention de sous-traiter partiellement le marché doit être clairement exprimée dans l offre. Le soumissionnaire doit indiquer la part qu il a l intention de sous-traiter (en pourcentage de la valeur totale du contrat), avec les références des sous-traitants proposés et une déclaration de chaque sous-traitant confirmant sans ambiguïté son engagement à collaborer avec le soumissionnaire s il remporte le marché et décrivant les ressources qu il mettra à la disposition du soumissionnaire en vue de l exécution du contrat. Pour les sous-traitants fournissant plus de 10 % (en valeur) des services, les informations supplémentaires demandées à l annexe 2 «Informations relatives au soumissionnaire» doivent être fournies dans le formulaire. Toute modification des modalités de sous-traitance survenant durant la procédure de passation du marché peut entraîner le rejet de l offre en question. Toute modification des modalités de soustraitance survenant après la signature du contrat peut entraîner la résiliation de ce dernier. Dans tous les cas, le contractant principal assume l entière responsabilité du contrat Variantes Les soumissionnaires ne peuvent présenter une offre portant uniquement sur une partie des services requis. Les variantes sont interdites Protection des données Le traitement de votre réponse à l invitation à soumissionner impliquera l enregistrement et le traitement de données à caractère personnel (telles que vos nom, adresse et C.V.). Ces données seront traitées conformément au règlement (CE) n 45/2001 relatif à la protection des personnes physiques à l égard du traitement des données à caractère personnel par les institutions et organes communautaires et à la libre circulation de ces données. Sauf indication contraire, les réponses aux questions et les données à caractère personnel demandées sont nécessaires à l évaluation de votre offre, conformément au cahier des charges de l appel d offres, et seront traitées uniquement à cette fin par le responsable du traitement des données. Aux fins de cette disposition, le «responsable du traitement des données» est la personne qui représentera le pouvoir adjudicateur lors de la signature du contrat

11 Vous pouvez demander l accès à vos données à caractère personnel et vous avez le droit de rectifier toute donnée incorrecte ou incomplète. Vous pouvez adresser votre demande au responsable du traitement des données. Pour toute question concernant le traitement de vos données à caractère personnel ou en cas de conflit concernant la protection des données à caractère personnel, vous pouvez vous adresser au responsable du traitement des données susmentionné. Vous pouvez également contacter le délégué à la protection des données de l EACEA à l adresse électronique suivante: Si le conflit n est pas résolu par le responsable du traitement des données ni par le délégué à la protection des données de l EACEA, vous pouvez déposer plainte à tout moment auprès du Contrôleur européen de la protection des données. Vous êtes informé qu aux fins de la protection des intérêts financiers de l Union, vos données à caractère personnel peuvent être transmises aux services d audit internes, à la Cour des comptes européenne, à l instance en matière d irrégularités financières ou à l Office européen de lutte antifraude (OLAF), et entre les ordonnateurs de la Commission et les agences exécutives. Vos données personnelles (nom, prénom dans le cas de personnes physiques, adresse, forme juridique, numéro d enregistrement, et nom et prénom des personnes ayant le pouvoir de représentation, de décision ou de contrôle dans le cas de personnes morales) pourront être enregistrées dans le système d alerte précoce uniquement ou dans le système d alerte précoce et dans la base de données centrale sur les exclusions par le comptable de la Commission si vous vous trouvez dans l une des situations prévues par: la décision 2008/969/CE de la Commission du 16 décembre 2008 relative au système d alerte précoce (pour de plus amples informations, voir la déclaration sur la politique en matière de respect de la vie privée à l adresse suivante: ou le règlement (CE, Euratom) n 1302/2008 de la Commission du 17 décembre 2008 relatif à la base de données centrale sur les exclusions (pour de plus amples informations, voir la déclaration en matière de respect de la vie privée à l adresse suivante: ed_en.pdf). Comme l indiquent les déclarations susmentionnées, toute personne enregistrée dans la base de données a le droit d accéder aux données qui la concernent et d obtenir leur rectification, sur demande adressée au comptable de la Commission européenne

12 2.11. Point de contact Le seul point de contact autorisé pendant la période de soumission des offres est celui qui est indiqué dans la lettre de couverture du présent appel d offres. Les soumissionnaires sont priés de poser leurs questions par écrit et de les envoyer au point de contact par télécopieur, courrier électronique ou voie postale. Pour des raisons d ordre juridique, les questions transmises par téléphone ne seront pas prises en considération. 3. SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES 3.1. Contexte du marché 2 Dans le contexte du présent appel d offres, les objectifs du programme Erasmus+ sont les suivants: - favoriser la mobilité des jeunes (action clé n 1), en encourageant spécifiquement le service volontaire européen, en coopération avec les pays partenaires voisins de l UE, - soutenir les projets de renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse (action clé n 2), en encourageant les activités de coopération et de mobilité dans les pays partenaires, notamment dans les pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et dans les pays d Asie et d Amérique latine. Service volontaire européen (SVE): projet décentralisé et géré par les agences nationales (action clé n 1) Cette activité permet aux jeunes de 17 à 30 ans d exprimer leur engagement personnel en effectuant un service volontaire non rémunéré et à temps complet d une durée maximale de 12 mois dans un autre pays à l intérieur ou à l extérieur de l Union européenne. Les périodes de service volontaire dans le cadre de cette action débuteront en juin Les activités suivantes ne sont pas considérées comme un service volontaire européen dans le cadre d Erasmus+: les volontariats occasionnels et non structurés à temps partiel; les stages en entreprise; les emplois rémunérés; les activités récréatives ou touristiques; les cours de langues; l exploitation d une main-d œuvre bon marché; les périodes d étude ou de formation professionnelle à l étranger. 2 Règlement (UE) n 1288/2013 du Parlement européen et du Conseil du 11 décembre 2013 établissant «Erasmus +»: le programme de l Union pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport et abrogeant les décisions n 1719/2006/CE, n 1720/2006/CE et n 1298/2008/CE

13 Chaque volontaire du SVE doit être couvert par un plan d assurance complet spécifiquement destiné à protéger les participants au Service volontaire européen durant leur projet. Cette assurance est fournie gratuitement aux volontaires, et ses coûts sont couverts par l Agence. Manifestations à grande échelle dans le cadre du Service volontaire européen (SVE): activités centralisées et gérées par l Agence (action clé n 1) Cet objectif permet aux jeunes de 17 à 30 ans d exprimer leur engagement personnel en effectuant un service volontaire non rémunéré et à temps complet d une durée maximale de 2 mois dans un autre pays. Les périodes de service volontaire dans le cadre de cette action débuteront en octobre Chaque volontaire des manifestations à grande échelle dans le cadre du SVE doit être couvert par un plan d assurance complet spécifiquement destiné à protéger les participants au Service volontaire européen durant leur projet. Cette assurance est fournie gratuitement aux volontaires, et ses coûts sont couverts par l Agence. Renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse: projets centralisés et gérés par l Agence (action clé n 2) Les projets de renforcement des capacités sont des projets de coopération transnationale fondés sur des partenariats multilatéraux entre les organisations actives dans le domaine de la jeunesse dans les pays membres du programme et les pays partenaires. Les périodes de service volontaire dans le cadre de cette action débuteront en octobre Chaque volontaire du SVE participant à un projet de renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse doit être couvert par un plan d assurance complet spécifiquement destiné à protéger les participants au Service volontaire européen durant leur projet. Cette assurance est fournie gratuitement aux volontaires, et ses coûts sont couverts par l Agence Bénéficiaires de l assurance Les bénéficiaires sont tous les volontaires participant à une activité du service volontaire européen, telle que définie à la section précédente (3.1) Zone géographique couverte par les services d assurance Le programme Erasmus+ comprend une forte dimension internationale et est ouvert à une multitude de candidats et d organisations partenaires. En conséquence, les services d assurance couvrant tous les volontaires participant au service volontaire européen doivent être fournis pour les pays suivants:

14 Pays membres du programme Allemagne Autriche Belgique Bulgarie Chypre Croatie Danemark États membres de l Union européenne (UE) 3 Espagne Italie Estonie Lettonie Finlande Lituanie France Luxembourg Grèce Malte Hongrie Pays-Bas Irlande Pologne Portugal République slovaque République tchèque Roumanie Royaume-Uni Slovénie Suède Pays extérieurs à l UE membres du programme Ancienne République Liechtenstein yougoslave de Macédoine Norvège Islande Suisse Turquie Pays partenaires La participation des pays suivants est limitée à certaines actions relevant du programme Erasmus+ ou soumise à des conditions spécifiques: PAYS PARTENAIRES VOISINS DE L UE Balkans occidentaux Pays du Partenariat oriental Pays du Sud de la Méditerranée Fédération de Russie Albanie Bosnie-Herzégovine Kosovo 4 Monténégro Serbie Arménie Azerbaïdjan Biélorussie Géorgie Moldavie Ukraine Algérie Égypte Israël Jordanie Liban Libye Maroc Palestine Syrie Tunisie Fédération de Russie 3 4 Les personnes résidant dans un pays ou territoire d outre-mer (PTOM), et, le cas échéant, les organismes et institutions publics et/ou privés concernés des PTOM, seront éligibles au programme Erasmus+, sous réserve des règles du programme et des dispositions applicables à l État membre avec lequel ils ont des liens. La liste des PTOM concernés figure à l annexe 1A de la décision 2001/822/CE du Conseil du 27 novembre 2001 relative à l association des pays et territoires d outre-mer avec la Communauté européenne, JO L 314 du Cette désignation est sans préjudice des positions sur le statut et est conforme à la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi qu à l avis de la CIJ sur la déclaration d indépendance du Kosovo

15 Autres pays partenaires Les pays partenaires ci-après sont regroupés selon les instruments financiers de l action extérieure de l UE. Afghanistan, Afrique du Sud, Andorre, Angola, Antigua-et-Barbuda, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Bahamas, Bahreïn, Bangladesh, Barbade, Belize, Bénin, Bhoutan, Bolivie, Botswana, Brésil, Brunei, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Cap-Vert, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo (Brazzaville), Corée du Nord, Corée du Sud, Costa Rica, Côte d Ivoire, Cuba, Djibouti, Dominique, El Salvador, Émirats arabes unis, Équateur, Érythrée, État de la Cité du Vatican, États-Unis, Éthiopie, Fidji, Gabon, Gambie, Ghana, Grenade, Guatemala, Guinée (République de), Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Guyana, Haïti, Honduras, Hong- Kong, Îles Cook, Îles Marshall, Îles Salomon, Inde, Indonésie, Iran, Iraq, Jamaïque, Kazakhstan, Kenya, Kirghizstan, Kiribati, Koweït, Laos, Lesotho, Liberia, Macao, Madagascar, Malaisie, Malawi, Maldives, Mali, Maurice, Mauritanie, Mexique, Micronésie, Monaco, Mongolie, Mozambique, Myanmar, Namibie, Nauru, Népal, Nicaragua, Niger, Nigeria, Niue, Nouvelle-Zélande, Oman, Ouganda, Ouzbékistan, Pakistan, Palaos, Panama, Papouasie - Nouvelle-Guinée, Paraguay, Pérou, Philippines, Qatar, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République dominicaine, Rwanda, Saint-Christophe-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Marin, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Samoa, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Singapour, Somalie, Soudan, Sri Lanka, Suriname, Swaziland, Tadjikistan, Taïwan, Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Timor- Oriental, Togo, Tonga, Trinité-et-Tobago, Turkménistan, Tuvalu, Uruguay, Vanuatu, Venezuela, Viêt Nam, Yémen, Zambie, Zimbabwe

16 IMPORTANT: La liste des pays éligibles au programme Erasmus+ peut être modifiée durant la validité du programme. Ces changements seront notifiés au contractant et seront pris en compte en modifiant le contrat. Il est possible que des pays supplémentaires participent au programme Erasmus+. L Agence informera le soumissionnaire de leur participation lorsque les décisions seront prises dans ce domaine. Le soumissionnaire doit préciser le champ d application géographique de son offre Durée d assurance L assurance couvrira les jeunes volontaires durant toute la période de leur activité dans le cadre du service volontaire européen. Dans ce contexte, il faut noter que les derniers participants au SVE couverts par le régime d assurance participeront aux projets qui seront sélectionnés par les agences nationales vers la fin de l année Étant donné que ces projets débuteront au plus tard le 30 septembre 2021, pour une durée maximale de 24 mois, les derniers participants au SVE pourront rester en service jusqu au 29 septembre Le volontaire sera couvert dans le monde entier, 24 heures sur 24, à compter du jour où il quitte son lieu de résidence pour se rendre dans le pays d accueil, jusqu à la fin du deuxième mois après l achèvement du service volontaire. Néanmoins, si l activité de suivi a lieu à une date ultérieure à la période indiquée, l assurance couvrira pleinement le volontaire durant sa participation à l activité de suivi concernée. L assurance couvre à la fois les activités liées au projet de SVE (tel que décrit au point 3.1) et les activités privées du volontaire durant la période susmentionnée dans ce paragraphe Objectifs du marché et résultats escomptés Objectifs du marché Ce contrat contribuera à l objectif général visant à assurer un cadre plus sûr pour tous les volontaires participant à une activité du service volontaire européen. Ce contrat contribuera aux objectifs spécifiques suivants: établir un régime d assurance pour couvrir tous les volontaires participant à une activité du service volontaire européen pendant toute la durée de leur période de mobilité (y compris la formation préalable au départ et les activités de suivi), garantir que tous les volontaires participant à l action bénéficient de la même couverture durant la période de mobilité

17 Résultats à atteindre par le contractant Chaque volontaire participant à une activité du service volontaire européen doit être couvert par un plan d assurance complet spécifiquement destiné à protéger les volontaires durant leur projet. Cette assurance est fournie gratuitement aux volontaires. La couverture de l assurance sera valable dans tous les pays participant au programme Erasmus+. Tous les types de couverture doivent être offerts, 24 heures sur 24, à compter de la date à laquelle le volontaire quitte son lieu de résidence pour se rendre dans le pays d accueil, jusqu à la fin du deuxième mois après son retour chez lui à la fin de l activité. Toute activité entreprise par le volontaire durant la période de service fait partie du SVE et doit être couverte par l assurance. La couverture de l assurance complétera la couverture fournie par les systèmes nationaux ou toute autre assurance que les participants pourraient avoir. Toutefois, si le système national (pour une raison ou une autre) ne couvre qu une partie des coûts induits, ou ne les couvre pas du tout, le contractant choisi à l issue de l appel d offres devra assurer une couverture à hauteur de 100 % des coûts induits, conformément aux modalités du régime d assurance convenu avec l Agence. La gestion du contrat d assurance (inscription, remboursement, assistance) doit être efficace, simple et clairement expliquée au groupe cible spécifique du programme Erasmus+. L assureur doit être capable de fournir une assistance aux participants dans toutes les langues officielles de l Union européenne, ainsi que l islandais, le norvégien et le turc. La liste des langues requises à des fins d assistance peut être modifiée durant la validité du programme. Ces changements seront communiqués au contractant et seront pris en compte en modifiant le contrat Calendrier indicatif et éléments à fournir La date de commencement indicative prévue est le 1 er janvier Le début réel n aura lieu qu après l entrée en vigueur du contrat. La période totale d exécution du contrat, reconductions comprises, sera de 108 mois. Le 15 décembre de chaque année au plus tard, le contractant communiquera le nombre de participants réellement couverts durant la période d exécution du contrat en vigueur. Le calendrier relatif à l établissement des rapports est précisé au point 3.13 ci-après Services requis Le contrat d assurance doit fournir la couverture indiquée aux points A à F ci-après. Le soumissionnaire est invité à acquérir une bonne connaissance des programmes Erasmus+ et des diverses actions. Les services offerts doivent répondre aux besoins des volontaires participants

18 Le contractant doit mettre en place un système d enregistrement en ligne permettant aux jeunes volontaires de s inscrire pour bénéficier du régime d assurance. Le contrat d assurance doit fournir la couverture et les services énumérés aux points A à F cidessous, pour tous les volontaires participant au programme Erasmus+. Lorsque des plafonds sont appliqués, l offre doit indiquer leur montant pour chaque poste ou sous-poste. Le soumissionnaire peut également proposer des prestations complémentaires ou des services supplémentaires, distincts de ceux énoncés aux points A à F ci-après. Ils seront inclus dans l évaluation des offres. L offre doit inclure un premier projet de police d assurance couvrant les risques pris en compte. A. Soins médicaux et dentaires / grossesse et accouchement / accident L assurance couvrira, dans l ensemble du monde, les frais de traitement médical et dentaire, d hospitalisation et de chirurgie liés aux maladies, accidents, grossesses et accouchements survenus pendant la durée de la couverture. L assurance couvrira notamment (en totalité ou en tant qu assurance complémentaire) 100 % des frais suivants: a) honoraires de généralistes et de spécialistes; b) chirurgie ambulatoire; c) honoraires des kinésithérapeutes et des infirmiers diplômés; d) analyses en laboratoire et examens de dépistage; e) radiographie, radiothérapie et chimiothérapie; f) médicaments sur ordonnance; g) traitement médical en consultation externe dans un hôpital; h) frais d hospitalisation; i) frais de chirurgie; j) transport en ambulance; k) soins médicaux et examens requis en cas de grossesse; l) frais d hôpital et de séjour, y compris les honoraires des médecins et sages-femmes en cas d accouchement ou de césarienne; m) soins et traitements dentaires généraux nécessaires; n) rapatriement en cas de maladie grave ou d accident grave; o) accidents dus aux sports et voyages liés au service volontaire à l étranger; p) suivi de traitement orthodontique; q) remplacement d une paire de lunettes de vue ou de lentilles de contact prescrites, dans l éventualité où elles seraient endommagées, perdues ou volées

19 B. Assurance-vie Cette assurance couvrira les volontaires 24 heures sur 24 contre le risque de décès survenant durant la période couverte par l assurance, quelle que soit la cause du décès (suicide compris). L assurance couvrira notamment: a) le transport de la dépouille jusqu au lieu choisi par la famille; b) les frais d obsèques; c) les frais d enterrement; d) la somme forfaitaire payée au bénéficiaire désigné ou au survivant le plus proche; e) les frais de voyage des membres de la famille jusqu au lieu de l événement; f) les visites des parents proches en cas d hospitalisation d un volontaire; g) le retour anticipé du volontaire en cas de décès ou d'hospitalisation urgente (de plus de 5 jours) d'un parent proche; h) l envoi de médicaments ou le remplacement de lunettes de vue et de lentilles de contact à l étranger; i) l envoi de messages urgents. C. Invalidité permanente L assurance couvrira les volontaires du SVE contre l invalidité permanente (totale ou partielle) résultant de tout événement survenu pendant la durée d assurance. La couverture doit être fournie 24 heures sur 24, même si l événement qui a provoqué l invalidité permanente n est pas lié aux activités du SVE. D. Responsabilité civile L assurance couvrira, 24 heures sur 24, les conséquences financières de la responsabilité juridique d un volontaire pour les lésions corporelles, les dégâts matériels et les pertes financières consécutives causés à un tiers, à tout moment de la période couverte par l assurance. La responsabilité civile couvrira également les organisations chargées de l envoi des volontaires, de l accueil et de la coordination du projet, lorsqu elles peuvent être tenues responsables des actes des volontaires. E. Perte ou vol de documents et de billets de voyage L assurance couvrira les volontaires contre le risque de perte ou vol de billets de voyage et documents d identité (carte d identité, passeport, etc.). L assurance couvrira aussi la perte ou le vol de bagages lors du voyage à destination ou au départ du pays d accueil

20 F. Assistance complémentaire Les soumissionnaires doivent inclure des dispositions relatives aux services complémentaires dans leur offre. Elles comprendront: a) un site web dédié (accessible au minimum en version anglaise), incluant un système d inscription convivial; b) une documentation de bienvenue comprenant une brochure d information, une attestation d assurance, des formulaires de demande et un guide des procédures relatives à la présentation des demandes (tous ces documents doivent être disponibles dans toutes les langues officielles de l Union européenne, ainsi qu en islandais, norvégien et turc, et sous format électronique également); c) un service d assistance à contacter en cas d urgence (et des précisions sur le délai de réponse en cas d urgence); d) le retour anticipé du volontaire en cas de maladie/accident grave ou décès d un membre de sa famille, et les visites des parents en cas de maladie ou d accident du volontaire Niveau de couverture En ce qui concerne le niveau de couverture du point A (section 3.6), deux groupes peuvent être distingués: Groupe 1: Couverture complémentaire: les volontaires du SVE originaires des pays de l UE ou des pays de l Association européenne de libre-échange (AELE)/Espace économique européen (EEE), qui ont droit à la carte européenne d assurance maladie dans les pays de l UE ou de l AELE/EEE, ont besoin d une assurance qui complète la couverture fournie par le système national. Toutefois, si le système national (quelle qu en soit la raison) ne couvre pas les coûts indiqués au point A de la section 3.6, ou n en couvre qu une partie, le contractant devra assurer une couverture à 100 % des coûts induits. Groupe 2: Couverture totale: tous les autres volontaires ont besoin d une couverture à 100 % des coûts Langues Les conditions générales et spécifiques de l assurance doivent être traduites pour l usage des volontaires dans toutes les langues officielles de l Union européenne, ainsi qu en islandais,

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Les Etats doivent absolument avoir accès à des données sur les ressources à la disposition des systèmes de santé pour déterminer

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des frais occasionnés par un voyage de congé annuel

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques - 9-3. de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques ) Situation le 27 novembre 2015 Date à laquelle l Acte 1 de la le plus récent Afrique du Sud... 3 octobre 1928 Bruxelles: 1 er août

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme Depuis la fin de l été 2008, le Gouvernement a pris de nombreuses mesures pour soutenir les grands

Plus en détail

Groupements géographiques 1

Groupements géographiques 1 ANNEXE 2 Groupements de pays utilisés dans cette évaluation Groupements géographiques 1 Continent Région Sous-région Pays et territoires inclus dans cette évaluation Afrique Afrique du Sud, Algérie, Angola,

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf incl. 8% TVA Frais uniques Frais de location Internet-Box Frais de location TV-Box Frais d envoi par commande 49.- 29.- 9.- Tarifs Fix (par minute) En Suisse À l international Groupe 1 Groupe 2 Groupe

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS Préambule L AEENAP a pour mission de soutenir ses membres dans la réalisation de leur projet d études. La bourse pour stage non-rémunéré a été instituée

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 22 octobre 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONFÉRENCE DES PARTIES Première session extraordinaire New York, 26 novembre 2007

Plus en détail

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010 Aider les étudiants qui sont obligés de partir à l étranger pendant 4 mois au minimum Cette fiche technique est destinée à tous les étudiants sauf ceux inscrits à l université de Rennes 1 ou Rennes 2 (cf

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 49 e Réunion du Comité permanent Punta del Este, Uruguay, 1 er juin 2015 SC49 03 Surplus de fonds administratifs 2014, état du financement des délégués

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

Faire une demande de visa

Faire une demande de visa CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quatorzième session de la Conférence des Parties La Haye (Pays-Bas), 3 15 juin 2007 Faire une demande

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 RESOLUTION 5.2 : SUR LES QUESTIONS FINANCIERES ET BUDGETAIRES

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Procédures administratives. Commission européenne

Procédures administratives. Commission européenne 1/7 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:356133-2014:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Sollicitation des établissements proposant des hébergements à mettre leurs chambres à

Plus en détail

Accords bilatéraux et multilatéraux

Accords bilatéraux et multilatéraux Accords bilatéraux et multilatéraux Pour nos lecteurs qui seraient moins familiers avec certains termes fréquemment utilisés en droit international public, les définitions suivantes peuvent s avérer utiles.

Plus en détail

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 L alphabet L alphabet Quelques sons Les chiffres en lettres +, -, x, : Tableau vierge

Plus en détail

CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999

CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999 CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999 Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 novembre 2003*.

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011 Le service international de départ couvre les appels vers d'autres destinations que le Canada et les États-Unis. Les appels sont acheminés sous réserve des restrictions de service en vigueur à l'emplacement

Plus en détail

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005)

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005) INSTITUT INTERNATIONAL DU FROID Organisation intergouvernementale pour le développement du froid INTERNATIONAL INSTITUTE OF REFRIGERATION Intergovernmental organization for the development of refrigeration

Plus en détail

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99.

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99. M-Budget Internet / TV / téléphonie fixe Offres combinées M-Budget Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet Vitesse max. en download 2 Mbit/s 10 Mbit/s 20 Mbit/s Vitesse max. en upload 0.2 Mbit/s 1 Mbit/s 2 Mbit/s

Plus en détail

Tarifs des offres Box Mediaserv PRIX MENSUEL (4)

Tarifs des offres Box Mediaserv PRIX MENSUEL (4) Tarifs des offres Box Mediaserv TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à tir du 1/0/201-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition ANTILLES - / GUYANE Sous réserve de compatibilité

Plus en détail

Profils tarifaires dans le monde

Profils tarifaires dans le monde Profils tarifaires dans le monde Droits NPF Appliqués 0

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 28 septembre 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail

ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE

ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE CATÉGORIE I (A) CATÉGORIE II (B) TOTAL: 31 TOTAL: 184 1 Allemagne

Plus en détail

Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures), salle Heinrich von Stephan. Prendre note du présent document.

Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures), salle Heinrich von Stephan. Prendre note du présent document. UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 3 2010.1 Doc 23 CONSEIL D'ADMINISTRATION Commission 3 (Finances et administration) Comptabilité Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures),

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 27 juin 2014 modifiant l arrêté du 29 décembre 2011 relatif aux documents et visas exigés pour l entrée des étrangers sur

Plus en détail

Environnements sans fumée

Environnements sans fumée FRAMEWORK CONVENTION ALLIANCE BUILDING SUPPORT FOR TOBACCO CONTROL Environnements sans fumée Tour d horizon de la situation dans le monde au décembre 00 Les environnements sans fumée jouent un rôle essentiel

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT

Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT M-Budget * Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT Appels vers les mobiles en Suisse Fr. 0.03/min. Fr. 0.30/min. La facturation des communications

Plus en détail

Convention n o 138 concernant l âge minimum d admission à l emploi

Convention n o 138 concernant l âge minimum d admission à l emploi Texte original Convention n o 138 concernant l âge minimum d admission à l emploi 0.822.723.8 Conclue à Genève le 26 juin 1973 Approuvée par l Assemblée fédérale le 18 mars 1999 1 Instrument de ratification

Plus en détail

tarif tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion

tarif tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion tarif tarif Entreprises au départ d un téléphone fixe de La Réunion date : 1er juillet 2013 les prix sont indiqués en euro hors taxes La souscription à un contrat professionnel (Contrat Professionnel,

Plus en détail

Prix des appels à l international (après mise en relation de 0,10 par appel)

Prix des appels à l international (après mise en relation de 0,10 par appel) Prix des appels en France métropolitaine : Vers des portables 0,19 0,19 / min Vers la messagerie (1 2 3) Vers les numéros d'urgence (15, 112, 119, 115, 17 & 18) Prix des appels à l international (après

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

MultiPass - N français + N suisse

MultiPass - N français + N suisse Fiche tarifaire MultiPass - N français + N suisse +33 +41 + Votre carte SIM avec 2 numéros de téléphone : N français + N suisse Tous vos appels toujours reçus sur vos 2 lignes, avec un changement de ligne

Plus en détail

C/106/17. Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL. Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE

C/106/17. Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL. Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE DU PROGRAMME ET BUDGET POUR 2015 TABLE DES MATIERES Introduction.... 1 Tableaux synoptiques...... 2 PARTIE I ADMINISTRATION..

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES ÉDITION ANTILLES-GUYANE En vigueur à tir du 9/0/0 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité xdsl de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze () mois. Pour tester votre

Plus en détail

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile

Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Créer un Plan de Développement du Sport Automobile Fédération Internationale de l Automobile Comment une ASN peut-elle développer et promouvoir le sport automobile? 25 juin, Conférence Annuelle de la FIA,

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture NATIONS UNIES UNEP/FAO/RC/COP.4/22 RC Distr. : Générale 22 mai 2008 Programme des Nations Unies pour l environnement Français Original : Anglais Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARTICIPANTS

INFORMATIONS AUX PARTICIPANTS CBD CONVENTION SUR DIVERSITE BIOLOGIQUE Distr. GENERALE 30 septembre 2003 FRANCAIS ORIGINAL: ANGLAIS REUNION DU GROUPE D'EXPERTS TECHNIQUES AD HOC SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE TRAVAIL SUR LA DIVERSITE

Plus en détail

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125 PARTIE 5 LE LE FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 125 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LE AVANT PROPOS 127 à 131 SYNTHÈSE 132 à 133 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 134 à 136 > Le détachement

Plus en détail

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Point 6.4 de l ordre du jour provisoire FCTC/COP/6/INF.DOC./2

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à partir du 25/04/2014

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à partir du 25/04/2014 ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à tir du 25/04/2014 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité à l ADSL de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze (12) mois. Pour

Plus en détail

TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à partir du 14/06/2014-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition REUNION

TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à partir du 14/06/2014-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition REUNION Tarifs des offres Box Mediaserv TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à tir du 14/06/2014-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition REUNION Sous réserve de compatibilité

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION RÉUNION / En vigueur à partir du 25/04/2014

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION RÉUNION / En vigueur à partir du 25/04/2014 ÉDITION RÉUNION / En vigueur à tir du 25/04/2014 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité à l ADSL de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze (12) mois. Pour tester

Plus en détail

Responsable en chef de l information et des systèmes informatiques (D-2) Secteur de l administration Paris (France) ADM-022

Responsable en chef de l information et des systèmes informatiques (D-2) Secteur de l administration Paris (France) ADM-022 20/06/2010 Réf. : Objet : CL/3930 Responsable en chef de l information et des systèmes informatiques (D-2) Secteur de l administration Paris (France) ADM-022 Madame la Ministre/Monsieur le Ministre, Je

Plus en détail

COSTA RICA DIRECTIVES LIÉES AUX VISAS

COSTA RICA DIRECTIVES LIÉES AUX VISAS COSTA RICA DIRECTIVES LIÉES AUX VISAS Le présent document contient la liste des exigences à remplir pour entrer au Costa Rica. Un visa est nécessaire ou non en fonction du groupe, au nombre de quatre,

Plus en détail

Getty Images : Guide d application des restrictions

Getty Images : Guide d application des restrictions Getty Images : Guide d application des restrictions Si vous soumettez des images comportant des restrictions, vous devez les détailler dans les métadonnées fournies avec les fichiers images à haute résolution,

Plus en détail

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 )

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) Crédit valable 60 jours Communications depuis la France métropolitaine vers le monde entier (hormis vers la France métropolitaine)

Plus en détail

Bonn, Allemagne, 14-15 octobre 2015 EXÉCUTION DU BUDGET DE LA CMS AU COURS DE LA PÉRIODE DE JANVIER À AOÛT 2015

Bonn, Allemagne, 14-15 octobre 2015 EXÉCUTION DU BUDGET DE LA CMS AU COURS DE LA PÉRIODE DE JANVIER À AOÛT 2015 Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Secrétariat assuré par le Programme des Nations Unies pour l Environnement 44 ème Réunion du Comité Permanent Bonn,

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 1) LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE 1. PRESENTATION DU PROGRAMME 08/11/2011 La Fabrique des Cinémas du Monde est composée de jeunes talents

Plus en détail

(13-2635) Page: 1/6 NOTE AUX DÉLÉGATIONS INFORMATIONS CONCERNANT LES VISAS

(13-2635) Page: 1/6 NOTE AUX DÉLÉGATIONS INFORMATIONS CONCERNANT LES VISAS 21 mai 2013 (13-2635) Page: 1/6 Conférence ministérielle Neuvième session Bali, 3-6 décembre 2013 Original: anglais NOTE AUX DÉLÉGATIONS INFORMATIONS CONCERNANT LES VISAS Veuillez trouver ci-après une

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

DOSSIER DE CRÉANCE MODE D EMPLOI. DOCTORAT Entreprise International Spin Out Entreprise Docteur Entreprise International

DOSSIER DE CRÉANCE MODE D EMPLOI. DOCTORAT Entreprise International Spin Out Entreprise Docteur Entreprise International DOSSIER DE CRÉANCE MODE D EMPLOI Conventions : FIRST ENTREPRISE DOCTORAT Entreprise International Spin Out Entreprise Docteur Entreprise International DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DE L ÉCONOMIE, DE

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

PROJET DE BUDGET DU FONDS D AFFECTATION SPECIALE POUR LA CONVENTION SUR LA DIVERSITE BIOLOGIQUE

PROJET DE BUDGET DU FONDS D AFFECTATION SPECIALE POUR LA CONVENTION SUR LA DIVERSITE BIOLOGIQUE CBD CONVENTION SUR LA DIVERSITE BIOLOGIQUE Distr. GENERALE UNEP/CBD/COP/2/3 10 août 1995 FRANCAIS Original: ANGLAIS CONFERENCE DES PARTIES A LA CONVENTION SUR LA DIVERSITE BIOLOGIQUE Deuxième réunion Djakarta,

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.)

Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.) BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.) Section des questions juridiques et des normes internationales du travail Segment des

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

Tableau comparatif Investissements directs étrangers (IDE)

Tableau comparatif Investissements directs étrangers (IDE) Tableau comparatif étrangers (IDE) Afrique Afrique du Sud 6 535 680 (2006) 2,6 (2006) 183 628 (2006) 0,1 (2006) Algérie 50 290 (1991) 0,1 (1991) 11 639 (1991) Angola 190 585 (2006) 0,4 (2006) 37 715 (2006)

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Informations et tarifs de Téléphonie pour les abonnés à l offre Triple Play

Informations et tarifs de Téléphonie pour les abonnés à l offre Triple Play Informations et tarifs de Téléphonie pour les abonnés à l offre Triple Play Offre de Téléphonie soumise à condition, sous réserve de faisabilité technique et du paiement éventuel d un droit d accès. Communications

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Tarifs Numéros Business... 1

Tarifs Numéros Business... 1 Numéros Business... 1 Abonnement...1 Livraison des appels...1 Prix pour l'appelant...2 Capacité d'appel...3 Options...3 s...4 Téléphonie... 5 Prix de l'accès Internet...5 Tarification des appels...5 Liste

Plus en détail

15/10/2010. Objet : Directeur (D-1) Bureau exécutif Secteur de l éducation ED-585, Paris, France. Madame la Ministre/Monsieur le Ministre,

15/10/2010. Objet : Directeur (D-1) Bureau exécutif Secteur de l éducation ED-585, Paris, France. Madame la Ministre/Monsieur le Ministre, 15/10/2010 Réf. : CL/3943 Objet : Directeur (D-1) Bureau exécutif Secteur de l éducation ED-585, Paris, France Madame la Ministre/Monsieur le Ministre, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d ouvrir

Plus en détail

LÉGISLATION APPLICABLE

LÉGISLATION APPLICABLE PARTIE 5 FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 129 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LEGISLATION AVANT PROPOS 131 à 135 SYNTHÈSE 136 à 137 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 138 à 140 > Le détachement

Plus en détail

Directeur Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris 07-SP France.

Directeur Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris 07-SP France. 30/07/2015 Réf.: Objet : CL/4128 Directeur (D-1) Institut de l'unesco pour l'application des technologies de l'information à l'éducation (ITIE) Moscou, Fédération de Russie 2RUED0900OS Madame, Monsieur,

Plus en détail

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS Numéro d entreprise: Nom de la firme: Forme juridique: ADRESSE POSTALE Rue No Bte: Code postal Commune (Comm. fus.): Tél. Fax: E-mail: ADRESSE INTERNET http:// 2 EME

Plus en détail

06/12/2010. Objet : Madame, Monsieur,

06/12/2010. Objet : Madame, Monsieur, 06/12/2010 Réf. : CL/3947 Objet : Directeur (D-1) Division de l information du public Secteur des relations extérieures et de l information du public Paris (France) BPI-001 Madame, Monsieur, Je souhaiterais

Plus en détail

Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN SOMMAIRE I. LISTE DES TABLEAUX... 434 II. LISTE DES GRAPHIQUES... 434 III. PRESENTATION... 435 IV. METHODOLOGIE... 435 V. SOURCE DE DOCUMENTATION... 435 Chapitre

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DES INSTRUMENTS BASES SUR DES TRAVAUX MENES DANS LE CADRE D UNIDROIT (*)

MISE EN ŒUVRE DES INSTRUMENTS BASES SUR DES TRAVAUX MENES DANS LE CADRE D UNIDROIT (*) ANNEXE MISE EN ŒUVRE DES INSTRUMENTS BASES SUR DES TRAVAUX MENES DANS LE CADRE D UNIDROIT (*) A. CONVENTIONS PREPAREES PAR UNIDROIT ET APPROUVEES A DES CONFERENCES DIPLOMATIQUES CONVOQUEES PAR DES ETATS

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/1

APPEL D OFFRES OUVERT. Référence n EACEA/2014/1 Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» Le directeur ad interim APPEL D OFFRES OUVERT Référence n EACEA/2014/1 Soutien centralisé au réseau des experts de la réforme de l enseignement supérieur

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Mesurer la société de l information

Mesurer la société de l information I n t e r n a t i o n a l Te l e c o m m u n i c a t i o n U n i o n Mesurer la société de l information 2010 UIT-D 2010 UIT Union internationale des télécommunications Place des Nations CH-1211 Genève

Plus en détail

CONVIENT: CHARGE le Secrétariat:

CONVIENT: CHARGE le Secrétariat: PROJET DE RESOLUTION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Financement du programme de travail chiffré du Secrétariat pour 2012 et 2013 CoP15 Doc. 6.5 (Rev. 1) Annexe 6 RAPPELANT que l'amendement financier à la

Plus en détail