Le PROGRAMME ENVIRONEMENT D INTERPOL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le PROGRAMME ENVIRONEMENT D INTERPOL"

Transcription

1 Le PROGRAMME ENVIRONEMENT D INTERPOL

2 INTERPOL Organisation International de Police Criminelle crée en 1923 siège a Lyon ( France).190 pays membres, 6 BR( Bureau Régional), 1 Bureau de liaison a Bangkok 2 représentations Spéciales ( Nations Unies et UE ) 1 BCN ( Bureau Central National ) dans chaque pays membre. Cadre: La Coopération Policière Internationale

3 1992 création du programme INTERPOL pour environnement au sein du SG a Lyon.( constat d une perspective INTERPOL, criminalité transnationale, avec réseaux criminels et argent sale etc. Et surtout liens avec autres criminalités ex corruption lanchimentargent.etc. Ex: Estimation selon PNUE et INTERPOL La coupe illégale du bois rapporte de 30 a 100Milliards Dollars/an au réseaux criminels chiffres de 2012.AG2010 Doha criminalité environnement prioritaire.

4 Objectifs du Programme environnement : Assister les BCN en vue lutter contre cette criminalité émergente et Multiforme suivant une perspective INTERPOL ( Réunion spécialisée, Formation, Opération de police, Assistance opérationnelle) en vue démanteler les réseaux criminels via un travail de police basé sur la collecte du renseignement et son partage a travers un réseau sécurisé I/24/7, ex Ecomessage etc. ).

5 Définir la stratégie mondiale de lutte: groupes de travail réunions annuelles (pollution,espèces sauvages, pêche illégale.) Programme INTERPOL pour l environnement a monte un certain nombre de projets :Projet PREDATOR vise a protéger les quelques tigres encore vivant a l état sauvage (Asie ) Projet LEAF destine a lutter contre la criminalité déforestation et la coupe illégale du bois.(foret Amazonie et Bassin du Congo )

6 Projet WISDOM : destine a lutter contre le trafic illégal d ivoire, et a protéger les éléphants et rhinocéros. (Afrique ) Projet SCALE destine a lutter contre la pèche illégale.projet LITE destine a lutter contre les menaces sur la couche d ozone. Projet EDEN destine a lutter contre le mouvement transfrontaliers illégal des DEEE (déchets équipements électriques et électronique.)

7 Situation en Afrique de l Ouest : Du point de vue INTERPOL la criminalité environnementale transnationale prend plusieurs formes on peut citer les plus répandus a titre exemple : ( DEEE déchets d equipement électrique et électronique l une des destination des DEEE venant Europe et Amérique du Nord), ensuite AO sert de transit pour trafic espèces protégés ivoire etc. Plusieurs saisies a destination des marches asiatiques en provenance AfriqueAO

8 Pêche illégale selon estimation experts ( source ouverte )environs 40% des pêches serait une activité illégale : pêche hors saison, ou espèces interdites ou sans permis ou falsifie, ou au delà des Quotas.etc. cela entraine développement activité criminelle blanchiment argent sale, corruption, réseaux criminels, en plus évasion fiscale et douanière, menace pour écosystème et économie des pays côtiers etc..et a long terme menace les pays eux mêmes.

9 Actions INTERPOL lutte contre la criminalité environnementale Met a disposition I/24/7 réseau sécurisé de communication au moyen de ECOMESSAGE Organiser formations agents application de la Loi ( ex: Formation sur trafic illicite espèces protégés en Afrique Ouest et du centre au BR du 29 Octobre au 3 Novembre participants venant 10 pays Cote d Ivoire, Sénégal Guinée, Liberia, Cameroun, Congo Brazzaville, RDC,

10 Centrafrique, Tchad, Gabon) suivi opération de police WENDI contre le trafic d ivoire dans 5 des 10 pays ayant participer a la formation( Guinée, Congo Brazzaville Liberia, Centrafrique, Cote d Ivoire ) du 7 Janvier au 7 Mai 2013 dont les résultats sont : 66 arrestations, 4000 articles en Ivoire saisis, 50 défenses d elephants, des armes de guerre De l argent en espèces )

11 Assistance opérationnelle ( Togo a la demande du BCN Lomé du 17 au 24 Aout 2013 envoi Mission IRT d INTERPOL pour assister enquête suite saisie contenaires d ivoire Juillet 2013, en Malaisie en provenance de Lomé et la saisie à Lomé de 725 Kgs d Ivoire ).

12 Plan action Organiser dans cadre projet SCALE la Réunion spécialisé sur la pèche illégale AO vers début 2014, suivi d une Formation et opération de police dans même année au profit 13pays côtiers A. Ouest en partenariat avec CEDEAO.

13 Plus de précisions site public INTERPOL Adresse : QUESTIONS? Je vous remercie de votre attention.

14

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE INTERPOL PROGRAMME SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com 2 PROGRAMME INTERPOL SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com QUE SE

Plus en détail

Plan d Action de la COMIFAC pour l application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017

Plan d Action de la COMIFAC pour l application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017 Plan d Action de la COMIFAC pour l application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017 Atelier régional de finalisation et de validation

Plus en détail

La réponse policière àla criminalité organisée transfrontalière dans

La réponse policière àla criminalité organisée transfrontalière dans La réponse policière àla criminalité organisée transfrontalière dans l espace CEDAO Mahamadou Z. SIDIBE Commissaire Divisionnaire de Police Chef du BCN INTERPOL/ Bamako Aperçu sur INTERPOL Présentation

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Conférence ESTA. Marseille, France 4 juin 2013. Michel Quillé Directeur Adjoint en charge du Département Opérations

Conférence ESTA. Marseille, France 4 juin 2013. Michel Quillé Directeur Adjoint en charge du Département Opérations Conférence ESTA Marseille, France 4 juin 2013 Michel Quillé Directeur Adjoint en charge du Département Opérations EUROPOL Office européen de police, Europol est implanté à La Haye aux Pays-Bas. Avec plus

Plus en détail

Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique

Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique Brazzaville, 27-30 Avril 2015 Nous les Gouvernements, réunis à Brazzaville,

Plus en détail

11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc

11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc Les Rencontres de Casablanca Sécurité des frontières, des flux financiers et identité numérique 11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc ORGANISATEURS : PARTENAIRES : L objectif d

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

LES ECOLES NATIONALES À VOCATION RÉGIONALE

LES ECOLES NATIONALES À VOCATION RÉGIONALE UN ÉVENTAIL DE FORMATIONS RÉPONDANT AUX BESOINS DES PAYS PARTENAIRES LE RÉSEAU DES ENVR 16 écoles nationales à vocation régionale Maintien de la paix et forces de sécurité : opérations de maintien de la

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

Sommet de l'éléphant d'afrique Gaborone, Botswana 2 au 4 décembre 2013. Mesures d'urgence 3 décembre 2013

Sommet de l'éléphant d'afrique Gaborone, Botswana 2 au 4 décembre 2013. Mesures d'urgence 3 décembre 2013 Sommet de l'éléphant d'afrique Gaborone, Botswana 2 au 4 décembre 2013 Mesures d'urgence 3 décembre 2013 Préambule Les représentants des États situés le long de la chaîne de valeur de l'ivoire illégal

Plus en détail

Chine coopération en matière de sécurité intérieure,

Chine coopération en matière de sécurité intérieure, Document mis en distribution le 23 juin 2005 N o 2376 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 15 juin 2005. P R O

Plus en détail

Activités de traitement, de diffusion et d archivage des données à AFRISTAT

Activités de traitement, de diffusion et d archivage des données à AFRISTAT Regional Workshop on Data Management Activités de traitement, de diffusion et d archivage des données à AFRISTAT Kampala (Ouganda), 26 28 octobre 2009 Plan de la présentation Introduction La gestion des

Plus en détail

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION 2 Déclaration de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages CONFÉRENCE DE KASANE SUR LE COMMERCE ILLÉGAL

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

RELEVE DES CONCLUSIONS DE LA REUNION DE LA COMMISSION TECHNIQUE DU GROUPE D ACTION CONTRE LE BLANCHIMENT D ARGENT EN AFRIQUE CENTRALE (GABAC)

RELEVE DES CONCLUSIONS DE LA REUNION DE LA COMMISSION TECHNIQUE DU GROUPE D ACTION CONTRE LE BLANCHIMENT D ARGENT EN AFRIQUE CENTRALE (GABAC) RELEVE DES CONCLUSIONS DE LA REUNION DE LA COMMISSION TECHNIQUE DU GROUPE D ACTION CONTRE LE BLANCHIMENT D ARGENT EN AFRIQUE CENTRALE (GABAC) (Brazzaville, les 23 et 25 Septembre 2014) Les 23 et 25 septembre

Plus en détail

PROTOCOLE A LA CONVENTION DE L OUA SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME

PROTOCOLE A LA CONVENTION DE L OUA SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME PROTOCOLE A LA CONVENTION DE L OUA SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME 1 PROTOCOLE A LA CONVENTION DE L OUA SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME Nous les chefs d Etat et de

Plus en détail

Dépollution. Centre de Perfectionnement aux Actions post-conflictuelles de Déminage et de. Intervention. du Général de Brigade. Félix Tissou HESSOU

Dépollution. Centre de Perfectionnement aux Actions post-conflictuelles de Déminage et de. Intervention. du Général de Brigade. Félix Tissou HESSOU Intervention du Général de Brigade Félix Tissou HESSOU REPUBLIQUE DU BENIN Centre de Perfectionnement aux Actions post-conflictuelles de Déminage et de Dépollution 1 RAPPEL HISTORIQUE CONFERENCE DE BAMAKO

Plus en détail

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE

POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE POTENTENTIEL SOCIO-ECONOMIQUE ET DEFIS MAJEURS POUR LES I G NON AGRICOLES: UNE PERSPECTIVE MONDIALE (Genève, le 5 décembre 2013) LES IG NON AGRICOLES DANS LE ETATS MEMBRES DE L ORGANISATION AFRICAINE DE

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda. Le Point sur les APE dans les régions Africaines Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.sn LES CONFIGURATIONS REGIONALES AFRICAINES NEGOCIANT UN APE Afrique de

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL MEDNET SUR LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUES DANS LES AEROPORTS. Strasbourg, 29-30 Octobre 2012. Projet d ordre du jour

SEMINAIRE REGIONAL MEDNET SUR LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUES DANS LES AEROPORTS. Strasbourg, 29-30 Octobre 2012. Projet d ordre du jour Groupe de Coopération en matière de lutte contre l abus et le trafic illicite des stupéfiants SEMINAIRE REGIONAL MEDNET SUR LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE DROGUES DANS LES AEROPORTS Strasbourg, 29-30 Octobre

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un comptable, d un assistant administratif et un chauffeur

Termes de référence pour le recrutement d un comptable, d un assistant administratif et un chauffeur AFRISTAT PROGRAMME DE COMPARAISON INTERNATIONALE-AFRIQUE Termes de référence pour le recrutement d un comptable, d un assistant administratif et un chauffeur Contexte Au cours de l année 2004, AFRISTAT

Plus en détail

I. RENFORCEMENT INSTITUTIONNELLES / STRATÉGIE NATIONALE ANTIDROGUE

I. RENFORCEMENT INSTITUTIONNELLES / STRATÉGIE NATIONALE ANTIDROGUE EVALUATION DES PROGRÈS DE LA LUTTE CONTRE LES DROGUES 2001-2002 I. RENFORCEMENT INSTITUTIONNELLES / STRATÉGIE NATIONALE ANTIDROGUE En ce qui concerne la période d évaluation allant de 2001 à 2002, Haïti

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015)

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2015/4 Distr. générale 9 décembre 2014 Original: français Commission économique pour l Europe Comité exécutif Centre pour la facilitation du

Plus en détail

Le terrorisme et les groups de criminalité organisée présentent tous deux des menaces sérieuses pour la sécurité nationale et globale.

Le terrorisme et les groups de criminalité organisée présentent tous deux des menaces sérieuses pour la sécurité nationale et globale. Strasbourg, 2 mai 2014 CODEXTER (2014) 5 COMITE D EXPERTS SUR LE TERRORISME (CODEXTER) COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE TERRORISME ET LE CRIME ORGANISE

Plus en détail

Financé par l'union europénne

Financé par l'union europénne Financé par l'union europénne L'Union européenne contre le bois illégal En mai 2003, la Commission européenne (CE) a publié son Plan d Action FLEGT Application des réglementations forestières, gouvernance

Plus en détail

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 31: CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN 1. Présentation... 413 2. Méthodologie... 413 3. Sources de documentation... 413 4. Tableaux... 414 Liste des tableaux Tableau 33. 1 : Répartition des représentations

Plus en détail

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF

Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Projet MAE médicaments falsifiés en Afrique de l ouest : Proposition de la CIOPF Olivier ANDRIOLLO Novembre 2012 Le Projet MAE : Lutte contre les Médicaments Falsifiés en Afrique de L ouest A Contexte

Plus en détail

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014

PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 EVOLUTION DU MARCHE DE L ASSURANCE EN 2014 PLAN DE L ETUDE : I. Le Marché Mondial II. Le Marché zone FANAF : - Marché Vie, - Marché Non Vie (situation de l assurance automobile 2010-2014) I. Le Marché

Plus en détail

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Renforcement de la sûreté maritime en Afrique de l Ouest et du Centre: Réseau intégré de garde-côtes L OMI a mis au point, avec l aide

Plus en détail

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4168e séance, le 5 juillet 2000

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4168e séance, le 5 juillet 2000 Nations Unies S/RES/1306 (2000) Conseil de sécurité Distr. générale 5 juillet 2000 Résolution 1306 (2000) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4168e séance, le 5 juillet 2000 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE FORUM RHONE-ALPES / AFRIQUE 6 ème Edition «La maîtrise de l Eau et de l Energie constitue le préalable de tout développement économique et social durable» ENERGIE - EAU EN AFRIQUE Financements -Technologies-

Plus en détail

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux

Ordre du jour provisoire annoté et projet d organisation des travaux Nations Unies A/AC.260/1 Assemblée générale Distr.: Générale 25 juin 2001 Français Original: Anglais Réunion du Groupe intergouvernemental d experts à composition non limitée chargé d élaborer un projet

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999 Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999 SERIE ETUDES N 4 Février 2001 PREFACE La Direction générale d AFRISTAT

Plus en détail

Langue originale: anglais SC65 Doc. 42.1 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

Langue originale: anglais SC65 Doc. 42.1 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Langue originale: anglais SC65 Doc. 42.1 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Soixante-cinquième session du Comité permanent Genève (Suisse),

Plus en détail

INDICE DE PRIX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPPI)

INDICE DE PRIX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPPI) Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne INDICE DE PRIX DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPPI) Méthodologie et lien avec l indice de la production industrielle (IPI) Atelier sur les

Plus en détail

PLATEFORME ELECTRONIQUE D ECHANGE DU CERTIFICAT D'ORIGINE

PLATEFORME ELECTRONIQUE D ECHANGE DU CERTIFICAT D'ORIGINE PLATEFORME ELECTRONIQUE D ECHANGE DU CERTIFICAT D'ORIGINE Etat d avancement UEMOA/CEMAC Presented by Abdoullahi FAOUZI2000 African Alliance for Ecommerce POINTE NOIRE, Mars 2014 AGENDA CONTETE ET PROBLEMATIQUE

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE LA COOPERATION ENTRE L OHI ET L OMAOC QUELLES PERSPECTIVES? par Alain Michel LUVAMBANO Secrétaire Général Atelier sur le développement des services

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 Présentation : Sadamba TCHAGBELE, Directeur EAMAC, Niamey - NIGER Slide 1 Sommaire Introduction ti Bilan de la formation à l

Plus en détail

Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale.

Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale. Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale Adoptés par la Table ronde ministérielle de Madrid pour les pays

Plus en détail

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions En l espace d une vingtaine d années, l héritage des surplus de stocks d armes héritées de la Guerre Froide, l arrivée

Plus en détail

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI

Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI INTERNATIONAL ELECTROTECHNICAL COMMISSION Activités des pays africains dans les comités d études de la CEI Françoise Rauser Programme des Pays Affiliés à la CEI & Liaisons Internationales La CEI en Afrique:

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT D écouvrez dans cet e-guide les outils utilisés par les agences d investigations

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 Introduction: Le Programme de travail conjoint CMS-CITES pour 2015-2020 comprend une liste non exhaustive d activités conjointes qui s articulent autour

Plus en détail

RENFORCEMENT DE CAPACITES EN ALIMENTATION ET NUTRITION : CAS DE LA FINSAAU BENIN:

RENFORCEMENT DE CAPACITES EN ALIMENTATION ET NUTRITION : CAS DE LA FINSAAU BENIN: RENFORCEMENT DE CAPACITES EN ALIMENTATION ET NUTRITION : CAS DE LA FINSAAU BENIN: Prof. Noël AKISSOE Prof. Romain DOSSA Prof. Joseph HOUNHOUIGAN Prof. Eric A. ATEGBO Ir. Sam BODJRENOU FSA/UAC 01 BP 526

Plus en détail

Dossier de presse. Fortement présent dans les pays émergents, Necotrans est le 2ème réseau de logistique en Afrique.

Dossier de presse. Fortement présent dans les pays émergents, Necotrans est le 2ème réseau de logistique en Afrique. Dossier de presse Présentation du Groupe Créé en 1985 le groupe Necotrans est un acteur clé de la logistique internationale avec un chiffre d affaires de plus de 950 millions d euros et 3500 collaborateurs

Plus en détail

LA CRISE DE LA CRIMINALITÉ ENVIRONNEMENTALE

LA CRISE DE LA CRIMINALITÉ ENVIRONNEMENTALE ÉVALUATION POUR UNE INTERVENTION RAPIDE LA CRISE DE LA CRIMINALITÉ ENVIRONNEMENTALE LE COMMERCE ET L EXPLOITATION ILLÉGALE DE LA FAUNE ET DES RESSOURCES FORESTIÈRES MENACENT LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC (SE), Expert-Responsable

Plus en détail

De l'exploitation forestière illégale au blanchiment du bois

De l'exploitation forestière illégale au blanchiment du bois De l'exploitation forestière illégale au blanchiment du bois Un commerce de plus de 30 milliards de dollars (USD), structuré par le crime organisé, responsable de 90% de la déforestation tropicale Un rapport

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN Programme d analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) Ouverture de l atelier international de renforcement des capacités des décideurs et analystes sur la Gestion axée sur les résultats (GAR)

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional. Par Mme Célestine NTSAME-OKWO

Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional. Par Mme Célestine NTSAME-OKWO Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional Par Mme Célestine NTSAME-OKWO Représentant Régional de l OIBT pour l Afrique Introduction Généralités sur les 5pays

Plus en détail

LE SYSTÈME SIPAO. Système d information policière pour l Afrique de l Ouest. Ce programme est financé par l Union européenne

LE SYSTÈME SIPAO. Système d information policière pour l Afrique de l Ouest. Ce programme est financé par l Union européenne LE SYSTÈME SIPAO Système d information policière pour l Afrique de l Ouest Ce programme est financé par l Union européenne LE SYSTÈME SIPAO LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS P5 Lorsque j arrête une personne,

Plus en détail

WAPIS PROGRAMME SIPAO

WAPIS PROGRAMME SIPAO WAPIS PROGRAMME SIPAO Système d information policière pour l Afrique de l Ouest Ce programme est financé par l Union européenne WAPIS PROGRAMME SIPAO Table des matières 1. Origine 4 2. Qu est-ce que le

Plus en détail

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000)

2003 2004 Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées (DESS) en Gestion des Ressources Humaines (Année 2004) 1994 2000 Maîtrise en Droit (Année 2000) Nom : KOUE Prénoms : Neule Angèle Profession : Juriste / Gestionnaire de ressources humaines Expert en : Genre / Ingénierie de la formation / Gestion des ressources humaines / Droit Nombre d années d expérience

Plus en détail

Le Fonds de Développement Local

Le Fonds de Développement Local Le Fonds de Développement Local Présentation globale du Fonds de Développement Local (FDL) Ndzomo Abanda, Gilbert Expert en Développement Local FDL-SNV Douala 19 Mars 2013 Plan de l exposé 1. SNV et le

Plus en détail

Conférence de presse mardi 4 décembre 2012 Discours de l'ambassadeur de l'union européenne en République du Congo, Son Excellence Marcel van OPSTAL

Conférence de presse mardi 4 décembre 2012 Discours de l'ambassadeur de l'union européenne en République du Congo, Son Excellence Marcel van OPSTAL Conférence de presse mardi 4 décembre 2012 Discours de l'ambassadeur de l'union européenne en République du Congo, Son Excellence Marcel van OPSTAL Le braconnage: un fléau pour la conservation, un danger

Plus en détail

PRESENTATION C.I.C.O.S.

PRESENTATION C.I.C.O.S. PRESENTATION C.I.C.O.S. Par Benjamin NDALA Secrétaire Général C.I.C.O.S. Commission Internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha 2 3 Historique de la CICOS : Les experts de la Communauté Economique et

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION CoP15 Doc. 32 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quinzième session de la Conférence des Parties Doha (Qatar), 13 25 mars 2010 Interprétation

Plus en détail

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants,

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants, DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers Votre présence remarquée dans cette salle me procure une joie et une satisfaction

Plus en détail

Réseau Forêts et Commerce d Afrique Centrale (CAFTN) pour la Foresterie Responsable

Réseau Forêts et Commerce d Afrique Centrale (CAFTN) pour la Foresterie Responsable Réseau Forêts et Commerce d Afrique Centrale (CAFTN) pour la Foresterie Responsable En quoi consiste le CAFTN? Cadre de partenariat avec les entreprises forestières dans le but de promouvoir la foresterie

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU

PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU PLANIFICATION ET ADAPTATION DES RESSOURCES EN EAU M. KOUASSI Jules Venance Assistant au PCCI (Côte d Ivoire) kouassjv2003@yahoo.fr ATELIER REGIONAL SUR L ADAPTATION ACCRA 21 au 23 septembre 2006 INTRODUCTION

Plus en détail

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire

FITS 2008 Bamako,Mali. Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire FITS 2008 Bamako,Mali Table Ronde Politiques et stratégies nationales d appui au tourisme responsable et solidaire Problématiques Pourquoi avoir une politique et une stratégie nationale d appui au tourisme

Plus en détail

Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol

Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol Université de Genève Ecole de Traduction et d Interprétation 28-29 Mai 2008 Veille institutionnelle, plurilinguisme et traduction: le cas d Interpol Astrid GUILLAUME Maître de Conférences Université de

Plus en détail

Démêler la Toile : les activités du U.S. Fish and Wildlife Service pour lutter contre le trafic d espèces sauvages sur Internet

Démêler la Toile : les activités du U.S. Fish and Wildlife Service pour lutter contre le trafic d espèces sauvages sur Internet Démêler la Toile : les activités du U.S. Fish and Wildlife Service pour lutter contre le trafic d espèces sauvages sur Internet Les autorités en charge de l application de la loi sur les espèces sauvages

Plus en détail

Directeur Administratif et Financier

Directeur Administratif et Financier Symposium Régional pour les États africains sur le Financement des Infrastructures des Aéroports et tdes Services de la Navigation Aéi Aérienne EXPERIENCE DE L ASECNA LASECNA Présentée par Mr Ahmed Salem

Plus en détail

TURN BACK CRIME. Campagne mondiale de sensibilisation

TURN BACK CRIME. Campagne mondiale de sensibilisation TURN BACK CRIME Campagne mondiale de sensibilisation À PROPOS DE LA CAMPAGNE Ensemble, agissons contre le crime Turn Back Crime est une campagne mondiale de sensibilisation lancée par INTERPOL. Diffusée

Plus en détail

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN. THEME: Politiques migratoires en Afrique de l Ouest: Cas du Bénin

REPUBLIQUE DU BENIN. THEME: Politiques migratoires en Afrique de l Ouest: Cas du Bénin REPUBLIQUE DU BENIN Session 6: 03 juin 2015 THEME: Politiques migratoires en Afrique de l Ouest: Cas du Bénin Groupes de travail dirigés par: DRBE/ANMBE/DPP ETAT DES LIEUX : des origines au système de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Certification et légalité dans la filière bois du Bassin du Congo COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Par Dr Bernard CASSAGNE Expert Aménagiste - Directeur FRM PRÉSIDENT

Plus en détail

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE Capitaine de vaisseau Ndome Faye, Conseiller Militaire à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations unies à New York Dans certains

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

PREVENIR LA CORRUPTION

PREVENIR LA CORRUPTION PREVENIR LA CORRUPTION APPLICATION DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION TUNIS SEPTEMBRE 2012 Dr. JEAN PIERRE BUEB EXPERT INTERNATIONAL 1 - QUELLE CORRUPTION? Bien préciser de quoi l

Plus en détail

INTERPOL. www.interpol.int RAPPORT D ACTIVITÉ 2007. Quelques mots sur INTERPOL ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE

INTERPOL. www.interpol.int RAPPORT D ACTIVITÉ 2007. Quelques mots sur INTERPOL ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE Quelques mots sur INTERPOL Secrétariat général d INTERPOL 200, quai Charles de Gaulle 69006 Lyon France Tél. : (33) 4 72 44 70 00 Fax : (33) 4 72 44 71

Plus en détail

Rapport au Comité permanent de la Convention sur les espèces migratrices appartenant à la faune sauvage à sa cinquante-quatrième session

Rapport au Comité permanent de la Convention sur les espèces migratrices appartenant à la faune sauvage à sa cinquante-quatrième session UNEP/CMS/StC44/8 Rapport au Comité permanent de la Convention sur les espèces migratrices appartenant à la faune sauvage à sa cinquante-quatrième session I. Introduction II. 1. Le présent rapport a été

Plus en détail

Séminaire sous régional de haut niveau sur la criminalité transnationale organisée en Afrique de l Ouest. (AIPPF, Bamako, décembre 2013)

Séminaire sous régional de haut niveau sur la criminalité transnationale organisée en Afrique de l Ouest. (AIPPF, Bamako, décembre 2013) Séminaire sous régional de haut niveau sur la criminalité transnationale organisée en Afrique de l Ouest (AIPPF, Bamako, 12-14 décembre 2013) Rapport de synthèse Dans le champ de la coopération internationale,

Plus en détail

West and Central African Council for Agricultural Research and Development

West and Central African Council for Agricultural Research and Development Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

&216(,/'( %UX[HOOHVOHMXLQ /,0,7( -$, 0,*5 127( la présidence

&216(,/'( %UX[HOOHVOHMXLQ /,0,7( -$, 0,*5 127( la présidence &216(,/'( /81,21(8523e(11( %UX[HOOHVOHMXLQ 25HQ /,0,7( -$, 5(/(; 0,*5 127( de : la présidence au : Conseil N doc. préc.: 9796/1/02 REV 1 JAI 129 RELEX 112 MIGR 52 Objet: Conclusions du Conseil sur les

Plus en détail

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 1 L année 2014 a été marquée par une avancée historique en matière de reconnaissance du volontariat et de sa contribution

Plus en détail

Les ports de HAROPA - Le Havre, Rouen, Paris votre solution logistique pour l Afrique. Damas KAKOUDJA

Les ports de HAROPA - Le Havre, Rouen, Paris votre solution logistique pour l Afrique. Damas KAKOUDJA Les ports de HAROPA - Le Havre, Rouen, Paris votre solution logistique pour l Afrique Damas KAKOUDJA Représentant Europe et Amériques du Conseil Gabonais des Chargeurs Gennevilliers, 17 septembre 2015

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)] Nations Unies A/RES/58/137 Assemblée générale Distr. générale 4 février 2004 Cinquante-huitième session Point 108 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Cette contribution porte sur la situation du secteur bancaire et sur les autres

Plus en détail

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

DÉCLARATION. Date de la version 1 : 5 mars 2014-5 March 2014 CONFÉRENCE DE LONDRES SUR LE COMMERCE ILLICITE D ESPÈCES SAUVAGES 12-13 FÉVRIER 2014

DÉCLARATION. Date de la version 1 : 5 mars 2014-5 March 2014 CONFÉRENCE DE LONDRES SUR LE COMMERCE ILLICITE D ESPÈCES SAUVAGES 12-13 FÉVRIER 2014 Date de la version 1 : 5 mars 2014-5 March 2014 CONFÉRENCE DE LONDRES SUR LE COMMERCE ILLICITE D ESPÈCES SAUVAGES 12-13 FÉVRIER 2014 DÉCLARATION Traduction non officielle - Unofficial translation Déclaration

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 28 juin 2016 (OR. en)

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 28 juin 2016 (OR. en) Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 28 juin 2016 (OR. en) 10709/16 GAF 39 FIN 407 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Date de réception: 28 juin 2016 Destinataire: N doc. Cion: COM(2016) 419 final Objet:

Plus en détail

Ecole Nationale de la Gendarmerie Centre de Perfectionnement de Police Judiciaire PORTO-NOVO Téléphone : 00229 20 22 31 07/99 45 80 74

Ecole Nationale de la Gendarmerie Centre de Perfectionnement de Police Judiciaire PORTO-NOVO Téléphone : 00229 20 22 31 07/99 45 80 74 Ecole Nationale de la Gendarmerie Centre de Perfectionnement de Police Judiciaire PORTO-NOVO Téléphone : 00229 20 22 31 07/99 45 80 74 Email : cppj_gie@yahoo.fr 1 GUIDE DE STAGES SOMMAIRE 1 Présentation

Plus en détail

Système Qualité de l Afrique de l Ouest

Système Qualité de l Afrique de l Ouest Système de l Afrique de l Ouest VISER L EXCELLENCE PAR LA QUALITÉ Appui à la mise en œuvre politique qualité CEDEAO Contexte Après une première phase réussie de 2001 à 2005, la deuxième phase du Programme

Plus en détail

TIMBRES-POSTE DE L'ERADICATION DU PALUDISME. Corrigendum

TIMBRES-POSTE DE L'ERADICATION DU PALUDISME. Corrigendum WORLD HEALTH ORGANIZATION CONSEIL EXECUTIF Trente-quatrième session Point 7*3 de l'ordre du jour provisoire ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ ЕВ34Д9 Corr.l 25 mai 1964 FRANÇAIS SEULEMENT TIMBRES-POSTE

Plus en détail

SYDONIA. Système douanier automatisé

SYDONIA. Système douanier automatisé Système douanier automatisé PRESENTATION du PROGRAMME Présentation de Historique et concepts Réalisations actuelles Production de statistiques du commerce extérieur Historique Né dans la CEDEAO au début

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------------------------- Le Conseil des Ministres DECISION N 15/2005/CM/UEMOA PORTANT MODALITES PRATIQUES D APPLICATION DU PLAN REGIONAL DE CONTROLE SUR

Plus en détail

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS Tarifs applicables à compter du 1er Janvier 2014 SOMMAIRE LA LETTRE 3 LA LETTRE PRIORITAIRE ET VERTE... 3 LA LETTRE PRIORITAIRE GRAND COMPTE ET TEM POST

Plus en détail

Blanchiment d argent: mode d emploi

Blanchiment d argent: mode d emploi Blanchiment d argent: mode d emploi La définition du blanchiment d argent, selon la loi 05.01.2005 relative a la prévention et la lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme. C

Plus en détail

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique

www.entrepreneurs en afrique.com Entrepreneurs en Afrique Entrepreneurs en Afrique Une idée Contribuer à l émergence de PME/PMI technologiques en Afrique grâce à la collaboration entre des entrepreneurs africains et des Ecoles d Ingénieurs françaises (Réseau

Plus en détail