2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile"

Transcription

1 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006 la DEEE Focus marché : téléphonie mobile et recyclage? Recyclage mobile : une prise de conscience progressive Recyclage mobile : un impact environnemental Quelle 2 nde vie pour les téléphones mobiles? Les acteurs du réemploi et recyclage Incitation financière : développement des programmes de rachat Cordon Electronics et le Recyclage

3 Electronique Grand Public : un marché de masse! (sources GFK, Arcep, Enquête TNS Sofres-AFOM, décembre 2010, FFT) Répartition des ventes en France par type d appareil en 2011: exprimé en million d unités Chiffres GFK 2011 Plus de 44,7 Millions de produits vendus en France en 2011 Soit près de tonnes d équipement mis sur le marché! Et un taux de renouvellement produit en constante progression. Ordinateur portable de 36 mois en moyenne à 28 mois ces dernières années Téléphones mobiles : 18 mois en moyenne et plus chez les jeunes => un Français sur deux, âgé de 18 à 24 ans, a changé son mobile il y a moins d'un an. Et un sur trois en a changé il y a moins de 6 mois! La fin de vie de ces produits devient une question majeure pour notre société de consommation : Des enjeux écologiques => préservation de l environnement et gestion des ressources Des enjeux économiques => Nouvelles filières créatrices de valeur et d emploi

4 Grands principes : Un cadre réglementaire : depuis 2006 la DEEE Depuis le 15 novembre 2006, la filière de collecte et de traitement des déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) est opérationnelle pour les DEEE ménagers (depuis 2005 pour les DEEE professionnels) Le principe : Responsabilité élargie des producteurs d équipements électriques et électroniques. Ainsi ces producteurs doivent prendre en charge l élimination des équipements une fois ceux-ci usagés. Organisation : Elle est organisée et financée par les producteurs des équipements électriques et électroniques, qui adhèrent à l un des quatre éco-organismes agréés (Ecologic, Eco-Systèmes, ERP pour tous les DEEE ménagers hors lampes, Récylum pour les lampes). Le producteur verse une éco-participation pour chaque équipement mis sur le marché. Celle-ci est répercutée au consommateur. Collecte Les DEEE ménagers sont collectés soit par la distribution, dans le cadre du «un pour un» (le distributeur reprend l ancien équipement lors de la vente d un nouvel équipement) ; soit par les collectivités qui ont mis en place une collecte sélective (en général en déchèterie), soit par les opérateurs du réemploi, lorsque les équipements peuvent être réutilisés. Quelques chiffres : tonnes de DEEE ménagers ont été collectés en 2009, soit 5,7 kg/an/hab. En 2011 pour le seul Eco-Systeme c est tonnes collectés soit 6,9 Kg/habitant / an (dont 35 % par les distributeurs) L objectif fixé par les pouvoirs publics est 8kg / hab / an fin 2012! Un public sensibilisé en moyenne 1 français sur 2 a recyclé un DEEE en millions de gestes d apport des DEEE en point collecte réalisés en 2011 (+3 millions par rapport à 2010).

5 Focus marché : téléphonie mobile et recyclage? 85 % des français possèdent au moins un téléphone portable. 30 Vente France en millions 70 millions de cartes SIM actives en France Près de 22,5 millions de téléphone mobiles qui seront vendus en Très fortes montées en puissance des smartphones qui vont représenter près de 60 % des ventes ,8 3,6 7,7-7% +16% 11,5 13,3 Smartphones Mobiles Pour autant, seul 1 millions de mobiles ont été collectés par les opérateurs membres de la fédération française des télécoms , % 12,8 9, Mais ce nombre est en constante progression : en 2009 puis en Le développement de la collecte est portée par : une prise de conscience du consommateur l implication des acteurs du marché au travers de campagnes de communication le développement d offres de reprises avec des incitations financières pour le consommateur

6 Recyclage mobile : une prise de conscience progressive Source : Enquête TNS Sofres-AFOM 2011/20, FFT La dernière fois que vous avez eu un téléphone mobile qui ne fonctionnait plus ou dont vous n'aviez plus l'usage, qu'avezvous fait? Le recyclage ne représentait que 7 % des réponses sur une enquête similaire en Aujourd hui, près de 84 % des consommateurs considèrent que leur mobile, dont ils n auront plus l usage, peut avoir une 2 nde vie et seuls 1 % s en sont débarrassés (8% en 2007) Mais près de 25 % de ces consommateurs ne savent pas comment s en débarrasser ou le recycler. La potentiel de progression est encore très fort sur la collecte, le réemploi et le recyclage! Parmi les raisons suivantes, quelle est la raison principale pour laquelle vous l'avez conservé?

7 Recyclage mobile : un impact environnemental Les téléphones mobiles sont généralement recyclables à 85 % et contiennent des composants dangereux pour l environnement. Un mobile et ses accessoires sont constitués de 500 à pièces plastiques et métalliques différentes : Le plastique principalement dans le boitier Le verre pour l écran Le cuivre, cobalt, dérivés du fer, nickel, des métaux communs que l'on trouve dans les câbles, les circuits électroniques et les batteries. L argent, or (en infimes quantités ), plomb mercure et cadmium, qui entrent dans la composition des circuits électroniques.

8 Quelle 2 nde vie pour les téléphones mobiles? Collecte Tri/Test/Vidange données / réparation Réutilisation ou réemploi des téléphones Produits reconditionnés et revendus en France ou sur les marchés émergents : Asie et Afrique principalement Démontage, et revente ou réutilisation des pièces détachée Recyclage Valorisation matière après démantèlement (séparation des plastiques, circuits imprimés, LCD, batteries) La technique de retraitement est le broyage assorti d une séparation corps matière Ex : Transformation des déchets plastique en meuble de jardin ou cône de chantier Valorisation énergétique sous forme de combustible Les résidus provenant de la valorisation matière sont transformés en énergie suivant des processus encadrés d incinération

9 Les acteurs du réemploi et recyclage Recycleurs Brokers - Traders Ateliers Protégés Valorisation matière Ecoorganismes

10 Incitation financière : développement des programmes de rachat Au-delà de la prise de conscience Eco-Citoyenne, un contexte marché très favorable a favorisé le développement de nouveaux business modèles. L avènement de la SIM Nue et le «plus de transparence sur la subvention mobile» ainsi que le succès commercial des Smartphones ont redonné de la valeur au téléphone mobile! La création de pouvoir d achat à travers un geste éco-citoyen est particulièrement motivante pour le consommateur La crise ancre le phénomène des produits de seconde main dans les comportements d achats. La demande pour les produits 2 nd vie est de plus en plus forte Plusieurs sociétés (sites web) se sont créés proposant aux consommateurs finaux la reprise de téléphones mobiles et plus largement de leurs produits électroniques nomades (ordinateurs portables, consoles de jeux, Ipod, etc ) Le client peut sélectionner son produit, évaluer son état, et le revendre contre une rétribution en numéraire, un don à une association ou de plus en plus contre un bon d achat de l enseigne portant le programme. En France, la plupart des opérateurs telecom ou des acteurs de la grande distribution ont ou sont en train de lancer des programmes de rachat sur leur site web ou en magasin Cette mise en avant va contribuer à développer cette collecte «valorisée». Au-delà du recyclage l offre va créer la demande dans une démarche de renouvellement produit!

11 Des offres dopées par la distribution : Opérateur Telecom et Grande distribution La plupart des acteurs de la distribution développe, en s associant avec des partenaires spécialisés, leur programme de rachat de produits sur leur site web ou en magasin contre des bon d achats valable dans l enseigne ou des remises immédiates. La création de valeur et le cerle vertueux associé poussent ces enseignes à investir sur ce segment et développer «leurs points de reprise» leur permettant d atteindre un double objectif Renforcer leur démarche environnementale Création de valeur différenciante sur un marché concurrentiel Atteindre leurs objectifs ambitieux en terme de développement durable Communication positive, Eco-responsable & sociétale: positionnement Éco-Responsable et solidaire, Action solidaire à travers des dons à des associations ou le mécénat Augmentation du trafic en point de vente et sur site web Augmenter le pouvoir d achat des clients, et apporter à leurs vendeurs un levier de ventes complémentaires Limiter du churn: forte fidélisation client dans le cadre du renouvellement Développement de modèles de vente type «avec conditions de reprise» comme sur le marché automobile

12 La création de valeur pour un donneur d ordre Ses clients Les clients de réseaux concurrents C O N Q U E T E Plateforme intégrée de reprise produits électroniques Société Partenaire Porteuse du programme Reprise de tous produits, toutes marques, contre une valorisation en bon d achat de la société Partenaire R E N O U V E L L E M E N T «Subvention» d un produit «nu» Parrainage Abondement Marketing direct «push» Fidélisation (Carte fidélité ou carte cadeaux) Programme différenciant

13 CORDON ELECTRONICS et le Recyclage Qui sommes-nous? Création en 1989 par Serge Cordon, PDG Leader Français du SAV et de la réparation de produits électroniques grand public (Téléphone Mobile, Informatique, TV, Electroniques nomades, Box, etc.) Effectif: 1500 personnes 8 centres industriels en France 6 centres hors France métropolitaine 5,2 millions de produits pris en charge dans ses différents centres en 2011 Lancement en Avril 2010 d un site web de reprise de téléphones portables, Recyclez-moi.fr, marque de Cordon Electronics Depuis, nous avons intégré dans notre catalogue de produits repris les ordinateurs portables, les tablettes, les consoles de jeux portables et les ipods

14 Quelques chiffres. Plus de mobiles repris Base argus mise à jour mensuellement références mobiles dont 391 valorisées jusqu à 350.

15 Les programmes marque blanche Recyclez-moi Nos programmes «Marque Blanche» : Leader Français sur le rachat immédiat en point de vente (+ de pts de vente actifs) Ci-après quelques exemples de nos réalisations :

16 Recyclez-moi, une marque de CORDON ELECTRONICS CONTACT - INFORMATION Votre contact: Alexandre Cluzeau Directeur Commercial adjoint Téléphone:

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES SYNTHÈSE DE L ÉTUDE FILIÈRE 2014 LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES Comprendre, évaluer, agir QUI EST COREPILE? Créé en 2003, COREPILE est un éco-organisme sous agrément d État

Plus en détail

Bilan des filières R-E-P 2013

Bilan des filières R-E-P 2013 Mardi 6 Mai 2014 Bilan des filières R-E-P 2013 Les grandes actions des filières L émergence de nouvelles REP Données chiffrées des filières R-E-P 1ères Rencontres 1 1/ Les grandes actions des filières

Plus en détail

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 La fin de vie des équipements TIC et leur traitement Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 Les principales réglementations Déchets Directive RoHS : RoHS signifie Restriction of the use of

Plus en détail

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015 Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE Introduction / présentation Impact de la réglementation Influence de la technique sur la logistique Mobiliser l ensemble

Plus en détail

Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques et Electroniques.

Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques et Electroniques. Gestion des DEEE par les artisans distributeurs : petit guide pratique 2006-2007 PRÉAMBULE Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS 35 bd de Sébastopol 75001 Paris Directrice de la communication : Véronique Menseau e.mail : menseau@syctom-paris.fr tél : 01 40 13 17 86 Site web : www.syctom-paris.fr www.syctom-isseane.com Service presse

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com Un geste pour un monde meilleur Recycler4Green www.recycler4green.com La tranquillité du recyclage informatique dans un environnement de plus en plus complexe. Notre activité Recycler4Green propose aux

Plus en détail

Communiqué de presse. INAUGURATION R EMPLOI Vendredi 5 décembre 2014

Communiqué de presse. INAUGURATION R EMPLOI Vendredi 5 décembre 2014 Communiqué de presse D après l ADEME, 62,6 millions d équipements électriques et électroniques professionnels ont été mis sur le marché en 2012 (+11 % par rapport à 2011) Quelques jours après la semaine

Plus en détail

Des gestes simples pour bien s en séparer!

Des gestes simples pour bien s en séparer! Dechets d equipement electriques et electroniques Syndicat mixte pour l Enlèvement et le Traitement des REsidus Ménagers @ www. sietrem.fr Du Lundi au Vendredi 0 800 770 061 de 9h00 à 12h30 et de 14h00

Plus en détail

Mémoire de l ARPE-Québec

Mémoire de l ARPE-Québec Mémoire de l ARPE-Québec Présenté à la dans le cadre du Projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015 2020 Septembre 2015 I Table des matières 1. Introduction... 1 2. À propos

Plus en détail

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1).

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1). Points de Points de Que faire de ma vieille télé? De mon sèche-cheveux cassé? De mon MP3 sans intérêt? Démodés ou hors d usage, électriques et électroniques peuvent être réutilisés ou recyclés à condition

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Équipements électriques et électroniques

Équipements électriques et électroniques Réglementation Organisation Marché Collecte Traitement Comparaison Perspectives européenne Données 213 Équipements électriques et électroniques Collection Repères Un DEEE est un déchet d équipement électrique

Plus en détail

DEEE. Le rapport développement durable. Avec Eco-systèmes la nature vous dit merci!

DEEE. Le rapport développement durable. Avec Eco-systèmes la nature vous dit merci! DEEE Le rapport développement durable Avec Eco-systèmes la nature vous dit merci! Edition 2014 Un petit geste de recyclage, c est un grand geste pour l environnement! 2014 a été pour Eco-systèmes l année

Plus en détail

PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS

PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS Création en 1989 par Serge Cordon, PDG Maintenance industrielle en électronique et activités de services associées Effectif: 1200 personnes 7 sites en France 4 filiales

Plus en détail

Aujourd hui le recyclage

Aujourd hui le recyclage dossier de presse 2012 - RCS Paris B 482 323 946 - DR - Imprimé sur papier recyclé Aujourd hui le recyclage des lampes usagées est à portée de main 01 Les lampes : de quoi parle-t-on? 02 Comment faire

Plus en détail

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources

ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX. Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX Urgence du recyclage et de l optimisation des ressources ECONOMIE CIRCULAIRE : ENJEUX LA CHINE CONCENTRE 95% DE LA PRODUCTION DE METAUX RARES 20% de la population consomme

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Les Lampes et les DEEE Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! réglementation.

GUIDE PRATIQUE. Les Lampes et les DEEE Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! réglementation. GUIDE PRATIQUE ENTREPRISES & ADMINISTRATIONS Les Lampes et les DEEE Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Grâce à votre action, les Lampes et les DEEE Pro sont recyclés en respectant l environnement

Plus en détail

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent!

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Les Lampes GUIDE PRATIQUE et les DEEE ENTREPRISES & ADMINISTRATIONS Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Grâce à votre action, les Lampes et les DEEE Pro sont recyclés en respectant l environnement

Plus en détail

COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES

COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES Si 2013 a été, pour Corepile, l année de la décennie réussie, 2014 sera celle des nouveaux défis. La position confirmée de leader

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

Définir et évaluer les critères environnementaux lors de d acquisition d équipements informatiques Formation «Informatique verte»

Définir et évaluer les critères environnementaux lors de d acquisition d équipements informatiques Formation «Informatique verte» Définir et évaluer les critères environnementaux lors de d acquisition d équipements informatiques Formation «Informatique verte» Satillieu 17 au 20 décembre 2010 Eric Drezet Plan Pourquoi définir des

Plus en détail

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Présentation ONU 15 juin 2015 Entreprise Solidaire à but non lucratif L INFORMATIQUE D OCCASION OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Ecologiques Sociales - Economiques LE CONCEPT D AfB Spécialisé dans le reconditionnement

Plus en détail

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES À PROPOS D INSERTECH UNE ENTREPRISE D INSERTION Entreprise d insertion à but non lucratif, en informatique Forme des jeunes adultes

Plus en détail

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées. Domaine de recherche récent : - incompris - mal maîtrisé Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Plus en détail

Réparation et réutilisation des appareils électroménagers : de prévention des déchets, outil de développement durable

Réparation et réutilisation des appareils électroménagers : de prévention des déchets, outil de développement durable Réparation et réutilisation des appareils électroménagers : outil de prévention des déchets, outil de développement durable Une des priorités de la nouvelle directive européenne qui va être transposée

Plus en détail

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX RENCONTRES AUTOUR D UN CAHIER DES CHARGES ECOLOGIQUE Les consommables d impression ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX Cartouches d encre et toner Terminologie & cartouches OEM Compatibles Revalorisées

Plus en détail

Collecte et recyclage : Notre contribution page 3 Montant des éco-participations au 1 er avril 2014 de chaque éco-organisme

Collecte et recyclage : Notre contribution page 3 Montant des éco-participations au 1 er avril 2014 de chaque éco-organisme DEEe Collecte et recyclage : page 2 des déchets d équipements électriques et électroniques (deee) 10 catégories à recycler page 3 Collecte et recyclage : des déchets d ameublement (éco-mobilier) page 3

Plus en détail

La journée d Amédée Troizeu

La journée d Amédée Troizeu La journée d Amédée Les appareils électriques et électroniques nous accompagnent tout au long de. Petite histoire pour identifier ces appareils de notre quotidien. DÉROULÉ participants cycle 3 Taille du

Plus en détail

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label Normes, directives, réglementations relatives à l environnement Sommaire Définitions Directive Règlement Label Les directives RoHS DEEE EUP Les éco-labels NF environnement EU Ecolabel Les normes ISO 14001

Plus en détail

Partie. Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? L habitant. Étude de cas. A. Le trajet des jouets

Partie. Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? L habitant. Étude de cas. A. Le trajet des jouets Étude de cas Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? Partie 3 L habitant Dans les pays riches, les enfants ont en général de nombreux jouets. Aujourd hui, de plus en plus de jeunes

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs

Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs Publications Eco-systèmes Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs Synthèse : Juin 2012 www.eco-systemes.fr Problématique et objectifs

Plus en détail

Green IT. Exemples de critères - Labels. Léa CHAMPON Chargée de mission écoconso 12 novembre 2015 - Namur

Green IT. Exemples de critères - Labels. Léa CHAMPON Chargée de mission écoconso 12 novembre 2015 - Namur Green IT Exemples de critères - Labels Léa CHAMPON Chargée de mission écoconso 12 novembre 2015 - Namur 1 Choix du matériel IT Essai de classement des priorités 1. Celui que l on achète pas! 2. Matériel

Plus en détail

Production et Gestion des e-déchets au Sénégal

Production et Gestion des e-déchets au Sénégal Production et Gestion s e-déchets au Sénégal RESUME L évolution s flux entrants produits électroniques et électriques, généralement en fin vie, a atteint s proportions assez inquiètantes au Sénégal avec

Plus en détail

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009 L'analyse de notre poubelle Infos tri Numéro 11 - Octobre 2008 2-3 4-5 Pourquoi trier ses déchets Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) 6-7 Objectifs 2009 8 Foire de Montluçon et la collecte des jours fériés

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi!

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Juillet 2006 Avis d IEW quand aux déclarations de FOST+ (Rapport annuel 2005) Table des matières 0. Introduction... 1 1. Cadre légal... 2 2. Qui est FOST+?... 3 3. Objectifs

Plus en détail

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE Présentation ERP Présentation d ERP Société créée en France en 2002 4 membres fondateurs : Braun-Gillette, Electrolux, Hewlett Packard et Sony EUROPEAN RECYING PLATFORM E R P Société par actions simplifiée

Plus en détail

COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE

COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE TECHNOPOLE La démarche de la Commission Développement Durable Constats - 80% des entreprises de la zone sont dans le tertiaire produisant essentiellement des déchets

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

POLE CONSEIL EN ACHATS ET MARCHES - UCANSS

POLE CONSEIL EN ACHATS ET MARCHES - UCANSS N 20 février 2014 POLE CONSEIL EN ACHATS ET MARCHES - UCANSS 1/7 ACTUALITES Mise à jour du guide du recensement économique de l achat public. 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce qu un certificat d économie

Plus en détail

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler : en savoir plus ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler ü Une offre packagée pour faire recycler vos équipements électriques et électroniques

Plus en détail

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial Syndicat Mixte d Etudes pour l Elimination des Déchets Comité de pilotage Contrat d Objectif Territorial 23 juin 2010- Le Faou Ordre du jour Introduction Présentation des missions en cours Bilan quantitatif

Plus en détail

Procédure Véhicules Hors d Usage

Procédure Véhicules Hors d Usage Procédure Véhicules Hors d Usage 2007 SOURCE D INFORMATION Textes utilisés : Article «Véhicules Hors d Usage» du Ministère de l Ecologie, du Développement et de l Aménagement Durables Note d information

Plus en détail

GUIDE0309PR01 - édition avril 2009. l éco-organisme agréé pour les lampes usagées

GUIDE0309PR01 - édition avril 2009. l éco-organisme agréé pour les lampes usagées collecte et recyclage des lampes usagées Enjeux, réglementation et solutions pratiques INFORMER FORMER CONSEILLER CONTRÔLER GUIDE0309PR01 - édition avril 2009 1 l éco-organisme agréé pour les lampes usagées

Plus en détail

TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS!

TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS! www.trecodec.nc Apprends en jouant avec Trecoman! TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS! Trecodec est un éco-organisme à but non lucratif qui organise la collecte et le traitement de déchets dangereux pour l environnement.

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother 02 REPRISE ET RECYCLAGE DES CONSOMMABLES USAGÉS... 04 Retour des cartouches d encre... 05 Retour postal (toner et tambour)... 06 Dépose

Plus en détail

PRODUITS - Téléphone portable

PRODUITS - Téléphone portable PRODUITS - Téléphone portable Saturday, December 13, 2014 http://eco3e.eu/produits/telephone-portable/ Table des matières 1. Définition du produit 1.1 Composition d un téléphone portable seconde génération

Plus en détail

DELL : responsabilité environnementale et gestion des parcs en fin de vie (la réglementation DEEE)

DELL : responsabilité environnementale et gestion des parcs en fin de vie (la réglementation DEEE) Commission Développement Durable RETOUR D EXPERIENCE SUR DES PRATIQUES DE RECYCLAGE INDUSTRIEL Table ronde du 24 avril 2007 Intervenants : DELL Laetitia FLAHAUT, Responsable Environnement RÉCYLUM Vanessa

Plus en détail

Déchets ménagers Quelle sensibilisation?

Déchets ménagers Quelle sensibilisation? Déchets ménagers Quelle sensibilisation? prévention - communication Les Intercommunales wallonnes de gestion des déchets 1. Photographie 2. Campagnes communes de sensibilisation 3. Actions locales (IC)

Plus en détail

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels»

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» SOURCES D INFORMATION Présentation de Valdélia (éco-organisme de la

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Objectifs pédagogiques : - Prendre conscience des impacts sur l Homme et l environnement de chaque étape de cycle de vie d un produit - Savoir comment

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Jonathan DECOTTIGNIES Le Cercle National du Recyclage La nature association loi 1901 née en juin 1995 Paul DEFFONTAINE (Vice

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC) Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés!

DOSSIER DE PRESSE. La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC) Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés! DOSSIER DE PRESSE La seconde vie des Textiles, Linge et Chaussures (TLC) Tous les TLC se recyclent, même usés ou déchirés! Les vêtements et chaussures qui ne sont plus portés, le linge de maison dont on

Plus en détail

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche»

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Objectifs: - Anticiper les exigences européennes en matière de taux de collecte - Organiser via un Eco-organisme

Plus en détail

I nsertion. E nvironnement. R éemploi. R ecyclage

I nsertion. E nvironnement. R éemploi. R ecyclage I nsertion E nvironnement R éemploi R ecyclage D écouvrir Les Ateliers du Bocage Créés en 1992, «Les Ateliers du Bocage» appartiennent à la branche Économie Solidaire et Insertion d Emmaüs France. N os

Plus en détail

L éco-conception appliquée aux papiers

L éco-conception appliquée aux papiers L éco-conception appliquée aux papiers Quelques mots sur l éco-conception Pourquoi éco-concevoir? L éco-conception, une démarche préventive L éco-conception est une approche préventive qui consiste à intégrer

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

Ronan. Arthur. Marie-Claire. et le verre. et les médicaments. et les peintures. et les piles

Ronan. Arthur. Marie-Claire. et le verre. et les médicaments. et les peintures. et les piles Marie-Claire et le verre Ronan et les médicaments Arthur et les peintures et les piles Depuis plusieurs années, le SYSEM, SYndicat de traitement des déchets du Sud- Est Morbihan et ses collectivités membres

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Le service aux habitants

Le service aux habitants Le service aux habitants La collecte sélective des emballages ménagers a été lancée dans notre collectivité en 2003. 100% de la population de la collectivité est desservie par la collecte sélective : Quasi-totalité

Plus en détail

pile(s) dans la bonne boîte

pile(s) dans la bonne boîte Dossier de presse décembre 2003 pile(s) dans la bonne boîte Le Fonds Français pour la Nature et l Environnement lance une campagne d information pour mobiliser les grandes entreprises, les collectivités

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

MISE EN PLACE DE L ECO-CONTRIBUTION SUR LE MOBILIER POUR LES METIERS DE L ARTISANAT

MISE EN PLACE DE L ECO-CONTRIBUTION SUR LE MOBILIER POUR LES METIERS DE L ARTISANAT SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2013 MISE EN PLACE DE L ECO-CONTRIBUTION SUR LE MOBILIER POUR LES METIERS DE L ARTISANAT Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 02/05/2013 Introduction

Plus en détail

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation de la lumière sans gaspillage Impossible de se passer de la lumière des lampes électriques

Plus en détail

Projet de récupération de piles. Fiche d information

Projet de récupération de piles. Fiche d information Projet de récupération de piles Fiche d information Dépôt légal Juillet 2008 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-9810199-7-4 Document réalisé par Roger La Roche

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Mémoire du Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec 23 février 2010 Présentation

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Les marques de Qualité. La marque NF Bureau. La certification de Produit. La traçabilité. Le classement au feu. L environnement

Les marques de Qualité. La marque NF Bureau. La certification de Produit. La traçabilité. Le classement au feu. L environnement La démarche Qualité Les marques de Qualité La marque NF Bureau La certification de Produit La traçabilité Le classement au feu L environnement La démarche de certification Le système qualité mis en place

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent!

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Les Lampes GUIDE PRATIQUE et les DEEE ENTREPRISES & ADMINISTRATIONS Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! SOMMAIRE 01. Les équipements concernés 02. La filière Lampes & DEEE Pro 03. Devenir Point

Plus en détail

Réglementation relative à la gestion des déchets des métaux ferreux et non ferreux

Réglementation relative à la gestion des déchets des métaux ferreux et non ferreux FICHE 28 Travailler Réglementation relative à la gestion des déchets des métaux ferreux et non ferreux On divise les métaux en deux catégories : les ferreux et les non ferreux. Les métaux ferreux, ou ferrailles,

Plus en détail

Expliquer le tri et le recyclage des papiers aux habitants.

Expliquer le tri et le recyclage des papiers aux habitants. Expliquer le tri et le recyclage des papiers aux habitants. Argumentaire pour les animateurs ENSEMBLE, FAISONS PROGRESSER LE RECYCLAGE DES PAPIERS Ce guide vous accompagne dans vos actions de communication

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions Foire aux questions de la filière REP Papiers Les questions Que fait EcoFolio, l éco-organisme des papiers, pour inciter les entreprises à éco-concevoir leurs produits? Conformément au cahier des charges

Plus en détail

Récupération, recyclage et revalorisation des «cyberdéchets»

Récupération, recyclage et revalorisation des «cyberdéchets» Récupération,recyclageetrevalorisationdes«cyberdéchets» Notremission:dégagerlessitesd'enfouissementdesdéchetsd'équipementsélectroniques(DEE)qui représentent un risque pour notre santé et notre écosystème.

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Le café. >>> Le café en quelques chiffres. Poids des circuits de distribution pour les cafetières filtres (GfK en valeur)

Le café. >>> Le café en quelques chiffres. Poids des circuits de distribution pour les cafetières filtres (GfK en valeur) Le café DES APPAREILS QUI S ADAPTENT À VOS BESOINS : - cafetières filtres ; - cafetières expresso : ces appareils utilisent la pression pour dégager la saveur optimale du café. >>> Le café en quelques

Plus en détail

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «Territoires zéro gaspillage zéro déchet»

Cahier des charges de l appel à projets «Territoires zéro gaspillage zéro déchet» Cahier des charges de l appel à projets «Territoires zéro gaspillage zéro déchet» Présentation Le présent cahier des charges précise ce qui est attendu des territoires qui souhaitent être candidats à l

Plus en détail

PRODUITS - Imprimante

PRODUITS - Imprimante PRODUITS - Imprimante Friday, May 23, 2014 http://eco3e.eu/produits/imprimante/ Tables des matières 1. Définition du produit 1.1 Composition du produit 1.2 Parc actuel 2. Dépollution et recyclage du produit

Plus en détail

N 27 octobre 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7

N 27 octobre 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7 N 27 octobre 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/7 ACTUALITES Relèvement du seuil de 15 000 euros HT à 25 000 euros HT...3 D E F I N I T I O N Que sont les D3E?........3 R E G L E M E N T A T I O N Les marchés

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE Le recyclage des matières premières consiste à reconvertir des déchets de manière à les utiliser en matières secondaires réutilisables dans le processus de

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Résultats de l enquête 2014

Résultats de l enquête 2014 Gestion des déchets de verre plat/châssis usagés Menuisiers, poseurs de châssis et couvreurs belges Résultats de l enquête 2014 En partenariat avec Table des matières 1. Contexte... 3 2. Synthèse des résultats...

Plus en détail

Consortium de fabricants de systèmes et solutions d impression

Consortium de fabricants de systèmes et solutions d impression Consortium de fabricants de systèmes et solutions d impression 1 sommaire P 3 P 4 P 5 & 6 EDITO D AGNÈS BRAVO «Pourquoi notre système industriel ne se comporterait-il pas comme un écosystème où les déchets

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail