2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile"

Transcription

1 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006 la DEEE Focus marché : téléphonie mobile et recyclage? Recyclage mobile : une prise de conscience progressive Recyclage mobile : un impact environnemental Quelle 2 nde vie pour les téléphones mobiles? Les acteurs du réemploi et recyclage Incitation financière : développement des programmes de rachat Cordon Electronics et le Recyclage

3 Electronique Grand Public : un marché de masse! (sources GFK, Arcep, Enquête TNS Sofres-AFOM, décembre 2010, FFT) Répartition des ventes en France par type d appareil en 2011: exprimé en million d unités Chiffres GFK 2011 Plus de 44,7 Millions de produits vendus en France en 2011 Soit près de tonnes d équipement mis sur le marché! Et un taux de renouvellement produit en constante progression. Ordinateur portable de 36 mois en moyenne à 28 mois ces dernières années Téléphones mobiles : 18 mois en moyenne et plus chez les jeunes => un Français sur deux, âgé de 18 à 24 ans, a changé son mobile il y a moins d'un an. Et un sur trois en a changé il y a moins de 6 mois! La fin de vie de ces produits devient une question majeure pour notre société de consommation : Des enjeux écologiques => préservation de l environnement et gestion des ressources Des enjeux économiques => Nouvelles filières créatrices de valeur et d emploi

4 Grands principes : Un cadre réglementaire : depuis 2006 la DEEE Depuis le 15 novembre 2006, la filière de collecte et de traitement des déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) est opérationnelle pour les DEEE ménagers (depuis 2005 pour les DEEE professionnels) Le principe : Responsabilité élargie des producteurs d équipements électriques et électroniques. Ainsi ces producteurs doivent prendre en charge l élimination des équipements une fois ceux-ci usagés. Organisation : Elle est organisée et financée par les producteurs des équipements électriques et électroniques, qui adhèrent à l un des quatre éco-organismes agréés (Ecologic, Eco-Systèmes, ERP pour tous les DEEE ménagers hors lampes, Récylum pour les lampes). Le producteur verse une éco-participation pour chaque équipement mis sur le marché. Celle-ci est répercutée au consommateur. Collecte Les DEEE ménagers sont collectés soit par la distribution, dans le cadre du «un pour un» (le distributeur reprend l ancien équipement lors de la vente d un nouvel équipement) ; soit par les collectivités qui ont mis en place une collecte sélective (en général en déchèterie), soit par les opérateurs du réemploi, lorsque les équipements peuvent être réutilisés. Quelques chiffres : tonnes de DEEE ménagers ont été collectés en 2009, soit 5,7 kg/an/hab. En 2011 pour le seul Eco-Systeme c est tonnes collectés soit 6,9 Kg/habitant / an (dont 35 % par les distributeurs) L objectif fixé par les pouvoirs publics est 8kg / hab / an fin 2012! Un public sensibilisé en moyenne 1 français sur 2 a recyclé un DEEE en millions de gestes d apport des DEEE en point collecte réalisés en 2011 (+3 millions par rapport à 2010).

5 Focus marché : téléphonie mobile et recyclage? 85 % des français possèdent au moins un téléphone portable. 30 Vente France en millions 70 millions de cartes SIM actives en France Près de 22,5 millions de téléphone mobiles qui seront vendus en Très fortes montées en puissance des smartphones qui vont représenter près de 60 % des ventes ,8 3,6 7,7-7% +16% 11,5 13,3 Smartphones Mobiles Pour autant, seul 1 millions de mobiles ont été collectés par les opérateurs membres de la fédération française des télécoms , % 12,8 9, Mais ce nombre est en constante progression : en 2009 puis en Le développement de la collecte est portée par : une prise de conscience du consommateur l implication des acteurs du marché au travers de campagnes de communication le développement d offres de reprises avec des incitations financières pour le consommateur

6 Recyclage mobile : une prise de conscience progressive Source : Enquête TNS Sofres-AFOM 2011/20, FFT La dernière fois que vous avez eu un téléphone mobile qui ne fonctionnait plus ou dont vous n'aviez plus l'usage, qu'avezvous fait? Le recyclage ne représentait que 7 % des réponses sur une enquête similaire en Aujourd hui, près de 84 % des consommateurs considèrent que leur mobile, dont ils n auront plus l usage, peut avoir une 2 nde vie et seuls 1 % s en sont débarrassés (8% en 2007) Mais près de 25 % de ces consommateurs ne savent pas comment s en débarrasser ou le recycler. La potentiel de progression est encore très fort sur la collecte, le réemploi et le recyclage! Parmi les raisons suivantes, quelle est la raison principale pour laquelle vous l'avez conservé?

7 Recyclage mobile : un impact environnemental Les téléphones mobiles sont généralement recyclables à 85 % et contiennent des composants dangereux pour l environnement. Un mobile et ses accessoires sont constitués de 500 à pièces plastiques et métalliques différentes : Le plastique principalement dans le boitier Le verre pour l écran Le cuivre, cobalt, dérivés du fer, nickel, des métaux communs que l'on trouve dans les câbles, les circuits électroniques et les batteries. L argent, or (en infimes quantités ), plomb mercure et cadmium, qui entrent dans la composition des circuits électroniques.

8 Quelle 2 nde vie pour les téléphones mobiles? Collecte Tri/Test/Vidange données / réparation Réutilisation ou réemploi des téléphones Produits reconditionnés et revendus en France ou sur les marchés émergents : Asie et Afrique principalement Démontage, et revente ou réutilisation des pièces détachée Recyclage Valorisation matière après démantèlement (séparation des plastiques, circuits imprimés, LCD, batteries) La technique de retraitement est le broyage assorti d une séparation corps matière Ex : Transformation des déchets plastique en meuble de jardin ou cône de chantier Valorisation énergétique sous forme de combustible Les résidus provenant de la valorisation matière sont transformés en énergie suivant des processus encadrés d incinération

9 Les acteurs du réemploi et recyclage Recycleurs Brokers - Traders Ateliers Protégés Valorisation matière Ecoorganismes

10 Incitation financière : développement des programmes de rachat Au-delà de la prise de conscience Eco-Citoyenne, un contexte marché très favorable a favorisé le développement de nouveaux business modèles. L avènement de la SIM Nue et le «plus de transparence sur la subvention mobile» ainsi que le succès commercial des Smartphones ont redonné de la valeur au téléphone mobile! La création de pouvoir d achat à travers un geste éco-citoyen est particulièrement motivante pour le consommateur La crise ancre le phénomène des produits de seconde main dans les comportements d achats. La demande pour les produits 2 nd vie est de plus en plus forte Plusieurs sociétés (sites web) se sont créés proposant aux consommateurs finaux la reprise de téléphones mobiles et plus largement de leurs produits électroniques nomades (ordinateurs portables, consoles de jeux, Ipod, etc ) Le client peut sélectionner son produit, évaluer son état, et le revendre contre une rétribution en numéraire, un don à une association ou de plus en plus contre un bon d achat de l enseigne portant le programme. En France, la plupart des opérateurs telecom ou des acteurs de la grande distribution ont ou sont en train de lancer des programmes de rachat sur leur site web ou en magasin Cette mise en avant va contribuer à développer cette collecte «valorisée». Au-delà du recyclage l offre va créer la demande dans une démarche de renouvellement produit!

11 Des offres dopées par la distribution : Opérateur Telecom et Grande distribution La plupart des acteurs de la distribution développe, en s associant avec des partenaires spécialisés, leur programme de rachat de produits sur leur site web ou en magasin contre des bon d achats valable dans l enseigne ou des remises immédiates. La création de valeur et le cerle vertueux associé poussent ces enseignes à investir sur ce segment et développer «leurs points de reprise» leur permettant d atteindre un double objectif Renforcer leur démarche environnementale Création de valeur différenciante sur un marché concurrentiel Atteindre leurs objectifs ambitieux en terme de développement durable Communication positive, Eco-responsable & sociétale: positionnement Éco-Responsable et solidaire, Action solidaire à travers des dons à des associations ou le mécénat Augmentation du trafic en point de vente et sur site web Augmenter le pouvoir d achat des clients, et apporter à leurs vendeurs un levier de ventes complémentaires Limiter du churn: forte fidélisation client dans le cadre du renouvellement Développement de modèles de vente type «avec conditions de reprise» comme sur le marché automobile

12 La création de valeur pour un donneur d ordre Ses clients Les clients de réseaux concurrents C O N Q U E T E Plateforme intégrée de reprise produits électroniques Société Partenaire Porteuse du programme Reprise de tous produits, toutes marques, contre une valorisation en bon d achat de la société Partenaire R E N O U V E L L E M E N T «Subvention» d un produit «nu» Parrainage Abondement Marketing direct «push» Fidélisation (Carte fidélité ou carte cadeaux) Programme différenciant

13 CORDON ELECTRONICS et le Recyclage Qui sommes-nous? Création en 1989 par Serge Cordon, PDG Leader Français du SAV et de la réparation de produits électroniques grand public (Téléphone Mobile, Informatique, TV, Electroniques nomades, Box, etc.) Effectif: 1500 personnes 8 centres industriels en France 6 centres hors France métropolitaine 5,2 millions de produits pris en charge dans ses différents centres en 2011 Lancement en Avril 2010 d un site web de reprise de téléphones portables, Recyclez-moi.fr, marque de Cordon Electronics Depuis, nous avons intégré dans notre catalogue de produits repris les ordinateurs portables, les tablettes, les consoles de jeux portables et les ipods

14 Quelques chiffres. Plus de mobiles repris Base argus mise à jour mensuellement références mobiles dont 391 valorisées jusqu à 350.

15 Les programmes marque blanche Recyclez-moi Nos programmes «Marque Blanche» : Leader Français sur le rachat immédiat en point de vente (+ de pts de vente actifs) Ci-après quelques exemples de nos réalisations :

16 Recyclez-moi, une marque de CORDON ELECTRONICS CONTACT - INFORMATION Votre contact: Alexandre Cluzeau Directeur Commercial adjoint Téléphone:

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com

Un geste pour un monde meilleur. Recycler4Green. www.recycler4green.com Un geste pour un monde meilleur Recycler4Green www.recycler4green.com La tranquillité du recyclage informatique dans un environnement de plus en plus complexe. Notre activité Recycler4Green propose aux

Plus en détail

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1).

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1). Points de Points de Que faire de ma vieille télé? De mon sèche-cheveux cassé? De mon MP3 sans intérêt? Démodés ou hors d usage, électriques et électroniques peuvent être réutilisés ou recyclés à condition

Plus en détail

Équipements électriques et électroniques

Équipements électriques et électroniques Réglementation Organisation Marché Collecte Traitement Comparaison Perspectives européenne Données 213 Équipements électriques et électroniques Collection Repères Un DEEE est un déchet d équipement électrique

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS

PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS Création en 1989 par Serge Cordon, PDG Maintenance industrielle en électronique et activités de services associées Effectif: 1200 personnes 7 sites en France 4 filiales

Plus en détail

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées. Domaine de recherche récent : - incompris - mal maîtrisé Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Partie. Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? L habitant. Étude de cas. A. Le trajet des jouets

Partie. Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? L habitant. Étude de cas. A. Le trajet des jouets Étude de cas Les jouets et les jeux électroniques : l environnement en danger? Partie 3 L habitant Dans les pays riches, les enfants ont en général de nombreux jouets. Aujourd hui, de plus en plus de jeunes

Plus en détail

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE Présentation ERP Présentation d ERP Société créée en France en 2002 4 membres fondateurs : Braun-Gillette, Electrolux, Hewlett Packard et Sony EUROPEAN RECYING PLATFORM E R P Société par actions simplifiée

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

PRODUITS - Téléphone portable

PRODUITS - Téléphone portable PRODUITS - Téléphone portable Saturday, December 13, 2014 http://eco3e.eu/produits/telephone-portable/ Table des matières 1. Définition du produit 1.1 Composition d un téléphone portable seconde génération

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Mémoire du Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec 23 février 2010 Présentation

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

pile(s) dans la bonne boîte

pile(s) dans la bonne boîte Dossier de presse décembre 2003 pile(s) dans la bonne boîte Le Fonds Français pour la Nature et l Environnement lance une campagne d information pour mobiliser les grandes entreprises, les collectivités

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Objectifs pédagogiques : - Prendre conscience des impacts sur l Homme et l environnement de chaque étape de cycle de vie d un produit - Savoir comment

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués n 8 avril 2014 ValDem Junior Le r ecyc lage des Actualités Zoom sur Le réemploi des objets Dossier : Déchets d Équipements Électriques et Électroniques Jeux BD Les aventures travaux appliqués de Bobo la

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC :

DOSSIER DE PRESSE. Participez au mouvement! Service de Presse EcoTLC : DOSSIER DE PRESSE Eco TLC met en ligne la première carte de France des points d apport de Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC) usagés sur le site : www.ecotlc.fr Participez au mouvement! Service

Plus en détail

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Récylum en chiffres Eco-organisme agréé en charge de la collecte et du recyclage des sources lumineuses Chiffres clés : 4800 T de lampes

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Nos actions citoyennes. En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète.

Nos actions citoyennes. En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète. Nos actions citoyennes En tant qu acteur majeur de la filière électrique nous nous devons d agir pour la protection de la planète. Le développement durable, plus que des paroles, une stratégie Les 2 grands

Plus en détail

En tête du 6 ème classement

En tête du 6 ème classement En tête du 6 ème classement 1 er : Sony Ericsson (+1 place) Sony Ericsson passe de 2 nde à 1 ère en améliorant son score sur la déclaration des performances de recyclage de téléphones mobiles obsolètes.

Plus en détail

Sécuriser une intervention sur un poste de travail

Sécuriser une intervention sur un poste de travail Sécuriser une intervention sur un poste de travail Dominique Pagnier Table des matières 1. Introduction... 3 2. Sécurisation logique... 3 2.1. Environnement logiciel (pilotes, applications, )... 3 2.2.

Plus en détail

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE 1 INFORMATIONS GENERALES SUR LE SITE...1 2 ELEMENTS TECHNIQUES...2 2.1 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 2 2.2 ELEMENTS

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES Vous trouverez dans cette note, les informations suivantes : 1. DEFINITION D UN EMBALLAGE MENAGER 2. QUELLES SONT LES ENTREPRISES CONCERNEES? 3.

Plus en détail

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre :

2. Garantie En cas de problème ou de question technique, vous pouvez contacter notre hotline au numéro indigo ci-contre : 1. Important Prenez le temps de lire ce manuel utilisateur avant d utiliser votre antenne terrestre d intérieur. Ce manuel contient des informations importantes concernant le fonctionnement de votre antenne.

Plus en détail

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous?

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Guide pratique Détenteurs Professionnels Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Plusieurs solutions existent : Les faire enlever gratuitement par

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2014, toutes options Séries détaillées 2006 à 2015, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Projet 1 Réaliser une exposition ACV

Projet 1 Réaliser une exposition ACV Projet 1 Réaliser une exposition ACV Il n est pas évident de réaliser que pour chaque produit que nous achetons, les impacts sur l Homme et l environnement sont importants. En effet, ces informations ne

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

Club Idaho Consulting # 1

Club Idaho Consulting # 1 Club Idaho Consulting # 1 Jeudi 27 octobre 2011 à 19h 20h30 Eclairages et discussion autour de la TV connectée réalité, perspectives et impacts Ordre du jour - Tour de table - Présentation de la synthèse

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières

Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Prix de reprise des matériaux Prix annuels 2006 à 2012, toutes options Séries détaillées 2006 à 2013, Option Filières Présentation des prix de la reprise Page 1 Contenu du document La «Reprise des Matériaux»

Plus en détail

Valorisation matière (réutilisation, récupération, recyclage, compostage, biométhanisation)

Valorisation matière (réutilisation, récupération, recyclage, compostage, biométhanisation) GUIDE JURIDIQUE : LES PRINCIPALES RÉGLEMENTATIONS RELATIVES AUX DÉCHETS Dernière révision du document : février 2013 Ce guide propose une approche simplifiée des textes de lois relatifs aux déchets en

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

Green Approach. Une réponse agréée pour le recyclage des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (DEEE)

Green Approach. Une réponse agréée pour le recyclage des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) Green Approach Une réponse agréée pour le recyclage des Déchets d Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) Dans le respect des principes de développement durable 2 Table des matières Recyclage des

Plus en détail

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie GIMI Green-IT PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie Entrez dans une démarche de gestion des coûts et de maîtrise de l environnement

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

Guide pratique de la Collectivité Locale

Guide pratique de la Collectivité Locale Guide pratique de la Collectivité Locale Objet Ce Guide édité par Récylum* présente : - la procédure de contractualisation (via l Organisme Coordonnateur); - les modalités de mise à disposition et d enlèvement

Plus en détail

D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE?

D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE? Gildas Bondi Analyse et évaluation des Systèmes d Informations SI ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELS PEUVENT ÊTRE LES CRITÈRES D ÉVALUATION D UN SI ÉCOLOGIQUEMENT RESPONSABLE? 1 Table des matières Introduction

Plus en détail

Le dossier de demande d agrément déposé sur la base de ce cahier des charges est pleinement opposable au titulaire du présent agrément.

Le dossier de demande d agrément déposé sur la base de ce cahier des charges est pleinement opposable au titulaire du présent agrément. CAHIER DES CHARGES annexé à l arrêté du XX/XX/XX relatif à la procédure d agrément et portant cahier des charges des éco-organismes de la filière des déchets d équipements électriques et électroniques

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Rapport d activité Récylum 2014

Rapport d activité Récylum 2014 Rapport d activité Récylum 2014 Grâce à l implication grandissante des français dans le recyclage des lampes, Récylum a collecté en 2014 plus de 43 millions de lampes à économie d énergie, soit un taux

Plus en détail

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Comment anticiper les attentes des consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Conseil développement durable et marketing éthique Notre mission Initier et accompagner

Plus en détail

Les enjeux de la deuxième vie des objets

Les enjeux de la deuxième vie des objets Les enjeux de la deuxième vie des objets En 2011, un Côte-d Orien a produit 46 kg de déchets non recyclables, apportés en déchèteries. Ce sont principalement des meubles, du mobilier de jardin, des jouets

Plus en détail

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile.

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles Mémoire Présenté par l Association des recycleurs de pièces d autos et de camions du Québec

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

NTIC et Green Business. quels impacts juridiques sur les systèmes d informationd. Maître Olivier Iteanu Avocat à la Cour

NTIC et Green Business. quels impacts juridiques sur les systèmes d informationd. Maître Olivier Iteanu Avocat à la Cour NTIC et Green Business quels impacts juridiques sur les systèmes d informationd Maître Olivier Iteanu Avocat à la Cour Plan de la présentation Contexte Green It, un nouvel exemple de Soft Law? - Analyse

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉCYLUM. 19.000 points de collecte 100 millions de lampes recyclées

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉCYLUM. 19.000 points de collecte 100 millions de lampes recyclées RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 RÉCYLUM 19.000 points de collecte 100 millions de lampes recyclées La vie d un éco-organisme est ponctuée de grandes étapes. D abord le temps de la rencontre des parties prenantes

Plus en détail

Tonnages mis sur le marché (kt)

Tonnages mis sur le marché (kt) Synthèse des résultats 2006 Les résultats du recyclage sont présentés ci-dessous. Type d emballages 1 Systèmes Tonnages mis sur le marché (kt) Tonnages de déchets retournés / recyclés (kt) Taux de recyclage

Plus en détail

Dans ce catalogue, nous vous proposons notre gamme de produits HIGH TECH.

Dans ce catalogue, nous vous proposons notre gamme de produits HIGH TECH. Pacific Place Dans ce catalogue, nous vous proposons notre gamme de produits HIGH TECH. Cette collection est une sélection rigoureuse de produits fabriqués par nos partenaires industriels et représente

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

DOSSIER REVENDEUR SPECIAL D.E.E.E.

DOSSIER REVENDEUR SPECIAL D.E.E.E. DOSSIER REVENDEUR SPECIAL D.E.E.E. INTRODUCTION Depuis le 15/11/06 tous les distributeurs qui vendent des produits électroniques et électriques (calculatrice, PC, frigo, radiateurs...) doivent : assurer

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

greenpeace.fr Vers une électronique plus verte

greenpeace.fr Vers une électronique plus verte greenpeace.fr Vers une électronique plus verte Vers une électronique plus verte Introduction Moins de deux ans après la sortie du premier guide «Pour une électronique responsable», à en croire les slogans

Plus en détail

DERRIèRE L écran LA FACE CACHéE DU NUMéRIQUE

DERRIèRE L écran LA FACE CACHéE DU NUMéRIQUE DERRIèRE L écran LA FACE CACHéE DU NUMéRIQUE En l espace de quelques années, GSM, ordinateurs portables et autres GPS ont profondément transformé notre rapport au monde. Communiquer, trouver son chemin

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Prévention des risques MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 15 juin 2012 relatif à la procédure d agrément et portant cahier des charges des écoorganismes de la filière

Plus en détail

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR EN UN CLIN D ŒIL BEE Agency est une AGENCE DE COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, dans le DÉVELOPPEMENT DURABLE et la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Elle est organisée

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi

Lancement de l annuaire régional pour le réemploi DOSSIER DE PRESSE 25 septembre 2014 Lancement de l annuaire régional pour le réemploi Contacts presse: Magali Memponte : 01 40 13 40 72 / memponte@syctom-paris.fr Olivier Guillemain : 07 60 20 05 39 /

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils

AUDIT. Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils Code: FTS 0413 070 Description: Nouveau programme de fauteuils INSTALLATION ET ACCESIBILITE INSTALLATION ET ACCESIBILITE - PIED LATERAUX ACTIU fabrique 2 références; une pour installation sur sols droites

Plus en détail

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple

Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Pro Plateforme multi-services spécialisé Apple Devenez Partenaire... SOMMAIRE EASY PARC... p.4 & 5 Votre entreprise utilise une flotte d appareils Apple (iphone; ipad; Mac) EASY BUSINESS... p.6 & 7 Une

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

L association, ses membres, ses financeurs

L association, ses membres, ses financeurs Le pôle Synéo, ÉCONOMIE CIRCULAIRE, ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE & PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE L association, ses membres, ses financeurs Association de SERVICES et d ACCOMPAGNEMENT des Entreprises Création fin 2007

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

FOCUS. Avec votre épargne salariale, vous pouvez participer à une économie porteuse de sens en finançant par exemple :

FOCUS. Avec votre épargne salariale, vous pouvez participer à une économie porteuse de sens en finançant par exemple : Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant dans des activités utiles à la création d emplois, de logements très

Plus en détail

Le tri marrant. Grand Ménage de Printemps. n 8. Vendre, donner ou relooker plutôt que jeter. Customiser un vieux meuble. Le printemps du compostage

Le tri marrant. Grand Ménage de Printemps. n 8. Vendre, donner ou relooker plutôt que jeter. Customiser un vieux meuble. Le printemps du compostage Le tri marrant Concarneau Elliant Melgven Névez Pont-Aven Rosporden Saint-Yvi Tourc h Trégunc Lettre info déchets et prévention de Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) Grand Ménage de Printemps n

Plus en détail

Réduction des déchets par le Réemploi et la Réutilisation. Cohésion sociale et locale. Création : Septembre 2013 Statut juridique : SAS

Réduction des déchets par le Réemploi et la Réutilisation. Cohésion sociale et locale. Création : Septembre 2013 Statut juridique : SAS Réduction des déchets par le Réemploi et la Réutilisation Cohésion sociale et locale Création : Septembre 2013 Statut juridique : SAS 1 L ENTREPRISE Co-Recyclage propose des solutions innovantes pour préserver

Plus en détail

DEEE. Votre contribution Développement Durable SICTOM DES MONTS DU FOREZ (43)

DEEE. Votre contribution Développement Durable SICTOM DES MONTS DU FOREZ (43) DEEE Votre contribution Développement Durable Edition Collectivités Territoriales 2014 ÉDITO Nature et collectivités, une histoire durable C est grâce à vos efforts qu Eco-systèmes a collecté plus de

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Guide d implantation D UN CENTRE DE DÉMONTAGE ET TRI DE MATÉRIEL INFORMATIQUE

Guide d implantation D UN CENTRE DE DÉMONTAGE ET TRI DE MATÉRIEL INFORMATIQUE GUIDE À L ATTENTION DES ORGANISMES DÉSIRANT ENTREPRENDRE LE DÉMONTAGE ET LE TRI DU MATÉRIEL INFORMATIQUE EN FIN DE VIE UTILE Guide d implantation D UN CENTRE DE DÉMONTAGE ET TRI DE MATÉRIEL INFORMATIQUE

Plus en détail

LA SOLUTION POUR DYNAMISER LE COMMERCE DE PROXIMITÉ. Visite virtuelle E-commerce. MyCities 3.0. Application smartphone

LA SOLUTION POUR DYNAMISER LE COMMERCE DE PROXIMITÉ. Visite virtuelle E-commerce. MyCities 3.0. Application smartphone WWW.MYCITIES.FR B COME BUSINESS SOLUTIONS L AGENCE 3.0 MY CITIES 3.0 LA SOLUTION POUR DYNAMISER LE COMMERCE DE PROXIMITÉ Visite virtuelle E-commerce Retrait, drive livraison Carte client Monnaie locale

Plus en détail

www.sita.fr INNOVANTES POUR LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS 20 000 collaborateurs à votre service

www.sita.fr INNOVANTES POUR LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS 20 000 collaborateurs à votre service www.sita.fr DES SOLUTIONS INNOVANTES POUR LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS 20 000 collaborateurs à votre service SITA : PARTENAIRE DE LA VALORISATION DE VOS DÉCHETS SITA, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, est

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail

81% des consommateurs CONNAISSENT LA

81% des consommateurs CONNAISSENT LA 81% des consommateurs CONNAISSENT LA MARQUE des objets publicitaires qu ils ont conservés et plus de 79% aimeraient en RECEVOIR DAVANTAGE Pas un Objet Pub! Une pub TV finit souvent ZAPPEE POURQUOI COMMUNIQUER

Plus en détail