LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE"

Transcription

1 LES DECHETS DU SECTEUR IMPRIMERIE Le secteur de l imprimerie peut se scinder en 3 grands types d activités : L impression Offset L impression Digitale La sérigraphie De nombreux déchets sont communs à toutes ces activités. Ci-après sont inventoriés les déchets les plus souvent rencontrés, et sont proposés différentes pistes d actions de traitement potentiels, notamment au travers de filières de valorisation alternatives et financièrement intéressantes. Dans le cadre des obligations environnementales des entreprises, dont fait partie l évacuation légale des déchets, Febelgra propose le service Enlèvement des déchets, en collaboration avec un partenaire spécialisé et ce, à des conditions préférentielles. 1. Déchets non dangereux, déchets industriels banals (DIB) Le Papier Le papier est un élément incontournable de l imprimerie, il représente une source de déchets non-dangereux mais d un poids et d un volume considérable. Des entreprises pionnières dans le secteur papetier réalisent de vraies performances environnementales en matière de production et de recyclage. Cela rejaillit sur tout le secteur, l un des plus performants en matière de gestion de l environnement Négocier avec les collecteurs et autres opérateurs qui valorisent les déchets de papier. Ces derniers sont soumis cependant à d importantes fluctuations Donner vos vieux papiers aux écoles, grandes consommatrices de papier «à dessins» Bonne pratiques Agir sur la quantité du papier : - N imprimer que ce qui est nécessaire ; - Penser à la largeur de lèse, la qualité, le format du papier et des substrats ; - Acheter groupé. Agir sur la qualité du papier : - Réfléchir aux alternatives lors des achats (Recyclé, recyclé bio, FSC, PEFC, chlorefree) ; - Promouvoir l utilisation de ces papiers auprès de vos clients. Agir sur la technologie :

2 - Privilégier les nouvelles technologies qui permettent de créer moins de rebus lors de la production et de la finition de l imprimé ; - Investir dans un compacteur. Agir en interne : - Imprimer en recto/verso et plusieurs pages par feuille ; - Utiliser du papier recyclé non blanchi ; - Accorder des codes d accès aux imprimantes ; - Mettre les déchets de papier à l abri des intempéries et fermer les containers afin qu ils ne perdent pas de leur valeur marchande ; - Utiliser les chutes de papier pour réaliser les bons de livraison, brouillons, tests ; - Densifier, via presse ou balloteuse, les déchets de papier en cas de gros volumes. Les chutes de PVC (impression digitale) Si ces déchets ne sont pas recyclés ni valorisés, ils représentent un gaspillage de ressources naturelles et entraîne une augmentation du volume des déchets et donc un surcoût pour leur enlèvement et leur traitement. Certains fabricants ou distributeurs de produits en PVC proposent une mise à disposition de containers et l enlèvement de ceux-ci de manière gratuite (www.pvcinfo.be) Bonne pratiques Diminuer les chutes de production en optimisant les découpes Commander les panneaux à format ou en grande quantité Veiller au choix des qualités de panneaux pour la meilleure application. Des alternatives existent (panneaux cartonnés pour l intérieur, Forex allégé ) Les chutes de vinyles et de lamina (impression digitale) Les activités de lettrage consomment beaucoup de vinyle autocollant. Lorsque le plotter de découpe a fini le traçage du lettrage, il est nécessaire d écheniller la zone découpée. Il en résulte souvent plus de rebus que de matière utile à la réalisation du travail. Le déchet produit par cette action est difficilement valorisable. La quasi-totalité des impressions digitales ont besoin d un lamina de protection, il en existe autant qu il y a d applications (brillant, satiné, mat, anti-scratch, anti-graffiti, anti-uv, colles permanentes ou non ). Cette activité produit beaucoup de déchets qui sont également difficilement valorisables. Bonne pratiques Optimiser la surface de découpe afin d engendrer le moins possible de déchets Optimiser la largeur de lèse lors des commandes Recouper les rouleaux aux dimensions du lettrage afin de pouvoir réutiliser les chutes Réaliser des tests de pression avant de lancer une importante production Investir dans un compacteur. Les déchets métalliques Valoriser auprès d un collecteur de métaux. 2

3 Trier les différents déchets métalliques (ferreux, alu...) pour une meilleure valorisation. Les déchets de plastiques et films d emballages Les matières plastiques ont envahi nos containers, difficile de leur échapper. Elles proviennent des emballages, des protections ainsi que des cales liés aux matières premières. Ils sont bien souvent assimilés à des déchets industriels banals ou encore déchets d emballage industriel. Alors que ces matières représentent environ 7 % de la masse totale des déchets, ils ne sont qu insuffisamment triés. La plupart du temps, ils sont incinérés avec les ordures ménagères alors qu il existe pourtant des filières de valorisation. Certains collecteurs, et selon la négociation, collectent gratuitement ou paient les déchets de plastiques souples et plastiques rigides (PE, PP, PC, PS, PVC, ABS ) s ils sont en quantité suffisante et correctement triés. Ces déchets de plastiques sont collectés à des fins de recyclage et de réutilisation dans la fabrication d autres produits. A noter que le film étirable est le plus valorisable. Négocier avec les fournisseurs afin de limiter le suremballage ; Privilégier les contenants en métal, verre et autres matières réutilisables ; Privilégier les grands contenants, qui assurent gains financiers et écologiques ; Privilégier les plastiques recyclés ; S affilier à Val-I-Pac, organisme agréé qui prend en charge l obligation de reprise et d information relative aux déchets d emballages industriels et qui incite les entreprises au tri sélectif par le biais de deux incitants financiers : le forfait recyclage et le forfait conteneur. 2. Déchets dangereux Les déchets dangereux sont des déchets qui représentent un danger spécifique pour l homme ou l environnement. Ceux-ci sont identifiés et listés dans le catalogue des déchets. Les entreprises ont des obligations par rapport à la gestion de ces déchets dangereux : Faire appel à un collecteur agréé par la Région wallonne ; Comptabiliser dans un registre les indications de quantité, nature et caractéristiques des dé chets produits, ainsi que le processus générateur des déchets, le lieu de dépôt de ceux-ci et la date à laquelle les déchets ont été cédés au collecteur agréé ; Faire une déclaration annuelle via un formulaire, à l Office Wallon des Déchets. Les Encres Les composés organiques volatils (COV), et notamment les solvants, constituent un des éléments principaux de la pollution atmosphérique dans l industrie graphique. Ils sont employés pour leur capacité d évaporation après impression et sont utilisés pour le nettoyage, le mélange et l application de colorant... Ces COV contenus dans les encres ne sont pas seulement un problème environnemental, mais aussi un problème de santé et de sécurité pour les travailleurs. Grâce aux 3

4 innovations du secteur, les encres de base (cyan, magenta, jaune et noir) ne contiennent presque plus de métaux lourds, seules les encres avec un rendu spécial en contiennent parfois encore et dégagent encore des COV. Privilégier les nouvelles technologies dont l impact environnemental est moindre et diminuer les quantités de produits dangereux nécessaires à l entretien et au fonctionnement. Les dernières innovations du marché se situent au développement d encres pour l imprimerie Offset : Privilégier les huiles à base végétale. Renouvelables, ces huiles adhèrent moins au support, ce qui rend le désencrage du papier lors de son recyclage plus aisé ; Utiliser le moins possible d isopropanol dans les eaux de gâchage ; Privilégier les machines sans processus de tirage chimique (Computer To Plate) ; Privilégier des processus Offset ultra moderne, qui limitent la gâche de mise en route et de réglage. D autres innovations sont apparues dernièrement dans l univers de l impression digitale : Privilégier les encres à base de latex ou aqueuse. A qualité égale, cette technologie en plein essor bannit les solvants des centres d impression ; Privilégier les encres UV sans dégagement de COV. Les Toners En Belgique, 8 millions de cartouches ont été commercialisées en 2011, environ 80 % ont fini en DIB. Le reconditionnement et la recharge des cartouches est encore loin d être une réalité omniprésente en Belgique. De nombreuses entreprises ont vu le jour en matière de recyclage de cartouches d imprimantes. Elles reconditionnent et rechargent les cartouches usagées avec une double garantie : une gestion efficace des déchets et une garantie sur le produit. Eviter toute impression inutile ; Négocier la reprise de vos cartouches de toner avec votre fournisseur habituel ; Acheter des compatibles Premium (20 % à 40 % de réduction de coût) ; Privilégier les entreprises locales ; Préférer l impression en qualité brouillon, recto-verso, 2 pages par feuilles lorsque le document s y prête (50 % de toner économisé) ; Réduire à 10 pt la taille de la police des dossiers volumineux. Les chiffons souillés En imprimerie, l utilisation de chiffons est un acte de tous les instants. Un chiffon imbibé de solvant, d huile, de graisse, d encre devient un déchet dangereux. Dès lors, la surconsommation de chiffons jetables représente un coût financier et un coût de gestion non-négligeable. Préférer les chiffons réutilisables (des sociétés proposent ce service, ils amènent, reprennent, lavent et échangent les textiles à une fréquence convenue). Différentes qualités de chiffons sont disponibles ; 4

5 Investir dans des lavettes en micro fibre, elles sont lavables en machine, réutilisables durant de nombreux mois et leur texture fine est adaptée aux travaux de nettoyage les plus délicats ; Remplacer les dégraissants classiques par des dégraissants biodégradables qui ne transforme ront pas ces chiffons en déchets dangereux. Les solvants, acétone, dégraissants, thinner, white spirit... Les solvants sont un groupe de produits chimiques considérés comme produits dangereux. Ils sont inflammables, dégagent des vapeurs nocives et odorantes et représentent un danger pour l environnement et la santé humaine. Lire attentivement l étiquette et respecter les conseils d utilisation ; Eviter autant que possible l utilisation de solvants organiques et de produits qui en contiennent (détachant, correcteur liquide, colle, marqueur...) ; Utiliser de l eau, du savon, une pierre ponce ou du savon d atelier pour se laver les mains après utilisation ; Privilégier l utilisation de produits les moins volatils, notamment pour le nettoyage du matériel, et surtout bannir les solvants organiques chlorés qui sont beaucoup plus toxiques ; Utiliser du «nettoie-tout» en grand contenant ou du produit de nettoyage pour vitre, sans pictogramme de dangerosité. Ils s avèrent bien souvent aussi efficaces ; Utiliser des produits plus respectueux de l environnement (dégraissants émulsionnables, bio dégradable, 100% végétal à haut pouvoir dégraissant, totalement nettoyable à l eau, sans composés organiques volatils et sans odeurs) ; Veiller à ne jamais jeter les solvants usagés, dans les égouts ni sur les sols ni dans la poubelle tout venant. Dans certaines conditions de température, mélangés à d autres matières (comme le papier), ils peuvent entrainer des début d incendies. Les colles, les cartouches de silicones Privilégier les opérations de montage qui peuvent être réalisées mécaniquement (agrafes, clous, vis, etc.) ; Privilégier les colles et silicones sans solvants ou dont la composition en substances toxiques est moins nocive (sans pictogramme de dangerosité) ; Utiliser des poches souples de silicone -leur contenance est plus grande et leur prix moindreafin de diminuer le volume de déchets dangereux ; Vérifier les dates de péremption de ces produits afin de ne pas en gaspiller. Les déchets d équipements électriques et électroniques (DEEE) Les appareils électriques et électroniques usagés gardent une certaine valeur. Ils contiennent un grand nombre de matériaux récupérables, mais qui sont également polluants. Il convient donc de s en défaire de manière écologiquement responsable. Confier vos appareils à un centre de réutilisation (www.res-sources.be). Ils sont démontés, dépollués et éventuellement reconditionnés. Les pièces sont recyclées, réutilisées ou valorisées séparément. Remettre les appareils usagés à l achat d appareils similaires (www.recupel.be). 5

6 Les piles, les accus, les batteries Ils ont un aspect bien inoffensif, et pourtant ils contiennent des métaux lourds comme le mercure, le nickel ou le cadmium qui constituent un véritable danger pour l environnement et la santé. Bebat (www.bebat.be) collecte les piles et lampes de poche usagées, via les supermarchés, bijoutiers, pharmaciens mais aussi les écoles, les institutions privées et publiques ainsi que les parcs à conteneurs. Recybat se charge, quant à lui, des batteries et accumulateurs automobiles (www.recybat.be). Privilégier le matériel sur secteur autant que faire se peut ; Privilégier les piles rechargeables, qui ont jusqu à 32 fois moins d impact sur l environnement que les piles jetables ; Privilégier le leasing de matériel ; Déposer vos piles, batteries et accumulateurs dans des points de collectes. Adresses et liens utiles Pour tout renseignement La Fédération Belge des Industries Graphiques (FEBELGRA) Association des Fabricants de Pâtes, Papier et Carton de Belgique COBELPA Fédération des Entreprises de Gestion de l Environnement Label FSC Label PEFC Liste des collecteurs agréés Région Wallonne environnement.wallonie.be ASBL de collecte et de traitement d appareils électriques et électroniques Déchets d emballage industriels Entreprises d économie sociale (récupération, réutilisation, valorisation) 6

LES DECHETS DU SECTEUR BOIS

LES DECHETS DU SECTEUR BOIS LES DECHETS DU SECTEUR BOIS Le secteur du bois peut se scinder en 3 types d activités : La sylviculture (coupe sur pied) La transformation du bois (scieries, menuiseries, fabricants panneaux, parquet )

Plus en détail

LES DECHETS DU SECTEUR METAL

LES DECHETS DU SECTEUR METAL LES DECHETS DU SECTEUR METAL Les métaux ferreux et non-ferreux sont traditionnellement recyclés de manière économique et écologique sans perte de qualité par de nombreux entrepreneurs. Il paraît essentiel

Plus en détail

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE Fiche n 1 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE AUTO- DIAGNOSTIC Pour juger vous-même... Avant de lire cet Eco-guide, évaluez la situation de votre entreprise en matière de prise en compte de l environnement.

Plus en détail

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX RENCONTRES AUTOUR D UN CAHIER DES CHARGES ECOLOGIQUE Les consommables d impression ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX Cartouches d encre et toner Terminologie & cartouches OEM Compatibles Revalorisées

Plus en détail

Les déchets d entreprises: cadre législatif et gestion durable Nivelles Industrie - 15 avril 2008

Les déchets d entreprises: cadre législatif et gestion durable Nivelles Industrie - 15 avril 2008 Les déchets d entreprises: cadre législatif et gestion durable Nivelles Industrie - 15 avril 2008 Olivier CAPPELLIN Cellule des Conseillers en Environnement Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Pascale LHOEST, Conseillère en prévention, Fédération Wallonie Bruxelles pascale.lhoest@cfwb.be 0486/09 04 25 Ixelles, le 26 novembre 2015 1 DECHETS

Plus en détail

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother 02 REPRISE ET RECYCLAGE DES CONSOMMABLES USAGÉS... 04 Retour des cartouches d encre... 05 Retour postal (toner et tambour)... 06 Dépose

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

La gestion des d chets de lõexploitation foresti re

La gestion des d chets de lõexploitation foresti re La gestion des d chets de lõexploitation foresti re Avril 2011 I Fiche technique n 3 L exploitation forestière comme toute activité génère des déchets. Selon leur type et leur quantité, ils présentent

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

TNKID. Code: FTS 1007 026 Description: siège opérationnel de tout usage

TNKID. Code: FTS 1007 026 Description: siège opérationnel de tout usage Code: Description: siège opérationnel de tout usage PIEDS DESCRIPTION Dossier en resille en Polypropylène (P.P.) et 0 % de fibre de verre injecté avec une épaisseur entre mm minimum et de 0 maximum sur

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Résultats de l enquête 2014

Résultats de l enquête 2014 Gestion des déchets de verre plat/châssis usagés Menuisiers, poseurs de châssis et couvreurs belges Résultats de l enquête 2014 En partenariat avec Table des matières 1. Contexte... 3 2. Synthèse des résultats...

Plus en détail

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau Guide de l éco agent Les bonnes pratiques du Tri au bureau Avril 2013 LOGOS, LABELS ET PICTOGRAMMES : comment s y retrouver? Cercle de Moebius : Cette boucle signifie que le produit, ou son emballage est

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Pascale LHOEST, Conseillère en prévention, Ministère de la Communauté française Namur, le 11 mars 2010 1 DEFINITION DECHET = toute matière ou tout

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

ARTEPRINT. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! Pour rejoindre le site Digital cliquez ici.

ARTEPRINT. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! Pour rejoindre le site Digital cliquez ici. ARTEPRINT Pour rejoindre le site Digital cliquez ici. Pourquoi Imprim Vert? La nécessité de préserver l environnement afin de maintenirnotrecadredevieetceluidesgénérations futures. Lavolontéderéduirelesimpactsenvironnementaux

Plus en détail

La gestion des déchets de construction

La gestion des déchets de construction CCW_DD01 La gestion des déchets de construction Démarches administratives Le présent document résume les principales exigences et règles à respecter en matière de gestion des déchets, en conformité avec

Plus en détail

et d économies d énergies

et d économies d énergies Réduire l empreinte déchet et réaliser des économies et d économies d énergies La mise en place d un management environnemental La gestion des déchets est l une des composantes majeures des enjeux environnementaux.

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Prévenir et gérer les déchets dans les milieux professionnels et scolaires administratifs

Prévenir et gérer les déchets dans les milieux professionnels et scolaires administratifs Prévenir et gérer les déchets dans les milieux professionnels et scolaires administratifs Sommaire Introduction P.2 Qu est-ce qu un déchet? P.3 Quelle est la durée de vie d un déchet? P.3 Les déchets de

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose!

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Avec le soutien de la Commission européenne Votre magasin : au cœur du dispositif de recyclage page 5 Sommaire Recycler plus et mieux : avec

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Le Syndicat TRI-OR. 28 communes 83 000 habitants

Le Syndicat TRI-OR. 28 communes 83 000 habitants Le Syndicat TRI-OR 28 communes 83 000 habitants Le papier En moyenne en France 172 Kg de papiers sont générés par an et par habitant. Le papier Utilisation du papier 44% 41% Supports de bureaux Journaux

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

Créateur d espaces de communication

Créateur d espaces de communication Démarche de développement durable Créateur d espaces de communication La démarche de développement durable Ad Hoc Média a initié depuis 2006 une politique de réduction de son impact sur l environnement

Plus en détail

MGS et Imprim Vert. Nous sommes tous acteurs de notre environnement!

MGS et Imprim Vert. Nous sommes tous acteurs de notre environnement! MGS et Imprim Vert Pourquoi Imprim Vert? Nécessité de préserver l environnement afin de maintenir notre cadre de vie et celui des générations futures. Volonté de réduire les impacts environnementaux liés

Plus en détail

l impression éco-responsable

l impression éco-responsable l impression éco-responsable OTT Imprimeurs a confirmé en novembre 2010 son engagement dans le développement durable par la Certification ISO 14001 et devient ainsi un imprimeur de référence quant aux

Plus en détail

'()*++*,-.%./;0++D.%&%

'()*++*,-.%./;0++D.%&% '()*++*,-.%./;0++D.%&% Code : 15 01 10* Nomenclature : Emballages contenant des résidus de substances dangereuses Les emballages souillés sont considérés comme tant qu ils n ont pas fait l objet d un nettoyage

Plus en détail

Directive pour des achats responsables

Directive pour des achats responsables Par conséquent il s agit de choisir des fournisseurs de préférence locaux et ayant un comportement social et environnemental responsable. Cela englobe par exemple des conditions de travail et salariales

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :...

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :... Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma d Organisation

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

Achats éco-responsables : Etat des lieux et évaluation Année : 2004 Fiche 1

Achats éco-responsables : Etat des lieux et évaluation Année : 2004 Fiche 1 Achats éco-responsables : Etat des lieux et évaluation Année : 2004 Fiche 1 Caractéristiques prises en compte lors de l achat?? Catégorie de produits (biens ou services) achetés ou loués : Pour chaque

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Fertilisation. et protection. des cultures

Fertilisation. et protection. des cultures Fertilisation et protection des cultures Fertilisation et protection des cultures EMBALLAGES VIDES DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES (EVPP) Les EVPP sont composés de : - bidons en plastique d une contenance

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

DROITS DE L HOMME CONDITIONS DE TRAVAIL

DROITS DE L HOMME CONDITIONS DE TRAVAIL Principes Actions Résultats DROITS DE L HOMME 1/ Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l'homme 2/ Les entreprises sont invitées

Plus en détail

de la reom à la redevance incitative

de la reom à la redevance incitative de la reom à la redevance incitative Comment est calculée cette redevance? 1 La part foyer Elle est identique pour tous les foyers quelle que soit la taille du bac. Elle correspond aux frais fixes générés

Plus en détail

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-. &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : 15 01 03 Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Réduction des déchets

Réduction des déchets Réduction des déchets ADEME Direction régionale des Pays de la Loire Nantes Philippe VINCENT philippe.vincent@ademe.fr Niveaux d intervention Actions AMONT Limiter les quantités reçues Limiter les masses

Plus en détail

guidesur laprevention etletri desdechets dangereux

guidesur laprevention etletri desdechets dangereux guidesur laprevention etletri desdechets dangereux Les éviter, les repérer, bien les trier. VOTRE MAISON SANS DANGER Ménage, bricolage, jardinage, détente. PRÊTONS ATTENTION AUX DÉCHETS DANGEREUX Certains

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) 1 Les déchets Les déchets issus des activités de photographie peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils ne sont pas

Plus en détail

Imperméabilité des façades

Imperméabilité des façades Imperméabilité des façades www.onip.com Onip propose de nombreuses solutions destinées au ravalement des façades. Les gammes de peintures et revêtements Onip destinées au ravalement des maisons ou immeubles

Plus en détail

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Composition du comité du jury Charte de l Éco-partenaire Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Concours de l éco-exposant Préambule Le Décastar 2015 organisé par l ADEM s est engagé, comme

Plus en détail

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation de la lumière sans gaspillage Impossible de se passer de la lumière des lampes électriques

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION

BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION Dans le cadre de l opération régionale «mieux gérer vos déchets» en Champagne-Ardenne, des outils de communication et de sensibilisation sont mis gratuitement à votre

Plus en détail

Réduisons nos déchets :

Réduisons nos déchets : Réduisons nos : 1 kg de produit par habitant et par jour! Les quantités de produits en France augmentent de 1% chaque année. 2005 Les des ménages représentent 22 % de la totalité des produits. 1960 160

Plus en détail

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants PLASTURGIE PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention des déchets permet de concilier bénéfices économiques

Plus en détail

Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE

Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE thématique R01 Généralités SOMMAIRE Principaux procédés de contrôle par ressuage thématique R02 Produits mis en œuvre pour les contrôles manuels Accessoires

Plus en détail

Fiche «TRIER / VALORISER»

Fiche «TRIER / VALORISER» Fiche «TRIER / VALORISER» Papier / journaux : Mettre en place le tri du papier dans les bureaux, à l accueil, près du photocopieur, en installant des bacs dédiés (bac plastique, carton de ramettes ). Intégrer

Plus en détail

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT 3 types de peinture Peintures solvantées Composées de liants alkydes, vinyls, acryliques,

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08 PLASTYL ILE-DE-FRANCE (78) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication de films et feuilles en polystyrène) Effectif 2006 : 17 Chiffres d affaires 2006 : 5 000 K Euros Principales

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Élargissez vos opportunités grâce à Ricoh.

Élargissez vos opportunités grâce à Ricoh. Élargissez vos opportunités grâce à Ricoh. La nouvelle série Ricoh Pro L4100 aux encres aqueuses durables (latex). Série RICOH Pro L4100 18.2 m²/h La voie idéale vers le grand format. La nouvelle série

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

L engagement responsable au coeur de la stratégie de

L engagement responsable au coeur de la stratégie de L engagement responsable au coeur de la stratégie de Depuis 1920, la société familiale L ASCENSEUR, basée à Merville (59) accompagne les entreprises et les collectivités dans la création et la réalisation

Plus en détail

Ecologie au bureau. Pour tous

Ecologie au bureau. Pour tous EAU 80% de papier dans les poubelles; des ordinateurs, imprimantes, fax, machine à café, qui fonctionnent en permanence,... Sensible aux conséquences écologiques de votre activité professionnelle, vous

Plus en détail

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers

Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif. Les déchets. ménagers Oh les Déchets : passons au vert! tri sélectif Les déchets ménagers QUADRI QUADRI Qui sommes nous? Pourquoi recycler? Le pôle Environnement du Groupe des Eaux de Marseille s engage depuis 30 ans dans les

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

Economies de papier. Réduire votre empreinte environnementale : chaque salarié consom- ou encore 84 litres de pétrole!

Economies de papier. Réduire votre empreinte environnementale : chaque salarié consom- ou encore 84 litres de pétrole! BUREAU Economies de papier - 30 ramettes par personne, Réduire votre empreinte environnementale : chaque salarié consom- de CO 2 ou encore 84 litres de pétrole! En adoptant des gestes simples au sein de

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Sommaire. INFOSESSION 2013 (année de référence 2012) 1. Le cadre légal. 2. La solution VAL-I-PAC. 3. Les incitants financiers. 4. Les concepts utiles

Sommaire. INFOSESSION 2013 (année de référence 2012) 1. Le cadre légal. 2. La solution VAL-I-PAC. 3. Les incitants financiers. 4. Les concepts utiles INFOSESSION 2013 (année de référence 2012) Sommaire 1. Le cadre légal 2. La solution VAL-I-PAC 3. Les incitants financiers 4. Les concepts utiles 5. Déterminer les quantités d emballages à déclarer 6.

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Déchets ménagers Quelle sensibilisation?

Déchets ménagers Quelle sensibilisation? Déchets ménagers Quelle sensibilisation? prévention - communication Les Intercommunales wallonnes de gestion des déchets 1. Photographie 2. Campagnes communes de sensibilisation 3. Actions locales (IC)

Plus en détail

L impact des piles sur l environnement. Déchets dangereux

L impact des piles sur l environnement. Déchets dangereux L impact des piles sur l environnement Déchets dangereux Les piles : un déchet dangereux Chaque français utilise en moyenne 16 piles et / ou accumulateurs par an. Seules les piles alcalines et salines

Plus en détail

Échantillons. Éco-concus. PourvotrE. image

Échantillons. Éco-concus. PourvotrE. image Échantillons Éco-concus PourvotrE image ÉDITO Ensemble,pourundéveloppementrespo publicitaire À l heure de la traçabilité et du développement durable, toutes les entreprises doivent garantir la qualité

Plus en détail

Industries graphiques et environnement La marque Imprim Vert

Industries graphiques et environnement La marque Imprim Vert Industries graphiques et environnement La marque Imprim Vert «Effluents non domestiques» Mardi 12 juillet 2011 àl ASCOMADE Julien RAVEREAU Ingénieur Environnement / Sécurité 01.44.08.64.41 julien.ravereau@com

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

Carrosserie automobile

Carrosserie automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de carrosserie automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

TOILES 100 % éco*-conçues. pour l impression grand format

TOILES 100 % éco*-conçues. pour l impression grand format * Écologique TOILES 100 % éco*-conçues Nom du produit pour l impression grand format Pourquoi les produits CAPOVERDE TBR? Consommation annuelle Européenne : 1 900 Millions de M2 de bâches publicitaires.

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Mémo papier & carton verre plastique métal & alu Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Je sors mes

Plus en détail

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 J K L x Action réalisée Action en cours de réalisation Action à engager Action abandonnée ou ne s'appliquant plus 1 2 3 (Domicile Travail) Aménager

Plus en détail

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages :

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages : 1Limitez les emballages : 26 Kg de déchets en moins*! Direction de la Communication Montpellier Agglomération - 10/2013 NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE. 3 Produisez votre compost : 40 Kg de déchets en

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

Prévention de la pollution. à la source dans le. Secteur de l Imprimerie. les industries annexes. teur de l. Castellano. English.

Prévention de la pollution. à la source dans le. Secteur de l Imprimerie. les industries annexes. teur de l. Castellano. English. vention d lution à la à la source dans le Prévention de la pollution Secteur de l Imprimerie et rce les industries annexes dans teur de l English CD Castellano Français Le Centre d'activités régionales

Plus en détail