LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT INSTITUT DE L ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE"

Transcription

1 LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL

2 VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES : LES ENTREPRISES PEUVENT-ELLES EN LIMITER LE RISQUE? Oui, via : Les instruments financiers: Les marchés financiers couvrent presque toutes les matières premières (agricoles, métaux, ) via des instruments variés: swaps, futures, options Un arbitrage coût-couverture Le «pass through»: La transmission des fluctuations de prix au client Un enjeu de négociation et de timing La substitution : Remplacement des matières premières sujettes à de fortes tensions : ex terres rares, métaux, production électrique (pétrole vs gaz, charbon vs gaz ) Une opportunité réelle mais qui touche aux «process» industriels Une panoplie d outils existe pour limiter l impact de la volatilité En pratique, ce n est pas si simple! Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 2

3 D OÙ VIENT LA VOLATILITÉ DU PÉTROLE? Prix du Brent et volatilité annuelle Prix du Brent ($/b) Brent Volatilité Brent 12% 1% 8% Volatilité en taux de variation pour le Brent 8 6% % 2% Volatilité : écart-type annualisé du log naturel du ratio de prix entre 2 jours successifs pour le Brent % Un bien primaire, un marché d offre (OPEP = cartel), une demande peu élastique au prix Coût des stocks relativement élevé La volatilité en taux se réduit depuis 21 mais augmente en valeur $ (variation quotidienne >1$) Les périodes de forte volatilité sont liées aux crises économiques et aux tensions géopolitiques Le pétrole : un bien inélastique qui peut enregistrer de fortes fluctuations Difficile de prévoir la prochaine crise! Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 3

4 L IMPACT DES MARCHÉS FINANCIERS SUR LA VOLATILITÉ DONNE LIEU À DÉBAT Volume des échanges Mb/j Pétrole : volume des échanges physique ou papier Echanges de futures de brut Commerce international de brut Demande de pétrole Prix du Brent daté Nymex electronic platform Prix du Brent $/b ICE electronic platform Marchés financiers du pétrole 2 fois la taille du marché physique (hors échanges de gré à gré) Rôle des marchés : couverture des risques mais aussi support d investissement Eternelle question de la spéculation : impacts sur la dynamique et le niveau temporaire des prix Depuis 29, la hausse des volumes sur les marchés financiers n aurait pas contribué à la volatilité Ref : Etude EIA/DOE Juillet 213 Des structures de marché qui se complexifient (papier vs physique) pour le pétrole -2 Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 4

5 LES MARCHES COTENT UNE MULTITUDE DE BRUTS DONNANT LIEU A ARBITRAGES Pétrole : prix des principaux bruts aux USA (domestiques et importés) $/b Prix des bruts sur le marché US ($/b) Ecarts très importants des prix des bruts Ecarts historiques des prix des bruts LLS WTI Brent Canada Mexico Nigeria Saudi La production de tight oil a fait exploser les besoins logistiques aux USA depuis 211 Le différentiel Brent/WTI * a connu un point haut de 24$ et bas de 2$ en 12 mois Le différentiel WTI/WCS* a connu un point haut de 37$ et bas de 1$ en 12 mois La volatilité entre bruts US depuis 211 est supérieure à celle qui existe sur le Brent La zone pétrolière nord-américaine est loin d être «un marché parfait» *: WTI: West Texas Intermediate, brut léger US coté à Cushing, WCS : Western Canadian Select brut lourd canadien coté à Hardisty Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 5

6 LE GAZ NATUREL EST (ENCORE) PLUS VOLATIL QUE LE PÉTROLE Prix du HH Henry Hub 1st month (US) en $/MBtu Prix du NBP National Balancing Point 1st month (UK) en p/therm Gaz : prix des futures (1 er mois) et volatilité 2% 18% 16% 14% 12% Volatilité du Henry Hub (%) Volatilité du NBP (%) % 8% 6% 4% 2% % Les marchés gaziers sont régionaux avec des facteurs de tension distincts (climat, Fukushima, ) Le HH est passé de 4,5$ en juillet 211 à un bas de 2$ en avril 212 pour revenir à 4,1$ en avril 213 Le coût des stocks du gaz (supérieur à celui du pétrole) est un facteur de hausse de la volatilité Sur 1 ans, la volatilité du NBP est proche de celle du HH L indexation huile freine la volatilité (pétrole varie moins, formules avec lissage) Les pointes de volatilité du gaz naturel ne correspondent pas à celles du pétrole Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 6

7 AU-DELÀ DE LA VOLATILITÉ, QUELS SONT LES FONDAMENTAUX? Prix équivalent Brent $/bbl 1 Prix du brut nécessaire par type de projet Projets marginaux Recupération améliorée Mer très profonde Mer profonde Tight Oil Brut extra lourd Arctique Schistes bitumineux Merit order des principaux projets de GNL (prix breakeven destination Tokyo) $ 213 /MBtu OPEP Moyen Orient Autres Conventionnels Sources: IEA, CERA, Total Ressources (Gbbl) L équilibre offre/demande se fait au prix du «baril marginal» ou selon le «merit order» des projets Ce «merit order» évolue dans le temps Les barils/m 3 produits deviennent de plus en plus «techniques» Total, 5ème IOC mondiale, est «price-taker» : difficile d influer sur les prix avec une production pétrole / gaz ~2% du marché Les prix du brut et du gaz sont directement liés au coût du baril/m 3 marginal La géopolitique reste un facteur exogène important Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 7

8 PRIX ET VOLATILITÉ DU BRENT ÉLEVÉS : IMPACTS POUR UNE MAJOR Prix du Brent ($/b) et moyenne annuelle Prix du Brent et Indice de coût dans l Amont (base 1 en 2) Indice coût EP base 1 en 2 Résultats Exploration/Production Activité trading (selon les compagnies) + - BRENT A LA HAUSSE VOLATILITÉ Hausse des coûts (équipements, services) Baisse des marges Raffinage et Chimie (feedstock + coût de l énergie) Hausse prix des carburants Incertitude sur le financement des investissements Relations avec les pays producteurs Le prix du brut suit les coûts Pas de déformation de la chaîne de valeur Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 8

9 LES PRINCIPES DE TOTAL EN MATIÈRE DE COUVERTURE DES PRIX DU PÉTROLE La politique des Majors est de garder le risque de prix dans leurs résultats Enjeux Valorisation des productions Réponses de Total Les comptes reflètent l impact du prix du brut Pas de couverture des productions (à l instar des autres majors) Optimisation des flux par le trading Effet taux de change /$ Différenciation brut/produits Corrélation plutôt opposée entre cours du $ et prix du Brent Financement équilibré devises/engagements Contrats d investissements majoritairement en $ Suivi par le trading Impact pays producteurs Assurer le prix de marché pour le pays producteur (valorisation calée sur les indicateurs de chaque type de bruts) Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 9

10 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DE LA VOLATILITÉ POUR LES CLIENTS DE TOTAL Total dans son activité Marketing commercialise des produits pétroliers (BtoB et BtoC) et du gaz naturel (BtoB) Entreprises: Enjeux Prix des carburants/gaz naturel Variation des volumes Réponses de Total Contrats sur mesure pouvant comporter un prix fixe (ou une fourchette de prix) dans certains cas : gaz naturel, soutes marines, bitume, diesel, ) Adaptation aux besoins de l acheteur Gestion CT/MT Taux de change /$ Assistance à la mise en place d une stratégie de couverture entre direction des achats et direction financière Néant Particuliers: Enjeux Prix des carburants Réponses de Total Principe du «pass through». Le coût de distribution géré par Total représente moins de 8% du prix du carburants (les taxes à la consommation plus de 5%) Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août 213 1

11 BACK UP Calcul de la volatilité : volatilité=écart type mois (ln (p n /p n-1 ))*racinecarrée (25) P n = prix de l énergie le jour n 25 = nombre de jours ouvrés dans l année Les enjeux de la volatilité du pétrole et du gaz 28 août

Contexte pétrolier 2010 et tendances

Contexte pétrolier 2010 et tendances Contexte pétrolier 21 et tendances L incertitude du contexte économique, en particulier dans les pays occidentaux, est à l origine d une fluctuation marquée du prix du pétrole en 21 : minimum de 67 $/b

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321 Aperçu national Les prix de l essence au détail au Canada ont baissé de 1, cent le litre au cours des deux dernières semaines Pour la période de deux semaines se terminant le 8 décembre, le prix moyen

Plus en détail

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur 9 L énergie 9.1 Le commerce international et l analyse de bien-être Rappel: Surplus du consommateur et du producteur Surplus du consommateur: Différence entre - Prix que le consommateur était prêt àpayer

Plus en détail

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme?

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? http://www.creden.univ-montp1.fr AFTP CEP Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? Jacques Percebois

Plus en détail

Circulaire no : 097-2010 Page 1. MCeX AUTOCERTIFICATION

Circulaire no : 097-2010 Page 1. MCeX AUTOCERTIFICATION Circulaire no : 097-2010 Page 1 Trading Interest Rate Derivatives Trading Equity and Index Derivatives Back-office Futures Back-office - Options Technology Regulation MCeX CIRCULAIRE 30 juillet 2010 AUTOCERTIFICATION

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole Le prix du gaz naturel sur le continent européen est encore largement défini par référence directe aux prix des énergies concurrentes en particulier le fioul lourd et le fioul domestique, ce qui aboutit

Plus en détail

COMMENTAIRE ANALYSE APPROFONDIE DES ÉCARTS DE PRIX DU PÉTROLE BRUT. Services économiques TD

COMMENTAIRE ANALYSE APPROFONDIE DES ÉCARTS DE PRIX DU PÉTROLE BRUT. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD 14 mars 3013 ANALYSE APPROFONDIE DES ÉCARTS DE PRIX DU PÉTROLE BRUT Faits saillants Depuis la fin de l an dernier, l écart grandissant entre le prix des bruts de référence

Plus en détail

Producteur voulant protéger la production de pétrole brut lourd

Producteur voulant protéger la production de pétrole brut lourd Producteur voulant protéger la production de pétrole brut lourd Un producteur de pétrole vend sa production future de pétrole brut lourd à un client à un prix déterminé aujourd hui. Le producteur veut

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 5 FÉVRIER 2014 5 mars 2014: Mise à jour de certaines données 2013 estimées. 1 SOMMAIRE 1 LE MARCHÉ PÉTROLIER EN 2013

Plus en détail

concernant un nombre restreint de références.

concernant un nombre restreint de références. L é n e r g i e e n F r a n c e Les mécanismes de formation des prix du pétrole Les singularités du marché pétrolier rendent extrêmement difficile la prévision des prix du pétrole, soumis à des décisions

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 7 Volume 9 Le 2 mai 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

JECO 2011 La spéculation fait-elle flamber les prix des matières premières?

JECO 2011 La spéculation fait-elle flamber les prix des matières premières? JECO 2011 La spéculation fait-elle flamber les prix des matières premières? Finance et commodités minérales Pierre-Noël Giraud Mines ParisTech Pierre-Noel Giraud 1 Plan Les marchés physiques de commodités

Plus en détail

Chap 4 L industrie pétrolière

Chap 4 L industrie pétrolière Economie de l énergie EOST Cours 2012-2013 Chap 4 L industrie pétrolière Jean-Alain HERAUD Université de Strasbourg FSEG/BETA Objectifs de cette présentation: Comprendre les caractéristiques économiques,

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

LE DEFI PÉTROLIER. Vuibert QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX

LE DEFI PÉTROLIER. Vuibert QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX LE DEFI PÉTROLIER QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX Vuibert TABLE DES MATIÈRES Abréviations 5 Auteurs 7 Remerciements

Plus en détail

Incidences financières de la baisse des prix du pétrole. Ottawa, Canada Le 27 janvier 2015 www.pbo-dpb.gc.ca

Incidences financières de la baisse des prix du pétrole. Ottawa, Canada Le 27 janvier 2015 www.pbo-dpb.gc.ca Incidences financières de la baisse des prix du pétrole Ottawa, Canada Le 27 janvier 2015 www.pbo-dpb.gc.ca Le directeur parlementaire du budget (DPB) a pour mandat de présenter au Parlement une analyse

Plus en détail

«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»

«Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Workshop International Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts Oran - ALGERIE 1 et 2 décembre 2014 «"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Benabbou

Plus en détail

Le prix du pétrole dans 10 ans : 380 dollars/baril

Le prix du pétrole dans 10 ans : 380 dollars/baril avril N - Le prix du pétrole dans ans : dollars/baril Les observateurs et les institutions internationales font des hypothèses très conservatrices en ce qui concerne le prix du pétrole dans les dix prochaines

Plus en détail

Je vous remercie de me donner l occasion de vous parler d un sujet d actualité : l énergie et les marchés énergétiques.

Je vous remercie de me donner l occasion de vous parler d un sujet d actualité : l énergie et les marchés énergétiques. Slide 1 Je vous remercie de me donner l occasion de vous parler d un sujet d actualité : l énergie et les marchés énergétiques. Permettez-moi d abord de vous donner un aperçu de ce que l Office national

Plus en détail

Mix-énergétique à la lumière de la chute récente des cours

Mix-énergétique à la lumière de la chute récente des cours Mix-énergétique à la lumière de la chute récente des cours Rueil Malmaison 24 octobre 2015 Evolution du mix-énergétique ACP Aymeric de Villaret 24-10-2015 Rueil-Malmaison 2 Le gaz seule grande énergie

Plus en détail

Prix brut X = Prix du brut de référence + Différentiel

Prix brut X = Prix du brut de référence + Différentiel Le Prix du Pétrole. Généralités : Il faut tout d abord différencier le prix du «pétrole» qui dépend essentiellement de la production du pétrole brut, et le prix des produits pétroliers qui dépend de principalement

Plus en détail

le West Texas Intermediate («WTI»), appelé également «Texas Light Sweet»;

le West Texas Intermediate («WTI»), appelé également «Texas Light Sweet»; Pétrole brut Brent Fiche d information Introduction Trading sur pétrole brut Le pétrole brut constitue la matière première la plus activement négociée au monde. Les principaux marchés sont Genève, Londres,

Plus en détail

Existe-t-il un prix d équilibre du pétrole pour la décennie en cours? Sadek Boussena. The Premium Review SG CIB 2 Décembre 2004

Existe-t-il un prix d équilibre du pétrole pour la décennie en cours? Sadek Boussena. The Premium Review SG CIB 2 Décembre 2004 Existe-t-il un prix d équilibre du pétrole pour la décennie en cours? Sadek Boussena The Premium Review SG CIB 2 Décembre 2004 Sommes-nous dans une nouvelle phase de l industrie pétrolière? Voilà une question

Plus en détail

Forum du Club de Nice

Forum du Club de Nice Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie L impact du gaz US et des renouvelables sur le marché spot de l électricité en Europe Jacques PERCEBOIS Professeur à l Université de Montpellier I

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 2 Volume 9 Le 21 février 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Revue Annuelle 1 Le 2 janvier 15 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

Info-Énergie. Regard sur les prix de l énergie au Canada de 2000 à 2010. Pétrole brut, essence et mazout de chauffage. Octobre 2011.

Info-Énergie. Regard sur les prix de l énergie au Canada de 2000 à 2010. Pétrole brut, essence et mazout de chauffage. Octobre 2011. Office national de l énergie National Energy Board Info-Énergie December 2010 Octobre 2011 Regard sur les prix de l énergie au Canada de 2000 à 2010 Figure 1 : Prix du WTI L évolution du prix du pétrole

Plus en détail

Comment se fixent les prix

Comment se fixent les prix Comment se fixent les prix de l énergie en France? Entretiens Enseignants Entreprises 30-31 août 2012, Campus de Véolia Environnement, Cergy Pontoise BRUNO BENSASSON, Directeur de la stratégie et du développement

Plus en détail

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : quelles relations et implications à moyen et long terme? Tancrède Voituriez tancrede.voituriez@iddri.org Cinq vérités sur la crise (2006-2008) 2008)

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

Prix internationaux du pétrole, du gaz, du charbon et de l uranium: la théorie économique nous aide-t-elle à comprendre les évolutions?

Prix internationaux du pétrole, du gaz, du charbon et de l uranium: la théorie économique nous aide-t-elle à comprendre les évolutions? Conseil Français de l Energie La recherche en économie, source de la décision politique et stratégique: l exemple de l énergie 3 décembre 2008 Prix internationaux du pétrole, du gaz, du charbon et de l

Plus en détail

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est Mai 2013 Note de synthèse Bénéfices environnementaux d une mise en œuvre solide de la Directive sur la Qualité des Carburants Résumé de l étude Impacts environnementaux et économiques de la mise en œuvre

Plus en détail

Jean-Pierre Favennec* l énergie la plus utilisée ; c'est en effet l énergie de référence

Jean-Pierre Favennec* l énergie la plus utilisée ; c'est en effet l énergie de référence L AVENIR DU PETROLE Jean-Pierre Favennec* En 2010, le pétrole est l énergie la plus utilisée ; c'est en effet l énergie de référence primordiale et difficilement remplaçable dans le transport des individus

Plus en détail

ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION. Promotion Copernic. Séminaire «Energie et Société» Groupe N 11

ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION. Promotion Copernic. Séminaire «Energie et Société» Groupe N 11 ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION Promotion Copernic Séminaire «Energie et Société» Groupe N 11 La structure des coûts de production des différentes filières énergétiques et les enseignements qui peuvent

Plus en détail

Cenovus Energy Inc. Rapport de gestion pour la période terminée le 30 juin 2010 (en dollars canadiens)

Cenovus Energy Inc. Rapport de gestion pour la période terminée le 30 juin 2010 (en dollars canadiens) Rapport de gestion pour la période terminée le 2010 (en dollars canadiens) Le présent rapport de gestion de («Cenovus» ou la «Société»), daté du 28 juillet 2010, doit être lu avec les états financiers

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Premier Trimestre 2015. Analyse par la direction de la situation financière et des résultats d exploitation

Premier Trimestre 2015. Analyse par la direction de la situation financière et des résultats d exploitation Premier Trimestre 2015 Analyse par la direction de la situation financière et des résultats d exploitation Pour le trimester terminé le 31 mars 2015 RAPPORT DE GESTION RÉSULTATS D EXPLOITATION Comparaison

Plus en détail

Le rôle de la spéculation sur les marchés pétroliers : une analyse économétrique et comportementale

Le rôle de la spéculation sur les marchés pétroliers : une analyse économétrique et comportementale Séminaire AEE-CFE, Mardi 29 juin 2010 Le rôle de la spéculation sur les marchés pétroliers : une analyse économétrique et comportementale Prof. E. Hache, IFP-School, emmanuel.hache@ifp.fr Prof. F. Lantz,

Plus en détail

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 ALI AL-NAIMI (MINISTRE SAOUDIEN DU PÉTROLE) EN 2015 : «NO ONE CAN SET THE PRICE OF OIL IT S UP TO ALLAH» 100 90 80 70 60 50 40 30 20 novembre

Plus en détail

Prix du pétrole : A moyen terme, les cours ne devraient pas baisser

Prix du pétrole : A moyen terme, les cours ne devraient pas baisser 27 juin 2012 Prix du pétrole : A moyen terme, les cours ne devraient pas baisser Le cours du pétrole a toujours fait l objet de fortes fluctuations qui ne reflètent pas nécessairement les perspectives

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie Économie de l Énergie Économie de l Énergie ENE / EPE ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 Jours Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités

Plus en détail

Le marché mondial de l énergie a connu ces dix dernières années

Le marché mondial de l énergie a connu ces dix dernières années Éditions La Découverte, collection Repères, Paris, 2013 VII / Énergie : la nouvelle donne américaine Michaël Bret* Le marché mondial de l énergie a connu ces dix dernières années des évolutions importantes.

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Revue annuelle Le 7 janvier 4 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

États financiers consolidés. Trimestre terminé le 31 mars 2003. EnCana Corporation

États financiers consolidés. Trimestre terminé le 31 mars 2003. EnCana Corporation États financiers consolidés Trimestre terminé le 2003 EnCana Corporation Rapport intermédiaire Trimestre terminé le 2003 EnCana Corporation RÉSULTATS CONSOLIDÉS Trimestres terminés les (sans vérification)

Plus en détail

Économie de l Énergie. p. 27 à 33

Économie de l Énergie. p. 27 à 33 ff p. 27 à 33 Fondamentaux Économie de la chaîne pétrolière ENE / EPE ENE / OPE Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités pétrolières de l amont

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois d octobre 2014 1 -

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois d octobre 2014 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

PETROLE POP. Effondrement des cours. L'offre de pétrole : la redistribution des cartes. 12 décembre 2014. Focus Marchés

PETROLE POP. Effondrement des cours. L'offre de pétrole : la redistribution des cartes. 12 décembre 2014. Focus Marchés PETROLE POP Focus Marchés 12 décembre 2014 Effondrement des cours Une fois de plus utilisé comme arme politique, l événement de cette fin d année est décidément l effondrement du prix du pétrole. Ce qui

Plus en détail

Métaux industriels. Pétrole

Métaux industriels. Pétrole Nous sous-pondérons les matières premières les plus cycliques (métaux industriels et pétrole). Mais nous considérons toujours l or et les autres métaux précieux comme des valeurs refuge. Les matières premières

Plus en détail

Contexte pétrolier 2014 et tendances

Contexte pétrolier 2014 et tendances Contexte pétrolier et tendances La décision du 7 novembre des pays producteurs de l OPEP de ne pas intervenir sur le marché nous fait entrer dans un nouvel ordre pétrolier mondial. L Arabie saoudite a

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 30 JUIN 2014

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 30 JUIN 2014 RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIÈRES APERÇU DE CENOVUS... 2 FAITS SAILLANTS FINANCIERS ET OPÉRATIONNELS DU TRIMESTRE... 4 RÉSULTAT D EXPLOITATION... 6 PRIX DES MARCHANDISES

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 MARS 2015

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 MARS 2015 RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE CLOSE LE 31 MARS TABLE DES MATIÈRES : APERÇU DE CENOVUS... 2 FAITS SAILLANTS FINANCIERS ET OPÉRATIONNELS DU TRIMESTRE... 5 RÉSULTATS D EXPLOITATION... 8 PRIX DES MARCHANDISES

Plus en détail

Formation des prix de marché du gaz

Formation des prix de marché du gaz Formation des prix de marché du gaz Mise en évidence des facteurs influençant le prix de marché du gaz : cas du marché court terme britannique. Confrontation des facteurs d offres et de demande 1 Déterminants

Plus en détail

Évaluation des ressources et services-conseils. Prévisions sur les prix 31 décembre 2015

Évaluation des ressources et services-conseils. Prévisions sur les prix 31 décembre 2015 Évaluation des ressources et services-conseils Prévisions sur les prix 31 décembre 2015 Contenu Commentaires au sujet des prévisions 1 Prévisions des prix intérieurs canadiens 4 Prévisions des prix internationaux

Plus en détail

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde?

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? La réunion de tous les dangers La réunion de l OPEP du 27 novembre dernier qui s est tenue à Vienne a été évènement majeur. Dans son communiqué final, l OPEP reconnait

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE. Yves-Louis Darricarrère

JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE. Yves-Louis Darricarrère JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE Yves-Louis Darricarrère Mesdames, Messieurs, Cher Amis, Il se trouve que l année dernière m était déjà revenu l honneur et le plaisir de clôturer

Plus en détail

le West Texas Intermediate («WTI»), appelé également «Texas Light Sweet»;

le West Texas Intermediate («WTI»), appelé également «Texas Light Sweet»; Pétrole brut Brent Fiche d information Introduction Trading sur pétrole brut Le pétrole brut constitue la matière première la plus activement négociée au monde. Les principaux marchés sont Genève, Londres,

Plus en détail

Groupe de travail énergie et matières premières

Groupe de travail énergie et matières premières Groupe de travail énergie et matières premières Audition de Pierre SIGONNEY Chief Economist, groupe Total Jeudi 7 avril 2011 Etaient présents : Edouard Alby - Eric Fromant - Dominique de Guerre Dominique

Plus en détail

Où s en vont les prix du pétrole à partir de maintenant? Trois grandes tendances possibles dans un environnement complexe

Où s en vont les prix du pétrole à partir de maintenant? Trois grandes tendances possibles dans un environnement complexe 1 février 15 Où s en vont les prix du pétrole à partir de maintenant? Trois grandes tendances possibles dans un environnement complexe La baisse des cours du pétrole observée depuis le milieu de l été

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Pétrole: formation des prix sur le marché pétrolier. Union Pétrolière

Pétrole: formation des prix sur le marché pétrolier. Union Pétrolière Pétrole: formation des prix sur le marché pétrolier Union Pétrolière Formation des prix pétroliers Les hausses et baisses des prix pétroliers font régulièrement les gros titres des médias. Pour la plupart

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 553 Septembre 14 Conjoncture énergétique Juillet 14 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La production d énergie primaire du mois de juillet, en glissement

Plus en détail

Pic Mondial de production du Pétrole et du Gaz

Pic Mondial de production du Pétrole et du Gaz Pic Mondial de production du Pétrole et du Gaz Analyser la problématique, Penser l avenir Construire et proposer une Stratégie pour anticiper et atténuer la crise en perspective Conférence X-ENS-UPS 11

Plus en détail

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE Rapport du groupe de travail présidé par Jean-Marie Chevalier Présenté à Madame Christine Lagarde Le 9 février 2010 Lettre de Mission de Madame Christine Lagarde à Jean

Plus en détail

Quelques gains en attendant une véritable tendance haussière

Quelques gains en attendant une véritable tendance haussière Quelques gains en attendant une véritable tendance haussière 9 avril 1 Les principaux indices de prix des matières premières ont progressé de % à 9 % au cours du premier trimestre de 1 (graphique 1). Les

Plus en détail

le point sur Des besoins d investissement importants pour renouveler les réserves

le point sur Des besoins d investissement importants pour renouveler les réserves Tendances à court terme de l'industrie gazière Pour la troisième année consécutive, la croissance de la demande gazière se ralentit. L'année 214 est marquée par une plus faible activité globale de l industrie

Plus en détail

L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel. Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013

L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel. Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013 L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013 Quelques définitions et valeurs sur l énergie Quels produits pour quels usages

Plus en détail

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne Cours, prix et marges des produits pétroliers en et dans l'union Européenne Cours hebdomadaire du pétrole brut spot et de l'euro Moyenne hebdo 16 oct. 15 9 oct. 15 variation Brent (en $/b) 49,62,23,61

Plus en détail

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JUILLET SEPTEMBRE 2014 PÉTROLE ET GAZ NATUREL Données sur le pétrole et le gaz naturel Troisième trimestre de 2014 Prix au détail moyens de l essence ordinaire

Plus en détail

Prix de l énergie et des matières premières!: pas de panique.

Prix de l énergie et des matières premières!: pas de panique. Prix de l énergie et des matières premières!: pas de panique. par Christophe Moret Vice President, Estin & Co La crise semble s éloigner (au moins celle de la macroéconomie mondiale), mais les prix des

Plus en détail

PANORAMA DES MARCHES DU GAZ NATUREL EN 2010

PANORAMA DES MARCHES DU GAZ NATUREL EN 2010 PANORAMA DES MARCHES DU GAZ NATUREL EN 2010 Sophie Méritet* Doté de précieux atouts environnementaux par rapport aux autres énergies fossiles et de réserves importantes, le gaz naturel a vu sa part dans

Plus en détail

=> A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro

=> A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro => A court terme, nous restons «long» Dollar/ «court» Euro L euro a touché à la fin mai son plus faible niveau face au dollar depuis juillet 2010 (1,23 USD) sous l effet, notamment, des craintes selon

Plus en détail

Signaux encourageants du côté de la demande

Signaux encourageants du côté de la demande juillet 1 Signaux encourageants du côté de la demande Les principaux indices de prix des matières premières ont reculé d environ 3 % depuis la fin du mois de mai. Ces baisses ne reflètent pas un recul

Plus en détail

Il existe plusieurs qualités de pétrole brut, selon sa densité et sa teneur en soufre. Il s agit des trois qualités primaires de référence :

Il existe plusieurs qualités de pétrole brut, selon sa densité et sa teneur en soufre. Il s agit des trois qualités primaires de référence : Le pétrole WTI crude Factsheet Introduction Les transactions sur le pétrole brut Le pétrole brut, ou simplement pétrole, est la matière première la plus activement négociée au monde. Les principaux marchés

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 2014 1 -

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 2014 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed

Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed Semaine du 06/12 au 13/12/2013 Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed Electricité Pas de tendance marquée pour les prix de l électricité sur la courbe Pétrole Prix en baisse

Plus en détail

La seconde moitié de 2015 devrait être plus favorable aux matières premières

La seconde moitié de 2015 devrait être plus favorable aux matières premières avril 01 La seconde moitié de 01 devrait être plus favorable aux matières premières La période de morosité se poursuit sur le marché des matières premières alors que les principaux indices de prix ont

Plus en détail

COMMENTAIRE LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT, MAIS LES SURPLUS DEMEURENT. Services économiques TD

COMMENTAIRE LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT, MAIS LES SURPLUS DEMEURENT. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD LES PRIX DU PÉTROLE REMONTENT, MAIS LES SURPLUS DEMEURENT Faits saillants À sa réunion semestrielle, l OPEP a décidé de maintenir ses quotas de production, laissant

Plus en détail

Mustapha MEKIDECHE. EPSCEG, Méridien Oran, 1 er et 2 décembre 2014

Mustapha MEKIDECHE. EPSCEG, Méridien Oran, 1 er et 2 décembre 2014 Mustapha MEKIDECHE EPSCEG, Méridien Oran, 1 er et 2 décembre 2014 Position du problème traité Dès l indépendance en 1962, le développement du gaz naturel (GN) a constitué pour le pays un challenge stratégique

Plus en détail

L'offre et la demande de pétrole

L'offre et la demande de pétrole L année 28 restera probablement dans les annales pétrolières au même titre que les chocs pétroliers de 1973 et 198, le contrechoc de 1986 ou la rupture de 24 en termes de demande. La hausse des prix a

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES Le marché de l énergie en 2009 Le marché de l énergie en 2009 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

Trading et Transport Maritime

Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime TRT / MTP TRT / OMT Marchés pétroliers Niveau : Perfectionnement 3 Jours Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits),

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 -

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

PETRO-CANADA NOTICE ANNUELLE 2004. Le 15 mars 2005

PETRO-CANADA NOTICE ANNUELLE 2004. Le 15 mars 2005 PETRO-CANADA NOTICE ANNUELLE 2004 Le 15 mars 2005 RUBRIQUE 2 TABLE DES MATIÈRES Table des matières Page Rubrique 1 Page frontispice 1 Rubrique 2 Table des matières 2 Mise en garde Information prospective

Plus en détail

La Chine inquiète les investisseurs et fait hésiter la Réserve fédérale

La Chine inquiète les investisseurs et fait hésiter la Réserve fédérale La Chine inquiète les investisseurs et fait hésiter la Réserve fédérale septembre 1 Faits saillants Un vent de panique a soufflé sur les marchés à la mi-août. La Banque du Canada et la Réserve fédérale

Plus en détail

Cenovus Energy Inc. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) Période close le 31 mars 2015. (en dollars canadiens)

Cenovus Energy Inc. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) Période close le 31 mars 2015. (en dollars canadiens) Cenovus Energy Inc. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) (en dollars canadiens) ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS ET DU RÉSULTAT GLOBAL (non audités) Périodes closes les 31 mars (en M$,

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

Macroéconomie et Change L emploi américain déçoit. L euro s envole

Macroéconomie et Change L emploi américain déçoit. L euro s envole Semaine du 18/10 au 25/10/2013 Macroéconomie et Change L emploi américain déçoit. L euro s envole Electricité Le charbon et le CO2 continuent d indiquer la tendance Pétrole Pertes importantes pour le pétrole

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mai 2014 1 -

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mai 2014 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner nos clients

Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner nos clients PROFIL DU GROUPE UNE MAJOR PÉTROLIÈRE AVEC UN MODÈLE INTÉGRÉ Production de pétrole et de gaz Gaz Pétrochimie Pétrole Trading Faire le lien entre nos productions et nos sites de transformation et approvisionner

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 565 Octobre 14 Conjoncture énergétique Août 14 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Mesurée en glissement sur douze mois, la production d énergie primaire

Plus en détail

www.energyfundsadvisors.com - E-mail : contact@energyfundsadvisors.com

www.energyfundsadvisors.com - E-mail : contact@energyfundsadvisors.com La hausse du prix du pétrole au cours de la dernière décennie reflète en premier lieu la hausse des coûts de production marginaux, c est-à-dire des filières de production les plus coûteuses, sables bitumineux

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4 L OFFRE DE FORMATION carbone 4 Changement climatique, raréfaction des ressources énergétiques la contrainte carbone s intensifie et les acteurs publics et privés doivent s adapter rapidement. Or, la meilleure

Plus en détail