Trading et. Transport Maritime

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trading et. Transport Maritime"

Transcription

1 64

2 DE L ÉNERGIE Trading et DE L AMONT Transport Maritime DE L AVAL p 67 à 73 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 65

3 66

4 Marchés pétroliers 3 JOURS FRANÇAIS : TRT / MTP ANGLAIS : TRT / OMT Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits), aussi bien physiques que fi nanciers Cadres, pétroliers, distributeurs, grands consommateurs ou personnes concernées par les marchés de l énergie À l issue de cette formation, les participants de décrire les principaux marchés physiques de brut et de produits pétroliers d évaluer l importance des coûts de transport maritime dans le négoce pétrolier d identifi er les paramètres du risque fi nancier engendré par la fl uctuation des prix d expliquer les mécanismes des marchés de contrats à terme (futures), d options et de swaps de distinguer l utilité, les avantages et les imperfections de ces différents outils Les participants travaillent en groupes sur des exercices de couverture de risque prix FONDAMENTAUX DES MARCHÉS PÉTROLIERS Demande de pétrole et ses facteurs d évolution Pays producteurs, OPEP, pays consommateurs, compagnies pétrolières : contraintes et stratégies LE TRANSPORT MARITIME Caractéristiques techniques et fi nancières du shipping Gestion du shipping Shipping business : organisation, profi tabilité, opérations, contrats d affrètement et cas de jurisprudence NÉGOCE DU BRUT ET DES PRODUITS PÉTROLIERS Interface raffi nage/marchés Différentes pratiques commerciales : contrats long-terme, spot et forward Principaux marchés pétroliers et leurs caractéristiques Typologie des pétroles bruts et produits pétroliers Bruts de référence. Rôle des agences de reporting Trading de produits pétroliers Principales clauses d un contrat Formules de prix, Général Terms (spécifi cations, tolérance sur les quantités, Laycan, Laytime, NOR, surestaries,...) & Conditions, introduction aux Incoterms, etc. MARCHÉS À TERME Volatilité des marchés pétroliers Défi nition d un contrat à terme : cas du WTI et du Brent Fonctionnement d un marché : cas du NYMEX et de l ICE Principe de la couverture du risque de prix par des contrats à terme («futures») Imperfections des «futures». Le risque de base Impact de la structure des marchés à terme, report (contango), déport (backwardation) Exemples et exercices de couverture DE L ÉNERGIE DE L AMONT DE L AVAL PRODUITS DÉRIVÉS Défi nitions et marchés des différents types d options Intérêts et limites des options Défi nition et marchés des swaps Intérêts et limites des swaps TRADING ET TRANSPORT MARITIME STRATÉGIES DE COUVERTURE Étude de cas Lucien Guez FR Mai Rueil EM FR Sept Rueil EM FR Nov Rueil EM GESTION ET FINANCE 67

5 FRANÇAIS : TRT / CTP Cadre contractuel du trading pétrolier 3 JOURS Expliquer les fondamentaux du marché physique de pétrole brut et des produits pétroliers Revue de la rédaction des principales clauses d un contrat spot achat/ vente de produits pétroliers Cadres ou responsables concernés par les approvisionnements, la vente, la distribution, le suivi opérationnel, fi nancier, administratif de toute transaction portant sur du pétrolebrut ou des produits pétroliers A l issue de la formation, les participants d appréhender les principaux éléments infl uant sur le prix d un produit pétrolier de comprendre la signifi cation des termes utilisés dans les contrats et leur portée aussi bien opérationnelle, juridique que fi nancière Interactivité participants/animateur Les participants travaillent sur des études de cas correspondant à des clauses contractuelles INTRODUCTION Vue générale des différents acteurs du marché Principaux fl ux de pétrole brut et produits DÉTERMINATION DU PRIX Équilibres de marché (offre/demande) et ses implications sur les prix Notion d arbitrage entre zones Détermination des prix Méthodologie et rôle des agences de reporting : Platt s, Argus,... Principaux paramètres infl uant sur le prix d un brut ou d un produit Interface raffi nage/marché Notion de référence et détermination de la valeur d un brut par rapport à cette référence (Benchmark) Impact de la qualité d un produit sur son prix par rapport à un produit de référence côté Composante transport maritime Estimation du coût de transport maritime (utilisation «worldscale») Revue des principaux types d affrètement (spot, affrètement à temps, coque nue,...) Rôles et responsabilités des sociétés d inspection indépendantes Cartable de bord CONTRATS ACHAT/VENTE DE PRODUITS PÉTROLIERS Organisation d une salle de trading Rôles et responsabilités de chaque «offi ce» (front-offi ce, middle-offi ce, back-offi ce) Revue fonctionnelle (juridique, audit,...) des contrats Négociation et rédaction d un contrat Incoterms Principales clauses et leurs implications : opérationnelles (laycan, laytime, NOR, surestaries) fi nancières (modalités de paiement, limite de crédit, L/C, IUP, silent cover,...) douanières, fi scales, juridiques (clauses de sauvegarde, cas de force majeure,...) GT&C s (General Terms & Conditions) Évaluation des risques Suivi du contrat (opérationnel, fi nancier,...) Mise en place de mesures de contrôle continu 1,25 j ÉTUDES DE CAS Lucien Guez FR Avr Rueil EM FR Oct Rueil EM 68

6 FRANÇAIS : TRT / GRP Permettre aux participants d acquérir une vue globale et synthétique des aspects de gestion des risques dans les différentes activités de trading de pétrole et produits pétroliers Trading de pétrole et de produits : risques de marché et leur gestion opérationnelle MARCHÉS Les acteurs Le comportement du marché pétrolier 2 JOURS DE L ÉNERGIE Tout professionnel des services économiques, programmes, planifi cation, approvisionnements, mouvements de produits et recherche opérationnelle ou en relation avec ces services A l issue de la formation, les participants d apprécier les risques associés à chaque phase du trading des produits pétroliers d appréhender les différents outils de couverture de risque des marchés fi nanciers et d en apprécier l effi cacité ainsi que les limites de mettre en place des moyens de détection, de mesure et de contrôle de ces risques par le biais d une organisation du trading adéquate (procédures, ségrégation des tâches) de mettre en place des mesures de contrôle, notamment du risque de marché et du risque de crédit FONCTIONNEMENT D UNE SALLE DE MARCHÉ Front-offi ce Middle-offi ce Back-offi ce DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES Les risques de marché, de crédit, opérationnel, de liquidité, juridique et d image Le risque de marché : structure de prix : la notion de familles (cotations en spread, lecture d un Platt s) rappel des outils de couverture : futures, risque de base, swaps, options suivi des risques de marché : grecques, stress-tests, VaR, expected shortfall Le risque de crédit (notations, limites,...) Les autres types de risque : risque opérationnel et la gestion du physique (shipping, stockage,...) risque de liquidité risque juridique risque d image ÉTUDE DE CAS 1,25 j DE L AMONT DE L AVAL Études de cas de couverture et risque de marché GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME Lucien Guez FR Oct Rueil EM 69

7 FRANÇAIS : TRT / CES ANGLAIS : TRT / CFS Cadre technique, économique et juridique du shipping 4 JOURS Permettre aux participants d acquérir une connaissance approfondie des caractéristiques techniques et fi nancières du transport maritime Cadres de l activité commercialisation/ shipping qui doivent maîtriser tous les aspects opérationnels et contractuels de leurs opérations À l issue de la formation, les participants d évaluer les capacités nautiques et les critères techniques d un navire en particulier pour le transport hydrocarbures d apprécier et de mieux gérer l ensemble des risques liés aux activités maritimes : nautique, environnemental, politique,... d intégrer dans leur réfl exion les choix stratégiques qui s imposent à l armateur ou au transporteur de comprendre le marché de l affrètement et d engager une négociation dans les meilleures conditions Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DES NAVIRES Caractéristiques physiques : dimension, vitesse, propulsion, production d énergie,... Capacités de transport : tonnage, compartimentage, installation de transfert,... Vocabulaire maritime usuel, matières transportées : vrac liquide, vrac sec, conteneurs,... Offre de navires : types, tailles, âge,... TRANSPORT MARITIME : EXPLOITATION ET OPÉRATIONS État actuel de la construction navale Coûts d exploitation des navires : équipage, entretien, assurance, charges fi nancières,... Charges variables liées au voyage : soutes, frais de ports,..., marché des soutes Fiscalité de l exploitation des navires : pavillons nationaux, pavillons de complaisance, Notions générales de droit maritime : eaux territoriales, zone économique exclusive (ZEE), passage des détroits, transit dans les canaux Routes maritimes : fl ux principaux, eaux resserrées et séparation du trafi c, organisation portuaire CONTRÔLE DES RISQUES ET PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Impact du transport maritime sur l environnement : émissions, consommation d énergie, pollutions Conventions internationales pour l environnement : IMO, MARPOL, SOLAS, STCW,... Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires : ISPS Procédures pour les produits : Ship Vetting, Terminal Vetting, Flotte Management (TMSA) MÉTIERS D OPÉRATEURS MARITIMES : CHOIX STRATÉGIQUES Aspects fondamentaux : denrées transportées, tailles et conditionnement, intégration logistique Contraintes et risques encourus de l armateur et de l affréteur Diverses options stratégiques : armements intégrés, armateurs-opérateurs, majors pétrolières, opérateurs de lignes ou tramping, opérateurs T/C, armement quasi-exclusif, sous-traitance totale,... Arbitrages entre emport de fret ou emport de carburants soutes Organisation des marchés de l affrètement Fixation des prix, outils modernes du marché : WORLDSCALE, FFA, BITR, PLATT S,... Politique commerciale : contrat d affrètement ou de transport, stratégies CONTRATS D AFFRÈTEMENT ET CHARTES-PARTIES Différents contrats d affrètement (charte-partie, coque-nue, à temps ou au voyage) Parties au contrat et responsabilités (fi nancières, commerciales, économiques, politiques) Fréteur, affréteur, courtier, négociation : offre de navires, cargaisons disponibles, mise en relation des parties, fi xation des main terms. Cas pratique de négociation Clauses standard ou essentielles : LAYTIME, NOR, DEMURRAGE, PFR, BCM,... Clauses particulières ou rider clauses : poids de la tonne, options de durée, volume, buy-back, profi t/loss sharing, indexation du fret, indexation des coûts, soutes,... Pratique de l utilisation des chartes-parties : Shellvoy, Asbatank, Synacomex, Gencon, Amwelsh Règlement des litiges CHAÎNE DU TRANSPORT MARITIME ET COMMUNAUTÉ PORTUAIRE Agent maritime et consignataire de navires : représentant de l armateur/affréteur Ses missions : organisation des escales, réception et livraison du fret Gestion du navire dans le port : pilotage, capitainerie, remorquage, lamanage,... Sécurité nautique du navire : protection du quai, délai d appareillage, prévention de la pollution 0,75 j 0,75 j 0,75 j 0,75 j Lucien Guez FR Mars Rueil EM FR Oct Rueil EM 70

8 Marchés gaziers 2 JOURS FRANÇAIS : TRT / MGN ANGLAIS : TRT / GMT Expliquer le fonctionnement des marchés gaziers, aussi bien physiques que fi nanciers Cadres, pétroliers, gaziers, distributeurs, grands consommateurs concernés par les marchés de l énergie OFFRE ET DEMANDE GAZIÈRE Réserves, production et consommation de gaz naturel Impact des gaz non conventionnels Évolution de la demande, projections Grands marchés mondiaux du gaz naturel, principaux projets d exportation Rôle et développement du GNL, commerce international DE L ÉNERGIE À l issue de la formation, les participants d analyser les fondamentaux de l offre et des demandes régionales gazières de comprendre la structure de base des contrats long terme de décrire les différents marchés gaziers et les types de transactions d appréhender les techniques de gestion du risque de fl uctuation des prix Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats CONTRATS LONG TERME Analyse des clauses majeures des contrats de long terme Grands types de contrats Clauses essentielles : volumes, fl exibilités, take-or-pay Clauses de prix, principes d indexation, notions de valeur de marché et de valeur netback, indexation spot Évolution récente des contrats de long terme de gaz naturel MARCHÉS SPOT ET FORWARD Marchés spot Contrats forward Hubs gaziers américains Marchés spot au Royaume-Uni et sur la plaque continentale européenne Références de prix et marchés organisés Marché spot mondial du GNL 0,75 j DE L AMONT DE L AVAL MARCHÉS FINANCIERS Caractéristiques des contrats Futures Fonctionnement des marchés organisés : NYMEX et ICE Les Futures : outils de gestion du risque de fl uctuation des prix (hedging) Risque de base et imperfections du hedging RISK MANAGEMENT Swaps : principes et caractéristiques Options sur les marchés organisés (call, put) Outils de gestion échangés de gré à gré (caps, fl oors, collars, etc.) TRADING ET TRANSPORT MARITIME GESTION ET FINANCE Lucien Guez FR Juin Rueil EM FR Nov Rueil EM 71

9 FRANÇAIS : TRT / CTG ANGLAIS : TRT / CGT Cadre contractuel du trading gazier 3 JOURS Acquérir une connaissance pratique des dispositions importantes des contrats de vente et de transport de gaz naturel à long terme Cadres en charge de la négociation et de la mise en œuvre des contrats de vente et de transport de gaz naturel A l issue de la formation, les participants d identifi er les clauses essentielles des contrats gaziers long terme d évaluer les clauses commerciales les points clés à négocier d expliquer les principes de valorisation du gaz et de tarifi cation du transport Interactivité participants/animateurs Exemples de contrats CONTRATS GAZIERS LONG TERME Grands principes des contrats gaziers long terme Grands types de contrats gaziers Analyse des clauses majeures des contrats long terme : Commerciales : durée : contrats déplétion, supply, peak shaving, seller s nomination et interruptible volumes : ACQ, DCQ, MDQ, AMQ, facteur de swing, excess gas et take-or-pay qualité : spécifi cations techniques, limite de variation autorisées et pénalité en cas de non-conformité prix : principe d indexation, notions de valeur de marché et de valeur net-back points de livraison : lieu, type de mesure, fréquence, précision et tolérance Responsabilités : force majeure, cession d actif, désignation des experts, arbitrage et droit applicable Opérationnelles : installation, comptage et analyse, échanges d informations, confi dentialité, facturation et paiement droit de propriété, risque et dispositions générales Évolution récente des contrats gaziers long terme CONTRATS DE TRANSPORT DE GAZ Grands principes des contrats de transport de gaz Analyse des clauses majeures des contrats de transport de gaz : point de livraison/relivraison, spécifi cation quantité et réservation de capacité (delivery commitment, profi l de capacité réservé et les obligations de passage) structure tarifaire (le ship-or-pay, tarifi cation fi xe ou variable) allocation des quantités procédures d ajustements de qualité et programmation des enlèvements durée, cas de force majeure provisions pour raccordement (tie-in) et les dispositions générales Tendance et évolution récente des contrats de transport de gaz 2 j Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 72

10 FRANÇAIS : TRT / APE Approvisionnements énergétiques 3 JOURS Comprendre la mise en place et l optimisation d un approvisionnement énergétique Industriels, acheteurs, fournisseurs d énergie et toute personne impliquée dans le domaine énergétique (administrations, conseil, audit, banques, organismes de régulation) À l issue de la formation, les participants de défi nir et comparer les ressources énergétiques d identifi er les besoins d un acheteur d expliquer les contrats d approvisionnement d arbitrer les approvisionnements énergétiques PANORAMA DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES Energies utile, primaire, secondaire Ressources énergétiques fossiles et renouvelables : défi nitions, caractéristiques et prix Facteurs de conversion entre les différents types d énergies Scène énergétique par zone et par secteur APPROVISIONNEMENT ÉNERGÉTIQUE ET GESTION DE PORTEFEUILLE Identifi cation des besoins des acheteurs Arbitrages des ressources énergétiques : disponibilité, rendement, émissions de GES (prix du CO2e) Contrats d approvisionnement (gaz, électricité, charbon, etc.) Introduction à la gestion du portefeuille énergétique et au risque prix MISE EN SITUATION Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel DE L ÉNERGIE DE L AMONT Quiz sur les différentes ressources énergétiques Exercice de gestion de portefeuille Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME DE L AVAL Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 73

Trading et Transport Maritime

Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime TRT / MTP TRT / OMT Marchés pétroliers Niveau : Perfectionnement 3 Jours Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits),

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie 24 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Énergie DE L AVAL p 27 à 33 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 25 26 FRANÇAIS : ENE / EPE ANGLAIS : ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 JOURS

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie Économie de l Énergie Économie de l Énergie ENE / EPE ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 Jours Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités

Plus en détail

Économie de l Énergie. p. 27 à 33

Économie de l Énergie. p. 27 à 33 ff p. 27 à 33 Fondamentaux Économie de la chaîne pétrolière ENE / EPE ENE / OPE Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités pétrolières de l amont

Plus en détail

Économie de l Amont. p 37 à 45. Economie et Management - 2014. www.ifptraining.com DE L ÉNERGIE ÉCONOMIE DE L AMONT ÉCONOMIE ÉCONOMIE DE L AVAL

Économie de l Amont. p 37 à 45. Economie et Management - 2014. www.ifptraining.com DE L ÉNERGIE ÉCONOMIE DE L AMONT ÉCONOMIE ÉCONOMIE DE L AVAL 34 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Amont DE L AVAL p 37 à 45 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 35 36 FRANÇAIS : EAM / EAM Économie et management de l amont pétrolier 19 JOURS Permettre

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Raffi nage - Gaz - Pétrochimie - Chimie. Raffinage...p. 43 à 53 Gaz...p. 54 à 60 Pétrochimie - Chimie...p. 61 à 64 Énergies Nouvelles...p.

Raffi nage - Gaz - Pétrochimie - Chimie. Raffinage...p. 43 à 53 Gaz...p. 54 à 60 Pétrochimie - Chimie...p. 61 à 64 Énergies Nouvelles...p. 40 www.ifptraining.com Raffinage - Chimie - 2014 ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE Raffi nage - Gaz - MATÉRIELS MATÉRIAUX CORROSION INSPECTION

Plus en détail

Découvrez les activités et les métiers portuaires

Découvrez les activités et les métiers portuaires Découvrez les activités et les métiers portuaires Les activités et les métiers portuaires De nombreux acteurs interviennent dans le cadre du parcours de la marchandise, leurs métiers sont variés et complémentaires.

Plus en détail

Calendrier. Formations

Calendrier. Formations Calendrier Formations 2015 L offre de formation L IMTM VOUS ACCOMPAGNE DANS LE CHANGEMENT Face aux évolutions économiques, technologiques et législatives, il est primordial d enrichir et de mettre à jour

Plus en détail

Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région

Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région Royaume du Maroc Agence Spéciale Tanger Méditerranée Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région Mai 2008 Sommaire 1. Vision & Stratégie 2. Port Tanger Med et intermodalité

Plus en détail

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES Annonce interne RECHERCHE POUR SES FILIALES Sonatrach Gas Commercialisadora : Sonatrach Gas Marketing - Londres : Sonatrach Gas Italia : RECHERCHE POUR SA FILIALE Sonatrach Gas Commercialisadora ANNONCE

Plus en détail

Économie et management de l aval pétrolier

Économie et management de l aval pétrolier Économie de l Aval Économie de l Aval EAV / EAV Économie et management de l aval pétrolier 20 Jours Mod 1 - Niveau : Fondamentaux Mod 2 - Permettre aux participants d acquérir une vue globale des principes

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : Bourse de l emploil Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : BRANCHE SIPEX E.111 (Bamako-Mali) E.112 Un Directeur de Projet (Bamako-Mali)

Plus en détail

STRUCTURE DU GROUPE ET SOCIÉTÉS ASSOCIÉES

STRUCTURE DU GROUPE ET SOCIÉTÉS ASSOCIÉES riverlake.ch STRUCTURE DU GROUPE ET SOCIÉTÉS ASSOCIÉES Le groupe Riverlake est basé à Genève et possède des filiales en Hollande, en Allemagne et au Nigéria. Nous sommes un groupe de sociétés qui procurent

Plus en détail

«APPLICATION DE LA DIR

«APPLICATION DE LA DIR «APPLICATION DE LA DIR PPLICATION DE LA DIRECTIVE «SOUFRE» AU 1ER JANVIER 2015 : QUEL IMPACT ECONOMIQUE? QUELLES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES? DOSSIER DE PRESSE Du 18 juin 2014 Contact presse : Agence Rivacom

Plus en détail

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Capacité générale: Le titulaire du bac professionnel est capable de participer

Plus en détail

TRANSPORT MARITIME. Port Autonome Abidjan. Les Auxiliaires

TRANSPORT MARITIME. Port Autonome Abidjan. Les Auxiliaires TRANSPORT MARITIME Port Autonome Abidjan Port Autonome SanPedro Les Trafics Les Coûts et prix Les Auxiliaires Les Procédures Import Export 1 Les Coûts et prix Coûts portuaires Taux de fret Pilotage Remorquage

Plus en détail

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S CONVENTION AFG «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Jean-Marie Millour, Délégué Général de BP2S Bureau de Promotion du Shortsea Shipping 1 Organisations professionnelles Armateurs

Plus en détail

Le stockage de gaz en Europe

Le stockage de gaz en Europe Le stockage de gaz en Europe Diversités, similarités et fondamentaux de valorisation Philippe Girault Congrès du Gaz 13 septembre 2007 Agenda 1. Introduction 3. Stockage en Europe 2. Valeur de marché :

Plus en détail

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable»

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» «Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» Petit-déjeuner presse Mercredi 30 janvier 2013 Intervenants : - Eric

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS Table des matières LA PRATIQUE DU COMMERCE INTERNATIONAL Avant-propos Principales organisations internationales Liste des abréviations Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 18 Le prix de revient import Si ce chapitre est placé en fin d ouvrage, c est simplement qu il

Plus en détail

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme?

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? http://www.creden.univ-montp1.fr AFTP CEP Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? Jacques Percebois

Plus en détail

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS 52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS Cette division comprend les activités d entreposage et les services auxiliaires des transports, tels que l exploitation des infrastructures de transport

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES : L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE Notre vocation Réduire l empreinte carbone du territoire Assurer le bien-être thermique de nos clients En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement

Solutions Transport et. Logistique. Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Conception Réalisation Pilotage Accompagnement Des Solutions Transport et Logistique en France, en Europe et à l International Le contrat de filière Transport et Logistique, initié et soutenu par la Région

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE

PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE POUR LA PERIODE : 2005-2006 (PROPOSE SUR PIED DE L ARTICLE 9 DE L ARRÊTÉ ROYAL DU 4 AVRIL 2003 RELATIF AU CODE DE BONNE CONDUITE EN MATIÈRE

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Permettre aux futurs professionnels d exercer

Plus en détail

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz Jean-François Daubonne Directeur Commercial France GAS NATURAL FENOSA Multinationale dans l énergie avec 16 200 collaborateurs

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 Adresse : 65, Lot El Bina, Dély Ibrahim, Alger Algérie Tél : 021 910 77 E-mail : ifirstmag@gmail.com Fax: 021 910 768 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES

Plus en détail

Branche Energie France

Branche Energie France GDF SUEZ Henri Ducré Chiffres clés opérationnels * Des positions de leader sur le gaz et l électricité en France 1 er fournisseur de gaz 2 ème producteur et commercialisateur d électricité 1 er acteur

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»

«Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Workshop International Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts Oran - ALGERIE 1 et 2 décembre 2014 «"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Benabbou

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

Cartographie et référentiel des métiers

Cartographie et référentiel des métiers Cartographie et référentiel des métiers Branche professionnelle du commerce Familles Les 21 fiches métiers par professionnelle... p.03... p.11... p.21... p.37... p.41... p.49... p.59... p.67... p.71 -

Plus en détail

LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION

LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION Laurent LÉVÊQUE UMR CNRS IDEES CIRTAI UNIVERSITÉ DU HAVRE Journées internationales sur la gouvernance

Plus en détail

Projets - Gestion. des Projets

Projets - Gestion. des Projets 308 MATÉRIELS MATÉRIAUX CORROSION INSPECTION ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE - Gestion ÉNERGIE MATÉRIEL THERMIQUE des MACHINES TOURNANTES

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4

L OFFRE DE FORMATION. carbone 4 L OFFRE DE FORMATION carbone 4 Changement climatique, raréfaction des ressources énergétiques la contrainte carbone s intensifie et les acteurs publics et privés doivent s adapter rapidement. Or, la meilleure

Plus en détail

Organisation de. la Maintenance. et des Travaux

Organisation de. la Maintenance. et des Travaux 274 ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE Organisation de MATÉRIELS MATÉRIAUX INSPECTION la Maintenance ÉNERGIE MATÉRIEL THERMIQUE et des MACHINES

Plus en détail

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport U1S1- Les intervenants de la chaine logistique U1S2- Les modes

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

Gestion des risques et contrôle interne

Gestion des risques et contrôle interne Gestion des risques 41 Gestion des risques et contrôle interne Le Conseil d Administration de GBL est responsable de l évaluation des risques inhérents au groupe GBL et de l effi cacité du contrôle interne.

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

A F R I C O N S U L T

A F R I C O N S U L T L A F R I C O N S U L T CALENDRIER PAR DOMAINES DES PROGRAMMES DE FORMATION 2015 Afin de les repérer plus aisément, nos programmes sont présentés dans le calendrier ci-dessous, par grands domaines de compétences

Plus en détail

MONDIALISATION ET ÉVOLUTION DES PRIX DES TRANSPORTS INTERCONTINENTAUX

MONDIALISATION ET ÉVOLUTION DES PRIX DES TRANSPORTS INTERCONTINENTAUX MONDIALISATION ET ÉVOLUTION DES PRIX DES TRANSPORTS INTERCONTINENTAUX 16ème Journée doctorale en transports Éric Tabourin AFITL/LET Lyon, 28 Juin 2011 Sid Ahmed OULD KHOU Directeur de thèse: Alain Bonnafous

Plus en détail

AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ LOGISTIQUE ET MANAGEMENT PORTUAIRE PARCOURS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME

AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ LOGISTIQUE ET MANAGEMENT PORTUAIRE PARCOURS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ LOGISTIQUE ET MANAGEMENT PORTUAIRE PARCOURS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport

Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport Fiche 1 Objectifs Savoir ce qu est le droit des transports. Le distinguer de contrats proches mais dont le régime juridique sera différent. Prérequis

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles Raffinage...p. 43 à 51 Gaz...p. 52 à 54 Pétrochimie...p. 55 à 58 Énergies Nouvelles...p. 59 à 61 Raffinage RPC / BRP RPC / RPPP Raffinage - Pétrochimie

Plus en détail

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne Cours, prix et marges des produits pétroliers en et dans l'union Européenne Cours hebdomadaire du pétrole brut spot et de l'euro Moyenne hebdo 16 oct. 15 9 oct. 15 variation Brent (en $/b) 49,62,23,61

Plus en détail

CCI Morbihan 08 octobre 2014

CCI Morbihan 08 octobre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE PortNet, au service de l intégration et de la simplification des échanges logistiques et commerciaux

Plus en détail

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison endroit convenu obligations respectives des marchandises coûts et les risques

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison  endroit convenu obligations respectives  des marchandises coûts et les risques INCOTERMS 2010 Afin de mieux sécuriser les droits et les obligations des vendeurs et des acheteurs de marchandises opérant à l international, la Chambre de Commerce Internationale située à Paris, a collecté

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

1er atelier inter-regional des experts portuaires de l Afrique PAYS : ALGERIE

1er atelier inter-regional des experts portuaires de l Afrique PAYS : ALGERIE 1er atelier inter-regional des experts portuaires de l Afrique PAYS : ALGERIE I - Présentation des ports algériens : Le complexe portuaire national constitué de onze (11) ports de commerce dont huit (8)

Plus en détail

Assistance à la gestion des contrats de fourniture d électricité et de gaz Dans le contexte défini par la loi NOME Et la loi de la consommation 1 Suppression des TRV d électricité 2 Gestion tarifaire de

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 980 collaborateurs EUROPE 169 agences 21 pays 5 690 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 4 300

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS

LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS Les collection océanides LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS Sous la direction de Yann Alix et Romuald Lacoste Partie II - Les ports et les armements dans les vracs secs et liquides 171 CAPSULE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014 Bertrand Marsset directeur adjoint PNA Syndicat mixte Région Basse Normandie, Département de la Manche, Département du Calvados. Autorité

Plus en détail

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France Dossier de presse Octobre 2015 Les tarifs réglementés du gaz naturel en France En France, les marchés de l électricité et du gaz naturel pour les particuliers sont ouverts à la concurrence depuis 2007.

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles ff Raffinage... p. 41 à 49 ff Gaz... p. 50 à 52 ff Pétrochimie... p. 53 à 56 ff Énergies Nouvelles... p. 57 à 59 fformations f intra-entreprise... p.

Plus en détail

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS,

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, Jeudi 9 avril 2015, Strasbourg-Ostwald Thomas Assemat, SDV HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, SOLUTION LOGISTIQUE POUR LA RÉGION ALSACE UN ACTEUR MAJEUR DU SECTEUR TRANSPORT & LOGISTIQUE Fret International

Plus en détail

Marchés à terme et marchés dérivés. Michel FERRET FranceAgriMer / MEP

Marchés à terme et marchés dérivés. Michel FERRET FranceAgriMer / MEP Marchés à terme et marchés dérivés Michel FERRET FranceAgriMer / MEP Partie I- Généralités Définitions Contexte général Evolutions Marchés dérivés : Définitions / Catégories (1) Ce sont tous les marchés

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 50

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 50 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 50 50 TRANSPORTS PAR EAU Cette division comprend le transport, régulier ou non, de passagers

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole Le prix du gaz naturel sur le continent européen est encore largement défini par référence directe aux prix des énergies concurrentes en particulier le fioul lourd et le fioul domestique, ce qui aboutit

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

LE DEFI PÉTROLIER. Vuibert QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX

LE DEFI PÉTROLIER. Vuibert QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX LE DEFI PÉTROLIER QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX Vuibert TABLE DES MATIÈRES Abréviations 5 Auteurs 7 Remerciements

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

Le Coût Assurance Fret. Atelier 1 6 avril 2012

Le Coût Assurance Fret. Atelier 1 6 avril 2012 Le Coût Assurance Fret Atelier 1 6 avril 2012 Ordre du jour 1. Le décret du 8 novembre 2010 Impact des missions d étude Formation du prix des carburants 2. Comment se fait l achat des carburants? Les déterminants

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

TRANSPORT. Crédit photo: www.swisshipping.ch. www.altaprisma.com

TRANSPORT. Crédit photo: www.swisshipping.ch. www.altaprisma.com TRANSPORT Crédit photo: www.swisshipping.ch T.1. Les INCOTERMS 2010 Permettre aux participants de maîtriser les fondamentaux des INCOTERMS 2010 pour réussir leurs contrats commerciaux à l international.

Plus en détail

98 % Transport Multimodal International Marchandises. + de services + de proximité + de résultats. Formations

98 % Transport Multimodal International Marchandises. + de services + de proximité + de résultats. Formations Transport Multimodal International Marchandises 98 % de nos stagiaires satisfaits Aérien Maritime Douane-commerceinternational Routieretintermodal A.C.commissionnaire + de services + de proximité + de

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45 01 LES INCOTERMS 9 1. Comprendre les incoterms 2. Typologie des incoterms 2010 3. Savoir utiliser les incoterms Travaux dirigés... 20 Vers l épreuve Choisir le bon incoterm u Différentes situations...

Plus en détail

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée.

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. FOOD REEFER* sdv.com Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans

Plus en détail

Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011

Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011 Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011 Cahiers des indicateurs gaz Evolution des prix du gaz Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux infrastructures 2 Prix Day-ahead en France

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE Rapport du groupe de travail présidé par Jean-Marie Chevalier Présenté à Madame Christine Lagarde Le 9 février 2010 Lettre de Mission de Madame Christine Lagarde à Jean

Plus en détail

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION STATISTIQUES FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION REPERTOIRE D EMPLOIS Sur les 138 diplômés entrant dans le champ d enquête (de nationalité française et en formation initiale), 114 ont répondu

Plus en détail

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 QUELQUES MEILLEURES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GESTION PORTUAIRE Vincent Ernoux Fondation Valenciaport Fondation Valenciaport: au service

Plus en détail

TRANSPORTS Transport maritime

TRANSPORTS Transport maritime Le transport se compose de deux grands marchés : La ligne régulière qui signifie que le navire suivra un itinéraire fixe avec une fréquence déterminée et des ports identifiés. Ce service s applique principalement

Plus en détail