Trading et. Transport Maritime

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trading et. Transport Maritime"

Transcription

1 64

2 DE L ÉNERGIE Trading et DE L AMONT Transport Maritime DE L AVAL p 67 à 73 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 65

3 66

4 Marchés pétroliers 3 JOURS FRANÇAIS : TRT / MTP ANGLAIS : TRT / OMT Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits), aussi bien physiques que fi nanciers Cadres, pétroliers, distributeurs, grands consommateurs ou personnes concernées par les marchés de l énergie À l issue de cette formation, les participants de décrire les principaux marchés physiques de brut et de produits pétroliers d évaluer l importance des coûts de transport maritime dans le négoce pétrolier d identifi er les paramètres du risque fi nancier engendré par la fl uctuation des prix d expliquer les mécanismes des marchés de contrats à terme (futures), d options et de swaps de distinguer l utilité, les avantages et les imperfections de ces différents outils Les participants travaillent en groupes sur des exercices de couverture de risque prix FONDAMENTAUX DES MARCHÉS PÉTROLIERS Demande de pétrole et ses facteurs d évolution Pays producteurs, OPEP, pays consommateurs, compagnies pétrolières : contraintes et stratégies LE TRANSPORT MARITIME Caractéristiques techniques et fi nancières du shipping Gestion du shipping Shipping business : organisation, profi tabilité, opérations, contrats d affrètement et cas de jurisprudence NÉGOCE DU BRUT ET DES PRODUITS PÉTROLIERS Interface raffi nage/marchés Différentes pratiques commerciales : contrats long-terme, spot et forward Principaux marchés pétroliers et leurs caractéristiques Typologie des pétroles bruts et produits pétroliers Bruts de référence. Rôle des agences de reporting Trading de produits pétroliers Principales clauses d un contrat Formules de prix, Général Terms (spécifi cations, tolérance sur les quantités, Laycan, Laytime, NOR, surestaries,...) & Conditions, introduction aux Incoterms, etc. MARCHÉS À TERME Volatilité des marchés pétroliers Défi nition d un contrat à terme : cas du WTI et du Brent Fonctionnement d un marché : cas du NYMEX et de l ICE Principe de la couverture du risque de prix par des contrats à terme («futures») Imperfections des «futures». Le risque de base Impact de la structure des marchés à terme, report (contango), déport (backwardation) Exemples et exercices de couverture DE L ÉNERGIE DE L AMONT DE L AVAL PRODUITS DÉRIVÉS Défi nitions et marchés des différents types d options Intérêts et limites des options Défi nition et marchés des swaps Intérêts et limites des swaps TRADING ET TRANSPORT MARITIME STRATÉGIES DE COUVERTURE Étude de cas Lucien Guez FR Mai Rueil EM FR Sept Rueil EM FR Nov Rueil EM GESTION ET FINANCE 67

5 FRANÇAIS : TRT / CTP Cadre contractuel du trading pétrolier 3 JOURS Expliquer les fondamentaux du marché physique de pétrole brut et des produits pétroliers Revue de la rédaction des principales clauses d un contrat spot achat/ vente de produits pétroliers Cadres ou responsables concernés par les approvisionnements, la vente, la distribution, le suivi opérationnel, fi nancier, administratif de toute transaction portant sur du pétrolebrut ou des produits pétroliers A l issue de la formation, les participants d appréhender les principaux éléments infl uant sur le prix d un produit pétrolier de comprendre la signifi cation des termes utilisés dans les contrats et leur portée aussi bien opérationnelle, juridique que fi nancière Interactivité participants/animateur Les participants travaillent sur des études de cas correspondant à des clauses contractuelles INTRODUCTION Vue générale des différents acteurs du marché Principaux fl ux de pétrole brut et produits DÉTERMINATION DU PRIX Équilibres de marché (offre/demande) et ses implications sur les prix Notion d arbitrage entre zones Détermination des prix Méthodologie et rôle des agences de reporting : Platt s, Argus,... Principaux paramètres infl uant sur le prix d un brut ou d un produit Interface raffi nage/marché Notion de référence et détermination de la valeur d un brut par rapport à cette référence (Benchmark) Impact de la qualité d un produit sur son prix par rapport à un produit de référence côté Composante transport maritime Estimation du coût de transport maritime (utilisation «worldscale») Revue des principaux types d affrètement (spot, affrètement à temps, coque nue,...) Rôles et responsabilités des sociétés d inspection indépendantes Cartable de bord CONTRATS ACHAT/VENTE DE PRODUITS PÉTROLIERS Organisation d une salle de trading Rôles et responsabilités de chaque «offi ce» (front-offi ce, middle-offi ce, back-offi ce) Revue fonctionnelle (juridique, audit,...) des contrats Négociation et rédaction d un contrat Incoterms Principales clauses et leurs implications : opérationnelles (laycan, laytime, NOR, surestaries) fi nancières (modalités de paiement, limite de crédit, L/C, IUP, silent cover,...) douanières, fi scales, juridiques (clauses de sauvegarde, cas de force majeure,...) GT&C s (General Terms & Conditions) Évaluation des risques Suivi du contrat (opérationnel, fi nancier,...) Mise en place de mesures de contrôle continu 1,25 j ÉTUDES DE CAS Lucien Guez FR Avr Rueil EM FR Oct Rueil EM 68

6 FRANÇAIS : TRT / GRP Permettre aux participants d acquérir une vue globale et synthétique des aspects de gestion des risques dans les différentes activités de trading de pétrole et produits pétroliers Trading de pétrole et de produits : risques de marché et leur gestion opérationnelle MARCHÉS Les acteurs Le comportement du marché pétrolier 2 JOURS DE L ÉNERGIE Tout professionnel des services économiques, programmes, planifi cation, approvisionnements, mouvements de produits et recherche opérationnelle ou en relation avec ces services A l issue de la formation, les participants d apprécier les risques associés à chaque phase du trading des produits pétroliers d appréhender les différents outils de couverture de risque des marchés fi nanciers et d en apprécier l effi cacité ainsi que les limites de mettre en place des moyens de détection, de mesure et de contrôle de ces risques par le biais d une organisation du trading adéquate (procédures, ségrégation des tâches) de mettre en place des mesures de contrôle, notamment du risque de marché et du risque de crédit FONCTIONNEMENT D UNE SALLE DE MARCHÉ Front-offi ce Middle-offi ce Back-offi ce DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES Les risques de marché, de crédit, opérationnel, de liquidité, juridique et d image Le risque de marché : structure de prix : la notion de familles (cotations en spread, lecture d un Platt s) rappel des outils de couverture : futures, risque de base, swaps, options suivi des risques de marché : grecques, stress-tests, VaR, expected shortfall Le risque de crédit (notations, limites,...) Les autres types de risque : risque opérationnel et la gestion du physique (shipping, stockage,...) risque de liquidité risque juridique risque d image ÉTUDE DE CAS 1,25 j DE L AMONT DE L AVAL Études de cas de couverture et risque de marché GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME Lucien Guez FR Oct Rueil EM 69

7 FRANÇAIS : TRT / CES ANGLAIS : TRT / CFS Cadre technique, économique et juridique du shipping 4 JOURS Permettre aux participants d acquérir une connaissance approfondie des caractéristiques techniques et fi nancières du transport maritime Cadres de l activité commercialisation/ shipping qui doivent maîtriser tous les aspects opérationnels et contractuels de leurs opérations À l issue de la formation, les participants d évaluer les capacités nautiques et les critères techniques d un navire en particulier pour le transport hydrocarbures d apprécier et de mieux gérer l ensemble des risques liés aux activités maritimes : nautique, environnemental, politique,... d intégrer dans leur réfl exion les choix stratégiques qui s imposent à l armateur ou au transporteur de comprendre le marché de l affrètement et d engager une négociation dans les meilleures conditions Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DES NAVIRES Caractéristiques physiques : dimension, vitesse, propulsion, production d énergie,... Capacités de transport : tonnage, compartimentage, installation de transfert,... Vocabulaire maritime usuel, matières transportées : vrac liquide, vrac sec, conteneurs,... Offre de navires : types, tailles, âge,... TRANSPORT MARITIME : EXPLOITATION ET OPÉRATIONS État actuel de la construction navale Coûts d exploitation des navires : équipage, entretien, assurance, charges fi nancières,... Charges variables liées au voyage : soutes, frais de ports,..., marché des soutes Fiscalité de l exploitation des navires : pavillons nationaux, pavillons de complaisance, Notions générales de droit maritime : eaux territoriales, zone économique exclusive (ZEE), passage des détroits, transit dans les canaux Routes maritimes : fl ux principaux, eaux resserrées et séparation du trafi c, organisation portuaire CONTRÔLE DES RISQUES ET PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Impact du transport maritime sur l environnement : émissions, consommation d énergie, pollutions Conventions internationales pour l environnement : IMO, MARPOL, SOLAS, STCW,... Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires : ISPS Procédures pour les produits : Ship Vetting, Terminal Vetting, Flotte Management (TMSA) MÉTIERS D OPÉRATEURS MARITIMES : CHOIX STRATÉGIQUES Aspects fondamentaux : denrées transportées, tailles et conditionnement, intégration logistique Contraintes et risques encourus de l armateur et de l affréteur Diverses options stratégiques : armements intégrés, armateurs-opérateurs, majors pétrolières, opérateurs de lignes ou tramping, opérateurs T/C, armement quasi-exclusif, sous-traitance totale,... Arbitrages entre emport de fret ou emport de carburants soutes Organisation des marchés de l affrètement Fixation des prix, outils modernes du marché : WORLDSCALE, FFA, BITR, PLATT S,... Politique commerciale : contrat d affrètement ou de transport, stratégies CONTRATS D AFFRÈTEMENT ET CHARTES-PARTIES Différents contrats d affrètement (charte-partie, coque-nue, à temps ou au voyage) Parties au contrat et responsabilités (fi nancières, commerciales, économiques, politiques) Fréteur, affréteur, courtier, négociation : offre de navires, cargaisons disponibles, mise en relation des parties, fi xation des main terms. Cas pratique de négociation Clauses standard ou essentielles : LAYTIME, NOR, DEMURRAGE, PFR, BCM,... Clauses particulières ou rider clauses : poids de la tonne, options de durée, volume, buy-back, profi t/loss sharing, indexation du fret, indexation des coûts, soutes,... Pratique de l utilisation des chartes-parties : Shellvoy, Asbatank, Synacomex, Gencon, Amwelsh Règlement des litiges CHAÎNE DU TRANSPORT MARITIME ET COMMUNAUTÉ PORTUAIRE Agent maritime et consignataire de navires : représentant de l armateur/affréteur Ses missions : organisation des escales, réception et livraison du fret Gestion du navire dans le port : pilotage, capitainerie, remorquage, lamanage,... Sécurité nautique du navire : protection du quai, délai d appareillage, prévention de la pollution 0,75 j 0,75 j 0,75 j 0,75 j Lucien Guez FR Mars Rueil EM FR Oct Rueil EM 70

8 Marchés gaziers 2 JOURS FRANÇAIS : TRT / MGN ANGLAIS : TRT / GMT Expliquer le fonctionnement des marchés gaziers, aussi bien physiques que fi nanciers Cadres, pétroliers, gaziers, distributeurs, grands consommateurs concernés par les marchés de l énergie OFFRE ET DEMANDE GAZIÈRE Réserves, production et consommation de gaz naturel Impact des gaz non conventionnels Évolution de la demande, projections Grands marchés mondiaux du gaz naturel, principaux projets d exportation Rôle et développement du GNL, commerce international DE L ÉNERGIE À l issue de la formation, les participants d analyser les fondamentaux de l offre et des demandes régionales gazières de comprendre la structure de base des contrats long terme de décrire les différents marchés gaziers et les types de transactions d appréhender les techniques de gestion du risque de fl uctuation des prix Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats CONTRATS LONG TERME Analyse des clauses majeures des contrats de long terme Grands types de contrats Clauses essentielles : volumes, fl exibilités, take-or-pay Clauses de prix, principes d indexation, notions de valeur de marché et de valeur netback, indexation spot Évolution récente des contrats de long terme de gaz naturel MARCHÉS SPOT ET FORWARD Marchés spot Contrats forward Hubs gaziers américains Marchés spot au Royaume-Uni et sur la plaque continentale européenne Références de prix et marchés organisés Marché spot mondial du GNL 0,75 j DE L AMONT DE L AVAL MARCHÉS FINANCIERS Caractéristiques des contrats Futures Fonctionnement des marchés organisés : NYMEX et ICE Les Futures : outils de gestion du risque de fl uctuation des prix (hedging) Risque de base et imperfections du hedging RISK MANAGEMENT Swaps : principes et caractéristiques Options sur les marchés organisés (call, put) Outils de gestion échangés de gré à gré (caps, fl oors, collars, etc.) TRADING ET TRANSPORT MARITIME GESTION ET FINANCE Lucien Guez FR Juin Rueil EM FR Nov Rueil EM 71

9 FRANÇAIS : TRT / CTG ANGLAIS : TRT / CGT Cadre contractuel du trading gazier 3 JOURS Acquérir une connaissance pratique des dispositions importantes des contrats de vente et de transport de gaz naturel à long terme Cadres en charge de la négociation et de la mise en œuvre des contrats de vente et de transport de gaz naturel A l issue de la formation, les participants d identifi er les clauses essentielles des contrats gaziers long terme d évaluer les clauses commerciales les points clés à négocier d expliquer les principes de valorisation du gaz et de tarifi cation du transport Interactivité participants/animateurs Exemples de contrats CONTRATS GAZIERS LONG TERME Grands principes des contrats gaziers long terme Grands types de contrats gaziers Analyse des clauses majeures des contrats long terme : Commerciales : durée : contrats déplétion, supply, peak shaving, seller s nomination et interruptible volumes : ACQ, DCQ, MDQ, AMQ, facteur de swing, excess gas et take-or-pay qualité : spécifi cations techniques, limite de variation autorisées et pénalité en cas de non-conformité prix : principe d indexation, notions de valeur de marché et de valeur net-back points de livraison : lieu, type de mesure, fréquence, précision et tolérance Responsabilités : force majeure, cession d actif, désignation des experts, arbitrage et droit applicable Opérationnelles : installation, comptage et analyse, échanges d informations, confi dentialité, facturation et paiement droit de propriété, risque et dispositions générales Évolution récente des contrats gaziers long terme CONTRATS DE TRANSPORT DE GAZ Grands principes des contrats de transport de gaz Analyse des clauses majeures des contrats de transport de gaz : point de livraison/relivraison, spécifi cation quantité et réservation de capacité (delivery commitment, profi l de capacité réservé et les obligations de passage) structure tarifaire (le ship-or-pay, tarifi cation fi xe ou variable) allocation des quantités procédures d ajustements de qualité et programmation des enlèvements durée, cas de force majeure provisions pour raccordement (tie-in) et les dispositions générales Tendance et évolution récente des contrats de transport de gaz 2 j Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 72

10 FRANÇAIS : TRT / APE Approvisionnements énergétiques 3 JOURS Comprendre la mise en place et l optimisation d un approvisionnement énergétique Industriels, acheteurs, fournisseurs d énergie et toute personne impliquée dans le domaine énergétique (administrations, conseil, audit, banques, organismes de régulation) À l issue de la formation, les participants de défi nir et comparer les ressources énergétiques d identifi er les besoins d un acheteur d expliquer les contrats d approvisionnement d arbitrer les approvisionnements énergétiques PANORAMA DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES Energies utile, primaire, secondaire Ressources énergétiques fossiles et renouvelables : défi nitions, caractéristiques et prix Facteurs de conversion entre les différents types d énergies Scène énergétique par zone et par secteur APPROVISIONNEMENT ÉNERGÉTIQUE ET GESTION DE PORTEFEUILLE Identifi cation des besoins des acheteurs Arbitrages des ressources énergétiques : disponibilité, rendement, émissions de GES (prix du CO2e) Contrats d approvisionnement (gaz, électricité, charbon, etc.) Introduction à la gestion du portefeuille énergétique et au risque prix MISE EN SITUATION Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel DE L ÉNERGIE DE L AMONT Quiz sur les différentes ressources énergétiques Exercice de gestion de portefeuille Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME DE L AVAL Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 73

Trading et Transport Maritime

Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime TRT / MTP TRT / OMT Marchés pétroliers Niveau : Perfectionnement 3 Jours Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits),

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie 24 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Énergie DE L AVAL p 27 à 33 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 25 26 FRANÇAIS : ENE / EPE ANGLAIS : ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 JOURS

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie Économie de l Énergie Économie de l Énergie ENE / EPE ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 Jours Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités

Plus en détail

Calendrier. Formations

Calendrier. Formations Calendrier Formations 2015 L offre de formation L IMTM VOUS ACCOMPAGNE DANS LE CHANGEMENT Face aux évolutions économiques, technologiques et législatives, il est primordial d enrichir et de mettre à jour

Plus en détail

Économie de l Énergie. p. 27 à 33

Économie de l Énergie. p. 27 à 33 ff p. 27 à 33 Fondamentaux Économie de la chaîne pétrolière ENE / EPE ENE / OPE Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités pétrolières de l amont

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : Bourse de l emploil Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : BRANCHE SIPEX E.111 (Bamako-Mali) E.112 Un Directeur de Projet (Bamako-Mali)

Plus en détail

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Capacité générale: Le titulaire du bac professionnel est capable de participer

Plus en détail

Découvrez les activités et les métiers portuaires

Découvrez les activités et les métiers portuaires Découvrez les activités et les métiers portuaires Les activités et les métiers portuaires De nombreux acteurs interviennent dans le cadre du parcours de la marchandise, leurs métiers sont variés et complémentaires.

Plus en détail

LICENCE ECONOMIE PETROLIERE

LICENCE ECONOMIE PETROLIERE Objectifs de la formation LICENCE ECONOMIE PETROLIERE Dans le contexte du monde de l énergie qui a une dimension stratégique, voire géopolitique, un caractère international, engage des enjeux économiques

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 Adresse : 65, Lot El Bina, Dély Ibrahim, Alger Algérie Tél : 021 910 77 E-mail : ifirstmag@gmail.com Fax: 021 910 768 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES

Plus en détail

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES Annonce interne RECHERCHE POUR SES FILIALES Sonatrach Gas Commercialisadora : Sonatrach Gas Marketing - Londres : Sonatrach Gas Italia : RECHERCHE POUR SA FILIALE Sonatrach Gas Commercialisadora ANNONCE

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Économie de l Amont. p 37 à 45. Economie et Management - 2014. www.ifptraining.com DE L ÉNERGIE ÉCONOMIE DE L AMONT ÉCONOMIE ÉCONOMIE DE L AVAL

Économie de l Amont. p 37 à 45. Economie et Management - 2014. www.ifptraining.com DE L ÉNERGIE ÉCONOMIE DE L AMONT ÉCONOMIE ÉCONOMIE DE L AVAL 34 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Amont DE L AVAL p 37 à 45 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 35 36 FRANÇAIS : EAM / EAM Économie et management de l amont pétrolier 19 JOURS Permettre

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES : L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE Notre vocation Réduire l empreinte carbone du territoire Assurer le bien-être thermique de nos clients En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014

Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 Port Finance International Morocco Casablanca, 14 et 15 Septembre 2014 QUELQUES MEILLEURES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GESTION PORTUAIRE Vincent Ernoux Fondation Valenciaport Fondation Valenciaport: au service

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE Rapport du groupe de travail présidé par Jean-Marie Chevalier Présenté à Madame Christine Lagarde Le 9 février 2010 Lettre de Mission de Madame Christine Lagarde à Jean

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 18 Le prix de revient import Si ce chapitre est placé en fin d ouvrage, c est simplement qu il

Plus en détail

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stéphane Caudron Energy Europe Ltd Congrès du Gaz - Paris 2007 2 L offre de flexibilité: multiples outils et multiples objectifs Objectifs: équilibrer

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

SAVOIRS ASSOCIES. S1 Etude et veille commerciale internationales

SAVOIRS ASSOCIES. S1 Etude et veille commerciale internationales SAVOIRS ASSOCIES Savoirs S1 Etude et veille commerciale internationales Limites de connaissances S11. Marketing international S11.1 La démarche marketing Concept de marketing, objectifs, évolution S11.2

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY

LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY I. Introduction I.1. L objectif du Code de bonne conduite I.2. La réglementation applicable I.3. Les engagements I.4. Contractualisation avec les prestataires II. Règles

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) Cet outil «passerelle» a

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

A F R I C O N S U L T

A F R I C O N S U L T L A F R I C O N S U L T CALENDRIER PAR DOMAINES DES PROGRAMMES DE FORMATION 2015 Afin de les repérer plus aisément, nos programmes sont présentés dans le calendrier ci-dessous, par grands domaines de compétences

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S CONVENTION AFG «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Jean-Marie Millour, Délégué Général de BP2S Bureau de Promotion du Shortsea Shipping 1 Organisations professionnelles Armateurs

Plus en détail

Réunion du 02/10/12 Proposition de refonte du programme / F.O. Page 1 / 5

Réunion du 02/10/12 Proposition de refonte du programme / F.O. Page 1 / 5 Page 1 / 5 ANNEXE PROGRAMME DES MATIERES DES CONCOURS CONCERNANT L'EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE N 1 Programme de droit appliqué au milieu maritime et portuaire I L'organisation juridictionnelle nationale

Plus en détail

Raffi nage - Gaz - Pétrochimie - Chimie. Raffinage...p. 43 à 53 Gaz...p. 54 à 60 Pétrochimie - Chimie...p. 61 à 64 Énergies Nouvelles...p.

Raffi nage - Gaz - Pétrochimie - Chimie. Raffinage...p. 43 à 53 Gaz...p. 54 à 60 Pétrochimie - Chimie...p. 61 à 64 Énergies Nouvelles...p. 40 www.ifptraining.com Raffinage - Chimie - 2014 ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE Raffi nage - Gaz - MATÉRIELS MATÉRIAUX CORROSION INSPECTION

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Permettre aux futurs professionnels d exercer

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4 Table des matières Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3 1. Des raisons environnementales poussant à l internationalisation des activités...3 2. Des raisons stratégiques poussant

Plus en détail

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz Jean-François Daubonne Directeur Commercial France GAS NATURAL FENOSA Multinationale dans l énergie avec 16 200 collaborateurs

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Energy Time 2015 Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En exploitation, commercialisation

Plus en détail

Conférence LSA - Préparez vos négociations commerciales 2012! Maîtriser les coûts d achat des matières premières

Conférence LSA - Préparez vos négociations commerciales 2012! Maîtriser les coûts d achat des matières premières www.pwc.com Octobre 2011 Conférence LSA - Préparez vos négociations commerciales 2012! Maîtriser les coûts d achat des matières premières Présentée par François Soubien Partner PwC Strategy Croissance

Plus en détail

Économie et management de l amont pétrolier

Économie et management de l amont pétrolier Économie de l Amont Économie de l Amont EAM / EAM Économie et management de l amont pétrolier 20 Jours Mod 1 - Niveau : Fondamentaux Mod 2 - Niveau : Perfectionnement Permettre aux participants de cerner

Plus en détail

TRANSPORT. Crédit photo: www.swisshipping.ch. www.altaprisma.com

TRANSPORT. Crédit photo: www.swisshipping.ch. www.altaprisma.com TRANSPORT Crédit photo: www.swisshipping.ch T.1. Les INCOTERMS 2010 Permettre aux participants de maîtriser les fondamentaux des INCOTERMS 2010 pour réussir leurs contrats commerciaux à l international.

Plus en détail

TRANSPORT MARITIME. Port Autonome Abidjan. Les Auxiliaires

TRANSPORT MARITIME. Port Autonome Abidjan. Les Auxiliaires TRANSPORT MARITIME Port Autonome Abidjan Port Autonome SanPedro Les Trafics Les Coûts et prix Les Auxiliaires Les Procédures Import Export 1 Les Coûts et prix Coûts portuaires Taux de fret Pilotage Remorquage

Plus en détail

PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE

PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE POUR LA PERIODE : 2005-2006 (PROPOSE SUR PIED DE L ARTICLE 9 DE L ARRÊTÉ ROYAL DU 4 AVRIL 2003 RELATIF AU CODE DE BONNE CONDUITE EN MATIÈRE

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45 01 LES INCOTERMS 9 1. Comprendre les incoterms 2. Typologie des incoterms 2010 3. Savoir utiliser les incoterms Travaux dirigés... 20 Vers l épreuve Choisir le bon incoterm u Différentes situations...

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 - Négoce. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 - Négoce

Cursus Sage ERP X3 - Négoce. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 - Négoce Cursus - Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d In, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «s Produits Sage» Nous vous proposons des s vous permettant de monter en

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-62, 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-62, 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF n 2012-01 Organisation de l activité de gestion d OPCVM ou d OPCI et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des risques Textes

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Le stockage de gaz en Europe

Le stockage de gaz en Europe Le stockage de gaz en Europe Diversités, similarités et fondamentaux de valorisation Philippe Girault Congrès du Gaz 13 septembre 2007 Agenda 1. Introduction 3. Stockage en Europe 2. Valeur de marché :

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN LOGISTIQUE STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne

Plus en détail

Prix des carburants. Février 2012

Prix des carburants. Février 2012 Prix des carburants Février 2012 Les apports du décret 2010-1033 du 8/11/2010 Après les évènements de fin 2008, une mission d experts propose au Gouvernement de nouvelles modalités de fixation du prix

Plus en détail

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS Table des matières LA PRATIQUE DU COMMERCE INTERNATIONAL Avant-propos Principales organisations internationales Liste des abréviations Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES

Plus en détail

Vendre à l international: comment sécuriser vos contrats?

Vendre à l international: comment sécuriser vos contrats? 11h00 DE LA REDACTION A LA SECURISATION La sécurisation de son process contractuel : c est gérer en amont les risques de la relation avec le partenaire Rédiger un contrat: c est se protéger - TOUT EST

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ LOGISTIQUE ET MANAGEMENT PORTUAIRE PARCOURS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME

AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ LOGISTIQUE ET MANAGEMENT PORTUAIRE PARCOURS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION AFFAIRES INTERNATIONALES ET INGENIERIE ECONOMIQUE SPÉCIALITÉ LOGISTIQUE ET MANAGEMENT PORTUAIRE PARCOURS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Économie et management de l aval pétrolier

Économie et management de l aval pétrolier Économie de l Aval Économie de l Aval EAV / EAV Économie et management de l aval pétrolier 20 Jours Mod 1 - Niveau : Fondamentaux Mod 2 - Permettre aux participants d acquérir une vue globale des principes

Plus en détail

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF

Textes de référence : articles 313-53-2 à 313-60, articles 318-38 à 318-43 et 314-3-2 du règlement général de l AMF Instruction AMF n 2012-01 Organisation de l activité de gestion de placements collectifs et du service d investissement de gestion de portefeuille pour le compte de tiers en matière de gestion des Textes

Plus en détail

Matières Appliquées Master 1

Matières Appliquées Master 1 Appliquées Master 1 SPÉCIALITÉ COMMERCE INTERNATIONAL Semestre 7 UE LA0C142X Droit des contrats du commerce international Circuits de distribution à l international Douanes Analyse d exploitation Marketing

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le management des risques constituent un enjeu majeur pour la pérennité du Groupe

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014

Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014 Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014 Depuis 1978, l Institut du port de Marseille Fos est spécialisé dans les formations professionnelles dans les domaines du maritime et du portuaire.

Plus en détail

LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION

LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION Laurent LÉVÊQUE UMR CNRS IDEES CIRTAI UNIVERSITÉ DU HAVRE Journées internationales sur la gouvernance

Plus en détail

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert 24 novembre 2015 Principales applications pour le stockage d énergie Black start Arbitrage Conventional Generation Renewable Distributed

Plus en détail

Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 -

Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 - LOGO CEA Développement Cycle droit des transports Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 - et Journée Rouennaise - Mercredi 15 avril 2015 - Programme Journée du

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

DE L INTERVENTION À L INDEMNISATION DU PROTOCOLE OPRC-HNS À LA CONVENTION HNS

DE L INTERVENTION À L INDEMNISATION DU PROTOCOLE OPRC-HNS À LA CONVENTION HNS DE L INTERVENTION À L INDEMNISATION DU PROTOCOLE OPRC-HNS À LA CONVENTION HNS Protocole OPRC-HNS Suite de la Convention OPRC Objectif : définir un cadre global pour la coopération internationale en établissant

Plus en détail

Partie 1. Les consubstantielles études et évaluations préalables du projet

Partie 1. Les consubstantielles études et évaluations préalables du projet Table des matières Préface... XI Avant-propos... XIII Abréviations et modes de citation... XV Introduction... 1 Partie 1. Les consubstantielles études et évaluations préalables du projet Chapitre 1. Les

Plus en détail

Cartographie et référentiel des métiers

Cartographie et référentiel des métiers Cartographie et référentiel des métiers Branche professionnelle du commerce Familles Les 21 fiches métiers par professionnelle... p.03... p.11... p.21... p.37... p.41... p.49... p.59... p.67... p.71 -

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

A F R I C O N S U L T

A F R I C O N S U L T CALENDRIER CHRONOLOGIQUE DES PROGRAMMES DE FORMATION 2015 Les programmes sont organisés par trimestre et présentés sur les 4 trimestres de l année Les Fiches techniques de ces programmes de formation sont

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel. Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013

L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel. Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013 L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013 Quelques définitions et valeurs sur l énergie Quels produits pour quels usages

Plus en détail

Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit

Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit Thème Liens avec le référentiel Transversalité économie droit THEME 1 LES PROCEDURES QUALITE, SECURITE, SURETE, CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Table ronde AFG le 14 septembre 2011 Guy Fasanino, Directeur Commercial 1 Sommaire Les PEGs : carrefour gazier européen Au sein d une offre simple et attractive

Plus en détail

Programme détaillé des cours de l Ecole des cambistes (ITM première année)

Programme détaillé des cours de l Ecole des cambistes (ITM première année) Programme détaillé des cours de l Ecole des cambistes (ITM première année) Intitulé du cours Durée en jours Programme détaillé Présentation de l ITM et des produits de marchés 1 1. Présentation de l ITM

Plus en détail

Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région

Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région Royaume du Maroc Agence Spéciale Tanger Méditerranée Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région Mai 2008 Sommaire 1. Vision & Stratégie 2. Port Tanger Med et intermodalité

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail