Trading et. Transport Maritime

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trading et. Transport Maritime"

Transcription

1 64

2 DE L ÉNERGIE Trading et DE L AMONT Transport Maritime DE L AVAL p 67 à 73 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 65

3 66

4 Marchés pétroliers 3 JOURS FRANÇAIS : TRT / MTP ANGLAIS : TRT / OMT Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits), aussi bien physiques que fi nanciers Cadres, pétroliers, distributeurs, grands consommateurs ou personnes concernées par les marchés de l énergie À l issue de cette formation, les participants de décrire les principaux marchés physiques de brut et de produits pétroliers d évaluer l importance des coûts de transport maritime dans le négoce pétrolier d identifi er les paramètres du risque fi nancier engendré par la fl uctuation des prix d expliquer les mécanismes des marchés de contrats à terme (futures), d options et de swaps de distinguer l utilité, les avantages et les imperfections de ces différents outils Les participants travaillent en groupes sur des exercices de couverture de risque prix FONDAMENTAUX DES MARCHÉS PÉTROLIERS Demande de pétrole et ses facteurs d évolution Pays producteurs, OPEP, pays consommateurs, compagnies pétrolières : contraintes et stratégies LE TRANSPORT MARITIME Caractéristiques techniques et fi nancières du shipping Gestion du shipping Shipping business : organisation, profi tabilité, opérations, contrats d affrètement et cas de jurisprudence NÉGOCE DU BRUT ET DES PRODUITS PÉTROLIERS Interface raffi nage/marchés Différentes pratiques commerciales : contrats long-terme, spot et forward Principaux marchés pétroliers et leurs caractéristiques Typologie des pétroles bruts et produits pétroliers Bruts de référence. Rôle des agences de reporting Trading de produits pétroliers Principales clauses d un contrat Formules de prix, Général Terms (spécifi cations, tolérance sur les quantités, Laycan, Laytime, NOR, surestaries,...) & Conditions, introduction aux Incoterms, etc. MARCHÉS À TERME Volatilité des marchés pétroliers Défi nition d un contrat à terme : cas du WTI et du Brent Fonctionnement d un marché : cas du NYMEX et de l ICE Principe de la couverture du risque de prix par des contrats à terme («futures») Imperfections des «futures». Le risque de base Impact de la structure des marchés à terme, report (contango), déport (backwardation) Exemples et exercices de couverture DE L ÉNERGIE DE L AMONT DE L AVAL PRODUITS DÉRIVÉS Défi nitions et marchés des différents types d options Intérêts et limites des options Défi nition et marchés des swaps Intérêts et limites des swaps TRADING ET TRANSPORT MARITIME STRATÉGIES DE COUVERTURE Étude de cas Lucien Guez FR Mai Rueil EM FR Sept Rueil EM FR Nov Rueil EM GESTION ET FINANCE 67

5 FRANÇAIS : TRT / CTP Cadre contractuel du trading pétrolier 3 JOURS Expliquer les fondamentaux du marché physique de pétrole brut et des produits pétroliers Revue de la rédaction des principales clauses d un contrat spot achat/ vente de produits pétroliers Cadres ou responsables concernés par les approvisionnements, la vente, la distribution, le suivi opérationnel, fi nancier, administratif de toute transaction portant sur du pétrolebrut ou des produits pétroliers A l issue de la formation, les participants d appréhender les principaux éléments infl uant sur le prix d un produit pétrolier de comprendre la signifi cation des termes utilisés dans les contrats et leur portée aussi bien opérationnelle, juridique que fi nancière Interactivité participants/animateur Les participants travaillent sur des études de cas correspondant à des clauses contractuelles INTRODUCTION Vue générale des différents acteurs du marché Principaux fl ux de pétrole brut et produits DÉTERMINATION DU PRIX Équilibres de marché (offre/demande) et ses implications sur les prix Notion d arbitrage entre zones Détermination des prix Méthodologie et rôle des agences de reporting : Platt s, Argus,... Principaux paramètres infl uant sur le prix d un brut ou d un produit Interface raffi nage/marché Notion de référence et détermination de la valeur d un brut par rapport à cette référence (Benchmark) Impact de la qualité d un produit sur son prix par rapport à un produit de référence côté Composante transport maritime Estimation du coût de transport maritime (utilisation «worldscale») Revue des principaux types d affrètement (spot, affrètement à temps, coque nue,...) Rôles et responsabilités des sociétés d inspection indépendantes Cartable de bord CONTRATS ACHAT/VENTE DE PRODUITS PÉTROLIERS Organisation d une salle de trading Rôles et responsabilités de chaque «offi ce» (front-offi ce, middle-offi ce, back-offi ce) Revue fonctionnelle (juridique, audit,...) des contrats Négociation et rédaction d un contrat Incoterms Principales clauses et leurs implications : opérationnelles (laycan, laytime, NOR, surestaries) fi nancières (modalités de paiement, limite de crédit, L/C, IUP, silent cover,...) douanières, fi scales, juridiques (clauses de sauvegarde, cas de force majeure,...) GT&C s (General Terms & Conditions) Évaluation des risques Suivi du contrat (opérationnel, fi nancier,...) Mise en place de mesures de contrôle continu 1,25 j ÉTUDES DE CAS Lucien Guez FR Avr Rueil EM FR Oct Rueil EM 68

6 FRANÇAIS : TRT / GRP Permettre aux participants d acquérir une vue globale et synthétique des aspects de gestion des risques dans les différentes activités de trading de pétrole et produits pétroliers Trading de pétrole et de produits : risques de marché et leur gestion opérationnelle MARCHÉS Les acteurs Le comportement du marché pétrolier 2 JOURS DE L ÉNERGIE Tout professionnel des services économiques, programmes, planifi cation, approvisionnements, mouvements de produits et recherche opérationnelle ou en relation avec ces services A l issue de la formation, les participants d apprécier les risques associés à chaque phase du trading des produits pétroliers d appréhender les différents outils de couverture de risque des marchés fi nanciers et d en apprécier l effi cacité ainsi que les limites de mettre en place des moyens de détection, de mesure et de contrôle de ces risques par le biais d une organisation du trading adéquate (procédures, ségrégation des tâches) de mettre en place des mesures de contrôle, notamment du risque de marché et du risque de crédit FONCTIONNEMENT D UNE SALLE DE MARCHÉ Front-offi ce Middle-offi ce Back-offi ce DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES Les risques de marché, de crédit, opérationnel, de liquidité, juridique et d image Le risque de marché : structure de prix : la notion de familles (cotations en spread, lecture d un Platt s) rappel des outils de couverture : futures, risque de base, swaps, options suivi des risques de marché : grecques, stress-tests, VaR, expected shortfall Le risque de crédit (notations, limites,...) Les autres types de risque : risque opérationnel et la gestion du physique (shipping, stockage,...) risque de liquidité risque juridique risque d image ÉTUDE DE CAS 1,25 j DE L AMONT DE L AVAL Études de cas de couverture et risque de marché GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME Lucien Guez FR Oct Rueil EM 69

7 FRANÇAIS : TRT / CES ANGLAIS : TRT / CFS Cadre technique, économique et juridique du shipping 4 JOURS Permettre aux participants d acquérir une connaissance approfondie des caractéristiques techniques et fi nancières du transport maritime Cadres de l activité commercialisation/ shipping qui doivent maîtriser tous les aspects opérationnels et contractuels de leurs opérations À l issue de la formation, les participants d évaluer les capacités nautiques et les critères techniques d un navire en particulier pour le transport hydrocarbures d apprécier et de mieux gérer l ensemble des risques liés aux activités maritimes : nautique, environnemental, politique,... d intégrer dans leur réfl exion les choix stratégiques qui s imposent à l armateur ou au transporteur de comprendre le marché de l affrètement et d engager une négociation dans les meilleures conditions Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DES NAVIRES Caractéristiques physiques : dimension, vitesse, propulsion, production d énergie,... Capacités de transport : tonnage, compartimentage, installation de transfert,... Vocabulaire maritime usuel, matières transportées : vrac liquide, vrac sec, conteneurs,... Offre de navires : types, tailles, âge,... TRANSPORT MARITIME : EXPLOITATION ET OPÉRATIONS État actuel de la construction navale Coûts d exploitation des navires : équipage, entretien, assurance, charges fi nancières,... Charges variables liées au voyage : soutes, frais de ports,..., marché des soutes Fiscalité de l exploitation des navires : pavillons nationaux, pavillons de complaisance, Notions générales de droit maritime : eaux territoriales, zone économique exclusive (ZEE), passage des détroits, transit dans les canaux Routes maritimes : fl ux principaux, eaux resserrées et séparation du trafi c, organisation portuaire CONTRÔLE DES RISQUES ET PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Impact du transport maritime sur l environnement : émissions, consommation d énergie, pollutions Conventions internationales pour l environnement : IMO, MARPOL, SOLAS, STCW,... Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires : ISPS Procédures pour les produits : Ship Vetting, Terminal Vetting, Flotte Management (TMSA) MÉTIERS D OPÉRATEURS MARITIMES : CHOIX STRATÉGIQUES Aspects fondamentaux : denrées transportées, tailles et conditionnement, intégration logistique Contraintes et risques encourus de l armateur et de l affréteur Diverses options stratégiques : armements intégrés, armateurs-opérateurs, majors pétrolières, opérateurs de lignes ou tramping, opérateurs T/C, armement quasi-exclusif, sous-traitance totale,... Arbitrages entre emport de fret ou emport de carburants soutes Organisation des marchés de l affrètement Fixation des prix, outils modernes du marché : WORLDSCALE, FFA, BITR, PLATT S,... Politique commerciale : contrat d affrètement ou de transport, stratégies CONTRATS D AFFRÈTEMENT ET CHARTES-PARTIES Différents contrats d affrètement (charte-partie, coque-nue, à temps ou au voyage) Parties au contrat et responsabilités (fi nancières, commerciales, économiques, politiques) Fréteur, affréteur, courtier, négociation : offre de navires, cargaisons disponibles, mise en relation des parties, fi xation des main terms. Cas pratique de négociation Clauses standard ou essentielles : LAYTIME, NOR, DEMURRAGE, PFR, BCM,... Clauses particulières ou rider clauses : poids de la tonne, options de durée, volume, buy-back, profi t/loss sharing, indexation du fret, indexation des coûts, soutes,... Pratique de l utilisation des chartes-parties : Shellvoy, Asbatank, Synacomex, Gencon, Amwelsh Règlement des litiges CHAÎNE DU TRANSPORT MARITIME ET COMMUNAUTÉ PORTUAIRE Agent maritime et consignataire de navires : représentant de l armateur/affréteur Ses missions : organisation des escales, réception et livraison du fret Gestion du navire dans le port : pilotage, capitainerie, remorquage, lamanage,... Sécurité nautique du navire : protection du quai, délai d appareillage, prévention de la pollution 0,75 j 0,75 j 0,75 j 0,75 j Lucien Guez FR Mars Rueil EM FR Oct Rueil EM 70

8 Marchés gaziers 2 JOURS FRANÇAIS : TRT / MGN ANGLAIS : TRT / GMT Expliquer le fonctionnement des marchés gaziers, aussi bien physiques que fi nanciers Cadres, pétroliers, gaziers, distributeurs, grands consommateurs concernés par les marchés de l énergie OFFRE ET DEMANDE GAZIÈRE Réserves, production et consommation de gaz naturel Impact des gaz non conventionnels Évolution de la demande, projections Grands marchés mondiaux du gaz naturel, principaux projets d exportation Rôle et développement du GNL, commerce international DE L ÉNERGIE À l issue de la formation, les participants d analyser les fondamentaux de l offre et des demandes régionales gazières de comprendre la structure de base des contrats long terme de décrire les différents marchés gaziers et les types de transactions d appréhender les techniques de gestion du risque de fl uctuation des prix Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats CONTRATS LONG TERME Analyse des clauses majeures des contrats de long terme Grands types de contrats Clauses essentielles : volumes, fl exibilités, take-or-pay Clauses de prix, principes d indexation, notions de valeur de marché et de valeur netback, indexation spot Évolution récente des contrats de long terme de gaz naturel MARCHÉS SPOT ET FORWARD Marchés spot Contrats forward Hubs gaziers américains Marchés spot au Royaume-Uni et sur la plaque continentale européenne Références de prix et marchés organisés Marché spot mondial du GNL 0,75 j DE L AMONT DE L AVAL MARCHÉS FINANCIERS Caractéristiques des contrats Futures Fonctionnement des marchés organisés : NYMEX et ICE Les Futures : outils de gestion du risque de fl uctuation des prix (hedging) Risque de base et imperfections du hedging RISK MANAGEMENT Swaps : principes et caractéristiques Options sur les marchés organisés (call, put) Outils de gestion échangés de gré à gré (caps, fl oors, collars, etc.) TRADING ET TRANSPORT MARITIME GESTION ET FINANCE Lucien Guez FR Juin Rueil EM FR Nov Rueil EM 71

9 FRANÇAIS : TRT / CTG ANGLAIS : TRT / CGT Cadre contractuel du trading gazier 3 JOURS Acquérir une connaissance pratique des dispositions importantes des contrats de vente et de transport de gaz naturel à long terme Cadres en charge de la négociation et de la mise en œuvre des contrats de vente et de transport de gaz naturel A l issue de la formation, les participants d identifi er les clauses essentielles des contrats gaziers long terme d évaluer les clauses commerciales les points clés à négocier d expliquer les principes de valorisation du gaz et de tarifi cation du transport Interactivité participants/animateurs Exemples de contrats CONTRATS GAZIERS LONG TERME Grands principes des contrats gaziers long terme Grands types de contrats gaziers Analyse des clauses majeures des contrats long terme : Commerciales : durée : contrats déplétion, supply, peak shaving, seller s nomination et interruptible volumes : ACQ, DCQ, MDQ, AMQ, facteur de swing, excess gas et take-or-pay qualité : spécifi cations techniques, limite de variation autorisées et pénalité en cas de non-conformité prix : principe d indexation, notions de valeur de marché et de valeur net-back points de livraison : lieu, type de mesure, fréquence, précision et tolérance Responsabilités : force majeure, cession d actif, désignation des experts, arbitrage et droit applicable Opérationnelles : installation, comptage et analyse, échanges d informations, confi dentialité, facturation et paiement droit de propriété, risque et dispositions générales Évolution récente des contrats gaziers long terme CONTRATS DE TRANSPORT DE GAZ Grands principes des contrats de transport de gaz Analyse des clauses majeures des contrats de transport de gaz : point de livraison/relivraison, spécifi cation quantité et réservation de capacité (delivery commitment, profi l de capacité réservé et les obligations de passage) structure tarifaire (le ship-or-pay, tarifi cation fi xe ou variable) allocation des quantités procédures d ajustements de qualité et programmation des enlèvements durée, cas de force majeure provisions pour raccordement (tie-in) et les dispositions générales Tendance et évolution récente des contrats de transport de gaz 2 j Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 72

10 FRANÇAIS : TRT / APE Approvisionnements énergétiques 3 JOURS Comprendre la mise en place et l optimisation d un approvisionnement énergétique Industriels, acheteurs, fournisseurs d énergie et toute personne impliquée dans le domaine énergétique (administrations, conseil, audit, banques, organismes de régulation) À l issue de la formation, les participants de défi nir et comparer les ressources énergétiques d identifi er les besoins d un acheteur d expliquer les contrats d approvisionnement d arbitrer les approvisionnements énergétiques PANORAMA DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES Energies utile, primaire, secondaire Ressources énergétiques fossiles et renouvelables : défi nitions, caractéristiques et prix Facteurs de conversion entre les différents types d énergies Scène énergétique par zone et par secteur APPROVISIONNEMENT ÉNERGÉTIQUE ET GESTION DE PORTEFEUILLE Identifi cation des besoins des acheteurs Arbitrages des ressources énergétiques : disponibilité, rendement, émissions de GES (prix du CO2e) Contrats d approvisionnement (gaz, électricité, charbon, etc.) Introduction à la gestion du portefeuille énergétique et au risque prix MISE EN SITUATION Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel DE L ÉNERGIE DE L AMONT Quiz sur les différentes ressources énergétiques Exercice de gestion de portefeuille Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME DE L AVAL Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 73

Trading et Transport Maritime

Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime Trading et Transport Maritime TRT / MTP TRT / OMT Marchés pétroliers Niveau : Perfectionnement 3 Jours Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits),

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie 24 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Énergie DE L AVAL p 27 à 33 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 25 26 FRANÇAIS : ENE / EPE ANGLAIS : ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 JOURS

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES Annonce interne RECHERCHE POUR SES FILIALES Sonatrach Gas Commercialisadora : Sonatrach Gas Marketing - Londres : Sonatrach Gas Italia : RECHERCHE POUR SA FILIALE Sonatrach Gas Commercialisadora ANNONCE

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : Bourse de l emploil Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : BRANCHE SIPEX E.111 (Bamako-Mali) E.112 Un Directeur de Projet (Bamako-Mali)

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

Cartographie et référentiel des métiers

Cartographie et référentiel des métiers Cartographie et référentiel des métiers Branche professionnelle du commerce Familles Les 21 fiches métiers par professionnelle... p.03... p.11... p.21... p.37... p.41... p.49... p.59... p.67... p.71 -

Plus en détail

CMA CGM MARCO POLO. le plus grand porte-conteneurs Au monde. CMA CGM, une flotte innovante au service de ses clients

CMA CGM MARCO POLO. le plus grand porte-conteneurs Au monde. CMA CGM, une flotte innovante au service de ses clients dossier de presse CMA CGM MARCO POLO le plus grand porte-conteneurs Au monde CMA CGM, une flotte innovante au service de ses clients Fondé en 1978 par Jacques R. Saadé, CMA CGM est aujourd hui le 3 ème

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 Adresse : 65, Lot El Bina, Dély Ibrahim, Alger Algérie Tél : 021 910 77 E-mail : ifirstmag@gmail.com Fax: 021 910 768 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES

Plus en détail

La sécurité & sûreté maritime en Tunisie. Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande

La sécurité & sûreté maritime en Tunisie. Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande La sécurité & sûreté maritime en Tunisie Ministère du transport Direction Générale de la Marine Marchande 1 QUELQUES DONNEES Une façade maritime de 1300 Km de côtes. La flotte nationale Tunisienne comporte

Plus en détail

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Elisabeth TERZIC CDES STRASBOURG 03 décembre 2008 L exclusivité de la Convention

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique Pour plus d information www.sea-invest.com 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Investir dans le pétrole et le gaz à travers une stratégie éprouvée Indices stratégiques de Vontobel Juillet 2014 Page 2 Les prix de l énergie augmentent Les prix de nombreuses

Plus en détail

CODE COMMUNAUTAIRE DE LA MARINE MARCHANDE

CODE COMMUNAUTAIRE DE LA MARINE MARCHANDE COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE ----------------------- UNION ECONOMIQUE DE L AFRIQUE CENTRALE --------------------- SECRETARIAT EXECUTIF ---------------------- CODE COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 TITRE ABRÉGÉ 1. Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports

Plus en détail

OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE

OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE (GAZ & ÉLECTRICITÉ) Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I jacques.percebois@univ-montp1.fr

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime ANNEXE 1 Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime 1. Introduction En permanence, plus de 20000 navires marchands sillonnent les mers européennes.

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

Chapitre 5 : Le marché de gros

Chapitre 5 : Le marché de gros Le marché de gros 65 Chapitre 5 : Le marché de gros Le marché de gros est le terrain de rencontre entre l offre et la demande. Les activités qui s y déroulent sont certainement les moins connues du public

Plus en détail

COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES

COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES QUI SOMMES NOUS? CÔTE D IVOIRE GHANA TOGO BURKINA FASO Une équipe d experts qualifiés et expérimentés Un réseau de sociétés présent dans les principaux ports de l Afrique

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION Sur les 149 diplômés entrant dans le champ d enquête (de nationalité française et en formation initiale), 111 ont répondu au questionnaire soit un taux de réponse de 74,5%. Diplômés étant directement entrés

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Discovering Hidden Value

Discovering Hidden Value Discovering Hidden Value A la découverte de la valeur cachée Consultation pour les Opérations de Forage Proposées en Offshore Marocain 2013 Qui est Cairn Energy? Cairn est une société de pétrole et de

Plus en détail

Total Sélection Période de souscription : Durée d investissement conseillée Éligibilité

Total Sélection Période de souscription : Durée d investissement conseillée  Éligibilité Total Sélection Instrument financier émis par Natixis SA (Moody s : A2, Fitch : A, Standard & Poor s : A au 20 novembre 2014) dont l investisseur supporte le risque de crédit. Total Sélection est une alternative

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Assurance Responsabilité Civile liée aux Yachts

Assurance Responsabilité Civile liée aux Yachts Assurance Responsabilité Civile liée aux Yachts Comprehensive Cover. Exceptional Service. Le Club Principales caractéristiques de notre produit: Grâce à sa stabilité financière, à sa longue expérience

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Macroéconomie et Change La BCE frappe fort. L euro s effondre

Macroéconomie et Change La BCE frappe fort. L euro s effondre Semaine du 19/01/2015 au 26/01/2015 Macroéconomie et Change La BCE frappe fort. L euro s effondre Electricité Une semaine plus tendue sur les marchés de l électricité Pétrole Le brut stable autour de $49/b

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM UNE PRÉSENCE GLOBALE, UNE EXPERTISE LOCALE EUROPE MEDITERRANEE MOYEN-ORIENT 83% d effectifs locaux AMERIQUES 89% d effectifs locaux ASIE 79% d effectifs

Plus en détail

Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement

Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement Site de repli et mitigation des risques opérationnels lors d'un déménagement Anne Claire PAULET Responsable Risques Opérationnels GASELYS AGENDA PRÉSENTATION GASELYS LES RISQUES OPÉRATIONNELS CONTINUITÉ

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 6 Négocier les règles Incoterms 1 QU EST-CE QU UN INCOTERM? Incoterm : contraction d INternational

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

TARGET ACTION TOTAL MARS 2015

TARGET ACTION TOTAL MARS 2015 TARGET ACTION TOTAL MARS 2015 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 1 Durée d investissement conseillée : 8 ans (hors cas de remboursement automatique

Plus en détail

Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed

Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed Semaine du 06/12 au 13/12/2013 Macroéconomie et Change Vers un durcissement de la politique de la Fed Electricité Pas de tendance marquée pour les prix de l électricité sur la courbe Pétrole Prix en baisse

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

Cloud pour applications PC SOFT Tarification

Cloud pour applications PC SOFT Tarification Cloud pour applications PC SOFT Tarification Date d entrée en vigueur de cette tarifi cation : 26 mai 2014 16:44 Présentation Le Cloud pour applications PC SOFT met à votre disposition des plateformes

Plus en détail

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie 1 dans le transport international de marchandises : problématique de la garantie La mondialisation consacre le passage d une économie qui fonctionnait essentiellement dans le cadre des Etats Nations à

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

certificats 100% sur matières premières

certificats 100% sur matières premières certificats 100% sur matières premières investir sur les matières premières en toute simplicité PRODUITS À Capital non garanti Les matières premières un actif financier avant tout physique Issues de la

Plus en détail

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression Les services de fourniture et de gaz de compression de gaz naturel et de gaz de compression EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

la conformité LES PRINCIPES D ACTION

la conformité LES PRINCIPES D ACTION La fonction Conformité au sein de BNP Paribas La fonction Conformité a été créée en décembre 2004, en anticipation de nouvelles dispositions du règlement 97-02 sur le contrôle interne des établissements

Plus en détail

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr Numérique Architecte Informatique et Bureautique des Entreprises www.allinclouded.fr www.flexsi.fr NOS DOMAINES D EXPERTISE Informatique - Bureautique - Audiovisuel - Consommables et accessoires Financement

Plus en détail

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr Numérique Architecte Informatique et Bureautique des Entreprises www.allinclouded.fr www.flexsi.fr ID NOS DOMAINES D EXPERTISE Informatique - Bureautique - Audiovisuel - Consommables et accessoires Financement

Plus en détail

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Le Groupe SIGMA Le Pôle Transport Energies Logistique L innovation dans la Supply Chain Le Groupe SIGMA Implantations & Chiffres Clés CA 2012 69,5 M

Plus en détail

GLOSSAIRE DU TRANSPORT MARITIME. p 1 / 28

GLOSSAIRE DU TRANSPORT MARITIME. p 1 / 28 GLOSSAIRE DU TRANSPORT MARITIME p 1 / 28 ABANDON Suite à un accident ou fortune de mer : Décision du propriétaire de la marchandise (Porteur du connaissement, chargeur ou destinataire), d abandonner tout

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

> La régulation du marché de l électricité

> La régulation du marché de l électricité 46 Commission de régulation de l'énergie Rapport d'activité Juin 2006 > La régulation du marché de l électricité I Les acteurs et les marchés de l électricité 1 > Les acteurs européens du marché français

Plus en détail

WEB TECHNOLOGIES CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT INFORMATIQUE SECTEURS MARITIME ET AERIEN

WEB TECHNOLOGIES CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT INFORMATIQUE SECTEURS MARITIME ET AERIEN WEB TECHNOLOGIES CONCEPTION ET DEVELOPPEMENT INFORMATIQUE SECTEURS MARITIME ET AERIEN LE Menu initial de GESTESCALE contient les principales fonctionnalités suivantes : - Stevedoring : création d une pro

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long»

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» REFERENCE : 202 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Souligner les aspects techniques et économiques

Plus en détail

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe Les réformes successives de la PAC depuis 1992 ont induit une plus forte variabilitédes prix Baisse des prix institutionnels,

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Contexte pétrolier 2010 et tendances

Contexte pétrolier 2010 et tendances Contexte pétrolier 21 et tendances L incertitude du contexte économique, en particulier dans les pays occidentaux, est à l origine d une fluctuation marquée du prix du pétrole en 21 : minimum de 67 $/b

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée.

Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée. Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée. SEND 208.5 Traitez vos ordres de transport aérien, import et export, plus rapidement que jamais. Obtenir une cotation, confirmer une

Plus en détail

Options et Volatilité (introduction)

Options et Volatilité (introduction) SECONDE PARTIE Options et Volatilité (introduction) Avril 2013 Licence Paris Dauphine 2013 SECONDE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS

LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS Les collection océanides LOGISTIQUE ET TRANSPORT DES VRACS Sous la direction de Yann Alix et Romuald Lacoste Partie III - Les secteurs du breakbulk et la conteneurisation 289 CAPSULE PROFESSIONNELLE 9

Plus en détail

conseils en assurances, crédit, gestion patrimoniale

conseils en assurances, crédit, gestion patrimoniale L INDEPENDANCE D UN GROUPE conseils en assurances, crédit, gestion patrimoniale LE GROUPE EUROPEA «La qualité s apprécie dans la durée» Cabinet de Courtage en Assurances, Crédits et Gestion de Patrimoine

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Le recours aux produits dérivés dans le cadre de la gestion de la dette publique

COUR DES COMPTES. Le recours aux produits dérivés dans le cadre de la gestion de la dette publique COUR DES COMPTES Le recours aux produits dérivés dans le cadre de la gestion de la dette publique Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants Bruxelles, mars 2006 COUR DES COMPTES

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance (1)

Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance (1) alpha privilège Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Durée d investissement conseillée : 5 ans (hors cas de remboursement automatique

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois DESCRIPTIF DES PRESTATIONS de l Association des promoteurs constructeurs genevois APCG, avril 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE 3 A - PRESTATIONS EN VUE DE L AUTORISATION DE CONSTRUIRE ET OUVERTURE DU

Plus en détail

2014-2017. DUT Gestion Logistique et Transport. Organisation des études. Un passeport pour l étranger & formation bilingue.

2014-2017. DUT Gestion Logistique et Transport. Organisation des études. Un passeport pour l étranger & formation bilingue. Institut Universitaire de Technologie GLT Gestion Logistique & Transport Place Robert Schuman - BP 4006 76610 Le Havre 02.32.74.46.00 - Fax 02.32.74.46.71 Secrétariat administratif iut-sec-glt@univ-lehavre.fr

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

Poursuivez, Atteignez, Dépassez vos objectifs

Poursuivez, Atteignez, Dépassez vos objectifs Leverage & Short X5 Pétrole Brent et Or Poursuivez, Atteignez, Dépassez vos objectifs Produits présentant un risque de perte en capital, émis par société générale Effekten GmbH (société ad hoc de droit

Plus en détail