DESS INGENIERIE FINANCIERE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DESS INGENIERIE FINANCIERE"

Transcription

1 DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1

2 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options de Change Exotiques; Le Change à Terme Valorisé. 2

3 1 - le change au comptant (Spot) Il s agit d une opération de conversion immédiate d une devise contre une autre, à un cours déterminé, aux conditions de marchés, les flux s échangeant 2 jours ouvrés après la date de mise en place. Aujourd hui, on passe d un raisonnement à l incertain à un raisonnement au certain. Il faut considérer qu un Euro vaut x Dollars et non plus qu un Dollar vaut y Euros. 3

4 1 - le change au comptant (Spot) 4

5 1 - le change au comptant (Spot) : Quelques cours croisés 5

6 2 - le change à terme Opération qui permet de se garantir un cours de change à une date future, appelée TERME. Les variantes les plus utilisées sont le terme à préavis et le terme fixe. 6

7 2 -le change à terme Terme à préavis Ce produit s adresse aux entreprises qui veulent couvrir un courant d affaires prévisionnel (import/export), mais qui ne connaissentpas à l avance, la répartition, dans le temps, de leurs échéances de paiement. Au moment de la mise en place de l opération, seul, le cours comptant est définitivement déterminé. Aucune échéance de dénouement n est préalablement fixée. Toutefois, l opération de change à terme doit être dénouée, au plus tard, à l issue d un an. La partie constitutive du cours final à terme, le report ou le déport, est calculée lors de chaque dénouement. Il est basé sur la différence, entre les moyennes des taux au jour le jour des 2 devises concernées, pendant la période. Les dénouements partiels sont possibles. 7

8 2 - le change à terme TERME A PREAVIS (exemple) Un exportateur ne connaît pas la date de disponibilité de ces fonds, mais souhaite se couvrir dès aujourd hui. Il met en place un terme à préavis. Au bout de 3 mois (92 jours), il veut lever l enveloppe mise à sa disposition. Sur la période les taux moyens constatés au jour le jour sont: Taux EUR : 3.30 % Taux USD: 1.75 % 8

9 2 - le change à terme TERME A PREAVIS (exemple) On en déduit donc le report qui va lui être appliqué : =0.86* 1+( ( 1.75*92) / 36000) 1 + ((3.30* 92)/ 36000) Par l intermédiaire d un terme fixe, on détermine a priori, en fonction des taux anticipés par le marché les points de report/ déport. A contrario, le terme à préavis fixe les points de terme à posteriori sur les taux effectivement appliqués au jour le jour pendant la période. 9 Attention : le GBP se calcule sur une base exacte /365.

10 2 -le change à terme Terme fixe En concluant avec sa banque un contrat de change à terme fixe : -L entreprise connaît immédiatement et de manière ferme, le cours d achat (ou de vente) des devises qu elle doit verser à un fournisseur (ou recevoir de son client étranger), à une échéance future clairement précisée. -Le cours à terme est composé du cours au comptant (en vigueur au moment de la négociation avec la banque), majoré d un report ou minoré d un déport. 10

11 2 - le change à terme Terme fixe Report ou déport correspondent à la différence des taux d intérêts entre les devises, sur la période considérée: -Il y a report, si le taux de la devise principale traitée est inférieur à celui de la devise secondaire. -Il y a déport, si le taux de la devise principale est supérieur à celui de la devise secondaire. 11 -Le cours de change à terme est déterminé en ajoutant ou en retranchant au cours comptant une somme appelée report ou déport, reflétant la différence entre les taux d'intérêt espectifs sur le marché des deux devises.

12 2 - le change à terme TERME FIXE (exemple) Soit un exportateur qui doit encaisser 1M USD dans 6 mois(182 j). EUR/USD: / Tx USD 6 mois : 1.75 / 1.85 Tx EUR 6 mois : 3.35 / 3.45 On emprunte X USD à 1.85% sur 6 mois tels que: X= / (1+(1.85*182)/36000)= USD Vente au comptant de USD contre EUR : X= / =

13 2 - le change à terme TERME FIXE (exemple) On place les EUR à 3.35% X= * (1+(3.35*182)/36000)= On en déduit le cours à terme : X= / =

14 2 - le change à terme Avantages : -Il se garantit par avance une parité d échange déterminée entre deux devises sans incidence de trésorerie. -Le contrat à terme peut être en outre dénoué par anticipation ou prorogé par des opérations de comptant et de terme simultanées pour un coût de transaction limité. 14 Contraintes : -La fixation d un cours futur ne permet pas de tirer profit d une évolution favorable des cours de change. -Nécessite une bonne maîtrise des flux, des dates de règlement et de rapatriement. -Ne permet pas de couvrir un risque conditionnel.

15 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE PRINCIPES DE COTATION Un swap de change est une opération simultanée de trésorerie, portant sur deux devises, pendant une période déterminée, sur la base d un cours spot prédéfini, avec «l emprunt» d une devise et le «prêt» de l autre devise. On peut décomposer le swap de change en deux opérations de change simultanées, l une conclue au comptant et l autre à terme. Le swap de change se cote donc en points et non pas en différentiel de taux. 15

16 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE CALCUL DU FORWARD Forward = S* 1+( ( TxDev2*NbJ) / 36000) 1 + ((TxDev1* Nbj) / 36000) Avec : S = Spot TxDevn = Taux d intérêt de la Devise n sur la période NbJ = Nombre de Jours de la période 16 Remarque : si la devise traitée est le GBP, ne pas oublier d appliquer la base

17 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE CALCUL DU FORWARD(exercices) 17

18 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE UTILISATION DES FX SWAPS DANS LES ARBITRAGES (exemple) 18

19 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE Principes de Gestion d un book de swaps en NPV (Net Present Value) (exemples donnés en cours) 19

20 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE Les cours «croisés» 20

21 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE Les cours «croisés» : comparaison des résultats 21

22 2 - le change à terme APPLICATION DES POINTS DE TERME AUX SWAPS DE CHANGE Les périodes Date 02-mars-05 Nbre Jrs Valeur 04-mars mois 04-avr mois 04-mai mois 06-juin mois 05-juil mois 04-août mois 06-sept mois 04-oct mois 04-nov mois 05-déc mois 04-janv mois 06-févr mois 06-mars Autres Dates 11-mars mars-05 14

23 3 - les options de change Une option de change est un contrat qui donne la possibilité à son titulaire d acheter, moyennant le règlement d une prime, un droit de vendre (PUT)ou d acheter (CALL) une devise contre une autre devise à un cours fixé immédiatement (appelé cours d exercice, ou Strike)) dans un délai prévu. On parle d option européenne si l exercice se situe à la date d échéance et d option américaine si elle peut être exercée à tout moment à l intérieur du délai prévu au contrat. 23

24 3 - les options de change Utilisation par un exportateur L entreprise exportatrice achète une option de vente (PUT) sur la devise. Selon l évaluation des marchés, elle peut: -Revendre l option et encaisser une prime si l option n est pas échue. -Ne pas exercer l option et vendre les devises au comptant si à l échéance, le cours sur le marché est plus avantageux à celui de l option. -Exercer l option au cours fixé si à l échéance, le cours au comptant sur le marché est moins favorable que le prix d exercice de l option. 24

25 3 - les options de change Utilisation par un importateur L entreprise importatrice achète une option d achat (CALL) sur la devise. Selon l évaluation des marchés, elle peut: -Revendre l option et encaisser une prime si l option n est pas échue. -Ne pas exercer l option et acheter les devises au comptant si à l échéance, le cours au comptant sur le marché s avère plus avantageux que celui de l option. -Exercer l option au cours fixé si à l échéance, le cours au comptant sur le marché est moins favorable que le prix d exercice de l option. 25

26 3 - les options de change Le montant de la prime est fonction : du prix d exercice par rapport au cours comptant, du différentiel de taux entre les deux devises, de la durée de l option, de la volatilité de la parité. 26

27 3 - les options de change Avantages : -Technique qui permet de bénéficier de l évolution favorable des cours de la devise ; -Permet de couvrir le risque de change sur des flux incertains. 27

28 3 - les options de change Contraintes : -Coût de la prime -Montant nominal équivalent à EUR. -Seules les principales devises sont concernées (USD, GBP, CHF, JPY), même s il est toujours possible de trouver des cotations sur les autres monnaies (cf problématique de liquidité ) 28 -Requiert un savoir-faire pour être en mesure d exploiter totalement les qualités du produit.

29 3 - les options de change Les volatilités 29 janv. avr. juil. oct. janv. avr. juil. oct. janv. avr. juil. oct. janv. avr. juil. oct. janv. avr Price

30 4 - les options de change «exotiques» * Les Options à prime réduite ou «Zéro» Le principe consiste à conjuguer l achat et la vente simultanés de deux options, permettant ainsi de réduire, voire d annuler la prime initiale. 30 La garantie se situe alors dans un «TUNNEL» encadrant le cours à terme de la parité concernée. Il est d ailleurs intéressant de faire varier les bornes de ce tunnel pour ajuster la prime finale.

31 4 - les options de change «exotiques» * Les Options à barrière Barrière désactivante (KO=Knock-Out) Le détenteur d une option à barrière désactivante possède le droit d acheter (CALL) ou de vendre (PUT) une devise contre une autre, tant que cette barrière (KO) n a pas été franchie. Dès qu elle est atteinte, l option disparaît. La contrepartie de cette contrainte est une prime très réduite. 31

32 4 - les options de change «exotiques» * Les Options à barrière Barrière désactivante (KO=Knock-Out) : exemples Achat d un CALL EUR/PUT USD échéance 3 mois Strike Prime = 2.18% flat Achat d un CALL EUR/PUT USD échéance 3 mois 32 Strike , KO Prime = 0.60% flat

33 4 - les options de change «exotiques» * Les Options à barrière Barrière activante (KI=Knock-In) Le détenteur d une option à barrière activante ne possèdera possède le droit d acheter (CALL) ou de vendre (PUT) une devise contre une autre, que si cette barrière (KI) est franchie. Dès qu elle est atteinte, l option apparaît. La prime de cette option est légèrement inférieure à la prime d une option vanille. 33

34 4 - les options de change «exotiques» * Les Options à barrière Barrière activante (KI=Knock-In) : exemples Achat d un CALL EUR/PUT USD échéance 3 mois Strike Prime = 2.18% flat Achat d un CALL EUR/PUT USD échéance 3 mois 34 Strike , KI Prime = 1.58% flat

35 4 - les options de change «exotiques» * Les Options à barrière: remarques -On peut utiliser des barrières à fenêtres -Une relation existe entre les primes des options à barrières : Prime KO + Prime KI = Prime Vanille, en excluant les fourchettes de cotations (forwards, volatilités, spots, ) 35

36 4 - les options de change «exotiques» * Autres types d options exotiques -Les Options Look-Back Le prix d exercice est calculé a posteriori. Il s établit sur la cotation la plus favorable observée sur la durée de vie de l option, à partir d une référence établie. La conséquence est une prime beaucoup plus élevée qu une option «vanille». 36

37 4 - les options de change «exotiques» * Autres types d options exotiques -Les Options Asiatiques Le Strike est également calculé a posteriori. Il est égal à la moyenne du cours de référence sur une série de constatations (quotidiennes, hebdomadaires, ). 37 La prime d une option asiatique est inférieure à la prime d une option classique.

38 5 - le change à terme valorisé Il s agit d un produit hybride, à mi-chemin entre le change à terme classique et l option de change. On peut ainsi garantir un cours d achat maximum (ou un cours minimum de vente) à une échéance fixée, réservant la possibilité de profiter d une partie de l évolution favorable du cours de change, lors du dénouement du contrat. 38

39 5 - le change à terme valorisé A l échéance du contrat, le cours garanti est comparé au cours comptant de référence. Si l écart se révèle favorable, le cours garanti est amélioré d une fraction de cette différence. Ce pourcentage d évolution favorable est déterminé lors de la conclusion du contrat. Le cours garanti dépend du pourcentage de valorisation souhaité. 39

40 5 - le change à terme valorisé Avantages Couverture complète du risque de change, grâce au cours garanti Permet de bénéficier d une partie de l évolution favorable des marchés 40

41 5 - le change à terme valorisé Inconvénient principal Le cours garanti est moins favorable qu une opération de change à terme classique. 41

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques Les options classiques Options sur futures court terme et long terme Mécanismes et Utilisations Valorisation Sensibilités Options sur marché OTC CAP/FLOOR Swaptions Options sur obligations

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 Tunis, le 18 décembre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 OBJET : Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2001-11 du 4 mai 2001 relative au Marché des changes et instruments de couverture

Plus en détail

Swap et Swap vanille 2 / 9

Swap et Swap vanille 2 / 9 Les SWAPs 1 / 9 Swap et Swap vanille Définition Un swap est un accord entre deux entreprises pour échanger des flux de trésorerie dans le futur. Cet accord définit les dates auxquelles ces flux (ou cash-flows)

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

= On peut directement utiliser cette formule, mais on peut également factoriser par si cela nous convient, et l on a : 1+ +1

= On peut directement utiliser cette formule, mais on peut également factoriser par si cela nous convient, et l on a : 1+ +1 Correction de l exo6 sur l option : (je tiens à rappeler ceux qui n étaient pas présents lors de la dernière séance qu une erreur s est glissée dans le sujet, en effet au lieu d un cours spot au 1/3/2012,

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ ANNEXE A LA NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT N 2002-09 du 12 DECEMBRE 2002 du CRC relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les

Plus en détail

Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0)

Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0) Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0) Mia Space est une société française spécialisée dans la conception de satellites. Le siège de la société est officiellement localisé à Grigny. Mia Space rassemble près de

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL COMMERCE INTERNATIONAL (21 février 2011) Le risque de change Le risque de change correspond à un risque de paiement plus élevé pour l'importateur ou d'une recette moindre pour l'exportateur dans les deux

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options Université de Lorraine Modélisation Stochastique Master 2 IMOI 2014-2015 TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options 1 Les options Le but de ce

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Change

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Change Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Change Aoris Conseil Emmanuel Laffort 1 Finance de marché (Devise) 2009-2010 Change - Généralités Caractéristiques Marché international Premier marché

Plus en détail

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE Page de 6 7 Le coût moyen réel de la dette est de 6,779 % pour l'année 0, comparativement à 7,0 % pour l'année 0. Le taux retenu par la Régie pour l'année 0 était de 7,00

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options Marchés Financiers appliqué de finance de marché Options 1 Options Généralités Instruments permettant de prendre position sur l évolution d un actif. On peut parier à la hausse d une valeur (achat de Call),

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel Qu'est-ce qu'un fonds à formule? THESAURUS 2013 Tous droits de CONFIDENTIEL reproduction réservés Obligation Options 100% Capital garanti Performance 1- Qu est-ce qu un fonds à formule «Un fonds à formule

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE 2 1 L origine des opérations de change : Le change est l'acte par lequel on échange deux monnaies différentes. Ces monnaies peuvent être celle d un pays ou d un ensemble de

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE

THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE Les entreprises internationalisées comme les multinationales industrielles et commerciales se trouvent exposées au risque de fluctuations

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT I. LE MARCHE AU COMPTANT : A. DEFINITION : Le marché au comptant, encore appelé «marché spot» est le marché sur

Plus en détail

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE Page de TABLE DES MATIÈRES. MOYENNE DES TREIZE SOLDES MENSUELS DE LA DETTE 04... 5. COÛT MOYEN DE LA DETTE 04... 7. DESCRIPTION DE LA DETTE D HYDRO-QUÉBEC AU DÉCEMBRE 04...

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Le paragraphe 27 est modifié. Les paragraphes 27A et 27B sont ajoutés. Importance des instruments

Plus en détail

BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION. in co-operation with

BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION. in co-operation with F E D E R A T I O N B A N C A I R E D E L ' U N I O N E U R O P E E N N E BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION in co-operation with E U R O P E A N S A V I

Plus en détail

Enquête change-produits dérivés de gré à gré d avril 2001 Analyse des chiffres pour la France

Enquête change-produits dérivés de gré à gré d avril 2001 Analyse des chiffres pour la France Enquête change-produits dérivés de gré à gré d avril 2001 Analyse des chiffres pour la France L enquête internationale sur les transactions de change et de produits dérivés de gré à gré est effectuée tous

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 17 octobre 2005 1 Suites On appelle suite numérique toute application de N ou une partie de N vers R. On notera par u n le terme général d une suite.

Plus en détail

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs Cette page est soutenue par ALGOFI Cabinet de conseil, d ingénierie financière et dépositaire de systèmes d information financiers. Par Ingefi, le Pôle Métier Ingénierie Financière d Algofi. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées?

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? pratiques [comité d entreprise] Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? Les activités sociales et culturelles du comité d entreprise sont principalement financées par une contribution

Plus en détail

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Anne-Victoire Auriault Plan de la présentation Introduction. Le problème des options 2. Le modèle de Cox-Ross-Rubinstein 3. Les

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-PDSTK-10-20-70-50-20120912 DGFIP BIC - Produits et stocks - Opérations

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires Gestion financière internationale GSF- 2104 Partie 2 : Notions préliminaires Introduction Notions de base de la finance internationale : Cotation BID- ASK Changement dans le taux spot Notion de taux Forward

Plus en détail

Les stratégies d écarts sur options (suite)

Les stratégies d écarts sur options (suite) Mars 2012 Les stratégies d écarts sur options (suite) Les écarts sur options sont regroupés en deux catégories : les écarts verticaux et les écarts calendaires. Dans le premier bulletin 2012, nous avons

Plus en détail

DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES

DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES Après un bref rappel de la filiation dans laquelle se situe ce travail, on propose trois utilisations simples des taux d intérêt à terme. ROLAND

Plus en détail

Sfev. Matinales de la SFEV. Bsar, stock options, management package les modèles d évaluation d options dans la pratique

Sfev. Matinales de la SFEV. Bsar, stock options, management package les modèles d évaluation d options dans la pratique Sfev Matinales de la SFEV Bsar, stock options, management package les modèles d évaluation d options dans la pratique Thomas Bouvet, Directeur Général délégué d Europe Offering Frédéric Dubuisson, Director

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A

ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A ANNEXE A ORGANISME DE PLACEMENT COLLECTIF DE TYPE A HYPOTHÈSES RELATIVES AUX EXEMPLES N o 1 À N o 4 : Le prix à la date de l opération est de 10 $ la part pour le Fonds d actions et de 11 $ la part pour

Plus en détail

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel)

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel) Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) une obligation peut être revendue avant son échéance un emprunt peut être renégocié Actualisation d une séquence

Plus en détail

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES

Adoptés le 8 avril 2014 Date d entrée en vigueur : 8 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES TARIFS DES SERVICES D ADRESSAGE FOURNIS PAR L OPÉRATEUR DU FCR AUX ADMINISTRATEURS DE COMPTE FCR Publiés par l OP3FT, l organisation à but non lucratif dont l objet est de détenir, promouvoir, protéger

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

Options et des stratégies sur dérivés

Options et des stratégies sur dérivés Options et des stratégies sur dérivés 1. Les stratégies impliquant les options 2. Les propriétés des options sur actions 1. Stratégies sur les options De nombreuses combinaisons sont possibles Prendre

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Options et Swap sur intérêt

Options et Swap sur intérêt Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 - Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats

Plus en détail

La gestion des risques liés à l environnement financier

La gestion des risques liés à l environnement financier La gestion des risques liés à l environnement Le risque de taux d intérêt Les instruments de gré à gré SUP DE CO 2007-2008 Intervenant : Oumar DIOP ing. MBA/DEPA Institutions financières internationales

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatées d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

Chapitre II : Les emprunts indivis

Chapitre II : Les emprunts indivis Chapitre II : Les emprunts indivis I. Caractéristiques générales On appelle emprunt indivis, un contrat entre un et un seul prêteur et un et un seul emprunteur. Un tel emprunt fait l objet d un remboursement

Plus en détail

Cantaluppi & Hug Software and Consulting

Cantaluppi & Hug Software and Consulting Options - Comptabilisation Nous allons examiner dans ce document la comptabilisation "state-of-the-art" des options, c'est-à-dire des calls et puts. Nous donnons tout d'abord pour rappel la définition

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2015 / Prof. F. Alessandrini. Chapitre 1 : principes. 2 ème partie : la valeur temps de l argent 23.09.

Master en Droit et Economie / Automne 2015 / Prof. F. Alessandrini. Chapitre 1 : principes. 2 ème partie : la valeur temps de l argent 23.09. Chapitre 1 : principes 2 ème partie : la valeur temps de l argent 23.09.2015 Plan du cours Arbitrage et décisions financières valeur actuelle arbitrage loi du prix unique Valeur temps valeur actuelle et

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

Un peu de calculs financiers

Un peu de calculs financiers Un peu de calculs financiers 1. Les intérêts simples Intérêt : somme rapportée par le prêt d un capital. Il est proportionnel au montant de la somme prêtée et à la durée du prêt Période : le temps est

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers INTERMEDIATE. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext. p. 2 Index 1. Introduction 3 2. Options sur devises 4 Trois contrats d options sur devises 4 Pourquoi

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM Chapitre I :Seuil de rentabilité Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM PLA N I- Introduction II- Charges 1- Charges variables 2- Charges fixes 3- Charges mixtes III- Le compte de résultat différentiel IV- Seuil

Plus en détail

Options implicites d un contrat d assurance-vie en euros

Options implicites d un contrat d assurance-vie en euros Petit déjeuner de l AFGAP Options implicites d un contrat d assurance-vie en euros Hélène Denis 7 avril 2005 Introduction Insuffisance de la provision mathématique à refléter les engagements de l assureur.

Plus en détail

Service du personnel et d organisation (SPO) INFORMATION AU PERSONNEL CONCERNANT LE NOUVEAU SYSTEME SALARIAL

Service du personnel et d organisation (SPO) INFORMATION AU PERSONNEL CONCERNANT LE NOUVEAU SYSTEME SALARIAL Service du personnel et d organisation (SPO) INFORMATION AU PERSONNEL CONCERNANT LE NOUVEAU SYSTEME SALARIAL Service du personnel et d organisation (SPO) 2 Chère collaboratrice, Cher collaborateur, Le

Plus en détail

Le Modèle de taux de Ho-Lee - Pricing d obligation

Le Modèle de taux de Ho-Lee - Pricing d obligation Le Modèle de taux de Ho-Lee - Pricing d obligation Le modèle de Thomas S. Y. Ho et Sang-bin Lee [1] est un modèle simple de fluctuation de taux d intérêts. Il est utilisé sous l hypothèse d absence d opportunité

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 6 : Emprunts et Tableaux damortissements Une société a un besoin de financement de 10000

Plus en détail

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli)

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) Exercice 1 Les firmes X et Y se voient offrir les taux suivants pour un emprunt de 10 millions de dollars Firme X 5.0% Libor +1% Firme Y 6,5% Libor +2% Le Libor pou la première

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Le financement des investissements

Le financement des investissements Les modes de financement Le crédit aux particuliers Le crédit aux entreprises 1 Les modes de financement L autofinancement Le crédit bancaire Le crédit-bail La location longue durée 2 L autofinancement

Plus en détail

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010 Congés payés : les points à maîtriser Octobre 2010 Sommaire Conditions d ouverture des droits à congés Calcul de la durée des congés Décompte des congés Obligation de prise des congés Paiement des congés

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER SEANCE 4 LE VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER Objet de la séance 4: définir les termes techniques utilisés par le trésorier

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Négociations Accord Cadre 2015/2017 Dispositifs de fin de carrière. Réunion du 16 décembre 2014

Négociations Accord Cadre 2015/2017 Dispositifs de fin de carrière. Réunion du 16 décembre 2014 Négociations Accord Cadre 2015/2017 Dispositifs de fin de carrière Réunion du 16 décembre 2014 Dispositifs de fin de carrière Sommaire : I Mesures d allègement du temps de travail II- Indemnité de retraite

Plus en détail

Exercice 11 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Evaluation de conditions bancaires

Exercice 11 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Evaluation de conditions bancaires Exercice 11 du cours de Gestion Financière à Court Terme : Evaluation de conditions bancaires Le Groupe MODEX comprend des filiales en France et à l étranger dans le secteur de l habillement. Les activités

Plus en détail

nous pouvons calculer l intérêt obtenu par ce capital au bout d un an (n =1). 1an

nous pouvons calculer l intérêt obtenu par ce capital au bout d un an (n =1). 1an Chapitre IV : Les intérêts composés I. Généralités et définition Avec les intérêts composés, nous abordons les mathématiques financières de moyen et long terme. Pour gérer les comptes de moyen et long

Plus en détail

République Slovaque. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels

République Slovaque. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels République Slovaque République slovaque : le système de retraite en 212 Le régime de retraite public lié à la rémunération est analogue à un système à points, avec des prestations qui dépendent du salaire

Plus en détail

Direction Générale des Ressources / Direction des Finances Question n 125. Séance du Conseil Municipal du 31/05/2012

Direction Générale des Ressources / Direction des Finances Question n 125. Séance du Conseil Municipal du 31/05/2012 Direction Générale des Ressources / Direction des Finances Question n 125 Finances REF : DAF2012019 Signataire : MT/GH Séance du Conseil Municipal du 31/05/2012 RAPPORTEUR : Jacques SALVATOR OBJET : Emprunts

Plus en détail

Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL

Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL Introduction Au cours de son existence, une société peut être amenée à effectuer différentes opérations sur son capital

Plus en détail

L essentiel du postmarché

L essentiel du postmarché COLLECTION L essentiel du postmarché TRAITEMENTS, RISQUES OPÉRATIONNELS ET BONNES PRATIQUES Marc Salvat, 2013 ISBN : 978-2-212-55682-7 Affirmation Définitions préalables indispensables : confirmation,

Plus en détail