Options et Swap sur intérêt

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Options et Swap sur intérêt"

Transcription

1 Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 -

2 Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats d options) plutôt que des options négociables, car l information sur les warrants y est plus complète. 1 er warrant : ZURXX ML C 12/06 (ZURXX), call, avec l action Zurich financial comme sous-jacent, échéance 15 décembre 2006 Principales infos pour les calculs : Cours spot = CHF Strike level = 300 CHF Prime (dernier prix payé) = 0.58 Multiple (nombre de warrants pour 1 action) = 40 Valeur intrinsèque : valeur si exercice immédiat de l option Cours actuel( spot) strike multiple = Valeur instrinsèque = CHF CHF - 2 -

3 Point mort :Valeur que doit atteindre le sous-jacent pour que l option soit profitable Strike + investissement initial( prime payée* ratio) = Point mort *0.58 = CHF Premium : combien doit évoluer le sous-jacent (en%) pour atteindre le point mort Point mort - Cours actuel (spot) Cours actuel (spot) = Premium % Note : les différences avec les chiffres de Swissquote sont probablement dûs à des différences d arrondis 2 ème warrant: ABBSO SOP P 03/07, put, avec l action ABB comme sous-jacent, échéance 9 mars

4 Principales infos pour le calcul : Cours spot = CHF Strike level = 17 CHF Prime à payer (dernier prix payé) = 0.86 CHF Multiple (nombre de warrants pour 1 action) = 1 Valeur intrinsèque : valeur si exercice immédiat de l option strike Cours actuel( spot) ) = Valeur instrinsèque multiple = 0 CHF 1 La valeur intrinsèque ne peut être négative (l option ne sera pas exercée) Point mort :Valeur que doit atteindre le sous-jacent pour que l option soit profitable Strike investissement initial( prime payée* ratio) = Point mort 17 1*0.86 = CHF Premium : combien doit évoluer le sous-jacent (en%) pour atteindre le point mort Point mort - Cours actuel (spot) Cours actuel (spot) = Premium % Note : les différences avec les chiffres de Swissquote sont probablement dûs à des différences d arrondis - 4 -

5 Exercice 2 : stratégie de négoce sur options Le gestionnaire : achète une option avec strike 40 vend deux options avec strike 50 achète une option avec strike 60 Hypothèses : Les options sont toutes des calls Les échéances sont les mêmes Les primes se compensent (les primes payées compensent les primes reçues) Les frais de courtage ne sont pas pris en compte (ils décalent le graphique vers le bas de leur montant) Profil à l'échéance Valeur int de l'option Call 40 2 Call 50 Call 60 Total Valeur du sous-jacent Ainsi on remarque que : Lorsque le sous-jacent est inférieur à 40, on ne fait ni perte ni gain (aucune des options n est exercée par l acheteur) Entre 40 et 60 on fait un gain (le gain du call 40 est supérieur à la perte engendrée par les call 50 qui ont deux fois plus de poids), le maximum étant atteint à 50 (forme de pyramide) A partir de 60 on ne fait de nouveau ni perte ni gain (les gains amenés par le call 60 additionnés à ceux du call 40, annulent les pertes engendrées par les 2 call 50) - 5 -

6 Avantages de cette stratégie : Grosse diminution du risque (les pertes que l on peut réaliser sont très limitées) Un profit peut être réalisé sur une fourchette de valeurs assez grande (entre 40 et 60 dans notre cas et sous les hypothèses mentionnées) Inconvénients de cette stratégie Les frais de courtage prennent une part importante selon les transactions (4 options transférées) Si l on est pas proche de la pointe de la pyramide (ici 50) on ne réalise que très peu de profit (ou pas du tout) - 6 -

7 Exercice 3 : Swap sur intérêt Indications : Nominal de base : EUR 100' Échéance : 10 ans Taux swap : 3.92% Taux LIBOR à 6 mois : 3.60% J ai considéré que ce taux Libor (3,60%) était valable pour les 6 premiers mois (quelque soit le scénario) et pour les 6 mois suivants j ai considéré que c était celui donné par les 3 scénarios à développer dans l exercice. Formules utilisées pour calculer les intérêts de la première année: Taux swap : Nominal * taux swap Taux Libor : Nominal* taux Libor donné + 2 Nominal* taux Libor scénario 2 Il faut diviser par 2 car le taux Libor est un taux annuel. Résultats : Le taux swap étant fixe il sera le même selon les trois scénarios, c'est-à-dire EUR 3'920'000 (10mios x 3,92%). Les intérêts variables (taux Libor) seront: Si le taux Libor ne change pas : EUR 3'600'000 (10mios x 3,60%) S il est de 8 % pour le deuxième semestre : EUR 5' S il est de 2 % pour le deuxième semestre : EUR Ainsi la différence entre les intérêts fixes et variables sont, si le taux Libor: Si le taux Libor ne change pas : EUR S il est de 8 % pour le deuxième semestre : - EUR 1' S il est de 2 % pour le deuxième semestre : EUR 1'

8 Comparaison selon scénarios EUR 6'000'000 EUR 5'000'000 EUR 4'000'000 Intérêts EUR 3'000'000 EUR 2'000'000 EUR 1'000'000 EUR 0 Change pas Libor 8% Libor 2% Taux Swap Taux Libor Dans la situation où le taux Libor ne changerait pas ou lorsqu il passe à 2%, le gagnant sera celui qui paiera le taux flottant (Libor). Par contre si le Libor monte à 8%, le gagnant sera celui qui paie les intérêts fixes (taux Swap)

TP de risque management Risque Forex

TP de risque management Risque Forex TP de risque management Risque Forex Exercice 1 Partie 1. Le but de cette exercice est voir quel sont les options qui permettent de gérer le risque du au taux de change. En effet, dans notre cas, une société

Plus en détail

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action

Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Dérivés Financiers Evaluation des options sur action Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Définitions : options sur actions Option : un contrat négociable donnant le droit d acheter ou vendre

Plus en détail

Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4

Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4 Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE Chapitre 4 1) et entrent dans un swap de taux plain vanilla le 5 septembre 2009 pour une durée de deux ans où s engage à payer à le taux de 2% par an (en

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques Les options classiques Options sur futures court terme et long terme Mécanismes et Utilisations Valorisation Sensibilités Options sur marché OTC CAP/FLOOR Swaptions Options sur obligations

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Options Marchés Financiers appliqué de finance de marché Options 1 Options Généralités Instruments permettant de prendre position sur l évolution d un actif. On peut parier à la hausse d une valeur (achat de Call),

Plus en détail

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel)

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel) Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) une obligation peut être revendue avant son échéance un emprunt peut être renégocié Actualisation d une séquence

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options Université de Lorraine Modélisation Stochastique Master 2 IMOI 2014-2015 TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options 1 Les options Le but de ce

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

= On peut directement utiliser cette formule, mais on peut également factoriser par si cela nous convient, et l on a : 1+ +1

= On peut directement utiliser cette formule, mais on peut également factoriser par si cela nous convient, et l on a : 1+ +1 Correction de l exo6 sur l option : (je tiens à rappeler ceux qui n étaient pas présents lors de la dernière séance qu une erreur s est glissée dans le sujet, en effet au lieu d un cours spot au 1/3/2012,

Plus en détail

Cantaluppi & Hug Software and Consulting

Cantaluppi & Hug Software and Consulting Options - Comptabilisation Nous allons examiner dans ce document la comptabilisation "state-of-the-art" des options, c'est-à-dire des calls et puts. Nous donnons tout d'abord pour rappel la définition

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli)

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) Exercice 1 Les firmes X et Y se voient offrir les taux suivants pour un emprunt de 10 millions de dollars Firme X 5.0% Libor +1% Firme Y 6,5% Libor +2% Le Libor pou la première

Plus en détail

Les stratégies d écarts sur options (suite)

Les stratégies d écarts sur options (suite) Mars 2012 Les stratégies d écarts sur options (suite) Les écarts sur options sont regroupés en deux catégories : les écarts verticaux et les écarts calendaires. Dans le premier bulletin 2012, nous avons

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les Warrants Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

S informer sur. Les frais liés à vos investissements financiers

S informer sur. Les frais liés à vos investissements financiers S informer sur Les frais liés à vos investissements financiers Janvier 2012 Autorité des marchés financiers Les frais liés à vos investissements financiers Sommaire Les frais liés à l investissement dans

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

Série d exercices 4. /s k

Série d exercices 4. /s k ACT-10412 Mathématiques financières Série d exercices 4 1. Un prêt est remboursé à l aide de n paiements annuels égaux. Après n 1 années, le montant total de capital remboursé s élève à 3 955,20. La part

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Formules bancaires importantes

Formules bancaires importantes Formules bancaires importantes Ce formulaire sert d ouvrage de référence pour les principales formules en usage dans les opérations bancaires. Chacune des formules présentées est illustrée par un exemple

Plus en détail

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES GUIDE D UTILISATION Calculatrice Texas Instrument BA II Plus Avril 2007 LES INFORMATIONS GÉNÉRALES La calculatrice financière Texas Instrument BA II Plus a été conçue pour satisfaire aux diverses applications

Plus en détail

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les WARRANTS. Octobre 2007

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les WARRANTS. Octobre 2007 Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les WARRANTS Octobre 2007 15/11/2007 1 Résultats 1. Profil des investisseurs Warrants interrogés page 5 Sexe, âge, région des investisseurs Warrants

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2006 1 QEPC/maj 2006 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

Suites numériques. Exercice 1 Pour chacune des suites suivantes, calculer u 1, u 2, u 3, u 10 et u 100 : Introduction : Intérêts simpleset composés.

Suites numériques. Exercice 1 Pour chacune des suites suivantes, calculer u 1, u 2, u 3, u 10 et u 100 : Introduction : Intérêts simpleset composés. Suites numériques 1ère STG Introduction : Intérêts simpleset composés. On dispose d un capital de 1 000 euros que l on peut placer de deux façons différentes : à intérêts simples au taux annuel de 10%.

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs

Les options : Lien entre les paramètres de pricing et les grecs Cette page est soutenue par ALGOFI Cabinet de conseil, d ingénierie financière et dépositaire de systèmes d information financiers. Par Ingefi, le Pôle Métier Ingénierie Financière d Algofi. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

Swap et Swap vanille 2 / 9

Swap et Swap vanille 2 / 9 Les SWAPs 1 / 9 Swap et Swap vanille Définition Un swap est un accord entre deux entreprises pour échanger des flux de trésorerie dans le futur. Cet accord définit les dates auxquelles ces flux (ou cash-flows)

Plus en détail

Andriot Alexandre Cong Rihai Da Rocha Fernandes Jean-Daniel Nirascou Pierre. Projet : Pricer C++

Andriot Alexandre Cong Rihai Da Rocha Fernandes Jean-Daniel Nirascou Pierre. Projet : Pricer C++ Andriot Alexandre Cong Rihai Da Rocha Fernandes Jean-Daniel Nirascou Pierre Projet : Pricer C++ Andriot Alexandre - Cong Rihai - Da Rocha Fernandes Jean-Daniel - Nirascou Pierre Année 2012/2013 I / Déroulement

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

PARTIE 1 (4 POINTS) PARTIE 2: (4 POINTS)

PARTIE 1 (4 POINTS) PARTIE 2: (4 POINTS) REPUBLIQUE TUNISIENNE Année Universitaire : 2014/2015 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Examen de CES Révision Comptable Session de rattrapage Epreuve : Finance Durée

Plus en détail

Budget Général - Gestion active de dette - Recours à divers instruments de couverture du risque de taux

Budget Général - Gestion active de dette - Recours à divers instruments de couverture du risque de taux BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 6571 Budget Général - Gestion active de dette - Recours à divers instruments de couverture du risque de taux M. LE MAIRE, Rapporteur : Afin d assurer le financement

Plus en détail

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ ANNEXE A LA NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT N 2002-09 du 12 DECEMBRE 2002 du CRC relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS COMME FORME JURIDIQUE D ENTREPRISE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS COMME FORME JURIDIQUE D ENTREPRISE LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS COMME FORME JURIDIQUE D ENTREPRISE La société par actions est une entité juridique distincte et indépendante de ses actionnaires. LE CLASSEMENT DES SOCIÉTÉS PAR ACTIONS Une société

Plus en détail

Le Modèle de taux de Ho-Lee - Pricing d obligation

Le Modèle de taux de Ho-Lee - Pricing d obligation Le Modèle de taux de Ho-Lee - Pricing d obligation Le modèle de Thomas S. Y. Ho et Sang-bin Lee [1] est un modèle simple de fluctuation de taux d intérêts. Il est utilisé sous l hypothèse d absence d opportunité

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (48 points) M. Smith, responsable des investissements obligataires dans une société de conseil en investissements, a analysé la courbe des taux des obligations

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

différence groupe-conseil en statistique

différence groupe-conseil en statistique Vais-je atteindre mon objectif cette année? Par Martin Carignan, associé chez Différence www.difference-gcs.com Contexte Les gestionnaires sont souvent évalués sur des résultats mesurés par des indicateurs

Plus en détail

Utilisation des fonctions financières d Excel

Utilisation des fonctions financières d Excel Utilisation des fonctions financières d Excel TABLE DES MATIÈRES Page 1. Calcul de la valeur acquise par la formule des intérêts simples... 4 2. Calcul de la valeur actuelle par la formule des intérêts

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

Les coûts et les frais selon Vanguard

Les coûts et les frais selon Vanguard Les coûts et les frais selon Vanguard Nous pensons que vous devez savoir exactement ce que vous payez, raison pour laquelle nous sommes complètement transparents sur les frais que nous facturons. Cela

Plus en détail

Chapitre II : Les emprunts indivis

Chapitre II : Les emprunts indivis Chapitre II : Les emprunts indivis I. Caractéristiques générales On appelle emprunt indivis, un contrat entre un et un seul prêteur et un et un seul emprunteur. Un tel emprunt fait l objet d un remboursement

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

LE COUT REEL DE LA VOITURE

LE COUT REEL DE LA VOITURE LE COUT REEL DE LA VOITURE Dernière mise à jour : 5 juillet 2012 Nota : une version plus courte de cet article (3 pages) peut être téléchargée sur www.adetecdeplacements.com/cout_reel_voiture_3p.pdf Quel

Plus en détail

Warrants Un investissement avec effet de levier.

Warrants Un investissement avec effet de levier. Warrants Un investissement avec effet de levier. Protection du capital Optimisation du rendement Certificats Produits à effet de levier Une mise minimum pour un résultat maximum. L acheteur d un warrant

Plus en détail

Assurances placements

Assurances placements Fiche de connaissance Assurances placements Les assurances placement sont des contrats que vous souscrivez avec une compagnie d assurances, et non avec une banque. Elles sont toutefois commercialisées

Plus en détail

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé

Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Comparer l intérêt simple et l intérêt composé Niveau 11 Dans la présente leçon, les élèves compareront divers instruments d épargne et de placement en calculant l intérêt simple et l intérêt composé.

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013

THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013 NOM: THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013 PRENOM: MATRICULE : 1. La durée de l examen est de 3 heures. 2. Répondez clairement aux questions dans les espaces prévus à cet effet.

Plus en détail

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous Série d Exercices Thierry Ané Exercice n 1 Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous propose les deux produits suivants : un produit d assurance versant un taux

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Analyse financière et investissements

Analyse financière et investissements Nom et Prénom :. Classe :.. Durée 2 heures Analyse financière et investissements Ce test est composé de 4 parties bien distinctes et pouvant être traitées séparément. NB : Sauf indications contraires,

Plus en détail

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS

GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS VIE IMPOSITION VOLATILITE REVENU EROSION GUIDE DES PLACEMENTS FISCALEMENT EFFICIENTS FONDS CONSTITUÉS EN SOCIÉTÉ ACTIONS DE SÉRIE T L efficience fiscale revêt une importance particulière pour ceux et celles

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières I - Généralités LES INTERETS COMPOSES 1) Définitions

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES)

ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES) ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES) Depuis sa publication en 1973, la formule de Black et Scholes s est imposée comme la référence pour la valorisation

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Compte bancaire ou assurance vie? 5. Amortissement direct ou indirect?

Compte bancaire ou assurance vie? 5. Amortissement direct ou indirect? 92 LE GUIDE FINANCIER DU PROPRIÉTAIRE Compte bancaire ou assurance vie? La décision de prendre un compte bancaire dépendra du profil du client et de ses besoins. Par exemple, si l emprunteur est célibataire

Plus en détail

Comparaison des SCPI sur le site APPSCPI

Comparaison des SCPI sur le site APPSCPI Comparaison des SCPI sur le site APPSCPI Mode d'emploi des informations fournies Mise à jour : 28/02/2011 Modèle de raisonnement d'un investisseur impliqué par les informations (Les informations sont destinées

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

Éléments de calcul actuariel

Éléments de calcul actuariel Éléments de calcul actuariel Master Gestion de Portefeuille ESA Paris XII Jacques Printems printems@univ-paris2.fr 3 novembre 27 Valeur-temps de l argent Deux types de décisions duales l une de l autre

Plus en détail

BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION. in co-operation with

BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION. in co-operation with F E D E R A T I O N B A N C A I R E D E L ' U N I O N E U R O P E E N N E BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION in co-operation with E U R O P E A N S A V I

Plus en détail

Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Le prix de l or. Lettre n 6-2 01 Février 2008

Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Le prix de l or. Lettre n 6-2 01 Février 2008 Dr Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources Lettre n 6-2 01 Février 2008 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm J possibles avec des résultats très

Plus en détail

L essentiel du postmarché

L essentiel du postmarché COLLECTION L essentiel du postmarché TRAITEMENTS, RISQUES OPÉRATIONNELS ET BONNES PRATIQUES Marc Salvat, 2013 ISBN : 978-2-212-55682-7 Affirmation Définitions préalables indispensables : confirmation,

Plus en détail

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable.

UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. ab UBS BLOC/BLOC Plus Plus de rendement lors d un marché stable. Optimisation En achetant un BLOC (Discount Certificate), vous acquérez indirectement un sous-jacent moyennant un escompte (discount). A

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Achat de 1 000 actions XYZ à 30 $ -30 000,00 $

Achat de 1 000 actions XYZ à 30 $ -30 000,00 $ Mai 2013 Le roulement des positions d options Le traitement fiscal des opérations sur options sur actions est un sujet de préoccupation pour plusieurs investisseurs. Les questions les plus fréquentes posées

Plus en détail

L offre de travail à CT

L offre de travail à CT L offre de travail à CT I. Le choix travail/loisir : 1. Le cadre général : 2. La statique comparative du modèle : a) L influence d une hausse du revenu non-gagné : b) Effet d une modification du taux de

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

SCÉNARIOS POUR L OBTENTION D UNE BAISSE DU PRIX DE VENTE

SCÉNARIOS POUR L OBTENTION D UNE BAISSE DU PRIX DE VENTE SCÉNARIOS POUR L OBTENTION D UNE BAISSE DU PRIX DE VENTE Vous trouverez ci-dessous des scénarios de baisse de prix que vous pouvez utiliser dès lundi avec le vendeur. Le service que vous lui rendrez n

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT

EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT ECONEWS 6/2010 2 juin 2010 EVALUATION DES MESURES FISCALES ANNONCEES PAR LE GOUVERNEMENT Dans le cadre du présent Econews, la Chambre des salariés procède à une série de calculs sur l impact des mesures

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti»

Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Correction de l exercice 2 du cours Gestion de patrimoine : «Analyse d un produit structuré à capital garanti» Question 1 : représenter graphiquement le taux de rentabilité du produit à capital garanti

Plus en détail

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra

Les outils de planification d achat. Préparé par : Othman karra Les outils de planification d achat Préparé par : Othman karra plan INTRODUCTION I. Rôle des stocks dans la fonction achat 1. définition des stocks 2. avantages et inconvénients des stocks 3. types de

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES

DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES DES TAUX À TERME POUR QUOI FAIRE? TROIS ILLUSTRATIONS SIMPLES Après un bref rappel de la filiation dans laquelle se situe ce travail, on propose trois utilisations simples des taux d intérêt à terme. ROLAND

Plus en détail

Leçon N 2C Fonctions de calcul

Leçon N 2C Fonctions de calcul Leçon N 2C Fonctions de calcul Cette deuxième leçon concerne les fonctions de calcul dans les tableurs. 1 Structure des formules de calcul Que vous utilisiez EXCEL ou que vous utilisiez CALC, la méthode

Plus en détail