Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4"

Transcription

1 Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE Chapitre 4 1) et entrent dans un swap de taux plain vanilla le 5 septembre 2009 pour une durée de deux ans où s engage à payer à le taux de 2% par an (en semestriel) sur un principal de 100 millions EUR et s engage à payer à Euribor-6mois+20 par an (en semestriel) sur le principal de 100 millions EUR. Quels seront les flux échangés sur la durée du swap dans le cas où l Euribor évolue de la façon Flux prévus pour la jambe en millions EUR : Date EURIOR-6 mois EURIOR-6mois +0.20% 5 septembre % 1.20% 5 mars % 1.45% 5 septembre % 1.70% 5 mars % 1.95% 5 septembre % 2.45% Date EURIOR-6 mois inflow outflow Net flow 5 septembre % 5 mars % septembre % mars % septembre % ) Deux entreprises et souhaitent transformer la nature du coût de leur endettement. L entreprise a contracté une dette de 100 millions EUR à 2,7% par an alors que l entreprise a contracté une dette de 100 millions EUR à EURIOR+40 par an. a) Quel est l impact sur le coût de leurs dettes respectives si et entrent dans un swap où paie EURIOR-15 et reçoit 2.1%, et réciproquement pour? EURIOR-0.15% 2.7% EURIOR+0.4% 2.1% ilan pour : ilan pour : -2.7% - EURIOR -0.4% -EURIOR +0.15% -2.1% +2.1% +EURIOR -0.15% = -EURIOR -0.45% = -2.65% = - (EURIOR+45) b) Même question avec un intermédiaire financier qui prélève 1.5 points de base sur chaque transaction. 1

2 EURIOR-0.15% EURIOR-0.15% 2.7% EURIOR+0.4% 2.085% 2.115% ilan pour : ilan pour : -2.7% - EURIOR -0.4% -EURIOR +0.15% % % +EURIOR -0.15% = -EURIOR % = % = - (EURIOR+46.5) 3) Deux entreprises et souhaitent transformer la nature de la rémunération de leurs portefeuilles d actifs. L entreprise dispose d un portefeuille d obligations de 100 millions USD qui paient 5,2% alors que l entreprise dispose d obligations de 100 millions USD qui versent LIOR-40. a) Quel est l impact sur le rendement des deux portefeuilles si et entrent dans un swap où paie un taux de 5,1% et reçoit le LIOR-10, et réciproquement pour? 5.1% 5.2% LIOR-0.4% LIOR-0.1% ilan pour : ilan pour : +5.2% +LIOR -0.4% +LIOR -0.10% +5.1% -5.1% -LIOR +0.10% = +LIOR = +4.80% b) Même question avec un intermédiaire financier qui prélève 1.5 points de base sur chaque transaction % 5.085% 5.2% LIOR-0.4% LIOR-0.1% LIOR-0.1% ilan pour : ilan pour : +5.2% +LIOR -0.4% +LIOR -0.10% % % -LIOR +0.10% = +LIOR % = % = +LIOR-1.5 2

3 4) Les entreprises et se voient offrir les taux annuels suivants pour des emprunts à taux fixe et à taux variable sur une somme de 10 millions USD pour une durée de cinq ans. Taux fixe Taux variable Entreprise 5.9% LIOR + 5 Entreprise 6,8% LIOR + 35 L entreprise cherche à emprunter à taux variable et l entreprise à taux fixe. a) Construire un swap mutuellement avantageux pour et. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.8% - 5.9%) (LIOR+35 LIOR+5) = 0.9% % = 0.60%. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre et de sorte que et puissent réussir à : - pour : emprunter à LIOR % = LIOR -0.25% - pour : emprunter à 6.8% % = 6.5%. Payoff pour : -5.9% -LIOR +x = -( LIOR -0.25%) x = 6.15% Payoff pour : -(LIOR+0.35%) + LIOR y = -6.5% y = 6.15% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon LIOR 5.9% LIOR +0.35% 6.15% ilan pour : ilan pour : -5.9% -LIOR -0.35% -LIOR -6.15% +6.15% +LIOR = -LIOR +0.25% = -6.50% = -LIOR-25 b) Construire ce swap avec un intermédiaire financier qui gagnera 10 points de base au total. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour : emprunter à LIOR % = LIOR -0.20% - pour : emprunter à 6.8% % = 6.55% - l intermédiaire financier gagne 0.10%. Payoff pour : -5.9% -LIOR +x = -( LIOR -0.20%) x = 6.10% Payoff pour : -(LIOR+0.35%) + LIOR y = -6.55% y = 6.20% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon 3

4 LIOR LIOR 5.9% LIOR+0.35% 6.10% 6.20% ilan pour : ilan pour : -5.9% -LIOR -0.35% -LIOR -6.20% +6.10% +LIOR = -LIOR +0.20% = -6.55% = -LIOR-20 5) Les entreprises X et Y se voient offrir les taux annuels suivants pour des emprunts à taux fixe et à taux variable sur une somme de 10 millions USD pour une durée de cinq ans. Taux fixe Taux variable Entreprise X 6.1% LIOR Entreprise Y 6.9% LIOR L entreprise X cherche à emprunter à taux variable et l entreprise Y à taux fixe. a) Construire un swap mutuellement avantageux pour X et Y. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.9% - 6.1%) (LIOR LIOR) = 0.8%. Le gain potentiel du swap de 0.80% peut être partagé entre X et Y de sorte que X et Y puissent réussir à : - pour X : emprunter à LIOR -0.40% - pour Y : emprunter à 6.9% % = 6.5%. Payoff pour X : -6.1% -LIOR +x = -( LIOR -0.40%) x = 6.50% Payoff pour Y : -(LIOR) + LIOR y = -6.5% y = 6.50% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon LIOR 6.1% X Y LIOR 6.5% ilan pour X : ilan pour Y : -6.1% -LIOR -LIOR -6.5% +6.5% +LIOR = -LIOR +0.40% = -6.50% = -LIOR-40 b) Construire ce swap avec un intermédiaire financier qui gagnera 20 points de base au total. 4

5 Le gain potentiel du swap de 0.80% peut être partagé entre X, Y et l intermédiaire financier de la façon - pour X : emprunter à LIOR -0.30% = LIOR -0.30% - pour Y : emprunter à 6.9% % = 6.60% - l intermédiaire financier gagne 0.20%. Payoff pour X : -6.1% -LIOR +x = -( LIOR -0.30%) x = 6.40% Payoff pour Y : -(LIOR) + LIOR y = -6.6% y = 6.60% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon LIOR LIOR 6.1% X Y LIOR 6.40% 6.60% ilan pour X : ilan pour Y : -6.1% -LIOR -LIOR -6.6% +6.4% +LIOR = -LIOR +0.30% = -6.60% = -LIOR-30 6) Deux entreprises et se voient proposer les taux annuels d emprunt suivants à taux fixe et à taux variable sur une somme de 50 millions USD pour une durée de trois ans : Taux fixe Taux variable Entreprise 2.86% LIOR +67 Entreprise 3.76% LIOR +97 cherche à emprunter à taux variable et souhaite emprunter à taux fixe. Une institution financière propose un swap mutuellement avantageux pour et dans lequel elle retirera 10 points de base de rémunération. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (3.76% %) [(LIOR+97) (LIOR +67)] = 0.90% % = 0.60%. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour gain de 0.25% : emprunter à LIOR % = LIOR+42 - pour gain de 0.25% : emprunter à 3.76% % = 3.51% - l intermédiaire financier gagne 0.10%. Payoff pour : -2.86% -Libor +x = -(Libor+0.42%) x = 2.44% Payoff pour : -(Libor+0.97%) + Libor y = -3.51% y = 2.54% 5

6 LIOR LIOR 2.86% LIOR+0.97% 2.44% 2.54% 7) Deux entreprises et se voient proposer les taux annuels d emprunt suivants à taux fixe et à taux variable sur une somme de 10 millions EUR pour une durée de trois ans : Taux fixe Taux variable Entreprise 2.77% EURIOR_3M +158 Entreprise 3.67% EURIOR_3M +188 cherche à emprunter à taux variable et souhaite emprunter à taux fixe. Une institution financière propose un swap mutuellement avantageux pour et dans lequel elle retirera 10 points de base de rémunération. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (3.67% %) [(EURIOR+188) (EURIOR +158)] = 0.90% % = 0.60%. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour gain de 0.25% : emprunter à EURIOR % = EURIOR pour gain de 0.25% : emprunter à 3.67% % = 3.42% - l intermédiaire financier gagne 0.10%. Payoff pour : -2.77% -Euribor +x = -(Euribor+1.33%) x = 1.44% Payoff pour : -(Euribor+1.88%) + Euribor y = -3.42% y = 1.54% EURIOR EURIOR 2.77% EURIOR+1.88% 1.44% 1.54% 8) Un swap sur un principal de 100 millions USD a encore une durée de vie de 16 mois. Selon les termes du contrat, un taux LIOR-6mois est échangé contre un taux fixe de 5.2% par an (en semestriel). Le LIOR-6mois était il y a deux mois à 4,8%. Les taux forward 6 mois dans 4 et 10 mois sont respectivement de 5% et 5,50%. a) Construire le tableau de flux pour la jambe qui paie le variable. Date inflows Outflows Net flows T T T

7 b) Quelle est la valeur du swap aujourd hui pour la jambe qui paie le taux variable? Il faut calculer la valeur actuelle des cash-flows produits par le swap sur la durée restante : = million $ = $ ) Swaps de devises ) Une entreprise a contracté un swap d une durée de 5 ans avec une institution financière. Selon les termes du contrat, elle reçoit 3% par an en CHF et paie 8% d intérêt en USD. Les paiements ont lieu une fois par an. Les principaux sont respectivement de 7 millions USD et 10 millions CHF. Construire le tableau des flux échangés pour cette entreprise. Date Flux en CHF (en millions) Flux en USD (en millions) T T T T T T ) Une entreprise lève un emprunt obligataire de 150 millions USD à 4% l an sur une durée de 10 ans. Elle souhaiterait transformer cet emprunt en USD en un emprunt en EUR à 5% l an sur 10 ans. cette date le taux de change est de 1.50 USD pour un EUR. Construire le swap qui permet de réaliser une telle transformation. L entreprise entre dans un swap où elle échange le principal de 150 millions USD contre un principal de 100 millions EUR et où elle paie 5% en EUR et reçoit 4% en USD. Date Flux du swap Flux du swap Flux de l emprunt Flux nets en EUR en EUR en USD obligataire en USD T De T+1 à T T C) Une entreprise investit 1 million EUR à 4% l an sur 10 ans. Elle souhaiterait transformer cet investissement en EUR en un investissement en USD à 3% l an sur 10 ans. cette date le taux de change est de 1.50 USD pour un EUR. Construire le swap qui permet de réaliser une telle transformation. L entreprise entre dans un swap où elle échange un principal de 1.5 millions USD contre un principal de 1 million EUR et où elle paie 4% en EUR et reçoit 3% en USD. Date Flux du swap Flux du swap Flux de l investissement Flux nets en USD en USD en EUR en EUR (million) (million) (million) (million) T De T+1 à T T

8 10) Deux entreprises et se voient proposer les taux suivants : USD CD Entreprise 4.5% 5.2% Entreprise 5% 6.7% cherche à emprunter en USD et souhaite emprunter en CD. Une institution financière monte un swap dans lequel elle retirera 40 points de base de profit. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.7% - 5.2%) (5% 4.5%) = 1.5% -0.5% = 1%. Le gain potentiel du swap de 1% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour : emprunter en USD à 4.5% -0.30% = 4.20% - pour : emprunter en CD à 6.7% % = 6.40% - l intermédiaire financier gagne 0.40%. 4.2% USD 5% USD 5.2% CD 5% USD 5.2% CD 6.40% CD 11) Deux entreprises et se voient proposer les taux suivants : USD UD Entreprise LIOR % Entreprise LIOR % cherche à emprunter en USD et souhaite emprunter en UD. Une institution financière monte un swap dans lequel elle retirera 30 points de base de profit. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.65% %) (LIOR+0.9% LIOR+0.3%) = 1.3% -0.6% = 0.70%. Le gain potentiel du swap de 0.70% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour : emprunter en USD à LIOR+0.30% -0.20% = LIOR+0.10% - pour : emprunter en UD à 6.65% % = 6.45% - l intermédiaire financier gagne 0.30%. LIOR+0.10% LIOR+0.90% 5.35% UD LIOR+0.90% USD 5.35% UD 6.45% UD 8

9 12) a contracté un swap d une durée de 5 ans avec une institution financière. Selon les termes du contrat, reçoit 3% par an en CHF et paie 8% d intérêt en USD. Les paiements ont lieu une fois par an. Les principaux sont respectivement de 7 millions USD et 10 millions CHF. La structure par termes des taux est plate pour le USD et le CHF avec 4% pour le CHF et 5% pour USD. a) Evaluer la valeur du swap pour la partie qui paie USD en considérant le swap comme un portefeuille d obligations : 1 ère méthode Date Flux en CHF (en millions) Flux en USD (en millions) T T T T T T Le taux de change spot doit être de 10/7= CHF par USD. Evaluation de la jambe USD avec r USD = 5% (en millions USD) : 5 i= = i Evaluation de la jambe CHF avec r CHF = 4% (en millions CHF): 5 i= = i Valeur du swap pour la partie qui paie USD (en millions USD) : / = b) Evaluer la valeur du swap pour la partie qui paie USD par le biais des taux de change forward : 2 ème méthode Les taux de change à terme théorique sont calculés selon la formule vue dans le chapitre 3 dans le point sur le prix théorique d un contrat future sur devise : F T S = ( 1+ rchf ) T ( 1+ r ) USD T Date Flux en CHF (en millions) Flux en USD (en millions) Taux de change à terme F théorique USD-CHF Flux nets en USD (en millions) T ( S spot) 0 T / = T / = T / = T / = T (10+0.3)/ =

10 Valeur du swap pour la partie qui paie USD avec r USD = 5% (en millions USD) : = exercices supplémentaires du chapitre 7 du livre Hull (2007), Options, futures et autres actifs dérivés, Pearson. 10

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Problèmes de crédit et coûts de financement

Problèmes de crédit et coûts de financement Chapitre 9 Problèmes de crédit et coûts de financement Ce chapitre aborde un ensemble de préoccupations devenues essentielles sur les marchés dedérivésdecréditdepuislacriseducréditde2007.lapremièredecespréoccupations

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ODT

GUIDE D UTILISATION ODT GUIDE D UTILISATION ODT Chapitre 1 : Observatoire de la dette I- Données générales sur la dette Chiffre d affaires Indiquer le chiffre d affaires de l EPS. Cette donnée correspond aux recettes générées

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires CFD-Contracts for Difference Octobre 2013 Conditions Tarifaires Vous trouverez ci-dessous les conditions tarifaires applicables à votre Compte de trading. Les termes, utilisés dans

Plus en détail

Campus. Les formations Finance active

Campus. Les formations Finance active Campus Les formations Finance active Gestion du risque de change 1. Négocier et traiter au mieux spots et termes S approprier les fondamentaux du risque de change - Déterminer sa position et son risque

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

Finance 1. Université d Evry Val d Essonne Séance 4. Philippe PRIAULET

Finance 1. Université d Evry Val d Essonne Séance 4. Philippe PRIAULET Finance 1 Université d Evry Val d Essonne Séance 4 Philippe PRIAULET Plan de la formation Les swaps Définition Terminologie, convention et cotation Utilisations en pratique des swaps Evaluation des swaps

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES Novembre 2014 SERVICES DISPONIBLES SUR LA PLATEFORME FX4BIZ Exécution de virements vers comptes de tiers.... Réception de virements en provenance de comptes de tiers........

Plus en détail

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés 1 Le cadre de l analyse L analyse présente se base sur des données réunies dans le cadre du recensement triennal de la Banque

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Floored Floater sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Dans l

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1 LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan Paper Audit & Conseil 1 Sommaire 1. Définition de la relation de couverture 2. Le swap

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Sony» sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Sony» Dans l environnement actuel caractérisé par

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

Options et Swap sur intérêt

Options et Swap sur intérêt Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 - Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats

Plus en détail

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement

Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement Conditions Générales Applicables aux Accords de Prêt et de Garantie pour les Prêts à Spread Fixe En date du 1 er septembre 1999 Banque Internationale

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille (33 points) Monsieur X est un gérant de fonds obligataire qui a repris la responsabilité de gestion du portefeuille obligataire

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS

LA BALANCE DES PAIEMENTS LA BALANCE DES PAIEMENTS Définition : Document statistique qui enregistre toutes les transactions économiques effectuées pendant une période donnée entre les résidents d un pays (région, union) et le reste

Plus en détail

Introduction à la finance de marché. Arolla Mastering Software Development

Introduction à la finance de marché. Arolla Mastering Software Development Introduction à la finance de marché Plan I) Les marchés II) Les différents types d intervenants III) Les produits sous-jacents IV) Les produits dérivés V) Organisation d une salle de marché 2 Les différents

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter les

Indications méthodologiques pour compléter les Indications méthodologiques pour compléter les l annexes sur l état de la dette figurant sur les instructions budgétaires et comptables relatives à l exercice 2013 SOMMAIRE Sommaire 2 Documents de référence

Plus en détail

LE MARCHE DES CHANGES

LE MARCHE DES CHANGES LE MARCHE DES CHANGES 1 1. LE CHANGE AU COMPTANT (SPOT)...3 1.1. CARACTERISTIQUES FONDAMENTALES DU CHANGE AU COMPTANT...3 1.2. COTATIONS ET TRANSACTIONS SUR LE MARCHE SPOT...3 1.3. LES COURS CROISES...4

Plus en détail

Life Asset Portfolio (LAP) France

Life Asset Portfolio (LAP) France Information sur le produit I/IV Type de contrat Clients Devise du contrat Durée du contrat Assureur Souscripteur Assuré Bénéficiaires Contrat d'assurance vie à primes libres, lié à une ou plusieurs catégories

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Edition RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL SOMMAIRE 1 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDÉS CONDENSÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS ACTIF 2 BILANS CONSOLIDÉS PASSIF ET CAPITAUX PROPRES 3 COMPTES

Plus en détail

Master Finance Apprentissage Master 2

Master Finance Apprentissage Master 2 Master Finance Apprentissage Master 2 2014/2015 UE1 ENTREPRISE ET MARCHÉS DE CAPITAUX Ydriss Ziane L'objectif général de cette unité d enseignement est de permettre aux étudiants d appréhender les grandes

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

AMFIE. Association coopérative financière des fonctionnaires internationaux. Séminaire pré-retraite ONUG Mars 2015

AMFIE. Association coopérative financière des fonctionnaires internationaux. Séminaire pré-retraite ONUG Mars 2015 AMFIE Association coopérative financière des fonctionnaires internationaux Séminaire pré-retraite ONUG Mars 2015 QUI SOMMES NOUS? L AMFIE est une coopérative financière basée au Luxembourg Fondée en 1990

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

3- Le risque de taux d'intérêt

3- Le risque de taux d'intérêt 3- Le risque de taux d'intérêt Risque de taux d'intérêt : «risque de variation des prix d'un titre de dette (obligations, titres de créance négociables) ou d'un titre composé ou d'un produit dérivé, résultant

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015

TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015 TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015 Brochure tarifaire CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE Accès à la plateforme en ligne accessible depuis votre ordinateur,votre mobile et votre tablette (SaxoTraderGO).................................................................................................................................

Plus en détail

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points.

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points. UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY D ABIDJAN ANNEE UNIVERSITAIRE T.D. N 1 EXERCICE 1 : Lors d une séance de cotation au fixing, une salle des marchés a enregistré les ordres d achat et de vente suivants

Plus en détail

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR»

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Population déclarante...4 1.2 Périodicité et délai de communication...4 1.3 Les sous-tableaux...5 2 Les

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GDF SUEZ TRADING

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GDF SUEZ TRADING PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COTES ANNUELS) GDF SUEZ TRADING Société par actions simplifiée au capital de 351 200 000. Siège social : 1, place Samuel de Champlain, 92400

Plus en détail

Art. 3. Virement bancaire a) Déposer via virement bancaire Les frais de virement b) Retirer via virement bancaire Les frais de virement min.

Art. 3. Virement bancaire a) Déposer via virement bancaire Les frais de virement b) Retirer via virement bancaire Les frais de virement min. Annexe 9 Extrait du tarif des taux d'intérêt, les frais et commissions de Deltastock AD. Table des matières I. General Terms... 2 II. Cash Transactions and wire transfers... 2 III. Internet Payments...

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. Bruxelles, le 25 septembre 2007. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. En avril 2007, cinquante-quatre banques

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle privée Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Private Banking 4 Markets 7 Crédits et Commercial 8 Services Cornèronline 9 CornèrTrader

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS

TARIFS ET CONDITIONS TARIFS ET CONDITIONS Conditions Générales CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE COMPTE CAPSTOCK TRADER Accès à la plateforme téléchargeable (CapstockTrader)... Accès à la plateforme par Internet (CapstockWebTrader)...

Plus en détail

Dexia Patrimonial Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois 69, route d Esch L 2953 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 46235

Dexia Patrimonial Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois 69, route d Esch L 2953 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 46235 Dexia Patrimonial Société d Investissement à Capital Variable de droit luxembourgeois 69, route d Esch L 2953 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 46235 PRESENTATION DE LA SICAV Dexia Patrimonial, ci-après désignée

Plus en détail

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations 5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels Sous la direction de son Président, le Conseil d administration évalue régulièrement sa taille, sa composition

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Le recours aux produits dérivés dans le cadre de la gestion de la dette publique

COUR DES COMPTES. Le recours aux produits dérivés dans le cadre de la gestion de la dette publique COUR DES COMPTES Le recours aux produits dérivés dans le cadre de la gestion de la dette publique Rapport de la Cour des comptes transmis à la Chambre des représentants Bruxelles, mars 2006 COUR DES COMPTES

Plus en détail

Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation

Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation Conférence IMA du 05 avril 2012 Isabelle SAPET, Associée Programme 1. Introduction 2. Classification

Plus en détail

Indices de référence informatifs des valeurs sousjacentes aux émissions structurées de KBC IFIMA S.A.

Indices de référence informatifs des valeurs sousjacentes aux émissions structurées de KBC IFIMA S.A. informatifs des valeurs sousjacentes aux émissions structurées de KBC IFIMA S.A. Les renseignements repris dans ce document sont purement informatifs. Ils doivent permettre au client d'accéder aux valeurs

Plus en détail

Le multicurving et l importance du spread de base dans l évaluation actuelle des swaps de taux. Alexandre Nakhle

Le multicurving et l importance du spread de base dans l évaluation actuelle des swaps de taux. Alexandre Nakhle Le multicurving et l importance du spread de base dans l évaluation actuelle des swaps de taux d intérêt Alexandre Nakhle 19 décembre 2012 Remerciements Je tiens à remercier toutes les personnes suivantes

Plus en détail

Petite mise retour important

Petite mise retour important Document à caractère promotionnel Certificats Mini-Future Petite mise retour important Type de produit ASPS: 2210 Sommaire 03 Certificats Mini-Future de BNP Paribas - les atouts des contrats à terme accessibles

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LE MARCHE DES CHANGES AU COMPTANT (SPOT)

CHAPITRE 3 : LE MARCHE DES CHANGES AU COMPTANT (SPOT) CHPITRE 3 : LE MRCHE DES CHNGES U COMPTNT (SPOT) I- définition et caractéristiques Le marché des changes au comptant est un compartiment très actif du marché des changes 1. C est le lieu fictif de rencontre

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

TP de risque management Risque Forex

TP de risque management Risque Forex TP de risque management Risque Forex Exercice 1 Partie 1. Le but de cette exercice est voir quel sont les options qui permettent de gérer le risque du au taux de change. En effet, dans notre cas, une société

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

Qu est-ce-qu un Warrant?

Qu est-ce-qu un Warrant? Qu est-ce-qu un Warrant? L epargne est investi dans une multitude d instruments financiers Comptes d epargne Titres Conditionnel= le detenteur à un droit Inconditionnel= le detenteur a une obligation Obligations

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/60 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction Futures et Forwards

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015 SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS Réunion Publique du 6 Aout 2015 LE BUDGET PRIMITIF COMMUNAL 2015 BUDGET GLOBAL (13,53 M ) INVESTISSEMENT 2,87M FONCTIONNEMENT 10,66M Dépenses (2,87 M

Plus en détail

Les Produits Dérivés de Taux CREDIT LYONNAIS

Les Produits Dérivés de Taux CREDIT LYONNAIS Les Produits Dérivés de Taux CREDIT LYONNAIS 1 Sommaire Sommaire 2 Index 4 Introduction Le Crédit Lyonnais et les produits dérivés 5 Présentation de la brochure 6 Organisation du Crédit Lyonnais sur les

Plus en détail

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC)

Les tarifs. bnpparibas-personalinvestors.lu. A new way to invest. Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) Les tarifs Expatriés Applicable à partir du 01.07.2011 (Les tarifs affichés sont TTC) A new way to invest bnpparibas-personalinvestors.lu Ce document est destiné à informer sur les tarifs des opérations

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN 2014

RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN 2014 Société anonyme au capital de 220 000 000 Siège social : 6 avenue de Provence 75452 PARIS Cedex 9 480 618 800 RCS Paris RAPPORT DE GESTION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTES SEMESTRIELS CLOS AU 30 JUIN

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

Clients de SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Particuliers

Clients de SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Particuliers Clients de SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Particuliers Date d impression: 11/06/2007 Le financement Hypothèque rechargeable Euribor (Hipoteca Abierta) Financement de l acquisition d un logement, qui vous permet de :

Plus en détail

Club utilisateurs Delta-Bank 2 et 3 décembre 2010. Atelier n 1: n. Trésorerie

Club utilisateurs Delta-Bank 2 et 3 décembre 2010. Atelier n 1: n. Trésorerie Club utilisateurs Delta-Bank 2 et 3 décembre 2010 Atelier n 1: n Trésorerie Sommaire Présentation du module. Saisie d une opération de change. Questions / réponses. Présentation du module A. Les objectifs

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015

TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 TARIFICATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS AU 01 JANVIER 2015 I. Organismes de Placements Collectifs 1. SICAV émises par la BCEE Sous réserve d exceptions éventuelles prévues dans le prospectus d émission,

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

Private Banking. Lorem ipsum est Enim Corpus Apolonius ipsum est Doloris CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Tableau des frais et commissions

Private Banking. Lorem ipsum est Enim Corpus Apolonius ipsum est Doloris CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Tableau des frais et commissions Private Banking Lorem ipsum est Enim Corpus Apolonius ipsum est Doloris CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Tableau des frais et commissions Sommaire A. Information générale sur CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG)

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières 1 Introduction Qu est-ce que la

Plus en détail

Pour un audit local. Damien Millet CADTM www.cadtm.org www.audit-citoyen.org

Pour un audit local. Damien Millet CADTM www.cadtm.org www.audit-citoyen.org Pour un audit local Damien Millet CADTM www.cadtm.org www.audit-citoyen.org Menu du jour Les administrations locales Prêts structurés et prêts toxiques Le passage obligé de l audit Le cas du Loiret Les

Plus en détail

Formation en Forex Trading

Formation en Forex Trading Formation en Forex Trading Objectif de la formation. La formation est à destination des Traders débutants ou des personnes qui ont découvert le Trading depuis moins d'un an. Le but de cette formation est

Plus en détail

Probabilités III Introduction à l évaluation d options

Probabilités III Introduction à l évaluation d options Probabilités III Introduction à l évaluation d options Jacques Printems Promotion 2012 2013 1 Modèle à temps discret 2 Introduction aux modèles en temps continu Limite du modèle binomial lorsque N + Un

Plus en détail

Qu est-ce qu une banque?

Qu est-ce qu une banque? Qu est-ce qu une banque? Nathalie Janson 1 Financement de l Activité économique Développement des entreprises nécessite apport de fonds Les entreprises peuvent se financer de façon interne ou externe Les

Plus en détail

Rapport semestriel. 30 juin 2014 GESTION FLEXIBLE INTERNATIONALE. Forme Juridique : Fonds Commun de Placement

Rapport semestriel. 30 juin 2014 GESTION FLEXIBLE INTERNATIONALE. Forme Juridique : Fonds Commun de Placement GESTION FLEXIBLE INTERNATIONALE Rapport semestriel 30 juin 2014 Forme Juridique : Société de Gestion : Dépositaire : Commissaire aux Comptes : Fonds Commun de Placement Société Privée de Gestion de Patrimoine

Plus en détail

L INTERVENTION DE COFACE EN FINANCEMENT DE PROJET

L INTERVENTION DE COFACE EN FINANCEMENT DE PROJET L INTERVENTION DE COFACE EN FINANCEMENT DE PROJET 1 Sommaire 1) La Coface 2) Les conditions d intervention de Coface 3) Les règles OCDE en Financement de Projet 4) Les risques couverts 5) Rôle de Coface

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Guide pratique du provisionnement des emprunts à risques

Guide pratique du provisionnement des emprunts à risques Guide pratique du provisionnement des emprunts à risques Indications méthodologiques pour entrer dans le dispositif de provisionnement des emprunts complexes et comptabiliser les variations annuelles de

Plus en détail

Tarif de nos prestations financières

Tarif de nos prestations financières Tarif de nos prestations financières Table des matières Courtages bourse suisse...4 Courtages bourses étrangères...5 Commissions d émission sur fonds de placement Swisscanto...6 Commissions reçues par

Plus en détail

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur Chapitre 11, assurance et diversification Réponses aux Questions et problèmes 1. Transactions de 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500 62 500 payés à 0 62 500 payés

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales)

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales) b ) La Banque Centrale Notre système bancaire se complexifie puisqu il se trouve maintenant composer d une multitude de banques commerciales et d une Banque Centrale. La Banque Centrale est au cœur de

Plus en détail

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)?

1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 1. Qu est-ce que MiFID (Markets in Financial Instruments Directive)? 2. Afin de fournir un service d investissement à ses clients, Delta Lloyd Bank est tenue de catégoriser ses clients 3. L un des fondements

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail