Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4"

Transcription

1 Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE Chapitre 4 1) et entrent dans un swap de taux plain vanilla le 5 septembre 2009 pour une durée de deux ans où s engage à payer à le taux de 2% par an (en semestriel) sur un principal de 100 millions EUR et s engage à payer à Euribor-6mois+20 par an (en semestriel) sur le principal de 100 millions EUR. Quels seront les flux échangés sur la durée du swap dans le cas où l Euribor évolue de la façon Flux prévus pour la jambe en millions EUR : Date EURIOR-6 mois EURIOR-6mois +0.20% 5 septembre % 1.20% 5 mars % 1.45% 5 septembre % 1.70% 5 mars % 1.95% 5 septembre % 2.45% Date EURIOR-6 mois inflow outflow Net flow 5 septembre % 5 mars % septembre % mars % septembre % ) Deux entreprises et souhaitent transformer la nature du coût de leur endettement. L entreprise a contracté une dette de 100 millions EUR à 2,7% par an alors que l entreprise a contracté une dette de 100 millions EUR à EURIOR+40 par an. a) Quel est l impact sur le coût de leurs dettes respectives si et entrent dans un swap où paie EURIOR-15 et reçoit 2.1%, et réciproquement pour? EURIOR-0.15% 2.7% EURIOR+0.4% 2.1% ilan pour : ilan pour : -2.7% - EURIOR -0.4% -EURIOR +0.15% -2.1% +2.1% +EURIOR -0.15% = -EURIOR -0.45% = -2.65% = - (EURIOR+45) b) Même question avec un intermédiaire financier qui prélève 1.5 points de base sur chaque transaction. 1

2 EURIOR-0.15% EURIOR-0.15% 2.7% EURIOR+0.4% 2.085% 2.115% ilan pour : ilan pour : -2.7% - EURIOR -0.4% -EURIOR +0.15% % % +EURIOR -0.15% = -EURIOR % = % = - (EURIOR+46.5) 3) Deux entreprises et souhaitent transformer la nature de la rémunération de leurs portefeuilles d actifs. L entreprise dispose d un portefeuille d obligations de 100 millions USD qui paient 5,2% alors que l entreprise dispose d obligations de 100 millions USD qui versent LIOR-40. a) Quel est l impact sur le rendement des deux portefeuilles si et entrent dans un swap où paie un taux de 5,1% et reçoit le LIOR-10, et réciproquement pour? 5.1% 5.2% LIOR-0.4% LIOR-0.1% ilan pour : ilan pour : +5.2% +LIOR -0.4% +LIOR -0.10% +5.1% -5.1% -LIOR +0.10% = +LIOR = +4.80% b) Même question avec un intermédiaire financier qui prélève 1.5 points de base sur chaque transaction % 5.085% 5.2% LIOR-0.4% LIOR-0.1% LIOR-0.1% ilan pour : ilan pour : +5.2% +LIOR -0.4% +LIOR -0.10% % % -LIOR +0.10% = +LIOR % = % = +LIOR-1.5 2

3 4) Les entreprises et se voient offrir les taux annuels suivants pour des emprunts à taux fixe et à taux variable sur une somme de 10 millions USD pour une durée de cinq ans. Taux fixe Taux variable Entreprise 5.9% LIOR + 5 Entreprise 6,8% LIOR + 35 L entreprise cherche à emprunter à taux variable et l entreprise à taux fixe. a) Construire un swap mutuellement avantageux pour et. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.8% - 5.9%) (LIOR+35 LIOR+5) = 0.9% % = 0.60%. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre et de sorte que et puissent réussir à : - pour : emprunter à LIOR % = LIOR -0.25% - pour : emprunter à 6.8% % = 6.5%. Payoff pour : -5.9% -LIOR +x = -( LIOR -0.25%) x = 6.15% Payoff pour : -(LIOR+0.35%) + LIOR y = -6.5% y = 6.15% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon LIOR 5.9% LIOR +0.35% 6.15% ilan pour : ilan pour : -5.9% -LIOR -0.35% -LIOR -6.15% +6.15% +LIOR = -LIOR +0.25% = -6.50% = -LIOR-25 b) Construire ce swap avec un intermédiaire financier qui gagnera 10 points de base au total. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour : emprunter à LIOR % = LIOR -0.20% - pour : emprunter à 6.8% % = 6.55% - l intermédiaire financier gagne 0.10%. Payoff pour : -5.9% -LIOR +x = -( LIOR -0.20%) x = 6.10% Payoff pour : -(LIOR+0.35%) + LIOR y = -6.55% y = 6.20% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon 3

4 LIOR LIOR 5.9% LIOR+0.35% 6.10% 6.20% ilan pour : ilan pour : -5.9% -LIOR -0.35% -LIOR -6.20% +6.10% +LIOR = -LIOR +0.20% = -6.55% = -LIOR-20 5) Les entreprises X et Y se voient offrir les taux annuels suivants pour des emprunts à taux fixe et à taux variable sur une somme de 10 millions USD pour une durée de cinq ans. Taux fixe Taux variable Entreprise X 6.1% LIOR Entreprise Y 6.9% LIOR L entreprise X cherche à emprunter à taux variable et l entreprise Y à taux fixe. a) Construire un swap mutuellement avantageux pour X et Y. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.9% - 6.1%) (LIOR LIOR) = 0.8%. Le gain potentiel du swap de 0.80% peut être partagé entre X et Y de sorte que X et Y puissent réussir à : - pour X : emprunter à LIOR -0.40% - pour Y : emprunter à 6.9% % = 6.5%. Payoff pour X : -6.1% -LIOR +x = -( LIOR -0.40%) x = 6.50% Payoff pour Y : -(LIOR) + LIOR y = -6.5% y = 6.50% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon LIOR 6.1% X Y LIOR 6.5% ilan pour X : ilan pour Y : -6.1% -LIOR -LIOR -6.5% +6.5% +LIOR = -LIOR +0.40% = -6.50% = -LIOR-40 b) Construire ce swap avec un intermédiaire financier qui gagnera 20 points de base au total. 4

5 Le gain potentiel du swap de 0.80% peut être partagé entre X, Y et l intermédiaire financier de la façon - pour X : emprunter à LIOR -0.30% = LIOR -0.30% - pour Y : emprunter à 6.9% % = 6.60% - l intermédiaire financier gagne 0.20%. Payoff pour X : -6.1% -LIOR +x = -( LIOR -0.30%) x = 6.40% Payoff pour Y : -(LIOR) + LIOR y = -6.6% y = 6.60% Par conséquent, le swap pourrait être construit de la façon LIOR LIOR 6.1% X Y LIOR 6.40% 6.60% ilan pour X : ilan pour Y : -6.1% -LIOR -LIOR -6.6% +6.4% +LIOR = -LIOR +0.30% = -6.60% = -LIOR-30 6) Deux entreprises et se voient proposer les taux annuels d emprunt suivants à taux fixe et à taux variable sur une somme de 50 millions USD pour une durée de trois ans : Taux fixe Taux variable Entreprise 2.86% LIOR +67 Entreprise 3.76% LIOR +97 cherche à emprunter à taux variable et souhaite emprunter à taux fixe. Une institution financière propose un swap mutuellement avantageux pour et dans lequel elle retirera 10 points de base de rémunération. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (3.76% %) [(LIOR+97) (LIOR +67)] = 0.90% % = 0.60%. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour gain de 0.25% : emprunter à LIOR % = LIOR+42 - pour gain de 0.25% : emprunter à 3.76% % = 3.51% - l intermédiaire financier gagne 0.10%. Payoff pour : -2.86% -Libor +x = -(Libor+0.42%) x = 2.44% Payoff pour : -(Libor+0.97%) + Libor y = -3.51% y = 2.54% 5

6 LIOR LIOR 2.86% LIOR+0.97% 2.44% 2.54% 7) Deux entreprises et se voient proposer les taux annuels d emprunt suivants à taux fixe et à taux variable sur une somme de 10 millions EUR pour une durée de trois ans : Taux fixe Taux variable Entreprise 2.77% EURIOR_3M +158 Entreprise 3.67% EURIOR_3M +188 cherche à emprunter à taux variable et souhaite emprunter à taux fixe. Une institution financière propose un swap mutuellement avantageux pour et dans lequel elle retirera 10 points de base de rémunération. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (3.67% %) [(EURIOR+188) (EURIOR +158)] = 0.90% % = 0.60%. Le gain potentiel du swap de 0.60% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour gain de 0.25% : emprunter à EURIOR % = EURIOR pour gain de 0.25% : emprunter à 3.67% % = 3.42% - l intermédiaire financier gagne 0.10%. Payoff pour : -2.77% -Euribor +x = -(Euribor+1.33%) x = 1.44% Payoff pour : -(Euribor+1.88%) + Euribor y = -3.42% y = 1.54% EURIOR EURIOR 2.77% EURIOR+1.88% 1.44% 1.54% 8) Un swap sur un principal de 100 millions USD a encore une durée de vie de 16 mois. Selon les termes du contrat, un taux LIOR-6mois est échangé contre un taux fixe de 5.2% par an (en semestriel). Le LIOR-6mois était il y a deux mois à 4,8%. Les taux forward 6 mois dans 4 et 10 mois sont respectivement de 5% et 5,50%. a) Construire le tableau de flux pour la jambe qui paie le variable. Date inflows Outflows Net flows T T T

7 b) Quelle est la valeur du swap aujourd hui pour la jambe qui paie le taux variable? Il faut calculer la valeur actuelle des cash-flows produits par le swap sur la durée restante : = million $ = $ ) Swaps de devises ) Une entreprise a contracté un swap d une durée de 5 ans avec une institution financière. Selon les termes du contrat, elle reçoit 3% par an en CHF et paie 8% d intérêt en USD. Les paiements ont lieu une fois par an. Les principaux sont respectivement de 7 millions USD et 10 millions CHF. Construire le tableau des flux échangés pour cette entreprise. Date Flux en CHF (en millions) Flux en USD (en millions) T T T T T T ) Une entreprise lève un emprunt obligataire de 150 millions USD à 4% l an sur une durée de 10 ans. Elle souhaiterait transformer cet emprunt en USD en un emprunt en EUR à 5% l an sur 10 ans. cette date le taux de change est de 1.50 USD pour un EUR. Construire le swap qui permet de réaliser une telle transformation. L entreprise entre dans un swap où elle échange le principal de 150 millions USD contre un principal de 100 millions EUR et où elle paie 5% en EUR et reçoit 4% en USD. Date Flux du swap Flux du swap Flux de l emprunt Flux nets en EUR en EUR en USD obligataire en USD T De T+1 à T T C) Une entreprise investit 1 million EUR à 4% l an sur 10 ans. Elle souhaiterait transformer cet investissement en EUR en un investissement en USD à 3% l an sur 10 ans. cette date le taux de change est de 1.50 USD pour un EUR. Construire le swap qui permet de réaliser une telle transformation. L entreprise entre dans un swap où elle échange un principal de 1.5 millions USD contre un principal de 1 million EUR et où elle paie 4% en EUR et reçoit 3% en USD. Date Flux du swap Flux du swap Flux de l investissement Flux nets en USD en USD en EUR en EUR (million) (million) (million) (million) T De T+1 à T T

8 10) Deux entreprises et se voient proposer les taux suivants : USD CD Entreprise 4.5% 5.2% Entreprise 5% 6.7% cherche à emprunter en USD et souhaite emprunter en CD. Une institution financière monte un swap dans lequel elle retirera 40 points de base de profit. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.7% - 5.2%) (5% 4.5%) = 1.5% -0.5% = 1%. Le gain potentiel du swap de 1% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour : emprunter en USD à 4.5% -0.30% = 4.20% - pour : emprunter en CD à 6.7% % = 6.40% - l intermédiaire financier gagne 0.40%. 4.2% USD 5% USD 5.2% CD 5% USD 5.2% CD 6.40% CD 11) Deux entreprises et se voient proposer les taux suivants : USD UD Entreprise LIOR % Entreprise LIOR % cherche à emprunter en USD et souhaite emprunter en UD. Une institution financière monte un swap dans lequel elle retirera 30 points de base de profit. Construire le swap à proposer par cette institution financière. Gain potentiel du swap = différence de spreads = (6.65% %) (LIOR+0.9% LIOR+0.3%) = 1.3% -0.6% = 0.70%. Le gain potentiel du swap de 0.70% peut être partagé entre, et l intermédiaire financier de la façon - pour : emprunter en USD à LIOR+0.30% -0.20% = LIOR+0.10% - pour : emprunter en UD à 6.65% % = 6.45% - l intermédiaire financier gagne 0.30%. LIOR+0.10% LIOR+0.90% 5.35% UD LIOR+0.90% USD 5.35% UD 6.45% UD 8

9 12) a contracté un swap d une durée de 5 ans avec une institution financière. Selon les termes du contrat, reçoit 3% par an en CHF et paie 8% d intérêt en USD. Les paiements ont lieu une fois par an. Les principaux sont respectivement de 7 millions USD et 10 millions CHF. La structure par termes des taux est plate pour le USD et le CHF avec 4% pour le CHF et 5% pour USD. a) Evaluer la valeur du swap pour la partie qui paie USD en considérant le swap comme un portefeuille d obligations : 1 ère méthode Date Flux en CHF (en millions) Flux en USD (en millions) T T T T T T Le taux de change spot doit être de 10/7= CHF par USD. Evaluation de la jambe USD avec r USD = 5% (en millions USD) : 5 i= = i Evaluation de la jambe CHF avec r CHF = 4% (en millions CHF): 5 i= = i Valeur du swap pour la partie qui paie USD (en millions USD) : / = b) Evaluer la valeur du swap pour la partie qui paie USD par le biais des taux de change forward : 2 ème méthode Les taux de change à terme théorique sont calculés selon la formule vue dans le chapitre 3 dans le point sur le prix théorique d un contrat future sur devise : F T S = ( 1+ rchf ) T ( 1+ r ) USD T Date Flux en CHF (en millions) Flux en USD (en millions) Taux de change à terme F théorique USD-CHF Flux nets en USD (en millions) T ( S spot) 0 T / = T / = T / = T / = T (10+0.3)/ =

10 Valeur du swap pour la partie qui paie USD avec r USD = 5% (en millions USD) : = exercices supplémentaires du chapitre 7 du livre Hull (2007), Options, futures et autres actifs dérivés, Pearson. 10

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli)

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) Exercice 1 Les firmes X et Y se voient offrir les taux suivants pour un emprunt de 10 millions de dollars Firme X 5.0% Libor +1% Firme Y 6,5% Libor +2% Le Libor pou la première

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

Swap et Swap vanille 2 / 9

Swap et Swap vanille 2 / 9 Les SWAPs 1 / 9 Swap et Swap vanille Définition Un swap est un accord entre deux entreprises pour échanger des flux de trésorerie dans le futur. Cet accord définit les dates auxquelles ces flux (ou cash-flows)

Plus en détail

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous Série d Exercices Thierry Ané Exercice n 1 Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous propose les deux produits suivants : un produit d assurance versant un taux

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P4 : SWAP

Pratique des produits dérivés P4 : SWAP Pratique des produits dérivés P4 : SWAP Olivier Brandouy Université de Bordeaux Diapo 1/22 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque Plan 1 Introduction Fixe contre indice SWAP de devise 2 Direct

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N O 1

TRAVAUX PRATIQUES N O 1 FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAUX PRATIQUES N O 1 Introduction aux produits dérivés Par : GHLAM Karim Professeur responsable : MORESINO Francesco Assistant : RIBON Stéphane Genève, 05.10.2012 Haute École

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Gestion financière internationale GSF-2104 Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Introduction Partie 1 : les produits financiers des marchés des changes (chapitre

Plus en détail

(en millions d euros) 2012 2011 2010

(en millions d euros) 2012 2011 2010 D.16. INTÉRÊTS NON CONTRÔLANTS Les intérêts non contrôlants dans les sociétés consolidées se décomposent comme suit : 2012 2011 2010 Intérêts non contrôlants de porteurs d actions ordinaires : BMS (1)

Plus en détail

Le terme «risque» est porteur de connotations

Le terme «risque» est porteur de connotations 44-49 EchangeBisCor.qxd 12/07/13 11:53 Page 44 SAVOIRS par Dominique Beudin De la couverture à la naissance du risque systémique L idée d une assurance contre les risques financiers est à l origine de

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

5- Le risque de change

5- Le risque de change 5- Le risque de change OBJECTIFS : savoir différencier les risques liés au taux de change : risque de transaction, risque de traduction comptable, risque économique savoir utiliser une méthode adaptée

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Emprunts

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite)

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 3- OPTIONS 3.1- PRINCIPES : Option = droit de réaliser une transaction future à des conditions fixées à l'avance. 3.1.1- Options «vanilles» call

Plus en détail

Options et Swap sur intérêt

Options et Swap sur intérêt Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 - Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

La gestion des risques liés à l environnement financier

La gestion des risques liés à l environnement financier La gestion des risques liés à l environnement Le risque de taux d intérêt Les instruments de gré à gré SUP DE CO 2007-2008 Intervenant : Oumar DIOP ing. MBA/DEPA Institutions financières internationales

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE

DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE R E S S O U R C E S DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE Finances PR/MB CONSEIL MUNICIPAL 5 décembre 2011 Par délibérations des

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

Mathématiques Financières

Mathématiques Financières Mathématiques Financières 2 ème partie Marchés financiers en temps discret & instruments financiers classiques Université de de Picardie Jules Verne Amiens Par Par Jean-Paul Jean-Paul FELIX FELIX Cours

Plus en détail

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés 1 Le cadre de l analyse L analyse présente se base sur des données réunies dans le cadre du recensement triennal de la Banque

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS

LA BALANCE DES PAIEMENTS LA BALANCE DES PAIEMENTS Définition : Document statistique qui enregistre toutes les transactions économiques effectuées pendant une période donnée entre les résidents d un pays (région, union) et le reste

Plus en détail

Optimisation de la gestion de trésorerie

Optimisation de la gestion de trésorerie Optimisation de la gestion de trésorerie Problématiques financières et solutions de placements Marie BUCKWELL Guillaume DE LAMAZE 1- Optimiser la gestion des excédents trésorerie Principe de base : tendre

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Département des Hauts-de-Seine ETATS ANNEXES M 52 COMPTE ADMINISTRATIF. voté par fonction ANNEE 2012

REPUBLIQUE FRANCAISE. Département des Hauts-de-Seine ETATS ANNEXES M 52 COMPTE ADMINISTRATIF. voté par fonction ANNEE 2012 REPUBLIQUE FRANCAISE Département des Hauts-de-Seine ETATS ANNEXES M 52 COMPTE ADMINISTRATIF voté par fonction ANNEE 2012 IV ANNEXES SOMMAIRE P.1 Eléments du bilan Etat de la dette P.21 Eléments du bilan

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND Xxx Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 6 : Emprunts et Tableaux damortissements Une société a un besoin de financement de 10000

Plus en détail

À propos du présent Supplément

À propos du présent Supplément 0515 À propos du présent Supplément À propos du présent Supplément L objectif de ce Supplément est de décrire de façon plus détaillée les Portefeuilles alternatifs du Fonds. Ce Supplément doit toujours

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires CFD-Contracts for Difference Octobre 2013 Conditions Tarifaires Vous trouverez ci-dessous les conditions tarifaires applicables à votre Compte de trading. Les termes, utilisés dans

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CONDITIONS TARIFAIRES. CFD Contracts for Difference. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CONDITIONS TARIFAIRES CFD Contracts for Difference Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Août 2014. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Août 2014 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par la

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation d obligations

Question 1: Analyse et évaluation d obligations Question 1: Analyse et évaluation d obligations (43 points) Vous êtes responsable des émissions obligataires pour une banque européenne. Il y a 10 ans cette banque a émis l obligation perpétuelle subordonnée

Plus en détail

Problèmes de crédit et coûts de financement

Problèmes de crédit et coûts de financement Chapitre 9 Problèmes de crédit et coûts de financement Ce chapitre aborde un ensemble de préoccupations devenues essentielles sur les marchés dedérivésdecréditdepuislacriseducréditde2007.lapremièredecespréoccupations

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

La liquidité du bilan de l entreprise et son impact sur la valeur de l entreprise

La liquidité du bilan de l entreprise et son impact sur la valeur de l entreprise La liquidité du bilan de l entreprise et son impact sur la valeur de l entreprise Pascal Quiry Lundi 22 mars 2010 Avant 2008, on pouvait résumer comme suit l état de la recherche aboutie sur ce sujet :

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/11 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Produits dérivés : pour quoi faire? Ce sont

Plus en détail

CONCEPT ACTIVE BOND SELECTION. Anticiper l évolution d un marché obligataire en mutation

CONCEPT ACTIVE BOND SELECTION. Anticiper l évolution d un marché obligataire en mutation CONCEPT ACTIVE BOND SELECTION Anticiper l évolution d un marché obligataire en mutation La stratégie Buy-and-hold s est révélée gagnante L objectif d un investisseur en obligations est de bénéficier d

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur Matière Session A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 Date: Lundi 12 septembre 2005 Nom et prénom:... Note:... Q1 :...

Plus en détail

AMFIE. Association coopérative européenne des fonctionnaires internationaux. Séminaire pré-retraite ONUG Avril 2014

AMFIE. Association coopérative européenne des fonctionnaires internationaux. Séminaire pré-retraite ONUG Avril 2014 AMFIE Association coopérative européenne des fonctionnaires internationaux Séminaire pré-retraite ONUG Avril 2014 AMFIE est une coopérative financière basée au Luxembourg Fondée par des fonctionnaires

Plus en détail

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918

CMC MARKETS UK PLC. Conditions Tarifaires CFDs. Plateforme Next Generation. Janvier 2015. RCS Paris: 525 225 918 CMC MARKETS UK PLC Conditions Tarifaires CFDs Plateforme Next Generation Janvier 2015 RCS Paris: 525 225 918 Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 02448409 Société agréée et réglementée par

Plus en détail

Life Asset Portfolio (LAP) France Contrat de capitalisation

Life Asset Portfolio (LAP) France Contrat de capitalisation Information sur le produit I/IV Type de contrat Clients Devise du contrat Durée du contrat Assureur Souscripteur à primes libres, lié à une ou plusieurs catégories de fonds. Quel(s) que soi(en)t le(s)

Plus en détail

Société Générale SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479 755 480 RCS NANTERRE

Société Générale SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479 755 480 RCS NANTERRE Société Générale SCF Société Anonyme au capital de 150.000.000 euros Siège social : 17 cours Valmy - 92800 PUTEAUX 479 755 480 RCS NANTERRE Rapport sur la qualité des actifs au 30 juin 2014 (Instruction

Plus en détail

Finance 1. Université d Evry Val d Essonne Séance 4. Philippe PRIAULET

Finance 1. Université d Evry Val d Essonne Séance 4. Philippe PRIAULET Finance 1 Université d Evry Val d Essonne Séance 4 Philippe PRIAULET Plan de la formation Les swaps Définition Terminologie, convention et cotation Utilisations en pratique des swaps Evaluation des swaps

Plus en détail

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1 LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan Paper Audit & Conseil 1 Sommaire 1. Définition de la relation de couverture 2. Le swap

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Obligations

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Obligations Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Obligations Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Cours de finance (Obligataire) 2009-2010 Obligataire Généralités Caractéristiques Courbe des taux obligataires

Plus en détail

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur.

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur. Investir sur les taux et les obligations Définition Le marché des taux d intérêts aussi connu sous le nom de «marché de la dette» est le marché le plus important en termes de volumes puisqu il s y échange

Plus en détail

Document d implémentation - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO

Document d implémentation - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO - Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO Grenoble, 11 juin 2012 Table des matières 1 Avant-propos 3 2 Présentation de l architecture du logiciel 3 2.1 Core..........................................

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE REALISATION D'UN EMPRUNT ET REAMENAGEMENT DE LA DETTE

COMMISSION PERMANENTE REALISATION D'UN EMPRUNT ET REAMENAGEMENT DE LA DETTE COMMISSION PERMANENTE Séance du 20 juillet 2006 CP 06/07-01 REALISATION D'UN EMPRUNT ET REAMENAGEMENT DE LA DETTE DEXIA CREDIT LOCAL Pour assurer le financement des investissements prévus, le Conseil Général,

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P2 : Taux Spots, taux Forward, FRA

Pratique des produits dérivés P2 : Taux Spots, taux Forward, FRA Pratique des produits dérivés P2 : Taux Spots, taux Forward, Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/65 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction 2 Taux

Plus en détail

Introduction aux produits de taux d intérêts

Introduction aux produits de taux d intérêts Introduction aux produits de taux d intérêts R&D Banque CPR 8 avril 2002 Plan 1. Notations et préliminaires 2. Euribor, caplets, caps 3. Swaps, swaptions 4. Constant Maturity Swap (CMS) 5. Quelques produits

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France Chapitre 5 Les taux d intérêt 5.1. La cotation des taux d intérêt Taux annuel effectif (TAE) : indique le montant total des intérêts à percevoir dans un an 100 000 (1 + r) = 100 000 1,05 = 105000 100 000

Plus en détail

A la recherche du couple Stratégie d investissement - Mode de financement le plus efficient. 1 ere partie 17 juin 2008

A la recherche du couple Stratégie d investissement - Mode de financement le plus efficient. 1 ere partie 17 juin 2008 A la recherche du couple Stratégie d investissement - Mode de financement le plus efficient 1 ere partie 17 juin 2008 Sommaire Les investisseurs en France Les stratégies et critères d investissement Quels

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015. FINANCES Délégation du Conseil municipal au Maire en matière d'emprunts EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015. FINANCES Délégation du Conseil municipal au Maire en matière d'emprunts EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 9 AVRIL 2015 POINT FINANCES Délégation du Conseil municipal au Maire en matière d'emprunts EXPOSE DES MOTIFS La décision de recourir à l emprunt relève de la compétence du

Plus en détail

Contexte de marché au 30 juin 2010

Contexte de marché au 30 juin 2010 DeriveXperts Spécialiste de la valorisation indépendante des produits structurés Contexte de marché au 30 juin 2010 Le second trimestre 2010 a vu se développer une crise dont le déclenchement a été une

Plus en détail

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur Chapitre 11, assurance et diversification Réponses aux Questions et problèmes 1. Transactions de 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500 62 500 payés à 0 62 500 payés

Plus en détail

Formation «Comptabilite des produits de rive s»

Formation «Comptabilite des produits de rive s» Formation «Comptabilite des produits de rive s» REFERENCE : 303 1. Objectif général Situer le rôle des marchés de produits dérivés et leur lien avec les instruments au comptant. Expliquer le mécanisme

Plus en détail

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma.

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma. Le système financier Marocain Introduction Définition : -Le système financier comprend les institutions financières, les marchés financiers et l ensemble des règlements qui régissent la circulation de

Plus en détail

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE

COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE COÛT ET DESCRIPTION DE LA DETTE Page de TABLE DES MATIÈRES. MOYENNE DES TREIZE SOLDES MENSUELS DE LA DETTE 04... 5. COÛT MOYEN DE LA DETTE 04... 7. DESCRIPTION DE LA DETTE D HYDRO-QUÉBEC AU DÉCEMBRE 04...

Plus en détail

PARTIE 1 (4 POINTS) PARTIE 2: (4 POINTS)

PARTIE 1 (4 POINTS) PARTIE 2: (4 POINTS) REPUBLIQUE TUNISIENNE Année Universitaire : 2014/2015 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Examen de CES Révision Comptable Session de rattrapage Epreuve : Finance Durée

Plus en détail

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde.

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/ Synthèse des prévisions economiques Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Apu* (% PIB) e e 2014 e e e 2014 e e e 2014 e e e

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Couverture dynamique des produits dérivés de crédit dans les modèles à copules

Couverture dynamique des produits dérivés de crédit dans les modèles à copules Couverture dynamique des produits dérivés de crédit dans les modèles à copules David Kurtz, Groupe de Recherche Opérationnelle Workshop Copula in Finance, 14 mai 2004, ENS Cachan Sommaire 1 Le marché des

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Consolidé Consolidé Consolidé Consolidé. Sans objet Sans objet Sans objet Non. Non Non Non. Obligatoire Obligatoire Obligatoire Obligatoire

Consolidé Consolidé Consolidé Consolidé. Sans objet Sans objet Sans objet Non. Non Non Non. Obligatoire Obligatoire Obligatoire Obligatoire Natixis ex CDC-IXIS Natixis ex CDC-IXIS Natixis ex CDC-IXIS CFF XS033102 XS0833852 XS0105541 FR0000472938 Anglais Anglais Anglais Français CRR Article 3 CRR Article 3 CRR Article 3 CRR Article 3 M EUR

Plus en détail

Chapitre 3 : l évaluation des actions

Chapitre 3 : l évaluation des actions Chapitre 3 : l évaluation des actions 11.10.2013 Plan du cours Modèle d actualisation des dividendes rendement, gain en capital et rentabilité modèle d actualisation des dividendes Application du modèle

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

Théorie financière Travaux pratiques Session 2 «Valeur actuelle» Ex. : PV & Bond Math Jongler avec les taux d intérêts

Théorie financière Travaux pratiques Session 2 «Valeur actuelle» Ex. : PV & Bond Math Jongler avec les taux d intérêts Théorie financière Travaux pratiques Session 2 «Valeur actuelle» Ex. : PV & Bond Math Jongler avec les taux d intérêts Titulaire : Professeur Kim Oosterlinck «PV and Bond Maths» «Jongler avec les taux

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

Enquête change-produits dérivés de gré à gré d avril 2001 Analyse des chiffres pour la France

Enquête change-produits dérivés de gré à gré d avril 2001 Analyse des chiffres pour la France Enquête change-produits dérivés de gré à gré d avril 2001 Analyse des chiffres pour la France L enquête internationale sur les transactions de change et de produits dérivés de gré à gré est effectuée tous

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 1 : Suites numériques et somme de suites Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous,

Plus en détail

EMPRUNTS DE MACON. Audit des emprunts de la ville de Mâcon réalisé par le collectif local pour un audit citoyen de la dette

EMPRUNTS DE MACON. Audit des emprunts de la ville de Mâcon réalisé par le collectif local pour un audit citoyen de la dette EMPRUNTS DE MACON Audit des emprunts de la ville de Mâcon réalisé par le collectif local pour un audit citoyen de la dette Montant des dettes locales Dette publique : 1 700 milliards d Dette locale : environ

Plus en détail

CAISSE NATIONALE DES AUTOROUTES

CAISSE NATIONALE DES AUTOROUTES CAISSE NATIONALE DES AUTOROUTES COMPTE FINANCIER AU 30 JUIN 2014 RESULTAT AU 30 JUIN 2014 C H A R G E S REF. NOTE MONTANT 30/06/2014 MONTANT 31/12/2013 MONTANT 30/06/2013 CHARGES D'EXPLOITATION AUTRES

Plus en détail

Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes

Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Activité et résultats Dexia 4 e trimestre et année 2007 Résultats solides et excellente qualité des actifs Capacité à saisir des opportunités commerciales croissantes

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires Gestion financière internationale GSF- 2104 Partie 2 : Notions préliminaires Introduction Notions de base de la finance internationale : Cotation BID- ASK Changement dans le taux spot Notion de taux Forward

Plus en détail

Éléments de calcul actuariel

Éléments de calcul actuariel Éléments de calcul actuariel Master Gestion de Portefeuille ESA Paris XII Jacques Printems printems@univ-paris2.fr 3 novembre 27 Valeur-temps de l argent Deux types de décisions duales l une de l autre

Plus en détail