La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements"

Transcription

1 La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses Publiques EX: Exportations IM: Importations La comptabilité nationale en économie ouverte Identité fondamentale: France 2003 Y= C+I+G+X-M 100%= 55,5%+18,8%+24,4%+25,8%-24,6% Y:1557 Mds C: 864 Mds I: 294 Mds G: 380 Mds EX: 402 Mds IM: 383 Mds La balance courante et l endettement extérieur C C = compte courant (compte de transactions courantes) = EX - IM si déficit (CC < 0): financement par augmentation de l endettement extérieur net Balance courante = changement dans l endettement extérieur net Exemple des États-Unis: aujourd hui le plus grand débiteur mondial en 1990, 200 milliards de dollars en 2002, 2700 milliards de dollars

2 Endettement net en % du PIB Compte courant en % du PIB Épargne, investissement et compte courant S = Y- C G et Y = C + I +G +EX -IM Somme des deux: S+Y=Y-C-G+C+I+G+EX-IM Et donc S - I = EX - IM = CC ou I = S - CC - une économie peut financer son investissement soit par l épargne nationale soir par endettement extérieur - l épargne peut s investir dans l économie nationale (I) ou à l étranger (si CC > 0) Déficit budgétaire et déficit Épargne privée: S P = Y -T-C Épargne publique: S G = T - G (déficit budgétaire si < 0 ) Y = C + I + G + EX IM donc S P = C + I + G + EX -IM - T C donc S P = I + G + EX -IM - T ou CC = EX - IM = S P -I + S G : déficit du compte courant : reflète soit - faible épargne privée (cas des Etats-Unis) - fort investissement (cas des Etats-Unis de 1995 à 2000) - déficit budgétaire (cas des Etats-Unis depuis 2001)

3 Les comptes de la balance des paiements - toutes les transactions avec agents étrangers - toute transaction qui aboutit à un (e): - paiement à des étrangers: débit (-) - recette venue de l étranger: crédit (+) - deux sortes de transactions: - exportations et importations de biens et services: compte courant - achat ou ventes d actifs : compte capital + compte financier ( Krugman & Obstfeld) Chaque transaction internationale entre deux fois dans la BP: une fois en débit, une fois en crédit Toute transaction a deux faces: si on achète un bien à un étranger (débit) on le paye (crédit) Crédit Débit Achat d une voiture japonaise: (importation: Compte Courant) Vente d un dépôt bancaire (exportation, vente d un actif: Compte financier)

4 Autre exemple: une compagnie d assurance en France achète des actions US pour 1M Crédit Débit Achat actions: - 1M (importation: Compte financier) Vente d un dépôt +1M bancaire (exportation, vente d un actif: Compte financier) Identité fondamentale de la balance des paiements Compte courant + compte capital + compte financier = 0 Compte courant: - biens, - services (transports, assurances ), - revenus (revenus des investissements), - transferts sans contrepartie Compte capital: - transferts en capital (remises de dette, transferts des migrants ), - actifs non financiers (brevets) Compte financier: -flux financiers (investissements directs, de portefeuille, produits financiers dérivés), - avoirs de réserve (or, devises Banque de France et position FMI) Soldes de la balance des paiements (en milliards d euros) Compte de transactions courantes ,8 (0,3% du PIB) dont: Biens + 1,6 (319,4 317,8) Services + 13 (87,7 74,6) Revenus + 6,9 (78,3 71,4) Transferts - 16,7 (21,1 37,8) courants Compte de capital -7,7 (1,7-9,4)

5 Compte financier 2003 Milliards euros -2,4 (-0,2 hors avoirs de réserve) Invest.directs - 9,1 français à l étranger -50,8 étrangers en France +41,6 Portefeuille -9,3 Avoirs -130,7 Engagements +121,4 Produits financiers dérivés -6,1 Autres (crédits/emprunts) 24,2 Avoirs -18,1 Engagements +42,3 Avoirs de -2,2 réserve en 2002, augmentation avoirs de réserve de 2,2 Mds Compte courant + Compte capital + Compte financier 0 Erreurs et omissions (net): ,7 7,7 5,4 5,2 - sources statistiques différentes - enregistrement à dates différentes - sous évaluation des transactions financières Monde: déficit courant (paiements d intérêt sous évalués) Compte courant + compte capital+ compte financier +Erreurs et omissions = 0 en 2003: + 4,8-7,7-2,4 +5,2 = 0 Balance des paiements= - Avoirs de réserves = 2, 2 excédent des «exportations» (biens, actifs financiers ) sur les «importations» qui doit (comptablement) aboutir à une augmentation (achat) des réserves de la Banque Centrale Particulièrement important pour les pays émergents (crises financières)

LA BALANCE DES PAIEMENTS

LA BALANCE DES PAIEMENTS LA BALANCE DES PAIEMENTS Définition : Document statistique qui enregistre toutes les transactions économiques effectuées pendant une période donnée entre les résidents d un pays (région, union) et le reste

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON COMMENT S OPÈRE LE FINANCEMENT de L ÉCONOMIE MONDIALE? LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE A. QU EST-CE QU UNE BALANCE DES PAIEMENTS B. LA BALANCE DES TRANSACTIONS COURANTES C. LA

Plus en détail

Solde Courant et Choix Intertemporel

Solde Courant et Choix Intertemporel Solde Courant et Choix Intertemporel Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année http://isabellemejean.com/eco434 InternationalEconomics.html Plan

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

TD N 14 LA BALANCE DES PAIEMENTS

TD N 14 LA BALANCE DES PAIEMENTS TD N 14 LA BALANCE DES PAIEMENTS La balance des paiements est un document comptable retraçant, pour une période donnée, l'ensemble des opérations entre les agents «résidents» (tous ceux qui résident pendant

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Sciences économiques et sociales - Terminale ES Enseignement spécifique Science économique Thème n 2 : Mondialisation, finance internationale et

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Banque de la République d Haïti Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE I] PERSPECTIVE HISTORIQUE QUANT A L EVOLUTION DU CAPITALISME 1. L ère du Gold-index : en quoi l or permet-il un rééquilibrage automatique de la BP? 2. Les accords

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001

Banque de la République d Haïti. Janvier - Mars 2001 Banque de la République d Haïti Janvier - Mars 2001 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10 Tableau 1.2 Situation

Plus en détail

Balance des paiements (rappel)

Balance des paiements (rappel) et simpli ée la des et Balance des paiements (rappel) Td n 1 Tovonony Raza ndrabe EconomiX 01 octobre 2012 et simpli ée la des et Plan 1 et simpli ée la 2 des 3 et Les autres soldes et simpli ée la des

Plus en détail

Dessous d une balance commerciale. Econosphères X Dupret (Gresea) 25 mai 2012

Dessous d une balance commerciale. Econosphères X Dupret (Gresea) 25 mai 2012 Dessous d une balance commerciale Econosphères X Dupret (Gresea) 25 mai 2012 Objectifs 1. Revenir sur les concepts 2. Données pour la Belgique 3. Lecture descriptive et critique Concept (1) Balance commerciale

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance IV) l équilibre ressources - emplois et son interprétation Cet article fait suite à ceux du 19 janvier et du 18 février 2013. Il en est le complément logique sur les fondamentaux macro- économiques d un

Plus en détail

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 décembre 2014 à 14:22 Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? Ce chapitre ne fait plus partie du programme, mais il est conseillé de

Plus en détail

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la

Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la Alger, le 11 Juin 2015 Stabilité macroéconomique et financement bancaire de la croissance 1. Stabilité macroéconomique et financière Contrairement aux années 1990 marquées par l ajustement structurel (1991

Plus en détail

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu Généralités La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu l environnement dans lequel opèrent les pays en développement plus difficile et incertain. Depuis quelques mois, la

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

L impact des opérations avec l extérieur sur la création monétaire dans la zone euro

L impact des opérations avec l extérieur sur la création monétaire dans la zone euro L impact des opérations avec l extérieur sur la création monétaire dans la zone euro Les données disponibles pour 1998 et le premier semestre 1999 indiquent, pour l agrégat monétaire M3 de la zone euro,

Plus en détail

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE DEUXIÈME PARTIE LES RISQUES Les opérations de marché présentent des risques qui doivent être identifiés et mesurés. En matière de finance internationale, on pense d abord au risque de change. Celui-ci

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

Par souci pédagogique, l'étude des soldes de la balance des paiements selon l'optique du financement compensatoire sera privilégiée.

Par souci pédagogique, l'étude des soldes de la balance des paiements selon l'optique du financement compensatoire sera privilégiée. ECONOMIE INTERNATIONALE II C H A P I T R E 2 UNE ANALYSE ECONOMIQUE DE LA BALANCE DES PAIEMENTS La balance des paiements est le reflet des transactions économiques d un pays avec l extérieur. Ces transactions

Plus en détail

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation

Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan. 3 à 7 Comptes d Exploitation Cours 4 (STS, J.-M. Schwab) Plan comptable 1 et 2 Comptes de Bilan 1 Actifs 10 Actifs mobilisés 11 Actifs immobilisés 15 Comptes de régulation de l actif (Actifs transitoires) 2 Passifs 20 Capital étranger

Plus en détail

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers.

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers. Exercices sur le marché des changes Q1- Le marché des changes à court terme - Noircir la case appropriée (Vrai ou Faux) 1 Une politique protectionniste peut initialement avoir pour but de diminuer le taux

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION INTERPRÉTATION

MODÈLE D APPLICATION INTERPRÉTATION MODÈLE D APPLICATION INTERPRÉTATION DES INDICATEURS GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Section 1 Section 2 Section 3 Section 4 Section 5 Section 6 Section 7 Section 8 Section 9 Section 10 Section 11

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES SOMMAIRE TABLEAU 1 : Origine et emploi des ressources aux prix courants..p.188 TABLEAU 2 TABLEAU 3 TABLEAU 4 TABLEAU 5 : Répartition sectorielle du PIB aux prix courants...p.189

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales)

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales) b ) La Banque Centrale Notre système bancaire se complexifie puisqu il se trouve maintenant composer d une multitude de banques commerciales et d une Banque Centrale. La Banque Centrale est au cœur de

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010 Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC 1. Présentation... 328 2. Méthodologie... 328 3. Définitions... 328 4. Sources de

Plus en détail

Le processus budgétaire

Le processus budgétaire Le processus budgétaire fédéral Le budget Le document stratégique le plus important publié par le gouvernement chaque année Instrument de communication des priorités de l'état : élections, discours du

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

1 les mécanismes de la crise financière

1 les mécanismes de la crise financière De la crise financière à la crise économique Michel Husson, 2009 1. Les mécanismes de la crise financière 2. les canaux de transmission à l économie réelle 3. les deux racines de la crise 4. les perspectives

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

BASE DE DONNEES - FRANCE

BASE DE DONNEES - FRANCE BASE DE DONNEES - FRANCE SOMMAIRE Partie I Démographie Partie II Retraite Partie III Economie générale Partie IV Epargne/Finances Partie V Finances publiques Partie I - Démographie Évolution de la population

Plus en détail

Rapport sur la viabilité budgétaire à long terme aux États-Unis. Bob Dacey Chef Comptable US Government Accountability Office

Rapport sur la viabilité budgétaire à long terme aux États-Unis. Bob Dacey Chef Comptable US Government Accountability Office Rapport sur la viabilité budgétaire à long terme aux États-Unis. Bob Dacey Chef Comptable US Government Accountability Office 1 IPSASB - Rapport sur la viabilité à long terme des finances d'une entité

Plus en détail

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Septembre 2012 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, les assurances ont accru leur contribution à la création

Plus en détail

2.2. L évolution de la situation économique et financière dans la zone CEMAC

2.2. L évolution de la situation économique et financière dans la zone CEMAC 2.2. L évolution de la situation économique et financière dans la zone CEMAC Taux de croissance du PIB en volume (en pourcentage) 2005 2006 2007 2008 (a) Cameroun 2,3 3,2 3,9 3,5 Centrafrique 3,0 4,3 3,6

Plus en détail

1.2.3. La balance des paiements, outil d'analyse

1.2.3. La balance des paiements, outil d'analyse 1.2.3. La balance des paiements, outil d'analyse Introduction La balance des paiements est un moyen d'analyse économique de premier plan. Elle permet d'appréhender la totalité des échanges de la France

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

L équilibre macroéconomique et macro-financier en économie ouverte

L équilibre macroéconomique et macro-financier en économie ouverte N 4 Novembre 2010 DOCUMENT PéDAGOGIQUE INSTITUT BANCAIRE ET FINANCIer INTERNATIONAL L équilibre macroéconomique et macro-financier en économie ouverte Un cadre comptable d analyse Gilles morisson N 4 Novembre

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

mis à jour le 2 juin 2014

mis à jour le 2 juin 2014 mis à jour le 2 juin 2014 Réponses aux questions fréquemment posées sur le passage au 6 ème Manuel de balance des paiements et de la position extérieure globale (BPM6) et sur la disponibilité des données

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

Les comptes & moyens de paiement à l étranger

Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger BMCE Bank met à votre disposition, selon vos besoins : Différents types de comptes pour apporter de la fluidité

Plus en détail

QUELQUES REFLEXIONS SUR L EVOLUTION DU SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL par Jacques de Larosière

QUELQUES REFLEXIONS SUR L EVOLUTION DU SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL par Jacques de Larosière 16/11/1999 QUELQUES REFLEXIONS SUR L EVOLUTION DU SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL par Jacques de Larosière Concours du Meilleur Mémoire Financier - 1999 Paris, Novembre 1999 Ayant assisté, depuis plus

Plus en détail

Orientation financière Analyse de votre patrimoine

Orientation financière Analyse de votre patrimoine 22 janvier 2008 Orientation financière Analyse de votre patrimoine Dossier personnel à l'intention de Anne EXEMPLE Rue de l'exercice 32 1200 GENEVE Etat du patrimoine pris en compte Analyse par rapport

Plus en détail

La BDP. Système financier International. La Balance des Paiements I- Le Compte courant. Identité du Revenu National.

La BDP. Système financier International. La Balance des Paiements I- Le Compte courant. Identité du Revenu National. La BDP Système financier International La Balance des Paiements I- Le Compte courant ESC-Février 2015 Balance des paiements = relevé statistique annuel de toutes les transactions de biens, services et

Plus en détail

TD6 La balance des paiements

TD6 La balance des paiements TD6 La balance des paiements Banque de France : Balance des paiements et position extérieure de la France (http://www.banque- france.fr/fr/stat_conjoncture/balance/bdppof/bdppof.htm) en milliards d'euros

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Octobre 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

La méthode de l amortissement direct

La méthode de l amortissement direct Cours 8 (STS, J.-M. Schwab) L amortissement Méthodes et calculs d'amortissements Les biens d une entreprise se déprécient par l usure, par l extinction d un droit (brevet, licence, exclusivité) ou plus

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 2 : Banque et Monnaie I)- Principes Généraux : 1)- Définition du Terme Monnaie

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

Les origines et les manifestations de la crise économique et financière. par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé

Les origines et les manifestations de la crise économique et financière. par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé Les origines et les manifestations de la crise économique et financière par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé Plan Introduction 1. Origines de la crise financière: les «subprimes» 2. Les

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

De la crise au Pacte budgétaire

De la crise au Pacte budgétaire De la crise au Pacte budgétaire Jean-Marie Harribey 2012 http://harribey.u-bordeaux4.fr http://alternatives-economiques.fr/blogs/harribey 1. La crise n est pas celle qu on dit Source : Trésor-éco, n 26,

Plus en détail

INTEMA SOLUTIONS Inc.

INTEMA SOLUTIONS Inc. Intégration des technologies au marketing INTEMA SOLUTIONS Inc. États financiers Consolidés Intermédiaires (non vérifiés) Périodes de trois mois terminées les 31 mars 2009 et 2008 AVIS EXIGIBLES EN VERTU

Plus en détail

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Mai 2009 Les compétences qu il faudrait avoir acquises A la fin du primaire A la fin de la scolarité obligatoire Les élèves doivent

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

4. La méthode comptable

4. La méthode comptable 4. La méthode comptable ACC3001 Comptabilité d entreprise Jennifer Malet Définitions Flux : grandeur économique correspondant à la circulation de produits, de services, de revenus, de monnaie, entre agents

Plus en détail

Monnaie, finance et économie réelle

Monnaie, finance et économie réelle Monnaie, finance et économie réelle Anton Brender, Florence Pisani et Émile Gagna Paris, 5 juin 15 TABLE DES MATIÈRES 1. La contrainte monétaire. Impulsion monétaire et réponse de l économie 3. Information

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL **************************************** Un Peuple-Un But-Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

REPUBLIQUE DU SENEGAL **************************************** Un Peuple-Un But-Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES REPUBLIQUE DU SENEGAL **************************************** Un Peuple-Un But-Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ******************************* COMITE NATIONAL DE DETTE PUBLIQUE RAPPORT

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE JUIllet 2015

NOTE DE CONJONCTURE DE JUIllet 2015 NEWSLETTER JUIllet 2015 NOTE DE CONJONCTURE DE JUIllet 2015 Sommaire Conjoncture économique internationale Page 1 Conjoncture économique nationale Page 2 Conjoncture économique internationale Selon le

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Septembre 2014 Sommaire I. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

LES NOUVEAUX INDICATEURS STATISTIQUES DU FMI

LES NOUVEAUX INDICATEURS STATISTIQUES DU FMI LES NOUVEAUX INDICAEURS SAISIQUES DU FI À la fin de 1994 et au début de l année 1995, la répétition et la sévérité des désordres sur les marchés de capitaux, et récemment la crise financière du exique

Plus en détail

15. Une théorie macroéconomique de l économie

15. Une théorie macroéconomique de l économie 15. Une théorie macroéconomique de l économie S = I + INE Epargne nationale, investissement et investissement net à l étranger en % du PIB aux Etats-Unis Année S I INE 1960 19,4 18,7 0,7 1970 18,4 18,1

Plus en détail

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC Rabat, 19 octobre 21 M. Ahmed HAJOUB Adjoint au Directeur du Trésor et des Finances Extérieures chargé du pôle macroéconomie I- Consolidation budgétaire: expérience

Plus en détail

Microéconomie vs Macroéconomie

Microéconomie vs Macroéconomie CONCLUSION Microéconomie vs Macroéconomie Concept commun de base des ressources limitées pour satisfaire des besoins illimités Microéconomie Macroéconomie But : comprendre le processus de décision des

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL BIBLIOGRAPHIE Lenain P., 2002, Le FMI, Repères, La découverte. (code LEA 332.15 LEN) SITE INTERNET : www.imf.org I LE FMI, INSTITUTION CENTRALE DU NOUVEL ORDRE MONETAIRE

Plus en détail

Division Moyennes et Grande Entreprises Les éditions de Sage trésorerie. Sommaire

Division Moyennes et Grande Entreprises Les éditions de Sage trésorerie. Sommaire Les éditions de Sage trésorerie Sommaire 1. Préambule... 4 2. Trésorerie... 6 Paramétrage... 6 Edition des sociétés... 6 Edition des banques.... 7 Edition des natures.... 8 Edition des affectations des

Plus en détail

Crises financières et de la dette

Crises financières et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-2 Crises financières

Plus en détail

Études. La position extérieure : éléments de mesure et utilité pour la politique monétaire et la stabilité financière

Études. La position extérieure : éléments de mesure et utilité pour la politique monétaire et la stabilité financière La position extérieure : éléments de mesure et utilité pour la politique monétaire et la stabilité financière La position extérieure reflète la situation patrimoniale d une économie vis-à-vis de l extérieur.

Plus en détail

La balance commerciale et la balance des opérations courantes

La balance commerciale et la balance des opérations courantes La balance commerciale et la balance des opérations courantes Dans les chapitres précédents, nous avons eu l occasion d exposer l importance primordiale du commerce extérieur aussi bien pour une petite

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant ECO434, Ecole polytechnique, e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant Exercice : Choix intertemporel et Taux de Change Réel (TCR) On considère une petite économie ouverte dans laquelle deux

Plus en détail

Les stratégies de sortie de crise. Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 2013

Les stratégies de sortie de crise. Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 2013 Les stratégies de sortie de crise Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 213 S endetter est facile se désendetter devient un jour, obligatoire et risqué Page 2-22/7/211 ECO/EIS

Plus en détail

La Banque de France. 1- Les activités de la Banque de France p. 3. 2- Le système européen de banques centrales (SEBC) p. 4

La Banque de France. 1- Les activités de la Banque de France p. 3. 2- Le système européen de banques centrales (SEBC) p. 4 La Banque de France Sommaire 1- Les activités de la Banque de France p. 3 2- Le système européen de banques centrales (SEBC) p. 4 3- Les activités de la Banque et son organisation territoriale p. 5 4-

Plus en détail

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE PAR LES AUTORITES MONETAIRES SECTION 1 : LA CREATION MONETAIRE A Acteurs et modalités de création monétaire : La création monétaire consiste à accroître la quantité de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE

RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE 2013 RAPPORT ANNUEL LA BALANCE DES PAIEMENTS ET LA POSITION EXTÉRIEURE DE LA FRANCE ISSN 0292-6733 BANQUE DE FRANCE DIRECTION GÉNÉRALE DES STATISTIQUES Direction de la Balance des paiements Direction des

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail