et Financier International

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "et Financier International"

Transcription

1 MACROECONOMIE 2 Dynamiques Economiques Internationales PARTIE 2 : Le Système Monétaire et Financier International UCP LEI L2-S4: PARCOURS COMMERCE INTERNATIONAL

2 PLAN DU COURS I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL (SMI) A Le marché des changes 1 - Présentation 2 - Les déterminants des taux de change B Comment réguler la variation des changes : le SMI 1 Définition, fonctions, caractéristiques 2 L évolution du SMI : des changes fixes aux changes flottants 3 - La stratégie des changes II- LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL (SFI) A Essor et nature des marchés financiers 1 - Les 3 "D" 2 - Un classement selon le segment du marché 3 - D'autres classements B - Les acteurs des marchés Présentation 1 - Les OPCVM et les Compagnies d assurance 2 - Les fonds de pension 3 - Les fonds alternatifs 4 Les agences de notation III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION A L instabilité des marchés financiers à l origine des crises financières 1 La diversité des crises financières 2 L instabilité chronique des marchés financiers B La régulation du système financier en question 1 Qu est-ce que la régulation financière? 2 - La réglementation microprudentielle 3 La politique macroprudentielle 4 Quelle volonté politique? 2

3 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL A Le marché des changes 1 Présentation, évolution Présentation 3

4 Les étapes du règlement des échanges 4

5 Les principales devises 5

6 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL A Le marché des changes 1 Présentation, évolution Présentation Evolution 6

7 L importance du marché des changes 7

8 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL A Le marché des changes 2 - Les déterminants des taux de change 8

9 Le fonctionnement du marché des changes Influence d une variation de l offre/demande de devises sur le taux de change Si l offre d euros contre dollars > demande d euro contre dollars, le taux de change de l euro par rapport au dollar se déprécie. Ex : 1 = 1.20$ => 1 = 1$ (dépréciation de 16% de l euro par rapport au dollar) Si la demande d euros contre dollars > l offre d euro contre dollars, le taux de change de l euro par rapport au dollar s apprécie. Ex : 1 = 1.20$ => 1 = 1,40$ (appréciation de 16.6% de l euro par rapport au dollar) 9

10 Les principaux facteurs de baisse d une monnaie Déficit commercial Mouvements de capitaux Ex: Crise de confiance dans le pays & fuite de capitaux Baisse de la monnaie Spéculation contre la monnaie Différentiel d Inflation 10

11 La volatilité des changes 11

12 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 1 Définitions, fonctions, caractéristiques Définition 12

13 La balance des paiements 13

14 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 1 Définitions, fonctions, caractéristiques Définition Fonctions 14

15 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 1 Définitions, fonctions, caractéristiques Définition Fonctions Caractéristiques 15

16 Le risque de change L exemple d un importateur français de produit américain Un importateur français doit verser des dollars à son fournisseur étranger. Il connait au moment précis de la négociation, la quantité d euros nécessaire à l achat des dollars. Mais si le dollar voit sa valeur s accroître par rapport à l euro entre le moment de la négociation et le règlement définitif, l importateur français devra fournir davantage d euros, ce qui réduira sa large bénéficiaire et inversement si le dollar voit sa valeur s accroître. Ce risque de perte, c est le risque de change. Exemple: Mois de mai de l année X: un importateur français achète pour 20 millions de dollars de marchandises aux Etats-Unis, payable et livrable en novembre de la même année. Le taux de change dollar/euro est de: 1$ = 1,2 Au mois de novembre, il y a 2 possibilités: Le dollar monte 1$ = 1,3 : l importateur doit payer 20x1,3= 26 millions d euros au lieu de 24 millions en mai, il perd donc 2 millions d euros (perte liée au risque de change) Le dollar baisse 1$=1,1 : l importateur doit payer 20x1,1= 22 millions d euros soit un gain de 2 millions d euros. Comme l importateur ne sait pas au départ comment va évoluer le cours du dollar, il peut: Parier sur la baisse du dollar et espérer un gain de change, c est de la spéculation. Se couvrir contre le risque de change en transférant le risque de perte sur d autres agents économiques sur le marchés des changes à terme (ou marché dérivés des devises). 16

17 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 2 L évolution du SMI : des changes fixes aux changes flottants Le régime de changes fixes 17

18 Crise de change M Ropert - UCP LEI Les effets d une crise de change au sein du SME 18

19 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 2 L évolution du SMI : des changes fixes aux changes flottants Le régime de changes fixes Le régime de changes flottants 19

20 La volatilité des changes: le cours euro/dollar

21 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 3 - La stratégie des changes La stratégie de monnaie faible 21

22 Le mécanisme de rééquilibrage de la Balance Commerciale Déficit commercial ( X<M) Demande de devise nationale < Offre de devise nationale Baisse du taux de change (Dépréciation ou dévaluation de la monnaie) Baisse du prix des produits exportés & hausse du prix des produit importés (Amélioration de la compétitivité prix) Hausse de X & Baisse de M Retour à l équilibre de la balance commerciale (X = M) 22

23 I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL B Comment réguler la variation des changes : le SMI 3 - La stratégie des changes La stratégie de monnaie faible La stratégie de monnaie forte 23

24 Les effets contradictoires d une politique de monnaie forte 24

25 M Ropert - Terminales ES - Partie 4 Chap12: Le financement de l'économie mondiale Les déséquilibres des balances des paiements BP de quelques régions du monde en 2010

26 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL A Essor et nature des marchés financiers 1 - Les 3 "D" 26

27 Evolution de la structure de financement des entreprises françaises 27

28 Les réformes bancaires de la déréglementation 28

29 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL A Essor et nature des marchés financiers 2 - Un classement selon le segment du marché Marché du capital des entreprises (actions) 29

30 Evolution de la capitalisation boursière de la bourse de New-York Évolution de l indice Dow Jones sur un siècle Globalisation financière 30

31 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL A Essor et nature des marchés financiers 2 - Un classement selon le segment du marché Marché du capital des entreprises (actions) Marché de la dette (obligations) 31

32 La montée de l endettement dans le monde 32

33 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL A Essor et nature des marchés financiers 2 - Un classement selon le segment du marché Marché du capital des entreprises (actions) Marché de la dette (obligations) Le marché des changes (devises) Voir I 33

34 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL A Essor et nature des marchés financiers 3 - D'autres classements Un classement selon la durée des financements 34

35 Le marché des capitaux Titres: actions et obligations Titres: bons du trésors, billets de trésorerie... 35

36 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL A Essor et nature des marchés financiers 3 - D'autres classements Un classement selon la fonction ou l organisation du marché 36

37 Un marché au fonctionnement particulier : le marché des produits dérivés Qu est-ce que le marché des produits dérivés? Les marchés de produits dérivés permettent aux AE de se couvrir contre le risque de fluctuations des cours en se déchargeant de ce risque sur d'autres AE qui l'endossent moyennant paiement d'une commission. Ex : Fluctuation des taux de change, des indices boursiers, des dettes, des taux d'intérêts... Contrat de produits dérivés : contrat financier donnant le droit ou l obligation d acheter, de vendre ou d échanger dans le futur un actif à un prix fixé à l avance. L'essor de produits dérivés Ppt suivant: le montant des contrats «de grès à grès» (OTC) e été multiplié par plus de 8 entre 1998 et 2010 et représente environ 10 fois le PIB mondial!!! Marchés dérivés et instabilité financière :. accentue l'instabilité financière : les produits dérivés sont donc très spéculatifs et se développent en dehors de tout contrôle des Autorités Monétaires puisque c'est un système privé d'émission et de détention de produits monétaires et financiers. Plus de 4 contrats de dérivés sur 5 des produits dérivés sont des contrats OTC!!! Or les acteurs du système, lorsqu ils spéculent, jouent souvent des sommes bien supérieures à leurs capitaux propres (effet de levier de l endettement), ce qui menace de banqueroute le système financier international. Ex: Rôle des CDS dans la crise financière des subprimes en

38 L explosion des marchés de produits dérivés 38

39 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL B - Les acteurs des marchés Présentation 39

40 Les principaux «Zinzins» 40

41 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL C - Les acteurs des marchés 1 - Les OPCVM et les Compagnies d Assurance 41

42 Les OPCVM mutualisent l épargne 42

43 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL C - Les acteurs des marchés 2 - Les fonds de pension 43

44 Le poids du capital étranger dans le CAC 40 44

45 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL C - Les acteurs des marchés 3 - Les fonds alternatifs 45

46 La croissance des fonds spéculatifs 46

47 II - LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL C - Les acteurs des marchés 4 - Les agences de notation 47

48 La note des agences de notation 48

49 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION A L instabilité des marchés financiers à l origine des crises financières 1 la diversité des crises financières 49

50 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION A L instabilité des marchés financiers à l origine des crises financières 2 L instabilité chronique des marchés financiers 50

51 Le comportements des agents sur les marchés et risque systémique L aléa moral: les gros opérateurs sur les marchés (ex: les grandes banques) savent que les Banques Centrale jouerons le rôle de prêteur en dernier ressort en cas de crise grave car ils sont «too big to fail». Cela réduit leur perception des risques et les encouragent à la spéculation. Les prophéties auto réalisatrice: : le calcul rationnel des agents qui spéculent sur le marchés les conduit à adopter des comportements «moutonniers» (effet de contagion mimétique ). Ces comportements entrainent la validation mécanique des paris effectuées ce qui amplifie les variations de cours et contribue au développement des bulles puis des crises financières. Le risque systémique: comme toutes les places financières sont interconnectées (décloisonnement), une crise financière à un endroit de la planète, sur un marché particulier, risque de se propager à toutes les places financières du monde (effet domino par contagion mimétique) et entraîner une crise financière mondiale. D autant que la déréglementation enlève aux Etats une grande partie des moyens de contrôle des mouvements de capitaux! 51

52 Des crises financières récurrentes 52

53 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION A L instabilité des marchés financiers à l origine des crises financières 3 De la crise financière à la crise économique 53

54 La crise des subprimes : de la bulle financière à la crise économique M Ropert - UCP LEI BULLE SPECULATIVE IMMOBILERE Croissance économique et taux d intérêts faibles Hausse de l offre de crédits immobiliers et du risque de défaut Hausse des prix de l immobilier (bulle) CRISE IMMOBILIERE Hausse des taux d intérêts (variables) Hausse des défaut des emprunteurs Chute des prix de l immobilier (crise) CRISE BANCAIRE CRISE BOURSIERE Hausse de l insolvabilité (crise de solvabilité) Crise de confiance du système bancaire (crise de liquidité) Baisse de la valeur boursière des banques Baisse de la capitalisation boursière (krach) «Crédit crunch» CRISE ECONOMIQUE Baisse des investissements et de la consommation Récession et Faillite d entreprise chômage CRISE DES DETTES SOUVERAINE 54 Baisse des recettes fiscales, hausse des dépenses sociales Hausse du déficit public Hausse de la dette souveraine

55 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION B La régulation du système financier en question 1 Qu est-ce que la régulation financière? 55

56 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION B La régulation du système financier en question 2 - La réglementation microprudentielle 56

57 La réglementation microprudentielle:bâle III 57

58 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION B La régulation du système financier en question 3 La politique macroprudentielle Les mesures défensives 58

59 La politique des taux d intérêts des Banques Centrale lors de la crise des subprimes M Ropert - UCP LEI Aux USA dès septembre 2007 La BCE mi ,25 % en

60 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION B La régulation du système financier en question 3 La politique macroprudentielle Les mesures défensives Les mesures proactives 60

61 Les «paradis fiscaux» La croissance de la finance mondiale s'est largement appuyée sur le développement d'activités offshore cad des services financiers fournis à des non-résident par une place spécialisée, se sont les Centre Financiers Extraterritoriaux (CFE), ou off shore ou encore «paradis fiscaux»: les CFE ce sont fortement développés: le FMI en identifie 70 aujourd'hui. Les CFE sont généralement des Etats de petite taille, bénéficiant de juridictions d'exception ou l'activité financière est totalement déconnectée de l'économie nationale traditionnelle. (Voir carte) Les paradis fiscaux se spécialisent dans des créneaux financiers gérés de manière opaque: accueil de holding, gestion de fortunes privées... les CFE gèrent ainsi entre 30 et 40% des fortunes privées mondiales, accueillent 25% des dépôts bancaires transfrontaliers, 8% des titres de la dette mondiale... Les CFE sont des fictions juridiques qui permettent le blanchiment d'argent: ils tirent leurs succès des avantages qu'ils procurent: secret bancaire, fiscalité et réglementation limitées, anonymat des sociétés écrans... Ils accueillent le produit de l'évasion fiscale des AE les plus puissant (grandes fortunes, FMN...)... et une grande partie de l'argent sale (mafias, terrorisme...). Cela représente environ 2 à 5% du PNB mondial. 61

62 III - CRISE FINANCIERE ET REGULATION B La régulation du système financier en question 4 Quelle volonté politique? Un problème de volonté politique Finalement 62

63 L2 / S3 Parcours CI: 63

INTRODUCTION A L ECONOMIE PARTIE 3 : L ECONOMIE MONDIALISEE

INTRODUCTION A L ECONOMIE PARTIE 3 : L ECONOMIE MONDIALISEE INTRODUCTION A L ECONOMIE PARTIE 3 : L ECONOMIE MONDIALISEE 1 LEA L2 - PARCOURS TRADUCTION I L INTERNATIONALISATION DU COMMERCE ET DE LA PRODUCTION A La nature des échanges 1 Que s échange-t-on? 2 I L

Plus en détail

Licence d Economie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos. Introduction Générale

Licence d Economie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos. Introduction Générale Licence d Economie et de Gestion Licence MASS Cours de Manon Domingues Dos Santos Politique Economique Introduction Générale 1. Crise des «subprimes» et politique économique 1.1.Une explosion des crédits

Plus en détail

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 décembre 2014 à 14:22 Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? Ce chapitre ne fait plus partie du programme, mais il est conseillé de

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale JOURNEES DE L ECONOMIE DE LYON UNE CRISE À FACETTES MULTIPLES Session Histoire des crises financières 21 novembre 28 Comment caractériser la crise financière internationale de 27-28?! Crise immobilière

Plus en détail

Le financement de l'économie

Le financement de l'économie Le financement de l'économie I - La Banque de France La Banque de France est la Banque centrale, ou Banque des banques. Elle émet de billets : c'est une banque d'émission. Elle effectue toutes les opérations

Plus en détail

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie L activité économique repose sur trois rouages : Monnaie besoins production répartition consommation Échanges Marché 2 «La monnaie n

Plus en détail

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $ 004 005 - Economie Internationale Echanges commerciaux = 1% opérations de change Création monnaie qd accord crédit Devise clef = monnaie nationale reconnue comme monnaie internationale Contrainte pour

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

Henri Houben Université marxiste d été 20 août 2008

Henri Houben Université marxiste d été 20 août 2008 La crise des subprimes Henri Houben Université marxiste d été 20 août 2008 La crise des subprimes 1. Qu est-ce qu un subprime? 2. Le mécanisme de la crise 3. La gravité de la crise 4. Conclusions 2 La

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE LA MONNAIE 1 Fonctions de la monnaie Unité de mesure universelle de la valeur. Moyen intermédiaire universel d'échange. Réserve de valeurs intemporelle. 2 Formes de la monnaie Monnaie divisionnaire Valeur

Plus en détail

Chapitre 5 Qu est-ce que la globalisation financière?

Chapitre 5 Qu est-ce que la globalisation financière? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 12 mars 2015 à 13:47 Chapitre 5 Qu est-ce que la globalisation financière? Introduction La globalisation financière est à la fois la condition d un système financier

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

1 les mécanismes de la crise financière

1 les mécanismes de la crise financière De la crise financière à la crise économique Michel Husson, 2009 1. Les mécanismes de la crise financière 2. les canaux de transmission à l économie réelle 3. les deux racines de la crise 4. les perspectives

Plus en détail

Chapitre IV : La création monétaire

Chapitre IV : La création monétaire Chapitre IV : La création monétaire I. La hausse tendencielle de la masse monétaire hausse tendencielle = augmentation en moyenne Historiquement, il y a eu des contextes où la masse monétaire a pu décroitre

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA MONNAIE

CHAPITRE 2 LA MONNAIE CHAPITRE 2 LA MONNAIE L économie de troc est une économie dont l échange est simple, elle montre vite ses limites car elle a du mal à donner une valeur à un bien, elle oblige le déplacement de deux échangistes

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise de 1929 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège Expliquer la crise de 1929? La crise de 1929 a été l objet de nombreuses publications tentant d expliquer ses causes,

Plus en détail

Les origines et les manifestations de la crise économique et financière. par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé

Les origines et les manifestations de la crise économique et financière. par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé Les origines et les manifestations de la crise économique et financière par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé Plan Introduction 1. Origines de la crise financière: les «subprimes» 2. Les

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Globalisation des marchés et crise financière globale 2009-2015

Globalisation des marchés et crise financière globale 2009-2015 Globalisation des marchés et crise financière globale 2009-2015 1. Impact de la crise globale et du «printemps arabe» sur l économie tunisienne Dr. Michel Henry Bouchet ESC-Sfax Février 2015 2. Impact

Plus en détail

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Introduction (1) 3 grands déséquilibres : inflation, chômage et croissance et fluctuations économiques Grands déséquilibres?! Écart entre l offre et la

Plus en détail

Le financement de l économie - 2010

Le financement de l économie - 2010 Le financement de l économie - 2010 Delphine Lahet Thème L objectif de ce cours est d analyser les canaux de financement de l économie, notamment le financement par les banques, dans une logique macro-économique.

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux Module 6 : Comprendre comment l'activité économique est financée et analyser les conséquences de la globalisation financière 6.1 : Identifier les modes de financement de l'activité économique et analyser

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

La crise économique. Paul Makdissi. Départment de science économique, Université d Ottawa. Automne 2010

La crise économique. Paul Makdissi. Départment de science économique, Université d Ottawa. Automne 2010 La crise économique Paul Makdissi Départment de science économique, Université d Ottawa Automne 2010 Paul Makdissi (Université d Ottawa) La crise économique ECO 2542 1 / 11 La crise financière aux États-Unis

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international Les échanges Internationaux L environnement monétaire international Caractéristiques du système monétaire international (SMI) SMI : structure mondiale de relations commerciales et financières au sein desquelles

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ (1 $ = 0,8 ) Une appréciation du taux de

Plus en détail

Mécanismes monétaires et financiers

Mécanismes monétaires et financiers Mécanismes monétaires et financiers Département IG, 1ère année (IG3) Polytech Montpellier Cours et TD : Marie MUSARD-GIES Introduction au cours (1/2) Marchés financiers (cf cours économie) Plus grande

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles I. Questions à traiter 1. Pour quelles raisons le modèle de grande banque universelle est-il aujourd hui contesté? Le modèle de

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Monnaie Fonction de la monnaie Moyen de paiement: troc incompatible avec une forte division du travail acceptation

Plus en détail

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché 2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché La loi de l'offre et de la demande Comme tout marché concurrentiel, le marché des changes est régi par la loi de l'offre et de la demande. Les offres

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Crises financières et de la dette

Crises financières et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-2 Crises financières

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

WS32 Institutions du secteur financier

WS32 Institutions du secteur financier WS32 Institutions du secteur financier Session 1 La vision chinoise Modernisation du système financier chinois : fusion de différentes activités bancaires et financières, accès des ménages au marché des

Plus en détail

Tendance de long terme. Joachim GANACHAUD - Lycée Pasteur - Le Blanc

Tendance de long terme. Joachim GANACHAUD - Lycée Pasteur - Le Blanc Tendance de long terme PIB Crise PIB Crise Reprise Reprise Temps Temps Croissance potentielle (dépend de facteurs d offres) Variations conjoncturelles de la croissance (dépendent de la demande) Tensions

Plus en détail

Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire

Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire I. Objectifs et instruments de la politique monétaire A) Les objectifs des politiques économiques Une politique économique = toute

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Régulation financière et recomposition du système monétaire international

Régulation financière et recomposition du système monétaire international Régulation financière et recomposition du système monétaire international Jacques Mazier Dominique Plihon Centre d Economie de Paris Nord 16 décembre 2013 I/ La régulation financière et ses instruments

Plus en détail

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS INTRODUCTION Définitions Les 3 fonctions de l Etat selon R.Musgraves 1. Les 3 fonctions de l Etat I - L'ETAT REGULATEUR ECONOMIQUE

Plus en détail

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON

LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON COMMENT S OPÈRE LE FINANCEMENT de L ÉCONOMIE MONDIALE? LA BALANCE DES PAIEMENTS ET SON INTERPRÉTATION ÉCONOMIQUE A. QU EST-CE QU UNE BALANCE DES PAIEMENTS B. LA BALANCE DES TRANSACTIONS COURANTES C. LA

Plus en détail

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT ESILV UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT Vivien BRUNEL 05/12/2014 1 AGENDA INTRODUCTION LE TRANSFERT DU RISQUE DE CREDIT A. DERIVES DE CREDIT B. TITRISATION LA CRISE DES SUBPRIMES ET SES PROLONGEMENTS

Plus en détail

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité Université citoyenne d Attac Toulouse, 22 août 2008 Jean-Marie Harribey et Dominique Plihon Les principes néolibéraux Théories de Hayek, Friedman

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 3 Bretton Woods et le système monétaire 3.1 L étalon-or Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 1 Le prix d or

Plus en détail

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE PAR LES AUTORITES MONETAIRES SECTION 1 : LA CREATION MONETAIRE A Acteurs et modalités de création monétaire : La création monétaire consiste à accroître la quantité de

Plus en détail

4 LA GLOBALISATION FINANCIERE 4-1 PROCESSUS ET EFFETS ESCOMPTES Identifier les effets attendus de la globalisation financière Caractériser et repérer

4 LA GLOBALISATION FINANCIERE 4-1 PROCESSUS ET EFFETS ESCOMPTES Identifier les effets attendus de la globalisation financière Caractériser et repérer 4 LA GLOBALISATION FINANCIERE 4-1 PROCESSUS ET EFFETS ESCOMPTES Identifier les effets attendus de la globalisation financière Caractériser et repérer les principaux flux financiers internationaux La globalisation

Plus en détail

convention acceptée par tout le monde. Ce multiplication des biens et des acteurs de permet l échange de 2 produits.

convention acceptée par tout le monde. Ce multiplication des biens et des acteurs de permet l échange de 2 produits. Thème : Monnaie et création monétaire Le troc Pour que l échange se réalise, il faut une convention acceptée par tout le monde. Ce fut tout d abord le troc qui, devant la multiplication des biens et des

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Partie 2 : Qui crée la monnaie?

Partie 2 : Qui crée la monnaie? Partie 2 : Qui crée la monnaie? Marché monétaire Masse monétaire Banque centrale Prêteur en dernier ressort Notions clés I. La mesure de la création monétaire : la masse monétaire La masse monétaire n

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE I. Quelques définitions Politique conjoncturelle : C est l ensemble des décisions prisent à court terme par les pouvoirs publics dans le but de maintenir ou de rétablir

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 2: Comment s'opère le financement de l'économie mondiale? Être capable de définir Notions à acquérir en terminale

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL BIBLIOGRAPHIE Lenain P., 2002, Le FMI, Repères, La découverte. (code LEA 332.15 LEN) SITE INTERNET : www.imf.org I LE FMI, INSTITUTION CENTRALE DU NOUVEL ORDRE MONETAIRE

Plus en détail

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours Apéro démocrate 13 janvier 2009 Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours La bourse, les marchés financiers, à quoi ça sert? Financer le développement des entreprises,

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

Monnaie, finance et économie réelle

Monnaie, finance et économie réelle Monnaie, finance et économie réelle Anton Brender, Florence Pisani et Émile Gagna Paris, 5 juin 15 TABLE DES MATIÈRES 1. La contrainte monétaire. Impulsion monétaire et réponse de l économie 3. Information

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

15. Une théorie macroéconomique de l économie

15. Une théorie macroéconomique de l économie 15. Une théorie macroéconomique de l économie S = I + INE Epargne nationale, investissement et investissement net à l étranger en % du PIB aux Etats-Unis Année S I INE 1960 19,4 18,7 0,7 1970 18,4 18,1

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle La monnaie : INTRODUCTION 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et HEG-Genève; Directeur Ecosys

Plus en détail

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Mai 2009 Les compétences qu il faudrait avoir acquises A la fin du primaire A la fin de la scolarité obligatoire Les élèves doivent

Plus en détail

Prise de note des finances internationales

Prise de note des finances internationales Prise de note des finances internationales Séance de 13 novembre 2010 (SMI) CHAPITRE III : le système monétaire international Définition du SMI : le SMI est un ensemble des règles communes permettant un

Plus en détail

Thème 1 : La monnaie et le financement de l'économie. Chapitre 1 : Les fonctions et les formes de la monnaie.

Thème 1 : La monnaie et le financement de l'économie. Chapitre 1 : Les fonctions et les formes de la monnaie. Cours Page 1 Thème 1 : La monnaie et le financement de l'économie. mardi 14 septembre 2010 13:02 Chapitre 1 : Les fonctions et les formes de la monnaie. Chapitre 2 : La création monétaire. Chapitre 3 :

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

Crise de la zone Euro :

Crise de la zone Euro : Crise de la zone Euro : Il est urgent de changer d Europe ; Il est urgent de desserrer l étau des marchés financiers Les économistes atterrés atterrés@gmail.com. Décembre 2010 www.atterres.org La zone

Plus en détail

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE Chapitre 4 MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE SECTION 1 : Qu'est ce que la monnaie? I Definition Deux definitions sont communement admises : - La monnaie est définie comme l ensemble

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro

Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro EAS FSEG Mahdia Tunis - BCT- 29 novembre 2011 1-0rigine de la crises 2 - Spécificités de cette crise par rapport à la crise

Plus en détail

PIB = somme des valeurs ajoutées + impôts sur les produits subventions à l importation

PIB = somme des valeurs ajoutées + impôts sur les produits subventions à l importation CHAPITRE 3 : LE PIB PLAN I/ définition du PIB Le PIB se définit selon 3 optiques. 1. PIB selon l optique de la production 2. PIB selon l optique de la demande 3. PIB selon l optique des revenus II/ Le

Plus en détail

Chapitre 6 Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier?

Chapitre 6 Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 27 février 2015 à 15:38 Chapitre 6 Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier? Introduction L objectif du chapitre est de montrer la

Plus en détail

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise japonaise des années 1990 1980-1991 1991-2002 Taux de croissance annuel moyen du PIB par

Plus en détail

Table des matières. La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles. Première partie. Avant-propos Introduction

Table des matières. La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles. Première partie. Avant-propos Introduction Table des matières Avant-propos Introduction IX XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie non autorisée est un délit. Chapitre 1. Les raisons

Plus en détail

1 L équilibre sur le marché des biens et services

1 L équilibre sur le marché des biens et services Modèle IS LM BP IMPORTANT : en aucun cas ce cours ne remplace le cours magistral de M. Gilles Dufrénot, notamment le cours sur les chapitres 4 et 5. Il est destiné à faciliter la comprehension du cours

Plus en détail

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu

Chapitre V. B.- Le marché des changes. Aspects financiers du CI. Remy K. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI B.- Le marché des changes Remy K. Katshingu 1 Plan de cette section 1. Définitions Taux de change Le marché des changes (définition + caractéristiques) 2. Détermination

Plus en détail

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur Chapitre 11, assurance et diversification Réponses aux Questions et problèmes 1. Transactions de 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500 62 500 payés à 0 62 500 payés

Plus en détail

Économie & Finances. chapitre 1

Économie & Finances. chapitre 1 chapitre 1 Économie & Finances L épreuve de «Connaissances générales» du test ARPEGE s appuie sur un grand nombre de questions économiques justifiant un suivi des faits qui auront marqué l actualité de

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail