CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES"

Transcription

1 CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro Année Université Paris 8

2 Table des matières 1 Introduction Qu est-ce que la MFI? Objectifs du cours 2 Le taux de change Le taux de change bilatéral nominal Le taux de change bilatéral réel Les taux de change effectifs 3 Le fonctionnement du FOREX Les acteurs du marché des changes Les caractéristiques du marché des changes Marché à terme et produits dérivés 4 Gestion du risque de change et arbitrage Risque de change et position de change Couverture contre le risque de change L arbitrage

3 Qu est-ce que la MFI? Les Etats Nation entretiennent 2 types de relations éco : Les relations commerciales Echanges de biens et services physiques. Spécialisations et dotations factorielles différentes. Champs économique du commerce international (CI). Les relations monétaires et financières Quelque sorte contrepartie du CI. Convertir monnaie pour payer biens et services => CHANGE Accumulation de déficits ou de surplus => FINANCES MFI s intéresse aux relations monétaires et financières!

4 Qu est-ce que la MFI? Sphère monétaire et financière internationale n est plus qu une simple contrepartie du CI. Procesus d autonomisation depuis 70 s. Quelques données sur le FOREX (BRI 2010) Echanges sur FOREX = 4000 milliards d USD/jour. Représente environ 1.5x le PIB annuel de France. CI = milliards de d USD... ANNUELS (OMC, 2011)! Mise en perspective Déconnexion entre change et CI : rapport de 67/1! CI représente 5% du montant total, mouvements de capitaux 15%. 80%... spéculation! Bourguinat parle d assomption du change!

5 Objectifs du cours Connaissances en MFI 1 Fonctionnement 2 Définitions 3 Concepts théoriques Ouverture Mutation financière internationale depuis fin Bretton Woods Crises qui en ont découlé Quelques principes de politique éco Plan 1 Le change 2 La finance 3 Les crises et politiques éco dans le cadre de l intégration financière

6 Le taux de change bilatéral nominal Définition Prix d une monnaie exprimée dans une autre / Cotation qui donne la valeur d une monnaie par rapport à une autre. Etabli sur le marché des changes par confrontation entre O et D. Cotation au certain Prix relatif de la monnaie domestique en monnaie étrangère => nombre d unités de monnaie étrangère nécessaires à une unité de monnaie domestique. Cotation à l incertain E = USD/EUR (1) Prix relatif de la monnaie étrangère en monnaie domestique => nombre d unités de monnaie domestique nécessaires à une unité de monnaie étrangère. S = EUR/USD (2)

7 Le taux de change bilatéral nominal Lien entre cotation au certain et à l incertain Ces taux de change ne sont que l inverse l un de l autre : E = 1/S <=> USD/EUR = 1 EUR/USD (3) Fluctuation du change Dans un système de change flottants (libre confrontation entre O et D de monnaie), le taux de change va varier au cours du temps. Il existe deux types de variations : Dépréciation de la monnaie. Appréciation de la monnaie.

8 Le taux de change bilatéral nominal Dépréciation Lorsque le prix de la monnaie domestique en monnaie étrangère diminue, on parle d une dépréciation de la monnaie domestique par rapport à la monnaie étrangère. Dépréciation de la monnaie domestique se traduit par une diminution du taux de change de la monnaie domestique cotée au certain et par une augmentation du taux de change de la monnaie domestique cotée à l incertain. Appréciation Lorsque le prix de la monnaie domestique en monnaie étrangère augmente, on parle d une appréciation de la monnaie domestique par rapport à la monnaie étrangère. Appréciation de la monnaie domestique se traduit par une augmentation du taux de change de la monnaie domestique cotée au certain et par une diminution du taux de change de la monnaie domestique cotée à l incertain.

9 Le taux de change bilatéral nominal Figure: Taux de change euro/dollar coté au certain.

10 Le taux de change bilatéral nominal TCN et compétitivité Appréciations et dépréciations donnent une première intuition sur compétitivité-prix : Ceteris paribus, lorsque monnaie domestique se déprécie, X sont meilleur marché pour RDM (biens domestiques et X libellés en monnaie étrangère sont moins cher) et les M sont plus chères pour résidents (importations libellées en monnaie domestique sont plus chères). Dépréciation de monnaie domestique diminue prix relatif des X et augmente le prix relatif des M. Ceteris paribus, lorsque monnaie domestique s apprécie, X sont plus chères pour RDM (biens domestiques et X libellés en monnaie étrangère sont plus chers) et M sont meilleur marché pour les résidents (M libellés en monnaie domestique sont moins chères). Appréciation de monnaie domestique augmente prix relatif des X et diminue le prix relatif des M.

11 Le taux de change bilatéral réel TCN limité pour cpté-prix : ne prend pas en compte prix relatifs entre deux pays. Raison pour laquelle on introduit le taux de change bilatéral réel, TCR. Définition TCR TCR mesure le pouvoir d achat relatif de deux monnaies. C est un meilleur indicateur de compétitivité d une économie que le TCN. Q : taux de change réel (au certain). Q = E.P/P (4) E : TCN au certain (nbre d unités de monnaie étr pour une unité de monnaie nat). P : prix domestique (en monnaie domestique) d un panier de biens. =>IPC P : le prix étranger de ce même panier de bien. =>IPC

12 Le taux de change bilatéral réel Réécriture TCR sous forme logarithmique : q le log du taux de change réel (au certain) q = e + p p (5) e le log du taux de change nominal au certain, p et p les log du prix domestique et du prix étranger du panier de biens Lien entre TCN et TCR TCN sert à exprimer prix domestiques et étranger dans une même unité de mesure, et par la même à pouvoir les comparer. Si TCN au certain, il convertira le prix domestique en monnaie étrangère. Si TCN à l incertain, il convertira le prix étranger en monnaie domestique.

13 Le taux de change bilatéral réel => Donner formule du TCR à l incertain! => Déduire lien entre évolution du TCR et cpté.

14 Le taux de change bilatéral réel => Donner formule du TCR à l incertain! => Déduire lien entre évolution du TCR et cpté. Réponses 1 TCR à l incertain : 1/Q = S.P /P (6) 2 Une hausse du taux de change réel traduit une appréciation réelle de la monnaie domestique : EP > P => biens et services domestiques se renchérissent par rapport au pays étranger => perte de compétitivité.

15 Les taux de change effectifs TCEN TC bilatéraux limités : comparer un pays par rapport à un autre. Lever le pb grace aux taux de change effectifs (TCE). TCE sont des indices synthétiques qui vont donner des indications par rapport à un ensemble de partenaires! Indice de change synthétique qui permet de comparer un monnaie par rapport à un panier de monnaie. Moyenne géo pondérée de TCN : TCEN dom = (TCN 1 ) α1 (TCN 2 ) α2... (TCN n ) αn (7) n α TCEN dom = TCN i i (8) i=1

16 Les taux de change effectifs 1 Donner def du TCER. 2 Donner formule du TCER.

17 Les taux de change effectifs 1 Donner def du TCER. 2 Donner formule du TCER. Réponses 1 Indice synthétique permettant de d évaluer le pouvoir d achat relatif ou la compétitivité-prix d un pays. 2 Il se calcule de la façon suivante : TCER dom = n α TCR i i (9) i=1

18 Les acteurs du marché des changes FOREX : marché sur lequel s échangent les devises de l ensemble des économies à monnaies convertibles. 5 acteurs principaux sur le marché des changes. Les banques commerciales Intervention directe. Sont au coeur des marchés car majeure partie des transactions concerne échange de dépôts. Répondent aux besoins des clients (entreprises). Constituent marché interbancaire. Fournissent à d autres banques des cotations de change correspondant aux prix auquels elles sont prêtes à acheter ou vendre monnaies. => marché réservé où sont pratiqués des taux de gros (banques) plus intéressants que taux de détails (aux entreprises). Jouent un rôle d intermédiaire financier! Recherche de contreparties est coûteuse. Par leur taille réalisent éco d échelle.

19 Les acteurs du marché des changes Les entreprises Uniquement celles engagées dans le CI. Intervention directe (si salles de marché) ou indirecte (leur banque). Reçoivent règlements et effectuent paiments en différentes monnaies => font appel au FOREX. Peuvent vouloir se couvrir contre le risque de change! Les institutions financières non-bancaires Sociétés d assurances, zinzins (comme fonds de pension), hedge funds. Ont profité de dérèglementation pour étendre leur activité au FOREX. Poursuivent différents buts : arbitrage, couverture contre risques, constitutions de portfeuilles ou encore spéculation.

20 Les acteurs du marché des changes Les banques centrales Intervention directe. Objectif : influencer cours du change de leur monnaie en intervenant sur marché au comptant dans le cadre d une politique de change. Moyens : mobilisation de leurs réserves de change par achat et vente de devises contre monnaie nationale. Généralement interventions peu efficaces... Montants pas assez élevés : interventions journalières de principales BC = 500 millions d USD/jour. Total des transactions sur Forex milliards d USD/jour. Réserves des BC des pays industrialisés milliars d USD en Interventions efficaces seulement sous certaines conditions. Les ménages De manière indirecte, lorsqu ils voyagent. De manière directe, spéculation sur internet.

21 Les caractéristiques du marché des changes FOREX répond à ce que Bourguinat apelle la règle des trois unités. L unité de temps Fonctionne 24h/24 et les transactions s effectuent quasiment en continu. Possible grace aux TIC (téléphone, télex, internet). Mais aussi par la seconde caractéristique du marché des changes. L unité de lieu Réseau organisé à l échelle planétaire, mais de manière décentralisée. Possible grâce à mise en place de système de paiement et de compensation automatisé au niveau mondial tel le CHIPS (Clearing House Interbank System) pour les transactions comportant une conrepartie en dollars. Diffusion planétaire de l information financière s effectue par biais d agences comme Reuter, Telerate, Bloomberg.

22 Les caractéristiques du marché des changes L unité d opérations et d acteurs Partout les mêmes procédés (tables de change, technologies informatiques) et mêmes produits. Les acteurs du marché sont de même nature quelle que soit leur nationalité. Un marché concentré 1 Concentration des opérations sur certaines places financières (BIS, 2010), 5 premières = 70% de valeur des transactions : Londres : 37% New-York : 18% Tokyo : 6% Singapoure et Zurich : 5% 2 Concentration des monnaies échangées : USD = 85% EUR = 39% JPY = 19% GBP = 12%

23 Marché à terme et produits dérivés Il existe plusieurs horizons temporels sur FOREX Le marché au comptant ou spot 2 parties se mettent d accord sur une transaction qui prend effet immédiatement. En réalité réalisation peut prendre jusqu à 2 jours compte tenu des contraintes techniques. Marché dont nous avons parlé jusque lors. Le marché à terme ou forward Transaction est passé aujourd hui, mais liquidation n intervient que dans le futur. En général, maturités à 30, 90, 180 jours, voire plusieurs années. Ici agents vendent/achète des devises à terme! Le contrat est conclut au jour J à un prix négocié au jour J (taux de change à terme), mais l échange de devises n intervient qu au jour J + X (le terme).

24 Marché à terme et produits dérivés Figure: Taux de change spot et forward. Source : Krugman et Obstfeld 2006

25 Marché à terme et produits dérivés Avec les marchés à termes, on peut introduire des nouveaux instruments financiers, les produits dérivés de change. Définition Un produit dérivé est un instrument financier dont la valeur fluctue en fonction du prix du sous-jacent (ici une devise), qui ne requiert aucun placement net initial, et dont le règelment s effectue à une date future. Instruments permettent de se couvrir contre risque. Sont utilisés aussi (et surtout) pour spéculer. 3 grandes catégories : swap, contrats à termes, options. Les swaps Un swap de change correspond à la vente d une monnaie au comptant combinée avec son rachat à terme.

26 Marché à terme et produits dérivés Les contrats à terme : futures et forwards Futures : contrats standardisés échangés sur marché organisé permettant de réaliser une transaction (achat/vente devises) pour un prix, une quantité et une date de liquidation future fixée dans le contrat. Forwards : individualisés et négociés de gré-à-gré. Futures sont moins flexibles car standardisées, alors que forwards sont des contrats sur mesure. Avantage des futures pas de rique de contrepartie, prises en charge par chambre de compensation et peuvent être revendues. Les options Offrent droit au détenteur d acheter ou de vendre une certaine quantité de monnaie à un prix pré-établi et à n importe quel moment précèdent l échéance du contrat. Détenteur peut ou pas exercer le droit. Contrepartie obligée d honorer contrat si détenteur lève option. Option d achat : call, option de vente : put.

27 Marché à terme et produits dérivés Exemple swap EADS vient de recevoir 100 millions d USD grâce a vente avion à compagnie américaine. EADS va devoir payer plusieurs fournisseurs américains ds 3 mois pour 100 millions d USD. Swap permet d échanger 100 d USD contre des euros au taux comptant. Puis faire opération inverse ds 3 mois à un taux à terme défini le jour souscription du contrat. EADS pourra ainsi détenir des EUR pendant 3 mois.

28 Marché à terme et produits dérivés Exemple contrat à terme Renault doit payer fournisseur brésilien dans 3 mois pour une commande de pare-chocs, d un montant de 1 million de BRL. Souscrit aujourd hui contrat à terme (future ou forward) d 1 million de BRL. Ds trois mois Renault reçoit 1 million de BRL à un TC à terme fixé aujourd hui. Permet de payer fournisseur.

29 Risque de change et position de change Le risque de change Perte subie par un agent éco consécutive à variation du taux de change au comptant. Risque vient des facilités de paiements que s accordent les entreprises => délais entre reception des marchandises et leur règlement. Exemple importateur Entreprise FR doit payer 1000 USD à fournisseur américain pour livraison de composants électroniques. TC au comptant incertain : 1USD = 0.8EUR. Facture = 800 EUR. Entreprise FR ne peut payer que dans 30 jours, une fois marchandise écoulée. TC s est apprécié : 1USD = 0.9EUR. Facture = 900 EUR. => Surcoût de 100 EUR. RC pr importateur correspond à une appréciation de monnaie étrangère!

30 Risque de change et position de change Exemple exportateur Entreprise FR exporte pour 1000 USD de vin au USA. TC au comptant incertain : 1USD = 0.8EUR. Recette = 800 EUR. Entreprise US ne peut payer que dans 30 jours, une fois vin écoulé. TC s est déprécié : 1USD = 0.7EUR. Recette = 700 EUR. => Manque à gagner de 100 EUR. RC pour exportateur correspond à une dépréciation de monnaie étrangère! Généralisation d une opération Agents éco ne traitent pas opérations une par une. A intervalle régulier, font solde de leurs opérations en devises. Calcule sa position de change.

31 Risque de change et position de change Définition Inventaire de toutes les opérations comptables en devises étrangères que possède entreprise dans bilan. Position de change = Avoirs en devises - Engagements en devises. Les différentes PC La position fermée. Créances = Dettes. Agent n est pas exposé au RC. La position longue. Créances > Dettes. Agent exposé à dépréciation de monnaie étrangère. La position courte. Créances < Dettes. Agent exposé à appréciation de monnaie étrangère.

32 Risque de change et position de change Figure: Position de change.

33 Couverture contre le risque de change But et moyen Fermer partiellement ou totalement sa position de change. Décision fondée sur aversion pour risque et anticipation du change. Recourir au marché au comptant ou au marché à terme. Marché au comptant et position longue Entreprise FR a position longue en USD (doit recevoir USD à terme). Anticipe dépréciation du TC au comptant : 1USD = 0.79EUR à 1USD = 0.65EUR. Emprunter USD sur marché monétaire US, puis vendre USD au comptant (1USD = 0.79EUR). USD reçus à terme permettent de rembourser emprunt initial. Coût : intérêts à rembourser pr emprunt.

34 Couverture contre le risque de change Position longue et contrats à terme Entreprise FR a position longue en USD. Anticipe dépréciation du TC : 1USD = 0.79EUR à 1USD = 0.65EUR. Achète future ou forward : TC à terme de 1USD = 0.7EUR. A terme permet de vendre USD au taux 1USD = 0.7EUR. Coût : différence entre TC au comptant et TC à terme. Position courte et contrats à terme Entreprise FR a position courte en USD (doit livrer des USD à terme). Anticipe appréciation du TC : 1USD = 0.79EUR à 1USD = 0.9EUR. Achète future ou forward : TC à terme de 1USD = 0.85EUR. A terme permet d acheter USD au taux 1USD = 0.85EUR. Coût : différence entre TC au comptant et TC à terme.

35 Couverture contre le risque de change Position longue et options Entreprise FR a position longue en USD. N arrive pas a déterminer évolution TC. Achète put de 1USD = 0.7EUR. Si à la livraison des devises TC < TC put => exerce le droit. Position courte et options Entreprise FR a position courte en USD. N arrive pas a déterminer évolution TC. Achète call de 1USD = 0.85EUR. Si à la livraison des devises TC > TC call => exerce le droit.

36 Couverture contre le risque de change A priori marché au comptant = marché à terme quant à gestion des risques. Transformation position ouverte en position fermée. Pas équivalente d un point de vue de gestion trésorerie. Opérer au comptant oblige aussi à intervenir sur marchés monétaires étrangers qui peuvent être mal connus. Marché à terme est solution clé-en-main. Choix entre 2 couvertures dépend du coût respectif entrainé par leur usage. Certains agents spécialisés sont attirés par différence de coût en vue de profits. Les Arbitragistes!!

37 L arbitrage Définition Opération de médiation qui rend compatible décisions individuelles de couverture des agents avec marché des changes. Profiter sans risque ni mise de fonds de déséquilibres éventuels de cours entre : Différents instruments financiers. Prix au comptant et prix à terme d un même actif. Acteurs Assuré esentiellement dans départements de change des banques. Exerce cette fonction pour un grand nombre de clients. Totalise partiellement ordres de ses clients et intervient en tant que gros sur Forex. Aboutit à achats/ventes agrégées sur Forex + interventions sur marchés monétaires pour placer devises.

38 L arbitrage Fonctionnement Opérations totales pour banque amènent à achat USD à termes (position courte). Banque doit livrer USD à terme à un TC négocié aujourd hui. Stratégie : passer par marché au comptant pour avoir USD à terme tout en faisant profits! Réalise 4 opérations : 1 Emprunte EUR sur marché monétaire européen. 2 Echange EUR contre USD sur marché comptant. 3 Place USD sur marché monétaire américain. 4 Au terme du contrat : livre USD, reçoit EUR et rembourse emprunt. En vérité présentation simplifée... Produits dérivés peuvent intervenir ds opération.

39 L arbitrage Principales caractéristiques Banque réalisent au comptant opérations que clients font à terme. Mettent en relation 4 marchés : change au comptant/à terme, marché monétaire domestique/étranger.

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

Cours 1. 3. L environnement politique. INTRODUCTION AU MARCHÉ DES CHANGES : Le marché au comptant

Cours 1. 3. L environnement politique. INTRODUCTION AU MARCHÉ DES CHANGES : Le marché au comptant Cours INTRODUCTION AU MARCHÉ DES CHANGES : Le marché au comptant I. INTRODUCTION : L ENVIRONNEMENT FINANCIER INTERNATIONAL A. Différences entre finance domestique et finance internationale. L environnement

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE 2 1 L origine des opérations de change : Le change est l'acte par lequel on échange deux monnaies différentes. Ces monnaies peuvent être celle d un pays ou d un ensemble de

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT I. LE MARCHE AU COMPTANT : A. DEFINITION : Le marché au comptant, encore appelé «marché spot» est le marché sur

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement.

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Marché de change marocain mis en place en 1996 -le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Apres

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points.

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points. UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY D ABIDJAN ANNEE UNIVERSITAIRE T.D. N 1 EXERCICE 1 : Lors d une séance de cotation au fixing, une salle des marchés a enregistré les ordres d achat et de vente suivants

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Gestion financière internationale GSF-2104 Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Introduction Partie 1 : les produits financiers des marchés des changes (chapitre

Plus en détail

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $ 004 005 - Economie Internationale Echanges commerciaux = 1% opérations de change Création monnaie qd accord crédit Devise clef = monnaie nationale reconnue comme monnaie internationale Contrainte pour

Plus en détail

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE

Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE Chapitre Troisième : MACROECONOMIE OUVERTE I] PERSPECTIVE HISTORIQUE QUANT A L EVOLUTION DU CAPITALISME 1. L ère du Gold-index : en quoi l or permet-il un rééquilibrage automatique de la BP? 2. Les accords

Plus en détail

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale?

Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 18 décembre 2014 à 14:22 Chapitre 4 Comment s opère le financement de l économie mondiale? Ce chapitre ne fait plus partie du programme, mais il est conseillé de

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

Chapitre I : Les caractéristiques générales du marché des changes traditionnel

Chapitre I : Les caractéristiques générales du marché des changes traditionnel Chapitre I : Les caractéristiques générales du marché des changes traditionnel Le marché des changes traditionnel possède des caractéristiques spécifiques portant sur les intervenants, les supports utilisés,

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Balance des paiements (rappel)

Balance des paiements (rappel) et simpli ée la des et Balance des paiements (rappel) Td n 1 Tovonony Raza ndrabe EconomiX 01 octobre 2012 et simpli ée la des et Plan 1 et simpli ée la 2 des 3 et Les autres soldes et simpli ée la des

Plus en détail

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider entreprises LE GUIDE PRATIQUE COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER On est là pour vous aider sommaire Le marché des changes Les intervenants Page 2 La cotation des devises Page 3 Les

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

LE MARCHE DES CHANGES

LE MARCHE DES CHANGES LE MARCHE DES CHANGES 1 1. LE CHANGE AU COMPTANT (SPOT)...3 1.1. CARACTERISTIQUES FONDAMENTALES DU CHANGE AU COMPTANT...3 1.2. COTATIONS ET TRANSACTIONS SUR LE MARCHE SPOT...3 1.3. LES COURS CROISES...4

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LE MARCHE DES CHANGES AU COMPTANT (SPOT)

CHAPITRE 3 : LE MARCHE DES CHANGES AU COMPTANT (SPOT) CHPITRE 3 : LE MRCHE DES CHNGES U COMPTNT (SPOT) I- définition et caractéristiques Le marché des changes au comptant est un compartiment très actif du marché des changes 1. C est le lieu fictif de rencontre

Plus en détail

1 L équilibre sur le marché des biens et services

1 L équilibre sur le marché des biens et services Modèle IS LM BP IMPORTANT : en aucun cas ce cours ne remplace le cours magistral de M. Gilles Dufrénot, notamment le cours sur les chapitres 4 et 5. Il est destiné à faciliter la comprehension du cours

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Les marchés des changes au comptant et à terme

Les marchés des changes au comptant et à terme Chapitre chapitre 1 Les marchés des changes au comptant et à terme Les marchés des changes permettent d échanger des monnaies. Ces échanges peuvent avoir lieu aujourd hui, c est-à-dire au comptant, et

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements

La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements La comptabilité nationale en économie ouverte (rappels) et la balance des paiements Identité fondamentale: Y= C + I + G + EX - IM Y: PIB (Produit Intérieur Brut) C: Consommation I: Investissement G: Dépenses

Plus en détail

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10 FIN-INTER-05 ANALYSE D UN CAS CONCRET : EADS Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 8 heures. Objectifs : o Utiliser les acquis des cours précédents sur un cas concret. Pré requis

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 : LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 : LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2015-2016 Université Paris 8 Table des matières 1 Les différents

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois

BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois BAX MC Contrats à terme sur acceptations bancaires canadiennes de trois mois Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique

Plus en détail

Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0)

Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0) Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0) Mia Space est une société française spécialisée dans la conception de satellites. Le siège de la société est officiellement localisé à Grigny. Mia Space rassemble près de

Plus en détail

Le Forex : Volumes, acteurs et produits

Le Forex : Volumes, acteurs et produits Le Forex : Volumes, acteurs et produits 2012 C est le marché financier le plus important au monde, les opérations se passent essentiellement de gré à gré, par un échange bilatéral entre deux intervenants,

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Change

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Change Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Change Aoris Conseil Emmanuel Laffort 1 Finance de marché (Devise) 2009-2010 Change - Généralités Caractéristiques Marché international Premier marché

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL COMMERCE INTERNATIONAL (21 février 2011) Le risque de change Le risque de change correspond à un risque de paiement plus élevé pour l'importateur ou d'une recette moindre pour l'exportateur dans les deux

Plus en détail

Solde Courant et Choix Intertemporel

Solde Courant et Choix Intertemporel Solde Courant et Choix Intertemporel Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année http://isabellemejean.com/eco434 InternationalEconomics.html Plan

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

TD n 1 : la Balance des Paiements

TD n 1 : la Balance des Paiements TD n 1 : la Balance des Paiements 1 - Principes d enregistrement L objet de la Balance des Paiements est de comptabiliser les différentes transactions entre résidents et non-résidents au cours d une année.

Plus en détail

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international Les échanges Internationaux L environnement monétaire international Caractéristiques du système monétaire international (SMI) SMI : structure mondiale de relations commerciales et financières au sein desquelles

Plus en détail

LE FOREX. www.tradafrique.com 1

LE FOREX. www.tradafrique.com 1 LE FOREX www.tradafrique.com 1 I) La définition du forex Le Forex, est un terme désignant le Marché des Changes, un marché sur lequel sont échangées les devises internationales. En raison de son volume

Plus en détail

Secteur Finance Fiches de révisions

Secteur Finance Fiches de révisions Secteur Finance Fiches de révisions Théorie des 3D = Désintermédiation + Décloisonnement + Déréglementation Globalisation financière o Désintermédiation : les entreprises ne passent plus par les banques,

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/60 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction Futures et Forwards

Plus en détail

La monnaie, les banques et les taux d intérêt

La monnaie, les banques et les taux d intérêt Chapitre 10 La monnaie, les banques et les taux d intérêt 1 Objectifs Définir ce qu est la monnaie et décrire ses fonctions Expliquer les fonctions économiques des banques canadiennes et des autres intermédiaires

Plus en détail

1. La fonction de règlement ne peut être assurée au niveau international que dans des conditions bien différentes. D une part, les agents concernés

1. La fonction de règlement ne peut être assurée au niveau international que dans des conditions bien différentes. D une part, les agents concernés Introduction La notion de système évoque l idée d organisation. Un système monétaire national est l organisation des relations monétaires dans un pays : comment les agents économiques peuvent-ils utiliser

Plus en détail

La monnaie, les banques et les taux d intérêt

La monnaie, les banques et les taux d intérêt Chapitre 1 Objectifs Définir ce qu est la monnaie et décrire ses fonctions La monnaie, les banques et les taux Expliquer les fonctions économiques des banques canadiennes et des autres intermédiaires financiers

Plus en détail

Les bases du risque de change

Les bases du risque de change 2015 FORMATION FINANCEACTIVE Les bases du risque de change # Programme Présentation Finance active 1/ Maîtriser les fondamentaux du risque de change 2/ Les produits de base de la gestion du risque de change

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Références IAS 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs IAS 21 Effets des variations

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

Chapitre 5 Qu est-ce que la globalisation financière?

Chapitre 5 Qu est-ce que la globalisation financière? CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 12 mars 2015 à 13:47 Chapitre 5 Qu est-ce que la globalisation financière? Introduction La globalisation financière est à la fois la condition d un système financier

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 2 : Banque et Monnaie I)- Principes Généraux : 1)- Définition du Terme Monnaie

Plus en détail

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers CNC Groupe de travail IAS et PME Présentation des normes sur les instruments financiers Concrètement, que sont les instruments financiers dans les comptes consolidés d un groupe industriel ou de service?

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux Module 6 : Comprendre comment l'activité économique est financée et analyser les conséquences de la globalisation financière 6.1 : Identifier les modes de financement de l'activité économique et analyser

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel

Qu'est-ce qu'un fonds à formule? Document non contractuel Qu'est-ce qu'un fonds à formule? THESAURUS 2013 Tous droits de CONFIDENTIEL reproduction réservés Obligation Options 100% Capital garanti Performance 1- Qu est-ce qu un fonds à formule «Un fonds à formule

Plus en détail

Total Sélection Période de souscription : Durée d investissement conseillée Éligibilité

Total Sélection Période de souscription : Durée d investissement conseillée  Éligibilité Total Sélection Instrument financier émis par Natixis SA (Moody s : A2, Fitch : A, Standard & Poor s : A au 20 novembre 2014) dont l investisseur supporte le risque de crédit. Total Sélection est une alternative

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FINANCIER DE L ENTREPRISE

ENVIRONNEMENT FINANCIER DE L ENTREPRISE ENVIRONNEMENT FINANCIER DE L ENTREPRISE Deux niveaux : niveau mondial : - désintermédiation - décloisonnement - déréglementation niveau européen = intégration européenne Union Européenne, Euro, Banque

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

I) L ouverture des économies à l international

I) L ouverture des économies à l international L autarcie s oppose au système du libreéchange. I) L ouverture des économies à l international A) La mesure des échanges de biens et services. La balance des transactions courantes. Cette balance retrace

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LES MARCHES INTERNATIONAUX DE CAPITAUX

CHAPITRE 2 : LES MARCHES INTERNATIONAUX DE CAPITAUX CHAPITRE 2 : LES MARCHES INTERNATIONAUX DE CAPITAUX I- les places financières internationales Les places financières internationales jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement des marchés internationaux

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie L activité économique repose sur trois rouages : Monnaie besoins production répartition consommation Échanges Marché 2 «La monnaie n

Plus en détail

Produits complexes. Produits non complexes. Risques généraux liés aux opérations de trading

Produits complexes. Produits non complexes. Risques généraux liés aux opérations de trading Nous proposons un large éventail de produits d investissement présentant chacun des risques et des avantages spécifiques. Les informations ci-dessous offrent une description d ensemble de la nature et

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION On constate trois grandes phases depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale: 1945-fin 50: Deux blocs économiques et

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille (33 points) Monsieur X est un gérant de fonds obligataire qui a repris la responsabilité de gestion du portefeuille obligataire

Plus en détail

I / Un marché planétaire de la devise

I / Un marché planétaire de la devise I / Un marché planétaire de la devise Le marché des changes est le plus important des marchés. Pour beaucoup, il apparaît également comme le plus parfait des marchés, sur lequel l information circule vite

Plus en détail