Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation"

Transcription

1 Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation Conférence IMA du 05 avril 2012 Isabelle SAPET, Associée

2 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 2

3 1. Introduction Les raisons qui ont motivé les travaux sur les instruments financiers Le PCG actuel est succinct et ne traite explicitement que de certains dérivés de taux Besoin de sécuriser le traitement comptable d opérations devenues courantes et parfois significatives Projet de Règlement de l ANC sur les instruments financiers Nécessité d adapter le PCG aux nouveaux dérivés apparus depuis son élaboration Nécessité de répondre aux besoins pratiques des entreprises en explicitant le traitement comptable de certaines opérations (couverture de matières premières, arrêt et reprise de couverture) 3

4 1. Introduction Principes suivis pour l élaboration du règlement Utiliser des principes clairs et compréhensibles Refléter la gestion de l entreprise Proposer un mode de comptabilisation simple pour les couvertures simples Traduire les risques pris par l entreprise dans les opérations complexes (application du principe de prudence) 4

5 1. Introduction Quelles ont été les étapes suivies pour élaborer le projet de texte? Projet de règlement formalisé sur la base des propositions d un groupe de travail comprenant des représentants de diverses parties prenantes. Préparation de 6 documents Projet de règlement Note de présentation y compris exemples d application Tableau des modifications apportées au PCG Tableau comparatif avec les IFRS Pré étude d impact Questionnaire pour conduire l étude d impact Réalisation d une évaluation ex-ante avant la publication définitive du règlement, avec pour objectifs: La vérification ultime de la qualité «intrinsèque» du règlement : intelligibilité, cohérence, etc. De fournir des éléments d appréciation des effets du texte sur les actions des agents économiques au sens large (effets internes à l entreprise et externes). 5

6 1. Introduction Les dates clés Groupe de travail de l ANC 2012? Publication du règlement S Etude d impact Exercice 2013? Application obligatoire 6

7 1. Introduction Champ d application Le champ d application du présent règlement se limite aux instruments financiers à terme et à la comptabilité de couverture dans les comptes individuels des entreprises industrielles et commerciales. Il ne vise donc qu une modification du règlement CRC n relatif au PCG. Le projet de règlement impactera par extension la comptabilisation des instruments financiers à terme et des couvertures dans les comptes consolidés établis en référentiel CRC n Les spécificités des activités de trading ne sont pas traitées par le présent règlement. L objectif de l ANC est d étudier ce sujet ultérieurement compte tenu des implications autres que comptables que pourrait avoir ce projet. 7

8 1. Introduction Les grands principes Généralisation de la reconnaissance symétrique dans le compte de résultat de l instrument de couverture avec l élément couvert (pour tous les gains ou pertes latents ou réalisés). Pour les opérations de couverture, comptabilisation au bilan des effets des dérivés permettant d assurer le traitement symétrique avec le risque couvert Traitement unique des dérivés en position ouverte isolée (n entrant pas dans une relation de couverture) Clarification du périmètre des instruments de couverture et des éléments couverts éligibles Application de la comptabilité de couverture obligatoire si la couverture est l intention de gestion Ajout d une décomposition de certains dérivés complexes afin de traduire les sources de prise de risque (à provisionner) Ajout d un traitement spécifique pour certaines composantes d optimisation qui n augmentent pas le risque de l entreprise Clarification de la présentation au compte de résultat 8

9 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 9

10 2. Classification des instruments financiers à terme Approche générale Le dérivé a-t-il été souscrit à des fins de couverture? Non Oui S agit-il d une opération de couverture avec prise de risque? Oui L entité peut elle comptabiliser de manière séparée la composante prise de risque? Non Non Oui Approche par composante Composante couverture Composante prise de risque S agit-il d une opération de couverture avec optimisation sans prise de risque? Non Oui Catégorie Couverture Catégorie Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque Catégorie Position ouverte isolée 10

11 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 11

12 3. Dérivés classés en position ouverte isolée Rappel de la classification des dérivés Le dérivé a-t-il été souscrit à des fins de couverture? Non Oui S agit-il d une opération de couverture avec prise de risque? Oui L entité peut elle comptabiliser de manière séparée la composante prise de risque? Non Non Oui Approche par composante Composante couverture Composante prise de risque S agit-il d une opération de couverture avec optimisation sans prise de risque? Non Oui Catégorie Couverture Catégorie Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque Catégorie Position ouverte isolée 12

13 3. Dérivés classés en position ouverte isolée Rappel du traitement comptable actuel Dérivé sur marché organisé ou assim ilé Dérivé de gré à gré Gain latent Non pris en compte Résultat Perte latente Comptabilisation en P&L Provision pour risques par P&L Résultat réalisé (gain ou perte) Comptabilisation en P&L Bilan Primes ou soultes initiales Variations de valeur Appels de marge ou collatéral cash Comptabilisation au bilan par contrepartie cash Comptabilisation au bilan par contrepartie P&L Non pris en compte Mouvement de cash comptabilisé en contrepartie du poste dérivés ou dans un compte transitoire au bilan Commentaires Le PCG actuel ne traite explicitement que de certains instruments dérivés de taux : dérivés négociés sur un marché organisé et options de gré à gré (art ) Le mode de comptabilisation est différencié en fonction de la nature du marché où les dérivés sont négociés : marché organisé vs. marché de gré à gré Le marché des changes est en pratique souvent assimilé à un marché organisé 13

14 3. Dérivés classés en position ouverte isolée Traitement comptable prévu par le nouveau règlement Marché organisé ou de gré à gré Résultat Bilan Gain latent Perte latente Résultat réalisé (gain ou perte) Primes ou soultes initiales Variations de valeur Appels de marge ou collatéral cash Non pris en compte Provision pour risques par P&L Comptabilisation en P&L Comptabilisation au bilan par contrepartie cash Comptabilisation au bilan par contrepartie d'un compte transitoire au bilan Mouvement de cash comptabilisé en contrepartie du poste dérivés ou dans un compte transitoire au bilan Objectifs Suppression de la distinction marché organisé vs. marché de gré à gré Généralisation du principe de prudence Généralisation à l ensemble des sous-jacents Comptabilisation de la valeur de marché des dérivés au bilan afin de présenter la position de la société sur ces contrats classés en position ouverte isolée 14

15 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 15

16 4.1. Opérations de couvertures simples Rappel de la classification des dérivés Le dérivé a-t-il été souscrit à des fins de couverture? Non Oui S agit-il d une opération de couverture avec prise de risque? Oui L entité peut elle comptabiliser de manière séparée la composante prise de risque? Non Non Oui Approche par composante Composante couverture Composante prise de risque S agit-il d une opération de couverture avec optimisation sans prise de risque? Non Oui Catégorie Couverture Catégorie Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque Catégorie Position ouverte isolée 16

17 Condition Critères d application de la comptabilité de couverture Condition 2 Condition 3 Condition 4 Définition Une opération de couverture consiste à mettre en relation un élément couvert et un instrument de couverture avec pour objectif de réduire le risque d impact défavorable de l exposition couverte sur le résultat, les flux ou les capitaux propres de l entreprise. Les 4 critères d application d une comptabilité de couverture sont les suivants : Opération qualifiée de couverture en gestion Eligibilité de l instrument de couverture Eligibilité de l élément couvert Réduction du risque pour l entreprise 17

18 Condition 1 Condition 2 Condition 3 Condition 4 Condition Critères d application de la comptabilité de couverture Condition 1 : opération qualifiée de couverture en gestion Opération qualifiée de couverture en gestion Si l opération est qualifiée de couverture en gestion Les conditions 2, 3 et 4 sont respectées L application de la comptabilité de couverture est obligatoire Commentaires La comptabilité de couverture n est pas optionnelle Toute opération identifiée comme couverture en gestion (condition 1 remplie) doit obligatoirement être traitée comptablement comme telle, sauf si l une des trois autres conditions n est pas respectée Cela permet d assurer la cohérence entre la comptabilité et la gestion financière de l entreprise L entreprise qui utilise des dérivés et les traite comme des dérivés en position ouverte isolée devra justifier dans son annexe : pourquoi les dérivés ne remplissent pas les conditions d éligibilité pour être qualifiés de couverture sur le plan comptable ; ou qu elle a recours à des dérivés pour des fins autres que la couverture. 18

19 Condition Critères d application de la comptabilité de couverture Condition 2 : éligibilité de l instrument de couverture Eligibilité de l instrument de couverture Précision relatives aux instruments de couverture éligibles Instruments à terme (dérivés) Instruments à terme fermes ou optionnels Combinaison d instruments à terme fermes ou optionnels Proportion d instruments à terme fermes ou optionnels (pourcentage du notionnel) Autres actifs et passifs Pour le risque de change Pour d autres risques lorsque leur exposition compense celle de l élément couvert (emprunt indexé sur l or couvrant un stock d or) Clarification des conditions d éligibilité des ventes d options en tant qu instruments de couverture Cas des ventes d options Les ventes d options ne peuvent être qualifiées de couvertures que dans des cas exceptionnels Exemples de cas exceptionnels : La vente d option vient couvrir une exposition optionnelle de sens inverse (couverture d une dette à taux variable capée) La vente d option se combine à un autre instrument de couverture sans générer de positon vendeuse nette d options (tunnel à prime nulle) Modification des règles actuelles trop restrictives Période de qualification de l instrument de couverture Il est possible de documenter une relation de couverture avec un instrument déjà existant Il est possible de mettre fin à une relation de couverture de façon prospective avant la maturité de l instrument si l entreprise sa stratégie financière relative à ces instruments. 19

20 Condition Critères d application de la comptabilité de couverture Condition 3 : éligibilité de l élément couvert Eligibilité de l élément couvert Clarification des éléments couverts éligibles Elément existant Actif, passif ou engagement ferme Transaction future Transaction future non encore matérialisée par un engagement si la transaction est définie avec précision et possède une probabilité suffisante de réalisation La documentation de couverture doit préciser les flux couverts et la probabilité suffisante de réalisation doit être démontrée Clarification de la La probabilité suffisante de réalisation peut être appréciée de manière statistique en cas de couverture d opérations exposées à un même possibilité risque de couvrir La couverture d un appel d offre par un contrat partiellement Coface est un éligible risque (l instrument dérivé reproduit exactement la contingence de l exposition) Dérivé Un instrument financier à terme (actif ou passif) peut être un élément couvert Par exemple, une centrale de trésorerie peut documenter un dérivé avec une filiale en couverture d un dérivé de sens inverse avec une contrepartie bancaire externe Introduction de la notion de groupe d éléments couverts et des couvertures partielles Groupe Il est possible de couvrir des groupes d actifs, passifs, engagements ou transactions futures partageant un même risque Proportion Portion Il est possible de couvrir une proportion du montant d une exposition Il est possible de couvrir une portion de la durée d une exposition Un élément peut être couvert contre une portion de risque (couverture limitée au risque de change par exemple) Une exposition couverte peut consister en un risque asymétrique (couverture de la hausse des taux au-delà d un seuil par exemple) 20

21 Condition Critères d application de la comptabilité de couverture Condition 4 : réduction du risque pour l entreprise Réduction du risque pour l entreprise Couvertures simples qualifiées en gestion Instrument de couverture éligible Mise en relation Elément couvert éligible Réduction du risque Notion de réduction du risque La notion de risque s évalue en termes d impact défavorable de l exposition couverte sur le résultat, les flux ou les capitaux propres de l entreprise, même si le risque n est pas traduit comptablement en tant que tel Le critère de réduction du risque est présumé respecté lorsque les caractéristiques de l instrument de couverture sont adossées à celles de l élément couvert Le critère de réduction du risque est également respecté si une compensation suffisante est démontrée entre les gains et pertes de l instrument de couverture et ceux liés au risque couvert (par exemple couverture sur la base d un proxy) 21

22 Principes généraux de comptabilisation des couvertures simples Principe de symétrie Les résultat latents et réalisés liés aux instruments de couverture sont comptabilisés en P&L sur la durée de vie résiduelle de l élément couvert de manière symétrique au mode de comptabilisation de produits et charges sur cet élément Les variations de valeur des instruments de couverture ne sont pas reconnues au bilan, sauf si la reconnaissance en partie ou en totalité de ces variations permet d assurer un traitement symétrique avec l élément couvert Présentation en P&L Introduction du principe de symétrie en termes de présentation dans le compte de résultat de l effet de la couverture Le résultat de la couverture est présenté dans le même poste ou au minium dans la même rubrique du compte de résultat (exploitation, financier, exceptionnel) que celui de l élément couvert Elément couvert La comptabilité de couverture ne modifie pas le traitement comptable de l élément couvert Cependant, pour les éléments couverts pour lesquels les règles d évaluation imposent de calculer une dépréciation, il est tenu compte des effets de la couverture dans le calcul du montant des éventuelles dépréciations 22

23 Documentation de couverture Contenu minimum de la documentation de couverture Identification de l élément couvert Identification de l instrument de couverture Identification du risque couvert Contenu minimum de la documentation de couverture Justification de la manière dont l opération réduit le risque (totalement ou partiellement) de manière qualitative ou quantitative Par exemple par une démonstration de l adossement, une analyse de sensibilité, une simulation de différents scenarii pour vérifier le comportement du dérivé, etc. Commentaires L existence d une documentation n est pas une condition préalable à l application de la comptabilité de couverture La documentation est la conséquence du recours à la couverture en gestion. 23

24 Documentation de couverture Précisions sur le contenu de la documentation Degré de sophistication de la documentation de couverture Il doit être proportionné à la complexité de la relation La documentation de la réduction du risque peut se limiter à une analyse qualitative de l adossement des caractéristiques économiques du dérivé et de celles de l exposition pour les couvertures simples ; elle peut nécessiter des analyses de sensibilité, des analyses de corrélation ou des simulations avec différents scenarii dans le cas des couvertures complexes Plus le flux couvert est incertain, plus la documentation doit être précise Cohérence avec la gestion interne de l entreprise Les documents utilisés par l entreprise pour sa gestion sont les éléments qui servent de base à la comptabilisation des opérations Périodicité de revue de la documentation Il faut réexaminer le respect des critères de qualification de la couverture à chaque clôture, à la lumière des éléments suivants : modification de l élément couvert ; modification de l instrument de couverture ; changement important dans le marché (dé-corrélation entre deux indices par exemple). 24

25 Comptabilisation des primes d options Analyse de la prime Coût de portage (Option 1) Les primes sont constitutives d un coût de portage représentatif du temps qui s écoule entre la souscription de l option et sa maturité Coût de la couverture (Option 2) La prime d une option est constitutive du coût de la couverture Comptabilisation La prime est étalée en résultat sur la durée de la couverture La prime peut être constatée en résultat ou dans la valeur d entrée au bilan de l élément couvert uniquement à la fin de la couverture Commentaires La comptabilisation des primes d options est un choix de méthode comptable réalisé par type de sousjacent et de stratégie L entreprise doit indiquer clairement dans ses principes comptables en annexe son choix de méthode comptable et s y conformer pour toutes les transactions similaires ; Cette option peut être différenciée par type de stratégie de couverture et par nature de risque couvert. 25

26 Arrêt des relations de couverture # Cas d arrêt de la relation de couverture Comptabilisation de l arrêt de la couverture Cas 1 L instrument de couverture est dénoué ou échu mais l exposition couverte demeure Résultat réalisé de l instrument de couverture : application du principe de symétrie Cas 2 L exposition couverte n est plus éligible Résultat latent de l instrument de couverture : comptabilisation en résultat Variations de valeur ultérieures du dérivé : comptabilisation en position ouverte isolée Cas 3 Décision de gestion d arrêt de la relation de couverture Résultat latent de l instrument de couverture : application du principe de symétrie (le résultat latent est comptabilisé au bilan dans un compte d attente) Variations de valeur ultérieures du dérivé : comptabilisation en position ouverte isolée Commentaires Renforcement du principe de symétrie La comptabilisation en résultat de la performance accumulée de l instrument de couverture est guidée par le rythme de comptabilisation des produits et des charges sur l élément couvert ; En conséquence, le dénouement d un dérivé de couverture avec un impact cash est potentiellement sans impact sur le résultat de l exercice en cas de maintien de l élément couvert. 26

27 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 27

28 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque Rappel de la classification des dérivés Le dérivé a-t-il été souscrit à des fins de couverture? Non Oui S agit-il d une opération de couverture avec prise de risque? Oui L entité peut elle comptabiliser de manière séparée la composante prise de risque? Non Non Oui Approche par composante Composante couverture Composante prise de risque S agit-il d une opération de couverture avec optimisation sans prise de risque? Non Oui Catégorie Couverture Catégorie Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque Catégorie Position ouverte isolée 28

29 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque Définition Composante d optimisation Composante de réduction du risque La composante d optimisation est en général liée à une vente d option Notion d absence de risque supplémentaire Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque supplémentaire pour l entreprise L absence de prise de risque supplémentaire pour l entreprise s apprécie à la date de mise en place de la relation de couverture Exemple : un swap annulable à la main de la contrepartie souscrit en couverture d une dette à taux variable Si la contrepartie exerce l option d annulation du swap, l entreprise se retrouve alors à taux variable sur la dette La mise en place du swap annulable n augmente donc pas le risque de l entreprise par rapport à la situation initiale 29

30 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque Traitement comptable Composante de réduction du risque Principes généraux de la comptabilité de couverture Composante d optimisation Le gain éventuel lié à la composante d optimisation n est reconnu en résultat que lorsqu il est certain, c est-à-dire à la maturité de l instrument Application au swap annulable Une entreprise émet un emprunt de 100 à 10 ans à taux variable Euribor 3 mois qui est swappé immédiatement à taux fixe 4% Le swap est annulable (définitivement) chaque trimestre à la main de la banque à partir de la 5 ème année Le taux de marché à 10 ans est de 5% Comptabilisation d un swap «vanille» à 10 ans à 5%, qualifié de couverture Le gain lié à la vente de swaption (écart entre 4% et 5%) n est reconnu en résultat qu à la maturité de l option Tant que ce gain n est pas reconnu en résultat, la comptabilité de couverture appliquée au swap reflète un taux de 5% en résultat. S agissant d une opération qui n accroit pas le risque de l entreprise, les moins-values latentes associées à la vente de swaption ne sont pas provisionnées. En cas d exercice de la swaption, la somme cumulée des primes reçues reconnue jusqu ici au bilan est définitivement acquise et est donc constatée immédiatement en résultat. 30

31 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 31

32 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque Rappel de la classification des dérivés Le dérivé a-t-il été souscrit à des fins de couverture? Non Oui S agit-il d une opération de couverture avec prise de risque? Oui L entité peut elle comptabiliser de manière séparée la composante prise de risque? Non Non Oui Approche par composante Composante couverture Composante prise de risque S agit-il d une opération de couverture avec optimisation sans prise de risque? Non Oui Catégorie Couverture Catégorie Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque Catégorie Position ouverte isolée 32

33 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque Définition Composante de prise de risque supplémentaire pour l entreprise Composante de couverture Le risque de contrepartie associé à un dérivé n est pas en tant que tel considéré comme une composante de prise de risque Opération de couverture avec prise de risque Exemple Un swap souscrit en couverture d une dette à taux variable avec un effet de levier si l Euribor 3M dépasse 5% (le taux de la jambe fixe du swap est multiplié par 3) 33

34 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque Traitement comptable Comptabilisation de manière distincte des 2 composantes (Option 1) Absence de décomposition (Option 2) Composante de couverture Principes généraux de la comptabilité de couverture Comptabilisation de l opération à l origine et pendant toute sa durée en position ouverte isolée en totalité Composante de prise de risque supplémentaire pour l entreprise Principes généraux de comptabilisation des positions couvertes isolées L entreprise doit indiquer dans l annexe les raisons du choix de cette option Commentaires Le choix entre les 2 options est réalisé opération par opération lors de la mise en place L option a été introduite pour tenir compte des contraintes opérationnelles liées à la décomposition (valorisation séparée des deux composantes) 34

35 Programme 1. Introduction 2. Classification des instruments financiers à terme 3. Dérivés classés en position ouverte isolée 4. Opérations de couverture et assimilées 4.1. Opérations de couverture simples Critères d application de la comptabilité de couverture Principes généraux de comptabilisation des opérations de couverture simples Documentation de couverture Comptabilisation des primes d options Arrêt des relations de couverture 4.2. Opérations de couverture avec optimisation sans prise de risque 4.3. Opérations de couverture avec prise de risque 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture 5. Dispositions particulières relatives au risque de change 6. Dispositions particulières relatives au risque sur matières premières 7. Informations en annexe et modalités de première application 35

36 4.4. Synthèse des dispositions du nouveau règlement sur la couverture Rappel du traitement comptable actuel Couverture sim ple Opération de couverture avec optimisation sans prise de risque Opération de couverture avec prise de risque Gain latent Résultat Perte latente Résultat réalisé (gain ou perte) Comptabilisation en P&L de manière symétrique à l'élément couvert Non précisé Non précisé Primes ou soultes initiales Comptabilisation au bilan par contrepartie cash Bilan Variations de valeur Uniquement pour assurer le principe de symétrie en résultat Non précisé Non précisé Appels de marge ou collatéral cash Mouvement de cash comptabilisé en contrepartie du poste dérivés ou dans un compte transitoire au bilan Commentaires Le PCG actuel ne traite explicitement que de certains instruments dérivés de taux : contrats ou options de taux d intérêt achetés ou vendus (art ) Dans la pratique, la performance du dérivé est comptabilisée en résultat de manière symétrique à l élément couvert Certaines dispositions du PCG actuel ne permettent pas d assurer la symétrie 36

En cours d homologation

En cours d homologation 1 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION En cours d homologation REGLEMENT N 2015-05 DU 2 JUILLET 2015 relatif aux instruments financiers à terme et aux opérations de couverture PREAMBULE

Plus en détail

1. Objet et champ d application de l avis

1. Objet et champ d application de l avis Avis n 2012 04 du 3 juillet 2012 sur la comptabilisation des dettes financières et des instruments dérivés des entités à comptabilité publique relevant du code général des collectivités territoriales,

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers CNC Groupe de travail IAS et PME Présentation des normes sur les instruments financiers Concrètement, que sont les instruments financiers dans les comptes consolidés d un groupe industriel ou de service?

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1 LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan Paper Audit & Conseil 1 Sommaire 1. Définition de la relation de couverture 2. Le swap

Plus en détail

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Le paragraphe 27 est modifié. Les paragraphes 27A et 27B sont ajoutés. Importance des instruments

Plus en détail

Relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

Relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-09 du 12 décembre 2002 Relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

GROUPE. Rapport Semestriel

GROUPE. Rapport Semestriel GROUPE Rapport Semestriel Au 30 juin 2015 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE CONSOLIDATION...

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 11 - LES DETTES FINANCIERES COLLEGE. Réunion du mercredi 2 avril 2014

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 11 - LES DETTES FINANCIERES COLLEGE. Réunion du mercredi 2 avril 2014 COLLEGE Réunion du mercredi 2 avril 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 11 - LES DETTES FINANCIERES ET LES INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME NORME N 11 LES DETTES

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Note de présentation du règlement n 2002-09 du 12 décembre 2002 du CRC relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques Ministère de l Égalité des territoires et du Logement Ministère de l Économie et des Finances GUIDE PRATIQUE Du provisionnement des emprunts à risques Application aux Offices Publics de l Habitat à comptabilité

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14

COMPTES INDIVIDUELS. Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 COMPTES INDIVIDUELS Situation intermédiaire au 30 juin 2013 PAGE N 1/14 SOMMAIRE Note 1 - Principes comptables... 6 a) Immobilisations corporelles... 6 b) Titres de participation... 6 c) Opérations en

Plus en détail

RÈGLEMENT. Note de présentation

RÈGLEMENT. Note de présentation AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2015-01 du 2 avril 2015 Relatif aux comptes des comités d entreprise, des comités centraux d entreprise et des comités interentreprises relevant de l article

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Conférence du 16 avril 2013. Les quotas d émission de gaz à effet de serre : Actualité et traitement comptable

Conférence du 16 avril 2013. Les quotas d émission de gaz à effet de serre : Actualité et traitement comptable Conférence du 16 avril 2013 Les quotas d émission de gaz à effet de serre : Actualité et traitement comptable Programme résumé Les quotas en règles françaises Quel est le programme? Historique Le nouveau

Plus en détail

Projet d avis relatif aux principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés * *

Projet d avis relatif aux principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés * * Projet d avis relatif aux principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés Table des matières 1. Introduction a. Absence de cadre conceptuel applicable au traitement comptable

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2007-05 DU 4 MAI 2007

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2007-05 DU 4 MAI 2007 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2007-05 DU 4 MAI 2007 Relatif aux règles comptables applicables aux établissements et services privés sociaux et médico-sociaux relevant de l article R. 314-1

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

CHAPITRE 1 LA COMPTABILITE HOSPITALIERE

CHAPITRE 1 LA COMPTABILITE HOSPITALIERE 5 CHAPITRE 1 LA COMPTABILITE HOSPITALIERE Les règles de comptabilité générale applicables aux établissements publics de santé ne se distinguent de celles applicables aux entités privées soumises à l obligation

Plus en détail

Principes et définitions. Titre I - Objet et principes de la comptabilité

Principes et définitions. Titre I - Objet et principes de la comptabilité Principes et définitions Titre I - Objet et principes de la comptabilité Chapitre I - Champ d'application 110-1. Les dispositions du présent règlement s appliquent à toute personne physique ou morale soumise

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

IFRS 9 Nouvelles dispositions pour la comptabilité de couverture

IFRS 9 Nouvelles dispositions pour la comptabilité de couverture IFRS 9 Nouvelles dispositions pour la comptabilité de couverture Vincent Guillard Mars 2014 EMPLACEMENT VISUEL Etat d avancement du projet IFRS 9 (mise à jour Mars 2014) Projet Décomptabilisation Décomptabilisation

Plus en détail

PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!!

PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!! PCG et IAS/IFRS : Les dépréciations, tout le monde en parle!!! Intervenants Eric DELESALLE Expert-comptable, Président de la Commission de droit comptable du Conseil Supérieur Hervé QUERE Chef de section

Plus en détail

Comptes LES PLACEMENTS HLM : ASPECTS COMPTABLES ET FISCAUX. Asoects financiers et fiscaux des placements

Comptes LES PLACEMENTS HLM : ASPECTS COMPTABLES ET FISCAUX. Asoects financiers et fiscaux des placements LES PLACEMENTS HLM : ASPECTS COMPTABLES ET FISCAUX diapositive n 1 PLACEMENTS : COMPTABILITÉ ET FISCALITÉ 1. Quelques mots sur la logique des placements 2. Les distinctions comptables et fiscales 1. Les

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

DOSSIER 1 RÉPARTITION DE BÉNÉFICES

DOSSIER 1 RÉPARTITION DE BÉNÉFICES DCG session 2012 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 RÉPARTITION DE BÉNÉFICES 1. Expliquer la raison pour laquelle la constitution d une réserve légale est obligatoire et rappeler

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ. 1.4 - Remplacement d instruments

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ. 1.4 - Remplacement d instruments CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Réponse aux questions pratiques liées à l application du règlement CRC n 2002-09 relatif à la comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012

Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 www.pwc.com Petit déjeuner des PME et start-up 29 Juin 2012 Affirmations des CFO Etude L optimisation du secteur financier a gagné en importance Le secteur financier est de plus en plus impliqué dans la

Plus en détail

IFRS et dérivés de couverture

IFRS et dérivés de couverture IFRS et dérivés de couverture Matinale SFEV du 26 mai 2011 Jean-François Sablier Associé Gérant Ricol Lasteyrie Perspective historique (1/3) NORMES FRANÇAISES vs NORMES INTERNATIONALES Normes françaises

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES IFRS DU GROUPE CNP ASSURANCES au 31 Décembre 2007

COMPTES CONSOLIDES IFRS DU GROUPE CNP ASSURANCES au 31 Décembre 2007 COMPTES CONSOLIDES IFRS DU GROUPE CNP ASSURANCES au 31 Décembre 2007 Nouvelles normes IFRS7 Méthode de valorisation dans le contexte de crise financière Mars 2008 La nouvelle norme, Instruments financiers

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

AVIS SUR L APPLICATION DES NOUVELLES TABLES DE MORTALITE POUR L ARRETE DU 31.12.2006

AVIS SUR L APPLICATION DES NOUVELLES TABLES DE MORTALITE POUR L ARRETE DU 31.12.2006 Reconnu comme établissement d utilité publique par décret du 30 octobre 1896 AVIS SUR L APPLICATION DES NOUVELLES TABLES DE MORTALITE POUR L ARRETE DU 31.12.2006 Les avis de l Institut des actuaires n

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Note Méthodologique de Première Application du Système Comptable Financier Table des matières I. INTRODUCTION.... 3 A. S organiser pour mettre en place le SCF.... 3 B. Gestion des changements induits par

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

Norme Comptable Relative aux Stocks NC:04

Norme Comptable Relative aux Stocks NC:04 Norme Comptable Relative aux Stocks NC:04 Objectif 01. Lorsque l activité de l entreprise implique la détention de stocks, ceux-ci constituent généralement une part importante de ses actifs. Il est nécessaire

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque CHAPITRE 1 Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque Ce e comparaison met en évidence des différences, liées aux par cularités des ac vités bancaires. 1.1 DESCRIPTION SUCCINCTE

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1)

Instruments financiers Couvertures. Chapitre 3865. Instruments financiers (diapo 1) Instruments financiers Couvertures Chapitre 3865 Instruments financiers (diapo 1) Cette présentation vise à offrir un aperçu du chapitre 3865, «Couvertures», publié par le Conseil des normes comptables

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-02 DU 4 MAI 2007

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-02 DU 4 MAI 2007 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-02 DU 4 MAI 2007 Relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des

Plus en détail

Comment se contrôler? Comptabilisation et présentation des impôts différés dans les états financiers

Comment se contrôler? Comptabilisation et présentation des impôts différés dans les états financiers Comprendre les impôts différés Les impôts différés constituent un sujet qui fait généralement peur dans la mesure où ils sont le plus souvent perçus comme abstraits et complexes. Pour autant, le développement

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES IMMOBEL (ci-après dénommée la «Société») est une société anonyme de droit belge dont le siège social est établi Rue de la Régence 58 à 1000 Bruxelles.

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations de marché»

Formation «Comptabilité des opérations de marché» Formation «Comptabilité des opérations de marché» REFERENCE : 300 1. Objectif général Définir les différentes natures d instruments financiers et les concepts. Situer l'activité de marché dans son environnement

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

REGLEMENT. Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2015

REGLEMENT. Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié au Journal Officiel du 30 décembre 2015 AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES REGLEMENT N 2015-05 du 2 juillet 2015 relatif aux instruments financiers à terme et aux opérations de couverture Règlement homologué par arrêté du 28 décembre 2015 publié

Plus en détail

Relatif aux règles comptables applicables au Fonds de réserve des retraites

Relatif aux règles comptables applicables au Fonds de réserve des retraites CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Note de présentation Avis n 2003-07 du 24 juin 2003 Relatif aux règles comptables applicables au Fonds de réserve des retraites Sommaire 1 - Présentation du Fonds de

Plus en détail

Valeur globale des actifs gérés par l OPCI

Valeur globale des actifs gérés par l OPCI Valeur globale des actifs gérés par l OPCI I. Préambule La présente méthode de calcul de la valeur globale des actifs gérés et de la valeur globale des actifs immobiliers gérés de l OPCI permet d exprimer

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Références IAS 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs IAS 21 Effets des variations

Plus en détail

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES

CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES CREANCES ET DETTES EN MONNAIES ETRANGERES Objectif(s) : o o o Evaluation des créances et dettes libellées en monnaies étrangères, Traitements comptables : facturation, fin d'exercice, règlement, Conséquences

Plus en détail

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif

Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Tax accounting Traitement comptable des impôts sur le résultat selon les normes IFRS : un regard prospectif Définition de la base fiscale des actifs et passifs Introduction L IASB a publié le 31 mars dernier

Plus en détail

Campus. Les formations Finance active

Campus. Les formations Finance active Campus Les formations Finance active Gestion du risque de change 1. Négocier et traiter au mieux spots et termes S approprier les fondamentaux du risque de change - Déterminer sa position et son risque

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable

Société fiduciaire. Lausanne. Le nouveau droit comptable Société fiduciaire Lausanne Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable -2- Le nouveau droit comptable -3- Table des matières Petite rétrospective Nouvelle structure au niveau du Code des obligations

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

Instruments financiers comptabilisation et évaluation. Chapitre 3855

Instruments financiers comptabilisation et évaluation. Chapitre 3855 Instruments financiers comptabilisation et évaluation Chapitre 3855 Historique Combler un vide dans les PCGR Transparence dans le B/L et l E/R Aligner le Canada sur les PCGR américains et internationaux

Plus en détail

QUELLE «JUSTE VALEUR»? Philippe MARTINET

QUELLE «JUSTE VALEUR»? Philippe MARTINET QUELLE «JUSTE VALEUR»? Philippe MARTINET Workshop Agenda Perceptions et concepts de JV Les Normes internationales Approche des IFRS 7 - IFRS 9 - IFRS 13 Guide de Juste Valeur Exemple d application Confrontation

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE

DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE R E S S O U R C E S DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE Finances PR/MB CONSEIL MUNICIPAL 5 décembre 2011 Par délibérations des

Plus en détail

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196

512 Bq 1196 4151 avances et acompte reçu 1196. 44580 TVA à régulariser 196 44571 TVA collectée 196 K = 50 000 euros Vente prestation et entretien = 4 000 euros 15/03/n+1 Acompte du 25 15/034/n+1 Facturation 15/04/n+1 Règlement 30 jours fin de mois Réception de l acompte : 512 Bq 1196 4151 avances et

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION 1 Conditions de constitution des éléments chiffrés Les chiffres présentés sont établis conformément au corps de normes IFRS adopté

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Le terme «risque» est porteur de connotations

Le terme «risque» est porteur de connotations 44-49 EchangeBisCor.qxd 12/07/13 11:53 Page 44 SAVOIRS par Dominique Beudin De la couverture à la naissance du risque systémique L idée d une assurance contre les risques financiers est à l origine de

Plus en détail

RECOMMANDATION. n 2013-04 du 7 novembre 2013. Cette recommandation annule et remplace la recommandation 2009-R.04 du 2 juillet 2009.

RECOMMANDATION. n 2013-04 du 7 novembre 2013. Cette recommandation annule et remplace la recommandation 2009-R.04 du 2 juillet 2009. RECOMMANDATION n 2013-04 du 7 novembre 2013 Relative au format des comptes consolidés des établissements du secteur bancaire établis selon les normes comptables internationales Cette recommandation annule

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions OBJECTIF 1 L objectif de la présente Norme

Plus en détail

RECOMMANDATION. N 2015-01 du 7 janvier 2015

RECOMMANDATION. N 2015-01 du 7 janvier 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RECOMMANDATION N 2015-01 du 7 janvier 2015 Relative au traitement comptable des titres, parts, actions et avances en comptes courants dans les Sociétés civiles de placement

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

Évaluation et comptabilisation particulières. Titre III Règles de comptabilisation et d'évaluation

Évaluation et comptabilisation particulières. Titre III Règles de comptabilisation et d'évaluation Évaluation et comptabilisation particulières Titre III Règles de comptabilisation et d'évaluation Chapitre VI - Évaluation et comptabilisation des éléments d'actif et de passif de nature particulière Section

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail