CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES"

Transcription

1 CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro Année Université Paris 8

2 Table des matières 1 Formation TC à terme Détermination, report, déport Exemple 2 Réduction du risque de change Le choix de la monnaie de facturation. Le recours aux clauses monétaires Le termaillage Le netting 3 Gestion des risques : contrats à terme/options Le marché à terme Présentation des options Options d achat L option de vente

3 Détermination, report, déport Détermination Détermination du change à terme n est pas autonome. Calculé en ajoutant ou en retranchant prime au cours spot. Voir cours MFI et PTIC. Ajout s appelle report (ou premium). Retrait s appelle déport (ou discount). Report F > S. Anticipe que TC au comptant futur (en t + x) supérieur au TC comptant présent (t). On anticipe une appréciation de la base.

4 Détermination, report, déport Déport F < S. Anticipe que TC au comptant futur (en t + x) inférieur au TC comptant présent (t). On anticipe une dépréciation de la base. Facteurs de détermination Taux de change au comptant au temps t. Ecarts de taux d intérêts sur marché monétaire des deux devises monnaies considérées. Voir cours sur PTIC.

5 Exemple Enoncé Exportateur américain doit recevoir euros dans 3 mois. Volonté de se couvrir contre RC. Passe contrat à terme avec banque européenne pour obtenir livraison d USD dans 3 mois. Conséquences pour banque Banque s engage à acheter EUR à terme. Se retouve en position courte (doit livrer devises). S expose à risque de change. RC est transféré de l exportateur vers la banque.

6 Exemple Comportement banque De manière générale banque va se couvrir : 1 Emprunter à 3 mois des EUR sur marché monétaire européen au taux i eur. 2 Vendre au comptant EUR contre USD au prix spot S eur/usd. 3 Placer ses USD au taux i usd sur marché monétaire américain. Au terme des 3 mois, elle dénoue les opérations : livre USD, reçoit EUR, rembourse emprunt. Taux à terme qu elle offre à client au temps t, basé sur taux spot et différentiels d intérêts.

7 Exemple Avec des chiffres... i usd = 10%, i eur = 4%, S usd/eur = 0,952EUR/USD, on a les opérations suivantes : Emprunter Les changer contre (90/360) EUR 1 (1/0.952) 1 + [0.4 (90/360)] USD Les prêter pour recevoir 1 + [0.10 (90/360)] (1/0.952) (90/360) USD

8 Exemple Avec des chiffres... suite On veut F : nombre d euros par USD. Ici Généralisation F = = F = S 1 + i 1 + i (1)

9 Exemple Déport D = S F S > F. Taux d intérêt de la devise directrice (base) est supérieur au taux d intérêt de l autre devise (la cote) : i > i. Déport (ou discount) de la base. Banque paiera la base à terme moins cher qu elle ne l a vendu au comptant. Report R = F S S < F. Taux d intérêt sur la devise directrice (base) est inférieur au taux d intérêt de l autre devise (cote). i > i.

10 Exemple A retenir Monnaie dont le taux d intérêt est le plus bas est en report. Monnaie dont le taux d intérêt est le plus haut est en déport.

11 Le choix de la monnaie de facturation Définiton Procéder à la facturation d une vente ou d une livraison dans sa monnaie nationale. Permet d éliminer (pour l agent dont la facturation est faite en monnaie nationale) toute incertitude de change. Elimine RC : somme à recevoir est parfaitement connue. Inconvénients Pas toujours réalisable car intérêts des importateurs et exportateurs sont opposés. Exportateur : risque = dépréciation monnaie étrangère. Importateur : risque = appréciation monnaie étrangère.

12 Le choix de la monnaie de facturation Inconvénients suite Certains produits sont exclusivement libellés dans certaines devises : matières premières. Ne permet pas de profiter d une appréciation ou dépréciation du change.

13 Clauses monétaires Définiton Permettent d adapter prix d achat/vente de biens et services à évolution cours des devises. Importateurs et exportateurs réduisent exposition RC. Vont de paire avec monnaie de facturation. Adaptation des prix proportionnelle Exportateur et importateur acceptent que fluctuation du cours de monnaie de facturation se répercute intégralement sur les prix. Prix du contrat dans monnaie de facturation va évoluer en fonction du TC.

14 Clauses monétaires La clause de risque partagé Exportateur et importateur s engagent à supporter une partie de la variation du taux de change susceptible de survenir entre la date de facturation et la date de paiement. Généralement, partage se fait par moitié, mais autre répartition est envisageable. Exemple TC facturation 0.86 EUR = 1 USD passe à 0.92 EUR = 1 USD. Répartition en parts égales : 0.89 EUR = 1 USD. Surcoût de 0.3 EUR/USD pour chaque agent.

15 Clauses monétaires La clause d options Permet à importateur/exportateur d utiliser sous certaines conditions, une devise différente de la devise de facturation. Contrat commercial à exportation effectué par une entreprise française libellé en USD (au taux de change étant de 1 USD = 0.86 EUR) avec une option pour être payé en CHF si USD se déprécie trop et passe certain planché (par exemple 1 USD = 0.78 EUR).

16 Le termaillage Définition Termaillage est méthode consistant à modifier, au cas par cas, délais de règlement des contrats, soit en accélérant, soit en retardant les échéances. 4 différents cas. Cas 1 Exportateur ayant des créances en devises fortes (celles dont la valeur s accroit par rapport à la monnaie nationale) tend à allonger la durée du crédit qu il a initialement accordé l importateur et lui demande de repousser le paiement de sa dette. Il espère par la même vendre les devises qu il recevra à un taux supérieur à celui prévalant à l échéance initiale du crédit qu il a accordé à l importateur.

17 Le termaillage Cas 2 Exportataeur ayant devises faibles (celles dont valeur baisse par rapport à monnaie nationale) cherche à réduire durée du crédit qu il a initialement consenti à l importateur et lui demande d accélérer le paiement de sa dette. Il espère ce faisant vendre les devises qu il recevra à un taux supérieur à celui prévalant à l échéance initiale du crédit qu il a accordé à l importateur. Cas 3 Importateur ayant dettes en devises fortes cherche à accélérer le paiement de ses fournisseurs et à réduire durée du crédit qui lui avait été initialement accordé. Espère réduire coût de sa dette en se procurant des devises à un prix inférieur à celui qu il aurait dû acquitter à l échéance du crédit dont il a initialement bénéficié.

18 Le termaillage Cas 4 Importateur ayant dettes en devises faibles cherche à retarder paiement de ses fournissseurs et allonger durée crédit qui lui a été initialement accordé. Espère réduire ainsi le coût de dette en se procurant des devises à un cours inférieur à celui qu il aurait dû consentir à l échéance du crédit initial dont il a bénéficié.

19 Le netting Procéder à compensations de postions de changes réciproques entre deux entités appartenant au même groupe multinational, de manière à les annuler et à faire apparaitre la position nette de l une sur l autre. Filiale française d une multinationale américaine possède une créance de USD sur la filiale britannique, laquelle possède une créance de USD sur la filiale française. La compensation consiste à à faire apparaitre une position nette de USD de la filiale française sur la filiale britannique. Seul ce montant fera l objet d une couverture de change et d un échange entre les deux entités.

20 Couverture d un exportateur Figure: Vendeur de devises graphventeat1.pdf

21 Couverture d un importateur Figure: Acheteur de devises graphachatat1.pdf

22 Les produits dérivés Définition Instrument financier dont : Valeur fluctue en fonction de l évolution du taux ou du prix du sous-jacent. Qui ne requiert aucun placement net initial (ou peu significatif). Le règlement s effectue à date future. Exemples de produits dérivés Swaps. OPTIONS.

23 Les options Définition Actif financier qui confère à détenteur droit : Acheter support à prix fixé si option d achat (call). Vendre support à prix fixé si option de vente (put). Contrat conclut au présent mais règlement à date future. Vocabulaire Prix d exercice (strike) : Cours auquel peut vendre/acheter sous-jacent. Fixé à la contraction de l option. Premium : Montant payé par agent pour détenir droit. Prix du droit.

24 Les différentes options Options américaines/européennes Américaines Peuvent être exercées à tout moment pendant durée de vie. Européennes Ne peuvent être exercées qu à l échéance. Options négociables S échangent sur marché organisé. Stantdardisées. Parfaite fongibilité (chambre de compensation). Existence marché secondaire (peuvent se revendre).

25 Les différentes options Options non-négociables S échangent sur marché interbancaire=> gré-à-gré (OTC). Non stantdardisées. Echange principal to principal (pas de chambre de compensation). Pas marché secondaire => Peuvent éventuellement se revendre, mais très difficile.

26 L utilisation des options La couverture Outil plus flexible que contrats à terme car conditionnel. Peut profiter d une évolution favorable non-anticipée. Risques de pertes limitées. Certaines contraintes (dates d échéances). La spéculation Contrepartie des hedgers. S adresse aux professionnels avertis car asymétriques. Possibilité de combinaisons avec d autres produits (options sur future, straddle).

27 L utilisation des options L arbitrage Tirer profit différences non-économiquement fondées entre cours options d achat options de vente ayant différents prix d exercices ou différentes échéances. Arbitrent également les cours des options avec les taux à terme des devises et les taux de change au comptant.

28 Achat call ATTENTION : ici on ne considère que les options européennes. Qui? Pourquoi? Généralement acheté par hedger. Volonté de se couvrir contre risque de change. Peut aussi être acheté par spéculateur, arbitragiste. Décomposition des opérations 2 opérations dans l achat du call : 1 Achat du droit contre un premium. 2 Achat ou non du sous-jacent au strike.

29 Achat call Exemple Acheteur anticipe hausse du sous-jacent. Anticipe hausse d une monnaie (par rapport à une autre). Importateur européen qui doit livrer des USD à 3 mois. RC : appréciation de l USD. Achète call d USD à 3 mois. Permet d acheter USD à terme à un prix fixé aujourd hui. Comme pour contrat à terme, on peut modéliser gains/pertes.

30 Gains/pertes acheteur call GAINS/ PERTES Max (E T K ; 0) -c K c E T NON EXERCICE EXERCICE

31 Gains/pertes acheteur call Notations K : strike price S T : taux de change au comptant réalisé à échéance. c : premium. Interprétation K = E T : moment à partir duquel exercice call. E T < K : strike price est supérieur au spot => plus intéressant d acheter au comptant => n exerce pas call. E T > K : strike price est inférieur au spot => plus intéressant d acheter au strike => exerce call.

32 Gains/pertes acheteur call Gains/pertes E T K < 0 : pertes = c. 0 < E T K < c : pertes = ]0; c[. E T K = c => point mort seuil à partir duquel on commence à réaliser gains. E T K > c : gains = E T K c.

33 Vente call Exemple Vendeur anticipe baisse du sous-jacent. Généralement banque. Profil symétrique (opposé) à celui de l acheteur. Anticipe baisse d une monnaie (par rapport à une autre). Spécule sur maintient ou baisse du prix. Si acheteur exerce call, obligé de livrer sous-jacent. Comme pour contrat à terme, on peut modéliser gains/pertes.

34 Gains/pertes vendeur call GAINS/ PERTES NON EXERCICE EXERCICE c K E T c - Max (E T K ; 0)

35 Gains/pertes vendeur call Interprétation K = E T : moment à partir duquel exercice call de la part de l acheteur. E T < K : strike price est supérieur au spot => acheteur n exerce pas call=> vendeur réalise gains. E T > K : strike price est inférieur au spot => acheteur exerce call=> vendeur peut réaliser gains ou pertes. Gains/pertes sur call E T K < 0 : gains = c. 0 < E T K < c : gains = ]0; c[. E T K > c : pertes = E T K + c.

36 Le put Généralités Put donne le droit à celui qui détient : De vendre un sous-jacent (une devise, un titre, une matière première) à une date déterminée t+1 (échéance) A prix fixé aujourd hui. 2 opérations dinstinctes : Contraction du put. Vente (ou non) à terme du sous-jacent. En général permet de se couvrir contre RC.

37 L achat de put Exemple Acheteur anticipe baisse du sous-jacent. Anticipe baisse d une monnaie (par rapport à une autre). Exportateur européen qui doit recevoir des USD à 3 mois. RC : dépréciation de l USD. Achète put d USD à 3 mois. Permet devendre USD à terme à un prix fixé aujourd hui. Comme pour contrat à terme, on peut modéliser gains/pertes.

38 Gains/pertes acheteur put GAINS/ PERTES Max (K-S T ; 0)-p K p S T EXERCICE NON EXERCICE

39 Gains/pertes acheteur put Notations K : strike price S T : taux de change au comptant réalisé à échéance. p : premium. Interprétation K = S T : moment à partir duquel non-exercice du put. S T < K : strike price est supérieur au spot => plus intéressant de vendre au strike => exerce put. S T > K : strike price est inférieur au spot => plus intéressant de vendre au comptant => n exerce pas put.

40 Gains/pertes acheteur put Gains/pertes K S T > p : gains = K S T p. 0 < K S T < p : pertes = ]0; p[. K S T = p => point mort seuil à partir duquel on commence à réaliser pertes. K S T < 0 : pertes = p.

41 La vente de put Exemple Vendeur anticipe hausse du sous-jacent. Généralement banque. Profil symétrique (opposé) à celui de l acheteur. Anticipe hausse d une monnaie (par rapport à une autre). Spécule sur maintient ou hausse du prix. Si acheteur exerce put, obligé de livrer sous-jacent. Comme pour contrat à terme, on peut modéliser gains/pertes.

42 Gains/pertes vendeur put GAINS/ PERTES EXERCICE NON EXERCICE p K S T p - Max (K-S T ; 0)

43 Gains/pertes vendeur put Interprétation K = S T : moment à partir duquel non-exercice du put. S T < K : strike price est supérieur au spot => vendeur réalise pertes. S T > K : strike price est inférieur au spot => vendeur réalise gains ou pertes.

44 Gains/pertes vendeur put Gains/pertes K S T > p : pertes = K S T + p. 0 < K S T < p : gains = ]0; p[. K S T = p => point mort seuil à partir duquel on commence à réaliser gains. K S T < 0 : gains = p.

45 Conclusion Relation asymétrique : Acheteurs : gains illimités, pertes limitées. Vendeurs : gains limités, pertes illimitées. ATTENTION : acheter un call ne revient pas à vendre un put! Dans le premier cas, pertes limitées. Dans le deuxième cas, pertes illimitées.

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT I. LE MARCHE AU COMPTANT : A. DEFINITION : Le marché au comptant, encore appelé «marché spot» est le marché sur

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LE MARCHE DES CHANGES Monnaie et Finance Internationales David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières 1 Introduction Qu est-ce que la

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL COMMERCE INTERNATIONAL (21 février 2011) Le risque de change Le risque de change correspond à un risque de paiement plus élevé pour l'importateur ou d'une recette moindre pour l'exportateur dans les deux

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change

Gestion financière internationale GSF-2104. Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Gestion financière internationale GSF-2104 Partie 6 Les outils des marchés internationaux et la gestion du risque de change Introduction Partie 1 : les produits financiers des marchés des changes (chapitre

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points.

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points. UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY D ABIDJAN ANNEE UNIVERSITAIRE T.D. N 1 EXERCICE 1 : Lors d une séance de cotation au fixing, une salle des marchés a enregistré les ordres d achat et de vente suivants

Plus en détail

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement.

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Marché de change marocain mis en place en 1996 -le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Apres

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider entreprises LE GUIDE PRATIQUE COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER On est là pour vous aider sommaire Le marché des changes Les intervenants Page 2 La cotation des devises Page 3 Les

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

GUIDE DES WARRANTS. Donnez du levier à votre portefeuille!

GUIDE DES WARRANTS. Donnez du levier à votre portefeuille! GUIDE DES WARRANTS Donnez du levier à votre portefeuille! Instrument dérivé au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Produits non garantis en capital à effet de levier EN SAVOIR PLUS? www.listedproducts.cib.bnpparibas.be

Plus en détail

Chapitre I : Les caractéristiques générales du marché des changes traditionnel

Chapitre I : Les caractéristiques générales du marché des changes traditionnel Chapitre I : Les caractéristiques générales du marché des changes traditionnel Le marché des changes traditionnel possède des caractéristiques spécifiques portant sur les intervenants, les supports utilisés,

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $

Cotation à l incertain (direct). Qté variable monnaie nationale pour une unité de monnaie étrangère 1 GBP = 1,8438 USD pour la cotation du $ 004 005 - Economie Internationale Echanges commerciaux = 1% opérations de change Création monnaie qd accord crédit Devise clef = monnaie nationale reconnue comme monnaie internationale Contrainte pour

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques Les options classiques Options sur futures court terme et long terme Mécanismes et Utilisations Valorisation Sensibilités Options sur marché OTC CAP/FLOOR Swaptions Options sur obligations

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Taux. Hausse. Prix. Gain. Économie. Favorable. Actif. Local. Outils. Affaires. Risque. Partenaire. Profitabilité. Produits. du risque de change

Taux. Hausse. Prix. Gain. Économie. Favorable. Actif. Local. Outils. Affaires. Risque. Partenaire. Profitabilité. Produits. du risque de change Dollar Actif AD on tif Crédit Flux riement Marchés erme Vente Conversion Perte Profitabilité Dépréciation USD Excédant Entreprise Canadien Volatilité Épisode Étranger Financement Affaires Report «Le Taux

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0)

Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0) Mia Space 2 0 1 5 (Version 2.0) Mia Space est une société française spécialisée dans la conception de satellites. Le siège de la société est officiellement localisé à Grigny. Mia Space rassemble près de

Plus en détail

Options et des stratégies sur dérivés

Options et des stratégies sur dérivés Options et des stratégies sur dérivés 1. Les stratégies impliquant les options 2. Les propriétés des options sur actions 1. Stratégies sur les options De nombreuses combinaisons sont possibles Prendre

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés.

4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés. 4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés. C est un droit et non une obligation. L acheteur d une option

Plus en détail

Secteur Finance Fiches de révisions

Secteur Finance Fiches de révisions Secteur Finance Fiches de révisions Théorie des 3D = Désintermédiation + Décloisonnement + Déréglementation Globalisation financière o Désintermédiation : les entreprises ne passent plus par les banques,

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

II. LE PRINCIPE DE LA BASE

II. LE PRINCIPE DE LA BASE II. LE PRINCIPE DE LA BASE Le comportement des opérateurs (position longue ou courte) prend généralement en compte l évolution du cours au comptant et celle du cours à terme. Bien qu ils n évoluent pas

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE 2 1 L origine des opérations de change : Le change est l'acte par lequel on échange deux monnaies différentes. Ces monnaies peuvent être celle d un pays ou d un ensemble de

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

La gestion du risque de change

La gestion du risque de change Chapitre 16 La gestion du risque de change 1 Exercice 16.03 Risque de change Option de change de l importateurl Un importateur français doit régler dans 6 mois un achat libellé en dollars d'un montant

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE

LES RISQUES DEUXIÈME PARTIE DEUXIÈME PARTIE LES RISQUES Les opérations de marché présentent des risques qui doivent être identifiés et mesurés. En matière de finance internationale, on pense d abord au risque de change. Celui-ci

Plus en détail

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger

Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Interprétation IFRIC 16 Couvertures d un investissement net dans un établissement à l étranger Références IAS 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs IAS 21 Effets des variations

Plus en détail

Abstract. Ce document ne peut être analysé comme suffisant pour vous permettre de passer seul un ordre.

Abstract. Ce document ne peut être analysé comme suffisant pour vous permettre de passer seul un ordre. Abstract Ce document vous est proposé à titre d information sur la compréhension des méthodes de couverture sur contrats à terme étranger; et ne prétend pas être exact et exhaustif. Ce document ne peut

Plus en détail

Options de change. Note descriptive. business.westernunion.fr

Options de change. Note descriptive. business.westernunion.fr Options de change Note descriptive Page 1 / Options de Change Sommaire 1. Objectif... 4 2. Émetteur... 5 3. Options Simples... 6 3.1 Qu est-ce qu une Option Simple?... 6 3.2 Comment cela fonctionne-t-il?...

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES

GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES DES INSTRUMENTS FINANCIERS PREAMBULE Conformément aux dispositions du Règlement Général de l Autorité des Marchés Financiers, ce qui suit a pour objectif

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Les marchés des changes au comptant et à terme

Les marchés des changes au comptant et à terme Chapitre chapitre 1 Les marchés des changes au comptant et à terme Les marchés des changes permettent d échanger des monnaies. Ces échanges peuvent avoir lieu aujourd hui, c est-à-dire au comptant, et

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/11 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Produits dérivés : pour quoi faire? Ce sont

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 Tunis, le 18 décembre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-27 OBJET : Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2001-11 du 4 mai 2001 relative au Marché des changes et instruments de couverture

Plus en détail

AVERTISSEMENT SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME CLIENTS NON PROFESSIONNELS

AVERTISSEMENT SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME CLIENTS NON PROFESSIONNELS Avant d utiliser un contrat à terme (produits dérivés, contrat à terme ferme ou contrat d option) le client (l investisseur) doit apprécier les risques liés a l utilisation de contrats à terme. Il doit

Plus en détail

Les bases du risque de change

Les bases du risque de change 2015 FORMATION FINANCEACTIVE Les bases du risque de change # Programme Présentation Finance active 1/ Maîtriser les fondamentaux du risque de change 2/ Les produits de base de la gestion du risque de change

Plus en détail

BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION. in co-operation with

BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION. in co-operation with F E D E R A T I O N B A N C A I R E D E L ' U N I O N E U R O P E E N N E BANKING FEDERATION OF THE EUROPEAN UNION BANKENVEREINIGUNG DER EUROPÄISCHEN UNION in co-operation with E U R O P E A N S A V I

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Options et Swap sur intérêt

Options et Swap sur intérêt Options et Swap sur intérêt Risk Management - TP 3-1 - Exercice1 : choix de deux options J ai décidé d utiliser le site Swissquote pour cette recherche. Toutefois j ai préféré prendre des warrants (certificats

Plus en détail

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300!

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les risques associés

Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les risques associés Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les risques associés Septembre 2007 Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les

Plus en détail

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers

Pratique des options Grecs et stratégies de trading. F. Wellers Pratique des options Grecs et stratégies de trading F. Wellers Plan de la conférence 0 Philosophie et structure du cours 1 Définitions des grecs 2 Propriétés des grecs 3 Qu est ce que la volatilité? 4

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail