Calcul et gestion de taux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calcul et gestion de taux"

Transcription

1 Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt) Typologie Cotation d une obligation à taux fixe Taux actuariel Valeur théorique d une obligation à une date donnée Sensibilité... 6 Chapitre 2 : La gestion du risque de change Environnement Les participants Les modes de cotation Comment lire une cotation? Définition du risque de change Position de change Techniques permettant la réduction de la position de change Le change à terme Le swap de devise Les contrats à terme standardisés Les options de change La garantie COFACE Chapitre 3 : La gestion du risque de taux Situations d exposition Le swap de taux Le FRA (Forward rate agreement) Le cap Le floor Le collar

2 Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt) Une obligation est un titre de créance émis par un état ou une société. Tous les ans sont versés des intérêts, ces intérêts varient selon la signature (qualité à rembourser). Plus la signature est bonne plus les taux seront bas pour l emprunteur. 3 types de maturités 3 types d obligations : - Court terme : bons du trésor - Moyen terme : Bon à moyen terme négociables (BMTN) - Long terme : OAT Exemple : OAT : 3% CADES (caisse dépôt dette sociale : 3,25% écart de 25 points de base (3,25-3 = 0,25) Hiérarchie des taux : Collectivités Corporate Semi-public junk bonds (prêts pourris) Lien entre risque et rentabilité : Merkovitz (1952) 2

3 Plus le risque est élevé plus il l actif sera rentable. Plus le risque est faible plus la rentabilité sera faible. Cela conduit à la théorie de diversification des portefeuilles. Nominal : valeur d une part d un titre à l émission. L état français émet avec un nominal de 1 Prix d émission : Valeur nominale = prix d émission : émission au pair Valeur nominale > prix d émission : émission en dessous du pair Valeur nominale prix d émission = prime d émission Taux facial : taux nominal = taux de rémunération, il se calcule sur le taux nominal. Coupon annuel : intérêts que l on va recevoir tous les ans Coupon couru : Durée de vie : date d échéance (OAT à 10 ans). À la date d échéance l emetteur doit rembourser le nominal (=prix de remboursement). Si VN = PR on dit qu il y a un remboursement au pair Si VN < PR on dit qu il y a un remboursement au dessus du pair PR VN = prime de remboursement Rendement : calcul des revenus (yield) Rentabilité : ± value (return) 3

4 2. Typologie Obligation à taux fixe Taux de rémunération fixe Obligation à taux variable Taux de rémunération variable suivant un taux : - EURIBOR : European Inter Bank Offered Rate - LIBOR : London Inter Bank Offered Rate - EONIA : European Overnight Index Average Obligation zéro coupon Pas de rendements, seulement une rentabilité Obligation remboursable en action (ORA) Moyen pour l entreprise d avoir des fonds et voir l intérêt des investisseurs Obligation convertible en action Obligation à bon de souscription en action/obligation - OBSA - OBSO Obligation indexée Obligation indexée sur des indices (ex : inflation) 3. Cotation d une obligation à taux fixe Principe Une obligation est cotée en pourcentage de sa VN et au pied du coupon (hors coupon couru). Exemple : Une obligation cotée 105,52, cela veut dire que son prix est de 105,52% de sa VN Calcul du coupon couru On rajoute toujours +3 jours dans le calcul du coupon couru. 4

5 Exemple Une obligation présente les caractéristiques suivantes : VN : 1000 Taux facial : 5% Prix d émission : 995 le 9/12/11 Remboursement : au pair Durée de vie : 5ans Calcul du coupon couru le 22/4/2014? 1) Calcul du nombre de jours entre le 9/12/13 (début dernière année) et le 22/04/2014 : = 137j (Toujours inférieur à 365j) 2) Coupon couru : ! (5%)!1000 [ ] =18, 767! 3) Coupon couru en % de la VN : 137! (5%) =1,8767% 365 Prix achat le 22/4/2014 si le cours est égal à 98,51? Prix achat = Valeur obligation + coupon couru = 98, 51%! , 767 =1003,867! " (98, 51% +1,8767%)!1000 =1003,867! Le cours de l obligation est lié de façon inversement proportionnelle aux taux d intérêts du marché obligataire. 4. Taux actuariel À une date donnée c est le taux pour lequel il y a équivalence entre la valeur de l obligation à cette date et l ensemble des annuités restantes à percevoir. Exemple - VN = Émission au pair le 1/7/N - Valeur de remboursement = Taux nominal : 5% - Remboursement in fine 5ans Taux actuariel à l émission? 5

6 1000 = 50(1+ i)!1 + 50(1+ i)!2 + 50(1+ i)!3 + 50(1+ i)!4 + 50(1+ i)! (1+ i)!5 1! (1+ i)! = 50 " +1010(1+ i)!5 i Si il y a remboursement au pair et un prix d émission au pair le taux actuariel sera égal au taux nominal. 5. Valeur théorique d une obligation à une date donnée Connaissant le taux de marché, il est possible de retrouver le prix d achat qu un investisseur est prêt à payer pour acquérir l obligation. Suite de l exemple précédent : Quelle sera la valeur de l obligation le 2/3/N+3 sachant que le taux pratiqué sur le marché est de 6,4%? V = 50! (1, 064) " ! (1, 064) " ! (1, 064) " V =1012, 28! Valeur cotée le 2/4/N+3? Coupon couru = 365! ( ) " 50 = 32, Valeur cotée = 1012,28 32,877 = 979,40 6. Sensibilité La sensibilité est la variation de la valeur d une obligation provoquée par la variation d 1 point du taux d intérêt. Sensibilité d émission : 1" (1, 05)"5 V!à!5% =!50! +1010! (1, 05) "5 =1007,84 0, 05 1" (1, 06)"5 V!à!6%!=!50! +1010! (1, 06) "5 = 965,35 0, 06 S = 965,35"1007,84 = "4, ,84 6

7 Exercice - VN = Prix émission : Remboursement au pair - Maturité : 6 ans, émise le 25/10/N-4 - Taux facial : 6,6% - Taux actuariel : 6,68% - Cours : 106,3 1) Calculer le coupon annuel 2) Calculer le coupon couru le 22/2/N 3) Calculer le coût d achat le 22/2/N 4) Vérifier le taux actuariel à l émission 5) Formule du taux actuariel le 22/2/N 1) Calcul du coupon annuel Coupon annuel = Taux facial x VN = 6,6% x 1000 = 66 2) Coupon couru le 22/2/N Coupon couru entre le 25/10/N-1 et le 22/2/N = (3) = 123 Coupon couru = 123 x 66/365 = 22,24 3) Coût d achat le 22/2/N Coût achat = Coupon couru + 1,063 x 1000 = 22, = 1085,24 4) Taux actuariel à l émission 1" (1, 0668)"6 Taux actuariel = 66! +1000! (1, 0668) "6 = 996! 0, ) Formule du taux actuariel TA = 66! (1+ i) " # % $ 365" & ' # $ ( "% ( "% ! (1+ i) + 66! (1+ i) 365 & ' # $ 365 & ( ' 7

8 Chapitre 2 : La gestion du risque de change 1. Environnement On est sur un marché continu (24h/24h), par jour on estime le volume des opérations relatives aux devises à 4000 milliards $. En comparaison une journée continue du CAC 40 représente 5 milliards /jour d échanges. Il y a deux cours : le cours au comptant (Spot) et le cours à terme (forward) Les principales devises sont : - Le dollar : $ - L euro : - La livre sterling : - Le franc suisse : CHF - Le yen : - Le dollar canadien : CAD - Le dollar australien : AUD 2. Les participants Il y a plusieurs acteurs intervenant sur le marché des changes : - Les banques (principaux) - Les Banques Centrales - Les investisseurs institutionnels «zinzin» (fonds, caisse retraite, FCP) - Les multinationales - Les broker 3. Les modes de cotation Il y a deux modes de cotation : Une cotation au certain (monnaies principales) Une cotation à l incertain (Yen) 4. Comment lire une cotation? Une entreprise demande à sa banque de lui coter un prix EUR/USD spot, la banque cote 1,3430/40. - Je peux vendre 1 et recevoir 1,3430$ - Je peux acheter 1 et payer 1,3440$ Pour celui qui demande le prix, le côté gauche représente le cours auquel il vend une unité de la devise principale (BID = prix auquel le coteur achète). Pour une entreprise il s agit du cours export. Le côté droit = ASK : prix auquel le coteur vend, c est le cours import pour une entreprise. Au forward : si coté gauche < côté droit report si côté gauche > côté droit déport 8

9 5. Définition du risque de change Risque patrimonial : achat de participations en monnaie étrangère ou achat de devise (gain ou perte de change). Risque économique : risque de perte de compétitivité suite à l appréciation de sa monnaie. Risque transactionnel : achat vente de B&S et placement, emprunt. 6. Position de change Pour une devise donnée c est la différence entre les créances et les dettes : - Position courte (short position) - Position longue (long position) 7. Techniques permettant la réduction de la position de change Pour réduire la position de change les techniques suivantes peuvent être mises en place : - Choix de la monnaie de facturation (Risque commercial) - Recours à des clauses monétaires - Le termaillage : technique permettant d accélérer ou de retarder le délai de règlement des importations ou des exportations. - Le netting : c est utilisé uniquement par les multinationales qui ont des filiales dans différents pays et qui vont s échanger des marchandises ou des services. Chaque filiale par rapport aux autres va effectuer des compensations bilatérales des achats et des ventes en devises étrangères. Cela permet une couverture du risque de change entre les filiales. 8. Le change à terme Le change à terme est une opération par laquelle on convient aujourd hui du cours auquel on peut acheter ou vendre à une date ultérieure. Importateur acheteur à terme couverture appréciation Exportateur vendeur à terme couverture dépréciation Exemple Un exportateur doit recevoir $ dans 2 mois ; Spot : 1$=0,7710/50 Taux d intérêt à 2 mois sur marché de l euro-dollar : 2,2% Taux d intérêt à 2 mois sur marché monétaire de l euro : 3,4 1) Court à terme à 2 mois? Le taux d intérêt étant plus faible sur le $ que sur l, le $ sera en report vis-à-vis de l euro. 9

10 (3, 40%" 2, 2%) Report = 0, 7750! = 0, Cours à terme = 0, ,00155 = 0,77655 On peut aussi utiliser la théorie de la PTI : T = C! 1+ t ' 1+ t Avec! T: le!taux!de!change!à!terme C: le!cours!spot t': le taux d'intérêt sur le marché de l'" t: le taux d'intérêt sur le marché de l'euro-dollar # 1+ 3, 40%! 2 & % ( $ 12 ' "1$ = 0, 7750! 1+ 2, 20%! 2 = 0, # & % ( $ 12 ' 9. Le swap de devise 3 étapes : 1. Échange des nominaux (capitaux) au début 2. Échange des intérêts à la fin de chaque période 3. Remboursement des nominaux à la fin du contrat Un swap de devise est un échange de capitaux libellés dans 2 devises différentes dans le cas d un emprunt. Exemple Une société A qui opère en zone $ a contracté un emprunt de 1 millions. Cet emprunt est remboursable dans 2 ans avec un taux de 3%. L entreprise A «swape» les avec B qui opère en zone (taux emprunt 2%). Spot : 1 = 1,40$ 1) Situation initiale L entreprise A (zone $) emprunte pour 2ans à 3% L entreprise B (zone ) emprunte $ (= au spot) à 2% 2) Première étape : échange de nominaux Les deux sociétés s échangent leurs prêts, A reçoit l emprunt de $ et B reçoit l emprunt de

11 3) Deuxième étape : fin de la 1 ère et fin de la 2 ème année A et B s échangent les intérêts qu elles doivent payer : A donne $ à B, que B transmet à sa banque pour payer ses intérêts B donne à A, que A transmet à sa banque pour payer ses intérêts 4) 3 ème étape : à la fin de la 2 ème année Les entreprises A et B se rendent les nominaux puis elles rendent les nominaux à leurs banques respectives. 10. Les contrats à terme standardisés - Futures - Contrats standardisés - Marchés financiers (bourse) - Date d échéance - Chambre de compensation / dépôt de garantie - Appels sur marge On va sur les marchés financiers, on achète un contrat standardisé qui couvre une monnaie contre une autre. On parle de contrat standardisé car il n est pas fait sur mesure. L avantage est la chambre de compensation, quand on va investir on dépose une certaine somme et on ne peut pas perdre plus que le dépôt de garantie à terme. Les marchés financiers sur lesquels on peut traiter ces valeurs sont : Eurex, euronextlife, cbot, CHE, NYMEX Les forward sont sur le marché de gré à gré alors que les futures sont traitées sur les marchés financiers. Ce sont tous les deux des contrats à terme. 11. Les options de change Une option est un droit (et non une obligation) d acheter (call) ou de vendre (put) un actif sous jacent à un prix d exercice déterminé à l avance (strike) à une date d échéance moyennant le versement d une prime. Il y a deux types d options suivant la zone concernée : - Option européenne : on peut seulement exercer à la date d échéance - Option américaine : on a le droit d exercer à n importe quel moment jusqu à l échéance. Wasting asset : on peut faire des obligations sur les actions, obligations, devises, taux d intérêts, matières premières. On peut aussi le faire sur le climat, spéculer sur la pluie ou pas. Une option est une sorte d assurance. 11

12 Exemple Action A : Cours 100 Option achat = call Strike = 98 Prime : 5 que l on verse au début Date échéance : 1 an Au bout d un an : Cours Perte / Gain 90 Pas exercice : perte 5 98 Pas exercice : perte Exercice : gain = -5 + (103-98) = Exercice : gain = -5 + (120-98) = Gain Cours On exerce à partir de 98 car on perd un peu moins de prime. 12

13 Cas d une vente (put) Cours Perte / Gain 110 Pas exercice : perte 5 98 Pas exercice : perte 5 93 Exercice : gain = -5 + (98-93) = 0 80 Exercice : gain = -5 + (98-80) = Gain Cours Exemple : une option de change Une entreprise doit régler $ dans 3 mois : elle achète un call auprès d une banque. Caractéristiques : strike = 0,86 (1$=0,86 ) ; prime : 0,03 3 mois plus tard : - Hypothèse 1 : hausse du dollar 1$ = 0,95 o L entreprise exerce son option o Coût : 0,86 + 0,03 = 0,89 - Hypothèse 2 : baisse du dollar 1$ = 0,82 o L entreprise abandonne son option et achète à 0,82 o Coût : 0,82+0,03=0,85 Application numérique : Une entreprise doit recevoir $ dans 3 mois : elle achète un put USD/EUR, prix exercice : 0,90 ; prime = 1,9% ; spot = 0,88 Prime = x 1,9% x 0,88 = Exercice si cours à l échéance est inférieur à 0,90 et vente $ à 0,90. 13

14 12. La garantie COFACE La COFACE est la campagne française pour le commerce extérieur, moyennant le versement d une prime la COFACE garantit un cours de change déterminé à l avance (habituellement cours spot à la date du contrat). À l échéance si l entreprise réalise un perte elle est indemnisée par la COFACE et si elle réalise un gain elle indemnise la COFACE. Chapitre 3 : La gestion du risque de taux 1. Situations d exposition Évolution possible des taux ì î Situation Endettement actuel à taux variable Endettement futur Placement annuel à taux fixe Endettement actuel à taux fixe Placement actuel à taux variable Endettement futur Risque ì charge dette Endettement plus élevé Pas de bénéfice à la hausse Pas de bénéfice de la baisse Baisse produit financier Baisse produit financier 2. Le swap de taux Le swap de taux est l échange d un taux fixe contre un taux variable ou inversement de manière à annuler le risque de taux. Caractéristiques : - Lors de la signature du swap, aucun transfert de fonds - À la fin de chaque période, règlement du différentiel d intérêt - Le swap n annule pas l opération initiale, le swap se superpose à elle Exemple Une entreprise est endettée à taux variable (EURIBOR) de sur 5 ans (in fine). L entreprise anticipe une hausse des taux et souhaite se protéger. L entreprise réalise un swap avec sa banque B. Elle verse à B 3% et B verse à l entreprise un taux EURIBOR 1%. 14

15 - Si EURIBOR = 5% o Différentiel intérêt = -3% + (5% - 1%) = 1% o B verse 1% à E - Si EURIBOR = 2% o Différentiel intérêt = -3% + (2% - 1%) = -2% o E verse -2% à B 3. Le FRA (Forward rate agreement) Le FRA permet de fixer aujourd hui le taux d intérêt d un emprunt ou d un placement futur. Caractéristiques : - Aucun versement de fonds à la signature du contrat - Le contrat prévoit la durée, la date de déport, le montant et le taux garanti - Les durées courantes sont : o Dans 3 mois pour 3 mois o Dans 3 mois pour 6 mois o Dans 12 mois pour 12 mois - Taux de référence : EURIBOR - À la date de l emprunt il y a règlement du différentiel d intérêt Exemple L entreprise emprunte dans 3 mois pour 6 mois. Le FRA a un taux garanti de 3,5% - T 0 : signature du FRA avec un taux garanti - T +3 : date de l emprunt = date de liquidation (x) - T +9 : Fin du FRA À la date de l emprunt on emprunte au taux du marché (TM) et on le compare avec le taux garanti (TG) : - Si TM > TG : Différentiel d intérêt = TM TG (versé par B à E) - Si TM < TG : Différentiel d intérêt = TG-TM (versé par E à B) Supposons TM = 4% : DI = 4%! 3, 5%( )" 6 12 = 2500! Quelle est la valeur de x placé à 4% qui représente 2500? x + (x! 4%! 6 12 ) = 2500! "1, 02x = 2500 " x = 2540, 98! 15

16 Exemple Pour déterminer le TG, la banque procède en 3 étapes : 1. L entreprise décide d emprunter dans 3 mois 10 millions pour 3 mois. Elle rachète au FRA à B. Les taux d intérêts sont : 3,5% / 3,625% pour le 3 mois 3,75% / 3,875% pour le 6 mois - T = 1/3 : B emprunte x pour 6 mois à 3,875%, B place les x pour 3 mois qui donneront à 3,5% : 10 millions - T = 1/6 : B prête à E 10 millions à taux garanti - T = 1/9 : E va rembourser le prêt à B ; B va rembourser son emprunt 2. Valeur de x? " 10!000!000!= x + $ x! # x = 9!913!259" 3, 5% 4 % ' & Calcul de la valeur à rembourser de l emprunt dans 6 mois : " =!9!913!259!+! $ 9!913!259! # = 10!105!328" 3. Calcul du taux garanti 3, 75% 2 105!328 = TG!!!10!000!000!! 3 12 TG = 4, 21% % ' & 4. Le cap Le cap est une opération qui permet de se garantir un taux plafond (le cap) contre les hausses de taux moyennant le versement d une prime : - Si TM > Cap : on emprunt au taux cap, on se protège contre la hausse - Si TM < Cap : on emprunte au taux de marché Exemple Une entreprise emprunte pour 3 ans au taux EURIBOR ; Taux cap = 4% ; Prime = 0,5% Que se passe-t-il si à la fin de l année 1, TM = 3% ; à la fin de l année 2, TM = 4% et à la fin de l année 3, TM = 5%? 16

17 Début 1 Fin 1 ; début 2 Fin 2 ; début 3 Fin 3 Taux marché 3% 4% 5% Taux cap 4% 4% 4% %( ) (=prime) Versements 3%( ) 4%( ) E perçoit de B (5%-4%) de Coût sans cap : (3% + 4% + 5%) x = Coût avec cap : (3% + 4% + 4%) x (5000x3) = Coût max avec cap : (4% + 4% + 4%) x (5000x3) = Le floor Le floor permet dans le cadre d un prêt de se couvrir contre la baisse des taux en dessous d un taux plancher (le floor) moyennant le versement d une prime. Exemple Une entreprise prête au marché et anticipe une baisse des taux. Elle met en place un floor. Taux plancher : 2% Prime : 0,2% Fin d année 1, TM = 3% Fin d année 2, TM = 2% Fin d année 3, TM = 1% Début 1 Fin 1 ; début 2 Fin 2 ; début 3 Fin 3 Taux marché 3% 2% 1% Taux cap 2% 2% 2% %( ) (=prime) Versements 3%( ) 2%( ) E perçoit de B = = (2%-1%) de Gain sans floor : (3% + 2% + 1%) x =

18 Gain avec floor : (3% + 2% + 2%) x (2000 x 3) = Gain mini avec floor : (2% + 2% + 2%) x (2000x3) = Le collar Le collar consiste à acheter 1 cap et vendre 1 floor ou vendre 1 floor et acheter 1 cap. Exemple L entreprise emprunte et souhaite se protéger contre la hausse des taux et bénéficier de la baisse des taux. Elle achète un collar : achat de cap et vente de floor. Collar : - Cap : taux plafond = 4% ; prime = 0,5% - Floor : taux plancher = 3% ; prime 0,2% Fin d année 1, TM = 3,5% Fin d année 2, TM = 4,5% Fin d année 3, TM = 2,5% Début 1 Fin 1 ; début 2 Fin 2 ; début 3 Fin 3 Taux marché 3,5% 4,5% 2,5% Taux plafond 4% 4% 4% Taux plancher 3% 3% 3% ,5%( ) (=prime) ,5%( ) 4,5%( ) E verse à B Versements = = (3%-2,5%) de E perçoit de B (4-4,5%) de =5000 =5000 On utilise le cap quand on emprunte et le floor quand on prête. 18

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

Chapitre 4 Le marché des obligations

Chapitre 4 Le marché des obligations Chapitre 4 Le marché des obligations I) Caractéristiques des obligations II) Typologie des obligations III) Présentation de la cote et évaluation des obligations Une obligation est un titre de créance

Plus en détail

Chapitre 2 : l évaluation des obligations

Chapitre 2 : l évaluation des obligations Chapitre 2 : l évaluation des obligations 11.10.2013 Plan du cours Flux monétaires, prix et rentabilité Bibliographie: caractéristiques générales Berk, DeMarzo: ch. 8 obligations zéro-coupon obligations

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL COMMERCE INTERNATIONAL (21 février 2011) Le risque de change Le risque de change correspond à un risque de paiement plus élevé pour l'importateur ou d'une recette moindre pour l'exportateur dans les deux

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

Secteur Finance Fiches de révisions

Secteur Finance Fiches de révisions Secteur Finance Fiches de révisions Théorie des 3D = Désintermédiation + Décloisonnement + Déréglementation Globalisation financière o Désintermédiation : les entreprises ne passent plus par les banques,

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement.

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Marché de change marocain mis en place en 1996 -le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Apres

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180. a- Expliquer en quoi consiste

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT I. LE MARCHE AU COMPTANT : A. DEFINITION : Le marché au comptant, encore appelé «marché spot» est le marché sur

Plus en détail

5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt

5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt 5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt Objectif : Présenter : 1.Évaluation d'obligation 2.Rendement actuariel (rendement à l'échéance) 3.Risque de taux 4.Structure par termes des

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE DE TAUX

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE DE TAUX COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE DE TAUX SEANCE 9 CREDITS BANCAIRES ET EMPRUNTS OBLIGATAIRES LE MARCHE OBLIGATAIRE LE RISQUE

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ODT

GUIDE D UTILISATION ODT GUIDE D UTILISATION ODT Chapitre 1 : Observatoire de la dette I- Données générales sur la dette Chiffre d affaires Indiquer le chiffre d affaires de l EPS. Cette donnée correspond aux recettes générées

Plus en détail

FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION

FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION L évaluation d une obligation FICHE 2 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION Une obligation est un titre de créances négociables représentatif d une fraction d un emprunt émis par l État ou par une entreprise.

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations 034 Souscrire ou acheter des obligations L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s Juillet 2009 Sommaire 2 4 6 8 12 16 20 24 Souscrire ou acheter des obligations Qu est-ce qu une obligation cotée?

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Jeudi 17 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest INTRODUCTION Les intervenants peuvent se répartir selon les groupes suivants : * Les industriels ; Ils cherchent àéliminer, ou

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2011-2012 Mathématiques Financières Emprunts obligataires. Université de Picardie Jules Verne Année 2011-2012 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2011-2012 Mathématiques Financières Emprunts obligataires. Université de Picardie Jules Verne Année 2011-2012 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2011-2012 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières I - Généralités EMPRUNTS OBLIGATAIRES Les obligations

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations de marché»

Formation «Comptabilité des opérations de marché» Formation «Comptabilité des opérations de marché» REFERENCE : 300 1. Objectif général Définir les différentes natures d instruments financiers et les concepts. Situer l'activité de marché dans son environnement

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Études Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 7

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques Les options classiques Options sur futures court terme et long terme Mécanismes et Utilisations Valorisation Sensibilités Options sur marché OTC CAP/FLOOR Swaptions Options sur obligations

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE 2 1 L origine des opérations de change : Le change est l'acte par lequel on échange deux monnaies différentes. Ces monnaies peuvent être celle d un pays ou d un ensemble de

Plus en détail

Economie Monétaire et Financière

Economie Monétaire et Financière Economie Monétaire et Financière Jézabel Couppey- Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne Licence 2 ème année. Dossier de TD n 3 : Taux d intérêt Partie I : Capitalisation et actualisation

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel)

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel) Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) une obligation peut être revendue avant son échéance un emprunt peut être renégocié Actualisation d une séquence

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Mastère professionnel «Risk Management» Produits de taux. Cours animé par: Madame olfa Benouda Sioud

Mastère professionnel «Risk Management» Produits de taux. Cours animé par: Madame olfa Benouda Sioud Mastère professionnel «Risk Management» Produits de taux Cours animé par: Madame olfa Benouda Sioud Marchés de gré à gré Une opération est dite de gré à gré dès lors qu elle est conclue directement et

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 21 DECEMBRE 2012 BP 2013 COMMISSION DES FINANCES ET DU PARC DU FUTUROSCOPE Direction Générale Adjointe Fonctionnelle Direction Générale Adjointe

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

Budget Général - Gestion active de dette - Recours à divers instruments de couverture du risque de taux

Budget Général - Gestion active de dette - Recours à divers instruments de couverture du risque de taux BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 6571 Budget Général - Gestion active de dette - Recours à divers instruments de couverture du risque de taux M. LE MAIRE, Rapporteur : Afin d assurer le financement

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 11 - LES DETTES FINANCIERES COLLEGE. Réunion du mercredi 2 avril 2014

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 11 - LES DETTES FINANCIERES COLLEGE. Réunion du mercredi 2 avril 2014 COLLEGE Réunion du mercredi 2 avril 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 11 - LES DETTES FINANCIERES ET LES INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME NORME N 11 LES DETTES

Plus en détail

DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE

DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE R E S S O U R C E S DELEGATION AU MAIRE AU TITRE DE L'ARTICLE L2122-22 DU CGCT - RECOURS A L'EMPRUNT - GESTION ACTIVE DE LA DETTE Finances PR/MB CONSEIL MUNICIPAL 5 décembre 2011 Par délibérations des

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points.

T.D. N 1. 2 : Déterminer les deux côtés du cours de USD/EUR pour une marge sur le cours d équilibre, de : 21 : 4%; 22 : 320 points. UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY D ABIDJAN ANNEE UNIVERSITAIRE T.D. N 1 EXERCICE 1 : Lors d une séance de cotation au fixing, une salle des marchés a enregistré les ordres d achat et de vente suivants

Plus en détail

Guide pratique des Obligations

Guide pratique des Obligations 2010 Guide pratique des Obligations Service Education des Epargnants CDVM 15/10/2010 Qu est-ce qu une obligation? Les obligations Les principales caractéristiques d une obligation La valeur nominale Le

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Quelle est l évolution des meilleures pratiques et le développement des instruments de couverture du risque de taux d intérêt à courtterme

Quelle est l évolution des meilleures pratiques et le développement des instruments de couverture du risque de taux d intérêt à courtterme Quelle est l évolution des meilleures pratiques et le développement des instruments de couverture du risque de taux d intérêt à courtterme? Travail de Bachelor réalisé en vue de l obtention du Bachelor

Plus en détail

(en millions d euros) 2012 2011 2010

(en millions d euros) 2012 2011 2010 D.16. INTÉRÊTS NON CONTRÔLANTS Les intérêts non contrôlants dans les sociétés consolidées se décomposent comme suit : 2012 2011 2010 Intérêts non contrôlants de porteurs d actions ordinaires : BMS (1)

Plus en détail

Problèmes de crédit et coûts de financement

Problèmes de crédit et coûts de financement Chapitre 9 Problèmes de crédit et coûts de financement Ce chapitre aborde un ensemble de préoccupations devenues essentielles sur les marchés dedérivésdecréditdepuislacriseducréditde2007.lapremièredecespréoccupations

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider entreprises LE GUIDE PRATIQUE COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER On est là pour vous aider sommaire Le marché des changes Les intervenants Page 2 La cotation des devises Page 3 Les

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Qu est-ce qu une obligation? 3 Définition 3 Différences entre actions et obligations

Plus en détail

Tout savoir sur les OPC obligataires

Tout savoir sur les OPC obligataires Tout savoir sur les OPC obligataires L essentiel sur les OPC obligataires Thématique : Quelles sont les opportunités d investissement à saisir sur le marché des OPC obligataires face à une possible hausse

Plus en détail

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long»

Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» Formation «Comptabilité bancaire : cycle long» REFERENCE : 202 1. Objectif général Situer l'activité bancaire dans son environnement économique et réglementaire. Souligner les aspects techniques et économiques

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Instruments financiers

Instruments financiers FR 20130311 Instruments financiers 1. Les obligations Il s agit de titres à revenu fixe, remboursables à l échéance finale, à un prix connu au moment de l émission (sauf pour les emprunts avec options

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

Modélisation des Taux Faibles ou Négatifs

Modélisation des Taux Faibles ou Négatifs Modélisation des Taux Faibles ou Négatifs DEAUVILLE LE 25 SEPTEMBRE 2015 1. Des taux négatifs! Où ça? 2. Problèmes, problèmes 3. GSS : la fin du modèle log- normal 4. Suite : le modèle log- normal revient

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Emprunts

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/60 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction Futures et Forwards

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française Information clé pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce FCP. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous sont

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail