Trading et Transport Maritime

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trading et Transport Maritime"

Transcription

1 Trading et Transport Maritime

2 Trading et Transport Maritime TRT / MTP TRT / OMT Marchés pétroliers Niveau : Perfectionnement 3 Jours Expliquer le fonctionnement des marchés pétroliers (bruts et produits), aussi bien physiques que financiers Cadres, pétroliers, distributeurs, grands consommateurs ou personnes concernées par les marchés de l énergie À l issue de cette formation, les participants seront en mesure : -- de décrire les principaux marchés physiques de brut et de produits pétroliers -- d évaluer l importance des coûts de transport maritime dans le négoce pétrolier -- d identifier les paramètres du risque financier engendré par la fluctuation des prix -- d expliquer les mécanismes des marchés de contrats à terme (futures), d options et de swaps -- de distinguer l utilité, les avantages et les imperfections de ces différents outils Les participants travaillent en groupes sur des exercices de couverture de risque prix Fondamentaux des marchés pétroliers Demande de pétrole et ses facteurs d évolution Pays producteurs, OPEP, pays consommateurs, compagnies pétrolières : contraintes et stratégies Le transport maritime Caractéristiques techniques et financières du shipping Gestion du shipping Shipping business : organisation, profitabilité, opérations, contrats d affrètement et cas de jurisprudence Négoce du brut et des produits pétroliers 1j Interface raffinage/marchés Différentes pratiques commerciales : contrats long-terme, spot et forward Principaux marchés pétroliers et leurs caractéristiques Typologie des pétroles bruts et produits pétroliers Bruts de référence. Rôle des agences de reporting Trading de produits pétroliers Principales clauses d un contrat : formules de prix, quantités, spécifications, Laycan, Laytime, NOR, surestaries,... Introduction aux Incoterms GTC s (General Terms & Conditions) Marchés à terme Volatilité des marchés pétroliers Définition d un contrat à terme : cas du WTI et du Brent Fonctionnement d un marché : cas du NYMEX et de l ICE Principe de la couverture du risque de prix par des contrats à terme («futures») Imperfections des «futures». Le risque de base Impact de la structure des marchés à terme, report (contango), déport (backwardation) Exemples et exercices de couverture Produits dérivés Définitions et marchés des différents types d options (call, put,...) Intérêts et limites des options Définition et marchés des swaps Intérêts et limites des swaps Stratégies de couverture Étude de cas Responsable : Lucien Guez Langue Dates Lieu Prix HT FR Mai Rueil EM Contact Inscription FR Sept Rueil EM FR Nov Rueil EM 67

3 Trading et Transport Maritime TRT / CTP Cadre contractuel du trading pétrolier 3 Jours Expliquer les fondamentaux du marché physique de pétrole brut et des produits pétroliers Revue de la rédaction des principales clauses d un contrat spot achat/ vente de produits pétroliers Cadres ou responsables concernés par les approvisionnements, la vente, la distribution, le suivi opérationnel, financier, administratif de toute transaction portant sur du pétrole brut ou des produits pétroliers A l issue de la formation, --d appréhender les principaux éléments influant sur le prix d un produit pétrolier --de comprendre la signification des termes utilisés dans les contrats et leur portée aussi bien opérationnelle, juridique que financière Interactivité participants/animateur Les participants travaillent sur des études de cas correspondant à des clauses contractuelles Introduction Vue générale des différents acteurs du marché Principaux flux de pétrole brut et produits Détermination du prix Équilibres de marché (offre/demande) et ses implications sur les prix Notion d arbitrage entre zones Détermination des prix Méthodologie et rôle des agences de reporting : Platt s, Argus,... Principaux paramètres influant sur le prix d un brut ou d un produit Interface raffinage/marché Notion de référence et détermination de la valeur d un brut par rapport à cette référence (Benchmark) Composante transport maritime Estimation du coût de transport maritime (utilisation «worldscale») Revue des principaux types d affrètement (spot, affrètement à temps, coque nue,...) Rôles et responsabilités des sociétés d inspection indépendantes Cartable de bord Contrats achat/vente de produits pétroliers Organisation d une salle de trading Rôles et responsabilités de chaque «office» (front-office, middle-office, back-office) Revue fonctionnelle (juridique, audit,...) des contrats Négociation et rédaction d un contrat Incoterms Principales clauses et leurs implications : -- opérationnelles (laycan, laytime, NOR, surestaries) -- financières (modalités de paiement, limite de crédit, L/C (lettre de crédit), silent cover,...) --douanières, fiscales, juridiques (clause de sauvegarde, clause de force majeure,...) GT&C s (General Terms & Conditions) Évaluation des risques de chaque clause Suivi du contrat (opérationnel, financier,...) Études de cas 1 j 1,25 j Responsable : Lucien Guez FR Avr Rueil EM FR Oct Rueil EM 68

4 Trading et Transport Maritime TRT / GRP Trading de pétrole et de produits : risques de marché et leur gestion opérationnelle 2 Jours Permettre aux participants d acquérir une vue globale et synthétique des aspects de gestion des risques dans les différentes activités de trading de pétrole et produits pétroliers Tout professionnel des services économiques, planification, approvisionnements, mouvements de produits et recherche opérationnelle ou en relation avec ces services A l issue de la formation, --d apprécier les risques associés à chaque phase du trading des produits pétroliers --d appréhender les différents outils de couverture de risque des marchés financiers et d en apprécier l efficacité ainsi que les limites --de mettre en place des moyens de détection, de mesure et de contrôle de ces risques par le biais d une organisation du trading adéquate (procédures, ségrégation des tâches) --de mettre en place des mesures de contrôle, notamment du risque de marché et du risque de crédit Études de cas de couverture et risque de marché Marchés Les acteurs Le comportement du marché pétrolier Fonctionnement d une salle de marché Front-office Middle-office Back-office Différents types de risques Les risques de marché, de crédit, opérationnel, de liquidité, juridique et d image Le risque de marché : --structure de prix : la notion de familles (cotations en spread, lecture d un Platt s) --rappel des outils de couverture : futures, risque de base, swaps, options --suivi des risques de marché : grecques, stress-tests, VaR, expected shortfall Le risque de crédit (notations, limites,...) Les autres types de risque : --risque opérationnel et sa gestion opérationnelle (procédures, shipping, stockage, contrôles...) --risque de liquidité --risque juridique --risque d image Étude de cas 1,25 j Responsable : Lucien Guez FR Sept Rueil EM 69

5 Trading et Transport Maritime TRT / CES TRT / CFS Cadre technique, opérationnel et commercial du shipping 4 Jours Permettre aux participants d acquérir une connaissance approfondie des conditions techniques, opérationnelles et commerciales concernant le transport d hydrocarbures par voie maritime ainsi qu une introduction aux aspects juridiques et financiers du shipping Cadres de l activité commercialisation/ shipping qui ont à connaître ou à approfondir les aspects opérationnels et contractuels de leurs opérations À l issue de la formation, --d évaluer les capacités nautiques et les critères techniques d un navire en particulier pour le transport d hydrocarbures --de comprendre l ensemble des risques liés aux activités maritimes (nautique, environnemental, politique,...), ainsi que la réglementation et les procédures associées --d intégrer dans leur réflexion les contraintes opérationnelles et stratégiques qui s imposent à l armateur ou au transporteur --de négocier dans de meilleures conditions les litiges liés à l exécution des contrats impliquant des opérations maritimes --de comprendre le fonctionnement du marché de l affrètement de navire pétrolier Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats Spécifications des navires Vocabulaire maritime : position, distance, vitesse... Mesures de navire : tonnage, déplacement, dimensions... Anatomie d un navire : principales caractéristiques Nature des cargaisons : sec, humide, spécialités Offre de navires : différents types, profil d âge, accent sur les pétroliers et les transporteurs de gaz Financement des navires et aspects légaux Bases de droit maritime Introduction au financement des navires, appréciation sur la profitabilité État actuel de la construction navale Le lien entre les États et les armateurs : notions sur l immatriculation des navires, la flotte mondiale par pavillon, par pays investisseurs Données générales de droit maritime : eaux territoriales, ZEE, séparation de trafic, statut de l Arctique... Les routes maritimes : principales routes, les canaux de Panama et Suez, le réseau portuaire La piraterie : conséquences juridiques, opérationnelles et financières Contrôle des risques et protection de l environnement Réglementation internationale : conventions OMI, MARPOL, SOLAS, STCW, ILO, Impact sur l environnement : statistiques ITOPF, ECA, émission de GHGs, Conséquences pour le shipping : EEDI, SEEMP, routing, alternatives pour le soutage, BWM Procédures pour le transport de produits pétroliers: SIRE, TMSA, Ship Vetting Le navire et la chaîne portuaire Le port maritime : principales caractéristiques La gestion du navire au port : autorité portuaire, pilotes remorqueurs, lamaneurs, Les partenaires commerciaux du navire au port : rôle des agents, compte d escale, transitaires, La sécurité du navire au port : protection du quai, délai d appareillage, prévention de la pollution Exploitation et opérations des navires Le marché des soutes : produits, intervenants, contrats, organisation du marché, Platts, BUNKERWIRE Gestion des risques : introduction au hedging, Futures, Swap, Option Le marché des lubrifiants marins : produits, intervenants, termes contractuels Mesure des quantités : procédures communes pour l industrie, ROB, OBQ, VEF, VAR, ISGOTT Mesure des quantités : cas spécifique du Gaz, IGC Code Procédures de chargement : interface navire/terre, planning, taux de pompage, topping off Gestion des plaintes : quantité, qualité Le marché de l Affrètement Mécanisme de constitution des prix Organisation et évolutions des modes opératoires du shipping Organisation du marché de l affrètement : intervenants, segmentation Structure des taux de fret : WORLDSCALE, BALTIC Gestion des risques : FFA Situation du marché : par type de navires pétroliers et transporteurs de gaz L industrie du GNL Les transactions : situation actuelle et caractéristiques Usines de liquéfaction, regazéification Les fondamentaux du marché et leurs évolutions futures Contrat d affrètement et Charte Partie Principes : types de contrat (charte-partie, coque-nue, à temps ou au voyage), main terms, standard clauses, riding clauses Chartes standard : SHELLVOY, BPTIME, ASBATANK, Principales définitions : LAYCAN, NOR, LAYTIME, exemple de calcul, démurrage, détention, rétention, Principales causes de litige Rôle et responsabilités : partage entre affréteur et fréteur fonction du type de contrat Mise en place d un contrat d affrètement : étapes successives et procédures de mise en place, rôle du courtier, exemple pratique Contrat d affrètement clauses particulières : force majeure, war risk, slow steaming, vitual arrival, Cas pratiques d interprétation juridique 0,75 j 0,75 j 0,75 j Responsable : Lucien Guez FR 31 Mars - 03 Avr Rueil EM FR Oct Rueil EM 70

6 Trading et Transport Maritime TRT / MGN TRT / GMT Marchés gaziers 2 Jours Expliquer le fonctionnement des marchés gaziers, aussi bien physiques que financiers Cadres, pétroliers, gaziers, distributeurs, grands consommateurs concernés par les marchés de l énergie À l issue de la formation, --d analyser les fondamentaux de l offre et des demandes régionales gazières --de comprendre la structure de base des contrats long terme --de décrire les différents marchés gaziers et les types de transactions --d appréhender les techniques de gestion du risque de fluctuation des prix Interactivité participants/animateur Points de vue professionnels Exemples de contrats Offre et demande gazière Réserves, production et consommation de gaz naturel Impact des gaz non conventionnels Évolution de la demande, projections Grands marchés mondiaux du gaz naturel, principaux projets d exportation Rôle et développement du GNL, commerce international Contrats long terme Analyse des clauses majeures des contrats de long terme Grands types de contrats Clauses essentielles : volumes, flexibilités, take-or-pay Clauses de prix, principes d indexation, notions de valeur de marché et de valeur net-back, indexation spot Évolution récente des contrats de long terme de gaz naturel Marchés spot et forward Marchés spot Contrats forward Hubs gaziers américains Marchés spot au Royaume-Uni et sur la plaque continentale européenne Références de prix et marchés organisés Marché spot mondial du GNL Marchés financiers Caractéristiques des contrats Futures. Fonctionnement des marchés organisés : NYMEX et ICE. Les Futures : outils de gestion du risque de fluctuation des prix (hedging). Risque de base et imperfections du hedging. Risk management Swaps : principes et caractéristiques Options sur les marchés organisés (call, put) Outils de gestion échangés de gré à gré (caps, floors, collars, etc.) 0,75 j Responsable : Sylvie Chemineau FR Juin Rueil EM FR Nov Rueil EM 71

7 Trading et Transport Maritime TRT / CTG TRT / CGT Cadre contractuel de la production et du transport de gaz naturel 3 Jours Acquérir une connaissance pratique des dispositions importantes des contrats de vente et de transport de gaz naturel à long terme Cadres en charge de la négociation et de la mise en œuvre des contrats de vente et de transport de gaz naturel A l issue de la formation, --d identifier les clauses essentielles des contrats gaziers long terme --d évaluer les clauses commerciales les points clés à négocier --d expliquer les principes de valorisation du gaz et de tarification du transport Interactivité participants/animateurs Exemples de contrats Contrats gaziers long terme Grands principes des contrats gaziers long terme Grands types de contrats gaziers Analyse des clauses majeures des contrats long terme : Commerciales : --durée : contrats déplétion, supply, peak shaving, seller s nomination et interruptible -- volumes : ACQ, DCQ, MDQ, AMQ, facteur de swing, excess gas et take-or-pay --qualité : spécifications techniques, limite de variation autorisées et pénalité en cas de non-conformité --prix : principe d indexation, notions de valeur de marché et de valeur net-back --points de livraison : lieu, type de mesure, fréquence, précision et tolérance Responsabilités : force majeure, cession d actif, désignation des experts, arbitrage et droit applicable Opérationnelles : --installation, comptage et analyse, échanges d informations, confidentialité, facturation et paiement --droit de propriété, risque et dispositions générales Évolution récente des contrats gaziers long terme Contrats de transport de gaz Grands principes des contrats de transport de gaz Analyse des clauses majeures des contrats de transport de gaz : --point de livraison/relivraison, spécification --quantité et réservation de capacité (delivery commitment, profil de capacité réservé et les obligations de passage) --structure tarifaire (le ship-or-pay, tarification fixe ou variable) --allocation des quantités --procédures d ajustements de qualité et programmation des enlèvements --durée, cas de force majeure --provisions pour raccordement (tie-in) et les dispositions générales Tendance et évolution récente des contrats de transport de gaz 2 j 1 j Responsable : Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 72

8 Trading et Transport Maritime TRT / APE Approvisionnements énergétiques 2 Jours Comprendre la mise en place et l optimisation d un approvisionnement énergétique Industriels, acheteurs, fournisseurs d énergie et toute personne impliquée dans le domaine énergétique (administrations, conseil, audit, banques, organismes de régulation) À l issue de la formation, --de définir et comparer les ressources énergétiques --d identifier les besoins d un acheteur --d expliquer les contrats d approvisionnement --d arbitrer les approvisionnements énergétiques Quiz sur les différentes ressources énergétiques Exercice de gestion de portefeuille Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel Panorama des ressources énergétiques Énergies utile, primaire, secondaire Ressources énergétiques fossiles et renouvelables : définitions, caractéristiques et prix Facteurs de conversion entre les différents types d énergies Scène énergétique par zone et par secteur Approvisionnement énergétique et gestion de portefeuille Besoins d un fournisseur d électricité Besoins d un fournisseur de gaz naturel Besoins d un industriel Introduction à la gestion du portefeuille énergétique et au risque prix Mise en situation Étude de cas sur l approvisionnement d un fournisseur d énergie Étude de cas sur l approvisionnement d un industriel 1 j Responsable : Sylvie Chemineau FR Sept Rueil EM 73

9 Trading et Transport Maritime TRT / CVT NEW Cycle de vie des transactions Niveau : Perfectionnement 2 Jours Aborder les responsabilités opérationnelles des acteurs de la chaîne Front-to-Back, et bien cerner les dépendances entre ces différentes fonctions Introduction et contexte de la mise en place de chaînes Front-to-Back Arbitrage / Market making Gestion de portefeuille Couverture financière / physique Proprietary trading Définition / périmètre opérationnel des fonctions de la chaîne Introduction aux acteurs concernés : Front Middle Back / Support Focus sur les activités du front office Toute entreprise ayant un processus de gestion des transactions organisé autour d une chaîne Front to Back. Toute personne travaillant au sein de cette chaîne ou ayant une interface avec elle (acheteurs, comptables, contreparties internes, fonctions support ) MTM / IFRS Gestion du risque Focus sur les activités du back office À l issue de la formation, les participants seront en mesure : -- de décrire l activité des acteurs de la chaîne Front to Back -- de comprendre les enjeux et les techniques utilisées -- de comprendre le lien entre chacun d entre eux Confirmations des transactions Réconciliations des données contractuelles en cours de vie des transactions Settlement / livraison physique ou financière des transactions Focus sur les activités du middle office L importance d une chaîne front to back intégrée Questions interactives Étude de cas : déroulement du cycle de vie d un jeu de transactions. Exécution d un trade de procurement / hedging, confirmation de la transaction, suivi des positions et des indicateurs de risque, calcul des appels de marge, settlement Responsable : Sylvie Chemineau Langue Dates Lieu Prix HT FR Déc Rueil Contact Inscription EM

Trading et. Transport Maritime

Trading et. Transport Maritime 64 DE L ÉNERGIE Trading et DE L AMONT Transport Maritime DE L AVAL p 67 à 73 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 65 66 Marchés pétroliers 3 JOURS FRANÇAIS : TRT / MTP ANGLAIS : TRT / OMT Expliquer

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie Économie de l Énergie Économie de l Énergie ENE / EPE ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 Jours Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités

Plus en détail

Économie de l Énergie. p. 27 à 33

Économie de l Énergie. p. 27 à 33 ff p. 27 à 33 Fondamentaux Économie de la chaîne pétrolière ENE / EPE ENE / OPE Avoir une vision d ensemble de la chaîne pétrolière, comprendre le fonctionnement des activités pétrolières de l amont

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Économie de l Énergie

Économie de l Énergie 24 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Énergie DE L AVAL p 27 à 33 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 25 26 FRANÇAIS : ENE / EPE ANGLAIS : ENE / OPE Économie de la chaîne pétrolière 4 JOURS

Plus en détail

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES

Notre vocation. En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11 000 INSTALLATIONS ÉNERGÉTIQUES GÉRÉES 100 AGENCES TERRITORIALES : L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE Notre vocation Réduire l empreinte carbone du territoire Assurer le bien-être thermique de nos clients En quelques chiffres 3500 COLLABORATEURS 700 MILLIONS D EUROS DE CA 11

Plus en détail

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES Annonce interne RECHERCHE POUR SES FILIALES Sonatrach Gas Commercialisadora : Sonatrach Gas Marketing - Londres : Sonatrach Gas Italia : RECHERCHE POUR SA FILIALE Sonatrach Gas Commercialisadora ANNONCE

Plus en détail

Campus. Les formations Finance active

Campus. Les formations Finance active Campus Les formations Finance active Gestion du risque de change 1. Négocier et traiter au mieux spots et termes S approprier les fondamentaux du risque de change - Déterminer sa position et son risque

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : Bourse de l emploil Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION COORDINATION GROUPE FILIALES & PARTICIPATIONS : BRANCHE SIPEX E.111 (Bamako-Mali) E.112 Un Directeur de Projet (Bamako-Mali)

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

Économie et management de l aval pétrolier

Économie et management de l aval pétrolier Économie de l Aval Économie de l Aval EAV / EAV Économie et management de l aval pétrolier 20 Jours Mod 1 - Niveau : Fondamentaux Mod 2 - Permettre aux participants d acquérir une vue globale des principes

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France AFG - Congrès du gaz 2013 Les stratégies des gros clients sur le marché du gaz Jean-François Daubonne Directeur Commercial France GAS NATURAL FENOSA Multinationale dans l énergie avec 16 200 collaborateurs

Plus en détail

STRUCTURE DU GROUPE ET SOCIÉTÉS ASSOCIÉES

STRUCTURE DU GROUPE ET SOCIÉTÉS ASSOCIÉES riverlake.ch STRUCTURE DU GROUPE ET SOCIÉTÉS ASSOCIÉES Le groupe Riverlake est basé à Genève et possède des filiales en Hollande, en Allemagne et au Nigéria. Nous sommes un groupe de sociétés qui procurent

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

«APPLICATION DE LA DIR

«APPLICATION DE LA DIR «APPLICATION DE LA DIR PPLICATION DE LA DIRECTIVE «SOUFRE» AU 1ER JANVIER 2015 : QUEL IMPACT ECONOMIQUE? QUELLES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES? DOSSIER DE PRESSE Du 18 juin 2014 Contact presse : Agence Rivacom

Plus en détail

Branche Energie France

Branche Energie France GDF SUEZ Henri Ducré Chiffres clés opérationnels * Des positions de leader sur le gaz et l électricité en France 1 er fournisseur de gaz 2 ème producteur et commercialisateur d électricité 1 er acteur

Plus en détail

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable»

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» «Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» Petit-déjeuner presse Mercredi 30 janvier 2013 Intervenants : - Eric

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Formation «Comptabilité des opérations de marché»

Formation «Comptabilité des opérations de marché» Formation «Comptabilité des opérations de marché» REFERENCE : 300 1. Objectif général Définir les différentes natures d instruments financiers et les concepts. Situer l'activité de marché dans son environnement

Plus en détail

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011

Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN. BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Provence Formation * LPP Caucadis * Yves CALVIN BAC PROFESSIONNEL Spécialité : Exploitation des transports PREVISIONNEL 2010/2011 Capacité générale: Le titulaire du bac professionnel est capable de participer

Plus en détail

Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région

Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région Royaume du Maroc Agence Spéciale Tanger Méditerranée Tanger Med : Une grande plateforme logistique intermodale pour la Région Mai 2008 Sommaire 1. Vision & Stratégie 2. Port Tanger Med et intermodalité

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial : o En exploitation, commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme?

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? http://www.creden.univ-montp1.fr AFTP CEP Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? Jacques Percebois

Plus en détail

PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE

PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE PROGRAMME INDICATIF DE TERMINALLING DU LNG-TERMINAL ZEEBRUGGE POUR LA PERIODE : 2005-2006 (PROPOSE SUR PIED DE L ARTICLE 9 DE L ARRÊTÉ ROYAL DU 4 AVRIL 2003 RELATIF AU CODE DE BONNE CONDUITE EN MATIÈRE

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS

Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES MODES D ACCÈS AUX MARCHÉS ÉTRANGERS Table des matières LA PRATIQUE DU COMMERCE INTERNATIONAL Avant-propos Principales organisations internationales Liste des abréviations Table des matières TITRE I LE CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE ET LES

Plus en détail

Marchés à terme et marchés dérivés. Michel FERRET FranceAgriMer / MEP

Marchés à terme et marchés dérivés. Michel FERRET FranceAgriMer / MEP Marchés à terme et marchés dérivés Michel FERRET FranceAgriMer / MEP Partie I- Généralités Définitions Contexte général Evolutions Marchés dérivés : Définitions / Catégories (1) Ce sont tous les marchés

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR

POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR POLITIQUE DE MEILLEURE EXECUTION DE LYXOR Le présent document est une information sur la politique de meilleure exécution de Lyxor Asset Management et de Lyxor International Asset Management (ensemble

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial. La fiabilité d un grand groupe: Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial. La fiabilité d un grand groupe: Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o En production d

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Formation «Comptabilite des produits de rive s»

Formation «Comptabilite des produits de rive s» Formation «Comptabilite des produits de rive s» REFERENCE : 303 1. Objectif général Situer le rôle des marchés de produits dérivés et leur lien avec les instruments au comptant. Expliquer le mécanisme

Plus en détail

L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel. Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013

L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel. Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013 L impact et la gestion de l énergie dans l univers industriel Hugues de Montessus-Lionel Pasquinucci AFTP 23 Octobre 2013 Quelques définitions et valeurs sur l énergie Quels produits pour quels usages

Plus en détail

Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP»

Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP» Formation «Apprendre les caractéristiques et structures des produits dérivés bourse: MATIF et MONEP» REFERENCE : 1005 1. Objectif général Donner une connaissance de base des produits récents de marché

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION. Sommaire DE POSITIONS COMMERCIALES DU RISQUE PRIX. Contexte. La solution WPRIOP. Fonctionnalités majeures de WPRIOP

PLATEFORME DE GESTION. Sommaire DE POSITIONS COMMERCIALES DU RISQUE PRIX. Contexte. La solution WPRIOP. Fonctionnalités majeures de WPRIOP PLATEFORME DE GESTION DE POSITIONS COMMERCIALES ET DU RISQUE PRIX www.logaviv.com Sommaire Contexte 4 La solution WPRIOP 5 Fonctionnalités majeures de WPRIOP 7 Gestion de contrats 7 Valorisation «Mark

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S CONVENTION AFG «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Jean-Marie Millour, Délégué Général de BP2S Bureau de Promotion du Shortsea Shipping 1 Organisations professionnelles Armateurs

Plus en détail

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles Raffinage...p. 43 à 51 Gaz...p. 52 à 54 Pétrochimie...p. 55 à 58 Énergies Nouvelles...p. 59 à 61 Raffinage RPC / BRP RPC / RPPP Raffinage - Pétrochimie

Plus en détail

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS?

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS? Order Management System L Order Management System (OMS) d hier visait avant tout à automatiser les communications internes, en permettant au trader de collecter électroniquement les ordres et les instructions

Plus en détail

PortNet au service de la compétitivité de l ecosystem du commerce international

PortNet au service de la compétitivité de l ecosystem du commerce international Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur PortNet au service de la compétitivité de l ecosystem du commerce international Trading Across Borders and Liner Shipping

Plus en détail

Le stockage de gaz en Europe

Le stockage de gaz en Europe Le stockage de gaz en Europe Diversités, similarités et fondamentaux de valorisation Philippe Girault Congrès du Gaz 13 septembre 2007 Agenda 1. Introduction 3. Stockage en Europe 2. Valeur de marché :

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»

«Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Workshop International Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts Oran - ALGERIE 1 et 2 décembre 2014 «"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Benabbou

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

http://www.gaselys.com/cms/produits_et_services/lexique/index.html

http://www.gaselys.com/cms/produits_et_services/lexique/index.html 1 sur 5 26/01/2011 17:25 L'énergie est notre avenir, économisons-la! Page d'accueil > Lexique A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Recherche par mots-clés : A la monnaie (at-the-money) Se

Plus en détail

Projets & Logistique. Projets & Logistique... p. 145 à 150 Formations intra-entreprise... p. 151

Projets & Logistique. Projets & Logistique... p. 145 à 150 Formations intra-entreprise... p. 151 ff Projets & Logistique... p. 145 à 150 ff Formations intra-entreprise... p. 151 Avec l ADVANCED CERTIFICATE en Management de Projets Élargissez votre champ de compétences en : Management des phases d

Plus en détail

LICENCE ECONOMIE PETROLIERE

LICENCE ECONOMIE PETROLIERE Objectifs de la formation LICENCE ECONOMIE PETROLIERE Dans le contexte du monde de l énergie qui a une dimension stratégique, voire géopolitique, un caractère international, engage des enjeux économiques

Plus en détail

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles

Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles Raffinage - Pétrochimie - Gaz - Énergies Nouvelles ff Raffinage... p. 41 à 49 ff Gaz... p. 50 à 52 ff Pétrochimie... p. 53 à 56 ff Énergies Nouvelles... p. 57 à 59 fformations f intra-entreprise... p.

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Découvrez les activités et les métiers portuaires

Découvrez les activités et les métiers portuaires Découvrez les activités et les métiers portuaires Les activités et les métiers portuaires De nombreux acteurs interviennent dans le cadre du parcours de la marchandise, leurs métiers sont variés et complémentaires.

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Total Sélection Période de souscription : Durée d investissement conseillée Éligibilité

Total Sélection Période de souscription : Durée d investissement conseillée  Éligibilité Total Sélection Instrument financier émis par Natixis SA (Moody s : A2, Fitch : A, Standard & Poor s : A au 20 novembre 2014) dont l investisseur supporte le risque de crédit. Total Sélection est une alternative

Plus en détail

LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY

LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY I. Introduction I.1. L objectif du Code de bonne conduite I.2. La réglementation applicable I.3. Les engagements I.4. Contractualisation avec les prestataires II. Règles

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

LE DEFI PÉTROLIER. Vuibert QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX

LE DEFI PÉTROLIER. Vuibert QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX LE DEFI PÉTROLIER QUESTIONS ACTUELLES DU PÉTROLE ET DU GAZ SADEK BOUSSENA, JEAN-PIERRE PAUWELS CATHERINE LOCATELLI, CARINE SWARTENBROEKX Vuibert TABLE DES MATIÈRES Abréviations 5 Auteurs 7 Remerciements

Plus en détail

Le risque de contrepartie

Le risque de contrepartie Le risque de contrepartie Gérer les risques en temps de crise 20/06/2012 Idriss Tchapda Djamen Sommaire Exécutif n Le risque de contrepartie reçoit une attention considérable de la part des régulateurs

Plus en détail

L essentiel du postmarché

L essentiel du postmarché COLLECTION L essentiel du postmarché TRAITEMENTS, RISQUES OPÉRATIONNELS ET BONNES PRATIQUES Marc Salvat, 2013 ISBN : 978-2-212-55682-7 Affirmation Définitions préalables indispensables : confirmation,

Plus en détail

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France Dossier de presse Octobre 2015 Les tarifs réglementés du gaz naturel en France En France, les marchés de l électricité et du gaz naturel pour les particuliers sont ouverts à la concurrence depuis 2007.

Plus en détail

GESTION DU COLLATERAL

GESTION DU COLLATERAL SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SECURITIES SERVICES GESTION DU COLLATERAL Solutions pour une meilleure efficience Prestations de services titres, optimisation et valorisation produits Emmanuelle Choukroun, SGSS SOMMAIRE

Plus en détail

RESUME. ETFS Oil Securities Limited. Programme pour l émission. d Energy Securities. Résumé du Prospectus

RESUME. ETFS Oil Securities Limited. Programme pour l émission. d Energy Securities. Résumé du Prospectus RESUME ETFS Oil Securities Limited Programme pour l émission d Energy Securities Résumé du Prospectus Ce résumé, qui se rapporte au prospectus de base (le «Prospectus») de ETFS Oil Securities Limited du

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Assistance à la gestion des contrats de fourniture d électricité et de gaz Dans le contexte défini par la loi NOME Et la loi de la consommation 1 Suppression des TRV d électricité 2 Gestion tarifaire de

Plus en détail

Total Privilège Durée d investissement conseillée Éligibilité

Total Privilège Durée d investissement conseillée  Éligibilité Total Privilège Instrument financier émis par Natixis SA (Moody s : A2, Fitch : A, Standard & Poor s : A au 20 novembre 2014) dont l investisseur supporte le risque de crédit. Total Privilège est une alternative

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 18 Le prix de revient import Si ce chapitre est placé en fin d ouvrage, c est simplement qu il

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE PortNet, au service de l intégration et de la simplification des échanges logistiques et commerciaux

Plus en détail

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX 6

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX 6 Placements financiers CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX 6 Protéger 100% du capital investi* à l'échéance tout en profitant de la hausse potentielle des taux longs. (*) Hors défaut et/ou faillite de l Émetteur.

Plus en détail

dossier de presse Janvier 2012 être utile aux hommes

dossier de presse Janvier 2012 être utile aux hommes dossier de presse Janvier 2012 LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

ECOLE DE BOUMERDES (EBM) PETROLEUM ECONOMICS & MANAGEMENT

ECOLE DE BOUMERDES (EBM) PETROLEUM ECONOMICS & MANAGEMENT ECOLE DE BOUMERDES (EBM) PETROLEUM ECONOMICS & MANAGEMENT IAP-CU ECOLE DE BOUMERDES PROGRAMME FORMATION CONTINUE 2012 PETROLEUM ECONOMICS & MANAGEMENT INDEX THEMES DUREE PERIODE 01 LES CHAINES PETROLIERE

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Cas Kérosène Air France»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Cas Kérosène Air France» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Cas Kérosène Air France» Le cas Kérosène Air France traite de la gestion du risque de prix du carburant pour les avions. Il aborde les aspects suivants

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES

DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES Organisation de RTE DEUX GRANDS METIERS INDISSOCIABLES Le système électrique et la gestion des flux > l équilibre offre-demande ; > l accès au réseau ; > la sûreté du système électrique ; > la maîtrise

Plus en détail

Économie de l Amont. p 37 à 45. Economie et Management - 2014. www.ifptraining.com DE L ÉNERGIE ÉCONOMIE DE L AMONT ÉCONOMIE ÉCONOMIE DE L AVAL

Économie de l Amont. p 37 à 45. Economie et Management - 2014. www.ifptraining.com DE L ÉNERGIE ÉCONOMIE DE L AMONT ÉCONOMIE ÉCONOMIE DE L AVAL 34 DE L AMONT DE L ÉNERGIE Économie de l Amont DE L AVAL p 37 à 45 GESTION ET FINANCE TRADING ET TRANSPORT MARITIME 35 36 FRANÇAIS : EAM / EAM Économie et management de l amont pétrolier 19 JOURS Permettre

Plus en détail

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole Le prix du gaz naturel sur le continent européen est encore largement défini par référence directe aux prix des énergies concurrentes en particulier le fioul lourd et le fioul domestique, ce qui aboutit

Plus en détail

VISUEL. Comment acquérir et conserver une longueur d avance? Osez l innovation responsable!

VISUEL. Comment acquérir et conserver une longueur d avance? Osez l innovation responsable! VISUEL Comment acquérir et conserver une longueur d avance? Osez l innovation responsable! InnovatIon et Supply ChaIn Votre contact Une équipe dédiée pour vous accompagner et répondre à vos questions!

Plus en détail

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE Rapport du groupe de travail présidé par Jean-Marie Chevalier Présenté à Madame Christine Lagarde Le 9 février 2010 Lettre de Mission de Madame Christine Lagarde à Jean

Plus en détail

CCI Morbihan 08 octobre 2014

CCI Morbihan 08 octobre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

Un spécialiste s engage à vos côtés

Un spécialiste s engage à vos côtés Un spécialiste s engage à vos côtés Smart Technology Services Société de service et de conseil spécialisée dans la technologie de l information Accompagnement complet dans chacun de ses pôles d activité:

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

FUTURE CONTRACT OUTLOOK

FUTURE CONTRACT OUTLOOK I/ Définition FUTURE CONTRACT OUTLOOK Un contrat future est un contrat standard entre deux parties pour échanger un actif sous jacent à un prix convenu aujourd hui pour une livraison qui aura lieu dans

Plus en détail

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME. www.univ-littoral.fr

DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME. www.univ-littoral.fr DROIT, ÉCONOMIE & GESTION MASTER GESTION DE PRODUCTION, LOGISTIQUE, ACHATS MANAGEMENT PORTUAIRE ET MARITIME www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Permettre aux futurs professionnels d exercer

Plus en détail

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES

FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES FORMATIONS FINANCIÈRES RÉALISÉES l'ensemble de ces sujets de formations ont été construits sur mesure à la demande de nos clients SOMMAIRE LES MARCHÉS 3 LES MARCHÉS FINANCIERS NIVEAU 1 4 LES MARCHÉS FINANCIERS

Plus en détail

MONDIALISATION ET ÉVOLUTION DES PRIX DES TRANSPORTS INTERCONTINENTAUX

MONDIALISATION ET ÉVOLUTION DES PRIX DES TRANSPORTS INTERCONTINENTAUX MONDIALISATION ET ÉVOLUTION DES PRIX DES TRANSPORTS INTERCONTINENTAUX 16ème Journée doctorale en transports Éric Tabourin AFITL/LET Lyon, 28 Juin 2011 Sid Ahmed OULD KHOU Directeur de thèse: Alain Bonnafous

Plus en détail

Contexte 1.1 Cadre juridique

Contexte 1.1 Cadre juridique Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 juin 2013 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3 Tables des matières 1 Métiers des banques et de CIB 2 Activités de Front Office Qu est que le trading (Thong NGUON Natixis CIB) Activités de Middle Office 3 Valorisation et explication de P&L (H.Hung NGUYEN

Plus en détail

L assistance à maîtrise des projets logistiques risqués

L assistance à maîtrise des projets logistiques risqués L assistance à maîtrise des projets logistiques risqués Congrès Eurolog 21 juin 2006 Michel Fender Professeur Ecole nationale des ponts et chaussées Président Département Management Industriel, ENPC Co-directeur

Plus en détail

Déploiement du projet SIRIUS

Déploiement du projet SIRIUS Déploiement du projet Rappel des objectifs de pour GrDF Proposer un outil unique permettant d organiser et piloter le Contentieux et les Assurances Du point de vue du Contentieux, la finalité est d aider

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail