Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs"

Transcription

1 Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Maîtrise d œuvre : Avec la participation et le soutien de :

2

3 CARTOGRAPHIE DE LA CHAINE LOGISTIQUE Cartographie de la Chaîne Logistique Import Conteneur Etablissement de la cartographie des étapes de la chaîne du transport d un 40 HC depuis Shanghai jusqu à un lieu de livraison N/N-E de la région parisienne incluant les options suivantes : - Options du Port of Discharge : Le Havre, Anvers-Zeebrugge. - Options de livraison : Livraison directe en conteneur complet en mode routier Livraison directe en conteneur complet en mode fluvio-routier (Le Havre uniquement) Livraison après palettisation en entrepôt portuaire en mode routier (Cross-Docking) La chaîne Logistique Import Conteneur à été décomposée en trois périmètres d activités : - Les Opérations Portuaires : Ensemble des activités généralement réalisées par les commissionnaires de transport (NVOCC), les commissionnaires en Douane et/ou les Compagnies Maritimes. - Les Livraisons des Conteneurs Complets : Activités généralement organisées en sous-traitance par les Commissionnaires de Transport (NVOCC) et les Compagnies Maritimes. - Les Livraisons en Cross-Docking Logistique (opération logistique simple de mise sur palette avant livraison finale) : Activités généralement organisées par les Logisticiens ou par les Commissionnaires de Transport en sous-traitance.

4 FLUX TYPE & DONNEES DE BASE Flux Type : non dangereux, non saisonnier et non sensible aux variations de températures. Données Conteneur Données Logistiques type : HC (High Cube/Dry) nombre de références produits : 1 poids conteneur vide : kg dimensions colis : 600 x 400 x 400 mm nature marchandise : Bagagerie textile poids colis : 20 kg nombre de position douanières : 1 volume colis : m 3 nombre de colis : 660 nombre de palettes par 40 HC : 33 poids marchandise : kg type de palette : 800 x 1200 mm légère volume marchandise : m 3 film étirable nombre de colis par palette : 20 poids palette : 400 kg hauteur palette : 2150 mm Distances kilométriques (km) Origine Destination Mode Le Havre Antwerp Zeebrugge Sources Port Gonesse (95) routier via Michelin Port Gennevilliers fluvial 332 VNF Gennevilliers Gonesse routier 20 via Michelin Port Entrepôt routier via Michelin Entrepôt Gonesse routier via Michelin Données publiques ou consultables

5 COLLECTE DES INDICATEURS La majorité des données a été collectée par consultation des supports suivants: - annuaires économiques - annuaires professionnels - bases de données publiques - sites web des opérateurs, des organisations professionnelles et des autorités portuaires Données privées ou confidentielles Les tarifs pratiqués par les commissionnaires et logisticiens sont d ordre privé et se négocient de gré à gré. La collecte de certaines données à donc fait l objet d un appel d offres. Dix Commissionnaires-Logisticiens implantés au Havre et dix Commissionnaires-Logisticiens implantés à Anvers et/ou Zeebrugge ont été consultés. La moitié d entre eux ont répondu à cette consultation. Dans un souci de confidentialité, nous ne divulguons pas les coûts obtenus en consultation. Vous trouverez donc ci-après un tableau des coûts traduits en indice.

6

7 FICHES EXPLICATIVES PAR OPERATION

8 Indicateurs Opérations Portuaires INDICATEURS - OP

9 Activité : Transport Maritime Sources : L activité Transport maritime a été analysé par consultation des sites web des 10 premières compagnies maritimes régulières (sources Alphaliner) et des autorités portuaires. TRANSPORT MARITIME Le Havre Antwerp Zeebrugge DÉLAI - Transit Time (en jours) MAERSK MSC CMA-CGM EVERGREEN COSCO HAPAG LLOYD APL HANJIN CHINA SHIPPING MITSUI OSK OFFRE Nombre de fréquences hebdomadaires Coût : Il est rappelé que l indicateur Coût n a pas été retenu pour l activité Transport Maritime. Délai : Transit Time Shanghai/Port of Discharge Résultat : On peut constater que la situation géographique du Havre permet à celui-ci d offrir un délai de mer de 3 jours plus court qu Anvers-Zeebrugge. Les compagnies maritimes utilisent en effet généralement le port du Havre comme première escale du range nord-europe. D autre part, si la différence de transit time des escales directes est plus généralement de 2 jours, le délai moyen sur Anvers-Zeebrugge est aggravé par les dessertes indirectes après transbordement à Rotterdam. Sourcing : Sites web des compagnies maritimes Offre : Fréquence - Nombre d Arrivées hebdomadaires Résultat : L offre est à l avantage d Anvers-Zeebrugge avec 22 compagnies maritimes contre 18 au Havre. Il est rappelé que cet indicateur reflète le nombre d offre de compagnies maritimes et non pas le nombre d escales. La mise en commun des capacités navires par les compagnies maritimes permet en effet d augmenter l offre. Sourcing : Sites web des compagnies maritimes et/ou sites web des Autorités Portuaires

10 Activité : Débarquement Sources : L activité Transport maritime a été analysé par consultation des sites web des 10 premières compagnies maritimes régulières (source Alphaliner) et des 3 autorités portuaires. DÉBARQUEMENT Le Havre Antwerp-Zeebrugge COÛT THC (en ) MAERSK MSC CMA-CGM EVERGREEN COSCO HAPAG LLOYD APL HANJIN CHINA SHIPPING MITSUI OSK OFFRE Nombre de manutentionnaires 6 9 Coût : THC - Frais de débarquement Résultat : Les frais de débarquement en Belgique sont historiquement inférieurs à ceux du Havre et sont identiques sur les deux ports belges. Sourcing : Sites web des compagnies maritimes Délai : AMQ - Délai de Mise à Quai Résultat : Le Délai de mise à quai n a pas pu être identifié de façon pertinente. Celui-ci est en effet noyé dans le délai plus global du passage portuaire et de l organisation du transport. Le délai de mise à quai a donc été intégré dans les délais de livraison. Remarque : Afin d évaluer les moyens et les performances des opérateurs de manutention, Il semble plus approprié d analyser notamment le nombre de portiques de manutention mis en oeuvre lors des escales des navires et le nombre de conteneurs manutentionnés à l heure et par portique. Offre : Manutentionnaires (Population) Résultat : Le nombre d entreprises de manutention est supérieur sur Anvers-Zeebrugge. Ceci s expliquant principalement par le nombre bien plus important de conteneurs traités dans les deux ports belges que par le port du Havre. Sourcing : Autorités portuaires et/ou syndicats professionnels Fréquence : annuelle

11 Activité : Transit Portuaire Sources : Les tarifs pratiqués par les commissionnaires en transport, transitaires et NVOCC sont négociés de gré à gré. La collecte des données a donc été réalisée par consultation d un panel de 20 commissionnaires. Coût : Prestation - Passage portuaire Les tarifs de prestations englobent notamment les postes suivants : - Frais ou taxes B/L - ISPS - Taxes portuaires diverses - Frais de dossier Résultat : Une légère différence de tarif des prestations à l avantage des commissionnaires havrais. Les prestataires belges appliquent notamment des frais de dossier légèrement supérieurs. Sourcing : Commissionnaires en transport. Délai : Délai du Passage portuaire Résultat : Même constat que pour le délai de débarquement. Offre : Commissionnaires en Transport (Population) Résultat : Les populations des commissionnaires en transport et des commissionnaires en douane n ont pas été distinguées. De nombreux prestataires ont très souvent les deux statuts et sont regroupés sous l appellation «transitaire» ou «international freight forwarder». L offre sur Anvers-Zeebrugge est trois fois plus importante que sur Le Havre et s explique par l attractivité de la place en terme de volume. Sourcing : Syndicats professionnels Fréquence : annuelle

12 Activité : Dédouanement Sources : Les tarifs pratiqués par les commissionnaires en douane sont négociés de gré à gré. La collecte des données a donc fait par consultation d un panel de 20 commissionnaires. Coût : Prestation de Dédouanement Résultat : Les tarifs pratiqués par les prestataires du Havre et de Belgique sont sensiblement identiques. Il faut toutefois préciser que les tarifs havrais ne comprennent pas un «crédit d enlèvement» qui peut être appliqué si le commissionnaire accorde un délai de règlement sur les Droits & Taxes. L application du «crédit d enlèvement» peut être dissuasif. Il existe toutefois des procédures douanière permettant d éviter au commissionnaire d avancer les Droits & Taxes, raison pour laquelle le «crédit d enlèvement» n a pas été pris en compte dans le comparatif des coûts de prestations. Sourcing : Commissionnaires en Douane Délai : Délai de Dédouanement Résultat : Même constat que pour les délais de débarquement et de transit portuaire. Offre : Commissionnaires en Douane (Population) Résultat : voir commissionnaires en transport.

13 INDICATEURS - HC Indicateurs Hinterland Conteneur Sources : Les activités de Transport routier et transport fluvial de conteneur ont été analysées par consultation des sites web ou demande de cotation auprès de 5 compagnies maritimes. Les délais sont ceux indiqués par les commissionnaires consultés.

14 Activité : Transport Routier de conteneurs Coût : Transport Routier d un Conteneur 40 HC POD/Gonesse Résultat : Les tarifs de transport de conteneurs depuis les ports sont essentiellement proportionnels aux distances kilométriques. L incidence des one-way et l utilisation des parcs de conteneurs vides restent négligeables. Enfin, la cohérence des tarifs de «carrier haulage» a été vérifiée avec les tarifs de «merchant haulage» de l appel d offre commissionnaires. Sourcing : Consultation des Compagnies maritimes Délai : Délai de livraison d un Conteneur 40 HC sur Gonesse en mode routier Résultat : Les délais retenus sont ceux indiqués par les commissionnaires dans l appel d offres. Ils incluent les opérations de passage portuaire : débarquement, transit et dédouanement. Une différence d une journée à l avantage du Havre est généralement constatée. Sourcing : Compagnie Maritimes et Commissionnaires Offre : Tractionnaires de Conteneurs (Population) Résultat : L ouverture du marché européen ne permet pas actuellement d évaluer l offre en matière de transport routier de conteneurs au départ ou à destination des ports.

15 Activité : Transport Fluvial de conteneurs (Fluvio-Routier) Coût : Transport Combiné Fluvio-Routier d un Conteneur 40 HC POD/Gonesse Résultat : Cet indicateur permet de comparer les tarifs des modes de transport. L option du transport combiné fluvial est en l occurrence plus économique que le transport routier. Sourcing : Consultation des Compagnies maritimes Délai : Délai de livraison d un Conteneur 40 HC sur Gonesse en mode combiné fluvio-routier Résultat : Cet indicateur permet de mettre en évidence le principal handicap du transport fluvial. Il semble toutefois que l amélioration des conditions de transbordement au Havre pourrait permettre de raccourcir le délai livraison d une journée. Sourcing : Opérateurs fluviaux et Sites web GPMH/LSN Offre : Opérateurs de transports combinés fluvio-terrestres (Population) Résultat : L offre est en relation avec l activité qui se développe. Elle contribue à l amélioration des délais de livraison. Sourcing : Opérateurs fluviaux et Sites web GPMH/LSN Fréquence : annuelle

16 INDICATEURS - HL Indicateurs Hinterland Logistique Sources : Les tarifs pratiqués par les logisticiens et les commissionnaires en transport sont négociés de gré à gré. La collecte des données a donc été réalisée par consultation d un panel de 20 logisticiens sous forme d appel d offres.

17 Activité : Traction Portuaire Coût : Traction Portuaire Résultat : Les tarifs de tractions portuaires sur Anvers-Zeebrugge sont généralement plus compétitifs que sur Le Havre. Les tarifs havrais sont assez homogènes alors que ceux sur Anvers et Zeebrugge sont plus sensibles à l éloignement des entrepôts. Les «donneurs d ordres» importateurs n achètent généralement pas leur tractions portuaires en directe, raison pour laquelle ce sont les tarifs proposés par les logisticiens qui ont été retenus comme base d évaluation. Sourcing : Logisticiens et Commissionnaires Délai : Délai de livraison entrepôt portuaire Résultat : Même constat que pour les délais de débarquement, de transit portuaire et de dédouanement. Offre : Tractionnaires portuaires (Population) Résultat : L offre sur Anvers-Zeebrugge est bien plus importante que sur Le Havre et s explique par l attractivité de la place en termes de volume. Sourcing : Syndicats professionnels

18 Activité : Logistique Entrepôt (Cross-Docking ou Passage à Quai) Coût : Cross-Docking conteneur 40 HC avec palettisation Résultat : Les tarifs des logisticiens havrais sont globalement plus compétitifs que ceux de leurs confrères belges. La fourniture de palettes a été exclue de la prestation; les offres n étant pas suffisamment homogènes. Sourcing : Logisticiens Portuaires Délai : Délai de Cross-Docking depuis l arrivée du conteneur à l expédition des palettes Résultat : Même constat que pour les délais de débarquement, de transit portuaire, de dédouanement et de traction portuaire. Offre : Logisticiens Portuaires (Population) Pertinence : L offre sur Anvers-Zeebrugge est plus importante que sur Le Havre et s explique par l attractivité de la place en termes de volume. Sourcing : Syndicats et Organisations professionnels

19 Activité : Transport Routier de Palettes Coût : Transport de 33 Palettes en camion complet Entrepôt portuaire/gonesse Résultat : Les tarifs de transport en camion complet au départ du Havre sont très compétitifs avec un tarif kilométrique de 1,93 contre 2,09 et 2,22 pour les ports belges. La présence des transporteurs est-européens qui opèrent en Belgique n impacterait pas les tarifs. Sourcing : Logisticiens-Commissionnaires en transport Délai : Délai de livraison de 33 palettes sur Gonesse en camion complet Résultat : Les délais retenus sont ceux indiqués par les commissionnaires-logisticiens dans l appel d offres. Ils incluent les opérations de passage portuaire : débarquement, transit, dédouanement, traction portuaire et cross-docking. Sourcing : Logisticiens-Commissionnaires en transport Offre : Transporteurs routiers (Population) Résultat : L ouverture du marché européen ne permet pas actuellement d évaluer l offre en matière de transport routier en camion complet au départ ou à destination des ports.

20 INDICATEURS CO2 Source : Guide méthodologique de l'information CO2 des Prestations de Transport - Octobre 2012 CO 2 : Impact environnemental des Transports. Résultat : Les règles d affichage publiées par le Gouvernement français et l ADEME ont servi de base aux calculs de l impact CO 2. Chaque opérateur ayant la possibilité d effectuer ses propres calculs en tenant compte des performances réelles de ses moyens de transport, les résultats restent contestables par celui-ci.

21 Résultats globaux Conteneur Import

22 INDICATEURS CI Activités Globales : Logistique Conteneur Import Coût : depuis bord navire POD à rendu dédouané Gonesse Flux Routier : 17% plus cher via Anvers-Zeebrugge Flux Fluvial : 12% moins cher que le flux routier Flux Logistique : 24% plus cher via Anvers-Zeebrugge Délai : depuis Départ navire Shanghai à livré dédouané Gonesse Flux Routier : 4 jours plus rapide via Le Havre Flux Fluvial : 2 jours moins rapide que le mode routier Flux Logistique : 3 jours plus rapide via Le Havre et 2 jours plus long que le flux direct Offre : Fréquence Nombre d Arrivées Compagnie hebdomadaires Tous les Flux : Une offre belge légèrement supérieure sans être déterminante CO2 : Impact environnemental des Transports Flux Routier : Impact proportionnel aux distances kilométriques Flux Fluvial : Pénalisé par la distance du parcours fluvial Flux Logistique : Favorisé par les parcours routier «one-way»

23 Coûts des opérations portuaires 40 HC Import Shanghai-Gonesse Coûts des opérations portuaires en indice Dédouanement* Transit Portuaire Débarquement * Hors crédit d'enlévement Anvers Zeebrugge(M) Le Havre

24 Coût de post acheminement en conteneur complet port=>gonesse Coûts de transport postacheminement en conteneur en indice Transport Fluvial** Transport Routier* Anvers Zeebrugge(M) Le Havre

25 Coût avec dépotage du conteneur sur la zone portuaire puis acheminement par camion complet port=>gonesse Coûts des opérations logistiques en indice Transport Routier Logistique Entrepôt Traction Portuaire Anvers Zeebrugge(M) Le Havre

26 Coût global Coûts global en indice Flux Logistique Transport Fluvial** Transport Routier* Anvers Zeebrugge(M) Le Havre

27 Comparatif en termes de délai et d émission Délai total en nombre de jours Flux Logistique Transport Fluvial** Transport Routier* Anvers Zeebrugge(M) Le Havre Emission de CO2 (kg) Flux Logistique Transport Fluvial** Transport Routier* Anvers Zeebrugge(M) Le Havre

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES

NOTRE OFFRE : FRET CHAÎNE LOGISTIQUE DES OFFRES DÉDIÉES CMA CGM LOG EN CHIFFRES : Fret Maritime Fret Aérien Tour de Contrôle Entreposage et Distribution Transport Multimodal Hub Avance Gestion des Opérations Douanières Logistique Marine Gestion des Commandes

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

à ANVERS SEA DIFFERENT

à ANVERS SEA DIFFERENT CMA CGM à ANVERS SEA DIFFERENT Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau» Cinquième niveau Le développement du port d Anvers Pays-Bas Belgique

Plus en détail

Système Portuaire d Organisation du Transport

Système Portuaire d Organisation du Transport Système Portuaire d Organisation du Transport En 1956, un visionnaire inventait le concept de la marchandise conteneurisée. 50 ans plus tard, 98% du trafic de marchandises utilise ce moyen de transport.

Plus en détail

Les métiers de l organisation du transport et de la logistique

Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Bac Pro Logistique Bac Pro Transport Avec le soutien de >>> Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Définition des

Plus en détail

LA BANANE DES ANTILLES

LA BANANE DES ANTILLES La traçabilité de la chaîne d information appliquée à un produit transporté en multimodal : Un produit agroalimentaire du producteur au consommateur LA BANANE DES ANTILLES Par Emmanuel Bencteux Chef des

Plus en détail

BTS Transport et Prestations Logistiques Lycée René Cassin - GONESSE

BTS Transport et Prestations Logistiques Lycée René Cassin - GONESSE BTS Transport et Prestations Logistiques Lycée René Cassin - GONESSE BTS TRANSPORT PRESTATIONS LOGISTIQUES BTS Transport et Prestations Logistiques Ce Brevet de Technicien Supérieur touche un domaine d'activités

Plus en détail

CENTRE CONJOINT DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS

CENTRE CONJOINT DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS CENTRE CONJOINT DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS Document de référence n o 2009-1 Janvier 2009 Intégration, non-intégration des transports maritimes, des activités portuaires et logistiques : Quelques évidences

Plus en détail

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime»

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» ANNEXE IV ter SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» Explication : S = AEO Security certification C = AEO Customs certification F = AEO Full certification Agent maritime : l agent maritime

Plus en détail

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses www.apmmaritime.com Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses Pour nous rien n est ni trop grand ni

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES SOUS - MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-111 GENERALITES I. INTERVENANTS OU ACTEURS II. PRESENTATION DU CALCUL DES DROITS ET TAXES ET DE LA DETERMINATION DES

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Consolidation et chaînes d'approvisionnement

Consolidation et chaînes d'approvisionnement Consolidation et chaînes d'approvisionnement Journée scientifique de la Chaire en Management logistique Par Martin Béliveau Étudiant au MBA Recherche et Matthias Takouda Ph.D Plan de présentation Définir

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises?

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Protéger votre entreprise Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Assurance des marchandises transportées Quels sont les risques pour vos marchandises en cours

Plus en détail

LOGTIMUM. 5 e ÉDITION. XMS express Management System. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

LOGTIMUM. 5 e ÉDITION. XMS express Management System. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Juillet-Août 2011 TMS 5 e ÉDITION LOGTIMUM XMS express Management System SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur LOGTIMUM 2. Appartenance

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique Pour plus d information www.sea-invest.com 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE : REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT D UN SYSTEME DE TRACABILITE GLOBALE

RAPPORT DE SYNTHESE : REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT D UN SYSTEME DE TRACABILITE GLOBALE RAPPORT DE SYNTHESE : REFLEXIONS SUR LE DEVELOPPEMENT D UN SYSTEME DE TRACABILITE GLOBALE Mai 2007 Sommaire : Introduction... 3 1. Définition de l ambition... 4 1.1. Le marché des solutions de traçabilité...

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest OCEAN ATLANTIQUE DANEMARK IRLANDE Gdansk MER DU NORD Hambourg POLOGNE ROYAUME-UNI Flessingue Zeebruges Dunkerque Gand Calais Rotterdam Anvers BELGIQUE PAYS-BAS ALLEMAGNE

Plus en détail

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Bonneuil-sur-Marne Infrastructures, Services, Multimodalité Le port de Bonneuil-sur-Marne, plate-forme stratégique de l Est parisien Situé au cœur d une zone en pleine expansion (l Est de l Ile-de-France)

Plus en détail

Durée de l épreuve : 5 heures Coefficient : 6

Durée de l épreuve : 5 heures Coefficient : 6 SESSION 2012 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TRANPORT ORGANISATION ET EXPLOITATION DES TRANSPORTS Durée de l épreuve : 5 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé Calculatrice de poche à fonctionnement autonome,

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Avec le soutien de COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le mercredi 3 décembre 2008 «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Dans le cadre

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport

Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport Domaine du droit privé des transports. Contrat de transport Fiche 1 Objectifs Savoir ce qu est le droit des transports. Le distinguer de contrats proches mais dont le régime juridique sera différent. Prérequis

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 6 Négocier les règles Incoterms 1 QU EST-CE QU UN INCOTERM? Incoterm : contraction d INternational

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Management des Risques des Paiements à l International

Management des Risques des Paiements à l International OBJECTIF Maîtriser les interfaces entre les Règles des Incoterms 2010 du contrat de vente et les instruments de paiement internationaux (Brochure 520 CCI, RUU 600 depuis juillet 2007, RPIS (ISP 98). Connaître

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

Opérateur de la Chaîne Logistique

Opérateur de la Chaîne Logistique EcoTransIT World Business Solution Présentation de l outil Opérateur de la Chaîne Logistique Une solution adaptée aux chaînes logistiques multimodales et mondiales Qui inclut toutes les périmètres géographiques:

Plus en détail

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU)

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt

Plus en détail

Quels progrès s pour l'intermodalité? Cécile Cohas Relations extérieures et innovations/vnf Lyon

Quels progrès s pour l'intermodalité? Cécile Cohas Relations extérieures et innovations/vnf Lyon Quels progrès s pour l'intermodalité? Cécile Cohas Relations extérieures et innovations/vnf Lyon PROJET DE RECHERCHE U.T.I.L.E Unité de Transport Intermodal pour une Logistique Européenne 1 - CONSTATS

Plus en détail

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle Flexibility for your business Special Services Time Critical Services Freight Services Special Handling Services Storapart & Distribution Services Outsourced Services la réponse à toute question exceptionnelle

Plus en détail

Pour vos appels d offre. Mai 2013 TMS. 6 e ÉDITION WEXLOG. Wex VS. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre. Mai 2013 TMS. 6 e ÉDITION WEXLOG. Wex VS. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Mai 2013 TMS 6 e ÉDITION WEXLOG Wex VS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur Wexlog France 2. Appartenance à un groupe Wexlog Group

Plus en détail

LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT

LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT LES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT Des métiers en développement Un domaine à découvrir Les Référentiels des métiers cadres S ommaire INTRODUCTION ENTREPRISES ET CADRES DE LA LOGISTIQUE ET DU

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

DHL OCEAN DIRECT (FCL) LA FIABILITÉ QUE VOUS EXIGEZ LA FLEXIBILITÉ DONT VOUS AVEZ BESOIN

DHL OCEAN DIRECT (FCL) LA FIABILITÉ QUE VOUS EXIGEZ LA FLEXIBILITÉ DONT VOUS AVEZ BESOIN DHL OCEAN DIRECT (FCL) LA FIABILITÉ QUE VOUS EXIGEZ LA FLEXIBILITÉ DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR EXPÉDIER EN TOUTE CONFIANCE Dans le contexte économique actuel, il est difficile de prédire les volumes, les

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

Supplément au Guide tarifaire de Purolator

Supplément au Guide tarifaire de Purolator Supplément au Guide tarifaire de Purolator Service Purolator Même Jour MC Tarifs en vigueur le 2 janvier 2012 Utiliser conjointement avec le Supplément au Guide des zones de Purolator pour le service Même

Plus en détail

Synthèse n 38 octobre 2001 LES ENTREPRISES DE LOGISTIQUE. Résumé

Synthèse n 38 octobre 2001 LES ENTREPRISES DE LOGISTIQUE. Résumé Synthèse n 38 octobre 2001 LES ENTREPRISES DE LOGISTIQUE Résumé Le concept de «supply chain mangement» relève d une adaptation à la demande et à l organisation logistique de plus en plus globalisée des

Plus en détail

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international!

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international! Offre de lancement : Edition 2015 2015 Réussir à l import ou à l export, c est avant tout une affaire de réseaux et de partenaires capables de répondre rapidement et efficacement aux besoins divers des

Plus en détail

PAGE 0. Hanjin Shipping. Votre partenaire depuis plus de 25 ans

PAGE 0. Hanjin Shipping. Votre partenaire depuis plus de 25 ans PAGE 0 Hanjin Shipping Votre partenaire depuis plus de 25 ans Overview PAGE 1 Devenir un leader de la «Global Logistics» Hanjin Shipping est le premier armement coreen et membre du TOP 10 des armements

Plus en détail

Transport Logistique

Transport Logistique LE GENIE DES GLACIERS L innovation pédagogique Transport Logistique Nadine VENTURELLI et Patrick MIANI Le Génie des Glaciers - 38 avenue Jean Jaurès - 73000 CHAMBERY Tél. : 04 79 68 22 10 Fax : 04 79 68

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW La responsabilité unique du vendeur est de mettre la marchandise à la disposition de l'acheteur dans ses locaux. L'acheteur supporte tous les

Plus en détail

L INFORMATISATION PORTUAIRE

L INFORMATISATION PORTUAIRE UNIVERSITE DE DROIT, D ECONOMIE ET DES SCIENCES D AIX-MARSEILLE FACULTE DE DROIT ET DE SCIENCE POLITIQUE D AIX- MARSEILLE Centre de Droit Maritime et des Transports L INFORMATISATION PORTUAIRE MASTER II

Plus en détail

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée.

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. FOOD REEFER* sdv.com Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans

Plus en détail

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012 Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada Séminaire des délégués commerciaux Mardi, 29 mai 2012 Partenaires de la chaîne commerciale Importateurs Courtiers en douane Transporteurs

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Supply Chain agroalimentaire mondiale

Supply Chain agroalimentaire mondiale Supply Chain agroalimentaire mondiale Pilotage d une Supply Chain agroalimentaire mondiale Hervé Ledru Directeur Supply Chain International 06 84 48 59 32 - ledru.herve@free.fr Agenda 1. Contexte et défis

Plus en détail

RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL

RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL Consultez notre site en flashant ce code : TRANSPORTS-LELEU.FR TRACING > LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE 1953 > Création de l entreprise 1993 > Flotte entièrement

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2014 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen E6 - Gestion des opérations d import-export U61 Montage des opérations d'import-export Durée : 4 heures

Plus en détail

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Plus en détail

LEXIQUE. Consignes de lecture. Définition/traduction de mots. Les mots suivis de leur définition, les sigles ou abréviations sont mentionnés en gras.

LEXIQUE. Consignes de lecture. Définition/traduction de mots. Les mots suivis de leur définition, les sigles ou abréviations sont mentionnés en gras. LEXIQUE Consignes de lecture Les mots suivis de leur définition, les sigles ou abréviations sont mentionnés en gras. Les termes anglais sont mentionnés en gras italique. Les termes spécifiques au «jargon»

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

N1302 - Direction de site logistique

N1302 - Direction de site logistique Appellations Coordinateur / Coordinatrice de site logistique Directeur / Directrice de site logistique Directeur / Directrice de site(s) d'entreposage Directeur / Directrice d'exploitation de site logistique

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

La logistique en France Rapport Savy

La logistique en France Rapport Savy La logistique en France Rapport Savy Préface Le mot logistique revêt, selon le contexte, des sens différents. La logistique désigne une série d opérations physiques portant sur des produits agricoles ou

Plus en détail

Notre profil. Opérateur global de la chaîne logistique Multi-métiers, multi-secteurs Un acteur européen de dimension mondiale

Notre profil. Opérateur global de la chaîne logistique Multi-métiers, multi-secteurs Un acteur européen de dimension mondiale 1 Notre profil Opérateur global de la chaîne logistique Multi-métiers, multi-secteurs Un acteur européen de dimension mondiale Chiffre d affaires pro forma 2006 (Geodis + Wilson) : 4.6 milliards d euros

Plus en détail

l Amérique du Nord, l Amérique Centrale et du Sud, l Asie-Pacifique, l Europe, le Moyen-Orient et l Afrique

l Amérique du Nord, l Amérique Centrale et du Sud, l Asie-Pacifique, l Europe, le Moyen-Orient et l Afrique www.gxs.fr SM GXS Active Logistics Service d informations sur les commandes et les livraisons à la demande Les entreprises ont souvent besoin des informations les plus récentes sur leurs commandes et leurs

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Logistique de la filière marocaine d exportation de tomates fraîches : des enjeux économiques et environnementaux

Logistique de la filière marocaine d exportation de tomates fraîches : des enjeux économiques et environnementaux L e s n o t e s d a l e r t e d u C I H E AM N 8 0 M a i 2 0 1 2 Logistique de la filière marocaine d exportation de tomates fraîches : des enjeux économiques et environnementaux Imene KELLOU Diplômée

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

Les régimes douaniers

Les régimes douaniers 12 Le régime douanier est un statut juridique donné à la marchandise à l issue de son dédouanement. Il détermine si les droits et taxes seront acquittés ou non, si les contrôles du commerce extérieur seront

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Présentation. Une autre idée

Présentation. Une autre idée Présentation 2011 Une autre idée DU CADEAU Informations Générales CECOP SA FICHE TECHNIQUE 2 Nom : CECOP SA Capital : 1.000.000 Création : Novembre 1981 Siège : 24 rue Thomas Edison 92230 Gennevilliers

Plus en détail

Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport

Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport INSTITUT BELGE DES ORGANISATEURS DE TRANSPORT asbl Enquête détenteurs de licence commissionnaire & courtier de transport D//10.552/8

Plus en détail

1 - Présentation de Sogaris

1 - Présentation de Sogaris Présentation Chaire FRELON Logistique Urbaine et Transport de Marchandises en Ville : leviers, organisation et aménagements Paris le 18/11/2014 1 - Présentation de Sogaris Page N 2 Un pionnier de l immobilier

Plus en détail

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier E-logistique Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier Ecole Supérieure de Commerce de Montpellier Sébastien TRICHARD 09/2011 Et il a tout prévu? Génial

Plus en détail

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie 1 dans le transport international de marchandises : problématique de la garantie La mondialisation consacre le passage d une économie qui fonctionnait essentiellement dans le cadre des Etats Nations à

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS LES INCOTERMS Avertissement! Cet article fait référence aux incoterms, version 2000. Voir : les innovations de la version 2010 des incoterms sur Logistiqueconseil.org Les INCOTERMS (International Commercial

Plus en détail

SAP FRANCE. 5 e ÉDITION. SAP Transportation Management. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SAP FRANCE. 5 e ÉDITION. SAP Transportation Management. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Juillet-Août 2011 TMS 5 e ÉDITI SAP FRACE SAP Transportation Management SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur SAP France 2. Appartenance

Plus en détail

SUPPoRT > papier DIFFICULTé > + a.2, a.3, B.1. Classer des offres d emplois du secteur. Transport-Logistique en distinguant

SUPPoRT > papier DIFFICULTé > + a.2, a.3, B.1. Classer des offres d emplois du secteur. Transport-Logistique en distinguant CoMPéTEnCE odp3 > activité 2 a.2, a.3, B.1 Classer les activité offres 2 classer classer des offres des d emploi offres d emploi du secteur du secteur SUPPoRT > papier DIFFICULTé > + CoMPéTEnCE odp3 >

Plus en détail

Chapitre 4 : La douane.

Chapitre 4 : La douane. Chapitre 4 : La douane. I) Les fonctions de la douane. En France, l administration des Douanes est représentée par la DGDDI (Direction des douanes et droits indirects) qui dépend du ministère de l économie.

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

La logistique internationale de Renault : un soutien à l exportation

La logistique internationale de Renault : un soutien à l exportation La logistique internationale de Renault : un soutien à l exportation Pierre Baumgartner - CPIM - ISLI 87 - Renault - Direction des Opérations Internationales - Logistique Industrielle - Intervenant : ISLI,

Plus en détail

Applications Multiples. > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich)

Applications Multiples. > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich) Applications Multiples > Pavilion Germany EXPO Shanghai 2010 Shanghai, China Architect: Schmidhuber + Kaindl (Munich) Activité B to B Nos fournisseurs Client final «C» Nos clients «B» 2 Recycler Recycler

Plus en détail

Server Farm, Business Continuity, ERP, Training

Server Farm, Business Continuity, ERP, Training Server Farm, Business Continuity, ERP, Training Concentres-vous sur votre activité, la Cloud Forwarding Suite BeOne s occupe du reste. La solution Nova Systems sûre, flexible et accessible 24 heures sur

Plus en détail

UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF

UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF Conditions Générales de Vente régissant les opérations effectuées par les opérateurs de transport et/ou de logistique Article 1 - OBJET ET

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT. Cours interentreprises 4

CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT. Cours interentreprises 4 CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT 1 Objectif Vous connaissez les moyens de transport courants avec leurs avantages et paticularités. Vous êtes capable de choisir le moyen de transport et l emballage

Plus en détail

LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie

LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie ITIP PARIS LOGISTIQUE & ENTREPOSAGE 5 ème partie 10 Decembre 2009 Yan Dupeyre Directeur de Projets GEODIS Logistics Renaud Fontaine Directeur de Projets GEODIS Global Solutions Organisation du module Date

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45

01 LES INCOTERMS 9 03 LES PARTICULARITÉS DU TRANSPORT PAR CONTENEUR 35 04 LE TRANSPORT INTERNATIONAL 45 01 LES INCOTERMS 9 1. Comprendre les incoterms 2. Typologie des incoterms 2010 3. Savoir utiliser les incoterms Travaux dirigés... 20 Vers l épreuve Choisir le bon incoterm u Différentes situations...

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION

TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDES ET INSTRUCTIONS D EXPÉDITION TERMES ET CONDITIONS DE COMMANDE LES PARTIES AUX PRÉSENTES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT : 1. OBJET Sous réserve des termes et conditions prévus

Plus en détail

TRANSPORT E D I U G Avril 2010

TRANSPORT E D I U G Avril 2010 TRANSPORT GUIDE Avril 2010 Préface Ce guide n'a pas la prétention d'être exhaustif en matière de transport. Il a pour fonction d'apporter des connaissances, et conseils en organisation de transport, aux

Plus en détail

deux applications spécifiques pour gérer les réceptions :

deux applications spécifiques pour gérer les réceptions : Le journal biannuel du CRITT Transport & Logistique numéro 23 février 2013 Transport & Logistique L innovation dans les process logistiques Dans le cadre d une réflexion autour de ses process, la société

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Solutions de développement export

Solutions de développement export Solutions de développement export UN DIRECTEUR EXPORT, UN PARTENAIRE EN CHINE Contexte: Face à un contexte conjoncturel morose dans le marché vini-viticole français, une pression constante des négociants

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Chapitre 3 : Le transport international.

Chapitre 3 : Le transport international. I. Les différents moyens de transport. A. Les paramètres à prendre en compte. - La vitesse. Souplesse logistiques. - Le poids. - L encombrement. - La fragilité. - La dangerosité. Souplesse géographique.

Plus en détail

Diplôme d'université Méthodologie de l'importation

Diplôme d'université Méthodologie de l'importation Institut Supérieur des Sciences & Techniques - INSSET de Saint-Quentin Responsable Frédéric GAUTHIER Diplôme d'université Méthodologie de l'importation OBJECTIF Cette formation, de courte durée (équivalent

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

LA DOUANE IMPORT / EXPORT

LA DOUANE IMPORT / EXPORT LA DOUANE IMPORT / EXPORT Les techniques import/export évoluent constamment : il est donc judicieux de valoriser les compétences des opérationnels des services concernés des entreprises de toutes tailles

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D

MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D Système d Information et de Gestion Automatisée des Douanes 1 INTRODUCTION MASQUE PRINCIPAL SAISIE DECLARATION - Année agrément - Numéro agrément - Nom

Plus en détail