COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)"

Transcription

1 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de définir les «droits et devoirs» des acheteurs(importateur) et des vendeurs(exportateurs) qui participent à des échanges commerciaux internationaux et nationaux. Ils ont été créés en 1936 par la Chambre de Commerce Internationale ou CCI (International Commercial Chamber «ICC» en anglais) à Paris, dans le but d harmoniser et d unifier les échanges mondiaux. La règlementation applicable est édictée et publiée par cette même chambre. La dernière réglementation reprise dans la version 2010, entrée en vigueur au 1er janvier 2011, s'appelle Incoterms 2010 en remplacement de celle de Les Incoterms s'expriment par une abréviation anglophone en trois lettres suivies de trois petits points. Les trois petits points définissant le lieu exact où s applique la règle Incoterms négociée, cette précision géographique est très importante. La version de la réglementation doit aussi être mentionnée : ICC 2010 ou Incoterms Ainsi la mention «FCA Brussel national» ne suffit pas, il faut l adresse exacte du commissionnaire de transport où doit se faire la livraison. Malgré les différentes mises en œuvre d unification du commerce international, ce processus reste néanmoins complexe. Entre le partage des responsabilités entre exportateur et importateur, il y a lieu de préciser leur organisation pour le règlement des frais et des risques et leurs transferts. Il faut savoir que ce n est pas la chambre de commerce internationale (CCI) qui invente les règles. Les Incoterms apparaissent dès l offre de prix et sur tous les documents commerciaux. Commerce International- Les incoterms 2010 Page 1

2 Les incoterms peuvent, dans certains pays, être assortis de variantes dont les interprétations sont différentes, comme c est le cas des 4 formes de FOB pratiquées aux USA. La pratique du commerce international a changé en 10 ans (de 2000 à 2010) et les incoterms doivent refléter la pratique du commerce en général et du commerce international en particulier. Le travail de sensibilisation fait par l OMC, l OCDE et les pays BRICS dans le cadre de la mondialisation des échanges a fait adhérer tous les acteurs du commerce international aux nouvelles règles pour aboutir à la version «Incoterms 2010». Les incoterms 2010, sont appliqués ensuite de façon mondiale comme une loi dans la mesure où ils sont intégrés dans le contrat de vente international et national et sont interprétés comme une clause contractuelle transposable dans le droit de chaque pays. C est donc pour cette raison qu aujourd hui, tout exportateur ou importateur doit bien comprendre les incoterms, car ceux-ci restent encore un «grand flou». 2) Quelle est leur utilité? Le rôle des Incoterms 2010 est de définir les obligations du vendeur et de l acheteur, au cours d un commerce international (ou national). Plus précisément, cela signifie qu ils définissent à quel moment la marchandise passe de la charge du vendeur à celle de l acheteur. Par ailleurs, être responsable des biens sousentend : assumer la logistique, le choix des transports, les frais engendrés (douanes, assurances) et tous les risques tels que les détériorations, les pertes ou les vols. En bref, les Incoterms 2010 définissent, sans aucune ambiguïté possible, quand et qui doit assumer l assurance du transport de marchandises. 3) Quel est leur rôle? Première rôle : Dans le cadre de contrats de commerce internationaux et nationaux, ces termes définissent les responsabilités et les obligations d'un vendeur et d'un acheteur, notamment en matière de chargement, de transport, de type de transport, d assurance et de livraison. Il s'agit donc aussi d'une répartition des frais de transport. Deuxième rôle : c est de déterminer le lieu de transfert des risques (TR), c'est-à-dire le lieu à partir duquel sera défini qui du vendeur ou de l'acheteur aura à supporter l'avarie en cas de mauvaise exécution du Commerce International- Les incoterms 2010 Page 2

3 transport. Le lieu de transfert de risque correspond également au lieu de livraison de la marchandise. Les règles Incoterms définissent les obligations de livraison qui incombent, en termes de délai, au vendeur. Exemple : CIP Alger Incoterms 2010 CCI, avec expédition au plus tard de Belgique le... (date au plus tard à indiquer). Dans ce cas, en CIP, la livraison est réputée avoir lieu lors de la remise de la marchandise au premier transporteur, c'est-àdire à sa remise au commissionnaire en Belgique, et non à Alger. Troisième rôle : il concerne la fourniture des documents et des informations. Qui, du vendeur ou de l'acheteur doit fournir quel document? Cette fonction prend toute son importance en ce qui concerne la sûreté. La règle générale de fourniture et, surtout, de responsabilité des informations liées à la sûreté définie par les règles Incoterms est simple. Chacun, le vendeur et l'acheteur, est responsable des informations qui vont lui être utiles, voir A2/B2 et A10/B10 de chaque règle CCI. Les Incoterms ne définissent pas le moment du transfert de propriété, mais seulement le moment du transfert des risques (TR) correspondant à la livraison et du moment du transfert des frais (TF) du vendeur à l acheteur. Ils définissent notamment qui de l'acheteur ou du vendeur doit, éventuellement, supporter l assurance du transport des marchandises. Le contrat d'assurance, les règles Incoterms ne le définissent que dans 2 cas précis, CIP et CIF. Dans tous les autres cas, souscrire une assurance est de la responsabilité de qui supporte le risque. Les incoterms constituent un ensemble de règles mis à jour au fur et à mesure de l'évolution du commerce mondial et qui permettent à l'acheteur et au vendeur de se mettre d'accord rapidement et sans ambiguïté sur les modalités de l échange (contrat). Commerce International- Les incoterms 2010 Page 3

4 Les règles Incoterms évoluant avec le temps, les parties qui les utilisent sont invitées par la Chambre de Commerce Internationale à faire référence à l'année d'édition de la version qu'ils veulent utiliser. Les Incoterms ne sont pas un remède miracle à tous les aspects des opérations de commerce extérieur. Ils ont pour but de régler : la répartition des frais; le transfert des risques. 4) Quand, comment et qui décide du choix de l incoterm? C est au moment de la réalisation du contrat, que l acheteur et le vendeur déterminent ensemble l incoterm qui régira leur transaction en termes d obligations de chacun. Les incoterms ne sont en rien liés à un protocole officiel astreignant leur utilisation en fonction d une situation précise. Le choix de l incoterm se fait par négociation de façon à satisfaire les deux parties et à éviter tout malentendu et différend. 5) Quelles sont les principales nouveautés des incoterms 2010? Depuis le 1er Janvier 2011, les incoterms 2000 sont devenus les incoterms ICC A partir du 1 er janvier 2011, les Incoterms 2010 s appliquent aussi en National car cette version facilite les relations entre Vendeur et Acheteur Les principaux changements par rapport à la version 2000 CCI qui n est plus d application sont: Suppression des incoterms DAF / DES / DEQ / DDU Suppression de la notion de «passage du bastingage». Les contrôles relatifs à la sécurité des marchandises, mesures nécessaires face à la montée du terrorisme international, vont être clarifiés, notamment en ce qui concerne la prise en charge des formalités et des coûts correspondants. Création de 2 nouveaux Incoterms : DAT : Delivered At Terminal ou rendu au Terminal Il remplace le DEQ de 2000 qui disparaît et s applique pour tout mode de transport. DAP : Delivered At Place ou rendu au lieu de destination Commerce International- Les incoterms 2010 Page 4

5 Il remplace les DAF, DES et DDU de la version 2000 qui disparaissent. Confirmations importantes : EXW : à proscrire lorsqu il y a un passage en douane export. FCA : obligation minimum dans les échanges internationaux Les contrôles relatifs à la sécurité des marchandises, qui sont des mesures nécessaires face à la montée du terrorisme internationale vont être clarifiés, notamment en ce qui concerne la prise en charge des formalités et des coûts correspondants. 6) Quel type de vente? Vente au départ : VD Les marchandises voyagent, sur le transport principal, aux risques et périls de l Acheteur Incoterms concernés : EXW, FCA, FAS, FOB, CPT, CIP, CIF, CFR En cas de sinistre durant le transport, l acheteur devra faire le nécessaire auprès du transporteur et/ou de la compagnie «assurance» le cas échéant pour obtenir le remboursement des marchandises manquantes ou abîmées. Vente à l arrivée : VA Les marchandises voyagent, sur le transport principal, aux risques et périls du vendeur Incoterms concernés : DAT, DAP, DDP En cas de sinistre durant le transport, l acheteur devra faire le nécessaire auprès du transporteur et/ou de la compagnie «assurance» le cas échéant pour obtenir le remboursement des marchandises manquantes ou abîmées. Ici, l acheteur ne paie au vendeur que la marchandise en bon état, le vendeur se chargera d obtenir le remboursement du sinistre auprès de l assureur. Commerce International- Les incoterms 2010 Page 5

6 Vente au Départ (VD) Aux risques et périls de l acheteur EXW FCA FAS FOB CPT CIP CIF CFR Vente à l Arrivée (VA) Aux risques et périls du vendeur DAT DAP DDP Afin d éviter toute forme de malentendus entre Vendeur et Acheteur, la fixation du point TF (transfert de frais) et du point TR (transfert de risques) est indispensable. TF correspond à l arrêt de la prise en charge des frais des opérations par le Vendeur. TF correspond au lieu qui suit l incoterm. TR correspond au point de livraison de la marchandise et la reprise du relais par l Acheteur. 7) LES 11 INCOTERMS 2010 Il s'agit de 11 INternational COmmercial TERMS (termes commerciaux internationaux). Si l'assurance n'est pas incluse (par exemple, CFR), alors l'assurance pour le transport est de la responsabilité de l'acheteur ou du vendeur en fonction de celui qui supporte le risque sur la cargaison au moment du transport; dans le cas des termes FOB, CFR et CIF c'est l'acheteur qui supporte les risques et en CIF (comme en CIP d ailleurs) c'est le vendeur qui contracte une assurance marchandises transportées pour le compte de l'acheteur. Groupes Maritimes et Fluviaux Omnimodaux (tous modes de transport) E EXW F FAS et FOB FCA C CFR et CIF CPT et CIP D DAT, DAP et DDP Pour FOB, CIF et CFR, le transfert des risques, donc la livraison, se fait une fois que les marchandises sont mises à bord. La CCI recommande de n utiliser ces règles que si le point de départ et d arrivée sont des ports! Commerce International- Les incoterms 2010 Page 6

7 Les 11 INCOTERMS ICC 2010 sont : - DAT (Delivered At Terminal ou Rendu au Terminal) nouveau! - DAP (Delivered at Place ou Rendu au lieu de Destination) nouveau! - EXW (Ex Works ou à l usine) - FCA (Free Carrier ou Franco transporteur) - FAS (Free Alongside Ship ou Franco le long du navire) - FOB (Free On Board ou Franco à Bod du navire) - CFR (Cost and Freight ou Coût et Fret) - CIF (Cost, Insurance and Freight ou Coût, Fret et Assurance) - CIP (Carriage and Insurance Paid to ou Port et Assurance Payés jusqu à ) - CPT (Carriage Paid to ou Port Payé jusqu à ) - DDP (Delivered,Duty Paid ou Rendu Droits Acquittés) Le transport de marchandises représente une étape cruciale de l import-export mondial. Se lancer dans le choix d un Incoterm, avec tout ce que cela sousentend (documents, transports, assurances, etc.) sans trop maîtriser ces processus, correspond à un gros risque. Il y a lieu de s adresser à un professionnel, le meilleur moyen pour ne pas se tromper. Mnémotechnique Incoterms E F C D Commerce International- Les incoterms 2010 Page 7

8 8) TABLEAU SYNTHÉTIQUE DES OPÉRATIONS PRISES EN CHARGE PAR LE VENDEUR (ou l EXPORTATEUR) et l ACHETEUR (ou l IMPORTATEUR) Type de vente Incoterms de Vente au départ ( V D ) Incoterms de Vente à l Arrivée ( V A ) Situation Départ usine Fret payé par l Acheteur Fret payé par le Vendeur Marchandise rendue dédouanée à destination tous frais payés par le vendeur Incoterms EXW FCA FAS FOB CFR CIF CPT CIP DAT DAP DDP Opérations V V V V V V V V V Chargement usine A V V V V V V V V V V Pré-cheminement A V V V V V V V V V V Douane export A V V V V V V V V V V Manutention départ A A A V V V V V V V V Fret A A A A V V V V V V V Assurance transport A A A A A V A V V* V V Manutention arrivée A A A A A A A A V V V A A A A A A A A V Post acheminement A A A A A A A A A A V Déchargement usine A A A A A A A A A A V V= vendeur A = Acheteur Fret = transport principal V * = non obligatoire Commerce International- Les incoterms 2010 Page 8

9 9) Précisions et remarques importantes EXW s utilise dans les ventes nationales au même titre que CPT, CIP, DAT et DAP Les FCA usine et DDP induisent des opérations de dédouanement et seront donc peu utilisés en national Le point de livraison en FOB, CFR et CIF n est plus le point de passage du bastingage à l entrée du navire mais bien lorsque la marchandise est positionnée «à bord du navire». Cette version 2010 doit permettre aux entreprises d utiliser le FCA plutôt que le FOB, le CPT plutôt que le CFR, le CIP plutôt que le CIF car c est plus intéressant! Acheter dans le groupe des F répond aux besoins de sécurité des gros importateurs notamment les distributeurs. Vendre dans le groupe des C répond aux besoins de service des exportateurs notamment les industriels Les Incoterms s emploient dans toutes les langues. Des termes spécifiques sont utilisés, à savoir : Titre de transport = document attestant de la prise en charge de la marchandise par le transporteur Taux de Fret = prix du transport principal, qui n inclut ni les surcharges, ni d autres frais de chargement Fret = transport principal= transport le plus long sans rupture de charge Omnimodal = tous modes de transport Multimodal = c est transporter une marchandise sans rupture de charge par différents moyens de transport qui se combinent. Liner Terms (conditions de lignes) = c est les frais de chargement ou de déchargement inclus dans le taux de fret en transport maritime. Commerce International- Les incoterms 2010 Page 9

10 10) LES PRINCIPAUX DOCUMENTS SUIVANT L INCOTERM CHOISI Pour les Ventes au Départ (VD, le vendeur doit fournir les documents suivants en fonction de l incoterm du contrat Pour les Ventes à l arrivée (VA), l acheteur doit fournir les documents suivants en fonction de l incoterm du contrat E Facture et liste de D Facture + liste de colisage colisage + document export + titre de transport fret acquitté au point de destination F Idem + documents d exportation + bon de remise au transporteur C Idem + document de DDP Idem + documents transport fret d importation acquitté Remarque importante Le vendeur ne peut, en aucun cas, fournir des documents pour les opérations qui incombent à l acheteur et vice et versa. Douane Export Douane Import Frais documentaires Transport total V A Pré- Fret Post Commerce International- Les incoterms 2010 Page 10

11 11) FRAIS ET RISQUES - INCOTERMS 2010 EXW Pré-acheminement A A Douane export A A Manutention transport principal (chargement) A A Transport principal A A Assurance transport A A Manutention transport principal (déchargement) A A FCA Manutention transport principal (chargement) A A Transport principal A A Assurance transport A A Manutention transport principal (déchargement) A A FAS Manutention transport principal (chargement) A A Transport principal A A Assurance transport A A Manutention transport principal (déchargement) A A Commerce International- Les incoterms 2010 Page 11

12 FOB Manutention transport principal (chargement) Transport principal A A Assurance transport A A Manutention transport principal (déchargement) CFR Commerce International- Les incoterms 2010 Page 12 V A Frais Manutention transport principal (chargement) V V Transport principal V A Assurance transport A A Manutention transport principal (déchargement) A CIF Frais V A Risques A Risques Manutention transport principal (chargement) V V/A Transport principal V A Assurance transport V A Manutention transport principal (déchargement) A A

13 CPT Manutention transport principal (chargement) V V Transport principal V A Assurance transport A A Manutention transport principal (déchargement) A A CIP Manutention transport principal (chargement) V V Transport principal V A Assurance transport V A Manutention transport principal (déchargement) A A DAT Manutention transport principal (chargement) V V Transport principal V V Assurance transport V* V* *non obligatoire Manutention transport principal (déchargement) V V Commerce International- Les incoterms 2010 Page 13

14 DAP Manutention transport principal (chargement) V V Transport principal V V Assurance transport V V Manutention transport principal (déchargement) V V Post-acheminement A A DDP Manutention transport principal (chargement) V V Transport principal V V Assurance transport V V Manutention transport principal (déchargement) V V Douane import V V Post-acheminement V V Commerce International- Les incoterms 2010 Page 14

15 Sources utilisées: publications incoterms 2010 de la CCI- Paris Aoued GHERBI Formateur en commerce international - Bruxelles Ingénieur conseil PME/PMI Commerce International- Les incoterms 2010 Page 15

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie 1 dans le transport international de marchandises : problématique de la garantie La mondialisation consacre le passage d une économie qui fonctionnait essentiellement dans le cadre des Etats Nations à

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS LES INCOTERMS Avertissement! Cet article fait référence aux incoterms, version 2000. Voir : les innovations de la version 2010 des incoterms sur Logistiqueconseil.org Les INCOTERMS (International Commercial

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW La responsabilité unique du vendeur est de mettre la marchandise à la disposition de l'acheteur dans ses locaux. L'acheteur supporte tous les

Plus en détail

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011 Les Nouveaux Export & Trade Finance INCOTERMS 2010 et le Crédit Documentaire.2011 CLIENT LOGO 1 Objet et limites des Incoterms Les Incoterms visent seulement les droits et obligations des parties à un

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 6 Négocier les règles Incoterms 1 QU EST-CE QU UN INCOTERM? Incoterm : contraction d INternational

Plus en détail

INCOTERMS 2010 13.08.2014. Transports internationaux: CE QUE LES INCOTERMS DÉTERMINENT? QUAND LES INCOTERMS SONT-ILS VALABLES?

INCOTERMS 2010 13.08.2014. Transports internationaux: CE QUE LES INCOTERMS DÉTERMINENT? QUAND LES INCOTERMS SONT-ILS VALABLES? Transports internationaux: P.O. box 69 / Chemin des Pommerats 5 CH-2926 Boncourt / Switzerland Tel: 0324951616 / Fax: 0324951615 www.bluesped.ch confirmation@bluesped.ch INCOTERMS 2010 BUT DU COURS Apprendre

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

Partie1 La logistique

Partie1 La logistique Introduction organisation des enseignements en BTS Commerce International peut être calquée sur la réalité d une opération d exportation telle qu elle se déroule dans la réalité de l entreprise. Ainsi,

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POURQUOI EXPORTER? Trouver de nouveaux débouchés après avoir maîtrisé le marché national Accélérer la croissance

Plus en détail

LA DOUANE IMPORT / EXPORT

LA DOUANE IMPORT / EXPORT LA DOUANE IMPORT / EXPORT Les techniques import/export évoluent constamment : il est donc judicieux de valoriser les compétences des opérationnels des services concernés des entreprises de toutes tailles

Plus en détail

Le crédit documentaire. dans tous ses états

Le crédit documentaire. dans tous ses états C1 Le crédit documentaire dans tous ses états Christine CASSIOT Responsable des crédits documentaires Global Transaction Banking Philippe JOHANN Directeur Commercial Commerce International Global Transaction

Plus en détail

Management des Risques des Paiements à l International

Management des Risques des Paiements à l International OBJECTIF Maîtriser les interfaces entre les Règles des Incoterms 2010 du contrat de vente et les instruments de paiement internationaux (Brochure 520 CCI, RUU 600 depuis juillet 2007, RPIS (ISP 98). Connaître

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

Contrat de Vente International (Produits manufacturés destinés à la revente)

Contrat de Vente International (Produits manufacturés destinés à la revente) In accordance with the laws of INTERNATIONAL CHAMBER OF COMMERCE (ICC) Contrat de Vente International (Produits manufacturés destinés à la revente) A. CONDITIONS PARTICULIERES Ces conditions particulières

Plus en détail

Principales Abréviations

Principales Abréviations 204053 Principales Abréviations CCI :. Chambre de Commerce International. CREDOC :.. crédit documentaire. INCOTERMS.international commercial terms. LTA :. Lettre de Transport Aérien. OMC :...Organisation

Plus en détail

TRANSPORT E D I U G Avril 2010

TRANSPORT E D I U G Avril 2010 TRANSPORT GUIDE Avril 2010 Préface Ce guide n'a pas la prétention d'être exhaustif en matière de transport. Il a pour fonction d'apporter des connaissances, et conseils en organisation de transport, aux

Plus en détail

Cliquez sur Consulter le Site Web. Présentation de l ouvrage

Cliquez sur Consulter le Site Web. Présentation de l ouvrage Présentation de l ouvrage Cliquez sur Consulter le Site Web - Droit d'auteur N 739/2015 du 07/04/2014 Tunis, Tunisie -Auteur : SLIM FERJANI -Imprimeur : SOTEPA GRAPHIC -Genre : Commerce et finance Internationale

Plus en détail

22-Paramètres de la session Simulation C.I. 2007 (1) Le présent document vous fournit un ensemble d'informations générales sur votre environnement.

22-Paramètres de la session Simulation C.I. 2007 (1) Le présent document vous fournit un ensemble d'informations générales sur votre environnement. 22-Paramètres de la session (1) Le présent document vous fournit un ensemble d'informations générales sur votre environnement. Paramètres Généraux Pays de référence (*) France Monnaie de référence Euro

Plus en détail

INTERNATIONAL CONSULTANT & SUPPLIERS TO THE WINE & SPIRITS TRADE

INTERNATIONAL CONSULTANT & SUPPLIERS TO THE WINE & SPIRITS TRADE Conditions Générales de Vente Article 1 Sauf stipulation contraire, nos offres s entendent sans engagement. Les ordres reçus ne nous lient qu après notre confirmation. Article 2 Sauf convention contraire,

Plus en détail

Guide du commerce extérieur

Guide du commerce extérieur Guide du commerce extérieur sommaire Mot du Président 6 Introduction 8 I- Les préalables pour réussir à l exportation 10 I-1- Définir une stratégie moderne d analyse et de conquête de marché 11 I-2- Mieux

Plus en détail

Les règles Incoterms ICC 2010 bilingue en/fr

Les règles Incoterms ICC 2010 bilingue en/fr Les règles Incoterms ICC bilingue en/fr Offert par www.international-pratique.com International Pratique - Janvier 2014 Madeleine Nguyen-The Consultante-formatrice en commerce international Edition Janvier

Plus en détail

Les Incoterms et le calcul du prix de vente export

Les Incoterms et le calcul du prix de vente export FICHE RESSOURCE Les Incoterms et le calcul du prix de vente L Incoterm (International Commercial Term) est un langage standardisé conçu par la Chambre de commerce internationale (ICC) pour permettre aux

Plus en détail

L ASSURANCE DES FACULTES. Marchandises Expédiées POURQUOI L ASURANCE DES MARCHANDISES TRANSPORTEES

L ASSURANCE DES FACULTES. Marchandises Expédiées POURQUOI L ASURANCE DES MARCHANDISES TRANSPORTEES Marchandises Expédiées Historiquement, l'assurance Maritime a été longtemps la seule forme d'assurance connue, parce que toutes les opérations commerciales d'envergure étaient réalisées par mer et les

Plus en détail

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES 2010 Arab Tunisian Bank COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES Document offert à titre purement indicatif et consultatif ne représentant en aucun cas un support juridique opposable ni à l ATB ni à quiconque

Plus en détail

Les crédits et encaissements documentaires. Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits et encaissements documentaires. Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits et encaissements documentaires Des instruments de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 3 Les méthodes de paiement dans le commerce international 4

Plus en détail

FICHE 13. L'assurance transport

FICHE 13. L'assurance transport FICHE 13 L'assurance transport 1 Les questions fondamentales sur l'assurance Pourquoi assurer la marchandise? L'assurance transport est recommandée pour pallier l'absence ou l'exonération de responsabilité

Plus en détail

LE COMMERCE EXTERIEUR EN LORRAINE

LE COMMERCE EXTERIEUR EN LORRAINE LE COMMERCE EXTERIEUR EN LORRAINE 10 ème région exportatrice 3 ème rang national pour son solde commercial export positif Environ 3000 entreprises exportatrices Marchés principaux: Allemagne, Espagne,

Plus en détail

www.duranleaulegal.ca

www.duranleaulegal.ca www.duranleaulegal.ca Chili Montréal Cadre législatif APPLICATION, MISE EN OEUVRE: OMC, OMD ALÉ CANADA-CHILI Centaines de lois domestiques PLAN Enjeux critiques Coûts et délais liés au douanes Inscription

Plus en détail

etwork enterprise europe enterprise europe Le petit guide des contrats internationaux

etwork enterprise europe enterprise europe Le petit guide des contrats internationaux etwork enterprise europe enterprise europe 1 Le petit guide des contrats internationaux Les bonnes questions à se poser avant d exporter/de signer un contrat international Sommaire Introduction : L importance

Plus en détail

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits documentaires Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 03 Définition 04 Structures particulières 11 Les documents 15 La lettre de crédit

Plus en détail

Règlement Général Européen

Règlement Général Européen Traduit de l'anglais Règlement Général Européen Version du 6 février 2015 Ratifiée par l Association Française Cotonnière et l Association Cotonnière de Belgique Modifications des articles : 027 058 063

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

SECTION 1 : DOMAINE D APPLICATION

SECTION 1 : DOMAINE D APPLICATION Le présent code d usage a été traduit en différentes langues, en cas de divergence entre les différentes versions, seule la version française fait foi. SECTION 1 : DOMAINE D APPLICATION 1.1 Les Conditions

Plus en détail

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables :

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables : Mai 2005 À l attention des Responsables : B035 Qualité Projets Export Achats Logistique Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le Transport et la Logistique Réglementation du transport... Aérien...

Plus en détail

Chapitre 3 : Le transport international.

Chapitre 3 : Le transport international. I. Les différents moyens de transport. A. Les paramètres à prendre en compte. - La vitesse. Souplesse logistiques. - Le poids. - L encombrement. - La fragilité. - La dangerosité. Souplesse géographique.

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES

CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES CONTRAT DE VENTE INTERNATIONALE Produits manufacturés B. CONDITIONS GENERALES Art. 1 Généralités 1.1 Ces Conditions Générales ont été élaborées afin d'être appliquées avec les Conditions Particulières

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D

MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D Système d Information et de Gestion Automatisée des Douanes 1 INTRODUCTION MASQUE PRINCIPAL SAISIE DECLARATION - Année agrément - Numéro agrément - Nom

Plus en détail

MIEUX VENDRE A L EXPORT

MIEUX VENDRE A L EXPORT AFFACTURAGE 10 Questions MIEUX VENDRE A L EXPORT 10 Réponses Avant-propos François HUWART Secrétaire d Etat au Commerce Extérieur Avant-Propos Les exportations françaises sont, pour moitié, le fait de

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

développement commercial France et International, organisation, conduite de changement Commerce international PROFORMALYS GROUPE PROFORMALYS

développement commercial France et International, organisation, conduite de changement Commerce international PROFORMALYS GROUPE PROFORMALYS Formation, Conseil, Recrutement, Coaching, Suivi développement commercial France et International, organisation, conduite de changement Commerce international PROFORMALYS GROUPE PROFORMALYS Notre philosophie

Plus en détail

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL Dans les opérations de commerce international, il ne suffit pas de vendre. Encore faut-il être payé. Cette vérité première se doit d'être

Plus en détail

"TRANSPORT MULTIMODAL ET LOGISTIQUE"

TRANSPORT MULTIMODAL ET LOGISTIQUE 31 décembre 2004 Original: FRANCAIS "TRANSPORT MULTIMODAL ET LOGISTIQUE" Synthèse du matériel pédagogique préparé aux fins d'un atelier de sensibilisation et d'information, dans le cadre d'un projet régional

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var France Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var France Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2008 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

TRANSPORT ET LOGISTIQUE

TRANSPORT ET LOGISTIQUE TRANSPORT ET LOGISTIQUE I. La Logistique intégrée Définition: La logistique est un terme qui vient du vocabulaire militaire, c'est l'art de combiner tous les moyens de transport de ravitaillement et de

Plus en détail

Sélection et utilisation des Incoterms dans les entreprises exportatrices québécoises

Sélection et utilisation des Incoterms dans les entreprises exportatrices québécoises Sélection et utilisation des Incoterms dans les entreprises exportatrices québécoises Nicolas HIEN CGI nicolas.hien@cgi.com Gilbert LAPORTE Chaire de recherche du Canada en distributique, HEC Montréal,

Plus en détail

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme :

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme : Le règlement N 07 01 du 09/01/2007, relatif aux règles applicables aux transactions courantes avec l étranger et aux comptes devises a modifié et remplacé les règlements n 91 12 relatif à la domiciliation

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2014 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen E6 - Gestion des opérations d import-export U61 Montage des opérations d'import-export Durée : 4 heures

Plus en détail

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque.

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque. glossaire Accessibilité financière Le coût d un traitement par rapport au revenu de la population. dans cette enquête, le salaire journalier minimum d un employé non-qualifié du secteur public est comparé

Plus en détail

Le Master est ouvert aux titulaires d une L3 (BAC+3) ou équivalent dans les disciplines de sciences économiques et de gestion ou en droit.

Le Master est ouvert aux titulaires d une L3 (BAC+3) ou équivalent dans les disciplines de sciences économiques et de gestion ou en droit. En collaboration avec l Office National du Commerce (ONAC), l Université Ouaga II et EENI GLOBAL BUSINESS SCHOOL, SL. Tarragona, Espagne, propose une formation à distance intitulée Master en Commerce International,

Plus en détail

Conditions générales de vente et de livraison 2014 Knapzak Benelux BV Kraaivenstraat 36-09 5048 AB Tilburg (Pays-Bas)

Conditions générales de vente et de livraison 2014 Knapzak Benelux BV Kraaivenstraat 36-09 5048 AB Tilburg (Pays-Bas) Conditions générales de vente et de livraison 2014 Knapzak Benelux BV Kraaivenstraat 36-09 5048 AB Tilburg (Pays-Bas) Article 1. Dispositions générales 1.1. Les présentes conditions s appliquent à toutes

Plus en détail

Mondial Manager. Simulation de Commerce International. Manuel du participant

Mondial Manager. Simulation de Commerce International. Manuel du participant Manuel du participant Table des matières Mondial Manager Introduction... 3 Votre Entreprise... 4 Situation initiale de l entreprise... 6 Paramètres de la session...6 Etudes Générales...6 Etudes Export...7

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 STAFF MANAGEMENT - ECOLE PRIVEE DE FORMATION PROFESSIONELLE STAFF Management CATALOGUE FORMATION 2015 STAFF Management FORMATIONS LANGUES - FORMATIONS DIPLÔMANTES - FORMATIONS POUR ENTREPRISE (Perfectionnement

Plus en détail

Questionnaire assurances des marchandises transportées par voie maritime, terrestre ou aérienne

Questionnaire assurances des marchandises transportées par voie maritime, terrestre ou aérienne Ce questionnaire a pour objet de renseigner l Assureur sur le risque à garantir. Les réponses apportées aux questions posées ci-après ainsi que les documents à fournir serviront de base à l établissement

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES SOUS - MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-111 GENERALITES I. INTERVENANTS OU ACTEURS II. PRESENTATION DU CALCUL DES DROITS ET TAXES ET DE LA DETERMINATION DES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

Diplôme d'université Méthodologie de l'importation

Diplôme d'université Méthodologie de l'importation Institut Supérieur des Sciences & Techniques - INSSET de Saint-Quentin Responsable Frédéric GAUTHIER Diplôme d'université Méthodologie de l'importation OBJECTIF Cette formation, de courte durée (équivalent

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.24/2002/7 6 février 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de

Plus en détail

EVALUATION DU COEFFICIENT DE PASSAGE CAF-FAB CAS DU MAROC

EVALUATION DU COEFFICIENT DE PASSAGE CAF-FAB CAS DU MAROC Séminaire régional sur les statistiques du commerce international 12-16 Mai 2014, Addis-Abeba, Ethiopie EVALUATION DU COEFFICIENT DE PASSAGE CAF-FAB CAS DU MAROC Présenté par: Mounir RHANDI Contribution:

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 3 La Méthodologie Import à retenir Pas d importation sans une bonne méthodologie.

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

NOTE SUR LE TRANSIT LA DECLARATION EN DETAIL

NOTE SUR LE TRANSIT LA DECLARATION EN DETAIL NOTE SUR LE TRANSIT Le transit consiste au dédouanement des marchandises au port pour des sociétés d import export, des particuliers Il s agit d enlever une marchandise sous l emprise de la douane par

Plus en détail

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises?

Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Protéger votre entreprise Comment protéger mon entreprise face aux risques liés au transport des marchandises? Assurance des marchandises transportées Quels sont les risques pour vos marchandises en cours

Plus en détail

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com

COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES. www.degonde.com COURTIERS D ASSURANCES MARITIMES & TRANSPORTS RISQUES D ENTREPRISES Police d assurance datant de 1772 Le nom de DEGONDE est associé à l'assurance Maritime et Transports depuis quatre générations, à Bordeaux

Plus en détail

Qu'est ce que l'assurance Transport?

Qu'est ce que l'assurance Transport? Qu'est ce que l'assurance Transport? L'Assurance Transport, c'est la couverture des marchandises ou facultés contre les risques de transports tant aérien, fluvial, maritime que terrestre. Quand doit-on

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ARTICLE PREMIER - Champ d'application Les présentes conditions générales de vente constituent le socle de la négociation commerciale et s'appliquent sans réserve et en priorité

Plus en détail

www.tscofppt.com Royaume du Maroc Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Manuel de Travaux Pratiques

www.tscofppt.com Royaume du Maroc Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Manuel de Travaux Pratiques Royaume du Maroc Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Manuel de Travaux Pratiques Secteur : Administration, Gestion & Commerce Filière : TSC Module : Paiement et financement

Plus en détail

QCM Commissionnaire 2010

QCM Commissionnaire 2010 QUESTIONNAIRE A CHOIX MULTIPLES QUESTION N : 1 7 personnes décident de s'associer et de créer une société anonyme de transports, le capital de cette SA (société anonyme) sera au minimum de: a - 2 500 actions

Plus en détail

Etat au 1 er octobre 2009. Guide lettre de voiture CIM (GLV-CIM)

Etat au 1 er octobre 2009. Guide lettre de voiture CIM (GLV-CIM) Etat au 1 er octobre 2009 Guide lettre de voiture CIM (GLV-CIM) Applicable à partir du 1 er juillet 2006 2009-10-01 Suppléments Supplément n o Applicable à partir du 1 2007-06-01 2 2008-07-01 3 2009-07-01

Plus en détail

Catalogue des formations internationales 2015

Catalogue des formations internationales 2015 Catalogue des formations internationales 2015 Gagner en compétences Mobiliser ses RH CALENDRIER DES FORMATIONS INTERNATIONALES Page CCI 18 CCI 28 CCI 36 CCI 37 CCI 41 CCI Centre 45 STRUCTURER SON APPROCHE

Plus en détail

Cette compensation peut par conséquent être inférieure à vos attentes.

Cette compensation peut par conséquent être inférieure à vos attentes. DHL CARGO INSURANCE DÉTENDEZ-VOUS. VOUS ÊTES ENTRE DE BONNES MAINS Bénéficiez-vous d'une couverture intégrale? Dans le cadre des conventions internationales, les expéditeurs et les transporteurs de fret

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime»

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» ANNEXE IV ter SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» Explication : S = AEO Security certification C = AEO Customs certification F = AEO Full certification Agent maritime : l agent maritime

Plus en détail

Chapitre 4 : La douane.

Chapitre 4 : La douane. Chapitre 4 : La douane. I) Les fonctions de la douane. En France, l administration des Douanes est représentée par la DGDDI (Direction des douanes et droits indirects) qui dépend du ministère de l économie.

Plus en détail

La vente à l export. CCI Centre International Cercle des exportateurs. Chartres, le 17 avril 2012

La vente à l export. CCI Centre International Cercle des exportateurs. Chartres, le 17 avril 2012 La vente à l export CCI Centre International Cercle des exportateurs Chartres, le 17 avril 2012 Christophe Héry avocat au Barreau de Paris chery@lmtavocats.com 1 Introduction Cadre de l étude : vente (exclusion

Plus en détail

EXPORT : Quelques questions à se poser. Calcul du prix de vente export. Puis-je consacrer du temps et du personnel?

EXPORT : Quelques questions à se poser. Calcul du prix de vente export. Puis-je consacrer du temps et du personnel? EXPORT : Quelques questions à se poser Ai-je un produit commercialisable à l'étranger? Mes produits peuvent-ils s exporter, correspondent-ils à un besoin réel et quels arguments puis-je présenter pour

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : MARCHANDISES TRANSPORTEES

QUESTIONNAIRE : MARCHANDISES TRANSPORTEES Pc d activité de Chesnes Ouest Pc d activité 12 de Chesnes MadridOuest 12 38070 MadridSAINT QUENTIN FAAVIER 38070 SAINT. QUENTIN +33 [0]4 74 FAAVIER 93 03 03. +33 Fax [0]4 +33 74 93 [0]4 0374 0393 10 03

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) DE PALMELIT POUR LE MATERIEL VEGETAL DE PALMIER A HUILE CIRAD

CONDITIONS GENERALES DE VENTE (CGV) DE PALMELIT POUR LE MATERIEL VEGETAL DE PALMIER A HUILE CIRAD Planting Material Solutions for the Tropics 2214 Bd de la Lironde Bât 14 Parc Agropolis 34980 Montferrier sur Lez - France Tel +33 (0)4 67 45 79 25 Fax +33 (0)4 67 41 27 71 CONDITIONS GENERALES DE VENTE

Plus en détail

Export & Trade Finance. Rapport de stage

Export & Trade Finance. Rapport de stage Export & 2014 Trade Finance Ce rapport de stage tente d exposer d une manière simple les principaux instruments de financement et de garantie pouvant être utilisés par les entrepreneurs dans le commerce

Plus en détail

JJ Mois Année. Présentation. «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires.

JJ Mois Année. Présentation. «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires. JJ Mois Année Présentation «Crédits Documentaires : RUU600» La nouvelle version des RUU relatives aux Crédits Documentaires Michèle FLAMEN 2 Pourquoi une révision des RUU? Améliorer l efficacité du crédit

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

SERVICES INTERNATIONAUX

SERVICES INTERNATIONAUX SERVICES INTERNATIONAUX LA LETTRE DE CRÉDIT DOCUMENTAIRE GUIDE PRATIQUE TABLE DES MATIÈRES DÉFINITION SOMMAIRE DE LA LETTRE DE CRÉDIT...................................2 AVANTAGES DE LA LETTRE DE CRÉDIT...........................................3

Plus en détail

Droit et pratique du credit documentaire

Droit et pratique du credit documentaire Carlo Lombardini Droit et pratique du credit documentaire Deuxieme edition entierement revue et augmentee Helbing & Lichtenhahn Bale Geneve Munich 2000 Liste des abreviations XVII Chapitre I Introduction

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Mini guide des documents à l'export Douanes Certificat d origine Carnet ATA Visa Édition 2013-2014

Mini guide des documents à l'export Douanes Certificat d origine Carnet ATA Visa Édition 2013-2014 Mini guide des documents à l'export Douanes Certificat d origine Carnet ATA Visa Édition 2013-2014 Mini guide des documents à l export - 01 Mini guide des documents à l export Sommaire Introduction 1.

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE L UNION FAIT LA FORCE AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE Confiance mutuelle, meilleurs processus douaniers, optimalisation du contrôle interne, avantage concurrentiel sont des mots qui sonnent bien? Alors lisez

Plus en détail

Guide de l exportateur

Guide de l exportateur Guide de l exportateur Programme de Vérification des Importations GSIT Version 02 Mai 2009 SOMMAIRE 1.- GLOSSAIRE 2.- PRESENTATION BIVAC BUREAU VERITAS 3.- LE PVI 4.- PROCEDURE GENERALE 5.- L INSPECTION

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée.

Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée. Proposition de prix ferme. Réservation immédiate. Réponse instantanée. SEND 208.5 Traitez vos ordres de transport aérien, import et export, plus rapidement que jamais. Obtenir une cotation, confirmer une

Plus en détail