Claire NOEL Directeur Scientifique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Claire NOEL Directeur Scientifique"

Transcription

1 Bureau d é études en océanographie acoustique SEMANTIC TS Sanary (Var) Claire NOEL Directeur Scientifique Docteur Ingénieur Opérateur sonar Capitaine 200 Plongeur PRO - Modélisation - Traitement du signal - Instrumentation - Logiciels - Mesures in-situ depuis 1993

2 Bureau d é études en océanographie acoustique Utilise le son pour inférer le milieu marin. Lutte Sous-Marine Guerre des Mines Océanographie opérationnelle Spécialisé en Acoustique Sous-marine et en Traitement du Signal

3 Bureau d é études en océanographie acoustique Nouveaux outils de monitoring des petits fonds aquatiques D4S/MRIS from DGA - Agence de l Eau RMC

4 Monitoring acoustique de l environnement Si produire des cartes précises des fonds marins est un challenge Assurer leur reproductibilité est encore plus complexe = Condition requise : c est l évolution entre deux cartes qui fournit des informations pertinentes pour qualifier les changements SEMANTIC TS développe et met en œuvre depuis 2001 des techniques de monitoring des fonds aquatiques, utilisant la fusion des données multi-capteurs Axes de développement R&D de SEMANTIC TS: 1. Fusion de données (5 ) à partir de différents capteurs et fréquences & classification acoustique de la nature des fonds 2. Design de plate-formes de sondage légères (2 ) Ces méthodes sont à présent accessibles à la fois aux organismes militaires et au monde civil Besoin de cartes précises pour le Monitoring

5 Monitoring acoustique de l environnement : principe 250 khz 38 khz 200 khz 450 khz 900 khz Petites unités océanographiques dédiées Side scan sonar et interféromètre, ou multi-faisceaux disposer de l imagerie sonar et en même temps la topographie fine Méthode de détection et de monitoring (Vertical Acoustic monitoring) Echo sondeur scientifique (SIMRAD ES60) Capteurs complémentaires : caméra acoustique, sondeur de sédiment, magnétomètre... Ces systèmes, fonctionnent à différentes fréquences, et apportent des informations complémentaires sur le milieu marin. comme pour le corps humain : scanner, IRM, radio, prélèvement Principe de la fusion

6 Plate-formes légères pour l acquisition multi-capteurs Mise au point d un mini-navire océanographique Petit navire océanographique spécialement dédié aux sondages des fonds marins La plus haute technicité Les raisons : Accès aux très faibles fonds (30 cm de tirant d eau) Accès aux infrastructures (port, calanques étroites) Précision du levé (grande manoeuvrabilité) Vitesse d intervention Coût Le SEMANTIC : Navire professionnel équipé Capable de délivrer l électricité dont il a besoin pour alimenter les appareils de mesures Cabine et protections amovibles Réseau Internet à bord! Plate-formes légères

7 Positionnement dynamique précis du navire Centrale d attitude inertielle CODA Octopus couplée à 2 GPS RTK centimétriques Utilisation de sonars de nouvelle génération ping rate élevé haute résolution Principe de la fusion

8 Acquisition & fusion multi-capteurs Développement d un logiciel «Chef d orchestre» : son rôle : cadencer les mesures : acquisitions, communications, enregistrements Développement d un SIG spécifique intégrant le traitement des différentes données acoustiques le géo-référencement (même centrale d attitude), avec même base-temps la fusion de leurs informations Principe de la fusion

9 Plate-formes de sondage très légères Plate-formes légères

10 450 m Objectif : création d une digue Hauteur digue 17 m Monitoring bathymétrique

11 Monitoring bathymétrique

12

13 Observation des blocs, des chaînes mères

14 Développement du SACLAF SIVA SACLAF = Système Acoustique de CLAssification des Fonds Logiciel de Classification

15 Développement du SACLAF SIVA Monitoring 1. Bathymétrie 2. CLASS : CLAssification of Sédiments Superficiels Sediments 3. Module poisson Logiciel de Classification 4. DIVA : Végétation sous-marine

16 Logiciel de Classification

17 Logiciel de Classification

18 Logiciel de Classification

19 Monitoring poissons Monitoring des végétations : échographie 3D Monitoring des sédiments : avant /après tempête Résultats

20 SEMANTIC TS propose : Moyens d essais & Capacité d accueil 2 navires professionnels Accès à la mer (quai & logistique) Locaux : garage, plongée sous-marine, compresseur, cuve Salle de réunion, bureaux 4 opérateurs sonars 5 plongeurs Pro 2 marins Pro Expérimentations en mer & Méthodes pour le monitoring des fonds marins Fusion de données acoustiques depuis 2007 : Bathymétrie 3D (topographie sous-marine) Rugosité bathymétrique (information sur la végétation) Imagerie Sonar latéral (réflectivité du fond : végétation et nature du fond) Végétation : présence/absence DIVA méthode Sédiment classification information CLASS méthode Géo-référencement des ressources halieutiques FISH méthode Expertise : ASM & Traitement du signal

21 Merci de votre attention! 1142 Chemin St Roch Sanary sur mer Phone: web:

22 Fusion de données

Les systèmes sous-marins de l existant au nouvel HROV Ariane

Les systèmes sous-marins de l existant au nouvel HROV Ariane Les systèmes sous-marins de l existant au nouvel HROV Ariane Jan Opderbecke A.G. Allais, M.E. Bouhier, V. Ciausu, P. Jaussaud, A. Peuch, E.Raugel, P. Simeoni Unité des Systèmes sous-marins Quel engin pour

Plus en détail

Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» Litto3D Finistère V. 20140923

Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» Litto3D Finistère V. 20140923 Fichier README associé au produit «partie maritime fusionné» V. 20140923 Référence à consulter : Spécifications techniques Litto3D - v 1.0 (http://www.shom.fr/les-activites/projets/modelenumerique-terre-mer/applications-possibles/)

Plus en détail

La détection en mer sous la surface pendant l accident de Deepwater Horizon

La détection en mer sous la surface pendant l accident de Deepwater Horizon La détection en mer sous la surface pendant l accident de Deepwater Horizon Richard Camilli Woods Hole Oceanographic Institution Dept of Applied Ocean Physics and Engineering Deep Submergence Laboratory

Plus en détail

Société de Geo-engineering

Société de Geo-engineering Gestion de la maintenance des réseaux le géoréférencement inertiel direct, technologie automatisée d'acquisition d'objets 2D / 3D vers les SIG Société de Geo-engineering Activité d'expertise et d'ingénierie

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Moyens mis en œuvre pour la cartographie du plateau continental Guide général

Moyens mis en œuvre pour la cartographie du plateau continental Guide général 1 Département Dynamiques de l'environnement Côtier (DYNECO) 2 Département Géosciences Marines (GM) Claire ROLLET 1 (Responsable Action) Cécile BRETON 2 Benoît LOUBRIEU 2 Catherine SATRA LE BRIS 2 RST/IFREMER/DYNECO/AG/10-09/CR

Plus en détail

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du

Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du Les sciences de l ingénieur appliquées à la prise en charge du cancer : enjeux et opportunités Début de cartographie des enjeux cliniques et technologiques gq Jean-François MENUDET, Cluster I-Care Cartographie

Plus en détail

«Acquisition de mesures, Fusion de données multi-capteurs, et Traitement du signal/image pour l Automatisation de machines

«Acquisition de mesures, Fusion de données multi-capteurs, et Traitement du signal/image pour l Automatisation de machines «Acquisition de mesures, Fusion de données multi-capteurs, et Traitement du signal/image pour l Automatisation de machines Description entreprise - fondée en 2009, capital 245k, basé à Clermont-Ferrand

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

en Architecture Navale

en Architecture Navale Cursus Cursus d application en Architecture Navale pour les Ingénieurs de l Armement d application des Polytechniciens école Nationale Supérieure de Techniques Avancées Bretagne www.ensta-bretagne.fr L

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

Les activités du pôle géodésie du SHOM et les références verticales maritimes (Projet BATHYELLI)

Les activités du pôle géodésie du SHOM et les références verticales maritimes (Projet BATHYELLI) Les activités du pôle géodésie du SHOM et les références verticales maritimes (Projet BATHYELLI) Gwenaële Jan, Gaël André, Raphaël Legouge, Yves-Marie Tanguy SHOM 03/04/2013 JIST, 1 - Activités du pôle

Plus en détail

GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS

GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS Thierry.Chapuis@cnes.fr 08/04/2014 1 EVOLUTION DU SYSTÈME GNSS 1995-2005 2005-2014 2014 GPS GNSS-1 GNSS-2 GLONASS Pas de garantie de service Dégradation

Plus en détail

Catalogue Produits. Version 1

Catalogue Produits. Version 1 Catalogue Produits Version 1 A propos d Actisense INTRODUCTION Interfaces et Sondes intelligentes Actisense. Des solutions plus intelligentes qui ont un sens. Actisense est synonyme d excellence dans le

Plus en détail

StructureMap. Addendum HDS Gen 2. Visualiser des données de StructureMap

StructureMap. Addendum HDS Gen 2. Visualiser des données de StructureMap StructureMap Addendum HDS Gen 2 StructureMap est un outil qui vous permet de superposer les retours d'ondes du sondeur SideScan sur la carte, vous offrant ainsi une vue d'ensemble de la structure sous-marine

Plus en détail

QPS. acquérir, traiter, visualiser, partager. QINSy. Qimera. Fledermaus. Qastor. Le spécialiste des données géospatiales marines

QPS. acquérir, traiter, visualiser, partager. QINSy. Qimera. Fledermaus. Qastor. Le spécialiste des données géospatiales marines QPS acquérir, traiter, visualiser, partager QINSy Un logiciel, plusieurs applications Qimera Post-traitement hydrographique avancé Fledermaus Plus qu une simple image Qastor Un contrôle global Le spécialiste

Plus en détail

Projet Barrage-Usine de

Projet Barrage-Usine de Maquette numérique 3D Projet Barrage-Usine de Conflan Partenaires du projet SOMMAIRE I- Contexte du projet 1/ Etude cartographique du site 2/ Enjeux du projet II- Acquisition et traitement des données

Plus en détail

CROISIERE ALOR ET LES ILES DE LA SONDE A150517 DU 17 AU 29 MAI 2015 (35 plongées minimum)

CROISIERE ALOR ET LES ILES DE LA SONDE A150517 DU 17 AU 29 MAI 2015 (35 plongées minimum) CROISIERE ALOR ET LES ILES DE LA SONDE A150517 DU 17 AU 29 MAI 2015 (35 plongées minimum) Cette croisière unique de 12 nuits effectue un parcours entre les mers de Flores et de Sawu. C est l occasion de

Plus en détail

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers

La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Symposium on Innovation and Technology in The Phosphate Industry - SYMPHOS May 6-10, 2013 Agadir, Marocco La surveillance appliquée à la gestion des risques géotechniques miniers Méthodes et Technologies

Plus en détail

CAMPAGNE ROMANCHE 3 Le Noroit

CAMPAGNE ROMANCHE 3 Le Noroit Laboratoire de Physique des Océans IFREMER / CNRS / UNIVERSITE DE BRETAGNE OCCIDENTALE CAMPAGNE ROMANCHE 3 Le Noroit (27 octobre - 15 novembre 1994) Mouillages de courantométrie Données CTD Courantométrie

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino

Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices. 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Les données spatiales dans l OSR : base de données, métadonnées et géowebservices 24 sept. 2013, Irstea Lyon Guillaume Fantino Action 11 : Gestion de la base de données spatiales de l OSR Action 12 : Valorisation

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

N. Paparoditis, Laboratoire MATIS

N. Paparoditis, Laboratoire MATIS N. Paparoditis, Laboratoire MATIS Contexte: Diffusion de données et services locaux STEREOPOLIS II Un véhicule de numérisation mobile terrestre Lasers Caméras Système de navigation/positionnement STEREOPOLIS

Plus en détail

From research to application: scenario for the French Forestry Office

From research to application: scenario for the French Forestry Office FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France From research to application: scenario for the French Forestry Office Anne JOLLY, Alexandre

Plus en détail

Ponts, Tunnels, Aéroports et Grandes Infrastructures

Ponts, Tunnels, Aéroports et Grandes Infrastructures Ponts, Tunnels, Aéroports et Grandes Infrastructures Gestion de la Maintenance et Optimisation des Coûts Evaluation Non Destructive des Propriétés Résiduelles des Matériaux Surveillance des Intrusions

Plus en détail

Méthodologie d intégration d antennes sur systèmes complexes

Méthodologie d intégration d antennes sur systèmes complexes Méthodologie d intégration d antennes sur systèmes complexes Exemple d utilisation de CST Microwave Studio Workshop CST Rennes 20 mars 2012 IETA Grégory Landouer Plan Présentation du contexte Démarche

Plus en détail

Changement du trait de côte et images satellites. Tempêtes 2014, plage de la Salie, côte atlantique française

Changement du trait de côte et images satellites. Tempêtes 2014, plage de la Salie, côte atlantique française Les tempêtes L expert Avec la crise climatique, les rivages subissent plus durement les assauts de la mer et les crues de fleuves. Pour anticiper et prévenir des risques d érosion et d inondation, il est

Plus en détail

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité .FOR Inventaire et suivi forestier de qualité FOR : l atout pour la gestion de votre patrimoine forestier 2 1. Présentation de.for Créé en 2010,.FOR est une association d'entreprises belges soutenues par

Plus en détail

Drenec : le partenaire idéal

Drenec : le partenaire idéal Drenec : le partenaire idéal 02/02/2004 1 Drenec : le partenaire idéal Chalutier de haute mer construit en Hollande en 1963 Armé à la pêche en Islande et dans le Labrador à Concarneau jusqu en 1978 Converti

Plus en détail

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit P-14V1 MÉTHODE DE MESURE DU DÉBIT D UN EFFLUENT INDUSTRIEL EN CANALISATIONS OUVERTES OU NON EN CHARGE 1. Domaine d application Cette méthode réglemente la mesure du débit d un effluent industriel en canalisations

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals

Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Projet Optiperf : les ressources du calcul parallèle à destination des architectes navals Pierre-Michel Guilcher, Olivier Payen, Aurélien Drouet, Erwan Jacquin Plan de l exposé Contexte général Définition

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

Catalogue Produits. 2011 v1

Catalogue Produits. 2011 v1 Catalogue Produits 2011 v1 A propos d Actisense INTRODUCTION Interfaces et Sondes intelligentes Actisense. Depuis plusieurs années Actisense est synonyme d excellence dans le domaine des sondes intelligentes,

Plus en détail

Le Scanner 3D Dynamique

Le Scanner 3D Dynamique Le Scanner 3D Dynamique Présentation & Références 2015 Page 1 / 9 1. Présentation Techniques Topo, est une société de Géomètres Experts créée en 1964 comptant aujourd hui près de 120 collaborateurs répartis

Plus en détail

A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique

A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique A la découverte du Traitement des signaux audio METISS Inria Rennes - Bretagne Atlantique Les conférences scientifiques au Lycée Descartes Imagerie médicale et neuronavigation par Pierre Hellier Le respect

Plus en détail

Présentation du M2 SIC : Systèmes Informatiques et Applications Marines

Présentation du M2 SIC : Systèmes Informatiques et Applications Marines Présentation du M2 SIC : Systèmes Informatiques et Applications Marines Jean-Philippe Babau (resp. M2 SIAM) http://dept-info.univ-brest.fr/master2_siam.php http://labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/

Plus en détail

Laboratoire d Informatique, de Traitement de l Information et des Systèmes EA 4108. 3 établissements T. Paquet D. Olivier T. Lecroq A.

Laboratoire d Informatique, de Traitement de l Information et des Systèmes EA 4108. 3 établissements T. Paquet D. Olivier T. Lecroq A. Laboratoire d Informatique, de Traitement de l Information et des Systèmes EA 4108 3 établissements T. Paquet D. Olivier T. Lecroq A. Benshrair 7 équipes Disciplines 27-61, 25-26-43-64 L. Heutte DocApp

Plus en détail

Better data. Better decisions. La carière digitale, nouvel outil de suivi et de gestion de l exploitation

Better data. Better decisions. La carière digitale, nouvel outil de suivi et de gestion de l exploitation Better data. Better decisions. La carière digitale, nouvel outil de suivi et de gestion de l exploitation CIGO Juin 2015 Nous vivons dans un environnement digital De nombreux éléments personnels ou professionnels

Plus en détail

Catalogue Audit «Test Intrusion»

Catalogue Audit «Test Intrusion» Catalogue Audit «Test Intrusion» Ne plus imaginer son niveau de sécurité : Le mesurer! À CHACUN SON APPROCHE! 1. par un «Scénario» L objectif est de réaliser un scénario d attaque concret de son Système

Plus en détail

Solutions de Cybersécurité Industrielle

Solutions de Cybersécurité Industrielle Solutions de Cybersécurité Industrielle Automation Informatique Industrielle M2M www.factorysystemes.fr Notre mission «Mettre au profit de nos clients des secteurs de l industrie, du transport et des infrastructures

Plus en détail

Le levé topographique haute densité par scanner laser 3D appliqué au génie côtier : l exemple du suivi des digues du port de Bayonne

Le levé topographique haute densité par scanner laser 3D appliqué au génie côtier : l exemple du suivi des digues du port de Bayonne Xèmes Journées Nationales Génie Côtier Génie Civil, 14-16 octobre 2008, Sophia Antipolis Le levé topographique haute densité par scanner laser 3D appliqué au génie côtier : l exemple du suivi des digues

Plus en détail

Service hydrographique du Canada

Service hydrographique du Canada Service hydrographique du Canada LIGNES DIRECTRICES GESTION DE LEVÉS HYDROGRAPHIQUES PRÉFACE L avènement du positionnement par satellite, des systèmes de sondage multi transducteurs et multifaisceaux et

Plus en détail

Cours de Tables / Ordinateur - 1

Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 2 Cours de Tables / Ordinateur - 3 Ordinateurs de Plongée Introduction Principe de Fonctionnement Avantages et inconvénients Les différents

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS

LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS LES GEOCUBES RÉSEAU DE CAPTEURS GÉOLOCALISÉS ign.fr 01. DESCRIPTION DESCRIPTION MODULE GPS Module GPS mono-fréquence, faible coût TRÈS FAIBLE CONSOMMATION PORTÉE

Plus en détail

Les Affaires Medicales

Les Affaires Medicales Les Affaires Medicales 1 Les tendances du marché français 2014 Introduction Real Life Sciences met à votre disposition des études autour des métiers niches de l industrie pharmaceutique. Concernant les

Plus en détail

INTRODUCTION AU PILOTAGE D UN VÉHICULE AUTONOME

INTRODUCTION AU PILOTAGE D UN VÉHICULE AUTONOME Deuxième partie : introduction. 137 INTRODUCTION AU PILOTAGE D UN VÉHICULE AUTONOME I. OBJET ET ENJEUX DE L ÉTUDE. La conception des véhicules automatisés, ou robots mobiles, à roues est un domaine de

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Mobilité du trait de côte et cartographie historique

Mobilité du trait de côte et cartographie historique Mobilité du trait de côte et cartographie historique 1 Frédéric POUGET Université de La Rochelle UMR 6250 LIENSS (Littoral Environnement et SociétéS) Colloque Les littoraux à l heure du changement climatique

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

janv-10 janv-11 oct-10 juil-11 juil-10 avr-11 avr-10

janv-10 janv-11 oct-10 juil-11 juil-10 avr-11 avr-10 13 Mars 2015 oct-07 janv-08 avr-08 juil-08 oct-08 janv-09 avr-09 juil-09 oct-09 janv-10 avr-10 juil-10 oct-10 janv-11 avr-11 juil-11 oct-11 janv-12 avr-12 juil-12 oct-12 janv-13 avr-13 juil-13 oct-13 janv-14

Plus en détail

QPS. QINSy Logiciel d'acquisition et de traitement des données maritime

QPS. QINSy Logiciel d'acquisition et de traitement des données maritime QPS acquérir, traiter, visualiser, partager QINSy Logiciel d'acquisition et de traitement des données maritime Fledermaus Logiciel de visualisation et d'analyse de données 4D Qastor Pilotage maritime et

Plus en détail

Master SIG. de Terrain

Master SIG. de Terrain Master SIG Modèles Numériques de Terrain version 1.6 1.5 Modèles Numériques Cours MNTde Terrain page 1 Table des matières Définition et représentation des MNTs Génération des MNTs Données altimétriques

Plus en détail

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures)

UV 1.4 : Bibliographie (20 heures) UV 2.4 Découverte de systèmes (60 heures) UV 3.4 Conception en phase avant-projet (60 heures) [ Les projets ] Semestre 1 UV 1.4 : Bibliographie (eures) L étude bibliographique est abordée comme un exercice de recherche : lecture puis synthèse de documents techniques et scientifiques. Les objectifs

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001)

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) 1. Présentation du GPS Le GPS (Global Positionning System=système de positionnement

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation Nicolas Talaska, Anthony Guinchard Juin 2014 1 Table des matières 1. Contexte

Plus en détail

Décret DT / DICT le Rôle du Géomètre-Expert

Décret DT / DICT le Rôle du Géomètre-Expert Décret DT / DICT le Rôle du Géomètre-Expert Expérimentation de l Observatoire Régional Midi-Pyrénées Intervenant : P Bezard-Falgas,Géomètre expert Président de la Commission Information géographique Les

Plus en détail

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique.

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique. ORTHOPHOS XG 3 DS Systèmes de radiographie l accès facile à la panoramique numérique. Conception clichés panoramiques avec technologie XG. technique et design en harmonie. fiable économique 1 Profitez

Plus en détail

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée L utilisation du lidar terrestre en foresterie Richard Fournier Département de géomatique appliquée Problématique Inventaire traditionnel : photographie aérienne imagerie satellitaire relevés manuels sur

Plus en détail

Les Enjeux de l'agriculture de Précision

Les Enjeux de l'agriculture de Précision Les Enjeux de l'agriculture de Précision G. Grenier, Professeur d Automatique et Génie des Equipements; Bordeaux Sciences Agro Contexte : Qu'est-ce que l'agriculture de Précision? Changement de Paradigme

Plus en détail

BIEN CHOISIR VOTRE SYSTEME DE GUIDAGE PAR SATELLITES

BIEN CHOISIR VOTRE SYSTEME DE GUIDAGE PAR SATELLITES BIEN CHOISIR VOTRE SYSTEME DE GUIDAGE PAR SATELLITES Le guidage par GPS est un outil qui trouve maintenant sa place dans les structures de type polyculture-élevage. Avec des prix de plus en plus abordables,

Plus en détail

Le projet 3D de la Ville de Liège: réflexions sur l'exploitation des données. Bernard Lechanteur, Responsable Cellule cartographie Ville de Liège

Le projet 3D de la Ville de Liège: réflexions sur l'exploitation des données. Bernard Lechanteur, Responsable Cellule cartographie Ville de Liège Le projet 3D de la Ville de Liège: réflexions sur l'exploitation des données Bernard Lechanteur, Responsable Cellule cartographie Ville de Liège La cellule cartographie La cellule cartographie n est pas

Plus en détail

Voile à l école : développer le sens marin

Voile à l école : développer le sens marin Voile à l école : développer le sens marin Météo Activités possibles Sujets d étude Compétences visées Dans le centre nautique Pour et à l école Température Nuages Bulletin météo Différencier la température

Plus en détail

Localisation robuste d un véhicule en environnement urbain à partir d un système de stéréo-vision p.

Localisation robuste d un véhicule en environnement urbain à partir d un système de stéréo-vision p. I C A R E Localisation robuste d un véhicule en environnement urbain à partir d un système de stéréo-vision Nicolas SIMOND Projet ICARE Institut National de Recherche en Informatique et Automatique Sophia-Antipolis,

Plus en détail

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Application à l'exploitation des équipements de production d'électricité Par : Daniel Thériault, B.Urb., M.Sc.A Conférence internationale

Plus en détail

Industrie 4.0 L usine connectée

Industrie 4.0 L usine connectée En partenariat avec Industrie 4.0 L usine connectée Les nouveaux métiers de l industrie 4.0: Méthodologie de conception des certifications Mardi 29 avril 2014 Séminaire ISA-France / Espace Hamelin Jean-Luc

Plus en détail

DOGONDOUTCHI CADRE EXPERIMENTAL RUISSELEMENT

DOGONDOUTCHI CADRE EXPERIMENTAL RUISSELEMENT DOGONDOUTCHI CADRE EXPERIMENTAL POUR LA GESTION DES EAUX DE RUISSELEMENT DOGONDOUTCHI, «La haute colline» Commune urbaine de 40 000 habitants FRANCE NIGER Niamey 300 km Dogondoutchi Nigeria 1000 km 40

Plus en détail

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits La sécurisation de vos produits par l implémentation d une solution fiable, économique et performante Sommaire 1. L intérêt de

Plus en détail

Instrumentation capteur au CERN

Instrumentation capteur au CERN Journée d échange CERN - EDF DTG Instrumentation capteur au CERN Hélène MAINAUD DURAND CERN, le 4 décembre 2014 Introduction Dans les années 90, développement de capteurs de mesure en continu: - pour l

Plus en détail

Synthèse des travaux menés sur l observation de l évolution du trait de côte. Rapport final

Synthèse des travaux menés sur l observation de l évolution du trait de côte. Rapport final Synthèse des travaux menés sur l observation de l évolution du trait de côte Rapport final BRGM/RP-59396-FR janvier 2011 Synthèse des travaux menés sur l observation de l évolution du trait de côte Rapport

Plus en détail

OBJECTIFS. Une démarche E-science

OBJECTIFS. Une démarche E-science E-BIOGENOUEST Programme fédérateur Biogenouest co-financé par les Régions Bretagne et Pays de la Loire 24 mois Lancé depuis Mai 2012 Porteur : Olivier Collin (IRISA) Animateur : Yvan Le Bras (IRISA) OBJECTIFS

Plus en détail

ÉLABORER UNE STRATÉGIE ETABLIR UN DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE

ÉLABORER UNE STRATÉGIE ETABLIR UN DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE C8/RESSOURCES DISPONIBLES & CAPACITE STRATEGIQUE ÉLABORER UNE STRATÉGIE ETABLIR UN DIAGNOSTIC STRATÉGIQUE Activités de soutien I. L ANALYSE DES ACTIVITÉS PAR LA CHAÎNE DE VALEUR Logistique interne La chaîne

Plus en détail

Copyright InterAtlas 2007 10 av Réaumur Clamart 92140 Tél. : 33 1 46 30 63 63 Fax : 33 1 46 30 23 80 www.interatlas.fr www.shockymap.

Copyright InterAtlas 2007 10 av Réaumur Clamart 92140 Tél. : 33 1 46 30 63 63 Fax : 33 1 46 30 23 80 www.interatlas.fr www.shockymap. 1 Prise de Vue 2 Workflow 2 Prise de Vue InterAtlas dispose de 2 avions Un Piper Navajo PA31 avec 2 trappes - 8 places Un Piper Sececa Pa34 avec 1 trappe - 6 places 2 Prise de Vue InterAtlas possède la

Plus en détail

REUNION DE LA GRANDE COMMISSION NAUTIQUE

REUNION DE LA GRANDE COMMISSION NAUTIQUE PROCÈS VERBAL des travaux de la grande commission nautique tenue le 23 janvier2014 dans les locaux de la direction départementale des territoires et de la mer des Bouches-du-Rhône à Marseille REUNION DE

Plus en détail

Autonomie des systèmes

Autonomie des systèmes Autonomie des systèmes Bilan énergétique et optimisation Julien Werly, ingénieur R&D électronique Le CRT CRESITT est soutenu par Autonomie des systèmes Définition : Un module autonome en énergie et en

Plus en détail

La précision dans les mesures RTK

La précision dans les mesures RTK La précision dans les mesures RTK Gilles Wautelet Unité de géomatique Club d utilisateurs du PICC & dix ans de Walcors Wépion, le 6 décembre 2013 Quelle est la précision de la technique GPS-RTK? Annoncée

Plus en détail

Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers

Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers Architecture de réseau de senseurs : monitoring environnemental et écosystèmes forestiers Présenté par : Ahmed Lakhssassi, Membres du GRMS : Marek Zaremba, Wojtek Bock et Larbi Talbi Département Informatique

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

L application des Systèmes Acoustiques de CLassification Automatique des natures de Fonds pour la cartographie des habitats : SACLAF

L application des Systèmes Acoustiques de CLassification Automatique des natures de Fonds pour la cartographie des habitats : SACLAF L application des Systèmes Acoustiques de CLassification Automatique des natures de Fonds pour la cartographie des habitats : SACLAF Résumé A. EHRHOLD 1 Aucun levé d imagerie n a la prétention de fournir

Plus en détail

Monitoring et suivi du comportement des chaussées

Monitoring et suivi du comportement des chaussées Monitoring et suivi du comportement des chaussées Pierre Hornych Juliette Blanc IFSTTAR - LAMES 1/xx MONITORING ET SUIVI DU COMPORTEMENT DES CHAUSSÉES DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS ET PERSPECTIVES Introduction

Plus en détail

ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG

ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG ValorIG 06 Intégration des données marines et SIG Quelle place pour l Ifremer dans les initiatives de rationalisation de la gestion de données en France et en Europe? (Réseaux, Géo-Portails, ) G.Maudire

Plus en détail

A l'ère du drone Approche et applications géospatiales. Ruedi Wagner

A l'ère du drone Approche et applications géospatiales. Ruedi Wagner A l'ère du drone Approche et applications géospatiales Ruedi Wagner A l'ère du drone Approche et applications géospatiales Ruedi Wagner, Geospatial Solutions Division Hexagon Geosystems, Switzerland Sélection

Plus en détail

Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting»

Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting» Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting» Plan Intro société & activités Télédiagnostic «énergie embarqué» «Energy harvesting & apps»» Récupération d énergie solaire» Récupération d énergie

Plus en détail

Le drone fiable pour l agriculture de précision

Le drone fiable pour l agriculture de précision Le drone fiable pour l agriculture de précision Récoltez les fruits d'une prospection agricole vue du ciel S'il est vrai que la technologie de précision a été le moteur de la révolution agricole moderne,

Plus en détail

Nous soignons votre image

Nous soignons votre image Nous soignons votre image ECM, située à Angoulême dans le sud-ouest de la France, concentre sur son site l ensemble des compétences constituant notre parfait savoir-faire en échographie (Recherche et Développement,

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

Réalité virtuelle au service de la maintenance

Réalité virtuelle au service de la maintenance Réalité virtuelle au service de la maintenance Christian Boucheny EDF R&D SINETICS Séminaire Cartographie d intérieur et d extérieur ENSMP 04/09/2013 Sommaire 1. Application 1 : ADRM Aide à la Décision

Plus en détail

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS Journée SIG Rail Juin 2011 Analyse des environnements radio et GPS Intervenant Olivier DERVYN, Responsable de l offre Machine to Machine OPEN olivier.dervyn@open-groupe.com Sylvie SALLAFRANQUE, Key Account

Plus en détail

Var / Provence-Alpes-Côte d Azur Résidence «La Cride»

Var / Provence-Alpes-Côte d Azur Résidence «La Cride» Var / Provence-Alpes-Côte d Azur Résidence «La Cride» HIVER/PRINTEMPS 2014/2015 Référence : 038 001 01 Location Station balnéaire et climatique provençale, Sanary-sur-Mer offre un cadre exceptionnel autour

Plus en détail