A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique"

Transcription

1 A la découverte du Traitement des signaux audio METISS Inria Rennes - Bretagne Atlantique

2 Les conférences scientifiques au Lycée Descartes Imagerie médicale et neuronavigation par Pierre Hellier Le respect de la vie privée dans la société de l'information par Sébastien Gambs C'est quoi, la bioinformatique? par Pierre Peterlongo Vidéos disponibles sur videos.rennes.inria.fr/conf-descartes/ Aujourd hui : Traitement des signaux audio Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 2

3 ? C est quoi le Traitement du Signal et à quoi ça sert? En quoi consiste la recherche en Traitement du Signal appliqué à l audio? C est quoi une fréquence, un sonogramme, un spectre? Comment les mathématiques permettent-elles d analyser un son? Quel est le métier d un ingénieur de recherche? Questions bonus : Est-il possible de faire chanter juste n'importe qui? Quel est l animal le plus bruyant, proportionnellement à sa taille? Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 3

4 1 C est quoi le traitement du signal? Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 4

5 Introduction au traitement du signal C est quoi un signal? «Le symbole mathématique d'une grandeur physique mesurable» C est-à-dire? Une grandeur physique que l on mesure Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 5

6 Introduction au traitement du signal? Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 6

7 Introduction au traitement du signal 65 ms d un morceau de musique Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 7

8 Introduction au traitement du signal Le son est une onde mécanique C est-à-dire? Une vibration qui se propage dans un milieu Le son voyage à 320m/s dans l air Mais encore? Exemple : quand je vous parle Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 8

9 Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 9

10 Prenons un cas simple! Exemple de signal audio simple : une sinusoïde (son pur) à F=500 Hz s(t)=cos(2* *F*t) Mais ça, qu est que ça représente physiquement? Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 10

11 Introduction au traitement du signal C est quoi une fréquence? «Le nombre de fois qu un phénomène périodique se reproduit par unité de temps» L inverse de la période T Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 11

12 Introduction au traitement du signal Et concrètement? Pour un son, la fréquence est liée à la hauteur (grave ou aigue) perçue par nos oreilles. Il n y aurait pas une représentation plus lisible de la fréquence? Si : un sonogramme! Construisons un sonogramme Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 12

13 1 Introduction au traitement du signal s(t)=cos(2* *800*t) Et pour un son avec deux fréquences? hz hz s(t)=cos(2* *1000*t) s(t)=cos(2* *800*t)+cos(2* *1000*t) Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 13

14 Introduction au traitement du signal Et jusqu à quelles fréquences entendons nous (=bande passante de l oreille)? En théorie : de 20Hz à Hz Et les animaux? Un petit test? Animal Fréquence minimale Fréquence maximale (Hz) Chiens 67-45,000 Chats 45-64,000 Vaches 23-35,000 Chevaux 55-33,500 Moutons ,000 Lapins ,000 Rats ,000 Souris 1,000-91,000 Ratons laveurs ,000 Chauves souris 2, ,000 Eléphants 16-12,000 Poissons rouges 20-3,000 Thons 50-1,100 Crapeaux 100-3,000 Poulets 125-2,000 Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 14

15 Introduction au traitement du signal Et pour un son plus complexe? une composition de sons purs, donc plein de fréquences différentes Exemple de la voix chantée et de morceaux de musique Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 15

16 Introduction au traitement du signal Ok, mais c est quoi le traitement du signal?... Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 16

17 Introduction au traitement du signal L utilisation de ces outils et beaucoup d autres pour résoudre des problèmes! Traiter = utiliser ces outils mathématiques pour : Analyser (reconnaître des mots dans un enregistrement de parole) Localiser (localiser des poissons avec un sonar) Débruiter (enlever un bruit parasite, exemple : anti-vuvuzela) Compresser/coder (pour réduire la place de stockage, exemple le MP3) Modifier (ajouter un effet sur une guitare électrique) Rendre plus robuste (exemple : pour les transmissions de téléphones portables) Synthétiser (recréer avec un ordinateur le son d un instrument à vent) Le traitement du signal trouve des applications partout autour de nous! Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 17

18 Introduction au traitement du signal Petit zoom sur les outils mathématiques que vous voyez en série scientifique et qui sont utilisés en traitement du signal: Les nombres complexes Statistiques Probabilités Suites Le traitement du signal est souvent confronté à des signaux aléatoires (qui ne prennent pas des valeurs qu on peut prédire). Aujourd hui le traitement du signal utilise massivement l informatique Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 18

19 Formules mathématiques extraites de publications de l équipe METISS sur l année 2011 Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 19

20 2 La recherche en traitement du signal audio Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 20

21 Ça marche comment la recherche en France? Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 21

22 La recherche en France La recherche privée Les entreprises La recherche publique Organismes de recherche (CEA, INSERM,Inria ) Etablissements d enseignement supérieur (universités, école d ingénieur, ) personnes travaillent dans ce secteur dont chercheurs (doctorants, post-doctorants, ingénieurs, ). Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 22

23 Inria Rennes Un centre de recherche à Rennes : + de 600 personnes De nombreux thèmes de recherche Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 23

24 Inria? Bio-informatique Sécurité Imagerie médicale Robotique Réalité virtuelle Sciences de l informatique Traitement du signal (audio, vidéo, parole) Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 24

25 Cartographie par domaines STIC pour les sciences de la vie et de l environnement Mathématiques appliquées, calcul et simulation FLUMINANCE SYMBIOSE VISAGES I4S IPSO SERPICO SAGE Réseaux, systèmes et services, calcul distribué ASPI TRISKELL DISTRIBCOM ASCOLA Algorithmique, programmation, MYRIADS DIONYSOS KERDATA logiciels et architectures ATLANMOD ASAP Perception, cognition, interaction CAIRN ESPRESSO ALF ACES CIDRE DREAM TEXMEX CELTIQUE TASC SIROCCO MIMETIC S4 VERTECS VR4I METISS LAGADIC Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal octobre

26 La recherche en traitement du signal appliqué à l audio L équipe METISS (Modélisation et Expérimentation pour le Traitement des Informations et des Signaux Sonores) regroupe 18 chercheurs. Thèmes de recherche de l équipe : Séparation de sources, Localisation et identification de sources, Reconnaissance du locuteur, Détection d information (structure musicale, mots, syllabes) dans des enregistrements audio, Holographie acoustique, Et des travaux en partenariat avec des industriels (Technicolor, Audionamix, ) Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 26

27 Un exemple de thème de recherche : la localisation de sources sonores La localisation de sources comment ça marche? Principalement par deux mécanismes : Par différence d amplitude Par différence de temps d arrivées Le défi : faire la même chose avec des microphones Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 27

28 3 Parcours d un ingénieur Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 28

29 Parcours d un ingénieur Inria 2009 Stage aux Etats-Unis Ecole d ingénieur en Télécommunications Classes préparatoires 2004 Bac S Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 29

30 Parcours d un ingénieur Classes préparatoires : deux ans pour approfondir les matières scientifiques Concours pour accéder à une école d ingénieur Ecole d ingénieur : trois ans pour apprendre le métier d ingénieur : Cours d électronique (construction d une radio), télécommunications, informatique (développement d un site web), management de projet, traitement du signal, et trois stages. Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 30

31 Parcours d un ingénieur Trois stages dans des laboratoires de recherche sur le son: 1 ère année : 1 mois à Paris pour réparer un synthétiseur vocal construit en nde année : 3 mois à Londres faire une étude sur le mixage automatique 3 ème année : 6 mois à Berkeley (Etats-Unis) pour travailler sur des instruments électroniques Icophone Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 31

32 Ingénieur à l Inria Ingénieur coordination de projets de recherche en traitement des signaux audio. La journée Science & Musique Jules Espiau de L. - Ingénieur Traitement du signal - 32

33 Merci! Des questions? Contactez-moi : Lycée Descartes Rennes 21 Novembre 2011

34 Réponses aux questions bonus

35 1) Oui, il est possible de faire chanter juste n importe qui en ayant recours au traitement du signal

36 2)

37 2) La micronecte pygmée est l animal le plus bruyant au monde par rapport à sa taille La micronecte est un puce aquatique d une taille de 2mm de longueur Représentation de 1 seconde de chant de la micronecte

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

1- Son / Signal sonore

1- Son / Signal sonore SOMMAIRE 1. Son / Signal sonore 2. Critères d appréciations du son 3. Caractéristiques physiques du signal sonore 4. Représentations visuelles du signal sonore 5. Les différentes familles du son. 1- Son

Plus en détail

Signal et propagation

Signal et propagation SP1 Signal et propagation Exercice 1 Communication à distance Identifier des types de signaux et les grandeurs physiques correspondantes Déterminer comment changer la nature d un signal On considère deux

Plus en détail

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire Communiquédepresse Mars2013 LeCollègedeFrancecréeunechairepérenned Informatique, Algorithmes,machinesetlangages, etnommeleprgérardberrytitulaire Leçoninauguralele28mars2013 2009avait marquéunpas importantdans

Plus en détail

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance Mots-clés : Voix, Acoustique physiologique, Reconnaissance vocale I. Comment la voix se crée-t-elle? I.1. Etude documentaire Doc 1 Le corps humain, un instrument

Plus en détail

Abordons maintenant le codage source des informations.

Abordons maintenant le codage source des informations. Abordons maintenant le codage source des informations. 1 A partir des années 1970, les informations transportées dans les réseaux deviennent numériques. Elles proviennent de terminaux numériques, comme

Plus en détail

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON Société Française d Acoustique (SFA) Section Grand Nord Ouest (GNO) Salle Jean Noël Decarpigny Institut Supérieur de l Électronique et du Numérique (ISEN) Agenda

Plus en détail

Modulation et démodulation d amplitude.

Modulation et démodulation d amplitude. Modulation et démodulation d amplitude. P. Ribiere Collège Stannislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stannislas) Modulation et démodulation d amplitude. Année Scolaire 2014/2015 1 / 42 1

Plus en détail

CLASSEMENT POUR L ÉLÈVE N AYANT PAS ATTEINT LES EXIGENCES DE FIN DE CYCLE :

CLASSEMENT POUR L ÉLÈVE N AYANT PAS ATTEINT LES EXIGENCES DE FIN DE CYCLE : G U I D E D I N F O R M A T I O N C H O I X D E C O U R S 1 re ANNÉE DU DEUXIÈME CYCLE DU SECONDAIRE (3 e secondaire) 2012-2013 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment

Plus en détail

EXAMEN #1. ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale

EXAMEN #1. ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale EXAMEN #1 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 25 % de la note finale Automne 2014 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Pendant qu une onde se propage sur une corde, on quadruple la tension de

Plus en détail

Les Mathématiques à l Université de Brest

Les Mathématiques à l Université de Brest Les Mathématiques à l Université de Brest Qui sommes-nous? Une cinquantaine d enseignants chercheurs en mathématiques, Notre laboratoire, le LMBA, est associé au CNRS, De nombreux doctorants sont formés

Plus en détail

Les sciences mathématiques en Licence à l UJF.

Les sciences mathématiques en Licence à l UJF. Les sciences mathématiques en Licence à l UJF. Catriona Maclean, Philippe Eyssidieux 27 janvier 2015 Les formations mathématiques à l UJF et leurs débouchés. La Licence STS mention Mathématiques à l UJF.

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique

PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique Fiches PROGRAMME 2012 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Les Mathématiques à Besançon

Les Mathématiques à Besançon Les Mathématiques à Besançon 5 équipes de recherche 45 enseignants-chercheurs 3 chercheurs CNRS 9 personnels techniques 25 doctorants 10 invités Que fait-on au laboratoire de math? de la recherche de l'enseignement

Plus en détail

PRODUCTION D UN SON PAR UN INSTRUMENT DE MUSIQUE

PRODUCTION D UN SON PAR UN INSTRUMENT DE MUSIQUE 1 T.P-cours de Physique n 6 : PRODUCTION D UN SON PAR UN INSTRUMENT DE MUSIQUE Citer quelques instruments de musique. Quelles sont les trois catégories d'instruments que l on trouve dans un orchestre?

Plus en détail

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Terminale S Propriétés des ondes TP De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Objectifs : Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse

Plus en détail

Les métiers des télécoms

Les métiers des télécoms Les métiers des télécoms Mme Lourdiane M. Maigron Ingénieurs et enseignants-chercheurs à Télécom SudParis (école d ingénieurs à Évry) Mars 2014 Les métiers des télécoms - Télécom SudParis 1 C est quoi

Plus en détail

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation Enfants Agiles La méthode Agile appliquée à l éducation Isableue Blog Les Petits Loups - 2012 Qu est-ce que la méthode Agile? Il s agit d un ensemble de pratiques développées et perfectionnées depuis une

Plus en détail

LICENCE. Informatique

LICENCE. Informatique LICENCE Qu est-ce que l informatique? L informatique est la science du traitement automatique de l information. Des données numériques issues de supports variés (texte, image, son, vidéo) sont représentées,

Plus en détail

Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007. 1 Complément sur la TFD, illustration sous Pure Data

Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007. 1 Complément sur la TFD, illustration sous Pure Data Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007 Marc Ferràs - Thomas Pellegrini LIMSI-CNRS Pour cette séance, vous devez rédiger un compte-rendu de TP à rendre à la fin de la séance. 1 Complément sur la

Plus en détail

Session 1 : Introduction

Session 1 : Introduction UNESCO 2004-2005 Séminaire pratique Les étapes d une création électroacoustique simple Bruno BOSSIS Session 1 : Introduction Objectifs Ce séminaire propose à un débutant d aborder pas à pas la création

Plus en détail

Cité Descartes 5, boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée

Cité Descartes 5, boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée Cité Descartes 5, boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée Objectifs Un des objectifs fondamentaux de cette formation d ingénieur est d associer un esprit créatif à une formation scientifique

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE SUIVI DES PROJETS D INTÉGRATION DES TIC FORMULAIRE DIRECTION RÉGIONALE DE COLLECTE DE DONNÉES

MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE SUIVI DES PROJETS D INTÉGRATION DES TIC FORMULAIRE DIRECTION RÉGIONALE DE COLLECTE DE DONNÉES MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE SUIVI DES PROJETS D INTÉGRATION DES TIC FORMULAIRE DIRECTION RÉGIONALE DE COLLECTE DE DONNÉES Nom de la région (direction régionale) : Nom du directeur régional : Adresse

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un télé enseignement 1. Tableau descriptif de synthèse COMPETENCES DEVELOPPEES Extraire et organiser

Plus en détail

Bandes Critiques et Masquage

Bandes Critiques et Masquage Bandes Critiques et Masquage A. Almeida Licence Pro Acoustique et Vibrations Octobre 2012 Au Menu Au programme 1 Observations du masquage 5 Application du masquage 2 Conséquences du Masquage 3 Interprétation

Plus en détail

DUT INFORMATIQUE. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation. Stage. Stages et projets tutorés. Contrôle des connaissances 08/01/2016

DUT INFORMATIQUE. Présentation. Objectifs. Compétences visées. Organisation. Stage. Stages et projets tutorés. Contrôle des connaissances 08/01/2016 DUT INFORMATIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Informatique Nature de la formation : Diplôme Niveau d'étude visé : BAC +2 Composante : IUT

Plus en détail

COMPRESSION D'UN FICHIER AUDIO NUMÉRIQUE

COMPRESSION D'UN FICHIER AUDIO NUMÉRIQUE COMPRESSION D'UN FICHIER AUDIO NUMÉRIQUE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique. Situation de départ

Plus en détail

Témoignage de Bouchta SAHRAOUI, partenaire d un projet collaboratif du 6 ème PCRD et d une action COST

Témoignage de Bouchta SAHRAOUI, partenaire d un projet collaboratif du 6 ème PCRD et d une action COST Témoignage de Bouchta SAHRAOUI, partenaire d un projet collaboratif du 6 ème PCRD et d une action COST Mars - Avril 2009 Par Caroline GERARD Après la participation à différentes actions intégrées (aujourd

Plus en détail

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS I La hauteur d un son La hauteur d un son est la qualité qui fait qu il est grave ou aigu. Elle est égale à sa fréquence. - un son est d autant

Plus en détail

Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce

Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce Tout au long de votre cursus Quel métier futur? Dans quel secteur d activité? En fonction de vos goûts et aptitudes et du «niveau d emploi» dans ce «profil» S orienter (éventuellement se réorienter) dans

Plus en détail

Nom : Groupe : Date :

Nom : Groupe : Date : OPTIQUE Note aux enseignants ou aux TTP : voir à la fin de ce laboratoire. LABO 12 Les images formées dans les lentilles minces TYPE DE LABO : Observation BOITE A OUTILS : Une méthode pour trouver d une

Plus en détail

L audition représente la qualité de vie

L audition représente la qualité de vie Amplifon SA Sihlbruggstrasse 109 CH-6340 Baar L audition représente la qualité de vie Emmanuel Kant avait écrit Ne pas voir éloigne l homme des choses. Ne pas entendre éloigne l homme des hommes. L ouïe

Plus en détail

Dispositif S 3 Aide à l'enseignement et autoformation aux méthodes Statistiques des Sciences Sociales

Dispositif S 3 Aide à l'enseignement et autoformation aux méthodes Statistiques des Sciences Sociales Aide à l'enseignement et autoformation aux méthodes Statistiques des Sciences Sociales Olivier Martin & Eric Dagiral CERLIS, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité /1/ Les constats Les constats

Plus en détail

MANUEL DE XTRA CONTROLLER PRO

MANUEL DE XTRA CONTROLLER PRO MANUEL DE XTRA CONTROLLER PRO TABLE DES MATIÈRES Cliquez sur un titre de cette table des matières pour accéder à la section correspondante 1. INTRODUCTION... 3 2. FONCTION TRAVELLING ZOOM... 5 3. FONCTION

Plus en détail

Stages de Pâques à la Polytech de l UMONS

Stages de Pâques à la Polytech de l UMONS Stages de Pâques à la Polytech de l UMONS A la découverte des sciences de l ingénieur Offre de stages FPMs-Jeunes Public Avril 2010 mardi mercredi jeudi 13 14 15 1 Parole d'ingénieur 5e et 6e 2 Matériaux-Environnement-Recyclage

Plus en détail

Peut-on imiter le hasard?

Peut-on imiter le hasard? 168 Nicole Vogel Depuis que statistiques et probabilités ont pris une large place dans les programmes de mathématiques, on nous propose souvent de petites expériences pour tester notre perception du hasard

Plus en détail

MOIS. de l Informatique Graphique. jeudi 07 nov. du 07 nov. au 28 nov. 2013. L eau, l air, le feu... et les jeux vidéo

MOIS. de l Informatique Graphique. jeudi 07 nov. du 07 nov. au 28 nov. 2013. L eau, l air, le feu... et les jeux vidéo le de l Informatique du 07 au 28 2013 Limoges ENTRÉE LIBRE jeudi 07 avec Benoît Crespin (XLIM, Université de Limoges) & Bruno Augier (Superdev) L eau, l air, le feu... et les jeux vidéo lemoisde.xlim.fr

Plus en détail

Partager les applications (Partager)

Partager les applications (Partager) Partager les applications (Partager) Améliorer vos habiletés de classes électroniques et apprendre à partager Vous pouvez utiliser l outil Partager des classes électroniques pour montrer un document, guider

Plus en détail

«NOTRE CLASSE DE MER» JOURNAL créé avec Le Pagicien II au CE2

«NOTRE CLASSE DE MER» JOURNAL créé avec Le Pagicien II au CE2 167 «NOTRE CLASSE DE MER» JOURNAL créé avec Le Pagicien II au CE2 Ce que c'est C'est un logiciel de création de journaux multimédia. Le Pagicien II fournit tous les outils pour créer facilement les pages

Plus en détail

FORMATION PRESTASHOP. Déclaration d activité: Région Rhône Alpes N : 82 26 01835 26

FORMATION PRESTASHOP. Déclaration d activité: Région Rhône Alpes N : 82 26 01835 26 FORMATION PRESTASHOP Déclaration d activité: Région Rhône Alpes N : 82 26 01835 26 Préambule : La formation par TooEasy TooEasy formation c est Un centre de formation déclaré d activité N 82 26 01835 26

Plus en détail

TelecomEtude. la Junior-Entreprise des nouvelles technologies. www.telecom-etude.com contact@telecom-etude.com

TelecomEtude. la Junior-Entreprise des nouvelles technologies. www.telecom-etude.com contact@telecom-etude.com TelecomEtude la Junior-Entreprise des nouvelles technologies www.telecom-etude.com contact@telecom-etude.com Présentation de Telecom Etude Qu est-ce qu une Junior-Entreprise? Association loi 1901, elle

Plus en détail

Objectifs. Recrutement. Contact Formation IMAC Cité Descartes 5, boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée

Objectifs. Recrutement. Contact Formation IMAC Cité Descartes 5, boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée Objectifs Un des objectifs fondamentaux de cette formation d ingénieur est d associer un esprit créatif à une formation scientifique et technique dans les domaines de l informatique, du multimédia et de

Plus en détail

L orientation après la classe de Troisième

L orientation après la classe de Troisième L orientation après la classe de Troisième ETUDES SUPERIEURES Vie active ou poursuites d études avec de bons résultats scolaires Terminale Générale Terminale technologique Bac Professionnel 3 ans 1 ère

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Tout sur le dossier Windows.old

Tout sur le dossier Windows.old Tout sur le dossier Windows.old Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 02/09/2015 Lorsque vous mettez à jour Windows 7 ou Windows 8.1 vers Windows 10, ce dernier créé un dossier Windows.old dans lequel

Plus en détail

PARCOURS THEMATIQUE REALITE VIRTUELLE - 3D - NEXT TV

PARCOURS THEMATIQUE REALITE VIRTUELLE - 3D - NEXT TV Chargez et consultez ce document sur votre SmartPhone pendant votre visite PARCOURS THEMATIQUE REALITE VIRTUELLE - 3D - NEXT TV Réalité virtuelle? Un terme qui a pu effrayer il y a quelques années, car

Plus en détail

WIMS, le meilleur serveur pour enseigner

WIMS, le meilleur serveur pour enseigner associations OFSET APRIL AFUL WIMSÉDU lycée Jean Bart,Dunkerque (France) Juillet 2014 Table des matières 1 WIMS est le meilleur WIMS est le meilleur serveur pour l enseignement GANG Xiao nous a quitté

Plus en détail

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit - Projet de Recherche CST - SOMARO n 24 - Collaboration avec le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (Ecole Polytechnique)

Plus en détail

DESCRIPTION DES FENÊTRES

DESCRIPTION DES FENÊTRES LOGICIEL D ENREGISTREMENT ET DE MONTAGE SONORE. GUIDE DE L UTILISATEUR DESCRIPTION DES FENÊTRES BARRE DE CONTÔLE Glissement temporel enveloppe Début Fin Sélection Dessin d ondes Zoom Mode multi outils

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Cet enseignement d exploration doit vous permettre de développer des compétences :

Cet enseignement d exploration doit vous permettre de développer des compétences : Enseignement d exploration Sciences de l ingénieur / s1 : introduction et rappels Qu est ce qu un ingénieur? La Commission des titres d ingénieur, qui veille jalousement à la qualité du diplôme français

Plus en détail

Master Informatique Recherche Université Paris Sud. Ordre du jour

Master Informatique Recherche Université Paris Sud. Ordre du jour Master Informatique Recherche Université Paris Sud Daniel Etiemble Année 2008-2009 1 Ordre du jour 9H-9H45 : présentation générale du Master 9H45 10H 15 : Présentation de l école doctorale Informatique

Plus en détail

Les classes d adresses IP

Les classes d adresses IP Les classes d adresses IP Qu est ce qu une adresse IP? Adresse IP (Internet Protocol): Une adresse IP est à l inverse d une @ MAC, une adresse logique qui est configurable via le panneau de configuration

Plus en détail

LICENCE INFORMATIQUE

LICENCE INFORMATIQUE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE RMATIQUE Parcours Informatique (Nancy ou Metz) et Parcours ECS (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence Informatique délivre les connaissances et les compétences

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux Compétences exigibles : - Réaliser l analyse spectrale d un son musical et l exploiter pour en caractériser la hauteur et le timbre. Objectifs : - Enregistrer

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES.

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. I. APPLICATIONS UTILISEES POUR CETTE ACTIVITE : Sauf indication les applications sont gratuites. 1.Pour connaître les exoplanetes : Exoplanet (android et IOS)

Plus en détail

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015 Chapitre 1:Culture informatique Professeur : Niveaux : 3 éme année Lettre Année universitaire: 2014-2015 Plan Introduction Informatique Logiciels et sécurité de l information : Conclusion 2 1 Introduction

Plus en détail

L informatique comme discipline au gymnase. Renato Renner Institut für Theoretische Physik ETH Zürich

L informatique comme discipline au gymnase. Renato Renner Institut für Theoretische Physik ETH Zürich L informatique comme discipline au gymnase Renato Renner Institut für Theoretische Physik ETH Zürich Comment puis-je transférer des fichiers de musique sur mon nouvel iphone? Comment puis-je archiver mes

Plus en détail

Mention 2 Math-Informatique

Mention 2 Math-Informatique UFR de Mathématiques Secrétariat des L3 Bâtiment Watt Case 7012 75205 Paris cedex 13 Tél : 01.57.27.65.40 Candidature en 1ère année de Master MATHEMATIQUES PHOTO Renseignements complémentaires à votre

Plus en détail

www.animath.fr Suivez-nous!

www.animath.fr Suivez-nous! Animath (association pour l animation mathématique) a pour but de promouvoir l activité mathématique chez les jeunes, sous toutes ses formes. Pour ce faire, elle organise ou soutient, avec ses partenaires,

Plus en détail

DynamiT. Exercices pédagogiques à l attention des nouveaux utilisateurs. Procédure de réalisation d une animation vidéo

DynamiT. Exercices pédagogiques à l attention des nouveaux utilisateurs. Procédure de réalisation d une animation vidéo DynamiT Exercices pédagogiques à l attention des nouveaux utilisateurs Procédure de réalisation d une animation vidéo Le présent didacticiel constitue un guide étape par étape sur la procédure de réalisation

Plus en détail

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime

Université Paris Est Marne La Vallée. Conduite de projet. Synthèse de cours. Matthieu Alcime Conduite de projet Synthèse de cours Matthieu Alcime 2013 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Les approches managériales et organisationnelles des projets... 3 3 Le métier d ingénieur... 4 4 Le travail

Plus en détail

SOMMAIRE. Choisir le sens d impression de la page. Pages 3 et 4 Insérer un tableau. Fusionner des cellules. Orientation du texte

SOMMAIRE. Choisir le sens d impression de la page. Pages 3 et 4 Insérer un tableau. Fusionner des cellules. Orientation du texte Voici quelques fiches conseils pour faire un tableau avec WORD. On peut aussi utiliser une autre méthode qui consiste à dessiner le tableau. Nous l aborderons dans d autres fiches. Page 2 SOMMAIRE Choisir

Plus en détail

Son et modes propres de vibration

Son et modes propres de vibration TP DE PHYSQIUE N 6 SPECIALITE TS 1/6 SON ET MODES PROPRES DE VIBRATION Objectifs TP de physique N 6 Son et modes propres de vibration Connaître les deux conditions pour qu un instrument de musique produise

Plus en détail

Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions

Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions Introduction Le but de ce TP est de caractériser et de visualiser en 3 Dimensions des signaux simples et complexes sans recourir à

Plus en détail

Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler

Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler Les ondes sonores (sons musicaux, ondes sismiques, ) et les ondes électromagnétiques (lumière visible et invisible) ont pour propriété

Plus en détail

DESCRIPTION DES FENÊTRES

DESCRIPTION DES FENÊTRES LOGICIEL D ENREGISTREMENT ET DE MONTAGE SONORE. GUIDE DE L UTILISATEUR DESCRIPTION DES FENÊTRES BARRE DE CONTÔLE Début Fin Sélection Glissement temporel enveloppe Dessin d ondes Zoom Mode multi outils

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

La mobilité des étudiants, gage d une ouverture à l international :

La mobilité des étudiants, gage d une ouverture à l international : Objectif de la formation : L INPT offre une formation de haut niveau qui a pour objectif le développement des compétences en télécommunications et technologies de l information et des capacités d adaptation,

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

* Les élèves en enrichissement ont automatiquement ce cours.

* Les élèves en enrichissement ont automatiquement ce cours. GUIDE D INFORMATIONS CHOIX DE COURS 1 re ANNÉE DU DEUXIÈME CYCLE DU SECONDAIRE (3 e secondaire) 2011-2012 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment posées lorsque

Plus en détail

Apprentissage du logiciel de modélisation chronologique. Formation animée par Philippe LANOS, Anne PHILIPPE, Marie-Anne VIBET et Philippe DUFRESNE

Apprentissage du logiciel de modélisation chronologique. Formation animée par Philippe LANOS, Anne PHILIPPE, Marie-Anne VIBET et Philippe DUFRESNE FORMATION ChronoModel Apprentissage du logiciel de modélisation chronologique CENTRE ARCHEOLOGIQUE DE BIBRACTE 19-23 OCTOBRE 2015 Formation animée par Philippe LANOS, Anne PHILIPPE, Marie-Anne VIBET et

Plus en détail

Figure 1 : page d accueil pour le professeur

Figure 1 : page d accueil pour le professeur Démonstration de Maple T.A., un environnement pour les examens et devoirs en ligne avec correction Automatique Benoit Vidalie, Maplesoft (bvidalie@maplesoft.com) Résumé : Le logiciel de calcul mathématique

Plus en détail

Comment accéder à la plateforme webinaire O21?

Comment accéder à la plateforme webinaire O21? Bienvenue sur la plateforme O21 : qu est-ce qu un webinaire? Réponse : terme anglais issu de la contraction des mots Web et seminar. En toute logique, la traduction française est webinaire, un mot un peu

Plus en détail

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV

Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler. THEME : Observer ondes et matière. Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV THEME : Observer ondes et matière Activité n 3 observer ondes et matière chapitre IV Activité n 3 chapitre IV: Découverte de l effet Doppler I Présentation de l effet Doppler Ecouter les fichiers Audio

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

LICENCE SCIENCES POUR L INGENIEUR PARCOURS ELECTRONIQUE, INSTRUMENTATION, INFORMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE. www.univ-littoral.

LICENCE SCIENCES POUR L INGENIEUR PARCOURS ELECTRONIQUE, INSTRUMENTATION, INFORMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE. www.univ-littoral. LICENCE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS SCIENCES POUR L INGENIEUR PAR ELECTRONIQUE, INSTRUMENTATION, INFORMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La Licence

Plus en détail

PERCOL Reconnaissance de personnes dans des contenus audiovisuels 2. QCOMPERE Consortium Quaero pour la Reconnaissane Multimodale des Personnes

PERCOL Reconnaissance de personnes dans des contenus audiovisuels 2. QCOMPERE Consortium Quaero pour la Reconnaissane Multimodale des Personnes Présentation des projets financés au titre de l édition 2010 du Programme «Contenus et interactions» Défi Multimédia : REconnaissance de PERsonnes dans des Émissions audiovisuelles (REPERE) ACRONYME et

Plus en détail

Informatique. Marie-Christine Fauvet Philippe.Bizard@imag.fr, Marie-Christine.Fauvet@imag.fr

Informatique. Marie-Christine Fauvet Philippe.Bizard@imag.fr, Marie-Christine.Fauvet@imag.fr Informatique les métiers, les études à l UJF Marie-Christine Fauvet Philippe.Bizard@imag.fr, Marie-Christine.Fauvet@imag.fr UFR IMAG, Université Joseph Fourier, Grenoble http://www-ufrima.imag.fr Janvier

Plus en détail

I.S.N. : informatique et sciences du numérique

I.S.N. : informatique et sciences du numérique I.S.N. : informatique et sciences du numérique Qu'est-ce que la nouvelle spécialité de terminale S Informatique et sciences du numérique? L'I.S.N., c'est principalement l'apprentissage de l'informatique

Plus en détail

Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT

Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Informatique de gestion PRESENTATION DE LA FORMATION ET DU PROFIL D ENSEIGNEMENT Année académique 2015-2016 1. Identification de la Haute Ecole 1. Nom de la Haute Ecole : Haute Ecole Libre

Plus en détail

Séries de TD 1 (Chapitre 1 : Généralités sur les TIC)

Séries de TD 1 (Chapitre 1 : Généralités sur les TIC) Séries de 1 (Chapitre 1 : Généralités sur les TIC) Exercice 1 : Les Technologies d'information et de la communication (TIC) représente l'ensemble des moyens ou équipements (matériels et logiciels ou programmes)

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Téléphonie mobile : un exemple de disparités spatiales?

Téléphonie mobile : un exemple de disparités spatiales? Téléphonie mobile : un exemple de disparités spatiales? Place dans les programmes : Niveau Premières. Chapitre La France et son territoire Disparités spatiales et aménagement du territoire. L entrée dans

Plus en détail

Objectifs. Concepts. Etude de cas. EPFL 2015 Jean-Cédric Chappelier & Jamila Sam. Programmation II Polymorphisme 2 1 / 17. Objectifs.

Objectifs. Concepts. Etude de cas. EPFL 2015 Jean-Cédric Chappelier & Jamila Sam. Programmation II Polymorphisme 2 1 / 17. Objectifs. de la leçon d aujourd hui Programmation II : Cours d introduction à la programmation orientée objet Polymorphisme, 2 re partie fondamentaux Étude de cas Laboratoire d Intelligence Artificielle Faculté

Plus en détail

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6

Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 6 Concours Passerelle Novembre 2012 N 110691 Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion damien.philippot@ifop.com Concours Passerelle Perceptions et attentes des recruteurs sur

Plus en détail

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 Nom Prénom : Note : / 20 Cours / 5 Exercices d application / 9 Résolution de problème ou analyse de documents / 6 Partie A : Questions de cours 5 points

Plus en détail

Débouchés professionnels : des perspectives multiples. Conditions d accès : La formation à L INPT :

Débouchés professionnels : des perspectives multiples. Conditions d accès : La formation à L INPT : Débouchés professionnels : des perspectives multiples Le cursus à l INPT offre des horizons intéressants. Les métiers liés aux Télécoms et TI sont les plus prisés par les lauréats à travers notamment les

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 2 SALONS DE L EMPLOI SOUS LE MÊME TOIT 2 000 VISITEURS 60 EXPOSANTS SÉLECTION DES VISITEURS Génie : finissants, diplômés en génie ou ingénieurs TI : finissants ou professionnels en

Plus en détail

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques Enseignements d exploration de seconde Sciences de l Ingénieur Création et Innovation Technologiques SI et CIT enseignements complémentaires pour un développement durable CIT Comprendre comment évoluent

Plus en détail

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des outils d'observationet de surveillance. A partir de ces

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

DEFI CAPIT CAP ALIEN

DEFI CAPIT CAP ALIEN DEFI CAPIT CAP ALIEN L R Les élèves de 2 NDE BAC PROFESSIONNEL ARCU et Patrick GUERIN LE PARCOURS Matérialisation des points «coup de pouce», encouragements. A ces différents endroits, élèves ou professeurs,

Plus en détail

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE Jean-Baptiste Lemasson Audioprothésiste D.E. Audiologie D.U. Vendredi 3 avril 2015 TRAVAIL AUTOUR DE LA COCHLÉE 1. Introduction 2. Notions & épidémiologie 3. Fatigue

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE/STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Informatique www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Le master Informatique se compose de deux parcours et se

Plus en détail