Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012"

Transcription

1 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens

2 Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique et la chimie. Par rapport à l ancien programme : la partie «connaissances exigibles» est diminuée et remplacée par davantage de «compétences ou de capacités exigibles», notamment de recherche d informations scientifiques (avec la compétence «extraire et exploiter des informations») ; le programme donne une vision plus «moderne» de la physique et de la chimie (détecteur de particules, spectres RMN, etc.) au détriment de l enseignement de l électricité notamment ; il y a moins de modélisation demandée et moins de recours à l outil mathématique ; la radioactivité est maintenant vue en Première (de façon plus qualitative) ; les réactions d oxydo-réduction sont vues uniquement en Première.

3 3 parties dans le programme de l enseignement spécifique : Partie 1. Observer - Ondes et matière Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle

4 Chapitre 4 : Spectres UV, IR et RMN du proton Le programme de physique-chimie Partie 1. Observer - Ondes et matière (exemple de découpage du programme) Chapitre 1 : Ondes et particules, des supports d information Chapitre 2 : Caractéristiques des ondes Chapitre 3 : Propriétés des ondes : diffraction des ondes, interférences et effet Doppler

5 Chapitre 4 : Spectres UV, IR et RMN du proton Le programme de physique-chimie Partie 1. Observer - Ondes et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, des supports d information Chapitre 2 : Caractéristiques des ondes Chapitre 3 : Propriétés des ondes : diffraction des ondes, interférences et effet Doppler

6 Partie 1. Observer - Ondes et matière

7 Chapitre 4 : Spectres UV, IR et RMN du proton Le programme de physique-chimie Partie 1. Observer - Ondes et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, des supports d information Chapitre 2 : Caractéristiques des ondes Chapitre 3 : Propriétés des ondes : diffraction des ondes, interférences et effet Doppler

8 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Chapitre 5 : Temps, cinématique et dynamique newtoniennes Chapitre 6 : Étude des mouvements des planètes et des satellites Chapitre 7 : Travail d une force et énergie mécanique

9 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Chapitre 8 : Mesure du temps et oscillateur, amortissement Chapitre 9 : Temps et relativité restreinte

10 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Chapitre 10 : Temps et évolution chimique : cinétique et catalyse Chapitre 11 : Représentation spatiale des molécules Chapitre 12 : Transformations en chimie organique Chapitre 13 : ph d une solution et réactions acide-base

11 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Chapitre 14 : Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Chapitre 15 : Transferts quantiques d énergie et dualité ondeparticule

12 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle Chapitre 16 : Enjeux énergétiques et apport de la chimie au respect de l environnement Chapitre 17 : Dosages par étalonnage et par titrage Chapitre 18 : Stratégie et sélectivité en chimie organique

13 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle Chapitre 19 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 20 : Créer et innover --> Voir le sujet zéro d enseignement spécifique n 1 Le programme en détails Les compétences expérimentales

14 Partie 1. Observer - Ondes et matière

15 Partie 1. Observer - Ondes et matière

16 Partie 1. Observer - Ondes et matière

17 Partie 1. Observer - Ondes et matière

18 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Le programme de physique-chimie

19 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

20 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

21 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

22 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

23 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Le programme de physique-chimie

24 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

25 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles Le programme de physique-chimie

26 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

27 Partie 2. Comprendre - Lois et modèles

28 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle

29 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle

30 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle

31 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle

32 Partie 3. Agir - Défis du XXIe siècle

33 Les compétences expérimentales Dans le cadre des activités expérimentales, six domaines de compétences sont maintenant travaillés : Voir le rapport de l IGEN : Activités expérimentales en physique-chimie : enjeux de formation

34 L évaluation des compétences expérimentales L épreuve est conçue dans l esprit d une tâche complexe. Le sujet est contextualisé, c est-à-dire fondé sur une situation concrète ou sur une problématique. Le candidat doit agir en autonomie et faire preuve d initiative tout au long de l épreuve. Lors des appels, l examinateur peut conforter le candidat dans ses choix ou lui apporter une aide adaptée.

35 L évaluation des compétences expérimentales Deux ou trois compétences sont évaluées par sujet, dont la compétence «Réaliser» qui est toujours évaluée. L énoncé du sujet comporte quelques ressources mais les documents proposés ne doivent pas être trop longs à lire et à exploiter. Il est possible de ne pas demander à l élève de réaliser l intégralité d une expérience. Il ne s agit pas de valider uniquement des capacités techniques.

36 Présentation des sujets zéro d ECE Critères de choix des deux sujets présentés : Un sujet en physique et un sujet en chimie Un sujet évaluant l enseignement de spécialité et un sujet évaluant l enseignement spécifique Des compétences nouvelles : question ouverte La flûte et la coumarine proposition de protocole (flûte, coumarine) communication orale (flûte) une étape de toute la démarche (coumarine) Lire les deux sujets zéro flûte et coumarine

37 Les critères d évaluation des sujets d ECE Toutes les compétences travaillées lors d une épreuve ne sont pas forcément évaluées (comme par exemple la compétence «S approprier»). L'évaluateur doit apprécier l acquisition par le candidat de chacune des compétences évaluées dans le sujet par un niveau allant de A à D. APP ANA REA VAL COM

38 «Cobayage» des sujets d ECE «C était bien, pour une fois, on a vraiment compris ce qu on faisait.» «C était fatiguant parce qu il fallait réfléchir!» MAIS AUSSI : Quelques élèves totalement bloqués.

39 Enseignement de spécialité Le contexte : un changement radical par rapport à l ancien programme «L élève est amené à développer trois activités essentielles chez un scientifique : - la pratique expérimentale ; - l analyse et la synthèse de documents scientifiques ; - la résolution de problèmes scientifiques.» «Lors de la démarche de résolution de problèmes scientifiques, l élève analyse le problème posé pour en comprendre le sens, construit des étapes de résolution et les met en œuvre. Il porte un regard critique sur le résultat, notamment par l évaluation d un ordre de grandeur ou par des considérations sur l homogénéité. Il examine la pertinence des étapes de résolution qu il a élaborées et les modifie éventuellement en conséquence. Il ne s agit donc pas pour lui de suivre les étapes de résolution qui seraient imposées par la rédaction d un exercice, mais d imaginer lui-même une ou plusieurs pistes pour répondre à la question scientifique posée.»

40 Enseignement de spécialité Le programme précise que : «les situations rencontrées par l élève en cours de formation ainsi qu au baccalauréat se limiteront aux domaines d étude des trois thèmes de l enseignement de spécialité» Les trois thèmes traités : o «L eau» o «Son et musique» o «Matériaux» Les connaissances nouvelles associées aux thèmes ne sont pas exigibles dans le cadre du baccalauréat.

41 Enseignement de spécialité

42 Enseignement de spécialité

43 Enseignement de spécialité

44 C est une activité au cours de laquelle l élève construit et met en œuvre un raisonnement argumenté (qui peut recourir à l expérience) pour répondre à une problématique scientifique : les étapes de la résolution ne sont pas données ; la formulation du problème rend impossible une résolution «mécanique» par l application directe d une formule par exemple ; plusieurs chemins de résolution sont possibles ; plusieurs niveaux de complexité sont envisageables : ce n est jamais terminé ; les données utiles ne sont pas apportées de manière séquentielle et locale ; il peut y avoir des données manquantes ; La résolution de problèmes scientifiques Qu est-ce qu une «résolution de problème»?

45 Pertinence de ce modèle d apprentissage pour l acquisition des connaissances et des compétences dans le domaine des sciences. Pensée plus créative et rigoureuse. Activité qui se rapproche davantage des caractéristiques du «travail scientifique». L élève se détache de l attitude «reconnaître ou abandonner». L élève (et le professeur) est stimulé par l étude de situations plus ouvertes où l initiative est valorisée. Travail individuel ou en groupe. La résolution de problèmes scientifiques Les avantages

46 Les étapes possibles d une résolution de problème : S approprier le problème comprendre la question posée analyser qualitativement la situation : verbaliser la question, faire des schémas, rôle des documents annexes Elaborer une stratégie de résolution identification des domaines de la discipline, les lois potentiellement utiles, émettre des hypothèses simplificatrices concevoir un plan de résolution Mettre en œuvre la résolution introduire des grandeurs physiques annexes utiliser des lois affiner les hypothèses simplificatrices conduire des évaluations Analyser le résultat et la démarche vraisemblance (homogénéité, ordre de grandeur, confrontation avec une observation, ) amélioration du modèle : autres méthodes? Puis-je faire mieux? plus précis? Insuffisance du modèle? Effectuer une synthèse finale du travail

47 La résolution de problèmes scientifiques La Problématique : contextualisée par un texte d actualité, un document, des graphes, des tableaux de mesure, des photos, (une vidéo ou une expérience en cours de formation) formulée clairement par exemple par une question courte par exemple Par exemple : Comment sont positionnées les frettes sur le manche d une guitare?

48 La guitare, format «sujet zéro» du bac EXERCICE III Comment sont positionnées les frettes sur le manche d une guitare? (5 points) Comme le montre la photographie ci-dessous, pour modifier la hauteur du son émis, le guitariste appuie sur la corde au niveau d une case, de façon à modifier la longueur de la corde utilisée. Des pièces métalliques, nommées frettes, délimitent les cases sur le manche d une guitare. Carlo Domeniconi, guitariste virtuose italien En s appuyant sur les documents donnés aux pages 2 et 3, répondre aux questions suivantes : 1. Discuter qualitativement de l influence de la longueur, de la tension et de la masse par unité de longueur de la corde sur la fréquence du son émis par une corde vibrante. 2. Expliquer qualitativement comment un guitariste passe d une note jouée Sol à la note La de la même octave et à l aide de la même corde. 3. Déterminer les fréquences de Do 3 et Do Prévoir les positions approchées en cm des quatre premières frettes. Effectuer ensuite quelques vérifications simples à l aide de la photo du document 1.

49 La guitare, format «sujet zéro» du bac Document 1 : Description du manche d une guitare manche L 0 : longueur à vide frettes n o 1, 2, 3 Document 2 : Corde vibrante Si l on considère une corde vibrante maintenue entre ses deux extrémités, la hauteur du son émis dépend de la longueur L de la corde, de sa masse par unité de longueur μ et de la tension T de la corde. La composition spectrale du son émis est complexe et la fréquence f du fondamental est donnée par la relation : f = 1 2L T L Corde vibrante

50 La guitare, format «sujet zéro» du bac Document 3 : Gamme tempérée - Les notes se suivent dans l ordre Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do ; un «cycle» correspond à une octave. - On envisage 10 octaves numérotées de -1 à 8. - Chaque note d une gamme est caractérisée par sa fréquence. Par convention, le La 3 (diapason des musiciens) de l octave numérotée 3 a une fréquence de 440 Hz. - Le passage d une note à la note du même nom à l octave supérieure multiplie sa fréquence par deux ; ainsi la fréquence du La 2 est égale à 220 Hz et celle du La 4 à 880 Hz. - Dans la gamme tempérée, le quotient de la fréquence d une note sur la fréquence de la note précédente est 1 12 égal à :(2) 1,059. Si l on note f la fréquence de la note Do, note fondamentale d une octave donnée, les fréquences des notes successives de cette octave sont regroupées dans le tableau ci-contre. - Pour une corde donnée, pour passer par exemple d un Ré à un Ré#, le guitariste bloque cette corde sur la case située juste à côté de celle utilisée pour jouer le Ré, de façon à raccourcir la corde. note Do Do# Réb Ré Ré# Mib Mi Fab Mi# Fa Fa# Solb Sol Sol# Lab La La# Sib Si Dob Do Si# fréquence f f = 1,059 f f = 1,122 f f = 1,189 f f = 1,260 f f = 1,335 f f = 1,414 f f = 1,498 f f = 1,587 f f = 1,682 f f = 1,782 f f = 1,888 f 2f

51 La résolution de problèmes scientifiques : en conclusion Quelques pistes possibles pour la construction d activités «résolution de problème» Les informations utiles : elles peuvent être données dans des documents annexes ; ces documents peuvent contenir des informations supplémentaires non indispensables à la résolution du problème ou ouvrant plusieurs alternatives au schéma de résolution ; des questions peuvent être formulées sur ces documents (voir la compétence «extraire et exploiter») ; les éventuelles questions préliminaires ne doivent pas induire une méthode de résolution ; il y a des «données absentes», dont certaines relèvent de la culture générale : valeur de g, durée d une journée, et des données non directement utiles à la résolution.

52 La résolution de problèmes scientifiques : en conclusion Quelques pistes possibles pour la construction d activités «résolution de problème» Quelques dernières remarques : La résolution de problème peut faire appel à des techniques spécifiques : d évaluation d ordre de grandeur, d analyse dimensionnelle, Dans le cadre du baccalauréat, les connaissances liées aux thèmes de l enseignement de spécialité ne sont pas exigibles L élève est amené à proposer une résolution à la problématique principale, des niveaux différents de finesse dans les solutions peuvent être acceptés une analyse critique des résultats en lien avec des données expérimentales ou des simulations peut être explicitement demandée.

53 Sitographie Sujets zéro du baccalauréat 2013 en physique-chimie : Sujets zéro de l'évaluation des compétences expérimentales en physique-chimie : Ressources pour la Terminale S produites par l académie de Strasbourg :

54 Sitographie Rapport de l'igen sur les activités expérimentales en physique-chimie (du collège aux CPGE) : Nouveaux programmes de Terminale mais aussi ceux de Seconde et de Première en physique-chimie (avec des documents ressources):

Baccalauréat général annale zéro

Baccalauréat général annale zéro éduscol Baccalauréat général Enseignement de physique-chimie Épreuve de spécialité séries S Baccalauréat général annale zéro Sujets de spécialité Extrait du BO spécial n 8 du 13 octobre 2011 En plaçant

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Recommandations pour la conception de l épreuve écrite de physique-chimie du baccalauréat S

Recommandations pour la conception de l épreuve écrite de physique-chimie du baccalauréat S Introduction Recommandations pour la conception de l épreuve écrite de physique-chimie du baccalauréat S Concevoir une épreuve écrite du baccalauréat, c est construire un outil d évaluation conforme aux

Plus en détail

ÉPREUVE D ANALYSE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

ÉPREUVE D ANALYSE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE 2015/2016 SUJET numéro 7 CAPES EXTERNE DE PHYSIQUE - CHIMIE ÉPREUVE D ANALYSE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Extrait de l arrêté 14 du 19 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours du

Plus en détail

L ÉCHOLOCATION CHEZ LES CHAUVES-SOURIS SESSION 2014 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales

L ÉCHOLOCATION CHEZ LES CHAUVES-SOURIS SESSION 2014 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

ECE : le plein d énergie!

ECE : le plein d énergie! 1S Thème : Comprendre Lois et modèles ECE : le plein d énergie! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Formes et principes de conservation de l énergie Compétences exigibles du B.O. Énergie d un point

Plus en détail

LA GUITARE SESSION 2013 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales. Sommaire

LA GUITARE SESSION 2013 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

Les ions nitrate dans l eau. Type de ressources : Activité : résolution de problème à partir de résultats expérimentaux

Les ions nitrate dans l eau. Type de ressources : Activité : résolution de problème à partir de résultats expérimentaux PhysiqueChimie Programme de Terminale S Les ions nitrate dans l eau Thème : Agir Economiser les ressources et respecter l environnement Contrôle de la qualité par dosage Type de ressources : Activité :

Plus en détail

Épreuves pour la session 2015

Épreuves pour la session 2015 Épreuves d admissibilité Concours Centrale-Supélec Épreuves pour la session 2015 Les épreuves d admissibilité, qui sont toutes des épreuves écrites longues (trois ou quatre heures), visent à évaluer les

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS!

TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 31 ATTAQUE DE FOURMIS! Type d'activité ECE Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S TYPE ECE Evaluation

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

"Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe.

Le chemin est long du projet à la chose. Molière, Tartuffe. "Le chemin est long du projet à la chose." Molière, Tartuffe. Stage PAF STL SPCL - Le Projet 05/04/12 1 La place du projet dans les programmes de STL SPCL Alors, qu est-ce qui s est passé? Elle se serait

Plus en détail

TC-05 MAINTENANCE D UN CHAUFFE-EAU ELECTRIQUE

TC-05 MAINTENANCE D UN CHAUFFE-EAU ELECTRIQUE TRONC COMMUN - Sujet TC-05 Page de garde Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET TRONC COMMUN Le dossier-sujet est constitué : De documents destinés à l

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème Chimie / Physique Classe de 5 ème 2 Table des Matières Mode d emploi... 8 1. Matière, corps purs et mélanges...11 1.1. La matière...12 1.2. Les corps purs...13 1.2.1. Les états de la matière... 13 1.2.2.

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 mise à jour le 29 juin 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/pc FORMER

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air

BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air 1 BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air Programme de formation Durée : 2 ans 1100 heures Alternance : 2 semaines en centre 3 semaines en entreprise Lieu : Lyon 7 e Type de contrat : Professionnalisation

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014. Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT LOGO Académie BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SEN Session 2014 Contrôle en cours de formation Situation d évaluation de Sciences Physiques et Chimiques Séquence Durée :./. 45 min SUJET DESTINÉ AU CANDIDAT Établissement

Plus en détail

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4

2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 2 nde - SPC Eléments de correction Evaluation n 4 Nom Prénom : Note : / 20 Cours / 5 Exercices d application / 9 Résolution de problème ou analyse de documents / 6 Partie A : Questions de cours 5 points

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

Repères pour la formation en physique-chimie au cycle terminal scientifique

Repères pour la formation en physique-chimie au cycle terminal scientifique Repères pour la formation en physique-chimie au cycle terminal scientifique Objectifs du document Au cycle terminal de la série S, les enseignements ont pour ambition à la fois d affermir le goût des sciences

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Fiche professeur TEME du programme : Comprendre ous-thème : Cohésion et transformations de la matière Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Type d activité : Activité expérimentale

Plus en détail

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences Mai 2010

eduscol Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Physique-chimie Grilles de compétences Mai 2010 eduscol Physique-chimie Former et évaluer par compétences dans le cadre des activités expérimentales Grilles de compétences Mai 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/spc Former et Evaluer par s dans le

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

RDP : Combien de photons pour une photo?

RDP : Combien de photons pour une photo? 1S Thème : Observer RDP : Combien de photons pour une photo? DESCRIPTIF DU SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution

Plus en détail

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux Compétences exigibles : - Réaliser l analyse spectrale d un son musical et l exploiter pour en caractériser la hauteur et le timbre. Objectifs : - Enregistrer

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

ONDES ET MUSIQUE. Organisation de la séquence

ONDES ET MUSIQUE. Organisation de la séquence Tale STL SPCL Classe : Terminale STL-SPCL THEME du programme : Ondes Enseignement : Physique-chimie PCL Sous-thème : les ondes qui nous environnent ONDES ET MUSIQUE Problématique générale de la séquence

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma,

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, 1 1. Savoir-faire du module 3 S informer Modéliser Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, Utiliser un modèle Élaborer un modèle Sélectionner des données Choisir,

Plus en détail

1- Son / Signal sonore

1- Son / Signal sonore SOMMAIRE 1. Son / Signal sonore 2. Critères d appréciations du son 3. Caractéristiques physiques du signal sonore 4. Représentations visuelles du signal sonore 5. Les différentes familles du son. 1- Son

Plus en détail

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques De la seconde à la première S en sciences-physiques et chimiques programme pour une transition réussie La seconde La première Les TPE Évaluation diagnostic A vous de jouer Le site Les sciences au lycée

Plus en détail

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 (modifiée par la note de service n 2012-100 du 29 j uin 2012 et par la note de service n 2012-179 du 20 novembre 2012) (Education nationale : bureau DGESCO A2-1)

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Identification de liaisons

Plus en détail

STAGE BAC 2016 Présentation du stage de préparation

STAGE BAC 2016 Présentation du stage de préparation Objectif : Réussites s u i v i s c o l a i r e STAGE BAC 2016 Présentation du stage de préparation Déroulement des révisions En vue de l examen du BAC 2016, Objectif : Réussites vous propose, dès le 30

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Rendement du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 40 min Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité documentaire Contexte d utilisation

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

Constructeur bois Document professeur

Constructeur bois Document professeur Constructeur bois Document professeur STI2D Mathématiques SVT Physique Chimie Seconde Première Terminale Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Compétences scientifiques

Plus en détail

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t Atelier 2 Les activités expérimentales Les axes de réflexion de cet atelier De l importance des consignes à la mise en activité des élèves L incidence de la construction de la situation proposée L incidence

Plus en détail

ECE : Reconnaître des sons

ECE : Reconnaître des sons TS Thème : Ondes et matières ECE : Reconnaître des sons DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Caractéristiques des ondes Ondes sonores et ultrasonores. Analyse spectrale.

Plus en détail

PROGRESSION. Agir. Sciences Physiques 1 S. Observer. Olivier Gayrard. Nom : Prénom : Cahier de suivi des compétences 2014/2015.

PROGRESSION. Agir. Sciences Physiques 1 S. Observer. Olivier Gayrard. Nom : Prénom : Cahier de suivi des compétences 2014/2015. PROGRESSION Sciences Physiques 1 S Olivier Gayrard Observer Comprendre Nom : Prénom : Cahier de suivi des compétences Agir 2014/2015 Lycée Saint Joseph Gaillac Compétences générales Les curseurs compétences

Plus en détail

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale Académie de Toulouse Inspection pédagogique régionale de mathématiques Journées pédagogiques lycée de mars/avril 2013 «Mise en œuvre

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES

CONTRÔLE TECHNIQUE D UN VÉHICULE : AMORTISSEURS ET PNEUMATIQUES Sujet 0 Groupements 2 et 5 Page de garde Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET 0 Groupements 2 et 5 Le dossier-sujet est constitué : De documents destinés

Plus en détail

Bac terminale SVT - écrit

Bac terminale SVT - écrit Bac terminale SVT - écrit Texte officiel Durée : 3 h 30 Notée sur 16 points «Cette épreuve a pour objectif de valider la maîtrise des compétences acquises dans le cadre du programme de la classe de terminale.

Plus en détail

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler Compétences exigibles : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. - Exploiter l expression du

Plus en détail

Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD?

Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD? Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD? Type d'activité Activité expérimentale ou évaluation expérimentale, type ECE Objectifs Pré-requis Conditions de mise en œuvre Liste du matériel, par

Plus en détail

Le nouveau baccalauréat STL spécialité Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire. Inspection Pédagogique Régionale Physique-Chimie

Le nouveau baccalauréat STL spécialité Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire. Inspection Pédagogique Régionale Physique-Chimie Le nouveau baccalauréat STL spécialité Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire Inspection Pédagogique Régionale Physique-Chimie 24 octobre 2012 Programme prévisionnel de la journée 9 h 10 h 30 :

Plus en détail

Évaluation certificative : Baccalauréat professionnel BEP CAP Évaluation formative LE TRAMPOLINE

Évaluation certificative : Baccalauréat professionnel BEP CAP Évaluation formative LE TRAMPOLINE SÉQUENCE D'ÉVALUATION EN SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Évaluation certificative : Baccalauréat professionnel BEP CAP Évaluation formative Thème : Hygiène et Santé Module : Comment prévenir les risques

Plus en détail

Annexe 2 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 2 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 2 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Discipline : Physique-chimie Première année Programme

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

1 Activité documentaire : Notes & gammes (45 minutes)

1 Activité documentaire : Notes & gammes (45 minutes) Séance de Spécialité n o 6 Notes, harmonie et gammes Mots-clefs «Gammes» et «Harmonies». 1 Activité documentaire : Notes & gammes (45 minutes) 1.1 Le LA, une note arbitrairement fixée En musique, seules

Plus en détail

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance Mots-clés : Voix, Acoustique physiologique, Reconnaissance vocale I. Comment la voix se crée-t-elle? I.1. Etude documentaire Doc 1 Le corps humain, un instrument

Plus en détail

Annexe 2b Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 2b Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 2b Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie, physique, chimie (TPC) Discipline : Chimie Première année Programme de chimie TPC1 Le programme

Plus en détail

LES MADELEINES FONT UN CARTON! Fiche professeur

LES MADELEINES FONT UN CARTON! Fiche professeur Fiche professeur NIVEAUX Classes de 5 ème à la 3 ème. MODALITES DE GESTION POSSIBLES Groupe de 2 ou 3 élèves. Mode «fil rouge» : alternance de recherche en classe, à la maison, exposés intermédiaires (en

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE LIVRET TYPE ACADÉMIE DE NANCY-METZ SESSION...

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE LIVRET TYPE ACADÉMIE DE NANCY-METZ SESSION... BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE LIVRET TYPE ACADÉMIE DE NANCY-METZ SESSION... Groupe de Production et de Travail - Académie de Nancy-Metz - Octobre 2014 Page 1 sur 28 Groupe de Production et de Travail

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

STAGES INTENSIFS DE REVISION

STAGES INTENSIFS DE REVISION CENTRE SCOLAIRE OZANAM Internat et externat pour lycéens et étudiants Etudes encadrées et soutien scolaire Stages intensifs de révision 60 rue Vauban 69006 LYON 04 78 52 27 99 / Fax : 04 78 52 11 15 www.ozanamlyon.fr

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

Les types de raisonnement dans la construction du discours

Les types de raisonnement dans la construction du discours Les types de raisonnement dans la construction du discours Rencontre de développement professionnel Vincent Gagnon ÉRI Les types de raisonnement dans la construction du discours Objectifs de la présentation:

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC»

Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» Collège Choiseul Amboise Véronique Bourgoin (CPE) - Patricia Rat (mathématiques) «Enquête du CESC» I Caractéristiques de l activité Disciplines impliquées : Mathématiques et vie scolaire Niveau de classe

Plus en détail

Exploitable par exemple dans le cadre de l aide personnalisée, cette fiche cible les compétences suivantes :

Exploitable par exemple dans le cadre de l aide personnalisée, cette fiche cible les compétences suivantes : Technico-commercial/e Document pour les professeurs/es Objectif général Le concept de cette fiche consiste en une présentation, sous la forme d un jeu de rôle du métier ciblé au travers de matières enseignées

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

AU SEC ET AU CHAUD, SON MON TOIT

AU SEC ET AU CHAUD, SON MON TOIT AU SEC ET AU CHAUD, SON MON TOIT FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 3 e : Trigonométrie, calcul d aire, de volume ; pourcentage ; prélèvement d informations. MODALITES DE GESTION POSSIBLES

Plus en détail

Le nouveau programme en quelques mots :

Le nouveau programme en quelques mots : Le nouveau programme en quelques mots : Généralités Le programme est constituéde trois thèmes qui doivent tous être traités. L ordre de traitement des trois thèmes est libre, tout en respectant une introduction

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe terminale générale et technologique Physique-chimie Série S Résolution de problèmes Ces documents peuvent être utilisés

Plus en détail

Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement 3-2-3 75 2,67 PA 203-NYA-EV Mécanique. PA 201-NYA-EV Calcul différentiel

Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement 3-2-3 75 2,67 PA 203-NYA-EV Mécanique. PA 201-NYA-EV Calcul différentiel DEC 200.EV - Sciences de la nature, profil EVS 203-NYB-EV 3 Électricité et magnétisme Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement 3-2-3 75 2,67 PA 203-NYA-EV Mécanique PA 201-NYA-EV Calcul

Plus en détail

GUIDE POUR L ENTRETIEN

GUIDE POUR L ENTRETIEN GUIDE POUR L ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1 Ce guide s inscrit dans le cadre du décret du 17 septembre 2007 : il vise à faciliter la réalisation de l entretien professionnel, à la fois pour les agents et pour

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Structure typique d un protocole de recherche Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Introduction Planification et développement d une proposition de recherche Étape

Plus en détail

Acoustique musicale et physique des sons

Acoustique musicale et physique des sons TP DE PHYSQIUE N 8 SPECIALITE TS 1/6 ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Objectifs TP de physique N 8 Acoustique musicale et physique des sons Connaître le domaine des fréquences audibles pour l oreille

Plus en détail

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord Déclic Techno-Sciences est une série de Ressources naturelles Canada offrant de l information sur la recherche scientifique ainsi que sur la profession de chercheur. Autour de chaque vidéo, vous trouverez

Plus en détail

DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR

DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Seconde Thème : La santé ECE : Notion de précision par l étude d un ECG DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Tâches à réaliser par le candidat Compétences évaluées Coefficients

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre RMN Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Spectres RMN du proton

Plus en détail

Préparation et révision

Préparation et révision 2 MÉTHODO Préparation et révision 1. Comment s organiser au cours de la période de formation? a) Bien connaître le programme et la nature de l épreuve Il faut évidemment lire attentivement le programme

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

Musique et mathématiques

Musique et mathématiques Cours de L1 MIPC - Qu est ce qu un son? - Qu est ce qu un bruit? - Qu est ce qu un son musical? - Qu est ce qu une note musicale? - Quelles relations entre la musique et les mathématiques? Qu est ce qu

Plus en détail

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Annexe II b Définition des épreuves Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Cette épreuve valide tout ou partie des compétences

Plus en détail