Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement"

Transcription

1 Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Travaux réalisés dans le cadre de la mission d accompagnement de la CLI CLI des Monts d Arrée, réunion du 1er juillet 2014

2 Articulation des travaux au premier semestre 2014 Travaux articulés cette année essentiellement autour de la mise en place de l outil «tableau de bord». 23/04/14: Réunion avec le GT Expertise 11/06/14: Réunion avec le GT Expertise Présentation par l ACRO d une première maquette du tableau de bord Echange par rapport à ce travail Echanges et discussions sur une nouvelle version du tableau de bord prenant en compte les premières remarques Poursuite du travail relatif à la réalisation de «grilles de lectures» permettant d appréhender les résultats de la surveillance environnementale - Finalisation des premières fiches d informations générales concernant le site des Monts d Arrée pour la période considérée, - Mise-à-jour des «grilles» avec les résultats de la surveillance réglementaire Commission Locale d Information des Monts d Arrée 1 er juillet

3 Grille de lecture Objectifs Comprendre les résultats de la surveillance environnementale Pouvoir les situer par rapport aux limites réglementaires, Pouvoir les appréhender en se référant à ce qui est communément mesuré dans l environnement de Brennilis. Outils nécessaires: - L accès régulier par la CLI aux résultats de mesures réalisées réglementairement dans l environnement - Un état des lieux de la situation environnementale autour du site nucléaire des Monts d Arrée. ACRO 2011: Bilan des connaissances relatives au niveau de la radioactivité dans l environnement des Monts d Arrée à partir de l examen des études radioécologiques et résultats de la surveillance réglementaire. Commission Locale d Information des Monts d Arrée 1 er juillet

4 Grille de lecture Organisation en 12 chapitres 1 & 2 3 Informations concernant le site pour l année considérée Rayonnement gamma ambiant 4 5 Air Eau de pluie Compartiment atmosphérique 6 Végétaux et sols Compartiment terrestre 7 Eaux rabattues 8 9 Eaux souterraines Eaux de surface Compartiment aquatique 10 Végétaux & sédiments aquatique Eau potable Denrées alimentaires Produits de consommation Commission Locale d Information des Monts d Arrée 1 er juillet

5 Grille de lecture : Format Fiche de présentation générale pour chaque compartiment étudié. 1 er niveau de lecture 5

6 Grille de lecture Une description de l organisation des contrôles Les évènements d intérêt Un accès à + d information Les éléments saillants 6

7 Grille de lecture Fiche explicative pour chaque mesure réalisée réglementairement 2ième niveau de lecture 7

8 Grille de lecture Une description succincte du paramètre but, limite et moyen d obtention Expliciter des références Décrire ce que l on mesure habituellement Définition des valeurs inhabituelles Quels sont les seuils réglementaires existant Seuil d investigation et limite à ne pas dépasser 8

9 Grille de lecture Notion de valeurs «inhabituelles» Des résultats qui se détachent de façon significative de la tendance globale = des résultats inattendus ou valeurs suspectes sur le plan statistique Des résultats qui caractérisent des situations auxquelles il parait intéressant de prêter attention. Objectifs : Faciliter la lecture des résultats Les valeurs positives que j observe sont-elles habituellement mesurées ou bien suspectes? 9

10 Grille de lecture Application aux données 2013 de la surveillance réglementaire Présentation de quelques exemples Source rapport annuel environnement EDF 2013 & 10

11 Rayonnement gamma ambiant 3A Légende Plage des valeurs habituelles (3σ) valeurs mensuelles Commentaires En clôture du site, aucune valeur inhabituelle n est notée en 2013 pour l ensemble des dosimètres passifs lus chaque mois. comprises entre 0,08 et 0,13 msv/mois en 2013 (entre 0,08 et 0,15 msv/mois en 2012) Dosimètres passifs : cumuls mensuels en msv Pour la zone «entreprises», il est impossible de rendre compte de la situation en l absence de données 11

12 Rayonnement gamma ambiant 3A Dosimètres passifs : cumuls mensuels en msv Commentaires A distance, aucune valeur inhabituelle n est notée pour l ensemble des dosimètres passifs lus chaque mois. > Moyennes entre 0,10 et 0,11 msv/mois 12

13 Radioactivité dans l air 4A Commentaires La quasi-totalité des valeurs traduisent bien les fluctuations de la radioactivité naturelle (réf. période ). Toutefois, quelques valeurs se détachent du «lot», Amplitude des valeurs obtenues quotidiennement aux stations AS1, AS2 et AS Élévation momentanée des niveaux de la radioactivité naturelle (faible dispersion) 13

14 Radioactivité des eaux souterraines 8A Année 2013 Amplitude des valeurs obtenues quotidiennement aux stations AS1, AS2 et AS3. Commentaires Une seule valeur inhabituelle est constatée ; elle concerne l indice bêta global des eaux prélevées au droit du puits P3 (bâtiment réacteur) le 9/12/14 (--> liée à une teneur en potassium élevée). Aucune autre valeur inhabituelle n est notée sur l année ainsi que pour les autres paramètres recherchés (tritium, émetteurs gamma) 14

15 Synthèse pour 2013 Résumé pour la période examinée Seule une valeur inhabituelle concernant l indice bêta global des eaux souterraines prélevées dans le puits P3 (BCI) est notée le 9 décembre 2013 avec 0,89 Bq/L. Les autres résultats 2012 restent en deçà des critères d analyse fixés dans les grilles pour chaque compartiment et chaque paramètre étudiés. Des données manquantes sont notées : Rayonnement gamma ambiant pour la zone entreprise, Produits agricoles (autres que le lait), Sédiments et végétaux aquatiques, Note : Difficile de rendre compte de la situation concernant le niveau en Carbone-14 dans les végétaux prélevés à Brennilis, compte tenu d une limite de détection trop élevée (LD=450 Bq/kg de C). 15

16 Tableau de bord Mise en place d un tableau de bord Objectifs : Aider la CLI à s approprier l information afin de lui permettre d assurer une continuité dans le suivi du chantier sous plusieurs axes, 16

17 Tableau de bord 20XX Échelle de temps - Autorisations -Prescriptions techniques -Déclarations d évènements Aspects réglementaire Enjeux - Exposition du personnel (suivi des doses individuelles et collectives, etc.) - Qualité des eaux souterraines - Nombre de colis de déchets non évacués - Disponibilité des exutoires -STE -Echangeurs -[ ] Opérations en cours Commission Locale d Information des Monts d Arrée 17 décembre

18 Tableau de bord 20XX Échelle de temps Déchets - Déchets radioactifs évacués par an (en tonne) - Déchets conventionnels, - Gravats recyclés sur le site Transferts - Rejets atmosphériques - Emission CO 2 - Qualité radiologique des eaux rabattues - Qualité des eaux pluviales restituées à l Ellez - Remblais importés 18

19 Tableau de bord Tableau de bord (version du 01/07/14) Commission Locale d Information des Monts d Arrée 1 er juillet

Proposition d un «indice de la radioactivité de l environnement» Julien COLLET Directeur de l environnement et des situations d urgence

Proposition d un «indice de la radioactivité de l environnement» Julien COLLET Directeur de l environnement et des situations d urgence Proposition d un «indice de la radioactivité de l environnement» Julien COLLET Directeur de l environnement et des situations d urgence 1 Contexte (1/2) Recommandation du CSSIN (Tchernobyl-20 ans après,

Plus en détail

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives

L IRSN et la surveillance de l environnement. Etat des lieux et perspectives L IRSN et la surveillance de l environnement Etat des lieux et perspectives Didier CHAMPION et Jean-Marc PERES Journées SFRP Paris 23-24 septembre 2009 Objectifs de la surveillance de l environnement 2

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx

Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx Fabrice Leprieur (IRSN / DEI) Journées SFRP de Marcy l Etoile / Lyon 23 sept. 2004 Exposition aux rayonnements ionisants liée à l utilisation industrielle de minerai de monazite Exemple du site de Pargny-sur-Saulx

Plus en détail

Surveillance du Tritium

Surveillance du Tritium Surveillance du Tritium Cligeet 13 décembre 2013 1 Sommaire Le tritium : définition et caractéristiques Les seuils et limites associées Le dispositif de surveillance et de mesures Les investigations immédiates

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

... 11... 13... 16... 17...17...17...19...20...23...23...24...25...26...27... 30...30...34 35 36...36...37...40...40...41...42...42...46...47...47...48...49...49...49...53...53...57...66...72...74...76

Plus en détail

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES «La conformité à la réglementation en vigueur, la prévention des pollutions ainsi que la recherche d amélioration continue de la

Plus en détail

-le cas de l Allemagne-

-le cas de l Allemagne- La mise en oeuvre de la surveillance -le cas de l Allemagne- Friedrich Eberbach Ministerialrat a.d. du Ministère de l Environnement de Rhénanie-Palatinat 1 Veuillez excuser «mon» français SVP 2 Surveillance

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015

RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015 RAPPORT DE SYNTHESE MENSUEL JUILLET 2015 SOMMAIRE 1- INTRODUCTION P 1 2- SURVEILLANCE DES EMISSIONS ATMOSPHERIQUES P 2 2.1 - REJETS CHEMINEE P 2 2.2 - BATIMENT ADMINISTRATIF P 7 2.3 - MESURE DE COLMATAGE

Plus en détail

EVALUATION DES IMPACTS

EVALUATION DES IMPACTS annexe n 8 EVALUATION DES IMPACTS liés aux rejets des établissements AREVA Tricastin CIGEET 19 décembre 2007 AREVA TRICASTIN Sommaire de la présentation Quels sont les fondements d une évaluation des impacts?

Plus en détail

GESTION DES INCIDENTS en INB CONTAMINATION-IRRADIATION

GESTION DES INCIDENTS en INB CONTAMINATION-IRRADIATION GESTION DES INCIDENTS en INB CONTAMINATION-IRRADIATION CNPE DAMPIERRE en BURLY Rudi Hauser SPR Dr Frédérique LEVRAY SST 1 Principes de Surveillance Radioprotection 2 Principe de fonctionnement d une centrale

Plus en détail

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN La surveillance, Une perspective cavalière G. Manificat IRSN Surveiller «Observer avec une attention soutenue, de manière à exercer un contrôle, une vérification» Petit Robert Surveiller 1.Pourquoi? 2.Dans

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement

16 novembre 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement CLI AREVA Romans 16 novembre 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Plan de surveillance environnementale AREVA Romans Questions

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 14 avril 2014 Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE Objet : Suite

Plus en détail

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF Programme Nucléi Atelier groupement d entreprises - 26/09/2013 - Dunkerque Réunion d informations sur les groupements

Plus en détail

REHABILITATION DES SITES EN DECONSTRUCTION

REHABILITATION DES SITES EN DECONSTRUCTION REHABILITATION DES SITES EN DECONSTRUCTION Plan de gestion de l ancien chenal de rejets de la Station de Traitement des Effluents de Brennilis SFRP Grenoble 23 & 24 Octobre 2012 G. PELLENZ ; C. OLLIVIER

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2014-019864 Le Directeur général de l ASN

N/Réf. : CODEP-PRS-2014-019864 Le Directeur général de l ASN RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 13 mai 2014 N/Réf. : CODEP-PRS-2014-019864 Le Directeur général de l ASN à Madame la Préfète de Seine-et-Marne 12 Rue des Saints-Pères 77000 MELUN Monsieur

Plus en détail

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection 9 juin 2010 / UIC Paris Présenté par E. COGEZ, IRSN Contexte

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

SFRP Angers Juin 2009

SFRP Angers Juin 2009 SFRP Angers Juin 2009 Gestion post-accidentelle d un d accident nucléaire : : Avancement des travaux du du CODIRPA Jean-Luc GODET Directeur des des rayonnements ionisants et et de de la la santé Introduction

Plus en détail

Le stockage de déchets radioactifs contenant du tritium : impact des rejets sur l environnement

Le stockage de déchets radioactifs contenant du tritium : impact des rejets sur l environnement Le stockage de déchets radioactifs contenant du tritium : impact des rejets sur l environnement CHAPITRE 2 Yannick Arimone, Sophie Dinant, Alain André, Laurence Legrand, Alain Delaplanche, Jean-Pierre

Plus en détail

Bilan de l état radiologique de l environnement français en 2009

Bilan de l état radiologique de l environnement français en 2009 RAPPORT Bilan de l état radiologique de l environnement français en 2009 Synthèse des résultats des réseaux de surveillance de l IRSN n n n n n n n n n n Bilan de l état radiologique de l environnement

Plus en détail

Lumières FEU VERT POUR L INSTALLATION DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR JUILLET 2015 N 119

Lumières FEU VERT POUR L INSTALLATION DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR JUILLET 2015 N 119 Lumières MAGAZINE D INFORMATION MENSUEL DU CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ DU BLAYAIS JUILLET 215 N 119 À LA UNE FEU VERT POUR L INSTALLATION DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR Introduction d un des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône.

DOSSIER DE PRESSE. L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône. DOSSIER DE PRESSE L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône 17 novembre 2014 Surveiller la radioactivité dans l environnement : les attentes

Plus en détail

Accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi - Décontamination et gestion des déchets - Point de la situation en mars 2015

Accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi - Décontamination et gestion des déchets - Point de la situation en mars 2015 9 mars 2015 Accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-Ichi - Décontamination et gestion des déchets - Point de la situation en mars 2015 L accident de la centrale de Fukushima Dai-Ichi (F-1), survenu

Plus en détail

ENQUÊTE ET AUDIENCES PUBLIQUES DU BAPE Les enjeux de la filière uranifère au Québec. DEMANDE D INFORMATION No. 47

ENQUÊTE ET AUDIENCES PUBLIQUES DU BAPE Les enjeux de la filière uranifère au Québec. DEMANDE D INFORMATION No. 47 Mars 2015 ENQUÊTE ET AUDIENCES PUBLIQUES DU BAPE Les enjeux de la filière uranifère au Québec DEMANDE D INFORMATION NO.1 DEMANDE D INFORMATION No. 47 Le document d analyse des données de surveillance des

Plus en détail

Assainissement Démantèlement du site SICN de VEUREY INB 65 et 90. Commission Locale d Information Grenoble, le 02 Décembre 2011

Assainissement Démantèlement du site SICN de VEUREY INB 65 et 90. Commission Locale d Information Grenoble, le 02 Décembre 2011 Assainissement Démantèlement du site SICN de VEUREY INB 65 et 90 Commission Locale d Information Grenoble, le 02 Décembre 2011 Sommaire Questions de la CLI précédente / Actions SICN Bilan du site suite

Plus en détail

Etude de la radioactivité dans l environnement autour du C.N.P.E. du Blayais

Etude de la radioactivité dans l environnement autour du C.N.P.E. du Blayais 2011 Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l Ouest Laboratoire indépendant d analyse de la radioactivité Association loi 1901 SIRET : 950 369 868 00027 APE : 7120B 138 rue de l Eglise 14200

Plus en détail

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP-MRS-2015-025309 Marseille, le 3/7/2015 CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF La déconstruction est une étape normale dans la vie d une centrale nucléaire (construction, puis exploitation, puis déconstruction). Il s agit d un processus long, jalonné d une série d opérations, toutes

Plus en détail

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC CLI AREVA Romans 3 juin 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Présentation du Rapport SNR 2009 Sûreté et Radioprotection

Plus en détail

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1

CRITERES DE CHOIX DE LA TECHNIQUE N 1 CHANTIER DE REFERENCE Traitement des sols par bioventing associé à une biostimulation et traitement des eaux de la nappe après pompage et écrémage avec réinjection sur site Site de : Balaruc-les-Bains

Plus en détail

Actions de l Autorité de Sûreté Nucléaire. Le contrôle de la dépollution & L information des publics

Actions de l Autorité de Sûreté Nucléaire. Le contrôle de la dépollution & L information des publics Actions de l Autorité de Sûreté Nucléaire Le contrôle de la dépollution & L information des publics Incident CEA Valduc - les conséquences en Ile-de-France 1 Pollution au tritium : Caractéristiques Demi-vie

Plus en détail

DECONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE BRENNILIS : LES CHANTIERS AVANCENT.

DECONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE BRENNILIS : LES CHANTIERS AVANCENT. DECONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE BRENNILIS : LES CHANTIERS AVANCENT. EDF Gilles Huguet N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Centrale de Brennilis CIDEN Site des Monts d Arrée 29690

Plus en détail

JORF n 259 du 7 novembre 1998 page 16856

JORF n 259 du 7 novembre 1998 page 16856 En savoir plus sur ce texte... JORF n 259 du 7 novembre 1998 page 16856 DECRET Décret no 98-1004 du 30 octobre 1998 portant publication de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le

Plus en détail

Département Energie Santé Environnement. DESE/Santé N 2012-086R Mai 2012. Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs

Département Energie Santé Environnement. DESE/Santé N 2012-086R Mai 2012. Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs Département Energie Santé Environnement Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs DESE/Santé N 0-086R Mai 0 GUIDE D APPLICATION POUR LA SURVEILLANCE DU CONFINEMENT DE L AIR DANS LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

5 mars 2013. Note d information

5 mars 2013. Note d information 5 mars 2013 Note d information Bilan des incidents de transport de matières radioactives à usage civil : l IRSN tire les enseignements des événements déclarés entre 1999 et 2011 Quelque 900 000 colis de

Plus en détail

Référentiel de la radioprotection au CEA

Référentiel de la radioprotection au CEA Page 3 sur 7 TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 4 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. RESPONSABILITES... 4 4. COMPOSITION DU REFERENTIEL DE LA RADIOPROTECTION AU... 4 5. LISTE DES DOCUMENTS CONSTITUANT LE REFERENTIEL

Plus en détail

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE DÉBAT PUBLIC 2005/06 Projet Flamanville 3 Construction d une centrale électronucléaire tête de série EPR sur le site de Flamanville @ SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE EDF, maître d ouvrage du projet

Plus en détail

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN)

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) CHAPITRE 18 L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) Introduction 367 Les missions de l IRSN 367 Bilan des activités de l IRSN en 2007 369 Appui de nature réglementaire 369 Expertise

Plus en détail

Quelle que soit son importance, le volet sanitaire doit être individualisé dans l étude d impact sous la forme d un chapitre spécifique.

Quelle que soit son importance, le volet sanitaire doit être individualisé dans l étude d impact sous la forme d un chapitre spécifique. de lecture Quelle que soit son importance, le volet sanitaire doit être individualisé dans l étude d impact sous la forme d un chapitre spécifique. Afin d aider le lecteur à se forger une opinion sur la

Plus en détail

Sommaire 2- RAPPEL DE LA DOCTRINE GENERALE DE GESTION DES DECHETS DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES DE BASE EN FRANCE... 6

Sommaire 2- RAPPEL DE LA DOCTRINE GENERALE DE GESTION DES DECHETS DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES DE BASE EN FRANCE... 6 Préambule La collection des guides de l ASN regroupe les documents à destination des professionnels intéressés par la réglementation en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection (exploitants, utilisateurs

Plus en détail

Ont contribué à l élaboration de ce rapport : Organisme

Ont contribué à l élaboration de ce rapport : Organisme Ont contribué à l élaboration de ce rapport : Nom CHAPTAL-GRADOZ Nathalie CHEVREUIL Martial D AMICO Donato DEBAYLE Christophe LEPRIEUR Fabrice MANIFICAT Guillaume PERES Jean-Marc PIERRARD Olivier TOURNIEUX

Plus en détail

Le développement d un modèle biologique de détection de l uranium en temps réel dans l environnement

Le développement d un modèle biologique de détection de l uranium en temps réel dans l environnement Le développement d un modèle biologique de détection de l uranium en temps réel dans l environnement Catherine MERCAT (AREVA) & Gregory LEMKINE (WATCHFROG) Contexte industriel du site AREVA du Tricastin

Plus en détail

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 11 juin 2014 Réunion de la CLI du site de Creys-Malville 1 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Contrôles et actions exercés par l Autorité

Plus en détail

La dosimétrie physique, mesurer pour optimiser

La dosimétrie physique, mesurer pour optimiser Evaluer et prévenir le risque radiologique professionnel dans les opérations de radiographie industrielle La dosimétrie physique, mesurer pour optimiser Pr Didier PAUL Faculté de Médecine, Service de Médecine

Plus en détail

Projet stratégique 2014-2018

Projet stratégique 2014-2018 Projet stratégique 2014-2018 du Grand Port Maritime de la Réunion Compléments apportés au rapport d évaluation environnementale Septembre 2014 Suite aux remarques apportées par les autorités compétentes

Plus en détail

Liste bibliographique thème «nucléaire et santé publique»

Liste bibliographique thème «nucléaire et santé publique» Liste bibliographique thème «nucléaire et santé publique» Ouvrages disponibles au Centre de documentation sur l environnement du Conseil général du Finistère - 2, rue Théodore Le Hars - 29000 QUIMPER LISTE

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1 CLI Cadarache Organisation de la radioprotection sur les INB 32 (ATPu) et 54 (LPC) AREVA NC Cadarache, opérateur technique industriel Mercredi 3 juin 2015 Commission Locale d Information 3 juin 2015 -

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD. Patrick Moureaux INRS

02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD. Patrick Moureaux INRS 02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD Patrick Moureaux INRS L INRS Association loi 1901 (organisme privé sans but lucratif) Rôle: développer la prévention des risques professionnels Effectifs: 635 personnes

Plus en détail

Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 592-20, L. 593-3, L. 593-10 et L. 593-27 ;

Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 592-20, L. 593-3, L. 593-10 et L. 593-27 ; Décision n 2015-XX-XXXX de l Autorité de sûreté nucléaire du xx xxxxx 2015 fixant les valeurs limites de rejet dans l environnement des effluents liquides et gazeux des installations nucléaires de base

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

CONTRÔLE DES INSTRUMENTS DE MESURE MENTIONNÉS À L'ARTICLE R. 1333-7 DU CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET À L'ARTICLE R. 231-84 DU CODE DU TRAVAIL

CONTRÔLE DES INSTRUMENTS DE MESURE MENTIONNÉS À L'ARTICLE R. 1333-7 DU CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET À L'ARTICLE R. 231-84 DU CODE DU TRAVAIL Article ANNEXE 2 En savoir plus sur cet article... CONTRÔLE DES INSTRUMENTS DE MESURE MENTIONNÉS À L'ARTICLE R. 1333-7 DU CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET À L'ARTICLE R. 231-84 DU CODE DU TRAVAIL 1 Cadre du

Plus en détail

DIVISION DE LYON Lyon, le 24 décembre 2014

DIVISION DE LYON Lyon, le 24 décembre 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 24 décembre 2014 N/Réf. : CODEP-LYO-2014-058026 INSTITUT DE SOUDURE INDUSTRIE 13, rue du Vercors 69660 CORBAS Objet : Inspection de la radioprotection du

Plus en détail

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif Maîtrise des Fournisseurs La CAEAR Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif 1 La CAEAR : Définition Commission interne au CEA, Elle a pour mission la présélection des entreprises

Plus en détail

Le Centre de stockage de l Aube

Le Centre de stockage de l Aube Le Centre de stockage de l Aube Sommaire L Andra dans l Aube : un exploitant industriel exemplaire Le Centre de stockage de l Aube 04/05 Les déchets radioactifs de faible et moyenne activité à vie courte

Plus en détail

La gestion des terres excavées en Wallonie. Enjeux et perspectives

La gestion des terres excavées en Wallonie. Enjeux et perspectives La gestion des terres excavées en Wallonie Enjeux et perspectives CONTEXTE ARGW 14.06.01 favorisant la valorisation de certains déchets Terres de déblais (code 170504) = terres naturelles non contaminées

Plus en détail

Chooz PERSPECTIVE. Sommaire A la une. à la une. AOût 2015

Chooz PERSPECTIVE. Sommaire A la une. à la une. AOût 2015 Chooz EN PERSPECTIVE AOût 25 Sommaire A la une actualité du site événements techniques résultats environnementaux PERSPECTIVES A VENIR Le mensuel d information de la centrale nucléaire de Chooz EDF - Sargos

Plus en détail

Installation de La Glacière

Installation de La Glacière Installation de La Glacière Villeneuve-Loubet (06) Bilan d activité 2012 SUD-EST ASSAINISSEMENT 1 Suivi environnemental Suivi des effluents et de la stabilité SUD-EST ASSAINISSEMENT I Suivi environnemental

Plus en détail

DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS

DOSIMETRIE ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS Page 1 sur 5 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence 06/M0/003/09/V01 06/M0/003/09/V02 06/M0/003/09/V03 06/M0/003/09/V04 06/M0/003/09/V05 06/M0/003/09/V06 Titre et objet de la révision DOSIMETRIE

Plus en détail

Séminaire IRSN - ANCCLI

Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire du 14/09/2011 La gestion de crise Sommaire de la présentation Sommaire Missions de l IRSN en cas de crise nucléaire Les premiers enseignements de l accident de Fukushima

Plus en détail

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX

TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX TRAVAUX RÉGLEMENTAIRES INTERNATIONAUX Agence internationale de l énergie atomique Résolutions adoptées par la Conférence générale de l AIEA (2004)* La 48 ème session de la Conférence générale de l AIEA

Plus en détail

Fiche outils n 9 Management environnemental

Fiche outils n 9 Management environnemental Fiche outils n 9 Management environnemental Organisation du tableau de bord Évaluation Tableau de bord Le Tableau de Bord comporte : l Un volet relatif à la zone industrielle, l Un volet relatif aux entreprises

Plus en détail

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations RISQUES TECHNOLOGIQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX MANAGEMENT DES RISQUES Formations 2015 SITES ET SOLS POLUÉS PAROLE D EXPERT La reconversion des sites pollués est une préoccupation actuelle qui conjugue

Plus en détail

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose.

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. L. GUIGUES EDF/SEPTEN 12-14 avenue Dutriévoz 69628 Villeurbanne Cedex RESUME PANTHERE est un

Plus en détail

Projets soumis à étude d impact. Installations soumises à autorisation.

Projets soumis à étude d impact. Installations soumises à autorisation. Annexe à l article R.122-1 code de l environnement Catégorie d aménagement, d ouvrage et de travaux Projets soumis à étude d impact Installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) 1

Plus en détail

: Code de la santé publique et notamment les articles L.1333-17 et R.1333-98 Code de l Environnement et notamment ses articles L.592-21 et L.

: Code de la santé publique et notamment les articles L.1333-17 et R.1333-98 Code de l Environnement et notamment ses articles L.592-21 et L. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 28 mai 2014 CODEP-LIL-2014-024998 AD/NL Monsieur X DIAGNOSTICS HABITATIONS & BATIMENTS 46 bis, rue Roger Salengro 62290 NOEUX-LES-MINES Objet : Inspection

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires PRÉFET DE LA LOIRE ARRETÉ N 118-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires VU l article L.511-1 du Code de l Environnement ; VU l article L.512-17 du Code de l Environnement ; VU les articles R.512-74

Plus en détail

Point zéro radiologique dans le lagon du Taaone avant la mise en exploitation de l hôpital Jacques Chirac de Tahiti Année 2009

Point zéro radiologique dans le lagon du Taaone avant la mise en exploitation de l hôpital Jacques Chirac de Tahiti Année 2009 R A P P O R T Point zéro radiologique dans le lagon du Taaone avant la mise en exploitation de l hôpital Jacques Chirac de Tahiti Année 2009 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L INTERVENTION Service d

Plus en détail

Monsieur le Directeur du Centre nucléaire de Production d Electricité de CHINON BP 80 37420 AVOINE

Monsieur le Directeur du Centre nucléaire de Production d Electricité de CHINON BP 80 37420 AVOINE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2015-041743 Orléans, 14 octobre 2015 Objet : Surveillance des installations nucléaires de base CNPE de Chinon INB n 107 Inspection réactive n INSSN-OLS-2015-0781

Plus en détail

L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011

L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011 L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011 Laurent ROY, délégué territorial Pierre PERDIGUIER, chef de division

Plus en détail

Je vous communique ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

Je vous communique ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES Nantes, le 30 Juillet 2015 N/Réf. : CODEP-NAN-2015-030050 GIP ARRONAX 1, rue Aronnax CS 10112 44817 SAINT HERBLAIN CEDEX Objet : Contrôle des transports de substances

Plus en détail

Installation de La Glacière Villeneuve-Loubet (06)

Installation de La Glacière Villeneuve-Loubet (06) Installation de La Glacière Villeneuve-Loubet (06) Bilan d activité 2013 SUD-EST ASSAINISSEMENT 1 Suivi environnemental Suivi des effluents et de la stabilité SUD-EST ASSAINISSEMENT I Suivi environnemental

Plus en détail

Ecotoxicologiques (ERE)

Ecotoxicologiques (ERE) XVIIèmes Rencontres Professionnelles - 24 Mai 2011 L Evaluation Des Risques Ecotoxicologiques (ERE) Un outil pour apprécier l impact potentiel des substances ou des matrices sur les compartiments environnementaux.

Plus en détail

Rapport annuel dans le cadre de l article 21 de la loi TSN. Centre de stockage de la Manche Rapport annuel2008

Rapport annuel dans le cadre de l article 21 de la loi TSN. Centre de stockage de la Manche Rapport annuel2008 Rapport annuel dans le cadre de l article 21 de la loi TSN Centre de stockage de la Manche Rapport annuel2008 C e n t r e d e s t o c k a g e d e s d é c h e t s r a d i o a c t i f s d e f a i b l e e

Plus en détail

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Guide pratique Guide pratique (études de sol et de filière) proposé par le Conseil Général de l Orne - SATTEMA 1 Guide pratique 1. Préambule Le présent

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 15 octobre 2015

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 15 octobre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 15 octobre 2015 N/Réf. : CODEP-CAE-2015-040344 Monsieur le Directeur de site des Monts d Arrée BPn 3 La Feuillée 29218 HUELGOAT OBJET :

Plus en détail

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement ASN - Division de Lyon R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement 22 octobre 2010 : Information de la CLIGEET 2 ! " # $! %## % %! & '( %&! & $% # #% ) * & 22 octobre 2010 : Information

Plus en détail

ANF Becquerel Assurance qualité Normalisation. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel Assurance qualité Normalisation. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Assurance qualité Normalisation http://reseau-becquerel.in2p3.fr P. 2 Un peu d histoire Le code Hammourabi (-2150) «Si un maçon construit une maison et que celle-ci s écrase et tue ses habitants,

Plus en détail

Constat radiologique régional Objectifs et méthode Application au quart Nord-Est de la France

Constat radiologique régional Objectifs et méthode Application au quart Nord-Est de la France R A P P O R T Constat radiologique régional Objectifs et méthode Application au quart Nord-Est de la France DEI/SESURE/2011-11 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L INTERVENTION Service d étude et de surveillance

Plus en détail

dies, Besançon les 07 et 08 Mars 2008

dies, Besançon les 07 et 08 Mars 2008 Synthèse du rapport IPSN-INVS INVS Décembre 2000 L accident de Tchernobyl du 26 Avril 1986 a donné lieu à d importants rejets radioactifs dans l atmosphl atmosphère, qui se sont déposd posés s de façon

Plus en détail

Ordonnance relative à l organisation d intervention en cas d augmentation de la radioactivité

Ordonnance relative à l organisation d intervention en cas d augmentation de la radioactivité Ordonnance relative à l organisation d intervention en cas d augmentation de la radioactivité (OROIR) 732.32 du 26 juin 1991 (Etat le 16 février 1999) Le Conseil fédéral suisse, vu les articles 8, 2 e

Plus en détail

SGN CLIENT SOMMAIRE 1 OBJET ET CONTEXTE...6 2 PRESENTATION GENERALE DU STOCKAGE DE SEDIMENTS...7 2.1 PRESENTATION DU STOCKAGE...7

SGN CLIENT SOMMAIRE 1 OBJET ET CONTEXTE...6 2 PRESENTATION GENERALE DU STOCKAGE DE SEDIMENTS...7 2.1 PRESENTATION DU STOCKAGE...7 DIFFUSION LIMITEE AREVA SGN Page : 3 / 52 SOMMAIRE 1 OBJET ET CONTEXTE...6 2 PRESENTATION GENERALE DU STOCKAGE DE SEDIMENTS...7 2.1 PRESENTATION DU STOCKAGE...7 2.2 LES PRODUITS STOCKES...7 2.3 DONNEES

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

Fessenheim INB 75. Installations nucléaires de base (INB) de CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC

Fessenheim INB 75. Installations nucléaires de base (INB) de CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC Installations nucléaires de base (INB) de Fessenheim INB 75 CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC RENCE E ET SECURITE EN MATIERE NUCLEAIRE SOMMAIRE Introduction p 3

Plus en détail

Cours de formation destiné aux EXPERTS EN RADIOPROTECTION dans le domaine des SECTEURS DE TRAVAIL DE TYPE C ET B. Programme 2015

Cours de formation destiné aux EXPERTS EN RADIOPROTECTION dans le domaine des SECTEURS DE TRAVAIL DE TYPE C ET B. Programme 2015 Responsable du cours : J. Damet Cours de formation destiné aux EXPERTS EN RADIOPROTECTION dans le domaine des SECTEURS DE TRAVAIL DE TYPE C ET B 2015 Programme 2015 C : cours CP : cours pratique VC : visite

Plus en détail

Code de l environnement, notamment ses articles L.591-1 et suivants

Code de l environnement, notamment ses articles L.591-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-026957 Lyon, le 10 Juin 2014 Pôle Santé République SELARL Scintidôme 105, Avenue de la République 63050 CLERMONT-FERRAND Cedex 2 Objet : Inspection

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT»

MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» MASTER 2 MENTION «INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE» SPECIALITE «INGENIERIE DURABLE DE L ENVIRONNEMENT» Le Master Mention «Ingénierie du Développement Durable» (I.D.D.) est destiné à former des spécialistes

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-035472 Hôpital Robert Debré 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail