Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF."

Transcription

1 Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012

2 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée (REP) Chooz A (300MW) : réacteur à eau lourde (REL) Brennilis (70 MW) : (EDF/CEA) 6 réacteurs de la filière Uranium naturel / graphite-gaz (UNGG) Chinon A1 (70MW) : Chinon A2 (200MW) : Chinon A3 (480MW) : Saint-Laurent A1 (480MW) : Saint-Laurent A2 (515MW) : Bugey 1 (540MW) : Loire Vienne 1 réacteur à neutrons rapides (RNR) Creys-Malville (1240MW) : EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

3 6 sites en France Saint-Laurent A Chinon A Chooz A Creys-Malville Brennilis Bugey 1 EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

4 La déconstruction dans la vie d une centrale La vie d une centrale nucléaire connaît 3 périodes : sa construction, son exploitation, puis sa déconstruction. La déconstruction est donc une étape normale dans la vie d une centrale qui consiste à : démonter et évacuer les gros équipements éliminer la radioactivité dans tous les locaux de l installation démolir les bâtiments après avoir procédé à leur assainissement éventuellement, reconvertir tout ou partie de l installation. En tant que propriétaire des installations nucléaires qu elle exploite, EDF assure la maîtrise d ouvrage de leur déconstruction. EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

5 Inscrite dans la stratégie de démantèlement Le choix d un démantèlement «sans attendre» est le choix d un industriel responsable : ne pas laisser aux générations futures la déconstruction des centrales nucléaires arrêtées. Utiliser la connaissance technique des centrales de première génération que les exploitants de l époque ont conservée. Forger une expérience utile dès maintenant pour la maintenance des centrales en fonctionnement, la conception des nouvelles et les futures déconstructions. Exploitation des pratiques internationales liées aux choix identiques des autres exploitants (États-Unis, Allemagne, Espagne, Japon, Suède ). Option retenue par l Autorité de Sûreté Nucléaire et préférence exprimée par l Agence Internationale de l Énergie Atomique (AIEA). EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

6 Des exigences incontournables Les opérations de déconstruction nécessitent la maîtrise : de la sécurité des opérateurs. de la radioprotection des opérateurs. du risque environnemental. de la sûreté des populations. Des filières d élimination des déchets EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

7 Avis DGSNR Faisabilité scénarios Exigences fonctionnelles Revue Lotissement industriel Notification contrats Envoi demande Autorisation Phasage des dossiers réglementaires Élaboration dossiers autorisation Instruction demande autorisation GP Concours d idées Avant-projet Élaboration Dossier d options de sûreté Thème A Thème B Thème C. Avant-projet consolidé Instruction dossier d options de sûreté Ingénierie d achats Offres et négociations Surveillance Fin études de conception Études d exécution Travaux. Ordre d exécution études (APD) Ordre d exécution travaux Réalisation contrats Avis Études exécution Travaux Autorisation Vérification respect démonstration de sûreté (CSD) EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

8 Des chantiers qui avancent Creys Malville : le dôme du réacteur avant / après Le taux d avancement physique du programme est de 32% Des projets qui ont atteint la moitié de leur avancement : Brennilis, Creys Malville, Chooz au 31/08 Chooz A : la sortie du premier générateur de vapeur EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

9 Des grandes étapes déjà franchies A Brennilis : Décret d autorisation de démantèlement partiel en juillet % de la radioactivité éliminée dès 1992 Bâtiment du combustible usé déconstruit Traitement du chenal de rejet A Chooz : Décret d autorisation de démantèlement complet en 2007 Travaux d aménagement réalisés (ventilation, cinématique déchets, «élargissement» Génie civil) Démantèlement de la cheminée, des collines, de la salle des machines Démantèlement de la caverne et auxiliaires : dépose, décontamination et évacuation des générateurs de vapeur A Creys-Malville : Décret d autorisation de démantèlement complet en 2006 Déchargement du combustible Traitement du sodium Traitement des gros composants : 4 pompes primaires et 8 échangeurs intermédiaires extraits, traités et découpés Réacteurs UNGG: Bugey 1 : Tête de série pour conforter la sûreté des opérations Avancement des démantèlements hors caisson Démarrage de la déconstruction des circuits et échangeurs de chaleur à Chinon Attente d un exutoire pour le graphite EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

10 Les déchets produits par la déconstruction et leurs filières FA-MA vie longue : 300 tonnes Graphite : tonnes FA-MA vie courte : tonnes TFA : tonnes Nota : Les catégories d activité des déchets dépendent notamment des radionucléides qu ils contiennent. Conventionnel : tonnes Inventaire programme (T) : tonnes* TFA : très faible activité FA/MA VC : faible activité et moyenne activité à vie courte MA VL : moyenne activité à vie longue EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

11 Des professionnels mobilisés Des salariés EDF coordonnent et surveillent les travaux de déconstruction sur les sites en déconstruction. Ces travaux sont réalisés à partir des études conçues par les ingénieurs EDF - CIDEN (Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement) basé à Lyon. Des équipes de salariés d entreprises prestataires aux compétences spécifiques réalisent les activités de déconstruction. Des prestataires et salariés EDF soumis aux mêmes règles et aux mêmes contrôles. EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

12 Les métiers de la déconstruction Des professionnels qualifiés, capables d appréhender nos enjeux : Sûreté Radioprotection On retrouve dans la déconstruction les compétences et expertises de l industrie nucléaire : Techniques de découpe Conditionnement de déchets Manutention spéciale EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

13 Les professionnels de demain Les formations qui préparent à nos métiers : Bac + 2. BTS Contrôle des rayonnements ionisants et applications des techniques de protection,. BTS Environnement Nucléaire,. DUT Hygiène Sécurité Environnement Bac + 3. Licence CPGR Lyon 2 (Coordination de Projets en Gestion des Risques),. Licence 3D Montpellier (Démantèlement, Déchets, Dépollution),. Licence RD2 Lyon 2 (Radioprotection, Démantèlement, Déchets),. Licence RSN La Ciotat (Radioprotection, Sûreté, Nucléaire),. Licence PPGEN IRUP (Pilote de Prestation Globale en Environnement Nucléaire), Bac + 5. Master Ingénierie Traçabilité et Développement Durable Valence - Gestion des Déchets Radioactifs,. Master Ingénierie Traçabilité et Développement Durable Valence Assainissement, Démantèlement des installations nucléaires,. Master Lyon 1 - Environnement et Risques,. ISTP Saint-Etienne : Ingénieur Génie des Installations Nucléaires, Bac + 6. Mastère International Energie Nucléaire - ENPC. Mastère Génie Atomique INSTN EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

14 MERCI DE VOTRE ATTENTION EDF -CIDEN - accessibilité interne Novembre

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction Philippe BERNET Directeur-adjoint du CIDEN Philippe LAUNÉ Chef de la division déconstruction Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement 154 avenue Thiers 69006 Lyon Diaporama propriété d EDF.

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF La déconstruction est une étape normale dans la vie d une centrale nucléaire (construction, puis exploitation, puis déconstruction). Il s agit d un processus long, jalonné d une série d opérations, toutes

Plus en détail

Déconstruction - démantèlement Généralités et stratégies

Déconstruction - démantèlement Généralités et stratégies Déconstruction - démantèlement Généralités et stratégies M. TACHON CEA/DEN/DPAD/SECAD 1 Nomenclature INB : Installation Nucléaire de Base ICPE : Installation Classée pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES. Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES. Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement CIDEN Visite de T Steinhagen SFEN - novembre 31/03/2014 LA DÉCONSTRUCTION : ETAPE NORMALE DANS LA VIE D UNE

Plus en détail

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF Programme Nucléi Atelier groupement d entreprises - 26/09/2013 - Dunkerque Réunion d informations sur les groupements

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

Génie civil & Travaux spéciaux

Génie civil & Travaux spéciaux Génie civil & Travaux spéciaux Plus de 50 ans d expérience au service des acteurs du nucléaire L histoire de NTS (Nuvia Travaux Spéciaux) est profondément liée à celle du nucléaire en France. Initialement

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

DECONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE BRENNILIS : LES CHANTIERS AVANCENT.

DECONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE BRENNILIS : LES CHANTIERS AVANCENT. DECONSTRUCTION DE LA CENTRALE DE BRENNILIS : LES CHANTIERS AVANCENT. EDF Gilles Huguet N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Centrale de Brennilis CIDEN Site des Monts d Arrée 29690

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

Master ITDD UJF Valence

Master ITDD UJF Valence Master ITDD UJF Valence Un master dédié à l industrie nucléaire (déchets nucléaires, démantèlement et sûreté nucléaire) M1 : Formation initiale M2 ITDD : Formation en alternance Responsable Eric Liatard

Plus en détail

La prise en compte par EDF du démantèlement de ses réacteurs

La prise en compte par EDF du démantèlement de ses réacteurs La prise en compte par EDF du démantèlement de ses réacteurs 14 mars 2013 1 Un centre d ingénierie dédié à la déconstruction, créé en 2001 : le CIDEN, Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon BP 80-37420 AVOINE SA au capital de 924

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Contraintes issues de l application de la DESP ou de l ESPN

Contraintes issues de l application de la DESP ou de l ESPN Contraintes issues de l application de la DESP ou de l ESPN Journée technique AFIAP 14 mai 2013 Sébastien GRILLON Introduction Point de vue d un fabricant sur : Les contraintes liées à l application des

Plus en détail

04 91 23 87 54 - ccalabrese@onet.fr

04 91 23 87 54 - ccalabrese@onet.fr Ingénierie et maintenance des réacteurs et installations nucléaires Démantèlement, Décontamination et Gestion des déchets radioactifs Constructions neuves Formation COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, vendredi

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE

Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE Réunion IRSN/ANCLI sur les visites décennales 9 novembre 2010, Paris Présenté par Jean-Marie ROUSSEAU, IRSN/DSR/SEFH Système de management

Plus en détail

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance

Plus en détail

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS...

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... 4 2. DOMAINE D APPLICATION... 4 3. PRINCIPES DIRECTEURS... 4 4. OBJECTIFS... 5 5. RESPONSABILITES ET REGLES... 5 6. ANIMATION

Plus en détail

Creys-Malville : site industriel, territoire d avenir

Creys-Malville : site industriel, territoire d avenir DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2012 Creys-Malville : site industriel, territoire d avenir Contact presse : Bernadette MAHE-MACAGNO 04 74 33 34 88 Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce document

Plus en détail

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE

SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE DÉBAT PUBLIC 2005/06 Projet Flamanville 3 Construction d une centrale électronucléaire tête de série EPR sur le site de Flamanville @ SYNTHÈSE DU DOSSIER DU MAÎTRE D OUVRAGE EDF, maître d ouvrage du projet

Plus en détail

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE MÉTHODES ET INDUSTRIALISATION H1401 - p 1/ 5 MANAGEMENT ET INGÉNIERIE Conçoit, optimise et organise l ensemble des solutions techniques (faisabilité, capacité, fiabilité, rentabilité) et des méthodes de production/fabrication de biens

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Laurent-des-Eaux BP 42

Plus en détail

Diplôme d'ingénieur ENVIRONNEMENT, BÂTIMENT, ÉNERGIE Devenir des diplômés 2011 à 6 mois Résultats de l'enquête 2012 (observation au 31 mars)

Diplôme d'ingénieur ENVIRONNEMENT, BÂTIMENT, ÉNERGIE Devenir des diplômés 2011 à 6 mois Résultats de l'enquête 2012 (observation au 31 mars) FICHE SYNTHÈSE PAR SPÉCIALITÉ (Polytech Annecy-Chambéry) Diplôme d'ingénieur ENVIRONNEMENT, BÂTIMENT, ÉNERGIE Devenir des diplômés 2011 à 6 mois Résultats de l'enquête 2012 (observation au 31 mars) Caractéristiques

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : 19,20 et 21 mai 2008 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique ( E.A.M.E.A. ) BP19 50115 CHERBOURG ARMEES

Plus en détail

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule Etude d un cas concret Scénario de démantèlement Michel TACHON CEA - Marcoule Local effluents : implantation Fosse effluents 12 m 5 m Entreposage déchets radioactifs hall principal (zone contrôlée) Local

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

Direction de la Formation Réseau des Campus

Direction de la Formation Réseau des Campus Direction de la Formation Réseau des Campus La formation, élément de l ADN de VE Nos métiers : Intensifs en main d œuvre opérationnelle, non dé localisables La valeur ajoutée se fait sur notre capacité

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle

Royaume du Maroc. Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle Système National de Santé et de Sécurité au Travail SOMMAIRE Introduction: Quelques indicateurs chiffrés Structure du Système national

Plus en détail

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES Garantir le bon fonctionnement de 58 réacteurs implantés dans 19 centrales nucléaires réparties dans

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

(repères. Collection Les Pé riodiques. Journée auboise de l environnement p. 2. Dossier TFA p. 4. Le point sur p. 7. Parrainage p.

(repères. Collection Les Pé riodiques. Journée auboise de l environnement p. 2. Dossier TFA p. 4. Le point sur p. 7. Parrainage p. Collection Les Pé riodiques (repères Journée auboise de l environnement p. 2 L environnement : une préoccupation partagée par les entreprises N 22 FÉVRIER 2003 Le magazine du Centre de l Aube Dossier TFA

Plus en détail

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management Développement durable et énergie Techniques métiers Actions commerciales et marchés publics Management Organisation administrative, juridique et financière Développement durable et énergie Amélioration

Plus en détail

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR 4ème Journée I-tésé G. Mathonnière Y. Amalric A. Baschwitz T. Duquesnoy S. Gabriel F. Legée 11 JUIN 2012 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 LE PARC ACTUEL GENERATION

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Centre

Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon B P 80 37140 AVOINE Fil Twitter : edfchinon

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif. Missions du SPANC. Fonctionnement d un ANC. Procédures et Règlementation

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif. Missions du SPANC. Fonctionnement d un ANC. Procédures et Règlementation S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Missions du SPANC Fonctionnement d un ANC Procédures et Règlementation Campagnes de vidanges Missions du SPANC Le SPANC? C est le Service Public

Plus en détail

DECONSTRUCTION DU SITE NUCLEAIRE DE BRENNILIS

DECONSTRUCTION DU SITE NUCLEAIRE DE BRENNILIS DECONSTRUCTION DU SITE NUCLEAIRE DE BRENNILIS EDF Gilles Huguet N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Site de Brennilis Site des Monts d Arrée 29690 Brennilis SA au capital de 930 004

Plus en détail

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 1 La norme ISO 14001 Norme internationale publiée en 1996, révisée en 2004, prescrivant les exigences relatives

Plus en détail

Lyon, le 24 avril 2008. Monsieur le directeur EDF Site de Creys-Malville BP 63 38510 MORESTEL

Lyon, le 24 avril 2008. Monsieur le directeur EDF Site de Creys-Malville BP 63 38510 MORESTEL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 24 avril 2008 N/Réf. : Dép- Lyon-0562-2008 Objet : Inspection de EDF / CIDEN sur le site de Creys-Malville Identifiant de l'inspection : INS-2008-SUPPH-0008

Plus en détail

. LE CATALOGUE. PHENIX CONSEILS

. LE CATALOGUE. PHENIX CONSEILS A u d i t s, C o n s e i l s E t u d e s d e R i s q u e s. LE CATALOGUE. PHENIX CONSEILS I n g é n i e r i e F o r m a t i o n s & A s s i s t a n c e t e c h n i q u e Créée en janvier 2005, la société

Plus en détail

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI 23/03/09 Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI Données clés:. 96 élèves-ingénieurs INSTN / an,. Forte reconnaissance des industriels (EDF

Plus en détail

GCNS Génie Civil Nucléaire & Services

GCNS Génie Civil Nucléaire & Services Génie Civil Nucléaire & Services RAZEL-BEC DÉPARTEMENT - GÉNIE CIVIL NUCLÉAIRE & SERVICES RAZEL-BEC se positionne depuis 1998 dans le secteur nucléaire. De grands donneurs d ordre tels que le CEA ou EDF

Plus en détail

Inventaire national des matières et déchets radioactifs édition 2012. Les essentiels

Inventaire national des matières et déchets radioactifs édition 2012. Les essentiels Inventaire national des matières et déchets radioactifs édition 2012 Les essentiels Inventaire national des matières et déchets radioactifs édition 2012 Enjeux et principes de la gestion des matières et

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

SFRP Angers Juin 2009

SFRP Angers Juin 2009 SFRP Angers Juin 2009 Gestion post-accidentelle d un d accident nucléaire : : Avancement des travaux du du CODIRPA Jean-Luc GODET Directeur des des rayonnements ionisants et et de de la la santé Introduction

Plus en détail

INGENIEUR ETUDES DE PRIX BÂTIMENT/GENIE CIVIL H/F

INGENIEUR ETUDES DE PRIX BÂTIMENT/GENIE CIVIL H/F INGENIEUR ETUDES DE PRIX BÂTIMENT/GENIE CIVIL H/F VINCI Construction DOM- TOM recherche pour ses filiales basées aux Antilles (Martinique et Guadeloupe), un Ingénieur étude de prix bâtiment/génie civil.

Plus en détail

Témoignages d anciens étudiants. Master GE

Témoignages d anciens étudiants. Master GE Témoignages d anciens étudiants Master GE Elise Iammatteo Master GE Embauchée à l AERM début 2011 sur un poste de «chargé d affaires collectivités» / CDI 2010 2009 VEOLIA EAU, Postes de chargée de mission

Plus en détail

PANTHERE logiciel 3D pour la simulation des débits de doses gamma pour installations nucléaires complexes

PANTHERE logiciel 3D pour la simulation des débits de doses gamma pour installations nucléaires complexes PANTHERE logiciel 3D pour la simulation des débits de doses gamma pour installations nucléaires complexes Matthieu LONGEOT EDF/SEPTEN Division Transfert Env. Radioprotection Journées SFRP «Code de Calcul

Plus en détail

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR DIRECTION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT DE BOURGOGNE www.bourgogne.drire.gouv.fr Division de Dijon Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté

Plus en détail

Centre national de l enseignement professionnel notarial. Un texte fondateur : le décret du 5 juillet 1973. ~ organisation ~ missions ~ budget

Centre national de l enseignement professionnel notarial. Un texte fondateur : le décret du 5 juillet 1973. ~ organisation ~ missions ~ budget Centre national de l enseignement professionnel notarial Un texte fondateur : le décret du 5 juillet 1973 ~ organisation ~ missions ~ budget 1 Organisation Établissement d utilité publique placé sous le

Plus en détail

Une production d électricité en Champagne- Ardenne

Une production d électricité en Champagne- Ardenne La centrale nucléaire de Chooz Une production d électricité en Champagne- Ardenne N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF- Centrale de Chooz BP 104 08 600 Givet cedex EDF - SA au capital

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Chinon Actualisée au 13/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Le centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chinon s étend sur 155

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression 10 juin 2011 Réexamens de sûreté et visites décennales (VD) Sur le plan réglementaire, il n y a pas en France de limitation

Plus en détail

Présentation de la BU Assainissement. Mai 2008

Présentation de la BU Assainissement. Mai 2008 Présentation de la BU Assainissement Mai 2008 BU 2 Assainissement > Présentation Générale Mai 2008 2 La BU Assainissement d AREVA AMONT RÉACTEURS & SERVICES AVAL TRANSMISSION & DISTRIBUTION Mines Chimie

Plus en détail

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement L innovation au service de l assainissement et du démantèlement La performance et la fiabilité pour lignes directrices Opérant depuis plus de 30 ans aux côtés des exploitants nucléaires, SALVAREM est le

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire de l ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX0902156X I. Termes

Plus en détail

Evaluations complémentaires mentaires de sûrets. reté des laboratoires, réacteursr. expérimentaux et réacteurs. à l arrêt

Evaluations complémentaires mentaires de sûrets. reté des laboratoires, réacteursr. expérimentaux et réacteurs. à l arrêt Evaluations complémentaires mentaires de sûrets reté des laboratoires, réacteursr expérimentaux et réacteurs à l arrêt Réunion ANCCLI Paris, 10 décembre 2013 Marc PULTIER Image EDF Exploitants, Installations

Plus en détail

Compte-rendu de la visite à Mol en Belgique et Chooz 21-23 juin 2012

Compte-rendu de la visite à Mol en Belgique et Chooz 21-23 juin 2012 Compte-rendu de la visite à Mol en Belgique et Chooz 21-23 juin 2012 1. Organisation : Du 21 au 23 juin 2012, une vingtaine de membres du CLIS ont visité les installations de Mol du SCK-CEN/ONDRAF, équivalents

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées Contact Presse : Frédéric PIQUET Tél : 05 63 29 32 00 e-mail : frederic.piquet@edf.fr

Plus en détail

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC CLI AREVA Romans 3 juin 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Présentation du Rapport SNR 2009 Sûreté et Radioprotection

Plus en détail

Nuclear Technology and Innovation

Nuclear Technology and Innovation Nuclear Technology and Innovation 2 Nuvia Group Construction Prolongation de la durée de vie Opérateur industriel Radioprotection Démantèlement Gestion des déchets Nuvia - Votre partenaire nucléaire L

Plus en détail

Expertise et Gestion des Risques Industriels

Expertise et Gestion des Risques Industriels Expertise et Gestion des Risques Industriels Composé d une équipe de plus de 100 collaborateurs, le groupe NEODYME a su réunir, autour de valeurs communes, des compétences pluridisciplinaires, afin de

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Laurent-des-Eaux BP 42 41220

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Cnim Systèmes Industriels. La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel

Cnim Systèmes Industriels. La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel Cnim Systèmes Industriels La performance technologique au coeur de notre savoir-faire industriel le groupe CNIM Le Groupe CNIM développe et réalise des ensembles industriels clés en main à fort contenu

Plus en détail

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux DUT Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie civil - Construction durable (GC-CD) Conditions

Plus en détail

Radioprotec+on et concep+on architecturale et technique

Radioprotec+on et concep+on architecturale et technique Radioprotec+on et concep+on architecturale et technique Célie FAURE, Sébas+en BALDUYCK, Nicolas BOROT Les rayons X : Les rayonnements ionisants! tables de radiologie conventionnelle,! chirurgie (amplis

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION CONTINUE DE SUPÉLEC

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION CONTINUE DE SUPÉLEC PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION CONTINUE DE SUPÉLEC 29 juin 2009 UNE TRIPLE MISSION Formation Initiale Recherche Formation Continue 29 juin 2009 2 LA RICHESSE DU RÉSEAU Forte tradition de partenariats

Plus en détail

CLIMATIQUE OPTION 2EGC PRESENTATION EFFICACITE ENERGETIQUE

CLIMATIQUE OPTION 2EGC PRESENTATION EFFICACITE ENERGETIQUE PRESENTATION EFFICACITE ENERGETIQUE EN GENIE CLIMATIQUE Partenariat : Lycée des métiers Raspail PARIS 14 e Formation en alternance pendant un an (3 sem. Univ. / 3 sem. Entrep.) après un BTS ou un DUT Objectifs

Plus en détail

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Travaux réalisés dans le cadre de la mission d accompagnement de la CLI CLI des Monts d Arrée, réunion

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

Contexte National en Matière de

Contexte National en Matière de Atelier régional sur l'élaboration de la stratégie nationale en matière d'enseignement et de formation dans le domaine logique et la sûreté du transport et des déchets radioactifs Contexte National en

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : du lundi 04 mai au mercredi 06 mai 2015 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique (E.A.M.E.A.) CC19 50115

Plus en détail

Le BTS Opticien-Lunetier

Le BTS Opticien-Lunetier Le BTS Opticien-Lunetier Profession : opticien-lunetier Montage et ajustage des verres Accueil du client, suivi après-vente Possibilité d ouvrir sa propre boutique pour le possesseur d un BTS Poursuites

Plus en détail

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités?

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Relations avec des Ingénieries pour mise en œuvre d une partie du plan de développement

Plus en détail

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Master CSMP Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Cohabilitation : Université Montpellier 2 - ENS Chimie de Montpellier - CEA.INSTN Partenaires complémentaires

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE)

LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) LA MAITRISE D OEUVRE D EXECUTION (MOE) Le maître d oeuvre (ou maîtrise d oeuvre, notée MOE) est l entité chargée par le maître de l ouvrage (client) de concevoir le bâtiment à construire ou à rénover selon

Plus en détail

Débat public ITER en Provence Décision des personnes publiques responsables du projet

Débat public ITER en Provence Décision des personnes publiques responsables du projet Débat public ITER en Provence Décision des personnes publiques responsables du projet Vu les articles L. 121-1 et suivants et R. 121-11 du code de l Environnement, Vu la décision de la Commission nationale

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM Bienvenue Juin 2013 SOMMAIRE 1. LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ EN FRANCE LE MIX ÉNERGÉTIQUE EDF EN 2012 LES COÛTS DE PRODUCTION L EMPILEMENT DES MOYENS DE PRODUCTION 2. LE

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE»

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» COMMUNICATION RELATIVE AU CADRE REGLEMENTAIRE CONCERNANT LA PREVENTION

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Le contrôle des arrêts de réacteur. Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon

Le contrôle des arrêts de réacteur. Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon Le contrôle des arrêts de réacteur Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon L ASN Les arrêts de réacteurs Le contrôle de l ASN 2 L ASN Les arrêts de réacteurs Le contrôle de l ASN 3 L ASN La

Plus en détail

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement ASN - Division de Lyon R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement 22 octobre 2010 : Information de la CLIGEET 2 ! " # $! %## % %! & '( %&! & $% # #% ) * & 22 octobre 2010 : Information

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre contact presse : Paul-Emmanuel SCHOELLER

Plus en détail

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Prestations de services relatives aux sites et sols pollués 1 Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Pour les titulaires et les demandeurs de la certification

Plus en détail

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne Les métiers de l économie verte www.teebourgogne.com Pays de Bourgogne Qui sommes nous? Nos missions Capitaliser les connaissances Accompagner les porteurs de projet Informer et promouvoir l économie verte

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail