RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI"

Transcription

1 RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE NSTN Paul LIVOLSI 27 MARS 2013

2 QU'EST-CE QUE LA RADIOPROTECTION? Définition : La radioprotection est l'ensemble des mesures prises pour assurer la protection de l'homme et de son Environnement contre les effets néfastes des rayonnements ionisants. (F) Radioprotection (UK) Radiation Protection, Radiological Protection (~ Health Physics) SPR, SPRSE, SRP, RPS, SCRP Transdisciplinarité étendue (Technique/Santé) Reconnaissance OIT (ILO) Deux nouveaux acteurs : RPO et RPE

3 SÉCURITÉ NUCLÉAIRE Sécurité nucléaire Sûreté INB Radioprotection Prévention et lutte contre les actes de malveillance Les actions de sécurité civile prévues en cas d accident Sécurité classique (non nucléaire) Surveillance et contrôle des matières et déchets nucléaires

4 ATTITUDE INTERROGATIVE INSAG-4 Attitude interrogative + Démarche rigoureuse et prudente + Communication Individu Groupe Potentiel individuel Capacité de l'individu : à observer à détecter une anomalie à l'analyser Travail en groupe pour comprendre le fonctionnement de l'installation Potentiel d'une équipe soudée Dynamique de groupe Capacité à dialoguer Pour résoudre les problèmes

5 LES RISQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL 5 Incendie et explosion Electricité Chute de plein pied Chute de Hauteur Manutention manuelle Manutention mécanique Effondrements et chutes d'objets Machines et outils Nuisances liées aux bruits Produits et émissions de déchets Eclairage Utilisation d'écran Ambiance climatique Manque d'hygiène Circulation dans l'entreprise Entreprise extérieure Manque de formation Ergonomie Vibrations Assainissement de l'air Fluide sous pression Infection Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la reproduction Rayonnements ionisants Stress Protection individuelle nanoparticules RAYONNEMENTS IONISANTS

6 TRANS-DISCIPLINARITÉ DE LA RADIOPROTECTION Législation Épidémiologie Mathématique Physique Chimie Économie Médecine RADIOPROTECTION Biologie Psychologie Radiobiologie Sociologie Métrologie Environnement 6

7 DIVERSITE DE DOMAINES ET D'EMPLOIS Le métier de radioprotectionniste? Pratiques "Radioprotection" CNPE, cycle (amont, aval), déconstruction, gestion des déchets Organismes de recherche NORM et TENORM Médical Œuvre d'art Autres (militaire, vétérinaire, aérospatial ) Caractérisations des situations d'expositions Externe/interne, dosimétrie, cartographie, simulation Les programmes de radioprotection Politiques RP, culture RP Urgences radiologiques, situations post accidentelles Centre de crise, pompier (Rad 1 à 4) Autorité de radioprotection nationale et son assistance technique (inspection, contrôle ) 7

8 CONTEXTE : UNE VISION DE LA RP Production d'électricité d'origine nucléaire (avant Fukushima) ~ 45 RP / site 4t (~25 RP / site 2t) + 20 RP arrêts de tranche mais 4 pour 1 8

9 PREVISIONS MT & LT 9 GW Source: EDF (2010) 9

10 PREVISIONNEL D'EMPLOIS Disponibilité des grands outils industriels (forges ) Quid des ressources en matières premières (minerai Uranium - Mox) Disponibilité de travailleurs qualifiés (ressources humaines liées à l'acceptation du public) English speakers for export activities Départ massif en retraite Attractivité (?) des filières scientifiques pour la génération Y Contexte post Fukushima Source : EDF 10

11 CONTINUUM D'ENSEIGNEMENTS 11 PNR : Premier Niveau en Radioprotection (2m) BT : Brevet de Technicien en radioprotection (5m+1m) BTS : Brevet de Technicien Supérieur en radioprotection (6m+2,5m) Master P : 2 ème année Master Européen de Radioprotection : EMRP (6m+6m) PhD +5 EMRP M2RP +4 (Licence Pro) BTS +1 Bac BT ~1200 BEPC, BEPn CAP PNR ~410 '00 '86 '62 '95

12 LE PANORAMA DES FORMATIONS RP INSTN PNR (FBR) BT BTS Master Création é 2000 (1993) Durée é e 42j 1 an 1 an (2 ans) ) 1 an Modalité é FC Alternance Alternance Acad é mique (FI - FC) Volume (h) (1500) Lieu Cherbourg Marcoule Cherbourg Cadarache Cadarache Grenoble Niveau de recrutement BEP-CAP - Bac Bac+2 Bac+4, Ing é nieurs, m é decins, VAE Diplôme/titre V IV III II Effectif Effectif total D Débouchés é é s Prestataires Prestataires Nucléaires, é... CEA, EDF, AREVA, Prestataires Nucléaires, é... CEA 10 AVRIL 2012 CEA, EDF, AREVA, Prestataires Nucl., hôpitaux CEA, IRSN, EDF, AREVA, ASN, Prestataires Nucl., hôpitaux...

13 RADIOPROTECTIONNISTE EN FRANCE Identifiée comme "compétence rare" par EDF Brevet de technicien 2 Brevet de technicien supérieur 2 Licence 9 Master 13 Diplôme d'ingénieur 3 DQPRM 1 13

14 14 MASTER EUROPEEN DE RADIOPROTECTION Depuis 18 ans : 272 étudiants formation initiale (79 %), formation continue (21 %). Origines académiques M1 physique, M1 ISM, M1 ITDD, M2, ingénieur, BTSR, doctorat, autres (Formation continue : EDF, IRSN, CEA, AIEA ) Disciplines : physique, chimie, génie environnement, physique médicale, biomédical, ingénierie de la santé, génie minier, biologie mais aussi médecin et pharmacien France, Algérie, Burundi, Cameroun, Chine, Colombie, Salvador, Gabon, Inde, Italie, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Pologne, Tchad, Tunisie Ouverture et partenariats internationaux République Tchèque (CTU) et Ecosse (UHI) Maroc (Kénitra), Egypt (CU) et ~ université de Cumbria

15 15 L'EMPLOI DES ETUDIANTS Taux de réussite de 1995 à 2012 : 86% - Taux d échec : 9%, abandon : 2%, autres : 3% Au mieux, un emploi trouvé durant le stage, au pire 3 mois après* CDI essentiellement Salaire moyen d embauche ~34 k brut/an Ingénierie-Prestataires (31%), CEA (25%), ASN (13%), EDF (12%), IRSN (5%), autres (14%) Quelques diplômés des premières promotions ont déjà changé 2 fois de poste (toujours dans le nucléaire) : "Prestataires nucléaires" institutionnels

16 Merci de votre attention et de votre intérêt pour la Radioprotection Kévin Pénélope PAGE 16 lesateliersdelaradioprotection.com CEA 10 AVRIL

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance

Plus en détail

1 ère JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PHYSIQUE MEDICALE. L enseignement en France à l INSTN pour les étrangers. Amélie Roué

1 ère JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PHYSIQUE MEDICALE. L enseignement en France à l INSTN pour les étrangers. Amélie Roué ère JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PHYSIQUE MEDICALE L enseignement en France à l INSTN pour les étrangers Amélie Roué www-instn.cea.fr Symposium, 7 novembre 203 CEA 0 AVRIL 202 PAGE L INSTN EN QUELQUES

Plus en détail

Contexte National en Matière de

Contexte National en Matière de Atelier régional sur l'élaboration de la stratégie nationale en matière d'enseignement et de formation dans le domaine logique et la sûreté du transport et des déchets radioactifs Contexte National en

Plus en détail

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : RISQUES

Plus en détail

Master ITDD UJF Valence

Master ITDD UJF Valence Master ITDD UJF Valence Un master dédié à l industrie nucléaire (déchets nucléaires, démantèlement et sûreté nucléaire) M1 : Formation initiale M2 ITDD : Formation en alternance Responsable Eric Liatard

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris

La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris 1 ère journée internationale de physique médicale. 7 novembre 2013 La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris Dominique LE DU, Physicien Médical Hôpital Européen

Plus en détail

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Mention : Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Nature de la formation :

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle

Royaume du Maroc. Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle Système National de Santé et de Sécurité au Travail SOMMAIRE Introduction: Quelques indicateurs chiffrés Structure du Système national

Plus en détail

Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT

Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT CHSCT du CEA Cadarache Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT Réunion publique de la CLI de Cadarache CHSCT CEA Cadarache Sainte-Tulle 02 octobre 2013 Page

Plus en détail

Les mathématiques à Toulouse

Les mathématiques à Toulouse Université de Toulouse (INSA, INPT, ISAE, Universités Toulouse I, Toulouse II et Toulouse III) Une multitude de parcours pour tous les niveaux Des secteurs variés Industries aérospatiale, pharmaceutique,

Plus en détail

Référentiel de la radioprotection au CEA

Référentiel de la radioprotection au CEA Page 3 sur 7 TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 4 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. RESPONSABILITES... 4 4. COMPOSITION DU REFERENTIEL DE LA RADIOPROTECTION AU... 4 5. LISTE DES DOCUMENTS CONSTITUANT LE REFERENTIEL

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 26 octobre 2005 relatif aux modalités de formation de la personne compétente en radioprotection

Plus en détail

Direction de la Formation Réseau des Campus

Direction de la Formation Réseau des Campus Direction de la Formation Réseau des Campus La formation, élément de l ADN de VE Nos métiers : Intensifs en main d œuvre opérationnelle, non dé localisables La valeur ajoutée se fait sur notre capacité

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS INSTITUT NATIONAL DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ministère du Travail de l Emploi et de la Sécurité Sociale I.N.P.R.P Institut National de la Prévention des Risques Professionnels Décret exécutif-

Plus en détail

Représentation Permanente de la France / Agence Internationale de l Energie Atomique. Service nucléaire. (clement.hill@cea.fr)

Représentation Permanente de la France / Agence Internationale de l Energie Atomique. Service nucléaire. (clement.hill@cea.fr) Représentation Permanente de la France / Agence Internationale de l Energie Atomique Service nucléaire (clement.hill@cea.fr) 1 Le rôle du Service nucléaire de la Représentation Permanente française Promouvoir

Plus en détail

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI 23/03/09 Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI Données clés:. 96 élèves-ingénieurs INSTN / an,. Forte reconnaissance des industriels (EDF

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement Rubrique : Fonctionnels de la prévention du ministère... 2... 4 Rubrique : Risques psychosociaux...12 1 SOMMAIRE Rubrique : Fonctionnels

Plus en détail

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3

- SUPERVISEUR HSE - FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 3 - SUPERVISEUR HSE - 1- OBJECTIFS Donner une formation HSE d un niveau de supervision et notamment : Aider à la définition de la politique et des objectifs HSE. Comprendre

Plus en détail

Ressources Humaines. CNPE de Gravelines. Commission Locale d Information 13 février 2013

Ressources Humaines. CNPE de Gravelines. Commission Locale d Information 13 février 2013 Ressources Humaines CNPE de Gravelines Commission Locale d Information 13 février 2013 Sommaire 1. Les effectifs 2. Les embauches 3. La formation 4. L alternance 5. Les stagiaires 6. Les salons / expositions

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Arrêté du 21 décembre 2007 définissant les modalités de formation et de délivrance du certificat

Plus en détail

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences Diversité des missions, relation client, autonomie Le technicien réseau assure la surveillance et les interventions sur le réseau ainsi que toutes les démarches de nature technique nécessitant une ouverture

Plus en détail

LA PERSONNE COMPETENTE EN RADIOPRETECTION

LA PERSONNE COMPETENTE EN RADIOPRETECTION LA PERSONNE COMPETENTE EN RADIOPRETECTION CONGRES ATSR Cherbourg 2006 Benoit MARC D.RI.M Avant propos La base d un constat : 20 ans d expérience en RP sur plusieurs sites nucléaires Certifié formateur

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Techniques nucléaires et radioprotection de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

CAP Maintenance. et Hygiène des Locaux. Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme. Contenu de la formation. Et après?

CAP Maintenance. et Hygiène des Locaux. Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme. Contenu de la formation. Et après? CAP Maintenance et Hygiène des Locaux CE CAP se déroule en 2 ans Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme PAR APPRENTISSAGE Au sein d un CFA (Centre de Formation d Apprentis) :

Plus en détail

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Master CSMP Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Cohabilitation : Université Montpellier 2 - ENS Chimie de Montpellier - CEA.INSTN Partenaires complémentaires

Plus en détail

IRMA 25207 / CREST / FEMTO-ST UMR 6174 CNRS

IRMA 25207 / CREST / FEMTO-ST UMR 6174 CNRS 1 The Montbéliard Radiation Protection Pilot Project: a global approach of radiation protection adressing occupational, public and patient exposures at the level of a large urban community I. NETILLARD

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ROYAUME DU MAROC Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE : Hassan II ETABLISSEMENT : Faculté de Médecine &

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Circulaire DGT/ASN n 4 du 21 avril 2010 relative aux mesures de prévention des risques d exposition aux rayonnements ionisants Thierry LAHAYE Chef du pôle risques physiques en milieu de travail au Ministère

Plus en détail

www.ivoire.campusfrance.org

www.ivoire.campusfrance.org Côte d Ivoire Les filières courtes professionnelles (BTS, DUT, licences professionnelles) : passeports pour l emploi www.ivoire.campusfrance.org Les filières courtes professionnelles Le Brevet de Technicien

Plus en détail

Licence professionnelle Automatique et informatique industrielle (A2I) spécialité systèmes industriels automatisés et maintenance

Licence professionnelle Automatique et informatique industrielle (A2I) spécialité systèmes industriels automatisés et maintenance IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Automatique et informatique industrielle (AI) spécialité systèmes industriels automatisés et maintenance Lieu de formation : Clermont Ferrand

Plus en détail

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Cadre réservé à l AISMT Date d effet du contrat : N adhérent : Je soussigné(e) (Nom

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

Lyon, le 26/11/2013. Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex

Lyon, le 26/11/2013. Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : Codep-Lyo-2013-064102 Lyon, le 26/11/2013 Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1

CLI Cadarache. Commission Locale d Information 3 juin 2015 - p.1 CLI Cadarache Organisation de la radioprotection sur les INB 32 (ATPu) et 54 (LPC) AREVA NC Cadarache, opérateur technique industriel Mercredi 3 juin 2015 Commission Locale d Information 3 juin 2015 -

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS BESOINS ET FUTURS BESOINS EN MATIÈRE DE QUALIFICATION ET DE FORMATION EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL

LES DIFFÉRENTS BESOINS ET FUTURS BESOINS EN MATIÈRE DE QUALIFICATION ET DE FORMATION EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL LES DIFFÉRENTS BESOINS ET FUTURS BESOINS EN MATIÈRE DE QUALIFICATION ET DE FORMATION EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL Pr KOUASSI Yao Mathias UFR Sciences Médicales Université FHB-Abidjan Côte d Ivoire PLAN

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

LE SERIOUS GAME COMME OUTIL PÉDAGOGIQUE POUR LES FORMATIONS RADIOPROTECTION. Saint Malo 11 et 12 juin 2014, Paul LIVOLSI et Alain PIN (CEA / INSTN )

LE SERIOUS GAME COMME OUTIL PÉDAGOGIQUE POUR LES FORMATIONS RADIOPROTECTION. Saint Malo 11 et 12 juin 2014, Paul LIVOLSI et Alain PIN (CEA / INSTN ) LE SERIOUS GAME COMME OUTIL PÉDAGOGIQUE POUR LES FORMATIONS RADIOPROTECTION Saint Malo 11 et 12 juin 2014, Paul LIVOLSI et Alain PIN (CEA / INSTN ) PLAN DE LA PRESENTATION Eléments de contexte de la formation

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE»

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» COMMUNICATION RELATIVE AU CADRE REGLEMENTAIRE CONCERNANT LA PREVENTION

Plus en détail

EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP. Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007

EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP. Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007 EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP DEUXIEME PARTIE Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007 EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP METHODES ET PRATIQUES Comment évaluer les risques professionnels?

Plus en détail

POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013)

POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013) POINT SANTE AU TRAVAIL DES PERSONNELS MEDICAUX A l AP-HP (à partir du Bilan du Service Central de Santé au Travail 2013) Docteur Fabienne LECIEUX Médecin Coordonnateur CME du 09 septembre 2014 L AP-HP

Plus en détail

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES Garantir le bon fonctionnement de 58 réacteurs implantés dans 19 centrales nucléaires réparties dans

Plus en détail

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 17-18 JUIN 2010 VILLA MANDARINE, SOUISSI - RABAT P R. K H A L I D L A I R I N I V I C E - D O Y E N C H A R G É

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

MASTER SCIENCES SOCIALES - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES RISQUES

MASTER SCIENCES SOCIALES - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES RISQUES MASTER SCIENCES SOCIALES - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES RISQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : SCIENCES DE LA SOCIETE Spécialité

Plus en détail

Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012. Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE

Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012. Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE REPUBLIQUE FRANCAISE Division de Caen Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012 N/Réf. : CODEP-CAE-2012-050709 Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Objet : Inspection

Plus en détail

Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail. Christine Gauron INRS-Paris

Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail. Christine Gauron INRS-Paris Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail Christine Gauron INRS-Paris Rencontres Nucléaire et santé 17 janvier 2007 Etudes de poste place réglementaire Tous risques confondus,

Plus en détail

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Cécile Etard - INSTN SFRP - Cherbourg - 18/6/2004 1 Rappel «historique» Décret 86-1103 du 2 octobre 1986 Arrêté du 25 novembre 1987 Formation de 7

Plus en détail

1 ÈRE JOURNÉE INTERNATIONALE DE PHYSIQUE MÉDICALE

1 ÈRE JOURNÉE INTERNATIONALE DE PHYSIQUE MÉDICALE 1 ÈRE JOURNÉE INTERNATIONALE DE PHYSIQUE MÉDICALE www-instn.cea.fr Jeudi 7 novembre 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 Contexte au niveau international Number of Radiotherapy Machines Per Million People no

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

Licences OBSER VATOIRE. Droit / Économie / Gestion OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges

Licences OBSER VATOIRE. Droit / Économie / Gestion OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Droit / Économie / Gestion LA SITUATION des diplômés NON RÉINSCRITS à l'université de Limoges Résultats par mention (promotion 2005-2006) Retrouvez les publications de l

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

Après le Bac Scientifique

Après le Bac Scientifique Après le Bac Scientifique Poursuites d études des Bacheliers Scientifiques (stat 2010) Les formations longues L université (la fac) Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) Les écoles spécialisées

Plus en détail

6 novembre 2014. Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de la recherche publique Tél. 05 56 00 05 37

6 novembre 2014. Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de la recherche publique Tél. 05 56 00 05 37 6 novembre 2014 Sommaire - Présentation de l ASN et de la Division de Bordeaux - Nouveautés réglementaires touchant la radioprotection Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de

Plus en détail

Formations dans les pays pétroliers. Développement des compétences Expérience d IFP School et d IFP Training

Formations dans les pays pétroliers. Développement des compétences Expérience d IFP School et d IFP Training Formations dans les pays pétroliers Développement des compétences Expérience d IFP School et d IFP Training pétroliers Constat et challenges Volonté des pays, politique de local content, stratégie des

Plus en détail

Ouagadougou, Burkina Faso. 30 janvier 3 février 2012

Ouagadougou, Burkina Faso. 30 janvier 3 février 2012 Rapport du séminaire régional sur le partage d expériences et d enseignements tirés de la mise en œuvre du Code de Conduite sur la sûreté et la sécurité des sources radioactives Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

SANTE PUBLIQUE. Formation proposée en présentiel et via Internet MASTER 1 INSTITUT DE SANTÉ PUBLIQUE D ÉPIDÉMIOLOGIE ET DE DÉVELOPPEMENT

SANTE PUBLIQUE. Formation proposée en présentiel et via Internet MASTER 1 INSTITUT DE SANTÉ PUBLIQUE D ÉPIDÉMIOLOGIE ET DE DÉVELOPPEMENT MASTER 1 SANTE PUBLIQUE Formation proposée en présentiel et via Internet Rido - Fotolia.com INSTITUT DE SANTÉ PUBLIQUE D ÉPIDÉMIOLOGIE ET DE DÉVELOPPEMENT OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette année de formation

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Rayonnements ionisants et non ionisants

SOMMAIRE Thématique : Rayonnements ionisants et non ionisants SOMMAIRE Thématique : Rayonnements ionisants et non ionisants Rubrique : Risques - Sécurité... 2 1 Rubrique : Risques - Sécurité SOMMAIRE Formation qualifiante contrôleur en radioprotection... 3 Bases

Plus en détail

Présentation de la filière Génie Mécanique préparée en IUP (L3, M1, M2)

Présentation de la filière Génie Mécanique préparée en IUP (L3, M1, M2) Présentation de la filière Génie Mécanique préparée en IUP (L3, M1, M2) Responsables : Vincent LORET Christine RENAUD Courriel : loret@iup.univ-evry.fr Courriel : renaud@iup.univ-evry.fr Objectif de la

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations (Industrie - Support / Maintenance) Inspecteur / Inspectrice de contrôle de conformité Technicien / Technicienne de contrôle de conformité Définition Réalise des inspections et des vérifications

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion 1/13 Situation au 1er mars 14 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle : Le but

Plus en détail

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques APRES LE BAC UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. Lettres Economiques 8 7,8 0,2 74,8 % D.U.T. B.T.S. 2,3 11,1 Autres formations 9,7 Ecoles de commerce, vente, gestion Ecoles artistiques (y compris archi) Ecoles paramédicales

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2011-070528 Affaire suivie par : Florence BEDELLIS Tél. : 04 26 28 61 72 Fax : 04 26 28 61 48 Mél. : florence.bedellis@asn.fr Lyon, le 21 décembre

Plus en détail

Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE

Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE Les travaux de l IRSN sur la gestion des compétences dans les CNPE Réunion IRSN/ANCLI sur les visites décennales 9 novembre 2010, Paris Présenté par Jean-Marie ROUSSEAU, IRSN/DSR/SEFH Système de management

Plus en détail

Le secteur de la production industrielle recrute!

Le secteur de la production industrielle recrute! Le secteur de la production industrielle recrute! Devenez Agent de maintenance Des plateaux techniques récents et performants Un parcours individualisé Un accompagnement personnalisé Préparez un Baccalauréat

Plus en détail

H1301 - Inspection de conformité

H1301 - Inspection de conformité Appellations Inspecteur / Inspectrice de conformité d'ascenseurs Inspecteur / Inspectrice de conformité de matériel Inspecteur / Inspectrice de conformité d'équipements sous pression Inspecteur / Inspectrice

Plus en détail

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie;

1 en ce qui concerne l ergonomie, la formation multidisciplinaire de base complétée par le module de spécialisation en ergonomie; Arrêté royal du 5 décembre 2003 relatif aux spécialisations des conseillers en prévention des services externes pour la prévention et la protection au travail (M.B. 22.12.2003) Modifié par: (1) arrêté

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité sciences de la mesure et du contrôle (SiMCo)

Licence professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité sciences de la mesure et du contrôle (SiMCo) IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Gestion de la production industrielle spécialité sciences de la mesure et du contrôle (SiMCo) Lieu de formation : Clermont Ferrand / Aubière

Plus en détail

Portes ouvertes. Vendredi 12 mars 16h30 20h00 Samedi 13 mars 9h00 / 16h00

Portes ouvertes. Vendredi 12 mars 16h30 20h00 Samedi 13 mars 9h00 / 16h00 Portes ouvertes Vendredi 12 mars 16h30 20h00 Samedi 13 mars 9h00 / 16h00 APRES LA TERMINALE choisir sa filière d orientation Des moyens d informationd Séances d information: Entretiens au point Orientation

Plus en détail

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Règlement du concours de janvier 2010 pour le recrutement de septembre 2010 Sommaire Conditions d inscription au concours... page 1 Date du

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion / Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle : Le but de la formation est de fournir

Plus en détail

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS...

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... 4 2. DOMAINE D APPLICATION... 4 3. PRINCIPES DIRECTEURS... 4 4. OBJECTIFS... 5 5. RESPONSABILITES ET REGLES... 5 6. ANIMATION

Plus en détail

LICENCE PRO. IUT de Bordeaux. Assistant chef de projet en informatique

LICENCE PRO. IUT de Bordeaux. Assistant chef de projet en informatique LICENCE PRO IUT de Bordeaux Assistant chef de projet en informatique Définition de la discipline Les titulaires d une licence pro SIL assistant chef de projet en informatique (ACPI) sont des spécialistes

Plus en détail

L externalisation de la Personne compétente en radioprotection

L externalisation de la Personne compétente en radioprotection L externalisation de la Personne compétente en radioprotection Chantal Bardelay Direction des rayonnements ionisants et de la santé Autorité de sûreté nucléaire 11/12/2008 SFRP 11 décembre 2008 1 Objectif

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Inspection, contrôle et maintenance préventive des installations industrielles de l Université de Lille1 - Sciences

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

MASTER CHIMIE (M1, M2)

MASTER CHIMIE (M1, M2) MASTER CHIMIE (M1, M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Chimie Présentation Le master CEDD propose une formation professionnelle et recherche

Plus en détail

02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD. Patrick Moureaux INRS

02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD. Patrick Moureaux INRS 02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD Patrick Moureaux INRS L INRS Association loi 1901 (organisme privé sans but lucratif) Rôle: développer la prévention des risques professionnels Effectifs: 635 personnes

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BTS. MAINTENANCE des SYSTEMES de PRODUCTION

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BTS. MAINTENANCE des SYSTEMES de PRODUCTION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BTS MAINTENANCE des SYSTEMES de PRODUCTION L'agent de maintenance réalise une analyse, un diagnostic, et prescrit une maintenance préventive, curative, améliorative. «Comme un véritable

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION المعهد الوطني للاتصالات و تكنولوجيات الا علام و الاتصال 1 PRESENTATION DE L INTTIC 1971 : Création de

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

Lyon, le 14 novembre 2014

Lyon, le 14 novembre 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 14 novembre 2014 N/Réf. : CODEP-LYO-2014-051783 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité de Saint-Alban Saint- Maurice Electricité

Plus en détail

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans Sécurité Livre de paie (applicable jusqu au 31/07/1998) art. L. 143-5). Déclarations préalables à l embauche L. 320). Relevé mensuel des contrats de travail art. R. 320-1-1). Tous documents, en général,

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-011063 Imagerie du Grand Mantois 23 boulevard Duhamel Polyclinique de la Région Mantaise 78200 MANTES LA JOLIE

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-011063 Imagerie du Grand Mantois 23 boulevard Duhamel Polyclinique de la Région Mantaise 78200 MANTES LA JOLIE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 24 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-011063 Imagerie du Grand Mantois 23 boulevard Duhamel Polyclinique de la Région Mantaise 78200 MANTES LA JOLIE Objet

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Assistant chef de projet en informatique

Assistant chef de projet en informatique Licence pro Assistant chef de projet en informatique Définition de la discipline Les titulaires d une licence pro SIL assistant chef de projet en informatique (ACPI) sont des spécialistes capables de prendre

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier AUDIT - CONSEIL - FORMATION Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier Objectifs Maîtriser les règles principales liées à la mise en place et au fonctionnement du CHSCT, et connaître les rôles

Plus en détail

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées Contact Presse : Frédéric PIQUET Tél : 05 63 29 32 00 e-mail : frederic.piquet@edf.fr

Plus en détail

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016

Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental. Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail Départemental Programme annuel de prévention départemental 2015-2016 Le programme annuel de prévention intègre les orientations stratégiques qui

Plus en détail