LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION"

Transcription

1 LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE

2 DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance Les actions de sécurité civile prévues en cas d accident Sécurité classique (non nucléaire) Surveillance et contrôle des matières et déchets nucléaires

3 CONTEXTE INTERNATIONAL Production d'électricité d'origine nucléaire (avant Fukushima) 3 Pour la RP : ~ 45 RP / site 4t (~25 RP / site 2t) + 20 RP arrêts de tranche

4 PREVISIONS MT & LT 4 GW 4 Source: EDF (2010) Projection : 123 à 224 projets d'ici 2030 En construction : 72 réacteurs / 70 GW

5 PREVISIONNEL D'EMPLOIS Disponibilité des grands outils industriels (forges ) Quid des ressources en matières premières (minerai Uranium - Mox) Disponibilité de travailleurs qualifiés (ressources humaines liées à l'acceptation du public) English speakers for export activities Départ massif en retraite Attractivité (?) des filières scientifiques pour la génération Y Contexte post Fukushima Source : EDF 5

6 LE SYSTÈME LMD Les ateliers de la RP : 2de T 6

7 FORMATIONS ACADÉMIQUES "NUCLEAIRES" INSTN : Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires du CEA (1956) I2EN : Institut International pour l'energie Nucléaire - recueil des formations nucléaires en France ENEN : European Nuclear Education Network SFRP : Société Française de Radioprotection - Commission enseignements 7

8 VOUS AVEZ UN INTÉRÊT POUR Législation Épidémiologie Mathématique Physique Chimie Économie Médecine Psychologie Sociologie RADIOPROTECTION Biologie Radiobiologie Management Ingénierie Métrologie Environnement 8

9 VOUS AVEZ UN INTÉRÊT POUR 9 Vétérinaire Mines uranium Robotique Économie Psychologie Sociologie Fukushima Rejets Détection Législation Épidémiologie CERN Management Stockage Ingénierie Environnement Mathématique Physique Chimie RADIOPROTECTION Radon Imagerie médicale Radiothérapie Modélisation - simulation Datation AIEA Ethique Métrologie FDG LHC Gestion crise Médecine Biologie Radiobiologie Tchernobyl Sous-marins CIPR Cycle Entreposage

10 LE MÉTIER DE RADIOPROTECTIONNISTE? Diversité de domaines et d'emplois Energie : cycle (amont, aval), CNPE construction, exploitation et démantèlement EDF, AREVA Industrie : irradiateurs, gestion des déchets Recherche : CERN, CEA, IRSN Médical : protection des travailleurs, du public et du patient (physique médicale) 10 Caractérisations des situations d'expositions Externe/interne, dosimétrie, cartographie, simulation Les programmes de radioprotection Politiques RP, culture RP et ALARA Urgences radiologiques, situations post accidentelles Centre de crise, pompier (Rad 1 à 4), robotique Autorité de radioprotection nationale et son expertise technique Inspection, contrôle ASN et IRSN tant d'autres à investiguer

11 RADIOPROTECTION : CONTINUUM DE FORMATIONS Master : 2 ème année Master Européen de Radioprotection : EMRP (12m) PNR : Premier Niveau en Radioprotection (2m) BT : Brevet de Technicien en radioprotection (5m+1m) BTS : Brevet de Technicien Supérieur en radioprotection (6m+2,5m) PhD EMRP M2RP +4 (Licence Pro) BTS +1 Bac BT ~1200 BEPC, BEPn CAP ~410 PNR '00 '86 '62 '95

12 MASTER EUROPEEN DE RADIOPROTECTION Un des six Masters spécialisé RP au monde France (Grenoble), Maroc, Brésil, Ghana, Syrie, Malaisie Depuis 19 ans : 297 étudiants formation initiale (79 %), formation continue (21 %). Origines académiques M1 physique, M1 ISM, M1 ITDD, M2, ingénieur, BTSR*, doctorat, autres (Formation continue : EDF, IRSN, CEA, AIEA ) Disciplines : physique, chimie, génie environnement, physique médicale, biomédical, ingénierie de la santé, génie minier, biologie mais aussi médecin et pharmacien France, Algérie, Bénin, Burundi, Cameroun, Chine, Colombie, Salvador, Gabon, Inde, Italie, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Pologne, Tchad, Tunisie 12 *examen probatoire

13 Master TNRP Kénitra, Maroc 13

14 Merci de votre attention et de votre intérêt pour la Radioprotection CERN 2014!! PAGE 14 lesateliersdelaradioprotection.com CEA 10 AVRIL

RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI

RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE NSTN Paul LIVOLSI 27 MARS 2013 QU'EST-CE QUE LA RADIOPROTECTION? Définition : La radioprotection est l'ensemble des mesures prises pour

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

1 ère JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PHYSIQUE MEDICALE. L enseignement en France à l INSTN pour les étrangers. Amélie Roué

1 ère JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PHYSIQUE MEDICALE. L enseignement en France à l INSTN pour les étrangers. Amélie Roué ère JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PHYSIQUE MEDICALE L enseignement en France à l INSTN pour les étrangers Amélie Roué www-instn.cea.fr Symposium, 7 novembre 203 CEA 0 AVRIL 202 PAGE L INSTN EN QUELQUES

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ROYAUME DU MAROC Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE : Hassan II ETABLISSEMENT : Faculté de Médecine &

Plus en détail

Master ITDD UJF Valence

Master ITDD UJF Valence Master ITDD UJF Valence Un master dédié à l industrie nucléaire (déchets nucléaires, démantèlement et sûreté nucléaire) M1 : Formation initiale M2 ITDD : Formation en alternance Responsable Eric Liatard

Plus en détail

Contexte National en Matière de

Contexte National en Matière de Atelier régional sur l'élaboration de la stratégie nationale en matière d'enseignement et de formation dans le domaine logique et la sûreté du transport et des déchets radioactifs Contexte National en

Plus en détail

La population résidente 2014-2013-2012

La population résidente 2014-2013-2012 La population résidente 2014-2013-2012 Mise à jour au 12/09/14 Ce document a pour objet de présenter les données statistiques de la rentrée 2014 et de les comparer aux deux années précédentes. Ce document

Plus en détail

1 ÈRE JOURNÉE INTERNATIONALE DE PHYSIQUE MÉDICALE

1 ÈRE JOURNÉE INTERNATIONALE DE PHYSIQUE MÉDICALE 1 ÈRE JOURNÉE INTERNATIONALE DE PHYSIQUE MÉDICALE www-instn.cea.fr Jeudi 7 novembre 2013 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 Contexte au niveau international Number of Radiotherapy Machines Per Million People no

Plus en détail

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : RISQUES

Plus en détail

Ouagadougou, Burkina Faso. 30 janvier 3 février 2012

Ouagadougou, Burkina Faso. 30 janvier 3 février 2012 Rapport du séminaire régional sur le partage d expériences et d enseignements tirés de la mise en œuvre du Code de Conduite sur la sûreté et la sécurité des sources radioactives Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

Nouveaux développements de la CIPR concernant le principe d optimisation. Elargir le processus

Nouveaux développements de la CIPR concernant le principe d optimisation. Elargir le processus SFRP 4èmes Journées ALARA La Rochelle 26-27 Septembre 2006 Nouveaux développements de la CIPR concernant le principe d optimisation Elargir le processus Jean-François Lecomte IRSN CIPR/C4 1 CONTEXTE Révision

Plus en détail

PANTHERE logiciel 3D pour la simulation des débits de doses gamma pour installations nucléaires complexes

PANTHERE logiciel 3D pour la simulation des débits de doses gamma pour installations nucléaires complexes PANTHERE logiciel 3D pour la simulation des débits de doses gamma pour installations nucléaires complexes Matthieu LONGEOT EDF/SEPTEN Division Transfert Env. Radioprotection Journées SFRP «Code de Calcul

Plus en détail

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale

Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Mention : Physique et technologies des rayonnements pour l'industrie et la physique médicale Nature de la formation :

Plus en détail

Informations. Candidature Master 2 Sciences, Technologies, Santé. Notice d information INSA

Informations. Candidature Master 2 Sciences, Technologies, Santé. Notice d information INSA INSA 20, avenue des Buttes de Coêsmes - CS 70839 35708 RENNES CEDEX 7 Notice d information Informations Candidature Master 2 Sciences, Technologies, Santé PREPARATION D UN MASTER 2 ème ANNEE Préparation

Plus en détail

Lyon, le 26/11/2013. Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex

Lyon, le 26/11/2013. Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : Codep-Lyo-2013-064102 Lyon, le 26/11/2013 Monsieur le directeur AREVA FBFC Romans-sur-Isère BP 1114 26 104 ROMANS-SUR-ISERE Cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

Gestion des sources radioactives et Plateforme

Gestion des sources radioactives et Plateforme Gestion des sources radioactives et Plateforme SIGIS Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire celine.reuter@irsn.fr Sommaire L IRSN Carte d identité Organigramme 1790 collaborateurs répartis

Plus en détail

IRMA 25207 / CREST / FEMTO-ST UMR 6174 CNRS

IRMA 25207 / CREST / FEMTO-ST UMR 6174 CNRS 1 The Montbéliard Radiation Protection Pilot Project: a global approach of radiation protection adressing occupational, public and patient exposures at the level of a large urban community I. NETILLARD

Plus en détail

Représentation Permanente de la France / Agence Internationale de l Energie Atomique. Service nucléaire. (clement.hill@cea.fr)

Représentation Permanente de la France / Agence Internationale de l Energie Atomique. Service nucléaire. (clement.hill@cea.fr) Représentation Permanente de la France / Agence Internationale de l Energie Atomique Service nucléaire (clement.hill@cea.fr) 1 Le rôle du Service nucléaire de la Représentation Permanente française Promouvoir

Plus en détail

La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris

La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris 1 ère journée internationale de physique médicale. 7 novembre 2013 La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris Dominique LE DU, Physicien Médical Hôpital Européen

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

La Radioprotection. UE Santé Société Humanité Module Santé Publique

La Radioprotection. UE Santé Société Humanité Module Santé Publique La Radioprotection UE Santé Société Humanité Module Santé Publique La Radioprotection La radioprotection est la discipline qui coordonne les recherches, les travaux et les techniques concernant les moyens

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées Contact Presse : Frédéric PIQUET Tél : 05 63 29 32 00 e-mail : frederic.piquet@edf.fr

Plus en détail

La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine

La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine Bilan de l'année 2011 Strasbourg, le 3 juillet 2012 Marc HOELTZEL, délégué territorial de Strasbourg de l'asn Florien KRAFT, chef de la division

Plus en détail

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Jean-Christophe Dalouzy ANP 17 Novembre 2014 Rencontres Jeunes Chercheurs Sommaire Présentation du groupe AREVA Présentation du cycle du combustible Présentation

Plus en détail

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Master CSMP Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Cohabilitation : Université Montpellier 2 - ENS Chimie de Montpellier - CEA.INSTN Partenaires complémentaires

Plus en détail

L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011

L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011 L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011 Laurent ROY, délégué territorial Pierre PERDIGUIER, chef de division

Plus en détail

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI

Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI 23/03/09 Établissement Public Industriel et Commercial Acteur clé de la recherche technologique sur l énergie CTI Données clés:. 96 élèves-ingénieurs INSTN / an,. Forte reconnaissance des industriels (EDF

Plus en détail

LA PERSONNE COMPETENTE EN RADIOPRETECTION

LA PERSONNE COMPETENTE EN RADIOPRETECTION LA PERSONNE COMPETENTE EN RADIOPRETECTION CONGRES ATSR Cherbourg 2006 Benoit MARC D.RI.M Avant propos La base d un constat : 20 ans d expérience en RP sur plusieurs sites nucléaires Certifié formateur

Plus en détail

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction Philippe BERNET Directeur-adjoint du CIDEN Philippe LAUNÉ Chef de la division déconstruction Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement 154 avenue Thiers 69006 Lyon Diaporama propriété d EDF.

Plus en détail

LA CENTRALE DE GRAVELINES CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR. Janvier 2015. 19 février 2015 DANS LE TERRITOIRE PLÉNIÈRE CLI

LA CENTRALE DE GRAVELINES CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR. Janvier 2015. 19 février 2015 DANS LE TERRITOIRE PLÉNIÈRE CLI LA CENTRALE DE BILAN GRAVELINES 2014 CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR DE GRAVELINES DANS LE TERRITOIRE Janvier 2015 PLÉNIÈRE CLI 19 février 2015 SYNTHÈSE Synthèse générale Une année 2014 marquée par des performances

Plus en détail

Séminaire IRSN - ANCCLI

Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire IRSN - ANCCLI Séminaire du 14/09/2011 La gestion de crise Sommaire de la présentation Sommaire Missions de l IRSN en cas de crise nucléaire Les premiers enseignements de l accident de Fukushima

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION المعهد الوطني للاتصالات و تكنولوجيات الا علام و الاتصال 1 PRESENTATION DE L INTTIC 1971 : Création de

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Chinon Actualisée au 13/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Le centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chinon s étend sur 155

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon BP 80-37420 AVOINE SA au capital de 924

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION C H A P I T R E 3

LA RÉGLEMENTATION C H A P I T R E 3 LA RÉGLEMENTATION 1 LA RÉGLEMENTATION DE LA RADIOPROTECTION 1 1 Les bases de la réglementation 1 1 1 Le référentiel international (CIPR, AIEA, Euratom) 1 1 2 Le code de la santé publique et le code du

Plus en détail

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Campus Universitaire-2092-EL MANAR2 Tél: 71 872 600 Fax: 71 885 350 Site web: www.fst.rnu.tn Présentation

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard

Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard Pôle Chimie: «Une chimie au service de l homme et de son environnement» Formation Pôle Chimie Balard

Plus en détail

6 novembre 2014. Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de la recherche publique Tél. 05 56 00 05 37

6 novembre 2014. Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de la recherche publique Tél. 05 56 00 05 37 6 novembre 2014 Sommaire - Présentation de l ASN et de la Division de Bordeaux - Nouveautés réglementaires touchant la radioprotection Olivier FAGOT - Inspecteur de la radioprotection Chargé du thème de

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Centre

Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon B P 80 37140 AVOINE Fil Twitter : edfchinon

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

Inauguration de l Institut international de l énergie nucléaire (I2EN) 27 juin 2011

Inauguration de l Institut international de l énergie nucléaire (I2EN) 27 juin 2011 Inauguration de l Institut international de l énergie nucléaire (I2EN) Mme Valérie Pécresse, Ministre de l enseignement supérieur et de la recherche M. Eric Besson, Ministre chargé de l industrie, de l

Plus en détail

Comité scientifique de l ANCCLI

Comité scientifique de l ANCCLI Comité scientifique de l ANCCLI Suivi des visites décennales des installations nucléaires de base et implication dans le suivi de leur fonctionnement Guide méthodologique à l intention des commissions

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : 19,20 et 21 mai 2008 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique ( E.A.M.E.A. ) BP19 50115 CHERBOURG ARMEES

Plus en détail

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose.

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. L. GUIGUES EDF/SEPTEN 12-14 avenue Dutriévoz 69628 Villeurbanne Cedex RESUME PANTHERE est un

Plus en détail

La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie

La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie DOSSIER DE PRESSE MAI 2012 La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail. Christine Gauron INRS-Paris

Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail. Christine Gauron INRS-Paris Études de poste et évaluation dosimétrique: place du médecin du travail Christine Gauron INRS-Paris Rencontres Nucléaire et santé 17 janvier 2007 Etudes de poste place réglementaire Tous risques confondus,

Plus en détail

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN)

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) CHAPITRE 18 L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) Introduction 367 Les missions de l IRSN 367 Bilan des activités de l IRSN en 2007 369 Appui de nature réglementaire 369 Expertise

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais DOSSIER DE PRESSE La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. Centre Nucléaire de Production

Plus en détail

5 mars 2013. Note d information

5 mars 2013. Note d information 5 mars 2013 Note d information Bilan des incidents de transport de matières radioactives à usage civil : l IRSN tire les enseignements des événements déclarés entre 1999 et 2011 Quelque 900 000 colis de

Plus en détail

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers

LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF. étrangers LES ESPACES CAMPUS FRANCE A PROCEDURES CEF Atelier «accueil des étudiants étrangers» 8 décembre d 2007-1 Accompagner l inscription Aider les établissements dans leur sélection Un guichet unique en ligne

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Laurent-des-Eaux BP 42

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Circulaire DGT/ASN n 4 du 21 avril 2010 relative aux mesures de prévention des risques d exposition aux rayonnements ionisants Thierry LAHAYE Chef du pôle risques physiques en milieu de travail au Ministère

Plus en détail

Nuclear Technology and Innovation

Nuclear Technology and Innovation Nuclear Technology and Innovation 2 Nuvia Group Construction Prolongation de la durée de vie Opérateur industriel Radioprotection Démantèlement Gestion des déchets Nuvia - Votre partenaire nucléaire L

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 26 octobre 2005 relatif aux modalités de formation de la personne compétente en radioprotection

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées La centrale nucléaire de Golfech Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Golfech BP24 82401 Valence d Agen Cedex

Plus en détail

Le Master spécialisé Techniques Nucléaires et Radioprotection (TNRP) a pour objectif de former des professionnels en sciences et

Le Master spécialisé Techniques Nucléaires et Radioprotection (TNRP) a pour objectif de former des professionnels en sciences et LOGO Université IBN TOFAIL Faculté des Sciences de Kénitra Master spécialisé Techniques Nucléaires et Radioprotection Présentation du Master Spécialisé : Techniques Nucléaires et Radioprotection La formation

Plus en détail

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA)

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Université Cheikh Anta Diop de Dakar Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar 8 Décembre 2009, Dakar Rapport d Activité: année 2008-2009 Pr

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010

BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 BILAN DES ACTIVITES DE FORMATION MSG ET A DISTANCE A L EAMAC DE 2008 A 2010 Présentation : Sadamba TCHAGBELE, Directeur EAMAC, Niamey - NIGER Slide 1 Sommaire Introduction ti Bilan de la formation à l

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE U N I V E R S I T É T O U L O U S E 2 L E M I R A I L en partenariat avec y Diplôme Universitaire Responsable de site e-commerce et e-tourisme appliqués au développement des territoires

Plus en détail

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations FICHE D IDENTITE. DE LA SOCIETE ZI Daudel 17, rue Jean-Baptiste Colbert 26700 PIERRELATTE Tél : 04.75.27.94.84 - Fax : 04.75.27.96.92 contact.f@phenix-conseils.com

Plus en détail

Vendredi 28 novembre 2014 Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole

Vendredi 28 novembre 2014 Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole 14 éme journée RAMIP Vendredi 28 novembre 2014 Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole L offre de soins de cancérologie publique Toulousaines

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

MASTER SCIENCES SOCIALES - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES RISQUES

MASTER SCIENCES SOCIALES - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES RISQUES MASTER SCIENCES SOCIALES - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES RISQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : SCIENCES DE LA SOCIETE Spécialité

Plus en détail

I. Inscription en licence de psychologie - Bacheliers 2016 - Autres candidats - Candidats étrangers

I. Inscription en licence de psychologie - Bacheliers 2016 - Autres candidats - Candidats étrangers UFR de Psychologie, Sciences Sociales et Sciences de l Education MODALITES D'INSCRIPTION A L'UFR DE PSYCHOLOGIE SOMMAIRE I. Inscription en licence de psychologie - Bacheliers 2016 - Autres candidats -

Plus en détail

Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT

Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT CHSCT du CEA Cadarache Rapport «Transparence et sécurité nucléaire» 2012 ------------------- Avis du CHSCT Réunion publique de la CLI de Cadarache CHSCT CEA Cadarache Sainte-Tulle 02 octobre 2013 Page

Plus en détail

SFRP Angers Juin 2009

SFRP Angers Juin 2009 SFRP Angers Juin 2009 Gestion post-accidentelle d un d accident nucléaire : : Avancement des travaux du du CODIRPA Jean-Luc GODET Directeur des des rayonnements ionisants et et de de la la santé Introduction

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Les leçons tirées de l accident de Fukushima feront éventuellement l objet d une version révisée dans le futur. H. Métivier SFRP

Les leçons tirées de l accident de Fukushima feront éventuellement l objet d une version révisée dans le futur. H. Métivier SFRP Revue des livres Radiation Protection and Safety of Radiation Sources: International Basic safety Standards, Interim edition, ISBN 978-92-0-120910-8, IAEA, Vienne 2011, 65. Elles étaient attendues, voici

Plus en détail

L externalisation de la Personne compétente en radioprotection

L externalisation de la Personne compétente en radioprotection L externalisation de la Personne compétente en radioprotection Chantal Bardelay Direction des rayonnements ionisants et de la santé Autorité de sûreté nucléaire 11/12/2008 SFRP 11 décembre 2008 1 Objectif

Plus en détail

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN

Une perspective cavalière G. Manificat IRSN La surveillance, Une perspective cavalière G. Manificat IRSN Surveiller «Observer avec une attention soutenue, de manière à exercer un contrôle, une vérification» Petit Robert Surveiller 1.Pourquoi? 2.Dans

Plus en détail

LE SERIOUS GAME COMME OUTIL PÉDAGOGIQUE POUR LES FORMATIONS RADIOPROTECTION. Saint Malo 11 et 12 juin 2014, Paul LIVOLSI et Alain PIN (CEA / INSTN )

LE SERIOUS GAME COMME OUTIL PÉDAGOGIQUE POUR LES FORMATIONS RADIOPROTECTION. Saint Malo 11 et 12 juin 2014, Paul LIVOLSI et Alain PIN (CEA / INSTN ) LE SERIOUS GAME COMME OUTIL PÉDAGOGIQUE POUR LES FORMATIONS RADIOPROTECTION Saint Malo 11 et 12 juin 2014, Paul LIVOLSI et Alain PIN (CEA / INSTN ) PLAN DE LA PRESENTATION Eléments de contexte de la formation

Plus en détail

LA FORMATION RADIOPROTECTION A L HEURE EUROPEENNE

LA FORMATION RADIOPROTECTION A L HEURE EUROPEENNE LA FORMATION RADIOPROTECTION A L HEURE EUROPEENNE ENETRAP II: European Network on Education and Training in RAdiological Protection II Huitièmes rencontres des personnes compétentes en radioprotection

Plus en détail

Stages et relations industrielles

Stages et relations industrielles UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE UTC Génie des procédés L ingénieur en Génie des Procédés est en prise directe avec les grands défis de notre siècle : maîtrise de l énergie, utilisation optimale

Plus en détail

Travail Collaboratif dans les Parlements

Travail Collaboratif dans les Parlements dans les Parlements Activité 0- Le de L Assembée Parlementaire de la Francophonie (A.P.F) Assemblée Parlementaire de la Francophonie/Programme Noria Bamako, 13-15 Juin 2011 Présentation du 1 Le 2 Noria

Plus en détail

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement

1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 1 Journée de réflexion La Gestion des déchets industriels La Promotion de l Enseignement 17-18 JUIN 2010 VILLA MANDARINE, SOUISSI - RABAT P R. K H A L I D L A I R I N I V I C E - D O Y E N C H A R G É

Plus en détail

LES RENCONTRES INTERNATIONALES DE LA RADIOPROTECTION

LES RENCONTRES INTERNATIONALES DE LA RADIOPROTECTION LES RENCONTRES INTERNATIONALES DE LA RADIOPROTECTION 31 mars 2 avril 2014, CERN, Genève Dimanche 30 mars 2014 15:00 20:00 Permanence à l entrée du CERN Formalités d accès (remise des badges, sacoches,

Plus en détail

Les Réseaux loco-régionaux de PCR et Acteurs de la Radioprotection. Un outil nécessaire

Les Réseaux loco-régionaux de PCR et Acteurs de la Radioprotection. Un outil nécessaire Les Réseaux loco-régionaux de PCR et Acteurs de la Radioprotection Un outil nécessaire La PCR a une histoire (1) Décembre 1934 : premiers textes réglementaires en radioprotection Juin 1937 : circulaire

Plus en détail

Les mathématiques à Toulouse

Les mathématiques à Toulouse Université de Toulouse (INSA, INPT, ISAE, Universités Toulouse I, Toulouse II et Toulouse III) Une multitude de parcours pour tous les niveaux Des secteurs variés Industries aérospatiale, pharmaceutique,

Plus en détail

JOURNÉES DE RÉFLEXION. 17 au 18 Juin 2010

JOURNÉES DE RÉFLEXION. 17 au 18 Juin 2010 JOURNÉES DE RÉFLEXION La gestion des déchets industriels - La Promotion de l enseignement Villa Mandarine, Souissi- Rabat 17 au 18 Juin 2010 PR. A. BELFKIRA PRÉSENTATION DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

«Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN

«Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN «Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN SFRP Tours 22 juin 2011 1 Introduction Etat de la radioprotection

Plus en détail

Aspects juridiques et réglementaires de l'utilisation des rayonnements ionisants dans le secteur de la santé. Emmanuel MEYRIEUX ISIS 2010

Aspects juridiques et réglementaires de l'utilisation des rayonnements ionisants dans le secteur de la santé. Emmanuel MEYRIEUX ISIS 2010 Aspects juridiques et réglementaires de l'utilisation des rayonnements ionisants dans le secteur de la santé Emmanuel MEYRIEUX ISIS 2010 Plan de la présentation Introduction Comparatif entre les différents

Plus en détail

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique Secrétariat général Service de défense de sécurité et d intelligence économique ESTIMATION DES IMPORTATIONS ET EXPORTATIONS DE MATIÈRES NUCLÉAIRES À PARTIR DES DONNÉES EMANANT DU CONTRÔLE NATIONAL RELATIF

Plus en détail

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125 PARTIE 5 LE LE FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 125 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LE AVANT PROPOS 127 à 131 SYNTHÈSE 132 à 133 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 134 à 136 > Le détachement

Plus en détail

02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD. Patrick Moureaux INRS

02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD. Patrick Moureaux INRS 02/12/2014 JOURNEES SCIENTIFIQUES R2NORD Patrick Moureaux INRS L INRS Association loi 1901 (organisme privé sans but lucratif) Rôle: développer la prévention des risques professionnels Effectifs: 635 personnes

Plus en détail

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC CLI AREVA Romans 3 juin 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Présentation du Rapport SNR 2009 Sûreté et Radioprotection

Plus en détail

Les rayonnements ionisants Paysage institutionnel et réglementation applicable

Les rayonnements ionisants Paysage institutionnel et réglementation applicable Les rayonnements ionisants Paysage institutionnel et réglementation applicable L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

Statistiques et enquêtes de satisfaction

Statistiques et enquêtes de satisfaction Statistiques et enquêtes de satisfaction congressistes / exposants réalisées par Pneumologie Développement Document Pneumologie Développement 1 Inscrits : 5301 dont 1662 exposants Pharmacien Infirmier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Techniques nucléaires et radioprotection de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail