CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine"

Transcription

1 CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine

2 Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES BESOINS ÉNERGÉTIQUES DE 50 % D ICI L ENJEU EST DE PROPOSER UNE ÉLECTRICITÉ AU PLUS GRAND NOMBRE SANS ENTRAÎNER LA RARÉFACTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES ET LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. UN ACTEUR MAJEUR DE L ÉNERGIE Le groupe EDF est un leader européen de l'énergie, présent sur tous les métiers de l'électricité : production, transport, distribution, commercialisation et négoce. Dans le secteur de l électricité, le groupe dispose du premier parc de production et du premier portefeuille de clientèle en Europe. Il intervient de manière ciblée dans le reste du monde. Une de ses principales forces repose sur un modèle équilibré entre les activités régulées et concurrentielles du secteur de l énergie. UN PROJET INDUSTRIEL RESPONSABLE ET AMBITIEUX Le Groupe exploite un parc de production d'électricité qui repose sur la diversité, la performance et la sûreté. Nucléaire, hydraulique, thermique à flamme, autres énergies renouvelables % de sa production électrique n émet pas de gaz à effet de serre. La complémentarité de sa production, appelée «mix énergétique» est un atout essentiel qui permet de s adapter en temps réel aux besoins de consommation de ses clients. Son projet industriel est basé sur le développement des énergies renouvelables, l'écoefficacité énergétique et le renouveau du nucléaire dans le monde. UN RÔLE ÉCONOMIQUE SUR SON TERRITOIRE Le groupe EDF est le premier investisseur et employeur industriel et commercial en région Champagne-Ardenne. Composée de deux unités de production de mégawatts chacune, la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine constitue un des outils de production électrique du Groupe. Les hommes et les femmes se relaient jour et nuit depuis plus de 20 ans pour produire chaque année 18 milliards de kilowattheures, soit près de 4 % de la production d électricité en France. Le groupe EDF est présent sur l ensemble des métiers de l énergie. Production Transport Distribution Commerce Le groupe EDF en quelques chiffres (données de l'année 2009) 37, millions NOMBRE DE CLIENTS NOMBRE DE SALARIÉS milliards d euros CHIFFRE D AFFAIRES terawattheures PRODUCTION ÉLECTRIQUE MONDIALE ANNUELLE Négoce

3 Le combustible nucléaire L URANIUM, SOURCE DE COMBUSTIBLE La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine fonctionne grâce à l'uranium, un minerai naturellement radioactif que l'on trouve en relative abondance dans l'écorce terrestre. L uranium possède la particularité d'être constitué d'atomes lourds qui, en se brisant, dégagent de la chaleur : la fission des atomes d'uranium est donc la première étape de production de l'énergie nucléaire. UNE RÉACTION EN CHAÎNE CONTRÔLÉE Le phénomène de fission dégage également des rayonnements alpha, bêta ou gamma et libère des neutrons qui viennent alimenter la réaction de fission et bombarder les nouveaux noyaux : c est la réaction en chaîne. Dans un réacteur nucléaire, la fission est entretenue et contrôlée par une série de dispositifs afin d obtenir un dégagement d'énergie continu et prédéterminé. Principe de fonctionnement d une centrale REP (Réacteur à eau pressurisée) La réaction en chaîne Neutron Neutron Noyau fissible Nouveau noyau Dans une centrale nucléaire, la chaleur issue de la fission des atomes d uranium est utilisée pour produire de l électricité. Le cœur du réacteur, où se produit la réaction en chaîne, contient un ensemble d assemblages combustible. Chaque assemblage contient 264 crayons combustible, des tubes en alliage de zirconium dans lesquels sont empilées des pastilles d uranium enrichi. Le saviez-vous? UN GRAMME D URANIUM 235 LIBÈRE UNE ÉNERGIE ÉQUIVALENTE À LA COMBUSTION DE 2,5 TONNES DE CHARBON.

4 La production nucléaire d électricité TROIS CIRCUITS INDÉPENDANTS ET COMPLÉMENTAIRES 1 LE CIRCUIT PRIMAIRE Dans le réacteur, la fission nucléaire produit une grande quantité de chaleur. L eau chauffée à 320 C circule dans le circuit où elle est mise sous pression pour la maintenir à l état liquide. La centrale produit chaque année 18 milliards de kilowattheures, soit près de 4 % de la production d électricité en France. 2 LE CIRCUIT SECONDAIRE Le circuit primaire chauffe le circuit secondaire par échange thermique. Dans le générateur de vapeur, l eau du circuit secondaire se transforme en vapeur. Cette vapeur fait tourner une turbine couplée à un alternateur qui produit de l électricité. 1 Cuve du réacteur Pressuriseur Générateur de vapeur 2 Turbine Alternateur vapeur d eau 3 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT L eau de ce troisième circuit refroidit le circuit secondaire à travers un condenseur avant d être elle-même refroidie dans les tours aéroréfrigérantes. Le panache de vapeur d eau visible au-dessus de ces tours représente moins de 2 % de l eau utilisée. < Condenseur BÂTIMENT RÉACTEUR SALLE DES MACHINES TOUR AÉRORÉFRIGÉRANTE 3

5 La sûreté nucléaire et la radioprotection Pour développer cette culture de sûreté, EDF s appuie sur son expérience liée à l homogénéité de son parc de production nucléaire et de la forte collaboration internationale des exploitants nucléaires. Des contrôles sont réalisés en permanence par les équipes d'edf et par les inspecteurs de l'autorité de sûreté nucléaire (ASN). UNE EXIGENCE PERMANENTE Produire une énergie compétitive en toute sécurité est le défi majeur d EDF. Pour cela, elle applique le principe de sûreté nucléaire afin que la production d'électricité n'ait aucune incidence sur l'homme et l'environnement. À Nogent-sur-Seine, comme ailleurs, toutes les dispositions sont mises en œuvre pour éviter tout impact extérieur lié à la présence de produits radioactifs. Ces dispositions sont intégrées lors de la conception, la construction, l'exploitation et la déconstruction de la centrale. UNE RECHERCHE CONSTANTE DE PROGRÈS La sûreté nucléaire se traduit par une recherche permanente de progrès dans la rigueur d exploitation, le professionnalisme de ses salariés et le programme de maintenance développé à la centrale de Nogent-sur-Seine. LA RADIOPROTECTION DES SALARIÉS La radioprotection regroupe l ensemble des mesures prises pour protéger tout salarié contre la radioactivité. Des dispositions obligatoires concrètes assurent la radioprotection des intervenants : la conception des centrales et la mise en place de barrières successives, le respect de la réglementation européenne stricte, la formation des intervenants, leur suivi médical et radiologique, les protections mises en œuvre sur les chantiers, les contrôles permanents, les contrôles externes réalisés par l'autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le gendarme du nucléaire L AUTORITÉ DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (ASN) EST UNE AUTORITÉ ADMINISTRATIVE INDÉPENDANTE CRÉÉE PAR LA LOI N DU 13 JUIN 2006 RELATIVE À LA TRANSPARENCE ET À LA SÉCURITÉ EN MATIÈRE NUCLÉAIRE. ELLE EST CHARGÉE DE CONTRÔLER TOUTE ACTIVITÉ NUCLÉAIRE CIVILE EN FRANCE. ELLE ASSURE, AU NOM DE L ÉTAT, LE CONTRÔLE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET DE LA RADIOPROTECTION POUR PROTÉGER LES TRAVAILLEURS, LES PATIENTS, LE PUBLIC Les trois barrières de sûreté Pressuriseur Générateur de vapeur ET L ENVIRONNEMENT DES RISQUES LIÉS AUX ACTIVITÉS NUCLÉAIRES. ELLE CONTRIBUE À L INFORMATION DES CITOYENS. INES : Echelle internationale 1 ÈRE BARRIÈRE La gaine du combustible Cuve 2 ÈME BARRIÈRE Le circuit primaire fermé 3 ÈME BARRIÈRE L enceinte de confinement L'échelle internationale des événements nucléaires (International nuclear event scale) est composée de sept niveaux pour classer le niveau de gravité des incidents ou accidents survenus dans une installation nucléaire. INCIDENT ACCIDENT ECART

6 Les hommes et les femmes DES PROFESSIONNELS DISPONIBLES 365 JOURS PAR AN À la centrale de Nogent-sur-Seine, près de 700 salariés EDF se relaient jour et nuit pour produire une électricité sûre, propre et compétitive. Ils sont garants de l exploitation des installations et de leur sûreté. À ce titre, ils consacrent chaque année plus de heures à la formation. Parfaite réplique de la salle de commande, le simulateur constitue un des outils de formation disponible sur chaque centrale nucléaire. En parallèle, des programmes sont mis en œuvre afin d améliorer la performance humaine. DES PARTENAIRES INDUSTRIELS IMPLIQUÉS Si elle conserve la maîtrise industrielle et technique, EDF confie à des entreprises extérieures la majeure partie des interventions de maintenance réalisées lors des arrêts programmés des centrales nucléaires. Depuis plus de 20 ans, le professionnalisme, la capacité de mobilisation et les compétences spécialisées des salariés de ces entreprises partenaires contribuent à la réussite de la production d électricité. Formation, habilitation, radioprotection, sécurité, suivi médical... tout intervenant est soumis aux mêmes critères d exigence en terme de sûreté et de sécurité nucléaire. Près de 200 salariés partenaires travaillent toute l'année sur le site, jusqu'à en arrêt. Une académie des métiers du nucléaire à Nogent-sur-Seine Chaque année, l académie des métiers du nucléaire accueille une trentaine de nouveaux embauchés. Elle vise à favoriser l intégration et à former, durant trois mois, aux exigences communes à tous les métiers exercés au sein de l industrie nucléaire. La professionnalisation se poursuit avec un deuxième cursus de spécialisation de 12 à 18 mois à la centrale aux côtés des professionnels expérimentés. Par ce dispositif, EDF joue la carte de la diversité et anticipe le renouvellement des compétences des hommes et des femmes de la centrale.

7 Les métiers du nucléaire ont de l avenir LE GROUPE EDF PRÉPARE DÈS À PRÉSENT LE RENOUVELLEMENT PROGRESSIF DES COMPÉTENCES DES QUELQUE HOMMES ET FEMMES QUI EXERCENT LEUR MÉTIER DANS LA FILIÈRE NUCLÉAIRE. CHAQUE ANNÉE, PLUSIEURS CENTAINES D OFFRES D EMPLOI SONT PROPOSÉES. AVEC OU SANS FORMULE D APPRENTISSAGE, DU BACCALAURÉAT JUSQU AU DIPLÔME D INGÉNIEUR, LES MÉTIERS EXERCÉS SONT NOMBREUX ET VARIÉS. Technicien Conduite, chimie, essais, automatisme, maintenance, maintenance thermique, combustible logistique, prévention des risques, étude, entretien transport lourd, conducteur transport lourd. Chargé d affaires Projet, inspection, génie civil. Contrôleur Travaux électriques, travaux mécaniques, essais. Ingénieur Étude électrique, étude fonctionnement système, étude mécanique, génie civil, réalisation électrique, réalisation mécanique. Les principaux domaines professionnels dans une centrale nucléaire conduite-exploitation maintenance ingénierie sûreté-qualité chimie-environnement prévention des risquesradioprotection etc.

8 L environnement UN ENGAGEMENT DE TOUS LES JOURS Le groupe EDF est certifié ISO LA CENTRALE DE NOGENT-SUR-SEINE CONTRIBUE RÉGULIÈREMENT AU RENOUVELLEMENT DE LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE ISO DU GROUPE EDF, LABEL INTERNATIONAL QUI VALIDE LES DÉMARCHES D'IDENTIFICATION ET DE RÉDUCTION DE L'IMPACT D'UNE ACTIVITÉ SUR LES MILIEUX NATURELS. Comme la plupart des installations industrielles, l'exploitation de la centrale de Nogent-sur-Seine nécessite des prélèvements d'eau et génère des rejets liquides et gazeux. Les limites sont toutes fixées par un arrêté interministériel de prise d'eau et de rejets que la centrale respecte scrupuleusement. EDF les maîtrise et les limite par le biais de contrôles radiologiques réguliers et rigoureux et des traitements issus de la recherche. Des hommes et des femmes sont spécifiquement affectés à la surveillance de l environnement par : un contrôle permanent du respect de la réglementation fixée par les pouvoirs publics, une surveillance de l environnement par des mesures régulières sur l eau, l air, la faune et la flore. UNE GESTION RIGOUREUSE DES DÉCHETS EDF met en œuvre une gestion rigoureuse des déchets issus des centrales nucléaires avec la limitation des volumes à la source, le tri sélectif et un conditionnement adapté. La centrale de Nogent-sur-Seine valorise près de 80% de ses déchets conventionnels et réduit régulièrement le volume de ses déchets radioactifs qui sont gérés et entreposés dans les sites agréés de l ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs). Une exploitation des centrales au-delà de 40 ans Le saviez-vous? GRÂCE AUX CAPACITÉS NUCLÉAIRES ET HYDRAULIQUES EXPLOITÉES PAR EDF, LA PRODUCTION ÉLECTRIQUE EN FRANCE ÉMET SIX FOIS MOINS DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR HABITANT QUE LES AUTRES PAYS EUROPÉENS. LE PROGRAMME DE MAINTENANCE ENGAGÉ PAR EDF A POUR OBJECTIF DE PROLONGER L EXPLOITATION DE SES CENTRALES NUCLÉAIRES AU DELÀ DE 40 ANS. L ENTREPRISE ASSUME L ENTIÈRE RESPONSABILITÉ TECHNIQUE ET FINANCIÈRE DE LA DÉCONSTRUCTION DE SES CENTRALES NUCLÉAIRES. CHACUNE DES DÉCONSTRUCTIONS FAIT L OBJET D UN DÉCRET D AUTORISATION UNIQUE, APRÈS ENQUÊTE PUBLIQUE.

9 La transparence et l implication locale UN ACTEUR PRÉSENT SUR LE TERRITOIRE La centrale de Nogent-sur-Seine contribue au développement de l économie et la vie locale sur son territoire : Entre 10 et 20 millions d'euros investis chaque année, une fiscalité de près de 30 millions d euros versée chaque année auprès des collectivités, un soutien actif à des projets locaux qui contribuent au développement durable, à travers des partenariats sociaux, environnementaux, sportifs ou culturels. Un centre d information ouvert à tous Un rapport annuel publié chaque année CONFORMÉMENT À LA LOI TRANSPARENCE ET SÉCURITÉ EN MATIÈRE NUCLÉAIRE, LA CENTRALE DE NOGENT-SUR-SEINE PUBLIE CHAQUE ANNÉE UN RAPPORT QUI PRÉSENTE DES INFORMATIONS COMPLÈTES SUR SES DEUX INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE BASE (INB N 129 ET 130). CE RAPPORTEST MIS À DISPOSITION DU PUBLIC. UNE INFORMATION RÉGULIÈRE SUR LA VIE DE LA CENTRALE Une information régulière est assurée auprès de la commission locale d information. Composée de plus de 50 membres, cette commission rassemble les élus, les associations et les acteurs socio-économiques de la région. Le site internet et la publication d un bulletin mensuel permettent aux médias et élus locaux de s informer sur les événements marquants de la centrale et les résultats environnementaux. À l'entrée du site, le centre d'information est ouvert au public. À travers un espace d'exposition de plus de 400 m 2, découvrez les différentes sources de production d'électricité en France ainsi que les differents métiers des hommes et des femmes qui travaillent à la centrale de Nogent-sur-Seine.

10 L avenir du nucléaire EDF, ACTEUR MAJEUR DE LA RELANCE DU NUCLÉAIRE Parmi l'ensemble de ses moyens de production, EDF entend renforcer sa position de leader européen des énergies renouvelables mais aussi mettre en service de nouvelles générations de réacteurs nucléaires, toujours plus compétitifs et plus respectueux de l'environnement. DES TECHNOLOGIES PROMETTEUSES Le lancement de la construction des premières unités de production de type EPR (European pressurized reactor), est une étape décisive pour préparer le remplacement des centrales nucléaires d'edf. Il constitue aussi une tête de série industrielle pour conquérir de nouveaux marchés à l international. Par ailleurs, dix pays collaborent ensemble pour définir et développer une quatrième génération nucléaire, pensée pour renforcer les critères d'économie, de sûreté et de développement durable. Vers la fusion nucléaire? En 2005, cinq pays se sont associés à l union européenne pour créer le centre de recherche ITER (International thermonuclear experimental reactor) en france. Son objectif? recréer la réaction de fusion d atomes d hydrogène qui produisent naturellement la chaleur et la lumière du soleil. Vue de coupe du réacteur Tokamak capable de produire les conditions nécessaires à la fusion nucléaire.

11

12 En savoir plus Le numéro vert Pour connaitre l état de la production électrique à Nogent-sur-Seine : Les sites internet Pour consulter l'actualité et les publications de la centrale, connectez-vous sur : Pour consulter les offres d'emploi et de stage de la centrale, connectez-vous sur : sur le centre nucléaire de production d électricité de Nogent-sur-Seine Paris Melun Fontainebleau Montereau-Fault-Yonne A77 Provins A5 A4 Esternay Sézanne Reims Romilly-sur-Seine Nogent-sur-Seine Sens Troyes A26 A5 A4 Châlons-en-Champagne Le centre d information du public Pour découvrir l'énergie électrique, son phénomène physique, les différentes sources de production électrique, le fonctionnement et les métiers de la centrale, visitez le centre d'information du public. Tél. : Courriel : CONNEXITÉS A.Noirclerc - Crédits photos : Médiathèque EDF, CNPE de Nogent - Février 2011 Direction Production Ingénierie Centre Nucléaire de Production d Electricité de Nogent-sur-Seine BP Nogent-sur-Seine cedex Tél. : SA au capital de euros R.C.S. Paris

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE Séminaire de Xavier GARBET pour le FIP 06/01/2009 Anthony Perret Michel Woné «La production d'énergie par fusion thermonucléaire contrôlée est un des grands défis scientifiques

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil.

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil. INTRODUCTION : Un enfant qui naît aujourd hui verra s éteindre une part importante de nos ressources énergétiques naturelles. Aujourd hui 87% de notre énergie provient de ressources non renouvelables (Charbon,

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine

La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine Contact presse : Dominique Pierre

Plus en détail

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF DOSSIER DE PRESSE MARS 2011 La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF L accord Défi Formation du 10 septembre 2010 Un geste simple pour l'environnement,

Plus en détail

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Nassiba Tabti A.E.S.S. Physique (A.E.S.S. Physique) 5 mai 2010 1 / 47 Plan de l exposé 1 La Radioactivité Découverte de la radioactivité

Plus en détail

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain

Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Mars 2009 Rejoindre EDF, leader européen des énergies de demain Direction Médias Groupe 22-30, avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 www.edf.com SA au capital de 911 085 545 euros 552 081 317 R.C.S. Paris

Plus en détail

Réf. : Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, notamment son article 40

Réf. : Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, notamment son article 40 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 30 décembre 2011 N/Réf. : CODEP-LYO-2011-072087 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin BP 40009

Plus en détail

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La matière L atome Les isotopes Le plasma Plan de l exposé Réactions nucléaires La fission La fusion Le Tokamak

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

électricité Et développement

électricité Et développement électricité Et développement DUrable 1 Thalès (Grec) En frottant de l ambre jaune sur sa toge, il constate qu il est possible d attirer de petits objets. Il découvre le phénomène de l électricité statique.

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM

PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM Informations pour la population de Rhénanie-Palatinat Editeur: Aufsichts- und Dienstleistungsdirektion Willy- Brandt-

Plus en détail

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission LA COLLECTION > 1 > L atome 2 > La radioactivité 3 > L homme et les rayonnements 4 > L énergie 6 > Le fonctionnement d un réacteur nucléaire 7 > Le cycle du combustible nucléaire 8 > La microélectronique

Plus en détail

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC SVOIR Lycée français La Pérouse TS CH P6 L énergie nucléaire Exos BC - Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. - Définir et calculer l'énergie de liaison par nucléon. - Savoir

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Dossier «L énergie nucléaire»

Dossier «L énergie nucléaire» Dossier «L énergie nucléaire» (ce dossier est en ligne sur le site de La main à la pâte : http://www.inrp.fr/lamap/?page_id=16&action=2&element_id=374&domainsciencetype_id=7) Rédacteur David WILGENBUS

Plus en détail

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES Questionnaire EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES SCP 4010-2 LE NUCLÉAIRE, DE L'ÉNERGIE DANS LA MATIÈRE /263 FORME C Version corrigée: Équipe sciences LeMoyne d'iberville, septembre 2006. QUESTION 1 (5 pts) 1. La

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES L énergie : un concept abstrait Intervenants Bénédicte de Bonneval Gabriel Soum Fernand Padilla I- INTRODUCTION Définitions Activité : le ventilateur électrique

Plus en détail

Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale"

Stage : Développer les compétences de la 5ème à la Terminale Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale" Session 2014-2015 Documents produits pendant le stage, les 06 et 07 novembre 2014 à FLERS Adapté par Christian AYMA et Vanessa YEQUEL d après

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an L uranium dans le monde 1 Demande et production d Uranium en Occident U naturel extrait / année 40.000 tonnes Consommation mondiale : 65.000 tonnes La différence est prise sur les stocks constitués dans

Plus en détail

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire.

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Protéger l environnement des hommes et des lieux, Contribuer à la sécurité des interventions

Plus en détail

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Physique Chapitre 4 Masse, énergie, et transformations nucléaires DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Date :. Le 28 juin 2005, le site de Cadarache (dans les bouches du Rhône)

Plus en détail

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction

Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction Philippe BERNET Directeur-adjoint du CIDEN Philippe LAUNÉ Chef de la division déconstruction Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement 154 avenue Thiers 69006 Lyon Diaporama propriété d EDF.

Plus en détail

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU MÉMOIRE POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE DE LA CENTRALE DE GENTILLY - 2 MARS 2011 Avant

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie

EDF, partenaire. la Lorraine, terre d énergie EDF, partenaire pour une énergie durable en Lorraine Didier Guénin, délégué regional EDF Lorraine EDF partenaire de la Lorraine, terre d énergie Au travers de son histoire, de ses hommes et de ses femmes,

Plus en détail

Rejoindre EDF Les perspectives d emplois et de parcours professionnels au sein du Groupe

Rejoindre EDF Les perspectives d emplois et de parcours professionnels au sein du Groupe DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2009 Rejoindre EDF Les perspectives d emplois et de parcours professionnels au sein du Groupe Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez l'utilité.

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

Collection Nos énergies ont de l avenir. Le cycle combiné gaz

Collection Nos énergies ont de l avenir. Le cycle combiné gaz Collection Nos énergies ont de l avenir Le cycle combiné gaz «Comment concilier la production d électricité et l environnement?» «25 % de la population mondiale consomme près des 2/3 des ressources d énergie.»

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Orléans, le 14 décembre 2004. Monsieur le Directeur du Centre d'etudes Commissariat à l'energie Atomique de Saclay 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX

Orléans, le 14 décembre 2004. Monsieur le Directeur du Centre d'etudes Commissariat à l'energie Atomique de Saclay 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX DIRECTION REGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT D'ILE-DE-FRANCE Division d'orléans DEP-DSNR-Orl/ChM/MCL/1807/04 L:\CLAS_SIT\SACLAY\INB35\07vds04\INS_2004_CEASAC_0016.doc Orléans,

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 Centrale nucléaire de Cattenom Sommaire p. 2 Un énergéticien, au coeur du Pays des Trois Frontières p. 4 La responsabilité environnementale Industriel responsable

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire de l ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX1329843K I. Termes

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection 9 juin 2010 / UIC Paris Présenté par E. COGEZ, IRSN Contexte

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ avril 2013 NOTE D INFORMATION LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ En tant qu exploitant des centrales de production d électricité, EDF met en

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

nucléaire EXIGENCE, FIABILITÉ, SÉCURITÉ

nucléaire EXIGENCE, FIABILITÉ, SÉCURITÉ nucléaire EXIGENCE, FIABILITÉ, SÉCURITÉ UN GROUPE SOLIDE, SPÉCIALISÉ ET RECONNU Avec plus de 2 300 collaborateurs, 625 M d euros de chiffre d affaires et une activité en pleine croissance, Le Groupe GCC

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

Les différents modes de production d'électricité

Les différents modes de production d'électricité Les différents modes de production d'électricité La production électrique en Belgique Depuis les développements technologiques de l électricité, au XIXième et XXième siècles, celle-ci est devenue synonyme

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

c) Défaut de masse et énergie de liaison

c) Défaut de masse et énergie de liaison c) Défaut de masse et énergie de liaison Calculons la masse d un noyau de 2 manières : à partir de la masse des constituants (2 neutrons + 2 protons) à partir de la masse mesurée de l atome (cf «Tabelle

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

Le défi énergétique. Exercices. Correction. 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W).

Le défi énergétique. Exercices. Correction. 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W). 1L/1ES Exercice.1 : QCM Cochez vrai ou faux. Exercices Correction 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W). En Joule V F Le défi énergétique 3. L énergie

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14)

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) La conférence Enjeux énergétiques et Développement durable est organisée et réalisée par Junium Diffusion. Elle s articule en 3 parties

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. CODEP-LYO-2015-039393 Lyon, le 25 septembre 2015 Monsieur le Directeur général délégué EURODIF-Production Usine Georges Besse BP 175 26 702 - PIERRELATTE Cedex

Plus en détail

URANUS, URANUS. Société de Conseils en Ingénierie, axe son développement autour de trois. secteurs, le Nucléaire, l Aéronautique et

URANUS, URANUS. Société de Conseils en Ingénierie, axe son développement autour de trois. secteurs, le Nucléaire, l Aéronautique et Ingénierie et Services Une jeune entreprise Une volonté de développement Une expertise en calculs et analyses URANUS, Société de Conseils en Ingénierie, axe son développement autour de trois secteurs,

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er avril 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-013170 Hôpital Avicenne 125, rue de Stalingrad 93000 BOBIGNY Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

LILLE COMPIÈGNE REIMS NANTES LYON GRENOBLE MARSEILLE LA1. LA5 Laboratoire fusion nucléaire contrôlée Fusion nucléaire, LHCD, rayons X durs

LILLE COMPIÈGNE REIMS NANTES LYON GRENOBLE MARSEILLE LA1. LA5 Laboratoire fusion nucléaire contrôlée Fusion nucléaire, LHCD, rayons X durs nucléaire - 57 - IMPNTATION GéOGRAPHIQUE DES BORATOIRES ET RéSEAUX CONJOINTS IMPNTATION GéOGRAPHIQUE DES BORATOIRES ET RéSEAUX CONJOINTS DUNKERQUE LILLE COMPIÈGNE NANTES REIMS PARIS PARIS et Île-de-france

Plus en détail

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Bilan GES Entreprise Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 Juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Restitution pour

Plus en détail

DIVISION TECHNIQUE GÉNÉRALE

DIVISION TECHNIQUE GÉNÉRALE DIVISION TECHNIQUE GÉNÉRALE L UNITÉ DE MESURE ET D EXPERTISE D EDF 04/12/2014 Copyright EDF-DTG SOMMAIRE 01 EDF-DTG : l expertise au cœur d un leader 02 DTG : un rayonnement national et international 03

Plus en détail

TECHNOLOGIE HISTOIRE DES SOLUTIONS : COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE?

TECHNOLOGIE HISTOIRE DES SOLUTIONS : COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? B Jérémy MD Thibault TECHNOLOGIE HISTOIRE DES SOLUTIONS : COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? 1 SOMMAIRE - Introduction : l électricité a été découverte il y a 26 siècles! p. 2 - I - Petite histoire de

Plus en détail

Rapport d information sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site de Romans Edition 2012

Rapport d information sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site de Romans Edition 2012 Rapport d information sur la sûreté nucléaire et la radioprotection du site de Romans Edition 2012 Ce rapport est rédigé au titre de l article 21 de la loi de transparence et sécurité en matière nucléaire

Plus en détail

Application de la science et de la technologie nucléaires à l avantage du Canada. Énergie atomique du Canada limitée

Application de la science et de la technologie nucléaires à l avantage du Canada. Énergie atomique du Canada limitée Application de la science et de la technologie nucléaires à l avantage du Canada Énergie atomique du Canada limitée Depuis plus de 60 ans, Énergie atomique du Canada limitée (EACL) est au service du Canada

Plus en détail

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre

Bilan GES Entreprise. Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Bilan GES Entreprise Bilan d émissions de Gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 Juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Restitution pour

Plus en détail