La recherche sur l énergie nucléaire: relever le défi de la durabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La recherche sur l énergie nucléaire: relever le défi de la durabilité"

Transcription

1 La recherche sur l énergie nucléaire: relever le défi de la durabilité LEAFLET Informations pratiques

2 Éclaircir le mystère des atomes! Les atomes sont les éléments constitutifs fondamentaux de la matière. Dans la nature, tout est fait d atomes: notre corps, l air, la mer. La matière telle que nous la connaissons est souvent une association complexe d atomes qui adopte une myriade de formes physiques et chimiques. De la philosophie grecque ancienne à la physique du XXe siècle Le concept d atomes est très ancien: la première référence à ces éléments vient de l Inde et date du VIe siècle av. J.-C. Le «père» du concept d atomes est le philosophe grec Démocrite qui, avec son maître Leucippe, a défini l atome comme le plus petit élément constitutif de la matière vers 450 av. J.-C. Ce n est qu au début du XXe siècle que des physiciens tels qu Ernest Rutherford ont commencé à éclaircir le mystère de la structure interne de l atome, qui consiste en un noyau extrêmement petit et dense, entouré d un «nuage» d électrons. La recherche un domaine qui relie la compréhension scientifique au progrès technologique La très célèbre équation d Einstein, E = mc 2 (l énergie est égale à la masse multipliée par la vitesse de la lumière au carré), démontre l immense quantité d énergie que contient ce noyau. Plus tard, des pionniers tels qu Enrico Fermi ont montré comment cette énergie pouvait être libérée et exploitée grâce au phénomène de fission (division d un noyau atomique en deux ou plusieurs nucléides) ou de fusion des noyaux. On a ainsi compris que ces processus pouvaient être exploités à des fins pacifiques afin de répondre aux besoins quotidiens en énergie, et la recherche, à ce jour, reste un outil important pour y parvenir. Cinquante ans d efforts pour une énergie nucléaire durable La Communauté européenne de l énergie atomique (Euratom) a fêté son cinquantième anniversaire en 2007 et continue de développer ses forces en recherche et développement (R & D), en gardant toujours sa charte originelle à l esprit, laquelle promeut l utilisation de l énergie nucléaire à des fins pacifiques, en particulier à travers la recherche sur des applications de fission et de fusion notamment. Le traité instituant la Communauté européenne de l énergie atomique (Euratom) a ouvert la voie au développement du secteur européen de l énergie nucléaire civile et a par là même élargi le portefeuille européen des sources énergétiques. Il a apprécié à sa juste valeur l importance fondamentale de la recherche et s est révélé très innovant pour son époque, introduisant notamment le concept de programme de recherche communautaire (à savoir au niveau européen) financé par le budget européen. Les mots d ordre de ce traité sont la sûreté et la sécurité des centrales électriques existantes et futures, et la recherche de l Euratom contribue au maintien d un haut niveau de sûreté nucléaire en Europe. Aujourd hui, le programme de recherche sur la fission porte principalement sur la mise en œuvre de solutions pour la gestion des déchets radioactifs, l amélioration de la durabilité grâce au développement d une nouvelle génération de réacteurs (Génération IV) et une meilleure compréhension des effets de l exposition aux rayonnements à faible dose, de manière par exemple à limiter les risques et à optimiser les bénéfices de l utilisation des rayonnements dans la médecine et l industrie. L énergie de fusion, étant donné ses caractéristiques avantageuses, a le potentiel de devenir un composant clé d un bouquet énergétique durable pour l avenir. Il s agit d une source d énergie quasiment inépuisable, sûre par nature et dont l impact sur l environnement est minime. La recherche européenne, financée par les programmes-cadres de l Euratom, traite directement de la question du déclin des ressources naturelles et propose d ores et déjà des réponses à la menace posée par l action perturbatrice du changement climatique, favorisant ainsi un avenir plus durable face aux besoins sans cesse croissants d un monde en pleine mutation.

3 Oui à l énergie, non aux émissions de gaz à effet de serre La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter. Nous devons rapidement adopter un bouquet énergétique qui englobe des technologies énergétiques à haut rendement et à faible émission de dioxyde de carbone. La fusion a le potentiel de devenir une composante clé de ce bouquet énergétique. La fusion est le processus qui alimente le Soleil (on peut argumenter que c est l énergie de fusion qui permet la vie sur Terre). Dans une réaction de fusion, deux noyaux atomiques légers (le deutérium et le tritium) se rencontrent, fusionnent et en forment de plus lourds. Le résultat de cette réaction de fusion est l hélium, un neutron, et une immense quantité d énergie qui peut servir à produire de l électricité. L énergie de fusion peut fournir à grande échelle une alimentation électrique de charge de base qui, du point de vue environnemental, est responsable et durable. La quête de la recherche sur la fusion L immense défi auquel est confrontée la recherche sur la fusion consiste à créer les conditions adéquates pour que le processus de fusion se produise de manière efficace afin de parvenir à une puissance de fusion fournie nette. Ce sont cependant les avantages très attirants qui confèrent sa valeur à la recherche sur la fusion. La fusion ne produit ni émissions de gaz à effet de serre, lesquelles ont un impact très néfaste sur l environnement et le changement climatique, ni autres polluants nuisibles à l environnement ou déchets radioactifs à longue durée de vie. Elle est durable, car le carburant nécessaire à ce processus est inépuisable, et la planète regorge des combustibles de base nécessaires. Le deutérium abonde, on en trouve 0,033 gramme dans chaque litre d eau; quant au lithium, à partir duquel on produit du tritium, c est un métal léger que l on trouve dans la croûte terrestre. Il s agit d une source sûre par nature. Un réacteur à fusion est comme un brûleur à gaz, et un volume d environ m 3 ne contient qu environ 2 grammes de combustibles mais suffit pour fonctionner quelques secondes. Une réaction incontrôlée de «fuite» ne peut pas se produire. À long terme, la fusion aura un impact environnemental et opérationnel négligeable. Un demi-siècle d Euratom dans le développement de l énergie nucléaire civile La fission Des scientifiques allemands démontrent pour la première fois l existence du phénomène de fission nucléaire O. Hahn et F. Strassmann 1942 Première réaction nucléaire en chaîne contrôlée E. Fermi (prix Nobel de physique en 1937) La fusion 1939 Première théorie expliquant la production d énergie de fusion dans les étoiles par H. Bethe (prix Nobel de physique en 1968) 1947 Premier plasma à kilo-ampères créé à l Imperial College à Londres, au Royaume-Uni

4 Le projet ITER Amener le Soleil sur Terre. Le projet ITER (la plus grande installation de recherche expérimentale sur la fusion) vise à démontrer le potentiel de l énergie de fusion en tant que source de chaleur et d électricité. Consortium mondial se targuant de la présence de scientifiques de renom de l Union européenne et de Chine, de Corée, des États-Unis, d Inde, du Japon, de Russie et de Suisse, ITER devrait s appuyer sur les cinquante dernières années de recherche sur l énergie de fusion et ouvrir la voie à de futures applications commerciales. Les partenaires construisent un réacteur pour tester la faisabilité de la fusion nucléaire. Ce réacteur révolutionnaire est en construction dans le sud de la France, à Cadarache plus précisément. L organisme chargé de la contribution de l Europe à ce projet est une entreprise commune européenne basée à Barcelone. ITER permettra non seulement à l Europe de rester à l avant-garde de la recherche sur l énergie nucléaire, mais dynamisera par ailleurs la croissance industrielle et sera un lieu de rassemblement des esprits les plus spécialisés et les plus innovants Première centrale nucléaire opérationnelle à Obninsk, en URSS 1956 Premier réacteur nucléaire à l échelle commerciale à Calder Hall, au Royaume-Uni 1959 Première autorisation de mise sur le marché de l énergie nucléaire en France 1951 Le réacteur EBR produit sa 1955 Première conférence internationale 1957 Création de l Agence internationale première énergie électrique (4 ampoules) «Atoms for Peace» («Des atomes pour la de l énergie atomique par l ONU 1964 Premier réacteur soviétique VVER dans l État de l Idaho, aux États-Unis paix») à Genève, en Suisse Années 50 Recherches classées secrètes aux États- Unis, en Union soviétique et au Royaume-Uni sur les appareils à fusion en forme de beignets 1958 Recherche sur la fusion déclassée à la suite de la conférence «Atoms for Peace» («Des atomes pour la paix») à Genève, en Suisse 1968 Tomakak T3 conçu en Union soviétique

5 La recherche sur la fission pour protéger notre avenir Les principaux domaines d intérêt dans la recherche sur la fission nucléaire portent sur la garantie de la sécurité des centrales électriques existantes et futures, la gestion des déchets radioactifs, le développement de systèmes de réacteurs avancés et l utilisation de la radiation pour le diagnostic et à des fins d applications thérapeutiques dans le domaine médical. L énergie nucléaire assure d ores et déjà près d un tiers des besoins en électricité de l Europe; elle n émet pas de gaz à effet de serre ni aucun autre gaz dangereux, et permet de réduire notre dépendance à l égard des sources d énergie importées. La plus récente évolution de cette technologie est visible dans la construction de centrales nucléaires de troisième génération en Finlande et en France. En outre, le programme de recherche de l Euratom étudie la viabilité de concepts avancés de quatrième génération. L attrait que constituent les réacteurs de quatrième génération (Génération IV) réside dans leurs atouts en termes de durabilité au niveau des ressources en uranium, d une part, et dans leur capacité à minimiser la production de déchets, d autre part. Ils présenteront toujours le même niveau de sécurité et de rentabilité et, en outre, auront une résistance accrue à la prolifération. Les rayonnements sont monnaie courante dans notre vie quotidienne, que ce soit dans l environnement naturel ou dans le cadre d applications médicales de routine. La recherche sur la fission menée au titre du septième programme-cadre de l Euratom (7 e PC Euratom) étudie également de nombreux aspects de la radioprotection, par exemple pour mieux comprendre et par là même réduire les risques d exposition aux rayonnements, ou encore pour renforcer les bénéfices dans le cadre d applications médicales. La recherche prend aussi de l avance en tentant de découvrir des méthodes plus appropriées pour la gestion des déchets radioactifs. Il s agit de l aboutissement d une étude de trente ans sur l élimination des déchets dans des dépôts souterrains profonds spécialement conçus à cet effet dans des strates de roches stables, mais le programme étudie également des méthodes visant à minimiser les déchets au moyen de techniques plus connues sous le nom de «partitionnement et transmutation», plus spécifiquement par le recyclage en tant que partie intégrante du cycle des combustibles nucléaires. La présence d un personnel qualifié et d infrastructures de recherche appropriées est essentielle dans toutes ces disciplines, et l effort de l Euratom vise également à soutenir les initiatives dans ces domaines transversaux primordiaux Accident à la centrale nucléaire de Three Mile Island aux États-Unis 1974 Première centrale nucléaire Années 80 L énergie nucléaire à MW aux États-Unis représente un tiers de la production d électricité de l UE 1986 Catastrophe de Tchernobyl en Ukraine 1996 Première centrale nucléaire de génération III au Japon Le JET produit 1988 Phase 1992 Phase de Commencement son premier plasma conceptuelle d ITER fabrication d ITER 1976 Commencement des de la construction 1985 Première travaux de conception du JET du JET proposition de projet (Joint European Torus) international sur la fusion

6 Les plates-formes technologiques mènent la danse Le 7 e PC Euratom promeut les meilleures pratiques et la valeur ajoutée européenne dans tout un éventail de thèmes relatifs à la fission, allant de la gestion des déchets radioactifs aux systèmes et à la sûreté nucléaires, à la radioprotection, aux formations ad hoc et à l utilisation des installations de recherche. Cependant, dans le cadre de la technologie nucléaire en particulier, qui comprend la sécurité des réacteurs nucléaires actuels et également le développement de réacteurs avancés pour une commercialisation future, on ressent de plus en plus le besoin d impliquer des acteurs européens clés, et notamment du secteur industriel, dans une approche consensuelle et à plusieurs facettes basée sur une vision communément acceptée pour le secteur Permettre à l Europe de conserver son excellente position technologique et industrielle dans le domaine de l énergie nucléaire civile, tout en maintenant son haut degré de sécurité, est le principal objectif de la plate-forme technologique pour l énergie nucléaire durable (SNETP). La plate-forme technologique SNETP servait initialement de forum de discussion entre les parties prenantes travaillant dans le domaine de l énergie nucléaire (l industrie, les distributeurs et sociétés d électricité, les organismes de recherche, le monde universitaire et les organismes de sécurité publique), qui sont maintenant parvenues à un accord concernant un agenda stratégique de recherche pour réaliser leur vision commune. Ralliement autour de la recherche Les membres de la SNETP mettent aujourd hui en œuvre cet agenda stratégique de recherche en lançant des actions de recherche collaborative, ce qui leur permet de maintenir et d être le moteur de la compétitivité de l Union européenne dans sa quête d un approvisionnement énergétique plus durable et sûr pour l avenir. Ainsi, les programmes de recherche nationaux et européens s alignent les uns sur les autres, ce qui permet de prendre des décisions techniques ayant une dimension politique et socio-économique sur une base plus éclairée. Courtesy of TVO, FI 2004 La Finlande commande le premier EPR européen 2006 Promulgation d une loi historique pour la gestion des matériaux radioactifs en France 1999 Construction du WIPP (dépôt en formation géologique destiné aux déchets transuraniens) au Nouveau-Mexique; commencement de l exploitation par les États-Unis 2004 Début de la construction du dépôt profond finlandais destiné à recevoir les combustibles nucléaires usés 2000 Création du Forum international Génération IV (GIF) 2007 Lancement de la plateforme technologique pour l énergie nucléaire durable JET produit 2001 Conception d ITER terminée 2006 Signature une énergie de fusion de la convention du projet ITER de 16 MW 2005 Sélection de Cadarache à Paris, en France 2007 Commencement de la construction d ITER comme site d accueil pour ITER

7 Répondre aux défis de l énergie et du changement climatique Lutter contre le changement climatique et garantir des sources d énergie durable suffisantes pour répondre aux besoins énergétiques croissants de la société: tels sont les deux principaux objectifs en matière d énergie de notre siècle. La recherche nucléaire vise à trouver des solutions viables sur les plans économique et environnemental aux défis posés par la réalisation de ces objectifs. Pour relever le défi, la Commission européenne s appuie sur le 7 e PC Euratom, qui dispose d un budget de 2,75 milliards d euros sur la période Le 7 e PC Euratom est le premier programme-cadre à étudier la recherche novatrice, à faciliter le développement de nouvelles technologies, à permettre la coopération internationale, à diffuser des informations clés et à mener des activités pédagogiques et de formation dans le domaine de la recherche nucléaire sur la fission (dont la radioprotection) et la fusion. Le 7 e PC Euratom comprend deux programmes destinés spécifiquement à optimiser les perspectives d avenir: le programme «indirect» porte sur des actions à coûts partagés dans la recherche sur l énergie de fusion, la fission nucléaire et la radioprotection; le programme «direct», quant à lui, investit dans des activités de recherche menées par le Centre commun de recherche (Joint Research Centre - JRC) de la Commission européenne. Le budget total accordé au 7 e PC Euratom sur la période s élève à 2,75 milliards d euros et se répartit comme suit: Fission nucléaire et radioprotection: Activités nucléaires au CCR: Recherche sur l énergie de fusion: 287 millions d euros 517 millions d euros millions d euros

8 Une communauté internationale pour le nucléaire KI FR-D Les défis mondiaux requièrent des solutions mondiales. La question de l énergie touche l intégralité de la planète, et la coopération internationale est un élément essentiel pour trouver une solution commune. L énergie nucléaire, qui fait partie du bouquet énergétique, est l une des réponses possibles à ce défi, et, en raison de la nature mondialisée du secteur, il serait très bénéfique de traiter ces questions à l échelle mondiale. Le 7 e PC Euratom donne une nouvelle dynamique à la coopération internationale sur le thème de l énergie nucléaire, sous l égide du traité Euratom de Comme l énonce le 7 e PC, «la dimension internationale et mondiale des activités de recherche européenne est essentielle pour obtenir des avantages mutuels». La coopération internationale profite à la recherche sur la fission et la fusion. Le projet ITER, le plus important projet de recherche sur la fusion à ce jour, est l apogée de décennies de collaboration internationale dans ce domaine. Les sept membres (la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, l Inde, le Japon, la Russie et l Union européenne) participant à ce projet représentent à eux seuls plus de la moitié de la population mondiale. Dans le domaine de la fission, l Euratom est un membre actif du Forum international Génération IV (GIF), qui vise à exploiter la collaboration internationale dans la recherche sur les systèmes d énergie nucléaire de quatrième génération. Les membres sont les mêmes que pour le projet ITER, à l exception de l Inde (l adhésion de la Russie est en cours de ratification), avec en plus l Afrique du Sud et la Suisse. En outre, le programme de l Euratom comporte de nombreux exemples de coopération bilatérale dans le domaine de la recherche, que ce soit au niveau d un programme ou d un projet individuel, qui s inscrivent souvent dans le cadre d accords bilatéraux internationaux entre l Euratom et des pays tiers. Pour plus d informations: Union européenne, 2010 Reproduction autorisée, moyennant mention de la source

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil.

A) Les réactions de fusion nucléaire dans les étoiles comme le Soleil. INTRODUCTION : Un enfant qui naît aujourd hui verra s éteindre une part importante de nos ressources énergétiques naturelles. Aujourd hui 87% de notre énergie provient de ressources non renouvelables (Charbon,

Plus en détail

Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale"

Stage : Développer les compétences de la 5ème à la Terminale Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale" Session 2014-2015 Documents produits pendant le stage, les 06 et 07 novembre 2014 à FLERS Adapté par Christian AYMA et Vanessa YEQUEL d après

Plus en détail

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE Séminaire de Xavier GARBET pour le FIP 06/01/2009 Anthony Perret Michel Woné «La production d'énergie par fusion thermonucléaire contrôlée est un des grands défis scientifiques

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an L uranium dans le monde 1 Demande et production d Uranium en Occident U naturel extrait / année 40.000 tonnes Consommation mondiale : 65.000 tonnes La différence est prise sur les stocks constitués dans

Plus en détail

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission

5 >L énergie nucléaire: fusion et fission LA COLLECTION > 1 > L atome 2 > La radioactivité 3 > L homme et les rayonnements 4 > L énergie 6 > Le fonctionnement d un réacteur nucléaire 7 > Le cycle du combustible nucléaire 8 > La microélectronique

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La matière L atome Les isotopes Le plasma Plan de l exposé Réactions nucléaires La fission La fusion Le Tokamak

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION

DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Physique Chapitre 4 Masse, énergie, et transformations nucléaires DM 10 : La fusion nucléaire, l énergie de l avenir? CORRECTION Date :. Le 28 juin 2005, le site de Cadarache (dans les bouches du Rhône)

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

Principe et fonctionnement des bombes atomiques

Principe et fonctionnement des bombes atomiques Principe et fonctionnement des bombes atomiques Ouvrage collectif Aurélien Croc Fabien Salicis Loïc Bleibel http ://www.groupe-apc.fr.fm/sciences/bombe_atomique/ Avril 2001 Table des matières Introduction

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation Chapitre 6 Réactions nucléaires 6.1 Généralités 6.1.1 Définitions Un atome est constitué d électrons et d un noyau, lui-même constitué de nucléons (protons et neutrons). Le nombre de masse, noté, est le

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320 Nations Unies A/AC.105/C.1/L.320 Assemblée générale Distr. limitée 30 octobre 2012 Français Original: anglais et russe Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Sous-Comité scientifique

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC

Lycée français La Pérouse TS. L énergie nucléaire CH P6. Exos BAC SVOIR Lycée français La Pérouse TS CH P6 L énergie nucléaire Exos BC - Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. - Définir et calculer l'énergie de liaison par nucléon. - Savoir

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Chap 2 : Noyaux, masse, énergie.

Chap 2 : Noyaux, masse, énergie. Physique. Partie 2 : Transformations nucléaires. Dans le chapitre précédent, nous avons étudié les réactions nucléaires spontanées (radioactivité). Dans ce nouveau chapitre, après avoir abordé le problème

Plus en détail

Application de la science et de la technologie nucléaires à l avantage du Canada. Énergie atomique du Canada limitée

Application de la science et de la technologie nucléaires à l avantage du Canada. Énergie atomique du Canada limitée Application de la science et de la technologie nucléaires à l avantage du Canada Énergie atomique du Canada limitée Depuis plus de 60 ans, Énergie atomique du Canada limitée (EACL) est au service du Canada

Plus en détail

La fusion : rêve de physicien, bluff de technocrate

La fusion : rêve de physicien, bluff de technocrate Monique et Raymond Sené 1 La fusion : rêve de physicien, bluff de technocrate Pour ces physiciens, les questions environnementales posées par ITER ne sont pas négligeables,puisque la radioactivité générée

Plus en détail

Nucléaire : l électricité ou la bombe? Les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire

Nucléaire : l électricité ou la bombe? Les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire Nucléaire : l électricité ou la bombe? Les liens entre nucléaire civil et nucléaire militaire La prolifération mondiale s aggrave, la paix dans le monde se fragilise En 2007, constat alarmant de l association

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires

Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Introduction à la physique nucléaire et aux réacteurs nucléaires Nassiba Tabti A.E.S.S. Physique (A.E.S.S. Physique) 5 mai 2010 1 / 47 Plan de l exposé 1 La Radioactivité Découverte de la radioactivité

Plus en détail

PC en bref Comment s impliquer dans le 7 e programme-cadre de recherche de l Union européenne

PC en bref Comment s impliquer dans le 7 e programme-cadre de recherche de l Union européenne Recherche communautaire idées coopération personnes euratom capacités Le 7 e PC en bref Comment s impliquer dans le 7 e programme-cadre de recherche de l Union européenne Un guide de poche pour néophytes

Plus en détail

Le défi énergétique. Exercices. Correction. 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W).

Le défi énergétique. Exercices. Correction. 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W). 1L/1ES Exercice.1 : QCM Cochez vrai ou faux. Exercices Correction 1. Le charbon est une ressource renouvelable. Il s puise. 2. L énergie s exprime en Watt (W). En Joule V F Le défi énergétique 3. L énergie

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Qu est-ce que l énergie nucléaire?

Qu est-ce que l énergie nucléaire? COLLECTION BULLES DE SCIENCES HENRI SAFA Préface de Catherine Césarsky Qu est-ce que l énergie nucléaire? Qu est-ce que l énergie nucléaire? This page intentionally left blank Qu est-ce que l énergie nucléaire?

Plus en détail

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES

EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES Questionnaire EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES SCP 4010-2 LE NUCLÉAIRE, DE L'ÉNERGIE DANS LA MATIÈRE /263 FORME C Version corrigée: Équipe sciences LeMoyne d'iberville, septembre 2006. QUESTION 1 (5 pts) 1. La

Plus en détail

ITER et la fusion. R. A. Pitts. ITER Organization, Plasma Operation Directorate, Cadarache, France

ITER et la fusion. R. A. Pitts. ITER Organization, Plasma Operation Directorate, Cadarache, France ITER et la fusion R. A. Pitts ITER Organization, Plasma Operation Directorate, Cadarache, France This report was prepared as an account of work by or for the ITER Organization. The Members of the Organization

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Jean-Christophe Dalouzy ANP 17 Novembre 2014 Rencontres Jeunes Chercheurs Sommaire Présentation du groupe AREVA Présentation du cycle du combustible Présentation

Plus en détail

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace?

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? Sur la Lune, le carburant du futur 3He et la fusion nucléaire La fusion est partout dans l Univers : cent milliards d étoiles dans notre

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Groupe professionnel énergie de Centrale Nantes Intergroupe des centraliens de l énergie

Groupe professionnel énergie de Centrale Nantes Intergroupe des centraliens de l énergie Groupe professionnel énergie de Centrale Nantes Intergroupe des centraliens de l énergie Conférence du 19 mai 2006 rue Jean Goujon, 19h certitudes et incertitudes sur la fusion nucléaire - rôle d ITER

Plus en détail

Terrorisme nucléaire. Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011

Terrorisme nucléaire. Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011 Terrorisme nucléaire Michel WAUTELET Université de Mons 6 août 2011 Terrorisme nucléaire Menace ou risque? - Avril 2010, Washington: Barack Obama réunit un sommet de 47 pays sur le sujet - Terrorisme?

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Une calculatrice, une règle et du papier quadrillé sont nécessaires au bon fonctionnement

Plus en détail

L énergie nucléaire aujourd hui

L énergie nucléaire aujourd hui Développement de l énergie nucléaire L énergie nucléaire aujourd hui AGENCE POUR L ÉNERGIE NUCLÉAIRE Développement de l énergie nucléaire L énergie nucléaire aujourd hui AGENCE POUR L ÉNERGIE NUCLÉAIRE

Plus en détail

Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ De Homer à oppenheimer

Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ De Homer à oppenheimer Complétez le schéma de gestion des déchets nucléaires en vous aidant du panneau, les surfaces des cercles sont proportionnelles à leur importance Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ

Plus en détail

électricité Et développement

électricité Et développement électricité Et développement DUrable 1 Thalès (Grec) En frottant de l ambre jaune sur sa toge, il constate qu il est possible d attirer de petits objets. Il découvre le phénomène de l électricité statique.

Plus en détail

La physique nucléaire

La physique nucléaire SPH3U ÉDITION 2010 Physique Guide pédagogique Le présent guide sert de complément à la série d émissions intitulée, produite par TFO, l Office de la télévision éducative de langue française de l Ontario.

Plus en détail

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE L'ENERGIE DE NOTRE TERRE Énergie? «Aujourd'hui j'ai beaucoup d'énergie!» oui, mais que vais-je en faire? La crise de l'énergie : les chocs pétroliers Consommation d'énergie et économies d'énergie??? 2

Plus en détail

Un exemple de recherche en simulation numérique appliquée à l étude des plasmas dans les tokamaks (projet ITER)

Un exemple de recherche en simulation numérique appliquée à l étude des plasmas dans les tokamaks (projet ITER) Un exemple de recherche en simulation numérique appliquée à l étude des plasmas dans les tokamaks (projet ITER) Virginie Grandgirard Institut de Recherche sur la Fusion Magnétique CEA Cadarache 1 Plan

Plus en détail

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU MÉMOIRE POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE DE LA CENTRALE DE GENTILLY - 2 MARS 2011 Avant

Plus en détail

6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park MD 20912 U.S.A. Phone: (301) 270-5500 Fax: (301) 270-3029 e-mail: ieer@ieer.org

6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park MD 20912 U.S.A. Phone: (301) 270-5500 Fax: (301) 270-3029 e-mail: ieer@ieer.org ieer INSTITUTE FOR ENERGY AND ENVIRONMENTAL RESEARCH 6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park MD 20912 U.S.A. Phone: (301) 270-5500 Fax: (301) 270-3029 e-mail: ieer@ieer.org Low-Carbon Diet without Nukes

Plus en détail

par Alain Bonnier, D.Sc.

par Alain Bonnier, D.Sc. par Alain Bonnier, D.Sc. 1. Avons-nous besoin d autres sources d énergie? 2. Qu est-ce que l énergie nucléaire? 3. La fusion nucléaire Des étoiles à la Terre... 4. Combien d énergie pourrait-on libérer

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options La gestion à des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie Options Options possibles pour la gestion à 2 Option zéro ou statu quo : maintien de la situation actuelle Mise en forages profonds

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires Transformations nucléaires Stabilité et instabilité des noyaux : Le noyau d un atome associé à un élément est représenté par le symbole A : nombre de masse = nombre de nucléons (protons + neutrons) Z :

Plus en détail

c) Défaut de masse et énergie de liaison

c) Défaut de masse et énergie de liaison c) Défaut de masse et énergie de liaison Calculons la masse d un noyau de 2 manières : à partir de la masse des constituants (2 neutrons + 2 protons) à partir de la masse mesurée de l atome (cf «Tabelle

Plus en détail

«Physique nucléaire et applications»

«Physique nucléaire et applications» UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 UFR de PHYSIQUE MASTER DÉLOCALISÉ A HANOI (avec le soutien de l Agence universitaire de la Francophonie) «Physique nucléaire et applications» ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 RÉSUMÉ

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire À propos d ITER Le projet ITER est un projet international destiné à montrer la faisabilité scientifique et technique de la fusion thermonucléaire contrôlée. Le 8 juin 005, les pays engagés dans le projet

Plus en détail

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche FILIÈRE «PHYSIQUE» Président: Prof. Marc Haelterman marc.haelterman@ulb.ac.be Vice-président : Prof. Pierre-Etienne Labeau pelabeau@ulb.ac.be La formation en un coup d œil Objectifs Former les étudiants

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C C4 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 30 C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les nucléons:

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

1. Qu est 2. La radioactivité

1. Qu est 2. La radioactivité L énergie nucléaire 1. Qu est est-ce-que la matière? 2. La radioactivité 3. Énergie nucléaire et réacteursr 4. Les déchets d radioactifs www.promethee-energie.org energie.org 1/12 Et pour toi, qu est ce

Plus en détail

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie.

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. ² Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. La production mondiale d énergie exprimée en équivalent tonnes de pétrole (TEP) est de plus

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre

2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre 2.1 Vocabulaire à apprendre à maîtriser après ce chapitre L atome Atome Elément Proton Neutron Nucléons Electron Nuage Particule (subatomique) Symbole (complet) Charge électrique relative Tableau périodique

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA)

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Université Cheikh Anta Diop de Dakar Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar 8 Décembre 2009, Dakar Rapport d Activité: année 2008-2009 Pr

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire de l ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX1329843K I. Termes

Plus en détail