Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Philippe BERNET. Philippe LAUNÉ. Directeur-adjoint du CIDEN. Chef de la division déconstruction"

Transcription

1 Philippe BERNET Directeur-adjoint du CIDEN Philippe LAUNÉ Chef de la division déconstruction Centre d Ingénierie Déconstruction et Environnement 154 avenue Thiers Lyon Diaporama propriété d EDF. Ni duplication ni diffusion sans l autorisation écrite d EDF.

2 DÉCONSTRUIRE C EST QUOI? DÉMOLITION ASSAINISSEMENT DÉCONSTRUCTION Démontage sélectif d installations techniques ou de certains éléments d une construction, afin de valoriser les déchets et de réduire les mises à la décharge (Le petit Larousse illustré, 2007) BCI, Brennilis DEMANTÈLEMENT CCI Bouches-du-Rhône 2 - Document name Aix-en-Provence - Chapter - 00 Mois 5 juillet

3 Le cadre législatif depuis 2006 Loi du 13 juin 2006 sur la TRANSPARENCE ET LA SECURITE EN MATIERE NUCLEAIRE (dite loi TSN) Loi du 28 juin 2006 sur la GESTION DURABLE DES MATIERES ET DECHETS RADIOACTIFS CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

4 LA LOI DU 13 JUIN 2006 (TSN) Modification du statut de l ASN Précisions sur les modalités de la transparence (rôle des CLI ) Rénovation du régime juridique des INB et renforcement des sanctions administratives et pénales (responsabilités et devoirs des exploitants ) Création du Haut Comité pour la Transparence et l Information sur la Sécurité Nucléaire CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

5 LA LOI DU 28 JUIN 2006 Obligation de déposer un Plan de démantèlement avec le DAC Sécurisation des financements nécessaires à la déconstruction (provisions et actifs dédiés) Rapport triennal et notes d actualisation annuelle UNE LOI QUI CONCERNE TOUS LES RÉACTEURS : - LES RÉACTEURS EN DÉCONSTRUCTION, - LE PARC EN EXPLOITATION (REP, 58 TRANCHES) - LES NOUVEAUX RÉACTEURS (EPR) EN CONSTRUCTION. CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

6 Rhône 9 RÉACTEURS EN COURS DE DÉCONSTRUCTION Chooz 1 réacteur à eau pressurisée (REP) Chooz A (300MW) : Brennilis Loire Chinon St-Laurent 1 réacteur à eau lourde (REL) Brennilis (70 MW) : (EDF/CEA) Bugey 6 réacteurs de la filière Uranium naturel / graphite-gaz (UNGG) Vienne Chinon A1 (70MW) : Creys- Malville Chinon A2 (200MW) : Chinon A3 (480MW) : Saint-Laurent A1 (480MW) : Saint-Laurent A2 (515MW) : Bugey 1 (540MW) : réacteur à neutrons rapides (RNR) Creys-Malville (1240MW) : CCI Bouches-du-Rhône 6 - Document name Aix-en-Provence - Chapter - 00 Mois 5 juillet

7 LA STRATÉGIE D EDF Démanteler «immédiatement» et complètement les 9 réacteurs nucléaires à l arrêt définitif. Assumer la fin de vie du cycle nucléaire en respectant les exigences techniques, économiques, de sécurité, de radioprotection et environnementales. Les clés du succès : Une organisation industrielle performante (technologies et métiers). Une réglementation et un processus d autorisation clairs et pérennes. Une gestion des déchets maîtrisée, depuis la production jusqu au stockage final. Des compétences adaptées et mobilisées sur la durée du programme. La transparence dans la conduite des opérations. CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

8 LA STRATÉGIE D EDF Le choix du démantèlement immédiat Utiliser la connaissance technique des centrales de première génération que les exploitants de l époque ont conservée. Forger une expérience utile dès maintenant pour la maintenance des centrales en fonctionnement et la conception des nouvelles et les futures déconstructions. Exploitation des pratiques internationales lié au choix identique des autres exploitants (États- Unis, Allemagne, Espagne, Japon, Suède ). Recommandation de l Autorité de Sûreté Nucléaire (Politique démantèlement ASN, février 2008) et préférence exprimée par l Agence Internationale de l Énergie Atomique (AIEA). CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

9 VOLUME DES DÉCHETS & FILIÈRES FA-MA vie longue : 300 tonnes Graphite : tonnes FA-MA vie courte : tonnes TFA : très faible activité FA/MA VC : faible activité et moyenne activité à vie courte MA VL : moyenne activité à vie longue TFA : tonnes Conventionnel : tonnes Inventaire programme (T) : tonnes CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

10 VOLUME DES DÉCHETS & FILIÈRES FA-MA vie longue : 300 t Graphite : t FA-MA vie courte : t TFA : t Conventionnel : t Inventaire programme (T) : t Nota : Les catégories d activité des déchets dépendent notamment des radionucléides qu ils contiennent. CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

11 LES DÉFIS DE LA DÉCONSTRUCTION NUCLÉAIRE La déconstruction est un challenge technique et industriel et un défi pour la maîtrise du temps : 25 à 30 ans. Les opérations sont longues et complexes. Elles nécessitent la maîtrise : De la sécurité des opérateurs. De la radioprotection des opérateurs. Du risque environnemental. De la sécurité des populations. CCI Bouches-du-Rhône 11 - Document name Aix-en-Provence - Chapter - 00 Mois 5 juillet

12 Rhône ÉTAT DES LIEUX & ÉCHÉANCES DU PROGRAMME ACTUEL Chooz Paris Programme global : Brennilis Loire Chinon St-Laurent 50% réalisé en 2014 (ingénierie & travaux) Vienne Bugey Creys- Malville Provisions en valeur actualisée : 1,8 milliard d euros CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

13 ÉTAT DES LIEUX & ÉCHÉANCES DU PROGRAMME ACTUEL Brennilis - Des réussites techniques (déconstruction complète de plusieurs bâtiments nucléaires) - Annulation du décret en Reprise des travaux fin 2011 (sous réserve publication décret d autorisation) CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

14 ÉTAT DES LIEUX & ÉCHÉANCES DU PROGRAMME ACTUEL Chooz A Dépose du 1 er GV le 1 er février 2011 Chooz A vue depuis un aéroréfrigérant de Chooz B Dépose du 1 er GV (1 er février 2011) Début de démantèlement des internes de cuve fin 2013 VIDEO 1 36 CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

15 ÉTAT DES LIEUX & ÉCHÉANCES DU PROGRAMME ACTUEL Creys-Malville Elimination du sodium en cours. Mise en eau de la cuve en Démantèlement des gros composants (ici une pompe primaire) CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

16 ÉTAT DES LIEUX & ÉCHÉANCES DU PROGRAMME ACTUEL UNGG Bugey 1 tête de série Etre prêt pour le 1 er colis graphite en Bugey 1 et son caisson réacteur de 56 m de hauteur. Chinon A1 et A2 au bord de la Loire 16 Saint-Laurent A : construction de l enceinte géotechnique

17 ÉTAT DES LIEUX & ÉCHÉANCES DU PROGRAMME ACTUEL ICEDA (site de Bugey) Installation de Conditionnement et d Entreposage de Déchets Activés Construction du bâtiment en cours. Mise en service en CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

18 UN MÉTIER ET DES COMPÉTENCES Découpe Radioprotection Confinement des chantiers Traitement eau & effluents Déchets (caractérisation) Déchets (cinématique) Libération des sols Génie civil CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

19 Découpe 1/4 Principales problématiques associées aux procédés de découpe Sécurité et radioprotection des opérateurs Prise en compte du facteur humain à la conception et à la mise en œuvre Formation des opérateurs Cadences Gestion du risque incendie Maîtrise des rejets chimiques et radioactifs (fumées, gaz, effluents liquides ) Maîtrise des risques de dissémination de la contamination et du confinement CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

20 Découpe 2/4 Découpe de formes complexes (bulbe pompe secondaire) et de fortes épaisseurs par torche à plasma : Creys-Malville CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

21 Découpe 3/4 Découpe de bâches à la torche à plasma (Saint-Laurent A) CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

22 Découpe 4/4 Découpe à la lance thermique (Creys-Malville) CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

23 Radioprotection 1/1 EPI - TIVA CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

24 Confinement des chantiers 1/1 Bugey 1 : sas d accès au caisson réacteur Sas souple (vinyle) Utilisés pour le maintien d un sens d air ou d une dépression de l ordre de 2 dapa. Paroi acier Protection vinyle pour éviter la contamination des parois Etanchéité Sas rigide (métallique + peau vinyle) : Utilisés pour le maintien d une dépression élevée. CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

25 Traitement eau et effluents 1/1 Démantèlement sous eau et traitement de l eau Avantages du démantèlement sous eau Les espèces radioactives ne se dispersent pas dans l air mais sont confinées dans l eau, L eau fait office de protection biologique contre les rayonnements Enjeux des systèmes de traitement de l eau Maintenir la visibilité dans l eau lors des opérations de découpe sous eau (pré-filtres et filtres) Maintenir la propreté radiologique de l eau (REI) Permettre la vidange et le rejet de l eau de démantèlement en respectant les autorisations de rejet (REI) CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

26 Caractérisation des déchets contaminés ou activés 1/2 Par frottis : Mesures directes sur le support Ex : mesure Alpha et Beta à l aide d une sonde AD17 connectée à un radiamètre Mesures directes sur frottis : Exemple : avec un NT 200 CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

27 Caractérisation des déchets contaminés ou activés 2/2 Prélèvement d échantillons : Tronçons de tuyauteries Carottages Besoin de laboratoires d analyses Par grattage CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

28 Cinématique déchets 1/3 Pratiques actuelles Elaboration de cinématique sur la base des inventaires des pièces Colis monoblocs Colis de déchets produits au pied du chantier - Traitement de déchets en hauteur Colis navette (plus petit que les caissons, opportunité de tri) CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

29 $ Cinématique déchets 2/3 Comment on sort un déchet $ $ Zonage déchets Caractérisation stade 1 Production des déchets étude déchet Autorité de Sûreté - traitement, découpe - caract. stade 2 (éventuellement), tri - conditionnement - Caractérisation stade 3 - Contrôles sortie de zone $ $ $ - Entreposage (sur site et/ ou centralisé) Demande d'acceptation - Contrôles (sortie de site et ADR) -Transport Exutoire CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

30 Cinématique déchets 3/3 Comment on sort un déchet CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

31 Sols (libération des sites) 1/1 Stratégie de gestion des pollutions de sols en 2 phases 1 ère phase : Maîtrise des chantiers de déconstruction (sécurité, sûreté, coûts, délais, environnement) usage actuel industriel du site Programme de caractérisation des sols priorisée selon les risques identifiés par les enquêtes historiques Travaux de dépollution avant ou pendant les chantiers suivant contraintes et opportunités Gestion du risque zone par zone basé sur l usage actuel du site 2 e phase : Réhabilitation des sols de chacun des sites compte tenu de l usage futur du site (industriel ou non), sur la base d une vision globale des pollutions résiduelles du site. Opérations de démantèlement final en vue d un déclassement complet Caractérisations et dépollutions des zones inaccessibles auparavant Gestion du risque sur l ensemble du site suivant l usage futur choisi CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

32 LES FORMATIONS Des formations développées en rapport avec nos activités : Ecole du Démantèlement (E4D*) devenue en 2006 Ecole des Métiers de l Environnement Nucléaire (EMEN) Bac pro Bac + 2 Ingénieurs BTS Environnement nucléaire pour (avec le lycée Malraux de Montereau) * Décontamination, Déconstruction, Démantèlement, et Déchets CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

33 LES FORMATIONS L Ecole des Métiers de l Environnement Nucléaire (EMEN) ex E4D Centre de formation créé en 2001 par les industriels pour répondre à leurs besoins, du bac professionnel au master : - Techniques de décontamination, déconstruction et gestion des déchets - Gestion opérationnelle d installations ou d ateliers nucléaires - Logistique nucléaire - Management de projet et management des risques EDF contribue aux formations en assurant l'enseignement de certains modules, accueille des stagiaires au sein de ses équipes et recrute chaque année quelques personnes formées dans ce cadre. CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

34 Enseignements conçus en collaboration avec l Éducation Nationale, des universités,.. durée : 1 an ou plus Master ITDD* spéc. Gestion Déchets Radioactifs GeDeRa Master ITDD spéc. Assainis- -sement, Démantèle. ADIN Licence professionnelle 3D (Déconstruction, Dépollution Déchets) Baccalauréat professionnel (en cours, ouverture sep 2006) Sessions conçues en fonction du besoin, de durées variables (2 à 25 jours) Démantèlement en vue du déclassement (introduction, 4 j) Déconstruction installations nucléaires (aspects techni. 10 j) Management projet démantèl. (équipes de projet, 7 j) Techniques opérationnelles du démantèlement et contraintes (formation modulaire en cours) Agent intervention, assainis t (formation qualifiante, 25 j) * ITDD : Ingénierie, Traçabilité, Développement Durable CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

35 Bac pro Environnement Nucléaire Mise en œuvre en 2006 sur 2 établissements : Lycée La Malgrange (Thionville) Lycée Les Eyrieux (Bagnols-sur-Cèze) 2 classes de 30 élèves, mise en place d une alternance à Bagnolssur-Cèze en partenariat avec l IRUP Saint-Etienne qui assure les tutorats. Aujourd hui : 13 établissements (source ONISEP). CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

36 Licence 3D : Métiers du démantèlement, des déchets, de la dépollution et des risques industriels [INSTN & CEA] Spécialités : Déconstruction, réhabilitation des sites industriels, miniers, nucléaires et non nucléaires Traitement, conditionnement, stockage et entreposage des déchets ménagers, industriels, miniers et nucléaires Centre de Formation et de Recherche de Nîmes (CUFR Nîmes) Enseignement se déroulant à Nîmes avec des TP à Marcoule et des visites sur les divers sites concernés 7 modules Mise à niveau + 3 modules spécialisés CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

37 Master ITDD, spécialités GeDéRa et ADIN (Ingénierie, Traçabilité, Développement Durable) Spécialité Gestion des Déchets Radioactifs (ex DESS GéDéRa créé en septembre 2001) Spécialité Assainissement, Démantèlement des Installations Nucléaires (ADIN, créée en septembre 2003) Université Joseph Fourier de Grenoble Convention UJF/CEA-INSTN Enseignement se déroulant à Valence sur l antenne Drôme de l UJF avec des travaux pratiques sur Marcoule et des visites sur les divers sites concernés CCI Bouches-du-Rhône Aix-en-Provence 5 juillet

38 Fin Merci pour votre attention.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

Master ITDD UJF Valence

Master ITDD UJF Valence Master ITDD UJF Valence Un master dédié à l industrie nucléaire (déchets nucléaires, démantèlement et sûreté nucléaire) M1 : Formation initiale M2 ITDD : Formation en alternance Responsable Eric Liatard

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

Séminaire ANCCLI IRSN Les enjeux du démantèlement. 16 juin 2014

Séminaire ANCCLI IRSN Les enjeux du démantèlement. 16 juin 2014 Séminaire ANCCLI IRSN Les enjeux du démantèlement 16 juin 2014 Retrouver toutes les présentations de cette journée : http://www.irsn.fr/fr/connaissances/nucleaire_et_societe/expertise-pluraliste/irsn-anccli/pages/11-

Plus en détail

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire.

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Protéger l environnement des hommes et des lieux, Contribuer à la sécurité des interventions

Plus en détail

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

Le Gard Rhodanien. Territoire d entrepreneurs. Une position stratégique sur le couloir Rhodanien. Décembre 2012

Le Gard Rhodanien. Territoire d entrepreneurs. Une position stratégique sur le couloir Rhodanien. Décembre 2012 Le Gard Rhodanien Territoire d entrepreneurs Décembre 2012 Une position stratégique sur le couloir Rhodanien Le territoire du Gard Rhodanien occupe une situation géographique idéale au carrefour entre

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif Maîtrise des Fournisseurs La CAEAR Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif 1 La CAEAR : Définition Commission interne au CEA, Elle a pour mission la présélection des entreprises

Plus en détail

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité 1 Les circuits d eau d une centrale thermique Circuit secondaire Appoint Circuit primaire Circuit tertiaire Purge

Plus en détail

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP

Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Groupe Areva Usine de La Hague Métier CNP Jean-Christophe Dalouzy ANP 17 Novembre 2014 Rencontres Jeunes Chercheurs Sommaire Présentation du groupe AREVA Présentation du cycle du combustible Présentation

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Les déchets pris en compte dans les études de conception de Cigéo

Les déchets pris en compte dans les études de conception de Cigéo Les déchets pris en compte dans les études de conception de Cigéo Juillet 2013 2 SOMMAIRE Avant-propos ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône.

DOSSIER DE PRESSE. L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône. DOSSIER DE PRESSE L IRSN présente sa stratégie de surveillance de la radioactivité dans l environnement de la Vallée du Rhône 17 novembre 2014 Surveiller la radioactivité dans l environnement : les attentes

Plus en détail

PNGMDR 2013-2015 POINT DE VUE DE L ANDRA SUR LE DÉVELOPPEMENT D UNE FILIÈRE DE RECYCLAGE DES DÉCHETS MÉTALLIQUES FERREUX TFA

PNGMDR 2013-2015 POINT DE VUE DE L ANDRA SUR LE DÉVELOPPEMENT D UNE FILIÈRE DE RECYCLAGE DES DÉCHETS MÉTALLIQUES FERREUX TFA ANDRA.398.B DOCUMENT TECHNIQUE PNGMDR 2013-2015 POINT DE VUE DE L ANDRA SUR LE DÉVELOPPEMENT D UNE FILIÈRE DE RECYCLAGE DES DÉCHETS MÉTALLIQUES FERREUX TFA Identification PINT.ADI.14.0008 Pages : 21 Ce

Plus en détail

La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine

La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine Contact presse : Dominique Pierre

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF

N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF Paris, le 06 juillet 2010 Objet : Inspection

Plus en détail

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV Les Synergies d un Groupe Principales Références 21/02/2012 1 Maintenance Industrielle Division nucléaire 2 CONTRATS NATURE DU CONTRAT: Maintenance procédé CLIENT : MELOX NATURE DU CONTRAT: Ventilation

Plus en détail

SFRP Angers Juin 2009

SFRP Angers Juin 2009 SFRP Angers Juin 2009 Gestion post-accidentelle d un d accident nucléaire : : Avancement des travaux du du CODIRPA Jean-Luc GODET Directeur des des rayonnements ionisants et et de de la la santé Introduction

Plus en détail

Témoignage. 3èmes RV du Nucléaire Civil ENSOSP Aix-en-Provence 29 Janvier 2014

Témoignage. 3èmes RV du Nucléaire Civil ENSOSP Aix-en-Provence 29 Janvier 2014 Témoignage 3èmes RV du Nucléaire Civil ENSOSP Aix-en-Provence 29 Janvier 2014 Le Groupe CNIM conçoit et réalise des ensembles industriels clés en main à fort contenu technologique et propose des prestations

Plus en détail

Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage

Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage Sommaire L Andra dans l Aube : un exploitant industriel exemplaire Le Centre industriel de regroupement, d entreposage et de stockage

Plus en détail

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : RISQUES

Plus en détail

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets

Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Radioprotection, démantèlement et déchets nucléaires : chargé de projets Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation

Plus en détail

Témoignages d anciens étudiants. Master GE

Témoignages d anciens étudiants. Master GE Témoignages d anciens étudiants Master GE Elise Iammatteo Master GE Embauchée à l AERM début 2011 sur un poste de «chargé d affaires collectivités» / CDI 2010 2009 VEOLIA EAU, Postes de chargée de mission

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

POUR RASSEMBLER NOS ENERGIES!

POUR RASSEMBLER NOS ENERGIES! 3è RDV Business du civil POUR RASSEMBLER NOS ENERGIES! Mercredi 29 janvier 2014 Fil rouge de la présentation Présentation de l association et de sa représentativité Ses rôles et missions Actions et exemples

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Travaux réalisés dans le cadre de la mission d accompagnement de la CLI CLI des Monts d Arrée, réunion

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-035472 Hôpital Robert Debré 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er avril 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-013170 Hôpital Avicenne 125, rue de Stalingrad 93000 BOBIGNY Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI

RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE. NSTN Paul LIVOLSI RADIOPROTECTION ENSEIGNEMENTS ET FORMATIONS ELÉMENTS DE CONTEXTE NSTN Paul LIVOLSI 27 MARS 2013 QU'EST-CE QUE LA RADIOPROTECTION? Définition : La radioprotection est l'ensemble des mesures prises pour

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application :

MODE OPERATOIRE NORMALISE : Date d application : 1 / 14 Prénom / Nom Date, signature Rédacteur : Tony Jamault Vérificateur : Anthony Loussouarn Approbation : Isabelle Calard Table des matières 1 OBJECTIF DU MODE OPERATOIRE ET DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Lyon, le 17 septembre 2013

Lyon, le 17 septembre 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-052873 Lyon, le 17 septembre 2013 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Bugey Electricité de France CNPE

Plus en détail

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire

Master CSMP. Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Master CSMP Chimie Séparative, Matériaux et Procédés : Application au cycle de combustible nucléaire Cohabilitation : Université Montpellier 2 - ENS Chimie de Montpellier - CEA.INSTN Partenaires complémentaires

Plus en détail

«Physique nucléaire et applications»

«Physique nucléaire et applications» UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 UFR de PHYSIQUE MASTER DÉLOCALISÉ A HANOI (avec le soutien de l Agence universitaire de la Francophonie) «Physique nucléaire et applications» ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 RÉSUMÉ

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Grenoble 1 Joseph Fourier

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Grenoble 1 Joseph Fourier Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Grenoble 1 Joseph Fourier Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Grenoble

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale

Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Diplôme de Qualification en Physique Radiologique et Médicale Règlement du concours de janvier 2010 pour le recrutement de septembre 2010 Sommaire Conditions d inscription au concours... page 1 Date du

Plus en détail

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Cécile Etard - INSTN SFRP - Cherbourg - 18/6/2004 1 Rappel «historique» Décret 86-1103 du 2 octobre 1986 Arrêté du 25 novembre 1987 Formation de 7

Plus en détail

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR DIRECTION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT DE BOURGOGNE www.bourgogne.drire.gouv.fr Division de Dijon Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté

Plus en détail

MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE

MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE www.sita.fr MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE ACTIVITÉS NUCLÉAIRES ET DÉSAMIANTAGE HISTORIQUE & CHIFFRES CLÉS Fondé en 1921 sous forme d entreprise familiale, SRA devient par la suite une société en 1927.

Plus en détail

SERVICES À L'ENVIRONNEMENT

SERVICES À L'ENVIRONNEMENT SERVICES À L'ENVIRONNEMENT / Région Sud Assainissement Maintenance immobilière Inspection vidéo des réseaux Grands chantiers d'assainissement Collecte et gestion des déchets Nettoyage industriel Dépollution

Plus en détail

Objet : Contrôle des installations nucléaires de base Centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice (INB n 119 et 120) Thème : «incendie»

Objet : Contrôle des installations nucléaires de base Centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice (INB n 119 et 120) Thème : «incendie» RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 23 avril 2015 N/Réf. : CODEP-LYO-2015-016324 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité de Saint-Alban Saint- Maurice Electricité

Plus en détail

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection

Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection Conséquences radiologiques et dosimétriques en cas d accident nucléaire : prise en compte dans la démarche de sûreté et enjeux de protection 9 juin 2010 / UIC Paris Présenté par E. COGEZ, IRSN Contexte

Plus en détail

Aide apportée par AREVA au Japon suite à l accident de Fukushima. HCTISN Arnaud GAY Directeur, Business Unit Valorisation - AREVA 9 mars 2012

Aide apportée par AREVA au Japon suite à l accident de Fukushima. HCTISN Arnaud GAY Directeur, Business Unit Valorisation - AREVA 9 mars 2012 Aide apportée par AREVA au Japon suite à l accident de Fukushima HCTISN Arnaud GAY Directeur, Business Unit Valorisation - AREVA 9 mars 2012 Sommaire Un soutien technique et humain immédiat Actiflo -Rad,

Plus en détail

VERS UN SYSTEME ENERGETIQUE «100% RENOUVELABLE»

VERS UN SYSTEME ENERGETIQUE «100% RENOUVELABLE» VERS UN SYSTEME ENERGETIQUE «100% RENOUVELABLE» Scénario et plans d actions pour réussir la transition énergétique en région Provence-Alpes-Côte d Azur Partie 5 Impacts du programme nucléaire sur la région

Plus en détail

LES FILIERES DE LA DECONSTRUCTION ET DU DEMANTELEMENT NUCLEAIRE LE DEMANTELEMENT NUCLEAIRE EN BASSE-NORMANDIE

LES FILIERES DE LA DECONSTRUCTION ET DU DEMANTELEMENT NUCLEAIRE LE DEMANTELEMENT NUCLEAIRE EN BASSE-NORMANDIE LES FILIERES DE LA DECONSTRUCTION ET DU DEMANTELEMENT NUCLEAIRE LE DEMANTELEMENT NUCLEAIRE EN BASSE-NORMANDIE AVIS du Conseil Economique, Social et Environnemental Régional de Basse-Normandie adopté à

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte BIOROCK Documentation technique FOURNISSEUR DE SOLUTIONS POUR A.N.C. DESCRIPTION DE LA FILIERE COMPACTE Une filière compacte est conçue pour traiter les effluents domestiques (les eaux ménagères et les

Plus en détail

Gestion d un chantier nucléaire

Gestion d un chantier nucléaire Gestion d un chantier nucléaire Michel TACHON CEA - Marcoule Sommaire Généralités - phases d un chantier nucléaire -organisation Prise en compte des exigences de sûreté-sécurité-radioprotection Préparation

Plus en détail

L entreprise France, leader mondial du nucléaire

L entreprise France, leader mondial du nucléaire L entreprise France, leader mondial du nucléaire Les Compétences au cœur de la performance Laurent STRICKER Paris 5 Novembre 2008 L entreprise France, leader mondial du nucléaire 1. L énergie, un bien

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 6 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS Objet : Réf : Inspection

Plus en détail

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009 Protection de la ressource et Métiers de l Automobile Intervention du 12 octobre 2009 Intervention 1. Le CNPA et le Défi de l Environnement 2. Environnement et Métiers de l Automobile 3. Le parcours du

Plus en détail

Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical)

Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical) IND/RN/001/NT03 Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical) Renouvellement, modification ou annulation de l autorisation I DEMANDE DE RENOUVELLEMENT D UNE AUTORISATION...3 I.1 Rappels...3

Plus en détail

Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ De Homer à oppenheimer

Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ De Homer à oppenheimer Complétez le schéma de gestion des déchets nucléaires en vous aidant du panneau, les surfaces des cercles sont proportionnelles à leur importance Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ

Plus en détail

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations

Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations Ingénierie Audits & Conseils Etudes de risques Formations FICHE D IDENTITE. DE LA SOCIETE ZI Daudel 17, rue Jean-Baptiste Colbert 26700 PIERRELATTE Tél : 04.75.27.94.84 - Fax : 04.75.27.96.92 contact.f@phenix-conseils.com

Plus en détail

URANUS, URANUS. Société de Conseils en Ingénierie, axe son développement autour de trois. secteurs, le Nucléaire, l Aéronautique et

URANUS, URANUS. Société de Conseils en Ingénierie, axe son développement autour de trois. secteurs, le Nucléaire, l Aéronautique et Ingénierie et Services Une jeune entreprise Une volonté de développement Une expertise en calculs et analyses URANUS, Société de Conseils en Ingénierie, axe son développement autour de trois secteurs,

Plus en détail

Technologie Environnementale

Technologie Environnementale Technologie Environnementale Plus de 100 véhicules techniques... Composée de plus de 100 véhicules techniques dont la performance est portée au niveau rompues aux méthodes de travail les plus rigoureuses.

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

entrepreneurs d avenirs

entrepreneurs d avenirs DÉPOLLUTION entrepreneurs d avenirs SERPOL Directeur Général Olivier Déchelette Directeur département sites et sols pollués Alain Dumestre Directeur département déchets Eric Van Troys Forte d expertises

Plus en détail

Assainissement - Hygiène - Désinfection Diagnostics et maintenance des réseaux Réhabilitation des réseaux Nettoyage industriel

Assainissement - Hygiène - Désinfection Diagnostics et maintenance des réseaux Réhabilitation des réseaux Nettoyage industriel SECTEUR AIX ET NORD PACA Assainissement - Hygiène - Désinfection Diagnostics et maintenance des réseaux Réhabilitation des réseaux Nettoyage industriel Des acteurs de proximité, des experts métier au cœur

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE Localisation Cherbourg et Nord-Cotentin Secteurs d activité Énergies (nucléaire, maritime), Énergies marines renouvelables

Plus en détail

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants

Code de l environnement, notamment les articles L.596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. CODEP-LYO-2015-039393 Lyon, le 25 septembre 2015 Monsieur le Directeur général délégué EURODIF-Production Usine Georges Besse BP 175 26 702 - PIERRELATTE Cedex

Plus en détail

ASSISTANCE ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS OFFERTS DANS D AUTRES INSTANCES INTERNATIONALES. Document soumis par l Unité d appui à l application *

ASSISTANCE ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS OFFERTS DANS D AUTRES INSTANCES INTERNATIONALES. Document soumis par l Unité d appui à l application * RÉUNION DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE LA MISE AU POINT, DE LA FABRICATION ET DU STOCKAGE DES ARMES BACTÉRIOLOGIQUES (BIOLOGIQUES) OU À TOXINES ET SUR LEUR DESTRUCTION BWC/MSP/2009/MX/INF.4

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Arrêté du 6 décembre 2013 relatif aux modalités de formation de la

Plus en détail

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN)

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) CHAPITRE 18 L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) Introduction 367 Les missions de l IRSN 367 Bilan des activités de l IRSN en 2007 369 Appui de nature réglementaire 369 Expertise

Plus en détail

Orléans, le 14 décembre 2004. Monsieur le Directeur du Centre d'etudes Commissariat à l'energie Atomique de Saclay 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX

Orléans, le 14 décembre 2004. Monsieur le Directeur du Centre d'etudes Commissariat à l'energie Atomique de Saclay 91191 GIF SUR YVETTE CEDEX DIRECTION REGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT D'ILE-DE-FRANCE Division d'orléans DEP-DSNR-Orl/ChM/MCL/1807/04 L:\CLAS_SIT\SACLAY\INB35\07vds04\INS_2004_CEASAC_0016.doc Orléans,

Plus en détail

RÉGION OUEST. Assainissement - Hygiène Gestion des déchets Services à l industrie

RÉGION OUEST. Assainissement - Hygiène Gestion des déchets Services à l industrie RÉGION OUEST Assainissement - Hygiène Gestion des déchets Services à l industrie Des solutions industrielles et environnementales performantes, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Environnement,

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy

Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy Master Ingénierie Nucléaire Master of Science Nuclear Energy Frederico Garrido et Bertrand Reynier Université Paris-Sud, Orsay Campus Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées ParisTech frederico.garrido@u-psud.fr

Plus en détail

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement

Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Qualité, Sécurité, Environnement Ingénieur méthodeordonnancement Qualité

Plus en détail

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 Centrale nucléaire de Cattenom Sommaire p. 2 Un énergéticien, au coeur du Pays des Trois Frontières p. 4 La responsabilité environnementale Industriel responsable

Plus en détail

Le Forum Post-Bac 2012 se tient dans les locaux de l IUT de Valence, 51 rue Barthélemy de Laffemas, situé au pôle universitaire Briffaut.

Le Forum Post-Bac 2012 se tient dans les locaux de l IUT de Valence, 51 rue Barthélemy de Laffemas, situé au pôle universitaire Briffaut. Le Forum Post-Bac 2012 se tient dans les locaux de l IUT de Valence, 51 rue Barthélemy de Laffemas, situé au pôle universitaire Briffaut. Il compte la participation des quatre universités grenobloises

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

Compte rendu. Mercredi 2 avril 2014 Séance de 10 heures. Présidence de M. François Brottes Président

Compte rendu. Mercredi 2 avril 2014 Séance de 10 heures. Présidence de M. François Brottes Président Compte rendu Commission d enquête relative aux coûts passés, présents et futurs de la filière nucléaire, à la durée d exploitation des réacteurs et à divers aspects économiques et financiers de la production

Plus en détail

Master. Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité. Page

Master. Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité. Page Master Ingénierie du Développement Durable Spécialité Sûreté des Procédés Industriels, Environnement et Qualité Page Unités d enseignement Master 1 Semestre 1 Page 2 7AA1 Anglais Remise à niveau et perfectionnement

Plus en détail

De nombreuses opportunités d emplois chez EDF à découvrir au Mondial des métiers de Rhône-Alpes SOMMAIRE

De nombreuses opportunités d emplois chez EDF à découvrir au Mondial des métiers de Rhône-Alpes SOMMAIRE 1 De nombreuses opportunités d emplois chez EDF à découvrir au Mondial des métiers de Rhône-Alpes SOMMAIRE 1. Le groupe EDF : qui sommes-nous 2. EDF en Rhône-Alpes 3. Les métiers qui recrutent 4. Les formations

Plus en détail

Claudine AYME Relations-presse / Tél. +33 (0) 6 09 84 64 62 contact@claudine-ayme.fr Des visuels libres de droit sont disponibles à votre demande.

Claudine AYME Relations-presse / Tél. +33 (0) 6 09 84 64 62 contact@claudine-ayme.fr Des visuels libres de droit sont disponibles à votre demande. Dossier de Presse Mirion Technologies (MGPI), filiale du groupe Mirion Technologies, inaugure son nouveau site industriel à Lamanon (13) Vos contacts presse : Viviane ELY - Chargée de Communication / Communication

Plus en détail

nucléaire EXIGENCE, FIABILITÉ, SÉCURITÉ

nucléaire EXIGENCE, FIABILITÉ, SÉCURITÉ nucléaire EXIGENCE, FIABILITÉ, SÉCURITÉ UN GROUPE SOLIDE, SPÉCIALISÉ ET RECONNU Avec plus de 2 300 collaborateurs, 625 M d euros de chiffre d affaires et une activité en pleine croissance, Le Groupe GCC

Plus en détail

PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM

PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM PROTECTION EN CAS D URGENCE DANS L ENVIRONNEMENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE CATTENOM Informations pour la population de Rhénanie-Palatinat Editeur: Aufsichts- und Dienstleistungsdirektion Willy- Brandt-

Plus en détail

Lycée André Malraux - Avenue du Lycée - 77130 MONTEREAU

Lycée André Malraux - Avenue du Lycée - 77130 MONTEREAU Formations Maintenance Nucléaire DNTS Post BTS/DUT Licence Professionnelle FRMN Post Bac Formations Initiales Formations en Alternance Formations de Salariés en partenariat avec Lycée André Malraux - Avenue

Plus en détail

Table des matières... i. Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert.

Table des matières... i. Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert. Table des matières Table des matières... i Liste des figures...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des tableaux...fehler! Textmarke nicht definiert. Liste des annexes... iv Liste des abréviations

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE

MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE MASTER PROFESSIONNEL PHYSIQUE DE L ENERGIE ET DE LA TRANSITION ENERGETIQUE Le renouvellement des effectifs dans les grands groupes et les entreprises du secteur de la production d électricité, la modernisation

Plus en détail

Frédéric DUBREUIL. Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. projet.. (1) * Ecrit Coef Oral Coef autres Coef CGSIS1 - Echelon semestriel 1

Frédéric DUBREUIL. Nature et coefficient des épreuves de 1ère session. projet.. (1) * Ecrit Coef Oral Coef autres Coef CGSIS1 - Echelon semestriel 1 Université Joseph Fourier - Grenoble 1 Conformément au modalités d'évaluation des connaissances en licence et master approuvées par les conseils de l'ujf (utiliser les tableau spécifiques pour les licences

Plus en détail