BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN 2014 ET PERSPECTIVES"

Transcription

1 CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015

2 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu il contient est interdite.

3 RÉSULTATS SÛRETÉ Anomalies (niveau 1)

4 RÉSULTATS SÉCURITÉ 2,4 de TF en ,4 4,8 4,4 4 3,8 2,9 2,8 1,9 2,4 1,

5 RÉSULTATS PRODUCTION 36,1 TWh en ,

6 LES ARRÊTS PROGRAMMÉS EN 2014 Arrêts programmés Visite partielle unité de production 2 Arrêt pour Simple Rechargement unité de production 4 Dates Du 12 avril au 27 juin 2014 Du 23 août au 20 octobre 2014

7 RESULTATS RADIOPROTECTION Des progrès grâce au plan d action mis en place en 2013 qui sont à pérenniser mais encore insuffisants. - de nombreux moyens de contrôles individuels supplémentaires pour les salariés à proximité des chantiers ; - un chantier école radioprotection pour la formation des intervenants. Une amélioration attendue sur la propreté radiologique.

8 RÉSULTATS ENVIRONNEMENT Deux évènements marquants en 2014 : La détection de 10 m 3 de monochloramine dans une fosse de rétention en juillet. Le dépassement de la limite annuelle autorisée de rejet de cuivre dû à des flux journaliers inhabituellement élevés au premier trimestre.

9 RÉSULTATS ENVIRONNEMENT 0,81 GBq* de rejets liquides en 2014 sur les 4 unités de production *hors tritium Limite annuelle de l arrêté de rejets = 20 GBq 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,96 1,29 1,14 1,05 0,81 0,

10 RÉSULTATS ENVIRONNEMENT 0,69 TBq de rejets gazeux en 2014 pour les 4 unités de production Limite annuelle de l arrêté de rejets = 50 GBq 1,8 1,6 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 1,63 1,67 1,39 1,21 0,

11 RÉSULTATS ENVIRONNEMENT Déchets solides en 2014 : 248 m 3 (volume de déchets bruts produits par tranche) destinés au centre de stockage de l Andra

12 UNE FORTE CONTRIBUTION À L ÉCONOMIE 68 millions d euros de maintenance dont 2/3 confiés aux entreprises locales et régionales 103 millions d euros de taxes et redevances

13 UN EFFECTIF RECORD EN 2014 Un effectif de salariés 51 départs en inactivité 87 nouveaux embauchés 29 nouveaux apprentis Un programme de partenariat avec : Le lycée de La Malgrange (Thionville), Le lycée de La Briquerie (Thionville), Le lycée Blaise Pascal (Saint-Dizier) heures de formation

14 LE PROJET INDUSTRIEL Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu il contient est interdite.

15 LE PROJET INDUSTRIEL D importants investissements jusqu en 2025 Préparer une durée d exploitation des réacteurs au-delà de 40 ans Réaliser les modifications Post-Fukushima Un défi technique et financier, industriel et humain

16 LE PROJET INDUSTRIEL Décision Post-Fukushima en 2012 Préparation Mise en service VD 2 VD Visite Décennale VD VD

17 LE PROJET INDUSTRIEL, UNE DURÉE D EXPLOITATION AU-DELÀ DE 40 ANS

18 LE PROJET INDUSTRIEL, UNE DURÉE D EXPLOITATION AU-DELÀ DE 40 ANS REMPLACEMENT DES GENERATEURS DE VAPEUR RENOVATION DU CONTRÔLE COMMANDE REMPLACEMENT DES POLES DES TRANSFORMATEUR PRINCIPAUX RENOVATION DU ROTOR ET REMPLACEMENT DU STATOR DE L ALTERNATEUR

19 LE PROJET INDUSTRIEL, LES ACTIVITÉS CONFIÉES AUX ENTREPRISES Répartition des salariés prestataires par spécialités

20 LE PROJET INDUSTRIEL, 2016 UNE ANNEE D UNE AMPLEUR INEDITE Une campagne d arrêt conséquente avec la 3 ème Visite Décennale de l unité de production n 1 et 2 arrêts programmés pour Visite Partielle Au plus fort du chantier, personnes se rendront chaque jour à Cattenom (contre pour la 2 ème Visite Décennale) La Visite Décennale, un arrêt de près de 4 mois (contre 3 mois pour la 2 ème Visite Décennale) au cours desquels une centaine de modifications de l installation seront réalisées, portant l année 2016 à 10 mois de maintenance : Arrêts programmés Visite Partielle Unité de production 4 Visite Décennale Unité de production 1 Visite Partielle Unité de production 3 Période prévisionnelle de mise à l arrêt Février-Mars-Avril De Mai à Septembre Septembre-Octobre- Novembre

21 LE PROJET INDUSTRIEL, 2016 UNE ANNEE D UNE AMPLEUR INEDITE Les principaux travaux de la Visite Décennale en 2016 : la rénovation d un demi-condenseur, le remplacement des 3 pôles du transformateur principal, la modernisation de la salle de commande, la visite complète de 2 corps basse pression de la turbinen Mais aussin l épreuve hydraulique, permettant de s assurer de l étanchéité et de la robustesse du circuit primaire, l inspection de la cuve du réacteur au moyen d un robot inspecteur ultra perfectionné, l épreuve enceinte, permettant de contrôler l étanchéité des 2 parois du bâtiment réacteur

22 LE PROJET INDUSTRIEL, LES MODIFICATIONS POST-FUKUSHIMA Renforcer les protections contre les agressions externes (Séismes & inondation) Renforcer l appoint en eau et électricité Limiter les rejets en cas d incident Renforcer l organisation de crise et les moyens associés Les mesures post-fukushima

23 LE PROJET INDUSTRIEL, LES MODIFICATIONS POST-FUKUSHIMA Modifications réalisées : Mise en place de groupes électrogènes au dessus des bâtiments auxiliaires nucléaires Motopompes pouvant alimenter en eau les bâches d alimentation de secours des générateurs de vapeur ou les piscines de combustible simultanément sur les 4 unités de production Moyens de communication satellitaires redondants sur chaque unité de production La FARN est en capacité de se déployer sur le site de Cattenom Stockage du matériel de crise accessible en cas de séisme Formation de toutes les équipes de conduite au risque séisme Modifications à venir : La mise en place des DUS (Diesel Electrique d Ultime Secours) pour 2018, dont les travaux ont déjà débuté sur l unité de production n 3 ; la construction du CCL (Centre de Crise Local).

24 LE PROJET INDUSTRIEL, RÉNOVATIONS DES BÂTIMENTS TERTIAIRES PARTNER «Parc Tertiaire Nucléaire Eco Rénové» Un projet qui s échelonne de 2011 à 2020 Construction et remise à niveau de 1000 bâtiments du parc nucléaire d EDF Un investissement d 1 milliard d euros, dont 54 millions d euros pour Cattenom 1/3 des investissements sont concentrés entre fin 2014 et fin 2015 Quelques exemples : Déconstruction et construction d un bâtiment tertiaire de 6700 m 2 à l entrée du site pour 500 personnes (contre 200 auparavant) Réhabilitation et agrandissement du Restaurant Inter Entreprise dont la capacité sera portée à 200 couverts Construction d un bâtiment vestiaires, un immeuble neufde900m 2 quiabritera800casiersvestiaires Construction d un parking supplémentaire 1000 placesàlafin2015

25 LE PROJET INDUSTRIEL, UNE PRÉPARATION COLLECTIVE Des acteurs externes mobilisés Pouvoirs publics français et étrangers Les partenaires opérationnels (gendarmerie, pompiers, hôpitaux) Le GIM Est et les entreprises prestataires L instance de Concertation et de Coordination Les acteurs du logement Les acteurs de l emploi Et bien d autres qui participeront à la réussite du projet industriel

26 UNE APPROCHE ORIGINALE : LE «SPEED DATING» DU 11 MARS À THIONVILLE/YUTZ Objectif : faciliter une première prise de contact entre des fournisseurs de rang 1 du projet industriel et les entreprises lorraines dans l optique d un éventuel partenariat Trois partenaires dans la démarche : le CNPE de Cattenom et le Gim Est pour l organisation, la CCIT 57 pour l accueil de l événement. 20 fournisseurs présents sur des stands (Bouygues, AREVA, Alstom, Clemessy, EiffageN). Plus de 200 entreprises lorraines mais aussi de Haute-Marne, ainsi que d Alsace, de Champagne-Ardenne et du Luxembourg présentes.

27 LES ARRÊTS PROGRAMMÉS DE 2015

28 3 ARRÊTS PROGRAMMÉS EN 2015 Arrêts programmés Visite partielle Unité de production 1 Arrêt pour Simple Rechargement Unité de production 3 Arrêt pour Simple Rechargement Unité de production 2 Période de mise à l arrêt Février Juin Août Préparation dela3 ème visite Décennale del unitédeproductionn 1en2016

29 LA VISITE PARTIELLE DE L UNITE DE PRODUCTION N 1 Découplage le samedi 14 février 2015, Un arrêt programmé pour maintenance de près de 3 mois, Plus de 1800 intervenants externes supplémentaires sur différents chantiers, Dernière maintenance de l unité de production n 1 avant sa Visite Décennale prévue en mai 2016.

30 LA VISITE PARTIELLE DE L UNITE DE PRODUCTION N 1 De nombreux chantiers sur la partie primaire des installations, comme : le remplacement de tous les tubes guides de grappes, la rénovation de l ensemble du système incendie du bâtiment réacteur, le remplacement d un moteur de pompe primaire. Mais aussi : Le remplacement d un tiers du combustible contenu dans le réacteur.

31 LA VISITE PARTIELLE DE L UNITE DE PRODUCTION N 1 De nombreuses activités sur la partie secondaire des installations : la rénovation d un demi-condenseur, la visite complète d un diesel, les épreuves hydrauliques du poste d eau, l ouverture d un corps basse pression.

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM Bienvenue Juin 2013 SOMMAIRE 1. LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ EN FRANCE LE MIX ÉNERGÉTIQUE EDF EN 2012 LES COÛTS DE PRODUCTION L EMPILEMENT DES MOYENS DE PRODUCTION 2. LE

Plus en détail

LA CENTRALE DE GRAVELINES CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR. Janvier 2015. 19 février 2015 DANS LE TERRITOIRE PLÉNIÈRE CLI

LA CENTRALE DE GRAVELINES CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR. Janvier 2015. 19 février 2015 DANS LE TERRITOIRE PLÉNIÈRE CLI LA CENTRALE DE BILAN GRAVELINES 2014 CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR DE GRAVELINES DANS LE TERRITOIRE Janvier 2015 PLÉNIÈRE CLI 19 février 2015 SYNTHÈSE Synthèse générale Une année 2014 marquée par des performances

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF. Aix-Les-Milles 14 janvier 2014

LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF. Aix-Les-Milles 14 janvier 2014 LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF Aix-Les-Milles 14 janvier 2014 1 PARTIE 1 LES ENJEUX POUR LE PARC NUCLÉAIRE PARTIE 2 LE CONTENU PARTIE 3

Plus en détail

Comité scientifique de l ANCCLI

Comité scientifique de l ANCCLI Comité scientifique de l ANCCLI Suivi des visites décennales des installations nucléaires de base et implication dans le suivi de leur fonctionnement Guide méthodologique à l intention des commissions

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Centrale de Dampierre-en-Burly BP 18 45570

Plus en détail

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression 10 juin 2011 Réexamens de sûreté et visites décennales (VD) Sur le plan réglementaire, il n y a pas en France de limitation

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre

La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Laurent-des-Eaux BP 42

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées La centrale nucléaire de Golfech Une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Golfech BP24 82401 Valence d Agen Cedex

Plus en détail

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES Garantir le bon fonctionnement de 58 réacteurs implantés dans 19 centrales nucléaires réparties dans

Plus en détail

La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine

La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine La sûreté nucléaire et la radioprotection en Alsace & Lorraine Bilan de l'année 2011 Strasbourg, le 3 juillet 2012 Marc HOELTZEL, délégué territorial de Strasbourg de l'asn Florien KRAFT, chef de la division

Plus en détail

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice : une production d électricité au cœur de la région Rhône-Alpes N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Saint-Alban / Saint-Maurice

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes

Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes La centrale nucléaire de Civaux Une production d électricité au cœur de la région Poitou-Charentes N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Civaux BP 64 86320 Civaux Fil Twitter

Plus en détail

LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE

LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE 3 ème visite décennale de l unité de production n 2 N imprimez ce document que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de PALUEL BP 48 76450

Plus en détail

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques Séminaire IRSN / ANCCLI du 14 septembre 2011 Pascal QUENTIN IRSN - Direction de la sûreté des réacteurs 1 Trois fonctions

Plus en détail

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde Les troisièmes visites décennales des réacteurs de 900 MW Réunion ANCCLI-IRSN 9 novembre 2010 Le but des visites décennales Répondre aux exigences réglementaires Règlementation équipements sous pression

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie

Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie La centrale nucléaire de Paluel Une production d électricité au cœur de la région de Haute-Normandie N imprimez ce document que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de PALUEL BP 48 76450 CANY-BARVILLE Fil

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Centre

Une production d électricité au cœur de la région Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon BP 80-37420 AVOINE SA au capital de 924

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région de Centre

Une production d électricité au cœur de la région de Centre La centrale nucléaire de Chinon Une production d électricité au cœur de la région de Centre N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Chinon B P 80 37140 AVOINE Fil Twitter : edfchinon

Plus en détail

Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur

Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur La centrale nucléaire du Tricastin Une production d électricité au cœur des régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte-d Azur EDF Centrale nucléaire du Tricastin CS 40 009 26131 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées

La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Golfech, une production d électricité au cœur de la région Midi-Pyrénées Contact Presse : Frédéric PIQUET Tél : 05 63 29 32 00 e-mail : frederic.piquet@edf.fr

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais

Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais DOSSIER DE PRESSE La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord - Pas de Calais N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. Centre Nucléaire de Production

Plus en détail

Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais.

Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais. La centrale nucléaire de Gravelines Une production d électricité au cœur de la région Nord-Pas de Calais. N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF - Centre Nucléaire de Production d Electricité

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE 1ER FEVRIER 2012 La centrale nucléaire de Chinon, une production d électricité au cœur de la région Centre Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous en avez

Plus en détail

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013

Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 11 juin 2014 Réunion de la CLI du site de Creys-Malville 1 Bilan du contrôle du site de CREYS-MALVILLE en 2013 Contrôles et actions exercés par l Autorité

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre contact presse : Paul-Emmanuel SCHOELLER

Plus en détail

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 Centrale nucléaire de Cattenom Sommaire p. 2 Un énergéticien, au coeur du Pays des Trois Frontières p. 4 La responsabilité environnementale Industriel responsable

Plus en détail

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC

3 juin 2010. Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC CLI AREVA Romans 3 juin 2010 Didier Rocrelle Directeur d établissement FBFC Sommaire de la présentation L actualité de Romans depuis la dernière CLI Présentation du Rapport SNR 2009 Sûreté et Radioprotection

Plus en détail

Mise en œuvre de la visite décennale 3 de la centrale nucléaire de Fessenheim- Tranche 1

Mise en œuvre de la visite décennale 3 de la centrale nucléaire de Fessenheim- Tranche 1 Mise en œuvre de la visite décennale 3 de la centrale nucléaire de Fessenheim- Tranche 1 Historique Composition initiale Rôle de commission VD 1 VD 2 VD 3 Programme de l expertise Consultation des bureaux

Plus en détail

Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action. 19 juin 2013 ANCLI 1

Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action. 19 juin 2013 ANCLI 1 Evaluations complémentaires de sûreté, prescriptions et plan national d action 19 juin 2013 ANCLI 1 Installations nucléaires 125 installations nucléaires Réacteurs EDF 19 sites 58 réacteurs Brennillis

Plus en détail

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2012 La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, une production d électricité au cœur de la région Centre Contact presse : Laurence Poussel Tél : 02-48-54-50-11 e-mail : laurence.poussel@edf.fr

Plus en détail

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013

Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 Autorité de sûreté nucléaire et Bilan du contrôle de la centrale nucléaire de Saint-Alban / Saint-Maurice en 2013 CLI de Saint-Alban / Saint-Maurice l Exil 19 mai 2014 19/05/2014 1 L Autorité de sûreté

Plus en détail

Evaluations complémentaires mentaires de sûrets. reté des laboratoires, réacteursr. expérimentaux et réacteurs. à l arrêt

Evaluations complémentaires mentaires de sûrets. reté des laboratoires, réacteursr. expérimentaux et réacteurs. à l arrêt Evaluations complémentaires mentaires de sûrets reté des laboratoires, réacteursr expérimentaux et réacteurs à l arrêt Réunion ANCCLI Paris, 10 décembre 2013 Marc PULTIER Image EDF Exploitants, Installations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. contact presse : Agnès CHAPPELET Tél : 04 74 41 32 05 agnes.chappelet@edf.fr MARS 2010

DOSSIER DE PRESSE. contact presse : Agnès CHAPPELET Tél : 04 74 41 32 05 agnes.chappelet@edf.fr MARS 2010 DOSSIER DE PRESSE MARS 2010 La centrale nucléaire de Saint Alban Saint Maurice, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO2, au cœur de la région Rhône-Alpes contact presse

Plus en détail

Lumières FEU VERT POUR L INSTALLATION DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR JUILLET 2015 N 119

Lumières FEU VERT POUR L INSTALLATION DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR JUILLET 2015 N 119 Lumières MAGAZINE D INFORMATION MENSUEL DU CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ DU BLAYAIS JUILLET 215 N 119 À LA UNE FEU VERT POUR L INSTALLATION DES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR Introduction d un des

Plus en détail

La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine

La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Cattenom au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Lorraine Contact presse : Dominique Pierre

Plus en détail

La centrale nucléaire de Flamanville, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la Manche

La centrale nucléaire de Flamanville, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la Manche DOSSIER DE PRESSE F EVRI ER 2010 La centrale nucléaire de Flamanville, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la Manche Contact : Isabelle Jouette - Chef de

Plus en détail

EDF Flamanville. Bilan 2014 et perspectives 2015

EDF Flamanville. Bilan 2014 et perspectives 2015 EDF Flamanville Bilan 2014 et perspectives 2015 N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de Flamanville BP 4 50340 LES PIEUX Twitter Flamanville 1&2 @EDFFlamanville Twitter EPR Flamanville

Plus en détail

Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF. Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire

Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF. Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire Les Evaluations Complémentaires de Sûreté (ECS) sur le parc nucléaire d EDF Eric MAUCORT Directeur Délégué Production Nucléaire Fukushima: des interrogations légitimes Les causes de l accident Un tsunami

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Chinon Actualisée au 13/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Le centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chinon s étend sur 155

Plus en détail

Le contexte législatif et réglementaire

Le contexte législatif et réglementaire Le contexte législatif et réglementaire En France, la réglementation ne prévoit pas d imposer de durée pour l autorisation d exploiter une INB : L article 29 (I) de la loi TSN dispose que la création de

Plus en détail

La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie

La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie DOSSIER DE PRESSE MAI 2012 La centrale nucléaire de Flamanville, une production d électricité au cœur de la région Basse Normandie Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce message que si vous

Plus en détail

Lyon, le 26 mars 2012 CODEP-LYO-2012-017763

Lyon, le 26 mars 2012 CODEP-LYO-2012-017763 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2012-017763 Lyon, le 26 mars 2012 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin BP 40009

Plus en détail

Les métiers à la. Division Production Nucléaire

Les métiers à la. Division Production Nucléaire Les métiers à la Division Production Nucléaire 1 Les centres nucléaires de production d électricité en France En fonctionnement : 58 réacteurs nucléaires Construction d un EPR de 1600 MW 2 Principe de

Plus en détail

ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima

ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima ANALYSE et COMMENTAIRE des rapports d évaluation complémentaire de la sûreté des installations nucléaires au regard de l accident de Fukushima Monique et Raymond SENE GSIEN 1 AVANT-PROPOS Le Premier Ministre

Plus en détail

1 ROLE ET DESCRIPTION DES DIESELS D ULTIME SECOURS

1 ROLE ET DESCRIPTION DES DIESELS D ULTIME SECOURS Fontenay-aux-Roses, le 9 juillet 2014 Monsieur le président de l Autorité de sûreté nucléaire Avis/IRSN N 2014-00265 Objet : Réacteurs électronucléaires EDF - Réacteur EPR de Flamanville 3 Conception détaillée

Plus en détail

DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013

DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013 N/Réf. : CODEP-LYO-2013-060148 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Bugey EDF - CNPE du Bugey BP 60120 01 155

Plus en détail

Notre ambition : "Garantir en permanence la sûreté nucléaire des installations"

Notre ambition : Garantir en permanence la sûreté nucléaire des installations CNPE de CATTENOM Notre politique SÛRETÉ Notre ambition : "Garantir en permanence la sûreté nucléaire des installations" Cattenom est un site responsable et transparent. Chacun de nos actes est guidé par

Plus en détail

DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 16 octobre 2012

DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 16 octobre 2012 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 16 octobre 2012 Référence courrier : Référence affaire : CODEP-BDX-2012-017020 PINSN-BDX-2012-0805 INSSN-BDX-2012-0856 Monsieur le directeur du CNPE

Plus en détail

LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS

LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS SFEN/GR21 Janvier 2014 LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE EDF ET LES ACTIONS POST FUKUSHIMA 1 AMBITIONNER DE PORTER À 50 OU 60 ANS L EXPLOITATION DES RÉACTEURS Le Grand carénage du parc nucléaire d EDF

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014

DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Caen, le 8 août 2014 N/Réf. : CODEP-CAE-2014-036582 Monsieur le Directeur du CNPE de Paluel BP 48 76 450 CANY-BARVILLE OBJET : Contrôle des installations nucléaires

Plus en détail

La centrale thermique à flamme de Porcheville

La centrale thermique à flamme de Porcheville DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2012 La centrale thermique à flamme de Porcheville Contact presse : Isabelle MAILLE-FERRIERES Chef de Mission Communication Tél : 06.87.41.09.83 e-mail : isabelle.maille-ferrieres@edf.fr

Plus en détail

Une production d électricité en Champagne- Ardenne

Une production d électricité en Champagne- Ardenne La centrale nucléaire de Chooz Une production d électricité en Champagne- Ardenne N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF- Centrale de Chooz BP 104 08 600 Givet cedex EDF - SA au capital

Plus en détail

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire Référence : DEP-Bordeaux-0538-2009 Monsieur le directeur du CNPE de Civaux BP n 64 86320 CIVAUX Bordeaux, le 15 avril 2009 Objet : Réf. : Contrôle des installations nucléaires de base Centre nucléaire

Plus en détail

Groupe des pays exploitants de RELP Application des leçons tirées de l accident de Fukushima à la technologie CANDU

Groupe des pays exploitants de RELP Application des leçons tirées de l accident de Fukushima à la technologie CANDU e-doc 4408266 Groupe des pays exploitants de RELP Application des leçons tirées de l accident de Fukushima à la technologie CANDU Greg Rzentkowski Directeur général, Réglementation des centrales nucléaires

Plus en détail

Fessenheim INB 75. Installations nucléaires de base (INB) de CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC

Fessenheim INB 75. Installations nucléaires de base (INB) de CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC Installations nucléaires de base (INB) de Fessenheim INB 75 CE RAPPORT EST REDIGE E AU TITRE DE L ARTICLE 21 DE LA LOI DE TRANSPARENC RENCE E ET SECURITE EN MATIERE NUCLEAIRE SOMMAIRE Introduction p 3

Plus en détail

Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation

Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation Levée du point d arrêt lié au permis de la centrale nucléaire de Pickering d Ontario Power Generation Présentation au Comité de la santé nucléaire de Durham Le 14 novembre 2014 Miguel Santini Directeur,

Plus en détail

www.cegelec.com Rencontres d affaires nationales ITER Cegelec au service du projet ITER 7 et 8 décembre 2009, Aix en Provence

www.cegelec.com Rencontres d affaires nationales ITER Cegelec au service du projet ITER 7 et 8 décembre 2009, Aix en Provence Rencontres d affaires nationales ITER 7 et 8 décembre 2009, Aix en Provence Cegelec au service du projet ITER www.cegelec.com Cegelec 7 décembre 2009 p. 1 Sommaire Cegelec en Bref L Offre Cegelec pour

Plus en détail

L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011

L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011 L État de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en régions Provence-Alpes-Côte d Azur, Languedoc-Roussillon et Corse en 2011 Laurent ROY, délégué territorial Pierre PERDIGUIER, chef de division

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-035472 Hôpital Robert Debré 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

SYNTHÈSE GLOBALE DE L INSPECTION

SYNTHÈSE GLOBALE DE L INSPECTION RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-058932 Lyon, le 23 octobre 2013 XXXXXXXX Monsieur le Chef de Base EDF - BCOT BP 127 84504 BOLLENE cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE

RAPPORT SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE 2014 RAPPORT SUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE ET LA RADIOPROTECTION DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES DE FLAMANVILLE CE RAPPORT EST RÉDIGÉ AU TITRE DES ARTICLES L125-15 ET L125-16 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. SOMMAIRE

Plus en détail

Orléans, le 22 avril 2009. Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de Belleville-sur-Loire BP 11 18240 LERE

Orléans, le 22 avril 2009. Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de Belleville-sur-Loire BP 11 18240 LERE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS DEP-ORLEANS-0486-2009 (ASN-2009-22119) L:\Classement sites\cnpe Belleville\09 - Inspections\09-2009\INS-2009- EDFBEL-0010,2009-04-01, lettre de suite publiée.doc

Plus en détail

Le parc nucléaire EDF

Le parc nucléaire EDF Le parc nucléaire EDF Le nucléaire: un choix français La France a fondé son choix de l énergie nucléaire après les 2 chocs pétroliers de 1973 et 1979 Pour maîtriser les coûts de l électricité et assurer

Plus en détail

Génie civil & Travaux spéciaux

Génie civil & Travaux spéciaux Génie civil & Travaux spéciaux Plus de 50 ans d expérience au service des acteurs du nucléaire L histoire de NTS (Nuvia Travaux Spéciaux) est profondément liée à celle du nucléaire en France. Initialement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Traduction du courrier de la Ministre-Présidente de Rhénanie-Palatinat du 31 mars 2014 à M. Joachim MERTES, Président du Landtag

Traduction du courrier de la Ministre-Présidente de Rhénanie-Palatinat du 31 mars 2014 à M. Joachim MERTES, Président du Landtag Traduction du courrier de la Ministre-Présidente de Rhénanie-Palatinat du 31 mars 2014 à M. Joachim MERTES, Président du Landtag Monsieur le Président du Landtag, Conformément à la procédure convenue entre

Plus en détail

COMMISSION LOCALE D INFORMATION NUCLÉAIRE. CLIN du Blayais COMPTE RENDU DE RÉUNION LA GESTION DE L EAU PAR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BLAYAIS

COMMISSION LOCALE D INFORMATION NUCLÉAIRE. CLIN du Blayais COMPTE RENDU DE RÉUNION LA GESTION DE L EAU PAR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BLAYAIS COMMISSION LOCALE D INFORMATION NUCLÉAIRE CLIN du Blayais COMPTE RENDU DE RÉUNION LA GESTION DE L EAU PAR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BLAYAIS CNPE du Blayais, le 24 octobre 2013 Participants : Jacques MAUGEIN

Plus en détail

Centrale nucléaire de Chinon B

Centrale nucléaire de Chinon B Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection Centrale nucléaire de Chinon B Suivant 22 octobre 2014 Indisponibilité d une chaîne de mesure de la puissance nucléaire Le 9 octobre 2014, l exploitant

Plus en détail

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN

L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN L Autorité de sûreté nucléaire et Evaluation du niveau de sûreté du site d AREVA FBFC par l ASN Commission locale d information de FBFC du 6 juin 214 1 L Autorité de sûreté nucléaire DIVISION DE LYON Une

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement

ASN - Division de Lyon. R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement ASN - Division de Lyon R. ESCOFFIER - Pôle Laboratoires, Usines, Déchets, Démantèlement 22 octobre 2010 : Information de la CLIGEET 2 ! " # $! %## % %! & '( %&! & $% # #% ) * & 22 octobre 2010 : Information

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1

CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1 CONVENTION QUADRIPARTITE Modalités de réalisation des expertises ciblées lors de la visite décennales n 3 de Fessenheim 1 Entre, Le Département du Haut-Rhin représenté par le Président du Conseil Général

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans?

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? A lire attentivement et à conserver Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? FBFC Romans fabrique des combustibles nucléaires. La Franco-Belge de Fabrication de Combustible (FBFC) est intégrée

Plus en détail

Orléans, le 21 août 2009. Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de St-Laurent-des-Eaux BP 42 41200 ST LAURENT NOUAN

Orléans, le 21 août 2009. Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de St-Laurent-des-Eaux BP 42 41200 ST LAURENT NOUAN RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS DEP-ORLEANS-0973-2009 (ASN-2009-46814) Orléans, le 21 août 2009 Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de St-Laurent-des-Eaux BP 42

Plus en détail

MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE

MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE www.sita.fr MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE ACTIVITÉS NUCLÉAIRES ET DÉSAMIANTAGE HISTORIQUE & CHIFFRES CLÉS Fondé en 1921 sous forme d entreprise familiale, SRA devient par la suite une société en 1927.

Plus en détail

Lyon, le 16/03/2015. Référence à rappeler dans toute correspondance : INSSN-LYO-2015-0679

Lyon, le 16/03/2015. Référence à rappeler dans toute correspondance : INSSN-LYO-2015-0679 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 16/03/2015 N/Réf. : CODEP-LYO-2015-010438 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Bugey Electricité de France CNPE du Bugey

Plus en détail

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS...

SOCODEI Identification : SOC NO 0094. Note d organisation. Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... Politique radioprotection SOCODEI PAGE : 3/6 SOMMAIRE 1. ENJEUX ET FONDEMENTS... 4 2. DOMAINE D APPLICATION... 4 3. PRINCIPES DIRECTEURS... 4 4. OBJECTIFS... 5 5. RESPONSABILITES ET REGLES... 5 6. ANIMATION

Plus en détail

Tests de résistance belges. Rapport national pour les centrales nucléaires. Evénements liés à l activité humaine. («man-made events»)

Tests de résistance belges. Rapport national pour les centrales nucléaires. Evénements liés à l activité humaine. («man-made events») Tests de résistance belges Rapport national pour les centrales nucléaires Evénements liés à l activité humaine («man-made events») Ce rapport national est fourni par l autorité de sûreté belge dans le

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs REPUBLIQUE FRANCAISE Paris, le 17 février 2010 NOTE TECHNIQUE Le rôle pour la sûreté des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs de 900 MWe et la problématique de l usure prématurée

Plus en détail

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR 4ème Journée I-tésé G. Mathonnière Y. Amalric A. Baschwitz T. Duquesnoy S. Gabriel F. Legée 11 JUIN 2012 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 LE PARC ACTUEL GENERATION

Plus en détail

Les dispositions des ECS AREVA

Les dispositions des ECS AREVA Les dispositions des ECS AREVA Séminaire IRSN-ANCCLI Paris, le 10 décembre 2013 Pierre CHAMBRETTE Coordinateur ECS AREVA Sommaire Rappel du processus des évaluations complémentaires de sûreté des installations

Plus en détail

LA PRÉVENTION DES RISQUES SUR LES CENTRALES NUCLÉAIRES D EDF

LA PRÉVENTION DES RISQUES SUR LES CENTRALES NUCLÉAIRES D EDF LA PRÉVENTION DES RISQUES SUR LES CENTRALES NUCLÉAIRES D EDF L exploitation d une centrale nucléaire nécessite l utilisation d uranium dont la fission libère de l énergie et crée de la radioactivité. Appelés

Plus en détail

Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de CHINON BP 80 37420 AVOINE

Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de CHINON BP 80 37420 AVOINE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2010-007547 Orléans, le 10 février 2010 Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de CHINON BP 80 37420 AVOINE OBJET : Contrôle

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE ÉTUDES, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE ÉTUDES, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL H1206 - p 1/ 19 Conçoit et finalise de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Fait évoluer ceux déjà existants, dans un objectif de développement commercial et d innovation en milieu industriel.

Plus en détail

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Université Ibn Tofail Faculté des Sciences-kénitra Master Techniques Nucléaires et Radioprotection Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Réalisé par YOUNES MEHDAOUI Responsable du Master : Pr. Oum Keltoum

Plus en détail

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION

DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION DIPLOMES ET PARCOURS DE FORMATION Journées SFRP : Démantèlement des installations nucléaires et problématiques associées Serge PEREZ CEA/INSTN, Alain PIN CEA/INSTN. www-instn.cea.fr GRENOBLE 23 ET 24 OCTOBRE

Plus en détail

Référence : Code de l environnement, notamment les articles L596-1 et suivants

Référence : Code de l environnement, notamment les articles L596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-040778 Lyon, le 08/09/2014 Madame la Directrice du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin CS 40009 26131

Plus en détail

NDE SOLUTIONS INTERCONTRÔLE

NDE SOLUTIONS INTERCONTRÔLE INTERCONTRÔLE CONTRÔLE NON DESTRUCTIF Spécialiste en contrôle non destructif est spécialisé dans l Inspection en Service par Contrôle Non Destructif automatisé des composants primaires de réacteurs de

Plus en détail

Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe

Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe Le réexamen de sûreté associé aux troisièmes visites décennales des réacteurs de 900MWe Guillaume Wack, Directeur des centrales nucléaires réunion HCTISN du 16/12/2010 - réexamen de sûreté 1 Le contexte

Plus en détail

DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS

DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS R A P P O R T D E S Y N T H È S E 2 0 1 5 C H A P I T R E 5 - L E S D O S S I E R S T H É M AT I Q U E S - D O S S I E R 2 DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS INVENTAIRE NATIONAL DES MATIÈRES

Plus en détail