MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE"

Transcription

1 MAINTENANCE & INGÉNIERIE NUCLÉAIRE ACTIVITÉS NUCLÉAIRES ET DÉSAMIANTAGE

2 HISTORIQUE & CHIFFRES CLÉS Fondé en 1921 sous forme d entreprise familiale, SRA devient par la suite une société en Dans les années 60, SRA crée sa filière Travaux Industriels et en 1981, la Division Nucléaire. Rattachée à la Lyonnaise des Eaux en 1984, SRA fusionne en 1992 avec SAVAC pour devenir SRA SAVAC. Depuis 1996, SRA SAVAC est une filiale du groupe Suez Environnement, rattachée à SITA, leader français de l offre de solutions de gestion et de valorisation des déchets. Avec plus de collaborateurs, SITA France a réalisé en 2013 un chiffre d affaires de 3.7 milliards d euros, au service de collectivités et clients industriels et commerciaux. PLUS DE 30 ANS AU SERVICE DU NUCLÉAIRE 1921 / Fondation de SRA, entreprise familiale 1974 / Travaux d assainissement et nettoyage industriel à Bugey 1983 / Premier lançage à Bugey 1985 /Qualification du premier matériel de lançage 1987 / Première inspection télévisuelle 1991 / Première opération de lançage en Chine 2005 /Première inspection globale de cuve de réacteur 2010 / Fondation de la filiale en Chine, SHENZHEN SRA SAVAC Industrial Cleaning Pekin 2012 / Première obturation sous vide du circuit primaire. Shenzhen SRA SAVAC Industrial Cleaning Co., Ltd

3 EXPORT S u è d e B e l g i q u e F r a n c e S l o v e n i e LYON R o u m a n i e E s p a g n e C h i n e P a k i s t a n I n d e S h e n z h e n S R A SAVAC I n d ustr i a l C l e a n i n g C o., Ltd B r é s i l A f r i q u e Depuis 1989 et notre première intervention à l étranger, nous exportons régulièrement nos compétences à travers le monde. Plus particulièrement en Chine, via notre filiale de Shenzhen. d u S u d Pays où SRA SAVAC intervient ou est intervenue Pays où SRA SAVAC dé ent 100% du marché du lançage de générateurs de vapeur Pays où SRA SAVAC a vendu du matériel NOS CLIENTS FRANÇAIS NOS CLIENTS INTERNATIONAUX ACTIVITÉS NUCLÉAIRES ET DÉSAMIANTAGE

4 ÉTUDES, MAINTENANCE & FORMATION Le département Recherche & Développement de SRA SAVAC assure la conception, la réalisation et la mise en service industrielle des outillages robotisés dans les domaines du lançage, de l inspection, de l extraction de corps étrangers et du nettoyage haute pression. SRA SAVAC travaille à des solutions adaptées pour chaque client, pour chaque contexte. RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT ASSEMBLAGE QUALIFICATION DES OUTILLAGES FORMATION MISE EN SERVICE ASSISTANCE TECHNIQUE SRA SAVAC dispose à Bollène d une base chaude de maintenance, avec une équipe de 33 techniciens-mécaniciens, (électromécaniciens, hydrauliciens, informaticiens, et automaticiens). Elle se situe près de la centrale nucléaire du Tricastin, à Bollène, site de Triade (AREVA) 600M² D ATELIER 70 CONTENEURS IP2 10 ENSEMBLES ROUTIERS LOGICIEL DE GMAO COSWIN SRA SAVAC accorde une grande importance à la formation de ses collaborateurs. C est pourquoi le personnel est régulièrement entraîné sur des maquettes dans son atelier de formation afin de préparer les interventions. L utilisation de serious game dans notre processus de formation permet de reproduire avec réalisme les conditions du réel. Ils permettent entre autres, de cheminer à l intérieur d un bâtiment réacteur et d optimiser une mauvaise installation d outillage.

5 LANÇAGE SRA SAVAC nettoie les plaques tubulaires et entretoises des générateurs de vapeur à pas carré et triangulaire utilisés dans les centrales nucléaires REP, et ce à l aide de deux types de lançage : conventionnel, et haute performance, choisi selon la dureté des dépôts de magnétite. Les «boues molles» sont évacuées grâce au lançage conventionnel, atteignant 300 bars de pression. Les «boues dures» sont évacuées grâce au lançage haute performance, atteignant 590 bars de pression. Tous nos matériels de lançage sont adaptés aux contraintes de radioprotection, à tous types de confinements et respectent les principes ALARA. PLUS 3600 INTERVENTIONS DE LANÇAGE DEPUIS PLUS DE 30 ANS, SUR PLUS DE 350 GÉNÉRATEURS À TRAVERS LE MONDE NOUS POUVONS INTERVENIR SUR L ENSEMBLE DE CES GÉNÉRATEURS DE VAPEUR GV AREVA NP (FRAMATOME ) 51 A 51 B 51 B Mod. R 51 M 51/19 47/22 55/19 68/19 73/19 79/19 GV SIEMENS 51 W 72 W 61 W 54 GT GV B&W CANDU GV FRAMATOME - SIEMENS 79/19 T 67/19 TE GV WESTINGHOUSE D3 WF 44 GV MITSUBISHI 56 F 58 F M3 Exemple de mise en place pour lançage conventionnel

6 INSPECTIONS TÉLÉVISUELLES & RÉCUPÉRATION DE CORPS ÉTRANGERS Nos interventions GÉNÉRATEUR DE VAPEUR - Bol primaire - Plaque tubulaire - Plaque de répartition - Faisceau tubulaire - Plots antisismiques COMBUSTIBLE - Visualisation de la prise des AC lors du déchargement - 4 faces des AC en déchargement - Lecture du n d AC en déchargement - Embouts inférieurs des AC - Têtes des AC (trous S) - Permutation des grappes - Cartographie des alvéoles - ITV des jeux inter-assemblage au cours du rechargement - Cartographie et mesure des jeux inter-assemblage après rechargement RÉACTEUR - Levée du couvercle - Déconnexion des tiges de commande - Dépose des EIS sur stand - PIC après déchargement - Pions de la PSC et lamelle de broche - Propreté des EIS (PSC et PSTG) - PIC avant rechargement - Bouchon des capsules d irradiation - Repose des EIS en cuve - Reconnexion des tiges de commande - Repose du couvercle - Extraction de corps étranger - Dépose et repose des EII en VD - ITV du PBMP (EIS et EII) en VD PRESSURISEUR - Plaques intermédiaires - Crépine - Manchette LES OUTILS ET ROBOTS DÉVELOPPÉS PAR SRA SAVAC PERMETTENT L INSPECTION ET LE CONTRÔLE DES CIRCUITS PRIMAIRE & SECONDAIRE Les outils et robots développés par SRA SAVAC permettent la détection et le retrait de corps migrants dans différents circuits, tuyauteries, tubes et capacités.

7 DÉCONTAMINATION DE PRESSURISEUR SRA SAVAC a développé une procédure efficace de décontamination de pressuriseur. Notre technologie nous permet d intervenir et de décontaminer la manchette thermique, permettant la radiographie des soudures situées en fond de pressuriseur. Pour les PZR des paliers 900 MW CPY, on utilise le circuit de récupération des effluents par le piquage du doigt de gant RCP004MT déposé en amont. Pour les pressuriseurs des autres paliers, le piquage du doigt de gant RCP004MT ne pouvant être déposé de façon sécurisée, on utilise le circuit de récupération des effluents par la cuve du réacteur. Depuis la création du procédé en 2009, plus d une quinzaine d interventions ont été réalisées. DES PROCÉDURES CERTIFIÉES, REGROUPANT DÉCONTAMINATION & INSPECTIONS TÉLÉVISUELLES MICIL Dimensions : diam. 310mm, L. hors tout 1450 mm Poids max : 40 kg. Pression : 350 à 900 bar DEDmax avant lançage : 310 msv/h DEDmax après lançage : 2.5 msv/h Durée totale de l intervention : 24h Rampe de guidage Nacelle Perche de main en Obturateurs Schéma de décontamination avec récupération par la cuve Char motorisé

8 NETTOYAGE ET INSPECTIONS DE CONDENSEURS, CIRCUITS & APPAREILS AUXILIAIRES. Dans le cadre d arrêts programmés, SRA SAVAC propose un ensemble complet de prestations de nettoyage hydrodynamique des circuits et appareils auxiliaires sur l ensemble des circuits. L importance de notre parc de matériel haute pression et la diversité de ses outillages nous permettent de répondre à toute demande nécessitant l utilisation d eau sous pression jusqu à bars. La recherche constante pour l amélioration des conditions de travail et la qualité de nos prestations nous ont amené à développer des outillages robotisés et des processus tels que la radiographie. SRA SAVAC peut intervenir lors d opération de pompage et de dévasage nécessaire au refroidissement des centrales : station de pompage, aéroréfrigérant, tuyauterie, canal d alimentation... SRA SAVAC a démontré son efficacité pour les opérations de détartrage et de nettoyage de tubes de refroidissements de condenseurs. L entartrage de condenseur est la cause de baisse de production conséquente. C est pourquoi nous avons développé nos propres outils et processus afin de garantir un détartrage efficace. AVANT Before APRÈS After

9 SRA SAVAC 93 RUE JACQUARD VAULX EN VELIN FRANCE Tel : +33 (0) Fax : +33 (0)

Protections biologiques magnétiques GV

Protections biologiques magnétiques GV Protections biologiques magnétiques GV CNPE Saint-Alban Thomas CHIRENT EDF CEIDRE SFRP REIMS / 16-17-18 juin 2015 Contexte Arrêt des réacteurs nucléaires tous les 12 ou 18 mois (arrêt de tranche) : Rechargement

Plus en détail

NDE SOLUTIONS INTERCONTRÔLE

NDE SOLUTIONS INTERCONTRÔLE INTERCONTRÔLE CONTRÔLE NON DESTRUCTIF Spécialiste en contrôle non destructif est spécialisé dans l Inspection en Service par Contrôle Non Destructif automatisé des composants primaires de réacteurs de

Plus en détail

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression

Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression Annexe 13 Réexamens de sûreté et visites décennales des réacteus à eau sous pression 10 juin 2011 Réexamens de sûreté et visites décennales (VD) Sur le plan réglementaire, il n y a pas en France de limitation

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général

CONFÉRENCE DE PRESSE. 3 septembre 2015. Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général CONFÉRENCE DE PRESSE 3 septembre 2015 Jean-Bernard LÉVY Président-Directeur Général Xavier URSAT Directeur Exécutif Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire EDF, ÉLECTRICIEN RESPONSABLE CHAMPION DE LA CROISSANCE

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences

Capteurs. centrales nucléaires. de température pour. performances. fiabilité. Sûreté. La mesure de vos exigences Capteurs de température pour centrales nucléaires Sûreté fiabilité performances La mesure de vos exigences Pyro-Contrôle l expertise d un précurseur Dès la fin des années 1970, Pyro-Contrôle s illustre

Plus en détail

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire.

La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire La Filtration et le Traitement de l Air dans l Industrie Nucléaire. Protéger l environnement des hommes et des lieux, Contribuer à la sécurité des interventions

Plus en détail

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire

Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité. Alain VICAUD - EDF Division Production Nucléaire Les besoins en eau de refroidissement des centrales thermiques de production d électricité 1 Les circuits d eau d une centrale thermique Circuit secondaire Appoint Circuit primaire Circuit tertiaire Purge

Plus en détail

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES

ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES ARRÊTS DE TRANCHE : LA MAINTENANCE POUR ASSURER LA SÛRETÉ ET LA DISPONIBILITÉ DES CENTRALES NUCLÉAIRES Garantir le bon fonctionnement de 58 réacteurs implantés dans 19 centrales nucléaires réparties dans

Plus en détail

Avancées récentes dans le domaine du soudage automatique et robotisé appliqu é. Soudage automatique et robotis é

Avancées récentes dans le domaine du soudage automatique et robotisé appliqu é. Soudage automatique et robotis é FRMTOME N P vancées récentes dans le domaine du soudage automatique et robotisé appliqu é à la maintenance des équipement s SFEN - 10 mars 2004 Michel CULLFROZ - FRMTOME NP Division Services Composants

Plus en détail

DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013

DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 31/10/2013 N/Réf. : CODEP-LYO-2013-060148 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité du Bugey EDF - CNPE du Bugey BP 60120 01 155

Plus en détail

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF

LA DÉCONSTRUCTION DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF La déconstruction est une étape normale dans la vie d une centrale nucléaire (construction, puis exploitation, puis déconstruction). Il s agit d un processus long, jalonné d une série d opérations, toutes

Plus en détail

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde

Répondre aux exigences réglementaires. Règlementation équipements sous pression Loi TSN. Faire des opérations de maintenance lourde Les troisièmes visites décennales des réacteurs de 900 MW Réunion ANCCLI-IRSN 9 novembre 2010 Le but des visites décennales Répondre aux exigences réglementaires Règlementation équipements sous pression

Plus en détail

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement L innovation au service de l assainissement et du démantèlement La performance et la fiabilité pour lignes directrices Opérant depuis plus de 30 ans aux côtés des exploitants nucléaires, SALVAREM est le

Plus en détail

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets

Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets Techniques de maintenance des réseaux de collecte, de stockage et d'évacuation des eaux et des déchets CURAGE HYDRODYNAMIQUE DES CANALISATIONS Objectif :donner le principe de cette technique donner le

Plus en détail

Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de Saint Laurent BP 42 41200 ST LAURENT NOUAN

Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de Saint Laurent BP 42 41200 ST LAURENT NOUAN RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2013-037572 Orléans, le 4 juillet 2013 Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de Saint Laurent BP 42 41200 ST LAURENT NOUAN

Plus en détail

Montrouge, le 18 juillet 2014. Division Production Nucléaire EDF Site Cap Ampère 1 place Pleyel 93 282 SAINT-DENIS CEDEX

Montrouge, le 18 juillet 2014. Division Production Nucléaire EDF Site Cap Ampère 1 place Pleyel 93 282 SAINT-DENIS CEDEX RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIRECTION DES CENTRALES NUCLEAIRES Montrouge, le 18 juillet 2014 Réf. : CODEP-DCN-2014-018653 Monsieur le Directeur Division Production Nucléaire EDF Site Cap Ampère 1 place Pleyel

Plus en détail

Etanchéité sur toute la ligne

Etanchéité sur toute la ligne groupe FIDGI Etanchéité sur toute la ligne Colmatage de fuites industrielles en charge Obturation de tubes d échangeurs Bouchon d épreuve haute-pression Leader français de l étanchéité industrielle Colmatage

Plus en détail

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES

BILAN 2014 ET PERSPECTIVES CNPE de Cattenom BILAN 2014 ET PERSPECTIVES Commission Locale d Information 19 mai 2015 BILAN 2014 Ce document est la propriété d EDF. Toute diffusion externe du présent document ou des informations qu

Plus en détail

LA CENTRALE DE GRAVELINES CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR. Janvier 2015. 19 février 2015 DANS LE TERRITOIRE PLÉNIÈRE CLI

LA CENTRALE DE GRAVELINES CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR. Janvier 2015. 19 février 2015 DANS LE TERRITOIRE PLÉNIÈRE CLI LA CENTRALE DE BILAN GRAVELINES 2014 CENTRALE UN ACTEUR MAJEUR DE GRAVELINES DANS LE TERRITOIRE Janvier 2015 PLÉNIÈRE CLI 19 février 2015 SYNTHÈSE Synthèse générale Une année 2014 marquée par des performances

Plus en détail

Génie civil & Travaux spéciaux

Génie civil & Travaux spéciaux Génie civil & Travaux spéciaux Plus de 50 ans d expérience au service des acteurs du nucléaire L histoire de NTS (Nuvia Travaux Spéciaux) est profondément liée à celle du nucléaire en France. Initialement

Plus en détail

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule

Etude d un cas concret Scénario de démantèlement. Michel TACHON CEA - Marcoule Etude d un cas concret Scénario de démantèlement Michel TACHON CEA - Marcoule Local effluents : implantation Fosse effluents 12 m 5 m Entreposage déchets radioactifs hall principal (zone contrôlée) Local

Plus en détail

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV Les Synergies d un Groupe Principales Références 21/02/2012 1 Maintenance Industrielle Division nucléaire 2 CONTRATS NATURE DU CONTRAT: Maintenance procédé CLIENT : MELOX NATURE DU CONTRAT: Ventilation

Plus en détail

Une coentreprise AREVA et Siemens JEUMONT Groupes motopompes primaires & Mécanismes de commande de grappe

Une coentreprise AREVA et Siemens JEUMONT Groupes motopompes primaires & Mécanismes de commande de grappe Une coentreprise AREVA et Siemens JEUMONT Groupes motopompes primaires & Mécanismes de commande de grappe Une technologie de 1 er plan, stimulée par notre expérience expertise Les activités nucléaires

Plus en détail

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques

La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques La perte des systèmes de refroidissement La perte des alimentations électriques Séminaire IRSN / ANCCLI du 14 septembre 2011 Pascal QUENTIN IRSN - Direction de la sûreté des réacteurs 1 Trois fonctions

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

Comité scientifique de l ANCCLI

Comité scientifique de l ANCCLI Comité scientifique de l ANCCLI Suivi des visites décennales des installations nucléaires de base et implication dans le suivi de leur fonctionnement Guide méthodologique à l intention des commissions

Plus en détail

DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 16 octobre 2012

DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 16 octobre 2012 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 16 octobre 2012 Référence courrier : Référence affaire : CODEP-BDX-2012-017020 PINSN-BDX-2012-0805 INSSN-BDX-2012-0856 Monsieur le directeur du CNPE

Plus en détail

Réhabilitation sans tranchée

Réhabilitation sans tranchée Réhabilitation sans tranchée HYDROCURAGE DES CANALISATIONS Nettoyage préalable des canalisations L A S O L U T I O N P O U R R E P A R E R V O S C A N A L I S A T I O N S S A N S O U V R I R D E T R A

Plus en détail

EDF Production Ingénierie-UTO, 6 avenue Montaigne - 93192 Noisy le Grand Tél. +33 (0)1 49 32 74 69 e-mail : pascal.bernardoff@edf.

EDF Production Ingénierie-UTO, 6 avenue Montaigne - 93192 Noisy le Grand Tél. +33 (0)1 49 32 74 69 e-mail : pascal.bernardoff@edf. LA CAO : UN OUTIL POUR LA RÉDUCTION DES RISQUES RADIOLOGIQUES ET L AMÉLIORATION DES PERFORMANCES DES END EN RADIOGRAPHIE CAD : A TOOL FOR RADIOLOGICAL RISK REDUCTION AND IMPROVEMENT OF PERFORMANCE OF RADIOGRAPHIC

Plus en détail

NOTRE EXPERTISE POUR UN MEILLEUR ENVIRONNEMENT

NOTRE EXPERTISE POUR UN MEILLEUR ENVIRONNEMENT NOTRE EXPERTISE POUR UN MEILLEUR ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT HYGIENE IMMOBILIERE MAINTENANCE ET NETTOYAGE INDUSTRIEL COLLECTE ET TRANSPORT DE DECHETS INDUSTRIELS DANGEREUX CONTROLE ET DIAGNOSTIC DE RESEAUX

Plus en détail

Rencontre PNB - Entreprises

Rencontre PNB - Entreprises Rencontre PNB - Entreprises Cadarache Mercredi 11 février 2015 FUEL RESEARCH DEPARTMENT ISTP-SAWG, 1/10/2013 CEA/Nuclear Energy Division DEN-DEC-SA3C / G. Ducros Le LECA-STAR : maillon de la R&D du combustible

Plus en détail

groupe FIDGI Etanchéité, sûreté, fiabilité sur toute la ligne

groupe FIDGI Etanchéité, sûreté, fiabilité sur toute la ligne groupe FIDGI Etanchéité, sûreté, fiabilité sur toute la ligne groupe FIDGI Exigence n 1 : réactivité installation en marche Prestofuites 02 35 20 34 44 2 Prestocontrole 02 35 13 35 13 1 Colmatage de fuites

Plus en détail

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF

DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE. Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF DÉMANTÈLEMENT DU NUCLÉAIRE Crédit photo : hctisn.fr, CCI Région Nord de France, EDF Programme Nucléi Atelier groupement d entreprises - 26/09/2013 - Dunkerque Réunion d informations sur les groupements

Plus en détail

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant

Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Université Ibn Tofail Faculté des Sciences-kénitra Master Techniques Nucléaires et Radioprotection Centrale Nucléaire Nuclear Power Plant Réalisé par YOUNES MEHDAOUI Responsable du Master : Pr. Oum Keltoum

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE L IRSN SUR LA SURETE ET LA RADIOPROTECTION DU PARC ELECTRONUCLEAIRE FRANÇAIS EN 2008

LE POINT DE VUE DE L IRSN SUR LA SURETE ET LA RADIOPROTECTION DU PARC ELECTRONUCLEAIRE FRANÇAIS EN 2008 BN1 LE POINT DE VUE DE L IRSN SUR LA SURETE ET LA RADIOPROTECTION DU PARC ELECTRONUCLEAIRE FRANÇAIS EN 2008 RAPPORT DSR N 316 DIRECTION DE LA SURETE DES REACTEURS Rapport DSR N 316 AVANT PROPOS L IRSN

Plus en détail

LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE

LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL OUVRE LA VOIE DU GRAND CARENAGE 3 ème visite décennale de l unité de production n 2 N imprimez ce document que si vous en avez l utilité. EDF CNPE de PALUEL BP 48 76450

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES Le processus de fabrication des tubes de chaudières démarre par le raboutage des tubes avant cintrage. Les tours de soudage sont ainsi complémentaires

Plus en détail

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM

CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM Bienvenue Juin 2013 SOMMAIRE 1. LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ EN FRANCE LE MIX ÉNERGÉTIQUE EDF EN 2012 LES COÛTS DE PRODUCTION L EMPILEMENT DES MOYENS DE PRODUCTION 2. LE

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : 19,20 et 21 mai 2008 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique ( E.A.M.E.A. ) BP19 50115 CHERBOURG ARMEES

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : du lundi 04 mai au mercredi 06 mai 2015 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique (E.A.M.E.A.) CC19 50115

Plus en détail

Ç^$t ROBOTISATION DU PROCEDE DE CONTROLE PAR RESSUAGE ETUDE ET MISE AU POINT D'UN PROTOTYPE - RESUME -

Ç^$t ROBOTISATION DU PROCEDE DE CONTROLE PAR RESSUAGE ETUDE ET MISE AU POINT D'UN PROTOTYPE - RESUME - CSA TECHNOLOGIE JKCIL ATGWL'JUC DIVISION DE METALLURGIE ET D'ETUDES DES COMBUSTIBLES NUCLEAIRES Ç^$t A^t~ / Colloque international sur les ront-rni c «-p..»,. i n M S ou non, «'jni's. 1 :'^.';:; des installations

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

Les machines thermiques

Les machines thermiques Les machines thermiques II. Les machines thermiques Une machine thermique permet une conversion d'énergie. Pour fonctionner en régime permanent, elles effectuent des cycles. Très souvent, un fluide est

Plus en détail

The Fukushima Daiichi Incident Dr. Matthias Braun - April 7, 2011 - p.1

The Fukushima Daiichi Incident Dr. Matthias Braun - April 7, 2011 - p.1 The Fukushima Daiichi Incident Dr. Matthias Braun - April 7, 2011 - p.1 L incident de Fukushima Daiichi 1. Conception de l installation 3. Rejets radioactifs 4. Piscines de désactivation 5. Sources d information

Plus en détail

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR

LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR LES ENJEUX ECONOMIQUES DU NUCLEAIRE DU FUTUR 4ème Journée I-tésé G. Mathonnière Y. Amalric A. Baschwitz T. Duquesnoy S. Gabriel F. Legée 11 JUIN 2012 CEA 10 AVRIL 2012 PAGE 1 LE PARC ACTUEL GENERATION

Plus en détail

Creusot Forge Creusot Mécanique. Savoir-faire Innovation Excellence

Creusot Forge Creusot Mécanique. Savoir-faire Innovation Excellence Creusot Forge Creusot Mécanique Savoir-faire Innovation Excellence 1 Leader mondial en fourniture de pièces forgées et moulées Creusot Forge et Creusot Mécanique fabriquent des pièces forgées et moulées

Plus en détail

HYDROGAZ Bi-énergie. BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres

HYDROGAZ Bi-énergie. BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres HYDROGAZ Bi-énergie BALLON SOLAIRE ECS (SOLAIRE-GAZ) 1 000 À 3 000 Litres Grâce à la combinaison d un réchauffeur tubulaire démontable et d un équipement gaz monobloc à haut rendement, les ballons HYDROGAZ

Plus en détail

LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF. Aix-Les-Milles 14 janvier 2014

LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF. Aix-Les-Milles 14 janvier 2014 LES GRANDS CHANTIERS DU NUCLÉAIRE CIVIL LE GRAND CARÉNAGE DU PARC NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D EDF Aix-Les-Milles 14 janvier 2014 1 PARTIE 1 LES ENJEUX POUR LE PARC NUCLÉAIRE PARTIE 2 LE CONTENU PARTIE 3

Plus en détail

SYNTHÈSE GLOBALE DE L INSPECTION

SYNTHÈSE GLOBALE DE L INSPECTION RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-058932 Lyon, le 23 octobre 2013 XXXXXXXX Monsieur le Chef de Base EDF - BCOT BP 127 84504 BOLLENE cedex Objet : Contrôle des installations

Plus en détail

Contrôle et protection incendie des systèmes de ventilation

Contrôle et protection incendie des systèmes de ventilation Contrôle et protection incendie des systèmes de ventilation Des technologies innovantes et exclusives éprouvées dans des conditions extrêmes Depuis sa création, il y a plus de 35 ans, VRACO est spécialisé

Plus en détail

Qui sommes nous? Désignation : Alpes Ingénierie Informatique. A2i (SAS) Acronyme : Président Directeur Général : Eric MERCIER.

Qui sommes nous? Désignation : Alpes Ingénierie Informatique. A2i (SAS) Acronyme : Président Directeur Général : Eric MERCIER. Qui sommes nous? Désignation : Acronyme : Président Directeur Général : Date de création : Siège social : Situation géographique : Effectif : Capital : C.A. 2013 : Cotation Banque de France : Alpes Ingénierie

Plus en détail

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée

BALLON ECS. RÉCHAUFFEUR TUBULAIRE 300 À 6 000 Litres. Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée BALLON S RÉCHAUFFEUR TUBULAI 00 À 000 Litres Le ballon avec réchauffeur tubulaire est adapté pour des systèmes de production semiinstantanée d eau chaude sanitaire (S), destinés au collectif ou à l industrie.

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

Zantingh Condenseur de fumée Total Eco. Un investissement minimal pour un rendement maximal.

Zantingh Condenseur de fumée Total Eco. Un investissement minimal pour un rendement maximal. Zantingh Condenseur de fumée Total Eco Un investissement minimal pour un rendement maximal. You can count on our expertise Condenseur de fumée Total Eco Le condenseur de fumée Total Eco Un Zantingh Total

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

Code ASME. Édition 2013. Relatif aux chaudières et aux cuves sous pression (BPVC)

Code ASME. Édition 2013. Relatif aux chaudières et aux cuves sous pression (BPVC) Code ASME Édition 2013 Relatif aux chaudières et aux cuves sous pression (BPVC) Le code ASME est composé de 12 sections, et plus de 14 000 pages. Il couvre les chaudières industrielles et résidentielles

Plus en détail

CENTRE-EST. Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion des déchets

CENTRE-EST. Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion des déchets CENTRE-EST Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion des déchets Des solutions industrielles performantes, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Environnement, une

Plus en détail

Vanne de réglage pneumatique types 3349-1 et 3349-7 Vanne aseptique à passage équerre type 3349

Vanne de réglage pneumatique types 3349-1 et 3349-7 Vanne aseptique à passage équerre type 3349 Vanne de réglage pneumatique types 3349-1 et 3349-7 Vanne aseptique à passage équerre type 3349 Avec membrane USP-VI (sans microvanne) Application Vannes de réglage pour applications aseptiques dans l

Plus en détail

Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion des déchets

Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion des déchets CENTRE-EST Maintenance Industrielle Assainissement Gestion des déchets Des solutions industrielles performantes, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Environnement, une filiale du Groupe Ortec.

Plus en détail

DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS

DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS R A P P O R T D E S Y N T H È S E 2 0 1 5 C H A P I T R E 5 - L E S D O S S I E R S T H É M AT I Q U E S - D O S S I E R 2 DOSSIER 2 TRAITEMENT ET CONDITIONNEMENT DES DÉCHETS INVENTAIRE NATIONAL DES MATIÈRES

Plus en détail

La sûreté du réacteur EPR

La sûreté du réacteur EPR La sûreté du réacteur EPR Jean-Michel EVRARD Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire Direction de la Sûreté des Réacteurs Conférence au Visiatome 13 septembre 2007 En préambule L Institut de

Plus en détail

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE ÉTUDES, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

MANAGEMENT ET INGÉNIERIE ÉTUDES, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL H1206 - p 1/ 19 Conçoit et finalise de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Fait évoluer ceux déjà existants, dans un objectif de développement commercial et d innovation en milieu industriel.

Plus en détail

Les marchés 2014 du CEA Cadarache. Agnès WARCOLLIER Adjointe au Chef du Service Commercial

Les marchés 2014 du CEA Cadarache. Agnès WARCOLLIER Adjointe au Chef du Service Commercial Les marchés 2014 du CEA Cadarache Agnès WARCOLLIER Adjointe au Chef du Service Commercial CCI MARSEILLE PROVENCE 3 ème RDV BUSINESS DU NUCLEAIRE CIVIL 29 janvier 2014 ACTIVITÉS DU SC DE CADARACHE 2010-2013

Plus en détail

Creys-Malville : site industriel, territoire d avenir

Creys-Malville : site industriel, territoire d avenir DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2012 Creys-Malville : site industriel, territoire d avenir Contact presse : Bernadette MAHE-MACAGNO 04 74 33 34 88 Un geste simple pour l'environnement, n'imprimez ce document

Plus en détail

Les dispositions des ECS AREVA

Les dispositions des ECS AREVA Les dispositions des ECS AREVA Séminaire IRSN-ANCCLI Paris, le 10 décembre 2013 Pierre CHAMBRETTE Coordinateur ECS AREVA Sommaire Rappel du processus des évaluations complémentaires de sûreté des installations

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs

NOTE TECHNIQUE. Figure 1 : schéma des réseaux d alimentation électrique externes et interne des réacteurs REPUBLIQUE FRANCAISE Paris, le 17 février 2010 NOTE TECHNIQUE Le rôle pour la sûreté des groupes électrogènes de secours à moteur diesel des réacteurs de 900 MWe et la problématique de l usure prématurée

Plus en détail

Partie II TEMPERATURES DANS LE REACTEUR

Partie II TEMPERATURES DANS LE REACTEUR Spé y 2001-2002 Devoir n 2 THERMODYNAMIQUE Ce problème étudie quelques aspects des phénomènes intervenants dans une centrale nucléaire de type Réacteur à Eau Pressurisée (ou PWR en anglais) qui est le

Plus en détail

chalampé-drusenheim Nettoyage industriel Maintenance industrielle Assainissement Gestion de déchets

chalampé-drusenheim Nettoyage industriel Maintenance industrielle Assainissement Gestion de déchets chalampé-drusenheim Nettoyage industriel Assainissement Gestion de déchets Des solutions industrielles performantes, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Industrie, une filiale du Groupe Ortec.

Plus en détail

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre

La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2011 La centrale nucléaire de Chinon, au service d une production d électricité sûre, compétitive et sans CO 2, au cœur de la région Centre contact presse : Paul-Emmanuel SCHOELLER

Plus en détail

Ipsum dolor sit amet ut wisi sed

Ipsum dolor sit amet ut wisi sed Ipsum dolor sit amet ut wisi sed DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION de la plate forme de formation AREVA-AFPI rhodanienne pour les métiers du montage et de la maintenance sur sites nucléaires. 18 janvier 2011

Plus en détail

CONTRÔLE ET PILOTAGE DES RÉACTEURS À EAU SOUS PRESSION

CONTRÔLE ET PILOTAGE DES RÉACTEURS À EAU SOUS PRESSION CONTRÔLE ET PILOTAGE DES RÉACTEURS À EAU SOUS PRESSION Une réaction en chaîne s entretient dans un réacteur nucléaire par la succession de fissions de noyaux qui libèrent à leur tour des neutrons. Mais

Plus en détail

Le site et ses installations

Le site et ses installations CARTE D IDENTITE Site de Chinon Actualisée au 13/07/2012 Le site et ses installations Situation géographique et économique Le centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chinon s étend sur 155

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Le REX Matériaux de Phénix et Superphenix Assemblages combustibles Expertises

Le REX Matériaux de Phénix et Superphenix Assemblages combustibles Expertises Atelier Les matériaux pour les RNR refroidis au sodium Le REX Matériaux de et Superphenix Assemblages combustibles Expertises Rapsodie Ph. Dubuisson, A. Bougault Superphenix Ph. Dubuisson - 1 Un réel Retour

Plus en détail

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine

CENTRE NUCLÉAIRE D ÉLÉCTRICITÉ. EDF Nogent-sur-Seine CENTRE NUCLÉAIRE DE PRODUCTION D ÉLÉCTRICITÉ EDF Nogent-sur-Seine Le groupe EDF DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES MONDIAUX SANS PRÉCÉDENT LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE VA ENTRAÎNER L AUGMENTATION DES

Plus en détail

INSTRUCTION DE MONTAGE

INSTRUCTION DE MONTAGE Société Nouvelle De Climatisation 274, chemin des Agriés 31860 LABARTHE SUR LEZE Tél. : 05 34 480 480 - Fax : 05 34 480 481 AUTAN HD UNITE MONOBLOC DE TOIT Code SNDC VOIR TABLEAU PAGE 2 Ce document est

Plus en détail

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 1 / 13 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION

Plus en détail

Une solution innovante, performante et écologique pour la collecte des biodéchets

Une solution innovante, performante et écologique pour la collecte des biodéchets Conteneur semi-enterré pour la collecte sélective en apport volontaire CONTENEUR HOMOLOGUÉ Une solution innovante, performante et écologique pour la collecte des biodéchets w w w. s i r m a t. f r Le tube

Plus en détail

Référence : Code de l environnement, notamment les articles L596-1 et suivants

Référence : Code de l environnement, notamment les articles L596-1 et suivants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-040778 Lyon, le 08/09/2014 Madame la Directrice du centre nucléaire de production d'électricité du Tricastin CNPE du Tricastin CS 40009 26131

Plus en détail

Guide. Total Performance. pour les condenseurs. Services aux producteurs d énergie

Guide. Total Performance. pour les condenseurs. Services aux producteurs d énergie Total Performance Guide pour les condenseurs Services aux producteurs d énergie La création d une industrie En 1923, Conco présentait le premier nettoyeur de tubes mécanique capable de nettoyer les tubes

Plus en détail

SET - Préparateur instantané ECS

SET - Préparateur instantané ECS SET-60-70-80-100-120 Module pour la préparation instantanée d eau chaude sanitaire avec structure autoportante Système complet plug and play pour le transfert de chaleur depuis un accumulateur thermique

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

4 ième FORUM EUROPEEN DE RADIOPROTECTIQUE DEMANTELEMENT DE LA CENTRALE PHENIX

4 ième FORUM EUROPEEN DE RADIOPROTECTIQUE DEMANTELEMENT DE LA CENTRALE PHENIX 4 ième FORUM EUROPEEN DE RADIOPROTECTIQUE DEMANTELEMENT DE LA CENTRALE PHENIX 1 Objectifs du projet de démantèlement Objectif principal : «Déclassement de l'inb 71, bâtiments assainis et vidés de tout

Plus en détail

Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion de déchets

Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion de déchets normandie / BEAUVAIS / REIMS Nettoyage Industriel Maintenance Industrielle Assainissement Gestion de déchets Des solutions industrielles performantes, des experts métier au cœur de vos projets. Ortec Environnement,

Plus en détail

Plus d efficacité pour vos échanges thermiques

Plus d efficacité pour vos échanges thermiques Plus d efficacité pour vos échanges thermiques Echangeur thermique à plaques jointées www.tranter.com Les échangeurs thermiques à plaques jointées Tranter propose la plus large gamme d échangeurs thermiques

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATEUR ET POUR LE SERVICE D ASSISTANCE TECHNIQUE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATEUR ET POUR LE SERVICE D ASSISTANCE TECHNIQUE Ballon solaire BPS 1000 SOL BPS 1500 SOL BPS 2000 SOL BPS 300 SOL BPS 00 SOL BPS 500 SOL INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATEUR ET POUR LE SERVICE D ASSISTANCE TECHNIQUE GAMME MODÈLE CODICE BPS 300 SOL 523000300

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition de l emploi Le titulaire de la spécialité gestion des pollutions et protection de l environnement de baccalauréat professionnel est un professionnel

Plus en détail

Le contexte législatif et réglementaire

Le contexte législatif et réglementaire Le contexte législatif et réglementaire En France, la réglementation ne prévoit pas d imposer de durée pour l autorisation d exploiter une INB : L article 29 (I) de la loi TSN dispose que la création de

Plus en détail

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186

DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 DIVISIONNAL SILICON FACILITY BATIMENT 186 1. Etat actuel de la situation - Cahier des charges et besoins utilisateurs prédéfinis - Parmi les différentes variantes techniques proposées, un concept a été

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés La solution à tous les besoins de transfert de chaleur L idée des échangeurs de chaleur spiralés n est pas nouvelle, mais Alfa Laval en a amélioré sa conception.

Plus en détail

Compact VERTICAL FLAT. Compact. Condenseur GCHC/GCVC pour HFC, CO 2. , propane Aéroréfrigérant GFHC/GFVC pour mélange eau/glycol et autres fluides

Compact VERTICAL FLAT. Compact. Condenseur GCHC/GCVC pour HFC, CO 2. , propane Aéroréfrigérant GFHC/GFVC pour mélange eau/glycol et autres fluides INFO FLAT Compact VERTICAL Compact Condenseur GCHC/GCVC pour HFC, CO 2, propane Aéroréfrigérant GFHC/GFVC pour mélange eau/glycol et autres fluides 4 400 kw Construction compacte, idéal pour le froid commercial

Plus en détail