Un projet mondial en PACA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un projet mondial en PACA"

Transcription

1 Un projet mondial en PACA Laurent Schmieder Responsable partie bâtiments, contribution européenne au projet Iter 1

2 PRÉSENTATION DE F4E L organisation de l Union Européenne pour le développement de l énergie de fusion F4E est un organisme public établi en 2007 pour une durée de 35 ans Siège : Barcelone, Espagne Bureaux : Cadarache, France Garching, Allemagne Effectif : 400 (dans l industrie, la science, ) Entreprises : plus de 3000 Budget: 6.6 milliards d euros quasi 6 milliards d euros pour la construction du projet ITER _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 2

3 QUELLE EST LA MISSION DE F4E? Développer la fusion au travers de 3 projets: F4E est responsable de la contribution européenne à ITER, le plus important projet mondial autour de l énergie F4E collabore avec le Japon sur plusieurs projets dans le domaine de fusion appelés Broader Approach F4E préparera un programme pour le développement de la prochaine génération de réacteurs de fusion de démonstration _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 3

4 POURQUOI INVESTIR DANS LA FUSION? L énergie de fusion apportera une contribution majeure au mix énergétique mondial F4E est engagé dans les projets majeurs sur le développement de la fusion en tant que source d énergie future ITER est le plus important projet autour de l énergie impliquant la moitié de la population mondiale La technologie de fusion offre de vastes opportunités à l industrie, les laboratoires de recherche et les PME _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 4

5 CONTRIBUTION EUROPÉENNE POUR LE TOKAMAK Toroidal Field Coil Nb 3 Sn, 18 coils Vacuum Vessel 9 sectors Central Solenoid Nb 3 Sn, 6 modules + Diagnostics Remote Handling Tritium Plant Pumping/Fuelling Power Supplies Person Blanket Module 421 modules Additional Heating IC, EC, NBI Inner Divertor 54 cassettes _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 5

6 CONTRIBUTION EUROPÉENNE 100 % DES BATIMENTS Juin 2010 futur site _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 6

7 ORGANISATION POUR LA CONSTRUCTION MAITRE D OUVRAGE MISE EN OEUVRE Contrôleur technique Construction ITER Organisation Coordonnateur Santé et Sécurité Experts internes et externes F4E Support F4E Maître d oeuvre Ingénieur FIDIC Ingénieur FIDIC Entreprise Entreprise Entreprise _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 7

8 1,5 MILLIARS D INVESTISSEMENTS Phase préparatoire: GTM / TB00: Réalisation des fondations antisismique du complexe Tokamak + réalisation du niveau B2 et fondations du Hall d assemblage COMSA / TB01: Préparation du site Phase initiale : COMSA / TB Alpha Réseaux et galleries autour du Tokamak complexe NKMNOELL REEL / TB02 Monte-charge et ponts roulants du Tokamak et Hall d assemblage VFR / TB03 Génie civil et finitions OMEGA + MW / TB04 Corps d état technique FERROVIAL / TB05 Conception et construction de bâts TB06 Fourniture et installation des équipements électrique extérieure Signature août 2014 FERROVIAL / TB07 Conception et construction de bassins froids et tours de refroidissement COMSA / TB08 Travaux d infrastructure Phase ultérieure: TB09 Bâtiments cellules chaudes Génie civil TB10 Corps d état technique TB11 Travaux de finitions tous bâtiments _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 8

9 TB03 GÉNIE CIVIL ET FINITIONS Contenu du contrat: Genie civil et second oeuvre Construction du complexe Tokamak et bâtiments annexes Dates Effectifs Métiers Niveau de qualification Mi 2014 à Fin 2018 ~ 1000 Coffreur Ferrailleur Maçon Grutier sans qualification CAP/BEP _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 9

10 TB04 INSTALLATIONS MÉCANIQUES ET ÉLECTRIQUES Contenu du contrat Corps d état technique (équipement mécanique, ventilation, électricité et équipement de levage) pour les bâtiments Tokamak, Hall d assemblage et bâtiments annexes incluant le design et la fabrication Dates Effectifs Métiers Niveau de qualification Mi 2015 Fin _SKEMA Business School - Sophia Antipolis ~ 1000 Installateur Electricien Tuyauteur Soudeur Plombier sans qualification CAP/BEP 10

11 TB05 DESIGN ET CONSTRUCTION Contenu du contrat Conception et construction des bâtiments 32, 33 et 38 Dates Effectifs Métiers Formations Fin 2014 Mi Coffreur Ferrailleur Maçon Grutier sans qualification ou CAP/BEP _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 11

12 TB07 DESIGN ET CONSTRUCTION DES BÂTIMENTS 64, 67, 68 AND 69 Contenu du contrat Bassin d eau froide et tours de refroidissement (67), local pompage (68), échangeur thermique (69) Dates Deb 2015 Deb 2018 Effectifs _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 12

13 TB08 TRAVAUX D INFRASTRUCTURE Contenu du contrat Clôtures et barrières Aménagement extérieur Assainissement (industriel, eaux de pluie et sanitaire) Routes et trottoirs Tranchées destinées aux services, pont de canalisation Eclairage Durée des travaux Nombre de travailleurs Fin ~ _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 13

14 PRÉVISIONS NOMBRE DE SALARIÉS Environ 18 millions d heures de travail sur site entre pour la construction IO Scientifique & Admin. F4E Construction IO Assemblage Total _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 14

15 97 ENTREPRISES TRAVAILLENT DEJA POUR F4E Sous traitants étrangers 13 Espagnols 3 Portugais 1 Allemand 1 Roumain _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 15

16 2500 TRAVAILLEURS SUR LE CHANTIER ITER DEPUIS nationalités / 70 % de français / 95 % d européen Français 69,2 % Espagnol 11,9 % Portugais 4,7 % Roumain 3,8 % Britannique 2,6 % Marocain 1,6% Algérien 1,5 % Tunisien 0,9 % Italien 0,7 % Allemand 0,6 % Turque 0,2 % Ukrainienne 0,2 % Guinéen 0,2 % Irlandaise 0,2 % Peruvien 0,2 % Americaine 0,1 % Polonais 0,1 % Belge 0,1 % _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 16

17 EXEMPLE DE REPARTITIONS PAR SOCIETE COMSA: Espagnol % de travailleurs par nationalité: 250 AMSA: Portugaise % de travailleurs par nationalité : 70 Espagnol 44,4 % Français 36,4 % Portugais 8 % Algérien 4,9 % Marocain 3,5 % Tunisien 1,4 % Turque 1 % Portugais 61,8 % Français 14,7 % Espagnol 11,8 % Guinéen 4,4 % Ukrainien 4,4 % Polonais 2,9 % GTM SUD: Française % de travailleurs par nationalité : 102 Français 80,6 % Algérien 7,8 % Marocain 4,9 % Tunisien 2,9 % Italien 1,9 % Portugais 1 % _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 17

18 STATUT DU SITE ITER Bâtiment d assemblage Siège d ITER Fosse du Tokamak Site aménagé Deux premiers bâtiments construits Radier du Tokamak Bâtiment de fabrication des aimants Réseaux profonds Zone entreprises _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 18

19 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Plateforme avril _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 19

20 _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 20

21 _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 21

22 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Complexe Tokamak : Réalisation du radier supérieur (B2 slab) engage construction _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 22

23 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Complexe Tokamak : Réalisation du radier supérieur (B2 slab) Coulage béton 15 plots au total engage construction _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 23

24 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Platines Des milliers de platines à installer engage construction _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 24

25 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Galleries du complexe Tokamak 4000 m3 de béton 1km de galeries 700 tonnes de ferraillage Durée des travaux : Nov Eté _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 25

26 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Zone entreprises _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 26

27 TRAVAUX A VENIR Hall d assemblage Dimensions du bâtiment : 60 m de haut; 97 m de long; 60 m de large Durée des travaux : Juillet déc _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 27

28 Suivez nous sur: _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 28

L énergie pour l emploi

L énergie pour l emploi L énergie pour l emploi Laurent Schmieder Responsable partie bâtiments, contribution européenne au projet Iter 1 PRÉSENTATION DE F4E L organisation de l Union Européenne pour le développement de l énergie

Plus en détail

Foire de Marseille 2010

Foire de Marseille 2010 Fusion for Energy Foire de Marseille 2010 M. Laurent Schmieder 29 Septembre 2010 (1) F4E Présentation Torres diagonal Siège à Barcelone 200 personnes Antenne F4E à Cadarache 20 personnes : Assistance technique

Plus en détail

UN PROJET MONDIAL EN PACA

UN PROJET MONDIAL EN PACA UN PROJET MONDIAL EN PACA Laurent Schmieder Chef de Projet partie bâtiments, contribution européenne au projet Iter Ecole Nationale Supérieure des Mines de Gardanne_17.02.2015 1 PRESENTATION DE F4E L organisation

Plus en détail

L accueil du projet ITER en France Jérôme Paméla, Directeur de l Agence ITER France

L accueil du projet ITER en France Jérôme Paméla, Directeur de l Agence ITER France JOURNEE DEDIEE AUX INDUSTRIELS ET AUX MEMBRES DU RESEAU A.P.I INTERESSES PAR ITER ET LE NUCLEAIRE CIVIL 1 Décembre 2010 L accueil du projet ITER en France Jérôme Paméla, Directeur de l Agence ITER France

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS ideol en chiffres Société anonyme créée en 2010 et basée à La Ciotat (13) 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 1SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Les défis de la fusion thermonucléaire

Les défis de la fusion thermonucléaire Les défis de la fusion thermonucléaire présenté par P. Monier-Garbet, Institut de Recherches sur la Fusion Magnétique CEA Cadarache, 13108 St Paul lez Durance Les Clermont-Ferrand, Milieux Extrêmes, 25/08/2014

Plus en détail

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL SIEGE SOCIAL Hamdallaye, Commune de Ratoma BP : 6070 Conakry (Guinée) Tél : +224 62 99 99 19 E-mail: info@centralfirm-btp.com Site web: www.centralfirm-btp.com www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil

Plus en détail

Les marchés 2014 du CEA Cadarache. Agnès WARCOLLIER Adjointe au Chef du Service Commercial

Les marchés 2014 du CEA Cadarache. Agnès WARCOLLIER Adjointe au Chef du Service Commercial Les marchés 2014 du CEA Cadarache Agnès WARCOLLIER Adjointe au Chef du Service Commercial CCI MARSEILLE PROVENCE 3 ème RDV BUSINESS DU NUCLEAIRE CIVIL 29 janvier 2014 ACTIVITÉS DU SC DE CADARACHE 2010-2013

Plus en détail

PRéSENTATION DE LA SOCIéTé

PRéSENTATION DE LA SOCIéTé PRéSENTATION DE LA SOCIéTé Créée en 2006, Lebanese Buildings Company (LBC) est une société libanaise de droit algérien spécialisée dans la réalisation Tous Corps d Etat de projets immobiliers. Forte de

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux Secteur résidentiel Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux À compter du 26 avril 2009 PU 90-40 (0904) SECTEUR résidentiel Taux de salaire en vigueur le 26 avril 2009 Métiers et

Plus en détail

La collaboration A-CEA CEA. 6 ÈMES RENCONTRES CEA-INDUSTRIES EN RÉGION PACA Les Technologies pour la FUSION

La collaboration A-CEA CEA. 6 ÈMES RENCONTRES CEA-INDUSTRIES EN RÉGION PACA Les Technologies pour la FUSION 6 ÈMES RENCONTRES CEA-INDUSTRIES EN RÉGION PACA Les Technologies pour la FUSION La collaboration A-CEA F4E Jean-Claude Cercassi Responsable Développement Commercial Fusion Nucléaire 30 Octobre 2014 Sommaire

Plus en détail

La thermographie : caméra de diagnostic thermique

La thermographie : caméra de diagnostic thermique Leader européen de la location de matériels, Loxam propose depuis plus de 40 ans de larges gammes de matériels pour répondre à tous types de travaux. Matériels de gros oeuvre ou outils de précision, engins

Plus en détail

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV Les Synergies d un Groupe Principales Références 21/02/2012 1 Maintenance Industrielle Division nucléaire 2 CONTRATS NATURE DU CONTRAT: Maintenance procédé CLIENT : MELOX NATURE DU CONTRAT: Ventilation

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES L ENGAGEMENT D UN GROUPE COOPÉRATIF ANIMER UN RÉSEAU EN INGÉNIERIE DU BÂTIMENT QUADRIPLUS GROUPE met à la disposition

Plus en détail

19 éoliennes construites par OSTWIND International

19 éoliennes construites par OSTWIND International Communiqué de Presse Lundi 14 février 2011 Un vent d écologie souffle sur la Communauté de Communes «des Deux Rivières» avec 19 éoliennes construites par OSTWIND International Levage d une pale d une éolienne

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault

1 000 maisons bois économes en énergie. P. Barritault 1 - La note de calcul RT 2005, un document pour l instruction 2 Le diagnostic de performance énergétique dans le neuf : Qui, Quoi, Comment? 3 Information sur la solution technique ST 2007-002 relative

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION : Bourse de l emploi Annonces internes : Direction Administration et Moyens Un Technicien Electricien Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé de la Maintenance en pompes) Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé

Plus en détail

BAC PRO «TECHNICIEN DU BATIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS-ŒUVRE»

BAC PRO «TECHNICIEN DU BATIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS-ŒUVRE» BAC PRO «TECHNICIEN DU BATIMENT : ORGANISATION ET REALISATION DU GROS-ŒUVRE» QU EST-CE QUE LE GROS-ŒUVRE? LA CONSTRUCTION D UN BÂTIMENT SE DIVISE EN 2 GRANDES PARTIES : LE GROS-OEUVRE La réalisation de

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

PLANS DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE & GAZ 2014-2024 ET STRATEGIE INDUSTRIELLE ASSOCIEE

PLANS DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE & GAZ 2014-2024 ET STRATEGIE INDUSTRIELLE ASSOCIEE PLANS DE DEVELOPPEMENT ELECTRICITE & GAZ 2014-2024 ET STRATEGIE INDUSTRIELLE ASSOCIEE 11 Sommaire Présentation de Sonelgaz et des paramètres clés du secteur de l électricité et de la Distribution du gaz

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio

Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio Cuzco II - 28042 Madrid Tél: +34 91 307 21 00 - Fax +34

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

L EPFL EN CHIFFRES 2013

L EPFL EN CHIFFRES 2013 L EPFL EN CHIFFRES 2013 population du campus Postformation 202 PhD 2058 PERSONNEL Collaborateurs administratifs 1062 Collaborateurs techniques 674 Total 13 377 Corps intermédiaire (exclus assistants) 1443

Plus en détail

AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA

AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA Page 1 AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON TEXTILE DE L UEMOA Axe 1 : Création et mise en place d un Fonds régional de promotion de la production et d incitation à la transformation locale

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT ET ANNEXES IBN SINA Projet de développement solidaire Avril 2014 CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU BATIMENTS ET ANNEXES IBN SINA La construction du

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

www.cegelec.com Rencontres d affaires nationales ITER Cegelec au service du projet ITER 7 et 8 décembre 2009, Aix en Provence

www.cegelec.com Rencontres d affaires nationales ITER Cegelec au service du projet ITER 7 et 8 décembre 2009, Aix en Provence Rencontres d affaires nationales ITER 7 et 8 décembre 2009, Aix en Provence Cegelec au service du projet ITER www.cegelec.com Cegelec 7 décembre 2009 p. 1 Sommaire Cegelec en Bref L Offre Cegelec pour

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

Projet de recherche énergétique international ITER

Projet de recherche énergétique international ITER Dossier de presse Projet de recherche énergétique international ITER Le plus gros contrat jamais signé depuis le démarrage d ITER remporté par Cofely Axima, Cofely Endel, Cofely Ineo et M+W Sommaire 1.

Plus en détail

Les français préfèrent la combinaison de plusieurs méthodes et l apprentissage en ligne plutôt que les cours de langue traditionnels

Les français préfèrent la combinaison de plusieurs méthodes et l apprentissage en ligne plutôt que les cours de langue traditionnels IE Business School et busuu.com publient le Baromètre des langues 2012, une étude sur l apprentissage des langues, s appuyant sur les données collectées auprès de 45000 personnes venant de 230 pays différents.

Plus en détail

Direction du travail

Direction du travail Direction du travail ATELIER-DEBAT La prévention des risques liés à la co-activité des entreprises extérieures et des entreprises utilisatrices Intervenants: Ingénieur Conseil Régional de la CRAMIF la

Plus en détail

JOUR 1-5 : Formation termes technique du bâtiment. JOUR 6-8 : Formation Diagnostic de Performance Energétique

JOUR 1-5 : Formation termes technique du bâtiment. JOUR 6-8 : Formation Diagnostic de Performance Energétique Objectif général Les deux Grenelles de l'environnement nous prouvent que l'état s intéresse de plus en plus à la consommation énergétique de l habitat. Pour établir un bilan du parc immobilier français,

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» 2014-231 / 4-7 du 15/04/2014 Pour toute question : Service Emploi

Plus en détail

TRANSALLIANCE, notre force de mobilisation au service de nos ambitions. Nb Salariés 4 000. Entrepôts 700 000

TRANSALLIANCE, notre force de mobilisation au service de nos ambitions. Nb Salariés 4 000. Entrepôts 700 000 TRANSALLIANCE, notre force de mobilisation au service de nos ambitions Chiffres d affaires en millions d euros 2011 570 Nb Salariés 4 000 Nb O.T. Ordres de Transport 1 800 000 Entrepôts 700 000 TRANSALLIANCE,

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

ITER. Bernard Bigot Director-General ITER Organization

ITER. Bernard Bigot Director-General ITER Organization ITER Bernard Bigot Director-General ITER Organization 1 / 191 / 19 Une phase nouvelle, une organisation renouvelée Nous sommes résolument entrés dans la phase de construction, de fabrication et de préparation

Plus en détail

Made in Germany Chez Hanlo, tous les produits et matériaux viennent de producteurs Allemands qui sont leaders dans leur secteur.

Made in Germany Chez Hanlo, tous les produits et matériaux viennent de producteurs Allemands qui sont leaders dans leur secteur. Qualité 53050 Label Autrichien de qualité 53050 Made in Germany Chez Hanlo, tous les produits et matériaux viennent de producteurs Allemands qui sont leaders dans leur secteur. Aménagement et technique

Plus en détail

LES METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIER EN CONSTANTE EVOLUTION TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE DANS TOUS LES DOMAINES HABITAT/TERTIAIRE ET INDUSTRIEL

LES METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIER EN CONSTANTE EVOLUTION TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE DANS TOUS LES DOMAINES HABITAT/TERTIAIRE ET INDUSTRIEL LES METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIER EN CONSTANTE EVOLUTION TECHNIQUE ET TECHNOLOGIQUE DANS TOUS LES DOMAINES HABITAT/TERTIAIRE ET INDUSTRIEL M. A. 01.2015 L ELECTROTECHNICIEN DOMAINE D INTERVENTION

Plus en détail

DPGF LES GRANGES DE LA BRASQUE. sous-total. sous-total. sous-total. sous-total

DPGF LES GRANGES DE LA BRASQUE. sous-total. sous-total. sous-total. sous-total DPGF LES GRANGES DE LA BRASQUE Coordonnées de l'entreprise : Date : Art DÉSIGNATION Unités Qtés Qtés Entrepris e Prix Unitaires.H.T..5. ETUDES D'EXECUTION ens 2. INSTALLATION DE CHANTIER ens 2.2 ALIMENTATION

Plus en détail

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP Les codes métiers BTP à renseigner dans les DADS-U CI-BTP dépendent de la convention collective du salarié et de la caisse CI-BTP destinataire. (1) Liste des codes à utiliser avec les conventions collectives

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

ITER ITER. et les recherches sur la fusion par confinement magnétique. Tore Supra / West JET. J J, table ronde 24 novembre 2012

ITER ITER. et les recherches sur la fusion par confinement magnétique. Tore Supra / West JET. J J, table ronde 24 novembre 2012 ITER et les recherches sur la fusion par confinement magnétique JET Tore Supra / West J J, table ronde 24 novembre 2012 ITER 1 ITER, enjeux et défis Démontrer la faisabilité et la sûrets reté de l él énergie

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014 Le programme de contrôles des fichiers DADSU CIBTP vérifie que les trois composantes : code convention collective code classification code Métier BTP sont concordantes en fonction : de la caisse auprès

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Excellent 1 er semestre en croissance de 18,9% et bonne visibilité sur l ensemble de l année

Excellent 1 er semestre en croissance de 18,9% et bonne visibilité sur l ensemble de l année Excellent 1 er semestre en croissance de 18,9% et bonne visibilité sur l ensemble de l année Chiffre d affaires du 1 er semestre : 374,3 M, en croissance de + 15,1% Bon déroulement du programme d acquisition

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants

Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants 07/07/2010 Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants La modernisation du système de comptage gaz : une attente forte de la part des clients D un côté,

Plus en détail

Comptabilité / Finance / Contrôle de Gestion. Optimiser La performance financière du Groupe

Comptabilité / Finance / Contrôle de Gestion. Optimiser La performance financière du Groupe Optimiser La performance financière du Groupe 1 - Comptable 2 - Contrôleur de gestion commercial ou opérationnel 3 - Contrôleur de gestion reporting 1 Comptable La fiabilité des chiffres comme priorité

Plus en détail

LGV Pékin Shanghai. ouverte depuis le 1er juillet 2011, avec un an d'avance sur le calendrier prévu

LGV Pékin Shanghai. ouverte depuis le 1er juillet 2011, avec un an d'avance sur le calendrier prévu LGV Pékin Shanghai ouverte depuis le 1er juillet 2011, avec un an d'avance sur le calendrier prévu 02-01-2012 Source : du Web un record mondial dans sa longueur de 1 318 kilomètres pour relier Pékin et

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Mohamed EL Haouari Directeur du Pôle des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique ADEREE Contexte et conjoncture nationale

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 8 bis du 23 octobre 2008 C2008-84 / Lettre du ministre de l économie, de l industrie et de l emploi du 12 septembre

Plus en détail

Les Energies Renouvelables Marèges le 13 Juin 2014

Les Energies Renouvelables Marèges le 13 Juin 2014 Les Energies Renouvelables Marèges le 13 Juin 2014 Sommaire Introduction Le groupe GDF SUEZ et les EnR (10 ) Les Energies Renouvelables L hydroélectricité : Shem (30 ) Le photovoltaïque : Compagnie du

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ. Casablanca le 22/01/2014

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ. Casablanca le 22/01/2014 PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Casablanca le 22/01/2014 Présentation de l Entreprise Activités principales : Solaire photovoltaïque, Pompage solaire, Mobiliers et éclairage solaires, Solaire thermique et Solaire

Plus en détail

Formation sur. Avis d appel à candidature

Formation sur. Avis d appel à candidature Formation sur "La mise en œuvre des produits d isolation thermique dans le cadre de l application de la règlementation thermique des bâtiments en Tunisie" Avis d appel à candidature Dans le cadre du développement

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40 SPECIFICITES TECHNIQUES Commande N MUR PREFER Dans un premier temps, merci de nous fournir toutes les coordonnées des différents corps de métiers présents sur votre chantier (électricien, maçon, peintre,

Plus en détail

Modularisation et individualisation des parcours de formation. Présentation du 23 juin 2010

Modularisation et individualisation des parcours de formation. Présentation du 23 juin 2010 Modularisation et individualisation des parcours de formation Présentation du 23 juin 2010 Une volonté politique Rendre effectif le droit à la formation tout au long de la vie Doter tout jeune d une qualification

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

Structure et perspectives des marchés de la métallerie

Structure et perspectives des marchés de la métallerie Structure et perspectives des marchés de la métallerie Données 2011 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2012 1/26 Sommaire Structure

Plus en détail

Index d encadrés. Bilan : l année méditerranéenne. 453 Med.2010 Index d encadrés

Index d encadrés. Bilan : l année méditerranéenne. 453 Med.2010 Index d encadrés Index d encadrés Bilan : l année méditerranéenne Politiques méditerranéennes Moyen-Orient Vers une communauté de l eau et de l énergie au Moyen-Orient........................ 208 La Turquie-Les Balkans

Plus en détail

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847

NCH. «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 NCH «Un Nouveau Concept pour l Habitat» «A New Concept for Home-building» BREVET N FR 05.10960 PCT/EP2006/067847 Le procédé constructif breveté NCH : Les éléments constructifs PRECIMUR NCH. 1/6 Présentation

Plus en détail

Eolien en mer: l expérience Siemens

Eolien en mer: l expérience Siemens Eolien en mer: l expérience Siemens Mai 2013 Confidentiel / Siemens Energy France Siemens Wind Power Leader mondial dans l éolien offshore > 20 ans d expérience en éolien offshore Parc installé : - 1.100

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Modulaire. Industrie. Devenez l'architecte de votre maison

Modulaire. Industrie. Devenez l'architecte de votre maison FranceBois Modulaire Industrie Devenez l'architecte de votre maison Bois France Modulaire Industrie Exigence Esthétisme Fiabilité Adaptabilité France Bois Modulaire Industrie réalise tous vos projets,

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris S. Lopez, V. Hamm le BRGM > le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service géologique national

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS Route du Camp d aviation Z.I. Sud Estuaire, 44320 Saint-Viaud - France www.container-habitable.fr Tel: +33 698 721 937 // +33 604 190 553 mail: contact@container-habitable.fr

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17. Sophie BAGAGEM Conseillère environnement

LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17. Sophie BAGAGEM Conseillère environnement LE PROGRAMME ARTISANAT ENERGIE 17 Sophie BAGAGEM Conseillère environnement Le contexte Toutes activités confondues en France, les émissions de gaz à effet de serre des entreprises artisanales sont estimées

Plus en détail

Conférence Nationale pour l Intégration 2010

Conférence Nationale pour l Intégration 2010 Conférence Nationale pour l Intégration 2010 Atelier Travailler au Luxembourg Paul Emering: Directeur de la Luxembourg School for Commerce (LSC) Programme: 1. Entrepreneurship 2. Offre de formation LSC

Plus en détail

Opération EDEL. La maîtrise des consommations et coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire

Opération EDEL. La maîtrise des consommations et coûts énergétiques. Energie Durable dans les Entreprises de la Loire Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire La maîtrise des consommations et coûts énergétiques Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu par EDEL : Contexte - acteurs

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 6 août 2014 M me Christine Lafrance Greffière du Comité permanent des finances Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 FINA@parl.gc.ca OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

Plus en détail

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir thermique à flamme hydraulique nucléaire gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers réseaux de transport électriques distribution

Plus en détail

Régime minceur pour cuisines énergivores

Régime minceur pour cuisines énergivores Régime minceur pour cuisines énergivores Intellinox inc. 2015 www.intellinox.com Mario Rousseau, M. Sc. Ing. - Président, Intellinox Technologies Alain Gagnon - Coordonnateur énergie, IBM Bromont Plan

Plus en détail