Un projet mondial en PACA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un projet mondial en PACA"

Transcription

1 Un projet mondial en PACA Laurent Schmieder Responsable partie bâtiments, contribution européenne au projet Iter 1

2 PRÉSENTATION DE F4E L organisation de l Union Européenne pour le développement de l énergie de fusion F4E est un organisme public établi en 2007 pour une durée de 35 ans Siège : Barcelone, Espagne Bureaux : Cadarache, France Garching, Allemagne Effectif : 400 (dans l industrie, la science, ) Entreprises : plus de 3000 Budget: 6.6 milliards d euros quasi 6 milliards d euros pour la construction du projet ITER _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 2

3 QUELLE EST LA MISSION DE F4E? Développer la fusion au travers de 3 projets: F4E est responsable de la contribution européenne à ITER, le plus important projet mondial autour de l énergie F4E collabore avec le Japon sur plusieurs projets dans le domaine de fusion appelés Broader Approach F4E préparera un programme pour le développement de la prochaine génération de réacteurs de fusion de démonstration _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 3

4 POURQUOI INVESTIR DANS LA FUSION? L énergie de fusion apportera une contribution majeure au mix énergétique mondial F4E est engagé dans les projets majeurs sur le développement de la fusion en tant que source d énergie future ITER est le plus important projet autour de l énergie impliquant la moitié de la population mondiale La technologie de fusion offre de vastes opportunités à l industrie, les laboratoires de recherche et les PME _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 4

5 CONTRIBUTION EUROPÉENNE POUR LE TOKAMAK Toroidal Field Coil Nb 3 Sn, 18 coils Vacuum Vessel 9 sectors Central Solenoid Nb 3 Sn, 6 modules + Diagnostics Remote Handling Tritium Plant Pumping/Fuelling Power Supplies Person Blanket Module 421 modules Additional Heating IC, EC, NBI Inner Divertor 54 cassettes _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 5

6 CONTRIBUTION EUROPÉENNE 100 % DES BATIMENTS Juin 2010 futur site _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 6

7 ORGANISATION POUR LA CONSTRUCTION MAITRE D OUVRAGE MISE EN OEUVRE Contrôleur technique Construction ITER Organisation Coordonnateur Santé et Sécurité Experts internes et externes F4E Support F4E Maître d oeuvre Ingénieur FIDIC Ingénieur FIDIC Entreprise Entreprise Entreprise _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 7

8 1,5 MILLIARS D INVESTISSEMENTS Phase préparatoire: GTM / TB00: Réalisation des fondations antisismique du complexe Tokamak + réalisation du niveau B2 et fondations du Hall d assemblage COMSA / TB01: Préparation du site Phase initiale : COMSA / TB Alpha Réseaux et galleries autour du Tokamak complexe NKMNOELL REEL / TB02 Monte-charge et ponts roulants du Tokamak et Hall d assemblage VFR / TB03 Génie civil et finitions OMEGA + MW / TB04 Corps d état technique FERROVIAL / TB05 Conception et construction de bâts TB06 Fourniture et installation des équipements électrique extérieure Signature août 2014 FERROVIAL / TB07 Conception et construction de bassins froids et tours de refroidissement COMSA / TB08 Travaux d infrastructure Phase ultérieure: TB09 Bâtiments cellules chaudes Génie civil TB10 Corps d état technique TB11 Travaux de finitions tous bâtiments _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 8

9 TB03 GÉNIE CIVIL ET FINITIONS Contenu du contrat: Genie civil et second oeuvre Construction du complexe Tokamak et bâtiments annexes Dates Effectifs Métiers Niveau de qualification Mi 2014 à Fin 2018 ~ 1000 Coffreur Ferrailleur Maçon Grutier sans qualification CAP/BEP _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 9

10 TB04 INSTALLATIONS MÉCANIQUES ET ÉLECTRIQUES Contenu du contrat Corps d état technique (équipement mécanique, ventilation, électricité et équipement de levage) pour les bâtiments Tokamak, Hall d assemblage et bâtiments annexes incluant le design et la fabrication Dates Effectifs Métiers Niveau de qualification Mi 2015 Fin _SKEMA Business School - Sophia Antipolis ~ 1000 Installateur Electricien Tuyauteur Soudeur Plombier sans qualification CAP/BEP 10

11 TB05 DESIGN ET CONSTRUCTION Contenu du contrat Conception et construction des bâtiments 32, 33 et 38 Dates Effectifs Métiers Formations Fin 2014 Mi Coffreur Ferrailleur Maçon Grutier sans qualification ou CAP/BEP _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 11

12 TB07 DESIGN ET CONSTRUCTION DES BÂTIMENTS 64, 67, 68 AND 69 Contenu du contrat Bassin d eau froide et tours de refroidissement (67), local pompage (68), échangeur thermique (69) Dates Deb 2015 Deb 2018 Effectifs _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 12

13 TB08 TRAVAUX D INFRASTRUCTURE Contenu du contrat Clôtures et barrières Aménagement extérieur Assainissement (industriel, eaux de pluie et sanitaire) Routes et trottoirs Tranchées destinées aux services, pont de canalisation Eclairage Durée des travaux Nombre de travailleurs Fin ~ _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 13

14 PRÉVISIONS NOMBRE DE SALARIÉS Environ 18 millions d heures de travail sur site entre pour la construction IO Scientifique & Admin. F4E Construction IO Assemblage Total _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 14

15 97 ENTREPRISES TRAVAILLENT DEJA POUR F4E Sous traitants étrangers 13 Espagnols 3 Portugais 1 Allemand 1 Roumain _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 15

16 2500 TRAVAILLEURS SUR LE CHANTIER ITER DEPUIS nationalités / 70 % de français / 95 % d européen Français 69,2 % Espagnol 11,9 % Portugais 4,7 % Roumain 3,8 % Britannique 2,6 % Marocain 1,6% Algérien 1,5 % Tunisien 0,9 % Italien 0,7 % Allemand 0,6 % Turque 0,2 % Ukrainienne 0,2 % Guinéen 0,2 % Irlandaise 0,2 % Peruvien 0,2 % Americaine 0,1 % Polonais 0,1 % Belge 0,1 % _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 16

17 EXEMPLE DE REPARTITIONS PAR SOCIETE COMSA: Espagnol % de travailleurs par nationalité: 250 AMSA: Portugaise % de travailleurs par nationalité : 70 Espagnol 44,4 % Français 36,4 % Portugais 8 % Algérien 4,9 % Marocain 3,5 % Tunisien 1,4 % Turque 1 % Portugais 61,8 % Français 14,7 % Espagnol 11,8 % Guinéen 4,4 % Ukrainien 4,4 % Polonais 2,9 % GTM SUD: Française % de travailleurs par nationalité : 102 Français 80,6 % Algérien 7,8 % Marocain 4,9 % Tunisien 2,9 % Italien 1,9 % Portugais 1 % _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 17

18 STATUT DU SITE ITER Bâtiment d assemblage Siège d ITER Fosse du Tokamak Site aménagé Deux premiers bâtiments construits Radier du Tokamak Bâtiment de fabrication des aimants Réseaux profonds Zone entreprises _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 18

19 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Plateforme avril _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 19

20 _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 20

21 _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 21

22 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Complexe Tokamak : Réalisation du radier supérieur (B2 slab) engage construction _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 22

23 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Complexe Tokamak : Réalisation du radier supérieur (B2 slab) Coulage béton 15 plots au total engage construction _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 23

24 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Platines Des milliers de platines à installer engage construction _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 24

25 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Galleries du complexe Tokamak 4000 m3 de béton 1km de galeries 700 tonnes de ferraillage Durée des travaux : Nov Eté _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 25

26 TRAVAUX RÉALISÉS ET EN COURS Zone entreprises _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 26

27 TRAVAUX A VENIR Hall d assemblage Dimensions du bâtiment : 60 m de haut; 97 m de long; 60 m de large Durée des travaux : Juillet déc _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 27

28 Suivez nous sur: _SKEMA Business School - Sophia Antipolis 28

ITER. Bernard Bigot Director-General ITER Organization

ITER. Bernard Bigot Director-General ITER Organization ITER Bernard Bigot Director-General ITER Organization 1 / 191 / 19 Une phase nouvelle, une organisation renouvelée Nous sommes résolument entrés dans la phase de construction, de fabrication et de préparation

Plus en détail

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1

Document propriété du CEA Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l autorisation de l émetteur CEA - Cadarache PAGE 1 PAGE 1 Cadarache : un centre au cœur de la région Préparer les réacteurs de demain Hautes-Alpes Soutenir le parc actuel Vaucluse Alpes-de-Haute-Provence Alpes-Maritimes Bouches-du-Rhône Cadarache Var Promouvoir

Plus en détail

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux Secteur résidentiel Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux À compter du 26 avril 2009 PU 90-40 (0904) SECTEUR résidentiel Taux de salaire en vigueur le 26 avril 2009 Métiers et

Plus en détail

Projet de recherche énergétique international ITER

Projet de recherche énergétique international ITER Dossier de presse Projet de recherche énergétique international ITER Le plus gros contrat jamais signé depuis le démarrage d ITER remporté par Cofely Axima, Cofely Endel, Cofely Ineo et M+W Sommaire 1.

Plus en détail

L accueil du projet ITER en France Jérôme Paméla, Directeur de l Agence ITER France

L accueil du projet ITER en France Jérôme Paméla, Directeur de l Agence ITER France JOURNEE DEDIEE AUX INDUSTRIELS ET AUX MEMBRES DU RESEAU A.P.I INTERESSES PAR ITER ET LE NUCLEAIRE CIVIL 1 Décembre 2010 L accueil du projet ITER en France Jérôme Paméla, Directeur de l Agence ITER France

Plus en détail

PRéSENTATION DE LA SOCIéTé

PRéSENTATION DE LA SOCIéTé PRéSENTATION DE LA SOCIéTé Créée en 2006, Lebanese Buildings Company (LBC) est une société libanaise de droit algérien spécialisée dans la réalisation Tous Corps d Etat de projets immobiliers. Forte de

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV

Les Synergies d un Groupe. Principales 21/02/2012. Références Groupe FOSELEV Les Synergies d un Groupe Principales Références 21/02/2012 1 Maintenance Industrielle Division nucléaire 2 CONTRATS NATURE DU CONTRAT: Maintenance procédé CLIENT : MELOX NATURE DU CONTRAT: Ventilation

Plus en détail

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP Les codes métiers BTP à renseigner dans les DADS-U CI-BTP dépendent de la convention collective du salarié et de la caisse CI-BTP destinataire. (1) Liste des codes à utiliser avec les conventions collectives

Plus en détail

Point d actualités du site AREVA Tricastin

Point d actualités du site AREVA Tricastin Point d actualités du site AREVA Tricastin Frédéric De Agostini Directeur d AREVA Tricastin CLIGEET du 21 juin 2012 Direction Tricastin Journée sécurité des chantiers du Tricastin Plus de 1200 participants

Plus en détail

Le nouvel Atelier Central

Le nouvel Atelier Central Luxembourg, le 11 mai 2015 Le nouvel Atelier Central Sa raison d être Pour les CFL, les dernières années étaient surtout marquées par le renouvellement de la majeure partie de notre parc de matériel roulant.

Plus en détail

ITER et la fusion. R. A. Pitts. ITER Organization, Plasma Operation Directorate, Cadarache, France

ITER et la fusion. R. A. Pitts. ITER Organization, Plasma Operation Directorate, Cadarache, France ITER et la fusion R. A. Pitts ITER Organization, Plasma Operation Directorate, Cadarache, France This report was prepared as an account of work by or for the ITER Organization. The Members of the Organization

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014 Le programme de contrôles des fichiers DADSU CIBTP vérifie que les trois composantes : code convention collective code classification code Métier BTP sont concordantes en fonction : de la caisse auprès

Plus en détail

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache

Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache COGEMA Mise en œuvre et suivi de l ISO 14001 sur l établissement COGEMA Cadarache Roger FANTON Chef des services QSSE Directeur Adjoint Journées SFRP, les 17 et 18 novembre 2005 COGEMA L'énergie, cœur

Plus en détail

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE Séminaire de Xavier GARBET pour le FIP 06/01/2009 Anthony Perret Michel Woné «La production d'énergie par fusion thermonucléaire contrôlée est un des grands défis scientifiques

Plus en détail

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La matière L atome Les isotopes Le plasma Plan de l exposé Réactions nucléaires La fission La fusion Le Tokamak

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS

ideol 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 4 PRIX REMPORTÉS ideol en chiffres Société anonyme créée en 2010 et basée à La Ciotat (13) 45 salariés (en avril 2015) disposant d une longue expérience dans l ingénierie offshore 3 brevets dont Damping Pool 1SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients!

Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Rejoignez une entreprise au service de 250 000 clients! Au service de Genève SIG est une entreprise publique suisse de distribution de services de proximité. Elle est au service de 250 000 clients sur

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES

ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES Version Décembre 2008 ETEL SA 2112 MOTIERS BÂTIMENT SYSTEME LES INSTALLATIONS DE PRODUCTION ET DE DISTRIBUTION DE CHALEUR ET DE FROID EN QUELQUES CHIFFRES LE BATIMENT Volume du bâtiment 27'100 m 3 Surface

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Groupe professionnel énergie de Centrale Nantes Intergroupe des centraliens de l énergie

Groupe professionnel énergie de Centrale Nantes Intergroupe des centraliens de l énergie Groupe professionnel énergie de Centrale Nantes Intergroupe des centraliens de l énergie Conférence du 19 mai 2006 rue Jean Goujon, 19h certitudes et incertitudes sur la fusion nucléaire - rôle d ITER

Plus en détail

Atelier ACTENA. La qualification des bureaux d études et la réalisation d un audit énergétique

Atelier ACTENA. La qualification des bureaux d études et la réalisation d un audit énergétique Présentation du 31 mars 2015 Atelier ACTENA Samuel CARRE Marc EGLIN La qualification des bureaux d études et la réalisation d un audit énergétique Sujets de la présentation Présentation QCS et CORETEC

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC

Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Monitoring et télésuivi de bâtiments BBC Pascal EUVRARD NEOL ENTREPRISE 5, rue du Levant ZI des Speyres 38450 VIF Tel : 04 76 73 02 72 Fax : 04 76 73 02 76 Mail : neolinfo@neol-energies.fr Web : www.neol-energies.fr

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION : Bourse de l emploi Annonces internes : Direction Administration et Moyens Un Technicien Electricien Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé de la Maintenance en pompes) Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an L uranium dans le monde 1 Demande et production d Uranium en Occident U naturel extrait / année 40.000 tonnes Consommation mondiale : 65.000 tonnes La différence est prise sur les stocks constitués dans

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

DOSSIER DE COMPÉTENCES Denis TAFFONNEAU Ingénieur électricien nucléaire & Chantiers

DOSSIER DE COMPÉTENCES Denis TAFFONNEAU Ingénieur électricien nucléaire & Chantiers www.skymon.info DOSSIER DE COMPÉTENCES Denis TAFFONNEAU Ingénieur électricien nucléaire & Chantiers SKYMON CONSULTING Ltd «Birchin Court» 20 Birchin Lane LONDON EC3V 9DJ Company n : 6437773 / VAT n : GB

Plus en détail

MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE

MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE LIÈGE-GUILLEMINS MODERNITE FERROVIAIRE & ARCHITECTURE CONTEMPORAINE 1 LIÈGE-GUILLEMINS, UNE GARE DU XXIème SIÈCLE Maîtres de l ouvrage : SNCB-Holding - INFRABEL Maître d oeuvre : Euro Liège TGV Ingénieur

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux En vigueur à compter du 29 avril 2012

taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux En vigueur à compter du 29 avril 2012 Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux En vigueur à compter du 29 avril 2012 Secteurs Résidentiel Institutionnel et commercial Industriel Génie civil et voirie Table des matières

Plus en détail

RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS EN EXAMENS PROFESSIONNELS ANNEES 2016-2017

RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS EN EXAMENS PROFESSIONNELS ANNEES 2016-2017 CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CORSE DU SUD 18 cours Napoléon -BP 60321 20178 AJACCIO Cedex 1 : 04.95.51.07.26 : 04.95.21.60.75 RECENSEMENT DES BESOINS PREVISIONNELS

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Une brève présentation du Projet Intégré

Une brève présentation du Projet Intégré ENGINEERING STUDIES and DEMONSTRATION of REPOSITORY DESIGNS VI ème PROGRAMME-CADRE de RECHERCHE et de FORMATION EURATOM de l UNION EUROPEENNE (2002-2006) Gestion des déchets radioactifs Une brève présentation

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE FLAMANVILLE 3

L EXPÉRIENCE DE FLAMANVILLE 3 ATELIER CONSTRUCTION L EXPÉRIENCE DE FLAMANVILLE 3 22 et 23 janvier 2012 CARACTÉRISTIQUES DU PROJET EPR FLAMANVILLE 3 3 I EDF I lorem ipsum I juin 2012 CARACTERISTIQUES DE L EPR Un réacteur de génération

Plus en détail

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher.

800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus. Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER. Finitions Scellements et calfeutrements Coulage plancher. 800_Pajol Cpt au 31-01-2011 inclus Complexe Sportif PAJOL SOLUTION RADIER BILAN MAIN D' ŒUVRE RECAP COD DESIGNATIONS Bud AVANCMT CREDIT DEPENSE ECART ACT 14 817,00 106,00 14 817,00 3,65% 541,45 570,00-28,55

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT APRÈS UNE CLASSE PRÉPARATOIRE ÉCONOMIQUE ET COMMERCIALE OU LITTÉRAIRE GRANDES ÉCOLES DE SEUL CONCOURS 2011 BEM Bordeaux Management School Euromed Management ICN Business School Nancy-Metz Reims Management

Plus en détail

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde

Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Green Mountain, certainement le datacenter le plus écologique au monde Implanté dans un ancien dépôt de munitions de l'otan au cœur de la montagne d un fjord norvégien, le datacenter de Green Mountain

Plus en détail

Modèle Béton Armé. Cahier d'exécution pour la construction de bâtiments scolaires à deux niveaux en béton armé et à toiture plate

Modèle Béton Armé. Cahier d'exécution pour la construction de bâtiments scolaires à deux niveaux en béton armé et à toiture plate Modèle Béton Armé Cahier d'exécution pour la construction de bâtiments scolaires à deux niveaux en béton armé et à toiture plate Cahier 1 INTRODUCTION Port-au-Prince, octobre 2012 Mise-à-jour mars 2013

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE LA SOCIÉTÉ CR TECHNOLOGY SYSTEMS S.p.A. POSSEDE DES FILIALES EN ITALIE, CUBA, LIBYE,TUNISIE,CÖTE D IVOIRE Présentation de l'entreprise 2 www.crtsgroup.com LA SOCIÉTÉ CRTS GROUP

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées DIRECTIVES POUR LE RACCORDEMENT DES CANALISATIONS PRIVEES SUR LES COLLECTEURS COMMUNAUX EN COMPLEMENT DU REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EGOUTS

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

L acquisition et le traitement de données

L acquisition et le traitement de données Mesures pour la fusion contrôlée et le projet ITER L acquisition et le traitement de données Avec la participation de : Didier Elbèze, CEA / Cadarache S. Balme, Y. Buravand, B. Guillerminet, S. Hacquin,

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Présentation du programme de. Henri Gaudier-Brzeska. Jean-Marc Rousseau, Conseiller Régional Adelgund Witte, architecte atelier awi

Présentation du programme de. Henri Gaudier-Brzeska. Jean-Marc Rousseau, Conseiller Régional Adelgund Witte, architecte atelier awi Présentation du programme de restructuration du lycée Henri Gaudier-Brzeska Jean-Marc Rousseau, Conseiller Régional Adelgund Witte, architecte atelier awi MAISON PASSIVE HALLE BOIS Réalisation des locaux

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS!

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS! Une publication de l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 45 NUMÉRO SPÉCIAL JANVIER 204 SPÉCIAL PAIE Sommaire Service

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

(Du 20 septembre 2006)

(Du 20 septembre 2006) SPORTS 06-018 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit relative à la construction d une nouvelle chaufferie et l installation d une pompe à chaleur aux piscines du

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Modulaire. Industrie. Devenez l'architecte de votre maison

Modulaire. Industrie. Devenez l'architecte de votre maison FranceBois Modulaire Industrie Devenez l'architecte de votre maison Bois France Modulaire Industrie Exigence Esthétisme Fiabilité Adaptabilité France Bois Modulaire Industrie réalise tous vos projets,

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER HOTEL D ENTREPRISES 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) ET 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER PARC D ACTIVITES DES 6 MARIANNE ESCAUDAIN (59) Zone Franche Urbaine Permis de construire obtenu le 10 avril

Plus en détail

RAPPORT DE L ARCHITECTE

RAPPORT DE L ARCHITECTE REPUBLIQUE TUNISIENNE GOUVERNORAT DE NABEUL COMMUNE DE HAMMAMET ETAT DES LIEUX DU LOTISSEMENT «DIAR HAMMAMET» PROMOTEUR : SYNDIC CITE «DIAR HAMMAMET» RAPPORT DE L ARCHITECTE MARS 2012 1/14 SOMMAIRE PRESENTATION

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR

Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES URBANISTIQUES, ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT SOCIAL (TEL QUE DEFINI PAR LES ARTICLES 92(I-28 ) ET

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

Les installations de production de froid

Les installations de production de froid 44 COORDONNÉ PAR JEAN LANNAUD ET FRANCK BÉNASSIS CVC N 850 NOV./DÉC. 2007 Une puissance supplémentaire Réseau urbain de climatisation de Paris Les stockages d énergie frigorifiques Une souplesse de réaction

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF.

Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. Le marché du démantèlement des installations nucléaires d EDF. ITER & nucléaire civil 2012 Saint-Etienne, le 30 novembre 2012 Rhône 9 réacteurs en déconstruction en France 1 réacteur à eau pressurisée

Plus en détail

Des profils pour vous aider à recruter (1/6)

Des profils pour vous aider à recruter (1/6) Retrouvez cette circulaire sur www.btp13.com à partir du Des profils pour vous aider à recruter (1/6) (ci-après liste de candidats motivés) Vous recherchez du personnel? Transmettez-nous votre offre d'emploi,

Plus en détail

REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014. Filière technique. Ingénierie, gestion technique et architecture. Infrastructures et réseaux

REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014. Filière technique. Ingénierie, gestion technique et architecture. Infrastructures et réseaux LISTE DES CONCOURS DE L INTERREGION GRAND OUEST 2015 2016 OUVERTS AU RECENSEMENT SUR INTERNET REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014 Ingénieur Territorial (Catégorie A) Début des épreuves le

Plus en détail

FORMATIONS. septembre à décembre 2014. Chefs d entreprise, Conjoints collaborateurs, Salariés... des entreprises artisanales

FORMATIONS. septembre à décembre 2014. Chefs d entreprise, Conjoints collaborateurs, Salariés... des entreprises artisanales FORMATIONS septembre à décembre 2014 Formations RGE : Reconnu Garant Environnement Formations en gestion, conduite de chantier Formations techniques Formations réglementaires Formations prévention des

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : OTIS S.A.S. Code NAF : 4329B Code SIREN : 521 07 800 Numéro de SIRET : 542107800 Nombre de salariés : 5 027 Adresse : 3 place de La Pyramide

Plus en détail

Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes

Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes Collège international Noisy Le Grand Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes Bilan année 1 2012-2013 Avec la classe de 6 ème de Mme Canale 1. 20 déc. 12 Phasage

Plus en détail

Assemblée Générale du 1Juillet 2010

Assemblée Générale du 1Juillet 2010 Assemblée Générale du 1Juillet 2010 Sommaire Etat de l ac*vité du GEIQ IDF 2009 Axes développés 1 Equipe GEIQ IDF Chargée missions Chargée missions Chargée mission Handicap Aidecomptable Direc*on RAC Aidecomptable

Plus en détail

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT TREMPLIN 1 APRÈS UN BAC +2 TREMPLIN 2 APRÈS UN BAC +3 GRANDES ÉCOLES DE SEUL CONCOURS 2011 Tremplin 1 Tremplin 2 BEM Bordeaux Management School Euromed Management ICN Business School Nancy-Metz Reims Management

Plus en détail

le partenaire expert du travail temporaire dans les secteurs de la construction, de la production et de l isolation industrielle

le partenaire expert du travail temporaire dans les secteurs de la construction, de la production et de l isolation industrielle le partenaire expert du travail temporaire dans les secteurs de la construction, de la production et de l isolation industrielle Notre personnel FERRAILLEUR maîtrisant la lecture de plans assembleur d

Plus en détail