Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé"

Transcription

1 Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de salariés, soit 4,6% des effectifs de l industrie française u Un emploi indirect de plus de personnes u Plus de 75 milliards d euros de chiffre d affaires en France u Un des plus importants outils de production d Europe, comptant plus de salariés u Les effectifs des industries de santé ont crû de 62% alors que l emploi a chuté de 41% dans l industrie manufacturière française entre 1975 et LA FRANCE : u L un des principaux marchés mondiaux pour les industries de santé u Leader mondial du vaccin u 5 ème acteur mondial et 3 ème acteur européen des technologies et dispositifs médicaux, en termes de chiffre d affaires u 1 er acteur européen du médicament vétérinaire, en termes de chiffre d affaires (2,2M dont 1,4M à l export) et d effectifs (6 600 salariés) u Présence de champions nationaux parmi les leaders mondiaux

2 les industries de santé, des secteurs diversifiés et un maillage régional les industries de santé rassemblent des acteurs ayant Pour objectif commun la Prévention, le diagnostic, la compensation du handicap et le traitement des Pathologies Dispositif médical 18% Optique 3% Autres 8% Principes actifs 4% LE POIDS DES DIFFéRENTS SECTEURS DES PRODUITS DE SANTé Diagnostic in vitro 6% Médicaments vétérinaires 3% biotech 6% Médicaments à usage humain 52% 9 régions majeures et un tissu dense de Pmi u Plus de 900 entreprises représentant plus de 1500 sites ou établissements u Plus de 400 usines IMPLANTATION DES INDUSTRIES DE SANTé nombre de sites France NOMbRE DE SITES PAR RéGION De 0 à 10 De 10 à 25 De 25 à 50 De 50 à 100 De 100 à de 500 Source : FEFIS - Livre blanc 1

3 des emplois au service de l innovation et de la santé des PoPulations des salariés très Qualifiés et formés u Des industries qui ont intégré toute la chaîne de valeur : recherche et développement, production, commercialisation RéPARTITION DES EFFECTIFS PAR FAMILLE DE MéTIERS Autres 8% Transverses 18% R&D 14% u Des atouts pour l innovation et l économie : des effectifs de recherche et développement et de production importants u Des salariés très qualifi és : 55% ont un niveau de formation initiale à bac +2 et plus contre 28% dans les autres industries (et 78% bac et + contre 44% dans les autres industries) u Près de 40% de «techniciens et agents de maîtrise» et plus de 30% de «cadres» Commercialisation 30% RéPARTITION DES SALARIéS PAR CSP Ouvriers Employés Production 36% Total Industries Industries santé u Un investissement fort dans la formation des salariés de 3,5% de la masse salariale en moyenne chaque année, soit 20% de plus que les autres industries en France Techniciens, prof. inter. Cadres 0% 10% 20% 30% 40% 50% une PoPulation féminisée et Peu Âgée RéPARTITION DES EFFECTIFS SELON LE SEXE RéPARTITION DES EFFECTIFS PAR ÂGE 55 ans 10% 8% Hommes 47% Femmes 53% 50 à 54 ans 26 à 54 ans 16% 25% 56% 67% < 26 ans 9% 9% 2

4 zoom sur les deux plus Les dispositifs médicaux, un secteur au croisement de multiples disciplines, composé en majorité de PME Les dispositifs médicaux se situent au croisement de multiples disciplines que sont la mécanique, l'électronique, l'informatique, la biologie, la chimie, la physique ; elle fait appel à une large palette de métiers (dont des métiers de main d œuvre), stimulant la création d'emplois à valeur ajoutée et les échanges de compétences dans la région et entre les régions. u Un marché estimé à 19,3 milliards d euros en 2011 u 650 sites de dispositifs médicaux implantés en France u emplois en 2011 (hors optique, dentaire ) u 94% d entreprises avec moins de 250 employés u 14% d effectifs en recherche et développement u Plus de la moitié des premières médicales mondiales des cinquante dernières années en France sont à relier à un dispositif médical (cf. jubilé des CHU de France, 2008) u Une position forte dans plusieurs secteurs et notamment dans la filière des implants orthopédiques en France : Près de emplois Un tiers de la production mondiale (dont 65 % est exportée) u 80% des sites et des effectifs sur le territoire sur des activités «high ou medium tech». u Le ministère de l industrie dans un Rapport PIPAME rendu en juin 2011, couvrant un champ d activité plus large que le CEP des industries de santé, a mentionné les données suivantes : emplois pour l ensemble du secteur (dispositifs médicaux, DMDIV, optique, dentaire...) fabricants implantés en France 820 entreprises avec une activité de R&D et/ou de production L'ensemble des technologies médicales, partout en France, ont un rôle structurant dans l offre de soins en contribuant à la révolution des pratiques, qui vont permettre de réduire le temps d'hospitalisation et d'accélérer la reprise de l'activité, de faciliter le maintien des patients à leur domicile ou d'améliorer leurs capacités fonctionnelles, etc. 3

5 gros secteurs de la filière L industrie du médicament humain, un fleuron de l industrie française u personnes en 2011 auxquelles s ajoutent salariés dans les filières des biotechnologies santé u 300 entreprises en France et un tissu de 224 sites de production couvrant l ensemble des technologies u 51 milliards d euros de chiffre d affaires en 2011, dont 45 % à l exportation u 5 milliards d euros par an consacrés à la recherche de nouveaux médicaments u 3 ème producteur européen de médicaments (25 milliards d euros) u 4 ème excédent commercial de la France (+7 milliards d euros) u salariés en alternance en 2011 (contrats d apprentissage et professionnalisation) u Un taux d emploi des travailleurs handicapés en progression : 1,69% en 2009, 2,14% en 2010 et 2,36% en 2011, soit une augmentation de 39% u 2 ème investisseur de la recherche privée en France u 2 ème secteur exportateur français : 24 milliards d euros u Une amélioration de l emploi des seniors (salariés de 50 ans et plus), qui représentent 22,4% des effectifs en 2011 (20,6% en 2010) u Un secteur en mutation structurelle forte, qui résiste malgré la crise mondiale u 7,5 à 8 milliards de boîtes de médicaments produites par an en France 4

6 une dynamique de recrutement : exemple du médicament à usage humain une reprise des recrutements en 2011, malgré une légère diminution des effectifs du secteur u personnes recrutées, majoritairement en production, et une part d embauches soutenues en recherche et développement (+10,8% par rapport à 2010) u Une part importante de cadres (43%) et de jeunes dans les recrutements (les salariés âgés de moins de 36 ans représentent 58,8% des recrutements en 2011) RECRUTEMENTS PAR FAMILLE Transverses 20% R&D 13% u Les seniors (salariés de 50 ans) représentent 7,7% des recrutements du secteur en 2011, contre 6% en 2010 RECRUTEMENTS PAR ÂGE 39,6% Commercialisation 22% Production 45% 26,4% 19,2% u Une progression des recrutements de 2009 à 2010 dans toutes les principales régions d implantation du secteur 12,7% 2,1% moins de 26 ans de 26 à 35 ans de 36 à 45 ans de 46 à 55 ans plus de 56 ans Rang en nombre de recrutements Régions évolution des recrutements 2010/ île de France 31,2% 2 Nord-Pas-de-Calais 3,1% 3 Rhône-Alpes 16,3% 4 Centre 22,7% 5 Normandie(s) 21,1% 6 PACA 8,3% 7 Aquitaine 130,8% 8 Alsace 39,4% 9 Midi-Pyrénées 37,5% u 141 recrutements effectués de travailleurs handicapés en 2011 versus 124 recrutements en

7 une MUTATION DE LA FILIère conduisant à la transformation des métiers et des difficultés de recrutement Les entreprises de la filière connaissent des difficultés de recrutement sur plusieurs métiers : u Pilotes de procédés de production u Responsables production (pharmaciens, ingénieurs) u Techniciens de maintenance/sav u Assureurs qualité u Chargés/responsables des affaires réglementaires Les métiers des industries de santé se transforment dans l ensemble des familles professionnelles : u Recherche et développement : Les métiers évoluent d un modèle construit sur des activités relativement cloisonnées et séquentielles vers un modèle systémique fondé sur l imbrication des compétences et soumis à l obligation de résultat. u production : Les métiers passent d un modèle prioritairement orienté vers la qualité du produit vers un modèle intégrant également comme priorité la performance industrielle et la maîtrise des coûts. u commercialisation : Les métiers évoluent d un modèle prioritairement orienté vers la promotion/vente du produit vers un modèle prenant mieux en compte la complexité du système médico-économique et médico-technique dans les territoires. Des métiers en émergence : u Bio-informaticien u Ingénieur en nanotechnologies u Responsable de partenariats recherche u Coordinateur amélioration continue u Responsable de l accès au marché u Responsable des études épidémiologiques u Responsable régional institutionnel u Responsable associations de patients u Responsable nouveaux media u Responsable éthique/déontologie/conformité (compliance) 6

8 Les industries de santé, un poids significatif dans l économie française Les industries de santé sont un partenaire incontournable des états pour anticiper et apporter des réponses en matière de protection, de prévention, de diagnostic, de compensation du handicap, de traitement et d amélioration quotidienne des conditions de vie des utilisateurs des produits de santé. à ce titre, les industries de santé jouent un rôle essentiel pour la santé publique. Les industries de santé, au même titre que l aéronautique, le spatial ou le luxe, constituent une filière d activité solide pour une politique de maintien de l industrialisation de la France. Elles constituent, depuis plusieurs décennies, un avantage comparatif majeur pour l économie française. Leur poids dans le tissu industriel national est plus élevé que dans les autres économies européennes de taille comparable. Les industries de santé présentent en outre un potentiel élevé de transformation et de dynamisation de leur environnement économique. Avec le vieillissement de la population dans les pays développés et l enrichissement de celle des pays émergents, la demande de solutions de santé progressera plus vite que la croissance mondiale, confortant l importance pour la France de disposer d un tissu productif dans ce domaine en expansion. Les dispositifs de soutien de la France à la recherche et à la formation : u Mise en place d outils de financement de l innovation (Investissement d avenir, Crédit d impôt recherche, OSEO, ) u Présence de Pôles de compétitivité en santé u Création d organismes de transfert d innovation (SATT, INSERM Transfert ) u Renforcement de la recherche au sein des universités et via les IHU u Création récente d alliances en recherche favorisant les échanges entre universités, unités de recherche et industriels (ARIIS, AVIESAN, )

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT

L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT L APPAREIL EXPORTATEUR AUVERGNAT Des gisements de progrès Avril 2011 LES CONSTATS Les PME auvergnates n exportent pas assez : 2% des entreprises contre 3% au niveau national à l origine que d un tiers

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé Plan industriel Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé André-Michel Ballester, Directeur général, Sorin Group, Sacha Loiseau, Fondateur et Directeur-Général, Mauna Kea Technologies Les rencontres

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Audition Emplois Vacants. 09 avril 2013

Audition Emplois Vacants. 09 avril 2013 Audition Emplois Vacants 09 avril 2013 Emploi dans le secteur : notions essentielles 1/2 Au moins 330 000 salariés dans le secteur Au moins 100 000 offres d emplois diffusées depuis 2010* Au moins 15%

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Le bilan des pôles de compétitivité en santé. vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation

Le bilan des pôles de compétitivité en santé. vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation Le bilan des pôles de compétitivité en santé vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation C Chamoux Le ministère de la santé s est organisé pour être un acteur des politiques

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

CHIFFRES PHARMA 2014. L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance. Les chiffres-clés

CHIFFRES PHARMA 2014. L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance. Les chiffres-clés CHIFFRES PHARMA 214 L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance Les chiffres-clés Editeur responsable : Catherine Rutten, pharma.be, Association générale de l industrie pharmaceutique

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi

Conseil d Orientation pour l Emploi Conseil d Orientation pour l Emploi Filière Navale Emplois Compétences Aspects généraux les emplois vacants 26 Mars 2013 Périmètre de la filière des industries navales et maritimes Activités navales au

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Accord salarial 2008

Accord salarial 2008 Accord salarial 2008 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la convention collective de la Banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés à trois reprises,

Plus en détail

Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement

Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement Données chiffrées Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement (Enquête réalisée en juillet 2010) Forum des métiers de la Banque Clermont-Ferrand 16 novembre 2010 1 Les entreprises bancaires :

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

CONFERENCE l SYNTEC NUMERIQUE UPS Toulouse 17 juin 2011 Michel Corbarieu

CONFERENCE l SYNTEC NUMERIQUE UPS Toulouse 17 juin 2011 Michel Corbarieu CONFERENCE l SYNTEC NUMERIQUE UPS Toulouse 17 juin 2011 Michel Corbarieu 01/04/2011 LE NUMÉRIQUE, UNE INDUSTRIE D INNOVATION ET CRÉATRICE D EMPLOI Des entreprises aux modèles économiques riches et innovants

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

1. Cadrage général. 2. Bilan social 2007-2012. 3. Enseignement supérieur

1. Cadrage général. 2. Bilan social 2007-2012. 3. Enseignement supérieur Budget 2012 4 1. Cadrage général 2. Bilan social 2007-2012 3. Enseignement supérieur 4. Recherche + 214 M pour la recherche Les organismes de recherche La recherche sur projet CIR : perspectives 2010-2011

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural vous accompagner La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural www.msa.fr Qui est la MSA? Trois lettres pour dire Mutualité sociale agricole. La MSA, ce sont 17 000 hommes et femmes qui

Plus en détail

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international / SEPTEMBRE 2015 Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international ENSEMBLE A L INTERNATIONAL Les industries agroalimentaires exportent 43,4 Milliards d euros soit 27% du chiffre

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014 Méthodologie 616 start-up créées depuis 2007, dont 548 en activité Tous secteurs des cleantech : énergies renouvelables, efficacité énergétique, écomobilité, chimie verte 92 start-up ont répondu à un questionnaire

Plus en détail

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015 25 ans d AQTion terrain ÉVOLUTION ET TENDANCES DE L INDUSTRIE 132 000 emplois 35 milliards $ de chiffre d affaire 5 milliards $ exportations* *Clientèle visée par

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE Le Groupe Gaz de France Une ambition : être un leader de l énergie en Europe Une stratégie : développer ses activités sur l ensemble

Plus en détail

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique Synthèse En forte baisse jusqu au milieu des années 1990, le nombre d ouvriers non qualifiés de l électricité et de l électronique s est

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC L emploi L emploi est une forme d insertion sociale, un levier qui permet l amélioration des conditions de vie. L emploi est un paramètre révélateur dans l évaluation

Plus en détail

GUIDE DE L IDENTITÉ APPRENTISSAGE 2014

GUIDE DE L IDENTITÉ APPRENTISSAGE 2014 & GUIDE DE L IDENTITÉ APPRENTISSAGE 2014 LOGO LOGO ET SIGNATURE LOGO ET URL DU SITE PAGE TWITTER LE LOGO DOIT TOUJOURS ÊTRE SUR FOND BLANC (OU GRIS TRÈS CLAIR / NOIR 5%), DANS UN CARTOUCHE OU UN BANDEAU.

Plus en détail

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Paris, le 25 février 2014 Innovation Capital, société de capital investissement fondée

Plus en détail

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN 2012 ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN ACHAT PUBLIC MODULE A RENFORCER LA STRATÉGIE ACHAT DE SON ÉTABLISSEMENT : ATOUTS ET CLÉS DE SUCCÈS MODULE A RENFORCER

Plus en détail

Rôle des PME dans l économie ivoirienne

Rôle des PME dans l économie ivoirienne MINISTÈRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION DISCIPLINE - TRAVAIL Rôle des PME dans l économie ivoirienne Présenté par Monsieur Jean-Louis BILLON Ministre

Plus en détail

Fédérateur de compétences

Fédérateur de compétences www.uimmauvergne.org L UIMM D AUVERGNE Fédérateur de compétences REPRÉSENTER I DÉFENDRE I ACCOMPAGNER LA MÉTALLURGIE EN AUVERGNE Les Chiffres clés Entreprises salariés Reṕartition des effectifs Source

Plus en détail

population. elle et le sexe 2011).

population. elle et le sexe 2011). Diagnostic de la branche professionnelle du régime général de Sécuritéé sociale En application des articles L.5121 10 et D.5121 27 du Code du travail, un diagnostic sur l emploi des jeunes et des seniorss

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

La recherche au Maroc

La recherche au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières La recherche au Maroc Octobre 1997 Document de travail n 23 La recherche au Maroc Octobre 1997 2 1- Etat des lieux Les dépenses en matière

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

Les indicateurs du développement durable

Les indicateurs du développement durable Les indicateurs du développement durable (extraits de la première édition) Préambule L Association française de l assurance a publié en janvier 2009 sa Charte du développement durable, formalisant ainsi

Plus en détail

DISPOSITIFS MEDICAUX CHIFFRES CLEFS. Pr J LAMSAOURI PLAN

DISPOSITIFS MEDICAUX CHIFFRES CLEFS. Pr J LAMSAOURI PLAN DISPOSITIFS MEDICAUX CHIFFRES CLEFS 28/01/201 11 Pr J LAMSAOURI 1 PLAN 1. généralités 2. Place du secteur dans l économie mondiale et européenne 3. qu en est-il au Maroc? 4. conclusion 2 1 Introduction:

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 L innovation en Guyane Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 Sommaire 1ère Partie Présentation de l enquête Community Innovation Survey (CIS) 2012 2ème Partie Les

Plus en détail

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir thermique à flamme hydraulique nucléaire gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers réseaux de transport électriques distribution

Plus en détail

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconférence est un nouveau moyen de communication de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent organiser des réunions

Plus en détail

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE

SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE SANOFI, UNE ENTREPRISE STRATÉGIQUE AU CARREFOUR DES ENJEUX DE COMPÉTITIVITÉ EN FRANCE Engagé dans une compétition internationale, Sanofi a fait le choix de la France pour y baser ses principales activités

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST

LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST LE CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS EN AQUITAINE ET DANS LE GRAND SUD-OUEST Simon Ruchaud, Économiste, AFIC Alexandra Audouard, Senior Manager, MAZARS Bordeaux Marc Brière, Président de la Commission Action

Plus en détail

Commission nationale des services. «La chaîne logistique, gisement de performance de l économie française» Caroline MONDON

Commission nationale des services. «La chaîne logistique, gisement de performance de l économie française» Caroline MONDON Commission nationale des services «La chaîne logistique, gisement de performance de l économie française» Caroline MONDON Une gestion maîtris trisée de la chaîne logistique : de quoi s agit agit-il il?

Plus en détail

1. Activité 2014 p.3. 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi en 2014 et 2015 p.10

1. Activité 2014 p.3. 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi en 2014 et 2015 p.10 1 Sommaire : 1. Activité 2014 p.3 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi en 2014 et 2015 p.10 2.1 Actualités RH - Témoignages, retours d expérience et chiffres clés (site internet de l

Plus en détail

La Coordination régionale

La Coordination régionale La Coordination régionale La coordination régionale Normandie a pour mission de mutualiser certains outils afin de permettre aux plateformes d uniformiser ou d améliorer leurs pratiques. Aujourd hui, la

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE CABINET DU PRÉFET Pôle de la communication interministérielle Strasbourg, le 1 er avril 2016 COMMUNIQUE DE PRESSE PACTE DE RESPONSABILITE Entrée en vigueur de la deuxième tranche le 1 er avril 2016 Stéphane

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Le cahier mensuel des Emplois d Avenir Missions Locales d Alsace Octobre 2014

Le cahier mensuel des Emplois d Avenir Missions Locales d Alsace Octobre 2014 Le cahier mensuel des Emplois d Avenir Missions Locales d Alsace Octobre 2014 Une production de l URML Alsace Données issues de Parcours 3 Les jeunes salariés en Emploi d Avenir 3 287 contrats signés*,

Plus en détail

Constats et perspectives des industries et technologies de santé en France

Constats et perspectives des industries et technologies de santé en France Constats et perspectives des industries et technologies de santé en France Daniel VASMANT Praticien attaché à l hôpital d enfant Armand Trousseau (PARIS) Responsable de programme à l Agence Nationale pour

Plus en détail

Etude GPEC de la filière nucléaire en Bourgogne 2011/2012

Etude GPEC de la filière nucléaire en Bourgogne 2011/2012 Etude GPEC de la filière nucléaire en Bourgogne 2011/2012 septembre 2012 LES OBJECTIFS DE CETTE ETUDE La filière nucléaire a la volonté de reconduire une étude GPEC pour avoir une visibilité sur l état

Plus en détail

Programme des Investissements d Avenir (PIA) Mesure relative au Renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques

Programme des Investissements d Avenir (PIA) Mesure relative au Renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques Programme des Investissements d Avenir (PIA) Mesure relative au Renforcement de la compétitivité des PMI et des filières industrielles stratégiques Appel à projets «filières industrielles» - Notice simplifiée

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

Pourquoi cet événement? Nos objectifs

Pourquoi cet événement? Nos objectifs Pourquoi cet événement? Nos objectifs Créer un rendez-vous IT majeur zone «grand sud» Mettre en place une véritable plateforme de Mettre en place une véritable plateforme de solutions technologiques Valoriser

Plus en détail

Résumé et conclusions

Résumé et conclusions Résumé et conclusions La première étude sur la performance de la prospection IKO System a réalisé, en septembre 2014, la première étude à grande échelle pour comprendre comment les entreprises françaises

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela 9 octobre 2012 1 Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela CONSTRUCTION L OPCA de la Construction est agréé gréé, par arrêté du 9 novembre 2011 (JO du 04/12/2011),

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Commission Paritaire Emploi et Formation 8 Avril 2014 Sommaire : 1. Activité 2013 p.2 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi p.11 Participation

Plus en détail

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec

Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Le développement de la filière de la musique et du spectacle au Québec Politiques d encadrement, de financement et de développement des filières culturelles Ouagadougou, Burkina Faso, octobre 2012 Principale

Plus en détail

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat www.urma-mp.fr 15 avril 2013 La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées lance

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client

Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Picardie Programme régional d animation des réseaux de parrainage en Picardie LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Décembre

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010

BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010 BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010 RELATIVE A LA RADIOPROTECTION 1. Renseignements d ordre général La campagne de contrôle, organisée du 3 mai au 15 septembre 2010 par le ministère

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

Les défis de la formation professionnelle en Suisse

Les défis de la formation professionnelle en Suisse Les défis de la formation professionnelle en Suisse Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI Assemblée des délégués de l UPSV, 22.04.2015 Aperçu 1. Forces de la formation professionnelle en Suisse 2.

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

Entretiens Enseignants-Entreprises de l Institut de l Entreprise. Quel sont les atouts des entreprises françaises pour relancer la croissance?

Entretiens Enseignants-Entreprises de l Institut de l Entreprise. Quel sont les atouts des entreprises françaises pour relancer la croissance? Entretiens Enseignants-Entreprises de l Institut de l Entreprise Quel sont les atouts des entreprises françaises pour relancer la croissance? Jouy-le-Moutier, Campus de formation de Veolia Environnement,

Plus en détail