-- Séance Exigences Non-Fonctionnelles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "-- Séance 11 -- Exigences Non-Fonctionnelles"

Transcription

1 -- Séance Exigences Non-Fonctionnelles Objectifs: Être en mesure de comprendre les exigences Non-Fonctionnelles (ENF) et leur importance sur les décisions architecturales. Identifier les problèmes de définition, classification et représentation des ENF. Explorer les différentes approches de caractérisation des ENF. Découvrir quelques exemples. Comprendre la gestion des ENF. 1

2 Types des exigences (classification générale des exigences) Type des exigences Exigences fonctionnelles Exigences non-fonctionnelles Les contraintes Rappel (séance 1): Une exigence fonctionnelleest une exigence définissant une fonction du système à développer. Ce que le système doit faire. Une exigence non-fonctionnelleest une exigence qui caractérise une propriété (qualité) désirée du système telle que sa performance, sa robustesse, sa convivialité, sa maintenabilité, etc. Une contrainteest une restriction sur une ou plusieurs valeurs d une partie du système ou de tout le système. 2

3 Exigences non-fonctionnelles L utilité d un système logiciel est déterminée par ses exigences fonctionnelles et ses caractéristiques non-fonctionnelles. L ensemble des fonctionnalités n est pas utilisable sans certaines caractéristiques non fonctionnelles. Doivent être vérifiables Sinon, elles ne sont que des buts Catégorie liée à l usage, l efficacité, la fiabilité, la maintenance et la réutilisation Temps de réponse Rendement, débit Utilisation des ressources Fiabilité Disponibilité Restauration après pannes Facilité de maintenance et d amélioration Facilité de réutilisation 3

4 Problème avec la définition du terme ENF Source Antón Davis IEEE IEEE Jacobson, Booch and Rumbaugh Definition Describe the non-behavioral aspects of a system, capturing the properties and constraints under which a system must operate. The required overall attributes of the system, including portability, reliability, efficiency, human engineering, testability, understandability, and modifiability. Term is not defined. The standard distinguishes design requirements, implementation requirements, interface requirements, performance requirements, and physical requirements. Term is not defined. The standard defines the categories functionality, external interfaces, performance, attributes (portability, security, etc.), and design constraints. Project requirements (such as schedule, cost, or development requirements) are explicitly excluded. A requirement that specifies system properties, such as environmental and implementation constraints, performance, platform dependencies, maintainability, extensibility, and reliability. A requirement that specifies physical constraints on a functional requirement. Kontonyaand Sommerville Requirements which are not specifically concerned with the functionality of a system. They place restrictions on the product being developed and the development process, and they specify external constraints that the product must meet. Mylopoulos, Chung & Nixon Ncube Robertson and Robertson SCREEN Glossary Wiegers Wikipedia: NFRs... global requirements on its development or operational cost, performance, reliability, maintainability, portability, robustness There is not a formal definition or a complete list of nonfunctional requirements. The behavioral properties that the specified functions must have, such as performance, usability. A property, or quality, that the product must have, such as an appearance, or a speed or accuracy property. A requirement on a service that does not have a bearing on its functionality, but describes attributes, constraints, performance considerations, design, quality of service, environmental considerations, failure and recovery. A description of a property or characteristic that a software system must exhibit or a constraint that it must respect, otherthan an observable system behavior. Requirements which specify criteria that can be used to judge the operation of a system, rather than specific behaviors. Wikipedia: Requits Requirements which impose constraints on the design or implementation (such as performance requirements, quality standards, or Analysis design constraints). 4

5 Problème avec la définition du terme ENF Toutes ces définitions convergent vers les termes: Propriétés, caractéristiques, attributs, qualité, contraintes et performance. Propriétés, caractéristiques: dénotent les choses que le système doit posséder. Ce qui inclut des caractéristiques spécifiques comme l utilisabilité et la fiabilité. Attributs: Dans IEEE 830 les attributs sont une collection de qualité spécifique excluant la performance et les contraintes. Qualité:ISO 9000:2000 définit la qualité comme : «degré auquel un ensemble de caractéristiques inhérentes rencontre les exigences». Contraintes: dans ce contexte des ENF, les contraintes doivent avoir un sens de restriction (design, physique, ). Performance:IEEE 830 ne considère pas la performance comme un attribut ou une qualité. C est une catégorie à part. 5

6 Si vous n arrivez pas à choisir une des définitions Les ENF sont des attributs qui caractérisent le système ou le contraignent. Il est clair que les ENF ont pour but d exprimer des attributs de qualité. 6

7 Problème de classification des ENF 1 Davis utilise l arbre de qualité de Boehm. 2 Sommerville: exigences du produit, organisationnelles et externes. RUP : avec le document de spécifications supplémentaires. 3 4 IEEE 830 : exigences des interfaces externes, performance, attributs (fiabilité, disponibilité, sécurité, ) et contrainte de conception. 5 ISO 9126: facette de qualité (maintenabilité, testabilité, utilisabilité, ). 6 Martin Glinz: une classification à base de facette (facettée). 7

8 1 L arbre des caractéristiques de qualité selon Boehm Device-independence portability reliability self-containedness accuracy completeness general utility as-is utility efficiency human engineering Robustness/integrity consistency accountability testability Device efficiency accessibility maintainability understandability communicativeness modifiability Self-descriptivness structurness conciseness legibility 8

9 2 Classification des ENF selon Sommerville Non-functional requirements Product requirements Organizational requirements External requirements Ef ficiency Reliability Portability Interoperability Ethical requirements requirements requirements requirements requirements Us ability requirements Delivery requirements Implementation requirements Standards requirements Legislative requirements Performance requirements Space requir ements Privacy requirements Safety requirements (Sommerville & Kontoya 1998) 9

10 Classification des ENF selon Sommerville (I) Attributs orientés-produit Performance Utilisabilité: effort requis pour apprendre, utiliser, fournir l entrée et interpréter les sorties d un programme. Efficacité: usage minimal de ressources: mémoire, processeur, etc. Fiabilité: des calculs, de la précision Sécurité Robustesse: en présence de données invalides Adaptabilité: à d autres environnements ou problèmes Passage à l échelle: pour grandes quantités ou données Coût: coût total de possession (TCO): achat, installation, usage 10

11 Classification des ENF selon Sommerville (II) Attributs orientés-famille (de produits) Portabilité: fonctionne sur plusieurs plateformes Modifiabilité: ajout de nouvelles fonctionnalités Réutilisabilité: de composantes, de code, de designs, et même d exigencesdans d autres systèmes 11

12 Classification des ENF selon Sommerville (III) Attributs orientés-processus Maintenabilité: modifications de fonctionnalités, corrections Lisibilité: code, documents Testabilité: facilité à tester Compréhensibilité: conception, architecture et code facile à comprendre/apprendre Intégrabilité: facilité à intégrer des composantes Complexité: degré d interaction entre modules 12

13 4 Classification IEEE 830: Exigences spécifiques 3.1 Exigences des interfaces externes Interfaces avec les utilisateurs Interfaces avec le matériel Interfaces avec les logiciels Interfaces de communication 3.2 Exigences fonctionnelles 3.3 Exigences de performance 3.4 Contraintes de conception 3.5 Attributs 3.6 Autres exigences Précise les exigences numériques statiques et dynamiques qui doivent être satisfaites par le système ou par l interaction entre l humain et le système. Ex: 95% des transactions doivent être traitées en moins de 1s. Précise les contraintes de conception qui peuvent être imposées par d autres normes, les limites du matériel, etc. Il est important de pouvoir spécifier les attributs exigés pour que leur matérialisation puisse être vérifiée objectivement. Ex: -Disponibilité (point de contrôle, récupération et redémarrage, ). -Sécurité (cryptographie, journaux d historiques, intégrité, etc.) - Maintenabilité - Transférabilité. 13

14 5 Modèle ISO Ce standard international a été instauré pour centrer principalement deux problèmes : 1. Les différents modèles causent une confusion concernant la définition de la qualité. 2. Les termes employés sont interprétés de façon différente par différents experts. La nouvelle version de ISO 9126 est divisée en quatre parties: ISO :2001 Partie 1: Qualitymodel. ISO :2002 Partie 2: Externalmetrics. ISO :2003 Partie 3: Internalmetrics. ISO :2004 Partie 4: Qualityin use metrics. 14

15 Modèle pour la qualité externe et interne 15

16 Exemple Le plus haut niveau de cette structure constitue les caractéristiquesde qualité et le niveau le plus bas constitue les attributs de qualité du logiciel. Exemples: Changeabilité: Capacité à permettre l implémentation des changements Testabilité : Capacité à supporter les différents types de tests 16

17 Définitions des caractéristiques 17

18 Définitions des caractéristiques -- Suite 18

19 3 Le sous processus des exigences (input / output) On peut aussi étendrele tableau des UCen ajoutant une ligne ENF pour expliciter les attributs de qualité. 19

20 Modèle du doc pour les spécifications supplémentaires 2. Assumptions and Dependencies 3. Usability 3.1 <Usability Requirement One> 4. Reliability 4.1 <Reliability Requirement One> 5. Performance 6. Supportability 6.1 <Supportability Requirement One> 7. Design Constraints 7.1<Design Constraint One> 8. Security 9. Online User Documentation and Help System Requirements 10. Interfaces 10.1 User Interfaces 10.2 Hardware Interfaces 10.3 Software Interfaces 10.4 Communications Interfaces 11. Applicable Standards 20

21 6 Classification à base de facette (facettée) de Martin Glinz Représentation Opérationnelle Quantitative Qualitative Déclarative Type Fonction Donnée Performance Qualité spécifique Contrainte Exigences Satisfaction Dure (Hard) Légère (Soft) Rôle Prescriptive Normative Hypothétique 21

22 Liste de vérification Général Les exigences sont-elles conformes à la norme de représentation des exigences? Les exigences sont-elles énoncées dans une forme spécifique et mesurable (par exemple 10 secs vs rapide) Fiabilité (Reliability) Les exigences de fiabilité sont-elles spécifiées? Les exigences de disponibilité sont-elles spécifiées? Les exigences de service sont-elles spécifiées? Les exigences de robustesse sont-elles spécifiées? Performance Les exigences pour le temps de réponse ou de latence sont-elles spécifiées? Les exigences pour le de débit sont-elles spécifiées? Les exigences pour le volume de données sont-elles spécifiées? Les exigences des besoins à court terme en montée de charge sont-elles spécifiées? 22

23 Liste de vérification : suite Danger / sécurité / sûreté Les exigences pour la sécurité sont-elles spécifiées? Les exigences pour la reprise après incident sont-elles spécifiées? Configurations Les configurations prises en charge sont-elles spécifiées? Les exigences de compatibilité sont-elles spécifiées? (ex. Versions précédentes) Utilisabilité/Convivialité (Usability) Les exigences des critères d utilisabilité sont-elles spécifiées? Les exigences de l'internationalisation / localisation sont-elles spécifiées? Les exigences de look and feel sont les elles spécifiées? Opérationnel Y a-t-il des contraintes opérationnelles? (Ex. L utilisateur doit être en mesure de faire fonctionner le système en utilisant des gants). 23

24 Exemple 1 La facilité d utilisation est sans doute le critère le plus attendu pour les applications commerciales. Toutefois, ce critère demeure subjectif aux yeux de l utilisateur. Comment spécifier une exigence liée à la facilité d utilisation? Ci-dessous quelques suggestions: Spécifier le temps minimal de formation nécessaire pour devenir productif. Spécifier des temps de tâche mesurables pour des tâches types ou des transactions que l utilisateur final doit réaliser. Comparer l utilisabilitédu nouveau système avec des systèmes existants que la communauté des utilisateurs approuve. Spécifier les exigences pour un support en ligne, outils, manuels ou toute forme de documentation et d assistance. Suivre les standards et les conventions quand elles existent. 24

25 Exemple 2 Fiabilité: Personne n aime les bogues, les erreurs système, les pertes de données, etc. Ci-dessous quelques suggestions: Spécifier la disponibilité du système de façon opérationnelle durant des pourcentages de temps spécifiques. Le temps moyen entre les pannes (MeanTime BetweenFailures: MTBF) Le temps moyen pour la réparation (MTTR) Spécifier la précision requise pour les calculs et les sorties numériques. Spécifier les types de bogues. Qu est qu un bogue critique (ex. perte de données, l inutilisation de certains parties du système) Performance: La performance traite généralement des catégories suivantes: Temps de réponse pour une transaction (moyen et maximum). Débit pour les données ou de transactions par seconde. La capacité en nombre d utilisateur simultanés ou de transaction que le système peut supporter. Les modes de dégradations quand le système manque de ressources. 25

26 Métriques et mesures Distinction entre mesure et métrique. Par exemple, pour la fiabilité Métrique: Temps moyen entre les pannes Mesure: Nombre de pannes dans une période de temps donnée 26

27 Mesures de fiabilité Le système va-t-il fonctionner de façon inattendue lors d une requête? Mesures Probabilité d un échec sur demande Taux d occurrence de fautes (observables) Précision des calculs 27

28 Mesures de disponibilité Proportion de temps pendant laquelle le système fonctionne correctement Probabilité qu il soit fonctionnel! Mesurée par la durée entre les pannes et par la rapidité de reprise de service Temps moyen entre pannes: MTTF (Mean Time To Failure) Temps moyen de réparation: MTTR (MeanTime To Repair) Disponibilité = MTTF/(MTTF+MTTR) Peut mener à des exigences architecturales: Composantes redondantes (abaisse MTTF). Modificabilité des composantes (abaisse MTTR). Types de composantes spéciales (e.g auto-diagnostiques) 28

29 Mesures de sécurité Mesure de la capacité du système à résister à des tentatives d'usage non-autorisées et refus de services Mesures: Taux de succès en authentification Résistance à des types d attaques connues Temps/efforts/ressources nécessaires pour trouver une clé de chiffrage (probabilité de trouver la clé) Probabilité/temps/ressources pour détecter une attaque Pourcentage de services encore disponibles pendant une attaque Pourcentage d attaques réussies Durée de vie d un mot de passe, d une session Niveau de chiffrement Nombre de copies de sûreté Peut mener à des exigences architecturales Authentification, autorisation, audit Mécanismes de détection Coupe-feu, canaux de communication chiffrés Peut aussi être modélisée (SDL, logique ) 29

30 Mesures d utilisabilité Comprend plusieurs facettes et mesures, incluant: Facilité d'apprentissage (learnability) Taux de fonctionnalités ou de tâches maîtrisées après une période de formation Efficacité Rapidité acceptable des réponses aux requêtes Nombre de tâches exécutés ou problèmes résolus par unité de temps Nombre de clicks requis pour atteindre une certaine information ou fonctionnalité Facilité de mémorisation (memorability) Nombre/taux de façons de faire retenues après une période de temps Prévention des erreurs l'usager Nombre d erreurs par période de temps par types d utilisateurs Quantité d appels au support aux usagers Reprise d'erreur Temps pour récupérer/refaire un travail après erreur Accessibilité Respects de normes pour personnes handicapées Satisfaction de l'usager Taux de satisfaction par types d utilisateurs, taux d utilisation 30

31 Mesures de maintenabilité Habilité à effectuer des changements rapidement et efficacement Mesures Couplage, dépendances, quantité d anti-patterns, complexité cyclomatique Temps moyen pour corriger une bogue, temps moyen pour ajouter une nouvelle fonctionnalité (par experts, par nouveaux développeurs) Présence, accessibilité, utilité de la documentation (design, code, guides de mise à jour) Quelques outils permettent de mesurer la maintenabilitédu code. Exemple: Structural Analysis for Java d IBM Utilisation de Borland Together 31

32 Mesures de testabilité Facilité avec laquelle peuvent être détectées, isolées, et corrigées les fautes Mesures Temps pour exécuter les tests Temps pour mettre en place un environnement de test (développement et exécution) Probabilité d échec visible si une faute existe Couverture des tests (exigences, code) Peut mener à des exigences architecturales: Mécanismes de monitorage Points d accès et de contrôle supplémentaires 32

33 Mesures de portabilité et d intégrabilité Portabilité Capacité d'exécution sur différentes plateformes (matériel, OS, langages, versions) Pourcentage du code ou des fonctionnalités indépendantes de la plateforme Temps moyen pour porter un produit vers une nouvelle plateforme Intégrabilité Capacité à faire fonctionner ensemble des composantes développées séparément Temps moyen pour intégrer avec un nouveau système adjacent 33

34 Mesures de réutilisabilité et de robustesse Réutilisabilité Capacité à réutiliser la structure du système ou ses composantes Utilisation de cadres de développement standards Couplage de composantes Réutilisation: pourcentage d exigences, d éléments de design, de tests, de code, de structures de données réutilisées Robustesse Capacité à répondre à l inattendu Pourcentage d échecs sur entrées invalides Spécification de dégradation de service Performance minimale sous charges extrêmes Services actifs en présence de fautes Durée pendant laquelle le produit doit gérer des conditions de stress 34

35 Mesures de qualité et domaines Les mesures de qualité les plus appropriées vont varier d un domaine d application à l autre Performance Système Web: Nombre de requêtes traitées / secondes Jeux vidéo Nombre d images 3D / secondes Accessibilité Système Web: Respect de normes pour les personnes aveugles Jeux vidéo: Manipulation par enfants de moins de 12 ans Aussi: pas de violence 35

36 Autres ENF Que dire de ENF telles que amusant ou cool ou beau? Comment les mesurer? Les listes d attributs de qualité préexistantes sont intéressantes, mais elles n incluent pas ce genre de qualificatifs. Il est parfois préférable de laisser les clients faire leur remue-méninge avant de proposer les catégories conventionnelles. Il faut aussi raffiner ces buts en exigences mesurables. 36

37 Obtenir des quantités mesurables Les quantités ne peuvent pas être arbitraires ou devinées. Elles doivent être bien comprises. Si une exigence demande de réduire le temps de réponse de 25%, ceci implique que Le temps de réponse actuel est connu et Qu il existe une raison pour laquelle on veut 25% et non 20%. Il est peu probable que ces nombres vous soient donnés directement par vos clients au début. Ne ralentissez pas votre processus d élicitationet d analyse d exigences pour autant. Prenez en note les attributs de qualité pertinents, et vous pourrez négocier des quantités mesurables plus tard. 37

38 Conclusions Les exigences non-fonctionnelles ENF sont aussi importantes que les exigences fonctionnelles. Il existe un problème de définition de classification et de représentation des ENF. Les ENF peuvent être liées et difficilement séparables. Les ENF ont une portée globale. Elles doivent être adressées, mesurées et testées. Toutefois, la classification ne doit pas causer de problème pour la spécification dans la mesure où vous comprenez que c est une exigenceàspécifieretàmesurerparlasuite. 38

vendredi 8 février 2008 QUALITÉ DU LOGICIEL

vendredi 8 février 2008 QUALITÉ DU LOGICIEL QUALITÉ DU LOGICIEL La qualité du logiciel Qualité d'un logiciel? de manière informelle : respect des spécifications. Particularités des logiciels par rapport à des produits matériels : Un logiciel a de

Plus en détail

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 (Cours inspiré du cours du Pr. François

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 2 Qualité du produit logiciel Plan du cours Introduction Qualité du logiciel Théorie de la mesure Mesure de la qualité du logiciel Études empiriques Mesure

Plus en détail

--Séance 2 Analyse du problème et élicitation des exigences

--Séance 2 Analyse du problème et élicitation des exigences --Séance 2 Analyse du problème et élicitation des exigences Objectifs: Être en mesure de comprendre le processus d élicitation des exigences. Prendre conscience des défis de l élicitation. Comprendre le

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

Nb de Pages : 11 Taille : 250 368 octets Version : 1.0. Référence : oepa_ieee730_20050120. Auteurs : Pierre Gallice

Nb de Pages : 11 Taille : 250 368 octets Version : 1.0. Référence : oepa_ieee730_20050120. Auteurs : Pierre Gallice OEPA Traduction de la norme IEEE 730 Nb de Pages : 11 Taille : 250 368 octets Version : 1.0 Référence : oepa_ieee730_20050120 Auteurs : Pierre Gallice Validé par : Antoine Tallon, chef de projet Destinataires

Plus en détail

Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993)

Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993) Spécifications des exigences d'un logiciel (Adapté de la norme IEEE 830-1993) Ce document suggère un ensemble d éléments à préciser pour les exigences d'un système logiciel. Il débute par une Page de titre,

Plus en détail

Validation de systèmes intégrant des COTS : comment accommoder les inconnues sur la qualification des COTS dans le processus de validation?

Validation de systèmes intégrant des COTS : comment accommoder les inconnues sur la qualification des COTS dans le processus de validation? Validation de systèmes intégrant des COTS : comment accommoder les inconnues sur la qualification des COTS dans le processus de validation? L I S EDF Electricité de France technicatome THOMSON-CSF Philippe

Plus en détail

SÛRETÉ DE FONCTIONNEMENT ET ARCHITECTURE GVA SÉMINAIRE ARCHITECTURES AGILES DE SYSTÈMES COMPLEXES BASÉES SUR DDS, LA VÉTRONIQUE EN CAS D EXEMPLE

SÛRETÉ DE FONCTIONNEMENT ET ARCHITECTURE GVA SÉMINAIRE ARCHITECTURES AGILES DE SYSTÈMES COMPLEXES BASÉES SUR DDS, LA VÉTRONIQUE EN CAS D EXEMPLE SÛRETÉ DE FONCTIONNEMENT ET ARCHITECTURE GVA SÉMINAIRE ARCHITECTURES AGILES DE SYSTÈMES COMPLEXES BASÉES SUR DDS, LA VÉTRONIQUE EN CAS D EXEMPLE PLAN Architecture GVA et NGVA SDF dans Architecture GVA

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles?

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? L I S EDF Electricité de France technicatome THOMSON-CSF Marie-Hélène Durand Aerospatiable

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET De manière superficielle, le terme «orienté objet», signifie que l on organise le logiciel comme une collection d objets dissociés comprenant à la fois une structure de

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA SECURITE MACHINES

SENSIBILISATION A LA SECURITE MACHINES SENSIBILISATION A LA SECURITE MACHINES NOUVELLE DIRECTIVE et NOUVELLES NORMES EUROPEENNES Applicables fin 2009. Guide d interprétation et d application (produits celduc relais) celduc 2009 1 DIRECTIVES

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur: Yann-Gaël Guéhéneuc

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur: Yann-Gaël Guéhéneuc Université de Montréal Département d'informatique et de recherche opérationnelle IFT39 Automne 007 Novembre 007 IFT39 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur:

Plus en détail

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications

Règles d affaires. éponse informatique inc. www.reponse.ca. Critères de qualité de toutes spécifications Règles d affaires éponse informatique inc. 1 Critères de qualité de toutes spécifications IEEE830-1998 Recommended Practice for Software Requirements Specifications Une spécification doit être: Correcte,

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

6761 Validation de la conformité 21.03.2007

6761 Validation de la conformité 21.03.2007 6761 Validation de la conformité 21.03.2007 Peter DAEHNE 1 Tests de stress Les tests de stress permettent d étudier le comportement du logiciel lorsque celui-ci est mis dans des situations extrêmes, aux

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 Département d informatique et de recherche

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

NOTE D APPLICATION EXIGENCES DE SECURITE POUR UN CHARGEMENT DE CODE EN PHASE D'UTILISATION

NOTE D APPLICATION EXIGENCES DE SECURITE POUR UN CHARGEMENT DE CODE EN PHASE D'UTILISATION P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 23 janvier 2015 N 260/ANSSI/SDE/PSS/CCN

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 Modèles de processus du développement du logiciel. Plan du cours

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 Modèles de processus du développement du logiciel. Plan du cours IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 2 Modèles de processus du développement du logiciel Plan du cours Introduction Modèles de processus du développement du logiciel Qualité du logiciel Théorie

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux

En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux Introduction En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux indicateurs 1. La complétude des fonctionnalités,

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS GT-8 Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS IMS-DC DC/SQL/ /SQL/IMS (disponible aussi pour Java/J2EE) IMS-DLI 03/12/2007 1 Prestation de service : Audit Qualimétrique I. Description

Plus en détail

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 CYCLE de VIE des SYSTEMES INFORMATISES Expression du besoin Développement du «système» Exploitation

Plus en détail

Le génie Logiciel (suite)

Le génie Logiciel (suite) Le génie Logiciel (suite) Lors du cours précédent, on a étudié différents cycles de vie, dont la cascade, ou la spirale. Analyse des besoins L analyse des besoins est une étape menant à l élaboration de

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/methtest/ Partie I 1 Propriétés 2 Un peu de génie logiciel de test 3 Eléments Problèmes Point

Plus en détail

Qualité Logiciel. Sommaire d un Plan Qualité type. 05/09/2007 T. Fricheteau - Plan Qualité type - V1.0

Qualité Logiciel. Sommaire d un Plan Qualité type. 05/09/2007 T. Fricheteau - Plan Qualité type - V1.0 Qualité Logiciel Sommaire d un Plan Qualité type 1.But, domaine d application et responsabilités 1.1.Objet 1.2.Présentation succincte du projet 1.3.Fournitures concernées par le Plan Qualité 1.3.1.Matériels

Plus en détail

Support technique logiciel HP

Support technique logiciel HP Support technique logiciel HP Services technologiques HP Services contractuels Données techniques Le Support technique logiciel HP fournit des services de support logiciel complets à distance pour les

Plus en détail

ISO 9000 SYSTÈME QUALITÉ ISO 9000 SYSTÈME MANAGEMENTQUALITÉ =? TOUT ce qui a un impact sur la qualité du IND2501 : INGÉNIERIE DE LA QUALITÉ SYSTÈME

ISO 9000 SYSTÈME QUALITÉ ISO 9000 SYSTÈME MANAGEMENTQUALITÉ =? TOUT ce qui a un impact sur la qualité du IND2501 : INGÉNIERIE DE LA QUALITÉ SYSTÈME IND2501 : INGÉNIERIE DE LA QUALITÉ PRINCIPES DU MANAGEMENT DE LA QUALITÉ MÉTHODES DE L INGÉNIERIE DE LA QUALITÉ SYSTÈME QUALITÉ ISO 9000 SYSTÈME MANAGEMENTQUALITÉ =? ISO =? FAMILLE ISO 9000 4 MODÈLES GUIDE

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

LA QUALITE DU LOGICIEL

LA QUALITE DU LOGICIEL LA QUALITE DU LOGICIEL I INTRODUCTION L'information est aujourd'hui une ressource stratégique pour la plupart des entreprises, dans lesquelles de très nombreuses activités reposent sur l'exploitation d'applications

Plus en détail

Introduction au Génie Logiciel

Introduction au Génie Logiciel Introduction au Génie Logiciel Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr En collaboration avec J.-M. Favre, I. Parissis, Ph. Lalanda Qu est-ce que le logiciel? programme, ensemble d instructions Caractéristiques

Plus en détail

Objectifs et gestion de la sécurité

Objectifs et gestion de la sécurité INF4470 : Fiabilité et sécurité informatique Par Eric Gingras Hiver 2010 Objectifs et gestion de la sécurité Qu'est ce que la sécurité? «Situation où l'on a aucun danger à craindre.» (dictionnaire Larousse)

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Automatisation des copies de systèmes SAP

Automatisation des copies de systèmes SAP Pour plus d informations sur les produits UC4 Software, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Automatisation des copies de systèmes SAP Introduction Le thème de la copie des systèmes SAP est une source

Plus en détail

Processus de développement logiciel et certification ISO 9001

Processus de développement logiciel et certification ISO 9001 Processus de développement logiciel et certification ISO 9001 Gilles Depeyrot, Dolphin Integration 18 octobre 2012 1 Agenda Pourquoi formaliser un processus de développement? Processus Exemples Indicateurs

Plus en détail

IGL 601 Techniques et outils de développement

IGL 601 Techniques et outils de développement IGL 601 Techniques et outils de développement Présentation de l activité Plan de cours Définitions Rappels sur les procédés et les processus Rappels sur les techniques de revue Luc Lavoie Département d

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

IFT 3901 Analyse et Conception des Logiciels

IFT 3901 Analyse et Conception des Logiciels IFT 3901 Analyse et Conception des Logiciels Automne 2005 Petko Valtchev Petko Valtchev Université de Montréal Septembre 2005 1 Analyse et Conception 1. L analyse et la conception OO (survol) Petko Valtchev

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

Logiciel libre et systèmes critiques hérésie ou réalité de demain? Philippe David European Space Agency

Logiciel libre et systèmes critiques hérésie ou réalité de demain? Philippe David European Space Agency Logiciel libre et systèmes critiques hérésie ou réalité de demain? Philippe David European Space Agency Premiers constats! Les fonctions nécessaires aux systèmes critiques sont implémentées par les LL:

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration ! " Rappel : les référentiels pour la gestion de configuration ISO10007 (1/3) La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration Elle est une révision de la version

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011

rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 rad-framework Software development plan document version 01 Oussama Boudyach April 20, 2011 1 Contents 1 Introduction 3 2 Documents et matériels 3 2.1 Document et matériel octroyé:....................................

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting)

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) Travaux soutenus par l ANR Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) 03 Avril 2012 1. Test de sécurité et génération de tests à partir de modèle 2. Le projet SecurTest à DGA Maîtrise de l

Plus en détail

Installation et configuration de base de l active Directory

Installation et configuration de base de l active Directory SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Installation et configuration de base de l active Directory Description: Ce projet a pour but d installer l active directory et de créer une redondance en cas de

Plus en détail

-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement

-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement -- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement o Objectifs: Comprendre l importance des documents de vision et delta-vision. Comprendre la notion de la traçabilité des exigences. Savoir

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

QUALITE LOGICIELLE. 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI. UV IF 05 - printemps 08 - M4

QUALITE LOGICIELLE. 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI. UV IF 05 - printemps 08 - M4 QUALITE LOGICIELLE 1- Norme NF ISO/CEI 9126 2-6 sigma (6 σ) 3- CMMI QUALITE LOGICIELLE : Norme NF ISO/CEI 9126 Qualité logicielle : Définition Identifier les forces et les faiblesses d un produit logiciel

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE B Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I NOVEMBRE 2000 DIRECTIVE TABLE DES MATIÈRES ARTICLE PAGE Résumé... 2 1.0 OBJET... 3 2.0 CONTEXTE... 3 3.0 CRITÈRES D ACCEPTABILITÉ... 3 3.1

Plus en détail

Module 197 Développer et implanter un concept de gestion des versions et des configurations

Module 197 Développer et implanter un concept de gestion des versions et des configurations Module 197 Développer et implanter un concept de gestion des versions et des configurations Copyright IDEC 2002-2009. Reproduction interdite. Sommaire Introduction... 3 Délimitation du domaine... 3 Fonctions

Plus en détail

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie Licence en Informatique à Horraire Décalé Cours Gestion de projet informatique Première partie 1 PLAN Introduction 1. Les concepts de base en management de projet : 3-33 2 Les processus du management de

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Gestion de Projet Informatique http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mars 2005 Sommaire Gestion de projet informatique Cycle de vie du logiciel Modèles de Méthodes

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Les méthodes formelles dans le cycle de vie Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Plan Introduction Différentes utilisations possibles Différentes techniques pour différentes propriétés à différents

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

COURS MGL 804 SUJET : ÉVALUATION DE LA MAINTENABILITÉ DES PRODUITS LOGICIELS DU CCI RAPPORT FINAL. Franklin Kamsong

COURS MGL 804 SUJET : ÉVALUATION DE LA MAINTENABILITÉ DES PRODUITS LOGICIELS DU CCI RAPPORT FINAL. Franklin Kamsong COURS MGL 804 SUJET : ÉVALUATION DE LA MAINTENABILITÉ DES PRODUITS LOGICIELS DU CCI RAPPORT FINAL Franklin Kamsong ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MONTRÉAL HIVER 2012 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Sauvegarde et Restauration

Sauvegarde et Restauration Sauvegarde et Restauration Mettez vos données en sécurité avec la solution du sauvegarde Tivoli IBM Tivoli Storage Manager (TSM) est une solution de sauvegarde et de stockage des données en toute sécurité..

Plus en détail

Technologie de sécurité. La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa

Technologie de sécurité. La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa Technologie de sécurité La haute fiabilité des technologies SNCC de Yokogawa Les systèmes CENTUM CS et CENTUM CS3000 sont sur le marché depuis plus de 10 ans et sont utilisés avec succès sur de nombreuses

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

www.microsoft-project.fr

www.microsoft-project.fr Microsoft Project Server 2010 unifie la gestion de projet et la gestion de portefeuille afin d aider les entreprises à aligner les ressources et les investissements avec les priorités métier, et à exécuter

Plus en détail

IFT3903 Qualité du logiciel et métriques

IFT3903 Qualité du logiciel et métriques IFT3903 Qualité du logiciel et métriques Yann-Gaël Guéhéneuc Hiver 2006 Chapitre 2 Développement logiciel (Tiré du cours de Houari Sahraoui) GEODES Ptidej Team OO Programs Quality Evaluation and Enhancement

Plus en détail

Pro/INTRALINK 10.0. Guide des programmes de formation

Pro/INTRALINK 10.0. Guide des programmes de formation Pro/INTRALINK 10.0 Guide des programmes de formation Guide des programmes de formation avec instructeur Mise à jour vers Windchill 10.0 pour les administrateurs système Administration du système de Windchill

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail