Rapport de certification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de certification"

Transcription

1 Rapport de certification McAfee Management for Optimized Virtual Environments Antivirus version with epolicy Orchestrator version Préparé par Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Gouvernement du Canada, Centre de la sécurité des télécommunications, Numéro de CR document : Date : 24 novembre Pagination : de i à iii, de 1 à 12

2 AVERTISSEMENT Le produit de technologies de l information (TI) décrit dans le présent rapport de certification et dans le certificat afférent a été évalué selon la Méthodologie d évaluation commune des produits de sécurité des TI, version 3.1, révision 4, aux fins de conformité aux Critères communs d évaluation de la sécurité des TI, version 3.1, révision 4, par un centre d évaluation approuvé, établis dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC). Le présent rapport et le certificat afférent s appliquent uniquement à la version indiquée du produit, dans la configuration qui a été évaluée. L évaluation a été effectuée conformément aux dispositions du SCCC, et les conclusions formulées dans le rapport technique d évaluation correspondent aux éléments présentés en preuve. Le présent rapport et le certificat afférent ne constituent pas une homologation du produit de TI par le Centre de la sécurité des télécommunications (CST) ou par toute autre organisation qui reconnaît ou entérine ce rapport et le certificat afférent, et ne signifie pas, implicitement ou explicitement, que le produit de TI est garanti par le CST ou par toute autre organisation qui entérine ce rapport et le certificat afférent. Page i de iii -

3 AVANT-PROPOS Le Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) offre un service d évaluation par un tiers en vue de déterminer la fiabilité des produits de sécurité des TI. Les évaluations sont réalisées par un centre d évaluation selon les Critères communs (CECC) sous la direction de l organisme de certification du SCCC, ce dernier étant géré par le Centre de la sécurité des télécommunications (CST). Un CECC est une installation commerciale qui a obtenu l approbation de l organisme de certification du SCCC en vue d effectuer des évaluations selon les Critères communs. Une des exigences principales, à cette fin, est l obtention de l accréditation selon les prescriptions du Guide ISO/IEC 17025:2005, Prescriptions générales concernant la compétence des laboratoires d étalonnage et d essais. L accréditation est obtenue dans le cadre du Programme d accréditation des laboratoires Canada (PALCAN), régi par le Conseil canadien des normes. L évaluation a été réalisée par le CECC CGI IT Security Evaluation & Test Facility. En décernant le certificat, l organisme de certification affirme que le produit est conforme aux exigences de sécurité précisées dans la cible de sécurité afférente. Une cible de sécurité est un document qui décrit les spécifications requises, définit les activités d évaluation et en établit la portée. L utilisateur d un produit de TI certifié devrait passer en revue la cible de sécurité et le rapport de certification afin de comprendre les hypothèses formulées dans le cadre de l évaluation, l environnement d exploitation prévu pour le produit, les fonctionnalités de sécurité qui ont été évaluées ainsi que les tests et les analyses qui ont été effectués par le CECC. Le présent rapport de certification accompagne le certificat d évaluation du produit daté du 24 novembre et la cible de sécurité énoncée à la section 4 du présent rapport. Le rapport de certification, le certificat d évaluation du produit et la cible de sécurité sont affichés sur la liste des produits certifiés dans le cadre du SCCC et sur le portail des Critères communs (site Web officiel du projet des Critères communs). Toute reproduction du présent rapport est autorisée pourvu que celui-ci soit reproduit dans sa totalité. Page ii de iii -

4 TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENT... i AVANT-PROPOS... ii Sommaire Définition de la cible d évaluation Description de la TOE Politique de sécurité Cible de sécurité Conformité aux Critères communs Hypothèses et clarification de la portée HYPOTHÈSES LIÉES À L UTILISATION SÉCURISÉE HYPOTHÈSES LIÉES À L ENVIRONNEMENT CLARIFICATION DE LA PORTÉE Configuration évaluée Documentation Activités d analyse et d évaluation Essais des produits de sécurité des TI ÉVALUATION DES TESTS RÉALISÉS PAR LE DÉVELOPPEUR TESTS FONCTIONNELS INDÉPENDANTS TESTS DE PÉNÉTRATION INDÉPENDANTS DÉROULEMENT DES TESTS RÉSULTATS DES TESTS Résultats de l évaluation Acronymes, abréviations et sigles Références Page iii de iii -

5 Sommaire Le produit McAfee Management for Optimized Virtual Environments with epolicy Orchestrator (désigné ci-après sous le nom ), de l entreprise, est la cible d évaluation. Les résultats de l évaluation démontrent que les fonctionnalités de sécurités évaluées pour le produit répondent aux exigences du niveau d assurance de l évaluation (EAL) 2 augmenté. Le produit est une solution logicielle antivirus pour les environnements virtuels, qui élimine le besoin d installer une application antivirus sur toutes les machines virtuelles (MV). Il comprend un dispositif de sécurité virtuelle (SVA, pour Security Virtual Appliance) exécuté sous la forme d un paquet Open Virtualization Format (OVF) qui effectue un scannage en vue de détecter les virus de fichiers. Le epolicy Orchestrator (epo) gère, par l intermédiaire de l extension epo MOVE, les SVA qui se trouvent dans les hyperviseurs hôtes et permet de distribuer les mises à jour des politiques de sécurité et des fichiers DAT dans les SVA. De plus, l epo centralise la gestion des événements générés et des enregistrements des journaux de vérification. La communication entre l epo et les SVA est protégée contre la divulgation et les modifications par des modules cryptographiques approuvés selon la norme FIPS. L évaluation a été réalisée par le CECC CGI IT Security Evaluation & Test Facility. L évaluation s est terminée le 7 novembre et a été effectuée selon les règles prescrites par le Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC). La portée de l évaluation est définie dans la cible de sécurité, laquelle décrit les hypothèses formulées dans le cadre de l évaluation, l environnement d utilisation prévu pour ainsi que les exigences relatives aux fonctionnalités de sécurité et d assurance. On recommande aux utilisateurs du produit de s assurer que leur environnement d exploitation est conforme à celui qui est défini dans la cible de sécurité et de tenir compte des observations ainsi que des recommandations énoncées dans le présent rapport de certification. Le Centre de la sécurité des télécommunications, à titre d organisme de certification dans le cadre du SCCC, affirme que l évaluation du produit satisfait à toutes les conditions de l Arrangement relatif à la reconnaissance des certificats liés aux Critères communs et que le produit figurera sur la liste des produits certifiés (LPC) dans le cadre du SCCC et sur le portail des Critères communs (site Web officiel du projet des Critères communs). Page 1 sur 12 -

6 1 Définition de la cible d évaluation Le produit McAfee Management for Optimized Virtual Environments with epolicy Orchestrator (désigné ci-après sous le nom ), de l entreprise est la cible d évaluation (TOE) de la présente évaluation (EAL) 2 augmentée. 2 Description de la TOE Le produit est une solution logicielle antivirus pour les environnements virtuels, qui élimine le besoin d installer une application antivirus sur toutes les machines virtuelles (MV). Il comprend un dispositif de sécurité virtuelle (SVA, pour Security Virtual Appliance) exécuté sous la forme d un paquet Open Virtualization Format (OVF) qui effectue un scannage en vue de détecter les virus de fichiers dans les hyperviseurs hôtes. Le epolicy Orchestrator (epo) gère, par l intermédiaire de l extension epo MOVE, les SVA qui se trouvent dans les hyperviseurs hôtes et permet d y distribuer des politiques de sécurité mises à jour et des fichiers DAT. De plus, l epo centralise la gestion des événements générés et des enregistrements des journaux de vérification. La communication entre l epo et les SVA est protégée contre la divulgation et les modifications au moyen de modules cryptographiques approuvés par la norme FIPS. Voici un diagramme de l architecture du produit : Page 2 sur 12 -

7 3 Politique de sécurité Le produit applique une politique de contrôle d accès axée sur les rôles, afin de contrôler l accès des administrateurs au système en plus d appliquer des politiques de vérification se rapportant aux classes fonctionnelles de sécurité suivantes : vérification de la sécurité; antivirus; soutien cryptographique; identification et authentification; gestion de la sécurité; protection des fonctionnalités de sécurité de la TOE; accès à la cible d évaluation (TOE pour Target of Evaluation). Les modules cryptographiques suivants ont été validés en vertu de la norme FIPS Module cryptographique N o de certificat Module cryptographique McAfee Agent 1588 RSA BSAFE Crypto-C Micro Edition 2056 RSA BSAFE Crypto-J JSAFE et module logiciel JCE 2057 Page 3 sur 12 -

8 4 Cible de sécurité La cible de sécurité (ST pour Security Target) associée au présent rapport de certification est identifiée comme suit : Le produit Management for Optimized Virtual Environments de McAfee version avec epolicy Orchestrator version 5.1.1, cible de sécurité version 1.3, 7 novembre. 5 Conformité aux Critères communs L évaluation a été réalisée selon la Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, afin d en déterminer la conformité aux Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4. Le produit est a. conforme au niveau EAL 2 augmenté des Critères communs, contenant toutes les exigences d assurance de sécurité stipulées, ainsi que l augmentation suivante : ALC_FLR.2 Procédures pour signaler les anomalies; b. conforme à la partie 2 étendue des Critères communs, avec les exigences fonctionnelles basées sur les composants fonctionnels de la partie 2, à l exception des exigences suivantes explicitement désignées dans la ST : FAV_ACT_EXT.1 - actions Antivirus, FAV_SCN_EXT.1 - exploration par l antivirus; c. conforme à la partie 3 des Critères communs, avec les exigences d assurance de sécurité basées uniquement sur les composants d assurance de la partie 3. Page 4 sur 12 -

9 6 Hypothèses et clarification de la portée On recommande aux utilisateurs du produit de traiter les hypothèses formulées au sujet de son utilisation et des paramètres environnementaux comme des exigences en matière d installation et d environnement opérationnel. De cette façon, la TOE sera utilisée de manière adéquate et sûre. 6.1 Hypothèses liées à l utilisation sûre L hypothèse suivante, liée à l utilisation sûre, figure dans la ST : Les administrateurs, y compris les administrateurs de l environnement des TI, ne sont pas hostiles, ont reçu la formation appropriée et respectent toutes les directives administratives. 6.2 Hypothèses liées à l environnement Les hypothèses liées à l environnement suivantes figurent dans la ST : Des mesures de sécurité physique sont fournies dans le domaine à hauteur de la valeur des biens de TI protégés par la TOE et de celle des données stockées, traitées et transmises. L environnement TI fournira une voie de communication sécurisée entre la TOE et le serveur d authentification. Les administrateurs appliqueront des mécanismes sécurisés pour la réception et la validation des mises à jour des fichiers de signatures reçus des fournisseurs de produits antivirus et pour la diffusion des mises à jour aux systèmes de gestion centralisés. 6.3 Clarification de la portée La validation FIPS est confirmée par le fournisseur et les modules cryptographiques ont été installés conformément à la norme FIPS IG G.5. Page 5 sur 12 -

10 7 Configuration évaluée La configuration évaluée pour comprend : la version du produit MOVE SVA de McAfee, installée sur la version 5.0 de VMware ESXi avec Patch 1, ESXi, version 5.1, et ESXi version 5.5; la version de epo, avec hotfix , fonctionnant sur le serveur Windows 2008 R2. Les produits de tierce partie suivants sont utilisés par la TOE dans la configuration évaluée en vertu des Critère communs : VMware vcenter 5.0, 5.1, 5.5; VMware vshield Manager 5.0, 5.1, 5.5; VMware vshield Endpoint 5.0, 5.1, 5.5; VMware vsphere Client 5.0, 5.1, 5.5; Active Directory (LDAP) Server; MS SQL Server 2008 database. La publication intitulée Operational User Guidance and Preparative Procedures McAfee Management Optimized Virtual Environments (MOVE) Antivirus Agentless 3.0 with epolicy Orchestrator 5.1.1, version 0.8 décrit la marche à suivre pour l installation et l exploitation du produit dans sa configuration évaluée. 8 Documentation fournit les documents suivants aux utilisateurs : a. AntiVirus For use with epolicy Orchestrator 4.6.0, Software Product Guide; b. epolicy Orchestrator Product Guide; c. Supported Platforms, Environments and Operating Systems for epolicy Orchestrator KB51569; d. McAfee epolicy Orchestrator Software FIPS Mode User Guide; e. epo 5.x installation/patch upgrade checklist for known issues KB76739; f. McAfee epolicy Orchestrator Software Installation Guide; Page 6 sur 12 -

11 g. Release Notes Hotfix McAfee epolicy Orchestrator 5.1.1; h. MOVE Agentless fix for BASH/Shellshock KB83017; i. Operational User Guidance and Preparative Procedures McAfee Management for Optimized Virtual Environments (MOVE) Antivirus Agentless 3.0 with epolicy Orchestrator 5.1.1, Version 0.8. Page 7 sur 12 -

12 9 Activités d analyse et d évaluation Les activités d analyse et d évaluation comprenaient une évaluation structurée du produit, y compris ce qui suit : Développement : Les évaluateurs ont analysé les spécifications fonctionnelles et la documentation du produit. Ils ont déterminé que la conception décrit de manière exacte et complète les interfaces des fonctionnalités de sécurité de la TOE (TSF pour TOE Security Functionality) et les sous-systèmes TSF, de même que le processus des TSF lié à la mise en œuvre des exigences fonctionnelles de sécurité (SFR pour Security Functional Requirements). Les évaluateurs ont analysé les spécifications fonctionnelles et la documentation du produit et ont établi que le processus d initialisation est sécurisé, que les fonctions de sécurité sont protégées contre le trafiquage et les contournements, et que les domaines de sécurité sont maintenus. De plus, ils ont indépendamment vérifié que les renvois dans les documents de conception sont corrects. Guides : Les évaluateurs ont examiné les guides d utilisation préparatoires et opérationnels du produit et ont déterminé qu ils décrivent suffisamment en détail et sans ambiguïté la façon de transformer de manière sûre la TOE dans la configuration évaluée et la manière d utiliser et de gérer le produit. Ils ont examiné et testé les guides d utilisation préparatoires et opérationnels et ont déterminé qu ils sont complets et suffisamment détaillés pour assurer une configuration sûre. Support au cycle de vie : Les évaluateurs ont analysé le système de gestion de la configuration du produit et la documentation connexe. Ils ont constaté que les éléments de configuration du produit étaient clairement indiqués. Les évaluateurs ont examiné la documentation de livraison et ont établi qu elle décrit toutes les procédures nécessaires pour préserver l intégrité du produit quand il est distribué aux utilisateurs. Les évaluateurs ont examiné les procédures de correction d anomalies utilisées par les développeurs du produit. Lors d une visite du site, ils ont également examiné la preuve générée par le respect des procédures. Ils ont conclu que les procédures étaient adéquates et permettaient de faire le suivi des anomalies de sécurité et de les corriger ainsi que de communiquer cette information, et les corrections pertinentes, aux utilisateurs du produit. Toutes ces activités d évaluation ont obtenu la cote RÉUSSITE. Page 8 sur 12 -

13 10 Essais des produits de sécurité des TI Les essais comportent les étapes suivantes : évaluation des tests réalisés par le développeur, exécution de tests fonctionnels indépendants, et exécution de tests de pénétration Évaluation des tests réalisés par le développeur En examinant les preuves connexes ainsi que les résultats consignés dans le RTE 1, les évaluateurs se sont assuré que le développeur s était acquitté de ses responsabilités en matière de tests. Les évaluateurs ont analysé la couverture des tests du développeur et ont conclu qu elle était complète et précise. La correspondance entre la spécification fonctionnelle et les tests indiqués dans la documentation des tests du développeur est complète Tests fonctionnels indépendants Pendant cette évaluation, l évaluateur a mis au point des tests fonctionnels indépendants en examinant la documentation de conception et les guides. Tous les tests ont été planifiés et documentés de manière suffisamment détaillée pour permettre la reproductibilité des procédures d essai et des résultats. Cette approche de mesure de la portée des tests a permis d obtenir la liste d objectifs de tests suivante : a. Réexécution des tests du développeur : Ce test vise à répéter un sous-ensemble des tests du développeur. b. Authentification par l utilisation d un serveur d authentification externe : Ce test vise à confirmer qu au moment d utiliser un serveur d authentification externe, la TOE authentifiera de façon appropriée les utilisateurs autorisés et refusera l accès aux utilisateurs non autorisés. c. Mise à jour des fichiers de signatures numérisées : Ce test vise à confirmer que la TOE réussit à transférer des fichiers de signatures numérisées mis à jour du serveur epo au SVA. d. Génération de vérification : Ce test vise à confirmer que les journaux de vérification requis sont générés. e. Fonctionnalité antivirus : Ce test vise à confirmer que la TOE mettra à jour les politiques en matière d antivirus et transférera ces politiques dans le SVA. Ce test confirmera également que le trafic est chiffré et que la mise à jour de la politique fait l objet d une vérification. 1 Le rapport technique d'évaluation est un document du SCCC, qui contient de l'information exclusive au propriétaire ou à l'évaluateur et qui n'est pas rendu public. Page 9 sur 12 -

14 f. Ensemble d autorisations : Ce test vise à confirmer que les autorisations multiples accordées à un utilisateur sont mises en application et que les autorisations sont retirées de façon appropriée. g. Vérification du SVA : Ce test vise à confirmer que, dans l éventualité où le SVA serait incapable de communiquer avec l epo, les événements de vérification seraient mis en attente dans le système jusqu à ce que la communication soit rétablie Tests de pénétration indépendants Après l examen indépendant des bases de données sur les vulnérabilités du domaine public et de tous les résultats de l évaluation, les évaluateurs ont effectué des tests indépendants et limités de pénétration. Les tests de pénétration concernaient principalement ce qui suit : a. l utilisation d outils automatisés de scannage visant à découvrir d éventuelles vulnérabilités dans les couches réseau, les plateformes et les applications; b. l accès à distance à l interface de ligne de commande (CLI pour Command Line Interface) du SVA. Ce test vise à tenter d accéder au CLI du SVA à distance; c. la surcharge de l espace de stockage du journal de vérification pour déterminer si l espace de stockage peut être surchargé. Les tests de pénétration indépendants n ont permis de découvrir aucune vulnérabilité exploitable dans l environnement d exploitation prévu Déroulement des tests Le produit a fait l objet d une série complète de tests fonctionnels et de pénétration indépendants documentés de manière officielle. Les tests ont eu lieu dans les installations EEPSTI (Évaluation et essais des produits de sécurité des technologies de l information) de CGI. Des représentants de l organisme de certification du SCCC ont assisté à une partie des tests indépendants. Les activités détaillées de test, y compris les configurations, les procédures, les scénarios de test, les résultats prévus et les résultats observés, sont documentées dans un document de résultats de test distinct Résultats des tests Les tests réalisés par le développeur et les tests fonctionnels indépendants ont produit les résultats prévus, ce qui donne l assurance que le produit se comporte de la manière spécifiée dans la ST et dans les spécifications fonctionnelles. 11 Résultats de l évaluation Cette évaluation a mené à l obtention du niveau d assurance EAL 2 +. Toutes les activités d évaluation ont obtenu la cote RÉUSSITE. Ces résultats sont corroborés par les preuves contenues dans le RTE. Page 10 sur 12 -

15 12 Acronymes, abréviations et sigles Acronyme, abréviation ou sigle CECC CLI (pour Command Line Interface) EAL EEPSTI epo GC LPC MOVE OVF PALCAN RTE SCCC SFR ST SVA TOE TSF Description Centre d évaluation selon les Critères communs Interface de ligne de commande Evaluation Assurance Level (niveau d assurance de l évaluation) Évaluation et essais de produits de sécurité des technologies de l information epolicy Orchestrator Gestion des configurations Liste des produits certifiés Management for Optimized Virtual Environments (gestion pour environnements virtuels optimisés) Open Virtualization Format (formats ouverts de virtualisation) Programme d accréditation des laboratoires Canada Rapport technique d évaluation Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Security Functional Requirement (exigence fonctionnelle de sécurité) Security Target (cible de sécurité) Security Virtual Appliance (dispositif virtuel de sécurité) Target of evaluation (cible d évaluation) TOE Security Function (fonctionnalité de sécurité de la TOE) Page 11 sur 12 -

16 13 Références Voici les documents de référence utilisés pour la compilation du présent rapport : a. SCCC, Publication n 4, Contrôle technique, version 1.8, octobre 2010; b. Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, septembre c. Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, septembre d. Implementation Guidance for FIPS PUB and the Cryptographic Module Validation Program. e. McAfee Management for Optimized Virtual Environments (MOVE) Antivirus 3.0 with epolicy Orchestrator Security Target, version 1.3, 7 novembre. f. McAfee Management for Optimized Virtual Environments (MOVE) Antivirus 3.0 with epo Common Criteria EAL 2+ Evaluation Technical Report, version 1.2, 7 novembre. Page 12 sur 12 -

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification BMC Real End User Experience Monitoring and Analytics 2.5 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit Data Loss Prevention Version 11.1.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Memory Arrays avec Memory Gateways Version 5.5.2 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit EMC RecoverPoint version 3.4 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit Symantec Endpoint Protection Version 12.1.2 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetApp Data ONTAP v8.1.1 7-Mode Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 + du produit VMware ESX 4.0 Update 1 and vcenter Server 4.0 Update 1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetScout ngeniusone Unified Performance Management Platform V5.2.1 and ngenius InfiniStream V5.2.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 3 + du produit Symantec Risk Automation Suite 4.0.5 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification EMC NetWorker v8.0.1.4 Préparé par Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification, version de base RÉVISION v2.8.2 préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit de Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications, à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 du système Check VPN- 1/FireWall-1 Next Generation Feature Pack 1 Préparée par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ de Firewall Enterprise v8.2.0 and Firewall Enterprise Control Center v5.2.0 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ du produit Riverbed Steelhead Appliance v4.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Oracle Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Organisme de certification : Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Gouvernement

Plus en détail

Rapport de certification PP/0002

Rapport de certification PP/0002 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs

Solutions McAfee pour la sécurité des serveurs Solutions pour la sécurité des serveurs Sécurisez les charges de travail des serveurs avec une incidence minime sur les performances et toute l'efficacité d'une gestion intégrée. Imaginez que vous ayez

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

McAfee Data Loss Prevention Discover 9.4.0

McAfee Data Loss Prevention Discover 9.4.0 Notes de version Révision B McAfee Data Loss Prevention Discover 9.4.0 Pour une utilisation avec McAfee epolicy Orchestrator Sommaire A propos de cette version Fonctionnalités Produits compatibles Instructions

Plus en détail

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3.

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3. PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur

Plus en détail

Livre blanc. La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés

Livre blanc. La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés Livre blanc La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés Introduction Ces dernières années, la virtualisation est devenue progressivement un élément stratégique clé pour le secteur

Plus en détail

Rapport de certification PP/0101

Rapport de certification PP/0101 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

La sécurité n est pas une barrière à la virtualisation

La sécurité n est pas une barrière à la virtualisation La sécurité n est pas une barrière à la virtualisation Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions 2011 Technologies Metafore Inc. Dérivés de la loi de Murphy Les choses s empirent sous la

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14 Fonctionnalités

Plus en détail

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing.

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing. vsphere 4 1. Présentation de vsphere 4 C est le nouveau nom de la plate forme de virtualisation de VMware. La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

VMware View Virtualisation des postes de travail (architecture, déploiement, bonnes pratiques...)

VMware View Virtualisation des postes de travail (architecture, déploiement, bonnes pratiques...) Avant-propos 1. Introduction 11 2. Comment lire ce livre? 12 3. Remerciements 12 Introduction 1. Problématiques des postes de travail 13 2. Avantages de la virtualisation de postes de travail 15 2.1 Retours

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

Avenant technologique à la Description commune des services RMS de gestion à distance de Cisco

Avenant technologique à la Description commune des services RMS de gestion à distance de Cisco Page 1 sur 5 Description de service : «Virtual Desktop Infrastructure (VDI) Network Remote Management Services» Services de gestion à distance pour réseau d'infrastructure de bureau virtuel (VDI) Avenant

Plus en détail

Rapport de certification PP/0308. Profil de protection «Cryptographic Module for CSP Signing Operations with Backup» Version 0.28

Rapport de certification PP/0308. Profil de protection «Cryptographic Module for CSP Signing Operations with Backup» Version 0.28 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d'information Profil de protection «Cryptographic Module for CSP Signing Operations with Backup»

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2010/15. OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista 4760 (release 5.

Rapport de certification ANSSI-CC-2010/15. OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista 4760 (release 5. PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista

Plus en détail

HSM, Modules de sécurité matériels de SafeNet. Gestion de clés matérielles pour la nouvelle génération d applications PKI

HSM, Modules de sécurité matériels de SafeNet. Gestion de clés matérielles pour la nouvelle génération d applications PKI HSM, Modules de sécurité matériels de SafeNet Gestion de clés matérielles pour la nouvelle génération d applications PKI Modules de sécurité matériels de SafeNet Tandis que les entreprises transforment

Plus en détail

Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center

Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center 5 Juin 2014 2014 VMware Inc. All rights reserved. CONFIDENTIAL 2 Impact de l accélération du rythme de l entreprise DEMANDES CONSEQUENCES

Plus en détail

Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1

Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Le logiciel décrit dans cet ouvrage est fourni dans le cadre d'un contrat de licence et seule

Plus en détail

TOTAL STREAM PROTECTION IS THE KEY. Les critères communs et la certification. Christian Damour christian.damour@aql.fr. Yann Berson yann@webwasher.

TOTAL STREAM PROTECTION IS THE KEY. Les critères communs et la certification. Christian Damour christian.damour@aql.fr. Yann Berson yann@webwasher. TOTAL STREAM PROTECTION IS THE KEY Les critères communs et la certification Christian Damour christian.damour@aql.fr Yann Berson yann@webwasher.com Agenda Historique des critères communs Que sont les critères

Plus en détail

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL

Vulnérabilités engendrées par la virtualisation. Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Jean-Marie Petry / jean-marie.petry@rbs.fr Chef de Projet / Ingénieur ISIAL V2-26/9/2007 Vulnérabilités engendrées par la virtualisation Rappel des architectures

Plus en détail

A Les différentes générations VMware

A Les différentes générations VMware Architecture de VMware vsphere 4 A Les différentes générations VMware VMware est né en 1998 avec l'invention du premier hyperviseur en environnement x86 et il en est aujourd'hui à la 4ème génération. Voyons

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Guide de migration RENOUVELLEMENTS ET MISES À NIVEAU DES LICENCES : Guide de migration PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE GAMME ENDPOINT SECURITY

Plus en détail

Mise en place de la composante technique d un SMSI Le Package RSSI Tools BOX

Mise en place de la composante technique d un SMSI Le Package RSSI Tools BOX Mise en place de la composante technique d un SMSI Le Package RSSI Tools BOX PLAN 1 INTRODUCTION...3 1.1 OBJECTIF...3 1.2 FONCTIONNALITES...3 2 DESCRIPTION TECHNIQUE DE LA PLATE-FORME...4 2.1 ARCHITECTURE...4

Plus en détail

Les six choses les plus importantes à savoir sur la sécurité VDI/DaaS

Les six choses les plus importantes à savoir sur la sécurité VDI/DaaS ENTERPRISE Les six choses les plus importantes à savoir sur la sécurité VDI/DaaS INTRODUCTION La virtualisation se développant fortement, les entreprises cherchent de plus en plus à virtualiser les ordinateurs

Plus en détail

Formations. «Produits & Applications»

Formations. «Produits & Applications» Formations «Produits & Applications» Nos formations Réf. PAP01 14 Heures ANTIVIRUS - McAfee : Endpoint Réf. PAP02 7 Heures ANTIVIRUS - ESET NOD32 Réf. PAP03 28 Heures FIREWALL - Check Point Réf. PAP04

Plus en détail

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012 vsphere 5 La virtualisation avec VMware GANGNEUX F. 17/12/2012 CNFETP F. GANGNEUX technologie 1. Introduction... 3 2. Installation du contrôleur de domaine... 3 3. Installation du vcenter... 4 3.1. Installation

Plus en détail

vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur

vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur Juan Miguel Haddad Desktop Virtualization Group Southern Europe 2009 Quest Software, Inc. ALL RIGHTS

Plus en détail

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition)

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Le service Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) vous aide à migrer vos applications

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

Bénéficiez de supers prix sur la gamme Avocent ACS 6000

Bénéficiez de supers prix sur la gamme Avocent ACS 6000 Bénéficiez de supers prix sur la gamme Avocent ACS 6000 Raisons de choisir Avocent ACS 6000 Sécurité Renforcée Meilleure fiabilité et disponibilité Centralisée Pour plus d informations, contacter Quentin

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO)

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO) CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS (Product for Advanced SSO) Préparé pour : ANSSI Préparé par: Thales Communications & Security S.A. 4 Avenue des Louvresses 92622 GENNEVILLIERS CEDEX France This document

Plus en détail

Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel

Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel Il existe plusieurs méthodes pour faire des sauvegardes dans un environnement virtuel : Méthodes traditionnelles 1) Sauvegarde avec agent dans le Guest

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Solutions pour entreprises À PROPOS DE KASPERSKY LAB Kaspersky Lab est un éditeur international de solutions de sécurisation des systèmes

Plus en détail

Guide pas à pas. McAfee Virtual Technician 6.0.0

Guide pas à pas. McAfee Virtual Technician 6.0.0 Guide pas à pas McAfee Virtual Technician 6.0.0 COPYRIGHT Copyright 2010 McAfee, Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise, transcrite, stockée dans

Plus en détail

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année 2011 et 2012 Arrow ECS Partenaire Distribution EMEA de l année Qui sommes-nous? McAfee s est donné pour mission d assurer en toutes circonstances la protection et la tranquillité d esprit de ses clients,

Plus en détail

CONFIGURER ET DÉPLOYER UN CLOUD PRIVÉ AVEC SYSTEM CENTER 2012

CONFIGURER ET DÉPLOYER UN CLOUD PRIVÉ AVEC SYSTEM CENTER 2012 SI 2.0 CONFIGURER ET DÉPLOYER UN CLOUD PRIVÉ AVEC SYSTEM CENTER 2012 REF : M20247 DUREE : 5 JOURS TARIF : 2350 HT Public Administrateurs de DataCenter responsables de la conception, de l installation et

Plus en détail

S organiser pour le Cloud

S organiser pour le Cloud S organiser pour le Cloud Apporter une valeur supplémentaire à l entreprise en optimisant l organisation des services informatiques pour le Cloud LIVRE BLANC VMWARE Sommaire Synthèse.... 3 Contexte....

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Fiche technique : Sécurité des terminaux Présentation Outre les attaques massives à grande échelle qu ils perpétuent, les logiciels malveillants ont

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final Il y a un astérisque quand des renseignements sensibles ont été enlevés aux termes de la Loi sur l'accès à l'information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. BUREAU DU CONSEIL

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Solutions pour entreprises À PROPOS DE KASPERSKY LAB Kaspersky Lab est un éditeur international de solutions de sécurisation des systèmes

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

McAfee Data Loss Prevention Endpoint 9.4.0

McAfee Data Loss Prevention Endpoint 9.4.0 Notes de version Révision A McAfee Data Loss Prevention Endpoint 9.4.0 Pour une utilisation avec McAfee epolicy Orchestrator Sommaire A propos de cette version Nouvelles fonctionnalités Améliorations Instructions

Plus en détail

Table des matières. A - Introduction 13. B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13

Table des matières. A - Introduction 13. B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13 Table des matières Chapitre 1 : Virtualisation de serveurs A - Introduction 13 B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13 C - Pourquoi virtualiser? 15 1 - Multiplicité du nombre de serveurs 15 2 - Les évolutions

Plus en détail

Une approche à multiples niveaux en matière de sécurité des cartes de paiement

Une approche à multiples niveaux en matière de sécurité des cartes de paiement Une approche à multiples niveaux en matière de sécurité des cartes de paiement Une approche à multiples niveaux en matière de sécurité des cartes de paiement SANS PRÉSENCE DE LA CARTE 1 Une récente étude

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

COTISATIONS VSNET 2015

COTISATIONS VSNET 2015 COTISATIONS VSNET 2015 Approuvées par le comité VSnet en séance du 18 mars 2015 SOMMAIRE 1. Principe 2. Réseau 3. Services internet 4. Ressources électroniques 5. Divers 1. PRINCIPE Les membres de l Association

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS

ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS Le 12 septembre 2013 Introduction ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS PRINCIPE DIRECTEUR N O 2 DE L ACFM NORMES MINIMALES DE SURVEILLANCE DES COMPTES Le présent Principe directeur fixe

Plus en détail

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs Table des matières 1 Introduction 1. Avant-propos...17 2. Remerciements....19 Chapitre 1 Virtualisation de serveurs 1. Introduction....21 2. Qu'est-ce que la virtualisation?...22 3. Pourquoi virtualiser?...23

Plus en détail

A propos de la sécurité des environnements virtuels

A propos de la sécurité des environnements virtuels A propos de la sécurité des environnements virtuels Serge RICHARD - CISSP (IBM Security Systems) serge.richard@fr.ibm.com La virtualisation, de quoi parlons nous «Virtualiser» un objet informatique, ou

Plus en détail

Windows Server 2008. Chapitre 1: Découvrir Windows Server 2008

Windows Server 2008. Chapitre 1: Découvrir Windows Server 2008 Windows Server 2008 Chapitre 1: Découvrir Windows Server 2008 Objectives Identifier les caractéristiques de chaque édition de Windows Server 2008 Identifier les caractéristiques généraux de Windows Server

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47. EJBCA, version 5.0.4

Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47. EJBCA, version 5.0.4 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47 EJBCA, version 5.0.4

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

ASV20140808OD Administrateur Sénior Systèmes VMware PROFIL

ASV20140808OD Administrateur Sénior Systèmes VMware PROFIL ASV20140808OD Administrateur Sénior Systèmes VMware PROFIL Administrateur Sénior de Systèmes VMware, fort de plus de neuf (9) années d expérience dans les domaines des technologies de l information et

Plus en détail

Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter

Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter Agile Data Center CONTENU Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter Section II: VERS UNE APPROCHE SERVICE Le DataCenter AGILE (ADC) Une Infrastructure Elastique

Plus en détail

A PROPOS DE LANexpert

A PROPOS DE LANexpert A PROPOS DE LANexpert Société suisse fondée en 1995, aujourd hui basée à Genève, Lausanne, Berne et Zurich, LANexpert est un intégrateur de services et de solutions d infrastructures informatiques à fortes

Plus en détail

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Systancia Publication : Septembre 2010 Résumé La nouvelle version AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 apporte des changements importants au produit AppliDis

Plus en détail

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Organisme de certification Comité directeur de la certification des T.I.

Plus en détail

System Center 2012 R2 Licensing Fiche Produit

System Center 2012 R2 Licensing Fiche Produit Licensing Fiche Produit Aperçu du produit Microsoft offre des solutions pour administrer des ressources de datacenters, des clouds privés et des appareils clients. Gestion de Cloud privé/datacenter aide

Plus en détail

ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER

ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER Notes de mise à jour Endpoint Security for Mac by Bitdefender Notes de mise à jour Date de publication 2015.03.13 Copyright 2015 Bitdefender Mentions Légales Tous

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

Sécurisation du réseau

Sécurisation du réseau Sécurisation du réseau La sécurisation du réseau d entreprise est également une étape primordiale à la sécurisation générale de votre infrastructure. Cette partie a pour but de présenter les fonctionnalités

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

ARKOON FAST360/5.0. Cible de sécurité Critères Communs Niveau EAL3+ Reference : ST_ARKOON_FAST360_50 Version 2.6 Date : 14/09/2011

ARKOON FAST360/5.0. Cible de sécurité Critères Communs Niveau EAL3+ Reference : ST_ARKOON_FAST360_50 Version 2.6 Date : 14/09/2011 ARKOON FAST360/5.0 Cible de sécurité Critères Communs Niveau EAL3+ Reference : ST_ARKOON_FAST360_50 Version 2.6 Date : 14/09/2011 ARKOON Network Security 1, place Verrazzano - 69009 Lyon France Page 1

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS 2013 CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION Cette règle est protégée

Plus en détail

Vérification de la sécurité des données fiscales. Rapport final Approuvé par le Comité de vérification interne le 29 juin 2005

Vérification de la sécurité des données fiscales. Rapport final Approuvé par le Comité de vérification interne le 29 juin 2005 Rapport final Approuvé par le Comité de vérification interne le 29 juin 2005 Division de la vérification et de l évaluation Mars 2005 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction...

Plus en détail

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN.

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN. UFC CENTRE DE BAB EZZOUAR EXEMPLES DE SUJETS POUR LE PROJET DE FIN D ETUDE OPSIE PROPOSES PAR M. NACEF (ENSEIGNANT) Sujet 1 : Management des risques par la méthode MEHARI. Type : étude, audit. MEHARI est

Plus en détail

VMware ESX/ESXi. 1. Les composants d ESX. VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4.

VMware ESX/ESXi. 1. Les composants d ESX. VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4. VMware ESX/ESXi 1. Les composants d ESX VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4. C est un hyperviseur, c est à dire une couche de virtualisation qui permet de faire tourner plusieurs systèmes

Plus en détail

VXPERT SYSTEMES. CITRIX NETSCALER 10.1 et SMS PASSCODE 6.2. Guide d installation et de configuration pour Xenapp 6.5 avec SMS PASSCODE 6.

VXPERT SYSTEMES. CITRIX NETSCALER 10.1 et SMS PASSCODE 6.2. Guide d installation et de configuration pour Xenapp 6.5 avec SMS PASSCODE 6. VXPERT SYSTEMES CITRIX NETSCALER 10.1 et SMS PASSCODE 6.2 Guide d installation et de configuration pour Xenapp 6.5 avec SMS PASSCODE 6.2 Pour VXPERT.fr et FGAGNE.COM François Gagné fgagne@vxpert.fr 1 1.

Plus en détail

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE VISANT À FACILITER LA MOBILITÉ DES INGÉNIEURS ENTRE L IRLANDE ET LE CANADA (Ébauche, novembre 2007) 1 PARTIES 1.1 L Institution of Engineers of Ireland (Engineers Ireland)

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2013/64

Rapport de certification ANSSI-CC-2013/64 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2013/64 Carte à puce SLJ

Plus en détail

Annexe 2. Kaspersky Security for Virtualization Light Agent. Consulting Team

Annexe 2. Kaspersky Security for Virtualization Light Agent. Consulting Team Annexe 2 Kaspersky Security for Virtualization Light Agent Consulting Team 2015 K A S P E R S K Y L A B Immeuble l Européen 2, rue 1 Joseph Monier 92859 Rueil Malmaison Cedex Table des matières Table des

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

MediMail SLA 1/1/2014 1

MediMail SLA 1/1/2014 1 MediMail SLA 1/1/2014 1 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES MEDIMAIL SLA 1.1. OBJECTIF DU SLA (SERVICE LEVEL AGREEMENT) Le SLA a pour objectif de définir : les règles opérationnelles le processus d évaluation du

Plus en détail

Programme des Obligations d épargne du Canada. Guide d utilisation du serveur FTPS. Version 2.4

Programme des Obligations d épargne du Canada. Guide d utilisation du serveur FTPS. Version 2.4 Programme des Obligations d épargne du Canada Guide d utilisation du serveur FTPS Version 2.4 Le 5 août 2014 Guide d utilisation du serveur FTPS Guide d utilisation du serveur FTPS Historique des mises

Plus en détail

06/11/2014 Hyperviseurs et. Infrastructure. Formation. Pierre Derouet

06/11/2014 Hyperviseurs et. Infrastructure. Formation. Pierre Derouet 06/11/2014 Hyperviseurs et Infrastructure Formation Pierre Derouet Table des matières I. Qu est-ce qu un Hyperviseur?... 2 a. Définition... 2 b. Les avantages des hyperviseurs... 2 c. Les inconvénients

Plus en détail