Service de covoiturage nouvelle-génération

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service de covoiturage nouvelle-génération"

Transcription

1 Service de covoiturage nouvelle-génération G. Bédard Sicé, E. Cantin, F. Courville, J.-M. Gingras, O. Lamarche, F. Néron et T. Tran Université de Sherbrooke Faculté de génie Département de génie informatique et génie électrique Résumé Cet article présente le projet LzGo, une plateforme de covoiturage nouvelle-génération. Cette plateforme permet de faciliter l organisation du covoiturage interurbain entre des conducteurs et des passagers. La solution développée favorise le covoiturage en étant plus accessible par ses faibles coûts d utilisation, plus simple en mettant à profit les nouvelles technologies et plus social en interagissant avec les médias sociaux. Tout d abord, une définition plus détaillée du système sera présentée. Puis, les choix technologiques seront abordés, tels que l architecture du système et les choix technologiques effectués. Finalement, il sera question des méthodes de validation et de tests utilisées au cours du développement du projet. Mots-clés Service de covoiturage, Ruby on Rails, ios, Android, SaaS, Application web I. Mise en contexte A. Introduction et motivation L utilisation du covoiturage est en pleine croissance au Québec. En effet, cette alternative à l utilisation de la voiture personnelle est une option de plus en plus choisie car elle est plus écologique et économique. Le projet LzGo est conçu pour devenir un joueur majeur dans cet écosystème. Pour se démarquer des services existants, LzGo suit la vague du Web 2.0 axée sur la simplicité et l interactivité. L intégration des médias sociaux avec une interface simple et intuitive rend l expérience de l utilisateur plus sociale et durable. Par exemple, la recherche de départ mets l emphase sur l interaction avec son réseau social personnel tels que ses amis Facebook. Ensuite, le service sera offert également en version mobile pour téléphones intelligents, dont l utilisation est en croissance fulgurante. Les utilisateurs pourront ainsi parcourir les offres, accéder à l information sur leurs départs et recevoir des notifications directement sur leur téléphone, facilitant la dynamique passager-conducteur. Le service sera offert sous forme de forfaits mensuels et sans frais d utilisation supplémentaires. Avec le modèle utilisé, les utilisateurs conducteurs et passagers effectueront des économies par rapport aux coûts demandés par les compétiteurs actuels. Le covoiturage étant alors non seulement écologique mais également plus économique, il sera donc plus accessible à tous. Ainsi, la mission du projet est d amener une alternative aux covoitureurs qui soit plus simple, plus sociale et plus accessible. B. État de l art Étant donné le modèle d affaires du projet LzGo, le domaine qui lui rapproche le plus est celui du logiciel en tant que service (de l anglais software as a service ou SaaS). Les technologies utilisées par les entreprises faisant affaire dans cet industrie ont longtemps tourné autour de la pile LAMP et ses variantes. En effet, la combinaison de Linux, Apache, MySQL et PHP a déjà fait ses preuves et est devenue le standard du domaine. Les logiciels offerts en tant que service sont en général très flexibles face à la demande. Leur architecture permet une évolutivité horizontale, assurant un niveau de service minimum relevé. Lorsque la charge d utilisation est trop grande, il est possible de dynamiquement déployer un nouveau serveur pour combler cette demande. De plus, le développement et déploiement de nouvelles fonctionnalités se fait plus rapidement que dans un modèle traditionnel de par le fait que l application est servie depuis un point central. L utilisateur n a donc plus besoin de faire de mises à jour pour profiter des plus récentes fonctionnalités. Ensuite, l utilisation d analytiques permettent aux développeurs de facilement cibler leurs changements pour s assurer de mieux satisfaire la demande de leurs clients. Les applications de type Saas, quoique souvent très différents les uns des autres, sont souvent bâtis sur les mêmes pilliers. Par exemple, on retrouve souvent un niveau d interface de programmation (API ou application programming interface en anglais) permettant à des tierces parties d avoir accès à certaines fonctionnalités sans utiliser l interface utilisateur. Ces interfaces offrent toutes sortes d avantages, comme le développement d applications mobiles ou même l automatisation de tâches via des scripts. Aussi, étant donné la présence en ligne de l application, on retrouve souvent une emphase sur la collaboration entre les utilisateurs. Servir une application en ligne offre de nombreux avantages aux utilisateurs aussi. Entre autres, le fait de ne rien avoir à déployer peut engendrer des économies de temps significatives. De plus, ces services sont généralement offerts à un prix moins cher que la compétition en application

2 de bureau. Finalement, étant donné que ces applications sont hébergés en ligne, le client n a pas à se soucier des investissements de matériel informatique. Ceci étant dit, les entreprises offrant des logiciels en tant que service ont aussi plusieurs défis à relever, notamment en terme de sécurité des données. L année 2011 a été particulièrement difficile pour la sécurité des données. Plusieurs grands sites, tel que Sony Playstation Network, on vu leurs failles de sécurité se faire exploiter, mettant en danger les données de plusieurs millions d utilisateurs. C. Défi technique Tout d abord, le système doit offrir les fonctionnalités primaires d un service de covoiturage, comme annoncer un départ en tant que conducteur et s inscrire à un départ en tant que passager. Ces opérations de base doivent au minimum être tout aussi faciles et agréables à utiliser que sur les services existants, sans quoi l utilisateur n aura pas intérêt à effectuer une migration vers LzGo. D autre part, les fonctionnalités qui permettront LzGo à se démarquer de la compétition devront être bien intégrées à l ensemble du système en place. Une des grandes nouveautés amenée est l interaction du système avec les médias sociaux. Cela permettra d étendre la visibilité du covoiturage non seulement à l intérieur du service luimême, mais également jusque dans le réseau social des utilisateurs. Par exemple, un conducteur pourra créer un départ sur LzGo et ensuite le partager à tous ses amis Facebook ou encore à ses followers Twitter. Ils pourront alors s inscrire facilement au même départ. Une autre fonctionnalité intéressante avec l interaction des médias sociaux est que le système mettra en évidence les départs effectués par son réseau social existant, encourageant donc les gens à voyager avec des connaissances et ainsi améliorer leur expérience de covoiturage. Ces fonctionnalités amènent de nouvelles opérations possibles à l utilisateur et il faudra s assurer qu elles soient faciles à effectuer et qu elles ne nuiront pas à l ergonomie de l interface. Aussi, le développement d applications mobiles représente également un défi à plusieurs niveaux. Tout d abord, il faut que le serveur d application puisse communiquer autant avec l application Web qu avec les différents appareils mobiles. Ceci engendre un défi au niveau de l architecture de l application ainsi qu au niveau de l infrastructure de déploiement. De plus, il est important de considérer que contrairement à l application Web, nous ne pouvons pas garantir que les utilisateurs des plateformes mobiles mettront à jour leurs applications. Il est donc important de pouvoir faire évoluer l application Web sans briser le fonctionnement des application mobiles antérieurs. Pour ce faire, il faut établir, dès le départ, une stratégie de versionnement sur laquelle nous pourrons nous fier. Également, la conception des interfaces mobiles exigera un tout autre mode de pensée qu avec celles du Web. Les lignes directrices à suivre quant à l ergonomie des interfaces mobiles définies par Apple [1] devront être suivies. De plus, il y a des délais avant la mise en ligne d une application sur le magasin itunes. Il faut donc tenir compte de ces normes lors du développement sur cette plateforme. Finalement, l important sera de s assurer que l intégration de toutes ces fonctionnalités rendent l expérience de covoiturage plus facile et agréable que chez les compétiteurs. Dans ce même ordre d idées, il faudra limiter le nombre de bogues au minimum. Pour ce faire, une stratégie rigoureuse des principes du test-driven development sera privilégiée. A. Architecture globale II. Description du système 1) Vue d ensemble: L architecture globale du système se compose de trois principaux sous-systèmes : l application Web, l application pour ios et l application pour Android. Cette organisation est présentée à la figure 1. 2) Application Web: L application Web est une application Ruby on Rails [2], architecturée selon le patron MVC (Model View Controller). Le patron MVC est fortement encouragé par Rails, pour ne pas dire impossible à éviter. Cela dit, ce patron est une meilleure pratique du Web, car il permet de séparer la logique d affaires de la représentation visuelle des données. 3) Applications mobiles: Les applications mobiles communiquent avec le système à travers l application Web. Cependant, plutôt que d utiliser des vues graphiques, elles utilisent des vues de structures de données selon le format JSON et organisées selon la structure REST (REpresentational State Transfer). Cette structure permet d utiliser des librairies tierces pour accéder et recréer les données de l API plutôt que d avoir à reconcevoir ce système. 4) Infrastructure de déploiement: Du fait de son organisation, l application Web est centrale à tout le système. L infrastructure sur laquelle elle fonctionnera doit donc être capable de répondre adéquatement à la demande. L architecture envisagée est donc une architecture distribuée, dont les secteurs les plus sollicités pourront se mettre à l échelle rapidement et facilement. Sur le schéma présenté à la figure 2, on peut apercevoir cinq machines différentes, mais ce nombre est sujet à de grandes variations. Les serveurs Web seront plaçés derrière un load balancer, qui leur distribuera les requêtes entrantes afin de répartir la charge entre eux. La trajectoire que prendra la requête d un client à travers l infrastructure est la suivante : Passer dans la couche de répartition de charge (load balancing en anglais) pour être assignée à un serveur Web Si c est une requête pour un objet statique, tel une image ou un fichier JavaScript, le serveur Web retourne l objet demandé. Sinon, il envoie la requête au serveur d application.

3 Application Web (Ruby on Rails) Navigateur Application ios Application Android Figure 1. Architecture des différentes applications Le serveur d application traite la requête et fait possiblement des requêtes sur la base de données. Si la requête génère des notifications, celles-ci sont envoyées au serveur de notifications, qui les renverra aux utilisateurs concernés selon leurs préférences. Chacun des serveurs Web comportera les logiciels suivants : Un serveur Web (nginx) Un serveur d application Ruby (thin) Un serveur de base de données esclave (MySQL) Ceux-ci, dont le schéma est présenté à la figure 3, seront présents en nombre variable et lancés dynamiquement afin de satisfaire à la demande. Figure 3. Esclave (MySQL) Serveur d'application (thin) (nginx) Schéma d un serveur Web dans l infrastructure envisagée En ce qui concerne le serveur de notifications, il enverra les notifications au navigateur Web via des WebSockets. Il s occupera aussi des notifications ios, Android, SMS et courriel. Ce sont spécialement ces dernières qui nécessitent un serveur à part. Par exemple, dans le cas des notifications ios qui sont envoyées à travers les serveurs d Apple, Apple demande qu une seule connexion TCP soit établie, et que tous les envois y passent. Les notifications Android et SMS ont le même genre de limitation. De plus, il semble logique de regrouper au même endroit toutes les manières de rejoindre un usager. B. Choix technologiques 1) Choix logiciels: Le premier choix crucial à prendre était celui concernant la plateforme de développement web. Les capacités d extensions et la communauté extrêmement présente autour de la technologie open-source Ruby on Rails a motivé l équipe à se diriger vers cette plateforme. La plateforme a définitivement fait ses preuves sur le Web avec les sites comme Twitter, Github et Groupon. Le manque d organisation du langage PHP et la difficulté d intégration du langage Java a conduit l équipe à s éloigner de ces deux choix. Une couche API de type REST retournant des réponses sous le format Javascript Object Notation (JSON) est utilisé pour communiquer entre les application mobiles et l application Ruby on Rails. Cette couche, bâtit avec le module Grape [3], est montée en tant que intergiciel (middleware en anglais). C est ce module qui s occupe, entre autre, du versionnement et de l internationalisation de l API. C est aussi cette couche qui sert d intermédiaire entre les applications mobiles et la base de données. Les applications mobiles ne se connectent donc jamais aux contrôleurs dans l application Web, ni à la base de données. Cela simplifie l architecture, éliminant une certaine complexité des applications mobiles et la gestion des

4 Serveur de base de données Maître Serveur push d'apple Serveur push Android Service d'envoi de SMS Mailer 1 n Esclave Serveur d'application Esclave Serveur d'application Traitement des notifications (ios, Android, SMS, ) Serveur de notifications (Web) Serveur de notifications Serveur de répartition Load balancer Application ios Application Android Navigateur Figure 2. Schéma de l infrastructure envisagée connexions à la base de données. Le type de base de données utilisé par l équipe est MySQL [4]. L expérience des membres avec ce type de base de données et la bonne compatibilité avec la plateforme Ruby on Rails ont rendu le choix facile. Les plateformes mobiles offraient aussi un choix considérable : l utilisation d un environnement de développement multi-plateforme (ios, Android) ou l utilisation des librairies natives des plateformes respectives. L équipe a penché sur ce dernier, permettant un développement plus spécifique et mieux intégré à la plateforme visée. Pour le système de contrôle de version, l ensemble des membres s est dirigé vers git [5]. En fait, ce système facilite énormément le développement de fonctionnalités en parallèle. Une étude approfondie des différentes possibilités ont motivé cette décision. 2) Choix matériels: Le développement mobile se fait sur deux types de plateformes différentes. La première est la plateforme ios, qui englobe la lignée de produits iphone et ipod Touch. Elle représente la plus grande part de marché des téléphones intelligents et il s agit donc d un incontournable. Le développement en tant que tel s effectue sur les modèles iphone 3GS, 4S et 5. La deuxième plateforme est Android, qui est en constante expansion en terme de part de marché dans les dernières années. Le développement se fait sur des unités d anciennes générations (Google Nexus One, LG Optimus One), permettant donc de mettre une emphase particulière sur la performance de l application.

5 Figure 4. Flux de travail du développeur III. Résultats, validation et test A. Méthodes de validation La validation et les tests sont une étape essentielle dans le développement informatique. L équipe a étudié la situation et en est venu à une entente sur les différents principes de fonctionnement du flux de travail, présenté à la figure 4. Les points suivants ont été retenus : Utilisation du système de dépôt de code source git Développement des fonctionnalités sur différentes branches Automatisation de la compilation et des tests des applications Couverture de code par les tests (>80%) Publication de la dernière version de la branche principale Lorsqu un développeur travaille sur une nouvelle fonctionnalité, il se doit d inclure les tests unitaires, fonctionnels et d intégration qui concernent cette fonctionnalité. Il doit aussi s assurer qu aucun autre test soit brisé avant d intégrer sa fonctionnalité dans la branche principale. Si les tests ne passent pas, l équipe est avertie par courriel. Ce courriel contient toutes les informations nécessaires à la correction du ou des tests fautifs. L automatisation de la vérification des tests et de la compilation de l application est faite avec Jenkins. Lorsqu un changement est poussé sur la branche principale du serveur, il compile l application et vérifie si les tests exécutent tous avec succès. Cet outil permet facilement de détecter un dysfonctionnement de l application et de le régler rapidement. Les personnes concernées peuvent corriger ce problème et s assurer de la bonne santé de LzGo sur l application Jenkins du serveur de l équipe. La dernière version de la branche principale est publiée sur un sous-domaine du site Web. À l aide de l authentifiant LDAP, l équipe peut permettre un accès restreint à l application. Cela permet à l équipe de tester l application dans un environnement d utilisation réel et d avoir la dernière version de l application sur la branche principale à portée de la main. Pour valider ses interfaces graphiques, l équipe compte utiliser l aide de différents outils statistiques analytiques. Avec celles-ci, l équipe peut prendre compte des différentes actions de l utilisateur et ainsi ajuster son interface. Ces outils sont notamment fournis par Google et permettent d augmenter considérablement la qualité de l application si les statistiques sont bien analysées. L application passera un stade alpha et beta. La version alpha sera fermée et sera réservée aux amis et à la famille de l équipe (Friends & Family) de façon à obtenir de la rétroaction à travers un contact direct avec les usagers. La phase beta sera aussi fermée, mais à base d invitations. L équipe pourra alors publier des codes d invitation qui permettront l accès à l application web. Les usagers pourront envoyer leurs problèmes/commentaires à travers un formulaire simple qui sera transmis à l équipe. B. Résultats des tests La couverture du code est un indicateur relativement fiable de la qualité et de la quantité des tests. L équipe peut alors s assurer que le fonctionnement des tests équivaut au fonctionnement général des différents modules. L application Web contient actuellement 842 lignes de code effectives (lignes contenant au moins une instruction), dont 743 sont couvertes par les tests, pour un pourcentage de couverture de 88,42%. A. Conclusions IV. Conclusions et travail futur Le covoiturage québécois et nord-américain sont des domaines qui démontrent encore beaucoup de potentiel. Comme l a fait Amigo Express il y a 6 ans, le projet LzGo cherche à exploiter les lacunes des solutions présentement offertes. L application Web, bâtit sur Ruby on Rails, offrira bien sûr les fonctionalités de base des systèmes de covoiturage : annoncer des départ et s incrire sur un départ. Cependant, LzGo en fera bien plus aussi : la plateforme misera sur les applications mobiles et une intégration significative avec les médias sociaux pour assurer une expérience plus simple, plus sociale et plus accessible aux utilisateurs. Voilà donc pourquoi tous les volets de la solution sont importants : chaque module complète le casse-tête pour créer une plateforme cohérente. Étant donné l importance de l expérience utilisateur, certains choix technologiques ont été décidés en conséquence. Les application mobiles, par exemple, sont développées dans leurs environnements natifs plutôt que d utiliser un framework à multiples déploiements. Aussi, une infrastructure qui favorise la redondance sera de mise pour assurer un service de qualité, même lors des périodes chargées. La stratégie de test donne la possiblité de développer en intégration continue. Les tests unitaires, fonctionnels et d intégration permettent de voir les régressions et de les corriger avant qu ils affectent le développement des autres.

6 B. Leçons apprises Le projet LzGo offre un apprentissage constant à tous les membres de l équipe. Que ce soit du point de vue technique ou du point de vue de gestion de projet, les leçons apprises sont nombreuses. En voici quelques-unes. Il est important d avoir l avis de tous les membres lors des sprints planning. Ceci assure des sprints plus réalisables. Il faut absolument prioriser les fonctionalités du backlog au départ et ne pas avoir peur d en couper. Malgré avoir planifié du temps pour le ramp up de l équipe, le fardeau de travailler dans un nouveau langage est tout de même considérable. Mettre l emphase sur l expérience utilisateur force à faire des choix technologiques qui sont parfois coûteuses en terme d heures de travail. C. Développements futurs Plusieurs avenues s ouvrent à la plateforme LzGo pour assurer la bonne continuité de la solution. Premièrement, un travail de réusinage sera nécessaire dans tous les modules afin d assurer une meilleure longévitée au projet. Étant donné que le projet sera actif à long terme, il est essentiel d assurer que celui-ci soit maintenable et extensible. Deuxièmement, l équipe devra se pencher sur le développement de l application Android. Il faudra répliquer toutes les fonctionalités offertes sur la plateforme ios tout en assurant la meilleure expérience utilisateur possible. Troisièmement, plusieurs idées ont été lancé pour des nouvelles fonctionnalités. Quoiqu il reste toujours des analyses à effectuer, il est tout à fait possible d étendre la solution courante pour mieux accomoder autres scénarios de covoiturage. Finalement, une poussée constante en réglage de bogues sera nécessaire avant et après le lancement afin de s assurer, encore une fois, de la meilleure expérience utilisateur possible. Quoi qu il en soit, il est certain que le futur du projet sera une combinaison de ces lignes directrices. Acknowledgment L équipe LzGo aimerait remercier l équipe professorale de S7 de l Université de Sherbrooke, ainsi que le Département de Génie Électrique et Informatique pour leur soutien tout au long du développement de LzGo. Références [1] Apple. (2012) Human interface guidelines. [Online]. Available : https ://developer.apple.com/library/ios/documentation/userexperience/ conceptual/mobilehig/introduction/introduction.html [2] 37Signals. (2012) Ruby on rails homepage. [Online]. Available : http ://rubyonrails.org [3] J. Cheung and M. Bleigh. (2010) Grape rest-like api microframework. [Online]. Available : http ://intridea.github.com/grape/ [4] (2012) Mysql : : The world s most popular open source database. [Online]. Available : https ://www.mysql.com/ [5] (2012) Git. [Online]. Available : http ://git-scm.com/

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS Votre guide SMS SMS et logiciels Les éditeurs de logiciels intègrent de plus en plus le SMS dans leurs produits, notamment pour permettre l envoi d alertes, de rappels de rendez-vous ou encore de notifications.

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Philosophie des extensions WordPress

Philosophie des extensions WordPress 8 Philosophie des extensions WordPress Le concept L une des forces de WordPress dans la jungle CMS, c est la simplicité de création d extensions. Il y a plusieurs raisons à cela. Des raisons techniques

Plus en détail

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 7

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 7 UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 7 Table des Matières 1. Controle et sécurisation des sessions Wi-Fi... 3 2. Module UserLock PowerShell... 4 3. Nouvelle API documentée... 6 4. Nouvelle Interface...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels CAHIER DES CHARGES -Solution applicatives de gestion de ressources humaines -Site intranet de notation de repas et d hôtels Sommaire Contexte... 4 Maitrise d ouvrage... 4 Maitre d œuvre... 4 Présentation...

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Journée IJD. Moussa Tari Bako Bachir. 25 juin 2012 ARLES/INRIA. Introduction Travail Chez ARLES

Journée IJD. Moussa Tari Bako Bachir. 25 juin 2012 ARLES/INRIA. Introduction Travail Chez ARLES Journée IJD Moussa Tari Bako Bachir ARLES/INRIA 25 juin 2012 1/27 Moussa Tari Bako Bachir Plan Introduction Principes générales du système d intégration mis en place Les sources intégrées Tests de monté

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 CNAM 2010-2011 Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 Déploiement d une application dans le cloud. 1. Cloud Computing en 2010 2. Offre EC2

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

PFE. Gestion de portefeuille électronique par carte à puce. Equipe N 16 Projet N 98. «Sujet non industriel proposé par les élèves»

PFE. Gestion de portefeuille électronique par carte à puce. Equipe N 16 Projet N 98. «Sujet non industriel proposé par les élèves» PFE Gestion de portefeuille électronique par carte à puce Equipe N 16 Projet N 98 «Sujet non industriel proposé par les élèves» Sommaire Introduction... 4 Le contexte financier... 4 Le contexte technologique...

Plus en détail

REFONTE DE SITE WEB - CAHIER DES CHARGES

REFONTE DE SITE WEB - CAHIER DES CHARGES REFONTE DE SITE WEB - CAHIER DES CHARGES AUTEUR : DIOP ADJA Responsable Communication adiop@neurotech.sn : 33 869 90 44 8, Boulevard du sud - Immeuble Tandian, Point E T: (221) 338699090 F: (221)338245725

Plus en détail

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup

Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Serveur d intégration continue Jenkins et d analyse de code Sonar couplés à la forge logiciel SourceSup Sébastien MEDARD GIP RENATER 263 avenue du Général Leclerc CS 74205 35042 Rennes Cedex Résumé L intégration

Plus en détail

Comparatif CMS. Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA

Comparatif CMS. Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA Comparatif CMS Laurent BAUREN S Bérenger VIDAL Julie NOVI Tautu IENFA Sommaire Introduction : Dans le cadre de notre projet de master première année, il nous a été demandé de développer un moteur de recherche

Plus en détail

6761 Validation de la conformité 21.03.2007

6761 Validation de la conformité 21.03.2007 6761 Validation de la conformité 21.03.2007 Peter DAEHNE 1 Tests de stress Les tests de stress permettent d étudier le comportement du logiciel lorsque celui-ci est mis dans des situations extrêmes, aux

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Contenu

Systèmes de Gestion de Contenu Introduction aux de site Web Master 1 CAWEB Page 1/7 Introduction Définition CMS Content Management Systems : logiciels de conception et de mise à jour dynamique de site web ou d'application multimédia

Plus en détail

Professeur-superviseur Alain April

Professeur-superviseur Alain April RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS LOG792 PROJET DE FIN D ÉTUDES EN GÉNIE LOGICIEL PHP PROJECT TRACKER GESTIONNAIRE DE PROJECT LOGICIEL LOUIS-ALEXANDRE

Plus en détail

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0 Introduction au développement SharePoint Version 1.0 Z 2 Introduction au développement SharePoint 09/05/09 Sommaire 1 SharePoint : les bases... 3 1.1 Débuter sous SharePoint... 3 1.2 Connaissances Requises...

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

Dossier de presse. La plateforme CreaResto.fr est accessible à l adresse : http://www.crearesto.fr.

Dossier de presse. La plateforme CreaResto.fr est accessible à l adresse : http://www.crearesto.fr. Dossier de presse CreaResto.fr est une plateforme de création de sites Internet pour les restaurants. Ce service est ouvert à tous les restaurateurs depuis le 15 juin 2010. Il permet de créer gratuitement

Plus en détail

Document d évaluation système

Document d évaluation système CODAZZI Rama DAMOTTE Alan GUI Kai HAMMERER Jérémy TORCK Quentin RICM5 Document d évaluation système Groupe 2 Site de vente de stickers personnalisés My Stick It ETAT DE CHAQUE COMPOSANT : NON REALISE,

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

Projet MVC-CD Analyse des outils JavaFX

Projet MVC-CD Analyse des outils JavaFX Projet MVC-CD Analyse des outils JavaFX Créé par M. Jaouadi, le 23 mars 205 Modifié par M. Jaouadi, le 3 mars 205 Page sur 2 Table des matières Préambule... 3 2 Les outils associés à JavaFX... 3 3 Les

Plus en détail

Les forges logicielles et leurs outils. Avec SourceSup en exemple

Les forges logicielles et leurs outils. Avec SourceSup en exemple Les forges logicielles et leurs outils Avec SourceSup en exemple 1 Naissance des forges Avant Chacun installait les outils dont il avait besoin Peu de mutualisation des outils et technologies Collaboration

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

Versus Etude Technologique

Versus Etude Technologique VS Versus Etude Technologique 1 VS Contents Introduction... 3 Présentation des technologies... 3 Phonegap... 3... 3 Pour quels besoins?... 4 Comment ça fonctionne? Les models... 4 Phonegap... 5... 6 Comparatif...

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

Architectures en couches pour applications web Rappel : Architecture en couches

Architectures en couches pour applications web Rappel : Architecture en couches Rappel : Architecture en couches Une architecture en couches aide à gérer la complexité : 7 Application 6 Presentation 5 Session Application Les couches hautes dépendent des couches basses 4 Transport

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com Généralités Généralités des systèmes Windows Les systèmes Microsoft sont au cœur du système d information de la majorité des entreprises, si bien qu environ 90% des postes utilisateurs

Plus en détail

INTRODUCTION. Utiliser ce livre à 100 % INTRODUCTION

INTRODUCTION. Utiliser ce livre à 100 % INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION Utiliser ce livre à 100 % PHP, MySQL, XHTML... 9 Erreur méthodologique majeure à éviter... 11 Enjeu stratégique : automatiser le référencement... 12 Organisation de cet ouvrage...

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires!

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires! Concours étudiant de l invention humanitaire Dossier SoLink AIR Tous concernés! Tous solidaires! SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE ACTUEL... 3 2. LA SOLUTION DE SOLINK AIR... 3 3. LES OBJECTIFS... 5 4. LA STRATEGIE

Plus en détail

Développement Web Introduction générale

Développement Web Introduction générale 1 / 58 Développement Web Introduction générale Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer Juillet 2008 2 / 58 Plan Plan 1 Introduction 2 Historique et

Plus en détail

Tutoriel Ionic framework

Tutoriel Ionic framework INGÉNIEURS EN SCIENCES INFORMATIQUES ADAPTATION DES INTERFACES A L ENVIRONNEMENT Tutoriel Ionic framework Tutoriel et présentation du framework IONIC : technologie permettant la réalisation d applications

Plus en détail

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves

BOSTONI Sacha NGUYEN Linh. Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves BOSTONI Sacha NGUYEN Linh Rapport de projet : Annuaire des anciens élèves Tuteur : Mr Muller Mai 2007 SOMMAIRE Introduction 1/ Les utilisateurs du site 2/ Les fonctionnalités 3/ La réalisation Conclusion

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

En 4 semaines seulement!

En 4 semaines seulement! Votre intranet prêt à l emploi En 4 semaines seulement! Innovate Communicate Collaborate Share Team room Team room est un système de gestion documentaire qui permet le contrôle des versions, des check

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 REALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N12 EVALUATION D UN CONTRAT DE MAINTENANCE DU LOGICIEL

Plus en détail

ETUDE DE CAS. www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu. www.indev.be - ETUDE DE CAS

ETUDE DE CAS. www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu. www.indev.be - ETUDE DE CAS www.jour.fr www.technologicvehicles.com www.heelers.eu - ETUDE DE CAS Qui sommes-nous? ETUDE DE CAS L agence Indev, installée depuis 2009 à Bruxelles, est une agence internet spécialisée dans les web applications

Plus en détail

Mise à jour : Octobre 2011

Mise à jour : Octobre 2011 FICHE TECHNIQUE Architecture VIGILENS Mise à jour : Octobre 2011 VIGILENS SARL 53, rue Vauban F 69006 LYON www.vigilens.net Sommaire 1. Intégration de VIGILENS dans l architecture de l entreprise... 3

Plus en détail

Projets de COO (2014-2015)

Projets de COO (2014-2015) Projets de COO (2014-2015) Votre objectif est de créer un système d information dont les besoins sont exprimés ci- dessous. Vous devez réaliser cette conception par itération, en construisant un noyau

Plus en détail

Architectures Java pour applications mobiles

Architectures Java pour applications mobiles Architectures Java pour applications mobiles L application mobile en phase de devenir incontournable. Début 2010, 200 000 applications mobiles. Fin 2011, le cap du million est franchi. Derrière cette croissance

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS LOG792 PROJET DE FIN D ÉTUDE EN GÉNIE LOGICIEL BLUEUPDATES FRANÇOIS BOYER BOYF18048004 DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL

Plus en détail

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB

VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB VOLUME 1 CRÉATION D UN SITE WEB Comprendre les principales étapes TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 - RENCONTRE DE DÉMARRAGE 03 PARTIE 2 - ANALYSE FONCTIONNELLE 03 PARTIE 3 - ARBORESCENCE 04 PARTIE 4 - MAQUETTES

Plus en détail

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain?

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? plusieurs études démontrent que les projets CRM sont des échecs dans 40 à 80% des cas. Les principales causes d échec sont : Le rejet par

Plus en détail

Etude technologique sur Corss-platform Mobil

Etude technologique sur Corss-platform Mobil Etude technologique sur Corss-platform Mobil ADAPTION DES INTERFACES À L ENVIRONNEMENT Date : 11/11/2014 Student : Lifeng TAO I. Introduction RhoMobile RhoMobile est le conteneur de l'application mobile

Plus en détail

Application Web le Web Mobile

Application Web le Web Mobile Application Web le Web Mobile Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Web mobile OS mobile Application native WebApp Développement applications mobiles Application mobile hybride

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AW-IS/BG

FICHE D INFORMATION AW-IS/BG SY DONIA FICHE D INFORMATION AW-IS/BG PRESENTATION DU PROGRAMME SYDONIA Le programme SYDONIA de la CNUCED a été fondé au début des années 80 pour automatiser les opérations de dédouanement. Il est rapidement

Plus en détail

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation Logiciels libres et Open Source Description Un logiciel libre* est en général gratuit. Il est utilisable et modifiable sans notification préalable à son auteur, qui a renoncé à ses droits

Plus en détail

CHOISIR UN TEST A EXECUTER

CHOISIR UN TEST A EXECUTER CHOISIR UN TEST A EXECUTER Suivez le rythme rapide des cycles de publication. Découvrez l automatisation et ses interactions humaines. EXÉCUTER UN TEST 03082015 Borland permet à tous les intervenants,

Plus en détail

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche

Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Agilitéet qualité logicielle: une mutation enmarche Jean-Paul SUBRA Introduction : le manifeste Agile Manifeste pour le développement Agile de logiciels Nous découvrons comment mieux développer des logiciels

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Très chers, Vous trouverez dans les pages suivantes une explication détaillée du fonctionnement de l outil de supervision de réseau NetVisor.

Plus en détail

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez

Mag. à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile. Et si vous passiez http5000 Mag Et si vous passiez à la carte de fidélité virtuelle? Solution de fidélisation sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile! Tapez http5000

Plus en détail

Package Réseau Social RSV4

Package Réseau Social RSV4 Rapide à mettre en place, simple à prendre en main, et surtout très économique! Package Réseau Social RSV4 Applicable au : 01/09/2013 Une solution clé en main Solutions proposées Nous sommes capables de

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

Dossier : Radarly Henry 2013-2014

Dossier : Radarly Henry 2013-2014 Dossier : Radarly Henry Antoine Président Cellie 2013-2014 Comme l'a annoncé Cellie, un partenariat a été signé entre l'iae de Poitiers et la société Linkfluence. Il se traduit notamment par la mise à

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Les cinq arguments de Drupal 8 pour séduire les Marketeurs

Les cinq arguments de Drupal 8 pour séduire les Marketeurs Les cinq arguments de Drupal 8 pour séduire les Marketeurs Puissance, facilité d utilisation et technologie adaptée aux besoins des entreprises font de Drupal 8 la plateforme de choix pour les Marketeurs

Plus en détail

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT DE LA TECHNOLOGIE A LA PLUS VALUE METIER Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT 1 Un usage optimum de SAP Hana Votre contexte SAP Hana Si vous envisagez de migrer vers les plateformes

Plus en détail

Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE. IUT DE VANNES - Juan Joal. CADIC Julien - PINSARD Antoine

Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE. IUT DE VANNES - Juan Joal. CADIC Julien - PINSARD Antoine 2012 Avril - Mai -Juin Projet de programmation PHASE DE CODAGE IUT DE VANNES - Juan Joal CADIC Julien - PINSARD Antoine Structure pédagogique PROJET AP5 Plus que quelques lignes à coder et nous aurons

Plus en détail

Organiser un espace de travail collaboratif avec sa classe.

Organiser un espace de travail collaboratif avec sa classe. STG Travail collaboratif / c2i Février 2008 Organiser un espace de travail collaboratif avec sa classe. Olivier Mondet http://unidentified one.net A. Plateforme de travail collaboratif «Une plateforme

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault SIO-65291 Page 1 de 5 1- Objectifs généraux Applications Web dynamiques Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault acquérir les principes et concepts fondamentaux dans le domaine d'applications

Plus en détail

Projet Portfolio Numérique de l Elève.

Projet Portfolio Numérique de l Elève. Projet Portfolio Numérique de l Elève. 1/ Présentation. Bonjour et bienvenue sur cette présentation du projet de portfolio numérique de l élève. Ce projet a pour de but de donner à l élève un espace dans

Plus en détail

Fax sur IP. Panorama

Fax sur IP. Panorama Fax sur IP Panorama Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89 55 - http://www.prologue.fr

Plus en détail

Zimbra. S I A T. T é l : ( + 2 1 6 ) 7 1 7 9 9 7 4 4. F a x : ( + 2 1 6 ) 7 1 7 9 8 3 6 3

Zimbra. S I A T. T é l : ( + 2 1 6 ) 7 1 7 9 9 7 4 4. F a x : ( + 2 1 6 ) 7 1 7 9 8 3 6 3 Zimbra Zimbra est un logiciel serveur collaboratif qui permet à ses utilisateurs de stocker, organiser et partager rendez-vous, contacts, courriels, liens, documents et plus. Zimbra est un logiciel développé

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

Rapport Technique. Étude de solutions libres alternatives au système de supervision Nagios à L IUEM - Brest

Rapport Technique. Étude de solutions libres alternatives au système de supervision Nagios à L IUEM - Brest Rapport Technique Étude de solutions libres alternatives au système de supervision Nagios à L IUEM - Brest Auteur(s) : Robin Guennoc Titre projet : Étude solutions libres systèmes supervision Type de projet

Plus en détail

Défi Cloud Computing

Défi Cloud Computing EQUIPE RICM 2010 Défi Cloud Computing Dossier de remarques Ricom c est l @base 04/12/2009 Sommaire Introduction... 3 Les applications et la plateforme Cloud Computing... 4 Cloud Computing - RICM-2010 Page

Plus en détail

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE

GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE BROCHURE DE PRODUIT APPLIED TAMOnline GARANTIR LE SUCCÈS GRÂCE À LA TECHNOLOGIE L ACCÈS INSTANTANÉ À L INFORMATION a établi de nouvelles attentes pour le service à la clientèle. De plus en plus de clients

Plus en détail

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants»

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Compte-Rendu SDL Auteurs : BOUTROUILLE Alexis BAILLEUL Pierre Tuteur : Ioan Marius Bilasco «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Master MIAGE 1 Année 2012/2013 1 Remerciements

Plus en détail

Rapport D activité. Mini Jeu Friends Plus. https://apps.facebook.com/friendsplus. Daguès Alexis. Alexis Aurélie Fabrice Kaarthic 2011 2012

Rapport D activité. Mini Jeu Friends Plus. https://apps.facebook.com/friendsplus. Daguès Alexis. Alexis Aurélie Fabrice Kaarthic 2011 2012 WEB Agency Rapport D activité Mini Jeu Friends Plus https://apps.facebook.com/friendsplus Daguès Alexis Alexis Aurélie Fabrice Kaarthic 2011 2012 1 P age Tables des Matières : 1 ENTÊTE DU DOCUMENT... 3

Plus en détail

Soutenance finale. Mission 8 du 01/02/12 au 21/09/12

Soutenance finale. Mission 8 du 01/02/12 au 21/09/12 Soutenance finale Mission 8 du 01/02/12 au 21/09/12 Plan Rapport d activité de la mission 8 Présentation de Septime Présentation du projet CA Pocket Conception de l application Méthodes de réalisation

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Formation Android développement

Formation Android développement Objectif Android (prononcé androïde) est un système d'exploitation open source pour smartphones, PDA et terminaux mobiles conçu par Android, une startup rachetée par Google. D'autres types d'appareils

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

SchemaFiber. Gestion topologique des réseaux de fibres optiques

SchemaFiber. Gestion topologique des réseaux de fibres optiques SchemaFiber Gestion topologique des réseaux de fibres optiques INTRODUCTION Ce que c est UN LOGICIEL SPÉCIALISÉ SchemaFiber est un logiciel qui permet la gestion des réseaux de fibres optiques sous forme

Plus en détail