Projet ViSaGe : implémentation de l administration et du monitoring de ViSaGe (Virtualisation du Stockage appliquée aux Grilles informatiques)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet ViSaGe : implémentation de l administration et du monitoring de ViSaGe (Virtualisation du Stockage appliquée aux Grilles informatiques)"

Transcription

1 RenPar 18/ SympA 2008 / CFSE 6 / JC 2008 Fribourg en Suisse, 11 au 13 février 2008 Projet ViSaGe : implémentation de l administration et du monitoring de ViSaGe (Virtualisation du Stockage appliquée aux Grilles informatiques) Salam Traboulsi, Jacques Jorda, Abdelaziz M zoughi Institut de Recherche en Informatique de Toulouse IRIT Université Paul Sabatier Toulouse III Toulouse Cedex, France {traboul, jorda, Résumé La grille offre une large gamme de ressources distribuées pour le stockage de données, en particulier pour les tâches interactives telles que les résultats des expérimentations de simulation et d analyse des données. Les principaux problèmes liés au stockage de données dans les grilles sont l hétérogénéité des ressources ainsi que leur dispersion, et leur dynamicité. Pour résoudre ces problèmes, ViSaGe 1 a proposé l agrégation de ces ressources dans un espace virtuel. Chaque ressource de stockage étant caractérisée par sa charge qui évolue durant le temps d exécution, les choix relatifs à la gestion de ces espaces virtuels sont critiques. Dans cet article, nous présentons l utilisation du service d administration et de monitoring Admon comme outil d aide à la gestion de stockage. Nous allons décrire son architecture hiérarchique et ses différentes fonctionnalités, et montrer son efficacité. Il est formé de deux modules : le module d administration qui rend plus aisée la gestion de stockage, à partir des données collectées et analysées par l autre module : le monitoring. Admon est caractérisé par son architecture hiérarchique. Cette architecture permet à ses composants de communiquer afin de gérer le stockage des données pour améliorer la performance. Mots-clés : Administration, Monitoring, Virtualisation du stockage, Grille 1 Introduction La grille est une collection de nœuds de calcul et de stockage [1]. Elle fait partie des évolutions des technologies de télécommunications dans les systèmes informatiques. La grille offre une large gamme de ressources distribuées pour le stockage de données, en particulier pour les tâches interactives telles que les résultats des expérimentations de simulation et d analyse des données [1][2]. Les principaux problèmes liés au stockage de données dans les grilles sont l hétérogénéité des ressources ainsi que leur dispersion, et leur dynamicité [1]. Le projet ViSaGe[4] offre des services de virtualisation de stockage pour résoudre ces problèmes. Il est développé au sein de l IRIT en partenariat avec les industriels SEA- NODES 2, CS SI 3 et EADS CCR 4. ViSaGe permet de regrouper un ensemble de ressources de stockage physiques dans un seul espace de stockage virtuel. Ces ressources de stockage sont dédiées à la virtualisation et appartiennent à des nœuds de calcul ou de stockage. Ces nœuds sont caractérisés par leur qualité de service et leur disponibilité qui évoluent dans le temps. Par exemple, la charge sur un nœud est susceptible d augmenter significativement durant un laps de temps restreint. Une telle évolution de la charge pendant le temps d exécution d une application rend critique la prise de décision dans un 1 Projet national RNTL financé par le ministère de recherche sous contrat # 04K459. http ://www.irit.fr/visage/ 2 http ://www.seanodes.fr/ 3 http ://www.c-s.fr/ 4 http ://www.eads.net/1024/en/trailer_eads.html

2 système de gestion de stockage comme visage (protocole de gestion de stockage, la distribution des tâches). C est pourquoi une surveillance des mesures critiques (comme la charge du CPU, du réseau et de la bande passante disque) identifiant la charge et du temps de service des applications, est nécessaire. Dans ce contexte, ViSaGe a proposé un outil de surveillance et d aide à la décision et au déploiement. Cet outil est représenté par le service d administration et de monitoring de ViSaGe, et baptisé Admon. Le service d administration et de monitoring est formé de deux modules : l un d administration est dédié à la gestion des composants de ViSaGe, l autre de monitoring se charge de collecter les informations nécessaires pour surveiller chaque nœud pour la gestion du stockage. Dans cet article, nous présenterons l architecture d Admon et montrerons son efficacité. Nous verrons que sa position au sein de ViSaGe lui permet d enrichir ses connaissances concernant l état d un nœud. Dans la section 2, nous présenterons un état de l art des systèmes de monitoring existants. Nous rappellerons dans la section 3 l organisation générale de la grille, puis nous introduirons l architecture logicielle de ViSaGe afin de mieux comprendre comment s organisent les services d administration et de monitoring. Dans la section 4, nous introduirons l interface et les fonctionnalités d Admon, avant de montrer son utilité par des expérimentations dans la section 5. Nous conclurons par la section 6. 2 État de l art Dans un environnement de système distribué comme les grilles, la gestion du stockage s appuie sur des décisions pour améliorer la performance. Ces décisions peuvent être par exemple le placement des données, la distribution des tâches, l équilibrage de la charge, etc. Les informations collectées sur l état des nœuds sont primordiales pour pouvoir prendre des décisions adéquates ; elles concernent les nœuds (de stockage ou de calcul) de la grille, les liens (largeur de la bande passante et latence) et les applications soumises. Dans la littérature nous trouvons plusieurs outils de surveillance pour collecter ces informations, chacun étant caractérisé par les informations auxquelles il s intéresse. Aucun de ces outils ne présentant l ensemble des caractéristiques requises pour un système de virtualisation tel que ViSaGe, notre outil de surveillance Admon se trouve à l intersection des caractéristiques de ces différents outils. Nous allons présenter ci-dessous les principaux d entre eux, et indiquer en quoi ils sont insuffisants pour remplir l objectif fixé. NWS (Network Weather Service) [3] est un outil simple à déployer, qui surveille les nœuds de calcul et les liens. Il fournit des prévisions concernant des exécutions ayant de courtes durées, en se basant sur l historique des informations collectées. NWS semble séduisant, mais il n offre pas de données bas niveau sur le stockage (les débits d entrée/sortie) ni d informations sur les applications soumises. Autopilot [6] est un système de surveillance des applications soumises à l échelle de la grille, mais il n offre pas d informations sur les nœuds de la grille. Il est donc trop superficiel pour notre usage. A l inverse, Hawkeye [8] est un outil pour surveiller les nœuds de la grille et leur liens, mais il ne surveille pas les applications soumises. Ganglia [10] est dans la même catégorie. Ce système collecte des informations sur les nœuds de calcul, de stockage et en plus sur les liens. Ganglia permet d afficher l utilisation des ressources dans le passé (par exemple : la charge du CPU d un nœud pendant la dernière heure ou dernier mois, etc.), mais il n offre pas la possibilité de faire des analyses réelles de performance. A la différence des outils précédants, R-GMA (Relational Grid Monitoring Architecture)[5] fournit des informations sur les nœuds de la grille et les liens, et procède aussi à la génération de traces des applications. Son écueil majeur réside dans son inaptitude à nous proposer des solutions qui permettent ViSaGe à prendre les décisions adéquates, citées ci dessus, améliorant la gestion de stockage. Netlogger (Networked Application Logger) [7] est un outil de surveillance et d analyse de performance. Il est utilisé pour surveiller les nœuds, les liens et les applications. Il permet de détecter les goulots d étranglement d une application (la perte de temps durant l exécution), ce qui en fait un système relativement complet. Netlogger et les systèmes présentés ont montré leurs efficacités pour étudier ou analyser la performance du monitoring et de l exécution des applications, mais pas dans le but d améliorer la performance d un système de stockage. Cependant, dans ViSaGe, nous avons besoin d un outil qui puisse s interfacer avec les autres composants de ViSaGe et qui soit capable, de manière proactive, d utiliser la charge d un nœud pour mieux distribuer les tâches et améliorer la performance des proto- 2

3 Utilisateur de la grille portail Hôte de proximité Hôte frontal Hôte frontal Pare-feu Site A Site B Hôte contrôleur Nœuds de calcul Nœuds de stockage /* L'utilisateur détermine la valeur des mesures à surveiller*/ Monitored_criteria Value /* Admon Initialise les valeurs des mesures à surveiller*/ User_criteria_name= Monitored_criteria; if(criteria_name = User_criteria_name) then Criteria_max_value=Value; else Criteria_max_value=max_value; /*Monitoring d'admon collecte les valeurs de toutes les mesures */ do{ Criteria_value = collected_value; /*Contacter administration d'admon pour prendre une décision, si nécessaire*/ if( collected_value=criteria_max_value) then send_msg_to_admon(criteria_name) }while(1) Communication inter-site Communication intra-site Hôte frontal Site C FIG. 1 Architecture de la grille. FIG. 2 L algorithme suivi par le monitoring. coles de gestion de stockage. De fait, si la charge d un nœud n est pas due aux applications soumises dans le système distribué géré (c est-à-dire si elle est due à des applications locales), la distribution des applications sur les nœuds peut ne pas être judicieuse. ViSaGe propose donc un outil qui permet d étudier la charge des nœuds, prenant en paramètre les informations collectées sur les ressources de la grille et les traces des applications, pour améliorer la performance de gestion du stockage virtuel. 3 L environnement et l architecture d Admon Dans le but d atteindre les objectifs présentés dans la première section, l architecture d Admon est fortement liée à l environnement de ViSaGe. Nous présenterons dans les sous-sections suivantes l architecture de la grille, l architecture logicielle de ViSaGe et enfin celle d Admon. 3.1 Architecture de la grille La grille est constituée de sites (figure 1). Les sites sont composés d un ensemble de nœuds de stockages et de nœuds de calcul. Un nœud représente un ensemble de ressources possédant une adresse IP : un PC, une baie de stockage, etc. À un site correspond un domaine administratif distinct possédant ses propres politiques de sécurité. L interconnexion entre ces différents sites est réalisée par le biais de leurs hôtes frontaux. Pour utiliser la grille, un utilisateur doit posséder une identité grille. Cela permet au système de limiter ses droits au strict nécessaire et de pouvoir comptabiliser sa consommation de ressources. Pour se connecter l utilisateur doit utiliser un hôte de proximité : un portail de grille. Un portail de grille permet l authentification de l utilisateur et lui présente l interface des différents services qu il est autorisé à utiliser. Une fois connecté, l utilisateur peut utiliser les différents services grilles disponibles. Ces services peuvent être distribués ou centralisés. Leur déploiement respecte généralement l architecture hiérarchique : grille, site, nœud. Pour accéder aux sites, l hôte frontal du site exige une authentification pour avoir l autorisation d usage des ressources de son site, afin de respecter au mieux les politiques de sécurité. Enfin, les nœuds de calcul et de stockage sont utilisés pour exécuter les applications grilles et pour stocker les données. 3.2 Architecture logicielle de ViSaGe ViSaGe est l acronyme de : Virtualisation du Stockage appliquée aux Grilles informatiques. Il s agit d un service de grille de gestion de données qui permet la virtualisation de ressources de stockage hétérogènes et distribuées, accessibles de manière uniforme par le biais d un système de gestion de fichiers spécifique. ViSaGe possède la particularité de mettre en adéquation les besoins de l utilisateur de la grille et les disponibilités du système par le biais de qualité de service définies sur les volumes virtuels. Dans cette sous-section nous allons présenter l architecture logicielle de ViSaGe. 3

4 application Admon au niveau Grille OMG_Event OAG_Event Monitoring V Visagefs Vrt Vccc Administration V Admon au niveau Site OMS_Event OAS_Event AM_Sensor AM_Event AA_Event Vcom Composant logiciel d admon Admon au niveau nœud Mesures collectées (/proc,...) Composant logiciel de ViSaGe FIG. 3 Interconnexion des composants logiciels de ViSaGe. FIG. 4 Interconnexion des composants logiciels d Admon. ViSaGe est formé de cinq composants principaux (figure 3) : Vcom, Visagefs, Admon, Vrt, et Vccc. Vcom est un système de communication extensible pour les messages de contrôle et le transfert des données. Il fournit aux autres composants de ViSaGe un moyen sûr, efficace et adaptable pour communiquer sans se soucier des détails liés à l infrastructure sous-jacente ; Visagefs [9][11] est un système de gestion de fichiers de niveau grille. Il fournit aux utilisateurs de grille une interface de type fichier pour l accès à leurs données. Il assure les fonctionnalités usuelles d un système de fichier classique, dans le contexte d un environnement distribué large échelle ; Admon est un service d administration et de monitoring pour gérer et surveiller l ensemble des services de ViSaGe. Il est utilisé par tous les autres composants de visage. Nous détaillerons son architecture dans la sous section suivante ; Vrt est un service de virtualisation qui procède aux agrégations logiques des ressources de stockage physiques à la demande d Admon. Il met à la disposition de Visagefs des espaces virtuels de stockage découpés en volumes logiques, qui à leur tour sont découpés en objets de placement (les objets de placement représentent l abstraction du placement physique des données sur les ressources de stockage). A chaque objet de placement est associé une politique de placement des données adaptées fournies à l application par Visagefs. Si, pendant l exploitation des données, la politique de placement choisie initialement ne peut plus satisfaire la qualité de service préconisée par l application, Admon contacte le Vrt et effectue les actions nécessaires permettant d adapter la politique de placement (changement de protocole de cohérence, création d un nouveau réplica, etc.) ; Vccc est une librairie extensible de gestion de la cohérence et de la concurrence. Elle met à la disposition de Vrt et de Visagefs un ensemble de protocoles de gestion de la concurrence et de la cohérence [3]. 3.3 Architecture logicielle d Admon La surveillance des ressources de stockage ainsi que leur gestion sont assurées par le composant d administration et de monitoring de ViSaGe : Admon. Il est composé de deux modules : un module d administration dédié à l administration des composants de ViSaGe (installés sur les nœuds de calcul, les hôtes de contrôleurs et les hôtes frontaux), et un module de monitoring qui permet de collecter des informations nécessaires à la surveillance des performances du système (sur les mêmes nœuds que précédemment). Pour pouvoir propager les informations requises, l architecture logicielle de chacun de ces deux modules d Admon se calque sur l infrastructure de la grille. Un élément logiciel est déployé à chacun des 4

5 niveaux de cette infrastructure : au niveau grille (un service grille et un outil de niveau grille), au niveau site (un outil de niveau site) et au niveau nœud (un agent local). Le service de grille permet d accéder aux fonctionnalités d Admon par le biais d un portail de grille. Ce service grille respecte le standard WSRF 5. Nous détaillons dans la section suivante les fonctionnalités de composants d Admon. 4 Fonctionnement et utilisation d Admon Cette section va nous permettre de détailler le fonctionnement et l utilisation de différentes routines des éléments d Admon, ainsi que les interfaces offertes. Les informations et les tâches accomplies par ces interfaces résultent d un travail collaboratif entre les modules d administration et de monitoring, ainsi qu entre Admon et les autres composants de ViSaGe. 4.1 Monitoring de ViSaGe Le système de monitoring de ViSaGe est semblable à tout autre système de monitoring (NWS [3], Ganglia [10]... ) en ce qu il sonde les mêmes informations (taux d occupation de CPU, taux d utilisation de disque, taux d utilisation de mémoire et taux d utilisation de la bande passante réseau). Cependant, son originalité consiste à collecter des informations en rapport avec les performances d entrée/sortie du sous-système disque, ainsi que les temps d exécution des différentes applications de lecture et d écriture de Visagefs. L agent de monitoring se situe sur chaque nœud. Il est implémenté par deux routines : AM_sensor et AM_event (figure 4). AM_sensor est un thread qui sert à collecter les informations concernant la disponibilité du système (depuis /proc contenant l état du noyau Linux). À partir de ces informations, AM_sensor génère un ensemble de tuples (date, taux d utilisation de la mémoire, taux d utilisation du CPU, taux d utilisations des disques (nombre de lectures et écritures, débit des opérations de lecture et écriture), taux des données envoyées/reçues sur l interface réseau). Nous avons utilisé le moteur de Base de Données Berkeley, extrêmement rapide et simple à mettre en œuvre, pour rendre persistantes ces informations. AM_event est utilisé pour traiter les messages envoyés via Vcom. Il s occupe de tout ce qui est événementiel (par exemple, contacter AM_event pour récupérer l état actuel du nœud). Se basant sur les informations collectées ou bien sur une contrainte précisée par l utilisateur de la grille, l agent monitoring va suivre la méthodologie illustrée dans la figure 2. Dans sa version actuelle, l agent de monitoring collecte les informations sur un intervalle de temps de cinq secondes. Il synthétise les informations sur un intervalle de temps d une minute afin de différencier les modifications significatives des changements ponctuels liés à des épiphénomènes. Les intervalles de temps choisis sont arbitraires. L outil monitoring site est implémenté par une routine appelée OMS_event (figure 4). À la détection de changement de valeur de données collectées au niveau de chaque nœud, l outil monitoring de site reçoit les nouvelles valeurs de mesures observées sur le nœud correspondant. De plus, il observe le cycle de vie des nœuds de son site. Au cas où un nœud n existe plus, il contacte l outil d administration de son site pour l enlever de la liste des nœuds vivants avant de signaler ce changement à l outil d administration de la grille. L outil monitoring de la grille est implémenté par une routine appelée OMG_event (figure 4). Il sert à récupérer ou à envoyer les informations concernant l état global de la virtualisation. Les informations de monitoring sont aussi utiles pour le Vrt de ViSaGe. Elles permettent au Vrt de retrouver l historique des commandes lancées sur le même nœud, et même prendre en compte cet historique en cas de redémarrage de ViSaGe (par exemple, le chemin d accès vers les ressources de stockage, l identifiant des volumes logiques créés, etc.). 4.2 Administration de visage L outil d administration de la grille prend des décisions par rapport aux informations collectées par le monitoring (figure 3). De plus, il gère les commandes de l utilisateur de la grille via le service de grille d Admon. 5 http ://www.globus.org/wsrf/ 5

6 L outil d administration de site est le lien entre l outil d administration de la grille et l agent d administration au niveau nœud (figure 4). De plus, il peut inscrire toute nouvelle ressource de stockage et de calcul qui pourra dès lors participer à l espace de stockage virtualisé dans ViSaGe. Les agents d administration constituent le dernier maillon de la chaîne (figure 4). Ils sont distribués sur les nœuds. Ils contactent l outil d administration de leur site pour mettre leur nœud à la disposition de ViSaGe pour participer à l espace virtuel. 4.3 L API d Admon Pour la mise en œuvre de la virtualisation et de l administration des ressources de stockage virtuel de ViSaGe, nous avons conçu un service grille qui enrichit le système d information de la grille par des informations pour la gestion du stockage virtualisé. Le service grille d Admon est composé de deux parties : une partie cliente et une partie serveur. La partie cliente est implémentée en Java et reliée aux services de virtualisation de notre partenaire CS SI. Ces services de virtualisation ont été développés pour être déployé sur une grille quelque soit le système de gestion de fichiers sous-jascent (ViSaGe). Ces services ont été implémentés sur la base du middleware Globus Toolkit (GT4.0) 6 sur des technologies ouvertes compatibles et sécurisées : XML, Java, SOAP, etc.. Ils ont été validés sur la grille 7. La partie serveur est liée à une interface de communication qui est l API d Admon. Cette partie intègre les différentes méthodes d administration et de monitoring ViSaGe au niveau grille. L utilisateur de la grille, via une page web, a la possibilité d effectuer toutes les commandes et de déterminer une contrainte de performance (la répartition de la charge, etc.). Les commandes d Admon permettent notamment la configuration de ViSaGe et l utilisation des informations du monitoring. La contrainte de l utilisateur enrichira l analyse de performance du monitoring d Admon. Les commandes d administration concernent la création d un espace virtuel, la création d un volume logique, le partage des ressources et le placement des données, le montage du système de gestion du fichiers (Visagefs), etc. Les commandes de monitoring permettent la récupération des informations concernant l état d un nœud, la liste des nœuds ViSaGe, etc. Une partie de ces commandes (par exemple : création d un espace virtuel, création d un volume logique) sont exécutées par le Vrt. Dans ce cas, Admon est utilisé comme moyen de communication. Le reste des commandes sont exécutées par Admon. Les sorties de toutes ces commandes sont en XML. Nous montrerons dans la section suivante l utilisation de ces commandes. 5 Expérimentation Admon est un outil de surveillance dont le but est de gérer au mieux l utilisation des nœuds de la grille en évitant de surcharger les nœuds déjà beaucoup sollicités. La grille étant composée de nœuds hétérogènes appartenant à des domaines administratifs distincts, l ordonnanceur des tâches de la grille peut ne pas avoir le contrôle sur les différents nœuds choisis. Il en résulte que la distribution des tâches dans un tel environnement doit être précédée d une étude de la charge des différents nœuds candidats. Dans cette expérimentation, nous allons montrer comment Admon permet de gérer une évolution de la charge d un nœud due à d autres tâches que celles liées à ViSaGe. Nous utilisons une grille, telle que présentée dans la section 3.1, et regroupant 4 sites : IRIT, SEANODES, EADS CCR et CS SI. Pour les besoins de notre expérience, nous avons choisi 4 nœuds de calcul distribués sur les 4 sites. Nous avons configuré ces 4 nœuds (nœud1, nœud2, nœud3 et nœud4) fonctionnant sous Linux kernel Nous avons installé sur tous les nœuds les différents agents d admon. Sur nœud1, nous avons installé en plus les outils grille et site d Admon, ce qui signifie qu il y aura, sur ce nœud les métadonnées utilisées pour le stockage virtuel de ViSaGe. Les outils de monitoring au niveau de chaque site connaissent les noeuds du site où ViSaGe s exécute. Les agents de monitoring placés sur chaque nœud collectent les informations pertinentes. Admon analyse la charge de ces nœuds au niveau de l outil de monitoring du site. Cette analyse permet de détecter les variations de la charge sur un nœud, la charge d un nœud par rapport aux autres nœuds (nœud très chargé ou pas chargé), etc. Pour montrer l efficacité et l utilité d Admon pour ViSaGe, nous avons utilisé l application AMIBE. 6 http ://www.globus.org/ 7 http ://agena.c-s.fr : 8081/visageportal 6

7 noeud1 noeud3 noeud4 noeud Charge_CPU (%) Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Ro Phase 1D w w w w w w w w w w w w Phase w w 2D w w w w w w w w Phase w w w 3D w Temps (sec) FIG. 5 L état des nœuds ViSaGe durant l exécution d AMIBE. AMIBE est un mailleur utilisé par le consortium européen EADS CCR pour les simulations électromagnétiques. Le processus d exécution d AMIBE comprend trois phases, l exécution de chaque phase dépendant des résultats de la phase précédente. La première étape est la phase du maillage 1D. Cette phase commence par une description structurelle du travail. Elle est exécutée sur un seul nœud et génère un répertoire avec un fichier par face à mailler. À la fin de cette phase, l outil d administration d Admon au niveau grille réplique le résultat sur l ensemble des sites utilisés par ViSaGe (avec au moins une réplique par site). Après cette réplication, la mission de la phase 2D peut commencer. Celle-ci permet de créer des répertoires contenant des informations par face. La dernière phase, la phase 3D, collecte et agrège les différents fichiers résultants de la phase 2D dans un même ensemble de fichier 3D. Pour l exécution d AMIBE, nous devons préciser la taille de l arête de chaque face. Dans cet article, notre but étant de montrer les différentes fonctionnalités d Admon, nous avons choisi une valeur moyenne d arête (50), initialisée avant de commencer la première phase. Nous avons utilisé 3 nœuds pour AMIBE : Un noeud pour la phase 1D et 3D et deux autres noeuds pour la phase 2D. Nous avons utilisé la phase 2D pour illustrer notre expérimentation. Nous avons supposé que l utilisateur de l application AMIBE a fixé une contrainte sur la charge du CPU en précisant sa valeur maximale (dans notre exemple 60%), c est-à-dire que le choix des nœuds pour la phase 2D va dépendre de la valeur de la charge du CPU. L expérience se déroule de la manière suivante : Pour commencer, nous avons démarré ViSaGe sur nœud1. La première phase, qui doit permettre de créer les répertoires de la phase 1D sur la machine locale, est exécutée sur nœud1. Nous avons commencé par lancer les commandes d administration nécessaires à la création d un volume logique virtuel sur ce nœud, avant de monter le système de gestion de fichiers (commandes CreateVs, CreateLv, CreateSr, ShareSrs, FormatLv et MountVisagefsNode). Une fois ViSaGe a démarré, nous avons lancé la phase 1D d AMIBE (figure 5). Pour démarrer la deuxième phase, nous avons utilisé Torque (l ordonnanceur des tâches) pour distribuer les tâches sur les noeuds utilisés par notre application. La distribution de tâches doit être judicieuse vis-à-vis de l état des nœuds. Avant l exécution de la phase 2D, nous avons choisi un des deux nœuds candidats à l exécution nœud2 pour lancer des travaux locaux (non relatifs à la grille) simulant l utilisation de ce nœud localement par un utilisateur virtuel. Le but de cette manœuvre est d augmenter la charge du CPU d une manière progressive afin de la stabiliser sur une valeur maxi- 7

8 male, l outil de monitoring teste la charge des différents nœuds candidats à l exécution de la phase 2D, et compare cette valeur avec la contrainte établie par l utilisateur grille initialement (60 % dans notre exemple). La figure 5 montre l état de la charge CPU des nœuds, et que nœud2 à un taux d occupation CPU maximal 80%. Nous pouvons remarquer qu avant de commencer la phase 2D le taux CPU de ce même nœud est plus plus grand que 70%. Il en résulte que ce nœud ne sera pas utilisé pour la deuxième phase. Pour appliquer cette décision, Admon effectue une mise à jour de la liste des nœuds utilisés par Torque avant la distribution des tâches. Puis il exécute les commandes d administration pour monter le système de gestion de fichiers sur nœud3 et nœud4, et il y réplique les données de la phase 1D. La même figure (figure 5) montre l état des nœuds pendant l exécution de la phase 2D, illustrant leur charge élevée du CPU durant cette phase. L exécution d AMIBE se termine par la phase 3D (figure 5) de synthèse des informations sur nœud1. 6 Conclusion Dans cet article nous avons présenté Admon, un service d administration et de monitoring de ViSaGe dédié à analyser la charge d un nœud pour mieux distribuer les tâches à l échelle de la grille dans un système de stockage virtuel. l implémentation d Admon montre son interfaçage avec les autres composant de ViSaGe. Nous avons montré à travers un cas d utilisation avec l application : le mailleur AMIBE, comment Admon est capable d utiliser le critère charge des nœuds afin de mettre en évidence son aspect proactif. Par conséquent, il permet une meilleure distribution des tâches sur les nœuds les moins chargés pour améliorer le temps de réponse : permettre une exécution optimale de l application. Bibliographie 1. I. Foster and C. Kesselman, editors. "The Grid : Blueprint for a Future Computing Infrastructure". Morgan Kaufmann Publishers, William E. Johnston, Dennis Gannon, and Bill Nitzberg. "Grids as production computing environments : The engineering aspects of NASA s Information Power Grid". In Proc. 8th IEEE Symp. on High Performance Distributed Computing. IEEE Computer Society Press, R.Wolski, N.T. Spring, and J. Hayes. "The Network Weather Service : A Distributed Resource Performance Forecasting Service for Metacomputing". Future Generation Computing Systems, Metacomputing Issue, 15(5-6) : , oct F. Thiebolt, I. Frain, A. M zoughi. "Visage- virtualisation du stockage dans les Grilles informatiques". 16ème Rencontre Francophones en Parallélisme Architecture système et composant, pp , Avril A. Cooke, A. Gray, and et al., "The relational grid monitoring architecture : Mediating information about the grid", www-pablo.cs.uiuc.edu/project/autopilot. 7. D. Gunter and B. Tierney and B. Crowley and M. Holding and J. Lee, "NetLogger : A Toolkit for Distributed System Performance Analysis", In Proceedings of the IEEE Mascots. 8. http ://www.cs.wisc.edu/condor/hawkeye/. 9. F. Thiebolt, A. M zoughi, J. Jorda. "Visagefs - Système de fichiers pour grille à QoS intégrées". 17ème Rencontre Francophones en Parallélisme Architecture système et composant, pp , Oct M.L. Massie et al. "The ganglia distributed monitoring system : design, implementation, and experience". Parallel Computing 30 (2004) F. Thiebolt, A. Ortiz, A. M zoughi. "VisageFS : Dynamic Storage features for wide-area Workflows". Dans : International Conference on Parallel and Distributed Computing Systems (PDCS 2007), Cambridge, Massachusetts, USA, 19/11/07-21/11/07, S.Q. Zheng (Eds.), ACTA Press, pp , Nov

ViSaGe. Virtualisation du Stockage dans les Grilles. Informatiques. RenPar 16, 6-8 Avril 2005 Thiebolt François thiebolt@irit.fr

ViSaGe. Virtualisation du Stockage dans les Grilles. Informatiques. RenPar 16, 6-8 Avril 2005 Thiebolt François thiebolt@irit.fr 1 ViSaGe Virtualisation du Stockage dans les Grilles Informatiques RenPar 16, 6-8 Avril 2005 Thiebolt François thiebolt@irit.fr IRIT Projet RNTL labellisé pré-compétitif Solution ViSaGe ViSaGe Accès transparent

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000.

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. : comparaison de, et avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. JF. Garcia, F. Lévigne, M. Douheret, V. Claudel 30 mars 2011 1/34 Table des Matières 1 2 3 4 5 6 7 1/34 Présentation du sujet Présentation

Plus en détail

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET

Projet OpNet. Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET Projet OpNet Spécialité Réseaux 2003/2004 Yannick GRENZINGER Loic JAQUEMET 1Présentation...3 1.1Le besoin de mobilité...3 1.2Le protocole IP Mobile...4 1.3Opnet...5 1.4Le projet...6 2La réalisation du

Plus en détail

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges c Copyleft 2006, ELSE Team 18 avril 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du projet 3 2.1 Une distribution Évolulable..................

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Contribution à la mise en service d'une ferme de serveurs connectée à une grille de calcul pour la physique des hautes énergies

Contribution à la mise en service d'une ferme de serveurs connectée à une grille de calcul pour la physique des hautes énergies Contribution à la mise en service d'une ferme de serveurs connectée à une grille de calcul pour la physique des hautes énergies Charlier Fabrice 2è licence en informatique Année Académique 2005-2006 Plan

Plus en détail

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007 Rapport d activité Mathieu Souchaud Juin 2007 Ce document fait la synthèse des réalisations accomplies durant les sept premiers mois de ma mission (de novembre 2006 à juin 2007) au sein de l équipe ScAlApplix

Plus en détail

Détection d'intrusions en environnement haute performance

Détection d'intrusions en environnement haute performance Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'information et des Communications '05 Détection d'intrusions en environnement haute performance Clusters HPC Fabrice Gadaud (fabrice.gadaud@cea.fr) 1 Sommaire

Plus en détail

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Cluster de stockage NAS sur SYRHANO TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de stockage SYRANO Plan Contexte utilisateur bref historique besoins exprimés Cluster de stockage ISILON

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle

GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Grid : Overview 1. Définition et composition 2. Exemple de Middleware 3. Interconnexion

Plus en détail

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Mr Romaric SAGBO Ministère de l'economie et des Finances (MEF), Bénin SWD Technologies Email : rask9@yahoo.fr Tél : +229 97217745

Plus en détail

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1 MACHINE VIRTUELLE VSPHERE Projet Personnalisé Encadré 1 Aymeric Blerreau 15/11/2013 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Description... 2 3 Contexte... 3 3.1 Contexte... 3 3.2 Objectifs... 3 3.3 Solution envisageable...

Plus en détail

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées François Diakhaté1,2 1 CEA/DAM Île de France 2 INRIA Bordeaux Sud Ouest, équipe RUNTIME Renpar 2009 1 Plan Introduction

Plus en détail

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard

Clusters for Application Service Providers. T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard Clusters for Application Service Providers (www.laas.fr/casp) T. Monteil, J.M. Garcia P. Pascal, S. Richard 1 Généralités Le monde du calcul dans un environnement ASP Les ASP : Application Service Provider

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Retour d expérience en Astrophysique : utilisation du Cloud IaaS pour le traitement de données des missions spatiales

Retour d expérience en Astrophysique : utilisation du Cloud IaaS pour le traitement de données des missions spatiales Retour d expérience en Astrophysique : utilisation du Cloud IaaS pour le traitement de données des missions spatiales Cécile Cavet cecile.cavet at apc.univ-paris7.fr Centre François Arago (FACe), Laboratoire

Plus en détail

Exercices Active Directory (Correction)

Exercices Active Directory (Correction) Exercices Active Directory (Correction) Exercice : Scénarios pour l'implémentation de composants logiques AD DS Lire les scénarios suivants et déterminer les composants logiques AD DS à déployer dans chaque

Plus en détail

Quelques propositions pour une organisation des ressources réseaux prenant en compte les besoins du LACL

Quelques propositions pour une organisation des ressources réseaux prenant en compte les besoins du LACL Quelques propositions pour une organisation des ressources réseaux prenant en compte les besoins du LACL Document de travail proposé par Olivier Michel LACL - P2 240 - olivier.michel@univ-paris12.fr Version

Plus en détail

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+)

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) Xavier Jeannin GIP RENATER 23-25, rue Daviel 75013 PARIS Résumé Dans le cadre du projet GN3+ (avril 2013 Mars 2015), parmi la tâche orientée

Plus en détail

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Les Clusters Les Mainframes Les Terminal Services Server La virtualisation De point de vue naturelle, c est le fait de regrouper

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités NFS Maestro 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 10 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Cahier de charges Projet 24

Cahier de charges Projet 24 Cahier de charges Projet 24 Répartition automatique de surcharge sur serveur web virtualisé Etudiants : KAOUACHI Youssef ELFELLAH Amine Encadré par : M. HAYEL Yezekael Année universitaire : 2008/2009 I-

Plus en détail

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere 15/11/2013 Par Aymeric BLERREAU Dans le cadre de l obtention du BTS SIO SISR Services Informatiques aux Organisation option Solution d Infrastructure,

Plus en détail

Documentation télémaintenance

Documentation télémaintenance Documentation télémaintenance Table des matières Introduction... 2 Interface web du technicien... 2 Connexion à l interface... 2 Mon compte... 3 Configuration... 4 1. Jumpoint... 4 2. Jump clients... 4

Plus en détail

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE AVANTAGES CLÉS Infrastructure RSA Security Analytics Collecte distribuée grâce à une architecture modulaire Solution basée sur les métadonnées

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Les composants d'openstack

Les composants d'openstack Chapitre 4 Les composants d'openstack 1. Introduction Les composants d'openstack Ce chapitre a pour objectif de présenter les différents composants ou modules qui constituent le cœur de la plate-forme

Plus en détail

Une Plate-forme d Émulation Légère pour Étudier les Systèmes Pair-à-Pair

Une Plate-forme d Émulation Légère pour Étudier les Systèmes Pair-à-Pair Une Plate-forme d Émulation Légère pour Étudier les Systèmes Pair-à-Pair Lucas Nussbaum Laboratoire Informatique et Distribution Laboratoire ID-IMAG Projet MESCAL RenPar 17 Lucas Nussbaum Émulation légère

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE Antoine CAMBIEN BTS SIO Option SISR Session 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2014 2015 Nom

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE

ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu MÉMOIRES ETUDE ET IMPLÉMENTATION D UNE CACHE L2 POUR MOBICENTS JSLEE Contexte : Aujourd hui la plupart des serveurs d application JEE utilise des niveaux de cache L1

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier janvier 17 2014 Rodrigue Marie 913 G2 TP5 : Mise en œuvre d'une solution de haute disponibilité pour un serveur de fichier

Plus en détail

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA REQUEA Requea 1 Bd Vivier Merle Tour Société Suisse Lyon, 693 REQUEA Sizing DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA T +33 ()4 72 11 44 87 F +33

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité Les composants de vsphere. Edito. Cahier Technique Amosdec Q2 2010 Numéro 5

Sensibilisation à la sécurité Les composants de vsphere. Edito. Cahier Technique Amosdec Q2 2010 Numéro 5 Q2 2010 Numéro 5 Les composants de vsphere Edito 2010 marque une nouvelle étape dans l évolution du marché de la virtualisation : Virtualisation globale des serveurs et des infrastructures Virtualisation

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

PRISE EN MAIN CYBERCLASSE. Personne Ressource. Serveur Windows

PRISE EN MAIN CYBERCLASSE. Personne Ressource. Serveur Windows PRISE EN MAIN CYBERCLASSE Personne Ressource Serveur Windows 1. Bienvenue 2. Exploitation de l interface web 3. Installation des postes 4. Gestion des applications 5. Gestion des données Chapitre : Bienvenue

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

WebSphere MQ & Haute Disponibilité

WebSphere MQ & Haute Disponibilité L objectif de cet article est d identifier les problèmes pouvant se poser lors de la mise en place d un système de secours dans une configuration WebSphere MQ, et de proposer des pistes pour régler ces

Plus en détail

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Chapitre 1 Architecture des calculateurs 1.1 Introduction Ce paragraphe n a pas la prétention de présenter un cours d informatique. D une manière générale, seuls les caractéristiques architecturales qui

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Veritas CommandCentral Storage

Veritas CommandCentral Storage Veritas CommandCentral Storage Visibilité et contrôle centralisés dans les environnements de stockage hétérogènes est une solution logicielle complète qui intègre de façon transparente des fonctionnalités

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Notions de base sur SNMP

Notions de base sur SNMP Notions de base sur SNMP Quelques rappels sur SNMP SNMP est un protocole permettant a un Manager de dialoguer avec différents agents sur le réseau. L objectif de ces mécanismes est de pouvoir superviser

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

VMware vsphere 5 Maîtrisez l exploitation de votre infrastructure virtuelle

VMware vsphere 5 Maîtrisez l exploitation de votre infrastructure virtuelle 212 VMware vsphere 5 Maîtrisez l exploitation de votre infrastructure virtuelle Quoi qu'il en soit, gardez à l esprit que nous n avons pas voulu favoriser une technologie en particulier. Cependant, nous

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/9 http://robert.cireddu.free.fr/sin LA SEGMENTATION VIRTUELLE DES DOMAINES DE DIFFUSION : LES VLANs

Plus en détail

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES

Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES GROUPEMENT DE COMMANDES CA54, CA55, CA57, CA88, CRAL Marché Public en procédure adaptée : Infrastructure Informatique régionale hébergée CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES Etabli en application

Plus en détail

Troisième concours d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010»

Troisième concours d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Troisième concours d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "Etude de cas" Sujet : Architecture et Systèmes Note obtenue : 15,75/20 La société «Mission

Plus en détail

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Sergey Legtchenko Motivation : LIP6-INRIA Tolérance aux pannes Stockage de données critiques Coût

Plus en détail

LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER

LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER ixware permet aux utilisateurs d envoyer et de recevoir des messages depuis leur poste de travail ou même leurs applications

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

SUPERVISION. Centreon 5.9

SUPERVISION. Centreon 5.9 SUPERVISION Centreon 5.9 Steven DELAPRUNE BTS SIO 11/03/2015 Sommaire CAHIER DES CHARGES... 3 INTRODUCTION... 3 PRINCIPES GENERAUX... 3 Définition... 3 Problématique... 3 Description du besoin... 3 Solution...

Plus en détail

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 CNAM 2010-2011 Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 Déploiement d une application dans le cloud. 1. Cloud Computing en 2010 2. Offre EC2

Plus en détail

Virtualisation et sécurité Retours d expérience

Virtualisation et sécurité Retours d expérience Virtualisation et sécurité Retours d expérience Hervé Hosy Sylvain Pouquet 8 juin 2009 Forum Cert-IST - Virtualisation et sécurité Page 1 Agenda 2 retours d expérience abordés Client bancaire : étude de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

Reflective Middleware Solutions for Context-Aware Applications

Reflective Middleware Solutions for Context-Aware Applications Reflective Middleware Solutions for Context-Aware Applications Licia Carpa Wolfgang Eimmerich Cecilia Mascolo 1 BDIRA Mezri mezri.bdira@cpe.fr Les auteurs Licia Carpa Professeur dans le département informatique

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Enterprise Manager 10g Grid Control Rel 2. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Enterprise Manager 10g Grid Control Rel 2. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Décrire les étapes d'installation du référentiel OMR (Oracle Management Repository) et du service OMS (Oracle Management Service)

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE

SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE SAS BI DASHBOARD 4.3 : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE FILTRE En tant qu outils d aide à la décision, les tableaux de bord doivent répondre rapidement. Pour participer à cet effort de réactivité en termes

Plus en détail

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local Configuration et administration d un réseau local I Introduction : Une fois le matériel est choisi, le câblage est réalisé et les différentes composantes du réseau sont connectées, il faut. Quelque soit

Plus en détail

ADMINISTRATION, GESTION ET SECURISATION DES RESEAUX

ADMINISTRATION, GESTION ET SECURISATION DES RESEAUX MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ADMINISTRATION,

Plus en détail

Architecture de la grille

Architecture de la grille 1 2 Diversité des applications et des utilisateurs (profile, nombre,...) supposent des solutions différentes architectures différentes avec des services communs Services de base authentification: établir

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

PLATE-FORME DE CLOUD COMPUTING SLAPOS. Intégration d applications

PLATE-FORME DE CLOUD COMPUTING SLAPOS. Intégration d applications PLATE-FORME DE CLOUD COMPUTING SLAPOS Intégration d applications Alain Takoudjou Kamdem Alain.takoudjou@lipn.univ-paris13.fr LIPN Université Paris 13 Vichy 2014 Présentation du cloud computing Le Cloud

Plus en détail

plate-forme PaaS (Audit)

plate-forme PaaS (Audit) Contrôle d accès dans une plate-forme PaaS (Audit) Ahmed BOUCHAMI, Olivier PERRIN, LORIA Introduction La sécurité d une plate-forme collaborative nécessite un module d authentification et un module de

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

La Stratégie d Intégration Advantage

La Stratégie d Intégration Advantage La Stratégie d Intégration Advantage Intégration pour l Entreprise Synthèse Ces dernières années, les entreprises comptent sur moins de systèmes pour gérer leurs activités au quotidien et ont souvent implémenté

Plus en détail

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Très chers, Vous trouverez dans les pages suivantes une explication détaillée du fonctionnement de l outil de supervision de réseau NetVisor.

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013

DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013 DESCRIPTIF DES PROJETS 3EME ANNEE QUI SERONT PRESENTES LORS DE LA JOURNEE DE PROJET DE FIN D ETUDES LE 31/01/2013 PROJET N 1 : SECURISATION DE MACHINES VIRTUELLES La virtualisation d OS ou de serveurs

Plus en détail

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Alexandre MIREK CRI Université Lumière Lyon 2 INTRODUCTION La virtualisation serveur : Pourquoi? Augmentation du nombre de

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

Manuel d installation serveurs

Manuel d installation serveurs NU-MIS-10-12 Manuel d installation serveurs www.neocoretech.com Présentation Le déploiement de l infrastructure NDV2 se fait à partir d un fichier.iso sur le premier serveur qui sera configuré en Master

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit ManageEngine OpUtils 3 Vue d ensemble du produit Agenda Vision général du produit Fonctions clés Les outils dans OpUtils Q & A Synthèse Vue du produit OpUtils est un outil de diagnostique du système et

Plus en détail

Fiche Produit. Plateforme de sauvegarde en marque blanche Kiwi Business

Fiche Produit. Plateforme de sauvegarde en marque blanche Kiwi Business Révision d avril 2012 Fiche Produit Plateforme de sauvegarde en marque blanche Kiwi Business La solution Kiwi Business a été spécialement conçue pour répondre aux besoins les plus exigeants en termes de

Plus en détail

Système. Introduction aux systèmes informatiques

Système. Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux systèmes informatiques Système Un système est une collection organisée d'objets qui interagissent pour former un tout Objets = composants du système Des interconnexions (liens) entre les

Plus en détail

LIVRE BLANC. La garantie de la meilleure performance réseau pour les applications Cloud

LIVRE BLANC. La garantie de la meilleure performance réseau pour les applications Cloud LIVRE BLANC La garantie de la meilleure performance réseau pour les applications Cloud TABLE DES MATIERES I. Présentation... 3 II. Les besoins : inspection approfondie des paquets (DPI), Qualité de Service

Plus en détail

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS Votre guide SMS SMS et logiciels Les éditeurs de logiciels intègrent de plus en plus le SMS dans leurs produits, notamment pour permettre l envoi d alertes, de rappels de rendez-vous ou encore de notifications.

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Réseaux CPL par la pratique

Réseaux CPL par la pratique Réseaux CPL par la pratique X a v i e r C a r c e l l e A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e D a v o r M a l e s e t G u y P u j o l l e, e t l a c o l l a b o r a t i o n d e O l i v i e r S a l v

Plus en détail

Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes

Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes Evaluation des performances de programmes parallèles haut niveau à base de squelettes Enhancing the Performance Predictability of Grid Applications with Patterns and Process Algebras A. Benoit, M. Cole,

Plus en détail