Conception et contrôle des SMA tolérants aux fautes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conception et contrôle des SMA tolérants aux fautes"

Transcription

1 Conception et contrôle des SMA tolérants aux fautes Une plate-forme multiagents tolérante aux fautes à base de réplication Nora FACI

2 Contexte SMA large échelle Nombre important d agents Ressources éloignées les unes des autres Types de pannes [Powell 91] Franches Omissions Temporelles Byzantines 2

3 Etat de l art Approches correctives Sentinelles [Hagg 96] Détection de déviation de fonctionnalités Diagnostic + réparation TAEMS [Horling et al. 00] Détection de fautes organisationnelles Diagnostic + auto- organisation Insuffisances Solutions ad hoc, coûteuses et difficiles à mettre en oeuvre 3

4 Etat de l art Approches préventives Brokers [Kumar et al. 00] Aucune détection + redondance de services Réplication d agents [Fedoruk et Deters 02] Détection + redondance d agents Insuffisances Solutions ad hoc Stratégies de réplication définies a priori par le concepteur 4

5 Problématique Les solutions existantes sont ad hoc et mal adaptées aux SMA large échelle Elles ne profitent pas des solutions proposées par la communauté des systèmes répartis (détection de pannes, réplication ) 5

6 Problématique Objectif Concevoir et contrôler des SMA tolérants aux fautes Une nouvelle plate-forme multi-agents tolérante aux fautes basée sur la réplication (DimaX) Hypothèses Ressources dynamiques Agents «adaptatifs» Aucune hypothèse sur l architecture interne des agents qui sont cognitifs FIPA- ACL comme langage de communication entre les agents Pannes supportées par DarX : franches DIMA pour le développement des SMA 6

7 Sommaire Contrôle adaptatif de réplication Réplication Criticité Architecture de monitoring Gestion de ressources Implémentation et validation DimaX Expérimentations Conclusion 7

8 Réplication Méthode de base pour la sûreté de fonctionnement Définition : Un composant logiciel répliqué est défini comme un composant logiciel qui possède une représentation sur deux ou plusieurs machines. Caractéristiques des applications existantes criticité statique des composants contexte statique de l'environnement (taux de pannes, délai de recouvrement de l'application, ) Le nombre de réplicas et la stratégie de réplication sont explicitement et statiquement définis par le concepteur avant l'exécution 8

9 Réplication Caractéristiques des SMA quelques problèmes distribution large échelle = coûts prohibitifs importance d un agent (criticité) est dynamique environnement dynamique Notre solution : adaptation dynamique de la gestion de pannes Le framework (DarX) : réplication dynamique Un contrôle adaptatif de la réplication

10 Réplication et SMA Mécanisme dynamique et adaptatif de réplication Quels agents répliquer et quand? Combien de fois? Où?

11 Criticité Hypothèses mécanismes de réplication automatiques quelques données du concepteur de l application peuvent être nécessaires (les rôles, leur criticité, ) réplication statique et/ou dynamique le SMA n est pas modifié, il est enrichi pour permettre d observer le comportement des agents et déterminer leur criticité criticité des agents dépend de deux types d informations informations système (niveau système) : temps CPU, charge de communication informations sémantiques (niveau SMA)

12 Criticité Informations sémantiques dépendent du domaine d application et du paradigme choisi Un SMA est principalement caractérisé par les structures organisationnelles (rôles, réseaux d interdépendances, réseaux d accointances, ) Deux approches rôles [Selmas 03] [AAMAS 02] [MMAS 05] interdépendances des agents [AAMAS 04] [Selmas 05]

13 Criticité - interdépendances Graphe d'interdépendances à chaque agent est associé un nœud l'ensemble des nœuds forme un graphe orienté chaque arc est caractérisé par un poids w ij Hypothèse la criticité d un agent dépend de ses interdépendances La panne d un agent dont beaucoup d agents dépendent pourrait entraîner la panne de tous ces agents

14 Agent_i Criticité - interdépendances Exemple de graphe d interdépendances 1 w 12 2 m est plus critique que k j Agent_k Agent_j i

15 Algorithmes d'adaptation des interdépendances Algorithme 1 nombre de messages

16

17 Algorithmes d'adaptation des interdépendances Algorithme 2 langage de communciation : FIPA-ACL nombre et poids des performatifs des messages classification des performatifs [M.Colombetti and M.Verdicchio] : Classe 1 : {request, request-whenever, query-if, queryref} Classe 2 : {inform, inform-done, inform-ref, cfp, propose, agree} Classe 3 : {reject-proposal, refuse, failure, notunderstood}

18 Criticité d un agent Criticité d un agent Agent i w i = a 1 *op_agreg(w ij j=1,m) ) + a 2 * aw i a 1 et a 2 : les poids donnés aux deux paramètres interdépendances et degré d activité a 1 + a 2 = 1 m : le nombre d agents qui dépendent d Agent i w 1j,.., w mj : ses interdépendances aw i : son degré d activité op_agreg : opérateur d agrégation

19 Mécanisme dynamique et adaptatif de réplication le SMA est enrichi pour lui permettre d observer le comportement des agents et déterminer leur criticité Observation Graphe d interdépendances Agents Réplication Quelle architecture? Environnement

20 Architecture de monitoring Plusieurs architectures de monitoring [Kaminka et al. 02] [Horling et al. 02] [Dellarocas et Klein 00] Information utilisée en post-mortem Expliquer et améliorer le comportement du système Mécanisme de monitoring centralisé Mal adaptées aux SMA large échelle 20

21 Architecture de monitoring 21 Niveau Agents Niveau Observation Agent-Monitor 1 Agent 1 Agent-Monitor 2 Agent-Monitor 3 Agent-Monitor 4 Agent 2 Agent 3 Agent 4 Host-Monitor Host 1 Host-Monitor Host 2

22 Architecture de monitoring Agent-Monitor Mettre à jour les interdépendances de son noeud Calculer la criticité de cet agent Déterminer la stratégie de réplication Host-Monitor Calculer une estimation des informations globales en échangeant des informations locales avec les autres hostmonitors Gérer les ressources 22

23 Réplication et SMA Mécanisme de réplication dynamique et adaptatif Quels agents répliquer et quand? Combien de fois? Où? Gestion de ressources

24 Gestion de ressources Une solution simple Le nombre de réplicats est calculé en fonction de la criticité des agents Le lieu de réplication est choisi de manière arbitraire parmi l ensemble des hôtes ayant des ressources encore disponibles Problème : Elle ne prend pas en compte l hétérogénéité des ressources 24

25 Gestion de ressources Modèle économique basé sur la QoS Protocole de négociation Contract Net Stratégies d évaluation des propositions Fonctions d utilité Paramètres du modèle Coût de la ressource Qualité de la ressource (fiabilité de la machine ) Criticité d un agent 25

26 DimaX = DIMA + DarX + Contrôle Adaptatif de Réplication Monitoring Agents Service de Réplication Service d Observation Service de Détection de fautes Application (DIMA) Middleware (DARX) 26 Service de Nommage

27 Exemple d implémentation Benchmark Factorielle Un agent factoriel (AgentFact) AgentFact n a pas les compétences nécessaires pour multiplier deux nombres Plusieurs agents multiplications (AgentMult) 27

28 Exemple d implémentation Avec DIMA : public void main(string[] args){ AgentFact a=new AgentFact(«fact»); AgentMult b=new AgentMult(«mult» ); a.activatewithfipa activatewithfipa(); b.activatewithfipa activatewithfipa(); } Avec DimaX : public void main(string[] args){ AgentFact a=new AgentFact(«fact» ); AgentMult b=new AgentMult(«mult» ); a.activatewithdarx activatewithdarx(«indira.lip6.fr», 7005); b.activatewithdarx activatewithdarx(«gandhi.lip6.fr», 7005); } 28

29 Expérimentations Application : eagenda Coût du Monitoring Nombre d'agents N(100,..., 250) 20 agents par machine Même nombre de meetings Trois conditions expérimentales Sans monitoring Avec monitoring (Algo 1) Avec monitoring (Algo 2) Durée entre le début et la fin de la simulation 29

30 Expérimentations Coût du Monitoring 30

31 Expérimentations Test de robustesse 100 agents sur 10 machines Simulateur de fautes : arrête de manière aléatoire le thread d un agent Même scénario pour les différentes expérimentations : La liste de meetings et leur définition ne varie pas Nombre réplicats variable : 4, 8, 12, 20 3 Stratégies de réplication Aléatoire Basée sur le nombre de messages (algo 1) Basée sur les performatifs (algo 2) 31

32 Expérimentations Test de robustesse Nombre de Simulations Réussies Nombre Total de Simulations 32

33 Conclusion Un mécanisme adaptatif de réplication Graphe d interdépendances Un mécanisme de gestion de ressources Une plate-forme multi-agents opérationnelle tolérante aux fautes Travail en cours Expérimentations Expérimenter plusieurs classifications des performatifs Dérouler les expériences sur le Grid 5000 Perspectives Rédiger la thèse Publier 33

34 Liste des publications Contrôle adaptatif de réplication 2. Z. Guessoum, N. Faci et J-P. Briot,"Adaptive Replication of Large Scale MASs: Towards a Fault-Tolerant Multiagent Platform",Springer Verlag,2006 (Chapitre) 3. J-P. Briot, Z. Guessoum, S. Aknine, N. Faci et M. Gatti, Experience and Prospects for Various Control Strategies for Self Replicating, SEAMS Z. Guessoum et N. Faci, Towards reliable large-scale MAS, CEEMAS Z. Guessoum, N. Faci et J-P. Briot,"Adaptive Replication of Large Scale MASs: Towards a Fault-Tolerant Multiagent, SELMAS Z. Guessoum, J-P. Briot et N. Faci, Vers des systèmes multi-agents tolérants aux pannes, JFSMA Z. Guessoum, J-P. Briot et N. Faci,"Towards a Fault-Tolerant Massively Multiagent Platform",Springer Verlag,2005 (Chapitre) 8. Soumis : IEEE Transactions on Dependable and Secure Computing Plate-forme multi-agents tolérantes aux fautes 11. N. Faci, Z. Guessoum et O. Marin, DimaX: A Fault Tolerant Multi-agent platform, SELMAS N. Faci, Z. Guessoum, O. Marin et M.T. Laskri, DimaX: A Fault-Tolerant Multi-Agent Platform, AISTA 04 Monitoring 15. Z. Guessoum, M. Ziane et N. Faci, "Monitoring and Organizational-Level Adaptation of Multi-Agent Systems", AAMAS '04 Gestion de Ressources : (en cours) 34

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle

La plate-forme DIMA. Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle La plate-forme DIMA Master 1 IMA COLI23 - Université de La Rochelle DIMA Bref aperçu Qu'est-ce? Acronyme de «Développement et Implémentation de Systèmes Multi-Agents» Initié par Zahia Guessoum et Jean-Pierre

Plus en détail

Méthode de réplication basée sur les plans pour la tolérance aux pannes des systèmes multi-agents

Méthode de réplication basée sur les plans pour la tolérance aux pannes des systèmes multi-agents Méthode de réplication basée sur les plans pour la tolérance aux pannes des systèmes multi-agents Alessandro de Luna Almeida Samir Aknine Jean-Pierre Briot Jacques Malenfant LIP6, Université de Paris 6

Plus en détail

Solutions informatiques (SI) Semestre 1

Solutions informatiques (SI) Semestre 1 Solutions informatiques (SI) Cette unité vise l acquisition de compétences générales à partir desquelles sont construites les compétences propres aux parcours de spécialisation. Elle comprend, d une part,

Plus en détail

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA MEAD : un intergiciel temps-réel et tolérant aux pannes pour CORBA Master 2 Informatique Recherche Université de Marne-la-Vallée Vendredi 3 mars 2006 Plan 1 Introduction 2 Solutions existantes 3 Concilier

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

M2 TIIR (2013-2014) Bilel Derbel

M2 TIIR (2013-2014) Bilel Derbel M2 TIIR (2013-2014) Bilel Derbel Notre but est de concevoir une application générique sur grid5000 qui permet de déployer des calculs parallèles de façon transparente Plus précisément, nous nous plaçons

Plus en détail

Système d administration autonome adaptable: application au Cloud

Système d administration autonome adaptable: application au Cloud Système d administration autonome adaptable: application au Cloud Alain TCHANA - atchana@enseeiht.fr IRIT/ENSEEIHT, Equipe SEPIA Directeur de thèse : Daniel HAGIMONT et Laurent BROTO Rapporteurs : Jean-Marc

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL

Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie réseaux GABI LYDIA GORGO GAEL Métrologie Définition : La métrologie est la science de la mesure au sens le plus large. La mesure est l'opération qui consiste à donner une valeur à une observation.

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Clermont Ferrand - Janvier 2003

Clermont Ferrand - Janvier 2003 DISDAMIN: Algorithmes de Data Mining Distribués Valerie FIOLET (1,2) - Bernard TOURSEL (1) 1 Equipe PALOMA - LIFL - USTL - LILLE (FRANCE) 2 Service Informatique - UMH - MONS (BELGIUM) Clermont Ferrand

Plus en détail

ARTEco Applications à base de Réseaux de capteurs Tolérantes aux Fautes & Energétiquement économiques. Ioannis Parissis - Claudia Roncancio

ARTEco Applications à base de Réseaux de capteurs Tolérantes aux Fautes & Energétiquement économiques. Ioannis Parissis - Claudia Roncancio ARTEco Applications à base de Réseaux de capteurs Tolérantes aux Fautes & Energétiquement économiques Ioannis Parissis - Claudia Roncancio LCIS LIG 1 Contexte et motivation! Capteurs omniprésents, en pleine

Plus en détail

Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription

Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription Présentée par Leila Abidi Sous la direction de Mohamed Jemni & Christophe Cérin Plan Contexte Problématique Objectifs

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

Services et protocoles pour l'exécution fiable d'applications distribuées dans les grilles de calcul

Services et protocoles pour l'exécution fiable d'applications distribuées dans les grilles de calcul Services et protocoles pour l'exécution fiable d'applications distribuées dans les grilles de calcul Thomas Ropars Équipe-projet PARIS 1 Les applications de calcul scientifique Objectifs : Simuler des

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

Logiciel libre et systèmes critiques hérésie ou réalité de demain? Philippe David European Space Agency

Logiciel libre et systèmes critiques hérésie ou réalité de demain? Philippe David European Space Agency Logiciel libre et systèmes critiques hérésie ou réalité de demain? Philippe David European Space Agency Premiers constats! Les fonctions nécessaires aux systèmes critiques sont implémentées par les LL:

Plus en détail

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6

Gestion de données à large échelle. Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 Gestion de données à large échelle Anne Doucet LIP6 Université Paris 6 1 Plan Contexte Les réseaux P2P Non structurés Structurés Hybrides Localisation efficace et Interrogation complète et exacte des données.

Plus en détail

Cours Systèmes Multi-Agents

Cours Systèmes Multi-Agents Un système multi-agents «Un Système Multi-Agents(SMA) comporte plusieurs agents qui interagissent entre eux dans un environnement commun. Certains de ces agents peuvent être des personnes ou leurs représentants

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Service de réconciliation pour la synchronisation de copies

Service de réconciliation pour la synchronisation de copies Service de réconciliation pour la synchronisation de copies L. Chateigner, S. Chabridon, N. Sabri et G. Bernard CNRS UMR SAMOVAR 01-03 juin 2004 Plan Service de réconciliation pour la synchronisation de

Plus en détail

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET De manière superficielle, le terme «orienté objet», signifie que l on organise le logiciel comme une collection d objets dissociés comprenant à la fois une structure de

Plus en détail

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Sergey Legtchenko Motivation : LIP6-INRIA Tolérance aux pannes Stockage de données critiques Coût

Plus en détail

Tolérance aux pannes dans les systèmes distribués. Alain BUI

Tolérance aux pannes dans les systèmes distribués. Alain BUI Tolérance aux pannes dans les systèmes distribués Alain BUI Professeur Département de Mathématiques et Informatique alain.bui@univ-reims.fr Alain BUI -- Université de Reims 1 Introduction Nombre croissant

Plus en détail

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement

Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement Groupe SdF Midi-Pyrénées Toulouse 5 juin 2015 Evaluation de performance en Sûreté de Fonctionnement - Andre.cabarbaye Plan Introduction Types de performances Finalité des analyses Attentes du donneur d

Plus en détail

Oracle WebLogic 12c Mise en oeuvre, administration et exploitation du serveur d'applications JEE

Oracle WebLogic 12c Mise en oeuvre, administration et exploitation du serveur d'applications JEE Avant-propos 1. À qui ce livre s'adresse-t-il? 19 2. Prérequis 20 3. Objectifs 20 4. Organisation du livre 21 5. Pour aller plus loin 22 N-tiers, JEE et Oracle WebLogic Server 1. Introduction 23 1.1 Modèle

Plus en détail

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source Jérôme Petit, Serge Petit & Serli Informatique, ITMatic Jérôme Petit, Serge Petit & SERLI & ITMatic Serli : SSII

Plus en détail

Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources

Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources Algorithmique distribuée d exclusion mutuelle : vers une gestion efficace des ressources Jonathan Lejeune LIP6-UPMC/CNRS, Inria 19 septembre 2014 Directeur : Pierre Sens Encadrants : Luciana Arantes et

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc

Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc Tuan Dung NGUYEN Thèse co-encadrée ENST Bretagne INT (début : 15 octobre 2005) Directeur de thèse : Guy BERNARD - INT Co-encadrants : Siegfried

Plus en détail

Le Pair-à-pair et les Nouvelles Applications de l Internet. Christian Huitema Architecte Windows Networking & Communications Microsoft Corporation

Le Pair-à-pair et les Nouvelles Applications de l Internet. Christian Huitema Architecte Windows Networking & Communications Microsoft Corporation Le Pair-à-pair et les Nouvelles Applications de l Internet Christian Huitema Architecte Windows Networking & Communications Microsoft Corporation Welcome to 3 Degrees, P2P & IPv6 26 juin 2003 2 Pair-a-pair

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

BTS : Service Informatique aux Organisations (Programme SLAM)

BTS : Service Informatique aux Organisations (Programme SLAM) BTS : Service Informatique aux Organisations (Programme SLAM) 1 TRONC COMMUN SOLUTIONS INFORMATIQUES - Support système des accès utilisateurs Solutions techniques d accès et systèmes d'exploitation associés

Plus en détail

Intergiciel sensible à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc

Intergiciel sensible à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc Intergiciel sensible à l'énergie pour les réseaux mobiles ad hoc Principes Moyens d'action Architecture Guilhem Paroux (France Télécom R&D / ENST) Isabelle Demeure (ENST) Plan de la présentation Les réseaux

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

NOTIONS DE E-BUSINESS

NOTIONS DE E-BUSINESS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION NOTIONS

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

Rôle des Banques Centrales Rencontre Technique - UBM Tunis, 8-9 février 2007

Rôle des Banques Centrales Rencontre Technique - UBM Tunis, 8-9 février 2007 Développement de la Carte Bancaire Rôle des Banques Centrales Rencontre Technique - UBM Tunis, 8-9 février 2007 RAZKI MOUNIR Direction des Opérations Monétaires et des Changes Banque Centrale du Maroc

Plus en détail

Grille de calcul et physique des particules

Grille de calcul et physique des particules Grille de calcul et physique des particules Vincent Garonne CPPM, Marseille Contenu de la présentation Etat de l art : Grille de calcul Domaine d application : La physique des particules et LHCb Quelques

Plus en détail

Tolérance aux Fautes des Grappes d Applications J2EE. Applications Internet dynamiques

Tolérance aux Fautes des Grappes d Applications J2EE. Applications Internet dynamiques Application statique Tolérance aux Fautes des Grappes d Applications J2EE Sara Bouchenak Sacha Krakowiak, Noël de Palma, Stéphane Fontaine Projet SARDES INRIA IMAG CFSE'4, 6-8 avril 2005 Tolérance aux

Plus en détail

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Architecture Doctorant: Directeurs de thèse: Bechir ZALILA

Plus en détail

Serveurs tolérant les intrusions sur Internet

Serveurs tolérant les intrusions sur Internet Serveurs tolérant les intrusions sur Internet Ayda Saïdane Sous la direction de : Y. Deswarte & V. Nicomette Groupe Tolérance aux fautes et Sûreté de Fonctionnement informatique Plan Problématique et approches

Plus en détail

GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle

GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Grid : Overview 1. Définition et composition 2. Exemple de Middleware 3. Interconnexion

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E INTRODUCTION SOMMAIRE 1 Modélisation de processus et Workflows 2 - Méthodes et outils pour la Modélisation de processus Workflows 3 Notions de flexibilité et d adaptabilité dans les WorkFlow CONCLUSION

Plus en détail

Conception et réalisation d uned architecture tolérant les intrusions pour des serveurs Internet

Conception et réalisation d uned architecture tolérant les intrusions pour des serveurs Internet Conception et réalisation d uned architecture tolérant les intrusions pour des serveurs Internet Ayda Saidane, Yves Deswarte,, Vincent Nicomette Tolérance aux fautes et Sûreté de Fonctionnement informatique

Plus en détail

Architecture et moyens de traitements : travaux et perspectives

Architecture et moyens de traitements : travaux et perspectives Masses de Données en Astronomie 10-11 avril 2006 Architecture et moyens de traitements : travaux et perspectives Journée Calculs Réunion et finale Données MDAdistribués Strasbourg André Schaaff 10 et 611

Plus en détail

Présentation d un projet du CATI SICPA : Le projet GAniMed

Présentation d un projet du CATI SICPA : Le projet GAniMed Présentation d un projet du : Le projet GAniMed Thierry HEIRMAN / Introduction : Un manque de communication inter-si Le département GA dispose d une culture SI depuis de nombreuses années : SI Métier :

Plus en détail

HPC-Desk. HPC et SaaS scientifique : l évolution. nécessaire des outils SaaS. Jérémie Bellec Structure Computation

HPC-Desk. HPC et SaaS scientifique : l évolution. nécessaire des outils SaaS. Jérémie Bellec Structure Computation HPC-Desk HPC et SaaS scientifique : l évolution nécessaire des outils SaaS. Jérémie Bellec Structure Computation Structure Computation Plate-forme is-sim (www.is-sim.com) 2 Structure Computation Missions

Plus en détail

Graphes, réseaux et internet

Graphes, réseaux et internet Graphes, réseaux et internet Clémence Magnien clemence.magnien@lip6.fr LIP6 CNRS et Université Pierre et Marie Curie (UPMC Paris 6) avec Matthieu Latapy, Frédéric Ouédraogo, Guillaume Valadon, Assia Hamzaoui,...

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

TP MongoDB. -d : définit le nom de la base où l'on souhaite importer les données

TP MongoDB. -d : définit le nom de la base où l'on souhaite importer les données TP MongoDB MongoDB est l une des base de données composant le mouvement NoSQL (Not Only SQL). L intérêt de ce genre de bases de données se ressent dans la manipulation de très grosses bases de données

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Maintenance

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Maintenance Analyse et conception des Systèmes d Information La démarche Merise : La Maintenance Place, spécificité, objectifs et principes directeurs Niveaux et catégories de maintenance Formes de maintenance Déroulement

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

DG-ADAJ: Une plateforme Desktop Grid

DG-ADAJ: Une plateforme Desktop Grid DG-ADAJ: Une plateforme pour Desktop Grid Olejnik Richard, Bernard Toursel Université des Sciences et Technologies de Lille Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille (LIFL UMR CNRS 8022) Bât M3

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

Normes et Principes des Réseaux

Normes et Principes des Réseaux Normes et Principes des Réseaux DI / Polytech Tours J.Y. RAMEL 2005-2006 Bibliographie 2 LIVRES : Les réseaux. Guy Pujolle. Eyrolles. 1997. Réseaux Locaux: Normes & Protocoles. Pierre Rolin. Hermès. 1993.

Plus en détail

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne Architecture de déploiement d un système réparti Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne I. Introduction Contexte du travail. Étude du déploiement. Modélisation

Plus en détail

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen Systèmes temps réel Concepts de base Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen 1 Systèmes temps réel - Choix Gestion des ressources Ordonnancement ( Scheduling ), Tolérance aux fautes

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique

Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Référentiel des métiers de la spécialité Instrumentation - Automatique - Informatique Copyright 2015 Polytech Annecy-Chambéry

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Exclusion Mutuelle hiérarchique Composition de protocoles

Exclusion Mutuelle hiérarchique Composition de protocoles Exclusion Mutuelle hiérarchique Composition de protocoles Baptiste Canton Pierre Sens - Luciana Arantes - Julien Sopena 1 Baptiste Canton Contexte L'exclusion mutuelle distribuée. Brique de base de nombreuses

Plus en détail

Introduction au développement du logiciel

Introduction au développement du logiciel Introduction au développement du logiciel Vers le génie logiciel Université de Nantes Master Miage M1 Plan 1 Introduction 2 Génie logiciel 3 Projet informatique 4 Méthode de développement 5 Qualité Bibliographie

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Enterprise Manager 10g Grid Control Rel 2. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Enterprise Manager 10g Grid Control Rel 2. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Décrire les étapes d'installation du référentiel OMR (Oracle Management Repository) et du service OMS (Oracle Management Service)

Plus en détail

Valum micro-framework web. Guillaume Poirier-Morency poirigui@iro.umontreal.ca

Valum micro-framework web. Guillaume Poirier-Morency poirigui@iro.umontreal.ca Valum micro-framework web Guillaume Poirier-Morency poirigui@iroumontrealca Résumé Valum est un micro-framework web écrit en Vala génèse et historique du langage Vala présentation du framework Valum exemples

Plus en détail

Masses de données. 1. Introduction 2. Problématiques 3. Socle de formation (non présenté) 4. Liens avec Formation INSA

Masses de données. 1. Introduction 2. Problématiques 3. Socle de formation (non présenté) 4. Liens avec Formation INSA Masses de données 1. Introduction 2. Problématiques 3. Socle de formation (non présenté) 4. Liens avec Formation INSA Rédacteurs : Mjo Huguet / N. Jozefowiez 1. Introduction : Besoins Informations et Aide

Plus en détail

A.3 Les méthodes : L applicabilité

A.3 Les méthodes : L applicabilité SOMMAIRE A. Première partie A.1 Ingénierie système : du besoin au système (produit/service) A.2 SDF, Maintenance et concepts sous-jacents A.3 Les méthodes : L applicabilité A.4 GMAO = GM + AO B. Deuxième

Plus en détail

Déploiement adaptatif des composants dans les sessions collaboratives

Déploiement adaptatif des composants dans les sessions collaboratives NOuvelles TEchnologies de la REpartition NOTERE 2005 Déploiement adaptatif des composants dans les sessions collaboratives Emir HAMMAMI, Thierry VILLEMUR {ehammami, villemur}@laas.fr LAAS-CNRS 7, avenue

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Manuel Qualité Page 1 sur 10 16 Février 2012 MQ-Indice G

Manuel Qualité Page 1 sur 10 16 Février 2012 MQ-Indice G Page 1 sur 10 Ce manuel Qualité est enregistré et mis à jour dans la base de données «Qualité» de MPL, dont une copie est accessible sur demande. C'est la version originale informatisée qui fait foi. Les

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX vous accompagne de la Conception à l Exploitation de votre Système d Information. Ce savoir faire est décliné dans les 3 pôles

Plus en détail

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel

Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel Aide à la décision pour l'optimisation de la maintenance des stations de compression de gaz naturel J. Blondel, L. Marle - CRIGEN A. Abdesselam GRTgaz F. Brissaud - DNV France Presentation Plan Objectifs

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

Séminaires Paris le 14 et 15 mars 2007 Grenoble le 21 et 22 Mars 2007

Séminaires Paris le 14 et 15 mars 2007 Grenoble le 21 et 22 Mars 2007 BTS technico- Séminaires Paris le 14 et 15 mars 2007 Grenoble le 21 et 22 Mars 2007 BTS technico- Présentation des nouvelles épreuves : E3 Environnement économique et juridique E4 Négociation technico-e

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Shaman-X projet de de logiciel libre Plan de de secours informatique

Shaman-X projet de de logiciel libre Plan de de secours informatique Shaman-X projet de de logiciel libre Plan de de secours informatique Nouvelles fonctionnalités à moindre coût pour la haute disponibilité, la tolérance au désastre et la gestion de crise Auteur: Dominique

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML

Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Une méthodologie de conception des systèmes distribués basée sur UML Nouvelles Technologies de la Répartition (NOTERE 2005) 1 er septembre 2005 Ludovic Apvrille Pierre de Saqui-Sannes Axelle Apvrille Page

Plus en détail

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+)

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) Xavier Jeannin GIP RENATER 23-25, rue Daviel 75013 PARIS Résumé Dans le cadre du projet GN3+ (avril 2013 Mars 2015), parmi la tâche orientée

Plus en détail

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites

TP N 57. Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites TP N 57 Déploiement et renouvellement d une constellation de satellites L objet de ce TP est d optimiser la stratégie de déploiement et de renouvellement d une constellation de satellites ainsi que les

Plus en détail

C2O, une plate-forme de gestion et d automatisation de process

C2O, une plate-forme de gestion et d automatisation de process C2O, une plate-forme de gestion et d automatisation de process AVANTAGE PRODUCTION Siège social : 15 rue ampère - 60800 Crépy en Valois Tel: + 33 (0)1 76 77 26 00 - info@avantageproduction.com SARL au

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

S arrêter, c est reculer. Ce dont vous avez besoin

S arrêter, c est reculer. Ce dont vous avez besoin SUPPORTED BY AGORIA S arrêter, c est reculer Vous utilisez des produits, systèmes 0 1 2 et solutions d automatisation? Alors vous avez besoin de conseils avisés et de services fiables. Exigez dès lors

Plus en détail

V 1 Février Mars Avril

V 1 Février Mars Avril Brevet de Technicien Supérieur Assistant de gestion PME-PMI A1.1 Recherche de clientèle et contacts Définir et mettre en place une méthode de prospection Repérer et qualifier les prospects Veiller à la

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13 3 Table des matières INTRODUCTION GENERALE...8 1. CONTEXTE ET CADRE DE LA RECHERCHE...8 2. OBJECTIF ET APPROCHE...9 3. ENONCE DU PLAN DE LA THESE...10 PARTIE I : CADRE THEORIQUE ET ETAT DE L ART...12 CHAPITRE

Plus en détail

Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles

Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles 1 Sauvegarde coopérative entre pairs pour dispositifs mobiles Ludovic Courtès, Marc-Olivier Killijian, David Powell, Matthieu Roy Sauvegarde

Plus en détail

Ebauche Rapport finale

Ebauche Rapport finale Ebauche Rapport finale Sommaire : 1 - Introduction au C.D.N. 2 - Définition de la problématique 3 - Etat de l'art : Présentatio de 3 Topologies streaming p2p 1) INTRODUCTION au C.D.N. La croissance rapide

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués

IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués Yassine El Khadiri, 2 ème année Ensimag, Grenoble INP Matthieu Moy, Verimag Denis Becker, Verimag 19 mai 2015 1 Table des matières 1 MPI et la sérialisation

Plus en détail

ViSaGe. Virtualisation du Stockage dans les Grilles. Informatiques. RenPar 16, 6-8 Avril 2005 Thiebolt François thiebolt@irit.fr

ViSaGe. Virtualisation du Stockage dans les Grilles. Informatiques. RenPar 16, 6-8 Avril 2005 Thiebolt François thiebolt@irit.fr 1 ViSaGe Virtualisation du Stockage dans les Grilles Informatiques RenPar 16, 6-8 Avril 2005 Thiebolt François thiebolt@irit.fr IRIT Projet RNTL labellisé pré-compétitif Solution ViSaGe ViSaGe Accès transparent

Plus en détail