illico 16 Juin 2006 bimensuel gratuit pride 2006 objectif 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "illico 16 Juin 2006 bimensuel gratuit pride 2006 objectif 2007 www.e-llico.com"

Transcription

1 illico 16 Juin 2006 bimensuel gratuit pride 2006 objectif 2007

2

3 Couverture : Yul studio Par Didier Roth-Bettoni VIES PRIVÉES, VIES PUBLIQUES > Le malheur d être gay. Ce douloureux problème. Ce secret intime et qui ronge. On l a presque oublié. Et puis voilà que se raniment sur notre petit écran quelques silhouettes en noir et blanc, quelques images venues d un passé pas si lointain, quelques hommes beaux comme le jour dont l amour des garçons était le drame. Ils s appelaient Rock, Monty, Anthony ou Horst, quatre idoles, quatre stars lumineuses brisées par ce désir impossible à dire, et donc compliqué à vivre. Ces destins, ceux de Rock Hudson, de Montgomery Clift, de Horst Buchholz et d Anthony Perkins, ces carrières de gloire et ces vies privées de l ombre, on les retrouvait dans toute leur ambiguïté dans un curieux documentaire nostalgique,un soir tard de mai (le 26) sur France 3,intitulé avec assez de justesse "Fragiles et sublimes, stars en clair obscur". Pas de révélations ici,juste une belle et touchante illustration de ce qu on savait déjà du Hollywood classique et de ses mensonges officiels : les mariages arrangés pour faire taire les ragots de la presse à scandale, les névroses sous le tapis qui poussent à prouver que l on est le meilleur acteur du monde, les pulsions refoulées qui mènent à l alcool, les plaisirs furtifs dans la peur d être pris. Et puis le temps qui passe, les traits qui s affaissent, l oubli qui gagne, la folie qui guette, le corps qui se défait et le sida qui s approche, qui marque, qui pousse à l aveu et, enfin, qui tue. Rock ettony, l homme fort, viril et souriant des comédies et des films d action, l adolescent éternellement inquiet et gracile révélé par Hitchcock, tous deux en sont morts, Rock premier parmi les stars, tandis que Monty,défiguré et blessé,n avait pas passé le cap des années 70, et que Horst, le bel allemand, s était laissé sombrer. Ce que met en lumière ce document, c est bel et bien l importance vitale de ne plus avoir à se cacher, pour les artistes comme pour les anonymes, pour ne pas se détruire à force de mensonges, de faux-semblants, d auto-répression, c est la nécessité impérieuse de ne pas passer sa vie à se laisser mourir à petit feu dans la crainte d être dénoncé, c est l absolu devoir de la société de dire aux gays et aux lesbiennes que leur différence n est pas une honte, pas une maladie, pas un motif de discrimination ou d insultes. C est tout le sens jamais épuisé d une manifestation comme la Marche des Fiertés, où chacun peut s affirmer joyeusement tel qu il est en réclamant son droit fondamental : celui à l égalité.< index # 151 PRIDE 2006, OBJECTIF 2007 : LA MARCHE DES FIERTÉS PARISIENNE, LE 24 JUIN, EST L OCCASION DE RAPPELER AUX POLITIQUES LES REVENDICA- TIONS LGBT AVANT LES ÉLECTIONS DE ABONNEMENT POUR 1 AN (24 NUMÉ- ROS) : 52 EUROS PAR CHÈQUE OU MANDAT POSTAL À L'ORDRE DE GROUPE ILLICO, 99, RUE DE LA VERRERIE, PARIS. p L APGL A 20 ANS ; CHRISTOPHE GIRARD ET L HOMOPARENTALITÉ ; L ACTUALITÉ FRANÇAISE ET INTERNATIONALE EN BREF. p INTERVIEW DE MICHAEL CUNNINGHAM ; LIVRES, MUSIQUE,THÉÂTRE, DANSE, CINÉMA. p TAURUS, DEVANT/DERRIÈRE LA CAMÉRA ; L ACTUALITÉ DES DVD, ALBUMS ET ACCESSOIRES ÉROTIQUES. p FILLES, CLUBBING, CRUISING, BARS-RESTOS. Illico, exemplaires. 99, rue de la Verrerie, Paris. Fax : Internet : Direction : Jacky Fougeray directeur de la publication, Philippe Marin directeur exécutif. Rédaction : Didier Roth-Bettoni rédacteur en chef : Actu :Jean-François Laforgerie : Picquart.Culture :Tim Madesclaire : Chaory,Oscar Héliani,Martine Laroche, Reverse Angle. Agenda/guide : Julien Pierre : Marlène, Franck Clère. Coordination d'édition : Jean-François Laforgerie (magazine), Julien Pierre (agendas/guide). Design :Yul Studio. Publicité : Relations abonnés : Illico Magazine est une publication du Groupe Illico éditée par Staff de Communication. SNC.RCS. Paris B Gérants et principaux associés : Jacky Fougeray et Philippe Marin. ISSN : Dépôt légal :à parution. Fabrication : REPONSE DIRECTE. UE.. SÉLECTION D ADRESSES ET GAY ET LESBIENNES À PARIS. p. 4-8 p UN STONEWALL À LA RUSSE : LA PREMIÈRE GAY PRIDE DE MOSCOU A ÉTÉ LE CADRE DE VIO- LENCES. RÉCIT D UNE JOURNÉE PARTICULIÈRE. p www.e-llico.com

4 Marche des Fiertés le 24 juin depuis Montparnasse pride 2006 objectif 2007 Pour cette dernière Marche des Fiertés avant l élection présidentielle de 2007, l accent est mis une nouvelle fois sur la demande d égalité des droits pour les gays et les lesbiennes. Même si on est encore loin du rendez-vous électoral, les partis ont bien conscience de l enjeu et multiplient les appels du pied 4 > Le slogan de la Marche définit bien les Par J.-F. Laforgerie lutte contre l homophobie. Les politiques ne s y sont pas trompés et fourbissent leurs annonces : le PS s apprête enjeux : "Pour l égalité en 2007" dit assez que cette Gay Pride est un tour de chauffe avant le grand rendez-vous électoral de 2007, le moyen de rappeler aux partis et aux candidats potentiels (enfin) à dégainer sa proposition de loi ouvrant le mariage aux homos, et Sarkozy devrait sortir du silence pour se prononcer en faveur d un partenariat civil qui hérisse une bonne part de la droite. Le concours du mieux-disant est lancé, et la Marche confirme ainsi son statut de formidable moyen de à la présidentielle les pression pour faire avancer nos droits. Rendez-vous revendications des LGBT concernant donc nombreux à Montparnasse! < le mariage, l adoption et la UNE MARCHE PRÉSIDENTIELLE > "Le mariage peut être contracté par deux personnes de sexes différents ou de même sexe" : tel est le texte de la proposition de loi que le Parti Socialiste s apprête à déposer sur le bureau de l Assemblée Nationale, à quelques jours de la Marche des Fiertés 2006 (voir p. 7). Difficile de faire plus clair : à la fois dans les termes (d autant que le texte comprend aussi l ouverture de l adoption aux couples de même sexe) qui surfent sur la notion d égalité qui est aussi le slogan de la Marche cette année, mais aussi dans le timing. En faisant cette annonce à ce moment-là, le parti de François Hollande confirme à quel point la Marche est un rendez-vous important pour imposer les questions gay dans le débat politique, juin étant devenu le mois des annonces politiques concernant nos revendications : c est une des grandes réussites du mouvement LGBT de ces dernières années. Et le PS n est pas le seul à avoir saisi l enjeu d être raccord avec le slogan de la Marche. Tous les partis ont bien compris l importance de ce rendez-vous rituel et ajustent leur calendrier en conséquence. Début juin, les rendez-vous entre responsables politiques et associations LGBT, l Inter-LGBT en tête, ont donc démarré. PS, bien sûr, mais aussi UDF, Les Verts, PC et même UMP Et cette année, il s agit de ne pas rater le coche et de prendre date pour la campagne présidentielle à venir. On le voit à la multiplication des prises de position, à une certaine fébrilité des élus qui multiplient gestes, annonces, symboles. Si le geste le plus fort sera sans nul doute la sortie de la proposition de loi socialiste, il devrait être suivi par des annonces de Ségolène Royal et du président de l UMP, Nicolas Sarkozy. C est du moins ce que croit savoir et espère l Inter-LGBT. "Cette année, notre slogan est "Pour l égalité en 2007", indique Alain Piriou, porte-parole de l Inter-LGBT. Il montre quel est le véritable enjeu de la campagne présidentielle de 2007, qui ne doit en aucune façon être le PaCS. Pour nous même si des améliorations sont encore souhaitables cette page-là est tournée. Nous

5 avons un mois pour amener la campagne électorale de 2007, déjà bien lancée, sur notre terrain et nos revendications et l y maintenir." L objectif 2007 est donc l égalité. En langage LGBT, c est, au minimum, l ouverture du mariage aux couples homos tout comme l adoption et une prise en compte de l homoparentalité. Ces derniers mois, c est l UMP qui a été à la manœuvre avec des avancées importantes sur la lutte contre l homophobie et des améliorations parcellaires du PaCS. La gauche le PS plus particulièrement s est contentée de réagir aux décisions de la droite et n a jamais pris la main sur ces dossiers où elle était traditionnellement moteur. Elle le fait aujourd hui seulement. Du côté de la majorité, les choses sont plus compliquées. L UDF et encore plus l UMP comptent beaucoup d élus s opposant aux revendications LGBT, notamment les 287 députés et sénateurs (soit la moitié des effectifs parlementaires de droite) réunis dans l Entente parlementaire, dont Christian Vanneste et Christine Boutin. Reste que cette question pourrait être une occasion pour Nicolas Sarkozy de décliner son fameux principe de rupture sans être sûr d être suivi par ses troupes. Une des pistes en discussion pourrait être l instauration d un partenariat civil à la britannique (réservé aux couples de même sexe donc) ouvrant des droits très proches du mariage mais ayant surtout l avantage de ne pas toucher au mariage, fer de lance de la politique familiale de l actuelle majorité. Cette piste ne ravit pas une partie de la communauté LGBT, mais le pragmatisme prévaut. "Nous n y sommes pas favorables, note Alain Piriou. L idée est très vendable à l opinion publique surtout si la parentalité n y est pas prise en compte. Nous défendrons d autres propositions mais s il n y a pas d alternance en 2007, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre cinq ans. En fait, sur la question de l égalité, il faudra choisir en 2007, projet contre projet." < 5

6 SÉGO VIENDRA, VIENDRA PAS? > Ségolène Royal à la Marche? Ça ferait un tabac, mais il y a peu de chances. Difficile de côtoyer ses "meilleurs" amis qui lui veulent tant de bien et surtout difficile de ne pas s engager clairement face à l avalanche de questions et d interpellations qui ne manquera pas. Jusqu à présent, elle reste fidèle à sa méthode : elle consulte, lit, écoute et ne parle qu à mots comptés. Sur les questions LGBT, Ségolène Royal a des positions complexes (voir "Illico" 17/03) pour ne pas dire acrobatiques. Récemment, en réponse à des lecteurs de "La Dépêche du midi" (1) qui l interrogeaient sur l ouverture du mariage aux homos, elle expliquait : "Ce sera dans le projet du PS ( ) reste la façon de l envisager dans une réforme qui doit réunir une majorité de Français, respecter les opinions et ne pas faire l objet d une instrumentalisation politique". Evidemment, c est un peu juste pour une standing ovation dans le carré de tête de la marche, mais l Inter-LGBT assure que la favorite des sondages pourrait faire mieux d ici le 24 juin. < (1) 15 mai. LA MARCHE 2006 > Départ : A Montparnasse, place du 18 juin 1940 (au pied de la tour). Rassemblement à partir de 12 h 30. Départ à 13 h 30. Slogan : "Pour l égalité en 2007!" Parcours : Le parcours emprunte le boulevard du Montparnasse jusqu à Port Royal puis le boulevard Saint-Michel jusqu à la Sorbonne, et enfin le boulevard Saint-Germain et le boulevard Henri IV jusqu à la Bastille. Revendications : Elles sont quatre : la lutte contre les discriminations, le combat contre l homophobie, la lesbophobie et la transphobie, la reconnaissance de la diversité des unions et la réforme de la famille. A noter, la présence de militants LGBT polonais et de Nikolaï Alekseev (Gay Pride de Moscou), invités d honneur de la Marche. Octroi : La collecte de fonds au profit de l Inter- LGBT (association non subventionnée, rappelons le) se déroulera au Pont de Sully. Hommage : C est à 16 h, comme en 2005, que la marche s arrêtera avec "trois minutes de silence pour combattre le sida" et se souvenir de toutes les personnes disparues.< Infos sur 6 LA GUERRE DES ROSES > L approche de la date de la Marche 2006 a manifestement agi sur les nerfs des socialistes. François Hollande a joué, durant des semaines, l ambiguïté, évoquant à la radio une "union, quelle que soit son nom", affirmant dans un livre d entretiens (1) que sa "position personnelle" (quid du parti?) est d être favorable à l ouverture du mariage aux couples homos comme à l adoption mais réservé sur la PMA. Il a semblé naviguer à vue : un comble alors que la proposition de loi de son parti, rédigée depuis mars mais non rendue publique (voir p. 7), propose des avancées majeures dans ces domaines. Ce chaud et froid, assez maladroit, a suscité l exaspération de l Inter-LGBT comme des Verts. Du côté des candidats à l investiture socialiste pour la présidentielle de 2007, la situation est très variable. Jack Lang est pour l ouverture du mariage et l adoption depuis longtemps. Il viendra à la marche comme tous les ans soutenir les revendications et entretenir sa popularité. Laurent Fabius ne fait pas de ces sujets une priorité forte, si on en juge par la tiédeur de sa motion du congrès du Mans sur cette question. Dominique Strauss-Kahn est, depuis longtemps, favorable au mariage comme à l adoption. Il a d ailleurs tenu à faire une piqûre de rappel dans son dernier ouvrage (2) avant de participer, comme ces dernières années, à la Marche L occasion de rappeler son volontarisme et sans doute d étriller une nouvelle fois Ségolène Royal dont il aime à souligner qu elle a une "vision plus conservatrice" et "moins ouverte" que la sienne, de la société. Un exercice que ne dédaigne pas non plus le maire de Paris. Lors d une interview sur Pink TV (3), Bertrand Delanoë a ainsi expliqué : "Sur certains points effectivement, je trouve que [Ségolène Royal] n est pas toujours en avance".< (1) "Devoirs de vérité", éditions Stock. (2) "365 jours. Journal contre le renoncement", éditions Grasset. (3) 17 mai.

7 LA PROPOSITION DE LOI SOCIALISTE > Il y a deux ans (eh oui, déjà) le PS s engage, par vote en bureau national, à légiférer pour ouvrir le mariage aux couples de même sexe et à prendre en compte l homoparentalité. Une commission de parlementaires socialistes est composée, dirigée par le député de Paris Patrick Bloche. Mission lui est confiée de rédiger une proposition de loi. Cette proposition de loi existe aujourd hui. Elle vise, selon son intitulé, à "ouvrir le mariage aux couples de même sexe et aménager les conditions d exercice de la parentalité". Pour le PS, le mariage, "produit de l histoire de notre société" a "lui même beaucoup évolué". Il peut encore changer et surtout on doit le faire. Histoire d être clairement compris, le PS écrit que cette "proposition de loi ouvre le mariage aux couples de même sexe avec toutes ses conséquences. Elle ne change ni ne remet en cause aucun droit acquis des couples hétérosexuels mariés ( ) Elle interdit d appuyer le refus de l adoption par une seule personne sur l orientation sexuelle du demandeur. Concernant l adoption conjointe et l adoption de l enfant du partenaire, le droit découle du mariage. Cette proposition de loi permet donc l accès à ces dispositifs aux couples homosexuels mariés. Elle propose aussi d étendre l adoption de l enfant du partenaire aux couples pacsés." Par ailleurs, une "même ouverture est proposée pour l accès au dispositif d assistance médicale à la procréation pour les couples mariés, pacsés, ou concubins stables." La proposition de loi propose une nouvelle rédaction de nombreux articles du code civil : l article 1 de la proposition de loi stipule ainsi que désormais : "Le mariage peut être contracté par deux personnes de sexes différents ou de même sexe". En matière d adoption, un des articles réformant le code de l action sociale et des familles stipule que "L orientation sexuelle ou l identité de genre du candidat à l adoption ne peut être un motif opposable à sa requête ni ne peut motiver un retrait d agrément", etc. Signalons, à défaut d être exhaustif sur l ensemble des mesures proposées, que le texte du PS permettra une mise en cohérence complète du code civil. Par exemple : les mentions mari et femme sont remplacées par époux lorsque c est nécessaire. Ce qui devrait permettre d éviter toutes les chausse-trappes juridiques. < C EST POUR QUAND? > La proposition de loi du PS a été adressée en avril à Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l Assemblée Nationale, et à Jean-Pierre Bel, président du groupe PS au Sénat. Pour le moment, il n y a pas eu de débats sur ce texte dans ces deux groupes. Aucune date n est donc arrêtée pour un dépôt (geste éminemment symbolique) de la proposition de loi. Le député Patrick Bloche envisageait dans "Libération" (1) un dépôt avant le 24 juin. De toute façon, ce texte ne pourra pas être adopté sous l actuelle majorité. Il faudra donc attendre au minimum Parallèlement, le PS poursuit l élaboration de son projet pour les prochaines échéances. Ce projet, dont une première mouture a été examinée et votée en bureau national (le 30 mai), comprend explicitement l ouverture du mariage et de l adoption aux couples de même sexe. Ce projet devait être de nouveau examiné le 6 juin puis voté par les adhérents le 22 juin et définitivement adopté le 1er juillet. Il sera alors "irrévocable" et engagera le PS aussi bien pour l élection présidentielle que pour les législatives. En cas de victoire de la gauche, c est donc cette proposition de loi socialiste qui devrait être débattue puis votée.< (1) 20 mai 7

8 LA DROITE AUSSI > Début juin, l UDF a reçu l Inter-LGBT pour écouter les revendications. Très divisée sur cette question (nombre de parlementaires UDF ont rejoint l Entente parlementaire), le parti centriste n est pas le mieux disant sur ces sujets. Pourtant, il y a fort à parier que Marielle de Sarnez, candidate à la mairie de Paris, cherche un positionnement moins réac voire l ouverture. Elle a déjà manifesté son soutien à Centr égaux, l équivalent de Gay Lib dans le parti de François Bayrou. A ce jour, la députée européenne ne sait pas si elle participera à la Marche. Du côté de l UMP, Nicolas Sarkozy, président du mouvement, recevra, courant juin, l Inter-LGBT et surtout Gay Lib, mouvement associé à son parti. Il s agit de juger des revendications mais surtout d arrêter une position sur un certain nombre de sujets qui, selon Gay Lib, vaudra "engagement pour 2007". Cette prise de position officielle de l UMP devrait avoir lieu avant la marche du 24 juin.< PINK TV EN MARCHES > Cette année, Pink TV a opté pour une couverture accrue des Gay Pride nationales et internationales avec, depuis le 5 juin, des reportages quotidiens (chaque jour à 20 h 40) et une compilation hebdomadaire (le vendredi à 20 h 30) des meilleurs moments de la semaine. Du 19 au 22 juin, ce seront les Gay Pride de Lyon et Toulouse et du 26 juin au 29 juin, la Marche des Fiertés de Paris. Pour la marche parisienne (samedi 24 juin), un dispositif spécial a été mis en place avec notamment la participation de Madame H. et de la performeuse Corrine. Le 25 juin, un best of des meilleures images de la Marche parisienne sera diffusé en clair.< 8 WARNING = SANTÉ >A l occasion de la Marche, Warning s est fixé pour objectif de "Sensibiliser le grand public LGBT sur le concept de santé gaie" (comprendre la santé LGBT dans son ensemble). "Il s agit d une part d illustrer précisément ce qu'on entend par santé gaie, explique Olivier Jablonski, un de ses responsables. C'est la première fois que Warning fera ce genre de communication sur un large public. Nous parlerons très concrètement des relations médecins et patients homos et de l importance pour un médecin de connaître l orientation sexuelle de ceux qui le consultent. D autre part, alors que la marche a choisi pour slogan l égalité, nous pointerons le fait qu aujourd hui sous couvert d égalité, rien n est fait dans différents domaines de la santé nous concernant, avec des conséquences dramatiques. Cette démarche, nous l espérons, a pour but qu à terme cette question de la santé et du bien-être soit prise en compte dans les revendication des marches." < Infos :

9

10 Moscou : des incidents pour la première Gay Pride un stonewall à la russe La première Gay Pride moscovite, le 27 mai, restera peut-être comme l élément déclencheur du militantisme gay en Russie, à l instar de ce que furent les événements de Stonewall aux USA en Les violences auxquelles ont été confrontés les manifestants (dans l indifférence des forces de l ordre) disent bien en tout cas le chemin qui reste à parcourir pour les droits des gays au pays de Vladimir Poutine. Récit d une journée particulière. 10 > Le pari est réussi. Les organisateurs avaient promis d organiser coûte que coûte un rassemblement LGBT à Moscou le 27 mai. Il a eu lieu. Certes la mobilisation (entre 40 et 50 participants dont la moitié venue de l étranger) n a pas été à la hauteur des espérances des organisateurs, mais il faut reconnaître que les obstacles ont été nombreux (voir "Illico" 11/05) et le déroulement même du programme très perturbé par les incidents qui ont émaillé la journée. "Nous avions rendez-vous pour un dépôt de gerbe sur le tombeau du soldat inconnu, explique Philippe Lasnier, chargé de mission au cabinet de Bertrand Delanoë et l un des manifestants français. Lorsque nous sommes arrivés, les grilles étaient closes. Des babouchkas, des gros bras, des ultra nationalistes nous attendaient. A un moment, un policier en civil s est adressé à moi : "Vous devez partir si vous voulez vivre". La situation a dégénéré assez vite et les forces de l ordre sont intervenues. Pour mon cas, j ai été arrêté pour échapper à un cosaque qui me menaçait de son fouet. Il est clair que la police ne faisait pas son boulot mais réagissait juste pour éviter l irréparable. J ai passé près de deux heures dans un car de police avant d être largué dans la nature, loin du centre et de tout métro." Les opposants au rassemblement, eux, ne sont pas interpellés sauf les skinheads les plus violents. Plus de 120 personnes sont arrêtées, dont Nikolaï Alekseev (voir interview p. 12), le principal organisateur de cette marche, et une vingtaine de militants LGBT. Les violences aussi sont de la partie. Merlin Holland, petits fils d Oscar Wilde, le député allemand Volker Beck (voir photo p.11), Pierre Serne, responsable de la commission gay et lesbienne des Verts, sont sévèrement agressés. "Pierre a été agressé dans la rue vers 16 heures sur l équivalent des Champs-Elysées russes, Par J.-F. Laforgerie Photos Gay Russia.ru raconte Philippe Lasnier. Il a été attaqué par trois skinheads qui l avaient repéré lors du deuxième rendezvous prévu devant la mairie de Moscou, à la sortie d un café. Personne ne lui a porté assistance." "L ambiance était très tendue, raconte Catherine Tripon, présidente de l Autre cercle qui avait fait le déplacement. Lorsque nous sommes arrivés au premier rendez-vous, c était déjà la cohue. Par la suite, les choses ont empiré, notamment lors de l action en direction de la mairie de Moscou. Ce qui m a surpris, c est l absence de réaction des Russes qui se moquaient manifestement de ce qui se passait et de ce qui était en jeu. Il y avait bien des élus comme Clémentine Autain [adjointe de Delanoë], Jean-Luc Romero, Pierre Serne S il y avait eu encore

11 plus d élus, cela aurait sans doute été très différent." Les agressions et violences ont été unanimement condamnées par les associations LGBT et par des responsables politiques français de tout bord. La coordination InterPride France a demandé que l ambassadeur de Russie soit convoqué par le ministère des Affaires étrangères français. L Inter-LGBT a choisi d interpeller le président Poutine en lui demandant de "respecter le mandat qu il a reçu en recevant la présidence du Conseil de l Europe de veiller au respect des droits humains". Même demande pour HES comme pour Act Up qui attend une "condamnation officielle" MOSCOU SE JUSTIFIE >Les réactions de protestation sont telles (des manifestations se sont d ailleurs déroulées devant les ambassades russes de Paris, Berlin... le 4 juin) que le maire de Moscou, Iouri Loujkov, s est senti obligé de revenir sur les événements et justifier son interdiction. "La sécurité de nos concitoyens est la première et la plus importante des raisons et les gays sont aussi nos citoyens. Si la parade avait eu lieu, ils auraient été méchamment battus (...) Ce n est pas mon opinion personnelle qui m a porté à prendre cette décision mais l opinion publique" a déclaré le maire. Des explications piteuses et mensongères. A qui veut-on faire croire que policiers ne permettent pas d assurer le dépot d une gerbe (approuvé par le chef de la police de Moscou) par 40 militants LGBT? Et de qui sont les déclarations homophobes récentes devant les maires de Berlin et Paris? De Loujkov en personne. < de ces événements de la part de l Union Européenne. Le CGL s est adressé à l ambassadeur de Russie pour exiger une réaction tout comme l Inter- LGBT. Une délégation, comprenant notamment Pierre Serne des Verts (agressé à Moscou), a été reçue le 31 mai par Sergueï Parinov, conseiller diplomatique. "C était lamentable, indique Pierre Serne. D une langue de bois absolue sur la jeune démocratie russe qui allait évoluer. Il s est contenté de condamner personnellement ce qui s était passé mais en aucune manière au nom de l ambassadeur ou du gouvernement russe".< MALADRESSE AU QUAI D ORSAY > Interrogé, le 30 mai, sur la Gay Pride à Moscou, le porteparole du ministère des Affaires étrangères a appelé Moscou à faire "toute la lumière" avant d ajouter : "Nous déplorons ces violences et rappelons que l'orientation sexuelle relève de la sphère privée. Nul ne saurait donc être victime de violences au nom de ses choix en la matière." Pour l Inter- LGBT, ces propos sont d une maladresse "consternante". "En renvoyant la question de l'orientation sexuelle à un "choix" privé, le porte-parole du ministre donne raison aux autorités russes qui refusent de voir la lutte contre les discriminations comme un combat politique, nécessitant l'exercice public du droit d'expression et de manifestation. Ces déclarations archaïques vont à contre-courant de la construction du droit à l'échelle du Conseil de l'europe, qui établit l'orientation sexuelle comme un trait identitaire de la personne au nom duquel nulle discrimination ne peut-être commise" estime Alain Piriou de l'inter-lgbt qui déplore la position du ministère des Affaires étrangères, "qui discrédite la voix de la France" et en appelle à Jacques Chirac.< 11

12 NIKOLAÏ ALEKSEEV : "NOUS SOMMES ALLÉS JUSQU AU BOUT" > Nikolaï Alekseev (photo ci-dessous), un des principaux organisateurs de la première Gay Pride de Moscou dresse pour "Illico", le bilan de cette journée historique émaillée de nombreux incidents. Etes-vous satisfait de la participation des militants LGBT à cette première mobilisation publique? Nous n étions pas aussi nombreux que nous l aurions souhaité [entre 40 et 50 personnes, dont la moitié venue de l étranger]. Dans un certain sens, c était aussi volontaire de notre part. Nous avions pris la décision d annoncer les plans de notre action seulement deux heures à l avance. Nous voulions avant tout éviter de donner trop d informations à nos opposants, ce qui a eu pour effet de limiter la diffusion de l information auprès des gays et des lesbiennes moscovites. Malgré les pressions, malgré les menaces, malgré les interdictions illégales, nous sommes allés jusqu au bout. L affrontement était évitable mais la police n a pas fait son travail car elle n en a pas reçu l ordre de sa hiérarchie. Les organisateurs de la Gay Pride étaient convoqués au tribunal le 29 mai. Que s est-il passé? Aucune idée. J ai pris la décision avec Evgenia Debrianskaya [une des co-organisatrices et la fondatrice du mouvement lesbien russe à la fin des années 80], qui a aussi été arrêtée, de ne pas y aller volontairement. Je pense que nous serons condamnés à une amende, sanction dont nous ferons appel. Suite à cette journée, avez-vous reçu des messages? D'où viennent-ils et que disent-ils? De partout. A la fois de toutes les régions de Russie 12 Votre pari est-il réussi? Indiscutablement. C est notre avis en tant qu organisateurs. C est aussi l avis de ceux qui nous ont aidés pour ce festival et qui sont venus. Dans l idée de tous, cela restera davantage comme un Stonewall (1) que comme une Gay Pride classique. Il fallait de toutes façons faire quelque chose pour montrer que nous n avons pas peur de nos adversaires. Cela dit, nous ne sommes pas dupes. Les babouchkas qui étaient présentes pour nous insulter ou nous jeter de l eau bénite étaient toutes commandées en petits groupes par des prêtres. Il est désormais de notoriété publique que leur prestation de samedi leur a été payée entre 10 et 20 euros pour les plus chanceuses. Les fascistes [les skinheads notamment] sont venus "casser du pédé", comme ils le font déjà avec les étrangers. Ils sont un peu tout à la fois : antisémites, xénophobes, homophobes. En revanche, une seule chose que nous n avons pas vue dans les rues ce samedi, c est le million d orthodoxes et de musulmans qu on nous avait promis en février dernier. C est la première fois qu un festival et un rassemblement LGBT se tiennent en Russie. Vingt pays étaient représentés. Nous avons conjuré le mauvais sort des manifestations précédentes qui ont toujours été annulées à la dernière minute. où des anonymes espèrent que cela va permettre de faire évoluer les mentalités à moyen terme, mais aussi de l étranger où les gens nous témoignent leur solidarité. Les premières Gay Pride sont difficiles partout. A Riga, en Pologne, etc. Le plus dur est de trouver le courage de commencer. Stonewall n a pas vraiment été facile non plus. Certains parfois ne comprennent pas l intérêt de "descendre dans la rue pour crier son homosexualité à la société". Il s agit d un raisonnement un peu limité qui émane le plus souvent de personnes qui, heureusement pour elles, n ont jamais connu la réalité de l homophobie. Une marche pour l égalité est avant tout porteuse d une revendication pour obtenir des droits. Actuellement, nous partons de rien. Nous ne devons pas rester à ce niveau. Nous avons tout à y gagner. En 2007, nous referons une Gay Pride. D ici l année prochaine, il va nous falloir travailler pour être sûrs que la seconde édition ressemble plus à une Gay Pride qu à un "Stonewall".< (1) Référence aux émeutes homosexuelles contre la police aux Etats- Unis en 1969 à la suite du harcèlement d un bar le Stonewall Inn à New York, événements qui ont lancé le mouvement gay. Version complète de cette interview sur

13

14 L Association des Parents Gays et Lesbiens a 20 ans une révolution C est elle qui a inventé le terme homoparentalité, mais le grand succès de l Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens (APGL) est surtout d avoir réussi à imposer l idée qu être parent et gay n était pas antinomique. Une révolution qui devrait constituer un des grands thèmes de la prochaine élection présidentielle. 14 Par J. F. Laforgerie UN ESSAI > Outil de la popularisation des revendications de l APGL, les conférences de l association ont souvent constitué des tournants. On en jugera avec l ouvrage collectif "Homoparentalités : approches scientifiques et juridiques" paru aux PUF. Il s agit des actes de la IIIème conférence internationale sur l homoparentalité qui s est tenue en octobre 2005 à Paris. Une mine scientifique pluridisciplinaire qui dessine les axes d un combat tout en alimentant la réflexion de chacun. < "Homoparentalités : approches scientifiques et juridiques", ouvrage collectif. Presses Universitaires de France. 28 euros. Infos sur >En rang serré dans un bar du Châtelet, l émotion était palpable parmi les sept artisans du lancement et du succès de l APGL venus, le 22 mai, fêter les vingt ans de l association. Une émotion parce que ce combat, désormais collectif et solidaire pour être reconnu comme parent gay, a souvent été d abord un combat individuel, difficile, incertain et douloureux. Ce fut le cas pour Philippe Fretté, président fondateur de ce qui s appelait alors l APG, qui a courageusement essuyé les plâtres au cours d années et d années de procédure alors qu on lui refusait l agrément pour adopter. Le lancement n a pas pour autant été facile car l opposition était double : celle des hétéros pour faire simple et celle, dure, d une bonne part des homos. "Les homosexuels ont longtemps intégré le fait qu être gay, c était faire le deuil d avoir des enfants, explique Philippe Fretté. On nous reprochait de vouloir le beurre et l argent du beurre, de vouloir être gay et parent. On nous disait que nous n étions pas de vrais homosexuels! Et puis, on nous a aussi demandé de ne pas en faire trop dans nos revendications pour ne pas compliquer les débats sur le Contrat d Union civile [l ancêtre du PaCS]." Pourtant, au fil des années, l association va connaître un succès grandissant jusqu à atteindre près de adhérents. Ce succès, l APGL le doit à la stratégie de ses présidents successifs qui allie l exemplarité et la médiatisation (certains parents gay ont été les pionniers en témoignant de leur quotidien), la réflexion (le lancement d études en France et la mobilisation de chercheurs hexagonaux) et le travail de persuasion politique. Un des grands succès de l APGL aura été de rendre légitimes et crédibles ses revendications, de montrer qu il n était pas inéluctable pour les homos qui le souhaitaient de renoncer obligatoirement à se projeter dans l avenir, à avoir et élever des enfants. Le travail de l APGL a aussi porté ses fruits dans l opinion publique qui découvre et accepte souvent avec bienveillance ces nouvelles formes de parentalité. Reste le cas des politiques qui ont peu bougé, à l exception notable des Verts et de quelques personnalités socialistes comme Jack Lang, Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius "Après l ère de la médiatisation, puis celle de la recherche, nous sommes clairement dans celle du juridique et du politique, avance Wanda Marin, co-présidente de l APGL. Nos familles existent, elles sont une réalité mais nos enfants ne sont pas protégés. Nous devons profiter des mois qui viennent pour obtenir un engagement sur une légalisation de ce qui est un état de fait." <

15

16 Christophe Girard raconte son expérience d homoparent fier d être père 16 L adjoint à la culture du maire de Paris confie dans un ouvrage pudique et militant, "Père comme les autres", son expérience de père homosexuel. "Pour que ces deux mots aillent ensemble" dit-il, en montrant le chemin qu il reste à parcourir. Par Julien Picquart FRONDE À DROITE > L Entente parlementaire pour la défense du droit fondamental de l enfant, qui regroupe 287 députés et sénateurs de droite, a dénoncé le livre de Christophe Girard comme une "apologie de l homoparentalité". Réaction de l intéressé : " Je les remercie d autant de franchise. Les camps sont clairs, la vision du monde aussi. Molière les avait si bien décrits dans Tartuffe". < Christophe Girard "Père comme les autres", Hachette Littérature. Collection Tapage, 8 euros. >C est un livre entre la vie et la mort que signe Christophe Girard. Et dans le flot de livres qui existent désormais sur l homoparentalité, c est ce qui fait son originalité. La vie, c est d abord la sienne (il se décrit comme boulimique "de vie, d aventures et d expériences"), mais c est aussi celle de son fils, Benjamin, qu il a ardemment désiré sans (presque) rien faire pour l avoir. C est Marie, la mère, qui a tout décidé après une nuit d amour : garder l enfant, prévenir le père et, au bout de quelques années, le laisser voir son fils. Christophe Girard confie qu il estimait n avoir rien à demander, seulement à espérer. "Du plus loin que je me souvienne, mon désir d enfant a toujours eu partie liée avec la mort" : celle de sa mère, qui s est suicidée quand il avait 26 ans, puis celles de ses compagnons : Mark, l Américain, puis Tokïo, le Japonais, emportés par le sida dans les années 80. C est quand il raconte ces décès que Christophe Girard est le plus touchant, quand il les relie à son envie d être père : "Oui, être père est peut-être ma plus belle conquête, sur les autres, sur la mort" écrit-il. Le mot de conquête n est pas trop fort, quand on voit les réticences de notre société face à l homoparentalité. Le livre de Christophe Girard pousse à se demander si notre monde ne cherche pas ainsi à refuser aux homos le droit de vieillir heureux, d avancer vers la mort sereins puisque parents et ensuite grands-parents. "Oui, acquiesce Christophe Girard, mais c est aussi une façon de nous "punir", de nous "garder" à part ". De l homophobie, quoi! Celle qui fait écrire Christophe Girard, de manière surprenante : "L hétérosexualité de Benjamin est pour moi un soulagement. Il n est évidemment pas question de jugement moral de ma part, mais pour avoir connu le chemin du combattant, je ne peux le souhaiter à mon enfant"! Interrogé sur le sujet, Christophe Girard assure qu "un ado homo peut être heureux, très heureux, si la société l accompagne", mais ajoute rapidement que "l école ne remplit pas son rôle, celui d expliquer toute la société en la décrivant, en réfléchissant et en débattant. Il n y a pas de volonté politique humaniste". Clin d œil aux élections de l an prochain et au programme du PS, mais pas seulement. Pour Christophe Girard, c est à chacun de s inventer et d inventer la famille qui va avec. Il n y a pas de famille idéale, qu elle soit hétéro- ou homoparentale : "Le monde est par nature dysfonctionnel, chacun recherche son équilibre, sa paix, son bonheur ; il n y a pas de modèle". Le livre se termine ainsi par ce conseil aux "nouvelles familles" : "ne pas vivre dans l idée qu il est mieux ou plus moderne d être deux papas ou deux mamans".<

17

18 18 HOMOPHOBIE : REVIREMENT À L INTÉRIEUR QUE FAIT LA POLICE? >Des engagements officiels non tenus en matière de formation des gardiens de la paix à la lutte contre l homophobie, un ministère qui bloque toutes les initiatives proposées à l occasion de la Journée Mondiale du 17 mai, une rencontre tendue et humiliante (le 12 mai) avec le directeur de la sécurité du département de la Marne Le moins que l on puisse dire, c est que les dernières semaines n ont pas été favorables à l association Flag! (policiers gay et lesbiens). L amertume vient surtout de l engagement pris (voir "Illico" 2/12) d intégrer un module obligatoire de deux heures consacré à la lutte contre l homophobie dans la formation initiale de tout gardien de la paix, qui n est pas tenu. "C est une déception, indique Alain Parmentier, président de Flag! Nous expliquons ce revirement par un changement à la direction de la formation de la police nationale. Le projet que nous avions défendu est ramené à une simple sensibilisation facultative laissée à la seule discrétion des directeurs d écoles de police. Nous sommes loin du compte". Sans consigne ni volontarisme officiels, il y a fort à parier que peu de gardiens seront formés à la lutte contre l homophobie. Le dépit est d autant plus fort que l association a beaucoup travaillé pour convaincre de la pertinence et de l intérêt d un tel module de formation. Une tâche qui n est pas aisée si on en juge par l accueil dédaigneux que le directeur de la sécurité de la Marne a réservé à l association mi mai. Flag! l a jugé si "choquant" (le directeur a fait, selon l association, un parallèle entre l homosexualité et la zoophilie) qu elle a interpellé le ministre de l Intérieur à ce sujet.< j.-f. laforgerie DROITS Amnesty au rapport > L édition 2006 du rapport d Amnesty International, publiée le 23 mai, pointe qu "En dépit des progrès enregistrés dans certains pays pour que leurs droits soient davantage reconnus devant la loi, les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) étaient toujours en butte à des discriminations et à des violences très répandues, souvent approuvées par les autorités". En Europe, le rapport décerne un satisfecit à l Espagne et au Royaume Uni pour avoir instauré "une reconnaissance légale des couples homosexuels" mais dénonce : "Le climat d intolérance envers les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres en Lettonie, en Pologne et en Roumanie était tel que les autorités locales ont sciemment empêché le déroulement de certaines manifestations publiques prévues par ces populations, tandis que de hauts responsables politiques tenaient des propos ouvertement homophobes". La France est, elle, étrillée pour sa politique concernant le droit d asile. Amnesty note que les personnes LGBT "ont été en butte à la discrimination et à la violence" aux Etats-Unis. Sur les autres continents, le rapport est moins précis mais pointe des discriminations dans de nombreux pays d Asie. Reste que celui-ci n est pas exhaustif puisqu il ne mentionne pas le Cameroun et ses arrestations arbitraires de gays ou les exécutions en Arabie Saoudite et en Iran.< jfl Rapport accessible sur ou COUPLES L Eglise contre le PaCS > Le nouveau président de la chambre des députés italienne, le communiste Fausto Bertinotti, a été très sévèrement critiqué fin mai par l Eglise catholique après avoir affirmé à propos du projet de PaCS italien et des critiques du Vatican contre ce projet : "La réaction du pape est erronée, il ne voit pas que les unions de fait sont un enrichissement des valeurs qu il défend, et dont il craint la destruction sous l effet de la modernisation". Cet épisode donne une idée des polémiques futures puisqu à la demande des communistes, des Verts et des radicaux, le Parlement sera saisi prochainement de "la reconnaissance juridique des droits aux personnes qui font partie des unions de fait". Plusieurs propositions de loi sont d ailleurs déjà prêtes. De son côté, la ministre en charge de la Famille, Rosy Bindi a défendu, fin mai, un PaCS à l italienne. <

19

20 ENTREPRISES : C EST DUR POUR LES GAYS ALARMANT > Une précédente enquête de l Autre cercle indiquait que 54 % des salariés LGBT étaient "non visibles" dans l entreprise car ils estimaient que leur homosexualité, une fois connue, pouvait avoir des conséquences "néfastes" pour eux (1). Les résultats de l enquête réalisée auprès des directeurs des ressources humaines (DRH) d une quarantaine d entreprises de toutes tailles (1), prouvent qu ils n ont pas tort. En effet, 80 % de ces DRH reconnaissent que "l orientation sexuelle est un frein à l épanouissement ou à l évolution personnelle au sein d une entreprise." "Ce chiffre ne nous a pas surpris, explique Catherine Tripon, présidente de l Autre cercle. Ce qui nous a surpris, c est qu ils admettent si facilement qu il y a bien un problème et ce qui nous navre c est qu ils n ont pas réagi pour autant.". En effet, l enquête indique que 60 % des entreprises n ont pas de charte, ni de politique de diversité incluant l orientation sexuelle. En matière de PaCS, 55 % des entreprises ne prennent pas en compte l aide au logement et 45 % ne proposent toujours pas un jour de congès pour la signature dudit PaCS. L Autre cercle va lancer une deuxième enquête auprès des DRH avant la fin de l année. "Il est primordial de quantifier, de montrer que nous avons des données fiables et représentatives. Avec ces données, il est plus facile d expliquer la situation, de faire comprendre l ampleur du problème et de mobiliser syndicats et organisations patronales" indique Catherine Tripon.< jfl 20 (1) Les salaries LGBT peuvent répondre à un questionnaire sur leur vie dans l entreprise. Infos sur (2) des PME aux grandes entreprises (70 % des répondants) jusqu aux services publics (27 %) à Paris (39 %) et dans des villes de plus de habitants (39 %). DROITS Les syndicats interpellent Breton > Sèchement interpellé par Comin-G sur la question de la lutte contre l homophobie, le ministère de l Economie qui n avait donné aucune suite aux demandes de l association LGBT des fonctionnaires des Finances se trouve désormais un peu plus sous pression. Les fédérations des Finances CGT, FDSU, FO, CFDT et CFTC se sont, en effet, jointes à Comin-G pour demander à Thierry Breton, ministre de l Economie (ci-contre) : "l organisation d une réunion ministérielle, au sujet de la lutte contre l homophobie". C est le refus du directeur du personnel d autoriser la diffusion d un tract contre l homophobie le 17 mai qui a suscité cette réaction solidaire.< Infos sur INTERNET L Iran censure les gays >Les sites Internet des organisations gay iraniennes ou de défense des droits des homos ont été récemment "attaqués" ou "sabotés" par des hackers ou temporairement déconnectés par le régime iranien. La raison? Une forte mobilisation des défenseurs des droits des personnes LGBT sur les exécutions répétées de gays, parfois très jeunes, par le régime. C est ce qu affirme, preuves à l appui, Doug Ireland, journaliste indépendant et spécialiste des questions LGBT dans un reportage documenté (1). Par exemple, lorsqu on se connecte sur le site PGLO (Persian Gay and Lesbian Association), un des plus réputés en matière de défense des gays iraniens, on tombe sur une page d accueil commerciale! < jfl (1) MARIAGE Haro contre les homos >Poussée par sa base religieuse, la droite républicaine américaine au Sénat s active de nouveau, depuis mi mai, pour l introduction d'un amendement à la Constitution interdisant le mariage des homos. George Bush approuve cette initiative qui est une manœuvre électoraliste à l'approche d élections parlementaires difficiles pour lui. L'interdiction du mariage gay sera donc débattue alors même qu'elle n'a aucune chance d'être inscrite dans la Constitution. Il faudrait en effet pour cela que les deux tiers du Sénat, les deux tiers de la Chambre des représentants et une majorité d'etats souhaitent amender la Constitution en ce sens, ce qui semble exclu vu la situation politique actuelle. Bush refait ainsi le coup de sa campagne de 2004 où son opposition au mariage homosexuel avait été électoralement payante.<

Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-après la réponse de Gérard COLLOMB au questionnaire de votre association. Vous le savez, Gérard COLLOMB et ses

Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-après la réponse de Gérard COLLOMB au questionnaire de votre association. Vous le savez, Gérard COLLOMB et ses Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-après la réponse de Gérard COLLOMB au questionnaire de votre association. Vous le savez, Gérard COLLOMB et ses équipes mènent depuis 2001 une politique volontaire pour

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Il y a en France une répugnance à saisir le juge dans le dessein bien précis de faire avancer tel ou tel droit, telle ou telle cause.

Il y a en France une répugnance à saisir le juge dans le dessein bien précis de faire avancer tel ou tel droit, telle ou telle cause. Je remercie les organisateurs de cette conférence de m avoir inviter pour évoquer avec vous les stratégies procédurales mise en place pour obtenir une égalité de traitement pour les lesbienne et les gays

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler

Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Ambassade de France en Irak Bureau de Erbil - Hawler Allocution prononcée le dimanche 1 er juin 2008 par Son Excellence Monsieur Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères et européennes, lors

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public!

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public! CONSIGNES GENERALES : 1. c est gratuit (par lettre simple : coût d un timbre postal), sans avocat, et cela ne me causera aucun risque; 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut

Plus en détail

L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences

L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences En présentant son projet de loi «ouvrant, selon ses propres termes, le mariage

Plus en détail

Délibération n 2008-92 du 5 mai 2008

Délibération n 2008-92 du 5 mai 2008 Délibération n 2008-92 du 5 mai 2008 Réglementation du service public Prestation de sécurité sociale Orientation sexuelle La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l égalité a été saisie

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Synopsis «Cent Jours»

Synopsis «Cent Jours» Synopsis «Cent Jours» Résumé Cette œuvre est un fidèle reflet de la réalité, puisqu il peut s assimiler à un journal intime, un polaroïd de ma réflexion de femme de 33 ans, mariée et enceinte de son troisième

Plus en détail

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer!

HARCÈLEMENT CRIMINEL. Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! HARCÈLEMENT CRIMINEL Poursuivre quelqu un, ce n est pas l aimer! Qu est-ce que c est? Le harcèlement criminel est un crime. Généralement, il s agit d une conduite répétée durant une période de temps qui

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit canadien Dans ce chapitre, vous trouverez des informations concernant les droits du Canada. Vous trouverez des informations concernant: vos droits et vos libertés vos

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Ministère des solidarités et de la cohésion sociale CHARTE «PROTECTION DE L ENFANT DANS LES MEDIAS» Préambule Pourquoi cette charte? Les médias ont un rôle important dans l information du public sur les

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte 1 04.02.2014 16:49 Psychiatrie Mercredi 03 juillet 2013 Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte Par Frédéric Lemaître, Le Monde En Allemagne, dans plusieurs grandes villes,

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Dr Marie Florence PERARD-BAH Bonjour à tous, Pour ceux qui ne me connaissent pas: Je suis le Dr PERARD-BAH Gériatre responsable du pôle gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

Les Français et la protection de la vie privée

Les Français et la protection de la vie privée Les Français et la protection de la vie privée Institut CSA pour Ordre des Avocats de Paris Juillet 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1003 personnes âgées de 18 ans

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Adoptions. http://www.diplomatie.gouv.fr/mai/ind_oeuvr.html. Adresse postale : 244 boulevard Saint Germain 75303 Paris 07 Tel : 01 43 17 93 44

Adoptions. http://www.diplomatie.gouv.fr/mai/ind_oeuvr.html. Adresse postale : 244 boulevard Saint Germain 75303 Paris 07 Tel : 01 43 17 93 44 Adoptions. Association humanitaire Enfants Soleil L Association Enfants Soleil ne se charge pas des adoptions d enfants en provenance d Haïti. Nous n en avons ni la compétence, ni l agrément. De nombreuses

Plus en détail

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS Résumé des résultats du sondage Le Projet Le sondage sur la pénalisation des clients

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-126

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-126 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-126 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à un licenciement discriminatoire d une salariée dans un restaurant en raison de la couleur de peau (Observations

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES : 3. c est gratuit (juste un timbre si envoi par courrier, mais envoi par mail ou fax possible)

CONSIGNES GENERALES : 3. c est gratuit (juste un timbre si envoi par courrier, mais envoi par mail ou fax possible) CONSIGNES GENERALES : 1. Il faut être maire ou adjoint 2. Je signe à la dernière page 3. c est gratuit (juste un timbre si envoi par courrier, mais envoi par mail ou fax possible) 4. c est simple : pas

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Prédication du dimanche 27 sept. 2009

Prédication du dimanche 27 sept. 2009 Prédication du dimanche 27 sept. 2009 par le pasteur Stefan Wild Texte principal : Marc 10.1-12 Autre texte : Deutéronome 24.1-4 Ça ne vous est jamais arrivé, lorsque vous assistiez à un mariage et que

Plus en détail

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis,

LA MORT ET LA VIE. Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003. Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, LA MORT ET LA VIE Homélie du Jour de Pâques cathédrale de Strasbourg le 20 avril 2003 Chers Frères et Sœurs dans le Christ, Chers Amis, «Mors et vita duello conflixere mirando. Dux vitae mortuus regnat

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS Municipales 2014 31 janvier 2014 Catégories : Non classé Laisser un commentaire

Plus en détail

Enquête «Observatoire des discriminations»

Enquête «Observatoire des discriminations» Enquête «Observatoire des discriminations» décembre 2008 janvier 2009 sondage auprès d un échantillon de 1002 personnes conférence de presse du 21 avril 2009 Fiche technique 2 sujet de l étude : la perception

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE Travailler- en- Suisse.ch ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché

Plus en détail

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale des entreprises et de l industrie Document d orientation 1 Bruxelles, le 1 er février 2010 - L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures

Plus en détail

25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes 25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes «La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l appartenance au sexe féminin, causant

Plus en détail

L Europe contre la gauche

L Europe contre la gauche GEORGES SARRE Référendum L Europe contre la gauche, 2005 ISBN : 2-7081-3322-5 Introduction DIRE LA VÉRITÉ! Disons-le clairement : la nation française est menacée en tant que projet politique. Les considérations

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

Charte rédactionnelle du journal d information de la commune de Woluwe-Saint-Pierre

Charte rédactionnelle du journal d information de la commune de Woluwe-Saint-Pierre Charte rédactionnelle du journal d information de la commune de Woluwe-Saint-Pierre Préambule : Le journal d informations de la commune de Woluwe-Saint-Pierre se veut un acteur social important qui offre

Plus en détail

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris.

La communauté AGEFA. Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail. pour. OpinionWay. 15 place de la République 75003 Paris. La communauté AGEFA Troisième étude : les jeunes et leur vision du bonheur au travail OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 8 Le droit de la famille et les femmes immigrantes, réfugiées ou sans statut FR 008 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DÉLÉGUÉ DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail