CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE"

Transcription

1 Centre d Intérêt n 5 : ALIMENTER ET DISTRIBUER L ENERGIE ENERGIE HYDRAULIQUE Système : pilote automatique de bateau COURS TP série 2 TD NOM : Prénom : DATE : 1 T.S.I. Nous avons mis en évidence, dans la première série de TP, que le mouvement du safran était provoqué par le déplacement de la tige du vérin sous l effet d une circulation d un fluide. Le schéma blocs ci-dessous reprend un extrait de la chaine d énergie globale du pilote automatique. ALIMENTER et DISTRIBUER L ENERGIE HYDRAULIQUE CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AU SAFRAN Pompe Vérin Bras Situation problème proposée : Suivant la taille du bateau et de son comportement sous barre, la manœuvre du safran doit être la plus uniforme possible et plus ou moins rapide. A cette fin, il est nécessaire de pouvoir régler le débit de la pompe hydraulique afin de s adapter à chaque situation. Nous allons donc analyser le fonctionnement de la pompe pour répondre aux questions suivantes : - Le débit de la pompe est-il constant (réglage donné)? - Comment opérer le réglage du débit? - La performance V tige/corps = 1cm/s est-elle respectée? POMPE VERIN Objectifs de ce TP: Identifier les constituants du réseau hydraulique. Découvrir les caractéristiques d une pompe. Paramétrer les constituants internes de la pompe pour produire le débit volumique désiré. Effectuer des calculs, relever des mesures (vitesse, débit). CAPTEUR BRAS PARTIE A TRAVAIL PREPARATOIRE MAISON Travail à réaliser en commun au sein du binome. Au regard de la problématique et à partir des éléments ressources disponibles : - pompe réelle (écorchée) et barillet, situés dans la valise bleue (au laboratoire), - photos, vidéo, fichier de présentation (PPT), - plan d ensemble et nomenclature (en fin de ce document), on vous demande (répondre pages 7 et 8 pour le travail maison Q à Q ) : 1.1 Principe général d une pompe à pistons (Circulation de l huile en circuit fermé) SAFRAN Sur la vidéo de la pompe à pistons, la canalisation jaune envoie l huile vers le dispositif à commander (vérin par exemple), la canalisation verte récupère l huile sur son trajet retour Expliquer (verbe+ complément), pour un tour de l axe rouge, les 2 actions d un piston bleu/fluide C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 1/8

2 Sciences Industrielles pour l Ingénieur 1.2 Analyse des mouvements des sous ensembles cinématiques de la pompe du pilote Nommer le mouvement du barillet par rapport au bâti Nommer le mouvement du piston repère 7 par rapport au barillet A partir des éléments disponibles et lorsque la pompe tourne dans le sens trigonométrique (Y vers Z) : Surligner, sur la coupe B-B du dessin d ensemble, en vert les parties visibles ou le fluide est en phase d aspiration et en rouge celles ou il est en phase de refoulement vers le vérin Représenter (en occupant au maximum une zone carrée 15cmx15cm) à main levée l ensemble ( ) en perspective. Indiquer dans un tableau le rôle des surfaces fonctionnelles après les avoir repérées par des couleurs différentes sur votre perspective. (question majoritairement notée). 1.3 Paramétrage d un piston Hypothèse : Dans un souci de simplification, nous supposerons que le point de contact entre un piston et la rondelle butée (basculeur 10) est sur l axe de ce piston. Soit M ce point. α(t) d Piston 1 Piston 1 Piston R ATTENTION : cette figure n est pas à l échelle Piston 3 α =f(t) est fixe Le DR propose une représentation partielle du point M à un instant donné. - Représenter : le point M sur la vue de gauche et l angle (t) et le rayon R sur la vue de face, - Placer sur les 2 vues les coordonnées cartésiennes notées X M, Y M, Z M dans le repère Exprimer les 3 cordonnées cartésiennes de M = M(x M, Y M, Z M ) dans le repère en fonction de R, α, (appuyez-vous sur la question précédente). uniquement En déduire la composante de la vitesse selon l axe en fonction de. C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 2/8

3 PARTIE B TP EN CLASSE REPONDRE SUR COPIE * signifie : rédaction aussi sur 1 SEUL transparent (à présenter en synthèse) 1.4 Débit instantané d un piston, puis de la pompe Le débit volumique, noté q v, correspond au volume déplacé par unité de temps. Il se définit donc par : [Vitesse de déplacement du piston/barillet notée ] x [section du piston] On donne : 1.4.1* Donner l expression du débit volumique instantané q v1 (α) d un piston * Tracer en noir, sur un graphe similaire à celui-ci-dessous, l allure de la courbe q v1 (α) pour un tour de barillet après avoir complété les valeurs remarquables des abscisses (Attention : respecter q v maxi ) q v maxi pour 1 piston Débit q v Surligner en rouge les parties de la courbe ou le piston refoule l huile vers le vérin Vous noterez que, à chaque instant, seuls 3 pistons participent au refoulement. Pour [ ], donner l expression (ne pas simplifier) du débit volumique instantané Q vinst (α) de la pompe en fonction de (aide : c est la somme des 3 débits instantanés q vi (α) des pistons 1 à 3) * Compléter votre graphe par l allure des 2 courbes : q v2 (α) en bleu et q v3 (α) en vert, et ce uniquement pour α compris entre 0 et /3. On vous donne ci-contre, l allure de Q vinst (α) * Justifier l allure de cette courbe et conclure : le débit est-il constant? Proposer une solution pour améliorer ce critère. débit 2 Angle rotation en rad 1.5 Débit moyen de la pompe A partir des coordonnées de M (voir 1.3.1), en déduire x M maxi et x M mini puis la course C d un piston en fonction. (attention : 1.5.2* Soit N(tr/mn) = vitesse de rotation du moteur de la pompe. En déduire le débit moyen Q vmoy de la pompe en fonction de et du nombre de pistons (7) C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 3/8

4 L=25mm Sciences Industrielles pour l Ingénieur 1.6 Réglage du débit L ensemble E (en trait fort) : [basculeur 10 + butée à billes 9 + axes 12], en rotation d axe se modélise par la représentation ci-contre. Y E K Le déplacement D de la vis de réglage 13 fait varier l inclinaison de E par rapport à l axe. X D 1.6.1* Etablir la relation = f(d,l) T J PARTIE C EXPERIMENTATION SUR LE PILOTE (35 mn) A partir de la maquette didactisée du pilote automatique Manomètres - Mettre sous tension l alimentation stabilisée. - Oter (si besoin) le capot de protection du boîter SIMRAD et l initialiser par la touche STBY/PWR. - Les touches et permettent de commander le moteur de pompe dans un sens ou dans l autre. Vis réglage 2.1 Vérification de la loi de réglage du débit Débimetre On souhaite vérifier expérimentalement les relations du débit moyen et de son réglage (voir Q et Q ) Manipuler les touches ou tout en réglant la vis de débit 13 pour obtenir un débit nul Tourner alors (sens accroissement du débit) de 2 tours la vis de réglage (dont le pas est de 1,5 mm) puis noter le débit moyen (exprimé en litre / minute : l/mn) Q vmesuré indiqué par le débitmètre Comparer cette mesure au débit moyen Q vmoy à calculer à partir de vos résultats (Q et Q ) sachant que N = 1800 tr/mn - R et d étant mesurés sur le dessin d ensemble * Conclure au regard de la performance attendue. 2.2 Comportement de la pompe en cas de charge Dans la réalité, le safran offre une résistance au déplacement du vérin. Dans notre système, cette résistance est matérialisée par des masses reliées par un câble au bout de la tige du vérin faire sortir la tige du vérin au maximum (touche ) puis attacher le câble métallique à la tige supportant les masses (voir sur le coté droit de la table) Manipuler la touche pour faire rentrer la tige. Noter l indication des 2 manomètres * Sans calcul, expliquer la signification de ces 2 indications et quels sont les paramètres qui les influencent. Remettre le pilote dans son état initial (câble décroché, système arrêté) C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 4/8

5 Pompe à barillet RV2 Echelle 1 : 1 T R O Nomenclature Pompe à barillet RV2 C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 5/8

6 NOMENCLATURE DE LA POMPE A BARILLET 33 2 Vis clapet surpression 32 2 Ressort clapet de surpression 31 2 Bille Vis clapet d'aspiration 29 2 Bille Ressort clapet d'aspiration 27 2 Joint plat G3/ Siège clapet anti-retour 25 2 Anneau élastique pour alésage 12 x Butée 23 2 Ressort clapet anti-retour 22 2 Bille Tiroir 20 1 Joint OR 56,87 x Vis CHC M Rondelle plate Carter 16 1 Adaptateur 15 1 Ecrou HM M Joint OR Vis de réglage de débit 12 2 Axe d'articulation 11 1 Centreur 10 1 Basculeur (ou rampe) 9 1 Butée à billes Ressort de piston 7 6 Piston 6 1 Entraineur 5 1 Roulement Joint à lèvres 12 x 28 x Anneau élastique pour alésage 28 x 1,2 2 1 Barillet 1 1 Corps Repère Nb Désignation C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 6/8

7 DOCUMENT REPONSE MAISON TP série 2 Pilote automatique bateau NOM : Prénom : Date : et C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 7/8

8 SURFACES FONCTIONNELLES ( ) utiliser les lignes jugées nécessaires Repérage Fonction (rôle) Y Y M Z 0 0 X VUE DE FACE ATTENTION : cette figure n est pas à l échelle et C.P.G.E. 1 T.S.I. Lycée P.P. Riquet St-Orens de Gameville Page 8/8

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7) TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/6 Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Reprendre l exercice du TD25, et déterminer p f ( F) le plus rapidement possible. Exercice 2 : TABLE

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

Moteur hydraulique POCLAIN

Moteur hydraulique POCLAIN L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie Moteur hydraulique POCLAIN Description du mécanisme L étude porte sur un mécanisme de moteur hydraulique à huit pistons radiaux. Ce moteur équipe certains poids lourds

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES 1. Présentation SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES Le système d empilage de palettes de la société ERM «Multitec» est un mécanisme didactique qui permet de simuler un système d empilage ou de dépilage de palettes

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre)

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Mise en situation Le mécanisme étudié est un moteur à essence de moto. Pour simplifier l étude, seulement un piston et une bielle ont été représentés. Le mécanisme

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

CERCLEUSE AUTOMATIQUE

CERCLEUSE AUTOMATIQUE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 CERCLEUSE AUTOMATIQUE Durée conseillée 1h30 Lecture des plans et sujet : 20mn Partie Cinématique Partie Statique

Plus en détail

Pilote automatique de bateau

Pilote automatique de bateau DOSSIER TP Pilote automatique de bateau Présentation Sur un voilier, le système "pilote automatique" est installé en complément du dispositif de pilotage manuel ; il permet de réaliser automatiquement

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 120

Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 120 Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 12 EXAMEN GMP11 / GMP12 Session de Juin 215 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Texte du sujet (p.1 à 4) Tableaux

Plus en détail

Atelier A : Polyprod. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse Page 1

Atelier A : Polyprod. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse. APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse Page 1 Atelier A : Polyprod APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse APO01 : Régler et paramétrer une pompe doseuse Page 1 Buts de l exercice : Les lignes de productions sont sujettes à des campagnes de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H Concepteur de solutions et de services pour ETUDE D UNE la recherche et le développement UNE POMPE CENTRIFUGE MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H BP46 Route d Heyrieux 69360 St Symphorien

Plus en détail

Objectifs. Doseur à membrane commandée mécaniquement :

Objectifs. Doseur à membrane commandée mécaniquement : POMPE DOSEUSE 1 1. Contexte industriel Dans beaucoup d industries, aujourd hui, il est nécessaire de doser avec précision des réactifs de toute nature (industries alimentaires, pharmaceutiques, plasturgie

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉICULES AUTOMOBILES Options : Voitures particulières - Véhicules industriels - Motocycles SESSION 2015 ÉPREUVE E11 ANALYSE D UN SYSTÈME TECNIQUE Durée : 3 heures

Plus en détail

FICHE CONTRAT. Heinlex

FICHE CONTRAT. Heinlex Lycée professionnel Heinlex SUPPORT : Multitech FICHE CONTRAT Zone d étude ACTIVITES ET TACHES : A1-T2: Préparer son intervention son dépannage. COMPETENCES VISEES : CP2.1 : Analyser le fonctionnement

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements. 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde :

Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements. 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde : Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde : 1.1 Programme : Exemples d activités Contenus Connaissances et savoir-faire exigibles

Plus en détail

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3 Dossier technique Cric Page 1/6 Cric (Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE....2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....3 4) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 5) NOMENCLATURE....4

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 6 : CONVERTIR et TRANSMETTRE l'énergie PILOTE ELECTRIQUE TP32 : - Quel est le maillon faible de la chaîne d'énergie? - La correction du cap reste-t-elle

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Devoir surveillé. On souhaite déterminer dans cet exercice, la pompe à utiliser pour approvisionner le château d eau. Turbulent car Re >> 2500

Devoir surveillé. On souhaite déterminer dans cet exercice, la pompe à utiliser pour approvisionner le château d eau. Turbulent car Re >> 2500 Devoir surveillé Toutes les réponses devront faire l objet d un expression littérale. Les résultats sans unité ne seront pas pris en compte. Nom : Partie 1 : Adduction d eau Un château d eau, assurant

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

DECODER ET INTERPRETER TOUTE FORME DE REPRESENTATION DES CIRCUITS DE DISTRIBUTION DES ENERGIES

DECODER ET INTERPRETER TOUTE FORME DE REPRESENTATION DES CIRCUITS DE DISTRIBUTION DES ENERGIES MI IV-20 DECODER E INERREER OUE FORME DE RERESENION DES CIRCUIS DE DISRIUION DES ENERGIES MINENNCE INDUSRIELLE Niveau IV CFOC - GI de l académie de Lyon - 39, rue ierre aizet - C20-69336 Lyon cedex 09

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE. Bras articulés Armoire de commande. Objectifs du T.P.

PORTAIL AUTOMATIQUE. Bras articulés Armoire de commande. Objectifs du T.P. DOSSIER TP PORTAIL AUTOMATIQUE On souhaite, en vue de l'évolution du produit, vérifier le niveau de certains critères des fonctions remplies par le système selon le point de vue de l'utilisateur. On vérifiera

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN

Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN Direction hydraulique, ce qui faut savoir LE VERIN Butée G d Butée D X = course X = course Butée G D Butée D La course X du vérin correspond à la distance qu il doit faire entre chaque butée extrême du

Plus en détail

Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 12 : production d énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Comprendre le principe de fonctionnement d une centrale électrique - Comprendre le rôle et le fonctionnement de l alternateur

Plus en détail

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES PRESENTATION SIMULATION NUMÉRIQUE DES SYSTÈMES PHYSIQUES Développé par la société Atemi, SiNuSPhy est un logiciel de simulation numérique destiné

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SESSION 2008 France métropolitaine - Réunion Option : Agroéquipement BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE N 5 SCIENCES APPLIQUÉES ET TECHNOLOGIE Durée : 2 h 30 Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice,

Plus en détail

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Centre d intérêt 5 : Transformation d énergie Phase de découverte L enceinte thermique et l équipage mobile Nom :... TP 17 Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Objectif Être

Plus en détail

POMPE DOSEUSE. Objectifs

POMPE DOSEUSE. Objectifs DOSSIER T.P. POMPE DOSEUSE 1. Contexte industriel Dans beaucoup d industries, aujourd hui, il est nécessaire de doser avec précision des réactifs de toute nature (industries alimentaires, pharmaceutiques,

Plus en détail

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref TP N 2 : MECANIQUE DES FLUIDES Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps d ref avec corps la masse volumique du corps considéré et ref

Plus en détail

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 24/01/14 Lycée P.Corneille Réponse à un échelon de cap.doc Page : 1 Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du pilote TP5000

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles de l Ingénieur S23 - Convertir l'énergie S231 - Actionneurs et pré-actionneurs associés incluant leurs commandes S - Comportement des systèmes S3 - Modélisation des

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE CHAP13-14-15φ : SYSTEMES OSCILLANTS

FICHE EXPERIMENTALE CHAP13-14-15φ : SYSTEMES OSCILLANTS FICHE EXPERIMENTALE CHAP13-14-15φ : SYSTEMES OSCILLANTS Matériel : Dispositif du pendule pesant ou du pendule simple avec module d angle (l écart angulaire du pendule est traduit en une tension, ces deux

Plus en détail

Fiche N 9 Hydraulique

Fiche N 9 Hydraulique Les pompes hydrauliques 1/Généralités : Fiche N 9 Hydraulique Fonction : Une pompe hydraulique est un générateur de débit qui transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique Une pompe fournit le

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

Sujet 2 Ouvre portail automatisé SIMINOR

Sujet 2 Ouvre portail automatisé SIMINOR Épreuve de Sciences de l'ingénieur Série S Annales «zéro» : exemples de sujets Partie écrite ; durée : 4 heures - coefficient : 4 Session 2003 : première année d'application des nouvelles modalités de

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

série TXV la pompe à régulation

série TXV la pompe à régulation TXV - Présentation série TXV la pompe à régulation pompes hydrauliques à cylindrée variable LES POINTS FORTS Les pompes de la série TXV sont des pompes à cylindrée variable, équipées d'une régulation débit-pression

Plus en détail

Modélisation du système de la suspension BMW

Modélisation du système de la suspension BMW Problématique Modélisation du système de la suspension BMW La suspension de moto relie le siège et son pilote à la roue arrière de la moto. Les oscillations du sol doivent être absorbées par cette suspension

Plus en détail

Notice d utilisation GERBEUR MANUEL SM 1016

Notice d utilisation GERBEUR MANUEL SM 1016 Notice d utilisation GERBEUR MANUEL SM 1016 Manuel d utilisation du gerbeur manuel 1. utilisation Le gerbeur manuel SM1016 est un outil à deux utilisations pour lever et se déplacer. Cet appareil ne produit

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF) " SERVOTRONIC D8" (direction à vérin intégré)

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF)  SERVOTRONIC D8 (direction à vérin intégré) Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Travaux pratiques Série 2 Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Objectifs du TP : Mesurer la vitesse de propagation d un signal dans un câble coaxial. Observer

Plus en détail

Projet Mécatronique S4. Plateau élévateur

Projet Mécatronique S4. Plateau élévateur Projet Mécatronique S4 Plateau élévateur Réalisé par El Khairi Neji Desfontaine Jonas 2013~2014 20 Spécification Technique des Besoins (STB) Projet : Plateau élévateur Réf. : STB001 Organisme émetteur

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 3

Hydraulique industrielle Correction TD 3 Hydraulique industrielle Correction TD 3 1 Etude d un limiteur de pression 1.1 Identification des fonctions Les différents élements assurant le fonctionnement du composant sont listés ci dessous : - Orifice

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures BACCALAUREAT GENERAL Session 22 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

1 ) Métropole STLB 2015

1 ) Métropole STLB 2015 1 ) Métropole STLB 2015 Partie A : détermination de la vitesse du véhicule Procès-verbal des enquêteurs : L accident s est produit sur une portion de route départementale goudronnée dont la vitesse est

Plus en détail

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue.

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue. Composants mécaniques L'objectif de ce TP est d'apprendre à reconnaitre les composants mécaniques courants et de comprendre leur fonction. Il en découlera l'identification des solutions techniques retenues

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 Mise en situation PRESENTATION DU MECANISME La sérigraphie est une technique pour le marquage des pièces plastiques.

Plus en détail

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte Hémomixer Etude de la jauge de contrainte TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issu de ce TP, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement de :

Plus en détail

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif»

TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Niveau 3 ème Physique Chimie Document du professeur 1/7 TENSION CONTINUE ET TENSION ALTERNATIVE PERIODIQUE Programme B - Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif» Connaissances Capacités

Plus en détail

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR RESUME Le plateau élévateur est une partie d'un atelier flexible (chaine de convoyage) qui permet de mettre à hauteur des piles de pièces en asservissant la hauteur de la partie supérieure de la pile.

Plus en détail

SOLIDWORKS TP-Ass1 Assemblage de volumes

SOLIDWORKS TP-Ass1 Assemblage de volumes 3 éme SW Ass1 TP-Ass1 Assemblage de volumes DEMARRAGE DE Cliquer sur l icône : 1. Demander : Nouveau Choisir : Assemblage CRÉER UN NOUVEAU DOCUMENT. 1.1 Préparation de l assemblage Ouvrir les fichiers

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.10

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.10 Page 1/5 BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.10 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

La course du piston est donc 10 4 soit 6 cm. 3 ) lorsque la position du point M est telle que α = 60. : a) calculer OH ; Session

La course du piston est donc 10 4 soit 6 cm. 3 ) lorsque la position du point M est telle que α = 60. : a) calculer OH ; Session MATHEMATIQUES (10 points) Exercice 1. Trigonométrie : (BEP : 4 points / CAP : 6 points) Dans cet exercice nous étudierons le déplacement d un piston actionné par une roue. La roue a un mouvement circulaire

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE PRESENTATION DEFINITION DU BESOIN A SATISFAIRE Déplacer une masse de m = 36 Kg à une vitesse V = 0,33 m/s, hauteur déployée 1m. SOLUTION MECANIQUE

Plus en détail

1 Extrait du DNB Juin 2014 3ème

1 Extrait du DNB Juin 2014 3ème Exemples d activités et extraits d évaluations Pour chacune des évaluations et activités suivantes, 1 résoudre le problème et anticiper les différentes démarches que les élèves pourraient envisager 2 déterminer,

Plus en détail

Système d éclairage directionnel d Espace IV

Système d éclairage directionnel d Espace IV Système d éclairage directionnel d Espace IV 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1. Objectifs de l épreuve L objectif de l épreuve est d analyser les performances du système d éclairage directionnel d Espace

Plus en détail

2. Analyse des performances et du comportement.

2. Analyse des performances et du comportement. 2. Analyse des performances et du comportement. Question 2.1: Calculer la valeur du paramètre "délai de démarrage" minimum à programmer dans la machine pour faire coïncider l'arrivée du paquet et l'étiquette

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2016 Page 1 sur 15 Tri'Ode 1. Présentation du système 2. Analyse du besoin Objectif de cette partie : vérifier la capacité

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Constat : ma voiture fumait bleu, énormément. Une consommation d huile moteur hors limite (plus de 2 litres pour 100 kms), apparue d un seul coup.

Constat : ma voiture fumait bleu, énormément. Une consommation d huile moteur hors limite (plus de 2 litres pour 100 kms), apparue d un seul coup. Auteur : Alexis PLANCHE, Cabriolet B12 1978. Constat : ma voiture fumait bleu, énormément. Une consommation d huile moteur hors limite (plus de 2 litres pour 100 kms), apparue d un seul coup. Pièces neuves

Plus en détail

Séminaire Sciences de l ingénieur

Séminaire Sciences de l ingénieur Séminaire Sciences de l ingénieur Le référentiel Analyser Modéliser Observer un système Modéliser un système Agir sur le système Analyser le besoin Analyser le système Caractériser des écarts Rechercher

Plus en détail

68300 SAINT-LOUIS T.P. n G. Durée : 2 H. Plan du T.P.

68300 SAINT-LOUIS T.P. n G. Durée : 2 H. Plan du T.P. CORRECTION TP AMOS Durée : 2 H. A. OBJECTIF DU T.P. A. Objectif du T.P. B. Travail demandé B.1. But B.2. Fibre optique B.3. Speckle B.4. Monochromateur B.5. CCD B.6. Pockels B.7. Piezo B.8. Diode laser

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

E13 : Principe de l isolement et étude de

E13 : Principe de l isolement et étude de Titre du T.P.: Effort d ouverture de la «porte» de la pompe Centre(s) d intérêt(s) : CI6 : Comportement statique et élastique des solides Thème(s) abordé(s) : E13 : Principe de l isolement et étude de

Plus en détail

Étude d une pompe à chaleur

Étude d une pompe à chaleur TP N 15 Étude d une pompe à chaleur - page 89 - - T.P. N 14 - ÉTUDE D'UNE POMPE A CHALEUR 1. FONCTIONNEMENT THÉORIQUE Une pompe à chaleur est une machine thermique dans laquelle le fluide qui subit une

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. moteur électrique pompe hydraulique mèche de gouvernail. vérin hydraulique. Page 1/5

DOSSIER TECHNIQUE. moteur électrique pompe hydraulique mèche de gouvernail. vérin hydraulique. Page 1/5 DOSSIER TECHNIQUE 1) Mise en situation Alors que les pilotes automatiques de bateau entièrement mécaniques permettent de conserver une allure (angle du bateau / vent relatif) constante, les pilotes de

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail