Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 7 Denis Diderot

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 7 Denis Diderot"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 7 Denis Diderot octobre 2008

2 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 7 Denis Diderot octobre 2008

3 Habilitation des diplômes Masters Vague C ACADÉMIE : PARIS Établissement : Université Paris 7 Denis Diderot Demande n Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Sciences et génie de l'environnement Avis Aeres Appréciation (A, B ou C) : A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Cette mention, co-habilitée entre l Université Paris VII, Paris XII et l ENPC, et qui renouvelle une offre existante, a évolué pour prendre en compte les évolutions de la demande sociétale ; ce qui témoigne de la réactivité de l équipe pédagogique. Le projet est cohérent, bien ciblé et trouve toute sa place dans l offre parisienne. La construction de la mention est bien dans l esprit du «LMD» avec un master 1 commun débouchant sur quatre spécialités. Les étudiants ont des choix à faire pour construire leur projet professionnel. L existence de spécialités indifférenciées «recherche» et professionnelle est un point très positif. Points forts : Des effectifs importants pour la mention (100 étudiants environ en M1 et M2). Une offre de formation bien construite dans l esprit du «LMD», bien organisée et qui a évolué. Des spécialités bien ciblées, dont certaines originales. Une bonne insertion dans l offre parisienne avec des co-habilitations qui semblent bien fonctionner. Un adossement à la recherche de qualité. La présence de journées thématiques et/ou de congrès organisés par les étudiants. Points faibles : Le suivi des diplômés est insuffisant, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat) ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi L ouverture internationale est insuffisamment développée ; la spécialité «MAPE» doit servir d exemple. Des masters 2 professionnels qui sont très, voire trop, chargés en termes de cours magistraux ; ce qui réduit les stages à leur portion congrue. 2

4 Avis par spécialité Air Appréciation (A, B ou C) : B Il s agit d une formation indifférenciée «recherche» et professionnelle, construite sur le principe de l alternance et issue de la fusion de deux spécialités antérieures dont les effectifs étaient faibles. Cette fusion pertinente montre le souci d évolution des porteurs de projet. La formation qui en résulte est cohérente, bien équilibrée et correspond à une réelle demande sociétale. On peut néanmoins regretter que les acquis disciplinaires soient réalisés de manière quasi-exclusive sous forme de cours magistraux. Il conviendra de repenser la pédagogie pour augmenter l autonomie et l implication des étudiants, en introduisant davantage de TP et de projets. Points forts : Une formation mixte recherche/professionnelle. La cohérence et l homogénéité de la formation. L adossement à la recherche. Un bon ratio entre le tronc commun et les UE optionnelles. Une bonne participation des professionnels dans la formation. Le principe de la formation en alternance. Points faibles : Il y a beaucoup de cours magistraux et peu, voire pas, de TD et de TP. Il n a pas de stage, ni de projet, en master 1. Le master 2 professionnel est très chargé notamment au semestre n 2 du master 2, ce qui réduit le stage à sa portion congrue. L ouverture internationale est inexistante. Le suivi des diplômés est insuffisant, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat) ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi Recommandations : En master 2, rendre l UE «SIG» commune aux deux parcours. En master 2, l UE «Physique et chimie des atmosphères planétaires» paraît peu adaptée à cette spécialité. Réfléchir à son positionnement. Pourquoi cibler spécifiquement l industrie pharmaceutique au sein de l UE «HACCP» dans le parcours professionnel? Il faudrait réfléchir à ce choix. Expliciter davantage le principe de formation en alternance (le planning de l année, les entreprises partenaires ). Le suivi des diplômés est à affiner, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat), ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi Développer les échanges d étudiants à l international. 3

5 Management de l'environnement des collectivités et des entreprises Appréciation (A, B ou C) : B Il s agit d une spécialité à caractère professionnel qui vise à former des cadres généralistes sur les problèmes HSE pour les industries ou les collectivités. La formation est bien construire et couvre assez bien l ensemble des disciplines touchant à l HSE. Les évolutions proposées sont cohérentes au vu de la demande économique. Points forts : Un diplôme professionnel bien ciblé, qui correspond à une forte demande. L existence de deux parcours (entreprises/collectivités). Beaucoup d intervenants extérieurs. Une évolution du contenu en fonction de l évolution de l environnement économique. Une bonne insertion professionnelle des étudiants. Le principe de la formation en alternance. Points faibles : Une équipe pédagogique restreinte qui semble portée par deux professeurs. Un master 2 très chargé, notamment au semestre n 2. Le suivi des diplômés est insuffisant, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat) ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi L ouverture internationale est inexistante. Recommandations : Expliciter davantage le principe de formation en alternance (le planning de l année, les entreprises partenaires ). Pourquoi cette spécialité est-elle co-habilitée par l ENPC alors qu elle n est pas ouverte aux élèvesingénieurs? Il faudrait réfléchir à ce choix. Le suivi des diplômés est à affiner, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat), ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi Matériaux du patrimoine dans l'environnement Appréciation (A, B ou C) : A Il s agit d une formation pluridisciplinaire sur les interactions environnements/matériaux du patrimoine, très originale, sûrement unique en France et en Europe. Elle s appuie sur de très bons laboratoires de recherche, ce qui lui confère de solides appuis scientifiques. La co-habilitation entre l Université Paris VII, Paris XII et désormais l ENPC permet de couvrir l ensemble des problématiques de gestion du patrimoine. L ouverture européenne est excellente avec des enseignements communs avec d autres universités. Cela devrait servir de modèle pour les autres spécialités. 4

6 Le seul point négatif concerne la faiblesse des effectifs (inférieurs à 10 étudiants). On peut espérer qu une communication «agressive» pour présenter ce diplôme unique pourra y remédier. Points forts : L originalité de la formation au niveau national et européen. L adossement à la recherche. L ouverture européenne est forte via les deux semaines communes avec des universités italiennes et roumaines. La co-habilitation désormais effective avec l ENPC. Des UE mutualisées en master 2 avec les autres spécialités. Points faibles : Les très faibles effectifs (moins de 10 étudiants en M2) avec aucun étudiant venant du master 1. Un fort taux d abandon (30 % en M2). Comment est-il expliqué? Il n y a pas de justification de l ouverture professionnelle : quels sont les débouchés d une telle formation? Le suivi des diplômés est insuffisant étant donné que le devenir d un tiers des étudiants est inconnu. Les professionnels-intervenants sont tous issus de la même entreprise. Recommandations : Mieux expliciter le fonctionnement de l UE européenne. Mieux clarifier le contenu de l UE 10 «externe». Préciser l origine des étudiants en master 2. Combien d élèves-ingénieurs y a-t-il, par exemple? Améliorer le suivi des diplômés. Systèmes aquatiques et gestion de l'eau Appréciation (A, B ou C) : A Il s agit d une spécialité indifférenciée «recherche» et professionnelle, à vocation pluridisciplinaire technique (mécanique des fluides, microbiologie, chimie). Elle est bien équilibrée entre les disciplines, entre théorie et pratique, entre recherche et industrie. De ce fait, ses débouchés sont bons. Points forts : Une bonne répartition entre les finalités «recherche» et professionnelle. Une bonne insertion des diplômés. L adossement à la recherche. Beaucoup de choix en master 2. Un bon équilibre entre théorie et pratique. 5

7 Points faibles : Il y a beaucoup trop de choix en master 2, ce qui rend le fonctionnement très complexe. On peut se demander si le nombre d étudiants permet de maintenir un système avec autant d options? Le suivi des diplômés est insuffisant, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat) ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi L insuffisance de l ouverture internationale. Recommandations : Etablir un schéma clair du fonctionnement pédagogique du master 2. Il y a des points de convergence avec la spécialité «Espace et milieux» de la mention «Biogemma». Il paraît donc nécessaire de réfléchir à d éventuelles passerelles. L ouverture internationale est à renforcer. Le suivi des diplômés est à affiner, que ce soit en termes d emploi occupé (le type de poste, le type de contrat), ou en termes de noms des entreprises, de durée du suivi 6

8 Recommandations Réfléchir à la mise en place d éventuelles passerelles avec la mention «Biogemma» avec laquelle il y a des points de convergence, notamment avec sa spécialité «Espace et milieux». Affiner les flux d étudiants, notamment pour bien faire apparaître les flux «recherche» et professionnels ainsi que le flux d élèves-ingénieurs en master 2. Il paraît nécessaire de renforcer la mutualisation en master 2, surtout dans le cas des disciplines transversales telles que l anglais, la connaissance de l entreprise Alléger les contenus dans certaines spécialités pour permettre plus de place au travail personnel des étudiants. 7

9 Habilitation des diplômes Masters Vague C ACADÉMIE : PARIS Établissement : Université Paris 7 Denis Diderot Demande n Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Physique fondamentale et sciences pour l ingénieur Avis Aeres Appréciation (A, B ou C) : A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Cette formation vise l excellence dans un couplage fort entre recherche et applications, avec un bon équilibre théorie, modélisation et instrumentation. La formation couvre un large spectre dans des domaines de physique fondamentale ou appliquée. Elle propose aussi des ouvertures vers la mécanique ou la biologie susceptibles de faciliter l insertion professionnelle à l issue du M2 ou de la thèse. La formation conduit à l insertion dans un laboratoire de recherche pour la préparation d une thèse ou à l insertion dans une entreprise à l issue du master dans des positions de cadres ou d ingénieurs. Globalement, les objectifs professionnels sont correctement décrits pour chaque spécialité. Toutes les spécialités font l objet d habilitations partagées avec d autres établissements possédant des laboratoires dans les domaines concernés. Les spécialités s appuient sur de très nombreux laboratoires de recherche dans les domaines visés. Il en résulte un potentiel d accueil des étudiants considérable et de très grande qualité. La structuration du M1 en trois parcours, aux objectifs bien définis et complémentaires, est satisfaisante. En M2, certaines spécialités ont tendance à multiplier les parcours en dépit d un flux suffisant d étudiants. La mutualisation des enseignements entre les différents parcours du M1 et entre les parcours d une même spécialité en M2 reste très faible. Cinq parmi les sept spécialités proposent un ou plusieurs parcours professionnels. Un enseignement de préparation à l insertion professionnelle est proposé dans un des parcours de M1. Les parcours à orientation «professionnelle» ont en général un bon ancrage avec les entreprises des domaines concernés. Plusieurs parcours de type «recherche» ne donnent pas assez d importance au stage en laboratoire. Dans un cas (NPAC), les objectifs et la durée du stage sont à redéfinir. L ouverture à l international se traduit par le projet de création de trois masters européens pouvant s appuyer sur les spécialités proposées et un projet pour un programme d échanges dans la spécialité NPAC. On peut regretter de ne pas voir de réelle équipe pédagogique, mais uniquement une liste d intervenants ; le dossier se limite à donner les responsables des spécialités. Il n y a aucune information sur le suivi et l orientation des étudiants au cours du master. 2

10 Les flux constatés sur la période sont fournis : le nombre de candidatures est généralement élevé et les modalités de recrutement sont détaillées. Les flux attendus sont précisés pour chaque spécialité. Dans certaines spécialités, la multiplication des parcours ou d UE spécifiques à un parcours donné n est pas toujours en adéquation avec les flux prévisionnels. Le bilan est assez complet pour les deux parcours existants du M1. En M2, les indicateurs concernant le devenir des étudiants sont donnés pour chaque spécialité. Globalement, on peut regretter que ce dossier soit très difficile à lire. La description des spécialités de M2 est souvent incohérente par rapport au dossier d autres établissements partageant l habilitation Points forts : L offre de formation est diversifiée et orientée vers les thématiques d actualité dans les domaines concernés, avec un très bon adossement à la recherche. Ouverture internationale : trois projets de création de masters européens et un accord d échanges. Le master profite de la dynamique imprimée par la création du Campus Paris Rive-Gauche ; cela permet de réorganiser, restructurer, viser l excellence. Points faibles : Le dossier est difficile à lire. L organisation évoque un modèle «3 Maîtrises + nombreux DEA» qui ne respecte pas entièrement l esprit LMD. Suivi des étudiants incomplet pour certains parcours de certaines spécialités. 3

11 Avis par spécialité Matériaux, dispositifs quantiques, photonique Appréciation (A, B ou C) : C Points forts : Projet de master européen avec Turin pour l un des parcours. Le regroupement des trois parcours est scientifiquement pertinent. Points faibles : Il est regrettable que les trois parcours soient totalement indépendants : aucune UE en commun. Le volume d enseignement dans le parcours «Dispositifs quantiques» à orientation «recherche» est trop important : 382h ETD en S3 et 135h en S4. Les deux parcours à finalité professionnelle sont complètement inhomogènes : 647h ETD dans le parcours «Photodetection» et 470h ETD (en moyenne) dans le parcours «Lasers, matériaux et milieux biologiques». Les taux de réussite dans le parcours «Photodétection» sont catastrophiques à ce niveau d études sans analyse de la situation (3/6 en et 2/6 en ). Flux très faibles dans certains parcours. Recommandations : La structuration actuelle laisse apparaître une simple juxtaposition des trois parcours jusqu alors dispersés dans des spécialités différentes. Un minimum de mutualisation des UE doit être envisagé pour traduire pédagogiquement la cohérence thématique des parcours et donner un sens à la spécialité proposée. Le volume des enseignements dans le parcours «recherche» doit être rendu plus raisonnable, ce qui permettra d accroître le rôle du stage en laboratoire. Ce stage doit avant tout rester une formation aux métiers de la recherche et ne doit pas constituer une «pré-thèse» (comme indiqué dans le dossier) qui limite nécessairement la mobilité des étudiants à l issue du M2. Noyaux, particules, astroparticules, cosmologie Appréciation (A, B ou C) : A Points forts : Formation globalement en adéquation avec les problématiques d actualité en physique subatomique. La formation est ciblée sur un domaine très ouvert encore à explorer, mais l accent est également mis sur l instrumentation et la modélisation dans un esprit assez généraliste. Les objectifs pédagogiques sont clairs. 4

12 Excellent adossement à 15 UMR et 5 départements du CEA. Part de tronc commun importante. Bon taux de réussite. Point faible : Effectifs peu nombreux. Recommandations : Le volume total d enseignement est trop important : 180h de CM, 120h de TP en S3 et 126h de CM en S4. Le stage en laboratoire est en conséquence limité à la fin du S4 et correspond à un nombre trop faible d ECTS (15). Ces stages s effectuent par ailleurs au sein de l équipe avec laquelle l étudiant prévoit de mener son travail de thèse : un tel couplage ne peut être systématique, comme le dossier d habilitation le suggère. La tendance à multiplier les parcours conduit à des flux attendus d étudiants très faibles pour certains parcours, ce qui conduit à s interroger sur la viabilité de la structure adoptée pour la spécialité. En conséquence, il pourrait être envisagé de restructurer la formation et son organisation sur l année de manière à rendre plus raisonnable le volume des enseignements académiques et à accroître l importance du stage en laboratoire de recherche. Ce stage doit avant tout rester une formation aux métiers de la recherche et ne doit plus constituer une «pré-thèse» qui limite nécessairement la mobilité des étudiants à l issue du M2. L organisation d une seconde session une semaine seulement après la première doit être repensée. Astronomie, astrophysique et ingénierie spatiale Appréciation (A, B ou C) : A Seul le parcours professionnel est présenté sur Paris 7. Points forts : Bonne visibilité de la spécialité qui regroupe l offre de formation de la région parisienne au niveau master autour de l astrophysique et des techniques associées. Bonne formation méthodologique par des séjours dans les grands observatoires français, des UE d insertion professionnelle et un S4 entièrement consacré au stage. Excellent taux de réussite. Cohérence pédagogique. Points faibles : L'ouverture vers l'industrie pourrait être renforcée. Actuellement il semble que la finalité de ce M2 professionnel soit principalement orientée vers les fonctions d'ingénieur de recherche et de projet dans les laboratoires de recherche. Cette finalité pourrait être élargie. Effectifs faibles pour Paris 7. 5

13 Recommandation : Préciser l architecture complète de la spécialité et donner les indicateurs concernant le devenir de l ensemble des étudiants inscrits. Systèmes dynamiques et statistiques de la matière complexe Appréciation (A, B ou C) : B Remarque : L avis se base partiellement sur les éléments figurant dans le dossier d habilitation du master de Paris 6 où la spécialité est également décrite. Il est regrettable que les informations communiquées soient différentes, voire contradictoires, dans les deux dossiers. Par exemple, les parcours du M2 ne sont pas les mêmes : un parcours «Interfaces, instabilités, milieux multiphasiques et hétérogènes» est présenté dans le dossier de Paris 7 et non mentionné dans celui de Paris 6. Ce parcours semble de plus avoir un recouvrement non négligeable avec le parcours «Physique des liquides, matière molle» de la spécialité CFP. Réciproquement, Paris 6 indique un parcours «Mécanique et fluides complexes», organisé conjointement avec la mention «Sciences de l ingénieur», dont le contenu n est pas précisé et auquel Paris 7 ne fait pas référence. Pour les autres parcours «recherche», les UE constitutives ne sont pas identiques en S4. Points forts : Adossement à une quinzaine de laboratoires de recherche fondamentale et de quelques laboratoires de recherche de grands groupes industriels. Bon ancrage du parcours M2 professionnel («Fluides complexes et génie des milieux divisés») avec les laboratoires de recherche et les industries des domaines concernés par la spécialité, comme en témoignent les cinq thèses sur des sujets industriels et les deux CDI obtenus sur la période Contenu scientifique adapté à l objectif scientifique. Excellent positionnement dans l environnement. Points faibles : Les trois parcours proposés à orientation «recherche» sont quasiment indépendants et on retrouve la juxtaposition d anciens DEA. Dans l état actuel, 38 UE sont proposés sur l ensemble de ces trois parcours pour un effectif total qui se situe autour de 40 étudiants dans la voie «recherche». La durée du stage et les ECTS correspondants varient beaucoup trop d un parcours à l autre (de 3 à 5 mois et de 18 à 27 ECTS). Complexité de l offre de formation. Taux de réussite un peu faible, en particulier du parcours professionnel. Recommandations : Mettre en place un tronc commun à toutes les spécialités, ou afficher des spécialités indépendantes. Une harmonisation de la durée du stage serait souhaitable. 6

14 Acoustique et fluides Appréciation (A, B ou C) : A Points forts : Qualité de l offre pédagogique. Existence de parcours professionnels. Bonne mutualisation entre les différents parcours. Formation à l interface physique-mécanique et destinée à des étudiants formés au préalable dans l une ou l autre de ces disciplines. Bonne formation méthodologique au travers d UE d insertion professionnelle ou d ouverture vers l entreprise et un S4 entièrement consacré au stage. Les indicateurs concernant le devenir des étudiants sont relativement satisfaisants (sous réserve qu ils se réfèrent aux seuls étudiants inscrits à Paris 7 et non à la totalité de l effectif). Points faibles : Peu de mutualisation des UE entre les quatre parcours proposés. La redondance avec la spécialité «Système dynamique et statistique de la matière complexe». Nombre d abandons et de redoublements relativement élevé. Recommandation : Il y a quatre parcours pour un flux étudiant relativement modeste (~35) ; la mutualisation d UE entre différents parcours pourrait peut-être être encore augmentée. Physique et systèmes biologiques Appréciation (A, B ou C) : A Points forts : Cette spécialité originale à l interface physique-biologie permet simultanément d approfondir un axe de la physique moderne et une ouverture (plus ou moins importante selon les parcours), vers la biologie. Bonne formation méthodologique grâce à l organisation en S3 d un déplacement dans un centre européen de recherche en biologie, d un colloque aux thèses, d un S4 consacré essentiellement au stage et d une présentation des travaux de stage rassemblant tous les étudiants. La formation est restructurée suite à une analyse critique de la maquette qui a conduit à supprimer trois parcours n ayant pas démontré leur efficacité. Taux de réussite excellent. 7

15 Points faibles : La description des objectifs pourrait être plus clairement présentée (pourquoi ne pas évoquer la biomécanique ou la bioingénierie?). La bioingénierie cellulaire et tissulaire ne fait apparemment pas partie de la formation. Recommandation : Il serait souhaitable à l avenir de préciser les objectifs de la spécialité. Concepts fondamentaux de la physique Appréciation (A, B ou C) : A Points forts : Formation de haut niveau couvrant un large spectre. La structuration du M2 permet à l étudiant de construire progressivement son projet au travers d enseignements fondamentaux généralistes en S3 et d enseignements plus thématiques en S4 qui assurent la transition vers le stage puis la thèse. L offre de formation reste contrôlée avec 35 UE pour un effectif total de 90 à 100 étudiants. Formation incontournable en physique théorique et fondamentale en lien à d autres universités. Excellent adossement à près d une trentaine de laboratoires de recherche. Equipe d enseignants-chercheurs de qualité, complétée par l intervention de nombreux chercheurs CNRS. Points faibles : Pas d analyse de flux entrant et sortant. Quatre parcours qui semblent fonctionner de manière indépendante, sans tronc commun au premier semestre, et un recouvrement limité au second semestre sous la forme d UE optionnelles. Le poids du stage est un peu faible par rapport à celui des enseignements académiques. Recommandation : Mettre en place un tronc commun aux différents parcours, ou afficher des spécialités indépendantes. 8

16 Recommandations Il serait souhaitable d adapter davantage l architecture de la mention à l esprit LMD. Il faudrait améliorer le suivi des étudiants. 9

17 Habilitation des diplômes Masters Vague C ACADÉMIE : PARIS Établissement : Université Paris 7 Denis Diderot Demande n Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Infectiologie, Microbiologie, Virologie, Immunologie Avis Aeres Appréciation (A, B ou C) : A Avis global : (sur la mention et l offre de formation) Il s agit d un master de très bonne qualité qui a su établir une politique d excellence par la mise en place de programmes de qualité, de procédures d évaluation solides et d une orientation progressive, l ensemble se révélant efficace quant à l insertion des étudiants. Le programme s articule autour de trois disciplines fortes : Microbiologie, Virologie et Immunologie. Il bénéficie de l appui des enseignements de l institut Pasteur et de laboratoires de très bonne qualité offrant un large éventail de bons stages en semestre n 4 pour les trois spécialités du parcours «recherche», assurant de sérieuses garanties pour une poursuite en thèse dans quatre écoles doctorales différentes. Le master comporte également deux spécialités professionnalisantes à objectif «recherche & développement» avec une ouverture aux métiers dans les domaines des essais cliniques, de l homologation, de l épidémiologie et du marketing. Il est prévu dans le prochain plan quadriennal un élargissement à l apprentissage par alternance pour tous les parcours professionnels. On notera avec intérêt que 15 % des inscrits en master 1 viennent d établissements non français, ce qui est bien en phase avec le projet de création d un master européen en microbiologie moléculaire et cellulaire avec les universités de Montpellier II, Paris Descartes, Heidelberg (EMBL), Imperial College et l institut Pasteur. Il existe d ores et déjà des échanges d étudiants avec des universités européennes en semestre n 2 dans le cadre de programme Erasmus. En résumé, il s agit d une offre de formation intégrée unique en Ile de France, diversifiée et de grande qualité. 2

18 Points forts : La mise en place d un jury «Master» pour les recrutements en master 1 quel que soit le projet de spécialité des étudiants postulants. La possibilité de rentrer en master 2 sans avoir forcément effectuer son master 1 à Paris VII. L ouverture aux écoles d ingénieurs et aux normaliens des ENS Ulm et Cachan. Le devenir très satisfaisant des étudiants : Entre 50 % et 65 % des diplômés dans les spécialités «recherche» continuent en thèse et 90 % des étudiants désireux de continuer en thèse ont obtenu un financement. 20 % doivent se réorienter. Le reste correspond à la poursuite du cursus médical par les étudiants en médecine. Le taux d insertion est correct pour la spécialité professionnelle «Microbiologie appliquée et génie biologique». Points faibles : Quelques abandons en master 1 malgré la sélection des étudiants. Le dossier ne comporte aucune donnée sur le devenir des étudiants inscrits en master 1 qui ne peuvent pas poursuivre en master 2. Un manque de précisions sur la composition des jurys de master 2. Un manque de précisions sur le devenir des étudiants des spécialités professionnelles (le type de métiers in fine, la fourchette de rémunération, l éventuel reclassement ). Il existe une difficulté d évaluation car les chiffres donnés correspondent aux emplois en CDD ou CDI et à la poursuite d études. Le taux de placement faible pour les étudiants de la spécialité professionnelle «Développement des produits de santé». 3

19 Avis par spécialité Développement des produits de santé Appréciation (A, B ou C) : B Cette spécialité est uniquement proposée en master 2 en convention avec l Université Paris Descartes et l ULP- Strasbourg. Points forts : La participation satisfaisante de professionnels. Le stage de sept mois en entreprise. Points faibles : Un manque de précisions sur les contenus et sur le degré de mutualisation avec le master «SPGF». Le petit effectif d inscrits à l université Paris VII pour ce parcours (une dizaine d étudiants). 30 à 40 % des étudiants semblent avoir des problèmes d insertion puisqu ils n émargent pas dans les catégories CDD, CDI, ou poursuite en thèse. Recommandations : Assurer une meilleure adéquation entre les métiers visés et l offre de formation. Revoir la politique de ciblage des débouchés avec les entreprises pour améliorer le taux d insertion des étudiants. Ouvrir le plus rapidement possible à la formation par alternance pour augmenter significativement le nombre d étudiants formés et renforcer les synergies entre les entreprises et ce parcours de master. Faire un bilan sérieux en termes d insertion à mi-parcours avec la possibilité d envisager la fermeture si les résultats ne sont pas satisfaisants. Immunologie Appréciation (A, B ou C) : A La spécialité de master 2 est subdivisée en deux parcours : «Immunologie fondamentale» et «Physiopathologie de la réponse immune». Un bon programme scientifique qui couvre de nombreux aspects de la recherche en immunologie. Les équipes d accueil sont bonnes, essentiellement de la région parisienne. Points forts : Le cours d immunologie générale en partenariat avec l Institut Pasteur pour le parcours fondamental. Les cours organisés conjointement par les Universités Paris Descartes et Paris VII pour le parcours biomédical. 4

20 Point faible : Il semble que 30 à 35 % des étudiants s arrêtent à Bac +5. Le dossier ne précise pas ce qu ils deviennent, ce qui est problématique. Recommandation : Ajuster le nombre d inscrits en fonction des possibilités de financements en thèse. Microbiologie Appréciation (A, B ou C) : A Il s agit d une spécialité de master 2 bien structurée et subdivisée en trois parcours : «Microbiologie fondamentale», «Bactériologie moléculaire & médicale» et «Mycologie fondamentale». Elle forme à l étude des micro-organismes dans leur environnement et à la compréhension de leur fonctionnement. L ensemble s appuie sur de bonnes équipes essentiellement de la région parisienne. Points forts : Le tronc commun de deux semaines de séminaires et d un module d analyse bibliographique. Le cours de microbiologie fondamentale en partenariat avec l Institut Pasteur et les cours organisés par les universités partenaires pour le parcours «Moléculaire et médicale». Le stage de six mois en laboratoire. Points faibles : Les effectifs sont relativement faibles dans les parcours déjà existants (une dizaine) et l effectif prévu est de seulement quatre à six pour le nouveau parcours «Myologie fondamentale». La notion de «cours de laboratoire» mériterait d être précisée en termes de contenus. Recommandations : Augmenter le nombre d inscrits si les possibilités de financer des poursuites en thèse le permettent. Evaluer le devenir des étudiants qui suivront le parcours «Mycologie fondamentale». Microbiologie appliquée et génie biologique Appréciation (A, B ou C) : A Cette spécialité est uniquement proposée en master 2 en co-habilitation avec l Université Paris XI et en convention avec Agro Paris Tech et l ENVA-Alfort. 5

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Infectiologie : microbiologie, virologie, immunologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de la

Plus en détail

Licence Chimie et procédés

Licence Chimie et procédés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Chimie et procédés Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education formation communication de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université Paul Cézanne

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des organisations de l économie sociale et solidaire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine

Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Droit notarial, immobilier et du patrimoine Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie, psychanalyse de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Stratégie et économie d'entreprise de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management et organisation de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie moléculaire et cellulaire de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière

Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion patrimoniale et immobilière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie - santé de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des flux internationaux des PME/PMI - Achats, vente, négociation internationale de l Université du Littoral

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle»

Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle» de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation appliquée de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences et techniques des activités physiques et sportives de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Biologie. Université Joseph Fourier Grenoble - UJF. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Biologie. Université Joseph Fourier Grenoble - UJF. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Biologie Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Parcours: Master 1 : Bioinformatique et biologie des Systèmes dans le Master

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management, innovation et stratégie de l'entreprise de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation de l école doctorale

Rapport d évaluation de l école doctorale Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l école doctorale Bio Sorbonne Paris Cité PRES Sorbonne Paris Cité Université Paris Descartes Vague D - 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 13 - Nord

Section des Formations et des diplômes. Évaluation des masters de l'université Paris 13 - Nord Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 13 - Nord octobre 2008 Section des Formations et des diplômes Évaluation des masters de l'université Paris 13 Nord octobre

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Médias, information et communication de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Mars 2009 Présentation Générale 1- Le Master Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé à Nice Objectifs, environnement scientifique, organisation Enseignements, les spécialités, les cours et les stages

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance et banque de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Montpellier 1

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Montpellier 1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Montpellier 1 Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Montpellier 1 Juillet

Plus en détail

Master Ingénieries pour la santé et le médicament

Master Ingénieries pour la santé et le médicament Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Ingénieries pour la santé et le médicament Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d'affaires en contrôle des bâtiments de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Banque-finance de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Master Histoire, philosophie et médiation des sciences

Master Histoire, philosophie et médiation des sciences Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Histoire, philosophie et médiation des sciences Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues et interculturalité de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport et société de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

Master Droit international, européen et comparé

Master Droit international, européen et comparé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit international, européen et comparé Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I

Formation L.M.D. en instrumentation biomédicale. Mise en œuvre dans une université scientifique et médicale : Claude Bernard Lyon I J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 3, Hors-Série 1, 11 (2004) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2004611 EDP Sciences, 2004 Formation

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit fiscal de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Biologie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master STIC pour l'écologie et l'environnement de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion des finances publiques de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers du commerce industriel de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018

UFR d Informatique. FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 UFR d Informatique FORMATION MASTER Domaine SCIENCES, TECHNOLOGIE, SANTE Mention INFORMATIQUE 2014-2018 Objectif L UFR d informatique propose au niveau du master, deux spécialités sous la mention informatique

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues et commerce international (International business and languages) de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis -

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Banque et marché financier de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des entreprises de l'hôtellerie et de la restauration de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Distribution et marketing de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion technique du patrimoine immobilier de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Caen Basse-Normandie

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Caen Basse-Normandie Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Caen Basse-Normandie 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de Caen Basse-Normandie

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail